N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Groupe #1 Ouest - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
avatar
Informations
Messages : 2221
Rang : Par

Message(#) Sujet: Groupe #1 Ouest - Terminé Mer 10 Sep 2014 - 18:20

L'ILE INCONNUE
CHRONIQUE #2

CONTEXTE
    Trois Sunajins s’étaient élancés vers l’île avec l’envie d’en apprendre plus sur cette dernière. Si les nuages étaient prédominants, ils s’estompèrent au fur et à mesure que les shinobis arrivèrent, mais ils ne s’attendaient probablement pas à un tel spectacle.
    Les côtes sont formées de crevasses et de pics aux tailles aussi plurielles qu’effrayantes. Ici, il n’y a pas de sable, simplement de la terre et de la roche ainsi qu’un spectacle des plus horribles à regarder : des membres arrachés, des cadavres décharnés et parfois des ossements. L’animosité et la dangerosité de l’île sont clairement démontrées même sans avoir à poser le pied sur ces côtes. Mais derrière, tout est encore flou même s’il semble y avoir un petit bois.
    En s’enfonçant dans le bois, l’hypothèse sur la taille de ce dernier se précise : en une minute à peine c’est un tout nouveau décor qui se dessine sous les yeux des shinobis.
    Un vaste terrain plat s’étend jusqu’à un énorme mur de chakra opaque haut d’au moins une centaine de mètres. Cependant, bien avant de pouvoir accéder à cette construction d’énergie, une énorme statue d’une bonne vingtaine de mètres est érigée. Elle représente une sorte de colosse en granit aux yeux rouges. Sa hache énorme est elle aussi teintée de rouge bordeaux, mais nul doute qu’il s’agit là de sang…

DANGER
    Ø L'Ile Inconnue est peuplée de zones inconnues et est extrêmement dangereuse.
    Ø Ne vous attendez pas à des épreuves/adversaires faciles, bien au contraire vos chances d'arriver au centre de l'île sont très minces.
    Ø En visitant cette île, votre personnage courra de grands dangers : il pourra y être blessé voire même y mourir si vous ne faites pas attention.

RÈGLES
    Ø Respectez l'ordre de post, et privilégiez ce RP pour ne pas le faire traîner.
    Ø Vous avez 36h pour poster lorsque c'est votre tour. Si vous ne le faites pas, le Maître du Jeu viendra poster pour vous laisser une seule et unique fois 12h supplémentaires. Si vous n'avez toujours pas posté, vous serez exclu du groupe.
    Ø Chaque personnage a droit à un seul délai de 24h s'il le demande dans le Bureau de SNH.
    Ø Le premier tour est un tour d'introduction, vous devez décrire tout ce qu'il s'est passé jusqu'à maintenant. Pas de technique donc.
    Ø Si combat il y a, résumez toutes vos actions et vos techniques (ainsi que leur rang et leur cible) à la fin de votre RP, avec la balise spoiler ou hide.
    Ø N'hésitez pas à utiliser les Principes de combat, le Guide de Combat et l'Indicateur de Chakra pour vous aider en cas de combat.

ORDRE DE POST
    Yamada Kioshi
    Kibo
    Saibogu Oniri

    Narrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 1884
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 Ouest - Terminé Mer 10 Sep 2014 - 23:01

    Quand un nouveau lieu fait son apparition, il y a toujours de nouveaux explorateurs. Toutes les raisons sont bonnes pour cela : le goût de l’aventure, du grand frisson, la soif de découverte, la quête de célébrité, de reconnaissance, un ordre au-dessus, en exil, par sécurité, à la recherche d’une menace potentielle, à la recherche d’un trésor, à la recherche de femmes plus belles, …

    Nous, avec les récents événements et notamment ces Furyous, c’était pour le côté menace et sécurité. L’information est la meilleure arme du ninja non ? Et puis, je n’étais plus du tout le petit amnésique d’auparavant. Je n’étais pas près d’oublier cet Obli non plus… Mais une chose était sûre : il y avait quelque chose dans ce sang qui les dérangeait. Sinon pourquoi m’avoir guéri ?

    Voyage en barque avec Kibo. Barque parce que plus petit donc plus mobile, surtout à deux. Ne sachant pas sur quoi on peut tomber, vaut mieux privilégier les mouvements. D’ailleurs, les pics dressés laissèrent penser qu’on avait choisi la bonne embarcation. A la vue des bouts de corps, je me retournais vers mon élève. Première mission ensemble depuis ma guérison. Supportait-il la vue, la situation ? J’étais à l’affut de tout tremblement, même d’une respiration s’accélérant. Tu sais, c’est normal d’avoir peur. Si tu n’as pas peur, tu fonces tête baissée dans le danger. Si tu as peur, tu l’affrontes, et donc tu fais attention.

    « T’inquiète pas, je ne choisirais pas ce lieu pour ton enterrement de vie de garçon. »

    Un peu d’humour pour alléger la pression, y a rien de mieux. Ou c’est simplement que je n’ai rien d’autre à proposer ? En tout cas, on savait pourquoi personne ne revenait de cette île. Enfin, on en connaissait pas la cause, mais on les a retrouvés. C’est déjà pas mal : même pas encore sur l’île qu’on fait une découverte. Faut voir le bon côté des choses !

    Pieds nus, comme à mon habitude, j’avançais très prudemment sur ce lieu inconnu. J’ouvrais la marche, refusant catégoriquement qu’il passe devant. D’abord parce que je suis senseur, mais surtout parce que je ne voulais pas perdre un élève sous mes yeux. Avant de poser le pied, je touchais toujours le sol du bout d’un kunaï pour vérifier qu’il n’était pas piégé. Pourquoi ? Parce que tous ces cadavres et le nombre de ces pics, ça pourrait très bien être ces derniers qui se sont plantés en eux, surgissant du sol sans crier gare.

    Comme on ne sait pas à quoi s’attendre, autant s’attendre à tout.

    D’autant plus si on traverse une forêt. La vue étant restreinte par les nombreux arbres, le temps de réaction face au danger est réduit. Faire attention que rien ne nous tombe dessus par en haut, qu’aucune racine ne surgisse d’en bas, et qu’aucune bête ne sorte d’un tronc. Mais la forêt ne dura qu’un temps, bien que la suite nous fasse espérer un délai supplémentaire dans le même décor.

    « Je préfère ma statue… »

    Celle en or, sur la place de Suna, à celle en granit plus loin, là-bas devant la barricade de chakra. Encore un peu d’humour, et on en aura bien besoin. La mienne n’a pas les yeux rouges ou une hache ensanglantée, mais au moins elle ne fait pas peur. Je regarde autour de nous, à l’affut de traces de pas. Peut-être ne peut-il pas quitter ce lieu, et donc poursuivre les fuyards dans la forêt ? Peut-être pas. Mais la présence de pas pouvait-être utile. Je me retournais alors vers Kibo, lui chuchotant mon plan.

    « Voilà ce que je te propose. Le sol est fait de pierre, mas également de terre. En se métamorphosant en taupe, on sera capable de creuser, et à défaut une souris passera aisément entre les pierres. Peut-être pourrons-nous passer ce colosse sans même nous faire remarquer ? »

    A moins que tu n’aies une meilleure idée ? En tout cas, ne me propose pas de l’attaquer de front alors qu’on ne sait rien de lui. Une suggestion de piège à la limite, genre un trou, mais avec sa taille…

    L’affrontement n’est jamais obligatoire, et ce d’autant plus quand tu te fais pas remarquer. Mais une fois qu’il nous aura vus, il risque fort de nous attaquer. Laissons cette hypothèse de combat en dernier secours, et occupons-nous plutôt d’explorer. Surtout s’il y a d’autres gardiens de granit un peu partout. Sa hache laisse penser qu’il sait se battre, mais qu’il sait aussi tuer. Alors Kibo, quel est ton avis sur la question ? C’est bien toi qui veut devenir Kazekage non ?

    « A moins que tu ne connaisses leur langage, à ce moment-là on peut faire un henge en granit également. Mais je ne suis pas sûr de son taux de sociabilité… »

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Aspirant Ninja
Messages : 1914
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 Ouest - Terminé Jeu 11 Sep 2014 - 15:45


    Une île avait apparu dans loin des côtes de Taki no Kuni, de Tetsu no Kuni et de Tsuchi no Kuni. Comment de la terre pouvait prendre forme aussi facilement et surtout, en si peu de temps. C'était du jamais vu, une île qui pointe à la surface de l'eau du jour au lendemain. La nouvelle fit vite le tour du monde et inutile de vous dire que plusieurs personnes partirent en direction de cette terre inconnue. Qui dit terre libre, dit nouveau conquéreur. Les gens allaient se battre pour prendre possession de l'île, mais il y avait quelque chose de louche là-dessous. Suna décida d'envoyer Kioshi, Kibō et une jeune Genin pour découvrir l'île, pourquoi pas.

    Le trio voyageait sur une petite barque, avec Kibō à la barre. Il adorait ça. Terre en vue se dit-il intérieurement lorsqu'il vit l'île. Notre jeune héros se demandait ce qui les attendait une fois sur la terre ferme. Cependant, plus ils approchaient et plus il pouvait se faire une idée. Des pics, des crevasses, des cadavres, des bouts de membres, etc. Ce n'était pas beau à voir et l'idée de faire demi-tour passa à travers l'esprit du rêveur. Pourquoi risquer sa vie, alors que cette île ne les concernait pas, en tout cas, pas pour le moment. En plus de cela, ils avaient la responsabilité de Oniri. Kibō regarda la scène avec dégoût, ça lui rappelait les champs de batailles durant la guerre contre les Furyous. Heureusement que le Yamada était là pour détendre l'atmosphère.


      • J'espère bien, même si au sens propre, ce lieu serait l'idéal.

    Dit-il ironiquement. La Saibogu devait se demander comment faisaient les deux hommes à déconner à un moment pareil, surtout avec le paysage qu'ils avaient devant eux. Le groupe de Suna débarqua sur l'île. Le Chef du Kakumeigun prit les devants sans hésiter et il ne donnait pas l'impression de vouloir laisser sa place aux deux autres. Toujours aussi protecteur, n'est-ce pas Kioshi. Le jeune homme au regard de glace se positionna derrière, laissant la demoiselle entre les deux membres de l'équipe Miira. Notre jeune héros allait surveiller les arrières, il fallait être sur ces gardes, car cet endroit devait être rempli de pièges et de mauvaises surprises, aucun doute là-dessus.

    Les côtes, la forêt et ensuite un vaste terrain, offrant une vue incroyable sur le mur de Chakra, qui masquait la suite du paysage. Devant la barrière magique se trouvait une statue et elle était plutôt imposante. Elle faisait facilement dix dois la hauteur de Kibō et elle était armée d'une hache pleine de... sang. Le manipulateur de la Chaleur préférait sa statue d'or sur la place centrale de Suna.


      • Même si je n'apprécie pas forcément votre statue, je dois avouer quelle est bien plus belle que ce tas de pierre. Tu en penses quoi Oniri ?

    Les deux hommes discutaient et s'échangeaient des avis, sans jamais demander l'opinion de la jeune fille, qui devait se poser plein de questions. Ce fut pour ça que Kibō l'incita à prendre part à leurs commentaires. Le Chef de l'équipe Midorhato scruta les environs à la recherche d'indices, mais rien. Il fallait se rapprocher pour voir s'il était possible de passer le mur de Chakra, mais cette statue ne donnait pas envie d'avancer. Il fallait l'éviter et Kioshi proposa une idée.

      • Oui c'est une bonne idée, on pourrait d'abord se déplacer sur notre droite ou gauche pour voir si plusieurs statues gardent le mur ? Si c'est le cas, nous passerons sous terre, sinon on s'approche du mur, là où il n'y a pas de statue, non ?

    Ça lui était égal, mais tant que la statue ne bougeait pas, ils ne risquaient rien, alors autant se déplacer normalement et s'approcher du mur comme si de rien n'était. Kibō se retourna vers la Genin et attendit d'entendre sa réaction, avant de marcher ou de passer sous terre, pour essayer de comprendre comment outrepasser le mur de Chakra.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1609
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 Ouest - Terminé Ven 12 Sep 2014 - 22:09

Tenue d'Oniri:
 

    Cette île était soudainement apparut au beau milieu de l'océan, surgissant d'on ne sait où. La nouvelle terre entourée de mystères causaient nombres d'émois au sein du yuukan. De nombreuses rumeurs circulaient à son sujet, mais aucune n'étaient réellement fondées. Naturellement notre nation, celle du vent, s'empressa de dépêcher une équipe de Shinobi pour aller l'explorer. En temps normal il aurait été impossible qu'une mission de cette importance soit confiée à une genin telle que moi. Cependant mon ascendance aidant ainsi que la poigne économique de mon paternel me permirent d'être désignée en tant que participante pour cette expédition. En effet si cet amas de terre détenait un quelconque secret ; le village ainsi que le clan Saibogu comptait bien faire main basse dessus. Nul mystère ne pouvait résister à l'évolution persistante de nos technologies. J'avais à moi, les connaissances techniques nécessaires pour répondre à de nombreuses questions. Ce savoir faisant défauts à mes compagnons de route, j'espérai pouvoir leur être utile durant ce périple. D'un point de vu plus personnel, j'avais insisté pour participer à cette expédition uniquement afin de me glorifier aux près des hautes instances de Suna.

    J’accueillais cet événement avec bien plus de sérieux qu'à l'accoutumé. Me plaisant à toujours frôler les limites du raisonnable, j'avais appris avec exactitude l'emplacement de celles-ci. Je comptais pour cette fois lui laisser une longue marge devant moi. Qui plus cela étant, il m'était important de faire bonne impression envers les membres de mon équipe car ils ne n’agissaient pas de n'importe qui. Outre le fait d'être entourée de deux supers beaux gosses, j'avais le privilège d'être accompagnée de deux membres d'élites du villages dont Yamada Kioshi et Kibo. Il m'étonnait par ailleurs de constater que ce dernier avait le même âge que moi. Pourtant un immense gouffre semblait nous séparer en terme de force et d'expérience. Moi qui ne supportait pas d'être autre chose que la première dans un quelconque domaine me senti vulgairement rabaissée par ce simple fait.

    Toujours fut-il que cette bonne compagnie se révélait des plus avisées lorsqu'on ignorait tout des dangers qui pouvaient nous guetter sur cette île en perdition. Après avoir quitté le pays nous prîmes une sommaire embarcations afin de débarquer en toute discrétion. Visiblement cet initiative fut des plus avisées lorsque nous parvînmes vers la côte. Nous arrivions par une froide journée d'hivers où les vents marins glacées fouettaient avec hargne nos visages à l'affût. Le soleil, haut dans le ciel, ne laissait paraître aucun nuage se qui contrastait énormément avec la brume opaque qui entourait l'île. Au fil de notre intrusion celle-ci s'effaçait peu à peu pour nous laisser pénétrer dans un véritable enfer. De multitudes de monceaux de cadavres parsemaient une mer de stalagmites. L'odeur nauséabonde de la putréfaction vint nous assaillir les narines. Ce morbide spectacle réussi à me frapper d'horreur. Je m'efforçai de ne rien laisser paraître derrière mes lunettes de soleil, mais j'éprouvai quelques difficultés à aviser se spectacle avec stoïcisme.

    Étant une Kunoichi la notion de mort ne pouvait, en théorie, m'ébranler. Cela était effectivement le cas, cependant, il s'agissait de la première fois que je faisais face à un tel charnier. Il fallait croire que cette mission forgerait davantage mes armes que je ne l'aurai crue. Kioshi de son côté semblait imperturbable en se permettant même de lancer une petite plaisanterie à l'encontre de son camarade. J'esquissai un sourire. S'il avait cherché à nous rassurer, dans mon cas, c'était réussi. Nous finîmes par débarquer sur la plage, cette dernière succéda rapidement à une forêt dense. Les deux hommes se placèrent entre moi, Kioshi prenant la tête en analysant chaque parcelle du sol pour s'assurer qu'aucun danger ne s'y trouvait. Au moins, ainsi entourée, j'avais de quoi me sentir en sécurité. En outre temps et outre circonstance j'aurais sans doute tentée quelque chose avec l'un d'eux, voir les deux en-même temps car aucun n'était singulièrement désagréable à regarder...

    Au bout de quelque minutes nous nous rendîmes comptes que l'étendue sylvestre ne s'étendait guère en laissant finalement place à terrain plat ainsi qu'à... un golem ? Sa taille oscillait grossièrement entre le dantesque et le colossal. Pour faire simple, il parvenait même à éclipser le soleil en jetant une immense ombre sur toute une partie du terrain. Mes yeux ébahis s'arrêtèrent sur sa hache ensanglantée. Visiblement la chose savait s'en servir... Les deux hommes plaisantèrent une nouvelle fois en comparant ce golem à la statue de Kioshi. Mon avis fut même réclamé pour l'occasion.

    -J'en pense que ce tas de pierres fait tout de même vingt mètre de haut et que j'aimerais bien moi aussi avoir une statue en or faisant cette taille. Répondis-je avec ironie, avisant les yeux pourpre du colosse au risque de m'en faire un torticolis.

    Notre chefs émit alors plusieurs proposition quant à la façon d'aborder cette situation afin d'atteindre cet étrange dôme de chakra qui nous barrait la route. Étonnamment aucune d'elle ne consistait à s'approcher du titan pour l'affronter... La balle fut envoyé à Kibo qui s'empressa alors de me la retourner. Les regards des deux hommes se posèrent alors sur moi. Je compris qu'il s'agissait d'une façon de me tester. Par chance, j'avais pour moi l'intelligence et le vécu d'une armée de précepteurs incompétents dans mon dos. Prenant les divers éléments en comptes je réfléchis un instant afin de proposer la solution la plus adaptée à mon sens.

    -Je ne suis pas experte en la matière, mais cet étrange mur semble être un Kekkei*. S'il en est ainsi alors il y a fort à parier qu’il s'étend également sous-terre. Cela reste à confirmer, mais il vaut mieux ne pas prendre de risques en nous retrouvant bloqué sous-terre avec cette chose au-dessus de la tête. Je pense donc qu'il est préférable de passer notre chemin en espérant ne pas croiser d'autres spécimens du genre.

    Les deux hommes écoutèrent attentivement mes paroles et acquiescèrent à l'unisson. Je ne pus m'empêcher d'éprouver une certaine fierté bien qu'il ne s'agissait pas du meilleur moment pour se lancer ses fleurs. Nous nous ravisâmes un peu plus vers les bois en commençant ainsi par faire un large détour enfin de contourner notre problème. J'en profitai pour exprimer une hypothèse quant à la réel nature du titan de pierre.

    -Veuillez m'excuser pour cette interpellation, mais je souhaiterai vous faire par de certains faits. Je ne suis pas du genre à croire à la magie ou autres élucubrations. Donc si ce golem est bel et bien capable de s'animer cela signifie que du chakra y est pour quelque chose. Probablement du fuinjutsu ainsi que de l'affinité doton et tout ceci doit bien avoir une origine... En étant capable de ressentir le chakra présent à l'intérieur du golem, il pourrait être possible de retrouver la trace de son créateur vous ne pensez pas ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1377
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 Ouest - Terminé Lun 13 Oct 2014 - 0:59


Les sunajins après avoir traversé rejoint l’île se retrouvaient vite face au barrage du titan de pierre, quelques suggestions faites et ils décidèrent d’un détour, en vain, car si aucun trace ne laissait paraître un déplacement des golems, à chaque fois que le trio se rapprochait de la barrière, ce dernier était toujours là. Inerte, droit, les mêmes tâches de sang souillant la création. Pourtant rien ne se passait et la jeune femme fit une proposition pour la suite qui jusque-là ne semblait pas encore écrite. Son choix d’user de chakra pour en détecter un autre était-il le bon ? Il fallait patienter jusqu’à leurs réponses.

|||Important : Pensez à résumer vos actions et mettre vos techniques en spoiler à la fin de vos posts, bon rp ! |||
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Aspirant Ninja
Messages : 1914
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 Ouest - Terminé Mar 21 Oct 2014 - 21:10


    Le trio décida de poursuivre leur chemin à la recherche d'une éventuelle brèche dans la barrière ou d'un éventuel indice. Cependant, il y avait quelque chose de bizarre, dès que les Sunajins se rapprochaient de la protection, le golem de pierre faisait son apparition non loin d'eux, ne laissant aucune trace derrière lui. Kibō ne comprenait pas comment ce phénomène pouvait avoir lieu. Il y avait plusieurs hypothèses et il voulait en faire part à ses coéquipiers.

      • La statue nous suit... Au moindre rapprochement de la barrière, le golem apparaît non loin de nous et je dois vous dire que j'ai de la peine à comprendre comment, vu qu'il n'y aucune trace de déplacement. Soit il se téléporte, soit nous tournons en rond ou bien, nous sommes pris dans un Genjutsu. Cependant, mon flux Chakratique ne semble pas perturbé.

    Le rêveur venait de stopper sa marche et plaça son regard de glace sur la statue de pierre. C'était quoi ce bordel ? Voilà ce que pensait notre jeune héros. Il avait envie de provoquer le golem, pour voir s'il bougeait. Cependant, si par malheur il venait à réagir, il mettrait ses compagnons dans une situation délicate, s'ils pouvaient, ils feraient bien d'éviter le combat avec ce monstre. Enfin bref, il ne fallait pas se concentrer sur la statue, pour l'instant, car elle était immobile. Le mur avait peut-être un lien avec le golem, pourquoi se trouvait-il là à chaque fois que notre groupe se rapprochait de la protection ? Le jeune homme à la chevelure blanche voulait essayer de passer la paroi et pour cela il allait se téléporter de l'autre côté.

      • Écoutez, je vais essayer de passer de l'autre côté. Enfin, je vais déjà lancer un Kunai avec un sceau de téléportation sur celui-ci, on verra si l'arme passe le mur et si elle passe, je télétransporterais quelque chose de l'autre côté, histoire de garantir que l'on ne risque rien une fois de l'autre côté. Cette action réveillera peut-être notre ami de pierre, alors restons bien sûr vos gardes.

    Le membre du Kakumeigun sortit un Kunai avec sa marque et le lança contre la muraille. L'arme, allait-elle traverser le mur ? Espérons-le, sinon ils se retrouveront à la case de départ. Kibō gardait un oeil sur son projectile et sur le golem, pour voir si ce dernier allait bouger ou pas au moindre contact avec la barrière.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 1884
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 Ouest - Terminé Mer 22 Oct 2014 - 20:57

    « C’était une bonne idée… Jusque là. »

    Contourner pour se retrouver inlassablement face à la même scène. Et d’après les gouttes de sang, je pense qu’il s’agit du même golem à chaque fois. A moins qu’ils n’aient tué une cible de la même façon, et que ce dernier a saigné à l’identique. Après, la question est : est-ce le golem qui finit toujours devant nous, ou tout le lieu qui nous suit ? Marchons-nous en rond, ou le long du mur avec un golem comme constante ?

    « Je suis senseur, mais je suis spécialisé dans la chaleur, et non le chakra. Mais le potentiel créateur n’est pas notre problème pour le moment : si l’on crée un gardien, c’est qu’on ne garde pas nous-même le lieu. Le créateur ne devrait donc pas être là, sinon l’utilité d’un gardien serait limitée. A sa place, je serais bien à l’abri de l’autre côté du mur… »

    Mais c’est bien de lancer des idées, je ne te bloque pas là-dessus. Qui sait, tu penseras peut-être à un détail qui m’aura échappé. Et s’il s’agit d’un détail clé pour notre survie, il vaut mieux l’avoir remarqué…

    Kibo proposa alors une idée à son tour. Cependant, elle ne me plaisait guère telle quelle. Par contre, j’ignorais qu’il s’était ainsi formé au Fuinjutsu. Tu t’es bel et bien amélioré à ce que je vois, félicitations.

    « Le Fuinjutsu hein ? Belle évolution. Par contre, il va falloir revoir certaines parties de ton plan. D’abord : on ignore ce qu’il y a de l’autre côté du mur. Si on se retrouve face à un autre golem, on en aura un devant et un derrière, plus de porte de sortie. Ne prenons pas le risque d’être encerclé sans aucune sécurité. A moins que tu ne puisses mettre un point de retour ici, en cas de danger là-bas ? Par contre, cela ne risque-t-il pas de vider pas mal de ton chakra : téléporter un objet, puis nous trois, et peut-être même un retour si ça se passe mal ? On risque d’avoir besoin de tes compétences… »

    Juste que si on fait comme tu dis, il faut placer un sceau ici aussi. Tu n’as pas envie de rester ici non plus n’est-ce pas ? Yuki t’attend. Puis j’ai jamais fait témoin encore. Et je parie que la Genin aussi ne veut pas mourir ici.

    « Ou sinon, autre alternative : tu peux téléporter une masse aussi grande que ce golem ? Si on fait demi-tour, on peut placer un sceau du côté de l’océan et faire une seule téléportation pour qu’il s’y noie ? »

    Une seule téléportation contre 4 voire 7 en cas de danger. Après, il faudra sans doute s’approcher un peu du golem pour cela, mais une grande économie de chakra. De plus, on aura tout le loisir d’étudier le mur ensuite, sans prendre de risque.

    Spoiler:
     

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1609
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 Ouest - Terminé Dim 26 Oct 2014 - 15:51

    La situation ne se passait pas exactement comme prévue et j'éprouvai la singulière impression que l'on se foutait de nous. Le même golem, la même hache, le même sang, le même lieu... Mes deux compatriotes vinrent à proposer chacun une solution aussi prometteuse qu'incertaine. Je devais avouer que sur ce coup là, je ne savais pas quoi faire de plus.

    -On doit s'être fait avoir par une technique d'illusion associé à un fuinjutsu. En détruisant le sceau on pourrait réussir à s'en sortir, mais encore faut-il réussir à le trouver. Il peut tout aussi bien se trouver de l'autre côté du dôme que sur le golem lui-même...

    Cette idée me fit frissonner. La situation devenait méticuleusement vicieuse. Nous étions totalement piégé. Les solutions proposées par mes senpai pouvaient tout aussi bien nous sauver la mise que nous achever car nous ignorions ce qui pouvait se trouver de l'autre côté du dôme. L'atmosphère pouvait être hostile à toute forme de vie ce qui pourrait nous achever sur place sans que nous n'ayons le temps de faire quoique ce soit, même de fuir.

    Tandis que j'attendais que mes supérieurs se décident à passer à l'acte, j'aperçus un petit rossignol chantonnant perché sur le coin d'un arbre. Ce dernier attira brusquement mon attention en même temps qu'une idée frappante vint me secouer les neurones. J'effectuai alors saut en direction du piaf afin de le saisir au vole avant qu'il n'ait le temps de s'enfuir. Je le serrai fermement dans ma main tandis que ce dernier piaillait en tentant de secouer ses ailes, en vain. Je lui adressai alors un regard sévère tout en sachant qu'il allait résoudre une partie de notre problème.

    -Tu vas devoir te sacrifier pour la bonne cause petit Moineau. Nous comptons tous sur toi... !

    Ce faisant, je l'enroulai autour d'un câble d'acier tout droit sorti de ma sacoche pour ensuite le lancer comme une vulgaire torchon en direction du dôme. Nous pourrions ainsi voir si les êtres vivants étaient à même de traverser cette barrière et de survivre à l'intérieur. Il me suffirait ensuite de rembobiner ma ligne pour constater ce qu'il en retournait... Attendant de voir le résultat, je vis alors les regards interloqué de mes précepteurs se poser sur moi.

    -Quoi ? J'ai oublié de lui demander la permission ?


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1377
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 Ouest - Terminé Lun 27 Oct 2014 - 2:15


La fille jetait un oiseau après le passage du kunai à travers la barrière, cette dernière fut parcourue d’une onde visible d’ailleurs. La bête sacrifiée était reliée à un fil, qui lorsqu’il serait tiré offrirait une surprise de taille…

Le Golem changeait de forme, il s’animait, se replier sur lui-même avant d’écarter ses bras pour déployer ses ailes… L’oiseau et un lien ? La fille était reliée au géant de pierre sans qu’on ne comprenne quand le câble avait changé de destinataire, mais était-ce le cas ?

Un mouvement et la voilà entraînait vers le gardien qui ouvrait grand son bec, prêt à la couper en deux.


|||Important : Pensez à résumer vos actions et mettre vos techniques en spoiler à la fin de vos posts, bon rp ! |||

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 1884
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 Ouest - Terminé Lun 27 Oct 2014 - 21:25

    L’idée semblait bonne, comme toujours. Toute idée est parfaite tant qu’elle n’est pas appliquée. Ce n’est qu’à ce moment que l’on distingue ses failles. Là, ce n’était pas un petit fossé, mais une grande envolée ! Au sens propre comme au sens littéral à voir ce qui se passe. Un golem avec des ailes ? Pourquoi tu n’as pas choisi un ver de terre à la place de l’oiseau ?

    Une situation prise de bec. Au sens propre comme… Mais on n’a pas le temps à tergiverser en jeu de mot ! Vous voyez pas qu’elle s’envole droit vers son trépas ? C’est vrai qu’on n’a pas toujours l’occasion de tomber face à ce type de situation pour glisser les jeux de mots adéquats, mais on parle de vie ou de mort là ! Elle risque de se faire pigeonner dans l’histoire ! … Et merde.

    Oniri file droit vers le golem ailé et emplumé. Trop tard pour agripper son bras. Trop tard aussi pour qu’elle lâche simplement le fil, l’impulsion était donnée. Il ne restait plus que deux points d’influence : la trajectoire de vol et le point d’atterrissage. Pour être sûr, autant agir sur les deux non ? Le golem remarquera notre présence. Mais c’est toujours mieux que de laisser un camarade mourir sous mes yeux !

    Les mains jointes, j’ouvre la bouche pour expulser une boulle d’eau. L’impact ne sera pas assez fort pour vraiment la blesser, ni la mettre hors d’état de combat, mais ça permettra de prolonger, de dévier son vol afin que le bec ennemi ne soit pas sa cible. Là, on se fait remarquer. Mais comme ça risque de ne pas suffire : il peut toujours sauter sur le côté pour gober Oniri, j’ajoute un petit tremblement du sol sous les pieds du massif golem. Qu’il s’envole ou non, il sera déséquilibré au départ, ce qui permettra peut-être à la demoiselle de s’en sortir ?

    « On ne cherche pas forcément à l’abattre ! A moins qu’il ne soit pas très fort et se brise facilement, mais on ne vide pas nos forces contre ce gardien ! Mais avant de traverser le mur, envoyez un clone vérifier ! Pas que vous fusionnez avec lui aussi ! »

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Aspirant Ninja
Messages : 1914
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 Ouest - Terminé Mar 28 Oct 2014 - 22:16


    Tout alla très vite. Cependant, Kibō n'avait pas compris le geste de sa coéquipière. Pourquoi envoyer un oiseau, alors que le groupe ne savait même pas si le Kunai de notre jeune héros allait passer ? Enfin bref, c'était trop tard et la demoiselle avait déjà effectué sa mauvaise action. Non pas que sa stratégie était mauvaise, mais pourquoi sacrifier un oiseau ? Le rêveur n'avait pas du tout apprécié le comportement de la Saibogu. Il voulait la reprendre et lui faire comprendre que ce qu'elle venait de faire était mal, mais quelque chose d'étrange était train de se passer.

    Le golem de pierre semblait s'animer. Le membre du Kakumeigun se mit sur ses gardes et attendit. La statue était en train de prendre la forme d'un oiseau et tout de suite, le groupe fit le lien. Le volatile en était la conséquence. Du coup, le mur avait un rapport avec le golem. De là, les Sunajins auraient pu réfléchir et comprendre le sens de tout ça, mais ils avaient autre chose à faire, quelque chose de plus urgent.. Sauver Oniri. Cette dernière fut attirée par l'oiseau de pierre, qui était prêt à la cisailler à l'aide de son bec. Pourquoi la fille avait un lien avec le golem ? Était-ce parce qu'elle était liée avec le fils à l'oiseau ou était-ce par ce que ce fut elle qui lança l'oiseau au travers du mur ? Quoi qu'il en soit, les deux hommes devaient trouver une solution pour échapper à une triste fin pour la Genin.


      • Ok Senseï !

    Kibō créa un clone et sans perdre un instant, la réplique disparut pour se retrouver de l'autre côté du mur, grâce au sceau de téléportation se trouvant sur le Kunai. Il ne savait pas du tout quel allait être le résultat de cette action, mais en attendant, il devait sauver son amie. La première chose à faire était d'éviter que la jeune femme se fasse découper et pour cela, il ne fallait pas qu'elle finisse dans le bec de l'oiseau. Notre jeune héros posa ses mains à terre et créa deux pilonnes de terre, l'un sur l'autre. Un pilier faisait maximum dix mètres et comme la statue en faisant vingt, il devait en faire deux. Sa création prit forme devant le museau de la bête, ainsi Oniri s'écrasera, au pire des cas, contre le mur de terre, si jamais Kioshi n'arrivait pas à dévier sa trajectoire. Cette île devenait de plus en plus bizarre.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1609
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 Ouest - Terminé Sam 1 Nov 2014 - 15:47

    Moi qui trouvait mon idée brillante et pensait bien faire je fus assez déçu du résultat, pour ne pas dire que je crus carrément halluciner en voyant ce qui se passait sous mes yeux. Moineau avait donné de sa vie pour nous aider à la tâche et voici qu'il était devenue le golem. Ou plutôt que le golem était devenu Moineau ? Et puis, comment cela faisait-il que le lien qui nous unissait se retrouvé désormais sur la masse de pierre et non sur Moineau initial. Cette île ne semblait receler aucune logique et aucune raison. Et ce qui n'avait ni logique ni raison me faisait sévèrement flipper.

    Je fus brutalement happée par la bête sous l'effet de surprise. Fusant a vivre allure droit vers son bec je crus ma fin arriver. A croire que le Moineau voulait prendre sa revanche pour le tort que je lui avais infligé. Pourtant, il n'y avait pas de quoi être rancunier, il avait dévoué son corps et son âme pour la science. Du moins je l'y avais un peu contraint, mais c'était pour la bonne cause. Quoi qu'il en fut il semblait fermement décidé à me découper en morceau avec son mec, mais je ne comptais pas faire dévorer ainsi. Je voulus utiliser mes grappins pour dévier de ma trajectoire initial, mais je fus interrompus dans ma lancée par une choque qui m'éjecta brusquement sur le côté. Une bulle d'eau venait de brusquement me heurter, tandis que double colonne de pierre se dressait jusqu'au ciel afin de faire rempart entre moi et la bête.

    Je retombai lourdement sur le sol en effectuant une série de roulé boulet pour finalement achever ma course contre un arbre, grimaçant de douleur sous l'effet de l'impact. Cela ne m'empêcha pas pour autant de me redresser aussitôt, galvanisée par l'adrénaline ainsi que la hargne qui secouai mon corps. Je ne supportai pas l'idée qu'un de mes plans plus échoués, d'autant plus dans des conditions aussi irrationnel.

    -Bon sang ! On nage en plein délire métaphysique ou quoi ? A croire qu'on est dans un genjutsu...

    Il m'était impossible d'émettre des suppositions logiques à ce qui venait de se passer. Tout semblait si incohérent. C'était vraiment du n'importe quoi.... Ce faisant, lorsqu'il m'était impossible de réfléchir, j'avais pour coutume de passer à l'acte et en l’occurrence, cette fois-ci allait consister à me défouler sur ce foutu oiseau de pierre. Depuis le début il cherchait à se battre ? Très bien, il allait être servit....

    Profitant de sa confusion face aux colonnes j'en profitais pour composer une série de signe et invoquer par le biais mon sceau Sharky, mon lance rocket personnalisé. En un rien de temps je pointais l'arme en joug sur la tête de ma cible puis fis feu. Dans sa détonation, le recul de l'arme fut si violent qu'il me fit partir en arrière, retombant ainsi sur les fesses. L'obus quant à lui partit à vive allure dans l'espoir de faire exploser la tête de notre ennemi. Si je parvenais à détruire cette partie de son corps, peut-être se retrouvait-il hors d'état de nuire. Je gardai cela à l'état de supposition, car sur cette île tout semblait possible. Je ne pus cependant m'empêcher de me demander ce qui se serait passé si j'avais jetée un pinguouin dans le dôme...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1377
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 Ouest - Terminé Lun 3 Nov 2014 - 13:07


Elle était sauve, pour le moment du moins, une telle réactivité, c’était… Intéressant. Le monstre de pierre s’effondrait dans un fracas, c’était déjà fini ?
De l’autre côté du mur, une silhouette pâle copie d’un sunajins faisait face à une ombre, une qui le fixait attentive. Quel intéressant spécimen, le clone ne voyant dans cette masse sombre que ce sourire large et éclatant qui lui suggéra de regarder en arrière. Le ferait-il ?

En tout cas, une chose est sûre, il verrait les pierres se rassemblaient entres elles pour présenter désormais un Kibõ immense, un qui expulsait une pluie de gravier, rien de puissant ? Certes, mais tous tapissés d’un sceau semblable à celui qu’il avait utilisé…

Et comme on était joueur, trop même par ici, la chose faisait la démonstration de ses talents en se téléportant plusieurs, chaque fois, dans le même but : Tenter de faucher ses invités avec ses lourdes paumes.



|||Important : Pensez à résumer vos actions et mettre vos techniques en spoiler à la fin de vos posts, bon rp ! |||

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 1884
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 Ouest - Terminé Mar 4 Nov 2014 - 22:21

    « C’est bien la première fois que je n’aime pas voir ta tronche, Kibo… »

    Le golem avait été abattu, du moins il le semblait. Toute cette histoire résolue par un simple coup de rocket. Elle aurait pu prendre cette initiative bien plus tôt. En temps normal, c’était à ce moment que je tournerais la tête vers Kibo pour lui demander si son clone avait survécu au passage du dôme, mais mon attention fut accaparée par les mouvements subits des pierres qui formaient auparavant le golem. Un Kibo de pierre se créait sous nos yeux.

    « Si tu voulais tant que ça une statue de toi, il suffisait de le dire… »

    Jaloux va ! Mais la situation ne se prête peut-être pas tout à fait à l’humour. Une question demeure : a-t-il de Kibo que la forme, ou aussi les capacités ?

    « Kibo… Fais revenir ton clone… »

    S’il le peut, s’il existe encore. Peut-être qu’il redeviendra comme avant ? Parce que je n’ai pas forcément envie d’attendre la réponse à ma question. Sauf que le nouveau golem ne semble pas du genre patient. Des graviers volaient vers nous. Bien que désagréable et légèrement douloureux, il n’y avait rien de mortel là-dedans si l’on se protégeait la tête de nos bras. Sauf qu’il décida de répondre à mon angoisse : il se téléporta, il avait les facultés de Kibo. A moins qu’il ne s’agissait d’un déplacement très très vite ?

    Le voilà face à Oniri. Comment ? Kibo fonctionne grâce à des sceaux… En avait-il dans la zone ? Trop loin pour que je puisse agir afin d’aider la demoiselle. J’espère qu’elle aura le bon réflexe… Mais à défaut de pouvoir l’aider, il me faut rendre sa technique inutile. Joignant mes mains, je me concentrais brièvement pour faire apparaître un brouillard. Très vite, on ne verra plus rien. On ne pourra même pas voir comment s’en est sortie Oniri… Mais lui ne peut également nous voir, à moins qu’il ne fonctionne pas à la vue. Mais sinon, il devra se téléporter à l’aveugle… Le jeu du labyrinthe ? Dans quelle direction tombe-t-on sur un Kibo géant, dans quel sens la voie est-elle libre ?

    « Le tuez pas… Essayez plutôt de le pousser dans le dôme ! »

    Dur s’il peut se téléporter à n’importe quel moment… Si le retour hypothétique du clone pouvait le rendre normal, ça nous avantagerait. Pourquoi ne pas le tuer ? Si on veut explorer l’île, faudra qu’on passe le dôme. Si on passe le dôme, à notre retour le golem aura ressuscité. Le seul mystère : que se passerait-il si c’est le golem lui-même qui passe au travers ?

    Attendons la bonne occasion, je me dissimulais dans le sol pour m’approcher du dôme. Plus on en est proche, plus il sera simple d’y faire passer qui que ce soit non ?

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Aspirant Ninja
Messages : 1914
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 Ouest - Terminé Jeu 6 Nov 2014 - 22:37


Magnifique ! Il était vrai qu'avoir une statue de soi était quand même incroyable. Voir sa propre personne taillée sur de la pierre et que cette dernière bouge, waouh ! Kibō n'en revenait pas, mise à part ce petit instant d'extase, il réalisa que la situation n'était peut-être pas si merveilleuse que ça. Au moins, il avait réussi à sauver la jeune demoiselle et c'était un point essentiel. Il fallait, à présent, s'occuper de ce Kibō de pierre et Kioshi conseilla à notre jeune héros de faire revenir son clone. Cependant, il y avait quelque chose de louche de l'autre côté de la barrière, une silhouette se tenait devant la réplique du rêveur et cette ombre lui conseilla de regarder derrière lui. Le membre du Kakumeigun ne perdit pas un seul instant et posa un sceau de téléportation à ses pieds, afin que son clone puisse l'utiliser pour revenir. La copie du jeune homme au regard de glace réapparut aux côtés du vrai et sans tarder, il lui fit un bref rapport, avant que le rêveur ne prenne la parole.

◊ Il y a quelqu'un dans le dôme, mais mon clone n'a pas pu l'apercevoir comme il se doit. Une chose est sûre, en allant de l'autre côté on ne risque rien, en tout cas pas physiquement, vu que mon clone n'a aucune blessure.

Kibō lança cette phrase en toute vitesse. Il fallait maintenant se consacrer au golem et l'idée du Yamada était plus qu'intéressante. Envoyer l'ennemi dans le dôme. Quelle sera la conséquence d'un tel acte ? Peut-être la disparition du golem, qui sait ou peut-être que ce dernier reviendra deux fois plus grand. Aucun des trois ninjas de Suna pouvaient le savoir, mais ça ne coutait rien d'essayer. Le Chef du Kakumeigun avait entretemps créer un brouillard pour éviter que la statue devine la position d'un des Sunajin et se téléporte sur lui.

Notre jeune héros mémorisa la position du golem et sans perdre une seule seconde, il fit apparaître un pilier de terre et il en fit apparaître un autre sur le premier, mais perpendiculaire, afin de pousser l'adversaire contre le dôme.

Schéma:
 

Il ne fallait plus qu'attendre pour voir ou entendre si la technique de notre jeune héros avait fait mouche. En attendant, il ne fallait surtout pas baisser sa garde, vu que l'ennemi pouvait apparaître à n'importe quel moment et surtout n'importe où.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1377
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 Ouest - Terminé Dim 9 Nov 2014 - 19:10


Il ne s’attendait pas à ça et malgré sa vitesse à changer de place impossible de retenir tout son poids si tôt le sunajins faisait décoller ses pieds du sol maître absolu…

Le Golem perdait toute réactivité…

Son corps lourd se laissait porter à la renverse éclatant l’équilibre de la surface parfaite du dôme. Sous l’énergie de sa création mourante, la faille ne se refermait pas tout de suite…

|||Important : Pensez à résumer vos actions et mettre vos techniques en spoiler à la fin de vos posts, bon rp ! |||

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1609
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 Ouest - Terminé Lun 10 Nov 2014 - 10:29

    Je vis avec étonnement le golem s’effondrer sous la puissance destructrice de mon lance rocket. A dire vrai, je ne m’attendais pas vraiment à ce que cela fonctionne. Bien contraire, ayant, au préalable agit dans réfléchir, je m’attendais à ce, qu’une fois encore, la solution que j’avais proposé ne se retrouve transformer en problème contre moi. Il n’en fut cependant rien et l’immense colosse de pierre s’effondra, pour se trouver à l’état de miséreux tas de gravats. J’émis un sifflement victorieux tout prenant la pause, mon arme posée sur l’épaule. Il fallait bien s’autoriser à frimer un peu parfois. Malheureusement je dus retomber rapidement de mon piédestal en voyant les restants du gardien s’animer d’eux même lorsque Kibo envoya son clone à l’intérieur de ce maudit dôme. Et là, sous nos yeux hagards s’éleva une gigantesque réplique de ce dernier. Demeurant sans voix, la bouche entrouverte par l’abattement. Je n’en revenais pas de ce qui se passait. Le délire burlesque qu’incarnait cette île devenait de plus en plus élucubrant. J’avais le mauvais pressentiment que nous n’étions pas au bout de nos surprises et que plus nous avancerions et plus nous devrions faire face à des dangers aussi redoutables qu’incongru.

    Le géant de pierre fit alors déverser sur nous une pluie de pierre sur toute la zone, visiblement assez peu dangereuse. Du moins ce fut ce que je pensais avant de m’apercevoir qu’un sceau se trouvait sur chacune d’elle. Je ne le connaissais pas, mais il s’agissait visiblement de celui que Kibo avait utilisé pour téléporter son double dans le dôme. Ce qui signifiait que nous risquions d’avoir de gros problème sous peu. Je réalisai à mon plus grand damne que j’avais vu juste en voyant le géant de pierre se téléporter à une allure fulgurante. J’eus à peine le temps de me retourner qu’une immense main me frappa de plein fouet. J’eus au dernier moment le réflexe de parer une partie du choc initial avec mon lance rocket, mais ce fut sans grand efficacité. La violence de l’impact fut telle que j’en vins à être éjectée à vive allure. Fendant l’air à toute vitesse, sonnée par l’attaque, mon corps rejoignis la forêt, éclatants plusieurs troncs d’arbres au passage. L’esprit confus, le corps endoloris et le cerveau retourné par le choc, je ne parvins à me relever. L’espace se troubla autour de moi et je me sentis chavirer, sombrant parmi les troubles de l’inconscience.


résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 1884
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 Ouest - Terminé Mar 11 Nov 2014 - 12:25

    Un bruit sourd. Un son fracassant. Trop bruyant pour être celui d’un humain tombant à terre. Mais suffisamment pour être un impact rocheux. Mais pas de la roche sur un corps humain, sur autre chose, vu le bruit. Quoi, je ne le saurais pas. Soit le golem est devenu plus dangereux encore, soit il a été touché. Dans les deux cas, il vaut mieux savoir de quoi il s’agit. Ainsi, je décidais d’ôter le brouillard. Cependant, il n’y eut d’autres fracas. Chose qui aurait dû se produire si le golem était en état, en se téléportant à côté de l’un d’entre nous pour nous attaquer encore une fois.

    Je sortis de terre et remarquais une faille dans le dôme, ainsi que plusieurs rocs à ce même endroit. Le golem ? Je voulus me retourner vers mes compagnons et sortir une petite phrase d’humour : genre désolé à Kibo pour la destruction de sa statue, mais je me retins en ne voyant que lui. Où est passé Oniri ? Derrière, l’on remarque un impact contre des arbres. Une ligne droite marquée par des végétaux blessés. Là-bas ?

    « Oniri ! »

    Pas de réponse. Peut-être était-elle juste sonnée et elle allait arriver d’un moment à l’autre ? Elle n’avait probablement pas réussi à éviter la frappe du golem… Mais le dôme était enfin ouvert ! J’échangeais un regard à Kibo, et nous étions tout deux d’accord : on ne pouvait avancer sans elle. Nous le regretterions. Mais nous ne pouvons transformer notre succès en échec si simplement non plus.

    « Kibo, va voir ce qu’il y a de l’autre côté. Mais reviens avant que ça ne se referme ! Ne risque pas de te retrouver prisonnier là-bas ! Pendant ce temps, j’irais voir l’état d’Oniri. Selon le cas, on la ramènera à Suna. »

    La sécurité de notre équipe prime sur la mission elle-même. Nous ne connaissons rien de cette île. La laisser, même avec un clone, pourrait s’avérer dangereux. Et avancer avec elle encore plus.

    Je suivis donc le chemin des arbres endommagés jusqu’à tomber sur la demoiselle inerte. Je m’élançais aussitôt vers elle à la recherche d’un pouls. Fiou, elle est encore en vie. Mais le golem n’y était pas allé de main morte. Enfin si, vu qu’il n’est pas un être vivant à proprement parlé, mais vous avez compris ce que je voulais dire. Passant une main dans son dos et une sous ses jambes, je me redressais en la soulevant contre mon buste.

    « Bon bah je crois qu’on va devoir rentrer… Kibo ? »

    Spoiler:
     

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Aspirant Ninja
Messages : 1914
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 Ouest - Terminé Mer 12 Nov 2014 - 17:40


Le silence régna dans la zone où se trouvaient les trois Sunajins et le golem, après un bruit assourdissement qui était celui d’un choc. Kibō resta sur ses gardes, cette tranquillité n’était pas de bon augure. Kioshi ne tarda pas à ôter le brouillard, du coup, notre jeune héros put en déduire que son Senseï allait bien. La jeune demoiselle qui accompagnait les deux membres de l’équipe Miira ne donna aucun signe de vie et même lorsque que le brouillard fut dissipé, le rêveur ne la trouva pas. Il scruta les environs à la recherche d’indices, mais il ne remarqua rien, avant de poser son regard sur les bois derrière lui.

U
ne trainé pouvait se voir au milieu des arbres, certains d’eux étaient brisés et cela n’annonçait rien de bon. Le Chef du Kakumeigun échangea un regard avec son élève et s’élança en premier en direction de la forêt, tout en criant le nom de la Saibogu. Le jeune homme au regard de glace resta sur place, en attendant de voir si Oniri se trouvait bien là-bas. Entretemps, il regarda encore une fois dans les alentours et remarqua l’ouverture dans le dôme et la disparition du golem. Le Yamada demanda à Kibō d’aller jeter un coup d’œil de l’autre côté du mur pendant qu’il cherchait la demoiselle. Notre jeune héros acquiesça et partit sans perdre un instant de l’autre côté du dôme.

◊ Je reviens tout de suite !

La lumière pénétrant dans la protection pouvait peut-être éclairer un peu l’intérieur, car auparavant, le clone du rêveur n’avait strictement rien vu, mise à part une silhouette avec un large sourire. Le membre du Kakumeigun devait rester attentif, car si cette personne était toujours là, il risquait d’y avoir de l’action. Le spécialiste en Fûinjutsu pénétra dans la sphère et examina les alentours. L’entrée se refermait peu à peu, mais il était hors de question de revenir sans rien. Il devait trouver quelque chose et pour ça, notre jeune héros s’enfonça de plus en plus au cœur du dôme à la recherche d’indices. De toute manière, même si l’ouverture se referme, il pourra se téléporter vers Kioshi, vu qu’il avait posé un sceau à terre pour faire revenir son clone tout à l’heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1377
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 Ouest - Terminé Jeu 13 Nov 2014 - 14:42


-"Quel enfant fougueux."

Une fluide sous ses pieds et tout son corps qui s'immobilisait, un fascié sans trait, juste un sourire éclatant et un souffle trop chaud pour accueillir son visiteur bien curieux.

-"Tu peux rentrer chez toi humain, maintenant tout de suite, ce que tu vois ne dépend que de ce que je veux bien te montrer... Cependant, si je te laisse rentrer, je garderai Yuki à jamais."

Au loin dans le néant, la voix de la Samui qui perçait en l'appelant.

-"Cours, cours la retrouver ou fuis, fuis et ne reviens jamais !"

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Aspirant Ninja
Messages : 1914
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 Ouest - Terminé Ven 14 Nov 2014 - 17:30


L'étrange individu fit à nouveau son apparition. Kibō pouvait désormais mieux le voir, mais cela n'arrangeant en rien les choses, vu que celui qui lui faisait face n'était pas humain. Il avait, certes, la silhouette d'un homme, mais ne possédait aucun trait, mais simplement un large sourire, le même qu'avait aperçu le clone du rêveur. Notre jeune héros s'immobilisa devant l'être étrange, alors que le dôme se refermait peu à peu derrière lui. L'inconnu émanait une chaleur étonnante, un Yamada ? Un Habashi ? Il s'agissait des deux clans pouvant maîtriser cet art, mais que ferait un membre d'une de ces familles ici ?

Les réflexions du Sunajin furent interrompues par les paroles de l'étranger et pour le moins que l'on puisse dire, elles furent troublantes. Yuki s'était donc également engagé dans l'île inconnue et était désormais prisonnière de celle-ci. Était-ce un piège ou la vérité ? Kibō ne savait pas s'il devait croire ou pas l'individu, mais alors qu'il était en plein doute, la voix de la Princesse des Neiges retentit un peu plus loin. Le faciès du membre du Kakumeigun changea radicalement laissant transparaître tout son mécontentement.

    ◊ Où est-elle !?

Demanda-t-il l'air menaçant. Cependant, la réponse de l'inconnu ne lui donna aucun indice. Il lui suggéra deux solutions, courir pour la retrouver ou fuir et ne jamais revenir. Kibō était confronté à un choix, rester dans le dôme pour retrouver Yuki, en ne sachant pas si elle y était vraiment et laisser Kioshi et Oniri seul, sans aucune nouvelle de sa part ou revenir auprès de Kioshi, ramener Oniri à Suna et aussitôt repartir vers l'île pour sauver la Samui, mais peut-être qu'il sera trop tard.

La raison lui disait de retourner auprès de Kioshi afin revenir en forme et avec des renforts, mais le coeur, lui, lui disait de foncer tête baissée pour sauver son âme soeur et future épouse. Cependant, pénétrant tout seul au coeur de cette protection, il trouvera peut-être la mort. Sera-t-il assez fort pour survivre et ramener Yuki, alors que celle-ci, étant plus forte que notre jeune héros, s'était fait capturer. Logiquement, il devait battre retraire, mais dans ses moments-là, la logique ne rentrait plus en compte, seul l'instant pouvait décider de son destin.

Kibō fit un pas en arrière, on aurait pu croire qu'il allait battre en retrait, mais il prit appuie pour foncer tête baisser au coeur du Dôme, à la recherche de sa bien-aimée.

    ◊ YUKI !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 1884
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 Ouest - Terminé Lun 17 Nov 2014 - 19:56

    Oniri dans mes bras, toujours inconsciente, je me retourne en espérant voir apparaître Kibo. Mais il n’y avait personne. Je l’appelai, mais rien. Peut-être était-il encore au niveau du dôme ? Je fis marche arrière mais plus lentement qu’à l’allé : une blessée dans mes bras, j’étais plus vulnérable et je me devais donc d’être plus prudent.

    Le dôme ne tarda pas à se profiler, ainsi que les restes du golem. Ce dernier ne s’était pas reformé, une bonne nouvelle. Kibo n’était pas visible, une mauvaise nouvelle. Je m’avançai doucement, regardant tout autour. La faille du dôme était refermée. Il aurait donc dû revenir. Encore une fois, je criai son nom. Encore une fois, seul le silence me répondit. Je m’approchai encore, observant l’endroit où le dôme avait été percé. Je ne trouvais aucune trace pouvant laisser penser qu’il l’avait quitté. De plus, s’il était revenu, il m’aurait rejoint, comme convenu.

    Un problème demeure : que faire ? Kibo était-il tombé dans un piège ? Avait-il été capturé ? Ou bien peut-être était-il resté là-dedans volontairement ? Mais pourquoi ? Qu’avait-il donc vu ? Dans tous les cas, la même question persistait : que faire ? Le dôme s’était reformé. Je ne pouvais donc le traverser ou le golem reprendrait vie, et je ne pouvais décemment prendre ce risque avec Oniri dans mes bras. Je la, ou plutôt, je nous exposerais un peu trop.

    Il ne restait que deux choix : rester ou repartir. Ne pouvant abandonner mon élève aussi facilement, j’attendis là. Dix minutes s’écoulèrent sans aucune évolution. Puis trente. Et enfin une heure. Toujours rien. Sauf que je ne pouvais pas patienter là une éternité. Je lui avais donné suffisamment de temps, et je n’avais aucune garantie qu’il revienne un jour. Il avait peut-être besoin d’aide… Mais avec Oniri dans cet état…

    Bon, ma décision était prise ! Je vais devoir rentrer à Suna pour mettre Oniri à l’abri et qu’elle puisse récupérer tranquillement. Sitôt au village, je formerai une nouvelle équipe. Mais cette fois l’exploration de l’île ne sera que l’objectif secondaire. Le principal sera de retrouver Kibo. Il est suffisamment fort pour tenir d’ici là… Du moins j’essayais de m’en convaincre.

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1377
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 Ouest - Terminé Mar 18 Nov 2014 - 9:55


Vos décisions sont prises !

GG à tous, la suite bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Groupe #1 Ouest - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Île Inconnue :: Entrée Ouest-