AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Des esprits hante un petit village du pays du feu [Rang C coop Nara Kōrō]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Informations
Messages : 61
Rang : C

Message(#) Sujet: Des esprits hante un petit village du pays du feu [Rang C coop Nara Kōrō] Mer 25 Juin 2014 - 23:43

Aujourd'hui c'est un jour magnifique pour moi . Depuis ma fenêtre j'ai vu pour une fois le soleil du printemps cachait par les nuages . La température est idéale pour une petite promenade, direction la forêt de Konoha . Il était neuf heures du matin, ça fait déjà heure que j'étais debout . J'étais dans ma chambre allonger sur mon lit en train de regarder le plafond . Je décidai d'aller me promener car la température était idéale et que j'avais par des missions encours et je ne pense pas à en avoir aujourd'hui . Vu que son fait deux déjà que je suis renté de ma précédente mission avec le marchand le plus détestable que j'ai rencontre . Avant de sortir de chez moi j'ai décidé d'aller dans le salon où ce trouver mes sandales car la veille je les avais laissé ici . Une fois devant le salon je vis ma mère qui était assis à table pour prendre son petit déjeuner et père était affalé dans le canapé en train de lire son journal comment à son habitude .

-Bonjour Mère, père vous êtes de retour puis quand ?

Dis-je avec joie , ma mère sortit de sa chaise et se précipita vers moi elle me sera dans ces bras . " Pourquoi elle fait ça j'ai plus dix ans non plus "?

-Bonjour mon fils je suis heureuse de te revoir . Nous sommes rendre ce matin de bonne heure , il était environ cinq heures du mat .

Je me détachai de son étreinte puis je la regardai avec un air surpris et voilà que mon père me saute dessus, en deux seconds j'étais par terre avec lui .

-Mon fils adoré tu sais que je t'aime plus que ta mère moi aussi je suis heureux de te voir .

La masse de mon père m'écraser complètement bouger le moindre petit doigt fut impossible . J'étais aplatie comme une crêpe, je demandai à mère de m'aider, la scène que j'ai vue incroyable . D'un simple coup de pied ma mère a envoyé mon père à l'autre bout de la pièce .

-Chérie tu sais bien que notre fils est fragile alors évité de lui saute dessus comme ça . Sinon tu auras affaire à moi.

Quand mère exprime sur ce ton sa veut dire que la personne avec qui elle parle la énerver. Cette personne devrait se cacher s'il veut vivre .

-À le ça fait mal bon sans . Ce n'est pas possible qu'est-ce qui vous êtes arrivé pendant votre mission . Pour que je vous manque au temps .

J'avais complètement oublié qu'avec mes parents poule que même si je partais pour deux jours se ferait une éternité pour eux tout son dû à mon petit problème .

-Mon fils ton père et moi pendant cette mission qu'on a faite ensemble nous sommes passer près de la mort et les membres de mon équipe sont blessé à cause d'un petit ne faut rien qu'il nous a dirigé vers une embuscade .

-Si n'était pas une autre équipe de Konoha qui passer par la à l'heure actuelle nous serons sous pied sous terre.


Il exclama avec un grand sourire au visage et un rire assourdissant qui parcourait toute la maison jais du fond de son corps, il me laissa perplexe en quoi échappe de peu à la mort nous pousse à rire sans retenue .Mon père s'arrêta net puis me posa une question sur ma mission .

-Et toi ta mission ça c'est bien passer


Je le regardai avec un regard froid et distant pour a-t-il fallu que mon bouffon de père me parle de cette mission . J'aurai aimé lui dire d'aller voir le bas si j'y suis, mais connaissant mère elle m'aurait à coup sûr donné une bonne leçon.

-Alors ma mission c'est bien passer à part qu'un putain de marchand de je dus escorter ma causer pas mal d'emmerde rien de plus rien de moins .

D'un coup mon père eut un fou rire de malade, les mots compréhensifs qui sortaient de sa bouche firent dédier à ma mère.

-Chérie...ah...ah je... te …l'avais dit qu'il avait confié cette mission à notre fils adoré .

Mère regarda mon père avec un regard démoniaque qui avait pour message si tu dis encore un mot tu es un homme mort .

-Donc à en juger par votre comportement vous connaissiez cet homme...


- Yuko ce n'est rien, je suis désolé si ce marchand t'a causé de problème .


-Pourquoi sa mère

Voilà qu'elle me répond que si cet homme était comme ça avec c'est parce qu'elle avait frappé il y a quelques jours avec ma mission avec ce type, en tant que fils je la demandai pourquoi elle a fait ça, sa réponse se fit vite on pouvait sentir une colère clame envers cet homme dans sa phrase .

-Ce bâtard à trainer le nom de ma famille dans la boue et le pire c'est que ce bâtard à dit des choses horribles sur toi mon fils adoré . Donc je l'ai frappé .

D'un regard de l'œil je vis l'heure il était près que dix heures je décidai de partir . Je me levai puis j'allai prendre la direction de la prote et voilà que mon mon père me demanda où j'allai comme ça .

-Je vais faire une petite promenade je revins dans une heure environ .

À peine ma ne phrase terminer que mère me demanda d'aller faire quelque course pour elle pour le repas de ce midi, après quelques minutes elle me donna une liste de choses à acheter et de l'argent . Pour ma promenade il fallait oublier la forêt je devrai me rendre dans le centre-ville pour faire les courses que mère ma demandée . Une fois mes sandales prises me dirigeaient vers la porte de la maison. À peine que je la franchis la porte que mère hurla pour me dire de ne pas oublier de prendre ces courses sinon j'aurai affaire à elle . Personnellement je passe mon tour avoir affaire à elle sait singer ton contrat pour l'autre monde . Après cinq bonnes minutes je fus arriver en plein centre-ville , j'allai faire les courses que mère avait demandé de prendre . Une fois cela fait je me dirigeai à nouveau chez moi mais voilà en passant devant une ruelle je me fis percuter par une touffe rose toutes mes courses se retrouvèrent par terre à étaler comme les courses .

-Aie ça fait mal, qui m'a percuté il peut pas faire attention ou il va comme ça .

Je me relevai, et là je vis un bon-bec ambulant par terre. "Je rêve où se type à des cheveux roses, je n'ai rien à dire à propos de ces cheveux car mes cheveux à moi son blanc argenté "

-Et mec ça va tu n'es pas blessé .

Voilà qu'un autre type sorti de je ne sais ou débarque devant nous .

-Bonjour les jeunes, Namikaze Yuko et toi Nara Kōrō . Je vous cherchais, tous les deux vous partez en mission ensemble.


"  En mission, lui un Nara d'après mon imbécile de père les Nara n'ont pas de cheveux roses . Leurs cheveux son noir en forme d'ananas .. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 97
Rang : C+


Message(#) Sujet: Re: Des esprits hante un petit village du pays du feu [Rang C coop Nara Kōrō] Jeu 26 Juin 2014 - 11:53

Une mission. Cela faisait quelques jours maintenant, que le jeune Nara n'avait pas reçu de missions. Bien évidemment, rester chez lui à rien faire n'était pas une attitude qui lui ressemblait et il profitait de tout ce temps, pour intensifier ses entraînements et corriger ce qu'il trouve de "mauvais". Oui, Kōrō était un ninja talentueux, mais il était très dur avec lui-même, ne se laissant que très peu de marges d'erreurs. Lorsque tout se passait bien, il arrivait tout de même à trouver la petite faille et à se sous-estimer l'espace d'un instant. Cela énervait profondément ceux qui étaient proches du jeune Nara. Conscient que se dénigrer ainsi à la moindre petite erreur pourrait sur le long terme, l'empêcher de progresser, il mettait beaucoup de choses en place pour apprendre à se faire un minimum confiance. En réfléchissant bien, il était humain et dans la voie qu'il avait suivie, faire des erreurs étaient le seul moyen de pouvoir progresser, d'apprendre et de gagner en maturité. Comme à son habitude, il se levait très tôt pour pouvoir faire un tour dans le village, respirer le bon air frais, ne penser à rien d'autre qu'à l'instant présent. Une façon pour lui de décompresser un peu et de faire une très courte pause dans sa vie très agitée. Heureux d'être un shinobi à part entière du village caché des Feuilles, il aimait son village et se sentait vraiment bien dans cet endroit, en sécurité. Bien sûr, en devenant un ninja, il allait être un protecteur du village et de ses habitants, une chose qui comptait beaucoup pour le jeune Genin.

Déambulant dans les quartiers principaux du village, il s'attardait sur quelques marchands ambulants qui étaient déjà sur le pied de guerre, alors que le village débutait tout doucement à se réveiller. Le soleil, très discret jusque-là faisait son apparition, timidement, mais surement. Au fur et à mesure de l'avancée de la jeune ombre de Konoha, la rue principale devenait de plus en plus remplie de monde et les premiers restaurants ou magasins en tout genres, ouvraient leurs portes. Le village tout entier s'illuminait et cela faisait sourire le jeune Nara qui aimait voir toutes ses choses, qui peuvent paraître banales, mais qui au final, sont bien plus importantes que l'on peut le penser au premier abord. Tout en essayant de trouver une issue pour sortir de la rue principale, il emprunta diverses ruelles, avant de continuer son petit tour habituel et surtout de se mettre au travail, en se rendant sur le terrain d'entraînement. Malgré cela, il était bien conscient qu'il pouvait recevoir une mission à tout moment, donc il portait sur lui, tout ce qu'il fallait pour partir en mission. Tout simplement, pour ne pas devoir rentrer chez lui et reprendre ce dont il a besoin, ce qui serait une perte de temps inutile, selon lui. En plus, si c'était une mission urgente, il pourrait la compromettre en perdant du temps pour de telles choses, alors que s'il est déjà préparé, le problème ne se poserait même pas.

Tout en continuant son "périple", il empruntait de plus en plus de ruelles étroites, qui pour la plupart, menaient à des quartiers qui pouvaient appartenir à des clans. Pour le jeune Nara, cette petite ballade, lui avait fait énormément de bien, il se sentait à présent d'attaque, pour rebrousser chemin et se rendre sur le terrain d'entraînement, sans plus tarder. Kōrō était donc prêt à débuter sa journée de la meilleure manière possible et il se préparait psychologiquement à passer de nombreuses heures d'entraînement intensif. Quand tout à coup, en se retournant et en se préparant à courir, il percuta une personne de plein fouet. Le jeune Nara, tomba sur le sol, tout en se rattrapant habilement pour ne pas se blesser maladroitement et fixa l'individu dans les yeux. Désolé de ne pas avoir fait attention à ce qu'il faisait, il se releva donc sans difficulté, avant de répondre à la question du jeune homme en face de lui.

φ Non, je vais bien. Désolé d'avoir été aussi maladroit, j'espère que tu n'as rien.

En observant au sol, il se rendit compte que les courses étaient tombées par terre, mais heureusement, il n'y avait apparemment rien de bien fragile dans les paquets. Comme pour s'excuser une nouvelle fois de tant de maladresse, il se baissa pour prendre un sachet et le tendit à son interlocuteur. C'est alors qu'un homme apparu devant les deux jeunes et s'adressa directement à eux, sans prendre la peine de se présenter. Apparemment, l'entraînement allait devoir attendre un peu, car il avait été affecté à une mission et en plus, le jeune homme qui était devant lui et qu'il avait percuté était lui aussi un ninja. Ils allaient devoir faire équipe, bien que la premier contact avait été " très physique", cela ne voulait pas dire qu'ils n'allaient pas s'entendre. Après tout, ils oeuvraient tout deux pour le village et rien d'autre ne comptait, en tout cas pour le jeune Nara. Observant l'homme qui venait d'apparaître, un sourire se dessina lentement sur son visage, content de pouvoir enfin faire ses preuves et d'acquérir de l'expérience, grâce à cette mission.

φ Si je peux me permettre, en quoi consiste cette mission ?

Une question tout à fait compréhensible et &évidente pour pouvoir se préparer psychologiquement et ensuite faire le point avec son équipier. Tout en scrutant de temps en temps, son nouveau partenaire, il allait de toute façon faire son maximum et prouver qu'on pouvait compter sur lui, dans n'importe quelle situation. Attendant une réponse du ninja supérieur, il observait tout autour de lui, tout en se concentrant déjà, pour pouvoir se concentrer uniquement sur cette mission et sur la sécurité de son partenaire, rien d'autre. L'ordre et donc la description de la mission n'était pas encore connue, mais cela n’empêchait pas Kōrō de déjà faire le tri dans sa tête, pour ne penser plus qu'à une seule chose, la réussite de cette mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 61
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Des esprits hante un petit village du pays du feu [Rang C coop Nara Kōrō] Ven 27 Juin 2014 - 12:41

Le jeune homme qui m'avait percuté s'excusa avec politesse puis me tendit un sac pour mettre toutes les courses de ma mère à l'intérieur et voilà que l'homme qui venait d'apparaître prit la parole . Je me relevai de ma position peu confortable pour pouvoir écouter l'homme qui se tient devant nous il nous annonça que nous avons une mission affaire ensemble, j'allai faire équipe avec la personne qui ma percuter au moins je peux dire qu'il est poli . C'est la première mission que je fais en équipe car jusqu'à maintenant toute ma mission était en solo . Faire des missions solo n'est pas avantageux pour un nouveau Genin mais la faire en équipe se doit être très avantageux surtout quand tu fais équipe avec un Nara on dit qu'ils ont tous une intelligence supérieure à la normale . Je regardai le Nara on pouvait voir sur son visage qu'il avait un air sérieux voulait monter de quoi il était capable tout comme moi .Le Nara posa une question très importante à la personne qui se trouvait devant nous .

- φ Si je peux me permettre, en quoi consiste cette mission ?


Voilà que l'homme sort un rouleau de sa poche et nous la donna . Nous l'ouvrîmes le rouleau, l'ordre de mission fit
ordre de mission a écrit:
Depuis quelques jours, de nombreuse disparitions ont lieu dans un petit village du pays du feu. Les villageois parlent d'esprits et pense qu'ils sont hanté. A vous d'aller là-bas, d'enquêter et de tirer toute cette histoire au clair.


Sur le coût sa m'a fait un choc un village hanté super on va bien s'amuser .Je ne crois pas au esprit , la seule chose en quoi je crois c'est la volonté du feu et rien d'autre . À coup sur c'est une secte occulte qui à enlever ces gens .

-Je ne pense pas que ce soit des fantômes qui soient l'origine de ses disparitions, il doit avoir une autre explication logique à tout ça . C'est à nous de le trouver .

Vous allez dire certainement que j'ai peur des esprits, certainement pas . Je me dirigeai mon regard vers le jeune Nara et je le demandai ce qu'il en pensait de cette mission .

-T'en pense quoi de cette mission, tu crois vraiment que ce sont des esprits qui sont à l'origine des disparitions .

L'homme disparut dans une fumer sans laisser de trace, les derniers mots qui sortirent de sa bouche furent une bonne chance à vous deux pour votre mission . J'allai me diriger vers la maison, je m'arrêtai et je pris la parole …

-Dit tu vas rester planter là ou bien tu vas me suive jusque chez moi pour que je dépose mes courses et qu'on parle de comment va faire cette mission . À toi de voir ce que tu vas faire . Ah j'oublie les bonnes manières moi c'est Namikaze Yuko et comment tu appelles .

En tenant mon sac de course d'une main et de l'autre je lui présentai pour le saluer . Comment je vais faire une mission avec quelqu'un que je ne connais pas les présentations est de rigueur ?
Je pense qu'avec lui je vais bien m'entendre on a quelque point qui nous différencie des autres . La couleur de nos cheveux elle ne sont pas normale . Mais aussi notre sérieux quand il s'agit de mission.Mère va me faire la tête ça c'est sûr , tout con-fait ma promenade dans la forêt va être possible . J'espère que cette après-midi le soleil ne sera pas fort que la température sera bonne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 97
Rang : C+


Message(#) Sujet: Re: Des esprits hante un petit village du pays du feu [Rang C coop Nara Kōrō] Ven 27 Juin 2014 - 13:43

Enfin. Après plusieurs jours sans recevoir aucune mission, tout avait changé en l'espace d'une matinée. Oui, il venait de recevoir une mission de la part d'un ninja supérieur, alors qui venait de percuter à cause d'une maladresse, celui qui allait être son équipier pour la mission. Une drôle de façon d'apprendre à faire connaissance, mais au moins, ils n'avaient pas à se trouver bien longtemps. Malgré cela, ils devaient apprendre à se connaître et surtout s'unir pour réussir la mission dont ils ne connaissaient pour le moment rien. Kōrō venait justement de demander l'ordre de mission au ninja supérieur, une question qui prouvait que le jeune Nara avait vraiment envie de savoir de quoi la mission sera faite et qu'il était motivé. En tout cas, il était déjà extrêmement concentré, même s'il ne connaissait pas encore le contenu et l'ordre de mission. Sans attendre très longtemps, l'homme donna un rouleau aux deux shinobis et le jeune Nara avait pu apercevoir la réaction de son partenaire du jour. Il semblait vraiment très surprit et dans un sens, il y avait de quoi. Jamais Kōrō n'avait dû accomplir une telle mission, c'était étrange, mais en tout cas cela l'intriguait vraiment. Un petit village situé au pays du Feu est le théâtre d'enlèvements et beaucoup de personnes pensent que l'endroit est hanté. Cela pouvait être beaucoup de choses et le jeune Nara devait donc être prudent et ne pas tirer de conclusions trop rapidement. Au final, il devait rester neutre face à la situation, ce qui ne semblait pas bien compliqué pour le Genin.

Croire aux esprits ou non, n'était pas un sujet de discussions, en tout cas sur le moment, même si c'était un détail de la mission. Tout ce qu'il fallait faire, c'était de se concentrer et de se fier uniquement aux preuves qu'ils pourraient trouver en chemin et au fur et à mesure et donc ne pas se fier à son instinct. Bien sûr, l'instinct était quelque chose d'important, mais pour ce type de mission, il ne fallait pas partir trop loin et se fixer à la réalité, pour ne pas être perdu et que la mission ne devienne un échec. Le ninja supérieur, ne tarda pas à disparaître dans un écran de fumée, sans rien rajouter. Il laissait donc les deux Genin seuls, pour pouvoir préparer une approche, mais avant tout se connaître davantage, pour pouvoir mener à bien cette mission. Son partenaire était le premier à parler, il ne croyait pas vraiment l'hypothèse des fantômes qui se mettent à enlever les habitants. Sur ce sujet, Kōrō se devait de rester une nouvelle fois neutre, ne voulant pas prendre parti dans l'immédiat, cependant, il devait tout de même répondre à son camarade qui venait de lui poser une question.

φ Je ne prendrais pas de parti à ce sujet. Si tu veux mon avis, on devrait se baser sur du concret.

Sans rien ajouter, il venait d'expliquer en quelque sorte sa façon de fonctionner habituellement. Il n'avait pas eu besoin d'un long discours, juste d'une seule phrase avec des mots forts, pour qu'il puisse comprendre sa façon de penser et de réagir, selon la situation. Suite à cela, il se présenta, ce qui fît légèrement sourire le jeune Nara. A ce moment précis, il savait qu'il allait devoir apprendre à connaître un peu plus son partenaire, pour mener à bien la mission et cela ne le dérangeait guère, bien au contraire. Sans poser de questions, il suivit donc Yuko chez lui, pour parler plus en profondeur de la mission et de ce qu'il pense de tout cela, même s'il avait déjà donné des bribes d'idées, il y a quelques minutes à peine.

φ Enchanté, moi c'est Nara Kōrō.

Tout en le suivant, il se demandait vraiment ce que pourrait être les capacités de son partenaire de mission. C'est alors qu'il arriva devant une maison, c'était apparemment le domicile de Yuko, le jeune Nara s'arrêta donc net, il hésitait à rentrer après tout la mission ne devait pas attendre et il fallait partir immédiatement. Le jeune Nara n'aimait pas faire attendre, c'est pour cela qu'il fallait se mettre au plus vite au travail et effectuer cette mission.

φ Si tu veux mon avis, il ne faudrait pas perdre du temps. La mission doit prendre le pas sur tout le reste.

Évidemment, il devait apprendre à connaître son partenaire de mission, mais il pourrait très bien le faire en cours de route. Cela permettra donc aux deux jeunes éléments de Konoha de voir la façon de procéder. Restant sur le pas de la porte, il attendait une réponse ou bien une réaction quelconque. Observant aux alentours, il était vraiment content d'avoir été assimilé à cette mission, depuis le temps qu'il attendait. Certes, il ne restait jamais sa journée à rien faire, au contraire il se servait de cela pour intensifier son entraînement et de passer de nombreux heures pour perfectionner ses talents. Seulement, comme il dit très souvent, rien n'est comparable à une mission. Un entraînement peut nous faire progresser, mais une mission nous apporte l'expérience du terrain, ce qui est définitivement quelque chose de vitale, pour pouvoir avancer et progresser dans la voie du shinobi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 61
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Des esprits hante un petit village du pays du feu [Rang C coop Nara Kōrō] Ven 27 Juin 2014 - 14:57

Mon partenaire pour cette mission répondit à ma question sur l'origine des disparitions, il me sortit qu'il préfère se base sur des faits concrets . Il n'a pas tout à fait faux sur ce point, le concret conte plus que les hypothèses . J'ai compris que mon partenaire était du genre à se baser sur du concret et un sur des suppositions de temps en temps . Nous sommes mirent en route vers ma maison pour déposer les coures et prendre mes affaires de Shinobi, il se présenta :


φ Enchanté, moi c'est Nara Kōrō.


-Ravie de faire ta connaissance et de faire équipe avec toi.

Il me suivit jusque chez moi comme je lui suis proposé, je jetai un regard derrière pour voir s'il me suivait encore . Il avait l'air pensif , je crois qu'il est en train de penser à la mission . Nous arrivâmes devant le domicile de mes parents . J'ouvris la porte , j'allai lui proposer de rendre quelques minutes le temps que je prends toutes mes affaires et que je dépose les course . Il me lassa pas le temps de l'inviter à l'intérieur , il prit la parole pour dire …


φ Si tu veux mon avis, il ne faudrait pas perdre du temps. La mission doit prendre le pas sur tout le reste.

Je l'examinais d'un simple regard puis-je lui dis avec un sourire au visage .

-Si tu veux patienter rester dehors liber à toi, je n'ai pas pour longtemps donne-moi une minute . Tu as raison sur le fait que la mission a le pas sur tout le reste, mais ne soit pas impatience..

Je laissai Kōrō seul sur le pas de la porte , une fois à l'intérieur je déposai les course de mère dans la cuisine où elle se trouve . Je lui parlai de la mission comme je le pensai elle m'a fait la tête .

-Mère j'ai une mission, je n'ai pas le temps de te parler en quoi consiste la mission . Dès mon retour on passera du temps ensemble car c'est pour ça que tu me fais la tête .


À peine que j'ai déposé les affaires pour mère, je me dirigeai en vitesse dans ma chambre pour prendre mes équipements de Shinobi mon sac était déjà près, pour tout vous dire c'est celle de ma précédente mission . Je pris mon bandeau frontal qui était sur mon lit, pour aller plus vite je passai par la fenêtre . Bien sûr comme toutes les mères qui se respectent elle me hurla dessus en me disant que les portes son faite pour éviter qu'on passe par les fenêtres . Avant même que je touche le sol je regardai en direction de la porte et je hurlai à Kōrō .

-Mère je n'ai pas le temps de passer par la porte mon partenaire pour cette mission m'attend . Et Kōrō tu fous quoi sur le pas de ma porte aller bouge et dépêches-toi, ou sinon tu seras à la traine .

Voilà qu'il me rattrape, après quelques minutes de course à travers Konoha nous arrivâmes aux grands protes de qui protège konoha .

-Alors tu es prêt pour cette mission faisons de notre mieux pour la réussite de cette mission..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 97
Rang : C+


Message(#) Sujet: Re: Des esprits hante un petit village du pays du feu [Rang C coop Nara Kōrō] Ven 27 Juin 2014 - 20:40

Toujours posté devant la maison de celui qui allait être son équipier pour cette mission, il observait tout autour de lui. La mission était vraiment importante et il voulait déjà se concentrer au maximum. Seulement, Yuko n'avait pas tort en disant qu'il ne fallait pas non plus se précipiter, mais heureusement, le jeune Nara savait faire la différence et avait une très grande maitrise de lui-même. Patient, il continuait d'attendre son partenaire qui devait sans doute poser ses courses et se préparer à partir vers le village "hanté". Jusque-là, jamais le Genin du village caché des Feuilles, n'avait eu une mission comme celle-ci, tout cela l'intriguait certes, mais il devait rester concentrer à tout prix pour ne pas passer à côté de la mission. Le village semblait plus calme qu'auparavant, en tout cas dans la ruelle dans laquelle il était, il n'y avait pas grand monde, c'est le moins que l'on puisse dire. Ce qui n'était pas une mauvaise chose pour autant, au moins il n'allait pas avoir de difficulté à circuler et à atteindre avec aisance, les portes du village, qui étaient un peu éloignées de sa position.

Toujours aussi concentré, il continuait à regarder tout autour de lui et surtout la porte de la maison de Yuko, pour voir une éventuelle sortie de sa part. Soudain, il leva la tête et aperçu alors son équipier passer par la fenêtre, tout en entendant une femme crier des mots inaudibles pour le jeune Nara. C'était surement sa mère qui lui criait dessus pour une raison inconnue, de toute façon cela ne le regardait absolument pas, mais cela le faisait sourire. Pourquoi ? Tout simplement, parce que cela lui rappelait ce qui se pouvait se produire dans certaines situations chez lui avec ses parents, plus exactement avec sa mère. C'est alors que Yuko se mit à courir dans le village en lui criant de se dépêcher, pour ne pas être à la traîne. Il avait sans doute une envie folle de partir en mission tout comme Kōrō et cela le rendait heureux de voir quelqu'un qui lui ressemblait, en tout cas de ce côté-là.

φ Pas de problème pour moi, je ne serais pas à la traîne.

Pendant quelques minutes, il ne cessait de courir dans les ruelles de Konoha, direction les portes du village, pour pouvoir ensuite accéder à la forêt et au petit village qui était implanté dans cet immense endroit de verdure. Essayant de rester à la hauteur de son équipier, il continuait de sprinter dans le village, tout en esquivant les villageois, côtoyant le sol, mais aussi les toits de Konoha. Une fois arrivé devant les portes, il s'arrêta au fur et à mesure, freinant sa course, avant de s'arrêter. Tout en fixant son partenaire pour la mission, il avait toujours un léger sourire sur son visage, même s'il était un petit peu essoufflé, à cause de cette course effrénée. Peut-être qu'il n'aurait pas dû faire un e telle chose, mais il allait de toute façon avoir le temps de se remettre et de reprendre son souffle. La cause ? Le petit village qui semblait être hanté, se situait à de longues minutes à pied d'ici et il allait donc avoir tout le temps de se régénérer et de retrouver son souffle. Son équipier venait de prendre la parole et de lui demander s'il était prêt pour cette mission. A vrai dire, il était à la fois impatient de pouvoir l'accomplir et donc de se mettre rapidement au travail, mais aussi très concentré et intrigué par cette mission qui sortait un peu de l'ordinaire.

φ Oui, ne t'en fais pas pour cela. Je donnerais mon maximum et je sais que c'est la même chose pour toi.

Posant une main sur son épaule, il lui adressa un nouveau sourire, avant de redevenir sérieux et de regarder devant lui. Kōrō se demandait vraiment ce qui allait se passer, comment la mission allait se dérouler, mais il devait se concentrer et prendre chaque chose en son temps. Le plus important pour le moment était de se rendre sur place, d'interroger les villageois sur les disparitions et ensuite de partir enquêter, tout en restant prudent. Après tout, personne ne savait ce qui pouvait se passer et les risques étaient encore totalement inconnus pour les deux Genin du village caché des Feuilles. Rassuré de pouvoir prouver sa valeur et d'effectuer une mission avec une personne qu'il appréciait déjà et dont il avait eu un très bon contact dès le départ. Bien évidemment, on pouvait mieux faire comme première rencontre que de se percuter, mais ce n'était qu'un détail pour le jeune Nara qui avait vite compris que Yuko était quelqu'un de motivé, cela se voyait dans sa façon d'être. Serein, il était vraiment content de pouvoir effectuer cette mission avec quelqu'un d'aussi motivé et en plus, il semblait être quelqu'un de confiance, même s'il ne le connaissait pas plus que cela. Après tout, le jeune Nara se trompait très rarement sur les gens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 61
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Des esprits hante un petit village du pays du feu [Rang C coop Nara Kōrō] Sam 28 Juin 2014 - 16:37

Sa réponse ce ne fut pas attendue, tout comme moi il avait la motivation pour réussir cette mission avec brio . Sans attendre il posa sa main sur mon épaule toute en me lançant un sourire puis il regarda droit devant lui avec sérieux , je fis de même à ce moment je savais que je pouvais compter sur lui pour cette mission . Car lui et moi nous avons le même état d'esprit . Après ce petit moment de repos pour reprendre du souffle, nous prîmes la route du petit village en question. La marche aller durée une bonne trentaine de minutes, nous aurons largement le temps de mettre au point une stratégie . Je sais que sur ce point je suis par très fort mais lui il pourra en créer une qui permettra la réussite de cette mission . Je me retournai vers lui puis je m'exclamai


-Bon Kōrō si on se mette en route pour le petit village pour tirer aux claires cette histoire .

Je me suis mis à marcher, Kōrō fit de même après quelques mètres je me retournai pour regarder une derrière fois les protes de Konoha elles étaient toutes petites . Puis je me retournai pour reprendre ma route une bonne dizaine de minutes avaient déjà passé, un silence de mort dominer entre nous par un mot , pas un son, pas une syllabe sortirent de nos bouches . J'en pouvais plus de ce silence de mort , la briser était une bonne option que j'allais briser par ma parole .

- Voilà Kōrō je te propose qu'une arrivée dans ce village nous commencions par interroger les personnes du village . On doit trouver s'il a des témoins des enlèvements, quand les enlèvements on eux lieux, si les disparus ont des points en commun. Une fois cela fait nous aviserons et on trouvera la meilleure façons de retrouver ces personnes et de neutraliser les personnes à la tête des ces enlèvements .


Je regardai d'un air sérieux près à tout donner pour la réussite de cette mission puis j'ajoutai …

- Kōrō on doit rester prudent lorsque nous rechercherons des informations sur les disparus, nous devrons rester attentif à chacun de leurs mouvements . Tu es de mon avis .

Une fois que je l'ai posé cette question, je me suis mis à réfléchir à propos de la mission sans me rendre compte on était déjà arrivé dans ce petit village . Jusqu'à qu'on arrive sur une falaise qui donna sur une longue plaine, en plein milieu de cette plaine il avait un petit village avec un aspect sombre , on pouvait voir des corbeaux voler au-dessus du village . Nous commençâmes à nous diriger vers le village après nous eûmes descendu la falaise, nous prîmes un long chemin à travers la plaine . Après avoir faits environ la moitié du chemin nous tombâmes sur un homme qui sortait de la direction du village . Il nous regarda d'un surpris et méfiant, il nous posa une question.

-Qui êtes-vous et que faites vous dans cet endroit . Est-ce que vous vous dirige vers le village hanté jeunes gens ?

Je fus surpris par sa question, pourquoi une telle question . Voilà que mon frère d'armes prend la parole .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 97
Rang : C+


Message(#) Sujet: Re: Des esprits hante un petit village du pays du feu [Rang C coop Nara Kōrō] Sam 28 Juin 2014 - 17:15

Aucune parole, aucun bruit ne se faisait entendre. Depuis qu'ils étaient sortis du village et qu'ils marchaient donc en direction du fameux village hanté, ni Yuko, ni le jeune Nara prenaient la parole. Un silence inquiétant vînt alors se mettre au beau milieu des deux shinobis du village cachés des Feuilles. La raison ? Surement, parce qu' ils étaient tous deux extrêmement concentrés et qu'ils savaient pertinemment qu'ils n'avaient pas le droit à l'erreur, qu'ils devaient prouver qu'ils étaient dignes de porter ce bandeau. Cependant, cela ne devait pas être la seule et unique raison de ce silence, pour le moins étrange. En effet, la mission était tout de même particulière, le village dans lequel, le jeune Nara et son partenaire devaient se rendre, était soi-disant hanté et il était le théâtre de nombreux enlèvements. Après tout, c'était très inquiétant comme mission et jamais Kōrō n'en avait eu de semblable. Heureusement, son équipier décida au bout de quelques minutes de marche, de briser ce silence de mort et de parler de la mission et de ce qu'il fallait faire dès qu'ils poseraient le pied dans ce fameux village, situé quelque part dans le pays du Feu. Heureusement, ils avaient eu des instructions sur le chemin à prendre, ils n'allaient donc pas se perdre.

Visiblement, la motivation de son équipier était toujours au beau fixe, ce qui faisait vraiment plaisir à voir. Après tout, ils se ressemblaient sur ce point, ce qui allait grandement faciliter cette mission. Interroger les habitants, était une chose fondamentale et c'était ce que venait de lui dire Yuko. Ses paroles étaient vraiment pleines de bons sens, même s'il pensait que sa remarque sur les personnes qui auraient capturés certains villageois, était peut-être de trop. Non, il ne lui en voulait absolument pas de penser comme cela, mais il préférait rester neutre pour sa part et de se fier aux indices et non aux spéculations. Bien évidemment, c'était une remarque qui pouvait tout à fait être acceptable et possible, mais ils devaient d'abord interroger les personnes présentes dans le village, pour pouvoir se faire une idée et non pas se baser que sur des avis personnels, sans avoir aucune preuve de ce que l'on avance.

φ Excellente idée. Cependant, tu ne devrais pas spéculer et dire qu'une quelconque personne est derrière tout cela sans avoir de preuves formelles. Je ne dis pas ça pour t"embêter, mais je pense qu'on devrait avant tout se fier à des choses réelles et donc sur des preuves solides. Je respecte ton point de vue, mais nous ne devrions pas se baser sur des conclusions trop hâtives.

Tout en lui souriant, il lui montrait qu'il ne le jugeait pas, mais qu'il lui donnait simplement un conseil, pour ne pas commettre des erreurs. Il posa ensuite sa main sur son épaule une nouvelle fois, avant de lui faire un signe, pour qu'ils puissent continuer leur bout de chemin, vers le village hanté. Durant de longues minutes de marche intensive, ils arrivèrent enfin sur une falaise, qui surplombait un petit village. Au-dessus de celui-ci, des corbeaux ne cessaient de tourner tout autour, ce qui ne faisait vraiment pas envie de le visiter. Cependant, il n'avait pas le choix, tout en regardant son partenaire, il se mit à descendre, dans l'optique de rejoindre ce lieu pour le moins inquiétant. Alors que les deux shinobis, venaient à peine de rejoindre la route qui menait au petit village, un homme vînt alors à leur rencontre. Il semblait vraiment âgé et très étrange. On ne pouvait pas apercevoir son visage, à cause d'un long chapeau de paille. Cet homme ne faisait pas bonne impression au jeune Nara, mais il ne pouvait l'expliquer, il en fît donc part à son équipier, de la façon la plus subtile possible, en lui faisant un signe discret de la tête. Espérant qu'il avait compris le message, il voulait tout de même être poli et donc répondre à la question du vieil homme.

φ Bonjour, nous sommes des ninjas de Konoha, chargés d'enquêter dans le village, suite à des enlèvements à répétitions.

Il s'arrêta un moment de parler, plus le temps passé en compagnie de cet homme persistait et durait, moins le jeune Nara semblait en sécurité. Sans savoir pourquoi, il semblait vraiment très distant envers le vieil homme qui en plus se rapprochait de plus en plus d'eux. Malgré cela, il restait à la même position et regardait toujours l'individu qui était de plus en plus inquiétant dans sa façon d'être.

φ Si je peux me permettre, pourriez-vous décliner votre identité ? Vous faites partie de ce village, c'est exact ?

Kōrō ne savait pas ce que pensait son acolyte sur cet homme mystérieux et qui semblait également très inquiétant à la fois. Cependant, ils devaient tous deux rester vigilant. En plus de cela, il se rapprochait de plus en plus des deux compères, il pouvait très bien attaquer à tout moment. Certes, ce n'était qu'une hypothèse, mais depuis le départ, il n'arrivait pas à sentir cette personne, elle lui inspirait quelque chose de terrifiant, sans savoir ce que cela pouvait être. En plus de cela, on ne voyait pas son visage, caché par son chapeau et par le fait qu'il avait la tête baissée. Soit le jeune Nara se trompait et tout allait pour le mieux, soit cet homme n'était pas quelqu'un de "normal" en soi et pouvait se définir comme quelqu'un de dangereux et qui serait peut-être au final, la cause de tout ce qui se passait dans cet endroit. Pour le moment, il ne voulait rien tenter, mais restait extrêmement vigilant et concentré, près à défendre son partenaire ou bien lui-même. Dans ces moments comme celui dans lequel il était actuellement, il fallait garder son calme et rester neutre, rester imprévisible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 61
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Des esprits hante un petit village du pays du feu [Rang C coop Nara Kōrō] Dim 29 Juin 2014 - 10:06

Il avait raison des spéculations ne valent rien sans preuves formelles de plus chacun a le droit de dire ce qu'il pense, c'est comme ça qu'une équipe fonctionne et ce qui permet d'augmenter la synchronisation avec son coéquipier . Et de ce fait permettait d'éviter de faire des erreurs qui pourront mous empêcher d'exécuter notre mission . Après que nous sommes arrivé environ à la moitié du chemin qui donnait accès au village, cet homme qui était âgé, il se présentait devant nous avec un chapeau qui cache ces yeux . Il me donna une impression de méfiance et de crainte . D'un simple geste de la tête Kōrō me fit comprendre que lui aussi avait un mauvais impression du à cet homme âgé . Kōrō répondit à la question de l'homme au chapeau ….


φ Bonjour, nous sommes des ninjas de Konoha, chargés d'enquêter dans le village, suite à des enlèvements à répétitions.

L'homme ne parla pas un bon moment comme si la réponse que Kōrō l'avait donné ne le plaisait pas, tout comme mon coéquipier plus le contacte avec ce vieil homme duré plus doute et l'inquiétude se faisait sentir chez moi. Tout en restant sur mes gardes près à me battre s'il le faut contre cette vielle homme pour protéger mon frère d'armes . Le Nara posa une question pertinente à l'homme âgé de mon côte je ne quittai pas des yeux l'homme au chapeau pour pouvoir agir rapidement s'il venait à attaquer mon coéquipier .


φ Si je peux me permettre, pourriez-vous décliner votre identité ? Vous faites partie de ce village, c'est exact ?

À ce moment je pensai que cet homme n'était plus que pas normal, sans le quitter des yeux je fis des signes discrets à mon frère d'armes . Après quelques minutes cet homme nous répondit, à ce moment une trouille me pris à la gorge . Cet homme dégagea quelque chose de terrible puis il nous dit sur un ton très confiant.

-Je suis simplement un vieil homme qui sort de son village pour se promener .Je vais vous donner un conseille à vous deux, n'allez pas dans ce village où vous le regretteront de vos vies .

Lorsqu'il eut fini sa phrase, l'impression de peur était encore plus grande que le commençant . Je le regardai d'un air très sérieux, je plaçai main droite sur mon étui à Kunai . Tout en restant sur mes gardes je lui posai une question .

-Vieil homme pourquoi se conseille et qu'est qui se passe dans ce village . Ce village est-il hanté comme dit la rumeur .


L'homme me regarda d'un air mauvais comme si j'avais dit une chose qui ne fallait pas . Une grosse bourrasse de vent s'abatte sur nous comme par magie , l'homme disparu ainsi sans laisser de trace avec un rire terrifiant . Après qu'il soit disparu je m'adressai à Kōrō au sujet de cette personne tout en reprenant notre route.

-Merde c'est la première fois que quelqu'un me fait peur ainsi . Tu penses quoi de ce type .


Après quelques minutes de marche nous voilà devant l'entre du village, cette entre donnes sur une allée sinistre et sombre les portes d'entre du village étaient délabrés . Il y avait un long mur de protection avec plein de symbole terrifiant de couleur rouge . Il n'avait pas âmes qui vive au tour de ces murs ( pas un chien, pas un garde ni même un villageois) .
Nous décidâmes d'aller jeter un œil dans le village pour espérer mettre la main sur des informations importantes concernant les disparitions, après avoir passé les protes nous nous retrouvâmes dans l'allée . Nous suivîmes cette allée tout en restant sur nos gardes, pas un bruit, pas un vent , pas d'odeur de nourriture mais pour-temps l'heure du repas approche.


-C'est moi ou il n'a pas âmes qui vive dans ce village ?


Après avoir suivi l'allée jusqu'au bout, elle donna sur la place publique . Cette place était vide par un monde aux alentours. Nous arrêtâmes pour chercher quelques informations .


Dernière édition par Namikaze Yuko le Dim 29 Juin 2014 - 16:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 97
Rang : C+


Message(#) Sujet: Re: Des esprits hante un petit village du pays du feu [Rang C coop Nara Kōrō] Dim 29 Juin 2014 - 12:31

Au fur et à mesure de la conversation et du temps passé avec le vieil homme, le jeune Nara se sentait de moins en moins à l'aise. Pire, il était prêt à défendre son partenaire et lui-même, car il sentait quelque chose d'intrigant chez l'individu, qui ne cessait de se rapprocher d'eux. Le climat semblait tendu et Kōrō sentait que son équipier pour cette mission n'était pas non plus très à l'aise au contact de cet homme. Cela ne faisait qu'amplifier ses doutes, voir même ses craintes. Prudent, il restait tout de même à une bonne distance de l'inconnu, pour ne pas se faire surprendre, même s'il ne cessait de se rapprocher des deux shinobis du village caché des Feuilles. La tension était palpable et le jeune Nara devait à tout prix rester concentré, pour ne pas se faire surprendre. Peut-être qu'il avait au final tort de juger ce vieil homme ainsi, mais il sentait bien que son partenaire ressentait la même chose, cela se voyait sur son visage. Concentré, voir le visage fermé, il restait lui aussi extrêmement concentré, fixant l'inconnu dans les yeux. Cela ne pouvait pas être qu'une simple intuition, cette personne dégageait vraiment quelque chose de malsain, de terrifiant.

Les paroles qu'il prononça peu après la question de Kōrō, n'était pas vraiment rassurantes, loin de là. Ce vieil homme semblait mettre en garde, les deux Genin de quelque chose, peut-être qu'il ne voulait pas qu'ils découvrent ce qu'il se passait dans ce village et que c'était lui le responsable de tout cela. Franchement, cette idée était tout à fait logique et possible, vu qu'il dégageait quelque chose de malfaisant et qu'il essayait probablement d'instaurer un climat de peur. Cependant, lucide et prudent, le jeune Nara ne voulait pas se baser que sur des hypothèses encore une fois, c'est pour cela qu'il gardait cette idée en tête, certes, mais attendait d'avoir des preuves réelles de ce qu'il avançait. En tout cas, les mots que venait de prononcer le mystérieux inconnu, étaient sans aucun doute un avertissement sévère, il ne voulait peut-être pas que l'on découvre ce qui se passe réellement dans cet endroit, qui semblait hanté, selon la version de nombreux villageois. Mon partenaire semblait toujours autant concentré et avait maintenant une main sur son étui à kunai, il était prêt à se défendre en cas d'attaque. Il était prudent, c'était une très bonne qualité surtout vu la situation actuelle. Yuko posa ensuite une question vraiment pertinente, mais le vieil homme se contenta d'un rire malsain et très effrayant, avant de disparaître dans une bourrasque de vent.

Les doutes que pouvait avoir Kōrō s'intensifiaient au fur et à mesure. La prochaine étape allait être de rentrer dans le village, malgré l'interdiction de l'inconnu. Après tout, ils avaient tous les deux été envoyés pour trouver ce qui clochait, ils n'avaient donc pas le droit à l'erreur et devaient prouver leur valeur, ainsi que leur courage. Son partenaire semblait perturbé par les paroles et le rire de l'homme dont l'identité était encore inconnue. C'était tout à fait normal, le jeune Nara ressentait exactement la même sensation, mais il avait encore plus hâte de découvrir ce qui se passait vraiment et de mettre fin à cette mission le plus vite possible. Le climat était tout de même terrifiant et quelqu'un ou quelque chose jouait avec les nerfs des deux shinobis de Konoha.

φ Je pense que ce vieil homme est vraiment malsain, il faut vraiment qu'on reste sur nos gardes.

Souriant à son camarade, pour essayer de lui faire comprendre qu'il était avec lui et qu'il ne le laissera pas tomber, il décida donc de s'aventurer dans le village. Aucun bruit, aucun signe de vie apparente. Un endroit qui faisait vraiment froid dans le dos, il n'y avait personne dans ce village, il semblait vraiment désert. Beaucoup de scénarios étaient alors envisageables et le jeune Nara semblait penser en priorité que le vieil homme qu'ils avaient rencontrés n'étaient pas si innocent que cela à ce qui se passait. Peut-être qu'après tout, la mission avait été envoyé par l'inconnu et qu'il voulait tendre un piège à ceux qui allaient être assignés à cette mission. Une simple supposition, mais sans preuve le Genin du village caché des Feuilles, ne pouvait rien prouver et certifier. Seulement, le village semblait vide et tellement ancien à la fois. Les maisons ne tenaient même plus et tout semblait s'effondrer, comme si la vie dans ce village avait disparue depuis de nombreuses années et c'est ce détail qui inquiétait beaucoup Kōrō et il se devait d'en faire par, à son partenaire pour la mission, Yuko.

φ Quelque chose cloche... On dirait que l'endroit est à l'abandon depuis bien longtemps, c'est vraiment étrange. Si tu veux mon avis, cette mission est très louche, il faut absolument rester concentré et rester calme.

Après ses quelques paroles, l'individu malsain apparu une nouvelle fois au beau milieu du village. Toujours le visage caché par son chapeau et vu que sa tête était une nouvelle fois baissée, il se mit à rire d'une façon vraiment étrange et qui faisait froid dans le dos. Le doute n'était plus permis, il était pour quelque chose dans tout cela et il avait surement tout planifié, mais pour quelle raison ? Cette réponse allait surement être rapidement donnée, vu qu'il se rapprochait à nouveaux des deux ninjas. Le visage fermé, presque froid il se préparait au pire, tout en faisant un signe de la tête à Yuko, pour lui faire comprendre une nouvelle fois qu'il était là pour le protéger et qu'il pouvait compter sur lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 61
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Des esprits hante un petit village du pays du feu [Rang C coop Nara Kōrō] Dim 29 Juin 2014 - 18:10

Malsaine telle est la façon dont Kōrō a décrit ce vieil homme . Je suis totalement d'accord avec lui du fait qu'on doit rester sur nos gardes avant de partir en direction du village, Kōrō me fit un sourire dit me disait que je pouvais compter sur lui et qu'il me laisserait pas tomber . Il était de même pour moi , après que nous sommes arrivé dans le village où on devait faire notre mission . Nous fûmes surpris de voir le village désert, un village mort sans c'est villageois . Les bâtiments étaient d'une ancienneté et sembler abandonner qui collait pas avec notre ordre de mission , ce qui prouvait qui n'avait plus signe de vie dans ce village depuis longtemps . Mon coéquipier ne tarda pas à prendre la parole à ce sujet..


φ Quelque chose cloche... On dirait que l'endroit est à l'abandon depuis bien longtemps, c'est vraiment étrange. Si tu veux mon avis, cette mission est très louche, il faut absolument rester concentré et rester calme.

Cette phrase me prouvait que Kōrō se poser lui aussi des questions sur ce village tout comme moi, la question que je me posai "s'il n'y a pas âmes qui vivent ici alors qui à envoyer la demander à Konoha pour résoudre les mystères qui se cachent derrière ces disparitions" . Je répondis à Kōrō …

-Tu as raison quelque chose de cloche , la question que je me pose c'est qui à envoyer la demande car il y n'a pas âmes qui vivent dans ce village .

Voilà que nos questions que nous nous posons aller être enfin éclaircie, le vieil homme malsain apparu une nouvelle fois au centre du village à l'endroit où nous nous trouvons comme s'il nous nous suivait depuis notre première rencontre . Toujours avec son chapeau qui cache ces yeux, il avait la tête baissée . Il s'approcha de nous et commença à rire de façon démoniaque, un froid immense me pris, le doute était plus de mise cet homme doit être derrière tout ça pour le savoir il faut le capturer . Mais pour quelle raison a-t-il fait ça, mon frère d'armes me fils un signe pour me dire qu'il était prêt à faire face au pire .

-Vieil homme c'est vous la personne derrière tout ça je me troupe . Où sont les villageois s'il y en a eu ?

Le vieil pris appui sur ces appuis et nous attaqua de face, avec rage son envie se meurt était fort à un tel point que je pouvais le sentir .

- Kōrō prépara toi a contre-attaqué , je vais te crée une ouverture après c'est à toi de jouer et attend moi signal.

Nous esquivâmes l'attaque tu vieil homme . je suis allé à gauche en faisant plusieurs sauts et Kōrō fit de même du côté, dès que j'ai retrouvé mes appuis je l'attaquai avec mon taijutsu en espérant que serait dans son angle mort . Pour son âge le vieil homme savait bien se battre mon taijutsu ne faisait pas le poids contre le sien , mais je n'allai pas jeter l'éponge d'aussitôt c'est mal me connaître . L'homme m'envoya valser à plusieurs mètres avec un coup de pied puissant dans mon ventre, mes cottes ont morflé . Il allait attaquer mon coéquipier je me rattrapai dans mon vol plané et je le lançai un kunai en sa direction pour l'empêcher d'attaque mon frère d'armes et aussi en guise de signal pour Kōrō en espérant qu'il avait compris . Il s'arrêta et se dirigea vers moi à toute vitesse pour m'attaquer de nouveau, j'allai y laisser des plumes .

-Tu vas mourir gamin vous aurez dû m'écouter .

Voilà que l'homme s'arrêtait dans son attaquer . C'était mon coéquipier qui l'avait immobilisé . Je regardai mon coéquipier et je le remerciai d'un signe de la tête , car grâce à lui je n'ai rien plus que quelques cottes casser dû au coup de pied puissant de ce vieillard . Je me relevai pour aller vers le vieil homme pour avoir des explications . Il rajouta d'une manière sûre ….

-Vous croyez m'avoir arrêté mais vous vous tromper ce n'est pas comme ça que vous aller me battre et savoir ce qui est arriver au village de temps plus vous êtes même pas capable de gagner contre un clone .


L'homme disparut de nouveau dans une fumer, en nous laissant une nouvelle fois dans le doute .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 97
Rang : C+


Message(#) Sujet: Re: Des esprits hante un petit village du pays du feu [Rang C coop Nara Kōrō] Dim 29 Juin 2014 - 19:40

Une situation très tendue, une concentration qui ne laissait absolument pas de place aux doutes. Le vieil homme était de nouveau devant le jeune Nara et son partenaire, son rire malsain se faisait à nouveau entendre. Prêt à se défendre contre une éventuelle attaque, le Genin du village caché des Feuilles, semblait nerveux, même s'il faisait tout pour ne pas le montrer à l'individu. Vu les circonstances, l'inconnu n'avait rien d'une personne gentille et prête à aider les autres, bien au contraire. Que ce soit par son rire, sa manière de parler, son avertissement et le fait qu'il revenait à nouveau devant les deux Genin, il avait surement quelque chose en tête. Dangereux ? Peut-être, voir même certain, mais le jeune Nara ne voulait pas attaquer le premier, il devait s'assurer qu'il était bien un ennemi, en espérant pouvoir compter sur ses réflexes, pour contrer une quelconque attaque.

Son camarade, Yuko, venait quand à lui de poser une question très pertinente. Qui pouvait bien être la personne, qui avait envoyé un signal d'aide à Konoha, alors que ce village semble désert depuis de nombreuses années. Cette mission devenait de plus en plus étrange, mystique et surtout dangereuse, les deux partenaires n'avaient pas le droit à l'échec et cette fois-ci, ils en étaient bien conscients. Lors que le vieillard apparu une nouvelle fois, il dégageait toujours quelque chose de mystérieux et terrifiant à la fois. Il essayait surement d'instaurer la peur chez les deux shinobis du village caché des Feuilles, mais cela ne marchait pas aussi bien qu'il pensait. Très unis, ils savaient pertinemment qu'ils pouvaient compter l'un sur l'autre, même si c'était leur première mission et qu'ils ne se connaissaient pas plus que cela. Bien avant, ils s'étaient prouvés mutuellement qu'ils pouvaient avoir confiance l'un et l'autre. La tension était palpable et l'attitude du vieil homme semblait bien plus menaçante qu'auparavant, ce qui annonçait peut-être un combat imminent.

La question que le partenaire du jeune Nara, venait de poser, était encore une fois pertinente et cela montrait bien que le doute s'installait et que l'inconnu était bien plus dangereux et imprévisible qu'ils ne pouvaient le penser au départ. Soudain, l'individu malsain se dirigea sur les deux Genin, toujours concentré au maximum, Kōrō avait réussi à éviter l'attaque, tout comme son équipier, qui devait également être à l'affut de chaque mouvement de l'ennemi. L'adversaire semblait très doué et maîtrisait la base d'un shinobi, le jeune Nara ne devait donc pas baisser sa garde et rester en mouvement le plus possible, pour voir venir ses attaques soudaines. Alors qu'il se ruait sur Yuko, il décida de bloquer l'ennemi en utilisant une technique très basique et simple de son clan, qui consistait à bloquer une personne, pour un laps de temps très court. Il devait donc faire vite. Une fois la technique enclenché, son partenaire le remercia d'un signe de tête. Peu après, leur ennemi commun se volatilisa une nouvelle fois, dans une bourrasque. Malgré cela, Kōrō semblait perturbé par ses paroles, c'était surement lui qui avait prévenu Konoha d'une façon ou d'une autre pour pouvoir les attirer. Cependant, ce n'était pas ce qui le gênait le plus. Tout en se tournant vers son partenaire, il le fixait d'un air sérieux., tout en espérant qu'il ne soit pas blessé.

φ Tout va bien Yuko ? Cet ennemi semble fort, mais à deux nous pouvons le neutraliser si nous arrivons à être plus malin que lui. Maintenant, il y a de grandes chances pour que cette mission, cet appel à l'aide, vienne de ce vieil homme. Cependant, on ne sait pas pourquoi il aurait inventé une telle chose, alors que le village est sans aucun doute désert depuis bien des années, c'est étrange.

Seulement, le souci et la chose qui tracassait le plus le jeune Nara, n'était pour l'instant pas de connaître la raison pour laquelle, le vieil homme, leur adversaire au final avait menti. Les derniers mots qu'il avait prononcé résonnaient en boucle dans sa tête, il n'arrivait pas à réfléchir et semblait vraiment perdu et perturbé. Un clone ? A moins que celui-ci ne soit consistant, il n'aurait pas pu résister au contact de Yuko. La technique du clone consistant était une technique très difficile à maîtriser, c'est justement cela qui posait problème, il essayait surement de les mener en bateau. Le vieil homme avait donc menti et n'avait pas crée de clone. Avant même de pouvoir comprendre véritablement ce qui se passait, il venait de réapparaître, se ruant à toute vitesse dans le dos de Yuko. Ce n'était plus le moment de réfléchir, le vieil homme devait être réel et mentait sur son utilisation des clones. Cela donna tout de suite une idée au jeune stratège, après tout il n'avait plus rien à perdre et le temps pressait, il ne voulait pas voir son camarade blessé.

φ Yuko ! Sois sur tes gardes.

Quelques mots, qui ne tardèrent pas à être accompagné par un lancer de kunai vers sa direction. Le jeune Nara voulait que Yuko le prenne en plein vol et s'en serve contre leur agresseur. Ce n'était surement pas un clone, il devait donc avoir un bon timing et lui planter dans le cou, dans une partie du corps qui lui serait fatale. Utilisant une nouvelle fois son jutsu pour le retenir au bon moment, l'ennemi était tout proche de son camarade, il n'avait plus qu'à bien réceptionner l'arme et à faire le reste pour éliminer la menace. Peut-être qu'avant de mourir, d'une mort lente, le vieillard allait avouer pourquoi il avait menti sur ce village et qu'elles étaient ses véritables intentions. Ce qui était sur, c'est qu'il avait une forte impression que la mission allait bientôt se terminer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 61
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Des esprits hante un petit village du pays du feu [Rang C coop Nara Kōrō] Lun 30 Juin 2014 - 9:31

Après notre combat enrageait contre l'homme âgé voilà qu'il disparaît dans une nouvelle fois dans une bourrasque. Kōrō me fixa d'un air sérieux je pouvais voir dans yeux qu'il espérait que je ne sois pas blessé, il m'adressa la parole …


φ Tout va bien Yuko ? Cet ennemi semble fort, mais à deux nous pouvons le neutraliser si nous arrivons à être plus malin que lui. Maintenant, il y a de grandes chances pour que cette mission, cet appel à l'aide, vienne de ce vieil homme. Cependant, on ne sait pas pourquoi il aurait inventé une telle chose, alors que le village est sans aucun doute désert depuis bien des années, c'est étrange.

-Je vais bien à part quelque cotte casser, cet ennemi et réellement fort tu as raison par la force nous ne pourrons pas gagner contre lui on va devoir ruser comment tu le dis . Là je ne sais pas pourquoi il a inventé une telle chose, il va falloir le demander .

Tout comment le jeune Nara, j'étais pensif par les paroles du vieil homme avant qu'il disparaît ? Un clone sa ne peut pas être ça, un clone disparaît après un simple coup même si le vieil homme me dominait j'ai pu le toucher quelques coups . Alors pourquoi n'a-t-il pas disparu à ce moment, c'est sûr il nous a menti pour nous déstabiliser . Et voilà que mon coéquipier me hurla


φ Yuko ! Sois sur tes gardes.


Notre ennemi se tenait derrière moi, il voulait en finir avec moi . Voilà que Kōrō lance un kunai vers ma direction, rien quand le regardant dans les yeux j'ai compris qu'il avait une stratégie en tête . Le kunai allait me toucher et l'homme s'approchait de moi, il était à moins d'un mètre de moi à ce moment une idée ma traversai la tête . Je suppose que mon partenaire avait pensé à la même chose à laquelle je pense, je pris le kunai que mon coéquipier m'a lancer en plein vol puis toujours dans ma lancer je passai au-dessus de l'ennemi. Au même moment grâce à un timing parfait de mon partenaire, il avait utilisé une nouvelle fois son jutsu pour retenir le vieil homme . Grâce autant que Kōrō m'a donné, m'a permis d'en finir avec le vieil homme je lui plantai le kunai de mon frère d'armes dans une partie du corps où le coup serait fatal pour lui . Ce fut le cou de notre ennemi, avant que je touche le sol je me suis attrapé pour éviter à mon corps d'avoir plus de dégât qu'il a déjà . Je lançai un regard à Kōrō tout en le souriant puis je pris la parole .


-On l'a eu Koro, ton timing était parfait et merci pour le kunai . Bon maintenant on doit savoir pourquoi il a fait sa et qu'il est .

Je me dirigeai vers le cadavre du vieil homme , je commençai à chercher s'il n'avait pas de papier sur lui après avoir fait ces poches je finis par mettre la main sur un rouleau . Je lançai le rouleau à Koro, "J'espère que ce rouleau répondra à toutes nos questions" puis je m'assis pour me reposer un peu .

-Alors Kōrō le contenu rouleau nous dit à qui nous avons à faire .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 97
Rang : C+


Message(#) Sujet: Re: Des esprits hante un petit village du pays du feu [Rang C coop Nara Kōrō] Mar 1 Juil 2014 - 11:24

Le timing était très important, le partenaire du jeune Nara devait rester concentré et donner le coup fatal à notre ennemi. Cela ne rendait pas heureux de tuer, bien évidemment que cela lui faisait quelque chose, on pouvait être perturbé, mais dans cette situation d'urgence, c'était soit le vieil homme qui perdait la vie soit les deux Genin. Le choix avait très vite été fait et malheureusement pour leur ennemi, il ne devait pas vivre, il était bien trop dangereux. L'action qui suivit était étrange, comme si le temps s'arrêtait, le jeune stratège sentait son coeur battre d'une façon irrégulière, tout reposait sur les épaules de Yuko, mais le jeune Nara avait confiance en lui et il était persuadé qu'il allait réussir à mettre en échec le vieil homme. Soudain, tout semblait plus calme tout à coup, comme si toute cette tension qui existait auparavant, venait de se volatiliser comme par magie, c'était étrange. L'inconnu venait de recevoir le kunai dans le cou, à un endroit très précis qui ne lui avait même pas laissé le temps de réagir et de faire quoi que ce soit. La rapidité avec laquelle il avait succombé, prouvait bien que Yuko avait visé avec une excellente précision, une partie très sensible.

Leur très bon travail d'équipe et la confiance qu'ils avaient l'un pour l'autre, c'était grâce à tout cela qu'ils étaient venus à bout des dangers de cette mission. Sans pour autant pouvoir l'expliquer, le jeune Nara sentait bien que la fin de la tâche semblait proche, mais il ne savait toujours pas ce qui avait poussé le vieil homme à agir ainsi. En tout cas, ce qui était sur avec leur ennemi, c'est qu'il était très malsain et qu'il n'avait encore jamais vu quelqu'un d'aussi "dérangé" que lui. Kōrō semblait soulagé, tout comme son camarade pour cette mission. Un sourire se dessina alors sur son visage, il était content d'avoir eu comme équipier Yuko, il se sentait en sécurité et savait qu'il pouvait compter sur lui, ils se ressemblaient beaucoup sur leur manière de voir les choses. C'est certainement grâce à ce détail important, qu'ils avaient pu aussi bien communiquer et tout simplement faire équipe. Le partenaire du jeune stratège lui aussi souriait et prononça également quelques mots, pour le remercier, mais il était aussi curieux et impatient de savoir s'il y avait des informations sur le cadavre de leur défunt ennemi.

φ Je suis content du résultat, bravo à toi. Ah... tu pourras garder le kunai, si tu en as envie.

Un sourire plus expressif se lisait à présent sur le visage du tout jeune stratège, qui observait son compagnon se diriger vers le cadavre encore chaud du vieux fou, comme ils auraient très bien pu le surnommer. En tout cas, il avait instauré une certaine peur chez les deux ninjas, mais rien ne pouvait supprimer la détermination qu'ils avaient en eux, depuis le début de cette mission. Yuko trouva une sorte de rouleau, qui allait peut-être devenir la clé de tout ce mystère. Tout en attrapant le fameux parchemin qui venait d'être lancé par son équipier, il devint à nouveau sérieux et se mit à lire à voix haute, tout simplement pour que Yuko puisse entendre lui aussi, ce que pouvait bien contenir les écrits.

φ La folie. C'est ce qui m'avait poussé à tuer tous les villageois sans exception. J'étais le seul qui avait effectué une formation de ninja, il y a bien longtemps. Depuis mon enfance, j'ai toujours été à part, tout le monde me considérait comme quelqu'un de dérangé, c'était peut-être vrai. Cette accusation était devenue au fil du temps, une réalité. Supprimer ceux qui m'avaient jugés pendant toutes ses années, c'était merveilleux. Le sang, l'odeur du sang, faire ressentir la peau à mes ennemis, j'adorais ça, mais aujourd'hui, tout a changé. La solitude. Personne ne venait dans le village, car il était bien caché et je voulais encore entendre mes victimes me supplier. J'ai donc fais appel à Konoha, en inventant une histoire de toute pièce pour pouvoir tuer à nouveau. Nous verrons bien si la pêche sera bonne, en tout cas je l'espère...

Perturbé, voir horrifié par un tel discours, le jeune Nara restait tout de même en apparence neutre, mais il ne comprenait pas comment un homme pouvait prendre tant de plaisir à voler une vie humaine. Ils avaient eu raisons de se méfier de lui dès la première rencontre, il avait cette aura si malsaine et terrifiante, ils savaient maintenant l'origine de tout cela et devaient donc rapporter le rouleau au plus vite à Konoha. C'était une preuve que la mission avait été effectuée avec brio. Tout en se rapprochant un peu de son équipier, il posa sa main sur son épaule.

φ C'est terminé. Ce rouleau contenait des paroles très malsaines, cela correspondait bien à l'homme que nous avons combattu. Je pense qu'il est temps que nous retournions à Konoha pour faire notre rapport et donner cette preuve. J'ai été très heureux de faire équipe avec toi en tout cas.

Rendant le rouleau à son équipier, car c'était lui qui avait fait sa découverte, il se mit à marcher, empruntant donc le chemin retour pour rentrer au village caché des Feuilles. Fier et soulagé d'avoir mis fin à une mission aussi éprouvant psychologiquement, il allait surement se reposer un peu, avant de s'entraîner avec intensité ou de recevoir un nouvel ordre de mission.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 61
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Des esprits hante un petit village du pays du feu [Rang C coop Nara Kōrō] Mar 1 Juil 2014 - 12:49

Nous y voilà enfin, le vieil homme est mort de mes mains . Durant toute ma vie c'est la première fois que l'enlève la vie à une personne . Pendant mes précédentes missions mes ennemis je les ai simple blesser, mais là j'ai tué un homme. Une partie de moi sans voulait à avoir tué cet homme, l'autre partie était heureuse d'avoir pu sauver son frère d'armes car cet homme était malsain . Il voulait ma mort et celle de mon coéquipier . Kōrō déclara d'une voix heureuse ….


φ Je suis content du résultat, bravo à toi. Ah... tu pourras garder le kunai, si tu en as envie.

-Oui le résultat est parfait, mais sans toi la réussi de cette mission aurait été impossible . Et merci pour le kunai je vais le garder comment souvenir de cette mission .

Je me dirigeai vers le cadavre au moment au j'étais en train de chercher des informations sur le cadavre du vieil, mon partenaire me fit un sourire . Après que j'ai envoyé le rouleau de cet homme malsain à Koro, il se mit à lire le rouleau à haut . Je fis choquer pas les mots que Kōrō était en train de lire .


φ La folie. C'est ce qui m'avait poussé à tuer tous les villageois sans exception. J'étais le seul qui avait effectué une formation de ninja, il y a bien longtemps. Depuis mon enfance, j'ai toujours été à part, tout le monde me considérait comme quelqu'un de dérangé, c'était peut-être vrai. Cette accusation était devenue au fil du temps, une réalité. Supprimer ceux qui m'avaient jugés pendant toutes ses années, c'était merveilleux. Le sang, l'odeur du sang, faire ressentir la peau à mes ennemis, j'adorais ça, mais aujourd'hui, tout a changé. La solitude. Personne ne venait dans le village, car il était bien caché et je voulais encore entendre mes victimes me supplier. J'ai donc fais appel à Konoha, en inventant une histoire de toute pièce pour pouvoir tuer à nouveau. Nous verrons bien si la pêche sera bonne, en tout cas je l'espère...

-Merder ce type a tué tous ces gens parce qu'on le considérait comme quelqu'un de dérangé, ce n'est pas une raison suffisante pour tuer des gens . Il a perdu ces valeurs en tant que Shinobi car sa haine a eu raison de lui.

Après mon discours, on pouvait voir dans mes yeux que j'étais horrifié par le message du vieil homme . La peur que j'ai prouvait en vers cet homme était justifié, était un fou qui tuait pour le plaisir . À cet instant je venais de comprendre qu'un Shinobi devrait se battre contre sa haine à lui avant celle des autres . Après tout ça mon partenaire rajouta qu'avec ce rouleau notre mission était accomplie avec brio et que l'heure était venu pour nous de renter à Konoha . Il ajouta qu'il était heureux d'avoir pu faire cette mission avec moi .

-Ta joie est partagée car moi aussi j'ai bien aimé fait cette mission avec toi . J'espère que nous pourrons faire une autre mission ensemble à l'avenir . J'ai une idée je vais planter le kunai qui a servi à tuer ce fou ici pour que les âmes des défunts qui étaient tuées par cet homme puissent retrouver la paix .

Nous décidâmes de rendre au village, mon frère d'armes me remit le rouleau . J'étais heureux que la mission soit terminée maintenant la chose impérative que je devais faire étais de me soigner .

Code:
Poste de conclusion pour ma part et merci pour cette magnifique mission Kōrō
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Des esprits hante un petit village du pays du feu [Rang C coop Nara Kōrō]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-