N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Quoi ? C'est pas comme ça qu'on rentre ici ? [Feat Kaguya Shio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3963
Rang : S

Message(#) Sujet: Quoi ? C'est pas comme ça qu'on rentre ici ? [Feat Kaguya Shio] Dim 25 Mai 2014 - 3:03

Deux semaines que j'étais ici à présent. En deux semaines, il s'était passé beaucoup de choses et très peu à la fois.
Pour les plus futiles, j'avais complètement re décoré la maison où nous habitions avec Yusuke. Cela avait débuté par une shopping drastique. Une peinture des murs flambants neuve et beaucoup de travaux d'intérieur, mais à présent, je me sentais bien là-bas. Pour mon chéri, pour l'instant, nous passions beaucoup de temps ensemble. Très peu de missions pour lui et je n'avais pas encore pris ma décision quant à la section que je souhaitais rejoindre dans cette organisation. J'avais besoin de conseil à sujet là, mais les choses avaient été un peu perturbé ... Par l'arrivée de Kakeshuou au Shukai ... Une semaine après nous. Je peux vous dire que le vieux, je l'avais bien raillé à ce propos, mais soit. Il s'était installé, à l'opposer de nous ce qui m'arrangeait bien disons le.
Dernièrement, j'avais appris que Shio était enfin rentré de son voyage et qu'il avait hier regagné son bureau au centre de la ville, aussi, je m'apprêtais à lui rendre visite en ce milieu de matinée.
Le Palais du Triumvirat, c'était visiblement l'endroit où je pouvais le retrouver et c'est à grand renfort de demande aux passants que je me rendais dans ce dernier avant de faire un esclandre auprès de la secrétaire pour qu'elle me permette de le voir.
Tu parles, autant demander de l'eau à un barman. Je repartais bredouille avec l'interdiction de voir mon ami. Je m'installais donc sur le bord de la fontaine toute proche, observant les lieux et le palais en face de moi sans savoir vraiment comment m'y prendre. Je pourrais peut-être tout cassé pour qu'il me laisse rentrer ? Ça me semblait une assez mauvaise idée.
Passer en force ? Pfff ...
Aucune idée ...
Si Aoji avait été là ? Elle aurait fait quoi selon moi ?
Une idée me traversa alors l'esprit et je me redressais rapidement, attachant mes cheveux un gros chignon pour ne pas qu'il me gêne avant de remonter mes chaussettes et réajusté mon haut dans mon short.
Parfait !
J'observais une nouvelle fois, le palais et son architecture avant de prendre une grande inspiration :


"Allez Yuki ! Allez !"


Je fonçais vers le bâtiment en mode Aotator et je grimpais sur le mur de ce dernier sans vraiment me poser de question. J'atteignais rapidement le premier balcon avant que le moindre garde ne m'intercepte et là, j'usais d'un coup agile dans le carreau pour débloquer la fenêtre et rentrer dans ce dernier avant de m'élancer dans le couloir en regardant à droit à gauche si je ne voyais rien.
Le sang coulait de ma main, mais pour l'instant, j'essayais de mettre de la distance entre moi et les garde désormais à ma poursuite tout en courant dans les couloirs à criant à tue-tête :


"Shiooooooo !!!"


Trop tard. Une minute plus tard, j'étais plaquée au sol et je me débattais comme une furie pour qu'on me relâche :


"Lâchez-moi ! Je veux juste voir Shio !!!"


J'allais sans doute passer quelques heures en prison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 724
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Quoi ? C'est pas comme ça qu'on rentre ici ? [Feat Kaguya Shio] Dim 25 Mai 2014 - 5:05

« Les amis valent bien plus que n'importe quelle couronne ...»


Un jour comme les autres. Voilà à peine quelques temps que je viens de rentrer de mon long voyage avec Aoji. Je suis épuisé, les chemins furent long, les choix difficiles. Cela me fait tout drôle de revenir dans la capitale, rien ne semble avoir changé. Mon bureau est resté intact, la pièce en elle-même ne fut pas modifié durant mon absence. C'est drôle d'avoir dormi dehors durant de longues semaines et de désormais dormir dans un lit. C'est surprenant de s'assoir sur une chaise quant vous avez connu les rochers. C'est ce qu'ils appellent le confort, dans le fond je m'en contrefiche. Je fus toujours habitué aux besoin essentielles, je n'ai pas vraiment besoin de tout ce superflus. En fait, c'est peut-être ma vie d'avant qui me manque dans le fond, le terrain, les missions. Mais bon, être capitaine n'est pas désagréable non plus. Je sais ce qu'il me faudrait, un bon entraînement !

Réglant quelques paperasses sur mon bureau, de nouveaux arrivages au sein de l'armée, des programmes d'entraînements. J'en concluais qu'il était temps pour moi d'aller m'exercer. Me levant j'attrapais alors mon long manteau noir trainant non loin de là. J'ouvrais donc la porte d'un pas déterminé, marchant quelques instants je fus interrompus par quelques bruits de pas, qui très vite se firent plus fort. Mon ouïe était fine et très vite je tendais l'oreille un peu plus. Ils étaient plusieurs et une voix aïgue retentit au loin. Une voix que je connaissais, elle me disait quelque chose. Il fallait que j'accélère le pas tandis que mon cœur faisait de même, je n'étais plus loin de la scène. Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre, les couloirs défilaient sous mes yeux à une vitesse folle et pourtant j'aurai aimé ne jamais avoir vu ça. Mon sang ne fit qu'un tour.

Yuki était plaquée contre le sol par les gardes. Elle semblait se débattre comme pour sa survie, elle venait d'hurler mon nom, ce cri vint me glacer le sang. C'était comme-ci elle venait de me supplier de lui venir en aide. Peu importe que les gardes soient du Shûkai ou non. Ils allaient le payer. D'un bond je me jetais sur l'un d'eux, l'attrapant par le col je l'envoyais valser à l'autre bout de la pièce, il n'était question plus de les tuer. Il rebondissait alors contre le mur avant de s'écrouler sur le sol, au suivant. Le second terrifié tenta de lacher la jeune Samui, trop tard. Ma main vint se poser contre son crâne pour lui plaquer contre le sol froid. Désormais c'était lui le soumis, il ne pouvait plus bouger, mon regard était noir, mon aura était meurtrière, je prenais alors la parole d'une voix grave. C'est dans un tel moment que je montrais qui était le capitaine :
Ne touchez plus jamais un seul de ses cheveux, elle aura un libre accès à ce palais. Le Joho ne vous a surement pas tenu informé, mais cette jeune fille est l'une de mes plus fidèles amies. La prochaine fois vous vous renseignerez avant de la plaquer de la sorte.
Lâchant l'homme je lui ordonnais de déguerpir au plus vite. Je bouillonnais de l'intérieur, dans d'autre circonstances je les aurai tué sans précédent. Mais, je n'étais plus ce jeune soldat aux ordres du village caché de la brume sanglante, désormais j'avais des responsabilités et une image à ne pas ternir. Mon regard se porta alors sur Yuki, maintenant ma colère laissait place à un sourire plutôt mal placé, en fait j'étais embarrassé. De plus sa main était en sang, mais connaissant ses capacités de médecine, elle devrait se soigner ça en quelques instants.
Ça va aller ? On t'a refusé l'accès à mon bureau apparemment, j'en suis désolé. Ce ne sera plus le cas désormais, tu pourras te balader librement ici. Pas mal non ?
Ma main vint replacer une de ses mèches, je tenais énormément à cette jeune fille. Je l'avais protégé et participer à son sauvetage par le passé. Elle était comme ma petite protégée, sa venue dans la capitale me rassurait énormément. Désormais je la savais près de moi, en sécurité et surtout Kakeshou était là pour veiller sur elle par la même occasion. Même si entre les deux générations le contact soit plutôt difficile et tendu.
Viens nous allons allez dans mon bureau, c'est pas que je n'aime pas les couloirs, mais ici les murs ont des oreilles et des bouches pour transmettre les informations, HAHAHA ! ...
.
Petit rire pour détendre l'atmosphère, tandis que je lui tend la main pour l'aider à se relever.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3963
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Quoi ? C'est pas comme ça qu'on rentre ici ? [Feat Kaguya Shio] Dim 25 Mai 2014 - 10:16

Je dois avouer que les bruits de pas précipité, puis le soudain allégement de la tension sur mon dos me firent vite comprendre ce qu'il se passait et alors que chacun des deux sous-fifres étaient envoyés dans le décor, je redressais timidement la tête pour voir mon ami. Un léger sourire larmoyant illumina mon visage alors que j'attrapais sa main pour me remettre à genoux en essuyant mes larmes d'un revers de la main. Grosses larmes de crocodile pour faire culpabiliser un peu plus les gardes alors que j'approuvais :


"Oui ... La secrétaire n'a rien voulu savoir, n'y me laisser passer ... Désolée pour la vitre, j'étais un peu obligée !"


Genre, j'avais la moitié des veines ouvertes et je me souciais de la vitre. Pallions à ce problème immédiatement. D'un revers de la main, je balayais mon avant-bras effaçant toute trace de plaie significative alors que Shio m'entraînait dans les couloirs vers une pièce adjacente.
À peine avais-je fais un pas dedans que je faisais un grand :


"WAAAAAAAAAA !!!" D'ébahissement en ouvrant les yeux de surprise.


Je me tournais alors vers Shio :


"Dis donc, ils ne rigolent pas avec les promotions ici ! Le bureau de ministre !!!! Ça change de Mizu no Kuni !"


Heureuse d'avoir utilisé la méthode Aotator pour une fois, je me précipitais joyeusement vers l'une des fenêtres pour observer le village en contrebas. La vue était somptueuse d'ici et je me retournais toute guillerette vers le jeune homme avant de m'avancer vers son bureau et de m'asseoir sur l'un des sièges faisant face à l'assise principale de la pièce :


"Ben dis donc ! Je ne pensais pas voir ça un jour ! Ça fait tout bizarre !"


Mais je n'étais pas vraiment venu parler de toutes ses joyeusetés :


"Kakeshuou-Sama est arrivé il y a une semaine. Une semaine après moi et Yusuke en fait, il a voulu faire le malin et traverser à travers les terres au lieu d'emprunter la mer ... Heureusement que Yusuke était déjà venu, cela, nous a faits gagner beaucoup de temps sur le voyage !"


Nouveau sourire enjouait, je me levais finalement pour retourner à la contemplation de la baie vitrée :


"Je crois qu'on voit notre maison depuis ton bureau ! Comme ça, tu viendras nous voir un jour ! J'ai refait toute la déco ! Regarde c'est la maison, là-bas avec le petit jardin !"


Sujet futile quand tu nous tiens, pourtant, je finissais par tourner mon petit visage d'ange vers lui. Petit visage d'ange désormais déterminé :


"J'espère que tu n'auras pas trop d'ennui avec ce que j'ai fait ... Mais je n'avais pas trop de choix et je ne savais pas vers qui me tourner pour avoir des conseils ..."


Je me rapprochais du bureau et l'air de rien, je m'asseyais sur l'angle de ce dernier pour être au plus proche de lui :


"J'aimerais intégrer l'une des sections du shukaï mais malgré deux semaines ici, les gens sont assez distants, je ne sais pas ou je serais le mieux pour vous aidez avec mes maigres compétences ..."


Je baissais la tête ... Notre objectif caché restait à présent la priorité :


"Je veux participer aussi à la reconstruction de Mizu à ma façon ... Et tu es celui qui me connait le mieux pour savoir ou je serais le plus a mène de vous aider ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 724
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Quoi ? C'est pas comme ça qu'on rentre ici ? [Feat Kaguya Shio] Dim 25 Mai 2014 - 22:45

« Les amis valent bien plus que n'importe quelle couronne ...»


L'ambiance s'apaisait peu à peu, nous arrivions en quelques instants dans notre bureau, alors que la jeune fille s'excusait pour la vitre. Comme si c'était moi que ça allait déranger, je gérais l'armée, pas les rénovations du palais. Ce n'était pas à moi qu'elle devait s'excuser et dans le fond elle ne devait même pas demander pardon, c'était la secrétaire qui allait plutôt se faire passer un savon. Je la regardais rapidement, cela me faisait tant plaisir de la savoir en sécurité désormais, au moins j'avais ramené un petit bout du village caché de la brume avec moi, néanmoins ce n'était pas encore suffisant. Il manquait du monde et je comptais bien tous les ramenés ici, Kiri renaîtra, ce n'est qu'une question de temps. Même si pour cela je dois parcourir le monde et les tirer un à un par le col.

Elle se jeta alors sur la fenêtre tout en étant émerveillé par le bureau, il est vrai qu'il était beau, ce n'était pas la même chose qu'à Kiri comme elle le soulignait si bien. Pourtant je n'avais pas vraiment besoin de tout se superflus, tant qu'il y avait une chaise et un bureau le reste je m'en fichais. Cependant je n'allais tout de même pas cracher sur la soupe et je me permettais de jeter un regard par la fenêtre. Il est vrai que la vue est magnifique quant on y pense, on y voit tout, même la maison de la Samui, qui me la pointait du doigt fièrement. Surtout qu'elle n'était plus seule désormais, elle vivait son amour avec Katano Yusuke. Un déserteur que je ne portais pas dans mon coeur, néanmoins il comptait pour Yuki, de ce fait je respectais son choix. Je ne voulais pas contrarier ce petit bout de femme, je ne le pouvais pas.

Je souriais alors bêtement en attendant cela. Elle au moins avait trouvé l'amour et déjà si jeune. Tandis que moi, j'étais encore jeune et seul, en fait je n'attendais qu'une personne, mais c'était bien trop compliquer. En fait c'était carrément même inimaginable et pourtant je ne cessais de penser à elle. Aoji', j'aurai tant aimé que les choses se passent autrement, une folle envie de se mordre les doigts, voir même les bras. Néanmoins je ne perdais pas non plus espoir, il y avait toujours une chance de réussite, cependant j'allais devoir mettre le paquet ou plutôt lui prouver. Absorber l'espace d'un instant j'en avais même oublié Yuki qui me parlait de Kakeshou et de son rôle qu'elle devait jouer au sein du Shûkaï, je prenais alors la parole d'un ton plus sérieux :
Pour être franc, Kakeshou souhaite rejoindre l'ordre et cela semble lui correspondre, tu dois le savoir mieux que moi !
Il y eut un petit ricanement, je ne mis quelques secondes pour reprendre de plus belles, en fait je voyais en elle un moyen d'avoir des contacts partout et elle allait très vite comprendre pourquoi.
De ce fait j'aimerai que tu rejoignes le Joho, la section de l'information. De plus je sais que Yusuke s'y trouve également, cela ne pourra être que bénéfique pour vous. Travailler avec ton homme, tu en as de la chance quant même ...
Il y eut un petit sourire sur ma petite mine, je ne la jalousais pas, non loin de là. Je l'enviais secrètement, elle était heureuse, en amour. D'un côté j'étais fier, elle avait beaucoup souffert par le passé et elle le méritait légèrement. Mais moi j'étais toujours aussi seul, la regardant alors je prononçais quelques mots une fois de plus :
Tu pourras toujours compter sur moi pour des conseils, tu le sais. Et ne pense pas que tu es inutile en ces lieux, tu sauras une allié de taille pour la capitale, n'en doute jamais !
Je regarde rapidement par la fenêtre, dehors il y à tant à voir, tant à faire, comment peux-elle se sentir inutile ? Désormais elle sait où se diriger et j'aimerai bien continuer à papoter avec elle. En fait je n'ai que ça à faire et sa présence est toujours aussi réconfortante.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3963
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Quoi ? C'est pas comme ça qu'on rentre ici ? [Feat Kaguya Shio] Mar 27 Mai 2014 - 13:37

Guillerette, je repassais à présent derrière le bureau alors que le jeune homme m'évoquait maintenant "le vieux". Je qualifiais Kakeshuou-sama ainsi dorénavant. Sans doute, la suite logique au conflit qui régnait entre nous depuis quelque temps déjà. Mais j'étais bien décidé à camper sur mes positions concernant ma relation avec Yusuke.
Pourtant, alors que je m'installais comme une princesse dans le siège en face de lui, je ne pus m'empêcher de sourire à la remarque du jeune homme.


"Oh ... Lui du moment qu'il peut crier, critiquer et donner les ordres tout va bien ... L'Oda lui conviendra bien, je pense..."


Petit rire amer, mais je me reprenais vite :


"Je suis médisante pardon ... Ce n'est pas la joie entre nous deux en ce moment ... Je ne crois pas que ça va aller en s'améliorant d'ailleurs ... Du moins tant que je serais avec Yusuke ..."


Je lève alors les yeux vers lui :


"Il a été un très bon gouverneur pour Yuki no Kuni ... Il a réussi à rétablir l'ordre et a relancer l'activité économique ... C'est d'ailleurs pour ça que les Samui ont été aussi bien accueillit malgré que le pays se soit rebellé contre l'autorité Kirijin ... Ils ont reconnu ses compétences ... C'est un excellent dirigeant ... Bien que ça reste un vieux entêté ..."


Un grognement de mécontentement suivit cette réplique alors que j'écoutais mon ami me conseillais de rejoindre l'Oda. Visiblement, c'était même, le choix qu'il m'imposait tout en me laissant d'une certaine façon la possibilité de refuser. J'étais docile cependant et les arguments du jeune homme faisaient mouche d'une certaine façon :


"J'y ai pensé aussi ... J'ai peur d'y être inutile cependant ... Espionner tout cela ... Ce n'est pas pour moi ... Je n'ai jamais été très doué pour obtenir des choses de façons fourbes et perfides, tu le sais bien ... Y a-t-il moyen de vous aidez sans pour autant être ainsi ? Je veux bien y recourir si cela est nécessaire, mais je suis sure que nous pouvons procéder autrement ..."


Du moins, c'est ce dont j'essayais de me convaincre ... Je détournais légèrement les yeux cependant en poursuivant :


"J'ai repris l'entraînement sinon ... De façon, on va dire Virtuelle pour le moment ... Yusuke préfère procéder ainsi pour éviter que je me blesse pour l'instant ... Il est très attentionné avec moi, mais j'aimerais qu'il me ménage moins ... J'ai presque l'impression d'être une poupée de porcelaine qu'on a peur de briser ..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 724
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Quoi ? C'est pas comme ça qu'on rentre ici ? [Feat Kaguya Shio] Mer 28 Mai 2014 - 9:19

« Les amis valent bien plus que n'importe quelle couronne ...»


La jeune fille semblait perdue dans ses réflexions, je l'observais avec le sourire. C'était agréable de la savoir en sécurité, surtout en ces temps hostiles pour le monde des shinobis. Désormais nous devions sans cesse être sur le quai vive, il n'y avait plus de paix, ce n'était qu'un mot bien trop abstrait. La guerre, elle, était reine désormais, dans un monde où les fous se jouent des cavaliers. Yuki semblait tout de même avoir prit de l'assurance depuis le temps, elle n'était plus cette enfant frêle que j'avais découvert par le passé. Les épreuves avaient fait d'elle une femme, ravissante d'ailleurs et surtout très douée. Elle était une force pour le Shûkaï, rien que par sa présence, mais elle ne le savait pas encore. Si seulement elle pouvait prendre conscience de tout cela, elle arrêterait de se poser autant de questions.

Informer, espionner ne semble pas pour elle. Du moins cela ne lui correspond pas, cela me fait sourire. Je me suis posé les mêmes questions à mon arrivée dans la capitale, où pourrai-je bien me mettre ? Très rapidement l'armée me sembla un soit logique, tout simplement, car j'avais ça dans le sang. Les Samui eux sont connus pour leur noblesse et le sens de l'ordre, comme Kakeshou tente de le montrer. Mais, Yuki devra-elle forcément suivre son exemple ? J'eus une petite idée derrière la tête, mais c'était risqué. Pourquoi pas ne pas l'enrôler dans le Buki ? Au front avec moi, néanmoins je m'étais sa vie en péril et je ne pouvais être partout à la fois. Mais, comme cité plus haut, ce n'est plus une enfant désormais, elle a bien grandit, pourquoi pas ne pas lui donner sa chance ?
Il est vrai que l'espionnage ne semble pas vraiment pour toi alors. J'ai peut-être une idée ... Tu n'es plus une enfant désormais et tes qualités de médecins pourraient être utile pour mon armée. Néanmoins, tu le sais, il y à des risques ...
Je prend une pause l'espace de quelques instants, mon faciès est comme figé, je semble perdu dans mes pensées, en fait c'est le moment d'agir en tant que Capitaine avec une amie de longue date, plutôt complexe à gérer. Je n'ai jamais eu l'habitude de telles situations, serai-je à la hauteur ? Je prends alors une bonne respiration et mon courage à deux mains, il est tant de casser les codes établis :
Les Samui sont d'habitudes fait pour l'ordre et la justice, bien que vos compétences au combat soient vraiment incroyable je suis forcé de le reconnaître. Kakeshou semble ancré dans l'Oda, il est peut-être tant pour toi de changer, un peu et puis au moins j'aurai un œil sur toi. Ce sera surement plus drôle qu'avec le vieux ...
Petit ricanement pour détendre l'atmosphère, je me rappelle alors qu'elle a parlé d'entraînement et il se trouve qu'il faut que je m'exerce, autant faire d'une pierre deux coups alors !
Il se trouve que je désirai m'entraîner aujourd'hui, si Yusuke fait attention à toi, sache que moi je vais te ménager, es-tu prête à cela ?
Silence, j'attends alors une réponse de sa part, j'espère m'entraîner aujourd'hui, il ne faut pas que je rouille ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3963
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Quoi ? C'est pas comme ça qu'on rentre ici ? [Feat Kaguya Shio] Ven 30 Mai 2014 - 9:06

"Mouais ..."

L'idée de me retrouver sur-le-champ de bataille une nouvelle fois ... j'avouais que ce n'était pas pour moi ... Du moins, j'avais eu mon souk des premières lignes et désormais, c'était à l'arrière que je voulais opérer. Du moins, si conflit majeur, il devait y avoir, mais pour l'instant, ce n'était, heureusement et pas à ma connaissance le cas.
Je repliais mes genoux sur le bord du fauteuil après avoir retiré mes chaussures et j'enserrais mes jambes dans mes bras tout en posant ma tête sur ses dernières. J'étais toujours aussi perdue. Une chose était sûre ... Je n'irais pas dans la même section que mon oncle ... Rien à faire, j'avais mon souk de conflit avec ce vieux griboux :


"Pas l'ordre ... C'est sûr ... Cela deviendrait trop lourd à long terme ... Kakeshuou me mène déjà une vie horrible dans mes rapports avec le clan à cause de Yusuke, je ne veux pas avoir à être d'avantage confronté à lui ..."


Nouveau soupir, décidément, le choix n'était pas aisé et les paroles de mon ami me revenaient vite en mémoire. Je savais qu'il aurait désiré que je rejoigne le Buki, mais je ne m'y sentirais pas à l'aise. Me retrouver avec une majorité d'homme dont le seul but consistait à "détruire, frapper, cogner etc ..." Ce n'était pas pour moi-même si j'aimais en découvre.
Mon caractère avait changé. Fini le garçon manqué, désormais, j'avais une vision plus fine des choses :


"Tu crois que c'est possible de faire un essai dans le Joho ... Juste pour voir ... Ça pourrait peut-être me convenir si j'arrive à trouver une façon d'agir qui me complaise ..."


Oui, c'est ça ... Après tout, je n'avais qu'a essayé. De plus, je savais que ça serait un poids en moins pour Yusuke que je sois mise dans la confidence de certaines de ses missions. Je ne désirais pas l'acculer plus qu'il ne l'était déjà. Je savais que son esprit été perturbé par le fait que j'ai quitté ma famille et mon pays pour lui depuis quelque temps et je m'en voulais un peu qu'il se sente avec ce poids sur les épaules. J'avais envie de le soulager ... Et pas que physiquement ... C'était ça aimé après tout.
Le regard perdu, j'entendis comme une bouffée d'air la proposition du jeune homme à une séance d'entrainement. Voilà qui me ferait le plus grand bien et c'est avec un délicieux sourire que je m'empressais d'approuver d'un hochement de tête vigoureux sa proposition.


Dernière édition par Samui Yuki le Dim 8 Juin 2014 - 1:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 724
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Quoi ? C'est pas comme ça qu'on rentre ici ? [Feat Kaguya Shio] Dim 1 Juin 2014 - 18:52

« Les amis valent bien plus que n'importe quelle couronne ...»


Elle refusa l'offre, rejoindre l'armée ne l'intéressait pas. Bien sur je grimaçais secrètement, c'était une déception pour moi sachant qu'aucun de mes fidèles amis n'avaient rejoins ma branche. Néanmoins je ne montrais rien, à elle de le deviner, de le comprendre. L'observant alors s'installer tranquillement sur mon fauteuil, je souriais encore. Elle se mettait à l'aise et c'était tant mieux, je ne pouvais rien lui refuser, elle avait tant souffert dans ce monde. Rien que de la voir sourire était un bonheur, alors si elle se sentait bien de cette manière recroquevillée sur cette simple chaise, qu'elle continue. C'est alors qu'elle m'expliqua que le vieux Samui lui faisait la vie dure à cause de son amoureux, il est vrai que l'ancien était très droit, un peu trop même. L'ordre lui allait si bien dans le fond, cependant il faudrait qu'il pense à changer, Shozaichi, n'est pas Kiri. Il y à une différence, malgré notre bon vouloir, cela ne deviendra pas le village caché de la brume sanglante. Nous ne vivons plus à la même époque.

L'information semblait la tenter tout de même un peu, elle désirait faire un essai, voir si cela lui plaisait. Pourquoi pas. Après tout qu'avait-elle à perdre, si ce n'est du temps et dans tout les cas elle gagnerait de l'expérience dans la récolte d'informations, c'était bénéfique pour elle. De plus Yusuke serait là pour veiller sur elle, même si je n'avais pas pleinement confiance en ce dernier, je savais que l'amour était bien plus fort que tout. De ce fait, il serait forcément amener à le protéger, quitte à mettre sa vie en péril et je savais de quoi je parlais. Mais, imaginons que cela ne lui plaise pas, où irait-elle ? C'était une question qui valait la peine d'être poser, en fait il s'agissait de savoir si elle désirait vraiment s'investir en ces lieux, ce qui n'était pas le cas de tous. Néanmoins, il y avait tant de choses à faire, à découvrir ici, je ne le répéterai jamais assez, c'est un nouveau départ qui nous est offert.
Oui tu peux faire ça, c'est une bonne idée. Mais, si cela ne marche pas où iras-tu ? L'ordre avec l'ancien ou l'armée et les risques du terrain, quels choix complexes !!
Petit rire amusée, il valait mieux pour elle qu'elle reste dans l'information. C'est alors qu'elle accepte ma proposition d'entraînement, parfait j'ai besoin de me dégourdir les jambes depuis quelques temps. Surtout que le danger n'est jamais bien loin, des attaques extérieurs peuvent venir à tout moment, je ne dois pas me laisser rouiller de la sorte. La dirigeant vers la porte je lui fais signe de me suivre, nous allons aller dans mes terrains d'entraînements personnels, loin des regards curieux. Il s'agissait d'une sorte de grand jardin présent dans le palais en plein centre, tout était à disposition, un bon lieu pour s'exercer en toute tranquillité. Nous arrivions au bout de quelques minutes. L'espace était grand, quelques épouvantails étaient disposés ici et là et de la verdure s'étendait devant nos yeux. Sur le côté une sorte de petit lac était présent, intéressant pour cette dernière.
Bon, honneur aux femmes. Montre moi de quoi tu es capable, je ne me suis jamais battu contre toi ...
Il n'y à aucun bruits, mon regard est désormais plus sérieux tandis que je me décharge de mon manteau noir. Un simple t-shirt recouvert d'une côte de maille légère fait office de protection sur mon corps. Ma musculature est dévoilée, de ce côté là, les voyages et les entraînements intensifs m'ont permis de prendre en carrure, je ne suis plus le petit chiot. Allez Yuki viens, dansons un peu comme je l'ai toujours fais ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3963
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Quoi ? C'est pas comme ça qu'on rentre ici ? [Feat Kaguya Shio] Lun 9 Juin 2014 - 1:59

"Je jugerai si cela se produit ! En attendant, je préfère laisser le destin guider mes pas ..."

De sages paroles pour une enfant aussi jeune que moi, pourtant à présent, alors que nous nous dirigions tous deux vers le petit jardin où il m'informa que c'était ici qu'il pouvait s'entraîner, je le regardais avec toute ma candeur. Espérais-je l'attendrir alors que lui-même me demander de débuter le combat.
Un léger sourire plein de gentillesses s'étira alors sur mon visage pendant que je prenais un peu de distances en sautillant loin de lui. Retirant la cape que je portais sur les épaules pour me protéger de la fraicheur printanière, je rassemblais rapidement mes cheveux en une queue-de-cheval avant de me retourner pour lui faire face à une peu plus d'une vingtaine de mètres de distance.
Une dernière mise en garde cependant :


"Tu es prêt ?"


J'espérais qu'il l'était, car l'instant d'après, je levais une main devant moi, faisant alors apparaître une flamme sur cette dernière avant de doucement la porter devant mon visage. Un léger souffle s'échappe alors de ma bouche en direction de la flamme et comme-ci je faisais des bulles, c'est une nuée de pétales qui se dégage à présent de ce petit feu irradiant de ma main. Une trentaine de pétales qui s'envole haut au dessus de nous, avant de retomber doucement sur la zone de combat.
Mon visage à changer désormais et alors que je vois les quelques pétales se rapprocher doucement de notre position, sans quitter l'endroit où je me suis posée, je compose rapidement une dizaine de mudras. Dix mudras rapide, mais précis :


"Kousoku Tasumaki !"


Une tornade commence alors à croitre juste entre nous entrainant alors avec elle la nuée de pétale de feu que j'ai crée. J'amplifie ainsi l'effet de cette dernière alors qu'elle prend une douce couleur rougeâtre, s'enflammant par endroit, la ou les pétales marquent leurs positions dans la colonne de vent. Désormais, c'est un tube irradiant qui à pris place entre nous. Sans que j'y ai mis toute la puissance, j'immisce dans la création de ma tornade, un mouvement avançant, pour qu'elle se dirige, l'air de rien, vers la position du capitaine du Buki. Il voulait s'entraîner après tout ! Et bien moi, je voulais voir de quoi il était capable.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Quoi ? C'est pas comme ça qu'on rentre ici ? [Feat Kaguya Shio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Roche :: Iwagakure no Satô :: Ancien palais impérial-