N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Rupture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1030
Rang : C

Message(#) Sujet: Rupture Sam 18 Oct 2014 - 18:13


    Ouah l’embrouille. T’entends ça ?


À qui je parlais ? Tout simplement, à Chôko, la princesse des araignées, toujours fidèle au poste. Obake était posée sur mon épaule, tandis qu’elle était devant moi.

Dans un coin de la forêt, nous nous étions installés. J’ai eu vent de tout ce qu’il s’est passé là-bas, au village, de tout le grabuge qu’il y a eu, et surtout de la masse de désertions qui se préparait. La voix qui résonnait dans nos têtes prit fin. C’est ce Seitô qui était à l’origine de tout ça. Humpf. Je n’aurais peut-être pas du l’aider à développer son pouvoir de nécromancien, tou compte fait. Mais bon, ce qui est fait est fait.

    Prépare-toi, on va les buter.


Un soupir d’exaspération.

    Nan.


Ses huit yeux rubis s’étaient tous dirigés vers moi, montrant clairement son incompréhension quant à ma réaction.

Intervenir pour stopper la vague de désertion qui risquait d’arriver ? Trop peu pour moi. Je considérais que les tords étaient partagés. Des erreurs, il y en a eu. Beaucoup même. Néanmoins, il m’était impossible de désigner sur qui jeter la pierre. Bon, entre nous, le fait que les relations avec Kumo se soient dégradées m’ont clairement fait plaisir. Et je dois bien avouer que cela y jouait beaucoup dans le fait que je ne comptais pas m’interposer contre ceux qui comptaient quitter Konoha pour toujours.

    T’es conscient qu’ils vont représenter un danger pour Konoha ?
    Ok, on se pointe devant eux, et on fait quoi ? Vu le bordel que c’est, il doit y avoir des dizaines et des dizaines de déserteurs maintenant. On va juste se faire tuer, c’est tout ce qu’on aura gagné. Et puis bon, je ne peux pas leur donner complètement tord dans le fond.
    Donc tu préfères rester ici, en attendant que l’orage passe ?
    Bah ouais, carrément. De toute manière, la situation est trop tendue pour qu’on agisse de notre propre initiative. Sans directive d’On’, je ne fais rien.


Il n’y avait rien à rajouter, et même Chôko pouvait le comprendre. Non, ça ne me faisait pas tellement plaisir que Konoha se vide comme ça, mais leurs raisons étaient, malheureusement, forts louables. J’ai eu vent d’un bon morceau de cette histoire grâce à cette journée, et je pouvais clairement me faire mon avis : soit on laisse les deux camps en paix, soit on en prend un pour taper l’autre. Mais bon. Me mettre à dos les déserteurs, et Konoha, ce n’est pas trop mon kiff, vous voyez ?

    Et puis bon, si ça peut aider au massacre de Kumo, j’dis pas non !
    T’es encore avec cette histoire, franchement ?
    Ouais. Tant que je ne l’aurais pas retrouvée, pas de quartier pour ce village de bouseux.


Oh oui, la rancune était bien présente. Ma haine envers Kumo ne s’était toujours pas calmée. Pas tant que j’aurais remis la main sur Naoko. Ils l’ont pourchassée, ils l’ont menacée, et il me l’ont volée. Jamais je ne pourrais leur pardonner ça.

Néanmoins, il y avait un dernier point à régler.

    Et pour Kôhei donc ?
    Il s’en va aussi, et à même rallier la majorité de son clan à sa cause.
    Boarf. C’était prévisible. Par contre, quelque chose l’est moins… tu comptes faire quoi, du coup ?


L’araignée ferma ses yeux un instant, et Obake versa une petite larme. D’accord, je vois.

    Le pacte est rompu. Et pour ça, tu ne me feras pas changer d’avis.
    En fait, si, c’était plutôt prévisible.


Évidemment… les araignées sont ralliés à Konoha depuis plus de cinq années maintenant. Jamais elles n’oeuvrerait pour un déserteur. La sentence était tombée donc, et je redevenais l’unique propriétaire de ce pacte. Cela n’aura pas durer longtemps, mais le pacte qui unissait Kôhei à mes araignées était définitivement rompu.

Néanmoins… que faire, maintenant ? La situation de Konoha était critique, et il allait falloir bien la jouer pour relever tout ça. Nous n’étions pas dans une situation très avantageuse. Si cette nouvelle venait à s’ébruiter, le village en prendrait pour son grade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1030
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Rupture Sam 18 Oct 2014 - 23:15

C’est ainsi que cela se termina. Chôko était venue me voir, furax. Néanmoins, elle n’avait rien tenté à mon encontre, apparemment contrainte par la décision d’Aku. Cela fut sans appel : le pacte était rompu. Il m’était devenu impossible de l’invoquer, tout comme Dralia, Obake et Xulyn… Xu’ quoi. Triste. J’avais envisagé cette éventualité, et malgré tout, il allait falloir que je fasse avec. Ils n’étaient donc pas prêt à me suivre, ce qui pouvait se comprendre. Après tout, partager les mêmes invocations avec un Konohajin, ce n’était pas la meilleure chose à faire. Surtout s’ils s’en servent pour retrouver ma trace, ou m’induire en erreur. De toute manière, je m’étais dit de rompre le pacte si le nécromancien ne suivait pas le mouvement. Comme je l’avais prédit, il était resté au village. Même sans la décision de la princesse à huit pattes, le pacte était rompu pour moi aussi.

Alors quoi, maintenant ? Maintenant, j’étais libre. Libre comme l’air, mais rallié à une cause : celle du Shôraizen. Néanmoins, ce n’est pas pour autant que j’étais contraint à rester cloîtré dans un village. Dorénavant, les seules frontières qui me font face sont les limites de la liberté qu’imposait le Shôraizen. Autant dire que j’ai ma liberté, qui est celle de l’organisation. Une toute nouvelle sensation, qui me changeait bien de mon ancien quotidien.

Le quotidien changeait, oui. Et cette nouvelle situation m’était entièrement bénéfique, puisqu’au fil des jours, j’ai su développer un tout nouveau pouvoir. Ou plutôt, une toute nouvelle aptitude, dont je n’avais jamais soupçonné l’existence dans mon sang. Des pouvoirs sensoriels, qui se manifestaient de plus en plus.

Au fil des jours, j’ai appris à développer ce nouveau don. Bien assez vite, mon esprit était devenu de plus en plus enclin à détecter les présences autour de toi, et s’était de plus en plus amélioré dans cette optique là, avec le temps. J’étais comme transformé. Ce nouveau don devenait extrêmement pratique à mes yeux, et se perfectionnait de plus en plus. J’y consacrais le plus de temps possible, afin d’aiguiser chacun de mes sens à la perfection. Ce n’était pas rien, mais le résultat en valait grandement la peine. Peu à peu, je devenais un expert dans l’art de la détection, mais aussi, et surtout, dans celui de la dissimulation.

La dissimulation… oui, c’est vraiment une révélation. L’art de se dissimuler dans la nature, de se cacher du regard, et des sens de l’autre. C’est quelque chose de vraiment exceptionnel. Et peu à peu, je devenais de plus en plus expérimenté en la matière. Surtout que j’en avais besoin.

Se cacher, et frapper dans l’ombre. Tel était ce que j’apprenais. Et avec mes capacités, rien n’était plus simple que ça. Je disposais d’un tout nouvel avantage, qui pouvait m’être extrêmement bénéfique.

En pratique, je m’étais entraîné avec quelques membres de mon clan, qui avait suivi, après que mes capacités s’étaient davantage accrues. Parmi eux, certains disposaient de capacités similaires aux miennes. Et c’est étrange de voir à quel point j’arrivais à les faire dérouter, avec bien moins d’expérience qu’eux. Comme si c’était quelque chose qui a toujours été ancré en moi, et qui n’attendait que de se manifester. Au niveau du repérage, j’avais sans doute des progrès à faire. Néanmoins, pour ce qui est de la dissimulation, mon expertise ne faisait que se confirmer, au fil des jours.

Une fois camouflé, j’étais complètement disparu aux yeux des autres, ainsi qu’à leurs autres sens. Et il me tardait de parvenir à développer davantage ce fabuleux pouvoir.

    Merci pour votre aide, je pense que je suis prêt.


De nouveaux horizons s’offraient maintenant à moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Rupture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-