N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Groupe #8 : Ressens la colère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1433
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Groupe #8 : Ressens la colère Mar 8 Avr 2014 - 21:18

L'ÂGE DES FURYOU
ACTE IV
« Jamais ils ne seront attendus à une telle punition, et c'est pour ça qu'elle prendra tout son sens. »
─ Sa Majesté parlant à ses Furyou
CONTEXTE
    Le plus terrifiant dans la bataille de Tsuchi no Kuni n'est peut-être pas ce groupe d'êtres surpuissants. En effet, sans que personne ne sache pourquoi, certains shinobis se prennent à se battre eux-mêmes. Des alliés s'affrontent et deviennent fous.
    C'est d'ailleurs ce qu'il pourrait arriver à Katano Yusuke, Jisetsu Demon et Saibogu Seya qui commencent à avoir mal à la tête...

RÈGLES
    Ø Respectez l'ordre de post, et privilégiez ce RP pour ne pas le faire traîner.
    Ø Vous avez 36h pour poster lorsque c'est votre tour. Si vous ne le faites pas, le Maître du Jeu viendra poster pour vous laisser une seule et unique fois 12h supplémentaires. Si vous n'avez toujours pas posté, vous serez exclu du groupe.
    Ø Chaque personnage a droit à un seul délai de 24h s'il le demande dans le Bureau de SNH.
    Ø Le premier tour est un tour d'introduction, vous devez décrire tout ce qu'il s'est passé jusqu'à maintenant. Pas de technique donc.
    Ø Si combat il y a, résumez toutes vos actions et vos techniques (ainsi que leur rang et leur cible) à la fin de votre RP, avec la balise spoiler ou hide.
    Ø N'hésitez pas à utiliser les Principes de combat, le Guide de Combat et l'Indicateur de Chakra pour vous aider en cas de combat.

ORDRE DE POST
    Katano Yusuke
    Jisetsu Demon

    Saibogu Seya
    Narrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 964
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 : Ressens la colère Jeu 10 Avr 2014 - 17:43

J’étais assis sur mon trône dans ma planque de Nami no kuni, une espèce de vieille grotte bien discrète cachée derrière une cascade. Oui, j’aime assez les cliches du genre et c’est précisément pour ça que j’ai choisit cet endroit précis pour établir mon QG personnel. Je n’aimais pas trop les endroits trop glauques que Goren me proposais et ne voulais pas non plus m’établir dans un endroit trop ouvert au public. Cette petite grotte me paraissait parfaite. J’avais mon petit confort personnel, un pieu et une table de travail, tout ce qu’il fallait pour gérer activement une organisation de malfaiteur. J’avais d’ailleurs convié ce jour-là mes sbires ainsi que le golem de pierre, je voulais que tous soient là.

Malheureusement le géant de muscle ne put venir bien que je ne reçus aucun justificatif, il ne répondait pas à mes appels télépathiques. Ainsi, lorsque tous mes sbires entrèrent dans mon antre et que je changeais d’apparence, je les fis s’asseoir sur les chaises en face de mon bureau et leur demandais des comptes pour les dernières semaines : ce qu’ils avaient appris et ce qu’ils avaient entendu. Après tout c’était bien ça leur travail : récolter le plus d’informations possible en tout temps et par toutes les météos. Ils étaient les yeux et les oreilles de l’organisation.

-Nous ne savons qu’une chose : quelque chose de grand est en train de se produire…

Near était le seul à avoir eu le cran d’ouvrir la bouche. C’était le plus intelligent du trio et je savais que lorsque je m’adressais à lui, je pouvais être sûr que ses sources étaient fiables. Je l’écoutais donc raconter les derniers potins. Apparemment, quelque chose de particulièrement important se préparait à Tsuchi no kuni. Quelque chose de suffisamment important pour obliger les villages à effectuer de gros transfert de troupes vers le pays de la roche. Son histoire éveilla ma curiosité. Je lui demandai bien entendu plus de détails mais il ne put rien me dire, le plus grand secret régnait autour de cette machination politique. Je tapai de la main sur la table et affichait un grand sourire. Je fis ensuite signe à mes sbires de disposer et je retournai dans ma chambre. En ouvrant la porte, je me dirigeai directement vers l’armoire à sabres. J’avais commencé une collection de plein de tranchoir diffèrent mais je n’avais pas pu me resoudre a ranger Aurore et Crepuscule avec ces autres antiquités. Je les avais placée sur un meuble spécialement conçus pour l’exposition de telles armes. Je me rapprochai et me saisis de mes âmes sœurs. Je les accrochaient à ma taille et me redirigeai vers le bureau. Je sortis de celui-ci mes chaines en acier et les enroulaient à mes deux bras. J’enfilai ensuite ma tunique à capuche et marcha en direction de la sortie de la grotte : j’étais enfin prêt à en découdre.

Quoi qu’il y ait au pays de la terre, j’allais bientôt le découvrir, ce n’était qu’une question d’heure. J’étais parti à la hâte mais pas sans savoir pourquoi je me déplaçais. J’avais l’étrange sentiment que cet évènement dont personne ne connaît rien allait changer la face du monde tel que nous le connaissions. Peut-être quelqu’un avait-il été plus rapide que moi et avait semé le trouble. Je courus longtemps, je voulais arriver rapidement…

La route fut longue mais je parviens finalement au pays de la Terre. L’endroit était habité d’une étrange agitation. Je reconnus d’ailleurs quelques ninja de renommé et d’autres que je connaissais bien. Je me contentais pour ma part de rester hors des sentiers battus et de me concentrer sur mon objectif : savoir quelle était la cause de ce remue ménage. C’est alors que je me retrouvai au milieu de nulle part, complètement perdu. Bien entendu, j’avais une petite idée de l’endroit ou j’étais mais je n’en étais pas sur du tout. Je me remettais donc à terre et je m’asseyais, j’avais besoin de réfléchir. Dans la position du papillon, je posai une main sur mes sabres et fermai les yeux. Je concentrai toute mon attention sur ma respiration et je commençais à y voir plus clair. Mon environnement se fit plus criant lorsque j’abandonnai le sens de la vue au profit de celui de l’ouïe. C’est d’ailleurs ainsi que je distinguai une présence, peut être plus qu’une d’ailleurs. Mon sang se mit alors à bouillir pour une raison qui m’était inconnu. Je me relevai, toujours les yeux fermés et je respirai un peu plus rapidement. Je dégainais mon sabre et le planta au sol. Je rouvris les yeux et regardai vers le ciel.

-Qui que vous soyez inconnu, ami ou ennemi, si vous ne défendez pas les mêmes intérêts que moi, je n’aurai aucun scrupule à vous occire. Je ne réponds plus de rien lorsque la fièvre du combat m’assaille de la sorte, j’ai d’ailleurs besoin de combattre.

Je me saisi à nouveau du katana que j’avais planté au sol et fit face a celui qui avait perturbé ma quiétude. Je plongeai mon regard dans les sien et resserrais ma poigne sur le manche de l’arme… J’avais besoin d’un peu de sport.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 1005
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 : Ressens la colère Jeu 10 Avr 2014 - 18:33

Ce matin la, rien ne laisser prédire absolument rien de tout ce qu'il allait se passer, le manieur de temps était étrangement même de bonne humeur... Aller savoir pourquoi... Peut-être que la couleur mauve y était un peu pour quelque chose... Pour changer un peu le jeune homme se prépara du lapin a la moutarde... Un lapin... Qui... Comme on peut le dire familièrement... Aller prendre tellement cher que son porte feuille allait péter...

Le jeune homme, le manga avec sadisme et violence... Comme pour s'il pensait a un certain lapin en peluche dont-il se serrait bien servi pour son repas... Enfin bref, tout se passer bien, jusqu'à ce que soudainement, le jeune homme eu une lourdeur dans le cœur... Et son instinct lui disait que quelque chose, c'était passé... Demon se mit a penser a Aoji... Il hésita un peu... Puis il ne fit rien...

Il alla s'installer sur son canapé... Il était en train de se passer quelque chose a Kiri... Cela était peut-être son esprit qui lui jouer des tours, mais la dernière fois qu'il avait eu la même lourdeur, le lendemain on lui annoncer que le Yondaime Mizukage avait été tué... Tenzö....

Le jeune homme se leva puis cria :


-FAIT CHIER! MÊME MORT TU CONTINUE A ME TORTURER COMME SI J'ETAIT TON ESCLAVE! CA VA TU AS GAGNÉ JE VAIS M'ASSURER QU'ELLE A RIEN TA FOUTUE ÉPOUSE !


Cette fois, c'était sur... La nouvelle douleur fantôme de kirigakure no Satô avait perdu l'esprit, voilà comme si mettait a hurler comme un dingue contre un mort qui n'était même pas dans la même pièce sur une simple intuition...

De plus qu'il été nukenin maintenant.. Retourner a Mizu no Kuni serait vraiment plus que risquer pour le jeune homme... Surement que les agents du Misuto voudraient sa tête... Ça allait le faire...

Le jeune homme sorti et se mit a avancer, puis soudainement de plus en plus de personnes se mettait a perdre la tête et a se disputer sans aucune raison... Le gens était vraiment bizarre des fois... Enfin bon, si le monde voulait être furax aujourd'hui et bien soit, le Jisetsu n'avait pas que ça a faire aujourd'hui, de plus de comme par hasard il se trouver a Tsuchi no Kuni alors la route serais longue...

Enfin bon, alors qu'il traverser un sentier battu, il entendit une voix en train de raconter... Comment dire... Des conneries ? Le mec voulait se battre apparemment... Enfin bon.. Quel importance au final ? ...

... ...

Attendez une minute... ... Mais le jeune homme connaissait cette voix ! NE ME DITE PAS QUE ?! Le jeune homme s'approcha un peu et observa ... KATANO ?! ARE YOU KIND ME BRO ? NON MAIS IL LE POURSUIVAIT OU QUOI ? Non, mais c'est vrai quoi, a chaque fois le démon finissait par tomber a nouveau sur lui... Enfin bon, le jeune homme lui expliqua :


-HEY ! Katano... Qu'est-ce que tu fous là ? Ça va comment depuis que j'ai quitté l'organisation ? ... Bon... Je n'ai pas que ça à faire... On s'appelle on se fait une bouffe ? À bientôt l'ami.


Le jeune homme avancer tranquillement les mains dans les poches les yeux fermer, mais au bout de quelque pas, il tourna la tête... Il sentit une autre présence qui arrivait... Enfin bon, il serait vite fixé, la présence était pour ainsi dire déjà là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 : Ressens la colère Ven 11 Avr 2014 - 5:16

HHii ha. Voilà de l'action. Une sorte de réunion pas vraiment hospitalière semble réunir des gens plus ou moins fréquentables. Méchant, gentil. Rien à battre, je ne suis pas du genre à vouloir une paix éternelle ou mettre ce monde dans le K.o le plus total. À vrai dire, je ne suis pas vraiment une personne stable. Je peux vouloir protéger ne serait-ce qu'un insecte grouillant au sol ou vouloir tuer mon propre chef sans la moindre raison. Oui c'est cela que l'on appelle une folie des plus enfoui chez un homme. À vrai dire je m'y suis habitué et je trouve même ce statut plutôt libérant. Toutes les vies que j'ai vécues dans le passé s'est déroulé sous un voile de drame. Tuer par ça meilleure amie, avoir abandonné son élève dans la noirceur la plus totale, tué par des brigands ayant pillé ma maison ou mort pars un homme comme un misérable insecte. Sans compter la vie de ce corps que j'ai, celle d'un homme ayant passé des années bouclées seuls dans un lieu pour une expérience qui fut un échec total. Oui, la folie est vraiment enivrante et permet de se contrebalancer de ce genre de passer.

Enfin après un voyage triste à en mourir, je me vois arriver au lieu ou les vues de tousses sont posés. Au premier abord, je trouve les gens dans ses lieux plutôt normaux. Un peu nerveux et épris d'une sorte d'envie faramineuse de se battre avec la personne la plus proche, mais pour un savant fou cela n'est gère vraiment bizarre. Moi-même des fois, j'ai envie sans raison apparente à offrir les quatre phalanges que j'ai sur ma main gauche. Le temps passe et après un certain temps, après m'être bien empêtrer dans ses lieux mystérieux, je sens comme si ma folie s'amplifie. J'entends une discutions se faire entre deux personnes dont l'une de mes vies semblent connaitre, mais étant fou déjà à la base, je me contrefiche bien de leur lien avec cette personne. Enfin m'en foutre est un grand mot, mais me croire que les Sentiments de Kyu peuvent passer outre six autres sentiments cela est complètement erroné. Surtout que dans le lot, certain d'entre eux est totalement contre les idées de celui si. En faisant bref, ma folie se met à immerger comme une grande vague. Elle s'embrase en moi et me laisse sortir un sourire des plus fou. De là une autre personnalité se met à immerger en moi. Une folie des plus imprégnés, d'un mécanisme posé de discorde et d'enchevêtrement. M'approchant de ses deux hommes que je connais plus ou moins bien. Ma distance étant un poil plus loin que celui que ses deux là on entre eux. Je me mets à dire avec un sourire des plus inquiétant:

Hi, hi, hi. Demon,, Katano HHoo que d'ancienne connaissance. hahaha.

Là, tout peut se passer et quand je dis tout, c'est bien tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1433
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 : Ressens la colère Ven 11 Avr 2014 - 23:07

Contexte :

Votre mal de tête s'intensifie à tel point que vous êtes angoissé et énervé. Est-ce à cause des autres ? Vous n'en savez rien, mais ça vous énerve. Pourquoi sont-ils là déjà ? Et vous, pourquoi êtes-vous là ? C'est la guerre autour de vous, et vous perdez votre temps à souffrir sans savoir pourquoi.
Votre mal de tête disparaît alors que vous trouvez une raison ou plutôt un moyen de vous énerver sur quelqu'un. Qu'importe la raison qui vous apparaît évidente : c'est de la faute des autres si vous ne vous vous sentez pas bien. Vous voulez combattre, vous défouler, faire passer ce mal de tête.
Cependant, vous arrivez encore à raisonner relativement raisonnablement et à reconnaître vos alliés et vos "ennemis".

Obligations :

Vous êtes obligés d'utiliser au moins une technique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 964
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 : Ressens la colère Sam 12 Avr 2014 - 9:17

S’il y avait bien quelqu’un que je ne m’attendais pas à voir débarquer dans un tel lieu c’était bien Jisetsu Demon. La douleur fantôme de Kiri était donc bien au courant de ce qui se tramait en ce moment dans le monde shinobi ? Ou peut-être n’était il la que par un pur hasard et n’avait rien a voir avec ce qui perturbait mon environnement… Néanmoins, voir ici une ancienne connaissance, qui plus est, le jeune Demon, ne me ravissait en rien. Je n’avais pas aimé la manière dont nous nous étions quittés et je n’avais aucune envie de renouer contact. Apres tout, il m’avait menacé de manière très claire et je ne suis pas du genre à oublier des anciennes représailles. Bien au contraire, je tenais presque un registre de toutes les personnes a qui je dois une mort douloureuse et désagréable.

Pourtant le démon ne se montra pas particulièrement hostile ce qui atténua légèrement les griefs que j’avais contre lui. Il se contenta d’une phrase anodine dénuée de sens et tourna les talons. Je le regardais faire avec condescendance lorsque je ressentis la présence d’un troisième individu. Vu comme Demon avait tourne brusquement la tête, il l’avait senti également. Son niveau n’avait plus rien a voir avec le jeune garçon de Kiri, il était pratiquement de mon niveau en ce temps la. Mais non, nous avions tout deux senti cette présence étrangère et un homme sortit alors de l’ombre.

Je n’avais jamais vu une créature semblable a celle qui se tenait alors devant mes yeux ébahis. Une sorte de nain âgé surement d’un siècle ou deux. Il avait les cheveux en pétards et arborait un sourire enjouer. Il avait l’air particulièrement heureux de se trouver là et commença à s’esclaffer avec force. Je ne comprenais pas très bien ce qui le faisait tant rire mais apparemment il y avait quelque chose de suffisamment marrant pour le faire expirer de l’air de la sorte. Je le décrivais des yeux (ce qui n’était pas très difficile vu la taille de l’énergumène) et l’écouta attentivement alors qu’il finit enfin par reprendre ses esprit.

Le vieil homme parla de vieilles connaissance en faisait clairement référence à moi et Demon. Il avait même explicitement prononcé nos noms. Je ne connaissais pourtant pas le vieil homme et j’étais certain que je m’en serais souvenu si jamais j’avais déjà eu affaire à ce genre de personnage farfelu. Qui était donc cet individu inconnu dont je ne connaissais pas encore le nom et qui semblait connaître le mien. Inutile de dire que rester dans le noir m’irritais un peu.

Je fis quelques pas de coté à la manière d’un félin jaugeant le danger qui l’entoure. Je dégainais l’un de mes sabres tout en laissant le second dans son fourreau (on ne sais jamais). La lame noire de Crépuscule m’attirait curieusement ce jour-là et me donnait particulièrement envie de l’utiliser pour occire les deux personnes présentes. Cependant, je ne pouvais pas encore tuer Demon, la tentation était grande certes mais il pourrait s’avérer utile si jamais notre nouvel arrivant était plus puissant que prévu. Je me contentais donc juste de me décaler et m’arrêtais lorsque je fus à une distance suffisante des deux shinobis (je supposais que le troisième larron était ou avait été shinobi en raison de son apparence).

-Je n'aime pas beaucoup le fait que tu connaisse mon nom sans même t'être présenté. Je n'aime pas non plus ta carrure de nabot. Enfin, je n'aime pas ce que tu m'inspire. Voyons voir si tu mérite ta présence en ma compagnie... -SMILE-

Soudain je m’élançais, j’avais suffisamment fait usage du ninjutsu durant mes anciens combat, il était temps de m’entrainer un peu plus au taijutsu qui était sensé être ma spécialité de prédilection. En boostant ma vitesse de quelques 30 % je concentrais mon chakra raiton dans ma main libre de tout sabre et l’apposais sur le corps de mon adversaire nabot. Je la positionnais sur la première partie qui m’était accessible, cela était juste une manière de jauger la technique de combat de notre inconnu. Ainsi en contact, je déversais comme je le pouvais le chakra raiton aussi vite que possible (après des mois d’entrainement j’étais arrivé au point d’arriver à le déverser en quelques millisecondes). Je fis ensuite un petit bond en arrière attendit la salve suivante. Je ne savais pas encore bien quel style de combat utiliser mais je sentais que j’allais bientôt le découvrir. Je jetais un coup d’œil vers Demon puis reprit part aux affaires présentes et d’actualité.

Techniques:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 1005
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 : Ressens la colère Sam 12 Avr 2014 - 11:44

... Non, mais qu'est-ce que c'était que ça encore ? Un nain vieux avec une tête en pétard qui arborer qui était tellement enjouer que cela en devenait limite très sérieusement flippant... Mais cela n'était pas tout... Il connaissait le nom de Demon et de Katano... Cela était étrange... Le jeune homme avait pourtant une assez bonne mémoire, mais pourtant, il ne se souvenait absolument pas avoir déjà croisé ce vieil homme...

Aussi, un truc étonna un peu le manieur de temps... La réaction de Katano n'était pas vraiment comme d'habitude... En temps normal, il aurait d'abord chercher a obtenir des réponses avant d'attaquer un adversaire qui peut-être qu'au final n'en était pas un... Et quelque chose d'autre aussi... Depuis quand c'était la douleur fantôme de Kirgakure no Satô qui était devenu le plus sage des deux ? ...

C'était vraiment le monde a l'envers et cela ne plaisait pas au manieur de temps... D'un autre côté si combat, il devait y avoir, il était malgré tout absolument hors de question qu'il laisse sont "frère" risquer de se faire tuer sous ses yeux... Malgré qu'il ai perdu le contact de manière assez brutal et en pas très bons termes, malgré tout les deux shinobi était lier par un lien très spécial... Le même que celui de Tenzö et Shord a leur époque, comme eux, ils étaient rivaux, comme eux, ils étaient amis, comme eux ils étaient frères.

Ils avaient tous les deux hérités de la volonté de certainement deux des plus grands Kirijin ayant certainement vécu et de la même manière que Tenzö n'aurait certainement jamais laissé mourir Shord, jamais Demon ne laisserait prendre le risque que Katano meure... Du moins... Pas sous ses yeux.

Le jeune homme activa ses kinnegan et expliqua au tranchoir fantôme de Kiri:

-Depuis quand es-tu devenu aussi agressif katano? Je comprends que une telle insulte au bon gout mette en colère n'importe qui... Mais il ne faut peut-être pas abuser non plus, il connait nos deux noms et tu ne veux pas savoir comment ? ...

Le jeune homme se retourna en direction du vieillard puis il lui expliqua :


-Alors Papi ? ... Dis-moi tout... Comment peux-tu nos connaitre alors qu'aucun de nous deux ne te connaissent ? Crois-moi que un mec avec une coiffure pareille, je m'en souviendrais.


Le jeune homme se mit a attendre la réponse du vieux... Peut-être aurait-il la réponse a sa question sans avoir a recourir a la force... De plus un long voyage attendait le jeune homme et il n'avait pas plus que ça du temps a perdre ici.

Le jeune homme se mit a se concentrer pour créer une trentaine d'aiguilles de futon suspendu dans les airs puis il poursuivi:

-Et je n'ai pas que ça a faire... Quand je veux savoir quelque chose en général, je l'obtiens... J'ai déjà vu la manière qu'a Kaguya Aoji de mener ses interrogatoires et je pense que s'il faut en arrivée la, je le ferai.


Le jeune homme ne tenait tout de même prêt... Il y avait de la tension dans l'air et il était hors de question de ne pas se préparer a toute éventualité.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 : Ressens la colère Sam 12 Avr 2014 - 15:01

Douce et belle folie qu'est ce lieu. S'en devient une extase. Je ne sais pas si je suis le seul à pouvoir comprendre cette folie nous montant dans notre tête. Cela me gène. Pas du tout la folie est comme une belle musique que crée un violon mal accorder. Il faut simplement savoir raccorder les choses pour que l'enivrement de cette musique en devienne une extase des plus délicieuses. Pendant que mes deux compagnons de jeu se mettent à trouver une raison pour se battre, moi je n'en ais guère besoin. Cette folie me dis de me battre et je n'ai aucune raison de ne pas le faire. Cette envie qui fait monter mon sang dans mon corps. Ses deux là semblent trouver des raisons de me combattre. Ma taille, ma coupe qui ne leur plais pas. Pui aussi de ne pas savoir qui je suis tout en voyant que moi je les connait bien. Pauvre crédule. Combattre un homme qui en sait sur vous sans même connaitre la moindre chose de ma part. Même si je leur dis ils ne me croiraient pas. Cela rend fou Katano et ce Demon se méfierait des représailles de Kiri. Cependant une chose est plutôt bien joué. Ils se mettent à deux sur moi. Enfin c'est se qui semble se résoudre. Katano s'éloignant de Demon en cas d'idée folle de ça part. Demon quand à lui commence un assaut. Faisant des bons en arrière Katano commence à prendre l'initiative d'avancer vers moi avec une vitesse anormalement rapide. De l'activation d'un sceau, je commence à faire apparaître une machine quand d'un coup, je vois Katano utiliser une technique que je connais plutôt bien. L'une de mes âmes qui lui a apprise cette technique. Une technique que l'on utilise de manière plutôt combiné. Il devait deviner la suite de Demon. Enfin quoi qu'il en soit je connais plutôt bien cette technique. Une technique que je vais parer sans vraiment de souci. Mon véhicule apparaissant, je fut posé à l'intérieur. Une aspiratrice. Et comme toute aspiratrice, elle aspire que qui est au sol en gros ça technique en forme de lion passant dans ma machine pour quelle disparaisse au loin dans un dépotoir. L'attaque passé je fait apparaître sur ma machine une autre technique. Du moins une machine qui s'occupera de la technique.

Hé hé, vous pensez que tous les petits vieux sont sans défense vous vous trompez. Je vais donner une leçon à la nouvel génération. Enfin sauf si cette folie fera dériver leur pensé pour qu'il s'en mettent aussi sur la tronche entre eux. Le bon de Katano n'allait pas s'avérer sans suite. Il veut s'éloigner de moi. Mhh pour un manieur du Taijutsu c'est plutôt étonnant. Enfin prenant son éloignement comme une opportunité. Faisant apparaître une autre machine qui vient se poser sur mon aspiratrice se que j'appel un bon désherbant par le feu. Une sorte de lance flamme posé sur mon engin se mets à lancer des flammes sur Katano. Tout en attendant ça pârrde pour lui envoyer des lame de vent produite par ma machine. Du son sortant d'un haut parleur, je me mets à dire:

Mhh cette technique est utilisable en combinaison. Shord a due te le dire non? Qu'elle mauvaise manière de l'utiliser. Enfin sauf si tu tente de me jauger. Pour Demon. Mhh c'est Katano qui me l'a dis. Hi,hi, hi



Ps petit rappelle que la folie vous oblige à combatre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1433
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 : Ressens la colère Mer 16 Avr 2014 - 17:33

Contexte :

C'est idiot, mais le combat semble aérer votre esprit et votre mal de tête qui relève maintenant du passé. Pourtant, sans savoir pourquoi, vous tenez tous les autres responsables de ce qu'il vous est arrivé. Sans raison, ils sont tous fautifs. Sans raison, ils doivent tous payer.
Que ce soit pour retourner chez vous tranquillement, vous battre enfin contre un Furyou, aider votre village ou toute autre justification qui vous apparaît propre : il vous faut combattre, vous méfier de chacun.
Les autres autour de vous sont devenus fous. Mais vous, sans que vous en le sachiez, vous l'êtes tout autant.

Obligations :

Vous êtes obligés d'utiliser au moins une technique offensive.
Vous ne percevez plus les autres comme des alliés ou personnes neutres : ils sont tous vos ennemis.
C'est le dernier tour qui sera commun aux trois groupes 7; 8 et 9. Ensuite, les obligations et contextes se différencieront.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 964
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 : Ressens la colère Mer 16 Avr 2014 - 19:43

S’il y avait bien quelque chose à quoi je ne m’attendais pas s’était bien de voir surgir de nulle part un véhicule futuriste dans un écran de fumée. Non vraiment, je ne m’y attendais pas du tout. Je restais d’ailleurs bouche bée lorsque la machine aspira ma technique et la fit disparaître, comme si je ne l’avais jamais exécutée. Bien entendu, en voyant l’arme supplémentaire qui était apparue sur le toit du véhicule, je compris que le temps de jauger était bel et bien terminé et qu’il me faudrait redoubler de vigilance tout en m’assurant de ma propre protection. C’est dans cet esprit que j’activais ma technique de l’armure de foudre. Et j’eus bien fait car à peine la technique exécutée que je me pris immédiatement des lames de vents violentes et des flammes sortant de l’étrange machine. Fort heureusement mon armure résiste à l’assaut et je peux toujours me battre en me gratifiant du fait de n’avoir subi aucun réel dégât.

Mais le combat était loin d’avoir atteint son apogée ! En effet, l’étrange moyen de transport dans lequel se trouvait le nain fou fonçait tout droit vers Demon et je me demandais comment celui-ci allait réagir. D’ailleurs, je me demandais pourquoi je demandais cela. Curieux ambroglio que celui dans lequel je me trouvais… Je me rendis alors compte que mon mal de tête avait disparu mais que l’idée que Demon n’était pas là par hasard me titillait l’esprit. Je commençais alors à me questionner moi-même. Bon concrètement je le faisais simultanément au combat mais que faisait la douleur fantôme de Kiri ici ? Pourquoi ne pas avoir exécuter sa première attaque ? Une idée germa alors dans mon esprit embrumé par le doute : Demon tentait-il de mettre des bâtons dans les roues de l’organisation ? Se pouvait-il qu’il soit si mesquin ? Les deux individus étaient toujours plus ou moins écartés de moi, l’un dans sa voiture étrange et le second au sol. Sans réfléchir, j’effectuais des mudras et mes sabres que j’avais posés sur le sol se changèrent en arc. Je saisis l’arc et posais mes doigts sur la corde. Alors, tandis que je tirais sur celle-ci doucement, de la cendre se regroupa autour de mes doigts et se forma une flèche de cendre. Sans réfléchir plus que ça, je décochais 5 flèches. Deux firent le tour de l’arène et prirent Demon en sandwich, une par l’avant une par l’arrière, une troisième tomba sur lui par le haut, et la quatrième et la cinquième visèrent le siège passager de l’aspiratrice, précisément la ou le gnome était assis.

N’ayant pas finis mon attaque totalement, je me réservais les 5 autres flèches pour plus tard. Je raccrochais mon arc à mon dos par une lanière prévue pour cela et j’effectuais d’autres mudras pour créer une grande cataracte en direction de la tourelle de la nettoyeuse. J’espérais ainsi m’en débarrasser pour de bon.

J’avais utilisé beaucoup de chakra mais quelque chose dans ce combat me poussais à me donner a fond. J’étais toujours entouré de mon armure bleue et j’observais la scène avec envie. Je n’étais pas fan des combat a trois et sachant que le 1 contre 1 est toujours plus amusant, j’esperais bien que l’un des deux clamse rapidement pour que je puisse finir le dernier. Je me maintenais sur mon poste d’observation et je dis avec force :

-Que le meilleur gagne !

Plus heureux que stressé, je me sentais comme dans une competition de lancer de kunai. Sauf qu’ici, la defaite signifiait la mort. Mais quelque part, cela rajoutait du piment à l’experience… j’avais hâte de continuer.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 1005
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 : Ressens la colère Mer 16 Avr 2014 - 21:04

Rapidement, le jeune homme remarqua que le vieux fou se mit a charger sur Demon avec un étrange véhicule... Non, mais c'était quoi encore le souci ? Enfin peut être que la menace des senbon n'avait pas trop plus au vieillard... Enfin quoi qu'il en soit il ne compter pas se laisser percuter sans rien faire.

Mais soudainement la machine s'arrêta pour laisser place a un haut-parleur... Cet appareil était décidément bien étrange... Jamais le jeune homme n'en avait vu de ce type la... Une technologie beaucoup plus avancer que la normal .... MAIS OUI ! UN SAIBOGU ! C'était la première fois que le manieur de temps en voyait un.

Aux paroles que l'inventeur prononçait, il répondit :


-Ouais... Prends-moi pour une bille en plus...


Le jeune homme lança cinq senbon dans la direction du vieux puis il poursuivit :


-Aller... On retente... Comment nous connait-tu ?


Mais alors que l'homme aux yeux dorés parler, il fut soudainement attaquer de tout les côté par des fléches, il eu a peine le temps de lancer cinq senbon par flèche envoyer sur lui, afin de ne pas être toucher, mais qui les avait lancé ? Katano ? Le jeune homme s'énerva et gueula :


-OH ! TU A PETER LES PLOMB OU QUOI KATANO ? NE TE TROMPE PAS D'ADVERSAIRE !


Non, mais il été devenu fou ou quoi ? S'il avait tant envie de mourir que ça, la douleur fantôme de Kirigakure se ferait un plaisir de le soulager de sa vie. NON ! Respire... Le démon ne devait pas perdre son sang-froid... Calme... Comme ça... C'est bien... Il devait a tout prix se concentrer sur son objectif du moment, c'est-à-dire découvrir le secret de ce saibogu.

Il y avait forcement eu un moyen de connaitre le duo fantôme de Kiri sans qu'eux n'apprennent son existence et il devait a tout prix trouver lequel, qui sais quelle autre information ce vieux fou avait réussi a obtenir sur les deux ancien Kirijin. Pour le moment Katano semblais trop distrait pour ce posé les bonnes questions... Pour une fois, le démon allait devoir être la tête et non les bras...

La lose... Lui qui détester jouer ce genre de rôle... Ou été l'époque ou c'était l'ancien membre des sept épéistes de la brume qui réfléchisse pendant que lui se contenait de charger ans le tas ? ... Enfin bon... Le jeune homme fixa a nouveau le vieillard :


-Aller le Saibogu... Accouche, je n'ai pas toute la journée, dépêche, toi avant que je perde patience.


Le démon de Kirigakure expliqua aussi... à Katano :

-Je te préviens retente de m'attaquer et je te fais bouffer tes sabres par le cul, c'est clair ? Si tu es devenu trop stupide pour agir avec ta tête grande bien te fasse, mais venge toi sur notre ennemi commun au lieu de t'en prendre a moi.

Il fallait que les choses soit clair... Le manieur de temps n'était pas un puching ball et c'été pas aujourd'hui que ça allait commencer, il activa cependant ses Kinnegan... La suite allait surement dégénérait, il devait donc se tenir prêt.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 : Ressens la colère Ven 18 Avr 2014 - 15:35

Le combat débute cette folie qui nous fait tourner la tête semble mettre une pression des plus impulsives pour que l'on se frite les uns contre les autres. La folie commençant à apparaitre sous la forme d'un mal de tête commence à faire dissiper la douleur. Elle veut que je les combattent, quel que soit la raison et personnellement, je ne me fait pas attendre pour ça. On veut de moi un combat, je leur en donnerais. Une préférence pour le combat? Aucun, ses deux-là sont mes ennemis et je ne pense guère faire de chipotage dessus si je trouve une faille dans l'action de l'un ou l'autre, je ne ferais pas de différence. Ma réponse au question de Demon ne semble pas être prise sérieusement. Pourtant aucune raison ne peut montrer l'inverse. Enfin comme si qu'il croit à mes dires me change beaucoup de choses. Ces dires étaient surtout faits pour ne pas avoir à répondre à la question ou même pour lui montrer qu'il est vraiment pris au sérieux en me menacent avec de simples cures dent, puis se n'est pas comme si j'avais envie de parler. Cette folie me dit de combattre et je combattrais, donc trêve de parole et comme un grand poète musicale dis " Parle à ma main". Pour l'instant ça va même si les deux semblent envoyer un assaut sur chacun, rien qui ne puissent me faire peur. Mon ancien élève si j'ose dire, pare sans problème la combinaison que je viens de lui envoyer et il me fait le plaisir de montrer pendant notre combat la meilleure défense que je lui connais d'avoir, une preuve qu'il me prend moi et mes assauts au sérieux. Une armure de foudre qui dans mes souvenirs est la même qu'il a utilisé pendant l'examen Chunin. Cependant il l'utilise avec beaucoup plus de dextérités et de rapidité d'exécution. Le professeur fou que je suis ne peut être que fière de ce genre d'exploit et de progrès. Cet homme est bien aussi fort que ce que j'étais à l'époque et surement d'un niveau égale à celui que j'ai sous cette enveloppe charnel de vieux sénile. En résumé quand mon Désherbant commence à arrêter de chauffer les moustaches de notre cher ami ainsi que ses lames coupantes. Plusieurs actions se font.

Katano suivis d'une action de projectiles téléguidés sur moi et Demon. Ça technique fut partagé en deux groupes. L'un venant attaquer Demon avec trois flèches. Et deux flèches venant foncer sur moi, puis les autres sur mon lance flamme. Sans compter cette cataracte d'eau. Je ne peux laisser cette attaque abimer l'un de mes deux bijoux que je viens de faire apparaitre. Je touche deux sceaux que je désactive. Deux sceau brille avant de faire place devant les deux machines que j'ai invoquées. Le sceau libérant une quantité de vent plutôt impressionnante. La trombe fut ralentie jusqu'à être totalement stoppé. Les gouttelettes d'eau restant de l'attaque venant perler sur mon véhicule le faisaient briller comme si je l'ai lustré de mes propres mains. Le même sceau vient d'apparaitre pour faire la même chose en direction de Demon mais sur une distance bien plus courte. Mais pour cette enfant, je lui réserve une autre surprise. Son attaque lancée, je m'apprête à continuer l'attaque de ma tourelle combinée avec mon second sceau qui est le même que celui qui a arrêté l'attaque de Katanos. Sans compter la continuité des lames de vent qui bondissent aussi sur lui. Une attaque à triple tranchant. Un vent augmentant la déflagration du Katon de mon désherbant qui amplifie les dégâts tranchant de mon aspiratrice en les enflammant. Pour ce qui est des flèches de vent. Mhh le Katon étant ça faiblesse elles ne firent pas long feu si j'ose dire, mais il y à bien une chose que je ne peux lui enlever c'est de voir comment cet homme s'en est sortit des trois armes téléguidées de Katano. User pile le nombre pour réussir à toucher une arme ne bougeant pas droit. Cinq sur chaques projectiles. C'est plutôt bien calculé. Quand j'y regarde de plus prés, ses anciens enfants ne le sont plus vraiment. Ils ont bien grandi et ont biens écoutés les conseils de leur ancien maitre et de leurs ainés qui les ont entrainés. Je voulais bien les féliciter, mais deux choses m'en empêchent. Je ne suis plus l'ancien Shord qu'ils ont connu et ma folie même non causé par ces lieux m'en aurait surement empêché, donc imaginez avec cette folie m'entourant ne faisant qu'amplifier la cause. L'attaque lancé, je me fait surprendre par deux flèche dont je n'ai pas vue l'arrivé. L'une se plantant sur le dessus de mon véhicule me faisant une balafre au niveau du visage et m'éraflant l'épaule. L'autre étant juste au niveau de la portière s'enfonçant de deux centimètres dans la chaire au niveau de mon bras. Stoppé par le métal que compose mon engin, j'ai eux la chance d'avoir cette protection pour me défendre, car il y à des chances sinon que je sois pris au piège avec simplement deux flèches dans l'obligation de rendre les armes. Fiou, Enfin ma course continue sur Demon et après l'attaque lancé sur lui il y à de forte chance que ma voiture vient tenter de le renverser pour l'écraser. Un sourire aux lèvres, je garde ma main sur un bouton, vous savez ce genre de bouton que vous touchez jamais ou seulement dans le cas d'extrême rareté. Oui vous savez ce gros bouton rouge. Ben j'en ai un plaqué sous le volant caché à la vue de tousses, mais à quoi servira t'il? Contre qui Demon qui sera au front où c'est simplement un leurre servant à tromper la vigilance de Katano? Qui sais, je n'aurais peut être pas besoin de l'utiliser.

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1433
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 : Ressens la colère Sam 19 Avr 2014 - 12:42

Contexte :

Les autres autour de vous sont devenus fous. Mais vous, sans que vous en le sachiez, vous l'êtes tout autant. Le combat continue.

Obligations :

Vous êtes obligés d'utiliser au moins une technique offensive.
Seya et Yusuke doivent concentrer toutes leurs techniques offensives sur Demon sur ce tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 964
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 : Ressens la colère Sam 19 Avr 2014 - 16:56

Dans un combat, il est particulièrement difficile de s’abandonner totalement. En réalité, cela est proche de l’impossible car il faut toujours garder à l’esprit que vous pouvez mourir ce soir sur cette arène et cette seule pensé suffit à vous empêcher de sombrer dans le plaisir infini du combat. Bien entendu, c’est sans compter sur l’aide d’une sorte de malédiction qui vous rend cinglé. Ainsi, vous perdez votre bon sens et plus rien ne vous retient de sombrer complètement dans la folie et l’amour du combat. C’est un peu ce que j’ai ressenti ce jours-là lorsque je me retrouvais sur le champ de bataille avec le vieux fou et Demon. Notre combat ressemblait plus à une farce qu’autre chose et pourtant nous nous en sortions bien. Le pauvre nukenin s’en prenait d’ailleurs plein la gueule depuis le début du combat et il était de notre devoir de lui fournir encore de quoi se divertir en se protégeant ou en hurlant de douleur.

Oui… la folie me faisait converger vers Demon. Le jeune n’avait rien fait pour mériter un tel traitement et c’était bien cela qui me rendait si joyeux. J’esquissais d’ailleurs un sourire au milieu du champ de bataille tandis que j’effectuais les très sacrés mudras. Je me rendais bien compte que me lancer dans un taijutsu désespéré ne me ferais que du mal alors je concentrais mon chakra dans mes mains et en fit sortir un phénix de foudre de taille plus qu’imposante. Je fis voler le phénix dans les aires, survolant l’aspiratrice et s’écrasant de toute sa force sur le corps du pauvre Demon. Je n’attendis même pas que le malin termine d’agoniser que j’effectuais encore d’autres mudras et fis sortir de ma bouche une trombe aqueuse que je fis converger directement sur le démon. Je n’avais plus que lui en tête et je voulais qu’il paye pour quelque chose dont j’ignorais tout. Tout ce que je voulais, c’était le voir souffrir je ne connaissais même pas la raison de ma fureur.

Lorsque mon enchainement fut terminé, je repris mon arc en main et décochais mes 5 autres flèches directement sur Demon, toujours de manière à ce qu’elles le prennent de tous les cotés : gauche, droite, devant derrière et par en haut. Le pauvre avait dû essuyer tellement d’attaques qu’il ne devait plus tenir sur ses jambes…

désolé pour la longueur, trop peu d'inspiration et surtout pas grand chose a dire...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 1005
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 : Ressens la colère Sam 19 Avr 2014 - 21:14

Décidément, la suite allait être plutôt compliquée pour le manieur de temps... Il allait devoir mettre tout ses talent a contribution... La lutte serait serrée, mais il devait faire face. Entre le vieillard qui était encore frais comme un gardon et fou comme un pigeon et l'ancien membre des sept épéistes de la brume qui avait carrément pété un boulon... Le Jisetsu était comme qui dirais... CARREMENT DANS UNE MOUISE ENCORE PLUS NOIR QUE LES LA COULEUR DE L'AME DE AOJIKAWANASHI... C'est dire...

S'il devait de mettre à contenir ces deux fou alier en même temps il était foutu... Car si en terme de puissance, il pouvait peut-être leur tenir tête individuellement une chose était sur... A l'heure actuel, le pouvoir de ses yeux lui confère une force extrême... Mais il se fatigue encore trop rapidement et il ne le savait pas encore, mais cette faiblesse lui coûterait très cher dans les minutes qui allait suivre.

En premier, lui, le vieillard ne répondit pas au jeune homme... Le jeune homme ne dit rien, ou plutôt il n'eut pas tellement de dire grand chose qu'une attaque de feu charger sur lui pour le brûler, mais cette attaque avait été booster par une déferlante de futon, il était donc primordial pour lui de contrer ce justu...

Il concentra donc ses yeux puis il ouvra un portail :

-Kodona taimu portaru...

Puis il créa rapidement un second portail... Mais dans quelle direction croyiez-vous ? Pour faire le traditionnel retour a l'envoyeur? ... Hé bien, vous avez... rai... TORD, le jeune homme aux yeux dore remarqua que Katano était a nouveau en train de préparer en justu dans sa direction en phénix de foudre et une autre attaque de suiton...

Le jeune homme réfléchi donc de manière très rapide a un plan d'action, il n'avait pas vraiment d'autre choix de toute façon... CA Y EST !

Il redirigea la technique du vieux fou contre la technique de suiton, celle-ci étant plus puissante elle devrai normalement contrer l'attaque de katano et voir même la traverser afin de le frapper, puis il fixa le phénix et créa un second portail, mais cette fois a l'inverse il redirigea le phénix contre le vieillard...

Si son plan marcher la tactique était proche de la perfection, d’autant plus que ses aiguille n’avais pas encore été prise dans l’attaque du vieux donc filant encore contre celui-ci… En parlant de projectile, voila que encore cinq flèche de Katano qui se mirent a attaquer dans toutes les directions, il créa donc a nouveau rapidement tentre aiguille de futon afin de se servir de vingt projectile afin de contrer ceux du sabreur.


Malheuresement premier portail n'avais pas souffit a renvoyer toute la technique du vieux fou... Il avait seulement pu retourner deux tiers du justu, ce qui resta vient le frapper de manière superficiel le brûlant légèrement au niveau du torse... l'attaque mit brûla a sa veste, il n'enleva donc avant qu'elle ne s'embrase trop... L'attaque lui avait fait des dégât, mais il pouvait toujours se battre.

Il jeune homme venait d’avoir une énorme consommation de chakra, il souffla ensuite un grand coup puis il regarda… Avec un peu de chance il avait réussi a toucher ses adversaires… Pour le moment il avait déjà réussi le coup de maître de s’en sortir sans avoir eu a bouger…

Le vieillard fonçant a toute alors a toutes a allure fut stopper par la charge du phénix de katano que le jeune homme avait renvoyer.

Mais le combat était loin d’être fini et la suite serais certainement très compliquer pour le Jisetsu…


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 : Ressens la colère Dim 20 Avr 2014 - 15:24

Rock and roll. Hoo yééee, bon tous ne se passe pas comme prévue. Notre petit Jisetsu semble avoir plus de ressources que ça tronche de cake ne le montrent. Mon attaque de pyromane ne semble pas vraiment avoir atteins entièrement son but. Surtout quand je vois qu'une parti semble être renvoyé par une sorte de portail. Putain j'ai zappé que se petit con pouvait faire ce genre de chose, la folie de ses lieux surement qui me monte à la tête. Enfin, après vue la force de mon attaque, cela semble peu probable qu'il ait tout pris. Continuant ma course, je vois que Katano semble vouloir lui aussi éliminer Demon. Tuer les plus faibles pour avoir un face-à-face avec le King que je suis. Il a du potentiel celui-là (personnage disant ça car ses son caractère de penser ça). Il veut donc du Challenge. Parfait, je vais donc lui offrir, mais avant éliminons notre cher Demon. Mon lance-flamme lui continuant de viser Demon se met de nouveau à lancer du feu. Oui j'aime le feu et tant qu'à enlever une mauvaise herbe, autant le faire avec les bons accessoires non? Enfin bref. Le plus surprenant, c'est quand je fus plutôt proche de Demon et que je commence à voir apparaitre le même portail que je pige l'entourloupe. En moins de temps qu'il n'en faut, je me mets à appuyer sur le bouton que je titille depuis un petit temps, puis juste après je me met à me cloner. Cinq clones plus moi dans une seule place. Non, vous êtes fous. Le bouton auquel j'ai appuyé et ce que l'on appelle l'éjection du pilote. Ben oui, mais quand l'on est cinq bens ça éjecte cinq clones. Une vraie pluie de vieux.

Allant de tous côtés. Cependant cela ne fut pas la seule chose qui se passe. Le phénix détruisant ma machine elle explose juste après par l'effet de ma technique d'auto destruction. Moi je dis. On ne touche pas à mon véhicule sans en subir les conséquences. Explosant juste à côté, cette fois ses portails ne lui serviront pas à grand chose de par la tail et du peu de temps. Moi pendant ce temps avec quatre autres clones nous étions en train de tomber sur un matelas moutonneux, avec double épaisseur pour ne pas faire souffrir mes petites fesses. Hé mais il manque un clone dans le lot? Oui dedans un des clones fut envoyé autre par et invoque un véhicule. La projection étant faite de l'autre côté mon clone fut posée sur un Rascale. De porter, mon clone se mettant à foncer sur Demon, enfin s'il a survie à l'explosion. Une action produisant le même effet que sur la dernière action. En gros je fonce et j'explose. Oui c'est ce que l'on peut appeler un clone kamikaze. Toujours la main sur le bouton, s'il n'est vivant pas un doute à avoir ça va faire boom

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1433
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 : Ressens la colère Lun 21 Avr 2014 - 14:47

Contexte :

Les autres autour de vous sont devenus fous. Mais vous, sans que vous en le sachiez, vous l'êtes tout autant. Le combat continue.

Obligations :

Vous êtes obligés d'utiliser au moins une technique offensive.
Les techniques de Fûinjutsu et Genjutsu sont interdites durant ce tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 964
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 : Ressens la colère Lun 21 Avr 2014 - 18:18

Il est toujours un peu délicat de décrire un combat lorsque celui-ci se déroule juste sous vos yeux. Il faut dire qu’il y a un tas de chose qui vous passe par la tête quand les techniques des uns viennent se détruire sur les techniques des autres. Au final, on se sent un peu comme dans un feu d’artifice géant. Il y a des étincelles partout et des petites lumières sur le champ de bataille. Tout cela est vraiment beau à voir… Pour ma part, je restai autant en retrait que je le pouvais. Je savais que ça chauffait sec du côté de Demon et du vieillard et c’est bien pour ça que depuis le début du combat je n’arrêtais pas de balancer mes techniques à distance. D’habitude plus à l’aise au taijutsu, je n’avais ici aucune chance de réchapper à un accrochage à l’arme blanche sans ressortir avec des brûlures au troisième degré. Depuis mon petit piédestal de terre j’observais donc la scène. La machine futuriste du vieux fou ne cessait d’envoyer ses attaques sur le pauvre démon qui se défendait comme il le pouvait. Créant des portails à tout vas, l’un d’entre eux s’orientai vers moi. Je compris que j’allais moi aussi devoir me protéger des assauts ennemis et ne pas simplement rester spectateur. De la distorsion d’air sortit une grosse boule de feu. Celle-ci vint se fracasser sur ma trombe aqueuse que j’avais destinée au démon de Kiri. Je crus un instant que ma technique à base d’eau (supériorité élémentaire sur le feu) parviendrait à stopper la déflagration fonçant dans ma direction. Malheureusement, ce ne fus pas le cas et la boule de feu, bien qu’affaiblie, continuait sa course vers ma personne. Je n’avais plus le choix. La boule de feu restait imposante et si jamais je prenais le risque de prendre les dégâts de plein fouet, je n’étais pas sûr de pouvoir continuer le combat. J’effectuais donc avec une grande dextérité les mudras qui me permettraient d’utiliser un sort adapté à ma protection. Sans un couac, j’ouvris alors ma bouche et fit jaillir de celle-ci un jet d’eau puissant créant ainsi une protection totale autour de ma personne. Je ressentis le choc dû à la boule de feu mais ce fut tout. D’ailleurs, lorsque ma technique prit fin, je pus constater qu’il ne resta rien de la technique Katon de mon adversaire…

Je suis enfin hors de danger mais ce que j’observe à mon retour sur le champ de bataille me glace le sang. Une gigantesque explosion se produit devant moi et je ressens le souffle jusqu’entre les mèches de mes cheveux. Ma capuche tombe sur mes épaules et révèle au soleil ma crinière devenue beaucoup plus longue. Je resserre mon étreinte sur mes sabres et frappe un coup de dent. Je souris… Ce combat est vraiment intéressant. Il le devint encore plus lorsque je vis retomber au sol six vieillards bien distincts. Tous des clones du schnock fou sans doute. Alors, soudain épris d’une force grisée par l’excitation, je me saisis de mes sabres et les emboitais. Une fois bien assemblés, je modulais les cendres pour leur donner la forme d’un gros éventail. Je balayais ensuite l’air devant moi et balançai ce que j’aime appeler « un énorme nuage de cendre ». Le nuage était directement dirigé vers les clones du vieux. Je voulais que ceux-ci ne représentent pas une menace pour le reste du combat. Je voulais pouvoir m’amuser au taijutsu et pas devoir rester à distance comme c’était alors le cas. Cela m’ennuyait prodigieusement mais dans un souci de protection et de préservation, je me devais de rester en retrait. J’espérais cependant que cet assaut serait le dernier que je mènerais à distance... La poésie de la situation me donnait même de l'inspiration.

-Sous le joug des cendres reculait le savant au milles et une lubies. Le Demon déjà sous terre avait atteint son but et s'était caché. Mais alors que le monstre aux griffes acérées fut poussé par une étrange envie, il remarqua le croquemitaine qui depuis toujours voulait le faire... bruler!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 1005
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 : Ressens la colère Lun 21 Avr 2014 - 19:54

Le vieux contre-attaqua avec son lance flamme... Parvient pas a contrer, il eu juste le temps de lancer ses vingt derrière aiguilles en direction du vrai saibogu, il était parvenu a voir le quel avait créer les clones, il supposa donc que c'était lui le vrai. Le Jisetsu protégea son corps avec son bras gauche, provoqua de gros dégâts sur bras.

Ce qui allait suivre serait relativement rapide, le véhicule de vieux fou explosa suite a l'impact avec le phénix de Katano... Finalement, l'attaque avait porté, mais malheureusement le vieillard avait eu le temps de suffisamment s'approche et les deux furent pris dans l'explosion...

Le démon fut soufflé et cracha un peut de sang, il commençait a avoir subir trop de dégât et ne tiendrait plus très longtemps a ce rythme la... Mais cela n'était pas fini un clone du vieux invoqua un autre véhicule afin de le faire a nouveau exploser... Le jeune homme tenta d'ouvrir un autre portail, mais son œil se mit a saigner...

Il avait trop forcer sur ses pupilles juste avant et ses yeux n'en pouvaient plus et il ne parvint pas a ouvrir encore un portail supplémentaire et fut a nouveau souffler par l'explosion... Son corps était a présent couvert de brûlure, se réserve de chakra était a pratiquement vider, mais il trouva néanmoins la force de se lever une dernière fois, ses yeux couvert par l'ombre.

Le corps vidé de toutes forces physique, la seule chose lui permettant ce miracle fut sa volonté... Ou plutôt son orgueil, celui de ne jamais s'avouer vaincu... Il murmura donc :

-Vous êtes fort... Je l'admets... Mais ne me sous-estimez pas... Subissez l'ultime attaque de la douleur fantôme de Kiri...

Le jeune homme se mit a concentre tout ce qu'il lui rester de chakra afin de lancer une ultime attaque... Des éclairs noirs se mirent a jahïr se son corps... Puis le Jisetsu murmura:


-Roton...

Des éclairs noir se mirent a jahïr et a frapper dans tout les sens, provenant du corps du manieur de temps, Toutes la zone serrais affecter par cette attaque, cette zone l'espace de quelque seconde se transforma en enfer de foudre... Ils était entré dans la zone mystique de Jisetsu Demon, la douleur fantôme de Kiri...

Une fois que l'assaut fut fini, le jeune homme était toujours là... Débout... Mais totalement inconscient, il avait perdu le combat, mais même dans la défaite, il ne tomberait jamais devant n'importe qui...

Pour le Jisetsu, le combat était fini et s'est dans la honte qu'il était tombé inconscient, son corps inanimé étant maintenant sur le sol.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 : Ressens la colère Mar 22 Avr 2014 - 17:58

Yahoo. C'est amusant de se faire projeter. J'aime aussi l'explosion qui se fait retentir par l'explosion de mon véhicule et si cela même ça signifie du travail en perspective pour l'avenir. Il faut bien les faire ces véhicules et là une aspiratrice et un rascale ce n'est pas quelque seconde de travail, aller encore une fois rien que pour le fun? Bon, pour cela il me faut invoquer une autre machine. Bon aller go sans perdre un instant. Ha mais, hein qu'es qui se passe. Hé mais ça ne marche pas? Non, mais c'est fou. Je n'arrive pas à faire apparaitre de machine. Mince rupture de stock?

Hé toi fais moi apparaitre une machine.

Je n'y arrive pas et toi vas y essaie.

Hé la loose ça ne marche pas. Hé toi on fait quoi?

Qu'es que j'en sais, je suis a moitié, heu non je suis complètement timbré tu crois que je vais raisonner logiquement.

Merde bon tempi, j'ai l'impression que mon Fuinjutsu est en passe d'essence. Je vais devoir le mettre en stand bay pendant un petit temps et ce n'est pas de bonne humeur que je dis ça. Surtout quand je vois l'autre se lever avec ça tête de déterrer. C'est fou ça on arrive à le laisser vivant et le voilà en train de se relever. Il a des tendances suicidaires? Mince quand même, je vais devoir le tuer si c'est comme ça. Lançant une dernière riposte, Katano en fit de même. Haa, mais c'est quoi ça? Je ne connaissais pas cette technique de Demon, mais elle ne semble pas faiblarde et en connaissance de cause celle de Katano est loin d'être inoffensive. Je n'ai pas le choix espérant que les rares techniques n'utilisant pas de Fuin marchent. Oui car sans Fuin, je suis à la limite d'être inoffensif. Mon répertoire de technique non fuinjutsu se réfère à cinq techniques qui sont tousses totalement différentes. Un sensoriel, mes clones, une défensive une offensive et une autre qui n'a pas vraiment d'intérêt dans ce genre de citation et qui de toute manière maintenant coute trop en chakra. Surtout quand dans ses cinq techniques deux sont plutôt médiocres pour quelle soit montrer à un homme tel que Katano. Enfin après avec un fou comme moi on est sorti d'aucunes bêtises aussi grandes que cela.

Mon cher ancien élève après avoir sortit un de ses romans qu'il sort souvent à ses adversaires, il fait comme j'ai dis précédâmes une technique de zone. Une technique qui semble atteindre une grande partie du terrain sauf la zone de Demon ce qui du coup et un peu une chance,car avec cette technique de zone que Demon a fait s'il l'avait visé avec moi il aurait était protégé par ça cendre qui n'est pas conducteur. Erreur de débutant mon chère. Enfin cela ne m'enlève pas de la panade. Si je me rappel Katano a parler que j'allais fuir. Faisons le mentir. Moi je ne suis pas du genre à fuir l'improbable. Courant en direction de Katano et donc du Nuage, je montre bien la folie que j'ai en moi, une tenus de mi sur moi à la mode power ranger. Une tenus des plus spécial. Vous savez ce genre de tenus que vous voyez dans les films quand une épidémie s'est infiltré. Ben, la même mais en orange pétant , nous les balayeurs ont utilisé ce genre de tenus pour mettre du désherbant sur les routes sans d produit toute la journée. Une tenus dont j'ai amélioré la résistance de manière grandiose. Cela plus le fait que je porte un masque servant à trier l'air polluer. Dans cette situation s'est parfait. Surtout quand l'on connait le guss juste en face. Lui il est du genre, tu respires, ben t'es mort mec, je pose dans tes poumons ma cendre et te fais cracher tes glaires. Ben-là il ne peut pas l'enculer mouhahahahaha. Ooup je retire l'enculer. Je n'ai pas de tendantes homosexuelles. Je laisse ça à la douleur fantôme. Oui vous trouver pas que leurs deux titres s'emboitent plutôt bien? Entre le tranchoir avec son gros attirail et l'autre qui a une grosse douleur, on a l'impression qu'avec une ça peut passer un peu dans le hard-là. Enfin, je ne m'en mêle pas chacun son truc. C'est donc en fonçant dans le nuage en sachant ce qu'il peut faire que je me met à courir en direction de Katano. Quant à mes clones. Heu vous pensez que je vais utiliser une rang A pour chacun d'eux. Qu'il crève chacun pour ça gueule. Je passe à la suite. Lançant un balai que j'ai aussi fait apparaitre à la power ranger. Balançant le balai en direction de Katano qui doit avoir son nuage à quelques centimètres de lui. Vu que c'est lui qui l'a fait apparaitre, c'est la position logique qu'il doit avoir. En gros voir mon attaque serais au dernier moment, voir trop tard. Bon, sans savoir si mes capacités de fuinjutsu vont revenir, je me lance. Sortant à une dizaine de mètres éloigné de Katano de la cendre, m'a tenu de désherbage est plutôt plus vraiment utilisable, mais ce qui est cool c'est qu'elle m'a protégé totalement de ses deux assauts. Je m'en sors plutôt bien en fin de compte. Surtout que sache qu'il ne faut pas que je respire cette cendre j'ai bien fait attention de ne pas en respirer et je compte bien continuer comme cela. Je dois faire attention aussi à que son arme ne se décompose pas Sortant un petit Woohhoo en quittant le nuage de cendre, je me mets à faire la marche en arrière en mode Mickael Jackson tout en prenant un petit air dans le même rythme. Faisant un tour sur moi-même, une main positionnée en l'air, l'autre sur les roubignoles, j'arrête mon regarde deux secondes sur Katano. Mon masque à moitié bousillé par la foudre et la cendre volcanique, je prends une position bien plus sérieuse, puis me mets à dire:

Katano..... Je suis..... Ton père.

Oups, bon après tout que demander d'un fou que d'être encore plus fou dans ce genre de lieu hein? Bon m'enlevant cette tenue qui maintenant ne sert plus à grand chose, je fis un signe de pause le temps que je me remette en tenus convenable. Ben quoi? On est dans un combat, je sais mais cela reste quand même bien d'avoir un certain style qui sait si une belle femme me regarde, si c'est le cas, je serai content d'avoir un look décent.

Tu pensais te débarrasser de moi en faisant tomber de la neige chaude? Pas la peine de consommer de chakra inutilement, je n'ai pas inhalé de cendre.... Sous un amas de nuages le maitre de la décadence et du débarras apparaitra. Pas le temps de compter jusqu'à trois que sous les yeux du petit diablotin caché sous une coiffe de blondin apparaît l'homme qui en devient son bourreau.

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1433
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 : Ressens la colère Mer 23 Avr 2014 - 18:51

Contexte :

Les autres autour de vous sont devenus fous. Mais vous, sans que vous en le sachiez, vous l'êtes tout autant. Le combat continue.

Obligations :

Vous êtes obligés d'utiliser au moins une technique offensive.
Vous êtes obligés d'utiliser uniquement du Taïjutsu et/ou du Ninjutsu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 964
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 : Ressens la colère Jeu 24 Avr 2014 - 10:43

En commençant un tel combat je ne m’étais jamais dit que je pourrais le terminer ainsi. En réalité, je n’avais même pas pris le temps de me remettre en question ne serait-ce qu’une seule petite seconde. Je n’avais rien à gagner à douter et puis j’étais bien trop sûr de moi. Mais voilà, les choses ne se passent pas toujours comme on le prévoit et parfois on doit finir à la casse pour cause de gros accident. C’est bel et bien ce qui m’est arrivé. En effet, alors que je lançais mon sort de nuage de cendre, je perdis tout contact visuel avec l’ennemi d’en face qui se trouvait être le vieux fou. Et alors que toute mon attention était concentrée sur cet abruti, je n’eus pas le temps de voir que le jeune Demon s’était relevé. La volonté dont faisait preuve ce gosse était incroyable et il n’y avait rien à redire quant à la force qu’il déployait. Je sentis soudain que quelque chose se préparait et je n’eus qu’un instant pour réagir ce qui ne fut pas suffisant du tout. D’un léger bond je tentais de protéger une partie de mon corps par la cendre isolante du nuage mais même si je parvins à me préserver en partie, je pris l’attaque du jeune démon de plein fouet (façon de parler). Je tombais à terre et je vis alors une espèce de gros balais passer à quelques centimètres au dessus de ma personne. Je ressentais la douleur dans chacun des ports de ma peau et il était certain que si je me prenais un autre coup de ce genre, je ne sortirais pas vainqueur de ce combat.

Je me relevai quelques secondes plus tard pour admirer le vieux changer d’accoutrement. Je remarquai qu’il m’avait fait signe d’arrêter le combat pour pouvoir changer de vêtement… Cela me laissa perplexe malgré la douleur qui me lacérait le corps. Je ne me transformai cependant pas en salopard et je retins ma lame tant qu’il ne fut pas habillé, cela même si la vision de ses jambes maigrelettes et ridées aurait pu me mettre K.O. Une fois rhabillé, je ne fis plus de quartier et il était temps de finir ce combat en plus ! Je me trouvais à une dizaines du mètres du petit vieux et je décidais de lancer une ultime attaque. Boostant ma vitesse de 100%, je fondait sur lui pour utiliser ma technique la plus puissante au taijutsu : Les 67 coups jumeaux. Une attaque au Taijutsu de rang supérieur qui même sans boost est déjà d’une rapiditée extrême. Cette dernière technique allait me laisser presque à court de chakra mais il fallait bien tenter… Je n’avais plus le droit de jouer les économiste. Il fallait tout donner maintenant !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 : Ressens la colère Ven 25 Avr 2014 - 17:09

Voilà, je suis de nouveau habillé, Bon le combat recommence. Après un regard sur mon adversaire, celui-ci se met à foncer sur moi et quand je dis foncer se n'est pas en trottinant tout en prenant des poses pour que les gens puisse admirer un pseudos corps bien taillé, mais belle et bien foncer. Je le regarde, puis me mets à tenter l'utilisation d'un sceau. Hein, mais, non toujours rien je n'avais guerre la capacité d'utiliser de sceau. Puis, malgré l'état dans lequel les dernières forces de Demon l'a mis, il pouvait encore se mouvoir rapidement. Regardant son corps, je pense qu'il a utilisé ses dernières forces pour le faire et que donc de recevoir les dégâts de Demon était aussi pour avoir assez pour une offensive d'envergure. Recevoir pour encore mieux donner, c'est une bonne stratégie. Quel dommage que je ne puisse pas utiliser les capacités que j'ai avec mes sceaux. Je peux voir cette action au ralenti d'avance, je sais que j'allais y apposer. Quoi qu'il advienne tenter d'un dernier acte un coup-de-poing balancer à la sauvage pour le dire du dernier coup. Montrer que même dans la certitude, je me dois de tenter ce que je peux. Puis qui sais, un coup-de-poing banal est en outre une technique de Taijutsu de rang E. Ben oui, enfin après, si je veux changer de style, je n'ai pas trop le choix, car la perfection dont je produis en crée mes techniques n'a pas encore perfectionné l'ars que je maitrise en Taijutsu. Le sabre venant trancher ma chaire, je sens le coup passer, subissant des dégâts des plus douloureux. Mon corps volant dans les airs, avant d'atterrir au sol, d'autre coup viennent s'abattre sur mon corps, comme si cela ne suffisait pas, je sentirais la détermination à me tuer. Tombant, je me mets à faire deux bon mètres en raze moquette.

Le combat est bel et bien fini et je n'ai pas réussi à être le vainqueur de cette fameuse et étrange bataille. Tout ce que je sais c'est que la population des alentours de ses lieux ont subi un bien triste sort. Le terrain ayant subi des explosions, le coup d'un lance-flamme, de la fouge s'abatant sur toute la zone sans compter cette cendre volcanique qui c'est propagé sur tout le terrain. Un lieu qui sera surement méconnaissable pendant un long moment, le lieu n'étant surement plus fertile a cause de la cendre. Cela pouvait montrer la folie de l'homme et dans un sens c'est aussi une victoire pour moi. On peut voir ainsi que cette folie que j'admire tant n'est pas unique mais belle et bien dans l'âme de l'espèce humaine. Qui sais même si un jour cette folie se rependra dans l'âme des hommes comme n'importe quel autre sentiment. M'évanouissant, je ne sais guerre ce qui peut se passer par la suite. Épuisé de mon combat, mon chakra pouvait faire encore quelques miracles, cependant, mon corps n'en est plus capable, Ayant subit des dégâts bien trop important pour ça résistance.

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1433
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 : Ressens la colère Lun 5 Mai 2014 - 21:25

Les effets se dissipent : votre mal de tête, votre envie de vous battre... Mais pendant plusieurs heures, un mot ne cessera de vous revenir en tête : Rage.
A vous de poursuivre votre RP ou pas, le Narrateur n'interviendra cependant plus désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Groupe #8 : Ressens la colère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Actes :: Acte #4 : Destruction-