N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Le Triumvirat se réunit [ PV Kamejiro, Kakeshou, Odin, Nora, Yuki ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 724
Rang : A

Message(#) Sujet: Le Triumvirat se réunit [ PV Kamejiro, Kakeshou, Odin, Nora, Yuki ] Mar 1 Juil 2014 - 15:45

« Ça fait tellement longtemps que j'ai oublié la douleur de ne pas avoir de nom. Nous avons tous un nom que nos amis utilisent pour nous appeler, mais je n'en avais aucun. Cette douleur. »



Le palais semblait totalement endormi et pourtant ma nuit ne faisait que commencer. Il était temps pour le Shûkaï de se décider sur ses axes à suivre ainsi que son comportement vis à vis des autres nations et tout un tas de choses. Beaucoup de paperasses, très peu d'actions, néanmoins nous étions obligés de faire une telle mise au point. L'ennemi allait surement refrapper à nos portes et réfléchir à des alliés ne serait surement pas une mauvaise idée.
Il n'y avait pas un bruit dans mon bureau, pas une lumière non plus, je me contentais d'observer la capitale de ma baie vitrée. Mon œil gauche scrutait les moindres détails de la cité, les quelques lumières encore présentes, le peu d'animation qu'il en restait. Il y avait tant à faire ici, un réel potentiel somnolait dans cette cité et il était temps de le faire éclater aux grands jours. Décidant de quitter la pièce, il était temps pour moi de rejoindre la réunion, attrapant ma cape je fermais doucement la porte derrière moi, certains de mes invités dormaient à poings fermés.

Le long corridor était bercé par la noirceur de la nuit, une ambiance que j'appréciais totalement. Mes pas résonnaient légèrement dans le couloir, bien que ces derniers ne soient pas dès plus lourds, mon regard quant à lui fixait le peu de lumière présent à la fin de ce dernier, c'était la sortie. M'y engageant je me retrouvais désormais dans une autre partie du palais, réservé aux Capitaines et Bras Droits, il fallait montrer patte blanche pour y accéder. Oui, même moi. Chose faite et me voilà désormais dans une pièce immense, une table ronde était là et occupé centralement cette salle. Six sièges y étaient disposés un pour chaque capitaines et son bras droit. Etant le premier arrivé je prie place dans un silence total. C'était l'occasion parfaite pour commencer à réfléchir à mes futurs mots. Il y avait tant à dire, tant à faire pour cette nation, est-ce que mes collègues allaient partager mes avis ? Dans le fond le Triumvirat était-il sur la même longueur d'onde ? Difficile de le dire, nos caractères étaient bien différents et certains étaient plus dociles que moi.

La pièce semblait totalement décorée pour l'occasion, derrière les sièges des capitaines se trouvaient leur portrait accrochés au mur. Mon faciès semblait faire peur, on y voyait comme un air démoniaque en moi. Ce n'était pas faux, mais était-ce le seul trait de ma personne ? Triste de juger une personne en une seule expression. Nozarashi était accrochée à ma ceinture et très rapidement je vint la poser sur la table, c'était désagréable d'être assis et de porter un sabre. J'espère que les autres ne me poseront aucune question, la perte de mes capacités héréditaires étaient déjà assez douloureuse comme ça.
Puis quelques pas se firent entendre, le reste des protagonistes arrivaient, une petite pulsion d'excitation me parcouru, les choses sérieuses allaient commencer.
* Tu comptes me les présenter ? *


Encore cette voix, Nozarashi se voulait bavarde aujourd'hui. Tais-toi, personne ne doit savoir que tu es habité et que tu peux me parler. Bien sûr seule moi pouvait l'entendre, néanmoins cela pouvait peut-être se lire sur mon visage et ce n'était pas bon. On ouvrit la porte, mon faciès se ferma. La réunion allait commencer ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3960
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Le Triumvirat se réunit [ PV Kamejiro, Kakeshou, Odin, Nora, Yuki ] Mer 2 Juil 2014 - 10:29

La nuit était fraîche, encore printanière malgré que l'été est installé son voile de chaleur. Perchée sur le balcon de mon appartement, j'observais les étoiles pensives et soucieuses à la fois, je prêtais un œil attentif à la ville en contrebas par coup d'œil régulier.

Tout était calme ce soir-là, beaucoup plus calme depuis la petite visite inopportune des nukenins. Shio et Kakeshuou Sama avaient fait en sorte que la sécurité soit renforcée au sein même du village. Nora m'avait même ordonné de faire subir des interrogatoires à chacun de nos shinobis pour éventuellement déceler de nouvelles taupes ... Mais cela n'avait rien donné.

L'horloge du clocher sonna alors dix coups ... Dix heures ... La réunion allait pouvoir commencer et alors que les dernières lueurs du jour s'effaçaient timidement à l'horizon, je descendais de mon piédestal pour me diriger vers vaste pièce blanche afin de me changer, m'habillant d'une tenue sobre et sombre avant de couvrir l'ensemble de mon corps d'une longue cape de la même teinte.
Mon visage dissimulé par la large capuche de cette dernière, j'étais fin prête à partir, pourtant, une dernière chose me retenait dans l'appartement.

Avisant un petit flacon sur le comptoir de la cuisine ainsi qu'une seringue, je m'approchais finalement de cette dernière avant de les saisir discrètement et de les glisser dans ma manche.
Il était temps de faire route vers le lieu du rendez-vous, aussi, je quittais mon chez-moi pour me rendre dans cet endroit tenu jusqu'alors secret. Il y a quelques jours, on m'avait fait passer une visite médicale assez particulière ayant pour but d'analyser la disposition si caractéristique de mon iris. Si Shio n'avait eut qu'a montré patte blanche et un laissé passer, les gardes se plongèrent eux sur mon visage avant de faire passer juste devant mon œil droit un curieux anneau qui émit quelques bips avant qu'une faible lueur verte ne s'éclaire et que l'on m'annonce que je pouvais passer.

Petit hochement de tête en signe de remerciement et voilà qu'à mon tour, je m'engouffre dans la salle circulaire.
Seule une personne est présente pour le moment et en l'apercevant, je retire délicatement ma capuche et dégage m'a longue chevelure avant de retirer ma cape et de sourire à l'intention du capitaine du Buki :


"Bonsoir Shio !"


Un léger sourire plus tard, je regarde une nouvelle fois la pièce circulaire avant de finalement aviser le portrait de Nora et de m'installer à côté de la chaise de cette dernière.
Nouveau coup d'œil circulaire sur la pièce, puis finalement, je me lève et m'approche de Shio, profitant que nous soyons encore seuls. Je murmure alors :


"Je t'ai amené un antidote ... Les poisons d'Oni ne sont pas à prendre à la légère..."


Je ne vais pas faire référence à la façon dont-il à reçu ce dernier et aux premiers soins qu'il a reçu de son assistant qui sont sans doute très bon, mais je préfère m'assurer moi-même qu'il n'a plus aucun poison dans l'organisme.
Je lui lance alors un regard insistant et inquiet à la fois tout en sortant la seringue de ma manche :


"Ça ne prendra qu'une seconde vraiment ! Tu veux bien remonter ta manche s'il te plait ?"


Autant le faire avant que les autres n'arrivent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 816
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Le Triumvirat se réunit [ PV Kamejiro, Kakeshou, Odin, Nora, Yuki ] Mer 2 Juil 2014 - 19:08

Il était temps. Une réunion rassemblant les grandes têtes du Shûkai. Beaucoup de choses devront être posées sur la table. Nous devions notamment parler du cas de Kumo – concernant l’individu ayant semé le trouble à l’entrée principale – mais aussi des différentes alliances que nous pourrions faire dans les semaines à venir. Nous devions être au top pour les évènements futurs et le Shozaichi avait encore un long chemin à parcourir bien qu’il jouissait déjà d’un potentiel peu commun. J’étais au sommet du Palais du Triumvirat, les bras croisés dans le dos contemplant l’horizon et les nombreux Shinobi présent au sein de la nation. Bien plus qu’une nation, nous étions une grande famille. J’étais dans la branche dure du Shûkai : j’avais ordre de les protéger au péril de ma vie. Je n’aimais pas trop mourir pour autrui : j’étais du genre solitaire mais depuis mon entrée ici, mon caractère changeait peu à peu… Je devenais plus sage, plus réfléchis tandis que ma brutalité au combat ne cessait de croître…

Une alarme retentit près de moi : il était temps d’y aller. J’espérais ne pas attendre trop longtemps et qu’il y avait déjà les Capitaines et leur Bras Droit. Je me laissais tomber dans le vide, tendant les bras vers l’extérieur en signe de croix puis je fis un petit salto pour enfin atterrir sur mes jambes. J’ouvris la porte qui grinçait et rentrai dans l’enceinte du bâtiment afin de longer les couloirs sombres. Mes pas résonnaient à l’intérieur faisant écho jusqu’au bout de celui-ci. Mais au bout d’un instant, je m’arrêtai net : une lumière sortait de la salle de réunion dans laquelle nous étions tous convoqués. Il y avait déjà quelqu’un : étais-je finalement en retard ?

Je commençai à presser le pas tandis que j’arrivais enfin sur place. Deux personnes présentes : Shio – mon Capitaine – ainsi qu’une fille que j’avais déjà rencontré auparavant et avec qui je n’avais aucun lien d’amitié particulier – même une certaine haine pour être honnête. Mais dorénavant, nous étions dans la même merde, et je devais laisser mes sentiments de côté. Celle-ci était d’ailleurs un peu trop près de mon Capitaine et ils semblaient tout deux avoir concocté quelque chose : je ne savais strictement rien de ce qu’il se passait, mais ce rapprochement me laissait tout de même perplexe. Je pris un air un peu hautain tout en me dirigeant vers la chaise sur laquelle j’allais passer de bonnes heures à parler.


    « Alors, on fait des petits coups en douce ? » Dis-je avec un sourire en coin tout en tirant ma chaise pour m’asseoir. « Les autres arrivent bientôt j’espère… Plus vite nous commençons, plus vite tout sera terminé et nous pourrons retourner vaquer à nos occupations. »

Je n’aimais pas réellement les réunions : blablater pendant des heures alors que nous pourrions nous trouver sur un terrain d’entrainement à essayer de mettre en œuvre de nouvelles techniques… C’était à la fois écœurant et frustrant ! Je m’adossai donc à ma chaise et mis mes pieds sur la table, juste à côté d’une petite pile de feuille et d’un stylo pour prendre des notes. Les mains croisées sur mon estomac, je fermai les yeux tout en patientant. S’il fallait attendre, autant que je sois à l’aise sinon celle-ci risquerait d’être longue et ennuyeuse…

    « Mon Capitaine, j’espère que vous êtes plus patient que moi dans ce genre de condition » Rétorquai-je sans ouvrir les yeux avec une pointe d’humour, oubliant la scène de rapprochement que j’avais vu précédemment…



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Kamui
Messages : 1835
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Le Triumvirat se réunit [ PV Kamejiro, Kakeshou, Odin, Nora, Yuki ] Jeu 3 Juil 2014 - 20:19

~ Et pourtant, la patience est une Vertu qu’il nous faudra avoir pour arme ! …

Des mots bien rudes, et si de telle façon que l’on put se croire dans un cours au sein d’une école. Telle une falaise dans l’encadrement de la porte, une nouvelle silhouette se présentait à l’audience, alors que le Bras-Droit du Buki venait toujours juste de prendre place. Sur sa stature, imposant et serein, l’arrivée de Kakeshuou Samui faisait presque office de sérénité et de sagesse. L’Ancien est là, la jeunesse la boucle. Un sacré dicton, pas vrai ?

Un peu plus tôt, le old timer se trouvait dans son bureau, en train de finir l’habituelle paperasse du jour. Il avait l’expérience de ce genre de travail, son gouvernorat à Yuki no Kuni pendant les années de prospérité de Kiri Gakure no Sato lui avait accordé le temps nécessaire pour se former et être au courant des nécessités pour assumer ce genre de fonction. De retour derrière un massif en chêne, le quinquagénaire comprenait que son avenir serait certainement là. Vieux, bien expérimenté, ses os finiraient comme vestiges d’une puissance mythique désormais disparue et comme mausolée au héros d’une nouvelle création dont il ne verrait pas le bout. Quoi, le légendaire Kakeshuou serait-il dépressif ? Loin de là ; l’homme n’est juste pas sûr de savoir quelle route il veut tracer. Sans doute a-t-il encore bien des choses à voir. Sans doute en a-t-il trop vu déjà … .
Le léger toc à la porte se suivit d’une main hasardeuse qui poussa l’objet pour présenter une timide frimousse. La gamine à peau sombre et aux cheveux couleur argent présentait ses fossettes et un sourire gêné. Dérangeait-elle le grand patron dans ses plans de conquête du monde ? Elle espérait secrètement que la raison de son entrée serait suffisante.

~ Il est bientôt l’heure, Kakeshuou-Sama … .
~ Merci, Inoshi. J’avais presque oublié … .

Revenant sur terre, l’esprit du vieux Jônin s’éloignait de plus en plus de ce papier sur le contrôle des frontières du Pays des Cascades. Il avait une chose bien urgente ce soir. Mais, se connaissant, il avait fait le choix de se munir d’une secrétaire qui le rappellerait à l’ordre et à ses devoirs. Chose faite ! Il était par ailleurs trop perdu dans ses pensées pour se montrer bougon ou rageux. Achevant sa lecture, et apposant sa signature en bas du document, un coup de tampon officiel fut suffisant pour clore cette histoire. Aux frontières, rien de neuf. Une bonne chose. Le tout était maintenant de régler les autres affaires courantes.
Mais cela, l’ancien combattant ne pourrait pas le faire seul. Et ce, malgré sa sagesse et sa grande expérience de la vie et des combats. Par ailleurs, il n’était pas seul maître à bord. Et même s’il avait conscience de ses responsabilités, il n’était pas homme à vouloir s’imposer sur une structure qui lui avait fait asile, à lui et à ceux de sa Race. Il se devait de rester sage, retenu, sérieux en toute circonstance. Cette réunion allait être le premier galet lancé sur le lac : il devait garantir qu’il y aurait ricochet et projets vers l’avenir, plutôt que rivalités entre factions. Car, après tout, là était le véritable danger qui sommeillait.

Sur ces pensées philosophiques, l’homme avait supporté sa masse, et avait fermé son bureau à clé. Direction : l’extrémité inverse du bâtiment, où la salle de réunion lui ferait retrouver le reste des membres du Triumvirat. Sans vraiment savoir si son propre Bras-Droit pourrait se rendre disponible, le vieux briscard avait la ferme intention d’aborder plusieurs points non négligeables. Les récents évènements appelaient à des premières mesures d’urgence, et l’homme voulait s’assurer que son point de vue serait partagé sur cette question. Mais ce n’était pas la seule chose : la désertion de deux membres du Shukaï à l’aube de sa création, l’existence de cette Alliance qui serait bientôt apprise par les autres Puissances Majeures Shinobis, la protection des frontières et la mise en place d’un Code de Lois pour légitimer la force de frappe de l’Alliance des Pays Neutres … . Il y aurait beaucoup à faire.

Ses pas le menèrent rapidement à ladite salle, et son regard d’un bleu glacé des banquises de Yuki no Kuni purent se poser sur l’assistance. La moitié des membres était déjà là ; mais il manquait encore un Capitaine. La Réunion saurait-elle commencer sans lui ? Incertitude ; ce qui fait la particularité de cette Alliance est justement la répartition de ses pouvoirs et fonctions en haut de la pyramide. Et s’il faut gérer les absents comme les impatients, la Réunion promet d’être agitée … .
Sur l’interpellation de ce début de texte, le Vénérable avait pris place, plaçant son majestueux derrière dans le fauteuil qui lui était attitré. Son regard refit un tour de piste.

~ Visiblement, il ne manque que Nora et mon Bras-Droit. J’ignore si Zessou pourra être parmi nous, il avait beaucoup à faire … . Mais nous saurons avancer sans lui. Le tout est d’aborder les bons sujets, et sans perdre de temps en conjectures et autres … n’est ce pas, Kamejiro ?

Prenant ses aises, le Capitaine de l'Ôdâ prenait un air plus sérieux, plus rebouté. L'homme savait que, bien qu'il n'y ait pas tout le monde, il fallait commencer les discussions sans attendre. Après tout, chacun pensait à ses propres activités, et voulait certainement en finir au plus vite. Sans vouloir imposer son autorité, Kakeshuou Samui était certainement celui qui avait le plus d'ancienneté et d'autorité dans son attitude et son physique. Qu'il montre la volonté d'entamer cette réunion ne le discréditerait en rien ... .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3960
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Le Triumvirat se réunit [ PV Kamejiro, Kakeshou, Odin, Nora, Yuki ] Sam 12 Juil 2014 - 9:03

La populace commence finalement à arriver. Tout d'abord avec le bras droit de Shio, puis avec Kakeshuou Sama. Bien rapidement et au vu des regards lourds d'insistances de l'ancien Konhajin, je regagne mon siège et me terre sur ce dernier dans un mutisme probant. Je ne me sens pas particulièrement à ma place, il faut dire et l'absence de Nora se fait pesante. C'est elle après tout ma capitaine, pourquoi elle me les laisse affronter seule.

Mon visage se tord d'une grimace prônant la réflexion, mais surtout la déception vis-à-vis de cette situation, mais je n'en marque rien de plus, préférant me murer dans une position respectueuse vis-à-vis de mes supérieurs.
J'observe chacun d'eux lorsqu'il prend la parole, puis finalement, je sens le silence, lourd et pesant se poser sur la salle de réunion. Des regards appuyés à l'intention de certains. Kakeshuou nous demande de donner notre avis personnel ... Il me lance un regard ... Dois-je prendre la parole ? Cela ne sera-t-il pas mal vu ? Je grimace une nouvelle fois intérieurement, puis je prends mon courage à deux mains et je me lève pour parler :


"Nora étant absente, je parlerais uniquement en mon nom !"


Soupir, je baisse un peu les yeux avant de poursuivre :


"La récente attaque des Nukenins prouve une chose ... Nous représentons une menace même pour les déserteurs ! Pourquoi ? Je n'en sais rien, mais si les parias sont à même d'établir ce genre de relation avec notre pays qui pourtant à tout pour les accueillir sans qu'ils se sentent oppresser ... Je n'ose imaginer ce que pensent les autres grands pays de notre monde ..."


Nouveau silence suite à mes paroles, mais je vois que personne ne m'interromps aussi, je choisis de continuer :


"Je pense qu'il est primordial que nous commencions à établir un rapport amical avec certaines autres nations. Je vais parler en mon âme et conscience en omettant Kumo de cette discussion, car compte tenus de mon passé avec ce pays, je ne serais pas en mesure d'être équitable dans ma réflexion. Mais Konoha a envoyé Yusuke en émissaire chez nous pour établir un contact. Ils nous ont tendu la main, certes, la mauvaise, mais ils ont tenté de faire un pas vers nous ! Je pense que nous devrions leur rendre la pareille en ne nous faisant pas tromper par un membre douteux imbu de sa personne ... "


Je reprends ma respiration quelques secondes tout en observant les faciès des différents participants avec un regard tout particulier pour le membre de sa famille. Je cherche d'une certaine façon une approbation dans ce que je viens de dire et une invitation à continuer. Malgré tout, je continue à parler :


"Je pense également à Suna qui s'est toujours montré très ouvert et non concerné par l'exploitation que faisaient les grandes nations des pays neutres. Avoir des alliés pourraient vraiment être un avantage pour nous !"


Je pense en avoir fini à présent, aussi, je me réinstalle dans mon siège et j'attends la suite.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin de Kiri
Messages : 497
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Le Triumvirat se réunit [ PV Kamejiro, Kakeshou, Odin, Nora, Yuki ] Dim 13 Juil 2014 - 16:42

    -Faux. Suna était dirigé par un homme dont le seul et unique but était d'étendre l'anarchie qui régnait dans la Ceinture, voilà pourquoi le Sable n'a jamais été conquérant. Je pense que le Joho possède ces informations, quelque part dans ses dossiers... encore faudrait-il les ouvrir.


Elle ne s'était pas présenté ni même ne s'était arrêté alors qu'elle emboîtait le verbe à la jeune Samui. Cette réunion ne devait en aucun cas virer à la douce mascarade idéaliste, voilà pourquoi elle avait décidé d'écourter son séjour. Les travailleurs attendraient pour lui serrer la main.

J'avais attaqué très fort, et dans un style très agressif, mais la faim justifie les moyen. Cette alliance, déjà fragilisée par l'ingérence de ses meneurs, ne devait pas suivre les quelques niaiseries qu'on chuchoterait ici. Il fallait être fort, et non pas rester vague, lancer des "alliance" par-ci par-là, et encore moins foncer tête baisser, ou plutôt, se jeter dans la gueule du loup. Ici l'idéal n'a rien d'un battant, mais est bel et bien enfantin.

    -Nous sommes lancés sur la politique internationale, tant mieux, c'est ce qui nous intéresse le plus. Parce que bon, je pense que si chacun y met du sien et fait comprendre aux veuves, soeurs, ex et autres qu'ils règlent leurs affaires en privé, notre ville ne sera plus jamais inquiétée. Pour le sabreur, j'en tire des leçons, notamment celle qu'en effet, l'Oda s'occupera DIRECTEMENT de ce genre de dossier et ne laissera pas le jeu clanique entrer en scène, à l'avenir. A présent, je suis sûre que le clan Samui voudra s'occuper de Yusuke jusqu'au bout, et je fais confiance au Capitaine de l'Oda et à sa nièce pour ça. Ne possédant que très peu d'informations, il n'est pas un danger, à moins qu'il fasse, lui aussi, apparaître des portes imaginaires.

    Pour Konoha, je crois savoir que le Rokudaime est "en voyage", tant mieux, il laisse son village dans la faiblesse d'un Triumvirat que nous devrons savamment manier pour arriver à des fins convenables. Peut-être Kamejirô pourrait-il nous renseigner sur les trois qu'on nomme "Intendants ?". Et peut-être pourra-t-il confirmer quand je dirai que seul le Rokudaime pourrait se mettre en travers de notre chemin. Le trouver est nécessaire. Cela reste secondaire, mais pour ce qui est du Triumvirat, le Shûkai possède un très bon duo politique à même de le faire flancher.

    Le dossier Suna est le plus simple. Il nous suffit de sonder le pouvoir qui s'y trouve, et d'agir en conséquence. En revanche, c'est pour Kumo que je reste indécise. Ils sont les alliés de Konoha, et si nous arrivions à les mettre de notre côté, ils resteraient une menace potentielle capable d'embarquer la Feuille contre nous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 10
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Le Triumvirat se réunit [ PV Kamejiro, Kakeshou, Odin, Nora, Yuki ] Dim 13 Juil 2014 - 19:45

Elle avait entendu nombre de paroles, et elle s’était donc arrêtée pour ne pas interrompre les discours en cours, qui s’étaient rapidement succédés. Le dernier en date fut celui de l’apparent Bras droit de l’Odâ. Elle avait parlé avec une certaine aisance, et avait rejoint tous les autres dans le sens où tout ce qui avait été dit était très intéressant. Nora sourit, l’Alliance prenait un bon pli. Les bases commençaient à être solides.
    « Trois hommes sont plus difficiles à manipuler qu’un seul. »
Son apparition n’avait pas été ponctuelle, et la jeune femme s’afficha avec un sourire toujours aussi idiot, s’excusant sans doute ainsi de son retard. Puis elle trébucha, avant de s’écrouler lamentablement, laissant tomber une dizaine de feuilles d’un dossier. Elle s’empressa de tout remettre à sa place, puis se releva en ricanant.
    « Désolée hein… Continuez, faites comme si j’n’étais pas là ! »
Elle prit place, tout en continuant de remettre ses feuilles dans l’ordre. Et toujours avec son sourire idiot pourtant affiché sans gêne sur son visage. Les deux autres Capitaines étaient présents, et les trois Bras droits également. Cette réunion allait sans doute être d’une importance capitale, surtout vu les sujets abordés. Si pour l’instant Nora n’avait encore quasiment rien dit, une chose était sûre : elle n’avait rien manqué et ne manquerait rien de cette réunion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 816
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Le Triumvirat se réunit [ PV Kamejiro, Kakeshou, Odin, Nora, Yuki ] Mar 15 Juil 2014 - 15:55

La réunion avançait : lentement, mais elle avançait. Le point principal évoquait n’été autre qu’avoir une Alliance pour pouvoir compter sur une autre nation en cas de coup dur. Pour ma part, je n’étais pas d’accord à l’heure actuelle. Je retirai mes pieds de la table et me laissai partir en avant pour m’accouder sur la table et être attentif à ce qu’il se disait. Concernant les alliances, je comptais tout de même émettre mon opinion, qu’elle soit entendue ou non.

    « Pour ma part, une alliance est pour le moment inutile. Nous avançons lentement, mais surement. Nous sommes déjà une nation menaçante aux yeux des autres et c’est la raison pour laquelle nous n’allons pas être attaqués pour le moment. Nous devons faire preuve de patience et agir au bon moment. En ce qui me concerne, ce n’est pas le bon moment et il serait plus judicieux d’attendre et de progresser en silence. »

Mon avis fut prononcé. L’autre point que je souhaiterais évoqué concerne effectivement Konoha. Je devais expliquer certaines choses au Triumvirat et au Bras Droit qui étaient présent pour l’occasion. Je pris le verre en face de moi et bu une gorgée d’eau pour m’humidifier la trachée. Jouant avec un stylo comme si je jouais avec un shuriken, je repris rapidement la parole.

    « Concernant Konoha, je ne pourrais malheureusement pas vous dire grand-chose pour la simple et bonne raison que je souffre d’amnésie partielle. Et cela est justifiable. » Je fermai les yeux ressassant le passée une énième fois. « Il s’avère que j’ai été le prisonnier de l’Homme Masqué durant de très longues heures. J’avais planifié avec d’anciens collègues une attaque sur Kiri lorsque Konoha était en guerre avec eux. Leur nation était affaibli puisqu’en OPEX. C’était sans compter sur l’intervention du Kazekage alias l’Homme Masqué. » Je marquais un temps de pause. « Suite à cette détention, je fus libéré mais j’ai l’objectif de le retrouver et de le tuer. Malgré tout, il est très joueur et ce pari risqué l’a particulièrement amusé. »

Je préférais m’arrêté là tandis que j’allais annoncer autre chose. Quelque chose qui pourrait piquer leur curiosité. Je souriais tandis que mon regard s’abaissa vers mes doigts qui jouaient avec le stylo. C’est alors que j’annonçais la nouvelle.

    « Cela dit, concernant le problème que nous avons eu avec ce Kumojin à l’entrée principale, j’ai pris l’initiative de faire un pari risqué. J’ai rencontré lors de mon voyage à Kusa, deux acolytes qui souhaitent se faire un sacrée paquet de fric et je leur ai confié une mission. » Mon visage se redressa et j’observais l’assemblée. « Moyennant finance, je les ai envoyé à Kumo afin de récolter un maximum d’information sur le village. Ne vous inquiétez pas… » Dis-je en insistant d’un simple geste du doigt. « Ils sont de confiance et après négociations ils se sont rendu compte qu’ils n’avaient pas le choix. Aussi, dans quelques semaines je les retrouve et je vous divulguerais toutes les informations qu’ils auront su récolter. »

Après tout, l’altercation Kumojin à l’entrée du Shûkai était pour moi, plus intéressante que l’idée de trouver un potentiel allié. Après tout, nous étions très bien seul…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Kamui
Messages : 1835
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Le Triumvirat se réunit [ PV Kamejiro, Kakeshou, Odin, Nora, Yuki ] Mer 16 Juil 2014 - 13:44

~ Une vision erronée, Kamejiro …

L’ancien quittait sa position, et se redressait pour montrer un visage impassible, froid et clairvoyant. Lui qui avait bien plus vécu que tous ceux ici réuni, et qui avait de par ce fait bien plus d’expérience sur la noirceur du cœur des hommes, savait peut-être mieux à quoi s’en tenir ? Difficile à dire, personne n’est apte à lire le cœur des hommes. S’il y a une chose à savoir, c’est que l’être humain est la seule espèce à massacrer allègrement son congénère de plus de soixante façons différentes, sans jamais éprouver de remord. Ce qui nous distingue de l’animal est en fin de compte une sauvagerie sans nom. Et pour l’avoir pratiqué, et même vendu, Kakeshuou Samui savait quelles facettes cette sauvagerie pouvait adopter. Serait-il le seul dans ce sens ? Non, mais il aimait à penser qu’il y était le plus accoutumé.

~ Croire que les autres Villages soit en nous une menace est une erreur. De votre part à tous les deux … disait l’ancien en dévisageant sa nièce et le Bras-Droit du Buki. Nous sommes surtout une nouvelle création qui n’a ni donné ses objectifs, ni clairement défini sa politique vis-à-vis des autres. L’attaque des Nuke-Nin a, avant tout, révélé que l’on nous pense assez faible pour ne pas pouvoir résister à la première menace venue. Cette étape passée, c’est maintenant que nous pourrons être perçu comme une pièce de l’échiquier ; jusque là, nous n’étions que d’éventuels pions remplaçables … .

Se replaçant correctement dans son siège, l’homme observait toute l’assistance ; son regard s’arrêtait un moment sur son camarade de combat, Shio Kaguya. Il restait bien discret, alors qu’il était Capitaine. Que Nora Baransu soit discrète était dans la nature d’une espionne ; mais un homme chargé des forces militaires de premier ordre du pays … . Ce silence cachait des secrets bien lourds, ou une mélancolie du même poids … . Passons ; le Triumvirat ne peut pas se permettre d’attendre que chacun ait ses esprits bien en place. Si ce n’est pas le cas maintenant, les discussions en cours raviveront les esprits sous peu, assurément.

Il fallait achever ce sujet sur les relations que le Shukaï entretiendrait avec les autres Grandes Nations. D’un côté, l’alliance avec les Villages cachés de la Feuille et du Sable ; de l’autre côté, une indépendance marquée par une certaine austérité face aux autres Villages et la volonté de s’imposer au monde. De son côté, le Dernier des Kirijins devait penser à d’autres facteurs. La question des Furyou restait d’actualité, malgré la lointaine défaite de Kiri Gakure no Sato. Même si on ne pouvait directement lier Kiri et Shukaï, certains membres formaient malgré tout ce lien invisible. Devait-on viser la sécurité face à l’Ennemi mondial, ou rechercher la fierté et la mise en avant de soi ? Une grande question ; à laquelle le Capitaine de l’Ôda devait maintenant répondre.

~ Il vaut mieux commencer par sonder les esprits, comme le disait mon Bras-Droit. Yuki Samui a des contacts avec Konoha et Suna … . Plutôt que de rechercher une alliance, commençons à éveiller quelques relations amicales, voire … sympathiques. Elle pourrait faire un bon émissaire, en ce sens. De l’autre côté, j’approuve tes actions envers Kumo, Kamejiro … .
Le regard était un brin plus sombre. En revanche, le Jôhô me semblait plus approprié pour ce genre d’opération. Et il sera certainement apprécié que ce genre de plan soit concerté ici avant de le mettre en place. Espérons que ton plan n’aura pas de raté … .

Ce n’était pas seulement une question de coopération entre les services, mais d’Ordre. Lorsque l’on crée une organisation originale devant fonctionner sur la base du Triumvirat, le minimum est d’en informer une autre branche. C’était une simple question d’éthique ; sinon, autant créer son propre pouvoir sans se soucier des autres. Bien que grinçant des dents à cette idée, le quinquagénaire concédait à ne pas faire trop de remarques. Après tout, lui aussi avait des projets, mais il se devait de passer devant cette commission. Si le Capitaine de la Justice et de l’Ordre ne respectait pas cette discipline primordiale, qui donnerait l’exemple ?
Maintenant que ce débat était avancé, bien que d’autres donneraient certainement leur avis, le vieux Samui souhaitait aborder d’autres débats. Si la question des Alliances et des relations avec le reste du monde était maintenant close en ce qui le concernait, il préférait mettre en avant d’autres questions d’importance.

~ Je veux aborder une autre question : la sécurité de nos bases. En outre, nous n’avons pas grand-chose à craindre pour les autres pays-membres de l’Alliance. Mais le Shozaichi a démontré des faiblesses qui ne pourraient être tolérées en temps normal. D’ailleurs, peu importe la temporalité. Il faut trouver les différentes failles et les neutraliser … définitivement ! Par ailleurs, je pense qu’il faut faire preuve de fermeté à tous les égards. Et dans ce sens, je propose une répartition des rôles : que la traque des déserteurs soient confiés à l’Ôda et à ceux qu’ils sélectionneront ; pendant que le Buki et le Jôhô travailleront en collaboration pour identifier les failles de notre QG et les faire disparaître … . Organisons cela sous forme de missions, afin de satisfaire tout le monde ... . Ce projet vous satisfait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3960
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Le Triumvirat se réunit [ PV Kamejiro, Kakeshou, Odin, Nora, Yuki ] Mar 22 Juil 2014 - 8:37

J'avais parlé comme on me l'avait demandé, mais le temps de parole était désormais écoulé pour moi, car à peine avais-je fini ma dernière phrase qu'une voix que je connaissais bien s'élever des profondeurs de la salle de réunion alors que Zassou faisait son entrée en scène.
Vexée par les paroles de mon égal hiérarchique, je me rassoyais profondément dans le siège qui m'avait été attribué tout fronçant les sourcils, visiblement vexée que l'on mette ainsi en douce mes compétences.
Je n'étais qu'une adolescente ne l'oublions pas et il y avait forcément des moments ou ma maturité précaire était mise à mal par ce genre de reproche caché.

Mes mains se croisèrent sur la table et un ballet incessant s'entama entre mes deux index alors que mes oreilles se faisaient attentives malgré la rougeur et la colère qu'avait provoquée l'élocution de la manieuse de cheveux chez moi.

L'arrivée inopportune et discrète de Nora eut au moins l'effet de me faire sortir de ma niaiserie et je portais sur un, elle un regard sans émotion alors qu'elle s'installait à mes côtés et que le bras droit du Buki prenait à son tour la parole.

Œil de lynx, je devenais, alors que mes pupilles aux couleurs ciels se tournaient sans aucune gêne dans sa direction pour le dévisager. Son discours était lui aussi bien ficelé, beaucoup plus que le mien dans tous les cas de figure. Pourtant, quelque chose me fit tiquer.
Une veine du ressortir sur ma tempe tant j'étais en colère par la fin de son discours. Certes, l'initiative était bonne, mais à quoi bon empiéter sur un domaine qui n'était pas le siens. Je ne pus me retenir de lâcher une réplique d'une voix cinglante :


"Vous voulez peut-être notre tablier aussi ?"


Inutile. Voilà ce que j'avais l'impression d'être un regard lourd de sous-entendus se posa alors que Shio, le chef de la section Buki :


"Si chacun de nous empiète sur les plates-bandes de l'autre, il va y avoir des différents au sein même de notre organisation ! Ce que vous avez fait Kamejiro, ne relevait pas de vos compétences, mais de celle du Johô. Vous auriez au moins du nous en parler même si je reconnais que l'initiative est bonne !"


J'étais restée assise dans mon siège, mais je n'en manquais rien d'exprimer plus que de raison mon mécontentement. Chacune des deux autres sections du Triumvirat empiété délibérément sur le Johô. Le mangeant un peu plus au fur et à mesure que les jours s'écoulaient. Et le pire dans tout ça, c'était que Nora ne faisait strictement rien contre cela. J'étais vraiment grincheuse à présent, mais cela ne m'empêcha pas de tourner la tête vers mon oncle lorsque ce dernier prit la parole pour s'exprimer à son tour. Au moins sur ce point là, nous étions plutôt respectueux.

L'ancien parla et l'enfant que j'étais écouta. J'étais plutôt d'accord avec son point de vue et je le remerciais même de me soutenir d'une certaine façon vis-à-vis de l'action de Kamejiro, mais nous abordions à présent un sujet plus sensible à savoir la sécurité. Je n'avais pas beaucoup dormi ces derniers jours, et même si je n'avais pas épluché les dossiers du Johô comme me l'avait fait remarquer mon homologue de l'Oda, je n'étais pas non plus resté inactive à me morfondre sur moi-même. Je repris donc la parole :


"J'ai déjà mis en place une équipe sur les lieux de l'offensive nukenin pour trouver les failles de notre système de sécurité, mais aussi analyser ce dernier dans son ensemble ! Parallèlement, des gardes ont été envoyés dans chacun de nos points avancés pour vérifier celui qui a été défaillant quant à l'arrivée aussi massive d'étranger d'un tel niveau ... Cela n'aurait jamais pu arriver !"


Un mudra et un petit nuage de fumée plus tard, je faisais apparaitre un rouleau de papier que je dépliais sur l'ensemble de la table.
Une carte de la capitale et de ses défenses. Plusieurs points étaient entourés et annotés en différentes couleurs, relevant ainsi des différentes failles de sécurités de l'endroit. Autant dire, qu'il y avait du boulot à faire.
Mes yeux se posèrent alors de façon provocante sur la Tohatsu :


" Vous remarquez les nombreux points rouges qui démontrent une certaine négligence dans l'entretien de ces remparts, il va falloir y remédier donc !"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 816
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Le Triumvirat se réunit [ PV Kamejiro, Kakeshou, Odin, Nora, Yuki ] Dim 27 Juil 2014 - 20:21

Je m’étais assis, toujours durant la réunion du Triumvirat. J’écoutais les vieux et les plus jeunes et me forgeais ma propre opinion sur chacun d’eux. Intérieurement, je me contenais pour éviter d’envoyer dans le mur la table autour de laquelle nous nous étions réunis. Malheureusement pour moi, maintenant que je faisais face à mes supérieurs, je devais montrer patte blanche et tenter de garder mon sang froid. Si je me laissais aller, il était clair que je serais mis à pied et que je ne pourrais plus exercer en portant dignement le nom de bras droit du Buki. Le vieux prit la parole en premier soulignant le fait que j’avais une vision erroné. Lui qui jouissais d’années d’ancienneté durant les batailles était peut-être plus expérimenté que moi pour me dire si j’avais tord ou pas. J’avalai ma salive difficilement tant ma fierté en avait prit un coup. Je respirais donc profondément continuant attentivement de l’écouter.

Il avait raison sur un point. Nous n’avions divulgué aucune information sur notre politique aux autres Villages, et c’est cet anonymat qui fait de nous une force. Et cela, il était hors de question je le laisse passer : il fallait que je le dise pour montrer que malgré mon jeune âge, j’étais digne d’être le Bras Droit. Sur ses autres propos, le vieux stipula qu’il était vitale de vérifier la sécurité de nos bases et que le Buki allait devoir travailler en étroite collaboration avec le Jôho. Je n’y voyais aucun inconvénient : nous étions avant tout une équipe, et nous devions unir nos force pour la pérénité de notre force.

L’intervention de la fille, nièce du vieux par ailleurs, eut une réaction assez agressive - ou du moins je l’avais prit comme cela - ayant comme simple réaction de me faire froncer les sourcils lors de ses propos. J’eus une réaction que l’on qualifierait du “tac au tac” puisque je pouffais de rire tout en déblatérant quelques provocations.


→ Peut-être que le Jôho n’a pas assez de couille pour relever ce genre de risque… Dis-je avant de me rendre compte que j’étais tout de même en compagnie de mes supérieurs. Je suis navré mais il se trouve que je ne voyais ni les choses bouger, ni avancer alors que le Shinobi de Kumo s’était montré pour le moins… provocateur si près de nos murs… Il était hors de question je ne fasse rien. En outre, je retiens la leçon et ce genre de décision, je ne les prendrais plus et les laisserais au Jôho. Je prendrais soin de les contacter personnellement et leur rendre compte.

Je ne recommencerais plus. C’était décidé, je resserrais ma mâchoire tant ma fierté en avait prit un coup. C’est donc ainsi que se déroule les réunions avec les supérieurs ? Sacré merde, mais inévitable malheureusement. Je n’avais nul autre choix que d’attendre de prendre la place de l’un d’entre eux. Je ferais preuve de patience mais j’arriverais à mes fins !

→ Capitaine de l’Ôda, je tiens quand même à souligner que notre anonymat concernant notre politique, et ce que l’on souhaite faire à l’avenir fait notre force. Tant que les autres Villages ne sauront pas ce que nous voulons, ce que nous comptons faire, alors je pense que nous serons considéré comme une menace. Une menace que l’on prendra avec des pincettes. C’est ainsi que je pense…

Ensuite, j’observais ce que Yuki avait fait concernant les failles dans le système de sécurité. Je le regardais avec attention tandis que je fronçais les sourcils, mécontent ! Comment des failles aussi grosse pouvait être tolérer dans notre Alliance ? Je tapais du poing sur la table en me relevant séchement tandis que ma chaise tomba en arrière.

→ Il est hors de question que nous tolérons des failles si importante. Nous devons impérativement colmater tout cela et avoir une défense absolu ! Si vous considérez que la défense est à la charge du Buki, je m’occupe de cela dès la fin de notre réunion !

Concernant les relations amicale avec les autres Nations, je commençais à y réfléchir. Konoha ne serait peut-être pas attentif à cela. En effet, j’avais tout de même quitter le village et envoyé une simple lettre pour informer de mon départ précipité. Aussi, je pensais être le plus à même pour cette tâche. Je pris une profonde inspiration, posai mes deux poings serrés sur la table et le visage incliner vers une feuille sur laquelle j’avais prit des notes…

→ Pour Konoha, permettez moi une requête… Je souhaiterais aller moi-même m’entretenir avec eux. Lorsque j’ai décidé de les quitter tandis que Rei m’avait libéré, j’ai envoyé une lettre à On’ pour le prévenir de mon départ précipité. J’avais aussi stipulé qu’il ne devait en aucun cas me rechercher, mais que je le trouverais moi-même lorsque le moment serait venu… Et d’après moi, ce moment est venu. Je pourrais alors revenir sur les conditions de mon départ, et justifier celui-ci… Qu’en pensez-vous ?

Un air calme, réfléchi se dessina sur mon visage. Jamais cela était arrivé… Jamais… Commençais-je à ressentir les émotions… Quel merdier !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 724
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Le Triumvirat se réunit [ PV Kamejiro, Kakeshou, Odin, Nora, Yuki ] Lun 4 Aoû 2014 - 12:23

« Ça fait tellement longtemps que j'ai oublié la douleur de ne pas avoir de nom. Nous avons tous un nom que nos amis utilisent pour nous appeler, mais je n'en avais aucun. Cette douleur. »



Shio s'était enfermé dans un silence qui n'était pas sien depuis le début de la réunion. Nous le connaissions nerveux, terriblement franc et parfois même cru, en bref sa présence se faisait toujours remarquer. Et pourtant, il était resté silencieux, observait-il ? C'était fortement probable. La malédiction occupait-elle aussi ses esprits ? Fort probable. Le capitaine du Buki était assis dans sa chaise, les bras croisés, il regardait les visages les uns après les autres, une belle brochette était réunie jusqu'à présent. Néanmoins il était temps de mettre les choses aux clairs avec certains points noirs que notre protagoniste n'appréciaent guère. Depuis quant l'Ôda prendrait en chasse des déserteurs alors que le Buki lui même se charge des opérations de terrain. Il était temps de rectifier tout ça et de rentrer en scène, serait-ce le réveil de l'armée ?
Pardonnez mon silence, il ne fût que bénéfique. Reprenons du début, nous sommes une nation récente, avec une armée, un ordre, des pratiques. Chaque village va forcément s'intéresser à nous, chercher à nous comprendre, faire de nous son allié ou son ennemi, selon notre potentiel. Stratégie militaire oblige. Maintenant, Konoha, Suna, Kumo réprésentent tous trois des menaces dans l'optique où ces derniers s’allieraient.

Il prit un peu de respiration, comme fatigué par toutes ces piqures, toutes ces choses qui hantaient son esprit. Avoir un discernement était désormais devenu difficile, mais nécessaire pour aller au bout de son rôle de Capitaine. C'était pour cela que son bras droit était toujours près de lui, il pouvait compter sur lui pour se faire entendre, mais là il était temps d'appuyer un peu plus sur le rôle du Buki et des pensées de cette section. En toute sincérité, l'Ôda avait bien trop de rôle dans cette nation, sectorisé un peu plus paraissait urgent. Quitte à se fâcher entre Capitaine, Shio n'avait pas peur de froisser certains visages et faire perdre certains sourires.
Nous ne pouvons les laisser s'allier, c'est là qu'entre en jeu l'Ôda ou le Jôho pour créer une alliance. Suna serait surement le plus optique et logique. Un allié serait parfait, dans un tel contexte cela ferait deux contre deux et en cas de guerre nous n'aurions aucun handicap. Peu importe nos affinités ou non avec Suna, peu importe les querelles du passé pour certains, il nous faut être malin et pensez à notre avenir.
Il prit une pause une fois de plus, observant les réactions sur les visages, à vrai dire il s'en moquait. Shio était comme ça, jamais avec des gants de velours, ou de quelconques courbettes, on le connaissait comme ça après tout. Son imposante carrure en faisait un homme de prestance, de valeur et de bravoure. Il ne comptait pas laisser tomber ses camarades, maintenant il était temps de mettre les choses au point au Shûkaï. Le point de l'alliance étant évoqué, il était temps maintenant de rentrer dans le vif du sujet, le Buki et le terrain. Nous sommes l'armée, la défense nous concerne, mais le terrain doit aussi nous être ouvert, n'oubliez pas ça :
Je ne rejoins pas le fait que l'Ôda prenne seul la charge des déserteurs. Vous êtes la justice, vous nous donnez les noms, nous les exécutons. C'est ce qui devrait se passer à la base, mais je suppose que le combat se fait ressentir en toi Kakeshouu, deviendrais-tu un peu rouillé ? Trêve de plaisanteries, je propose que le Buki et l'Ôda travaille en collaboration constante sur les traques des déserteurs, faire travailler deux branches ensembles pourraient être bénéfiques dans un futur proche. Faites moi confiance ...
* Tu ne leurs dis pas ?*

Nozarashi, toujours là quant il ne faut pas. Le visage de Shio se ferma d'un seul coup, ses sourcils se froncèrent, le léger sourire disparut. Quelque chose le dérangeait, le gênait, il allait être obliger de parler de ça. Il fallait les mettre au courant, mais comment et pourquoi ? Un Capitaine peut-il montrer sa faiblesse ?
Je me dois aussi de vous faire part de mon état de santé. Les Kaguya sont réputés pour le maniement des os, c'est ce qu'il se dit dans les grandes lignes. Mais, on ne vous dit pas tout. Ils sont aussi victimes d'une maladie qui peu à peu les emporte et les empêche d'utiliser leur capacité. J'en suis victime et mon état s'est fait alarmant ces derniers temps, d'où mon retrait légitime de la scène politique. Je suis sur la voie de la guérison, mais pour cela j'aurai besoin d'être seul pendant un petit moment. Cela ne me prendra que quelques jours, néanmoins c'est Kamejiro qui prendra les rennes durant mon absence. Pour les détails je pourrai en discuter avec chacun de vous en privé plus tard, pour le moment, reprenons ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Kamui
Messages : 1835
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Le Triumvirat se réunit [ PV Kamejiro, Kakeshou, Odin, Nora, Yuki ] Mar 5 Aoû 2014 - 5:15

Pendant un temps, le quinquagénaire préférait laisser la parole aux autres, histoire de voir si ses idées étaient partagées. Certaines réflexions n’étaient pas très glorieuses pour la nouvelle Alliance ; mais l’ancien s’amusait à les écouter, et à rester de marbre. Des couilles, le Jôhô ? Quand le Bras-Droit de cette Section est une femme, on peut doucement glousser de cette remarque. Mais peu importe, l’homme disait avoir compris, c’était déjà une bonne chose. Et d’un simple regard, le vieux Samui avait attrapé le regard de sa nièce pour lui intimer de ne pas répondre. Il est inutile de céder à la provocation : ce n’est que la démonstration de sa propre faiblesse.

Néanmoins, les réactions de chacun étaient – à peu de choses près – ce qu’il pouvait espérer de mieux pour le Shukaï. Les volontés étaient multiples, mais tous voulaient œuvrer pour le renforcement et la grandeur de cette construction unique. Jamais n’avait-on vu plus unis au sein d’un groupe pourtant si dispersé par les origines, les personnalités et les projets. En fin de compte, le plus important était d’y croire, et que chacun veuille mettre sa pierre dans l’édifice. Que ce soit par la sueur, le sang et les larmes, tous pourraient bâtir une muraille que rien n’ébranlerait. Mentionnant les failles dans la défense, Yuki suscitait ainsi une vive réaction de Kamejiro qui se disait prêt à s’impliquer personnellement dans la reconstruction. Une bonne chose, mais il y avait certainement plus à faire.

Ne prenant pas la parole immédiatement, le vénérable Samui tenait à avoir le plus d’avis possible, cette fois. Non seulement des Bras-Droits, mais aussi de la part des différents Capitaines. Il était bien le seul depuis quelques longues minutes déjà, à vouloir exprimer son opinion sur les différents sujets tenus ce soir. Or, voilà que le silencieux Shio prenait tout à coup la parole ! Le Buki commençait à occuper la scène des discussions ! Mais ce n’était pas un tort : il fallait bien que quelqu’un fasse avancer cette discussion … et que d’autres y mettent fin.
Soulignant plusieurs éléments, l’honorable Capitaine des Forces militaires faisait connaître son ressenti sur les différentes affaires. Assurément, les relations avec les autres Puissances Ninjas seraient à prendre en compte. Et en cela, il approuvait un rapprochement avec le Village caché du Sable. C’était une bonne chose. Malgré la proposition de Kamejiro, le village de la Feuille restait mis en attente. Mentionnant par la suite la question d’actualité de désertion, le borgne soulignait la volonté d’une coopération plus forte entre les Sections. Observant clairement son homologue lors de cette décision, Kakeshuou Samui ne put qu’esquisser un invisible sourire et pencher légèrement la tête en guise d’approbation et de respect pour son éternel camarade de combat. Assurément, cette affaire était grave ; mais il y avait toujours moyen de faire avancer les choses dans une œuvre commune et bienfaitrice.

La question de l’état de santé du Capitaine vint à présent sur la table. Un fait surprenant, et relativement préoccupant ! Ce n’était pas seulement un Capitaine du Shukaï qui avouait ici sa faiblesse physique. C’était avant tout un valeureux combattant, qui avait fait pendant longtemps ses preuves sur les champs de bataille, contribuant en bien des points au progrès de ses proches. Sa réputation n’était plus à refaire dans chacun des pays où il avait lutté. Si cet état de santé venait à se dégrader de façon troublante, non seulement l’Organisation des Pays Neutres, mais tout le système autour d’un homme pouvait s’effondrer. Ne montrant pas pour autant son inquiétude à ce sujet, le Dernier des Kirijins cachait ses lèvres derrière ses mains croisées, ses yeux rivés sur son collègue. Un sujet sur lequel ils reviendraient certainement par la suite … .

Le temps était venu de reprendre tout ce qui avait été dit, et de faire un bon résumé de tout ce qui était décidé ici. S’avançant sur son siège, l’homme au visage terne et rugueux faisait comprendre à tous qu’il allait prendre la parole ; et il comptait bien donner le ton pour faire comprendre que cette réunion devait prendre fin.

~ Je pense que nous sommes donc tous d’accord pour envoyer une délégation à Suna. Le mieux serait d’y envoyer Yuki, ainsi que ceux qu’elle voudra bien prendre avec eux. Je compte sur ses relations locales pour asseoir la bonne volonté du Shukaï à l’égard de cette puissance. En espérant que notre collègue du Jôhô sera d’accord avec cette proposition … - rajoutait le Capitaine de l’Ôdâ par un signe de tête en direction dudit collègue.

De retour vers Kamejiro … .

~ Ton idée est intéressante, Kamejiro … . Mais je préfère émettre des réserves. Après tout, tu as quitté Konoha après avoir été libéré ; rien ne garantit que tu y sois accueilli comme un messager. Par ailleurs, nous ne sommes pas encore aux faits des relations que le Village de la Feuille voudrait entretenir avec nous au lendemain de la guerre. Pourquoi ne pas procéder ainsi : tu te rendras à Konoha pour un travail de coopération entre nos différentes Nations, pour créer un réseau d’informations concernant les déserteurs de nos pays respectifs. Si cela convient à cette Assemblée, tu prendras avec toi un jeune Ninja dans nos rangs, afin de l’initier à cela … . Au mieux, un membre du Jôhô … .

Revenons aux grands sujets du soir. A savoir les cas de désertion, et les défenses du Shukaï. La santé du Capitaine du Bûki n'était pas à aborder ici ; le Lion des Neiges préférait garder ses propos pour plus tard ... .

~ Il y a peu, les Seigneurs des Pays Neutre ont voté un texte de Lois qui définissait nos prérogatives respectives. Et dans ce sens, le cas de Yusuke Katano ne peut être écarté. La coopération, non seulement entre l’Ôdâ et le Bûki, mais aussi avec le Jôhô pour ses services de renseignement, doit être privilégié. Et ta proposition me satisfait donc pleinement, Shio. Je propose que nous nous entretenions tous les deux par la suite pour décider de la marche à suivre … . Un regard plus général sur l’Assemblée. Enfin, nous devons prendre en charge les jeunes membres de cette Alliance, et les motiver à se pousser, à se dépasser, et à être les piliers futurs du Shukaï. Des missions, comme le renforcement des défenses, peuvent leur être attribué, sous les encouragements et l’aide d’un Bras-Droit, par exemple !

Le départ de Yuki Samui pour Suna, une éventuelle délégation pour Konoha, la mise en place de la traque de Yusuke Katano, et des missions particulières pour renforcer les principes et les bases de l’Alliance. Tout semblait opérationnel et solide sur ces bases. Un mot de la fin ?

~ Si le Capitaine du Jôhô veut bien donner son avis final sur les idées émises, nous pourrons éventuellement conclure cette réunion … ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le Triumvirat se réunit [ PV Kamejiro, Kakeshou, Odin, Nora, Yuki ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Roche :: Iwagakure no Satô :: Ancien palais impérial-