N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 La chasse ce n'est pas si facile [Myouga Nozomi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Message(#) Sujet: La chasse ce n'est pas si facile [Myouga Nozomi] Lun 6 Oct 2014 - 16:31

Qu'elle bonne journée. Mon premier jour d'ouverture fut un succès tellement que toutes mes réserves de viande sont à sec. Le souci dans tout cela, c'est qu'aucune production de Konoha ne m'a attiré. La viande est bonne, mais soit trop cher pour ma bourse, ne soit pas asses bonne pour ce que je souhaite faire à mes clients. Konoha est une grande ville et les prix vont avec la bourse de ceux y vivant. Ce qui n'est pas la mienne malheureusement. Cependant les clients eux déboursent des sommes bien plus intéressantes que dans les petits villages. Du coup je dois mettre la main à la patte. Ce n'est pas que ça m'embête ,mais après des heures de travail éreintant se promener dans les bois pour chasser du gibier c'est un poil éreintant. Surtout que je ne suis pas doué à la chasse. Je connais juste les bases et se que je cherche va me prendre un temps fous. Enfin j'ai pris l'habitude de faire des nuits blanches pour avoir se que je souhaite et mes projets en valent la peine.

Regardant donc dans les recoins, marchant tranquillement aux abords d'une rivière, car j'ai lu dans un livre que les animaux sont le plus souvent proches d'un point d'eau. De là, je vois un lapin de l'autre côté de la rivière. C'est déjà une bonne chose. Je regarde le lapin puis je sors un scalpel. Le lapin me regarde, j'ai l'impression qu'il me défie, je trouve ça drôle et me laisse prendre à un petit jeu puis dis:

Le monde est trop petit pour nous deux mon ami.

Puis je lance la lame. Raté. Le lapin fuit et voilà une viande que je n'aurais pas:

Ben il semble qu'il y a assez de places dans ce monde en fait.

Pui je me mets à rigoler tout seul. Surement le fait de décompresser d'une rude journée. J'aime mon travail, mais la fatigue me crispe. Bon, il faut que je m'y mette. Marchant encore et toujours, je sens une odeur. Un fumet, pour être précis l'odeur de la braise cuisant la viande. Attirer par la curiosité et le défaut professionnel. Je m'avance en direction du parfum. Arrivant dans le recoin, je vois une jeune femme tatouée et d'habit peut orthodoxe. Prenant mon chapeau dans ma main je le pose au niveau de mon torse pour ensuite m'abaisser pour saluer la jeune demoiselle. Une odeur de rose semble émaner d'elle. Le sourire aux lèvres supérieures, je repose mon chapeau à l'emplacement initial et prévu pour cela puis dit:

Bonjours il semble que vous avez trouvé un festin de choix. Me permettez-vous d'agrémenter ça?

Sans plus attendre je sors un scalpel puis de l'ail. Sans planche ni autre outil j'épluche l'ingrédient pour ensuite faire une entaille sur l'animal commençant à peine à cuir pour poser le morceau d'ail dedans. Cela servant à faire ressortir le gout de l'animal. Cela de fait, je pose une poudre maison sur le lapin tout en le tournant:

Voilà, simple mais cela changera le gout, vous aurez un vrai repas de gourmet.

Petit sourire, je me pose puis dis:

Bonjours il semble que vous avez trouvé un festin de choix. Je sais que c'est un peu extravagant de faire ainsi, mais je sens que sans votre aide je n'arriverais jamais à temps à faire ce que je dois faire. Cependant je comprendrais que vous n'acceptiez pas de m'aider. Après tout vous ne me connaissez pas. Mais en échange je vous offrirez un repas gratuit dans mon restaurant.

La regardant, je sais déjà l'étonnement de mon apparition soudaine. Mais si elle a eux une proie c'est qu'elle sait surement chasser et cela ne peut que m'être utile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1375
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: La chasse ce n'est pas si facile [Myouga Nozomi] Mar 14 Oct 2014 - 10:44

Assise sur sa couverture, emmitouflée dans son manteau, la sauvageonne attendait que cuise sa viande du jour. Haru quant à lui, dormait paisiblement. Il était allongé entre l'épaule et le cou de sa maitresse. Son corps formait une petite bosse sous le tissu. L'animal ne craignait pas l'hiver, ainsi au chaud à même la peau de la jeune femme. Elle lui offrait sa chaleur et en échange elle lui parlait dès qu'elle en ressentait le besoin. La solitude pesait parfois sur la jeune femme, même si elle était devenue au fil du temps une amie pour elle.

Elle ne semblait pas être la seule à avoir faim. Elle sentit bientôt une présence. Quelqu'un avait été attiré par l'odeur de la viande. Un homme tout habillé de noir se présenta à elle. Il ôta son chapeau pour... Faire une révérence? C'était bien la première fois qu'on la saluait avec autant de respect. Il lui demanda s'il pouvait agrémenter son plat. Elle le laissa faire, un peu curieuse de ce qu'il préparait. Il ajouta au lapin différentes choses. Elle se leva pour analyser le tout, à l'aie de son chakra. Il n'avait pas empoisonné sa nourriture. Il y avait simplement ajouté un peu d'ail ainsi que différentes herbes. Pour ce qui était des herbes, elle en mettait aussi, souvent. Mais de l'ail, quasiment jamais. Tout simplement parce que ça avait une trop forte odeur, qui s'imprégnait partout et surtout dans ses sacs. Du coup, elle n'en transportait plus.

L'homme ajouta qu'ainsi elle aurait un vrai repas de gourmet, et lui adressa un sourire. Puis il se posa. Il avait bien raison, il y en avait bien assez pour deux. Et elle ne l'avait pas repoussé, après tout. Elle en fit de même et reprit sa place. Il reprit la parole et lui demanda de l'aide. Elle le regarda plus attentivement. Il ajouta que si elle acceptait, il lui offrirait un repas gratuit dans son restaurant. Cet homme était donc restaurateur. Mais pourquoi avait-il besoin de son aide?


- "Que puis-je faire pour vous?"

Puis elle ajouta:

- "Généralement, je ne demande rien en échange de mon aide."

Elle n'avait pas besoin de ça pour se rendre utile auprès des personnes en ayant besoin. Surtout lorsqu'ils étaient aussi polis que lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: La chasse ce n'est pas si facile [Myouga Nozomi] Mar 14 Oct 2014 - 22:39

Voilà une chose vraiment étonnante. Cette femme semble ne rien vouloir et m'apporter son aide de manière gracieuse. Je la regarde un sourire aux lèvres. Sur le coup, je ne sais quoi en penser tant de gentillesses ne pouvaient n'être qu'une façade ou sinon c'est simplement qu'elle est trop gentille ce qui dans un sens fait qu'elle risque un jours de tomber sur des gens voulant trop profitez d'elle. Surtout que beaucoup sont beaux parleurs. Un tantinet hésitant, je me mets à commencer à lui demander:

Ben en fait.... C'est que...

En fait s'est bien plus compliqué que se que je pense. Je suis loin d'être matcho surtout qu'en restauration beaucoup de femmes sont doué dans mon domaine. Cependant la chasse est une chose plutôt masculine et pour un homme ayant vu naissance à côté du clan Suzurane, je commence à me sentir petit. Gêné, je continue. Bon faut bien que ça sorte. Après tout, ce n'est pas comme si je m'étais dans ma braguette vous savez quoi:

Je,,, j'aimerais savoir chasser.

Fiou s'est sorti, il en a fallu du temps. Rougissant un poil je baisse les yeux et n'eus que comme réflexe de prendre la viande puis de couper plusieurs morceaux avec un scalpel que je sors d'une poche intérieure de mon manteau:

J'ai un petit restaurant ambulant et disons que je n'ai pas trouvé au prix que je souhaite la viande que je voudrais. Il me reste donc qu'une solution, pendre ce que je veux à la source. Le problème c'est que je n'y arrive pas. Ha, ha c'est drôle quand même j'arriverais à faire un Bourguignon les yeux fermés, mais attraper un lapin me prendrait une journée entière.

C'est ainsi que va la vie. On ne peut être doué partout, moi je suis un fada du bistouri et un accro des poêles et des casseroles, par contre vous me balance aux milieux d'une forêt avec un Kunai à la main, je tiendrais deux heures pas plus. Je prenais une bouché, puis me mets à manger. Quand j'y pense, j'offre simplement un repas dans mon restaurant alors que je m'invite à son repas et lui demande une faveur:

Je tiens quand même à te remercier d'une manière ou d'un autre. Je peux aussi t'apprendre à danser si tu veux? J'ai appris à danser dans un des restaurants ou j'ai travaillé. Je dois de temps à autre occuper la clientèle. Ça marche bien, même si j'ai fait des restaurants ayant plus de cotes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1375
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: La chasse ce n'est pas si facile [Myouga Nozomi] Mer 22 Oct 2014 - 22:13

L'homme était assez surprenant. D'abord il lui faisait une révérence comme si elle venait d'une quelconque haute société, puis il venait assaisonner sa viande, et maintenant après qu'elle ait accepté de lui venir en aide il hésitait. Elle l'observa, attendant la suite. Est-ce qu'elle l'intimidait? C'était peu probable. Et pourtant... Il n'arrivait pas à lui avouer ce qu'il voulait. Puis finalement il arriva à lâcher le morceau. Oui, il était surprenant. Elle répéta après lui.

- "Chasser?"

C'était quelque chose qu'elle avait perfectionné seule. A vrai dire, elle excellait dans l'art de la survie. Oui, elle savait chasser. Elle savait aussi se repérer grâce aux étoiles dans le ciel ou la mousse sur les arbres. Elle savait aussi approximativement l'heure selon la hauteur du soleil. Elle pouvait reconnaitre les plantes toxiques et les comestibles, ainsi que les champignons et toutes autres sortes de végétaux. Et pouvait même en faire quelques petits poisons gênants. Ainsi que des antidotes. La sauvageonne pouvait aussi marcher sous un soleil de plomb ou dans un froid extrême sans en ressentir les inconvénients. Et tout cela, elle avait apprit à les faire au fur et à mesure qu'elle parcourait le chemin de la vie. Mais jamais encore on ne lui avait demandé d'enseigner quoi que ce soit.

Il se saisit de la viande pour la découper. Nozomi nota quelque chose d'intéressant, il avait sorti un scalpel. Un médecin? Elle le laissa faire sans dire un mot. Il avait visiblement besoin de s'occuper les mains pour dissiper sa gène. L'errante réfléchissait à sa demande. Elle ne voyait pas trop comment lui enseigner ça. Il en vint à parler de son restaurant ambulant. Il ne semblait pas trouver de la viande à assez bon prix. Du coup, il désirait se fournir lui-même, à la source. Il se servit une part et la jeune femme en fit de même. Elle mordit dedans. Le résultat était plutôt bon. Son restaurant devait certainement faire fureur. Combien devait-il donc lui falloir de viande? Est-ce qu'il lui en fallait une trop grosse quantité?

Il reprit la conversation. Et maintenant il la tutoyait. Un sourire se dessina sur le visage de l'errante. A croire que beaucoup de ses liens se formaient autour d'un feu... Élément dont - accessoirement - elle avait peur. Ironie du sort? Puis elle manqua de s’étouffer lorsqu'elle entendit la suite. Danser? Pour quoi faire? Elle reprit son souffle et le regarda.


- "J'ai aussi servi dans une auberge. Mais je n'ai jamais eu à danser."

Encore heureux. Se donner en spectacle, très peu pour elle.

- "Ça ira, ne t'inquiète pas. Par contre je ne sais pas trop comment t'enseigner ça..."

Elle réfléchit quelques instants. Pour sa part, elle utilisait une technique particulière.

- "Avec quel élément as-tu une affinité? Ça peut paraitre étrange, mais j'utilise la foudre pour chasser."

Elle se leva. Une démonstration valait toujours mieux qu'un discours. Enfin, ça dépendait du cas dans lequel on se trouvait. Mais dans celui-ci, c'était approprié. Elle fit quelques signes. Puis décocha un éclair qui vint faucher un oiseau en plein vol. Celui ci tomba au sol, raide mort. La jeune femme regarda alors de nouveau le cuisinier. Voilà comment elle chassait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: La chasse ce n'est pas si facile [Myouga Nozomi] Jeu 23 Oct 2014 - 18:55


Oura, je suis le meilleur, je suis le plus beau tatadadada. Bientôt je saurais chasser, purée je suis content, je ne pensais vraiment pas qu'une personne m'apprendrait ça. C'est donc d'un sourire de gratitude puis dis:

Je te remercie.

C'est donc regardant l'experte dans ce domaine que j'apprends. Enfin apprendre c'est vite dit, car ça méthode de chasse est loin d'être orthodoxe. Un coup de Raiton pour chasser ses proies. Fiou dans un sens ça semble efficace, mais je fais comment moi, je ne maitrise pas le Raiton? L'oiseau tombe et je m'approche de la proie. Je la prends puis l'examine. Non pas que je trouve ça manière mauvaise, mais j'ai deux ou trois exigences. La bête ne semble pas électrocutée par la foudre et ne montre donc pas de trace de brulure. Par chance la bête est bien utilisable dans mon restaurant, du moins tant que l'animal n'est pas touché sur certains points:

C'est fascinant. Cela n'abime pas la chaire de l'animal.

Je fus fasciné à un point que j'allais oublier de répondre à ça question. Oui ma cher Sensei de la chasse me demande quelle affinité je maitrise, je la regarde puis réponds:

Heu une affinité. Ben disons que je ne sais pas maitriser d'affinité. Du moins je n'ai jamais appris à le faire et je n'ai pas vraiment eux l'intérêt. Dison que je maitrise le Chakra de manière autodidacte se qui rend mes capacités dans ce domaine très limité.

Mes épaules abaissant je fus d'un coup désespéré. Regardant le sol, je me mets à penser à voix haute:

Je suis vraiment qu'un incapable. Même pas capable de maitriser sa propre affinité. Je ne sais même pas qu'elle affinité je maitrise.

Mode déprime. Hé voilà bravo. Maintenant d'être un moins-que-rien, je suis maintenant un imbécile qui déprime. Fiou en plus de cela elle n'aime pas danser, dire que je n'ai donc aucun argument à lui peser. Bon je tape deux fois dans mes mains puis regarde la petite sauvageonne:

Bon ce n'est pas tout mais ne désespérons pas. Même avec le plus mauvais apprenti on peut arriver à quelque chose de correcte. Même si je cherche souvent la perfection, je peux au moins atteindre le titre de chasseur débutant non.

Me concentrant, je regarde ma main puis me concentre. Je ferme les yeux et malaxe du chakra. J'ouvre les yeux et regarde. Rien, nada et ben s'est pas gagné. Même maitriser mon affinité va en devenir compliquer. Ha la la l'école de ninja. Je n'y ai pas mis les pieds mais il semble que cela aurait pu m'être utile même dans le métier de cuisiner. Je regarde ma cher prof et lui dis:

Eux il n'y à pas une autre façon de faire? Poser des pièges ou lancer des projectiles?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1375
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: La chasse ce n'est pas si facile [Myouga Nozomi] Lun 27 Oct 2014 - 21:14

L'homme au chapeau la remercia. Mais il était encore bien top tôt pour ça. Elle n'avait aucune idée de comment s'y prendre. Il admira ensuite sa technique. C'est vrai qu'elle était plutôt bien réussie. Elle en ressentit une certaine pointe de fierté. Et baissa la tête, se sentant rougir. Elle n'avait pas l'habitude des relations avec les autres, et encore moins qu'on admire ce qu'elle savait faire. Elle releva les yeux quand il répondit à sa question. Changeant ainsi de conversation, faisant partir sa gène. Il ne connaissait pas son affinité. Voilà qui était plutôt embêtant. Il maitrisait lui aussi son chakra de manière autodidacte. Pour elle, son affinité s'était révélée dans un cas bien précis.

- "Je vois. Dans mon cas, mon affinité s'est révélée d'elle-même lorsque j'étais en danger étant enfant. J'ai appris par la suite à la maitriser seule."

Chose surprenante, il semblait soudain abattu. Il baissait les épaules et se traitait d'incapable. L'errante se demandait comment réagir à cela. Réconforter les gens, ce n'était pas vraiment son truc. En était-elle seulement capable? Heureusement pour elle, il se reprit bien vite. Ajoutant qu'il pourrait bien arriver à faire quelque chose de correct. Il tente de contrôler l'affinité qu'il ne connait pas. Mais tant qu'on a pas saisi le truc, c'est difficile. Son petit exercice ne donne pas grand chose. Ce qui n'est pas très étonnant. Il se tourne ensuite vers la jeune femme, lui demandant s'il n'existait pas une autre façon de faire.

- "Si, bien sûr. Je sais créer des pièges. Mais c'est bien plus long et fastidieux. Ça prend du temps à fabriquer, et de plus on ne sait pas quand est-ce qu'on va attraper une proie ni ce que ça va être."

Oui, ce n'était pas vraiment son truc. Elle préférait sa méthode.

- "Quant aux projectiles... Je crains ne pas être très douée..."

Quitte à choisir une de ces deux façons, il valait mieux prendre les pièges.

- "Tu habites dans le coin, non? L'idéal serait donc que tu puisses poser des pièges à certains endroits. Tu viendras les relever à des heures précises, régulièrement."

C'est ce qu'il y avait de plus adapté pour lui. S'il ne restait pas trop gourmand et préservait un certain équilibre, ça ne la dérangeait pas de lui apprendre. En revanche, s'il se servait de ça pour décimer les animaux, ça n'allait pas être la même chose... Elle respectait la vie. Peu importe qu'elle soit humaine ou animale. Ce qui était normal après tout, quand on était médecin. Les pièges qu'elle savait préparer n'étaient d'ailleurs que de simples trappes. Aucun d'entre eux ne tuait. Ceux là, elle les avait bannis. Et puis au moins, quand on attrapait un animal dont on ne voulait pas, on pouvait le relâcher. Elle reprit un morceau de viande, et lui en tendit.

- "Tiens, mange. Je te montrerais ça ensuite."

Oui, d'abord finir cette viande là. Il ne fallait rien gâcher. Surtout que vu la façon dont il l'avait assaisonnée, c'était plutôt bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: La chasse ce n'est pas si facile [Myouga Nozomi] Jeu 30 Oct 2014 - 14:03

Je, je ne pourrais donc chasser qu'avec des pièges? Bon, je vais devoir me résilier à faire donc ainsi. J'écoute donc tranquillement se qu'elle me dis mais je commence à croire que cela ne concernera donc que de petit gibier du genre des lapins des écureuils et d'autres petits animaux. Cependant il y a peu d'animaux qui sont convoités par des clients. Cela ne signifie pas que ça ne va pas m'aider après tout faire découvrir des choses différentes à la clientèle peu donner de la notoriété, mais c'est une chose à faire surtout quand notre réputation n'est plus à faire. Prenant le morceau de viande, je me mets à dire:

Des pièges. Ok, dis-moi. Avec ça je pourrais aussi attraper de gros gibiers comme des sangliers? Je sais que je suis difficile, mais les animaux comme les sangliers ou les cerfs sont plus apprécier. Enfin si ce n'est pas possible se n'est pas grave je ferais sans. Après tout j'ai bien jusqu'à maintenant réussi à me débrouiller.

Toujours aussi joyeux, je croque dans ma viande, puis le repas ,fini je me lève. Cette femme a si facilement accepté. Elle n'a pas vraiment de raison d'accepter surtout que ce que je lui propose en échange ne l'intéresse pas. Regardant le feu je me mets à prendre de l'eau dans la rivière avec un sceau, puis ensuite je me mets à jeter le seau d'eau sur les flammes. Cela de fait, je refais deux fois la même chose affin d'être certain que le feu soit éteins de manière certaine et qu'il ne reprendra pas forme après notre dépars. Ce serait idiot de mettre le feu à une si belle forée pour une erreur si bénigne. L'eau mise, je prends un bâton pour faire bouger les cendres et vérifier s'il n'y à pas encore de braise. Rien s'est donc parfait. Se fut bien bon, mais maintenant que nous avons mangé, il nous faut donc nous mettre au travaille:

Je suis prêt montre moi comment procéder.

J'ai hâte de pouvoir trouver ma matière première moi-même prendre une viande des plus fraiches, juste chassée et préparer par la suite. J'ai beaucoup de bouches à nourrir et surement plus par la suite, quand se dernier aura prit de l'ampleur. Cependant une question me trottine l'esprit:

Dis-moi. Pourquoi voyages-tu? C'est vrai c'est plus habituel de voir des gens rester à côté de leur proche que de voir une personne suivre son chemin en parcourant le monde. Même si souvent beaucoup de monde vois cette idée comme un rêve rare sont ceux qui l'exécutent vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1375
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: La chasse ce n'est pas si facile [Myouga Nozomi] Sam 1 Nov 2014 - 17:26

Les deux jeunes gens finirent de manger. Jackal demanda à la jeune femme s'il pourrait aussi attraper du plus gros gibier, comme des sangliers. Qui étaient des proies bien plus appréciées par la clientèle. Ce qui n'étonnait guère la sauvageonne. Le problème avec les plus grands pièges, c'est qu'ils pourraient aussi attraper des humains. Ce serait dommage qu'il piège un genin de passage ou un enfant. Quoiqu'un enfant se promenant seul dans une forêt, ce n'était pas très plausible.

- "Hum... Nous allons voir ça. Mais il faudrait alors des leurres. Et surtout des pièges qui ne blessent pas. On ne sait jamais qui peut tomber dedans."

A la fin du repas, le Konohajin éteignit le feu avec de l'eau. C'était tellement enfantin. En le voyant faire, une idée germa dans l'esprit de la jeune femme. Elle qui avait peur du feu, il lui suffisait d'apprendre à contrôler l'eau. Elle pourrait ainsi supprimer cette peur. Du moins elle l'espérait. C'était quelque chose à faire. Et puis elle avait toujours eu une bonne affinité avec l'eau. De plus, ça lui serait en plus grandement utile pour la médecine. Dans le pire des cas, même si ça ne l'aiderait pas à contrôler sa peur, ça l'y aiderait surement grandement. Il lui fallait maintenant savoir comment elle allait procéder pour faire cela. Mais pour le moment, elle devait enseigner avant d'apprendre.

Le restaurateur annonça qu'il était prêt. La jeune femme se leva. Mais elle n'avait strictement aucune idée de comment s'y prendre. Construire un piège devant lui, peut-être? Mais il lui posa une question. Pourquoi voyageait-elle? Son but n'était plus le même que lors du début de son voyage. Elle avait changé. Quoi lui répondre? Elle n'allait pas lui mentir. Elle n'en voyait pas la nécessité. La seule fois où elle avait menti, c'était pour se protéger. Mais là il n'y avait rien de semblable à protéger.


- "Des proches, je n'en ai pas tant que ça. J'ai commencé à voyager, pour les fuir je crois. Les souvenirs que j'avais à côté d'eux étaient trop douloureux."

Elle avait quitté ses parents suite à la mort de son frère. Un deuil qui avait été difficile à gérer.

- "Puis j'ai prit goût à cette liberté retrouvée. A toutes ces rencontres et ces discussions dues au hasard, et qui pourtant ont marqué ma vie de bien des façons."

Des discussions qui parfois avaient été courtes. Mais pas moins marquantes. Elle pensait à plusieurs personnes. Goren, le golem de pierre qui l'avait aidée à tourner la page. Konjo le samouraï qui avait failli lui trancher la tête. Et qui en fait s'était avéré être son père. Takeshi, un médecin ninja de Suna qui n'avait peu confiance en lui. Mais qui l'aidait à porter un lourd fardeau. Yusuke, le soldat de la liberté, qui avait lu en elle comme dans un livre ouvert. Et puis il y avait eu le tout premier, lors du début de son voyage. Seitô. Elle ne savait pas vraiment comment définir cette rencontre. Ils s'étaient tous les deux conté leur histoire. Mais ne s'étaient jamais revus depuis. Pourtant, elle pensait souvent à lui. En était-il de même de son côté? La jeune femme en doutait fortement.

- "Finalement, plus je voyageais et découvrais de pays, plus je me découvrais moi-même. C'est très enrichissant."

Elle le regarda et lui adressa un mince sourire.

- "J'ai le sentiment que je touche au but. Bientôt je saurais qui je suis vraiment. Et je trouverais ma vraie voie en même temps."

Elle sorti soudainement un carnet ainsi qu'un stylo de son sac. Puis elle s'accroupit et commença à dessiner divers croquis.

- "Et toi, pourquoi avoir choisi de devenir restaurateur?"

Elle n'avait pas levé les yeux de son carnet. Elle dessinait diverses choses. A côté des dessins, elle y apposait plusieurs annotations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: La chasse ce n'est pas si facile [Myouga Nozomi] Dim 2 Nov 2014 - 15:11

Éveiller mon affinité. Raté, Lancé d'arme, Raté. D'après ce que j'ai compris la seule solution c'est donc de fabriquer des pièges, les poser et par la suite prendre se qu'il attrape. Je pense que cette manière de faire en devient plutôt intéressant. Cela me permettra d'avoir de la viande sans en prendre un temps considérable. J'aurais juste à poser les pièges et à vérifier ce qu'il y a dedans en préparent mes repas en me basant avec se que j'ai attrapé. Le plus gros point faible c'est quand ses appas n'auront rien pris ou attraperons quelque chose que je n'aurais pas la chance de pouvoir préparer. Enfin avant cela il faut belle et bien préparer les pièges et évidement ça prend du temps et moi personnellement il m'en faut pour demain. Cette chasseuse se met donc à me demander si je vis dans les coins je la regarde puis réponds:

Oui et non, pour le moment je vis à Konoha, le temps de pouvoir acheter un restaurant et de lui faire une petite réputation. Cela fait, je quitterais ses lieux pour un autre endroit ou je renouvèlerais cela. (oublié d'y répondre sur l'autre poste)

Par la suite ma curiosité se pose sur elle répond à mes questions d'une manière très simple, un voyage entrepris pou évité des peines inutiles et un goue pour la liberté. Son voyage l'amenant à faire des rencontres elle cherche une voie définitive à laquelle se consacrer. Après ses dires je lui réponds d'un ton des plus neutre:

C'est tout ce que je te souhaite en tout cas.

Après se fut à mon tour. Pourquoi la restauration? Une question des plus intéressante. C'est vrai que j'aurais pue choisir beaucoup de voix surtout celle de médecin qui a bercé mon enfance:

Quel homme ne souhaite pas laisser son empreinte dans ce monde? Pour moi, j'ai choisi de le faire sous la couverture de la restauration. Faire des créations qui doivent être aussi belles qu'appréciable en bouche. Un ars touchant tout le monde sans exception. Personne ne peut se soustraire de ça faim. Je ne suis pas du genre à avoir beaucoup d'amies, j'ai disons une vie qui m'a amené à être un éternel solitaire, la restauration me permet de couper ce cercle vicieux en devant couper mon côté solitaire. Puis regarde, maintenant j'arrive à faire de mes obligations professionnelles un intérêt personnel. Jamais dans mon enfance, je n'aurais pu t'aborder ainsi. Sur le coup, j'aurais une proposition à te faire.

Regardant les plants, je les entrepose dans une de mes poches, puis je dis:

Avoir en connaissance une voyageuse telle que vous dans mes contacts peu m'être très avantageux. Je te propose donc cela. Tu m'envoies quelques gibiers typiques des lieux que tu traverses et moi je te donne un financement sur ce que tu m'envois. Je ne suis pas du genre à gaspiller la nourriture ne t'en fait pas. Celons ce que tu m'envoies je libèrerais les proies que j'aurais eux avec ses pièges. Un avantage intéressant aux vues que ces pièges ne blessent pas les animaux. Vous en dites quoi?

Je ne sais pas si cette femme acceptera cette proposition et si elle le fait il me faudra chercher un moyen rentable pour que les animaux qu'elle m'envoie soit transporter sans trop de frai. Il me faudra surement louer un terrain affin que les transports de ses animaux ne se fassent pas trop souvent. Sauf si j'arrive à trouver dans le bureau des missions pour les Ninjas un moyen d'arriver à faire en sorte qu'en revenant de mission ses derniers puissent m'amener le gibier chassé par Nozomi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1375
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: La chasse ce n'est pas si facile [Myouga Nozomi] Dim 2 Nov 2014 - 23:47

La jeune femme dessinait diverses choses. Des croquis, des plans. De son écriture presque écolière, elle notait plusieurs choses. Des détails, des explications. Au moins avec ça, il n'aurait plus qu'à suivre et ce serait bon. Par la suite il pourrait réussir à faire ses propres pièges. Mais ce serait déjà un bon début. Il allait pouvoir se fournir lui-même. Le restaurateur habitait à Konoha le temps de se faire une réputation. Sûrement aussi pour pouvoir mettre un peu de côté. Ça coutait cher d'ouvrir son propre restaurant.

Puis suite à ce que la sauvageonne lui dit sur sa propre vie, il conclut par le fait qu'il lui souhaitait de bientôt trouver sa voie. Puis répondit à sa question. En commençait par une question. Quel homme ne souhaite pas laisser son empreinte dans ce monde? Elle-même. Elle s'en fichait. Aider de son vivant, c'est tout ce qu'elle demandait. Qu'on se rappelle ou non d'elle à sa mort, cela lui importait peu. Pour la suite, il avait raison. La restauration touchait tout le monde. Tout humain avait besoin de manger, peu importe de quel rang social il venait. Son ambition était donc de marquer les esprits via la nourriture.

Il ajouta qu'il était plutôt du genre solitaire. Qu'il n'aurait jamais pu l'aborder de cette façon dans son enfance. Etait-il du genre timide? Il avait ainsi trouvé quelque chose qui l'obligeait à prendre contact avec les gens, et le faisait sortir de sa solitude. Ce qui était plutôt une bonne chose, en soi. Il lui annonça qu'il avait une proposition à lui faire. Intriguée, elle nota les derniers mots sur ses plans et lui tendit, avant de tendre l'oreille afin d'écouter ce qu'il avait à lui dire.

Il mit les plans dans sa poche. Puis lui exposa ce qu'il avait en tête. Il voulait la garder dans ses contacts. Il semblait gêné, certainement cette timidité. Car il passait du tutoiement au vouvoiement, et inversement. Mais elle ne releva pas, le laissant poursuivre. Il lui proposait qu'elle lui envoie des gibiers typiques d'une région. Ce qui lui permettrait ainsi d'être original au niveau des mets à proposer. Il la rassura sur le fait qu'il ne gaspillerais pas de nourriture. Puis lui demanda ce qu'elle en pensait. Elle planta ses yeux dans les siens.


- "Non."

La réponse avait été sèche. Mais elle reprit d'une voix plus douce.

- "Tu n'auras jamais de viande fraiche de cette manière. Si tu veux te faire une bonne réputation, trouve toi plutôt une recette personnelle. Une recette qui te définit, que tu aimeras. Et fais-en ton atout."

Elle lui adressa cette fois-ci un sourire. Elle n'avait aucun doute sur le fait qu'il finirait par trouver ce qu'il lui faut. Le bouche à oreilles ferait le reste.

- "De plus, je n'ôte la vie que par nécessité. Pas par plaisir, ni pour l'argent. C'est quelque chose de précieux."

Elle commença à faire quelques pas. Puis elle s'adressa une nouvelle fois à l'homme.

- "Je te remercie de m'avoir proposé. Mais je ne suis pas la personne qui te convient. Tu trouveras quelqu'un sur qui t'appuyer, à force de chercher."

Elle lui tourna le dos et marcha vers son objectif.

- "Prends soin de toi."

Un signe de la main accompagna son geste. Elle ne put pas voir la réaction de son interlocuteur. Mais elle devina qu'il devait certainement être en train de faire une révérence, le chapeau relevé. La politesse et la courtoisie, voilà ce qui le définissait. A lui de voir comment il pouvait l'intégrer dans ses plats. Et en faire sa marque de fabrique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La chasse ce n'est pas si facile [Myouga Nozomi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-