N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Convocation [PV Shio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 816
Rang : B+

Message(#) Sujet: Convocation [PV Shio] Ven 6 Juin 2014 - 16:28

Une convocation. Je tenais cette lettre du bout des doigts, les sourcils froncés, les dents serraient. Mon poing se ferma chiffonnant le papier que j’avais en main. D’un geste brusque, je le jetais par terre, dans un coin de mon humble demeure tandis que je claquais la porte en sortant faisant tomber un cadre accroché au mur. Mes pas se suivirent rapidement. Une convocation avec le Capitaine du Buki, je ne le sentais pas. Peut-être aurait-il des choses à m’apprendre sur mon passé que j’ai oublié ? Quelques bribes avaient refait surface, jadis, alors que je gambadais jusqu’à l’évanouissement dans le désert rocailleux du Shûkai.

Une goutte de sueur longea ma tempe tant je me dépêchais pour avoir des explications. Le temps avait passé depuis mon intégration au sein de l’armée. Je n’avais pas encore eu la possibilité de faire mes preuves durant un grand combat, mais mes entrainements étaient très annonciateurs de l’avenir que je prévoyais pour l’armée qui m’avait accueilli à bras ouvert. Mes performances en combat avait été mis à rude épreuve mais j’en ressortais toujours victorieux – à chaque fois, j’apprenais quelques choses d’autres.

Je pénétrais dans l’enceinte du palais : je me souvenais avoir été perdu dans celui-ci lors de ma première entrée il y a plusieurs semaines. Kaguya Shio fut le premier individu que j’avais eu l’occasion de rencontrer dans l’enceinte du village et avec qui un lien s’était fabriqué. Cette convocation voulait dire quelque chose mais quoi ? Je grimpais jusqu’au sommet jusqu’à en perdre mon souffle. Je ne freinais pas. Je transpirais mais je continuais ma route ignorant ce sentiment de fatigue. Mes jambes étaient engourdies dû à cet acharnement que j’avais à grimper ces marches comme s’il s’agissait d’une simple ligne droite.

J’arrivais enfin sur le lieu de ma convocation : son bureau. Mon poing se leva pour toquer à la porte comme une personne civilisé mais mon cerveau contrôla mes gestes. Avant même que je ne frappe du bout de mes phalanges, ma main s’ouvrait et je donnai un coup de paume dans ce qui me séparait de mon Capitaine ouvrant celle-ci violemment. J’entrai sans attendre et me retrouvai nez à nez, face à lui. Aucune gêne, juste une curiosité qui pouvait me coûter cher. Mes deux mains se posèrent à plat sur son bureau et je me penchais légèrement plongeant mon regard dans le sien. Mes orbites étaient sur le point de sortir et le blanc de mes yeux étaient teint de rouge.


    « Pardonnez mon entrée aussi fracassante. Que se passe t-il pour que je reçoive une convocation signée de votre main ?! »

J’étais impatient de savoir ce qu’il allait me dire mais en même temps, j’avais ce mauvais pressentiment : celui qui dictait ma conduite… J’espérais que cette entrée n’allait pas porter préjudice à ce qu’il pensait de moi – si toutefois je savais ce qu’il pensait de moi…

    « Je n’ai pas pour habitude de recevoir ce genre de papier… » Dis-je l’air énervé. « Si vous avez quelque chose à me dire, Capitaine, alors venez me voir directement et parlons-en ! »

Mes mains tremblaient sur son bureau. Je ne connaissais pas ce genre d’émotion. Je ne l’avais jamais eu. Je sentais que quelque chose n’allait pas… Est-ce que c’était simplement une paranoïa certaine ? Une réalité ? Je ne le saurais que lorsque des mots sortiront de la bouche de mon supérieur… Par ailleurs, une chose que je fis naturellement, était le vouvoiement… Lors de notre rencontre, je l’avais tutoyé l’air « je m’en foutiste ». Et voilà que maintenant je l’appelle Capitaine, et je le vouvoie…


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 724
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Convocation [PV Shio] Sam 7 Juin 2014 - 12:10


« Des moutons dirigés par un lion sont plus redoutables que des lions dirigés par un âne. ...»


Assis face à mon bureau je ne prononçais pas un mot. J'étais pensif, comme à mon habitude. Une missive fut envoyée de ma part un peu plus tôt dans la journée, elle concernait Kamejiro, il était temps pour lui de prendre du grade, du galon comme on dit chez nous. Pourquoi ? Il me fallait un bras droit, un homme sur qui je pouvais compter et m'appuyer. Bien sûr les choses furent un peu précipité, j'aurai aimé disposer de plus de temps pour apprendre à le connaître, malheureusement nous n'en n'avions pas. C'est ainsi que je l'avais convoqué dans mon bureau, du moins c'est ce qu'on pouvait lire sur la lettre. J'aurai aimé voir sa réaction, j'avais fais légèrement exprès de laisser planer un doute sur. Je l'attendais de pied ferme dans mon bureau, ma tête reposant sur mon coude, cela m'amusait, après tout j'avais bien le droit de me divertir de temps en temps, surtout en ce moment. Qu'on ne me blâme pas !

Une pensée me vint alors à l'esprit, qu'avais-je prévu pour le Buki ? Pour la suite des évènements, le Shûkaï devrait commencer à se faire entendre aux yeux des autres nations. Notre armée sera donc forcément amenée à prouver sa bravoure et sa force. J'espérai seulement avoir encore quelques bras en plus digne de confiance, des ninjas prometteur, des guerriers sans failles, sans talon d'Achille. Une équipe pourrait alors être formée par la suite, celle-ci serait surement la première de la section et la plus importe, l'Alpha. Elle ne réunirait que les ninjas exceptionnels de l'armée, une sorte d'escouade appelée en urgence ou en première ligne directement. Il ne manquait plus qu'un maillon à la chaîne, mais cela ne devrait tarder. Néanmoins, une réunion devrait être mise en place avec les autres Capitaine et très vite. Nous en avions besoin.

Je fus alors sortis brutalement de mes pensées, il était là. Mes dons sensoriels m'avaient alerté et sa dose de chakra était facilement repérable. Cela signifiait-il qu'il était en colère ? Fort probable, j'allais en avoir le coeur net dans quelques instants, j'en mourrais d'impatience. Le voilà alors débarquant dans le bureau, totalement en panique, il bouillonait de l'intérieur. Avait-il fait une erreur ? Non mon brave, loin de là. Je restais totalement immobile, mon faciès ne montrait rien, je me contentais seulement de le scruter dans les yeux. Kaïos, rugissa. Sa présence était normale, je l'invoquais constamment dans mon bureau, le lion blanc Alpha de la meute servait un peu de sécurité de ce fait. Personne n'y entrait sous peine de se frotter à ses crocs. Ainsi le félin grogna, il voulait mordre, je lui fis signe de se calmer d'un geste, mais dans cette situation, qui était le plus sauvage ? Qui était vraiment le félin ?
C'est bien pour cela que tu es dans le Buki, tu fonces tête baisée sans réfléchir un instant, tu bouillonnes je le sens, j'aime ça.
Marquant une légère pause, je souris, mon visage se fait plus amicale et ouvert. Il est temps pour moi de lui réveler toute la vérité, si ce dernier est prête à l'entendre. Je ne sais pas encore comment il va réagir, mais j'aimerai que cela soit positif. Ma confiance est précieuse, si je la lui donne, c'est surement que je l'estime bien plus que n'importe qui. Je dirai même que je le respecte autant que le vieux Samui.
Tu as su faire tes preuves, même si j'aurai souhaité attendre, avoir plus de temps. Surement, pour partager plus avec toi, te connaître dans les moindres détails. Mais, le temps n'est pas notre ami, surtout en ce moment. Il était donc nécessaire pour moi de faire un choix et ...
Mon regard se fait plus perçant, tandis que je laisse un petit moment de suspens, j'espère qu'il ne va pas craquer, ce serait une drôle de situation.
Tu seras donc mon bras droit, Kamejiro. Désormais tu seras mon ombre, celui sur qui je peux compter, nous fonctionnerons en duo. Tu auras ta chambre au palais et bien d'autres avantages. Mais, sache que c'est une chance pour toi que je t'accorde autant de confiance, comme lors de notre première rencontre, ne me déçois pas ...
Comment vas-tu réagir face à une telle nouvelle ? Je me le demande bien, bien que je sens peu à peu son stress disparaître. J'attends désormais, nous sommes face à face, je n'ai pas bougé de ma chaise, néanmoins j'aimerai prendre l'air par la suite. La discussion est loin d'être terminée, nous avons tant de choses à apprendre encore l'un de l'autre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 816
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Convocation [PV Shio] Sam 7 Juin 2014 - 16:46

    « C’est un honneur. »

Mes mots se montrèrent froids, mais non menaçant. Il m’avait nommé comme étant son Bras Droit. Désormais, j’aurais des responsabilités, des tâches à réaliser et surtout, être l’ombre de mon Capitaine. Sa protection était déjà l’une de mes principales missions ces derniers temps. Maintenant, il s’agissait de ma priorité : sa protection au péril de ma vie… Beaucoup de choses allaient changés – j’aimais le changement, ayant un sens de l’adaptation très accrue.

Mes globes oculaires reprirent une teinte normale, mes tremblements cessèrent et mon stresse redescendait petit à petit. Mon rythme cardiaque diminua aussi tandis que je repris une respiration habituelle. Ce Capitaine savait comment mettre un coup de pression. Cela dit, j’étais content qu’il ait autant confiance en moi au point de me nommer second du Buki. Je me remis droit, les mains le long du corps tout en le regardant droit dans les yeux, calme et serein.


    « Oui, c’est un honneur que vous me fassiez autant confiance alors que cela fait aussi peu de temps que je sers l’armée du Shûkai. » Un sourire arbora mon visage, pensant à la suite. « Mais dites moi, vous ai-je seulement une fois déçu ? » Ma main vint frotter l’arrière de mon crâne. « Non, je ne crois pas. Votre confiance est entre de bonne main et je vous assure personnellement que vous ne le regretterez aucunement ! »

Je pris l’initiative de tirer la chaise devant son bureau avant de m’y asseoir vulgairement, croisant les jambes tout en m’accoudant à celle-ci. Je ne pouvais me contenter d’aussi peu d’information. Assis, je jetais un œil sur le félin à côté de lui. Celui-ci même qui avait souhaité me sauter à la gorge lors de mon entrée fracassante. Il était beau, c’était une certitude. Si sa force n’avait d’égal que sa beauté, il était clair qu’il s’agissait d’un adversaire de valeur. Tss, pas étonnant venant du Capitaine. Désignant le félin du menton, je repris la parole.

    « C’est une belle bête. Je suis persuadé que d’un simple coup de patte, il pourrait décapiter quelqu’un, je me trompe ? » Dis-je, changeant quelque peu de sujet. « Cela dit, je ne peux prendre mes fonctions sans plus d’information concernant les tâches qui m’incombent. » Ma tête se pencha légèrement tandis que mon regard percé celui de Shio. « En plus d’être votre ombre, je pense que je vais avoir certaines autres missions : pourriez-vous m’aiguiller, m’en dire davantage sur mes nouvelles responsabilités ? »

Les deux personnages en face de moi – Shio et son lion – jouissaient tout deux d’un certain charisme. Si grand qu’il en était palpable. Mes pupilles ne cessaient de jongler entre l’Homme et l’animal. Nul doute qu’un combat contre ces deux-là serait jubilatoire… Oooh oui… Excitant…

Les avantages qui allaient m’être offert m’intéressaient aussi. De quels avantages parlait-il outre la chambre au sein du Palais du Triumvirat ? Je devais avoir le cœur net sur ces différentes choses…

    « Vous parliez d’avantages… J’aimerais aussi en savoir plus sur cela… Vous pourriez m’en dire davantage ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 724
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Convocation [PV Shio] Lun 9 Juin 2014 - 5:11

« On ne changera pas la face du monde juste avec des mots ...»


Le regard se porta sur l'homme. Il semblait heureux, pas besoin de montrer sa joie et c'était pour ça qu'il était dans mon armée et en plus mon bras droit. Dans le fond, désormais il serait un ami. Mais avant tout, ce dernier souhaitait savoir ce qu'il aurait comme fonction ou plutôt ce qu'il devrait faire ainsi que les avantages qu'il pourrait avoir. Au moins il ne perdait pas le nord celui-là, j'aimais bien. Surtout que sa première mission allait bientôt commencer. L'espace d'un instant je me demandais encore une dernière fois si je pouvais lui faire confiance, mais comme il me l'avait fait remarqué, il n'avait commit aucune erreur.
Me contentant d'un signe de la tête en signe de confirmation, je pris un peu de recul dans mon fauteuil avant de prendre la parole d'une voix plutôt calme :
Il est bon d'être pressé, mais la patience est une bonne elle aussi. M'enfin ...
Croisant les bras, j'allais tout d'abord lui parler de ses fonctions. En effet, désormais il était mon second. Il allait lui aussi diriger l'armée, si ma voix était éteinte, ce serait la sienne qui commanderait. Il devait se tenir prêt et donc agir en conséquences. Cela signifiait aussi qu'il n'avait pas le droit à l'erreur et que désormais il était sur le devant de la scène diplomatique. Il n'avait vraiment plus le droit à l'échec, il se devait de montrer l'exemple. J'espérai surtout qu'il comprendrait ce que j'attends de lui, c'est à dire une confiance totale, qu'il soit prêt à mourir pour moi. Pour le moment il s'occupera aussi d'entraîner les troupes, ce qui me permettra de me concentrer sur moi-même pendant une petite période et j'en avais bien besoin. Depuis mon retour de mon voyage de recrutement, je ne m'étais toujours pas exercer, il était temps de se dégourdir les jambes un peu.
Tu vas te consacrer à l'entraînement de l'armée, ce sera ta principale mission. Les guerriers seront soumis à tes exercices et tes ordres. Prépare les bien, car j'en aurai besoin à tout instant et je veux des hommes prêt à perdre la vie pour notre cause. Ensuite, tu devras t'occuper du Buki durant mes absences, en voyage ou autre, de plus si un jours je meurs, tu seras nommé Capitaine automatiquement, à part si un autre prend ta place, ce que je n'espère pas.
Je soulignais par là, que j'espérai qu'il soit plus fort dans le futur pour que personne ne vienne le tuer et prenne les rennes du Buki. Si un jour je devais perdre, ce serait à lui de prendre le commandement, d'endosser le rôle de Capitaine, de tute façon je savais qu'il en était capable, surtout en ce moment. Un homme qui a soif de vengeance est surement très dangereux. Prenant une pause, je le regardais une fois de plus, je ne cessais en fait de le scruter pour marquer le sérieux de la conversation, c'était comme ça qu'un Capitaine devait agir. Soupirant, cette fois je pensais à tout les avantages qui désormais lui étaient accordés, sourire aux lèvres je pris la parole une fois de plus, je savais qu'il s'y attendait, il voulait cependant l'entendre :
Libre accès ainsi qu'une chambre au palais. Une richesse, une unité d'élite à ta disposition, des soldats sous tes autres et la chance de m'accompagner lors de voyages diplomatiques. Tu voyais d'autres avantages en jeu ?
Sourire amusée je reprenais une petite respiration. Mes yeux se portèrent alors sur mon bureau, en parlant de voyages, il allait bientôt partir en mission pour moi. Néanmoins il ne le savait pas encore, j'allais lui indiquer dans quelques secondes. Prenant la feuille de mes mains, il s'agissait d'informations sur Ki no Kuni. Un pays volcanique qui se trouvait à proximité de nos frontières. Néanmoins nous n'étions pas alliés et je ne comprenais pas cela. J'allais envoyer Kamejiro en mission de reconnaissance et par la même occasion établir les premiers contacts. En aucun cas conclure quoi que ce soit, ce n'était pas de notre ressort. Lui tendant la feuille de ma main droite je prie la parole :
Voici des informations sur Ki no Kuni ainsi qu'une carte de la zone géographique. Ta première mission consiste à aller en reconnaissance sur leur territoire. Je veux savoir pourquoi nous ne sommes toujours pas alliés avec ce pays. Si tu sens que ton arrivée est bien par les habitants, tente les premiers contacts ... Mais, ne négocie rien. Cela n'est pas de notre ressort !
Reprenant place dans mon fauteuil, je réfléchissais l'espace de quelques instants. J'attendais une réaction positive de sa part, en espérant qu'il ne soit pas trop déçu de ses responsabilités et de sa première mission. En tout cas je pensais avoir été juste et gentil avec lui. Les prochaines missions seraient bien plus difficiles, surtout avec les temps qui courent ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 816
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Convocation [PV Shio] Mer 11 Juin 2014 - 16:12

Les différentes informations que j’avais demandées furent rapidement collectées. Shio était un Capitaine digne de ce nom se souciant de son armée et de ce qu’elle pourrait devenir. Il m’avait confié la tâche de l’entrainement des soldats et cela me fit sourire rien qu’en l’entendant prononcer ces mots. L’entrainement était une chose réellement importante pour les Shinobi et plus celui-ci est drastique, plus il est efficace. A la suite de ces mots, la ligne directrice à suivre durant mes trainings sera simple : l’épuisement n’est qu’une illusion motivé par la conscience de l’individu. Tout est une question de mental, tout est dans la tête.

Alors que je pensais aux différentes façons dans laquelle je pourrais entrainer mes futurs soldats, je continuais de tendre une oreille attentive. J’écoutais ensuite mes avantages liés au statut que j’arborais à présent : j’avais une totale liberté de déplacement au sein du Shûkai, une chambre VIP au Palais du Triumvirat – certainement pour une transmission d’information plus rapide et efficace -, une unité d’élite sous ma direction, une richesse certaine et la possibilité de l’accompagner durant les voyages diplomatiques. Je n’aimais pas réellement ce dernier avantage dans la mesure où si je l’accompagnais, la section armée du Shûkai serait sans chef durant la durée du séjour… Malgré tout, je saurais profiter de tous ces avantages en servant le Buki jusqu’au péril de ma vie.

Je n’eus guère le temps de répondre à ses paroles qu’il m’avait déjà concocté une mission que j’allais accomplir très rapidement. Divers papiers se trouvaient devant moi tandis que je les saisis d’une poigne charismatique avant de lire les déroulés tout en écoutant les ordres de mon Capitaine. Je devais me rendre à Ki no Kuni pour avoir quelques informations. Pourquoi n’étions-nous pas alliés avec ce pays ? Voilà une question qui me taraudait l’esprit et qui motivé mon envie de réaliser cette mission. Shio insista sur un fait : je ne devais aucunement négocier. Je ne pus m’empêcher de sourire : s’il était question de négociation, je n’étais de toute évidence pas dans la bonne section… Il était temps de répondre à tout ce qu’il m’avait dévoilé, appris…


    « Tous ces avantages à ma disposition. Le Shûkai sait comment traiter ces soldats. Mais si j’ai accepté d’être le second du Buki, ce n’est que pour la simple et bonne raison de servir le pays m’ayant ouvert les bras, pour le faire briller. Et c’est avec honneur que j’accomplirais cette tâche ! »

Je me redressai, les différents documents en main et me dirigeai vers la porte de sortie. Je franchissais le seuil avant de m’arrêter. Un silence s’installa. Ma tête tourna sur la droite et je guettais mon Capitaine du coin de l’œil.

    « Je vais me préparer et partir de ce pas pour Ki no Kuni. Vous pouvez me faire confiance, je reviendrais avec les informations que vous souhaitez avoir. Je n’entreprendrais aucune négociation. Comme vous l’avez si bien dit, cela n’est pas de notre ressort. »

Mon avant-bras se leva, et je lui fis un signe de main en guise d’au revoir.

    « Je viendrais vous faire un rapport de mon voyage dès que je reviendrais de celui-ci. A bientôt mon Capitaine. »

C’est sur ces dernières paroles que je ne laissais qu’un nuage de fumée avant de disparaitre de la vue de mon supérieur. Il était temps de prouver ce que je valais en tant que Bras Droit du Buki !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Convocation [PV Shio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Roche :: Iwagakure no Satô :: Ancien palais impérial-