AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Apprentissage en voyage |Seya|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Informations
Grade : Nanadaime Kazekage
Messages : 1848
Rang : S


Message(#) Sujet: Apprentissage en voyage |Seya| Mar 22 Avr 2014 - 13:37

    Le grand jour fut enfin arrivé, aujourd’hui, Kibō allait partir pour rejoindre le Pays du Feu, mais surtout pour retrouver sa douce flamme, Samui Yuki. Notre jeune héros allait quitter le village pour environ deux mois, ce fut le temps que la Kazekage laissa au Genin pour faire ce qu’il avait à faire, soit retrouver son âme sœur et récolter des informations sur Météora. C’était le pacte que l’utilisateur du Onkyôton avait passé avec Zanshi, revoir Yuki et en échange trouver des informations sur le Furyou. Il s’agissait bien sûr d’une mission top secret, qui pouvait certainement apporter la mort au ninja de Suna, si ce dernier poussait ses recherches trop loin.

    Enfin bref, pour le moment il devait rejoindre Saibogu Seya, aux portes du village, soit à la Voie Illusionnée. Le Jônin allait accompagner le Genin jusqu’au Pays du Feu, en effet, l’élève de Kioshi avait déjà réussi à convaincre l’Habashi de le laisser partir, mais un Genin, tout seul, ne ferait pas long feu en dehors des frontières, l’inventeur fou était donc là pour en quelque sorte l’escorter et en même temps, ils s’étaient mis d'accord pour que le moustachu apprenne un Jutsu au rêveur. Ce fut le jeune homme aux regards de glace à demander à son supérieur de lui apprendre une technique, après avoir vu, que le Saibogu maîtrisait l’art du Fûinjutsu, tout comme notre jeune héros. Seya choisira quel sceau apprendre à son élève, celui qui lui sera le plus utile sans doute.

    Le membre de l’équipe Miira sortit donc de chez lui pour se rendre à la sortie du village, mais avant de rejoindre son ami, il allait devoir aller chercher Panach, le cheval de Yuki. Oui, car il avait pour mission de ramener la jument à sa propriétaire, les deux ninjas allaient pouvoir profiter du quadrupède pour ne pas trop se fatiguer. Kibō alla donc chercher la bête à l’écurie à côté de la Voie Illusionné avant de se rendre au point de rendez-vous, pour rejoindre Seya. Le Genin avait réussi sans trop de problème à avoir l’autorisation de la Kazekage, mais est-ce que le scientifique avait su convaincre le chef du village ? Il était dur de se passer de deux ninjas de nos jours, surtout d’un Jônin, car à la limite, notre jeune héros n’était pas indispensable à Suna.

    Le garçon aux rêves démesurés se trouvait seul à l’endroit indiqué, en compagnie de Panach, ils attendaient le blondinet, afin de démarrer ce voyage en direction du Pays du Feu. Kibo se demandait bien quel Jutsu l’ingénieur allait bien pouvoir lui apprendre et bien, en parlant de lui, le voilà qu’il arrive.


      " Yô Seya ! Heureux de voir que tu as pu convaincre la Kazekage de te laisser partir. Voici Panach, le cheval de Yuki, je dois le lui amener. Moi je suis prêt, on peut y aller quand tu veux. "

    Dit-il en souriant, tendant la main à son ami et Senseï durant le voyage.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1137
Rang : B


Message(#) Sujet: Re: Apprentissage en voyage |Seya| Mar 22 Avr 2014 - 21:34

HHooo, je vais quitter ce désert de merde oula, oula. Je vais quitter ce désert de merde oulaplouyayé. Oui je suis donc belle et bien promut au titre de représentant Sunajin dans le Pays de l'eau. Le temps. Pas de temps donné. Enfin je ne me fais pas d'illusion, je sais que se ne sera pas éternel. Regardant l'horizon j'en frisonne déjà. Le temps passe et mes bagages se préparent sous un amas de sceaux. Oui j'ai plein de choses à prendre et j'ai du mal à faire le tri. Bon voilà c'est fait hasta la bista. Go direction les portes. Go direction la frontière. Heu j'ai zappé un truc. Ha c'est vrai j'ai ce genin que je dois déposer à Konoha avant de partir dire bonjour aux kirijins. Revenant sur mes pas je me mets à voir Kibo attendre gentiment, un sourire et une accolade puis des mots avant le début de notre marche. Il me présente le cheval, puis me dit qu'il doit aussi l'amener. Je regarde l'animal puis je dis:

C'est parfait ça si l'on manque de nourriture on pourra le manger, j'ai une recette de steak de cheval à en tomber à la renverse.

Bon faut avancer. Je lui fais signe d'avancer. Après tout on est en voyage. Lui sur le cheval, moi je ne suis pas vraiment fan des balades sur des animaux. Qui sais ce que ce genre de chose peuvent avoir comme réaction. Je suis sur qu'il y à la même maladie pour les chevaux que cette épidémie de vache folle. En y réfléchissant ce cheval a même le regard louche. Oui, il a l'œil qui est trop chelou. Bon je vais me contenter donc de marcher à côté de lui sans lui coupe rune patte pour le déguster. Le temps passe et voilà maintenant que nous arrivons en pleins milieux de Hi No Kuni. Craquant mes doigt je m'arrête puis dis:

Ici c'est parfait. Voilà ton lieu d'entrainement. Je vais t'apprendre une technique que tous bons manieurs de Fuinjutsu devraient connaitre. Un sceau anti Genjutsu de rang B. En combat, il n'est pas difficile à utiliser et c'est plutôt utile contre les manieurs de Genjutsu. Cependant il est souvent nécessaire d'avoir une technique permettant de savoir que l'on est sous l'emprise d'un Gen, donc autant te dire si tu veux utiliser cette technique, il te faut des précautions supplémentaires pour cela.

Voilà pou les recommandations et l'idée de la technique maintenant voilà l'exemple. Lavant le bras je montre mon sceau. Ce qui est con, c'est que l'on a personne pour envoyer des Gen. Pourtant proche d'ici, il y a un village et l'une de mes personnalités connait un type plutôt doué dans le domaine du Gen. Hé oui, je ne suis pas qu'un vieux fou, mais aussi un très bon connaisseur de ce monde:

Bon je peux te montrer un exemple. Cependant on va devoir faire un truc pas très orthodoxe. Tu me suis toujours?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Nanadaime Kazekage
Messages : 1848
Rang : S


Message(#) Sujet: Re: Apprentissage en voyage |Seya| Mer 23 Avr 2014 - 9:02

    Les deux ninjas se saluèrent comme le ferait deux amis, en effet, Kibō avait tendu la main, mais Seya lui fit une accolade, pourquoi pas, était-il aussi proche l'un de l'autre ou bien peut-être que le Saibogu avait spécialement apprécié le jeune homme à la chevelure blanche ? Quoi qu'il en soit, le geste de l'inventeur fou fut apprécié par le rêveur, le moustachu enchaîna avec une petite blague qui eut le mérite de faire rire le Genin, même si Panach ne donnait pas l'air de trouver ça très drôle. Cependant, le défenseur moral de la paix caressa la jument pour la rassurer, jamais ils n'allaient la toucher, même s'ils mourraient de faim. Si l'élève de Kioshi faisait ça, ce serait ensuite Yuki qui le mangerait tout cru et pour cela, il n'y avait aucun doute.

    Le maître et l'élève quittèrent le village caché du sable pour le plus grand bonheur, non pas qu'ils en avaient marre de Suna, mais ils allaient pouvoir pour un retrouver son âme soeur et pour l'autre devenir le représentant symbolique de la paix. Ils affichaient tous les deux un large sourire, on aurait dit de vrais gamins. Le membre de l'équipe Miira chevauchait le cheval, alors que le blond chevauchait le sable, il avait averti de pas être alaise sur la bête, alors il préférait marcher à côté. Le cheval était content de ne pas avoir à porter un poids de plus, même si l'ingénieur ne semblait pas peser des tonnes. Le garçon aux yeux de glace aurait pu également marcher et rester solidaire avec son ami, mais il préférait qu'au moins un des deux épargnent ses énergies si jamais il arrivait quelque chose.

    Le voyage jusqu'au Pays du Feu ne dura qu'un jour, les deux ninjas passèrent 24 heures dans les déserts, qu'ils connaissaient désormais comme leurs poches. Les shinobis de Suna savaient comment se déplacer dans l'immense étendu jaune sans se faire avoir par les sables mouvants, les mercenaires et autres dangers qui résident dans cet environnement. Il se trouvait à présent dans un tout autre milieu, tout était vert, il y avait du vent, du frais, des arbres, de l'ombre, Kibō avait l'air perdu ici milieu et c'était normal, c'était la première fois qu'il posait les pieds dans cette forêt.

    Seya s'arrêta décrétant que cet endroit était idéal pour l'apprentissage de la technique, il y avait une petite clairière, avec un petit bassin et quelques arbres par-ci, par là. Kibō lâcha le cheval pour qu'il aille s'abreuver, alors que notre jeune héros écouta les paroles de son Senseï, un Fûin contrant les Genjutsu, très intéressant, c'était droit ce qu'il manquait au spécialiste du Fûinjutsu. L'entrainement allait commencer, mais pour cela, l'inventeur fou allait devoir lui montrer un exemple et ils allaient devoir faire quelque chose de pas très réglementaire. Le Genin leva un sourcil comme s'il ne comprenait, mais de quoi voulait-il parler ?


      " Euh.. Oui je te suis, tant que l'on ne tue pas ou que l'on ne fasse pas souffrir d'autres personnes, ça me va. "



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1137
Rang : B


Message(#) Sujet: Re: Apprentissage en voyage |Seya| Jeu 24 Avr 2014 - 14:47

Tuer personne? Ne pas faire de mal. Attend je réfléchis. MMhh tuer. Bon c'est dans les cordes, je peux éviter cela. Ne pas faire de mal, mmhhh pourquoi pas. Naa je rigole pourquoi je ne ferais pas de mal, bon juste assez pour agacer notre vieux briscard. Juste un poil, pour qu'il nous lance ses techniques de Genjutsu. Bon je pointe du doigt le village puis je me mets en direction du bar. Quoi encore, ben disons que celui qui a voyagé le plus dans ceux auxquels je partage mon âme est moi est un ermite friand d'alcool. Moi déjà que je le suis un peu, donc avec l'autre ivrogne, je peux te dire que je connais 70% des bars de ce monde. Je devrais en faire un bouquin. Enfin j'entre dans le bas je regarde rapidement et trouve juste à ça place l'habituer du coin, marchant à cloche pied en faisant signe à Kibo d'en faire pareil. Ce que Kibo ne sait pas c'est qu'il y a trois chiens qui ne sont pas du genre à sympathiser avec les gens faisant le bordel. C'est comme cela que ce bar a réussi à tenir une clientèle calme qui ne casse pas tout. C'est donc me positionnant derrière ce client sous l'étonnement des autres personnes dans les lieux. Levant les mains, d'un coup, tapant sur les épaules de cet homme qui semble c'être endormie en buvant son verre, je me mets à lui crier dans les oreilles:

DEBOUT LA DEDANT TON VIEUX POTE EST DE RETOUR. Kibo court vite, très vite.

Ben quoi? Pas de mal aux gens ne signifie pas de ne pas se faire de mal pour nous. Si nous nous faisons choper, les chiens du proprio vont-nous faire une fête pas possible. Si l'autre endormit arrive à nous suivre se qui ne fait aucun doute vue que cette homme maitrise un don de Sensorialité bien particulier, notre entrainement va pouvoir commencer et je peux vous le garantir il ne se fera pas de manière tranquille. Moi quoi qu'il en soit je suis pénard, j'ai mon sceau Gen et une vitesse max en cas de problème je peux faire le cent mètre en 0 secondes 20 dixièmes. Après pour mon ami cela risque d'être un poil plus embêtant:

Héé regarde en plus on entraine notre endurance t'as vue, je suis un ben prof non?

Hé oui, un entrainement dans un autre je suis trop fort. Bon les chiens ont d'ordinaire était dressé pour rentrer au domicile si les malfaiteurs s'éloigne de plus des 100 mètres du bar. Les cent mètres passés, ben, eux mais que foutent les chiens? Merde ils continuent? C'est quoi ça. L'autre riant en disant:

Hé hé depuis un problème avec un autre gars et l'autre avec ces os, nos chiens furent dresser pour connaitre les lieux d e tout le pays. Tant que tu ne les cément pas ils te chasserons.

Oups ça se n'était pas prévus. Bon ben désolé Kibo mais tu vas de voir t'entrainer avec deux chiens derrière ton dos. Dans un sens se sera une motivation supplémentaire:

Bon Kibo l'entrainement commence. L'homme-là est un spécialise du Sensoriel. Pare ses Gen avec le sceau que je t'ai montré, voilà le croquis. Il lancera surement le premier sort sur moi, regarde et apprend vite. Sinon, ben se sera les chiens qui te sortiront du Gen. Perso je te le déconseille, ils n'ont pas une méthode vraiment douce et je ne te sortirais du pétrins seulement après deux ou trois mordillages de fesse. Si tu veux être en bon état pour voir ta belle, ben va falloir progressé rapidement. Ha les Muda son fait qui sera l'heure gagnant du Gen?

Ben c'est moi comme prévus. Le Gen fut posé, je sentit le gen. Dans cette situation c'est simple de savoir quand le gen vient car je connais le type et il ne sais faire que ça. Donc quand il fait des Muda il fait un sort de genjutsu. De plus il maitrise un niveau au maximum de rang B. Vue comment il est furieux il va surement faire que ça des techniques de rang B, mais bon, ça tombe à pic car c'est ses Genjutsu là que je cherche à faire réussir à contrer par Kibo. Dans le gen j'active mon sceau et sort en peu de temps du Gen:

Comme ça simple non? Bon, trêve de parole, je ne t'en montre pas plus on n'est heureux d'une technique que si on la mérite donc tu feras le reste avec tes propres moyen. Allés je fais un petit tour avec toi. Mais ne traine pas hein.

Facile? Pas si simple car le sceau que je lui ai donné et de niveau B tout de même et pour un Genin la plus par du temps c'est des techniques de haut volé. Cependant malgré l'apparence que le décor donne se n'est pas des chiens ou du type que tu dois avoir le plus peur, mais belle et bien de ma folie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Nanadaime Kazekage
Messages : 1848
Rang : S


Message(#) Sujet: Re: Apprentissage en voyage |Seya| Jeu 24 Avr 2014 - 17:41

    Le Saibogu pointa du doigt un village non loin de leur position, tout ça sans dire un mot, que voulait-il faire là-bas, c'était là que l'entrainement allait débuter ? Quoi qu'il en soit, Kibō suivit Seya, c'était son Senseï, alors il le suivra à la lettre tant que cela n'aille pas à l'encontre de ses principes de vie. Les deux ninjas pénétrèrent le village, certaines personnes les regardèrent de coin, se demandant que faisaient deux shinobis de Suna ici, question tout à fait pertinente, la guerre était en pause depuis peu et les voilà qu'ils envahissaient à nouveau le territoire du Pays du Feu, espérons que le Jônin n'ait rien de prévu pour attirer l'attention sur eux.

    Tranquillement, les deux Sunajins entrèrent dans un bar comme tant d'autres, l'inventeur fou jeta quelques coups d'oeil à droite, à gauche et ensuite se décida de s'approcher d'un ivrogne, qui dormait sur la table, à cause de la trop grande quantité d'alcool ingurgité. Le Genin regarda la scène avec perplexité, ne sachant pas qu'allait faire le scientifique. Soudainement, le blond se mit à gueuler dans les oreilles du bourré, pour ensuite conseiller à notre jeune héros de courir vite, même très vite. Le rêveur eut un peu de peine à comprendre pourquoi il devait prendre la fuite, alors que le moustachu lui passa devant, sortant de l'établissement comme un dingue. Kibō détourna le regard et vit trois gros chiens prêts à leur courir après.


      " Oh putain... "

    Le garçon aux yeux de glace prit à son tour ses jambes à son cou et suivit son maître du jour. Le confident de Yuki rattrapa Seya, qui lui balança une phrase faisant comprendre qu'il était un bon prof, c'était surtout un fou ! Ils firent plus de 100 mètres et les chiens ne s'arrêtaient pas, c'était quoi au juste l'idée de l'ingénieur, puis les paroles du mec du bar firent comprendre qu'auparavant les bêtes s'arrêtaient au bout de 100 mètres, mais depuis peu, ils pouvaient suivre les clients sur toute la surface du Pays du Feu. Il fallait agir, il ne pouvait pas courir pendant des heures, alors notre jeune héros s'arrêta et fit volteface aux chiens. Il était un utilisateur du Onkyôton et savait comment dompter certaines bêtes, il entonna un son d'une fréquence très aigu, que seul les chiens pouvaient entendre, leur faisant péter les oreilles. Il diminua la fréquence une fois les chiens arrêtés, voilà une bonne chose de faite, maintenant, il fallait s'occuper du type au Genjutsu.

    Le Saibogu sortit un croquis du sceau que le membre de l'équipe Miira allait devoir copier pour pouvoir sortir d'un Genjutsu. Le Genin analysa le Fûin, le code paraissait logique, mais il fallait y penser, maintenant il ne fallait plus que le poser sur son propre corps, afin que le flux de Chakra reprenne son cours normal, une fois qu'il sera perturbé. Le jeune homme aux rêves démesurés se concentra, fit aller son Chakra et posa le sceau sur son torse. Le Fûin se dessina, les traits étaient identiques à ceux du croquis, maintenant il fallait voir si cela marchait. L'inconnu lança l'illusion, le flux de Chakra dans le corps de notre jeune héros fut déstabilisé, pour, après quelques instants, reprendre son cours normal. Le sceau avait fait effet et pour la plus grande stupeur de l'inconnu, le Genjutsu n'eut pas de conséquence.


      " Magnifique ! Tu es un vrai génie Seya, ce sceau est incroyablement bien conçu, le codage est parfait. "

    Les sceaux étaient faits pour ceux ayant de la cervelle, le Fûin était une sorte de code, qu'il fallait préparer afin de contrer certain effet ou pour invoquer, créer, faire plein de choses, le Fûinjutsu était un art sans limite.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1137
Rang : B


Message(#) Sujet: Re: Apprentissage en voyage |Seya| Sam 26 Avr 2014 - 6:31

Courant , d'un coup je le vois s'arrêter, puis faire face à ses deux chiens mangeurs de fesse. Non, mais il va faire quoi, les neutraliser? Mais c'est de la triche. S'il fait ça, je vais devoir sévir. Bon, comme si je n'avais pas deviné l'astuce. Quoi qu'il arrive, le type est peut-être un ivrogne et les chiens de simple clébard, mais la combinaison des deux peut faire des ravages. L'ivrogne faisant des signes incantatoires, cette fois c'est sur, c'est Kibo qui va être visé. La cible prise, je vois Kibo me dire que mon sceau est incroyable. Tout en voyant l'ivrogne faire d'autre signe de Gen. Je ne comprends pas de suite l'idée de l'ivrogne, mais il semble qu'il lance un gen sur ses propres allies les animaux. D'un coup, les chiens reprennent du poil de la bête. Je dirais même qu'ils sont encore plus dynamiques qu'aux départs, visant tous les trois notre pauvre petit apprenti qui ne semble pas voir que les chiens ne sont plus out. Cinq secondes avant impact, quatre secondes, trois, deux, un. Bim une sur chaque fesse de notre héros et un autre dans un lieu que j'éviterais de citer. La mâchoire de ses bêtes est plutôt impressionnante et ils sont dressés pour ne lâcher qu'après un certain temps. Enfin, vue qu'ils connaissent le manieur de Gen et ce qu'a produit notre cher Kibo, ses chiens sont futés. Ils préfèrent mordre un bon coup et lâcher prise avant qu'une autre personne ne le fasse à leur place. Ce sont peut-être des chiens, mais ils n'aiment quand même pas les coups de bâton inutile. Surement avec un homme dont je vais m'adresser étant plier de douleur, je me mets à dire face à des chiens qui semblent attendre qu'une chose qu'il se remet à courir:

Qui croyez pris qui croyez prendre. Interdiction de toucher aux chiens, ils font partie de l'entrainement. Dépêche-toi de courir avant qu'ils ne s'embêtent trop. Enfin première punition.

Courant toujours pour ne pas me faire moi aussi mordre. D'un coup faisant un bon des plus majestueux et accompagner de pirouette des plus fanfaronne j'atterrie derrière les chiens. Brisant un se mes sceaux un vent plutôt violent se met à projeter les chiens telle des projectiles vivant avec des canines bien aiguisées. Hé non, les techniques ne s'apprennent pas aussi simplement surtout avec un rang de ce niveau. Je le regarde, tape un petit sprint pour revenir à côté de lui:

Tu devrais te décider à refaire ton sceau, car l'autre ne va pas attendre perpette pour le lancer. Surtout qu'il sait maintenant que ça peut marcher sur toi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Nanadaime Kazekage
Messages : 1848
Rang : S


Message(#) Sujet: Re: Apprentissage en voyage |Seya| Dim 27 Avr 2014 - 21:55

    Kibō était en train de féliciter son ami pour l'invention de ce sceau, qui était tout simplement sensationnelle. Cependant, notre jeune héros était également en train de commettre une erreur impardonnable, il était, actuellement, dos tourné à son adversaire, jamais un ninja pouvait se permettre une telle bourde, même s'il n'était pas en combat ou dans une mission officielle, le Genin se devait de garder une attitude digne de son statut. L'ennemi avait clairement compris qu'il ne pouvait pas atteindre les deux Sunajins avec son Genjutsu, alors que fit-il, il lança l'illusion sur les chiens, afin de leur faire croire qu'il était insensible au son aigu du jeune homme à la chevelure blanche, par exemple.

    Les trois clébards se rouèrent à nouveau sur les deux voyageurs, enfin, plutôt sur le plus jeune des deux, c'est-à-dire, l'élève de Kioshi. Une morsure sur chaque fesse et une troisième, sur la partie la plus intime de l'homme. Les larmes montèrent dans les yeux du membre de l'équipe Miira, il n'y avait pas pire comme douleur et ce fut à cet instant que le Saibogu eut la brillante idée de citer un proverbe, mais ce n'était certainement pas le moment. Les chiens faisaient partie de l'entrainement, c'était quoi cette connerie, ensuite, il incita le spécialiste en Fûinjutsu de reprendre la course pour ne pas se faire mordre à nouveau et c'était ce que fit le confident de Yuki.

    Le Jônin courait également, il ne voulait pas se faire mordre à son tour et il n'avait pas intérêt, car ça faisait extrêmement mal, expérience vécue de la part de notre jeune héros. Soudainement, l'inventeur fou fit quelques acrobaties pour finalement activer un de ses sceaux et faire voler les trois caniches à l'aide d'un vent très puissant. Le rêveur put s'arrêter pour reprendre son souffle, il ne restait plus que le spécialiste en Genjutsu a arrêté et il devait se dépêcher, plus il tardait, plus il reportait sa rencontre avec Yuki. Il était hors de question de perdre davantage de temps, ça faisait plus d'un an qu'il attendait et il avait marre. Enfin bref, il se rapprocha de son maître pour lui dire un mot.


      " Heureusement qu'on n'avait pas le droit de toucher aux chiens... "

    Dit-il de manière ironique, le scientifique imposait des règles qu'il enfreignait lui-même, c'était très respectueux, mais comme il était le Senseï, il avait tous les droits. Le moustachu souffla quelques mots au garçon aux regards de glace pour lui annoncer que l'adversaire allait à nouveau lancer une illusion et la cible était bien évidemment... Kibō. Le Genin se concentra et réalisa le même Fûin que tout à l'heure, mais cette fois-ci, il ne regarda pas le croquis, il devait s'en rappeler, car lors d'un combat ou d'une situation critique, il ne pourra pas sortir son petit bout de papier pour examiner le dessin. Il ne fallait plus qu'attendre pour voir si le Fûin allait à nouveau faire son effet...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1137
Rang : B


Message(#) Sujet: Re: Apprentissage en voyage |Seya| Mar 29 Avr 2014 - 14:32

Le temps passe et l'entrainement semble plutôt porter ses fruits, un petit sourira qui m'assurais que j'étais encore capable d'enseigner beaucoup à d'autre, fiou. Bon, après il faut aussi subir ce que l'on appelle ma folie, mais cela n'est pas bien dangereux, du moins pour moi. Après plusieurs essais, on commence à tomber sur un résultat qui semble porter ses fruits. Le sceau fut bien manié, bien apposé et surtout, bien dessiné. Après cela, voulant me venger de la triche produite au début de l'entrainement, je me mets à souffler un grand vent derrière les chiens grâce à un sceau affin de les approcher le plus rapidement possible du derrière de notre cher ami. Pourtant ma technique a dû fonctionner de manière trop puissante, menant les chiens à se cracher sur arbre ou mur qui regorge les lieux. Enfin un résultat pour ma part moindre avec une finalité plutôt inattendu. Enfin, après on fait comme l'on peut et là pour moi se fut raté. Tempi, bon c'est l'heure de me remettre à la marche. Enfin pas avant d'avoir reçu une vanne bien méritée. HHaaa mais on aura tout vue, petite ingrate. Rigolant à la vanne, je me mets à dire:

Bon, on va retrouver ton cheval qui doit surement trainer à côté du bar, puis on se taille direction Konoha. Entraine-toi de temps à autre à poser ton sceau pour t'habituer à ça forme et à ça consommation de chakra pour que cette habitude se produisent sans que t'ai à réfléchir des détails.

La marche repris sans la moindre hésitation. Sourire aux lèvres je me mets à dire:

Tu sais qu'une de mes vies a voyagé dans plusieurs lieux de ce monde? Je connais pas mal de personnes qui ne me reconnaitront surement jamais maintenant, cela peut en blesser certains et d'autre peuvent prendre ça pour de la traitrise, quoi qu'il en soit, un jour j'aurais des choix à faire et même si cela ne me fait que peut peur avec la folie qui c'est immergé en moi, je ne peux savoir comment cela va se finir. Enfin tous cela pour te dire d'éviter de parler de mon accident à d'autres personnes. Je me dois de gérer cette chose seule. Sache que j'ai eux un élève brillant, un homme dont j'ai réussi à faire monter même en tant que sabreur de grand renom et digne de confiance et qui maintenant c'est vu menacer la vie de beaucoup de monde. Cette personne n'est pour rien dans cette histoire et je ne peux que blâmer mes erreurs dans cette vie.

Enfin, on ne peut regarder en arrière que pour en voir des leçons passées. Choisir de les réparer ou non est le seul choix que l'on peut faire avec nos erreurs. Je fus impuissant et faible sentimentalement et cela malgré la carapace que je me suis forgé à cette époque. Cela est fini et je ne profiterais plus d'une malédiction pour me mettre des limites, mais profiterais de cette folie offerte et de cette nouvelle vie pour ne pas faire les mêmes fautes tant que je peux. Après me mêler de cette histoire passée je ne sais guère moi-même si j'en suis capable avec ces vies qui regorgent mon corps et mon âme. Une phrase? Des questions ou simplement des mots réconfortable, je ne fut pas vraiment intéressé par une réponse. Je voulais me soulager de paroles me prenant à cœur. Ne pouvant en parler à ma meilleure amie sans qu'elle en souffre-t-elle-même. La mort est une chose laissant des traces que l'on ne peut réparer, j'ai la chance de pouvoir le faire et je m'en sens incapable. Sans vraiment écouter la réponse s'il y en a une, je me mets à dire:

Reprenons la route que ta cher et tendre n'attendent pas. Fais simplement en sorte de ne pas reproduire les erreurs que j'ai commises.

Le temps de quelques secondes, on en oublierait que le petit vieux à côté de son disciple du moment est immergé par la folie.

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Nanadaime Kazekage
Messages : 1848
Rang : S


Message(#) Sujet: Re: Apprentissage en voyage |Seya| Mar 29 Avr 2014 - 17:25


    Le sceau marcha à nouveau, bien sûr, la quantité de Chakra utilisée était extrêmement élevée pour le moment, car le Genin n'était pas habitué à ce Jutsu, mais il faudra qu'il l'entraine pour pouvoir le maitriser à merveille. D'ailleurs, ce fut ce que conseilla le Saibogu, qui avait clairement compris que le rêveur avait su utiliser le Fûin dessiné par l'inventeur fou. Seya conseilla également d'aller récupérer le cheval de Yuki, qui devait sans aucun doute se trouver à côté du bar, là où l'avait laissé le garçon aux rêves démesurés. Cependant, ils aller laisser l'adversaire comme ça ? Kibō dirigea son regarde contre le spécialiste en Genjutsu et ce dernier s'était... endormi, il avait tellement bu, qu'il avait succombé, c'était un drôle de personnage.

    Enfin bref, les deux amis ou bien dans ce cas, le maître et l'élève, se dirigèrent à nouveau vers le bar. Panach se trouvait là, la jument avait pu boire et manger, elle était d'attaque pour reprendre le voyage et enfin rejoindre sa maitresse. Or, pendant leur marche, le Jônin prit la parole, le sourire aux lèvres, le blond se perdit dans un long monologue, qui intéressa fortement le Genin, le moustachu voulait que son passé reste un secret et il ne voulait pas que notre jeune héros parle de son accident. Le scientifique connaissait encore mal le jeune homme à la chevelure blanche, car il ne révélait jamais rien, il était quelqu'un de confiance et de très honnête, mais avec le temps, le Saibogu s'en rendra compte.


      " Ne t'en fais pas Seya-Senseï, aucune phrase concernant ton passé ne sortira de ma bouche. À ce sujet, je ne sais pas si tu étais bon ou mauvais par le passé, mais je tenais à te dire une chose. Tu es un excellent professeur, ainsi qu'une personne avec un très grand coeur, je suis heureux de pouvoir te compter parmi mes amis. Si jamais un jour tu auras besoin d'aide, que ce soit même pour rejouer les cobayes, tu pourras également compter sur moi. "

    L'utilisateur du Onkyôton sauta sur le cheval et le voyage put enfin reprendre. Les deux Sunajins allaient encore parcourir un bout de chemin et ensuite, ils se sépareront pour se retrouver dans quelques temps à Suna, en espérant que rien ne leur arrive, mais bon, que pouvait-il leur arriver ? Il ne partait tout de même pas en guerre, ou du moins, il ne le savait pas encore. À la suite de plusieurs heures de marche, il arriva le temps des salutations et pour cela, Kibō descendit de son cheval et serra la main de son compagnon avant de le quitter.

      " Merci pour tout Seya-Senseï, j'ai été ravi d'avoir partagé ce voyage avec toi, ne fais pas trop le fou à Kiri. "

    Dit-il en souriant, ce furent les dernières paroles que s'échangèrent les deux amis...



HRP:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Apprentissage en voyage |Seya|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-