AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Décision |Samui Yuki|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Informations
Grade : Nanadaime Kazekage
Messages : 1848
Rang : S


Message(#) Sujet: Décision |Samui Yuki| Mar 29 Avr 2014 - 22:56

    Kibō courait en direction de l'hôtel où il avait une chambre avec Yuki depuis quelques jours, depuis sa rencontre avec Yusuke en fait, la Samui voulait peut-être lui faire comprendre qu'elle l'avait choisi lui et non pas le Katano. Sinon pourquoi auraient-ils pris une chambre tous les deux, si elle était indécise, elle aurait préféré rester toute seule et réfléchir sur son futur, la lumière ou l'obscurité, plein de monde ne se poserait même pas la question, mais l'unique et gros problème était que la Samui aimait ce déserteur, qu'avait-il fait pour conquérir la manieuse de glace, c'était une interrogation que l'élève de Kioshi se demandait sans arrêt. Enfin bref, repas à la main, il se dirigeait en direction de sa demeure provisoire, afin de faire une surprise à sa douce flamme, comme excuse, il lui avait dit qu'il serait absent toute la soirée pour des raisons concernant Suna.

    Le garçon aux rêves démesurés arriva à l'hôtel, enjamba les escaliers deux par deux, afin de retrouver au plus vite son âme soeur. Il arriva devant la porte, prit une bonne inspiration et ouvrit la porte, avec un immense sourire. Cependant, il vit Yuki derrière la porte, prête à l'ouvrir également, elle sortait, aucun problème avec ça, mais elle avait sa valise en main, le visage de l'utilisateur du Onkyôton resta figé. Elle partait... Que signifiait tout ça ? Où comptait-elle partir sans rien dire au rêveur ? Elle était en train de s'évader, mais elle fut prit la main en plein dans le sac. Le Genin referma doucement la porte derrière lui, avant de regarder la princesse des neiges avec une froideur, digne de la couleur de ses yeux. Jamais il n'avait lancé un tel regard à la manieuse de glace, il avait rarement regardé des personnes de cette manière en fait, mise à part la secrétaire de l'hôpital, ça faisait donc deux fois en peu de temps, était-il en train de changer ?

    L'élève de Kioshi passa à côté de l'Edelweiss sans lui prêter attention, il se dirigea contre la table de la chambre et déposa le cabas contenant le repas du soir. Haine, incompréhension, tristesse, rage et pleins d'autres sentiments vinrent se mélanger dans l'âme de notre jeune héros, qui ne comprenait décidément plus rien. Qu'elle parte ? Il n'y avait pas de problème avec ça, mais pourquoi le faire sans avertir le jeune homme à la chevelure blanche, qu'avait-il fait pour mériter une telle chose, c'était la récompense pour avoir été honnête et respectueux depuis le début avec elle ? Alors que Yusuke l'avait fait souffrir et la maltraitait, les femmes étaient l'être le plus mystérieux de cette planète. Le jeune spécialiste en Fûinjutsu mit la table et s'assit, faisant comme si de rien n'était.


      " Viens, ça va se refroidir... "

    Esquivait-il la situation ou avait-il péter un câble ? Impossible de le dire, mais dans tous les cas, notre jeune héros était méconnaissable, même lui, il ne se reconnaissait pas. Il avait changé, il n'y avait aucun doute là-dessus, à cause de quoi ou plutôt de qui, de cette femme qui se tenait au pied de la porte, prête à le quitter, alors que lui, il avait tout fait pour lui redonner le sourire et surtout, lui redonner de l'espoir. En fin de compte, en valait-elle vraiment la peine ?





Dernière édition par Kibō le Mer 30 Avr 2014 - 7:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Onshi, Seigneur de Guerre de Yuki no Kuni, Chef du clan Samui
Messages : 3948
Rang : F


Message(#) Sujet: Re: Décision |Samui Yuki| Mar 29 Avr 2014 - 23:35

J'avais rassemblé toutes mes affaires. J'étais allée tout récupérer chez Rin dés que j'avais quitté la prison, je voulais quitter cet endroit, j'avais besoin de faire le vide, de retrouver mes racines de réfléchir.
C'est donc les bras chargés que j'étais retournée à l'hôtel, que j'avais déposé toutes mes affaires sur le lit que nous occupions avec Kibo. Il me fallut du temps pour tout rassembler. Beaucoup trop de temps et le temps était précieux.

Aube et crépuscule trônaient sur un coin du lit. Belles et scintillantes tout comme la première fois que je les avais vue, la première fois que je les avais maniée. C'était le bien le plus précieux de mon amour, je les protégerais quoi qu'il en coute.

Cinq minutes plus tard, j'étais prête, je m'apprêtais à partir et pourtant alors que j'allais ouvrir la porte, cette dernière s'ouvrit ... Sur Kibo ...
Nos regards se croisèrent. Le mien surprit, le siens incompréhensif de la situation ...
Il referma la porte et m'ignora après m'avoir glacé les entrailles d'un nouveau type de regard. De la haine. De peur, je lâchais ma valise et portais mes mains à mon cœur.
Qu'étais-je donc en train de faire ... Comment avais-je pu l'oublier lui ...
Je frémis alors lorsqu'il m'appela. Il faisait comme-ci de rien n'était ... J'en faisais alors de même.
Je le rejoignais à la table ... Mais je ne mangeais pas ... Il me fallut bien dix minutes de silence pesant, avant d'enfin décider de m'exprimer :


"Kibo ... Je ..."


J'étais perdue, je ne savais pas quoi lui dire, n'y même quoi lui répondre.
Je détournais les yeux à chaque fois qu'il me regardait, chaque fois qu'il essayait de percevoir quelques choses en moi. L'abandonner après tout ce qu'il avait fait pour moi ? Jamais, je ne pouvais pas, je n'y parvenais pas... Mais je ne l'aimais pas non plus. Le choix était cornélien, trop difficile pour mon âme fragile.
Je me levais finalement et j'allais sur le lit, je me couchais sur ce dernier en position fœtale et je sanglotais. Je ne parvenais pas à me décider.
La marque me reliant à Yusuke continuait à battre dans ma main, me reliant à son corps, me donnant son état d'esprit, sa santé, sa force. Mais à côté, Kibo était là présent, libre. Il pouvait me combler, m'aimer, me choyer ...

Fiévreuse, je me levais alors lentement de ma position. Je me levais et je le rejoignais. Sans lui demander son avis, je m'asseyais sur ses genoux et je l'embrassais fougueusement, je l'embrassais comme jamais je ne l'avais fait encore. Les larmes baignaient mes yeux, mais n'enlevaient rien à la fougue que je m'étais dans cet échange humide et sensuel tout en me collant à lui comme si ma vie en dépendait, comme si j'allais le perdre. J'avais besoin de me sentir vivante à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Nanadaime Kazekage
Messages : 1848
Rang : S


Message(#) Sujet: Re: Décision |Samui Yuki| Mer 30 Avr 2014 - 8:36


    Yuki vint rejoindre notre jeune héros à table, alors que ce dernier attaqua le repas, comme pour trouver une occupation en attendant que la jeune femme s'explique. Il était certes énervé, mais il voulait d'abord entendre les paroles de la Samui avant de littéralement tout faire exploser. Il détestait les personnes irrespectueuses et malhonnêtes, surtout que lui, il les traitait avec le plus grand des respects, il faisait de tout pour que ces personnes se sentent bien et soient heureuses. Un silence des plus pesant s'était installé entre les deux ninjas, le rêveur lançait quelques regards froids à la Chûnin, qui fuyait à chaque fois les prunelles de ses yeux. Elle avait donc quelque chose à se reprocher, au moins elle savait qu'elle avait fait faut, maintenant, voyons si son excuse était valable.

    À la suite d'une bonne dizaine de minutes, la princesse des neiges prononça quelques mots, plus précisément deux, elle n'avait donc pas d'excuses à donner... Le Genin déposa gentiment ses baguettes à côté de son plat, il patienta un instant et soudainement, d'un revers de main vife et brutale, il balaya tout ce qui se trouvait sur la table pour l'envoyer s'écraser contre le mur à sa gauche. Le spécialiste en Fûinjutsu avait la tension qui montait, il ne voulait pas s'emporter, surtout pas contre la jeune demoiselle, mais là, s'en était trop, elle avait dépassé les bornes. Un regard glacial vint se poser sur la Kirijin, avant que notre héros ne prenne la parole.


      " TU N'AS PAS HONTE ! ! ! TU ALLAIS PARTIR SANS ME PREVENIR, QU'EST-CE QUE J'AI FAIT POUR MÉRITER ÇA ?! TU PEUX ME L'EXPLIQUER ?! TU SAVAIS PERTINEMMENT QUE J'AURAIS ACCEPTER N'IMPORTE LEQUEL DE TES CHOIX ET TU AS PRÉFÉRÉ ME FUIR ! ! ! "

    Il marqua une petite pause voyant que Yuki n'osait pas le regarder.

      " ET REGARDE-MOI DANS LES YEUX QUAND JE TE PARLE ! ! ! "

    L'Edelweiss se leva, si elle partait maintenant, elle pouvait mettre une croix sur le jeune homme à la chevelure blanche. Cependant, elle se dirigea sur le lit, pour s'y installer en boule et elle commença à pleurer. L'élève de Kioshi détourna son regard contre le sol, comme pour se demander, mais qu'est-ce j'ai fait, y était-il allé un peu fort ? Devait-il rejoindre la jeune femme, il ne savait pas quoi faire, alors il patienta sur la chaise le temps que la situation évolue. Soudainement, la jeune fille se leva et se dirigea contre le membre de l'équipe Miira, une claque ? Non, rien de tout cela, elle se posa simplement sur les genoux de l'utilisateur du Onkyôton et l'embrassa comme elle ne l'avait jamais fait. Petit moment de réflexion, pourquoi un tel geste ? Puis, le Genin comprit, il s'agissait d'un adieu, le choix de Yuki allait l'amener loin de notre jeune héros. Le Sunajin serra très fort contre lui la jeune femme et continua à l'embrasser, une larme vint couler le long de son visage, après avoir compris la situation. Relation courte, mais riche en émotion. Le Genin se leva, ayant toujours la Samui contre lui, ses jambes entouraient le jeune homme pour ne pas tomber, alors qu'ils continuèrent de s'embrasser très sensuellement, Kibō s'avança contre le lit pour se poser dessus, mettant la jeune femme contre le matelas, alors que lui, il la surplombait...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Onshi, Seigneur de Guerre de Yuki no Kuni, Chef du clan Samui
Messages : 3948
Rang : F


Message(#) Sujet: Re: Décision |Samui Yuki| Mer 30 Avr 2014 - 9:17

Comment pouvais-je faire cela ? L'instinct, aucun doute possible et alors que je sentais mes mains vagabonder sur son torse, nous poussions la chose plus loin que je n'avais jamais été avec aucun garçon... Pas même Yusuke. Enfin, je me sentais vivante. La pression qu'il exerçait sur ma taille était confortable et je ne sentais même pas le mouvement qu'il engendra lorsqu'il me transporta jusqu'au lit.

Deux nuits que je dormais dans ses bras. Deux nuits que je profitais de ses douces caresses tendres. Mais là, maintenant, j'en voulais plus. Mon corps tremblait de désir et à peine mon dos avait-il heurté le matelas que je l'agrippais sauvagement pour le ramener contre moi. Forçant la proximité au maximum, je me lovais dans ses bras, je laissais mes mains aller vagabonder là ou jamais je n'avais osé aller.

J'aurais aimé dire que mes gestes étaient sûrs, contrôler, certains. Mais il n'en était rien. Je continuais à le dévorer du regard. À soupirer au creux de son oreille, à haleter à chaque fois que je ressentais ses mains se faire plus pressantes sur mon corps. À trembler dans mes gestes maladroits. Soudain, j'aperçus les larmes sur son visage. Larme que je m'empressais de balayer d'un revers délicat de la main avant de se saisir de l'une de ses mains et de la glisser sous mon tee-shirt, sur ma poitrine, juste à l'emplacement de mon cœur que ce démon avait voulu détruire :


"Tu sens ?"


Je me lovais alors au creux de son cou tout en gardant sa main contre moi et dans un doux murmure, je m'exprimais :


"C'est pour toi qu'il bat si fort ... "


C'était la vérité. L'excitation, le désir, le sentiment de bien être que j'avais à ces côtés. Tout cela faisait vibrer mon cœur de cette douce mélodie. Elle n'était pas comparable à celle que j'avais pour Katano. Plus sauvage, plus fougueuse, plus instinctive. Mais elle était présente et significative pour moi. Un choix à faire ? Impossible à l'instant présent. Je n'avais plus envie de réfléchir :


"Je ne veux pas me poser de question sur l'avenir Kibo pour l'instant ... J'ai envie de vivre dans le présent, de prendre les choses au jour le jour, à la seconde, minute, heure à laquelle ça se passe."


Je venais de retourner la situation, mais surtout la position à mon avantage alors que je m'installais à califourchon sur lui. Les yeux brillants, ce n'était pourtant pas les larmes qui les illuminaient.


"Je viens de perdre mon passé, balayé par un fléau inconnu ... Mon avenir est incertain, je suis une réfugiée sans patrie, sans famille, sans personne ..."


Nouveau soupir :


"Sauf, toi ... Et Yusuke ..."


La vérité qui faisait mal était dite et pourtant :


"Je ne peux pas me partager en deux pour vous, même si je le souhaitais. Je t'aime Kibo ... Mais pas de la même façon que lui ... Il est mon Némésis et tu es mon Métis. Avec lui, j'oserais toutes les folies alors qu'avec toi, je suis pleine de vie et de quiétude. Ce sont deux formes de mon esprit complètement différentes. Je ne parviens pas à les dissocier n'y même à les assembler. Si c'était le cas, je me retrouverais dans une situation encore pire que maintenant ..."


Je me penchais lors en avant, serrant un peu plus mon étreinte contre son torse :


"Je ne te promets pas l'éternité à tes côtés ... Mais je peux rester avec toi tant que mon cœur se sentira à l'aise dans tes bras ..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Nanadaime Kazekage
Messages : 1848
Rang : S


Message(#) Sujet: Re: Décision |Samui Yuki| Mer 30 Avr 2014 - 13:39


    L'ambiance se faisait de plus en plus chaude, les deux ninjas étaient l'un sur l'autre, s'embrassant, faisant aller leurs mains là où ils purent briser les ultimes barrières de l'intimité. Ce fut Yuki à commencer, mais Kibō ne tarda pas à en faire de même, il sentait cette pulsion monter de plus en plus en lui, il n'avait jamais ressenti une telle chose auparavant. Cette pulsion masculine, si naturelle, qui le poussait à faire des choses qu'il n'aurait jamais faites en tant normal. L'homme était un vrai prédateur lorsqu'il s'agissait de sensualité, il avait de la peine à contenir ce genre de pulsion, surtout lorsqu'il avait une magnifique femme devant lui et c'était encore pire, lorsqu'il aimait, celle avec laquelle il était en train de prendre du plaisir.

    La Samui trouva le temps pour parler de certaines choses, elle était perturbée et perdue, mais dans tous les cas ce n'était pas le moment d'entamer ce genre de discours. Il y avait un temps pour tout et en ce moment, il fallait profiter de l'instant présent et prendre du plaisir. Le rêveur posa délicatement un doigt sur la bouche de la princesse des neiges, afin qu'elle comprenne que ça ne servait à rien de parler, ce n'était pas le bon moment. L'élève de Kioshi se redressa un instant pour enlever les vêtements du haut, afin de se retrouver à torse nu. Il profita de sa position pour lever la robe de la jeune fille, pour finalement la lui ôter et la laisser uniquement avec sa petite lingerie.

    Désormais, plus rien ne passait dans la tête de notre jeune héros, toutes ses histoires s'étaient, comme par magies, envolées. Il était bien et c'est tout ce qu'il lui importait et à en voir, l'Edelweiss prenait également beaucoup de plaisir, le Genin allait tout faire pour lui faire comprendre ce qu'elle allait perdre si jamais elle allait choisir Yusuke. Cependant, les actes de la Kirijin montraient que son choix était un peu près fait, mais hors de question de l'abandonner, il allait tout faire pour lui montrer son amour, il devait lui faire comprendre qu'elle passait à côté d'une opportunitée qui n'allait peut-être plus jamais se présenter.

    En effet, une fois ce moment magique terminée, la manieuse de glace prendra ses affaires et partira, où ? Le membre de l'équipe Miira n'en avait aucune idée, cependant, lui, il n'allait pas rester à Konoha, il était venu ici pour elle et vu qu'elle partait, il n'y avait plus de raisons pour rester dans ce village. Il allait commencer une sorte de nouvelle vie, mais cette fois-ci sans Yuki, ils ne s'écriront plus et ne se reverront plus avant un bon moment. C'est alors que l'on verra si ce fut un véritable amour ou simplement une relation de courte durée.

    Enfin bref, toutes ses choses seront pour plus tard, revenons à la situation actuelle, car ils allaient tantôt arriver à l'acte final de cette liaison, mais le Sunajin n'allait pas faire le pas, non pas qu'il n'en avait pas envie, il montrait clairement l'intention d'aller au bout, car au final, tout était réuni pour que la chose se finisse de la plus belle des manières, par l'accouplement de ces deux êtres. Cependant, le choix était dans les mains de Yuki, elle lui suffisait de donner un simple signal à Kibō pour que ce dernier sache quoi, il suffisait, par exemple, de lui détacher le premier bouton de son pantalon, pour finalement prendre part au plaisir ultime de l'être humain...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Onshi, Seigneur de Guerre de Yuki no Kuni, Chef du clan Samui
Messages : 3948
Rang : F


Message(#) Sujet: Re: Décision |Samui Yuki| Mer 30 Avr 2014 - 19:17

Mes paroles glissèrent sur lui comme l'eau sur une cascade. Aucun effet, alors qu'il apposait un doigt évocateur sur mes lèvres avant de reprendre possession de mon corps. Je le sentais devenir plus sauvage, plus pressant dans ses actions dans ses caresses et j'y répondais avec autant d'ardeur que lui ...
Dans un premier temps, cela ne me dérangea pas ... Encore moins lorsqu'il retira sa chemise me laissant apercevoir un corps musclé, un corps de shinobi. J'en baverai presque, mais pourtant, la suite me laisse légèrement perdue, perplexe.

Le retrait de ma robe se fait beaucoup trop vite, beaucoup trop violemment à mon gout. Je me sens nu devant lui alors qu'il me reste pourtant mes sous-vêtements. Je ne supporte pas la vision de la cicatrice sur mon ventre et lorsqu'il se repositionne sur moi, je retrouve cette sensation de prison qui me revient en mémoire, qui me rappelle ce que j'ai subi à Kumo. Sans pouvoir me contenir alors que ses lèvres glissent sur mon cou, je me mets à trembler, mais il ne semble pas le remarquer. Je détourne les yeux, je me sens comme victime d'un viol et pourtant, ce n'est pas le cas ... Loin de là ...
Je me rends alors compte que mes mains ne sont pas liées par des liens de cuir au lit, je peux bouger, me défendre.
Je n'hésite pas en murmurant un :


"A ... Arrête !" Hésitant, puis ferme.


Je le repousse et me recule jusqu'au fond du lit. Tremblante alors que mes bras entourent maladroitement mes jambes pour me cacher à sa vue. J'ai peur à présent. Je ne veux pas que ça se passe comme ça. Pas aussi vite. Je lève maladroitement les yeux vers lui :


"Tu ... Tu vas trop vite là ..."


Je souffle et je frémis avant de me saisir des couvertures et de m'envelopper timidement dedans, sans trop oser lever les yeux vers lui. J'en viens même à me demander s'il a écouté ce que je lui ai dit. J'hésite un peu et finalement, je demande presque de façon hésitante :


"Tu as entendu ce que je t'ai dit tout à l'heure ?"


Je ne suis pas sûre qu'il est fait le lien en tout cas, je viens de découvrir un aspect de la personnalité du jeune homme que j'étais loin d'imaginer. Loin de me déplaire, elle me surprenait et était vraiment inattendue, je ne savais pas comment réagir face à cela aussi, je restais les yeux fixés dans les siens. Attendant une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Nanadaime Kazekage
Messages : 1848
Rang : S


Message(#) Sujet: Re: Décision |Samui Yuki| Mer 30 Avr 2014 - 20:32


    Tout allait bien, mais effectivement, notre jeune héros s'était laissé emporter par ses pulsions masculines, même si la Samui n'avait rien fait pour retenir Kibō, au contraire, elle le provoquait plus qu'autre chose. Enfin bref, le Genin n'avait même pas senti que la princesse des neiges n'était plus aussi alaise qu'au début et elle le fit comprendre à l'élève de Kioshi, en lui demandant d'arrêter et sans y réfléchir, l'utilisateur du Onkyôton cessa de bouger, se laissant repousser par la Chûnin de Kiri. Le rêveur se retira en arrière, le dos légèrement incliné vers l'arrière et les mains de part et d'autres de son corps pour se maintenir en équilibre. L'Edelweiss se replia sur elle-même montrant toute son incertitude, avant de finalement se recouvrir à l'aide du duvet, alors que le jeune homme aux regards de glace se calma, afin de comprendre où il avait péché. La robe, il n'aurait pas dû l'enlever ou du moins, pas sans son consentement.

      " Dé.. Désolé.. J'aurais dû te demander pour la robe... "

    Des paroles bien maladroites, montrant tout son malaise concernant la situation actuelle. Le Sunajin lui tendit sa robe et se retourna, se mettant au bord du lui, les pieds au sol, pour qu'elle puisse remettre son vêtement en toute tranquillité, Kibō était rouge comme une tomate, tellement il fut gêné par la situation, en aucun cas il voulait forcer la Samui à faire de choses, mais plus il y pensait et plus il ne comprenait pas ce qui lui avait passé par la tête. Notre jeune héros se mit à respirer gentiment pour reprendre complètement possession de son esprit et réfléchir à cette soirée, qui avait été riche en situation inimaginable, les unes plus folles que les autres. Cependant, la Kirijin vint briser les pensées du membre de l'équipe Miira pour lui demander s'il avait entendu ce qu'elle lui avait dit pendant qu'il était allongé sur elle.

    Bien sûr, il écoutait tout le temps les paroles de son âme soeur, mais qu'avait-elle dit de si important ? Son coeur battait fort pour lui, ça ok, qu'elle n'avait pas envie de penser à l'avenir, mais uniquement à l'instant présent. Qu'elle venait de perdre son passé et qu'il n'y avait plus que lui et Yusuke dans sa vie, qu'elle ne pouvait pas se partager en deux pour eux et qu'elle... elle aimait Kibō ? Les yeux du Genin s'écarquillèrent après avoir trouvé la phrase, qui aurait dû le faire réagir, mais pourquoi n'avait-il pas compris? Sûrement, parce qu'elle avait enchaîné en disant qu'elle aimait également le Katano et cela avait dû lui faire croire qu'il avait mal compris, mais non, elle avait bien dit qu'elle aimait notre jeune héros.

    Le garçon aux rêves démesurés se mit une main sur le visage pour exprimer sa stupidité, il n'avait rien compris à ce qu'avait dit la princesse des neiges et il s'en voulait encore plus, surtout d'avoir agi ainsi en pensant que ce serait le dernier moment entre les deux. Cependant, il y avait encore une phrase que Yuki avait prononcé, elle avait dit de rester aux côtés du shinobi du Pays du Vent, tant que son coeur se sentira alaise, mais elle ne pouvait pas lui promettre que cette durée sera éternelle. En gros, elle venait de lui avouer son amour et qu'elle allait le suivre à Suna, mais il y avait un problème, elle ne savait pas si elle allait pouvoir rester pour toujours aux côtés du défenseur moral de la paix et ça, Kibō ne savait pas trop comment le prendre. Était-ce une manière pour le motiver à se battre pour elle ou bien était-elle indécise sur qui choisir, elle voulait peut-être d'abord tester la vie avec le Sunajin pour ensuite retrouver le déserteur, si cette dernière était trop ennuyeuse. Le jeune homme à la chevelure blanche prit la parole, sur un ton neutre.


      " Je suis très heureux d'apprendre que tu m'aimes et que tu veuilles me suivre à Suna, mais... "

    Il y avait toujours un mais dans ce genre d'histoire, cela expliquait également le ton neutre de notre jeune héros.

      " Je ne sais pas si je suis d'accord de te prendre avec moi... J'en serais comblé, crois-moi, mais je sens que ton choix n'est pas clair et je ne sais pas si je peux te prendre avec moi, pour te perdre une nouvelle fois. Je me battrais pour te garder à mes côtés, mais j'ai besoin de t'entendre dire, c'est toi que je veux et non pas Yusuke. Je ne sais pas si je peux me contenter d'un coeur partagé... "

    Le plus dur était fait, conquérir le coeur de Yuki, enfin la moitié et la ramener au village cacher du sable. Les deux ninjas avaient besoin de réfléchir, fallait-il forcer la chose et aller à l'encontre de leurs propres sentiments ou bien, choisir la voie du raisonnement et être sûr que tous les deux parviendront à vivre une vie heureuse, même si cela allait probablement se produire loin l'un de l'autre ? Une chose était sûre, le doute planait d'une part et d'autre...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Onshi, Seigneur de Guerre de Yuki no Kuni, Chef du clan Samui
Messages : 3948
Rang : F


Message(#) Sujet: Re: Décision |Samui Yuki| Mer 30 Avr 2014 - 21:00

Mes yeux flanchèrent devant son incertitude et je laissais la robe reposer sur un coin du lit tout en l'écoutant, puis en baissant petit à petit les yeux en me mordant la lèvre inférieure. Voilà qu'il doutait de moi. Mais je pouvais le comprendre moi-même ne sachant pas ce que je voulais. Je détournais les yeux de son regard à présent, fixant un point dans le mur de la chambre pour occuper mon esprit, penser à autre chose, réfléchir et voir vers quoi cela nous mènerait.

Finalement, je laissais mes jambes aller sur un coté du lit et mes pieds reposer sur le sol froid de la chambre. J'hésitais encore quelques secondes et je me levais, laissant le duvet à sa place et faisant le tour du lit pour me retrouver face au jeune homme.
Je m'exprimais alors d'une voix douce bien que parcourut de tremblement d'appréhension. J'étais gênée par mon physique, par les cicatrices qui barrait mon corps.
Celle de ma cheville, la plus impressionnante, celle de mon ventre, celle de ma poitrine, toute récente encore et pour finir celle de mon bras droit, qui me liait à Sunilda :


"Regarde-moi Kibo !"


J'attendais alors qu'il lève les yeux sur moi, qu'il me regarde entièrement, qu'il me dise ce qu'il ressentait vraiment pour moi, pas pour mon physique, mais pour moi.


"Je suis ce que je suis Kibo. Je te dis mes sentiments tels qu'ils sont. Je t'aime, mais je ne veux pas avoir à choisir entre toi et Yusuke. Les circonstances font, qu'actuellement, c'est dans tes bras que je peux me reposer, que je peux me détendre, que je peux prendre du plaisir ... Pas dans les siens ... Ce n'est pas possible ..."


Je soupirais en baissant les yeux et en évitant son regard à présent :


"Est-ce mal selon toi de vouloir chercher le bonheur-là où je pourrais le trouver ? Actuellement, je sais que je ne pourrais pas être heureuse à Konoha, dans cette situation, mais peux être avec toi à Suna, je le serais ? Seul toi peux me le dire, me le faire ressentir ? C'est toi qui sais, pas moi ..."


Je détournais cette fois-ci le visage pour observer l'extérieur :


"Sache juste, que si je ne suis pas heureuse avec toi ... Ou que je ne le suis plus, rien ne me retiendra à tes côtés ... C'est tout ce que j'ai à dire, maintenant fait ton choix, ou part et laisse moi seule !"


Il était temps de faire un choix. Moi le mien était fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Nanadaime Kazekage
Messages : 1848
Rang : S


Message(#) Sujet: Re: Décision |Samui Yuki| Mer 30 Avr 2014 - 22:16


    La main sur le visage, il put apercevoir Yuki à travers ses doigts, elle était toujours en sous-vêtement, elle se tenait là, devant notre jeune héros, lui demandant de la regarder. Le Genin hésita puis ôta sa main, dévoilant ses yeux rouges et les larmes qui s'écoulaient le long de son visage, il n'avait pas fait de bruit en pleurant, il ne voulait pas montrer sa faiblesse, ce manque de force, de puissance qu'il se reprochait depuis qu'il était revenu de la guerre. La Samui était cicatrisée de partout, ce n'était pas beau à voir, mais son physique lui importait peu, il voulait Yuki, non pas son apparence, mais elle.

    Elle ne pouvait pas choisir entre l'un ou l'autre, mais elle devait, elle ne pouvait pas vivre éternellement avec cette indécision. En ce moment, c'était normal qu'elle choisisse le Genin, car Yusuke était en prison, mais qu'en adviendra-t-il lorsqu'il sera libre ? Se ruera-t-elle vers lui, laissant tomber le rêveur, car la vie avec lui était bien plus explosive, plus aventureuse ? Le défenseur moral de la paix était prêt à relever un tel défi, risquer de mettre en jeu son rêve, qui risquerait de se voir briser une fois qu'elle l'aura quitté, car sa personne en prendra un coup, un coup énorme ? Était-il prêt à tout ça ? Il ne le savait pas.

    Non, ce n'était pas mal de vouloir rechercher le bonheur, il fallait le faire, mais l'élève de Kioshi, avait-il la capacité et le temps de pouvoir constamment rendre heureuse la princesse des neiges ? Une chose était sûre, il n'allait pas pouvoir rester 24 heures sur 24 avec elle, il allait devoir s'entraîner, effectuer des missions, des voyages et autres, alors qu'avec la Katano, ils resteraient jour et nuit, tout le temps ensemble, vu qu'il n'appartenait pas un village et ne faisait que vagabonder. Cependant, l'Edelweiss vint de lui rappeler que c'était à lui décider et non à elle. Merde ! Que fallait-il faire ?!

    La dernière phrase résonna dans l'esprit de jeune homme aux regards de glace, il devait son choix, en tenant en compte que rien ne la retiendra à ses côtés si elle n'était pas heureuse. La garder ou sortir de cette porte, seul et rentrer à Suna ? Devait-il faire l'égoïste et ramener à tout prix la Kirijin au Pays du Vent ? Non, il l'aimait et il fallait penser à son bonheur, à sa protection. Sera-t-elle heureuse avec notre jeune héros ? Certainement, mais elle le serait également avec le Katano, sinon elle ne l'aimerait pas. Serait-elle en sécurité avec Kibō ? Peut-être, mais il était faible, beaucoup trop faible comparé au déserteur, donc une chose était sûre, c'était que Yusuke pourrait la protéger mieux que le membre de l'équipe Miira.

    Lorsqu'on aime quelqu'un, on préfère la garder près de soi et risquer de la faire mourir ou bien, être sûr qu'elle soit en sécurité et être loin d'elle ? La question ne se posait pas, si on aime vraiment quelqu'un. Le choix fut donc pris, le Genin se leva et posa sa main sur l'épaule de Yuki pour lui retirer le sceau qu'il lui avait posé lors de leur première rencontre, afin de ne plus du tout avoir de traces d'elle, il était prêt à couper tout lien avec la jeune fille. Il se dirigea contre la porte, l'ouvrit et s'arrêta.

      " Désolé... Désolé pour tout... Je suis beaucoup trop faible... "

    Trop faible que ce soit au niveau de sa puissance, que mentalement, il n'était pas prêt pour avoir quelqu'un à protéger. Il l'aimait, mais elle était sans autre mieux et plus en sécurité avec le déserteur. Les larmes affluèrent sur le pauvre visage de notre jeune héros, sa main tremblait, alors qu'elle serrait faiblement la poignée de la porte. Il aurait voulu lui dire, je reviendrais, je te retrouverais lorsque je serais devenu un homme, un vrai, je vengerais ton village, ta famille, tes amis, je deviendrais ton héros, il aurait aimé lui dire tout ça, mais il n'en fut rien, à la place, un silence déconcertant. La porte se referma gentiment, Yuki, seule dans la chambre et Kibō dehors, face au mur du couloir, le regard dans le vide, la fermeture de la porte provoqua un vide immense en lui, il sentait que l'air lui manquait, avait-il fait le bon choix ? Personne ne pouvait le dire...


HRP:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Décision |Samui Yuki|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Centre Ville-