N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Session au village Seki [Osore]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 204
Rang : XXX

Message(#) Sujet: Re: Session au village Seki [Osore] Mer 15 Oct 2014 - 22:28

Peau contre peau, je le regarde sans discontinuité, observant à présent son regard alors que doucement, ma main caresse son bas-ventre par-dessus les vêtements.
Je n'ai pas peur de l'inconnue, je n'en ai jamais eu peur sinon je ne serais pas la chasseuse que je suis. Pourtant, c'est mon attitude de fille qui finit par reprendre le dessus alors que je rougis violemment en me rendant compte de ce que je suis en train de faire.
Je cache alors presque instantanément mon visage contre lui comme pour me dissimuler à son propre regard :


"Excuse-moi ... Je crois que je me suis vraiment ... Laissé emporté ... "


Je me blottis plus encore dans ses bras, me calant confortablement dans ses derniers jusqu'à finalement jouer avec ses mains.

La chaleur est un peu redescendue à présent. C'est peut-être salop de ma part d'agir ainsi, mais je n'ai pas forcément envie de toujours écouter mes pulsions et surtout ... Je pense que j'ai peur de passer pour une mauvaise personne auprès d'Hasaki. Ce n'est peut-être pas ce que je veux.
Câlinant son bras, puis sa main, je fais doucement remonter cette dernière sur ma poitrine. Sur cette partie de mon corps qu'il n'a pas encore pu vraiment entrevoir. Comment va-t-il réagir à cela ? Moi en tout cas, je suis gênée et j'ai un peu du mal à le regarder. Pourtant, je sais que cela peut parfois être un comportement naturel et je n'ai pas peur de la nudité en temps normal ...

Mais là, c'est vrai que ça implique beaucoup plus de choses tout d'un coup.
Je soupire et je dépose un baiser sur sa joue :

"Est-ce que nous pouvons dormir ensemble ce soir ?"

Je baisse les yeux en rougissant :

"Ne va pas forcément t'imaginer des choses, mais je ne connais pas cet endroit et je n'ai pas envie de rester seule ..."

Et puis, j'avais envie de rester dans ses bras encore un peu de temps aussi, il faut le dire ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Général du Satoru
Messages : 760
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Session au village Seki [Osore] Jeu 16 Oct 2014 - 22:04


Je me retrouvais donc toujours dans ses bras. Elle avait donc décidé de rompre ses pulsions et de faire marche arrière. Cela ne me dérangeait pas, au contraire. Je préférais quand ça venait petit à petit, au rythme de chacun des deux parties. En tout cas, pour le coup, elle rougissait, s’engouffrant dans mes bras, elle y prit ma main pour lui faire toucher cette partie que je n’avais pas encore vu jusque là, sa poitrine. Douce pureté que l’amertume de ne pouvoir voir ce que l’on touche, pourtant si doux, pas trop volumineux. Je me risquais donc à regarder le fruit de mon touché, en baissant légèrement les yeux, furtivement, afin d’admirer le corps de ma bien aimée. Je l’embrassais aussitôt pour lui couper ce sentiment de gêne. Lui ayant donner une légère caresser à l’endroit indiqué, je la serrais contre moi, torse contre torse, l’embrassant de nouveau et pour me reculer légèrement, enlevant ce contact des deux torses et lui sourire.

    Tu es belle. Tout ton corps l'est.


Prononçais-je en l'embrassant de plus belle avec fougue, observant une dernière fois ces jumeaux et l'admiration que je porte à cette jeune femme. J'aimais cette part d'elle, je ne sais trop pourquoi, cette franchise, cette confiance en soit et surement le fait qu'elle soit une battante. Je reprenais donc la parole.

    Bien sur qu’on peut dormir ensemble. Par contre ce ne sera pas pour maintenant, l’heure du dîner approche, mais nous pouvons resté encore un peut.


Bras sous elle dont la main lui caressait délicatement sa chevelure. Quant à l’autre main, elle était partit lui caresser la hanche tandis que je la regardais dans les yeux avec toute la passion qui m’animait.

    Que veux-tu manger ce soir ?


Lui demandais-je, léger sourire sur le visage et baiser sur le front.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 204
Rang : XXX

Message(#) Sujet: Re: Session au village Seki [Osore] Jeu 16 Oct 2014 - 23:02

Qu'elle douce sensation que celle de sentir ses mains posaient sur mon corps. C'était agréable et moins intimidant qu'il n'y paraissait, aussi, je me laissais aller dans ses bras, dans son étreinte et dans nos baisers. Complément détendu et apaisé, j'aurais sans doute pu ressembler à une enfant que l'on berce avant d'aller se coucher, mais j'étais juste une jeune femme qui profitait de quelques instants de répit auprès de son aimé.

Cependant, je lui souriais lorsqu'il acceptait ma proposition, ne pouvant m'empêcher de poser une main câline mais tendre sur sa joue, sans perdre de vue sa contemplation. J'aimais cela, mais il était temps de nous bouger à présent, aussi, lorsqu'il me demanda ce que je voulus manger, j'aurais bien répondu une question sous-entendue en le désignant, mais je préférais me la jouer sage. Je lui faisais une proposition loufoque :

"Préparons un plateau avec plein de trucs à grignoter dessus et mangeons au salon ensemble ... Ça sera plus agréable qu'en penses-tu !"

Je me redressais alors et après avoir déposé un baiser sur sa joue, je glisserais ma robe sur moi pour me couvrir à nouveau après avoir rattaché mon sous vêtement. Puis j'attendais le jeune homme, le suivant pour sortir de la chambre et prenant son bras en marchant jusqu'à la cuisine comme si je n'avais pas envie que nous soyons séparés.

Ainsi donc dans la cuisine, j'allais farfouiller dans le frigo pour en sortir jambon, cornichon et toute autres sortes de choses que nous pourrions manger sans problème sur le pouce en lui laissant le loisir de préparer le rester. Puis, je passais devant pour regagner le salon avant de m'installer confortablement sur le bras d'un fauteuil, lui faisant signe de s'installer dessus afin que je puisse me glisser dans ses bras pour que nous puissions continuer notre moment de pur romantisme.

Un cornichon dans la bouche, je me lovais dans ses bras en faisant la discussion :

"Qu'est-ce que tu m'as prévu comme entraînement demain matin ? Que je sois préparé un peu en avance ? Ou tu préfères me faire la surprise ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Général du Satoru
Messages : 760
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Session au village Seki [Osore] Ven 17 Oct 2014 - 15:01


Je restais dans ses bras, lorsqu’elle répondit à ma demande. Comme ça elle voulait être à l’aise pour le repas de ce soir, j’avais déjà quelques idées, cela tombait plutôt bien. Elle veut des trucs rapides et simple, tout ça pour grignoter sur le canapé près de la cheminée. Bonne idée en soit, et nous serions confortablement installé l’un près de l’autre.

    Bonne idée, on fait comme ça.


Sourire, la regardant. Elle se leva, se rhabilla remettant en premier son soutien-gorge puis sa robe pour sortir et m’attendre devant la chambre. Je me mettais assis sur le futon, je fermerais mon livre que je posais délicatement sur une étagère lorsque je me levai. Je repris ma chemise qui était au sol pour l’enfiler et la boutonner de nouveau. J’étais paré et nous nous dirigions enfin vers la cuisine, ses bras entourant l’un des miens. Elle prit alors plusieurs choses à grignoter qu’elle trouva dans le frigo. Je décidais tout de même de prendre le riz du midi pour en faire quelques petites boulettes fourrées au fruit sec, viande ou poisson. Je fis également préparer une petite soupe rapide à base de légumes que je mis dans deux gros bol afin de nous tenir chaud, nous étions en hiver, rappelons-le. Je revenais donc quelques minutes à peine avec un plateau contenant deux bols de soupes et les mini boulettes de riz dont j’en pris une que j’avalais rapidement. M’asseyant dans le fauteuil désigné par l’être aimée, je l’accompagnais lorsqu’elle se glissa dans mes bras. Curieuse cette demoiselle, vraiment, mais cela ne sera pas pour ce soir.

    Je pense que je préfère t’en garder la surprise. Ce sera moins ardus que cette après-midi, mais au fil des jours, cela te permettra d’atteindre un niveau au-dessus de celui actuel et tu pourras répéter cet entrainement quand bon te semble par la suite, pendant plusieurs jours d’affilés minium.


Je lui souriais toujours et j’attrapai les boulettes que j’avais mis à porter de main pour en croquer une de plus, à la viande, quel bon goût d’ailleurs, je me suis amélioré je pense depuis mon départ de la maison, j’en suis particulièrement fier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 204
Rang : XXX

Message(#) Sujet: Re: Session au village Seki [Osore] Ven 17 Oct 2014 - 18:55

"Me garder la surprise vraiment ..."

J'avais dit ça d'un ton moqueur en le défiant du regard avant de lui subtiliser d'entre les mains une boulette de riz, la mangeant en rigolant avant de me prélasser un peu plus entre ses bras.
Vraiment, j'étais bien là, dans ses bras, profitant au maximum de ce moment de béatitude encore tout nouveau pour moi.

"C'est la première fois que je me sens comblée de passer une soirée avec quelqu'un ... C'est vraiment nouveau ... Il faut croire que tu me fais découvrir des choses Hasaki ..."

Je lui souriais avant de quémander une fois de plus ses lèvres délicatement tout en me réservant une portion de riz. Finalement, il avait bien fait de l'emmener. Je mourrais de faim. Mais j'avais aussi envie de partager un peu avec lui :

"Raconte-moi-en plus sur toi maintenant ! Qu'est-ce que tu aimes faire ? Qu'aimerais-tu que nous fassions en dehors des entraînements ? Nous n'allons peut-être pas passer nos temps libres enfermés ici ! Nous pourrions peut-être explorer les environs bien que je sois sûre que tu les connaisses par cœur ..."

L'un de mes doigts glissa le long de son menton, le parcourant délicatement alors que je l'observais l'air rêveur. Qu'elle douce sensation était celle que j'éprouvais à présent. Je ne pense pas que je m'en serais passé un seul instant maintenant que je l'avais découverte et c'est lui coupant net la parole, que je l'embrassais une nouvelle fois, mordant délicatement ses lippes et glissant ma langue dans sa bouche, je jouais du tremolo avec sa bavarde avant de le relâcher délicatement, le souffle court, mais sans oser m'éloigner un peu trop de lui. J'étais trop bien là :

"Tu sais que j'adore ça ..."

Mêler nos salives ou plutôt les instants propices que nous passions ensemble ? Là était la question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Général du Satoru
Messages : 760
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Session au village Seki [Osore] Dim 19 Oct 2014 - 17:02


Je me présentais corps et âme à cette personne qui avait su franchir les différentes barrières qui entourés mon cœur. Je la tenais toujours entre mes bras d’un main et de l’autre je me nourrissais tranquillement. Y avait largement sur le plateau pour qu’on soit rassasié, donc il n’y avait pas de soucis à se faire sur la quantité. Apparemment, elle aimait mes petites boulettes de riz et cela me faisait plus plaisir que si c’était mes parents ou quelqu’un d’autres. Sa curiosité se porta à telle point qu’elle désirait en savoir plus sur moi, il n’y avait malheureusement rien à savoir sur moi et mon passé. Quand j’y repense, je ne suis pas quelqu’un avec un vie passionnante, qu’elle ironie. Tellement concentré à ma carrière, à protéger et venger mon clan, je me suis retrouvé engrainé dedans et au final, j’ai vieillis sans vivre quelque chose de particulier. Un rire un peut gêné vint apparaitre sur mon visage, n’osant pas réellement la regarder dans les yeux.

    Mes parents sont des gens formidables, dignes membres du clan Seki. Mon père a été présent lors du regroupement des clans et de la formation de Kumo ainsi qu’un conseiller important du clan et ma mère est une médecin accomplit au sein de Kumo. Quant à moi, c’est drôle, mais…


La parole fut coupée net par l’envie dévorante de ma compagne actuellement assise sur moi, camouflé au creux de mes bras et venant me dévorer littéralement à chaque fois qu’elle dépose ses yeux sur moi. Nos langues pour la première fois de la soirée s’entremêlèrent. Je lui souriais, enlevant cet aspect un peut noir de mon esprit que je venais d’avoir alors que j’allais parlé de moi. Je la prise contre moi et je lui rendais ce baiser langoureux avec énormément de passion. Me décalant légèrement avant de reprendre du riz, je lui souris.

    Je sais, et moi aussi j’adore ça… Sinon pour en revenir à moi, je pense que j’aime particulièrement les moments comme celui-là, au calme avec celle qui fait battre mon cœur. A part ça, je pense pouvoir dire que j’aime profiter de la nature. Me promener, contempler le ciel, prendre des bains en source chaude, etc. Ma couleur préférée, tu t’en serais doutée, c’est le bleu. Je suis un adorateur des fruits aussi.


Rentrons pour finir sur un détail bien plus personnel que je susurrais à son oreille doucement comme pour que personne d’autres n’entendent.

    Pour finir, je pense pouvoir avouer que j’ai soif de liberté. Je ne suis ni complexais, ni chamboulais par la nudité, c’est pour cela que notre première rencontre, je n’étais aucunement perturbais par ton peut de tissus que tu porte. Cependant, maintenant que j’y repense, je me demande comment j’ai pu tenir et ne pas te dévorer plus tôt.


Soudain, un faux grognement de félin sortit de ma bouche et je l’attaquais au cou en faisant semblant de la mordre pour l’embrasser et remonter jusqu’à ses lèvres où je l’embrassais avec fougue tout en la serrant contre moi, souriant par la suite d’un air joueur. Je reprenais quelques bouchés de riz avant de boire un peut de potage, j’avais faim, j’avais soif mais tout cela concernait plutôt mes pulsions animales plutôt que mon estomac, je prenais donc soin de remplir ce dernier et de me concentrer sur celui-ci pour ne pas me laisser distraire par le charme naturelle que dégageait cette jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 204
Rang : XXX

Message(#) Sujet: Re: Session au village Seki [Osore] Dim 19 Oct 2014 - 20:25

Sourire aux lèvres, je continuais de le dévorer des yeux à l'entente de sa dernière réplique avec de l'embrasser une nouvelle fois en lui débarrassant le plateau des mains. À vrai dire, je me demandais comment nous avions fait pour tenir aussi longtemps sans éprouver ce désir et ses sensations si profondes. Je laissais ma main parcourir son torse quelques secondes sans vraiment savoir comment nous allions poursuivre cette soirée bien que j'en ai vaguement l'idée avant de finalement, me redresser gracieusement tout en prenant le plateau dans mes mains :

"Allez ! Assez mangé, Roméo ! Douche et au lit ! On a dû pain sur la planche demain apparemment !"

Puis d'un coup de hanche provocateur, je m'en allais à la cuisine laissant mon doux prince charmant à ses occupations tandis que moi-même, je m'en retournais dans ma chambre pour me préparer à aller me coucher.
Le choix fut difficile quant à choisir ma tenue de nuit. J'avais tressé mes cheveux en deux longues nattes pour qu'il ne me gêne pas, mais je ne savais pas trop la tenue la plus appropriée pour dormir avec lui vue qu'habituellement, c'était plutôt dévêtu que je me roulais dans mes draps pour trouver le sommeil. Une chose bien impossible pour ce soir aussi, je me décidais à simplement me vêtir d'un tee-shirt trop large et d'un boxer avant de le rejoindre.

Je frappais alors timidement à la porte de sa chambre jusqu'à constater qu'il n'était pas encore là, voilà qui était parfait, j'en profitais immédiatement pour me jeter sur le lit, prête à me prélasser dans ce dernier en l'attendant. D'ailleurs, j'en profitais pour subtiliser le bouquin qu'il était en train de lire à mon irruption dans la pièce auparavant. Le titre était plutôt évocateur : Le paradis du batifolage, j'étais loin de me douter qu'il avait de telle lecture, aussi je feuilletais le bouquin, installé confortablement sur le ventre, mon fessier légèrement en vue et mes pieds en l'air. Un moyen comme un autre de patienter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Général du Satoru
Messages : 760
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Session au village Seki [Osore] Dim 19 Oct 2014 - 22:17


Une fois l’estomac bien remplit, je vis ma chère aimée me substituer le plateau que je possédais entre les mains. Je la regardais alors s’en aller doucement vers la cuisine avec ce même plateau. Je décidais de la suivre avec ce qui restait mais quand j’arrivai à la cuisine, elle était déjà partit. Je m’occupais donc de faire une rapide vaisselle, le plus gros et de ranger le reste. Elle était surement partit se changer. Je pris le chemin de la salle de bain peut de temps après pour me débarbouiller le visage. Lorsque ce fut finit, je me dirigeai ensuite vers ma chambre. Ma surprise ne fut qu’à moitié lorsque je vis une jeune femme allongée sur le ventre, lisant mon livre sur mon lit, son fessier en partie visible car elle portait un boxer et une tee-shirt. Un sourire amusé, je la regardais.

    Je pense que provoquer un homme lorsqu’il désire aller se coucher n’est pas une très bonne idée Juliette.


Je décidais par la suite de me changer, enlevant mes vêtements et restant moi aussi en boxer, plus adapté aux hommes par contre. Je la rejoins dans le lit, doucement arrivant sur le côté et l’embrassant dans le cou.

    Comme ça tu t’intéresse à ma lecture ? Pose donc cela que nous puissions dormir.


J’avais le bouton de la lumière de la chambre à portée de main et je l’embrassais de nouveau, en prenant la couverture pour la mettre par-dessus nous, histoire de l’inviter à se blottir contre moi et à passer la nuit tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 204
Rang : XXX

Message(#) Sujet: Re: Session au village Seki [Osore] Dim 19 Oct 2014 - 22:49

Je ne bouge pas d'un centimètre lorsqu'il rentre dans la chambre et je me contente d'un petit sourire provocateur lorsqu'il me fait une petite remarque sur ma position. C'est donc sans rien dire que je l'observe avec attention se déshabiller, mon appétit charnel légèrement ouvert par la vision que j'ai de lui. Mais je ne dis rien et je me contente d'observer une nouvelle fois le livre que j'ai entre les mains jusqu'à ce qu'il me rejoigne. Il me demande alors de laisser tomber ça afin que nous dormions et je ne peux que me contenter d'obéir, posant le livre sur la table de nuit et allant immédiatement me blottir dans ses bras en posant d'un air conquérant mes mains sur ses fesses rebondies :

"Ouuuuuu ! Bien ferme quoi qu'un peu moelleuse ! Ça manque d'entraînement tout ça !" Dis-je d'un ton taquin avant de lui voler un baiser et de plonger contre son torse pour le câliner un peu plus.

Mais bon, pas de galipette pour ce soir. Car on ne couche pas le premier soir messieurs dames ! Mais surtout, nous avions une journée chargée qui nous attendait le lendemain.
C'est donc tout sourire quoi qu'encore légèrement ensommeillé que je sortais de ma torpeur au petit matin. Toujours dans ses bras, je n'osais bouger pour ne pas le réveiller, pourtant, je sentais qu'une certaine partie de son corps, elle, elle était clairement en forme.
Je bougeais un peu pour me caler un peu plus contre son corps avant de déposer doucement un baiser sur ses lèvres.

"Hey ... Hasaki ?" Chuchotais-je.

Je n'avais pas remarqué, mais mes mains n'avaient pas bougé de ses fesses et j'appuyais légèrement sur ses dernières pour rapprocher son bassin du mien de façon effronté.
Un câlin matinal n'a jamais fait de mal à personne après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Général du Satoru
Messages : 760
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Session au village Seki [Osore] Dim 19 Oct 2014 - 23:50


Elle c’était blottit contre moi, face à face m’agrippant fermement le fessier. Malgré le fait que j’ai éteins la lumière et que j’avais proposé de nous reposer pour être en forme pour le lendemain, je mis du temps à m’endormir. Je remarquai qu’elle s’endormit avant moi et qu’elle ne m’avait pas lâché jusqu’à le sommeil vint m’étreindre. Je me réveillais au petit matin par la douce voix de ma compagne. Son odeur parfumée m’emplissait les narines et prenant doucement conscience, je sentais quelque chose d’oppressant. Ouvrant à peine les yeux, je me faisais déjà embrasser et elle m’avait clairement collé à elle avec ses mains fermes. Souriant, le réveil se faisant doucement, je me collais toujours à elle en attrapant moi aussi sa pair de fesses, sentant plus la peau que le tissu d’ailleurs.

    Tu es tout le temps câline, dis moi…


Je l’embrassais tranquillement. Je m’étais comme chaque matin, du temps à émerger et je me blottissais contre elle, lézardant quelques minutes à peine, déposant de temps en temps de doux baisers sur sa peau. Je prenais enfin le réveil comme chose acquise, bougeant du lit, me desserrant de son lien grâce à plusieurs baisers sur ses bras. Je ne pris rien pour me vêtir, après tout, je veillais à ce que la température soit constamment agréable, même pour le réveil pour être à l’aise même en hiver. Je la regardais sur mon lit, réalisant que la nuit précédente n’état pas un rêve avant de lui parler, les yeux pas encore complètement ouverts.

    Je vais préparer un truc à manger, si tu veux, vas te débarbouiller ou te changer, comme tu veux.


Je pris donc la direction de la cuisine, le sourire aux lèvres, joyeux pour ce que j’étais en train de vivre. Arrivais à la cuisine, je fis chauffer quelques trucs à boire tel que du thé et du café, je pris de l’eau et des tartines que je venais de faire griller, avec différentes choses à tartiner dessus. Je pris tout ça sur un plateau avant de me diriger inconsciemment vers le fauteuil où nous nous étions installé la veille. Je pris une gorgée de café pour débuter le réveil et commençai à grignoter un morceau de tartines au beurre. Nous n’allions pas tarder après tout, nous devions partir dans peut de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 204
Rang : XXX

Message(#) Sujet: Re: Session au village Seki [Osore] Lun 20 Oct 2014 - 17:12

Au final, moi aussi, je suis encore un peu ensommeillé et malgré sa petite remarque sur mon attitude câline, je gémis doucement dans ses bras :

"C'est récent, je te rassure ..."

Ça pour être récent ça l'est et j'ai un peu de mal à consentir son départ alors que je tente vainement de le retenir. Il part finalement, me laissant seule alors que je m'étire longuement en profitant de toute la place du matelas. Pratique quand on est grande, il faut le dire. Puis je reste un moment étendue sur le lit alors qu'il est parti. Pensant à ce qui s'est passé hier soir et à la poursuite de cette relation naissante. J'ai des doutes encore. Est-ce vraiment une bonne idée ? Devons-nous nous cacher. Devons-nous le dire aux autres membres de notre équipe ? Peut-être vont-ils penser que je bénéficie d'un traitement de faveur ? Je m'en moque bien en finalité, tout ce qui m'importe, c'est de vivre ma vie comme je l'entends et comme j'en ai envie ...

Je me lève finalement du lit et je vais à la salle de bain histoire de me débarbouiller rapidement allant d'aller me vêtir d'une de mes tenues d'entraînements jusqu'à rejoindre mon professeur dans la cuisine. L'air de rien et discrètement, je me glisse dans son dos et lui subtilise un petit pain au lait avant d'aller me servir un verre de jus d'orange.

Très peu de boisson chaude pour moi au petit matin, c'est contraire à mes principes. Et maintenant, je m'attable gentiment à la table de la cuisine et je le regarde finir de s'occuper d'un air pensif.

"Je languis que nous y allions ! J'ai besoin de me défouler !"

Et ce n'est pas peu de le dire. Serait-ce de la frustration dû au manque d'exercice physique cette nuit ou bien autre chose ? Non, c'est simplement dans mon tempérament, aussi, j'engloutis mon petit-déjeuner à toutes allures avant de sauter sur mes pieds. Prête !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Général du Satoru
Messages : 760
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Session au village Seki [Osore] Mar 21 Oct 2014 - 19:02


Je me retrouvais donc au salon sur mon fauteuil, celui que j’affectionnait particulièrement et que j’avais partagé la veille avec celle qui allait apparemment partager la même vie que la mienne. Elle se servit du jus de fruit en prenant une tartine mais pas de boisson chaude, cela me donnait déjà une information supplémentaire pour les prochains jours. Je la vis sauter à pieds joints sur place près de la table du salon, je souriais la voyant aussi énergique de bon matin. Je finis de manger ma tartine, boire mon café et poser tout ça sur le plateau pour déposer mes yeux sur cette jeune femme.

    Vu que tu m’as l’air si énergique, ce serait bien que tu ramènes le plateau et que tu fasse la vaisselle et range le reste au frigo ou à la poubelle, moi je vais me changer. On se rejoint à l’entrée.


Je pris donc la direction de la salle de bain où je me débarbouillais et par la suite arrivant jusque dans ma chambre, me déshabillant du peut qui me restait, j’enfilais ma nouvelle tenue, un tee-shirt et j’allais chercher mon manteau bleu que j’affectionnait tout particulièrement près de l’entrée, que je mis et j’attendais la demoiselle. Une fois qu’elle arriva, je ne parlai pas et nous nous dirigions vers la même zone d’entrainement que la veille. Il ne faisait pas moche, plutôt même le contraire, beau ciel bleu malgré le froid sec dans l’air. Arrivant sur le terrain, je fis apparaitre deux lions de chakra et fixant Osore, j’allais lui indiquer les consignes du jour. Mon visage était redevenue celui du sensei de la veille, sans pitié, neutre et impassible.

    Ton entrainement est simple ce matin, ces deux lions vont t’attaquer durant quatre heures d’affilés, voilà pourquoi il est aussi tôt. Tu vas devoir tenir le coup. Tu te débrouilles, je ne saurais que trop te conseiller d’employer ton chakra de façon intelligente et notamment pour te défendre ou renforcer tes coups. Ils ont la peau dur, chacun séparés ne font pas trop mal mais à eux deux vont te faire souffrir. Sache que je ne vais pas te ménager. Si il faut, tu retourneras dans la salle de réparation d’hier.


Je la fixais, n’attendant pas plus longtemps, je m’assis par terre en tailleur la fixant et les deux lions bondirent sauvagement sur leur proie au départ chacun leur tour puis chacun de leur côté au bout de la première demi-heure. Le rythme se faisait insoutenable, si jamais un lion devait subir de lourds dégâts, sa peau se verrait renforcer pour ne pas disparaitre mais bondirait en arrière pour ne plus l’attaquer durant une minute. Voyons maintenant combien de temps elle allait tenir. Lors du premier entrainement, quatre heure était presque impensable, avec de la chance, elle serait épuisée au bout de la troisième heure. Le but était simple, accroitre son endurance, ses réflexes, sa capacité à combattre et à appuyer sur ses retranchements, tout en s’habituant à user de son chakra jusqu’à épuisement. L’après-midi serait pas plus facile mais plus sympa. Le physique, mental et combativité le matin. L’endurance et la capacité de ses réserves de chakra l’après-midi à base d’apprentissage sur des créations plus complexe et plus grosses et d’utilisation de chakra, tout cela également pendant quatre heures d’affilés. Elle fonctionnait à l’instinct et bien que n’ayant pas aussi poussé que moi l’entrainement sur le chakra, elle avait de grande disponibilité pour la suite et pouvait rapidement progressé tout comme je l’ai fais. J’observais attentivement ce qui se passait en face de moi. Bien sur aucune blessure ne serait mortel, mais cela était un très bon entrainement pour moi pour effacer les sentiments que je pourrais éprouver au moment de combattre et m’empêcher de bien faire mon job.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 204
Rang : XXX

Message(#) Sujet: Re: Session au village Seki [Osore] Jeu 23 Oct 2014 - 20:06

"Mais bien sûr ! Demandé aussi gentiment, je ne peux pas refuser !" Déclarais-je de façon ironique à la demande du jeune homme avant de m'exécuter malgré tout en saisissant un peu trop abruptement le plateau avant de m'en aller d'un pas rapide vers la cuisine.

Il avait au moins eut le don de me vexer pour la journée-là et c'est rageuse que je trempais mes mains dans le liquide vaisselle avant de nettoyer nos couverts et de ranger le reste du petit-déjeuner jusqu'à aller flâner dans le jardin juste devant la maison.
Hasaki arriva une dizaine de minutes après moi, si bien que j'avais déjà comment à m'échauffer en faisant des étirements à même la pelouse.
La vue de ce dernier me fit d'ailleurs stopper mon exercice en me penchant en arrière pour me retenir par mes bras :

"Alors chef ? Quel est le programme du jour ?"

Nous étions là pour ça après tout. Je n'attendais pas moins de lui surtout après notre petite accroche d'il y a quelques minutes et lorsqu'il me présenta l'exercice, je pouffais de rire avant de le regarder d'un air presque moqueur ...

"Vraiment ... Des créations de chakra ... Tu es sérieux ?"

Il le semblait. Je perdais alors mon sourire moqueur avant de me frotter les mains et de m'étirer une dernière fois le dos avant de prendre une position dite, de pur combat. Jambe fléchit et accroupi à même le sol, je patientais donc avant de me dire :

"Bon, quand faut y aller !"

Et j'attendais que les deux lions m'attaquent pour me préparer à esquiver leurs mouvements. Au final, cette épreuve n'était qu'un exercice d'endurance et l'endurance était justement mon gros point fort. Je le travaillais depuis tellement d'année ! En courant dans les montagnes, une fois par mois durant des jours durant que ces quatre-heures me sembleraient presque passer tranquillement.
Les fauves se lancer à l'assaut et j'effectuais une glissade pour échapper à leurs premières attaques avant de poursuivre. Enchainant acrobaties et péripéties en tout genre, voilà qui faisait passer le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Général du Satoru
Messages : 760
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Session au village Seki [Osore] Sam 25 Oct 2014 - 21:08


Le début de l’entrainement devint très mouvementé lorsque les lions se jetèrent sur Osore. Elle esquiva pendant une bonne partie du début de l’entrainement ce qui était ennuyeux à voir, bien sur qu’elle tiendrait facilement l’entrainement en faisant ça, ce n’était pas le but. Elle devait les contrer et les attaquer à son tour et non esquiver durant trois longues heures.

    Arrête d’esquiver, utilise ton chakra !


Ce qu’elle fit sans que je ne lui en dise plus. C’est à base de deux petits boucliers de chakra et de lames sortant des jambes qu’elle contrait les lions. La puissance et la rapidité des lions se firent plus violentes. Les chocs furent d’une rare violence et ça n’allait pas en ralentissant, bien au contraire. Cela dura deux bonnes heures. Elle montrait de lourdes séquelles de fatigues, car oui l’endurance physique, il n’y a nul doute que ce soit son point fort, mais quand on y ajoute une endurance chakratique, cela n’est pas la même chose. C’est ce qui nous séparait, j’avais une endurance physique honorable mais loin d’être exceptionnelle, par contre, pour le chakra, je m’étais tellement entrainé que tenir une ou deux techniques actives pendants plusieurs heures ne me fatiguaient qu’à peine. Je la vis peiner à garder le rythme, elle tenait mieux que ce que j’avais prévue en tout cas. C’était l’heure de faire une pause, car je ressentais qu’elle fatiguait sévèrement. Je fis disparaitre les lions.

    Bon je pense que ça suffit pour ce matin, tu t’es bien débrouillée, comme tu peux le ressentir, ce n’est pas que de la fatigue physique, car un bon ninja et un bon Seki ne doit pas se contenter de ses points ou d’armes à côtés. Tu as la capacité de matérialiser ton chakra, donc profites en pour être performante. Pour l’instant, on va faire une bonne pause pour le premier jour et cette après-midi, on ira se ressourcer, il faut que tes réserves de chakra s’augmentent pour que tu puisse en utiliser d’avantage et donc pour te fatiguer moins vite.


Je prenais mon sac où je sortis de l’eau et un casse-croute, le repas du midi n’allait pas tarder, mais nous pouvions bien prendre une pause plus longue le premier jour. L’heure du repas ne tarda pas à arriver et c’est un plat préparé la veille que je sortis de mon gros sac. Le repas se passa tranquillement, je ne dis pas grand-chose. Pour digérer, nous marchons vers les montagnes, zigzagant entre les arbres et allant entre des rochers, on pu découvrir une source chaude naturelle qui dégageait de l’énergie lourde pour quelqu’un de pas habitué.

    Nous allons y passer chaque après-midi pour améliorer tes réserves de chakra. Sur le coup tu vas être surement étourdie et après une heure, tu sentiras peut-être des vertiges, c’est pour ça qu’il faut que tu te concentre sans cesse pour rester éveillée et arriver à rester ici. Si jamais ça va vraiment pas, tu sors du bain, tu pourras même prendre l’air histoire de respirer un peut, mais essaye d’y rester. Tu sais qu’un manque de chakra peut être fatal, c’est pareil pour l’inverse. J’y vais en premier et tu me suis quand tu te sens prête.


C’est ainsi que je me changeais, mettant une serviette autour de la taille, camouflé par la brume et j’y rentrais. J’avais grandis avec cette source chaude donc je la connaissais très bien et c’était plus un moment de détente pour moi, en même temps je devais la surveiller si jamais elle voulait trop en faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 204
Rang : XXX

Message(#) Sujet: Re: Session au village Seki [Osore] Lun 27 Oct 2014 - 12:30

La matinée se passa avec quelque remontrance sans grands effets. J'avais beaucoup de mal à modifier ma façon de combattre. Pire que ça, mon entêtement me fit perdre le combat, car je finissais au bout de trois heures cinquante étalaient à terre sous les grosses pattes des deux lions. Voilà qui était des plus rageants, mais Hasaki ne me dit rien, se contentant de me proposer un déjeuner. Je le rejoignais donc en effaçant une trace de sueur et une égratignure sur ma joue d'un revers du bras avant de m'installer pour manger.

Rien à redire sur le repas, mais la suite me réservait bien des surprises, car c'est au détour d'un sentier en pleine montagne qu'il me fit découvrir des sources chaudes.

Je dois avouer que je ne m'attendais pas du tout à ce genre de situation :


"C'est ... Intéressant comme façon de s'entraîner ..." Déclarais-je avant de me retourner discrètement pendant qu'il se déshabillait pour rejoindre l'eau me laissant seule avec moi-même.


Voilà une situation des plus cosaques, je ne m'attendais pas à me retrouver aussi vite dans cette dernière. Surtout que là, j'étais dans une phase d'entraînement et non pas de plaisir. Mon esprit avait automatiquement dévié sur cette partie-là lorsque je l'avais vue commencer à retirer ses vêtements et maintenant, voilà que j'étais obsédé par la situation.

J'hésitais encore un peu avant de finalement laisser tomber au sol mes armes, mon sac ... Mes vêtements ... J'hésitais encore un peu sur la chose à faire, puis finalement, c'est la serviette en main que je m'enfonçais timidement dans les flots, l'eau me montant jusqu'aux épaules. Je restais alors un moment dans cette situation. Timide et intriguée, je finissais finalement par m'engouffrer dans le nuage vaporeux créait par la chaleur de l'eau tout en cherchant à l'aura, l'être de mes pensées.

Rougissant timidement lorsque je l'aperçus et bien que ma nudité soit en partie dissimulée par la blancheur de l'eau emplie de soufre, je me glissais jusqu'à lui en rougissant un peu :

"C'est vrai que l'eau chaude est enivrante ..." Dis-je doucement, sans trop oser bouger.

Je détournais alors un peu le regard en demandant :

"Je dois rester sérieuse durant cet entraînement où j'ai droit à un peu de détente avec toi ?"

Et par détente, j'entendais bien une longue et profonde relaxation ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Général du Satoru
Messages : 760
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Session au village Seki [Osore] Dim 2 Nov 2014 - 2:34


Je me trouvais dors et déjà dans la source chaude avec Seki Osore. Ce n’était pas qu’un instant de plaisir, c’était surtout un entrainement dont elle devait prendre conscience. C’est dans un esprit plus calme que la veille et surement parce qu’elle prenait conscience réellement de cet exercice qu’elle me proposa de me rejoindre.

    Bien sur, approche. Par contre, ne tourne pas de l’œil à cause du chakra emmagasiné.


Je souris doucement et je déposais délicatement ma main avec de l’eau dans son creux là où mes assauts l’avaient blessés comme légèrement affecté par des remords. La serviette couvrait le dessous de ma ceinture sous l’eau et je profitais pleinement de l’eau. Malgré ce moment d’entrainement, cela restait un moment de détente et regardant Osore dans les yeux, je m’approchai d’elle et l’embrassai tendrement, souriant. Le temps consacré à cette baignade devait durer au moins une bonne heure voir plus si il y avait quelques pauses d’une quinzaine de minutes. Ce moment était appréciable.

    Nous pouvons lié plaisir et entrainement ma chère.


Ces mots furent prononcés avec une once de taquinerie et un soupçon de malice. Je la dévorais du regard dans toute sa splendeur et je lui montrais par ma présence chaleureuse qu’elle n’avait aucune gêne à avoir en ma compagnie. Au final je lui faisais cadeau d’un moment extra à l’entrainement et cela dans la mesure où elle resterait consciente assez longtemps. Je l’embrassais de nouveau comme aimanté par sa présence. Nos chakra par la présence de cette source chaude et de la fois où je l’avais mêlé au sien les faisait rentrer en résonance, notamment grâce à nos présences corporels proches. Cela était inédit, déstabilisant mais agréable, je ressentais comme une osmose qui se dégageait entre nous, pourtant aucun sens n’était affuté et je sentais ce qui la concernait et je me sentais si bien à ses côtés.

    Je t’aime…


Mon corps, par la source chaude bouillait littéralement et le gêne masculin en moi prenait le dessus, comme remplit d’un désir inconnu jusque là, je ne pouvais la faire s’éloigner de moi et cela s’intensifiait sans que je ne puisse me contrôler psychologiquement, c’est à base de légères caresses et de baisers que je l’attirais près de moi. Pourtant, ce n’était pas réellement un désir bestial mais un amour intense qui montait en moi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 204
Rang : XXX

Message(#) Sujet: Re: Session au village Seki [Osore] Dim 2 Nov 2014 - 11:58

Le cœur battant la chamade et le rouge me montant aux joues plus à cause du gênes que de la chaleur des sources cette fois-ci, je finissais par me laisser entraîner jusqu'à sa position. Les mains tendues en avant, se glissant doucement dans les siennes, je finissais par m'installer sur ses genoux dans une position qui ne laissait plus de doute à notre proximité et alors que ses mains se posaient aux creux de ma taille, c'est contre son torse que je m'appuyais délicatement pour recevoir un des nombreux baisers qui allait suivre.

Je le laissais jouer avec moi, mes propres mains glissants sur son corps en de délicieuses caresses alors que la tension montait encore d'un cran. Nos souffles étaient chauds l'un contre l'autres, nos cœurs battaient la chamade. Un mot, une expression, je finissais par baisser les yeux tout en me rapprochant non sans négligence de son vis. Petit sourire moqueur aux lèvres, je restais néanmoins mes lèvres toutes proches des siennes en le taquinant :

"Je croyais que cela devait être mon entraînement ... Pourtant tu sembles plus déstabiliser que moi ..."

Je posais alors ma tête au creux de son cou laissant alors ma main divaguer jusqu'à plus loin que la veille, s'aventurant sous la serviette de ce monsieur tout en écoutant les pulsions accélérer de son cœur, mais cela ne dura pas longtemps, juste un léger effleurement de la chose avant qu'elle ne se calle sur son ventre pour me permettre un meilleur appuis. Et après ...

Ma voix s'éleva alors comme triste, songeuse :

"Comment va se passer notre retour au village ... Notre relation ?"

Je ne le regardais pas, mais je m'exprimais sans vraiment savoir pourquoi :

"Devons nous nous cacher ? Le clan acceptera t'il ? Et mon père ?"

Des questions auxquelles je n'aurais jamais songé avant, mais cela m'avait bousculer dans la suite des évènements et alors que je me collais toujours à lui, me positionnant cette fois-ci clairement sur l'objet de mes attentes, j'attendais une réponse ... non, des réponses de sa part. Il était l'homme après tout et même si nous étions dans une société moderne, j'attendais qu'il prenne certaines décisions pour nous deux, même si cette situation était encore ... Toute récente.

Ma main droite se saisit de la sienne et la posa sur mon visage, pour qu'il caresse ce dernier, des caresses que j'appréciais énormément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Général du Satoru
Messages : 760
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Session au village Seki [Osore] Dim 2 Nov 2014 - 16:02


Elle posa sa tête contre mon cou. Je la tenais délicatement entre mes bras, j’aimais sentir son corps contre le mien et nos cœurs battre la chamade à l’unisson. Je souriais à sa remarque sur le fait que je lui paraisse déstabilisé. Elle souleva ensuite un point important que l’on devrait mentionner à un moment ou un autre avant notre retour au village. Sa main fut baladeuse et je répondis de ce geste par un baiser dans le creux de son cou.

    Tu es celle que j’aime, Osore et j’suis heureux d’être avec toi. J’aimerais le crier sur tous les toits… Donc quand on reviendra au village, j’aimerais que nous allions voir ton père pour que je lui annonce moi-même mes sentiments à ton égard.


Un baiser qui cette fois-ci atteignit ses lèvres un bras derrière elle afin de maintenir son corps près du mien. Je lui souriais toujours même si elle ne me regardait pas, surement perturbée par ce qu’elle était en train de vivre, chose qui me faisait fondre en la regardant ainsi. Cependant, je pris le temps de lui répondre doucement, simplement à ses interrogations multiples.

    Tu sais, nous n’avons aucune raison de nous cacher ou de fuir qui que ce soit, nous sommes adultes et nous nous aimons et cela devrait rendre joyeux ceux qui connaissent. Après tout, en ces temps dangereux, rien de mieux que de voir que l’amour peut être plus fort que la peur pour redonner espoir aux gens.


Elle se colla une fois de plus encore plus près de moi afin que nos deux poitrines soient en contact l’une avec l’autre. Elle me saisit ma main pour lui caresser ce visage qui était le sien et ce que je fis avec la plus grande tendresse tout en lui embrassant ses lèvres pulpeuses et son cou puis encore plus bas sur sa poitrine aussi douce que ses joues. Je relevais la tête pour la regarder dans les yeux. Soudain, un cri d’oiseau se fit entendre et le réflexe malgré la situation se fit prioritaire et je sifflais sans même m’en rendre compte. L’oiseau piqua du nez et lâcha un parchemin que j’attrapai de la main qui tenait le visage de cette beauté tandis que l’autre lui tenait son dos nue. Je lis attentivement la lettre et mes sourcils se froncèrent, ne relâchant pas pour autant l’emprise que j’avais sur celle qui détenait tout mon amour. Je rangeai la lettre et la lança sur mes affaires un peut plus loin et me grattant la tête, mon visage réfléchit, je repris vite mes esprits afin de la regarder dans les yeux de nouveaux qui devait se poser de multiples questions. Je décidais de la rassurer en la serrant contre moi et lui parlant à l’oreille.

    Je suis désolé, mais on va devoir écourter l’entrainement, je dois être à la première heure après-demain matin au sentier perdue, j’ai une mission importante. Cependant, je devrais partir ce soir. Si tu veux, ma maison est la tienne, donc tu pourras y rester si tu veux continuer l’entrainement. Demain j’ai des papiers à faire et des dossiers à conclure si je dois partir et je ne sais pas combien de temps durera la mission.


Le retour à la réalité d’un ninja. Nos vies seraient surement souvent destinés à se croiser au vu de nos rangs et de nos missions différentes au sein du village. Je décidais de lui caresser de nouveau le visage, de lui embrasser le cou une nouvelle fois et de déposer un baiser sur ses lèvres avant de reprendre et cette fois avec un léger sourire.

    Il nous reste tout de même plusieurs heures avant de rentrer… Si tu veux, on peut continuer ce que l’on avait commencé hier… J'espère également voir entièrement celle que j'aime avant mon départ en mission...


Je la dévorais du regard et je souriais toujours, aurais-je le droit de voir ce visage qui me hantait tellement ? Je désirais la connaitre toute entière, je voulais voir celle que j’aimais dans le moindre détail. Je repris les caresses sur son visage et dans son dos, sans l’embrasser cette fois-ci mais ne la quittant pas du regard. La main dans son dos descendit vers le bas pour venir caresser doucement sa hanche droite ce qui faisait que la proximité entre nos corps était quasiment nul, juste de quoi y dissimuler un bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 204
Rang : XXX

Message(#) Sujet: Re: Session au village Seki [Osore] Dim 2 Nov 2014 - 16:53

Choses étranges que sont les sentiments. Je continuais à le câliner jusqu'à que nous soyons interrompus par un oiseau ... Un messager. Je regardais perplexe le visage de mon amant se muer en une expression plus complexe. Rien de grave selon ses paroles, mais nous devrions écourter notre séjour et je ne pus m'empêcher d'afficher une mine déçus, désœuvré, pourtant le sujet revint bien vite à notre situation actuelle ? Hâter les choses ou les poursuivre tout en simplicité ? J'étais partisante de la simplicité et je me redressais délicatement pour lui retirer sa serviette avant de me rasseoir sur ses jambes, nos corps n'étant plus séparés par aucun artefact inopportun à l'heure actuelle. Je pouvais sentir tout son désir entre mes cuisses désormais et je n'en éprouvais que plus d'envie, plus de lassitude à le faire attendre et à me faire désirer. Chaque chose en son temps. Je lui caressais doucement le visage déposant un baiser sur ses lèvres alors que je laissais ses mains remonter jusqu'à ma face pour me retirer cette dernière barrière entre nous. Je faisais tomber le masque en même temps que je lui offrais mon corps, lui laissant le soin de me contempler pour la première fois dans mon entièreté dans cette barricade que j'avais dressé autour de moi pour me protéger d'un mal inconnu.

"Je pense que je rentrerais avec toi au village demain ... Je ne me sens pas de rester seule ici ... Je ne seras pas entièrement en sécurité ..."

Même si je paraissais forte physiquement et moralement, j'étais plus fragile que je ne voulais le laisser penser. Sans doute la raison de cette carapace cachant mon visage et cachant mes traits, trop fin, trop synonyme de pureté et de candeur pour beaucoup d'entre nous. Sauf que j'étais loin d'être candide ... très loin de cela car j'avais déjà en main l'objet de toute mes convoitises actuelles. Mes lèvres se posèrent une nouvelle fois sur les siennes, délicatement alors que je sentais ma respiration s'accélérer doucement en même temps que ses prodigieux massages qui m'étaient venus avec un naturel impressionnant alors que je le taquinais verbalement :

"Je ne sais pas si tu mérites vraiment que je m'occupe de toi alors que tu m'abandonnes aussi vite ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Général du Satoru
Messages : 760
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Session au village Seki [Osore] Dim 2 Nov 2014 - 18:19


Nos corps bouillonnaient à la fois par la chaleur de l’endroit mais aussi par l’excitation qui nous envahissait. Elle se redressa légèrement, mon regard se portant furtivement vers nos bassins où je la vie enlever ma serviette qui nous séparait encore afin de la poser derrière moi sur le rebord de la source. Je l’admirais dans toute sa splendeur et nos corps ainsi rapproché me remplissait d’envie et de désir. Elle me guida enfin vers le dernier rempart entre nos deux corps qui était son masque que j’enlevai délicatement afin de le poser non loin de nous. Je me reculais très légèrement afin de pouvoir la regarder de long en large. Comme dit une certaine expression, elle venait de se mettre à nue pour moi dans tous les sens du terme. Je la vis légèrement tressaillir en ayant enlevé ce dernier bouclier pas habitué surement à être ainsi dévoilé à une autre personne, un homme qui plus est.

    Bien sur. Je resterais auprès de toi autant que je pourrais…


Cela se conclu par plusieurs caresses sur son visage et son corps accompagné de tendres baisers. Malgré sa position de jeune femme se dévoilant, cela libéra peut-être son désir corporel car elle ne mit pas longtemps à passer à l’action auprès de la partie la plus précieuse de l’homme. Apparemment j’étais son premier homme mais elle détenait une grande dextérité. J’appréciais ses massages et je l’embrassais langoureusement tandis que je lui caressais le dos. Je souris, légèrement déstabilisé par ces messages sous-marins afin de prendre la parole.

    Profitons-en un maximum avant mon départ, dans ce cas…


Un sourire malicieux qui lui était destiné avant de descendre la tête de son visage pour lui faire atteindre sa poitrine que j’embrassais et que je massais également de la main qui tenait son visage juste avant. Quant à la deuxième main baladeuse qui était en bas de son dos, se glissa devant pour caresser doucement ce qui était l’endroit le plus précieux chez la femme avec énormément de délicatesse et de doigté. Je continuais de l’embrasser pour lui apporter le plus de sensations et de plaisirs avant de remonter sur son cou que je dévorais et enfin taquiner ses lèvres pour l’embrasser avec plus de fougue que précédemment. Si elle désirait passer au plat principal, cela ne tiendrait qu’à elle après tout et nous pourrions rester ainsi si ce qu’elle désirait. Je lui chuchotais à l’oreille qu’on irait à sa vitesse, à son rythme, peut importe lequel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 204
Rang : XXX

Message(#) Sujet: Re: Session au village Seki [Osore] Dim 2 Nov 2014 - 19:11

Des frissons me parcoururent dans mon intégralité alors que je sentais ses mains me caresser et me toucher plus que jamais. Timide mais à la fois extravertie, je ressentais des sensations presque nouvelles. Ce n'est pas comme si je n'avais jamais exploité les possibilité de mon corps et je ne pouvais nier que ses caresses me faisaient du bien. Trop dur à nier, c'est un soupir qui s'échappa d'entre mes lippes qui l'informa du bien qu'il me faisait alors que je ne pouvais presque plus empêcher mon bassin de bouger à l'unisson avec sa dextre habile.

Sa vigueur était dure comme le roc désormais. Une sensation à la fois délicieuse et excitante alors que j'en arrivais presque à désirer l'instant qui allait suivre de tout mon être. Je vibrais à chacun de ses mouvements, pire ... Je le désirais.

Je finissais par le faire complètement reculer dans son assise contre la parois de la source chaude tout en me saisissant de ses mains baladeuses emporté par la fièvre de nos câlins intimes. L'embrassant plus que nécessaire, je me pressais désormais entièrement contre lui, faisant rentrer en contact nos intimités dans un ballet des plus coquins.

Désormais j'étais partagée entre tendresse et une vigueur bestiale, je soupirais en me pressant à lui :

"J'ai envie de toi ..."

C'était dur de le cacher ... Mes seins, mes lèvres et même mon Nirvana le réclamait plus que de raisons et j'avais presque du mal à faire passer par des actions ce que je ressentais vraiment. Mes yeux emplies de désirs se posèrent sur lui. Ma cambrure s'accentua légèrement alors que je sentais ses mains vigoureuses se glisser au creux de mon dos tandis que mon coude se posait sur son épaule, le dévisageant presque sur la suite des évènements. Je cherchais à capter une émotion, un regard, du désir dans ses yeux. Je l'embrassais une nouvelle fois, jouant avec sa langue, mêlant ma salive à la sienne. Je voulais qu'il soit mon guide et je l'encourageait donc doucement à prendre les commandes :

"Viens ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Général du Satoru
Messages : 760
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Session au village Seki [Osore] Dim 2 Nov 2014 - 20:52


L’homme et la femme sont à l’origine des animaux et certains pouvoir dans le monde permettent de faire ressortir cette bestialité. Notamment celui du clan Gekei, les polymorphes qui peuvent se transformer en animaux et qui sont le plus près de la nature et de nos anciens gênes. Cependant, chaque être humain quel qu’il soit se retrouve à un moment donné relier à sa nature bestiale. Souvent cela se voit sur des champs de batailles où des hommes perdent l’esprit ou se déconnectent volontairement l’esprit afin de laisser parler leurs pulsions et de tuer tous les ennemis qu’ils ont en face d’eux. Le plus souvent cependant reste l’instant où deux êtres s’unissent physiquement pour le plaisir ou pour procréer. C’est ce dernier exemple qui nous concernait dans notre cas.

La jeune femme qui se trouvait à califourchon sur moi et qui gigotait doucement m’ayant poussé au plus loin contre la paroi de la source chaude se trouvait être animée d’une envie brûlante et d’un désir étouffant d’en venir aux faits avec moi-même. Cela n’était pas différent pour moi et je devais même contenir ce que je pouvais. La chaleur de la source et le chakra qui s’y dégageait nous enivrait tout les deux mais avec nos chakra qui ne faisaient quasiment qu’un, cela apportait comme un plaisir encore plus grand et une sensation de légèreté. Tout en mêlant nos salives lorsqu’elle m’embrassa, je la regardais comme une bête tellement je la désirais et que je voulais être avec elle.


    J’arrive…


C’est un mouvement doux qui s’en suivit pourtant, j’étais conscient que cela était sa première fois. Le Viking pénétra doucement au sein du Nirvana tandis que je l’embrassais avec fougue lui mordillant ses lèvres et mélangeant nos salives par la suite. Une fois arriver à destination, le Viking repartit doucement pour y revenir et ainsi de suite plusieurs fois de suite. Les caresses se faisaient plus présentes au creux de son dos et les baisers plus intenses. Une main se dégagea pour masser doucement sa poitrine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 204
Rang : XXX

Message(#) Sujet: Re: Session au village Seki [Osore] Dim 2 Nov 2014 - 22:05

Pour certaines, cette passade reste un mauvais moment douloureux, mais pour moi, la perte de mon innocence fut comme une libération. Pas de sensation déplaisante si ce n'est un léger pincement, suivit d'un immense soulagement. L'action passé, je m'apaisais enfin, me laissant complètement aller dans les bras de mon amant jusqu'à ce qu'il entame finalement les hostilités. Les mouvements furent lents doux et naturels. Pourtant les sensations que je ressentais, elles étaient vraiment nouvelles. Agréable selon la façon dont-il s'y prenait, je ne parvenait pas réellement à contrôler mon corps qui semblait suivre la cadence imposée par mon partenaire alors que notre union allait bon train. Un rythme lent allant croissant alors que je voyais petit à petit son expression changer, allant de la simple concentration, au besoin juste naturel de poursuivre l'acte jusqu'à son apogée. Mes sens, tout comme les siens étaient désormais guidés par notre instinct et alors qu'il empoignait un de mes seins pour le masser avec volupté, s'est sur son cou que je m'acharnais, mordillant ce dernier comme pour essayer de calmer la frénésie, cet état second qui m'avait envahi.

Je me laissais guider par ses mains sur ma taille, ces dernières me guidant sur le rythme à avoir pourtant, j'en désirais plus à présent, je comprenais petit à petit le mécanisme qui lui faisait plaisir alors j'entamais des lors une variation des plaisirs. Soit augmentant le rythme, soit le faisant plus lent et langoureux alors que je ne pouvais désormais plus me retenir d'exprimer les sensations que je ressentais. J'avais besoin de communiquer avec lui, besoin de savoir alors je me penchais doucement en avant, murmurant au creux de son oreille :

"Tu aimes ?"

Pas besoin de lui préciser que moi j'adorais, c'était quelques choses qu'il pouvait non seulement entendre, mais ressentir aussi au niveau de son bas ventre.

C'est n'ai qu'au bout d'une dizaine de minutes que je me laissais finalement retomber dans ses bras. Plus épuisée par cet effort que par n'importe quel entrainement, je restais un moment sans rien dire satisfaite par notre union avant de me laisser rouler à ses cotés et de me lover dans ses bras en gémissant de plaisir :

"Humm ... On rentre ? Je suis épuisée..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Général du Satoru
Messages : 760
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Session au village Seki [Osore] Lun 10 Nov 2014 - 0:51


Nos corps se mélangeaient et dansés dans une valse sensuelle des plus intenses. Elle prit rapidement le coup de main et je la guidais avec dextérité sur le rythme à avoir. Elle aimait à vue d’œil ce que je lui réservais et c’était pareil pour elle. J’aimais tout en elle, j’aimais tout ce qu’elle faisait, je passais un terrible et bon moment avec elle. Je me demandais de lui répondre et ce que je fis en calmant l’espace de quelques secondes mes ardeurs.

    J’adore...


Nous avons continué pendant quelques minutes à peine, le temps de se mélanger comme il se doit. Je l’embrassais avec fougue, je la caressais de toute part et je la serrais contre moi à plusieurs reprises. Nos hanches semblaient bouger dans un rythme endiablé et effréné. Je désirais son corps, je la désirais entière et je ne voulais pas la lâcher, continuer pendant des heures comme ça avec elle. Cependant, ce n’est pas ce qu’il arriva, en tant que jeune femme qui goutait pour la première fois aux joies de la luxure avec son amant en fusion l’un et l’autre, elle eu l’extase de la femme qui ne fit pas suivit de loin par moi-même. Elle proposa de rentrer, ce que je ne refusais pas, le meilleur des entrainements dans cette source qu’il puisse avoir était bel et bien l’exercice physique et c’est ce qui se passa. Je la gardais tendrement dans mes bras, je l’embrassais doucement et je répondis légèrement essoufflé et avec le sourire à ma moitié.

    D'accord... Je t’aime Osore.


Je me détachais de son étreinte doucement en la portant délicatement en dehors du bain. Nos corps nue ne me déranger aucunement , en tout cas le sien me remplissait simplement d’admiration. Je me rhabillais en lui donnant une serviette sèche et rangeant nos affaires, nous faisions route vers ma maison où j’offrais un double de clé à la demoiselle qui possédait tout mon amour. La fin de journée se passa tranquillement, tout les deux, à discuter, à se câliner. La soirée se passa pareil, nous avons passé la nuit à simplement dormir, chaque chose en son temps après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Session au village Seki [Osore]

Revenir en haut Aller en bas
 

Session au village Seki [Osore]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kaminari no Kuni :: Montagnes de Kaminari no Kuni-