N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Un mariage de rêve (PV Seki Zennosuke)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Informations

Message(#) Sujet: Un mariage de rêve (PV Seki Zennosuke) Jeu 13 Mar 2014 - 22:44

Mission de rang A:
 

Si le Kadoria n'avait pas du tout apprécié sa dernière sortie au-delà des limites de Kumo no Gakure, cela ne l'empêcha pas pour autant de récidiver en acceptant ni plus ni moins qu'une mission de rang A, et ce en compagnie d'un ancien camarade de guerre à savoir Zennosuke du clan Seki. Une aubaine pour Koüga qui, après l'échec complet du convoi carcérale dont il assurait la protection, avait forcement pas mal de choses à lui raconter. Et ce bien que cela ne serait pas vraiment le moment le plus propice pour une telle entrevue puisqu'ils devraient escorter rien de moins que la fille du Daimyō du Pays de la Foudre, une personnalité des plus prestigieuses qu'ils conduiraient tout droit sur cette grande île qu'est le Pays des vagues. C'est-à-dire l'endroit où elle se marierait avec un noble local, la suite de l’histoire n'intéressent guère plus que cela le Jônin qui voyait déjà venir une quantité de problèmes que lui apporterait cette mission, qu'ils soient extérieurs ou intérieurs à sa propre nation. En effet ce n'était pas pour rien si on avait demandé à deux vétérans de guerre de se charger de cette tâche, et pour cause puisque ce satané mariage était déjà officiel et de ce fait connu de tous les rapaces que comptait le continent et de ce fait d'hommes prêts à tous pour obtenir une rançon voir pire faire échouer cette union pour des raisons politiques.

Mais qu'importe cela, dans ce genre de situation on ne faisait pas appel à des combattants pour leur fine analyse des enjeux qui entouraient cet événement mais bien pour leur faculté à dissuader les plus faibles avant de faire face aux plus forts. C'est donc sans la moindre surprise que Koüga se retrouva à la lisière extérieure du sentier perdu, le tout en tenue de civil et pour une fois sans aucune arme apparente sur lui. En effet on leur avait demandé à tous de se déplacer le plus discrètement possible jusqu'au grand port de Chiba au Sud du pays, un endroit parfait pour se fondre dans la masse et obtenir une embarcation capable de tenir le coup jusqu'à Nami no Kuni. Car effectivement on leur avait également fait part de l'absence de rendez-vous prévu à l'avance dans cette ville, sans aucun doute pour éviter de donner d'éventuelles pistes à de possibles ravisseurs, la seule chose que Koüga avait reçu étant une bourse et un carnet d'adresse bien rempli. La seule chose qui manquait à Koüga pour l'instant étant son coéquipier et la jeune fille qu'ils devraient escorter.
Revenir en haut Aller en bas
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1806
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Un mariage de rêve (PV Seki Zennosuke) Sam 15 Mar 2014 - 9:55

Les missions s’enchaînaient en même temps que les affectations au front ou le retour à Kaminari no Kuni. En ces périodes troubles, le Seki était semblable à un pigeon voyageur. Il était partout et nulle part à la fois, voyageant au gré des besoins du village. Un coup il était sur le champ de bataille, appuyant les troupes alliées, un autre coup à la défense de Tetsu no Kuni ou des frontières de Kaminari no kuni. Rarement l’homme était à Kumo plus de deux jours. C’était ce qu’on appelait être occupé. Cette occupation à plein temps laissait peu de place aux relations amicales ou amoureuses. Hiryuu se lasserait peut être de lui à force de ne jamais le voir nulle part. Voilà une perspective écœurante pour le Jônin. Cette femme faisait partie de ces êtres qui lui permettaient de se surpasser tous les jours. Elle était très importante pour le Seki, elle était motif de stabilité pour lui.

Le Seki arrêta de penser à sa chérie. Il se concentra sur ce qu'il avait à faire : en l’occurrence porter un costume gris impec’ que sa mère venait de faire sortir de son placard. Le Seki était beau dans ce type d’habit, un style qu’il adoptait rarement. En l’occurrence, depuis sa promotion au rang de Chuunin, le Seki n’avait plus porté de costumes. Pour l’occasion il était un peu obligé compte tenu du fait qu’il devait accompagner une nouvelle mariée dans son long périple la menant au pays de l’eau. Pour sembler à un civil et passer incongnito vers le pays de l'eau, le Seki opta pour ce style. Un œil averti pourtant aurait vite fait de se rendre compte que Kouga et lui n’étaient rien d’autre que des gardes du corps pour cette jeune femme. Tout était dans le comportement en fait. En parlant de la nouvelle mariée, il était attendu qu'elle les rejoingne à l’entrée du village, sur le sentier perdu. Pour l’heure, Zennosuke l’y devancerait et peut être aurait-il le temps d’échanger un peu avec le vétéran de guerre.

Arrivé sur place, le Seki ne mit pas longtemps à remarquer la présence de l’homme. Il avait toujours cette aura, ce charisme qui emplissait les lieux par sa seule présence. L’homme avait dû mener ou participer à moult batailles depuis la dernière fois qu’ils s’étaient vus. D’ailleurs, d’après ce qu’il se disait dans le village, il était là lorsque le convoi de prisonniers se faisait déplacer de Kumo à Konoha. Cependant, sa seule force n’avait pas suffi à stopper l’attaque des kirijins. Chose curieuse, aucun prisonnier kirijin n’avait été fait et ceux que Kumo possédait déjà s’étaient fait libérer. Le Seki compara le combat dans lequel il s’était engagé auprès de Kouga et cet événement. Durant leur combat contre les kirijins, Kouga avait déployé tout un tas d’intensité, de rythme, de puissance tout en restant pourtant étrangement zen. Comme s’il n’avait pas dépensé la plus petite once de chakra. Dès lors, il y avait quelque chose que le Seki ne s’expliquait. Le Raikage aurait pu confier sans peine les plus importantes missions à Kouga, comment se fait-il alors qu'il puisse échouer sur celle-ci ? Il s'était probablement passé un tas de choses que le Seki ignorait.

Zennosuke s’était approché de Kouga. Il lui tendit une main tout en le regardant droit dans les yeux. « Kouga-san… Ça fait un bail qu’on ne s’est plus vus. On m'a raconté pour l'histoire de l'évasion.. Mais je n'ai pas tous les détails et j'avoue ne pas me pas m'expliquer certaines choses. Dis-moi, que c'est-il passé ce jour-là? » Le ton était ironique, mais l’intention n’était clairement pas de se foutre de la gueule de cet homme que le Seki respectait. Après tout, cet homme l’avait ramené du champ de bataille jusqu’à la base alliée la plus proche, lorsque Zennosuke s’était évanoui suite au manque de chakra. Dans ces conditions, il devait un minimum de respect à cet homme, qui plus est, vétéran de son état.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Informations

Message(#) Sujet: Re: Un mariage de rêve (PV Seki Zennosuke) Sam 15 Mar 2014 - 16:20

Finalement entre ses deux compagnons de route, c'est Zennosuke qui arriva la premier dans un beau costume gris qui faisait clairement contraste avec son le kimono écarlate que le Kadoria portait ce jour-là. Mais outre ce souci de tenues vestimentaires sans aucune importance, il semblait clair que le Seki comptait bien profiter du retard de la fille du Damyô pour lui poser une question piquante concernant cette fameuse embuscade qu'avait eu à subir le convoi carcéral placé sous la protection de Koüga et d'une petite poignée de ses compatriotes. Une tâche noire dans la carrière du shinobi qui n'avait toujours pas digéré ce qui c'était produit. Ceci expliquant pourquoi il changea radicalement d'expression après lui avoir serré la main et finalement écouter ce que ce dernier avait à lui demander. Pour autant l'homme n'était pas en colère, simplement submergé par ses propres souvenirs et interrogations, des éléments qu'il partagea d'emblée avec son coéquipier qu'il savait être un fervent défenseur de Kumo et tout comme lui ennemi juré de Kiri, le tout avec sérieux et maturité:

"Effectivement cela fait longtemps Zennosuke, et si tu veux mon avis j'aurai aimé qu'il en soit autrement rien que pour t'avoir à mes côtés lors de cette attaque dont tu me parles. Elle s'est produite alors que notre convoi carcéral traversé les vastes forêts de Shimo no Kuni, le tout avec une escorte en effectif réduit alors que l'équipe spéciale envoyée par Kiri nous était bien supérieure en puissance."

Détournant légèrement la tête pour regarder dans le vide tout en laissant paraître un léger sourire, il poursuivit:

"Mais le pire dans tout ça c'est que ces guerriers de la Brume n'ont même pas été capable de nous balayer, ceux qui me faisaient face ainsi qu'à mon élève Seki Hasaki au devant du convoi ayant fui dans un piteuse état alors que je n'avais utilisé qu'un peu plus de la moitié de mon chakra. Se sont en faite ceux qui attaquaient l'arrière qui ont réussi à délivrer les prisonniers alors qu'ils faisaient face à deux de nos chûnins. Donc si tu veux mon avis nous avons simplement échoué à cause d'un relâchement de nos dirigeants qui n'ont pas jugé bon de nous donner un effectif respectable pour cette mission. Et rien que pour cela je ne peux pas m'empêcher de me dire que cette erreur est loin d'être un malheureux hasard mais bien quelque chose se rapprochant du coup monté."

Mais alors qu'il regardait le second Jônin l'air de dire est-ce que tu me soutiens dans mes doutes, il détourna un instant le regard pour voir apparaître en direction de la sortie du sentier des serviteurs qui portaient une cabine mobile et donc sans aucun doute celle qu'il devait escorter, les nombreux gardes du corps en armures l'accompagnant étant là pour le conforter dans cette supposition. Koüga adressant alors un rapide regard au Seki avant d'effectuer un hochement de tête vers la droite sans pour autant le quitter des yeux. Ainsi il pourrait lui-même se rendre compte que leur mission allait bientôt commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1806
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Un mariage de rêve (PV Seki Zennosuke) Dim 16 Mar 2014 - 0:24

Zennosuke avait aussitôt remarqué la tête qu’avait fait Kouga lorsqu’il lui parla de l’attaque sur le convoi de prisonniers. Parler de cet événement n’était pas très plaisant pour ce Jônin. La chose le tracassait au plus haut point. Il devait en nourrir beaucoup de regrets. Le Seki n’eut pas longtemps à attendre longtemps pour en avoir la confirmation. Kouga avait livré sa version des faits. Des éléments, cependant, venaient étoffer les doutes que le Seki nourissait jusque-là par rapport à ce qui s’était passé. Il avait cru à prime abord, que Kouga ne s’était pas donné à fond durant ce combat. C’était une possibilité à laquelle le Seki ne croyait pas trop, compte tenu du fait qu’il savait que ce Jônin était prêt à tout donner pour Kumo. Dès lors, les propos que tint son collègue lui parurent évidents. Déjà, rien que le fait de déplacer les prisonniers kirijins de Kumo à Konoha était une chose qui paraissait futile aux yeux du Seki. Quelle nation souveraine transférerait des ninjas ennemis à un allié alors que c’était ses propres forces qui avaient conduit à leur arrestation ? Pour quel motif ces kirijins avaient été déplacés ? C'était un premier impair. Lorsqu’on y ajoute le fait que les forces kumojin n’étaient pas en nombre suffisant pour parer à toute éventualité durant ce transfert, le tout, en effet, ressemblait fortement à une mascarade. Le Seki serra les dents à cette idée. Il baissa les yeux vers le sol. Toutes ces hypothèses le froissaient au plus haut point. Le Raikage serait-il laxiste à ce point ? Ou avait-il réellement fait exprès ? Au moment où Zennosuke allait lui dire ce qu’il pensait de la situation, des hommes portant une cabine mobile apparurent sur le sentier. Le client approchait.

Le Seki soutint alors le regard de Kouga d’un air entendu. Oui il était parfaitement en phase avec les doutes de celui-ci. La hiérarchie avait merdé sur ce coup-là et très certainement de façon délibérée. Cependant, tous deux auraient l’occasion de reparler de cette affaire plus tard. Pour l’heure, ce qui importait, c’était la mission qui débutait. Les porteurs s’approchèrent au trot. Ils étaient costauds et semblaient à peine fatigués par ce petit exercice matinal. Ils devaient être habitués à jouer les véhicules pour madame. Le Seki prit le soin de regarder chaque membre de la garde qui les accompagnait. Des hommes en armure. De simples civils entrainés aux arts du maniement du katana. Ils ne feraient certainement même pas le poids contre de samouraïs. Quelle utilité auraient-ils alors s’ils devaient faire partie de ce voyage ? Zennosuke avait très envie de les renvoyer d’où ils venaient, mais comme ce n’était pas lui qui déboursait pour les frais de voyage…

La cabine mobile s’était arrêtée aux côtés du duo kumojin. Une main gantée de noir se posa sur la porte qui venait de coulisser vers l’extérieur. Deux secondes après, un beau visage, pâle aux traits fins et bien féminins vint agrémenter la vision des kumojins. La jeune femme était brune, des cheveux lui arrivant jusqu’au épaules. Ses gestes étaient raffinés, posés, sensuels et très élégants. Il apparaissait clairement qu’elle appartenait à la « classe supérieure », à une famille noble en somme. Pour autant, son regard n’était pas suffisant comme la plupart de ces gens. Il était plutôt neutre, ne laissant filtrer nullement ses émotions. Un sourire feint, poli se dessina sur le beau visage de cette femme. Elle salua le duo kumojin et se présenta à eux.

« Seki Zennosuke pour vous servir jeune demoiselle. » Fit aussitôt le Seki en se courbant légèrement tout en gardant le contact visuel sur la femme qu’il saluait. Il ne savait pas trop comment s’y prendre avec ceux de la noblesse, et même s’il était bluffé par cette beauté sortie de nulle part, le Jônin voulait rester mesurer.

Une fois que Kouga se fut présenté, la jeune femme fit remarquer au Seki que son habillement contrastait avec celui du reste du groupe. Puis, elle demanda, ou plutôt ordonna, le départ pour le pays de l’eau. Le ton était sans équivoque. Celle qui commandait ici c’était bien elle. Les autres n’avaient qu’à appliquer ses ordres… Le Seki exécuta alors un henge pour changer d’apparence vestimentaire. De toutes manières, cette femme avait bien raison. Il sortait un peu du paysage avec son costume. Quelle idée vraiment !

Un des gardes lui dit qu’il restait des armures dans une des valises qu’ils emportaient dans leurs bagages. A la prochaine halte, le Seki pourrait se changer véritablement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Informations

Message(#) Sujet: Re: Un mariage de rêve (PV Seki Zennosuke) Mer 2 Avr 2014 - 20:57

En voyant le convoi se rapprochait de plus en plus, Koüga ne se demandait qu'une simple et unique chose, est-ce que cette fille en valait vraiment le détour. Pas très professionnel il est vrai, mais que voulez-vous, un shinobi n'en reste pas moins un homme. Ainsi pour cette unique raison, ses yeux furent comblés lorsque la demoiselle finit par sortir de sa cage de vois pour laisser les deux kumojins admiraient ses traits fins et sa gestuelle à la fois gracieuse et sensuelle. Bref c'était là le parfait cliché de la jolie et jeune princesse aux yeux bleus à qui on avait dû dire depuis sa naissance qu'elle était supérieur au reste du genre humain. Et bien que la jeune femme ne lui apparut pas comme une personne suffisante ou encore méprisante il savait bien que le regard d'une femme, surtout lorsqu'il était neutre de la sorte, pouvait cacher bien des choses. Après tout on avait dû lui enseigner à cacher ses émotions, peut-être même était-elle devenu amère en apprenant qu'on la destinait à un mariage arrangé. Tant de suppositions auxquels Koüga n'accordait pas beaucoup d'importance, il était là pour la conduire à bon port un point c'est tout.

C'est dans cet état d'esprit qu'il lui rendit son sourire tout en se présentant:


"Je me présente également, Koüga du clan Kadoria. Comme vous le savez surement nous serons vos gardes du corps jusqu'à Nami no Kuni, j'espère donc que vous passerez en notre compagnie un voyage le plus agréable possible."

Ce n'est qu'une fois la critique sur la tenue du Seki faite que le Kadoria pu se rendre compte à quelle cette jeune femme avait l'habitude d'avoir tous le monde à ses ordres. Si cela lui permettait de se rassurer durant le voyage tant mieux, mas qu'elle ne se méprenne pas, ici les véritables décideurs étaient les deux Jônin, et elle s'en rendrait certainement compte une fois la première embuche sur leur chemin venue. Outre ce petit détail, il n'y avait plus rien qui les empêchait de partir, et c'est donc sans plus tarder que le convoi tout entier se remit en route une fois la jeune femme, qui par ailleurs n'avait toujours pas mentionné son nom, rentrée dans sa cabine. Et ce bien que cette dernière ignorait qu'elle devrait se séparer de son escorte officielle dans peu de temps. En effet dans à peine une heure ils arriveraient à un croisement où elle sera remplacée par une doublure mandatée exprès pour l'occasion par Kumo. Le convoi poursuivant ainsi sa route en direction d'une autre ville côtière que celle de Chiba où se rendraient Zennosuke, Koüga ainsi que la demoiselle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Un mariage de rêve (PV Seki Zennosuke)

Revenir en haut Aller en bas
 

Un mariage de rêve (PV Seki Zennosuke)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Nami no Kuni-