N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Je prends sur moi ... [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 724
Rang : A

Message(#) Sujet: Je prends sur moi ... [Libre] Lun 9 Juin 2014 - 3:18


« On ne changera pas la face du monde juste avec des mots ...»


Le regard perdu on ne changera pas les saisons. Nous n'avons pas le pouvoir d'arrêter le temps, de le remonter. Nos subissons le passé et le présent pour espérer un futur meilleur, mais quel futur pouvons-nous envisager pour notre nation ? Qui crois réellement en moi ? Je ne suis qu'un homme parmi tant d'autres dans le fond, la place de Capitaine est accessible à tous, si ils veulent la place ... Qu'ils viennent me la prendre. Ce soir, je n'en n'ai plus rien à faire, je me fiche de savoir qui a tort ou raison, je prends sur moi. Le simple shinobi que je suis possède aussi des faiblesses et un coeur comme eux et ce soir ils m'ont eu. Je me sens faible face aux critiques, car il y en à. Les applaudissements d'Aoji ne sont plus là pour assourdir leurs remarques blessantes. Presque tous mes amis ont disparu, mon village est détruit, que me reste-il réellement si ce n'est un nouvel avenir incertain ? Qui peut vraiment rebondir après être tombé si bas ?

Même si souvent je fais le fort, en cette douce soirée d'été, j'aurai bien besoin de bras pour me consoler. Malheureusement personne ne calcule les larmes d'un Capitaine, surtout celui de l'armée. Celui qui se doit d'être fort, de ne jamais flanché face à l'adversité, face aux problèmes. Pleure et souffre en silence, c'est comme ça depuis le début de toute façon, dissimule tes perles salées pour ne pas qu'ils puissent en rire. C'est triste à dire, mais je ne vois même plus défilées les saisons, le temps semble incertain, je ne sais plus quel jour de la semaine nous sommes et à vrai dire je m'en fiche. Seul mon corps semble présent, mon esprit est bien ailleurs et même moi je ne sais où il vogue.
Assis sur le rebord d'une résidence, je ne sais même qui vit en dessous, je suis simplement sur le toit, observant Shozaichi d'un autre point de vue que le palais. Ne pas oublier d'où je viens et où j'ai commencé, tout comme eux je fus un soldat avant tout.

Mes yeux se concentrèrent sur la lune, une fois de plus elle était là à m'observer. C'était bien une des seules qui me suivait depuis le départ, qui ne me laissais jamais seul. Du moins, cela dépend des points de vue. Mais, c'était un réconfort, certes infime, mais réel, de l'observer. Elle brillait toujours d'un blanc intense, elle semblait si proche et si loin à la fin, surement comme la réussite. Puis mon regard se porta sur les bâtiments sous mes yeux, tout Shozaichi semblait endormi, il était tard, surement dans les trois heures du matin. C'est le moment où tout le monde semble perdu dans les bras de Morphée, l'instant que je préfère pour sortir, m'aérer, penser. Néanmoins ce soir c'est le doute qui aura raison de moi, serai-je un bon capitaine ? Ai-je réellement mérité tout ce qui m'est arrivé ?
Mon poing se sert en pensant au village caché de la brume, à mes derniers instants, à l'attaque de ces Furyou, à tout ce que j'ai raté. J'aurai du le détruire de mes propres mains et pourtant j'ai fuis. J'ai sauvé Aoji', mais je n'ai pas réussi à la retenir. L'échec est total.

Et dire que je me suis entraîné toute ma vie pour en arriver là, mon but est atteint. Je suis Capitaine et pourtant je ne suis pas heureux, c'est moi qui dirige désormais. Mais, qu'est ce qui me manque ? Je ressens comme un vide dans mon coeur, je ne trouve plus le goût de sourire, ni même de profiter de la vie. Si tu savais comme tu me manques, ton sourire et ton petit rire qui résonnaient dans ma tête, ils ne sont plus là pour me faire oublier. Tes petites courbes ne distraient plus mes yeux, celles qui m'empêchaient de voir tout les mauvais côtés de la vie. Dire que je t'ai dis de partir, si tu savais comme je m'en veux, mais parfois la vie est ainsi, c'est surement mieux comme ça.
Tu sais, tu n'es pas la seul qui me manque, il y à tout ces visages qui ont péri pendant l'attaque, tout ceux que je n'ai pu protéger. Je sais que je me plains tout le temps, si tu étais là tu me mettrais un taquet. Mais, tu me connais, je ne cesse de réfléchir et de me perdre dans mes songes.
Il n'y à personne aux alentours Lïos ?
Le petit lionceau qui m'accompagnait lors de mes ballades nocturnes se contenta de se coller contre moi, comme pour me consoler un peu. Il était blanc tout comme son père, néanmoins il était bien plus affectif que ce dernier. Son paternel étant principalement convoqué pour le combat ou faire la sécurité dans mon bureau quant je m'y trouvais. Caressant le cou de l'animal ainsi que le haut de sa tête, je me sentais bien seul en cette nuit. J'eus pendant un instant l'envie de me jeter dans le vide et disparaître dans la noirceur de la nuit. Cependant, je ne suis pas un faible, je ne suis pas de ceux qui quitte le navire, je me suis toujours battu jusqu'au bout et ce n'est pas prêt de changer.

Une petite brise de vent vient caresser mes cheveux, mon regard plonge dans le vide une fois de plus, assis sur le rebord du toit, rien ne peut perturber cet instant. J'aimerai tellement que tu apparaisses là près de moi et que tu me prennes dans tes bras. Dans le fond, je ne peux sourire sans toi, tu es mon soleil, celle qui chasse la lune et prend sa place ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Je prends sur moi ... [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Roche :: Iwagakure no Satô :: Quartiers Résidentiels-