AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Papotage -Avec Samidare Kateyo-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Informations
Messages : 48
Rang : C

Message(#) Sujet: Papotage -Avec Samidare Kateyo- Mar 26 Aoû 2014 - 16:03


Sur le long du chemin menant à la sortit du domaine, Ashura marchait d’un pas décontracté… puis il prit à gauche par la grande rue, droit au nord, pour sortir des quartiers résidentiels. Il était encore loin du centre ville, mais il se rapprochait. Son ventre se mit à gargouiller. Ils avaient grand fin depuis quelques heures déjà. L’absence de sa famille l’avait contraint à sortir une fois de plus, dans la fraicheur d’automne qu’il détestait temps. Mais il le fallait, à moins de vouloir mourir de fin en attendant que sa mère vienne faire la cuisine…

Ici il n’y avait aucune issue, aucune échappatoire ; un cul-de-sac. À force de se concentrer sur la nourriture qui l’attendait, le petit garçon avait oublié la route.

Il tourna les talons et passa derrière le palais du Hokage, avec ses multiples étages et ses colonnes blanches, il se faufila entre les clients du marché, avec leurs sacs remplit de nouilles, de riz et de légumes. Le garçon dépassa l’académie, obliqua sur une ruelle pour finalement apparaitre devant Les 3 Délices.
Il était finalement arrivé.

Il poussa la grande porte et s’engagea dans le hall qu’il connaissait si bien, grâce à ses visites très fréquentes. Un homme en tablier de cuisinier vint à sa rencontre, ayant apparemment vu le nouveau client arrivé. Il était grand, les cheveux bruns et son visage était plutôt juvénile, le genre de serveur qui travaille pour payer ses études. L’homme adressa un grand sourire à Ashura, que le gamin rendit avec plaisir.

- Salut ! je voudrais commander…

L’homme lui fit signe d’attendre et sortit dans la cuisine pour chercher quelque chose. Ashura voulut voir ce qu’il faisait, mais le serveur avait aussitôt fermé la porte derrière lui. Il du attendre quelques minutes avant que le garçon ne revienne. Il avait un paquet à la main. Un plat emballé dans un carton blanc. Ashura reconnut l’odeur des nouilles au porc qu’il commandait à chacune de ses visites.

Par Amaterasu, ils se rappellent de ça ? Wow !

Après avoir payé et remercier l’employé, il prit la direction de la porte, pressé de retourner dans le confort de s maison. Un peu trop pressé, il percuta un passant à la sortit.

- Oups, je suis désolé m’sieur, bredouilla le Hayashi

Il détailla l'homme devant. Ce visage lui disait quelques, quelqu’un qu’il avait déjà rencontré auparavant.

Mais qui ?

- On ne s’est pas déjà vu quelques par ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 765
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Papotage -Avec Samidare Kateyo- Mer 27 Aoû 2014 - 6:19


Voilà maintenant plusieurs jours que je suis présent dans ce village, mon intégration s'était bien passé et mon rang en tant que ninja de Konoha donné. Sans doute avait-il vu en moi un homme de confiance, un homme courageux capable de se battre pour la vie des autres. Je n'avais encore jamais connu ce genre de vie, une vie en société où chacun doit faire attention à l'autre, étant plus un vagabond dans le passé, je ne me souciais que de moi. Aujourd'hui j'allais devoir apprendre à être présent pour les autres, en espérant que ma cécité ne soit pas une barrière à des amitiés.
En me dirigeant vers ce qui me semblait être la plus grande rue de ce village, je cherchais un endroit copieux pour déguster de sublime nouille. Le saké étant aussi ma boisson favorite, je ne voulais pas faire d’excès en ce début du mois d'automne. Après tout, ma liste d'amis s’arrêtait à ce fameux nombre vide, cette entité qui ne représente rien, 0. Que dire de mes premiers jours à part qu'ils étaient ennuyants, aucune mission, aucun ami, juste des rencontres hasardeuses qui n'ont malheureusement pas porté leur fruit. Laissons le destin décider de mes rencontres, si je dois être seul, alors je le serais.

Dévalant une rue, je pris à droite me retrouvant ainsi face à un bâtiment de taille moyenne. Bien entendu j'avais remarqué la présence de plusieurs personnes à l'intérieur, mais qu'elle était ce bâtiment . Ben oui j'étais aveugle, une vision thermique certes, mais je ne pouvais pas lire ce qui me posait parfois quelques problèmes. Apercevant une personne de petite taille rentrée, j'en conclus que la porte se trouvait bien ici. Rentrant à mon tour, je ne put esquiver ce petit être qui s'excusa immédiatement. D'après lui notre rencontre n'était pas la première, en effet je connaissais cette voix, en tout cas je l'avais déjà entendu. Perdre la vue m'avait permis de mieux développer mes autres sens, ainsi reconnaître la voix de quelqu'un était un exercice facile pour moi.

Mais ma mémoire c'était autre chose, oui je l'avais déjà entendu mais je ne savais pas remettre une histoire sur cette voix. Je tentai donc de discuter pour pouvoir mieux comprendre, ma tête recouverte par ma capuche noire, elle ne me quittait jamais.

" En effet ta voix me dit quelque chose mon garçon. Comme tu peux le constater j'ai perdu l'usage de mes yeux, malgré tout je peux parfaitement te voir, enfin te distinguer plutôt. "

Je toussai un peu, repris mon souffle pour continuer cette discussion.

" Je devine que tu es très jeune... Pour ne pas te mentir je n'ai aucun ami à Konoha, donc autant dire qu'on a seulement dû se croiser par hasard. Peut-être m'étais tu déjà rentrais dedans haha ! "

L'humour, une qualité que je n'avais malheureusement pas, merci maman de m'avoir donné ton sérieux irréprochable.

" Tu n'aurais pas une petite faim par hasard, histoire qu'on discute plus longuement. Perso j'ai vraiment faim là... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 48
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Papotage -Avec Samidare Kateyo- Mer 27 Aoû 2014 - 15:28

Ashura fouillait dans sa mémoire, tout en explorant son interlocuteur des pieds à la tête. Il ne possédait que très peu de signes distinctifs, mais il y avait ce capuchon noir qui lui disait vaguement quelque chose. Et aussi cette cécité. Les aveugles, ça ne courre pas les rues. Même avec ces quelques indices, le genin ne reconnaissait pas totalement l’homme devant lui. Il fallait dire aussi que la faim nimbait ses pensées. Mais de toute évidence, Ashura avait vu juste, on venait de le lui confirmer. Il avait déjà rencontré cette personne. Mais il lui était impossible se rappeler dans quelles circonstances cela aurait bien pu arriver.

Réfléchis ! Essaie de te souvenir !
Rien, que le vide…
Allez, un petit effort !
Non, rien du tout…

Pendant ce temps, l’homme avait reprit la parole. Le jeune garçon força un petit rire en entendant sa blague, ne voulant pas blesser son interlocuteur inutilement.

- Oui m’sieur, j’ai 9 ans, bientôt 10, avait fièrement lancé Ashura, On a du se voir il y a longtemps, voila pourquoi on ne se reconnait plus. Se voir…

Le gamin se mit à rire de bon cœur, très content de sa trouvaille. Dans son fou rire, il donna une claque sur l’épaule de sa victime, l’imaginant en train de se marrer lui aussi. Mais visiblement, il était doté d’un sérieux à toutes épreuves. C’était un peu inquiétant.

L’homme ne semblait pas trop se préoccuper de la blague et invita plutôt Ashura à manger avec lui, expliquant qu’il avait vraiment faim. Le garçon terminait de sécher ses larmes, lorsque son ventre se mit à gargouiller bruyamment. Cela répondait parfaitement à la question.

- Allons-y, je meurs de faim moi aussi.

Doutant que ce monsieur soit capable de lire le menu, Ashura prit les devant et s’approcha du jeune serveur qui l’avait accueilli plus tôt. Il parut surpris de le voir revenir.

- Un problème, mon petit?
- Non, je voudrais encore la même chose, s’il-vous-plait.

Le genin sortit quelques pièces de sa poche pour régler la note. De la même façon qu’il paierait pour son frère, Ashura allait payer pour ce villageois. Ce principe lui avait était inculqué par ses parents, dès son plus jeune âge. La volonté du feu.
Le restaurant des Trois Délices, sobre et chic, était bien remplit à cet heure là. Il y avait des familles, des couples, des groupes d’amis et comme toujours, des solitaires. Le jeune garçon battit en retraite vers le fond de la salle, l’endroit le plus calme selon lui. Il n’oublia pas de guider son compagnon, ne sachant pas trop s’il pouvait se retrouver seul.

- La chaise est juste devant vous, indiqua le genin, lorsqu’il trouva le bon endroit.

Le garçon prit place et déposa son plat de nouilles sur la table. Pour passer le temps avant que la commande du villageois ne vienne, il engagea la discussion.

- J’ai oublié de me présenter, je m’appel Ashura. Je ne peux pas vous dire mon nom de famille, à cause de… raisons.

Même entre « frêre », il valait mieux ne pas révéler le nom de son clan à un inconnu, c’était ce qu’on lui avait apprit. Enfin, même si cet homme ne lui était pas totalement étranger…

- Alors, vous habitez ou ? On est peut-être des voisins, qui sait ?

Au même moment, le Hayashi aperçut, à la périphérie de sa vision, un tablier blanc. Le serveur, portait un plat de nouilles, qui exhalait son parfum distinctif. Il le déposa devant son compagnon. Incapable de se retenir plus longtemps, Ashura dégaina ses baguettes.

- Itadakiimasu !

Et il entreprit de vider son assiette, à la vitesse de l’éclair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 765
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Papotage -Avec Samidare Kateyo- Mer 27 Aoû 2014 - 20:36


Un petit homme, une dizaine d'années pour le vieillir un peu, assez marrant et surtout très spontané. Ce naturel lui rappelait son frère, avant que celui-ci ne disparaisse mystérieusement, une personne généreuse qui savait très bien faire la part des choses. En me tapant l'épaule, je ne savais pas quoi faire, rire, lui rendre le coup ou bien partir. Pour me faire des amis, rire serait sûrement la meilleure des solutions, mais je ne devais pas agir ainsi. Je ne dis donc rien, un homme sérieux et mystérieux, voilà ce que je devais montrer.

Une fois à l'intérieur de cette auberge, enfin j'imaginais que s'en était bien une, le jeune garçon prit une nouvelle commande et me guida vers un lieu isolé. Il ne pouvait évidemment pas deviner que je voyais parfaitement les personnes dans cette pièce, lui parler de mon don pourrait être étrange ou mal vue donc autant le garder pour soi. Jouer ce rôle était assez marrant pour moi, il m'indiqua ma chaise et m'assit donc comme convenu. Ashura, voilà la personne qui était en face de moi. Un prénom inconnu a ma mémoire et un nom de famille qu'il ne voulait pas me révéler. Le nom de famille faisant souvent référence à un clan, il souhaitait sûrement ne pas me dévoiler tout cela et je le comprenais parfaitement. Un talent doit rester secret le plus longtemps possible, surtout si celui-ci est d'ordre militaire.

Le repas servit je l'entendis se goinfrer comme jamais, ce jeune garçon avait vraiment l'air d'avoir faim. Le bruit de tout à l'heure était donc bien son ventre, je posai ma main sur la table, cherchant avec mes doigts les baguettes. Une fois attrapé je commençais ma dégustation, il faut dire que moi aussi j'avais faim. Je finis quand même par lui répondre après quelques secondes.

" J'habite vers le nord, un grand bâtiment très connu où vivent de nombreuses personnes d'ailleurs. Et ne profite pas de mon handicap pour venir chez moi, j'ai souvent des visites en ce moment ce qui m'énerve pas mal."

Des voyous qui rentraient dans mon appartement pour mettre le bazar et répartir en criant, bref des enfants si on peut dire. Heureusement je n'ai absolument rien de valeur chez moi, je ne ferme d'ailleurs jamais à clé... Bref ma vie à Konoha se passait bien à part quelques détails. Tout ceci ne m'aidait pas à savoir où j'avais pu rencontrer ce jeune garçon, vu son âge ce n'est certainement pas lors de mes années de vagabond. Malpoli que j'étais, je repris la parole immédiatement.

" Excuse mes manières, je ne me suis même pas présenté. Je suis Kateyo, un ancien vagabond qui fait maintenant partie de ce village. Konoha m'a accueilli, j'ai maintenant une vie plus stable, avant j'enchaînais les galères je te dis pas. "

Il ne devait sûrement pas se douter que mes galères s'achevaient souvent en bain de sang, se défendre faisait partie intégrante de mon quotidien, même si j'essayais à chaque fois de ne tuer personne. Raconter ce genre de chose à un enfant pourrait le traumatiser, de plus s'il désire être un ninja plus tard, autant de pas lui montrer toutes les facettes du métier. Je repris la discussion pour ne pas laisser trop de blanc, je serais vite gêné si jamais cela devait arriver.

" Alors Ashura, que fais-tu de beau à Konoha ? Tu vis ici avec tes parents . Excuse moi d'être si indiscret mais un garçon si jeune qui vient manger dans une auberge, c'est assez rare. "

Alors que j'entamais une nouvelle fois mon bol, je levai la main pour demander au serveur à côté de moi une bouteille d'eau et de saké pour mon camarade et moi-même. Ma boisson favorite allait refaire surface en espérant ne pas passer pour un aveugle alcoolique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 48
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Papotage -Avec Samidare Kateyo- Ven 29 Aoû 2014 - 2:46

Ashura s’étouffait avec une tranche de bœuf. Il se mit à tousser bruyamment et après quelques secondes, sa respiration put finalement reprendre un rythme normal.

Ce n’est pas bon du tout !

Il se souvint de ce que lui et ses amis faisaient lorsqu’ils partaient s’amuser, quand leurs parents étaient absents. Parfois, ils couvraient la poigné d’une porte d’entrée avec de la gélatine, tout ça pour imaginer la surprise des propriétaires lorsqu’ils rentreraient chez eux. Ils aimaient aussi sonner chez des villageois au hasard, avant de s’enfuir à toute vitesse pour ne pas se faire attraper.

Un des membres du groupe leur avait parlé de l’endroit de prédilection pour commettre se genre de méfait: «Au nord du village, il y a un grand bâtiment remplit de gens. Il y a même un monsieur aveugle… sa porte est toujours ouverte ! »
Ashura était-il assis avec l’homme non-voyant que ses amis ennuyaient depuis un moment ?

Je crois bien que oui !

Il baissa la tête et contemplait son assiette presque vide. Même si son interlocuteur était aveugle, il se sentait mal de le regarder dans les yeux en réalisant ce qu’il avait fait. Aussi il ne voulait surtout pas éveilleur les doutes. Il lui suffisait donc de ne pas avoir un comportement qui rappellerait à l’homme les souvenirs de ses mauvais coups. Ensuite, il pourrait conclure la conversation et disparaître. Espérant que le villageois, qui venait de se présenter, aurait oublié toutes ces histoires de saccages d’ici leur prochaine rencontre.

Peut-être était-ce une idée qu’il se faisait, mais Ashura sentait un regard accusateur peser sur lui. Le stress le rendait paranoïaque. Un sentiment d’inconfort gagna le ninja. A présent, il savait qu’il avait fait quelque chose de répréhensible et qu’il risquait de se faire attraper.

Ashura songea au bâtiment que Kateyo avait mentionné, au fait qu’il avait confirmé être aveugle ; et maintenant, il se plaignait de visites fréquentes qui l’énervaient beaucoup. Il se frotta les yeux, comme pour se réveiller. Quelle option avait-il ?

Change de sujet

Heureusement, l’ancien vagabond venait de la faire pour lui.

- Je vis à Konoha depuis toujours, avec mes parents, mon frère et ma sœur. Ils sont tous très occupés, alors je peux sortir presque quand je veux. Et depuis que je suis devenu un genin, je suis encore plus libre !

Le serveur vint porter de l’eau et du saké à leur table, Ashura accepta la boisson avec gratitude.

- Merci Kateyo-san… Alors vous faites quoi comme travaille ? Ce doit être dur avec votre… problème.


Dernière édition par Hayashi Ashura le Sam 30 Aoû 2014 - 19:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 765
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Papotage -Avec Samidare Kateyo- Ven 29 Aoû 2014 - 11:28


Une petite gorgée de saké pour faire passer le tout et me voilà de nouveau en compagnie d'Ashura, un petit garçon généreux qui m'offre mon repas de midi. Je n'étais pas fauché, loin de là, mais il avait pris les devant, sûrement à cause de ma cécité et donc m'offrait gracieusement ce bon repas.
Il vivait à Konoha avec ses parents, une famille au complet donc. Avec les guerres, rares sont les familles qui résistent, j'étais heureux pour lui. Heureux de savoir que la solitude ne l'atteindrait jamais, sauf tragique accident. Lui, semblait plus attiré par mon travail. Il était vrai qu'un aveugle ne doit pas pouvoir faire grand-chose comme activité, heureusement que je n'en étais pas un... enfin pas vraiment un disons. Je n'allais pas jouer la comédie plus longtemps, de toute façon je me moquais bien qu'on sache si oui ou non je voyais ou pas. Je repris une petite gorgée de saké et décidai donc de dévoiler la vérité à Ashura.

" Autant te le dire simplement, je suis un ninja au service de Konoha. Voilà quelques mois que je suis ici, vagabondant à travers le monde j'en ai eu marre de la solitude et ce village m'a accueilli en échange de service militaire si on peut dire. "

Un choc, je n'irais pas jusque-là, disons que mes mots ont sûrement dû le surprendre. Qui verrait sous ce capuchon, un ninja de haut rang, parce que ça aussi il l'ignorait. Je repris mon explication car j'imaginais que beaucoup de questions devaient lui trotter dans la tête.

" Pour faire court, je suis aveugle mais je distingue la chaleur de chaque être vivant. Donc on peut dire en quelque sorte que je te vois Ashura. Bien entendu je n'ai que très peu d'informations physiques surtout, juste ta petite taille et ta corpulence. Pour ce qui est de ton visage, il m'est inconnu, un gros nez, des oreilles décollées, je ne vois rien de cela donc ne t'en fait pas haha ! "

Je l'aimais bien ce petit, on sentait en lui un grand courage et il n'avait pas hésité une seule seconde à payer mon repas tout à l'heure, voilà pourquoi je lui disais la vérité. Est-ce que j'avais confiance en lui ? Oui et non. Je ne donnerais pas ma vie à ce garçon, donc non je n'avais pas une totale confiance en lui, mais lui dévoiler certains aspects de moi ne me dérangeait pas.

" Excuse moi de ne pas t'avoir prévenu immédiatement, je trouvais ça marrant de paraître pour un véritable aveugle pour une fois. Bref, tu sais mon travail à présent. J'imagine que toi tu ne travailles pas encore, profites-en, ça ne saurait tarder. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 48
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Papotage -Avec Samidare Kateyo- Sam 30 Aoû 2014 - 16:59

Ashura lança un regard perplexe à son interlocuteur. Il se demanda s’il devait le prendre au sérieux, ou s’il devait se mettre à rire. Avec l’attitude sérieuse que Kateyo gardait en permanence, il était difficile de savoir lorsqu’il blaguait ou non. Ainsi, l’enfant préféra ne rien dire et attendre plus d’explications.

Comment un aveugle peut devenir un shinobi ?

Il se rappela que les ninjas pouvaient développer leur sens, bien au delà de ce qu’on pourrait attendre d’un humain. Mais alors pourquoi Ashura avait-il du aider l’homme à se déplacer à travers le restaurant ? Il était impossible, selon lui, pour un ninja de combattre sans avoir un moyen de percevoir le monde qui l’entourait. Il manquait quelque chose. Kateyo avait visiblement prévu tout ces questionnements et il reprit la parole.

Ce qu’il découvrit l’impressionna. Cet homme était doté d’un pouvoir lui permettant de repérer les émissions de chaleur. Une capacité d’un valeur inestimable, puisqu’elle permettait de contrer plusieurs techniques de camouflage. Ainsi, Kateyo voyait le gamin depuis le début ?

Avec son sens de la déduction développé, Ashura pouvait deviner que cette technique était héréditaire. Peut-être un Dojutsu. Et il ressemblait beaucoup au pouvoir du clan Hyuga, le Byakugan. Toutefois, il ne pouvait dire si la cécité était le prix payé par tous les ninjas issus du clan. Un peu comme les membres du clan Uchiha qui devenaient aveugle, petit à petit. Quel clan possédait une telle technique d’ailleurs, Ashura n’en connaissait aucun.

Mais Kateyo le lui avait dit, il était un vagabond, il pouvait donc venir de n’importe quel région. C’était intéressant… très intéressant. Trop intéressant pour qu’Ashura ne pose pas de questions à son nouveau frère d’armes.

- J’ai deviné que ce pouvoir vient de votre clan, pas vrai ? Est-ce-que vous devenez tous aveugle à la naissance ?

Il marqua une pause avant de reprendre.

- … et puis de quel pays venez-vous alors ? Demanda Ashura, s’imaginant déjà entendre le nom d’une contrée exotique, qu’il n’aurait évidemment jamais visité. Oh, et comme vous êtes un ninja vous aussi, je peux bien vous le dire, mon nom est Hayashi Ashura. Notre famille n’est autre que la branche secondaire du clan des Senju de la forêt.

Il désigna la broderie couleur argent sur le haut de son kimono : un symbole inspiré du Vajra. C’était l’emblème du clan Senju.

- J’ai fait coudre le sceau des Senju sur mes vêtements pour me rappeler que la haine mène plus souvent qu’autrement à la destruction et à plus de haine…

Après toute cette discussion, Ashura se sentait fatigué. Aussi, il n’avait pas vraiment prévu de rester aussi longtemps Au Trois Délices ; Il rentrerait plutôt tard chez lui comme sa maison était loin.

- Je suis fatigué maintenant, je devrais peut-être partir. J’ai été très content de vous rencontrer Kateyo-San, à plus tard peut-être !

Le jeune garçon se leva et poussa prestement sa chaise. Il s’inclina devant l’homme comme le voulait la coutume, ce qui terminait de sceller leur amitié , puis il prit la direction de la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 765
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Papotage -Avec Samidare Kateyo- Dim 31 Aoû 2014 - 11:17


Je venais de dévoiler la vérité sur mon don, Ashura me semblait digne de confiance voilà pourquoi je n'hésitai pas à lui dire mon secret. Personne n'était au courant, on ne voyait en moi qu'un aveugle assisté. Bien évidemment certains de mes camarades savaient que je faisais partie d'un clan, se balader avec un aveugle lors d'une mission, autant vous dire qu'ils ont vite compris que ce n'était pas un handicap pour moi. Le jeune garçon devint alors curieux, logique après une telle annonce me diriez-vous. Après plusieurs questions il me raconta que lui aussi était un ninja et cela me surpris au plus au point. Il était si jeune, un Hayashi, la seconde branche du clan senju. Je ne savais pas que les villages enrôlaient des enfants pour défendre leur intérêt, trouvant cela assez limite je plaignais presque le pauvre Ashura qui devait affronter des choses terribles lors de ces missions.

En tout cas il avait l'air fier de son clan, de ses origines et de son village. Tant mieux, il lui fallait au moins ça pour trouver le courage d'avancer dans ce périple qu'est le monde des shinobis. Parlant de la haine de ce monde, ce jeune garçon ne se rendait pas encore vraiment compte de ce qui l'attendait. Il avait encore sa famille près de lui, en réalité j'aurais adoré pouvoir le convaincre de changer de voie, de devenir fleuriste ou bien boulanger, pour qu'il n'est jamais à affronter une telle douleur. Mais je savais qu'il était déterminé, on n'arrête pas un enfant dans son élan, surtout avec une telle fierté. Je répondis tout de même à l'une de ces questions.

" Je ne sais pas d'où je viens mais aujourd'hui je suis à Konoha et je compte bien y rester "


Au moins ça méritait d'être claire, Ashura me remercia de ce repas, poussa sa chaise et partit vers la sortie de l'auberge. J'avais passé un bon moment en sa compagnie, j'espère que la prochaine fois nous pourrions un peu plus parler. Terminant mon bol de nouilles, je m'imaginais déjà dehors, à faire la sieste sous un arbre. Il faut bien profiter de ces jours de congé. Sortant à mon tour de l'établissement, je fis un signe de remerciement au serveur, poussèrent la porte et sortie.

* Le monde est vaste et tu ne sais pas encore toutes les choses horribles qui arrivent chaque jour, j'espère pouvoir te protéger assez longtemps pour que tu puisses les affronter par toi-même Ashura. Je ne serais jamais loin, crois- moi...*


En repartant vers mon logement, je levai la tête vers le ciel, les nuages commençaient à prendre le dessus, ma sieste allait sûrement devoir attendre. Rien de tel qu'une petite balade pour digérer, qui sait, j'allais peut-être faire une autre rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Papotage -Avec Samidare Kateyo-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Centre Ville-