AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 La Reine Xulynzaruakaryatyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Informations
Grade : Aizuyake - Chef Hyô
Messages : 1000
Rang : A+

Message(#) Sujet: La Reine Xulynzaruakaryatyn Mar 2 Sep 2014 - 5:22

Cela fait quelques jours maintenant que j’ai appris avec Aku l’invocation des araignées. Et depuis, je m’entraîne sans cesse, pour développer cette nouvelle maîtrise à son paroxysme. Il le faut bien. Tout s’était accéléré ces derniers temps. J’ai été promu à la tête du clan Hyô, il y a des tensions avec le village de Kumo, et pour couronner le tout, j’ai la confirmation que Jun est toujours en vie. Si tel est le cas… alors je me dois de devenir vraiment plus fort.

Pour Konoha… pour les Hyô… pour Jun.

Pour ça, je suis prêt à déplacer des montagnes. Je ne m’arrêterai pas à l’apprentissage que m’a offert ce lutin. Non, je visais bien plus haut. Chôko était puissante, Obake un peu moins. Mais ce n’est pas suffisant. Je refuse de croire que je ne peux me contenter que d’eux. Surtout que si la première est la princesse de son peuple, c’est qu’il doit y avoir un roi… ou une reine. J’en ai parlé avec Aku, et il me l’a confirmé. Il y a bien leur reine. Seulement, il parait que le nécromancien ne se soit jamais essayé à son invocation. Pourquoi ça ? Elle demanderait une quantité folle de chakra, en plus d’être très… spéciale.

Si je me souviens bien de ce qu’il m’a raconté, elle n’est absolument pas méchante, au contraire même. Elle se trouve être très obéissante, et très engagée pour son invocateur… un jour sur deux. De plus, le problème vient de son nom. Il parait que si par malheur, quelqu’un écorche son nom, elle pourrait rentrer dans une rage folle. Apparemment, elle aurait demandé à Aku de prononcer son nom. Il s’est raté, et a fini à l’hôpital. Ah oui, quand même… Je lui ai demandé son nom, et il n’a pas su me répondre, l’ayant oublié. Encore une fois. C’est bien ce que je dis, une nouvelle cervelle ne lui ferait pas du mal après tout à ce gamin zombie, comme le veut sa réputation.

Heureusement que je pouvais compter sur une autre personne… Obake. Obake ? Qui est-ce ? Apparemment, de ce que j’ai compris, c’est l’enfant de Chôko, et le meilleur ami d’Aku. Je ne sais pas qui je dois plaindre parmi les deux.

    Le nom de la Reine ? Euh… Je sais plus.
    ... Mais c’est ta grand-mère ! Tu ne te souviens pas de son nom ?!
    Non, carrément pas. Moi je l’appelle « Mamie Xu’ », tu devrais essayer !
    Je vais plutôt demander à Chôko.
    Ah, je te conseillerais pas si j’étais toi…
    Pourquoi ça ?
    Maman et grand-mère ne s’aiment pas du tout en fait. J’ai pas le droit de parler de Mamie Xu’ en présence de maman, sinon elle s’énerve. Et tu sais qu’il n’en faut pas beaucoup pour qu’elle s’énerve…
    Mais c’est quoi cette famille de malade…
    Y a que papa qui est normal ! Enfin, maintenant qu’il s’est mis à boire, ce n’est plus la même chose.
    Une araignée qui boit ?
    C’est mieux que de vendre son corps comme sa sœur. Et j’crois que la mienne de sœur s’en inspire un peu…
    Bon j’ai compris, je vais me débrouiller tout seul.


C’est Aku qui a déteint sur eux, ou l’inverse ? Parce que là, je commence à comprendre certaines choses. Tu m’étonnes qu’il soit aussi bête à traîner avec eux. J’espère juste que je ne vais pas finir comme eux…

Les jours passèrent donc. C’est sans relâche que je m’entrainais à invoquer cette reine. Je craignais le pire, mais j’étais déterminé à y parvenir. Chaque essai se concluait d’échecs. J’ai même invoqué Chôko par inadvertance. Et en effet, quand elle a su que je me suis raté en essayant d’invoquer la reine, elle est rentrée dans une rage folle. Je pense qu’il vaut mieux pour moi d’éviter de l’invoquer pour les trois prochaines décennies. Rhaaa… J’aurais dû apprendre le Kuchiyose des Chats. J’aurais peut-être un peu plus la paix, et y aurait moins de tension. Quoique…

Il est grand temps d’y retourner. J’en étais à mon cinquième jour d’entraînement, et je n’étais toujours pas parvenu à mon objectif final. Je travaillais sans relâche, sachant pertinemment que je me devais de progresser.

    Ce coup-ci… c’est la bonne.


La goutte de sang perla le long de mon pouce, et une quantité phénoménale de chakra fut malaxé dans l’intégralité de mon organisme, et fut éjectée lors de l’invocation. Tout à coup, je me suis senti… totalement vidé. Epuisé… mais ça en valait le coup. Ouvrant les yeux, je vis des pattes devant moi. Levant la tête, je vis le monstre.

    Wooh !


Surpris, je ne la vis pas venir. Deux de ses pattes étaient venues me saisir, pour me porter un niveau de sa tête. Me voilà à plusieurs mètres du sol. Si je tombe… la chute sera dure.

    C’est donc toi le nouveau.
    Oui, Hyô Kôhei. J’ai fait appel à vous pour m’entraîner, et pour vous rencontrer.


C’était très intimidant tout de même. Si elle le voulait, elle pouvait me lâcher pour m’écraser au sol, et ce, à tout moment. Et puis… c’est qu’elle est énorme cette araignée. Son invocation avait même provoqué le déracinement de quelques arbres aux alentours.

    Tu peux me tutoyer, maître. Je sais que tu t’entraînes depuis plusieurs jours, tes tentatives d’invocation ne passent pas inaperçues. Mais je ne pensais pas finir ici si tôt.

    Tu t’en doutes, mais je suis la Reine du peuple auquel tu es lié. Mon nom est Xulynzaruakaryatyn.


Xu… Xulyn… Quoi ? Je sais déjà plus… Bon, ne jamais écorcher son nom, je le sais. Il ne faut rien dire. Surtout, ne rien dire…

    Tant que tu retiens ce nom, je serai ta plus fidèle invocation.


***


Les jours passèrent, et j’ai évité de rappeler Mamie Xu’. Justement, pour éviter de faire une gourde… Je crois que je vais adopter la méthode Obake moi, ce surnom lui va comme un gant. Et faudra que je m’excuse au nécromancien de l’avoir critiqué… car son nom, n’est vraiment pas simple au final.

Mais maintenant, le Kuchiyose n'avait quasiment plus aucun secret pour moi. Ma vie allait pouvoir reprendre un rythme normal... ou pas. Trop de choses à faire encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La Reine Xulynzaruakaryatyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-