N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Faire un choix [PV Yamanaka Meia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 45
Rang : C

Message(#) Sujet: Faire un choix [PV Yamanaka Meia] Dim 29 Juin 2014 - 15:48

Malgré sa résolution de laisser le restaurant familial à la charge de ses deux frères ainsi que de sa sœur pour embrasser sa vie de shinobi, Tanjiro, de temps à autre, leur rendait service en travaillant dans « la fierté de la famille » : le restaurant Akimichi, installé à Konoha depuis sa création, ou peu s’en fallait. Et c’était précisément ce qu’il faisait en ce jour : chargé du service, Tanjiro allait et venait sans cesse entre les tables, servant des assiettes pleines et retirant les vides, infatigable. La tâche pouvait sembler ingrate pour celui qui devait être, du moins sur le papier, le propriétaire officiel de l’établissement : étant l’aîné, le restaurant lui était revenu de droit lorsque la nouvelle de la mort de ses parents était parvenue, au retour de la dernière expédition au Pays des Cendres. Si ils avaient péri au cœur des combats ou prisonniers de la tempête de Phosphore du désormais tristement célèbre Meteora, personne ne le savait, mais les faits étaient arrivés, bruts : ce serait à Tanjiro de prendre la relève.

Jusqu’à présent, il s’en était bien sorti, déléguant habilement les tâches à ses frères ainsi qu’à sa sœur, se détachant peu à peu de sa responsabilité. Ils étaient à présent capables de tenir l’établissement seuls… ou presque. Sa rousse de soeur venait de surgir par la porte de la cuisine :

    - Tan’ ! On a besoin de toi en cuisine, je te remplace ici !

Un soupir échappa à Tanjiro. C’était généralement le problème : un trop grand nombre de clients, associé à des demandes de plats spécifiques et encore mal maîtrisés par sa fratrie, et c’était la débandade en cuisine. Ils finissaient toujours par s’en sortir, bien sûr, mais la qualité du service était réduite – excepté quand l’aîné était dans les parages pour corriger le tir. La plupart du temps, il préférait laisser les autres en cuisine : il considérait que sans pratique, ils n’acquerraient jamais l’assurance nécessaire pour gérer le stress des fourneaux. Néanmoins, en situation d’urgence, il se résolvait à agir pour soulager ses frères et associés.

Les frères, honteux, avaient détourné le regard à l’arrivée de Tanjiro, mais n’avaient pas tardé à se remettre à la tâche à ses côtés, conformés par sa présence. En vingt minutes de travail acharné de l’aîné, la situation redevint finalement gérable : il considéra donc qu’il pouvait remettre les cuisines aux mains de ses frères et de sa sœur tandis qu’il reprenait le service en salle. Apportant lui-même le dernier plat qu’il venait de préparer, il se retrouva bientôt à quelques pas de la femme attablée qui avait passé commande.

A sa vue, le jeune homme ressentit un léger trouble : il fallait dire que malgré le fait qu’elle avait certainement passé le cap de la trentaine, elle était une très belle femme, avec une chevelure flamboyante et des attributs d’une taille impressionnante – rivalisant peut-être avec ceux des femmes du clan Akimichi, sans posséder la corpulence associée. Tanjiro mit un point d’honneur à éviter lesdits attributs du regard pour ne regarder la femme que dans les yeux : c’était le moindre des respects dûs au client.

    -Madame ? Voici ce que vous avez commandé…

Le plat fut déposé sur la table, Tanjiro déjà prêt à repartir. Un regard lui apprit que le restaurant commençait à se vider ; les tables occupées restaient peu nombreuses, comparé à la situation au moment où il avait été appelé. Tout le monde semblait également servi : quelques instants de calme s’annonçaient. Adressant un large sourire à la femme dans une expression digne de celle d’un enfant, le jeune homme se prépara à prendre congé :

    - Au nom de tout le personnel, je vous souhaite de profiter de votre repas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 933
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Faire un choix [PV Yamanaka Meia] Dim 29 Juin 2014 - 19:19

Une journée parfaitement ordinaire. Notre protagoniste préféré a occupé toute sa matinée à un entraînement intensif. Encore et toujours cet entraînement afin de développer une nouvelle technique lié à la vapeur. Elle a d’ailleurs profité d’avoir une matinée libre pour la consacrer uniquement à cela. À force d’acharnement, les résultats se font sentir. D’ici quelques semaines encore, son nouveau jutsu sera au point et elle pourra reprendre ses petites habitudes. Car oui, à cet âge-là, les seules fois où l’on s’entraîne, c’est soit pour ne pas perdre la main, soit pour acquérir un nouveau jutsu.

C’est donc après une matinée riche en dépense qu’elle est rentré chez elle aux environs de midi. Seulement, la voilà seule, sens une seule personne pour lui tenir compagnie. Depuis que son mari est parti, la Yamanaka ne compte plus les moments où elle se retrouve seule, ce qui était avant très rare. La seule autre personne partageant cette maison avec elle se trouve être en mission. Depuis la promotion au grade de Jônin de sa fille, Meia ne la voit plus très souvent. Cette dernière commence à prendre beaucoup de poids dans le village et de ce fait, énormément de missions lui sont confiées, laissant sa mère seule une fois de plus.

Seulement, la Dame de Konoha ne compte pas manger ici-même. Malgré qu’elle soit seule, elle préfère tout de même manger en extérieur que seule chez elle. Au moins, ça lui évitera de préparer à manger, ce qu’elle n’a absolument pas envie de faire actuellement. C’est dans cette optique qu’elle se change, troquant sa tenue de Jônin pour des habits de tous les jours. Bien sûr, elle en profite pour se refaire une petite retouche maquillage et coiffure, vu qu’elle se trouve à proximité de la salle de bain. Une fois tout cela de fait, elle quitte son domicile en prenant bien soin de tout fermé à clé. Sans aucune hésitation, elle prend la route d’un restaurant où elle est allée plusieurs fois ces dernières semaines. Selon ses souvenirs, il s’agirait d’un restaurant tenu par une famille du célèbre clan Akimichi.

Après une dizaine de minutes, la konohajin aux cheveux rouges flamboyant arrive à destination. Comme à son habitude, elle pénètre dans les lieux et va directement se placer à une table près d’une fenêtre. Une table pour deux, mais qui n’accueillera qu’une seule et unique personne aujourd’hui. Observant par la fenêtre, la Dame attend patiemment le repas qu’elle venait de commander. Une commande qui ne tard d’ailleurs par arriver, faisant revenir Meia à la réalité. La voilà tombant nez à nez avec un jeune homme qu’elle n’avait jamais vu. Un serveur qu’elle n’avait jamais croisé en ces lieux. Après avoir déposé le plat, le garçon lui souhaite un bon repas. Une attention qui fait apparaître un petit sourire sur le visage de la Jônin. Attrapant sa fourchette, elle prend la parole en direction du jeune garçon.

- Merci bien jeune homme.

Des remerciements étant là par pure politesse. Une valeur que Meia apprécie beaucoup. Seulement, avant que le garçon ne s’en aille, la femme aux cheveux flamboyants reprend une nouvelle fois la parole.

- Dites-moi… vous êtes nouveau ? C’est la première fois que je vous vois ici…

Portant sa fourchette à sa bouche, la Konohajin déguste le goût de ce plat. La voilà comblé de ses attentes ! Aucune chance qu’elle regrette d’être venue ici maintenant.

- Mmmh ! Ce plat est succulent !

Puis, elle reporte son regard sur son interlocuteur, attendant impatiente d’en savoir plus sur lui. Maintenant qu’elle a mis la main sur lui, elle ne compte pas le lâcher. Que voulez-vous, la Dame de konoha est en manque de compagnie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 45
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Faire un choix [PV Yamanaka Meia] Lun 30 Juin 2014 - 23:22

Tanjiro était sur le point de se retirer pour laisser la femme savourer tranquillement son repas lorsqu’elle manifesta le désir d’engager la discussion. La chose n’était généralement pas aisée avec des serveurs, aux heures de travail, qui devaient jongler entre les plats et voler entre les tables en moins de temps qu’il n’en fallait pour le dire. Cependant, un nouveau coup d’œil à la salle du restaurant lui permit d’être sûr que prendre quelques minutes pour converser avec cette femme –par intérêt, et également pour ne pas lui manquer de respect en expédiant sa question – lui était possible. Par ailleurs, l’heure habituelle du repas à Konoha était bien passée : peu de nouveaux clients arriveraient, s’il devait en arriver.

Arborant toujours un large sourire, Tanjiro se ravisa donc, choisissant de rester quelques instants pour converser avec cette femme et cliente. Hésitant un bref instant, le jeune homme finit par tirer légèrement la chaise se trouvant en face de la femme aux cheveux roux, avant de s’y asseoir. Cela pouvait sembler intrusif, mais quitte à rester pour discuter avec elle, ce serait toujours moins intimidant ou embarrassant que rester debout. Et après tout, c’était elle qui avait engagé la conversation : elle était sûrement à la recherche d’un peu de compagnie.

- Je vous remercie pour ce compliment. Je le transmettrai au personnel en cuisine, cela leur fera sûrement très plaisir ! Ils sont le fondement de cet établissement, vous savez !

Les compliments ne nécessitaient pas d’être transmis en réalité, puisque c’était Tanjiro lui-même qui avait réalisé le plat. La base en était du poisson : les plats aux produits de la mer étaient définitivement ses favoris – aussi bien à préparer qu’à manger. Quelques légumes finement coupés, une sauce dont il a le secret, et on aboutissait à des plats succulents comme celui que la rousse était en train de manger !

- Quant à votre question… je suis loin d’être nouveau ici ! A vrai dire, je suis même le propriétaire officiel de cet établissement depuis quelques temps.

Une ombre passa sur le visage de l’Akimichi l’espace d’un instant, mais il se reprit vite :

- Plus jeune, j’ai travaillé aux cuisines lorsque ma famille a aménagé ce restaurant peu après la création du village. Je servais parfois, mais c’était assez rare.

Après tout, cela faisait des années que Tanjiro était officiellement considéré comme un Genin du village de la Feuille. Au moment de la fondation de Konoha, il possédait des connaissances suffisantes concernant la maîtrise du chakra, ainsi que quelques techniques basiques de son clan. Cela lui avait permis d’obtenir ce grade passivement, mais jusqu’alors, il ne s’était jamais vraiment intéressé à la vie de shinobi.

- Puis j’ai formé les jeunes de ma famille aux fourneaux et au service. Ils s’en sortent bien désormais ; je ne viens plus que de temps à autres, pour aider.

A moins que ce ne soit par peur de commencer une nouvelle vie ? Un doute le saisit soudain.

- Je ne me satisfais plus de cette vie, alors ces derniers temps, j’ai souhaité, disons, évoluer.
Le problème était qu’il ne savait pas vraiment comment s’y prendre.

Soudain en proie au gène alors qu'il se rendait compte qu'il venait d'exposer ses problèmes du moment, Tanjiro tenta maladroitement de changer de sujet :

- Et qu'est-ce qui vous amène ici ? Le simple plaisir de profiter d'un bon restaurant Akimichi ?

Son sourire, toujours chaleureux, avait quelque chose de moins assuré que d'habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 933
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Faire un choix [PV Yamanaka Meia] Jeu 3 Juil 2014 - 20:08

À peine a-t-elle vu le garçon tirer la chaise qu’un petit sourire est venue se peindre sur son visage. Ce garçon n’hésite donc pas à prendre ce genre d’initiative, ce qui n’est absolument pas pour déplaire à la Dame. Peut-être a-t-il compris qu’elle est en manque de compagnie et que c’est en partie pour cela qu’elle a engagé la conversation… C’est fort probable en effet. C’est donc avec une joie légèrement dissimulée que la Jônin écoute les réponses de son nouvel interlocuteur. Dégustant délicatement une noix de st.jacque, elle apprend que le jeune garçon compte transmettre les compliments aux personnelles de cuisine. Une petite attention qui ravit encore un peu plus Meia.

Cependant, la suite de ses révélations remplace instinctivement son sourire par une expression d’étonnement pure. Elle n’arrivait tout simplement pas à y croire. Un garçon aussi jeune, propriétaire d’un restaurant ? Sur le moment, elle est partagée entre un sentiment d’admiration et d’hésitation. Admirative car au fond, même elle ne se sentira pas capable de gérer un restaurant à son âge, mais hésitante à le questionner plus sur le sujet. Car oui, même si ça n’a duré qu’une microseconde, la femme aux cheveux flamboyants a bien remarqué que le garçon garde quelque chose de désagréable en lui. Seulement, elle décide de le laisser terminer tout en dégustant son plat aux saveurs exquises.

Une chose est sûre, ce garçon n’hésite pas à parler de son histoire. Quelque chose qui n’est absolument pas pour déplaire à la Yamanaka. Au contraire, cela permet d’avoir une conversation plus que constructive. C’est donc sans le questionner davantage qu’elle apprend de nombreuses choses sur lui. Comme par exemple le fait qu’il travaillait au départ aux cuisines puis qu’il a ensuite formé ces frères et sœurs aux différents rôles qu’on peut avoir dans un restaurant. Au final, il ne vient ici que de temps en temps pour aider, ce qui explique enfin le pourquoi du comment elle ne l’avait jamais vu. En effet, ça ne fait pas très longtemps que la Yamanaka vient ici. Dès sa première visite, les jeunes devaient déjà s’occuper du restaurant de façon quasi autonome.

Seulement, une chose vient capter encore plus l’attention de Meia. Que voulait-il dire par là ? Il est vrai qu’à son âge, on rêve de faire des choses extraordinaires et de trouver sa voie. Rien de bien grave en soi, il n’a juste pas trouvé le chemin qu’il doit prendre. À son âge, elle, elle savait déjà très bien quelle voie elle allait prendre et elle ne le regrette absolument pas. Malheureusement, elle n’a pas le temps de lui répondre puisqu’il semble vouloir changer de sujet. Une chose inconcevable pour la Yamanaka. Instinctivement, après avoir avalé soigneusement sa bouché, la Dame lui répond sans hésitation.

- En partie oui. Disons que ma famille n’est actuellement pas là, donc je me suis dit qu’aller dans ce restaurant serait plus intéressant que de manger seul chez moi… Et on dirait bien que j’avais raison.

Sur cette fin de phrase, Meia offre un léger sourire à son interlocuteur. Puis, tranquillement, elle porte son verre à sa bouche afin de prendre une gorgée. Tout ça, avant de reprendre la parole à propos d’un sujet qui n’est pas encore clos à son goût.

- Mais dis-moi… Comment cela se fait-il que ce soit toi et tes frères qui vous vous occupiez du restaurant ? Si tu es le plus vieux, je me demande quel âge ont les plus petits… S’occuper d’un restaurant à votre âge est quelque chose d’impressionnant, vraiment.

Prenant une nouvelle bouchée, elle attend d’avoir pleinement savouré avant de reprendre encore une fois.

- Tu ne te vois donc pas à la tête de ce restaurant pendant toute ta vie ? C’est compréhensible… mais vers quelle voie voudrais-tu évoluer ? C’est là la vraie question et tu es parfaitement en droit de vouloir trouver le chemin de ta vie. C’est tout à fait normal à ton âge.

De par son âge et son expérience, la Dame sait donner de très bon conseil quand elle le souhaite. Elle espère sincèrement l’être pour lui en tout cas. Cependant, un détail vient de lui revenir en tête. Instinctivement, son visage prend une expression de surprise mélangée à de la honte. Elle qui est très porté sur la politesse, voilà qu’elle en oublie la plus banale.

- Oh… J’ai oublié de me présenter ! Que c’est impoli ! Je m’appelle Meia, Jônin à la tête du clan Yamanaka. Mille excuses pour mon manque de politesse ! Et toi, comment t’appelles-tu ?

Un membre du clan Akimichi assurément, mais ce qui l’intéresse, c’est surtout de mettre un prénom sur ce visage. Une personne qu’elle n’oubliera jamais, comme toutes les personnes qu’elle a rencontrées d’ailleurs. Là est l’avantage d’être une Yamanaka et de pouvoir stocker ses propres souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 45
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Faire un choix [PV Yamanaka Meia] Sam 5 Juil 2014 - 18:56

Tanjiro éprouva une double satisfaction lorsque la femme commença à lui répondre : en toute vraisemblance, elle était satisfaite qu’il se soit accordé le droit de s’asseoir à sa table. Bien sûr, il avait cru percevoir que c’était ce qu’elle souhaitait, mais on ne pouvait jamais être sûr de ce genre de chose. L’autre aspect de sa satisfaction – presque de son soulagement – était qu’elle répondait effectivement à sa dernière question, oubliant peut-être ce qu’il avait dit auparavant. Malheureusement, il déchanta rapidement alors que les questions fusaient. Evidemment. Pourquoi en avait-il dit autant ?

Tanjiro répondit rapidement à la question concernant son identité – peut-être pour gagner un peu de temps, avant même d’avoir vraiment réalisé l’ampleur de ce que la femme venait de lui dire.

- Quant à moi, je suis Tanjiro, du clan Akimichi !

Un petit moment de flottement suivit alors qu’il réalisait qu’il se trouvait face à celle qui était la tête du clan Yamanaka. Soudain intimidé, il sentit qu’il devait dire quelque chose rapidement.

- C’est… c’est un grand honneur pour moi de vous rencontrer, madame… si j’avais su qui vous étiez, jamais je –

Tanjiro s’interrompit, son visage se durcissant l'espace d'un instant alors qu'il ressentait un éclair de colère contre lui-même : ces considérations n’avaient pas lieu d’être ; il était trop tard, de toute façon. Et puis c’était la Yamanaka elle-même qui l’avait invité à la rejoindre. Elle lui avait même posé d’autres questions, et bien que cela ne le mette pas particulièrement à l’aise, il allait devoir y répondre. Mais la femme devait être quelqu’un d’expérience, pour être arrivée à la tête de son clan : peut-être pourrait-elle le conseiller ?

- Le fait que mes frères, ma sœur et moi nous occupions de ce restaurant est plutôt simple à expliquer : nos parents étaient deux shinobi du clan, et en tant que tels, ils ont dû prendre part à l’effort de guerre à Hai no Kuni.

Une ombre passa un instant sur le regard du jeune homme, mais il l’éclipsa bien vite. Il avait su faire son deuil correctement. C’était ce que ses parents auraient voulu qu’il fasse : qu’il continue à vivre dignement, sans pleurer chaque jour leur mort.

- Ils n’en sont pas revenus.

Ses frères et sa sœur avaient eu un peu plus de difficultés que lui à admettre la disparition de leurs parents. C’était peut-être parce qu’ils n’étaient pas nés, ou trop jeunes, lorsque la guerre avait fait rage dans le Pays du Feu. Ils ne devaient pas mesurer l’ampleur du risque d’être un shinobi. Tanjiro, lui, avait pu en avoir un aperçu, et ne l’avait oublié. Mais même en sachant cela, il était désireux de suivre la trace de ses aînés.

- En fait… officiellement, je suis un shinobi. Je maîtrisais déjà les bases du contrôle du chakra lorsque Konoha a été fondé, ainsi que quelques techniques spécifiques à mon clan. Ce statut m’a donc été accordé, mais je ne voyais pas l’intérêt de me lancer dans une vie de shinobi quand je pouvais profiter paisiblement du restaurant avec ma famille. Je dois l’admettre : j’aime cuisiner, la bonne nourriture, et voir les clients se satisfaire de leur repas me comble.
Mais ce n’était plus assez.

- Cependant, avec la disparition de mes parents, les choses ont changé. La place vide qu’ils ont laissée au village a besoin d’être remplie, et comme j’ai été formé aux arts shinobi, il semble que je sois tout indiqué pour cela.

Néanmoins, il n’y avait pas que cela.

- Et puis, je ressens le besoin de poursuivre leur œuvre. D’agir pour la protection de Konoha en tant qu’Akimichi. Trop peu de membres de mon clan choisissent la voie du shinobi, mais nos capacités peuvent être précieuses sur le champ de bataille.
C’était avec fierté que Tanjiro avait prononcé ces derniers mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 933
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Faire un choix [PV Yamanaka Meia] Lun 7 Juil 2014 - 18:44

Immédiatement, la Yamanaka obtient une réponse de son interlocuteur. Tanjiro, voilà comment se nomme le jeune Akimichi. Un nom à la fois peu commun mais qui va étrangement bien avec son nom de famille. Cependant, le visage du jeune garçon semble se teinter d’une expression de gêne, comme s'il comprenait petit à petit ce que la femme aux cheveux flamboyants lui avait dit. C’est donc en bafouillant à moitié qu’il annonce que c’est un honneur de la rencontrer. Une attitude qui fait immédiatement rigoler la Jônin. Elle ne pensait pas que son nouveau titre pouvait autant intimider la jeune génération… A vrai dire, elle n’avait pas encore conscience de son nouveau grade. Entre son entrée dans la Racine et sa nomination à la tête de son clan, Meia n’avait plus rien d’une Jônin basique, même si au fond, beaucoup la considère encore ainsi. Plus le temps passe et plus la Dame prend de l’importance dans son village et dans le monde Shinobi, ce qui n’est assurément pas pour lui déplaire.

Comme pour dissimuler son rire, elle vient poser délicatement sa main devant sa bouche. Puis, sans faire le moindre commentaire, elle continue d’écouter ce qu’a à lui dire son interlocuteur ayant changé de sujet. Voilà qu’il commence à lui dévoiler la raison de pourquoi il est le propriétaire de ce restaurant. Dès que les mots « Guerre d'Hai no kuni » et « Parents Shinobi » arrivent aux oreilles de Meia, son sourire disparaît aussitôt. Elle commence lentement à comprendre où il veut en venir. Doucement, elle pose ses coudes sur la table, joint ses mains et entrelacent ses doigts. Son regard vient instinctivement se planter dans celui du jeune Akimichi. Quand il lui annonce qu’ils ne sont jamais revenus, l’expression de la femme aux cheveux flamboyants se veut immédiatement plus douce. Un regard compréhensif et maternel vient se glisser en direction du restaurateur.

Il continue alors dans sa lancée, lui expliquant qu’il est formé aux bases des jutsu Shinobi et qu’il maîtrise même certaines techniques. Une révélation qui attise la curiosité de la Yamanaka. Il veut suivre la voie de ses parents, là est-ce qu’il entendait par évoluer tout à l’heure. Un léger sourire vient de nouveau se glisser sur le visage de la Dame alors qu’elle écoute encore son interlocuteur, sans avoir changé de position. Une fois sa tirade terminée, elle croise les bras en lâchant un petit soupire, le tout, en gardant son petit sourire.

- Suivre la voie de tes parents est un objectif très noble et respectable. Ce sont les personnes telles que toi qui finisses par être des éléments importants du village. Si tu penses que telle est ta voie, alors tu n’as pas à hésiter.

En voulant suivre la voie de ses parents malgré leur mort, il sait déjà que la mort est quelque chose qui fait partie du monde Shinobi. Une chose primordiale pour les jeunes pousses du village. Une chose qui le fera sortir du lot et qui deviendra une force pour lui.

- Il est vrai que la plupart des Akimichi s’occupent de restaurant et ne s’attèle pas aux arts Shinobi… mais ceux qui le font sont toujours des éléments importants de la feuille. La capacité de ton clan est une des plus sous-estimés du monde. Or, c’est aussi l’une des plus puissantes et impressionnantes.

Avec toute cette histoire, elle en avait presque oublié son repas. Comme pour se rattraper, elle agrippe sa fourchette et prend une nouvelle bouchée. Une fois celle-ci avalé, elle reprend en d’adressant une nouvelle fois à l’Akimichi.

- Si c’est vraiment ce que tu veux, je pourrais éventuellement t’aider dans cette voie. En seulement quelques instants, j’ai déjà repéré le potentiel que tu dégages et j’aimerais m’assurer que devienne bien ce que tu mérites d’être.

Sous quelle forme veut-elle l’aider ? Elle-même ne le sait pas. Peut-être en devenant sa Sensei officielle… Après tout, elle a largement le temps de s’occuper d’une équipe maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Faire un choix [PV Yamanaka Meia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Centre Ville-