N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 [ Mission de rand D ] Tchoutchou le facteur !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 44
Rang : C

Message(#) Sujet: [ Mission de rand D ] Tchoutchou le facteur ! Dim 27 Avr 2014 - 16:13


Yamanaka Natsumi a écrit:
Dentô Gouken

C'est la crise ! Avec tous ces mouvements politiques, le nombre d’effectif a nettement diminué dans le village. C'est pourquoi il vous est demandé de prendre le rôle de coursier pendant une journée entière. À 7 heures précises vous sera donnée une liste de lettres contenant des ordres de mission. Vous avez jusqu'à 17 heures pour distribuer toutes les missions à leurs destinataires.

Ps : Les missions solo ne rapportent pas de points bonus.


- Pourquoi moi ?
- Depuis combien de temps vous n'avez pas effectué de mission ?
- Depuis la dernière éclispe.
- Vous vous foutez de moi ? Ca fait au moins deux ans.
- Bé voilà.
- Il va falloir que vous arrêtiez de tirer au flanc, Dentô Gouken ! Vous n'êtes pas Genin pour rien. Certes vous ne participez pas aux missions de première importance, mais votre rôle est essentiel dans ...
- ... les tâches ingrates.
- Comment ?
- Non rien.
- Toujours est-il que vous devrez livrer ces trente ordres de mission à leur destinataire pour avant 17 heures, demain. C'est clair ? Je vous conseille de vous lever tôt.
- C'est que j'avais prévu autre chose pour demain.
- Vous avez assez passé de temps à la bibliothèque du village ! Cessez de penser à vous et pensez davantage au village. Masque ou pas masque. Allez, le paquet de lettres vous attend à l'entrée.

C'était Kodan, mon ancien instituteur à l'académie. Il était clair que les évènements qui se déroulaient en ce moment-même mettaient tout le monde à cran. De plus, nous manquions cruellement de ninjas ces derniers temps. La guerre qui faisait rage de l'autre côté des frontières s'avérait être cataclysmique pour le monde shinobi. Même si tout le monde évitait d'en parler. Surtout le Raikage était lui-même absent, pour un sommet de premier ordre. Alors pour jouer le facteur, les autorités du village avaient décidé de mettre au boulot les genins un peu trop paresseux. Comme moi par exemple. Je pris le paquet déposé au comptoir de l'entrée, et regnai mon logis, dégoûté par cette affectation impromptue. Je jetai le paquet contre le mur avant de me jeter dans mon lit. J'avais entre les doigts la liste des trente chûnins et jônins auquels étaient destinés ces ordres de mission. En vérité je n'en connaissais aucun. La vie du village ne m'intéressait guère pour le moment. Retrouver mon apparence d'origine était une propriété. Je soupirai. Pas même un Dentô dans le tas. C'en était navrant.

La nuit tomba, et je m'empressai de drmir, afin d'être frais et dispo pour la journée de demain. Mais j'oubliai de mettre le réveil. Forcément, quand on a pas l'habitude de l'utiliser. Du coup, j'ouvris les yeux à onze heures. C'était la débandade. Mon coeur se mit à battre la chamade, je venais de perdre quatre heures ! Les ninjas concernés devaient être furieux de ne pas avoir reçu leurs ordres de mission. Venant d'un gamin c'était excusable. Mais un mec de vingt-neuf ans ... Il était grand temps de se prendre en main. J'attrapai le paquet d'enveloppes, et sautai par la fenêtre, vêtu de mon slip de de mon bonnet de nuit. Mon corps était désormais à la vue de tous. Cette peau noirâtre est d'aspect rocailleux ... Les regards écoeurés convergèrent vers moi. Fichez-moi la paix, songeais-je. Ma priorité était de livrer tous les paquets avant 17 heures. Mais punaise une simple convocation au bureau ne suffisait pas ? Pour mon premier client, absent de chez lui, ce fut sa femme qui se présenta à moi.

- Chumin n'est pas là.
- Bon, vous lui donnerez cet ordre de mission quand il reviend...
- Ah non, les ordres de missions c'est confidentiel ! Seul lui doit les lire. Vous devez les lui remettre en main propres.
- Où est-il ?
- J'en sais rien.
- Rah c'est pas vrai !
- Vous n'aviez qu'à venir ce matin ! Il vous a attendu pendant deux heures !
- C'est bon, c'est bon ! Bonne journée, madame !
- Et songez à vous laver, votre peau est couverte de crasse ! Enlevez ce masque ridicule, et surtout, portez des vêtements décents !

Elle claqua la porte. Elle est marrante, elle ... Pas le temps de penser, je devais retrouver les ninjas. En fait, chacun de mes clients avaient décidé de ne plus m'attendre. Je devais retrouver chacun d'eux, éparpillés dans le village. Et pour que la chose soit plus drôle, je n'avais bien évidemment aucune indication. Le jeu de pistes dura bien évidemment toute la journée, et naturellement, lorsque sonna 17 heures, je n'avais livré que la moitié des ninjas. Je revins donc impuissant déposer le paquet des enveloppes là où je les avais laissées. Sans oublier ce bon vieux Kodan, qui me passa un savon mémorable.

- Genin, okay, je le conçois ! Mais bordel vous avez vingt-neuf ans !
- Je sais ...
- Enfin bon, j'avais prévu le coup. Vous étiez deux à vous charger de la mission au cas où. Tout le monde a été livré à temps mais pas grâce à vous.
- Dites, maitre ...
- Quoi donc ?
- Pourquoi ne pas avoir convoqué les ninjas concernés directement ici pour les distribuer en mains propres ?

Silence.

- Vous êtes un génie, Gouken ...

Une semaine plus tard, j'étais parti distribuer les convocations aux ninjas concernés.



[HRP : désolé pour ce court poste, la mission m'a moyennement inspiré ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[ Mission de rand D ] Tchoutchou le facteur !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kumogakure no Satô-