AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Premier client de Konoha [Inabikari Shingen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1137
Rang : B


Message(#) Sujet: Premier client de Konoha [Inabikari Shingen] Sam 4 Oct 2014 - 22:52

Une journée comme on n'en voit beaucoup Konoha est vraiment un lieu à part. Foret, soleil. Un édifice complètement incruster dans la roche. Ce lieu semble si paisible qu'on en oublierait qu'ils génèrent des soldats. C'est donc le matin, la brise matinale laisse tout juste la place aux premiers rayons du soleil. À en voir le ciel, le temps va être splendide et donc le commerce fleurissant. Si je souhaite faire un restaurant, il me faut des fonds et de la clientèle à fleuraison. Les deux ne peuvent pas être mis sous le tapis. J'ouvre donc la porte menant à ma petite cuisine. Mon restaurant ambulant planté au milieu de la plus grande place de Konoha je laisse mon cheval voguer à son gré. Il sait quand es qu'il faudra revenir de toute façon et je n'ai pas envie de m'occuper de lui pendant mon travail. Pour ne pas être à la ramasse, je prépare mes ingrédients bruts. Commençant par les nettoyer je me mets ensuite à les découper. Prépare tout cela pour les préparations des soupes sucré qui je suis certain feront ravage pour le matin de mes clients. Une nouveauté que j'ai moi-même inventée. Une mixture mélangeant légume est fruit mais de manière souple. On aurait l'impression de boire un jus de fruit mais chaud et s'accordant parfaitement avec cet état de chaleur. Coupant donc ses légumes avec deux scalpels je joue de larme pour faire quelques figures. M'entrainant donc à les fairs quand mes clients arriveront. En plus d'un repas digne des meilleures qualités ils auront le droit un spectacle de mon adresse.

Toujours le sourire sur mes lèvres, le chapeau trônant sur mon crâne je regarde rapidement l'horizon. Pour le moment personne. Normal dans un sens mon restaurant montre une pancarte fermée. Que faire d'autre. Je me demande si je de préparer en avance les repas de midi ou non. Avec le peu de places cela risque d'être judicieux surtout si l'on me demande plusieurs plats préparer ceux qui peuvent être faits en avance seraient un gain de temps et donc des clients n'attendant pas leur commande. C'est encore plus vrai que je ne sais vraiment pas combien de personnes va venir me demander un plat. Cependant sans le savoir, si j'en fais de trop cela sera tout autant perdu dans ma recette, car il est hors de question que je fasse comme certaine enseigne culinaire et que j'utilise des produits qui ne sont pas frais. Pas chez moi. Si je veux que ma nourriture soit mondialement connue ce ne sera pas pour sa mauvaise qualité des matières utilises, mais belle est bien pour les talents que je mets en œuvre et au choix pertinent des ingrédients qui composent mes plats. Continuant mon travail, je regarde puis je voit ce qui semble être un shinobi de Konoha. Le premier que je rencontre dans son lieu naturel. Je le regarde puis ensuite me remet à mon travaille. Qui sait il sera peut-être mon premier client.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 241
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Premier client de Konoha [Inabikari Shingen] Dim 5 Oct 2014 - 21:41

Une nouvelle journée s'annonçait et comme à mon habitude je me levais de bonne heure. Je me préparais tranquillement, j'en profitais même pour observer plus attentivement la cicatrice à l'oeil gauche qui condamna ma vue.... Cette sensation de la voir était bizarre mais d'un certain point de vue plaisante. Au bout de quelques minutes à me préparer je m'habillais, mettant à nouveau un haut de kimono et un pantalon, mon bandeau de Shinobi qui allait servir à cacher mon oeil gauche.

Je sortis de chez moi pour rejoindre le cimetière pour rester un certain temps devant la tombe de mon frère, à nouveau je passais une bonne partie de mon temps à réfléchir, méditer sur tout et n'importe quoi devant la tombe de mon frère comme si j'espérais recevoir ces conseils. Après avoir passé suffisamment de temps devant je repris la route vers le centre ville, la matinée avait déjà avancée et je n'avais toujours rien mangé. Le ventre commençait à grogner et sentir le ventre vide était particulièrement désagréable.
Je n'avais pas envie de rentrer chez moi pour manger quelque chose, le centre ville allait certainement m'offrir quelque chose d'appétissant qui allait me remplir le ventre bien vide.

Je traversais durant quelques minutes la ville, je regardais les restaurants que j'apercevais mais aucun ne me donnait envie. Ils étaient tous de qualités, loin de là l'idée de remettre leur service en question mais les repas qu'ils avaient à me proposer ne m'intéressaient pas....
Je finis par apercevoir un drôle de stand qui servait, où du moins semblait servir à la cuisine. Il devait être récent mais que pouvait-il bien offrir ? Ma curiosité était là et j'avais envie de découvrir le nouveau restaurant, si on pouvait appeler cela un restaurant.


Je m'approchais de ce stand et je laissais mon regard curieux parcourait cette cuisine ambulante, la nourriture qu'il préparait. Il semblait vendre de la soupe, une drôle de soupe qui semblait pourtant délicieuse. Je posais ma main sur le ventre qui grognait de faim, s'il avait bien une chose que je n'aimais pas c'était d'avoir faim.
Mon regard se relevait vers l'homme qui m'était inconnu, il avait du comprendre que j'étais là parce que j'avais faim et certainement pas qu'un peu !


Bonjour ! Pourrais-je avoir... euh... un bol de votre soupe ?

Je n'étais pas certain que c'était de la soupe, peut-être qu'il nommait la chose différemment, ma foi qu'importe il avait certainement compris que j'avais envie d'avoir quelque chose à manger de sa part, peut importe le prix ! Les ingrédients semblaient très frais, ce qui me convenait parfaitement. Pendant qu'il préparait ma commande, j'en profitais pour créer une discussion. Après tout il semblait être nouveau ici, je ne l'avais aperçu auparavant ici à Konoha.

Je vous ai jamais croisé ici.... Vous êtes nouveau ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1137
Rang : B


Message(#) Sujet: Re: Premier client de Konoha [Inabikari Shingen] Lun 6 Oct 2014 - 14:24

Premiers jours de travail je ne sais pas comment cela va ça passer, mais quoi qu'il en soit je suis motivé. Je regarde la place et trouve que mon idée d'emplacement est plutôt bien trouver. La vue est belle et il semble que ce lieu est plutôt touristique. Enfin je ne me base pas sur des "il semble" ne vous inquiétez pas. J'ai pris mes dispositions à l'avance. j'ai tâté le terrain ses derniers jours pour trouver "LE" lieu idéal. Préparant donc mes aliments. Je regarde devant moi un homme qui semble interloqué. Je le regarde brièvement laisse un sourire sortir de mon visage puis regarde de nouveau le travaille que je fais. Plusieurs soupes sont presque terminées. Je dispose plusieurs cuillères non pas pour un potentiel client, mais pour gouter ses derniers. Sept soupes. Sept marmites. Ses soupes pourront être revendues dans les trois jours qui viennent sans perdre la moindre saveur. Ensuite je pense donner ses soupes à une association qui pourra les donner aux démunies pendant les trois jours qui suivent cela même si je sais pertinemment que cela sera distribué dès le premier jour. Enfin, cela n'est pas mon problème et je pense que donner déjà cela et un bon acte, même si je fais aussi cela pour la publicité que cela peut produire.

Voilà donc que l'homme approche. Un œil caché par un bandeau ninja ce dernier montre donc bien fièrement son appartenance. Je le fixe puis souris et l'écoute. Cet homme regardant mes soupes. L'homme semble plutôt affamé. Je le regarde un sourire intérieur, vérifier le panneau que j'ai mis pour montrer que mon stand est fermé. Oui toujours dans la même position. J'aurais pue faire une erreur mais là non. Je refixe donc de nouveau mon client en lui disant:

Bonjours, désolé mais mes soupes ne sont pas encore totalement finies. D'où la raison du panneau fermé, cependant vous pouvez patienter encore un peu le temps que je finisse et de là je pourrais même vous proposer quelques délices de mon cru.

Toujours souriant, polie et à l'écoute. Telle sont les qualités que doivent avoir un vendeur et un restaurateur. Les cuillères posées, je me mets donc à gouter à toutes les soupes. Sur les sept , une ne me plait pas et donc je me mets à la poser à part pour la garder pour les animaux des clients. Pour les autres, je sors plusieurs épices et les disperse sur le plant de travail pour ensuite sortir trois scalpels. Calme et posé je plante les scalpels sur un côté de la planche puis en prends une Rapidement j'émince une des épices pour ensuite prendre un autre scalpel pour en faire de même pour l'épice suivante. J'en fais ainsi avec la dernière puis prends l'épice aux boues du scalpel les ayant émincées j'en mis sur certaines soupes sortit du sel et du poivre pour perfectionner l'assaisonnement. De là, je regarde le client qui me pose une question:

Oui, je suis là depuis seulement trois jours et c'est ma première ouverture du fait de mon retard. Je ne pense pas que des clients peuvent arriver aussi tôt. Disions que j'ai aussi pris le parie de faire des soupes matinales. Ses sept recettes se composent d'un invention personnelle. C'est une soupe faite pour les petits-déjeuners, elles sont composée de tous les nutriments essentiels pour avoir de l'énergie tout le long de la journée. Cela ne signifie pas bien entendus qu'il faudra ne pas manger vos repas journaliers. J'ai posé un label dessus et donc vous ne verrez aucune autre enseigne en faire je vous le garantis.

Posant donc dans un verre la soupe, je mis une pointe de sucre et pose un brin de persil montrant la combinaison de légume qui est contournée pour préparer un plat sucré et agréable à manger le matin:

Des tartines avec? J'ai plusieurs confitures, un produit que j'ai ramené des contrées de Ki no kuni. Profitez en vous en trouverez rarement à Konoha. Mon producteur est un des rares à pouvoir discuter avec les tribus sauvages de ses lieux et donc l'un des seuls à pouvoir récupérer des fruits de cette région intacte.

Posant donc à côté trois biscotos je pose le pot à côté de lui. Un sourire, puis je me mets à dire:

Vous êtes donc Shinobi à première vue. Cependant une chose me tracasse. Pourquoi s'handicaper d'un œil dans cette profession? Cela peut être dangereux sauf si vous n'avez guère le choix?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 241
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Premier client de Konoha [Inabikari Shingen] Mer 8 Oct 2014 - 21:52

Un panneau fermé ? Je tournais la tête pour chercher ce fameux bout de bois, je l'aperçu très rapidement. Je lâchais un soupir, en plus de ça j'étais une vraie tête en l'air... J'étais tellement curieux de voir ce qu'il avait à offrir que je n'avais pas remarqué ce panneau, ma foi tant pis la chose était faites maintenant. Heureusement que le cuisinier n'était pas désagréable, en même temps le contraire n'aurait pas été conseillé pour lui. S'il commençait à chasser de bons clients avec un ballet, il n'allait certainement pas avoir un grand succès.
La première impression que j'avais de lui était plutôt bonne et si la nourriture qu'il avait à proposer était tout aussi bonne, j'allais certainement revenir plus souvent.


Désolé.... Je n'avais pas vue le panneau en question ! Ma curiosité a prit le dessus !

Je l'observais cuisiner tous en écoutant les explications. Il était donc ici depuis trois jours, je n'avais aucune idée du temps que ça prenait pour préparer et organiser son propre restaurant, surtout si on parlait d'un restaurant ambulant mais je partais du principe que cela ne se faisait pas en quelques minutes. Il avait le mérite d'avoir ses propres recettes, peut-être sont-elles l'héritage de sa famille ? J'étais impatient et curieux de goûter à cette fameuse soupe qui était, d'après lui, bonne pour le matin afin d'avoir l'énergie nécessaire pour bien débuter une journée. Je sentais qu'il allait avoir un sacré succès si la qualité de sa nourriture était là et qu'il se prenait la peine de faire quelque chose de délicieux.

Vous avez crée les recettes vous-même ou sont-elles issues de votre famille ?

Même s'il avait posé un label dessus, cela n'empêchait pas que la recette pouvait être issue d'une tradition familiale mais que lui, il avait décidé de l'utilisation pour sa profession de cuisinier. Je souris à sa proposition de grignoter quelque chose et se n'était pas n'importe quoi ! Il proposait de la confiture issue d'autres contrées et plus précisément de Ki no Kuni, une région dont je n'avais pas entendu parler ou dont je ne me souvenais plus. J'allais remettre la faute à cette lacune de connaissances à mon ignorance partielle de la géopolitique, voila quelques temps que j'avais décidé de me tenir éloigner de ces événements. J'avais même perdu le fil sur nos hokages, peut-être allait-il être temps de me pencher à nouveau davantage dessus pour ne pas avoir l'air idiot le jour où on me demandera combien d'hokage Konoha a déjà eu.....
Je regardais cette fameuse confiture et les biscotos avant de lâcher.


Cela a l'air délicieux ! Je ne me laisserais pas prier deux fois ! Je souris d'un air amusé avant de reprendre plus sérieusement [/b]Je suppose que vous finirez par repartir de Konoha, non ? Cela me ferait plaisir que vous restiez définitivement ici ![/b]

Je souris et me mis à goûter cette fameuse confiture avec un biscotos, je ne pouvais pas nier qu'elle était bonne ! Elle était même délicieuse, cela changeait de ce qu'on trouvait ici même à Konoha. Je n'allais pas me plaindre, Konoha offrait beaucoup de nourriture et délicieuse même. Je continuais de manger alors qu'il me posa la question au sujet de mon oeil. Je le regardais un instant avant de reprendre un morceau pour manger, je faisais exprès de rester un instant silencieux et, d'une certaine façon, d'ignorer la question. La question ne me gênait pas plus que ça et je n'avais pas honte de l'oeil perdu.
Au moins en utilisant le bandeau comme cache-oeil, on pouvait toujours avoir le doute que l'oeil était perdu. Il aurait toujours été possible que quelque chose d'autre soit caché derrière ! Au bout de quelques secondes je remontais mon bandeau pour dévoiler l'oeil gauche. On pouvait apercevoir une cicatrice verticale qui passait dessus, on pouvait alors aisément comprendre que l'oeil était perdu. Je le cachais à nouveau et souris doucement.


En effet c'est handicapant d'avoir un oeil en moins, particulièrement dans le combat rapproché, corps à corps. On ne s'en rend pas vraiment compte mais perdre un oeil réduit fortement le champ de vision....
Je l'ai perdu dans la guerre contre Suna, je ne sais pas si vous en avez entendu parler....


Je souris, reprenant une boucher. Je ne savais pas où il était durant cette guerre après tout et peut-être était-il si éloigné qu'il n'en n'avait jamais entendu parler, bien que la probabilité était plutôt maigre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1137
Rang : B


Message(#) Sujet: Re: Premier client de Konoha [Inabikari Shingen] Jeu 9 Oct 2014 - 16:50

Rester souriant quoi qu'en est la situation. Je regarde le shinobi qui malgré son jeune âge semble déjà donner un bien à se monde. Celui de l'un de ses deux yeux. Ecoutant ses dires et aussi ses questions, je pose la soupe devant lui:

Celle-ci devrait vous convenir.

Passant de l'autre côté du stand, je m'approche de la pancarte puis la retourne. Nous sommes ouverts. Je repasse derrière le comptoir puis réponds aux questions:

Konoha est un très beau village. Cependant je ne peux y rester éternellement. Les voyages sont se qui peut m'amener à mon rêve. Cependant, je ne compte pas partir avant un petit temps. Sans compter que je compte crée un restaurant dans ce village de Konoha. J'en ai déjà demandé les droits à l'hokage qui a répondue favorablement à ma requête. Cependant il ne me reste encore à retrouver les fonds et une équipe pouvant tenir le restaurant pendant mes voyages. Du coup je reste ici, le temps d'avoir assez d'argent et le temps de la construction de mon restaurant. Par la suite, je voyagerais pour trouver un autre lieu.

Après ses dires je commence à le regarder. Ma recette! Une recette familiale? Cela était plutôt marrent à entendre, enfin marrent de mon côté. Je ne sais pas vraiment ce qu'est une véritable famille dans l'idée que j'ai due m'occuper de moi depuis ma jeunesse. Une rude épreuve pour un enfant, mais qui n'a pas pour autant était une mauvaise expérience. Du moins je ne l'ai pas mal vécue. Il faut dire que dans le tréfonds de mon âme ce cache un véritable mystère. Un rouage compliqué à concevoir et à comprendre.. Je ne pus laisser sortir un petit rire nostalgique:

Non, ce n'est pas une recette familiale. J'ai de l'expérience dans la cuisine que j'ai pratiquée de part et autre. Cependant j'ai concocté plusieurs recettes de mon propre chef. Évidement cela ne compose pas toute la gamme de mes plats. Pour le moment je n'ai que deux idées de plat inventé. L'autre pour le moment est encore en cour de perfectionnement. Je ne préfère pas offrir à mes clients un plat dont je pense encore pouvoir améliorer.

Nous arrivons donc maintenant à là l'interrogation de son œil. Je suis plutôt du genre curieux et j'aime savoir ce qui m'entoure et cette curiosité qui est naturelle en moi viennent de viser ce qu'il cache derrière le bandeau. C'est donc une marque faite pendant une guerre. Pour être précise les guère de l'indépendance des nations. Je suis plutôt du genre curieux et j'aime savoir ce qui m'entoure et cette curiosité qui est naturelle en moi viennent de viser ce qu'il cache derrière le bandeau. Du moins du côté des combats, car pour ce qui est des surplus de taxe affins d'agrémenter la guerre le village d'où j'ai trouvé refuge fut aussi victime de ses faits:

Oui au vu de l'ampleur qui peut prétendre ne pas en avoir entendu parler. La guerre de l'indépendance. Se fut.... Troublant. Cependant à part quelques personnes que j'ai soignées je n'ai pas vu les combats s'y déroulant. Disons que j'ai eux de la chance. Pour cet œil, cela fait donc pas une éternité que cette plaie est cicatrisée. Avec la chaleur cela doit vous irriter quelque peu non? Si vous le souhaitez je peut vous donner deux ou trois plantes médicinales pour apaiser la douleur, cela n'est que thérapeutique et donc n'est qu'un surplus des soint que votre médecin vous a prescrie. Je fus médecin à mes temps perdus. Je me débrouille un peu dans ce domaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 241
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Premier client de Konoha [Inabikari Shingen] Sam 11 Oct 2014 - 18:59

Je souris au bol qu'il m'offrit, ma foi offrir était un bien grand mot. Il fallait plutôt dire le bol qu'il me servit. Je le remercie alors qu'il alla changer le panneau pour indiquer qu'il était ouvert et alors qu'il commençait à parler, je me mis à la goûter. La soupe était vraiment délicieuse, j'en étais positivement étonné. Elle changeait de tout ce qu'on pouvait manger jusqu'ici, une recette bien originale.
Bien sûr j'écoutais ce qu'il disait, il ne fallait pas penser que je me contentais de savourer la soupe tout en l'ignorant ! Il avait bien des ambitions avec son restaurant ou plus largement parlé, de sa future filière de restaurant! Il était certain qu'il n'était pas prêt d'accomplir ce rêve, peut-être allait-il prendre un an ou plus pour rassembler l'argent nécessaire pour faire un restaurant plus que correct ! Il ne fallait pas oublier de trouver tout le personnel, de les former pour qu'ils apportent une qualité de service digne de ce nom.


Un projet plutôt ambitieux mais j'imagine qu'un restaurant doit coûter cher, que se soit pour l'ouvrir, le personnel, la décoration et tout ce qui était encore nécessaire pour le bon fonctionnement de l'établissement.

Il fallait avouer qu'il fallait peu pour qu'un restaurant ai du succès, il suffisait de voir le nombres de restaurants de ramen qui avaient pourtant un succès monstre, ils n'avaient pourtant pas trois milles recettes différentes, ooh que non ! Ils en avaient une petite poignée et cela suffisait, tant que la qualité était là ! Ma foi, s'il n'avait que deux plats se n'était pas la mort tant qu'ils étaient d'une qualité exceptionnelle et délicieux. J'étais curieux de savoir comment les expériences pour créer de nouveaux plats fonctionnaient, peut-être comme une sorcière qui prépare un élixir bizarre ? Je me l'imaginais enfermé dans une cave avec son chaudron énorme dans lequel il déversait différents ingrédients. Peut-être avait-il des cobayes enfermés chez lui qui devaient goûter les nouvelles créations ?
Je finis par secouer discrètement la tête pour chasser mes idées délirantes qui se préparaient déjà dans mon esprit sans la moindre raison. Je continuais à manger tout en continuant de l'écouter.


À vrai dire je n'ai pas vue grand chose de la guerre non plus.... J'étais encore trop jeune pour partir au front alors on me donnait des missions assez.... ennuyeuses. Vous voyez le genre, apporter un message, du ravitaillement et j'en passe. Des missions peu dangereuses qui pouvaient frustrer les plus excités d'entre nous. Malheureusement dans une guerre même un enfant qui joue dans son jardin à la poupée est en danger.... Je l'ai appris à mes dépends héhé

Je finis le bol de soupe et immédiatement lâchait un soupir satisfait, le bol m'avait fait un sacré bien. J'avais à présent l'estomac bien rempli ! Je lui souris puis repris.

Pour mon oeil.... Ne vous en faites pas, on fini par s'y habituer et j'ai des médecins qui s'en occupent, si j'ose dire.

Je lui souris avant de reprendre aussitôt pour changer de sujet.

En tout cas votre soupe est délicieuse ! Elle change beaucoup de ce qu'on peut trouver ici à Konoha, elle est plutôt originale.

Je sortis mon argent, je n'avais même pas fais attention au prix. J'allais devoir me montrer plus attentif la prochaine fois !

Combien cela fera-t-il ?

Nul besoin de préciser qu'après avoir payé le bol, j'allais m'en aller. Peut-être qu'un entraînement allait faire du bien tient....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1137
Rang : B


Message(#) Sujet: Re: Premier client de Konoha [Inabikari Shingen] Dim 12 Oct 2014 - 17:33

Mes projets sont ambitieux. C'est peut dire. Je ne compte pas non plus les autorisations pour faire un restaurant à l'étrange sans compter s'ils m'ouvriront les portes. Imaginez comment je vais pouvoir manigancer ça pour avoir un restaurant dans un pays qui est en froid avec l'un de ceux où j'ai déjà un restaurant. Cela sans compter la mauvaise pub que cela représente. Oui, car après Konoha, je ne veux continuer mon extension à d'autre village, mais en ouvrir dans tous les villages Shinobi. C'est donc avec un air sérieux, mais tout en gardant le côté décontracté et amical que je réponds:

Oui énormément. Surtout que je ne pense pas m'arrêter sur Konoha. Mais aussi aux autres villages. Enfin, beaucoup de Ninjas rêvent d'amener une paix éternelle dans ce monde. En voyant leurs idées, je ne peux que m'accrocher au mien qui semble plus à porter de main. C'est aussi pour ça que je travaille nuit et jour. Je compte faire des demandes de travailler au bureau de Ninja aussi. Cela ne paye pas beaucoup mais tant que la personne sait se défendre un minimum ils ne cherchent pas plus de qualités. Je compte surement y aller après le rush de Midi. Du moins pour m'inscrire. Mes courses sont faites et mes préparations ne me prendront pas une éternité vue que je les ai faite pour la plupart déjà avant d'ouvrir.

Plusieurs clients arrièrent me demandant du Café. Je prends donc vite leur commande et prépare le liquide noir avant de poser sur un soucoupe les tasses. Posant un petit chocolat en gâteau je pose une dosette de sucre. Revenant à mon premier client je sors la note et la pose à côté de ça boisson. Je regarde le jeune homme puis lui dis:

Au vue que t'est mon premier client, je peux te proposer un marché. Si tu m'amènes disons trois nouveaux clients par jour je réserve une matinée pour t'aider dans tes entrainements. Bien entendus si tu pars en mission ou si j'ai des obligations nous pourrons reporter notre marché comme des adultes concilient. Qu'en dis tu? Pour moi se sera le Lundi matin. J'ouvre que pour les repas du soir. Évidemment si cela t'intéresse.

Cela put m'être utile. Je ne suis pas un habitué du village et avoir un Ninja me faisant de la promotion pendant son travail ou pendant ses temps libres ne me fera qu'avoir plus de monde cela signifiant avoir plus rapidement mes habitués. Cela même si je perds dans la foulée une mâtiné de pause cela me valait le coup. Après à savoir si cet homme veut bien de cette proposition. Après une petite pose et lavant la vaisselle sale, je me mets à rajouter:

En plus de cela j'amènerais le petit-déjeuner avant l'entrainement.

Un petit-déjeuner et l'aide d'un entrainement une fois par semaine. Cela va-t-il lui convenir? Va-t-il proposer autre chose ou refuser t'il poliment ma proposition?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 241
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Premier client de Konoha [Inabikari Shingen] Lun 13 Oct 2014 - 1:26

Je l'écoutais parler et détailler le projet qu'il avait, la chose était plutôt intéressante ! Je ne savais pas quel type de mission il avait l'intention de faire mais il allait certainement pouvoir faire des missions de rang D, elles n'étaient guère très exigeante et dangereuse, en comparaison à d'autres types de missions bien entendu.
Je me décalais un peu pour laisser la place aux quelques nouveaux clients qui venaient, ils réclamaient avant tous un simple café. J'en étais presque dessus mais bon, au moins il vendait quelque chose. Je regardais la note qu'il me déposa, je la regardais un temps pour voir le prix avant de sortir l'argent nécessaire. Je mis quelques pièces de plus en guise de générosité, mon argent ne me servait pas des masses et il pouvait le prendre comme un petit cadeau de bienvenu.

La proposition qu'il me fit ensuite m'étonna beaucoup et je devais avouer qu'il m'avait prit de court ! Je l'écoutais attentivement, elle était intéressante mais trois clients par jour ? La tâche allait plutôt être difficile ! En trouver trois pour un seul jour, cela était faisable mais tous les jours trois nouveaux ? Hmmm je me voyais mal le faire.

Je restais un instant silencieux et réfléchissais à sa proposition qui était intéressante en elle et je comprenais qu'il voulait que je fasse de la pub pour lui, chose tout a fait normal pour quelqu'un qui venait d'ouvrir un restaurant. Il avait après tout besoin d'une clientèle fidèle pour qu'il puisse mettre en place son projet.
Après quelques secondes de réflexion, une idée me venait à l'esprit. Je n'étais pas sûr qu'il allait accepter mais j'étais convaincu qu'elle allait être bien plus profitable pour lui si elle marchait. Je repris donc la parole d'un ton amical.


Je te propose la chose suivante. Je parlerais de ton restaurant aux gens de mon entourage et eux à le leur et un si de suite afin que l'on vienne tous manger ici le même jour. Tu choisiras le jour en question pour que tu puisses te préparer, un soir peut-être ? Il aura la possibilité de réunir facilement dix à vingt personnes, peut-être même plus. Le rassemblement ici attirera certainement d'autres personnes et ils feront par la suite de la publicité pour toi.

Je le regardais et attendais sa réponse, l'idée me semblait bonne même si je n'étais pas un expert dans le marketing ou dans la gestion d'une quelconque échoppe. I l était certain que cela n'allait pas être de tout repos pour lui s'il acceptait, on pouvait aisément comprendre que la préparation de tant de plats pour des clients affamés, il n'allait guère avoir le temps de souffler. Si on pensait au gain qu'il allait avoir s'il acceptait la chose, nul doute qu'il allait être conséquent !
Par contre il était certain que s'il merdait royalement son coup, il allait pouvoir quitter Konoha pour tenter sa chance autre part car il n'allait plus avoir de clients.


Tu en penses quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1137
Rang : B


Message(#) Sujet: Re: Premier client de Konoha [Inabikari Shingen] Mar 14 Oct 2014 - 17:14

Voilà ce que j'aime dans mon métier. La relation avec les gens. Cela accompagné de tous ses détails. Tenter de percer ce que veut le client, ce qu'il va aimer. Le connaitre et prendre en note ses petits détails qui feront de ce dernier un client fidèle. Cela combiné à ce magnifique mélange de produit. Cet art aussi simple qu'il en est de compliquer. Faire la cuisine n'est pas en soit difficile, ce qui est difficile c'est de la rendre parfait. Le truc avec la cuisine c'est qu'un plat n'est jamais parfait, car chacun a un gout différent, aime des choses et en n'en aimant pas d'autre. Cela fait donc de ce trésor patrimonial humain, une chose des plus mystérieuse et qui pourtant est devant nous chaque jour de notre vie. Ma proposition faite, je la savais d'avance extravagante, mais en tant que propriétaire d'un restaurant le marchandage est aussi un ars que je maitrise parfaitement. De là, théoriquement ce dernier se verra réfléchir et proposer un deal qui aura surement plus de valeurs que si je lui avais proposé un compromis plus correct, au vu de mon idée ce dernier se vera proposer une demande qui puisse semble être valable à mes yeux ou un refus catégorique. Pas de refus et même une proposition, mais pas d'échange. Je le regarde un sourire puis réponds:

Ca contre un seul entrainement? Je te propose donc ça. Demain on est lundi, donc je t'entraine, puis mercredis au soir tu rempliras ta part du marché? Cependant, il me faudrait une animation. Je te propose donc de lier l'utile à l'agréable et donc de soit proposer une démonstration de tes prouesses de ninja avec un de tes compagnons d'armes. Sinon de faire une animation.

Je réfléchissais à cette idée. Elle est excellente. Un vrai défie à ma hauteur, enfin je commençais déjà à avoir des idées fuser dans mon esprit. Savoir qu'elle plat faire et comment gérer l'organisation de la soirée. Prendre un serveur voir deux? Peut être. Je ne pense pas pouvoir gérer seul mais peut être que si. Cependant l'argent me fait vraiment défaut et il m'en faut rapidement. Il dit pouvoir amener jusqu'à vingt personnes.Marché conclu? Ma préparation pouvant se faire en avance cela ne réduit pas le fait de devoir chauffer les plats. Non je dois avoir un serveur cela serait prendre trop de risque. Un petit rire sort de ma bouche:

Se sera un défi des plus intéressants

Attendant la réponse d'un autre client arrivèrent. Certain se demandant ce qu'est cette soupe matinale je réponds. Certain septique préfèrent prendre un petit déjeuné plus traditionnel, d'autre se tente dans l'expérimentation. Certain donnant envie à d'autre ma soupe fut prise. De là je peux déjà voir que certain d'entre eux reviendront peut-être. Ma première journée se passe très bien. Revenant le plus rapidement possible vers mon nouvel ami Ninja je lui dis:

Marché conclu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 241
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Premier client de Konoha [Inabikari Shingen] Jeu 16 Oct 2014 - 1:39

Ma contre proposition semblait beaucoup l'intéresser, ce qui me réjouissait bien entendu mais je n'étais pas encore conscient de sa contre offre ! Certes l'idée plaisait mais lorsqu'il vint me proposer de faire le clown pour une animation, je ne pouvais pas dire que j'avais l'air heureux ! Si même faire le fermier dans le but d'aider me déplaisait au plus haut point, alors finir comme acteur ou bouffon de service n'était même pas une chance à laquelle je pouvais penser ! La réponse allait être non sans la moindre hésitation, du moins pour que se soit qui le fasse. Je ne disais pas non pour qu'une autre personne se dévoue à faire l'animation, ou même tout simplement un petit groupe !
Je ne doutais pas un instant qu'il allait être aisé de trouver quelques volontaires pour faire des démonstrations de leurs talents, surtout parmi les genins qui devaient rêver de se faire remarquer par leurs talents ! Du moins j'espérais qu'il allait être aisé d'en trouver mais après je ne voyais pas réellement l'intérêt d'une animation ! Bon certes elle risquait fortement d'attirer du monde mais peut-être qu'un groupe de musique allait faire un meilleur travail !


Je restais encore quelques instants silencieux, j'étais bien trop occupé à méditer sur l'idée de cette fameuse animation. Le soucis d'un spectacle c'est qu'il était très éphémère alors qu'un groupe de musicien pouvait faire de la musique durant des heures sans la moindre difficulté, bon si d'accord jouer de la musique n'était pas aussi simple mais on se comprenait. C'est au bout de quelques longues minutes d'intenses réflexions que je repris la parole.

Une animation ? Le soucis c'est qu'elle ne dure pas longtemps et en prime..... Je suis Shinobi et non acteur, clown ou toujours comment on veut le nommer ! Peut-être qu'un groupe de musicien serait mieux, non ? Ils pourraient ainsi jouer de la musique pour divertir tout le groupe et attirer davantage de personnes !
Si les musiciens ne vous conviennent pas, je pourrais tenter de trouver quelques shinobi prêt à faire quelques démonstrations pour se faire remarquer ou même aider, je ne doute pas un instant qu'il en aura dans les environs !


Je ne savais pas si la nouvelle proposition allait lui plaire mais elle pouvait être intéressante ! Bien entendu se serait fait sous le volontariat, nul besoin de payer les gens ! Les musiciens allaient peut-être recevoir de l'argent des clients qui étaient satisfait de leurs musiques mais se serait sans plus ! Mon regard se posait dans le sien avant de lui tendre la main pour conclure le marché.

Marche conclu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1137
Rang : B


Message(#) Sujet: Re: Premier client de Konoha [Inabikari Shingen] Sam 18 Oct 2014 - 13:46

Le monde est surprenant. Les gens que l'on y trouve sont tousses aussi différents les uns des autres. Dire qu'un mec est la copie conforme d'un autre c'est comme de tenter de regarder deux vers différent et de tenter d'expliquer que c'est le même vert. C'est donc que les négociations commencent. En échange de la vue d'une distraction de ça personne, il me propose de trouver une animation pour cette journée une qu'il trouvera lui-même. Parfait car avec les préparations et la recherche de client, j'aurais peu de temps à consacrer pour regarder la qualité de la distraction. L'homme me fixe regardant, si je suis bien prêt à accepter un tel accro. Je me laisse un petit temps de réflexion comme pour montrer une hésitation. Quoi qu'il en soit, j'ai le temps il n'y à pas d'autre client qui semble arriver et l'heure du petit-déjeuner semble commencer à passer. Place à la préparation du travail de Midi et comme j'ai dis, je me suis donné un peu d'avance:

Ok pour l'orchestre. Notre accord et donc prit. Bon, pas la peine de mettre ça en écrit, je vais te faire confiance.

Après tout il y a asses de gens pour prouver mes dires. Le saluant je le voyais partir à son entrainement. Demain je serais donc avec lui pour faire quelque petite chose dans ce domaine. J'ai hâte de voir ce que donne un entrainement de Shinobi car pour être franc, je n'avais jamais visualisé un tel entrainement. Tout ce que j'espère c'est que je tiendrais physiquement et que cela sera au gout de mon client et maintenant partenaire d'affaire. Ma journée se met à se passer tranquillement pas grand monde à Midi, mais le soir fut plutôt fructifiant. Pour une première journée qui fut faite sans pub c'est plutôt bon signe. Je pense que ma petite embarcation qui n'est pas des plus banale semble attirer l'œil des gens est donc les interloquer. À savoir si par la suite ses gens voudrons revenir. Je ne suis pas devint et avec les habitudes que les gens des villes prennent on ne sait jamais ce qui va bien se passer. La nuit tombe et après le travail je prends une douche rapide et me hâte au lit. Je dois être en forme et la grâce mâtinée est maintenant impossible. Il me faut être à l'heure, je ne suis pas homme à être en retard car cela montre une investigation négligée ce que je ne suis pas du tout du genre à être. Au contraire, je suis plus du genre à me lever une heure en avance pour ne pas être en retard. Arrivant devant une grande sale d'entrainement, je tente d'ouvrir la porte. Fermé. Parfait cela signifie que je suis le premier. Ouvrant le petit sachet ou dedans il y a le petit déjeuné, je regarde mes soupes, elles sont encore chaudes. Oui, posé dans de un contenant gardant la chaleur, cela va conserver la chaleur un petit temps mais il ne va pas falloir attendre longtemps quand même. À côté quatre ou cinq viennoiseries affins de mettre en plus devant un truc un peu plus consistant. Attendant je le vois arriver je le regarde au loin puis quand il arrive à mon niveau je me mets à dire:

Bonjours, j'ai le petit-déjeuner comme prévue. Bien dormis?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 241
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Premier client de Konoha [Inabikari Shingen] Ven 24 Oct 2014 - 1:05

Le marché avait été conclu avec Jackal et il était temps de continuer ma journée, se n'est pas comme si j'avais le temps de chômer non-stop hein ! Il n'était pas nécessaire de mettre par écrit notre petit marché, après tout il n'avait aucune raison pour que je le trahisse tout comme lui n'avait aucune raison pour si se n'était celui de la mauvaise pub et honnêtement, quel chef de restaurant en avait envie ou besoin ?

Le lendemain je me levais de bonne heure, j'avais presque oublié que Jackal devait m'apporter le petit déjeuner et qu'il devait m'aider pour mon entraînement. Je ne savais pas ce que j'allais faire avec un homme qui n'avait aucune compétence dans ce domaine, j'avais été habitué à m'entraîner seul ou à le faire avec des shinobi. Je sentais que j'allais devoir sacrément improviser la chose mais l'heure n'était pas encore là pour me prendre la tête à cette question.

Je me levais du lit et parti à la salle de bain me préparer, une bonne douche et tout le reste qui en suivi, nul besoin de préciser davantage la chose, on connaissait le quotidien du matin qui ne changeait jamais. Je ne pouvais m'empêcher de réfléchir à ce que j'allais bien pouvoir faire comme entraînement aujourd'hui avec lui, peut-être allait-il être intéressant de connaître ses capacités avant toute chose. Peut-être était-il un shinobi caché ? Tout était possible après tout.

Lorsque j'étais près, je pris la direction du lieu de notre rendez-vous où il était supposer m'attendre ou me rejoindre. Je marchais d'un pas tranquille, les mains dans les poches et au bout de quelques minutes de marches, je pouvais l'apercevoir au loin. Décidément, il aimait venir très tôt, se n'était pas plus après tout, cela allait m'éviter de devoir trop patienter.
Arrivé près de lui, j'affichais un sourire avant de lui répondre.


Bonjour. Je ne peux pas me plaindre sur mon sommeil, et toi ?

C'était une bonne façon de lancer la discussion après tout, je repris.

Je voulais savoir... Est-ce que tu as des compétences ou capacités spéciales ?

Je doutais fortement qu'il allait avoir le niveau pour me tenir tête dans un duel au katana et même si c'était le cas, je n'allais pas utiliser une vraie lame. La chose était bien trop suicidaire et dangereuse pour un entraînement que de se retrouver à devoir porter son bras jusqu'à l’hôpital !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1137
Rang : B


Message(#) Sujet: Re: Premier client de Konoha [Inabikari Shingen] Sam 25 Oct 2014 - 18:37

Dans quoi je me suis réellement embarqué? C'est vrai que je suis née à Yuki no Kuni, mais l'époque où j'ai vécue a côté d'eux fut dans ma toute jeunesse et je fut bien trop jeune pour évaluer la force des Shinobi et cela même si j'ai due me défendre par moi-même. Je regarde donc interloqur celui dont j'ai promis d'aider à l'entrainement. Je regarde donc ce dernier, puis commence par répondre à la première question:

Moi, oui c'est bon, je n'ai jamais vraiment eux besoin de beaucoup de sommeil.

Ca c'est simple, c'est la suite qui est compliquée, des compétences des capacités spéciales pour le combat? Ben, je sais donner des marrons ça compte? Bon pour faire passer la sauce rien ne vaut une petite plaisanterie:

J'ai la compétence de battre des œufs de manière extrêmement efficace, je ne rate jamais mes meringues. Ha, ha. Bon sans rigoler. Pour être franc les compétences Ninja est de loin un mystère pour moi. Je maitrise seulement les base du chakra pour l'ars médicinal. Oui en plus de la restauration, j'étudie l'art de soigner les gens, mais pas vraiment celle de les blesser. Je ne suis pas un expert non plus mais je me défends.

L'aire un peu gênée, je regarde donc celui auquel je dois entrainer. Un petit rire gêné. Regardant mon partenaire manger son petit déjeuné que j'ai confectionné rien que pour lui.



De là, je déboutonne ma veste puis, je tourne un peu mon chapeau, puis d'un coup je tape dans mes mains rabaisse une manche pour montrer mon bras . M'amusant à montrer ma main d'un coup je lance un scalpel en direction de mon ami le Ninja:

Par contre depuis l'âge de six ans j'ai dû me défendre dans la contré de Yuki No Kuni et à l'époque l'ile ne fut pas sous les coudes de Kiri. Autant te dire j'ai dû apprendre à me défendre seul. Je pense donc que cela est un bon début non?

Un petit sourire aux lèvres, le scalpel se met à se planter dans le mur en face. Mes lancés ne sont pas parfaits, mais viser un homme à quatre ou cinq mètres n'est pas compliqué cependant un Ninja doit avoir tout autant la facilité de l'esquiver. Du moins sauf si leur réputation est faussé de ridicules vantardises sur leur sujet. Un petit sourire au coin puis, je me mets à dire:

Au fait. L'entrainement à commencer depuis le début de la mâtiner non? Je t'ai promis une mâtiné entière, j'ai donc demandé à la Prison de Konoha la mixture qu'ils mettent dans les plats des prisonniers pour neutraliser le Chakra, puis je l'ai mis dans le repas que tu viens de manger. J'ai mis aussi sur certains Scalpel des protège lames affin d'éviter de trop te blesser. Enfin certaine.

Montrant du doigt la lame plantée sur le mur derrière lui. Un petit sourire, je ne veux pas que son entrainement soit mis sur un entrainement ordinaire dont n'importe quelle autre personne étant avec lui aurait bien pu lui proposer. J'ai un accord avec lui et je compte bien lui donner un entrainement digne d'une proposition. Evaluant son potentiel, même ainsi il est surement plus fort que moi. Déjà je lui avais en premier fais comprendre qu'en tant que ninja même les choses les plus anodines peuvent être fatales. J'aurais bien pu même autre chose dans son repas et le mettre hors-service toute la matinée. Mettant mon bras droit et mon corps de côté je lui fis signe de la main d'avancer avant de lancer trois autres scalpels que je sors de nuls parts.

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 241
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Premier client de Konoha [Inabikari Shingen] Sam 1 Nov 2014 - 20:27

Je l'écoutais me parler de ses compétences, il commença par une blague plus au moins raté mais on ne pouvait pas lui en vouloir. Il avait au moins des compétences en médecines, certainement pas ce qu'il avait de mieux pour un combat mais il ne fallait pas pour autant sous-estimer cet art qui pouvait s'avérer plus dangereux que n'importe quel autre art.

Pendant que je commençais à manger, je rester silencieux pour le laisser parler, question de ne pas l'interrompre inutilement. Je n'avais toujours aucune idée de ce que j'allais pouvoir faire avec lui. Mon regard l'observait lorsqu'il retira son chapeau et semblait se préparer à quelque chose, je ne dis rien et me contentais de l'observer silencieusement, curieux de savoir ce qu'il comptait faire.

Il me fit une démonstration de ses compétences de jet, cela n'était pas mauvais, surtout pour un non sihnobi. J'étais certain qu'avec de l'entraînement il allait pouvoir faire un bon shinobi, très utile de surcroît. J'affichais un sourire puis lui répondis.

En effet, un bon début pour quelqu'un qui n'est pas un Shinobi. Je suis certain qu'avec un peu d'entraînement tu pourrais devenir un très bon shinobi médecin.

J'affichais à nouveau un sourire alors que je l'écoutais me parler de l'entraînement qui venait de commencer. Je fus étonné lorsqu'il m'avoua avoir empoisonné la nourriture au nom de l'entraînement, je déposais le déjeuner tout en le fixant. Il avait intérêt que se n'était rien de plus grave car sinon une chose allait être certain, je n'allais pas avoir de scrupule à lui couper la tête et de la garder comme trophée. Je me contentais de lui répondre qu'avec un « Je vois », il n'avait pas plus à dire.

Il allait vite comprendre que je n'avais pas particulièrement besoin de chakra puisque j'étais surtout basé sur le Taïjutsu, je n'étais pas certain de pouvoir aller plus rapidement mais se n'était pas nécessaire. J'avais mon katana sur moi, il allait faire l'affaire. Je ne craignais pas réellement les blessures des scalpels, peut importe s'ils étaient protégés ou non. Je me souvenais encore que dans mon clan on se battait avec des shuriken et des kunaï sans les protéger.

Il débuta les hostilités, si on pouvait le dire ainsi, en me jetant trois scalpels sortis de nul part et même si cela pouvait surprendre plus d'une personne. Il n'allait pas m'apprendre comment me défendre en taïjutsu. Ma main prit la poignée de mon épée et la dégainait rapidement pour parer les trois scalpels.

Je le regardais et souris en coin, je rangeais à nouveau ma lame et reculais de quelques pas.

Tu sais... Je n'ai pas vraiment besoin de chakra, j'ai été formé avant tout physiquement. Un peu regrettable pour toi, non ?

Je souris amusé, une petite taquinerie pour la route ne faisais pas de mal ! Je repris aussitôt.

Essaye donc de m'attraper. Tu peux tous utiliser tant que tu évites de me tuer ou fait de moi un infirme.

Cela allait certainement faire un bon entraînement, autant pour moi que pour lui. J'étais curieux de voir ce qu'il allait faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1137
Rang : B


Message(#) Sujet: Re: Premier client de Konoha [Inabikari Shingen] Dim 2 Nov 2014 - 17:04

Avec de l'entrainement, je pourrais devenir un bon Ninja médecin. Surement, mais là n'est pas mon objectif. Ninja n'est pas dans mes projets. Défendre la veuve et l'orphelin n'est pas mon genre, sauf si cela permet de faire avancer se que je souhaite faire. Que se soit financièrement ou d'une autre façon pourquoi pas, mais l'idée d'être enrôlé pour défendre une idée que je n'ai pas vraiment d'intérêt ne m'intéresse pas. Je le regarde donc puis dis:

Ninja ha, ha non je ne pense pas que j'ai autant de capacité pour tenir un tel statut.

Bon ma petite drogue commence à faire effet et cela semble déjà lui interdire. Mes trois projectiles furent parés avec un sabre. Courant derrière ce dernier avant de sortir du terrain d'entrainement me défit d'arriver à l'arrêter. Intéressant, être celui qui doit attraper la personne. Quand j'avais rejoint un groupe de bandits se fut l'inverse que je devais faire, mais cependant cela semble plutôt drôle. Commençant à courir, je me mets donc à le suivre. C'est vrai que sans chakra, il continue à être très vif Courant j'eux une petite idée:

Héé cet homme n'a pas payé ça note de restaurant au voleur, au voleur.

Quoi il m'a dit tous les moyens en plus vus qu'il n'a pas de chakra c'est un homme comme les autres et sur se point n'importe qui fonctionne de manière égaux avec lui. Voilà donc maintenant le premier gène dans ça course. Courant je me suis aussi paralysé d'une chose. L'utilisation de mes scalpels, vu que je dis que c'est un voleur user d'arme ne ferais que me mettre à dos les gens dont je demande de l'aide. Attrapant un Fil, je pose deux poids dans les extrémités et visant les jambes, j'utilise cela pour le faire tomber et bloquer ses pieds. Montant par la suite sur un toit je tente d'évaluer la situation pour voir ou ce dernier va tourner et ainsi prendre de l'avance. Là ou il y a le plus de monde c'est devant et à gauche ce qui signifie que la voix la plus facile est celle de droite. C'est donc en tournant directement que je me mets donc à courir de manière qu'il ne le voie pas attendant de pouvoir lui couper la route. L'entrainement se passe bien et je pense que mon travaille peut-être satisfaisant pour ce jeune Genin, se qui est sur cependant c'est que ses Ninjas peuvent se dire fière de tenir les promesses de leur réputation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 241
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Premier client de Konoha [Inabikari Shingen] Lun 3 Nov 2014 - 23:08

Voila que le chien osait mentir en prétendant que je sois un voleur ! S'il pensait que cela allait suffire pour que l'on m'attrape, il ne me connaissait pas ! Je me contentais de sourire avant de courir, les hommes derrière moi. Je regardais régulièrement vers l'arrière pour voir ce qu'il avait l'intention de faire car je doutais qu'il allait se tourner les pouces pendant ce temps. Je le vis me lancer ce qui semblait être des bolas mais je n'avais pas le temps de l'esquiver. Je me décidais à sauter vers l'avant en me tenant sur mes mains, le corps tendu vers le ciel. Je levais l'autre bras pour n'être que sur une main, mon entraînement acrobatique et physique se payait dans ce genre de situation. Les bolas improvisées enveloppaient mon bras comme je l'avais prévu.

Je me remis sur mes jambes par un petit saut vers l'arrière et couru jusqu'à une intersection, la droite ou la gauche. La gauche était bloquée par une belle masse de personnes mais un bon endroit pour se cacher. Je me tournais vers les hommes qui voulaient m'attraper, je les regardais et souris.


Vous préférez croire un étranger qui n'est pas d'ici plutôt qu'un Shinobi de votre village ?

C'était suffisant pour que le doute soit dans leur esprit, je n'avais pas pour autant envie de perdre davantage de temps. Ma main se glissait dans ma sacoche et je sorti une fumigène que je faisais exploser sur moi. Je profitais de ce moment pour m'enfuir, non vers la droite comme toute bonne personne allait faire mais vers la gauche dans la foule.

Pendant que je courais je détachais mon katana de mon dos que je tenais dans la main, l'intérêt ? Je voulais être plus discret dans ma masse de personnes et rendre la tâche plus compliquée pour jackal, je ne savais pas si cela allait marcher mais cela ne coûtait rien de tenter. Je me faufilais donc à travers la masse et lorsque je jugeais le trajet assez, je parti vers la droite pour sortir et rejoindre une ruelle.

Je rattachais le katana dans mon dos alors que j'avais toujours ses bolas attachés sur mon bras. Je rejoignis une route plus grande, je regardais autour de moi, même sur les toits pour essayer de le repérer mais sur le moment je ne découvris rien. Je profitais de ce moment pour retirer les bolas, ils allaient pouvoir m'être utile tôt ou tard. Je marchais d'un pas tranquille tout en restant vigilant, mon regard observant et analysant chaque mouvement, chaque bruit suspect pour ne pas me faire prendre comme un amateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1137
Rang : B


Message(#) Sujet: Re: Premier client de Konoha [Inabikari Shingen] Mer 5 Nov 2014 - 16:22


Bon, j'ai réussi à prendre la direction des toits pour arriver à prendre en avance mon cher camarade. Logiquement en étant doué au Tai il devrait prendre une route lui permettant d'avoir l'avantage et donc me prendre de vitesse. Cependant se dernier utilisant un Fumigène se dernier fit l'inverse. La Fumée blanche se mettant à le dissimuler, j'attends quelques secondes qu'il réapparaisse à l'endroit où je pense qu'il va sortir. Pourtant se dernier ne fait pas ce que je pense, il prend une solution bien plus contraignante pour lui. Même si cela le sauve d'un piège que je lui ai concocté. C'est dont regardant d'une vue de haut si je le trouve que de là je le trouve rapidement dans la foule. Après tout, si je suis doué sur une chose c'est bien l'observation. À force de travail de minutie j'en ai développé cette caractéristique plutôt intéressante. De là, je peux voir qu'il a clairement perdu en rapidité la raison étant multiple. Le nombre de personnes qui sont autour de lui se qui l'empêche de courir, mais en plus pour se fondre dans le décor se dernier doit prendre un rythme égal à ceux des gens autour de lui. De là, je confectionne un autre plan.

Tout en le suivant, je prends l'apparence d'un autre homme. Oui malgré le fait que je n'ai pas eux l'apprentissage du parfait petit ninja, j'ai trouvé cela intéressant pour certaines de mes aventures de connaitre la transformation en tierces personnes. Achetant en le suivant un plat dedans, je me mets à mettre une petite poudre. Une de ses poudres que je me mets à faire pour simplement rendre un plat irrésistible. Cela ne le rend pas meilleur, mais cela donne à l'apparence et à l'odeur une envie insoutenable de le gouter. De là, je le vois prendre une petite ruelle et donc je prends de l'avance pour poser le plat sur un stand de vente juste avant qu'il n'arrive puis toujours déguisé je me pose sur une table attendant simplement comme un client ordinaire attendant qu'on vienne lui demander ce qu'il souhaite prendre. Cependant là est l'astuce. Dans le petit plat à emporter j'ai posé dessous un petit parchemin explosif. Un que je peux activer au moment que je souhaite. Evidement, je n'ai posé qu'un petit explosif de la force d'un gros pétard qui ne fera que projeter la nourriture sur son visage, mais cela suffit pour que la nourriture gène ça vision et que je puisse l'appâter par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 241
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Premier client de Konoha [Inabikari Shingen] Mar 11 Nov 2014 - 0:27

Je marchais tranquillement, rien ne semblait indiqué que Jackal me suivait encore, l'entraînement était donc déjà fini ? J'en étais presque déçu mais au fond je m'y attendais quelques peu et même s'il avait fait quelques tours de médecin plutôt intéressant, il ne pouvait m'avoir ! Un plat attira mon intention, je ne savais pas pourquoi mais j'en avais envie. Je ne réfléchis pas très longtemps sur ce que cela pouvait signifiait, c'est ce que j'aurais du faire.

Je m'approchais du repas en question et déposais mon regard dessus, ignorant presque totalement tout ce qu'il avait autour de moi. Je me sentais bien trop en sécurité, une bien belle erreur digne des plus mauvais shinobi. Je soulevais le plat alors que le plat explosais subitement, je compris immédiatement que c'était un piège. L'explosion n'était pas spectaculaire, juste assez pour me recouvrir le visage de la nourriture. Il ne fallait pas être un génie pour comprendre ce qui allait ensuite se passer mais avec de la nourriture sur le visage, j'étais incapable de voir ce qui se passait.

Je fis quelques bons en arrière tout en m'essuyant rapidement l’œil, juste assez pour voir ce qui se passait. Je retirais vite les bolas de mon bras et je les lançais vers la silhouette qui semblait être Jackal, je n'étais pas certain que c'était bien lui. J'avais visé approximativement les jambes, se n'était pas une science très précise à ce stade, au mieux cela allait grandement l'emmerder.

Je devais admettre que je l'avais sous-estimé, après tout que savais faire un cuistot dans un combat ? On avait la réponse ! Moi qui m'attendait à un combat ennuyeux et sans saveur, voila que j'étais servis et au moins je pouvais découvrir d'autres possibilités de piéger les ennemis. Il était vrai que les méthodes étaient peu conventionnelles et certainement peu utiles dans un vrai combat, mais elles avaient leurs utilités.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1137
Rang : B


Message(#) Sujet: Re: Premier client de Konoha [Inabikari Shingen] Ven 14 Nov 2014 - 16:29

Je ne fus pas peut fière de moi. Mon piège à fonctionner de manière radicale. Se dernier fut pris par l'envie de gouter le plat et quand ce dernier approche ça bouche vert le récipient de ce dernier qui se met à exploser à la tronche. Ca si ca ne vaut pas un aveuglement de rang C je ne m'y connais pas. Courant vers mon adversaire, ce n'est pas pour compter sur son agilité. Les ninjas ont vraiment rien à vouloir aux autres, ils sont vraiment doués. Utilisant l'objet de ma concoctant pour me le balancer. Il devait simplement viser une silhouette, car son tire a quelque peu était mal lancé. Le coup est un peu trop haut. Le coup se figeant tout de même au niveau de mes mollets, je prends un couteau pour rapidement couper l'outil, cependant même si cela ne m'a pas arrêté, elle m'en à tout de même fait perdre l'équilibre. C'est donc en tentant du mieux que je peux de reprendre l'équilibre que je tombe comme une merde sur ma cible. Au moins je l'aurais partiellement eux. La tête qui tourne je me mets à dire:

Tu as gagné, J'abandonne, si tu pars maintenant tu pourrais facilement me semer et je ne te retrouverais pas. Haaooouutch. Je vais me taper un de ses maux de tête. Ha ha, t'es vraiment fort, je pense que j'ai sous-estimé les Ninjas. Moi qui pensais pouvoir rivaliser.

Je me relève difficilement, puis je tends la main à mon partenaire d'entrainement. Un petit sourire, il n'eu aucun dégât matériel même si les citoyens furent plutôt étonnés et le marchand plutôt mécontent. Dans un sens autant de remues ménage fait souvent fuir la clientèle, moi-même je pense que je l'aurais mal prix. M'excusant auprès du marchand qui ne semble pas vraiment réceptif de ses excuses, je prends la route de la sale d'entrainement avec mon partenaire d'entrainement. Discutant pendant le trajet nous parlions de nos idées pendant la cour moi de celle cherchant a calculer ce qu'il allait faire et lui des idées de ce cacher dans la foule. Sans compter la fabrication de bol lace et celle de le réutiliser contre moi. Ce fut plutôt marrant et très instructif. J'espère vraiment que cela lui a permis de pofiner son expérience. Nous voilà devant la sale d'entrainement je me mets donc d'un coup à lui dire:

Nous devrions continuer seulement dans la sale afin d'éviter de nous faire trop remarquer. Pour moi ce ne serait pas vraiment de la bonne pub que l'on me voit courir derrière un Ninja. Même si cela me fait déjà me connaitre ce qui est un point bénéfique aussi. Enfin dans un sens.

L'entrainement continue donc dans cette sale d'entrainement toute la matinée et cet dernier fini je fini par un signe de la main avant de partir sur mon véritable travail.

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Premier client de Konoha [Inabikari Shingen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Centre Ville-