AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 La tête dans les fromage de bon matin [Hayate Shinichi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1137
Rang : B


Message(#) Sujet: La tête dans les fromage de bon matin [Hayate Shinichi] Sam 11 Oct 2014 - 11:37

Nous voici donc à Konoha dans un petite marche extérieur. Ce dernier ouvert le matin à partir de sept heures me laisse largement le temps d'y passer un tour avant d'avoir à préparer mes plats pour le midi et de servir les clients voulant prendre le petit-déjeuner chez moi. Huit heures c'est l'heure où je dois ouvrir mon restaurant ambulant. J'ai donc en tout et pour tout une heure avant de devoir revenir à mon stand. C'est donc faisant le tour des petits commerçants que je regarde d'un œil avisé les produits que ses derniers ont. Certain étant qu'à la vue pas la qualité que je cherche, certain plus caché ont des produits qui sont plus intéressants. De plus de leur position dans les marchés ses derniers me laissent une opportunité de brader les prix à une somme plus qu'intéressante. Je me dois de faire ce genre de chose si je souhaite réunir une somme assez importante affine d'avoir suffisamment pour crée mon propre restaurant. Oui je ne suis pas de ceux se contentant de ce que j'ai et je met toutes mes forces dans ce que j'entreprend. De là mes projets demandant une somme importante et des clients, je fais en sorte donc de réunir les deux.

Je m'approche donc d'un magasin de fromage puis je regarde un à un chacun de ses produits. Souriant l'homme me parlant je le regarde puis le demande d'attendre un petit temps. Oui j'aime me fier à mes connaissances et non à se que peut dire un commerçant sur ses propres produits. Cela ne faisant guerre de moi un homme n'écoutant pas son prochain, il est évident que quand j'aurais mon avis sur le sujet et que ses derniers m'intéressent je demanderais conseille au vendeur. Mon avis fait ces fromages m'intéresse et comme tout fromage cela se conserve et je peux donc prendre des produits en grande quantité.

Bonjours j'aimerais vous acheter du fromage. J'aimerais faire un plateau de fromages. Ces derniers seront utilisés pour divers repas. Je tiens un restaurant ambulant et je fais plusieurs plats. Que me conseillez-vous?

Pour un plateau de fromages. Je vous conseille plusieurs fromages Aoc de différente Catégorie provenant de plusieurs régions. Vous vous y connaissez en fromage?

Un peu, je connais les termes et les abréviations aussi.

Ok je vous conseille donc de prendre celui-ci en pâte molle croute fleurie, en fromage cuit celui-ci est plutôt bon. Ainsi que dans les autres catégories je prendrais personnellement ceux-là, mais c'est un gout personnel. Vous voulez du chèvre aussi?

Nous restaurateur préparons la nourriture à notre gout, il est donc normal que vous vendiez vos produits celons vos gouts. S'en est même tout à votre honneur. Sinon oui, je prendrais du chèvre.

Ok celui-là est très bon.

Je n'ai qu'une chose à dire. C'est parfait.

Vous voulez que je vous propose un vin avec?

Non, je pense prendre le vin à un autre endroit. Sinon, si je vous prends deux kilos de chaque fromage vous me feriez un prix? Je prendrais même cinq kilos si vous me faire quarante pourcent de remise.

Marché conclu pour cinq kilos de chaques alors. Vous n'y allez pas avec le dos de la cuillère vous.

Comme vous dite, mais j'aime mon travail et vous savez satisfaire le client est ce qu'il y a de plus plaisent dans notre métier.

Je confirme. Vous voulez autre chose?

Non merci. Ha si, vous connaissez un bon marchand de légumes pouvant me faire un bon prix?

Ha vous allez deux commerces plus loin par là. Lui c'est un très bon vendeur de légumes. Dite que vous venez de ma part et il vous fera un bon prix. Sur se, au plaisir de vous revoir.


Après la politesse de rigueur, je me mets à le saluer puis à me retourner, un geste qui me fait percuter un jeune homme. Je le regarde puis dis:

Pardon je ne vous ai pas vue. Pas de mal?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 268
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: La tête dans les fromage de bon matin [Hayate Shinichi] Lun 20 Oct 2014 - 10:20

C'était environ 6 heures du matin quand je poussai mon premier bâillement et que je commença a railler car il était déjà le matin. Il devais être lundi et j’étaie claqué et j'avais pas le moins du monde envie de quitter mon lit. Aujourd'hui c'était a mon tour de ranger l'appart et aussi a moi de faire les course au marché pour la raclette de se soir avec les potos. Après environ une demie-heure de mauvaise volonté je me levai finalement et me préparai pour aller au marché. Je listai ce que l'on avait besoin à savoir du fromage, de la charcuterie, des légumes et des fruits. Je pris 30€ je partis en direction du marché. Il devrait pas avoir grand monde je pense a une heure pareille. Pourtant je me trompais car il y avait la foule, je pris alors connaissance que j'étais limite la seule flemme de ce village. Je rencontra notre assistance sociale qui fut déçus de me voir ici de si bon matin car cette autonomie me permettait de vivre encore sans adulte. Elle passait son temps a essayer de me remettre au foyer sans succès et je compte bien ne jamais remettre les pied là-bas. Je me souvient que c'était remplis de dingue et que les femmes qui s'occupait de nous avait besoin de se faire soigner. Enfin bref c'était mon avis personnel.

Par où commencer ? Par les légumes, par les fruits, ou charcuterie ou bien par le fromage, non j'irais après car les magasin de légumes sont devant moi. Je vais au magasins de droite ou de gauche ? De mémoire celui de droite fait des prix plutôt inintéressant. Je me dirigeai donc vers le magasin de droite de légume. J'avais besoin de 1Kg de patate, 500g d'haricots verts et de 200g de tomates. Je croit que c'est tout pour les légumes. Ah voila les patates, hum 3€ le kilo, c'est pas donné mais pas le choix. Juste en face des patates se trouvait les tomates avec un prix raisonnable 2€ le kilos et les haricots vert était en promo à 1€50 le kilos. Vu que j'avais trouvé mon bonheur je me dirigeai vers la caisse. J'en avait pour a peu près pour 5 euro.

Après avoir acheter les légumes le magasins suivant était les fruits et je me fis une joie de prendre 4 Kg de cerise avec 500g de fraise. J'adore les cerise je trouve que c'est le meilleur fruit de saison car son goût si humm….. De tête je dirais que la magasins de fromage est le dernier par rapport a où je me situait. Ah bah tient voilà le boucher-charcutier. Alors je vais prendre 10 tranches de saucisson, 10 de jambon crus aussi, et 5 tranches de jambon blanc. Cette raclette va être une tuerie je sens avec tout les potos.Après avoir payé, je partis en direction du fromagers pour me procurer 500g d'abondance et 500g de comté.

Je me rapellai que le fromagers était le plus long par rapport ou je me situai et j’émis un soupir de flemmardise. Après environ 10 bonnes minutes de marche qui ma parurent une éternité je me trouvait enfin devant le fromagers. Je me demanda ce que je devais prendre comme fromage ?C'est en arrivant sur le perron qu'un jeune homme me bouscula sans faire exprès je pense. Il me dit :

« Pardon je ne vous ai pas vue. Pas de mal? 
- non ne vous inquiété pas tout va bien, c'est de ma faute aussi car j’étais perdu dans mes pensée. »

Le jeune homme m'aida a me relever il paressait confus. Il avait dans les main beaucoup de fromage. Avec la quantité qu 'il possédait je dirais qu'il a un restaurant car il devait au moins avoir 10 Kg. Ce jeune homme devait avoir la vingtaine, avait un chapeau avec des cheveux noirs. Sa dégaine fessait froid dans le dos pourtant dès que l'on voyait son visage on comprenait que l'on avait rien a craindre de lui. Malgré sons chargement il me tendis une main et m'aidai a me relever. Je lui posa une question simple et bidon je dirais :

« Enchanter , vous avez un restaurant ? »

Après avoir posée cette question je me sentis con car c’était presque évident mais bon on sait jamais. Si il fait des ramens je viens chez lui demain soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1137
Rang : B


Message(#) Sujet: Re: La tête dans les fromage de bon matin [Hayate Shinichi] Lun 20 Oct 2014 - 19:55

Voilà donc un passant à terre. L'homme face à moi ne fut pas du genre à être complètement fermé au dialogue au contraire il fut plutôt raisonnable et laisse passe l'incident. Souvent quand l'on voit mon look plutôt atypique, du moins pour un gentil gars. Souvent on se laisse distraire par ce look et se laisse bercer par l'idiotie humaine. Cependant, ne se fut pas le cas. Je le regarde disant lui-même qu'il est aussi en tort. Mes sacs pleins de récipients, je le regarde et vois aussi son sac plein de petits légumes. Au vu de la quantité soit il fait de grandes courses, soit il n'est pas seul à manger. Pendant mon introspection de ses affaires ce dernier fut plus rapide que moi et me pose une question. Celle de savoir si je suis restaurateur. Je regarde rapidement mon sac à en voyant le fromage le logique reste bien à celle de mon travail:

Oui, enfin j'ai un restaurant, mais c'est un restaurant ambulant, mais je compte bien ouvrir un restaurant dans ses lieux. Un qui ne bougera pas.

Je dis avec sourire. De là, la suite de la discutions peut tourner après tout, je suis un homme cherchant à se faire une clientèle donc discuter avec les passants faits aussi partie de mon travail:

Je vois que vous voulez expérimenter les faits de mon ars. Vous pensez préparer quoi avec tout ça? Enfin j'allais oublier de me présenter. Je m'appelle Jackal, restaurateur professionnel et vous?

Une chose de fête. Cependant, cela ne va pas s'arrêter là. Pendant que nous parons on peut voir qu'une jeune fille de six ans se fait poignarder par un homme prenant juste après la fuite. Je regarde l'homme courant puis la fille. J'avance en courant vers la fille puis dis:

J'ai des notions de médecine je m'en occupe.

Usant de mon sensoriel pour analyser la plaie, je me mets par la suite à sortir mes affaires. Donnant les ordres au passant d'aller chercher les urgences, j'appuie sur la plais tout en parlant à l'enfant. Je la rassure tout en d'appuyant sur la plaie affin que le sang ne sorte pas en trop grande quantité. Prenant dans ma main une trousse, je sors de cette dernière une seringue. Cette piqure réduira la douleur de l'enfant, les parents morts de peur crient. Ses derniers furent tétanisés de savoir leur fille dans un tel état. Je ne peux m'occuper des parents et de l'enfant je regarde un des spectateurs et leur dis:

Veuillez calmer les parents, leur fille va s'en sortir, des professionnels vont s'occuper d'elle. Hein petite, tu es forte hein? C'est le moment de demander ce que tu veuilles quand tout cela sera passer. Ils ne pourront te dire non.

Un, cheval. Je veux un cheval comme la princesse Yurisana.

Yurisana? C'est qui.

Une fille trop gentille en plus elle est trop belle.


Vous vous voyiez je dois gardez occupé la petite pour éviter qu'elle s'endorme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 268
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: La tête dans les fromage de bon matin [Hayate Shinichi] Lun 20 Oct 2014 - 21:09

Le jeune homme m'aida a me relever il paressait confus. Il avait dans les main beaucoup de fromage. Avec la quantité qu 'il possédait je dirais qu'il a un restaurant car il devait au moins avoir 10 Kg. Ce jeune homme devait avoir la vingtaine, avait un chapeau avec des cheveux noirs. Sa dégaine fessait froid dans le dos pourtant dès que l'on voyait son visage on comprenait que l'on avait rien a craindre de lui. Malgré sons chargement il me tendis une main et m'aidai a me relever. Je lui posa une question simple et bidon je dirais : 

« Enchanter , vous avez un restaurant ? »

Après avoir posée cette question je me sentis con car c’était presque évident mais bon on sait jamais. Si il fait des ramens je viens chez lui demain soir.

" Oui, enfin j'ai un restaurant, mais c'est un restaurant ambulant, mais je compte bien ouvrir un restaurant dans ses lieux. Un qui ne bougera pas. »
Il ajouta avec un grand sourire :

"Je vois que vous voulez expérimenter les faits de mon ars. Vous pensez préparer quoi avec tout ça? Enfin j'allais oublier de me présenter. Je m'appelle Jackal, restaurateur professionnel et vous?
- moi c'est shinichi et non je ne suis pas restaurateur mais un ninja. Ce soir je comptait préparer une raclette pour mes amis et donc je me suis équiper comme vous avez remarquer. Mais par rapport a ce que vous avez je suis un petit joueur."

Je lui tendis une poignée de main accompagné d'un sourire qu'il saisit avec un grand sourire. On a continué à échange des phrase quand tout a coup j'entendis un cris. A la fréquence de cris je dirait qu'il s'agit d'une fille et quelle était jeune. Je me retournai et j’aperçus la victime. Il s’agissait d'un jeune fille et elle s'était fait poignarder par un jeune homme qui courrait vers moi. Je réagit instinctivement au moment où il passa a ma hauteur puis j’hésitai sur quoi faire, 2 option se dessinait pour moi : sois courir après cette crapule ou bien aller porter mon aide a cette jeune demoiselle. C'est alors que mon interlocuteur me dis les mots suivants :

" J'ai des notions de médecine je m'en occupe. 

- D'accord je m'occupe de rattraper cette crapule et lui apprendre à poignarder une jeune fille".

Après cette parole lâchée a la vite je partis en courant vers l'endroit ou se dirigeait le jeune homme. Je ne le voyait pas pourtant je l'entendais sa respiration et courir. Il se dirigeait vers la porte Est du village. Je coupa à travers les toits et je lui atterris dessus à peu près 5 minutes de course de la porte de l'Est. Je lui menotta les poignet fermement avec mes mains et je le ramena sur les lieux de l'accident. Le suspect avait essayer a deux reprises d’échapper à ma prises mais c'était vain et je ne comptait pas le moins du monde le lâcher. Après être arrivé sur les lieux, je le confia a la police qui se fit une joue de lui mettre les menottes sans avoir a lui courir après. J'étais content de moi car de une je l'avais rattraper mais j'avais en plus user de ma fameuse faculté mystère.

Après ce petit incident je demanda a notre cher restaurateur le lien de son restaurant et je lui posa enfin la question qui me turlupinait :
" Vous faites de ramens ? »"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1137
Rang : B


Message(#) Sujet: Re: La tête dans les fromage de bon matin [Hayate Shinichi] Mer 22 Oct 2014 - 14:26

Il l'a rattrapé? Pas mal le petit. Revenant donc avec son trophée des médecin spécialisé viennent pour s'occuper de l'enfant. Les laissant faire, je regarde le Ninja du village en disant:

T'es plutôt doué, Je ne sais pas si j'aurais étais capable de l'appréhender à ta place.

Je regarde mes mains et ma tenus j'en ai partout. J'avais du sang sur toute ma longue veste noir et encore, j'ai de la chance je suis en noir imaginez si j'étais vêtues de blanc. J'aurais l'aire beau à traverser la ville pour partir changer de vêtement, sans compter que je me serais surement fais appréhender plus d'une fois par des gardes du village se demandant pourquoi je suis imbibé de sang. Se qui sera surement quand même le cas mais bon. C'est donc en en enlevant ma tenus que je me met à être en chemise, par mauvaise chance je voyais aussi plusieurs taches dessus. Bon tempi. Ecoutant la question de mon partenaire, je me mets à lui dire tout en enlevant ma veste:

Oui je fais aussi des Ramen. Je les prépare à la demande affin de garder la fraicheur de ce dernier.

Enfin je parlais d'un plat frit se qui rend le côté frait plutôt superficiel, mais cela faisais vendeur donc autant en profiter. Ma chemise enlevé, je regarde un stand de vêtement et en prend un. Un pull vert avec une sorte de marque pour une boisson gazeuse. Pas très class, mais cela sufft pour le trajet. Je regarde celui m'ayant aider à clôturer le problème en lui disant:

Mince je n'aurais pas assez de main du coup pour acheter mes légumes tu pourrais m'aider à tout porter si j'achète mes légumes, je dois impérativement les acheter maintenant, car j'en ai besoin pour le restaurant. Je te ferais une réduction de 50% sur les Ramen si tu souhaite.

Je sourie, puis prend la direction du stand de légume tout en regardants les produits, je me mets à tendre ma liste au marchant. Tapant comme dans mon habitude la discutions tout en amenant à la fin une demande de réduction qui pour la plus par du temps se résous à un petit 30 a 40% de réduction. C'est aussi ça l'affaire du commerce. Plus tu as de réduction sur les produit, plus tu as de chance de faire de chiffre d'affaire intéressant. Je regarde mon partenaire du moment, puis je lui fais un signe que c'est bon. Aller, direction les fourneaux maintenant. Pendant le chemin, je lui pose une question:

Dis moi les rues de Konoha ne sont pas toujours aussi dangereuse? C'est quand même impressionnant de voir tant de haine dans un tel lieu. Qu'en pense tu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 268
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: La tête dans les fromage de bon matin [Hayate Shinichi] Jeu 30 Oct 2014 - 18:40

Après ce petit incident je demanda a notre cher restaurateur le lien de son restaurant et je lui posa enfin la question qui me turlupinait :

" Vous faites de ramens ? »"

je remarqua alors l'état de ses habit, il étais tacher de sang de partout. comme si il avait poignarder quelqu’un et pourtant il semble calme. Je serais un peu dégoutter d'avoir tout se sang sur moi. Il va se faire arrêter par tout les gardes du village. il enleva alors sa chemise pour éviter des problème et il paru déçu car il y avais du sang sur sa chemise aussi. Il me répondis alors :

Oui je fais aussi des Ramen. Je les prépare à la demande afin de garder la fraîcheur de ce dernier.

Il enleva maintenant sa chemise et acheta rapidement un vêtement au magasins d'a coter. C'étais un pull vert avec une boisson gazeuse dessiné dessus. Il étais pas mal mais ce n'étais pas mon style de vêtement. Il a pris ça pour le trajet je pense. Il ajouta en souriant :

Mince je n'aurais pas assez de main du coup pour acheter mes légumes tu pourrais m'aider à tout porter si j'achète mes légumes, je dois impérativement les acheter maintenant, car j'en ai besoin pour le restaurant. Je te ferais une réduction de 50% sur les Ramen si tu souhaite.

d'accord, pas de problème se sera même une joie.

Il me sourie encore une fois pour on partis en direction du stand de légume d'ou je sortais. J'avais pris un sac a dos pour pouvoir stocker mes courses et pour une fois je ne le regrettait pas. Il me tendis alors la liste de course On tapa la discussion tout les deux comme de vieux amis. il changea la réduction a 30% ou 40% mais ça ne me dérangeai pas car il débute dans la restauration dans le coin et il ne doit pas avoir beaucoup de clients. Il s'est installer au village il y a moins de 1 mois. Lorsque que l'on finis de papoter il me fis signe et on partis vers son restaurant. En chemin il me posa la question suivante :

Dis moi les rues de Konoha ne sont pas toujours aussi dangereuse? C'est quand même impressionnant de voir tant de haine dans un tel lieu. Qu'en pense tu?

non généralement Konoha est en village tranquille mais parfois il y a des règlement de compte ou des vols a l’étalage etc. Je pense que c'est pas vraiment normal que des gens vole tue et agresse des villageois car dans notre village on a beaucoup de garde et puis une majorité d'enfant est éduquer a l'école ou on peux choisir sa voie. J'ai choisis la voie du ninja et aussi toute la morale qui va avec.

sinon dis moi tu a quoi d'autre a ta carte de restaurateur? je veux bien manger à ton resto ce midi si tu me fais des ramens! mais d'abord je vais passez chez moi pour poser mes courses et puis après je peux t'aider a cuisiner si tu veut. Je ne suis pas un génie mais je connait a peu près les bases enfin j’espère. en tout cas je te remercie pour cette discussion qui fu forte agréable et je te dis a ce midi.

Sur ces mots je partis en direction du boucher pour ma charcuterie. Après avoir enfin acheter ma charcuterie je rentra chez moi. Je rangea d'abord les courses puis je passa l'aspirateur et enfin je passa la serpillière partout. Ensuite je me changea pour une tenue décontracte et je partis chez celui que je considérais comme mon nouvel amis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1137
Rang : B


Message(#) Sujet: Re: La tête dans les fromage de bon matin [Hayate Shinichi] Ven 31 Oct 2014 - 18:08

Bon ben voilà une bonne chose de faite. Les courses sont faites et j'ai réussi même à appâter un client supplémentaire. Bon la remise que je lui ai fait est aussi très alléchante. Je n'aurai surement pas beaucoup de bénéfice dessus du coup, si vous regarder, les produis que j'achète donne le prix que je vais faire sur le repas soit la valeur quantité prix des aliments, puis je double la somme pour me faire mon chiffre d'affaire en gros, je met de côté la moitié de l'argent que je demande comme profits sur le produit. Cela ne compte pas le prêt de l'emplacement pour mon restaurant et les produits d'entretien et mon propre salaire, cela aussi en comptent que je ne fais pas de perte alimentaire, je ne mets pas non plus les rabais en compte affin que la clientèle ne voient pas une grosse différence sur le même produit si je n'ai pas de réduction. Ce n'est pas bien grave, après tout j'ai fais un gain de temps grâce à ça. Parlant sur la route du retour, ce dernier me donne donc bien rendez-vous à midi chez lui avec en plus ça commande. Le regardant, je me mets à dire:

Des ramens pas de problème cependant pour la cuisine les normes d'hygiène sont stricts et je ne peux pas amener une personne sans au préalable lui donner une tenus réglementaire et fait passer tout les détailles d'hygiènes corporels. Je ne dis pas que t'es sale, loin de moi l'idée de juger ce genre de chose. Je dis simplement ça pour lever le point de la contrainte que cela engendre et la raison pour laquelle je ne peu accepter ton aide. Sur ce, je te laisse à tes affaires et te dis à plus tard.

Posant le sac à côté de l'évier en passant le bras pas le mini bar. Je me mets par la suite à entrer par-derrière. J'ai à cette endroits une douche et un endroit ou poser mes affaires sales. Par chance j'ai toujours deux tenus de rechange en cas d'imprévu. S'en est une chance, car sinon je n'aurais jamais eux le temps d'ouvrir à l'heure. C'est donc douché et changé avec une tenue semblable à celle avant le problème eux au marcher, mais cette fois si c'est avec une tenue non recouverte de sang. Me posant sur mon plant de travail, je prends donc comme initiative de faire en repas du jour une soupe de Ramen et un plat Ramen en plat principale. Évidemment avec une composition différente pour les deux plats. Pour l'entrés ,je fis une soupe de Ramen au Choux blanc et rouge avec le quel je mis un œuf mis cuit et un bouillon de canard. Ce dernier avec un bouquet d'oignon et de coriandre que j'enlèverais juste avant de le servir au client. Pour le plat principal, je choisis un ramen typique du pays de la cascade. Gambas et une variété de poisson dont je vais changer au vu des ingrédients que j'ai pue obtenir. Cela accompagné de carotte et de soja et une point de citron et d'arachides. Cela étant fait j'en ai préparé pour une dizaine de personnes. Prévoir trop n'a aucun intérêt. Les préparations prêtes je n'ai plus qu'à attendre la cuisson et pendant ce temps je regarde ma réserve de dessert dans mon frigo. Rien à faire en plus, j'avais déjà tout préparé hier et il n'en a pas eux beaucoup qui sont partit. Conservé ainsi, je peux encore les revendre jusqu'au soir. Je peux même attendre deux jours, mais j'ai peur que la texture se modifie à ce temps et donc je les garderais au grand max jusqu'à ce soir.

J'avais du temps, j'ai étonnamment même une demie heure devant moi avant que les premiers clients passent et j'ai donc choisi de préparer le repas pour demain. Une préparation qui demandera donc une longue cuisson afin de me permettre au client de savourer un plat plus rare dans les restaurants. Du moins pour ceux à la carte. Le temps passe et j'ai pus préparer ce qu'il faut dans les temps du moins presque, il me restait des pommes de terre à peler et à poser dans de l'eau froide. Ma viande commençait à baigner dans un mélange d'épices avant que je ne le laisse bouillir dans une marmite pendant un après midi et une nuit. Changeant de côté ma pancarte signalant l'ouverture du magasin je commence à voir les premiers clients arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 268
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: La tête dans les fromage de bon matin [Hayate Shinichi] Mer 5 Nov 2014 - 20:15

Sur ces mots je partis en direction du boucher pour ma charcuterie. Après avoir enfin acheter ma charcuterie je rentra chez moi. Je rangea d'abord les courses puis je passa l'aspirateur et enfin je passa la serpillière partout. Ensuite je me changea pour une tenue décontracte et je partis chez celui que je considérais comme mon nouvel amis. Après tout on avais sympathiser et puis il avais proposer une réduction. Je n'allais pas al prendre pour une raison simple !

- je sais qu'il débute dans son resto et qu'il essaye de fidéliser sa clientèle. Pour cela je vais faire de la pub auprès de mes amis pour l'aider a réaliser son rêve. Ouvrir un resto à Konoha, pas un resto ambulant comme maintenant mais un vrai avec plein de monde et qu'il sois reconnue comme un chef cuisinier si a du talent. Je pense qu'il en à et que ce qu'il lui manque le plus c'est l'argent et des clients.

En tout cas c'est dommage que je ne puisse pas l'aider à cuisiner pour ce midi mais d'un autre côté les normes d'hygiène c'est normale car sinon plus besoin d'embaucher quelqu'un pour faire de la cuisine. tout le monde travailleraient au black. Alors il m'avais donnée sa carte de restaurant ainsi que son adresse. C'était sur la place de Martin Luther King. En plus je sais ou est son resto car tout a l'heure je l'avais aidé a porter ses course jusqu’à son restaurant. C'était à l'opposé de Konoha mais un peu de marche ne me ferai pas de mal je dirai même le plus grand bien. Comme je le dis souvent rien de tel que l'air pur de dehors pour se sentir bien.

J'arrivai a son resto 10 minutes après son ouverture je dirai, lorsque j'arrivais il me sourit et je lui demanda la carte. Je savais déjà ce que j'allais prendre mais on se sais jamais. Il me la tendis puis servis d'autre client. Il y avais quand même trois personnes accoudé à son restaurant. Je pense que c'était rare. Au bout d'un moment de 10 minutes je dirais il revins vers moi en s'excusant de ne pas être très présent et qu'il avais d'autre clients. je lui répondis que ce n'était pas grave car je n'avais pas de mission ni aujourd'hui ni demain. J'avais tout mon temps mais je ne comptait pas camper à son resto car il avait sûrement plein de chose a faire et il n'avais pas spécialement besoin de moi dans ses pattes.

Je choisis sans surprise pour lui des ramens car j'adorais ça et que je ne pouvais me passer de mes goûter ces ramens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1137
Rang : B


Message(#) Sujet: Re: La tête dans les fromage de bon matin [Hayate Shinichi] Jeu 13 Nov 2014 - 15:28

Le travaille toujours le travaille, je suis loin de me plaindre surtout que j'adore mon boulot. Ma tache avait beau être plutôt bien ardue j'en reste tout de moins content de le faire, tellement que je n'avais gèle l'impression de travailler. Heureusement pour moi car je ne compte pas le temps que j'y met. C'est même rare de ne pas me voir faire quelque chose n'ayant aucun rapport avec la restauration. Aujourd'hui niveau clientèle cela est plutôt correct. Il n'y à pas foule, cependant il y a assez de client pour pouvoir dire que ma journée et rentable. Dix minute passe ou je serais les clients et je vois donc ce dernier homme avec le quelle nous avons eux une interpellation pendant mes petite courses. Je lui souri tout en m'excusant de ne pas vraiment pouvoir prendre plus de temps pour lui. Enfin je pense qu'il doit bien comprendre mes raison. Mon travaille doit bien passer avant le reste. Je sert donc les client étant la avant lui pour ensuite prendre ça commende. Des Ramen, il n'en demandais pas plus, pas dé détail rien. Je pense que ça curiosité était surtout mise au fait de ça demande. Un petit sourire je me mets à dire:

Le plat du jours alors? J'ai fait cela en plat du jours en pensant à tes dire. Soupe de ramen et en plat des ramen. Je te laisse deviner qu'elle genre de Ramen j'ai fais. En espèrent que tu apprécie.

Je me mets donc à prendre dans le recopiant les différent produit puis les entrepose dans un bol en y ajoutant le jus de la soupe, cela de fait, je pose devant lui le bol avec deux baguette. Posant un verre de Saké à côté je lui souri en disant:

le verre est offert.

Par la suite, je continue mon travaille tout en parlant avec mes clients et aussi Hayate. Le temps est aussi fait pour m'amener les clients ces derniers venant je n'ai eux aucune plainte de ses dernier et j'ai même reçus par certains des compliments se qui est plutôt bon signe car un client satisfait est un client qui revient. Tout marche à merveille et de là les dernier client partent. Je regarde mon partenaire et lui dis:

J'ai beaucoup de chose à faire aujourd'hui mais j'espère te revoir un de ses quatre.

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 268
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: La tête dans les fromage de bon matin [Hayate Shinichi] Jeu 13 Nov 2014 - 21:32

J'avais tout mon temps mais je ne comptait pas camper à son resto car il avait sûrement plein de chose a faire et il n'avais pas spécialement besoin de moi dans ses pattes.
Je choisis sans surprise pour lui des ramens car j'adorais ça et que je ne pouvais me passer de mes goûter ces ramens.

Le plat du jours alors? J'ai fait cela en plat du jours en pensant à tes dire. Soupe de ramen et en plat des ramen. Je te laisse deviner qu'elle genre de Ramen j'ai fais. En espèrent que tu apprécie.

Après ces courtes parole il partit dans sa cuisine préparer mes ramens. JE le voyait mettre des ingrédient de tout les coté et plus il en mettait plus j'avais envie de goûter. Si je n'était pas discipliné je serai en train de baver tel une grenouille sur le bar. Il n’emmena mon plats quelque instant plus tard qui me paru une éternité accompagné de baguette et d'un verre de Saké. Il me souris et ajouta :

le verre est offert.

C'est gentille et je l'accepte avec joie malgré que je sois encore mineure et je bois à ton resto.

Après cela il enchaîna entre discutions et bavardage avec les clients. Je ne sais pas si son restaurant marche toujours autant mais au moins il tourne à plein régime là. Je remarqua alors l'heure et aussi que les derniers client venaient de partir, il ne restais que moi.

J'ai beaucoup de chose à faire aujourd'hui mais j'espère te revoir un de ses quatre.

Moi aussi jackal je repasserai à occasion et ces ramens était délicieux.

Je paya ma note et partis en direction du terrain d'entrainement. Je ne marchais pas droit à cause du Saké et donc finalement je choisis d’aller à la maison. Le canapé même à l'autre bout du village m'appelait et n’attendait que moi et mon gros fessier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La tête dans les fromage de bon matin [Hayate Shinichi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Centre Ville-