N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 La Petite patrouille [PV : Yoshie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 745
Rang : S

Message(#) Sujet: La Petite patrouille [PV : Yoshie] Sam 25 Oct 2014 - 17:41

Depuis les derniers évènements qu'il y a eus récemment au village, la sécurité avait été renforcée, et les patrouilles étaient devenues de plus en plus fréquentes et minutieuses afin d'éviter un autre potentiel problème. C'est pourquoi donc j'étais parti explorer les forêts aux alentours du village afin de faire une ronde tout ce qu'il y avait des plus banales. Je faisais ce jour-là équipe avec une fille du clan Yamanaka, le clan qui était parmi les meilleures au niveau de la détection d'ennemis grâce à leurs ninpo spirituels. Je ne l'avais pas encore vu, je savais juste qu'il s'agissait d'une Genin, ce qui faisait que techniquement, j'étais plus gradé qu'elle. M'enfin, ça m'importait peu, tout ce que je voulais c'était faire mon boulot avant de rentrer chez moi afin de me reposer un peu.

Sur le chemin pour rejoindre le point de rendez-vous, j'observais par la même occasion les lieux, bien évidemment, pour moi-même voir si des menaces potentielles rôdaient dans les parages. Je pouvais le dire sans arrière-pensée, je n'avais pas vraiment peur de tomber sur n'importe quel ennemi, tout simplement parce que j'estimais devoir suffisamment souffert rien qu'en fréquentant mes différents compagnons, que ce soit la famille qui exige que je fasse pas moins de 500 pompes avant de me mettre à table, ou alors Megumi qui veut à tout prix tester l'impact de ses techniques sur une cible vivante... Dieu que j'en avais marre. Le seul côté positif que je voyais à ça était qu'au moins j'avais pu entretenir une bonne condition physique... Parfois trop.

Tout ça pour dire tout simplement que j'en avais marre de servir d'épouvantail d'entrainement et qu'un peu d'action me ferait du bien. J'étais en mission le jour où la dernière catastrophe était arrivée, et donc je n'avais pas eu l'occasion de voir qui étaient ces fameux ennemis qui nous ont mis dans un tel état de détresse. Je me demandais ce qui se serait passé si j'avais été là... Hélas, je pense que cela n'aurait pas changé grand-chose. J'ai entendu dire que même des Jônins auraient étaient impuissants face aux chefs. Peut-être que mes vieux les ont même affrontés ? Non, ils s'en seraient vanté s'ils avaient gagné, ou auraient déferlé leur rage sur moi en cas de défaite. J'aurais quand même juste voulu voir de quoi j'étais capable, afin de pouvoir écrire une nouvelle page à la légende de Kurokami Yusei.

Alors que j'étais complètement perdu dans mes pensées, je me rendis compte que j'avais enfin atteint le lieu de rendez-vous avec la dénommée Yoshie. Descendant ainsi des arbres afin d'atterrir au milieu d'une petite clairière, j'observais les alentours pour constater que j'étais apparemment le premier arrivé sur les lieux. Je ne m'étais pas réellement rendu compte du temps que j'avais mis pour venir, et en réalité, je m'en moquais un peu. Je décidai donc de me poser au pied d'un arbre afin d'attendre en silence que quelqu'un arrive, tout en gardant bien évidemment mes sens en éveil afin de ne pas tomber sur une attaque surprise ennemi potentielle.


I'm here to smoke some cigarettes and explode some bitches...

... And this is my last stroke.

I don't like to hurt people, so please...

Get out of my way !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 208
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: La Petite patrouille [PV : Yoshie] Dim 26 Oct 2014 - 13:37

Une nouvelle mission pour la belle Yamanaka, pour aujourd'hui, elle devait effectuer une patrouille dans la forêt. Évidemment, elle ne sera pas seule à le faire, elle sera accompagné d'un camarade Konohajin. D'après le messager, c'est un Chuunin du nom de Kurokami Yusei et il était déjà partie du village pour rejoindre le point de rendez-vous. L'endroit où devait se rendre la jeune kunoichi, ce n'était rien d'autre qu'une petite clairière et assez vaste pour être à découvert. Il sera donc plutôt face pour la rousse de voir quelqu'un au loin, en espérant ne pas croiser de nukenin ou de bêtes agressives sur le chemin. Le temps était encore bien beau à ce jour, à croire qu'il ne faisait jamais mauvais au pays du feu. Titania était bien contente qu'il y ait une petite brise rafraîchissant sinon elle aurait été plutôt dans un lac toute la journée. Bon, ce n'était pas pire que d'être proche du pays du vent avec son désert aride. L'ambiance avait légèrement changé depuis quelques jours, la jeune kunoichi s'amusait un peu plus. Le Jônin qui occupait la mission de surveillance aider la genin à s'améliorer en lui donnant quelques conseils, mais rien de plus. Après tout, la rouquine aimait bien devenir forte pour ses propres moyens et par elle-même. En tout cas, Yoshie espéra avoir une journée plutôt tranquille et sans avoir trop de soucis avec quoi ce soit ni même avec son coéquipier. L'un de ses collègues lui avait même suggéré de ne pas draguer la personne qui sera avec elle pour la patrouille, ça n'allait pas être facile s'il était beau garçon.

Kurokami Yusei, ce nom ne lui disait rien du tout et elle ne savait donc pas si c'était quelqu'un de bien ou de mauvais. De toute façon, elle allait bientôt le savoir, car la kunoichi était sur le chemin vers le point de rendez-vous qui lui a été fixé. Il venait du village, ça faisait un moment que la Yamanaka n'y avait pas été là-bas et difficile de ne pas penser à sa famille surtout à ses parents. Natsumi et Meia lui manquaient beaucoup, elle était très proche de ses deux personnages et elle espéra un jour les revoir pour discuter et rigoler avec eux. Pour le moment, elle boudait à ses parents et il était hors de question de retourner à Konoha pendant ses pauses. Yoshie ira les voir dès qu'elle en aura décidé, c'était comme ça et c'est tout. Bien sûr, elle ne boudait pas sa marraine et sa cousine adorée, mais bon, ce n'était pas facile de les revoir contrairement à ses parents. Sur le chemin, elle croisa des petits renards en train de jouer ensemble, ils étaient mignons à regarder. Cette race était très protégé par Konoha, il était interdit de les tuer ou de leur faire quoi ce soit. Si quelqu'un se faisait surprendre à les blesser, il se fera vite arrêter ou tuer en cas de résistance. La Yamanaka était vraiment d'accord avec cette loi, personne n'avait de toute façon le droit de faire du mal aux animaux tant qu'ils ne montrent aucun signe d'agressivité. Parlant d'animaux, Titania aurait bien aimé avoir un renard comme animal de compagnie, mais il ne sera peut-être pas amical avec son chat. C'était dommage, deux de ses animaux préférés à la maison, elle aurait été aux anges. Malheureusement, Yoshie n'avait pas le temps de les admirer pendant des heures, car elle devait aller à la rencontrer d'un Chuunin pour une patrouille. La rousse reprit sa marche tout en regardant un peu partout pour regarder les bestioles qui habite dans cette forêt.

Après quelques heures de marche dans la forêt, Yoshie arriva à la sortie de cette dernière pour entrer dans la clairière. Au loin, elle pouvait voir quelqu'un posait au pied d'un arbre. Apparemment, la jeune fille avait dû avoir un peu de retard pour l'attendre de cette façon. La Yamanaka pourrait croire qu'il fait une sieste, elle était surement en retard et ça n'allait pas être facile au début s'il n'aimait pas se faire attendre. Enfin, la rousse allait tout de même garder sa joie de vivre, après tout, peut-être qu'il était juste bien en avance et qu'elle était juste à l'heure pile. Sans perdre un instant, elle se dirigea vers lui en ayant le sourire. En arrivant devant lui, il ne faisait pas sieste, le jeune homme était éveillé et il gardait juste son calme tout simplement. Titania trouvait cela plutôt étrange, mais cela n'avait pas d'importance pour la rouquine. En le regardant bien, Yusei était plutôt mignon, difficile de résister à la tentation. Croisant ses bras sous sa poitrine, Yoshie allait devoir rester sérieuse dans ce sens-là et garder ses pulsions pour une autrefois afin de ne pas le draguer. Après tout, elle était censé être en mission et ça devait se passer sans le moindre problème. Son style vestimentaire à Yusei était assez particulier, un style surement bien à lui et Yoshie trouvait que c'était plutôt classe. De l'extérieur, il était plutôt bien maintenant, c'était à voir l'intérieur, sa personnalité si ça collait bien et s'il était quelqu'un de correct au fond. Il était temps de faire les présentations après l'avoir regardé, il devait peut-être se poser des questions. Comme toujours, Yoshie avait une tenue assez provocatrice voire beaucoup, tout dépend des hommes.

« Bonjour, je m'appelle Yamanaka Yoshie ! Tu es bien Kurokami Yusei, non ? Désolée si je suis un peu en retard, je n'ai plus trop la notion du temps quand je marche dans cette forêt. Je suppose que vu que tu es Chuunin, tu vas être mon supérieur pour cette patrouille, ai-je tort ? »

Maintenant, elle allait devoir attendre à ce qu'il répond et de recevoir ses ordres ou bien qu'il explique ce que le duo allait pouvoir bien faire de la journée. En tout cas, Yoshie espéra quelque chose de plutôt tranquille afin de pouvoir faire connaissance, au lieu, de faire quelque chose d'ennuyeux et de ne jamais se parler. Au pire, elle fera comme avec les autres, la Yamanaka utilisera son côté taquin pour s'amuser à l'embêter et le faire céder pour qu'il puisse parler de lui. Vu qu'il fait beau autant en profiter pour s'amuser tout en travaillant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 745
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: La Petite patrouille [PV : Yoshie] Mer 29 Oct 2014 - 9:55

Le silence, à la fois reposant, pesant, inquiétant, relaxant... Mais surtout extrêmement chiant ! Bon dieu, qu'est-ce que je détestais attendre. Ça pouvait paraître l'attitude d'un sale gosse qui aime qu'on s'occupe de lui, mais bon. J'ai toujours vécu avec mon père, qui est plutôt réputé pour sa légendaire patience, ou devrais-je dire impatience. Toujours à vouloir faire en sorte que quelque chose se passe rapidement, il ne perdait pas une occasion pour que dès qu'il s'ennuyait, si jamais j'avais le malheur d'entrer dans son champ de vision, j'étais certains que j'allais subir une de ses nouvelles idées farfelues d'entrainement.D'une certaine manière, ça m'a contaminé cette passion de la constance activité, si bien que je ne pusse m'empêcher que de m'entrainer durant les premières semaines où j'avais emménagé dans mon appartement tellement je ne savais pas quoi faire de mes journées.

Cependant, pour l'heure, je ne pouvais me permettre de me détendre. Je me rappelai évidemment que j'étais en mission de repérage à cause des évènements récents. Meteora... Ces fameux Furyous...Et maintenant, même des conflits internes au sein du village. J'ai entendu dire qu'un membre du clan Hyuga avait déserté pour rejoindre une certaine organisation... Je me demandais comment avait réagi Megumi à cette nouvelle.La connaissant, elle a sans doute essayé de partir seule à la recherche de ce type afin de pouvoir lui botter le cul elle-même, mais l'ANBU l'a sans doute arrêté à temps. Ils ont bien du courage. Perso, déjà qu'une Megumi normale a tendance à me faire peur quand elle me regarde avec cette étrange lumière dans les yeux, mais une Megumi en colère... Je ne veux pas me l'imaginer.Tout ça pour dire que maintenant, il y avait tellement de problèmes à régler afin d'un jour obtenir une certaine tranquillité pour le village. Je n'attachais pas essentiellement de valeur quant à l'appartenance à un village, cette fameuse « volonté du feu ». Tout ce que je pensais, c'était tout simplement que si un ami ou quelqu'un sans défense était en danger, je devais tout simplement l'aider, ni plus ni moins. Pourquoi y aurait-il besoin d'une raison pour aider quelqu'un ?

Toutes ces réflexions commençant à me donner mal à la tête et m'embrouiller plus qu'autre chose, je décidai de les oublier pour revenir à mon observation des lieux. Comme je le disais, je devais faire en sorte de rester concentrer (et croyez-moi, c'est plutôt difficile dans mon cas) afin de pouvoir capter toute anomalie qui pourrait passer près de moi. La mission avait déjà commencé, c'est ce que je m'étais dit depuis le début. J'aurais très bien pu m'occuper en faisant comme à mon habitude un croquis du paysage pour mes futures histoires, mais de 1, ce n'était pas le moment, et de 2, j'étais déjà passé ici et donc avait déjà fait le croquis. J'étais sur le point de craquer et de faire un cri de désespoir quand soudain : un son, un bruit de pas. Enfin de l'action : il était temps de voir ce qui approchait... Ou plutôt qui approchait.


« - hum... ? Oh... »

*Insert « Bad Case of Loving you » chorus*

J'étais complètement abasourdie parce que je voyais arriver.Une jeune fille aux cheveux roux longs et soyeux, des yeux d'un ambre aussi pur que la pierre précieuse, des formes qui ne laisseraient pas n'importe qui d'indifférents (ou du moins n'importe qui n'a pas la chance comme moi d'être né avec le plus grand poker face du monde). Ce qui était le plus troublant était surtout sa tenue :on aurait cru à une rose entourée de mille feuillages qui s'approchait vers moi, tel le fruit de la tentation. Non, je devais résister, rester sérieux au possible ! Je devais remercier les dieux de m'avoir donné ce visage taciturne naturel qui me permit de montrer un calme incroyable à la situation. Je devais rester digne et sérieux pour la mission. Je devais...

« - Bonjour, je m'appelle Yamanaka Yoshie !
- Hum ? »

Levant soudain la tête, tout en montrant mon calme, je me rendis soudain compte qu'elle était apparue devant moi.Sans doute que j'eusse fait encore un de mes fameux rêves éveillés alors qu'elle s'était approchée. Reprenant donc mes esprits, j'écoutais ce qu'elle avait à dire. Elle parlait du fait qu'elle aimait prendre son temps dans la forêt ou quelque chose du genre. Puis vint une phrase qui me perturba.

« La patrouille... Quelle patrouille ?

...
AH OUI, LE CON !
»

J'avais complétement zappé pourquoi j'étais là, en moins de deux minutes et un rêve éveillé. Bon dieu, qu'est-ce que j'avais envie de me faire un clone juste pour m'en coller une afin de me remettre en place. Mais je devais conserver le calme que je montrais physiquement dans ma tête pour mener à bien notre objectif. Décidant qu'il était plus simple de la saluer face à face, je décidai de me lever... Ça n'avait pas vraiment arrangé les choses. J'étais complétement hypnotisé par l'individu que je n'avais pas pris quelque chose en compte : la différence de taille.Je faisais sans doute une trentaine de centimètres de plus, je n'avais pas remarqué à quel point elle était petite. Ce détail me fit un léger redressement du sourcil droit qui trahissait, j'en ai bien peur, mon observation. Voulant tout de suite combler le silence, je pris la parole avec mon habituel ton calme et serein, qui cachait en vérité la tempête de mes pensées.


« - En effet, c’est bien moi. Cependant, disons qu’on sera plutôt d’égale à égale pour la mission.»

Passant ma main gauche dans mon dos, je sortis de ma sacoche à outils un papier plié que j'étendis au sol. Il s'agissait d'une carte de la région du pays du feu dans laquelle nous nous trouvions. Sur cette dernière, plusieurs croix étaient dessinées, dont une en rouge. Cette dernière indiquait en fait notre position actuelle. M'accroupissant donc, je commençais mes explications.

« - Comme tu le sais, suite aux différents conflits que nous avons dû subir ces derniers temps, la sécurité du village a été renforcée. De ce fait, Rokudaime-dono a donné l'ordre de faire des patrouilles plus régulières et minutieuses afin de détecter si des ennemis potentiels se trouvaient dans la zone. Le but de la mission est donc de se rendre aux différents points de cette carte pour que tu utilises les pouvoirs de ton clan afin de repérer les activités potentielles de la zone. Quant à moi, mission est de te protéger pendant que tu effectues cette tâche, ainsi que d'observer les lieux moi-même. Des questions ?»

Succès ! J'avais réussi à paraître sérieux durant mon explication. Observant ainsi par la suite la Genin, tout en évitant de perdre mon regard à parcourir son corps... J'attendais une potentielle réponse de sa part.


I'm here to smoke some cigarettes and explode some bitches...

... And this is my last stroke.

I don't like to hurt people, so please...

Get out of my way !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 208
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: La Petite patrouille [PV : Yoshie] Jeu 30 Oct 2014 - 18:32

Kurokami Yusei, c'est un drôle de phénomène ce Chuunin et il ne le cachait pas malgré son air taciturne et calme. Il était vraiment en train de rêvasser quand la jeune Yamanaka venait à lui, comment il faisait pour être si détendu dans ce genre de lieu ? Le danger pouvait venir de n'importe où et par n'importe quoi, un ennemi ou bien des animaux dangereux. Il n'y avait pas que des renards tout mignon, mais genre de gros tigres où d'autres prédateurs prêts à profiter d'une minute d'inattention de leur proie. Yuyu avait de la chance qu'il n'y avait rien eu dans les alentours, enfin dis comme ça, il aurait peut-être pu vaincre une bête avec un peu de chance. Yoshie le trouvait plutôt mignon physiquement et attirant, mais elle devait résister à la tentation de le draguer afin de pouvoir faire cette mission sérieusement. Malheureusement, la connaissant plutôt bien, la rousse n'allait pas tenir jusqu'au bout même en faisant des efforts. Une journée qui allait s'annoncer de difficile, la patrouille allait surement être simple, mais c'était surtout par rapport à son envie de draguer. Titania ne le faisait pas avant, mais aujourd'hui, c'était surtout pour embêter ses parents. La Yamanaka voulait les embêter pour l'avoir grondé et puni alors qu'elle n'avait fait qu'une petite bêtise selon elle, voler un paquet de bonbons dans un magasin du village. Rien qu'à cet instant, Titania devait au moins apprendre à le connaître et ça l'évitera peut-être de tomber sur une mauvaise personne. Tout d'abord, elle s'était présenté et c'était déjà un bon début avant le commencement de la mission. Une simple patrouille pour une rencontre qui pourrait être assez agréable, à voir si monsieur le chuunin en valait la peine.

Rien que la première impression du jeune homme lorsqu'il commença à parler et surtout à penser, il avait l'air d'être une tête en l'air. Yusei avait complètement oublié que leur objectif et le but de ce rendez-vous, c'était pour patrouiller ensemble dans la forêt de Konoha. Son visage ne montrait pas de signe de panique, mais rien que le "hum" et le temps de réaction, il était assez facile de penser cela pour la rousse. L'homme s'était levé pour se tenir en face à face, il était plutôt imposant niveau de la taille. La jeune kunoichi n'avait pas pensé que Kurokami était aussi grand, genre vingt-cinq ou trente centimètres de plus que la Yamanaka. Son haussement de sourcils le trahissait trop, il ne faisait que regarder la belle Titania enfin ceci dit, c'était normal vu le physique de l'adolescente. Un corps svelte avec de jolies formes, n'importe quel homme pourrait succomber à son charme. Lorsqu'il prit la parole pour couper court à ce silence assez pesant, Yoshie avoue à elle-même qu'il n'était pas si chiant que cela vu qu'il voulait se voir d'égal à égal avec l'adolescente. Il n'avait donc plus question de grade, mais de camaraderies durant la mission, c'était bon à savoir. La kunoichi allait se sentir un peu plus libre dans sa façon d'être et de pouvoir discuter plus amicalement avec Yusei. Le Chuunin avait sorti une carte de son dos et il commença à la déplier afin de l'étendre sur le sol. Sans aucun doute, c'était un plan du pays et il y avait des croix sur quelques endroits de la forêt. C'était surement des points d'observations où ils iront visiter pour patrouiller et voir s'il n'y a rien à signaler. Sans plus attendre, Yoshie s'accroupit à son tour pour l'écouter durant ses explications tout en regardant la carte de son pays.

C'est vrai que la sécurité de Konoha avait augmenté depuis quelque temps à cause des événements passés, le village avait subi plusieurs types d'attaque et de grands ninjas avaient perdu la vie. Utilise le pouvoir de son clan afin de localiser des activités potentiellement suspectes dans les environs, il devait la protéger durant ce laps de temps. Yoshie n'avait pas encore une bonne maîtrise de la sensorialité des Yamanaka, mais elle fera de son mieux pour y parvenir. Yusei faisait tellement sérieux et cela se voyait dans son regard, la jeune femme était impressionnée de voir son attitude si calme. Pour la rousse, ce type était un bon coup et un homme à avoir au plus vite avant qu'une autre le fasse. Là, Titania s'était perdue dans ses pensées et elle allait devoir vite s'en remettre. Secouant la tête, elle reprit aussitôt son sérieux et commença à lui sourire. Il fallait lui donner une réponse à propos de ce plan et si elle avait des questions, la jeune adolescente en avait, mais autant en profiter. La jeune genin se redressa pour se mettre debout et croisa les bras avant de lui répondre dans un ton calme et sûr d'elle.

« Joli plan pour la patrouille, Yusei-kun. Par contre, je n'ai pas de questions à propos de tout ceci, j'ai confiance en toi surtout que tu m'as l'air tellement sérieux, ça te rend très séduisant.»

La rousse se mit à rire au fait de lui avoir dit qu'elle le trouvait séduisant, Yoshie le pensait vraiment. La kunoichi est vraiment une personne franche dans n'importe quel type de situation, elle veut toujours rester fidèle à elle-même. La Yamanaka n'allait pas s'ennuyer pendant la mission et elle comptait bien en profiter un maximum tout en bossant correctement en même temps. La kunoichi savait faire deux choses à la fois comme n'importe quelle femme dans ce monde, en espérant qu'il n'y aura pas trop d'ennuie pendant les heures qui suivent. Sans trop tarder, le duo Konohajin partit vers l'un des premiers points sur la carte, la plus proche au début, logique. Sur le chemin, c'était plutôt calme, il n'y avait pas d'ennemi sur le trajet pour les embêter même les animaux sauvages se faisaient assez rares. Titania trouvait cela plutôt étrange d'ailleurs, d'habitude, il n'était pas assez fréquent de ne pas croiser un tigre ou un serpent, mais là, il n'y avait rien. Cela arrangeait bien les choses, Yoshie se retrouvait seule en compagnie de Yusei, une bonne compagnie pour la rousse alors autant s'amuser avec lui. Ne passant pas par quatre chemins, la genin passa son bras droit derrière la nuque du chuunin pour déposer sa main sur l'épaule opposé à elle. Elle se blottit assez bien contre lui tout en bloquant le bras gauche de Kurokami entre sa poitrine pour voir sa réaction. Au final, c'était plutôt difficile de résister à la tentation de draguer un collègue de Konoha. Si un membre de sa famille était présent, la rouquine se serait fait disputer pour son comportement osé et déplacé. Le regard plutôt séducteur se plongea dans celui du jeune garçon et d'un ton tendre, la Yamanaka s'adressa amicalement ou plutôt sensuellement à Yusei.

« Dis-moi Yusei-kun...Après cette mission, ça ne te dirait pas d'aller manger en tête à tête ? On pourrait ensuite se retrouver seul dans un parc ou ailleurs pour discuter de tout et de rien sans avoir la pression de la mission sur les épaules, ça te va ? »

Maintenant, il fallait voir la réaction qui pourrait être amusante ou intéressante. Elle en faisait peut-être un peu trop, mais c'était difficile de trouver quoi faire pour faire passer le temps durant le trajet vers le premier point.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 745
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: La Petite patrouille [PV : Yoshie] Lun 3 Nov 2014 - 13:04

Rester calme... Je devais faire en sorte de rester calme... J'étais en train de faire une véritable guerre contre les réactions physiologiques de mon corps, dans le seul but de faire en sorte de ne pas concentrer le sang circulant dans ce dernier au niveau de mon visage. Sérieusement, je me demandais si sa tenue était volontairement habillée comme ça, ou si c'était le fait qu'elle ignorait purement et simplement les notions de pudicité. Yoshie était une jeune fille qui devait causer des torticolis aux hommes riens qu'en passant dans la rue. Elle arriverait forcément à séduire n'importe qui avec ses figures, et encore plus en- NON ! Je n'avais pas le droit de penser à ce genre de chose ! J'étais un Chunin en mission qui ne faisait qu'accompagner une Genin pour une patrouille, rien de plus ! Il était hors de question que je me laisse aller à des pulsions primaires qui pourraient entacher l'avancement de la mission : ça serait pas cool ! Je devais faire en sorte de pouvoir garder mon calme et mon sérieux en toutes circonstances si je voulais monter en grade, et pouvoir un jour écrire une histoire qui entrerait dans le panthéon des légendes !

Après m'être ressaisit les esprits, j'étais en train d'attendre les éventuelles questions de la jeune fille. Après tout, le succès de cette patrouille était concentré essentiellement sur ses capacités sensorielles, ou du moins, celles tant renommées du clan Yamanaka. Si on avait la chance de débusquer un ennemi potentiel, non seulement, on aurait eu un succès pour la mission, mais en plus, on aurait pu obtenir d'éventuelles informations utiles à la sécurité du village. Ce qui me faisait penser d'ailleurs... Les Yamanaka sont aussi capable, d'après ce que j'ai entendu dire, de pénétrer les esprits. Ça devait bien être utile pour tout ce qui était interrogatoire, ils pouvaient facilement deviner si ce que racontait la personne était vrai ou non... Wait a second... Et si Yoshi avait utilisé ses pouvoirs pour justement voir à quoi je pensais ? Non, elle ferait quand même jamais ça, hein... Hein ? Non, je ne devais pas penser à cette possibilité, non seulement soupçonner un de mes camarades, mais en plus, imaginer à la possibilité qu'elle découvre tout ce que je pensais sur elle, non, non, au sec-


« - Joli plan pour la patrouille, Yusei-kun. Par contre, je n'ai pas de questions à propos de tout ceci, j'ai confiance en toi surtout que tu m'as l'air tellement sérieux, ça te rend très séduisant.
- … Plait-il ? »

C'était le moment du craquage psychologique. Ca y est, mes joues, je sentais qu'elles avaient commencé à rosir, d'un teint léger mais cependant perceptible. J'espérais que l'ombre que faisait casquette arrivait à faire en sorte qu'on ne remarque pas ce changement de couleur. Qu'elle me dise que je sois sérieux, pourquoi pas, elle avait le droit de penser ça, mais « séduisant » ?! Pourquoi pas mignon, ça paraissait plus affectueux qu'autre chose, mais ce choix de mots était plus qu'inapproprié ! Et là, ce fut le désastre : elle était en train de rire ! Sans doute que ma réaction lui a plus, que c'était ce qu'elle attendait... Elle s'était jouée de moi ! Je ne devais pas faire en sorte de perdre la face comme ça ! J'avais réussi après quelques souffles discrets à faire retomber mon rythme cardiaque, ramenant ainsi mon visage à son teint habituel. Je rangeai donc la carte dans ma sacoche, me remis debout tout en remettant ma casquette en place, et annonçai notre départ pour le premier point de rendez-vous.


Un peu de calme, ça faisait du bien parfois. Le silence de la forêt qui ne semblait montrer aucune bête sauvage autour du sentier. En même temps, on était en période hivernale, la plupart des bestioles devaient se préparer pour une hibernation. Heureusement, aujourd'hui semblait être un jour pas trop frais, j'avais encore l'occasion de sortir sous mes vêtements habituels... Ainsi que ma collègue du moment. Je me demandais vraiment comment elle faisait pour supporter les températures du moment. D'accord, pour l'instant, ça paraissait tranquille, mais qu'en était-il des périodes où il neigeait ? M'enfin, ça n'avait pas trop d'importance pour la mission, si elle le vivait bien, tant mieux. J'étais de nouveau perdu dans mes pensées sur le chemin, allant parfois de la chose philosophique comme l'importance d'une force armée afin d'obtenir la paix, au simple « qu'est-ce que je vais manger ce soir ? ». Je ne savais même pas comment je faisais pour faire le rapprochement, mais au final, je m'en fichais. Je suis même persuadé qu'à un moment, j'allais frôler la réponse à la raison de l'existence... Je dis bien « allais », car sortant de nulle part, un frisson envahi, mon corps entier, la surprise de sentant quelque chose parcourir ma nuque. Je n'eus le temps de réagir pour savoir de quoi il en tournait que je me retrouvais à avoir une drôle de sensation dans mon bras gauche. Une sensation à la fois douce et douillette, mais aussi forte puisque j'étais emprisonné.


J'eus à peine le temps de dire « Oh non, pas ça ! » que je tournai la tête, toujours en train de trembler, pour confirmer mon hypothèse : la jeune Yoshie avait repris l'offensive ! Mon bras gauche était pris en camisole entre les bras frêles de la jeune fille, et ses formes voluptueuses ! Comment je pouvais me retrouver bloquer et pas pouvoir m'en sortir alors que j'étais sans doute suffisamment fort pour la soulever d'une seule main ?! Là encore, j'avais réussi à garder mon calme, malgré le teint rose montant, j'affichais encore un semblant de sérieux, malgré les sensations tactiles que j'avais l'occasion de pouvoir expérimenter. C'était pas vraiment la première fois que j'étais en train de toucher cette partie du corps féminin, mais disons que c'était juste Megumi qui était en train de me faire une prise de soumission au sol, et que j'avais fait l'erreur de dire qu'elle était plutôt plate... Je l'ai bien vite regretté après.


Mais c'était pas fini en plus ! Après ça, elle commença à me parler, et bon dieu, que sa voix pouvait faire passer les succubes des différents romans que je lisais en bibliothèque, et dont j'imaginais le timbre, pour des religieuses à côté. Elle commença encore avec le « Yusei-kun », qui ne me dérangeait pas vraiment à la base, mais qui commençait à devenir rapidement gênant. Puis vint la suite... Elle venait ouvertement de me proposer un rencard... J'avais pas signé pour ça, Madame la Juge ! Elle allait réussir à me faire craquer, à me déconcentrer (même si c'était déjà fait depuis longtemps) de la mission. Aussitôt, je fis en sorte de détourner mon regard du sien pour tousser un bon coup avant de remettre ma casquette en place avec la main encore libre. Ce petit geste me permettait souvent de reprendre conscience de moi-même et de me calmer, même si là, je faisais surtout en sorte de cacher mon visage avec la visière. Réfléchissant ainsi, j'étais en train de penser aux deux figures masculines qui m'étaient les plus proches, à savoir mon père et Genji, tout en me demandant qu'est-ce qu'ils auraient fait pendant cette situation.

*Flash blanc*


La scène représente Yusei seul face aux deux autres personnes nommées précédemment. Ces dernières avaient les yeux fermés et les bras croisés. Puis, tout en gardant le silence, ils posèrent chacun une main sur l'une des épaules de Yusei, avant de lever le pouce avec l'autre main. Ils se mirent alors à le regarder avec un sourire l'air de dire « Fonce mon grand ».


*Reflash-blanc*



« C’est pas le genre de conseil que j’avais besoin bande d’abruti ! »

Sur cette pensée, j'avais tourné violemment la tête dans la direction opposée à Yoshie afin que cette dernière ne puisse pas voir mon visage qui avait soudain affiché les émotions que je planquais, tout en serrant la serviette, comme si je voulais serrer le poing. Bon, même si dans ma tête, il s'est passé une éternité, dans la vie réelle, il s'est sans doute passé moins de 10 secondes, je devais lui donner une réponse. Je devais lui sortir une réponse sérieuse, disant qu'on devait se concentrer sur la mission, et que l'on verrait ça plus tard. Aller, vas-y, Go, go, go !

« - Ouais… pourquoi pas… »

...

Mentalement, vous l'avez sans doute pas vu, mais je me suis facepalmé d'une force que j'en aurais eu une marque au front si c'était pour de vrai. En vrai, je me suis contenté d'un simple soupir non retenu dans le seul but de pouvoir faire, une nouvelle fois, redescendre ma pression sanguine. Pourquoi j'avais balancé ça ? J'en avais aucune foutue idée. M'enfin, ce qui était fait est fait. J'avais repris mon visage habituel, me grattant légèrement la tempe en me demandant ce qui c'était passé. Yoshie tenait encore mon bras, toujours en camisole dans une position qui était plus que gênante, mais après ce que je venais de dire, plus rien ne pouvait aller pire. Nous continuâmes donc d'avancer jusqu'à arriver au point de rendez-vous. Elle pouvait parler le long du voyage, j'étais ailleurs pour pouvoir entendre ou répondre à ce qu'elle disait, l'esprit vide est complètement déphasé. Toujours est-il qu'une fois sur place, c'était l'heure de commencer la vraie activité. La localisation du lieu était beaucoup plus entourée d'arbre que tout à l'heure, laissant l'endroit ouvert plus petit. Au centre se trouvaient quelques pierres qui pouvaient servir de sièges temporaires.

« - Bon, nous y sommes, mettons-nous au boulot. Mais avant… Tu pourrais me lâcher s’il-te-plait ? Je pourrais pas vraiment me battre si on reste… Collés ainsi, si je puis me permettre… »

J'avais bien envie de retirer mon bras de son étreinte moi-même, mais je me devais de rester quand même un poil respectueux. Je trouvais mal élever de forcer la chose ainsi, et donc, lui demandais gentiment et avec un sourire gêné, néanmoins avec une certaine insistance, de bien vouloir me libérer de sa douce étreinte afin de pouvoir retourner au travail.


I'm here to smoke some cigarettes and explode some bitches...

... And this is my last stroke.

I don't like to hurt people, so please...

Get out of my way !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 208
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: La Petite patrouille [PV : Yoshie] Mar 11 Nov 2014 - 22:31

Le duo de Konohajin partit en direction du premier point de surveillance, Yoshie n'avait appris rien qu'en le regardant que ce fût un garçon plutôt mignon. La Yamanaka était sûre et certaine que Yusei avait rougie légèrement sous sa casquette, il voulait cacher son visage. En tout cas, la jeune genin allait en profiter pour le mettre mal à l'aise durant toute la mission. La traverser de la forêt était assez longue d'une certaine façon à cause du silence, personne ne parlait et c'était assez ennuyant. Kurokami n'était pas quelqu'un de causant, cela aurait été bien qu'il se lâche un peu même s'ils étaient en mission. Mignon, mais pas si sociable qu'il en avait l'air, Yoyo allait du coup faire de son mieux pour le faire cracher quelques mots. En plus de cela, il n'y avait pour le moment rien de dangereux dans leur chemin. Aucun nukenin, ni même d'animaux sauvages de dangereux comme un ours ou un tigre. Il y avait de quoi en profiter un peu, Yusei semblait si sérieux dans sa démarche et sa façon de se comporter. La jeune kunoichi trouvait cela assez bête d'être si tendu, il n'arrive jamais à rien en agissant de la sorte. Sûr, il n'a jamais eu de petites amies dans sa vie ou bien, il devait être gay pour ne rien faire avec une femme au beau milieu d'une forêt, seul avec elle. Un pays en paix où ils avaient la chance de leur vie de ne croiser personne dans les environs comme ennemi potentiel ? Un endroit que personne n'empruntait pour se promener ? C'était étrange, la rousse aurait bien aimé faire un combat contre un méchant pour se dégourdir les jambes et voir ce que valait son coéquipier dans un affrontement. En tout cas, elle espérait que Yuyu ne soit pas un expert en Genjutsu, deux qui en manipule, c'est plutôt embêtant dans un combat même si ça peut s'avérer efficace en duo.

Une seconde assaut pour le plaisir de le rendre perturbante face à ses provocations indécentes. Son bras gauche prit au piège dans la poitrine de la Yamanaka, il ne savait plus quoi faire le pauvre. Yoyo trouvait cette situation des plus amusantes, difficile de le laisser reprendre ses esprits aussi facilement. Il fallait en remettre une couche et sur le coup, la rouquinette avait pensé à un rencard après la mission. Bon à part son côté sérieux, Yusei était un garçon intéressant et Yoshie le trouvait mignon malgré tout. En tout cas, il était facile pour la genin de savoir que cette position le rendait gêner, mais interdiction de le lâcher aussi aisément. Une vraie sangsue cette fille, séductrice, une vraie succube qui aimerait bien arriver à ses fins même si en réalité, elle n'ira jamais jusqu'au bout. Au fond d'elle, la kunoichi devient vite timide quand il est question de sexe et comme elle ne l'a jamais fait, il lui est facile de se défiler sans demander son reste. Pour le moment, la Yamanaka n'a pas dans l'idée d'aller aussi loin avec lui vu qu'elle ne le connait pas trop. Ce qui impressionna l'adolescente, c'était le fait que Yusei ne lui avait pas encore rejeter ou bien lui demander de retirer son bras de sa poitrine voluptueuse. Apparemment, ça ne devait pas réellement le déranger si il ne faisait rien pour s'y échapper. Oh, un rencard de gagner après la mission, c'était super pour la kunoichi. Kurokami cacha sa gêne par son sérieux, chose qui ne fonctionnait plus sur le coup. Elle avait vu son visage rougeâtre de gêne face à ses provocations.

Après une longue marche dans la forêt, les deux Shinobi de Konoha se trouvèrent au premier point où ils devaient se rendre. Yoshie avait tenté de communiquer avec Yusei, mais apparemment, il était dans un autre monde. L'approche de la kunoichi l'avait vraiment perturbé pour être ailleurs mentalement, heureusement que physiquement, il était toujours là. L'endroit toujours eut milieu de la forêt, contrairement aux autres endroits, il y avait bien plus d'arbre et il y avait des rochers, question de s'asseoir en cas de fatigue. C'était un endroit plutôt étroit pour se déplacer et assez difficile pour affronter un ennemi, il allait prier pour ne pas trouver d'adversaire dans cet endroit. Kurokami voulait qu'elle le lâche pour des raisons pratiques, il n'ait pas trop tort. Le jeune homme aurait eu du mal à combattre des assaillants dans cette posture. La rousse le lâcha délicatement avec un sourire et lui poke le bout des lèvres avant de pouvoir se mettre au boulot, il fallait un minimum de sérieux tout de même. Le Yamanaka fixa le ciel et aperçut des oiseaux en train de voler ou bien de siffler sur une branche d'arbre. C'était un animal parfait pour transposer son esprit à l'intérieur et de survoler les environs à la recherche d'ennemi potentiel. Par contre, son corps allait être inerte pendant quelques instants, le mieux, c'était de prévenir son coéquipier pour qu'il ne se fasse pas de sang d'encre. Tout en devenant sérieuse, la Kunoichi se tourna vers le garçon.

« Il y a un hic, je ne suis pas encore capable d'utiliser de technique de sensorialité. Par contre, je vais utiliser une technique de mon clan pour transposer mon esprit dans un des oiseaux au-dessus de nous. Mon corps va être comme une coquille vide pendant quelques instants, tu devras soit cacher mon corps soit rester ici avec pour le surveiller. J'espère que je peux te faire confiance s'il m'arrive quoi ce soit, sache que Yamanaka Meia te retrouvera et te tuera pour m'avoir trahi. J'espère que tu as compris. »

Levant ses mains, elle se mit à viser un oiseau au hasard et la kunoichi utilisa Shintenshin no jutsu. Le jutsu ayant réussi à merveilleux, le corps de la rousse tomba au sol ou bien fut rattraper par l'homme, difficile à savoir. Yoshie dans le corps d'un oiseau se mit à voler dans les environs et dans la forêt à la recherche d'ennemi. Pendant ce temps, elle se demandait ce que pouvait bien faire Yusei et si son corps original était en sûreté. Elle n'avait pas l'habitude d'utiliser ce jutsu avec un inconnu, il faut bien une première fois à tout même si le Chuunin semble mignon et sympathique.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 745
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: La Petite patrouille [PV : Yoshie] Dim 16 Nov 2014 - 16:59

La mission allait pour commencer « pour de vrai », si je puis dire. Certes, ma rencontre avec la Genin était censée représenter le début officiel, ça allait être sur le lieu de la première recherche allait enfin me permettre de me dégourdir rapidement... Et surtout de pouvoir m'étirer les muscles. En effet, suite aux approches... Plutôt entreprenantes de la jeune fille, le stress accumulé dans mon corps avait fait que j'étais complètement contracté, laissant quelques douleurs incompréhensibles. En même temps, comment aurait réagi un gars avec un tant soit peu de civilité face à quelqu'un qui vous fait une proposition entraînante... Difficile à refuser... Et pas mal provocante... BREF, vous m'avez compris ! J'allais tout de même pas me jeter sur elle et agir comme l'un de ces animaux qu'on pouvait trouver en forêt ?!... Forêt qui d'ailleurs ne semblait pas être très vivante, bizarre... Ça voulait dire qu'au moins, il n'y aurait pas de trop grandes chances de devoir se battre. Ça ne m'aurait pas franchement dérangé, mais bon.

Vint alors le moment pour la jeune Yoshie de commencer la mission... Et donc de me libérer. C'est pas que ça me gênait... Enfin si, ça me gênait, évidemment ! Je sentais alors soudain la chaleur de ses se-JE VEUX DIRE SON CORPS- s'envoler, annonçant ainsi que la camisole avait été abolie. Sans réussir à la contrôler, je lâchai un soupir de soulagement suivi d'un léger rire nerveux... Ou du moins, je l'aurais souhaité, puisque, voulant continuer son action jusqu'au bout, elle me quitta tout simplement en posant délicatement un de ses doigts sur mes lèvres, interrompant rapidement toutes mes actions. Une fois que son attention n'était plus concentrée sur moi, je commençais à frotter la nuque en soupirant un peu et me demandant dans quelle galère je m'étais encore fourré... La plupart du temps, j'aimais avoir des missions qui vous font sursauter le cœur, pleines de surprises, voire même de contretemps. Mais là, franchement, si je pouvais faire en sorte que ma tension artérielle puisse descendre, je l'aurai fait direct !

Sortant de mon petit monde, Yoshie commença à me parler de comment elle allait procéder afin de pouvoir effectuer la mission. Contrairement à ce que je pensais, elle n'allait pas directement faire un truc de psychique comme je le pensais, vous savez, le genre de chose comme ressentir l'énergie des personnes autours, ou alors leurs intentions... Bah, ça doit être juste une légende tout droite tirée d'une light nouvel que j'ai lu à la bibliothèque. Elle me disait donc qu'elle allait, si j'avais bien compris, contrôler un des oiseaux afin de pouvoir voir les alentours. Je me demandais bien comment, je dois avouer que ma connaissance des techniques du clan Yamanaka est plutôt obscure, malgré les évènements qui se sont produits récemment... La suite par contre me laissait perplexe. Elle disait que si je faisais quoi que ce soit à son corps inerte, j'allais me faire tuer par une certaine Yamanaka Meia. Étant donner le nom, il s'agissait sans doute de quelqu'un de sa famille. Mais le fait de se faire tuer... Ça me mettait la pression, me faisant encore lever un des sourcils.

C'est alors qu'elle fit un étrange geste avec ses mains en faisant style de viser un oiseau, me mettant dans un état de perplexité. Soudain, dans ma surprise, elle perdit instantanément connaissance, s'évanouissant pour je ne sais quelle raison. Surpris, je me précipitai pour la soutenir par-derrière afin de l'empêcher de tomber. Je me posai plusieurs questions. Pourquoi s'était-elle évanouie ? Comment comptait-elle contrôler le dit oiseau ? Et bien évidemment : pourquoi était-elle si dénudée ?! Je détournai rapidement mon regard de la jeune fille en cherchant ce que je pourrai faire. Voyant les deux rochers dont j'avais parlé plutôt, je pris Yoshie dans mes bras afin de la poser assise sur une des pierres. Elle semblait être si délicate, fragile, innocente... Bref différent de tout à l'heure. L'installant sur la pierre, j'étais sur le point de me tourner afin de commencer mes propres observations. Cependant, je m'interrompis et me retournai une dernière fois vers la genin.


« - ... Yare yare, j'ai pas le droit de la laisser comme ça... »

Après un long soupir et quelques frottements de la nuque, je m'approchai de Yoshie. Dans un geste solennel, je retirais ma veste... Afin de la déposer sur son corps pour qu'elle office de couverture.

« - Tu vas attraper froid en restant habillée ainsi. »

Une fois mes tourments passés, je commençais à m'étirer rapidement tout en tournant autour de la zone. Dans un souci d'efficacité, je me dis soudain qu'il valait mieux que j'envoie des éclaireurs aussi pour nous préparer le terrain. J'utilisai donc la technique du clonage de l'ombre afin d'invoquer deux doubles de moi-même. Je leur donnai l'ordre de partir explorer les zones boisées autour du sentier qui nous amènerait au prochain point de la mission. Si jamais il leur arrivait quelque chose, je l'aurais su direct. Une fois partis, je commençai à tourner autour de la zone pour faire ce pour quoi j'étais venu. C'était plutôt calme, et le fait que je n'avais aucun signe de mes clones ne faisait que confirmer que c'était, pour le moment, tranquille. Au bout de quelques minutes, j'entendis du son venir de l'endroit où était assise Yoshie. Je supposais donc qu'elle était revenue à elle. Me tournant donc vers sa direction, je commençais à sourire avant de parler.

« - Réveillée ? La prochaine fois, il serait bon de prévenir avant de me faire peur comme ça. Alors, RAS ? »

Alors que j'attendais la réponse de Yoshie, j'eus une sensation étrange. L'un de mes clones avait disparu, ce qui faisait que les souvenirs de ce dernier m'étaient revenus comme s'il s'agissait des miens. Malheureusement, il semblerait que mon clone n'ait pas eu le temps de voir de qui il s'agissait, ou de quoi. Je décidai donc d'annuler ma technique et demandai à Yoshie de se lever.

« - Allons tout de suite au point suivant, on dirait qu'on n'est pas seul... Oh, et tu peux garder la veste si tu veux, vaut mieux que tu restes au chaud. »

Je souriais sur la dernière partie pour ma phrase afin de redonner une certaine aisance à la mission, et ne pas inquiéter Yoshie. Après tout, on ne sait jamais, il s'est peut-être juste fait avoir par un animal sauvage en ayant approché de trop près son territoire. Et puis, au moins, y allait avoir un peu d'action.


I'm here to smoke some cigarettes and explode some bitches...

... And this is my last stroke.

I don't like to hurt people, so please...

Get out of my way !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 208
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: La Petite patrouille [PV : Yoshie] Dim 23 Nov 2014 - 13:41

En mission avec Yusei, le premier point a été découvert après une bonne promenade dans la forêt. Comme dans ses habitudes, Yoshie avait taquiné la personne qui était à ses côtés durant la mission. Lui tenir le bras en le plaçant contre sa généreuse poitrine et lui faire des compliments. Elle n'allait pas repartir avec rien cette fois-ci, un petit dîner en tête à tête était même prévu et elle n'allait pas l'oublier si facilement. Pour ça, la Yamanaka avait une très bonne mémoire et aucune excuse ne pouvait fonctionner contre elle pour y échapper. Le Chuunin avait tout simplement intérêt d'assumer ses paroles, car la rousse n'allait pas le lâcher aussitôt. Malheureusement, les bons moments dans les missions n'étaient que de courtes durées et il fallait passer aux choses sérieuses. Autant finir ça rapidement et bien fait, au moins, elle allait avoir tout son temps pour discuter avec lui. Repérer l'ennemi dans cette zone, ce n'était pas un boulot facile sans être un ninja sensoriel et Yoshie malgré son clan, elle ne possédait pas ce genre de capacité pour l'instant. Dans un sens, cela n'allait pas l'empêcher de faire son boulot correctement. Yoshie avait les capacités pour réussir cette mission et de surveiller les environs sans se faire remarquer. Cela aurait été plus simple en ayant la possibilité de repérer le chakra depuis sa position, mais il en avait fallu faire autrement. Avant d'activer son jutsu sur un oiseau perché sur une branche, Yoshie avertit Kurokami de ne pas faire de bêtises sur son corps en son absence. Elle l'avait menacé pour être sûre qu'il ne fasse rien de stupide, car en transférant son esprit dans le volatile, son corps allait être à sa disposition.

Utilisant sa technique de transposition sur un oiseau, son esprit prit le contrôle du volatile sans soucis et avant de partir, elle regarda une dernière fois son corps. Il était maintenant temps d'aller espionner les environs, cela allait mettre un peu de temps, car elle n'avait pas l'habitude de contrôler un oiseau. Voler, c'était le rêve de tous les êtres humains et cette sensation était tout simplement magnifique. Yoshie était bien contente d'être née Yamanaka pour pouvoir contrôler des animaux comme les oiseaux ou bien des aigles, elle pouvait connaître la sensation de se mouvoir librement dans les airs. La vitesse était tout simplement exceptionnelle quand on volait, il est impossible d'arriver en retard et c'était fort amusant. Bien sûr, elle n'avait pas le temps d'en profiter grandement, la mission était importante et Yusei devait l'attendre à côté de son corps. Se faufiler entre les arbres, les branches et les rochers, c'était une vraie montée d’adrénaline et c'était difficile de s'arrêter. La Yamanaka pourrait rester en oiseau pendant toute la durée de la mission, mais ce n'était pas trop possible. En inspectant chaque recoin demandé par Yusei, la rousse ne remarqua rien d'anormal et il était un peu temps de retourner dans son corps. Titania devait retourner assez près de son corps d'origine pour transfert plus rapidement son esprit à l'intérieur, c'était plus simple ainsi. En tout cas, la kunoichi espéra que le Chuunin n'ait rien fait de stupide sinon il allait le regretter de sa vie. Maintenant qu'elle y était assez proche, la rousse retourna dans son corps et l'oiseau partit reprendre sa vie normale. La genin se redressa correctement en s'étirant et remarqua la veste de son coéquipier sur elle, ses joues devenaient légèrement rouges. Il avait bien pris soin d'elle durant l'absence de son esprit, c'était quelqu'un de bien au final. Le revoilà avec le sourire, il semblait heureux de la voir réveiller et il lui demanda si c'était bon.

« Rien à signaler, Yusei ! Et la prochaine fois, je tâcherais de te prévenir, promis ! »

Yoshie se leva sous sa demande et alors qu'elle voulait lui rendre sa veste, Yusei lui demanda de la garde pour qu'elle n'ait pas froid. Il était chou comme garçon alors autant ne plus le taquiner, car ça serait regrettable de se faire détester par ce genre de personne. Ils n'étaient donc pas seuls dans la forêt, il allait falloir être prudent lors de la patrouille. Avant de partir vers le prochain point, Yoshie lui adressa un baiser sur la joue et ce n'était pas pour plaisanter, c'était sincère. Une chose plutôt rare venant de la kunoichi, Kurokami était l'une des rares personnes qui ait reçu un bisou sincère de la part de la rousse. Il n'y avait eu que Meia, ses parents et Natsumi qui en ont eu le privilège. Les deux Konoahin marchèrent vers le second point de rendez-vous à inspecter, Yoyo resta près de lui pour se sentir en sécurité. La genin n'était pas pour l'instant faite pour se battre contre un ennemi, elle s'était spécialisé dans le Genjutsu. Du coup, la rousse devait éviter d'entrer en combat au corps-à-corps qui était son point faible, se tenir à distance pour utiliser ses illusions étaient la seule chose à faire pour elle. Si seulement, elle était un sensorielle, la Titania aurait pu localiser aisément les ennemis afin d'éviter de se faire attaquer par surprise. Utilisée sa technique de transposition était très risquée surtout si l'ennemi les observe et attende le moment propice pour les attaquer. La veste de Yusei, son odeur était dessus et il tenait bien chaud, c'était très agréable comme sensation. Inutile de rêvasser, il y avait plus important à faire même si c'était difficile de se retenir. La genin regarda son ami avec un air un peu inquiet.

« Yusei... Je dois t'avouer que j'ai un peu peur. Je ne suis pas faite pour les combats rapprocher, je suis juste capable d'utiliser le Genjutsu alors...protège-moi, s'il te plaît. Et désolée...pour tout... Tu es quelqu'un de fort aimable et j'ai de la chance de t'avoir comme partenaire. Dis...c'est la vérité que tu es d'accord pour un repas en tête à tête avec moi ? Je dois t'avouer que j'aimerais bien te connaître un peu plus.»

Elle secoua la tête pour reprendre ses esprits, si Meia et Natsumi auraient été là, Yoshie se serait pris un savon pour paraître faible devant un garçon. En même temps, elle avait ses raisons et la rousse n'avait pas trop confiance en elle-même.

« Excuse moi...je me suis laissé emporter par mes émotions. On est bientôt arrivé, Yuyu ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 745
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: La Petite patrouille [PV : Yoshie] Dim 30 Nov 2014 - 14:05

Pour le moment, il n'y avait rien à signaler, on était plutôt tranquilles de ce côté-là. Il y avait toujours le doute de savoir qui ou quoi était la cause de la destruction de mon clone tout à l'heure, mais pour le moment, rien ne semblait se manifester. Cette préoccupation me trottait un peu dans la tête, mais en même temps, je ne m'inquiétais pas trop ? Vous pouvez dire que j'étais sans doute trop confiant, mais je ne me sentais pas en danger, l'instinct sans doute. J'attendais donc que Yoshie se réveille afin que l'on puisse enchaîner notre mission. Alors que je pensais partir devant, Yoshie me fit signe de me baisser un peu. Ne comprenant pas la chose, j'obéis tout de même. C'est à ma grande surprise que je reçus le contact de ses lèvres sur ma joue, ce qui, comme la plupart des actions qu'elle avait à mon égard, me mirent dans un état de panique interne qui ne s'exprima que par un léger rougissement des joues.

La voyant partir devant, je me relevai en frottant ma joue d'un air stoïque. Je ne comprenais vraiment pas comment fonctionnait cette fille, et plus j'essayais de le faire, plus je me faisais surprendre comme un débutant. Je décidai donc de laisser tomber mes analyses psychologiques et rattrapai Yoshie afin de pouvoir marcher un peu devant elle et ouvrir la marche. Rien à signaler pour le moment, aucun signe de mon autre clone non plus, il était donc encore intact. Ça semblait bien parti pour que la mission se termine rapidement... Ce qui m'amena ensuite à la question suivante : comment j'allais gérer l'après-mission ? Partir manger un bout avec elle, pourquoi pas, mais où ? Étant donné que la moitié des restaurants de la guilde étaient dirigés par des Akimichi, tôt ou tard, j'aurais eu Genji sur le dos qui m'aurait passé un sermon.

Soudain, alors que j'étais perdu dans mes pensées, j'entendis que les pas de Yoshie s'étaient arrêtés. Me retournant donc, je vis une toute autre personne à celle que j'avais rencontrée au début de la mission. D'une fille confiante, et même audacieuse, s'affichait maintenant quelqu'un d'inquiet et d'anxieux. Elle semblait effrayée à l'idée de devoir affronter un ennemi au corps-à-corps. Il était vrai que ceux s'étant spécialisés dans les arcanes de l'illusion n'avaient pas vraiment l'avantage dans le combat à mains nues. Elle me demanda de la protéger, ce qui fit vibrer ma corde héroïque qui me rappela tous les comtes que j'ai pu lire concernant une princesse demandant au fier héros de l'aider à sauver son royaume. Si je voulais devenir une légende digne de ce nom, il me faudrait souvent devoir accomplir ce genre de devoir ! Elle termina son discours avec un rappel sur le fait que l'on devait manger ensemble après la mission. La manière dont elle introduisit la chose changeait du tout au tout. Au bout de quelques instants, elle se secoua la tête pour se ressaisir et faire en sorte de retrouver son aisance habituelle. En la voyant ainsi, je me dis qu'il était sans doute moment d'intervenir pour la calmer un peu.


« - Tu sais, le Genjutsu peut être pas mal si on sait s'en servir pour effrayer ses ennemis, dis-je en repensant aux diverses punitions que m'infligeaient ma mère quand je faisais une bêtise. Crois-moi, je parle d'expérience... De plus, continuai-je en me frottant la joue avec mon index, tout en détournant mon regard, quel genre d'homme je serais si je ne pouvais pas défendre ou respecter une promesse envers une amie ? »

En complétant ma phrase, je l'accompagnais d'un rire un peu nerveux qui symbolisait la gêne dans ma réplique. D'habitude, j'étais bien du genre à balancer des tirades héroïques tirées de romans, mais là... C'était assez gênant quant à ce qui s'était passé précédemment. Soudain, une sensation bizarre m'envahit. Ça y est, le second clone avait été détruit, et les infos qu'il m'avait amenées n'étaient pas vraiment de bon augure... Faisant mine de rien, de sorte à pas encore plus inquiéter la rouquine, je fis signe à Yoshie de s'activer, de sorte à pouvoir finir la mission rapidement. Une fois arrivé au lieu d'observation, je demandais à Yoshie de grimper dans un arbre afin de commencer la recherche. Je la rassurai en lui disant que je serais là pour empêcher son corps de chuter. Une fois que je m'étais assuré qu'elle était bien partie faire sa routine, j'invoquais un nouveau clone à mes côtés.

« - Si jamais elle te demande, tu es bien l’original. »

Je ne voulais pas l'effrayer plus que ça, il n'y avait aucune raison. Suite à l'approbation de mon clone, je repartis au sol afin de rechercher la cause de mes doutes. La raison pour laquelle j'étais dans l'inquiétude, c'était parce que j'avais réussi à voir deux choses via l'intermédiaire de mon clone : qui c'était, et surtout, où il était... En effet, juste avant que le clone ne se détruise, il avait eu l'occasion de voir un détail important : il nous avait vu moi et Yoshie. Ce qui voulait dire que quand il avait été détruit, il se trouvait près de nous, ainsi que...

« - RRRRRROOOOOOAAAAAAAAARRRR ! »

La chose qui l'avait tué. Au bout de quelques pas, je me retrouvais enfin vers ma cible. Un pelage rayé de noir et jaunâtre, des crocs acérés, des griffes tranchantes comme des rasoirs. Bref, toutes les caractéristiques physiques qui désignaient bien l'animal qu'était... Le tigre. Oui, je me trouvais nez à nez avec un tigre qui semble-t-il était sorti pour la chasse. Statique, on s'observait mutuellement tel des chiens de faïence, bizarre pour un félin. Je sentais de la sueur couler légèrement sur mes joues. Je me mettais à rire nerveusement face à l'animal, pris par la panique.

« - Héhéhé… En voilà un gros méchant chat… Tu veux pas une souris je suppose ?
- ROOOOOOOOAAAAAARRRRRR !
- C’est bien ce que je pensais… »

Une fois « l'échange » terminé, l'animal me fondit dessus, afin d'essayer de me plaquer. Par réflexe, je plongeais sur le côté afin d'esquiver l'animal. Il était rapide, mais je semblais être plus vif que lui. Avant qu'il ne se retourne vers moi, j'attrapais trois shurikens afin de les lancer sur la bestiole. Cette dernière les balança d'un revers de la patte ailleurs, avant de me refoncer dessus. Voyant que je ne pouvais pas fuir éternellement, je décidais de renvoyer l'offensive.

« - Konoha Reppu ! »

D'un coup de pied retourné en direction du visage du bestiau, je propulsais cette dernière plutôt loin de sorte à l'éloigner de moi. Le moins que je pouvais dire, c'est qu'il n'avait pas vraiment apprécié cette attaque et me regardait avec un air encore plus enragé. Je pouvais vraiment le dire :

« -Je suis mal là, héhé… »

[HRP : Tu peux faire agir mon clone comme tu le sens pour faire avancer la chose, en respectant bien sûr mon caractère o/]


I'm here to smoke some cigarettes and explode some bitches...

... And this is my last stroke.

I don't like to hurt people, so please...

Get out of my way !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 208
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: La Petite patrouille [PV : Yoshie] Mar 2 Déc 2014 - 14:50

Inquiétude et anxieuse, Yoshie s'était laissé emporter par ses émotions en apprenant qu'ils n'étaient pas seuls dans la forêt. La Yamanaka n'était pas une combattante au corps-à-corps ni même une fan du ninjutsu, elle savait utiliser que le Genjutsu et celui de son clan. Cela pouvait lui être très utile, mais c'était plutôt risqué à utilisé contrairement au ninjutsu ou au Taijutsu qui n'avait pas besoin de contact visuel pour fonctionner. La jeune adolescente s'était pour la première fois montrée faible devant un homme, chose qui n'était pas du tout son genre d'être ainsi. Avec ce qu'elle avait montré au début de leur rencontre et de ses dragues, Yoyo lui montra un nouveau visage de sa part et c'était celle d'une fille sensible. On pourrait croire voir une princesse demandait de l'aide à son prince, mais bon, selon Yoshie, elle s'était montrée idiote devant Yusei qui n'allait surement plus la prendre au sérieux. Il fallait que la Titania se ressaisisse pour éviter de faire une bêtise ou être un fardeau pour le Chuunin qui l'accompagnait durant la mission. Une image de Meia et Natsumi apparurent dans son esprit, si elles auraient été là, la rousse se serait pris un savon phénoménal pour agir si bêtement surtout devant un homme. De plus, sa cousine se serait moqué d'elle et ce n'était pas ce que voulait Yoshie. Secouant sa tête, la Yamanaka reprit ses esprits pour redevenir confiante et audacieuse comme au début de la mission.

Yusei est vraiment quelqu'un de bien et d'attachant, comment Yoshie pouvait-elle être si audacieuse avec lui ? Ce type se montrait tellement gentil avec elle jusqu'à même la consoler et la rassurer par rapport à ce problème d'un éventuel ennemi. La Yamanaka se devait d'être douce et aimable avec lui, il n'avait pas le mérite d'être la cible de la kunoichi et c'était malsain de la part de la rousse d'agir de la sorte. Il affirma que la genjutsu pouvait servir pour effrayer ses ennemis et que c'était du coup, plutôt utile pour vaincre un ennemi. Apparemment, il avait déjà eu affaire à des illusions pour affirmer ses dires et ses paroles étaient tellement sincères. C'était difficile de ne pas le croire, il donnait confiance en la rouquine. Le Kurokami la considérait comme une amie, protéger une fille ? Quel gentleman, il n'y en avait pas beaucoup des comme lui dans ce monde. Yoshie avait vite retrouvé le sourire après les paroles de son camarade Konohajin, son nouvel ami à qui elle tenait beaucoup. Son rire gêné était amusant, de belles paroles et après, il devait un peu timide. Au plus profond d'elle, Yoyo le trouve craquant et mignon, mais elle le considérait avant tout comme un ami et son remonteur de moral. Maintenant qu'il avait réussi à lui retrouver le moral, c'était à présent le tour de terminer cette mission afin d'être libre pour la journée. La Kunoichi avait envie de vite terminer cette patrouille pour respirer un peu et d'aller se reposer avant de reprendre ses activités à la frontière de son pays à celui du vent.

« Hum...Je t'aime bien comme gars, tu es plutôt courageux et sympathique. Merci beaucoup de l'avoir remonté le moral, je t'en suis reconnaissante. Terminons cette mission au plus vite ! »

C'était partie pour aller vers le prochain point de surveillance, Yoshie était maintenant encore plus motivé à terminer cette mission et à être utile à Yusei. Il fallait s'activer un peu selon lui, apparemment, Yuyu voulait vite en terminer pour rentrer chez lui plus de bonne heure que prévu. Après un ordre de sa part, la Yamanaka grimpa sur un arbre avec lui et elle s'installa sur une grosse branche plutôt solide et confortable pour poser ses petites fesses. Le Chuunin la rassura de rester à ses côtés pour éviter que son corps ne chute dans le vide. La rousse avait confiance en lui et elle ne doutait donc pas de lui pour sa sécurité. La genin utilisa à nouveau sa transposition d'esprit sur un volatile, mais cette fois, c'était sur un aigle royal. Partie faire sa balade depuis les airs, elle ne se doutait pas de ce qui allait se passer durant son absence. L'avantage quand on vole, il était facile de voir tout ce qui pouvait bien se passer sur la terre ferme. Pour le moment, elle n'avait remarqué aucun Shinobi ennemi dans les environs, mais à son retour, elle avait remarqué un affrontement. Yusei se battait contre un tigre et il était plutôt mal parti face à cette bête féroce. La Kunoichi devait faire quelque chose pour l'aider, tout d'abord, déstabiliser l'animal en l'attaquant avec l'aigle, car ses serres étaient puissantes. Yoshie allait crever l'oeil droit du grand félin, cela laissait le temps à son ami de fuir et de se cacher. Le tigre frappa violemment l'aigle en l'envoyant contre un arbre, par chance, la Yamanaka était retourné dans son corps d'original. En se revoyant, elle cracha du sang et oui, c'était l'effet secondaire du jutsu, elle avait également pris l'attaque du tigre contre l'aigle et c'était désagréable. Le clone la tient et semblait inquiet pour la rousse en la voyant saignait.

« Hey, tu vas bien ?! »

« Ne t'inquiète pas pour moi, mais allons aider le vrai Yusei...Je ne tiens pas à ce qu'il soit gravement blessé. Suis-moi, j'ai un plan pour le stopper définitivement. »

« Euh...Tu sembles déterminée, allons-y alors. »

Sans perdre un instant, la genin et le clone partirent vers le lieu du combat contre le tigre. Yoshie alla se mettre à côté de son ami et lui explique son plan. Elle voulait lui être utile et lui prouvait qu'elle était quelqu'un de fort malgré ses apparences de princesse et de séductrice. Normalement, si tout se passait bien, ça ne devrait pas prendre trop de temps pour le neutraliser et de repartir tranquillement. La kunoichi pouvait voir que la bête n'allait pas se contenter de rester à sa place et de leur laisser le temps de discuter. Le trio se déplaça pour éviter ses attaques, il était rapide et violent, mais sa blessure le rendait un peu plus craintif et du coup, moins rapide. La bête sauvage était plus sur ses gardes pour le moment, cela allait être un peu plus simple.

« Yusei ! Je vais utiliser un Genjutsu contre lui pendant qu'il sera immobiliser, toi et ton clone, vous en profiterez pour le vaincre avec du Ninjutsu ou du Taijutsu. Mettez vous sur son angle mort ! »

C'était plutôt stupide, mais sur un mauvais mouvement, Yoshie se prit un coup de griffe sur le ventre, mais d'un regard plongé dans celui de la bête. Yoshie l'avait paralysé avec un Genjutsu, mais l'attaque était assez mortelle pour elle. La rousse tomba au sol en perdant du sang, mais la première phase de son plan avait réussi. Maintenant, il fallait voir ce qu'allait tenter Yusei et son clone en espérant qu'ils allaient réussir. La mission avant tout et même si elle devait y passer, au moins, elle aurait été utile pour eux. Enfin, elle abusait un peu sur le fait d'y passer, mais bon, c'était Yoshie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 745
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: La Petite patrouille [PV : Yoshie] Dim 7 Déc 2014 - 23:48

Me voilà bien, de « tranquille avec juste quelques montées d'hormones », je suis passé à « Danger, danger, chat méchant bouffeur d'homme ! » en l'espace de je ne sais combien de temps. Le tigre m'avait pris pour cible et potentiel repas, ce qui, pour une raison qui pouvait paraître évidente, me déplaisait pas mal. J'avais tenté plusieurs offensives dans le but de le dissuader de continuer, mais il semblerait que l'appel de son estomac était beaucoup plus puissant que celui de la raison, même s'il n'avait pas vraiment de raison de s'inquiéter de ma présence, je devais avouer... J'allais devoir passer à la vitesse supérieure.

Cependant, alors que je m'apprêtais à composer une série de müdras, j'entendis du bruit venir du ciel. Levant ma tête, je vis un animal descendre en piquet sur la bête en face de moi, un aigle si j'avais bien vu. Il s'était jeté à corps perdu sur la bestiole en face de moi afin de l'attaquer, mais hélas, la différence de gabarit était beaucoup trop importante pour le pauvre oiseau. D'un coup, d'un seul, le fauve repoussa la bête ailée et la projeta contre un arbre. Je n'avais pas vraiment compris ce qui s'était passé, mais j'avais profité du temps pendant lequel le tigre était occupé pour foncer sur l'animal et lui asséner un puissant coup de pied au niveau de son ventre afin de le propulser au loin. Le bougre était plutôt lourd, ça m'avait pas mal consommé de force de l'envoyer valser. Je remarquais soudain qu'il avait reçu une blessure au niveau de l'œil, sans doute causée par le piaf tout à l'heure. Je remerciais la nature de m'avoir envoyé un agent de la nature pour m'assister.

Alors que l'animal était en train de se relever, j'entendis des bruits de pas m'approcher. Je me rendis compte qu'il s'agissait en fait de mon clone et de Yoshie qui s'était réveillée. J'étais sur le point de commencer une longue engueulade avec mon clone qui aurait dû l'empêcher de venir, et il le savait (en même temps, il est moi), mais Yoshie avait une autre idée en tête pour le moment. Elle comptait se servir de son Genjutsu afin d'immobiliser le tigre momentanément afin de me permettre de l'achever. Pourquoi pas, au moins, elle semblait avoir suivi mes conseils quant à l'utilité des arcanes illusoires. Hélas, tout ne se passe pas comme on l'avait prévu. Alors que je me déplaçais pour pouvoir être à la position où elle souhaitait que je sois, le tigre passa à l'offensive et donna un coup de griffe qui la projeta au sol à quelques mètres.


« - Yoshie ! ... Espèce de... »

La Genin semblait avoir réussi à implanter son Genjutsu dans la bête puisse qu'elle semblait paralysée. Qu'il m'envoie valser et qu'il me laisse une bonne cicatrice passait encore, mais qu'il blesse une personne qu'on m'avait demandé de protéger, qui plus est une amie... Là, le gros minet allait le sentir passer. À peine avais-je poussé ma gueulante que mon clone et moi-même sautèrent en l'air et composèrent tous les deux des Müdras afin de lancer le même sort.

« - Katon, Goryuka no Jutsu ! »

On cracha alors deux boules de feu prenant la forme de tête de dragons qui foncèrent sur le tigre afin d'exploser à son contact. L'effet fut immédiat : recouvert de brûlures, le félin se jeta au sol pour essayer d'éteindre les flammes restantes sur sa fourrure avant de prendre la fuite en laissant des cris de rage et de peur. Une fois cette dernière partie, je tombais genou à terre et soufflai un coup. J'avais consommé pas mal de chakra entre mes clones, mes Katon et les techniques de combat que j'avais utilisé. Mais heureusement, la situation s'était arrangée... Ou du moins, c'est ce que j'aurais espéré. Yoshie revint soudain dans ma tête, me faisant tourner cette dernière dans sa direction. Elle était au sol, presque inactif. Je courais en sa direction afin de m'assurer de son état. Je n'étais pas vraiment un expert dans le domaine médical, mais les saignements importants venant de son abdomen n'indiquaient rien de bien bon... Sortant le plan des lieux que j'avais amené pour la mission de ma sacoche, je dessinais un symbole dessus, vers là où nous nous trouvions, et le tendîmes à mon clone.

« - Va au village, dis leur que la mission est annulée et qu'il faut amener un membre de l'unité médical rapidement. Le problème est une hémorragie externe causée par un animal sauvage. Fonce ! »

Aussitôt dit, le clone s'exécuta et commença à foncer et sautant d'arbre en arme vers le village. Étant donné notre distance, je pensais que nous aurions quelqu'un au bout d'une bonne demi-heure, ce qui hélas était déjà trop long pour les saignements. Je sortis alors de ma sacoche des bandages que je traine souvent sur moi au cas où d'un entrainement trop violent avec Megumi. Je ne pensais pas que j'allais devoir les utiliser un jour sur quelqu'un d'autre que moi-même. Je commençais donc à d'abord nettoyer les plaies avec un tissu avant d'enrouler les bandelettes autour du ventre de la jeune fille, en essayant de ne pas la faire souffrir plus qu'elle ne le faisait déjà.

« - Ne penses même pas à y passer après que je t'ai dit. »

Je pouvais sentir un peu de sueur couler sur ma peau alors que je « soignais » Yoshie, c'était vraiment le genre de truc que j'avais jamais fait, mais fallait bien faire des premiers soins avant tout. Une fois les bandages faits, j'allongeais Yoshie au sol en mettant ma veste sous sa tête afin de servir d'oreiller. Il ne nous restait plus qu'attendre.


I'm here to smoke some cigarettes and explode some bitches...

... And this is my last stroke.

I don't like to hurt people, so please...

Get out of my way !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 208
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: La Petite patrouille [PV : Yoshie] Mar 9 Déc 2014 - 22:15

Un assaut en utilisant un plan et cela venait de la part de Yoshie, elle n'avait pas l'habitude de prendre des initiatives de ce genre, mais il fallait aider Yusei et réussir cette mission. Évidemment, le plan n'allait pas forcément être une réussite, rien n'était sûr que la Yamanaka allait réussir son Genjutsu ou que le Chuunin et son clone allaient toucher le tigre avec leur attaque. En tout cas, une chose était sûre, c'est que si personne ne tentait quoi ce soit, la situation n'allait pas changer du tout que ce soit en bien ou en mal. Le but était d'immobiliser la bête féroce avec un genjutsu de la part de Yoshie et de la vaincre avec un Taijutsu ou du ninjutsu de la part des deux Yusei. Et c'était partie pour combattre le tigre qui était assez imposant avec sa carrure assez semblable à celui d'un ours, utilisa le fait qu'il avait un angle mort pour cacher Yusei de sa vision de champ plutôt limité. Malheureusement, la jeune rouquine fit un mouvement de trop en ayant pris le risque de s'approcher un peu trop près de lui. Un méchant coup de griffe au niveau de son ventre, mais c'était tout simplement suffisant pour l'immobiliser dans un genjutsu. Il ne manquait plus qu'à Yusei de l'achever avec une attaque plutôt violente et ensuite, ils seront tranquilles et la mission sera finie. Ayant été balancé sur quelques mètres, la rousse était allongée au sol et perdit du sang à cause de l'attaque qu'elle avait reçue. C'était bien la première fois qu'elle s'était faite avoir aussi facilement par un animal sauvage.

Les regardant faire, Yusei avait un regardé déterminé et ça pouvait se voir qu'il n'était pas content que la Titania ait été blessée. Le voir s'emporter ainsi, ça le rendait si incroyable et mignon, elle était un peu sous le charme de sa combativité. Elle qui avait cherché à le draguer pour le mettre mal à l'aise, la voilà prise d'intérêt pour le chuunin et il mériterait bien un baiser pour cela. C'était plutôt difficile d'agir avec du charme avec une telle blessure et de lui faire des compliments. Il était sûr que le Kurokami allait peut-être la gronder pour avoir agir si stupidement. La vie n'était pas rose et aucune mission ne présentait le risque zéro. Son attaque, un joli katon contre le tigre, une tête de dragon enfin deux vu que son clone avait réalisé le même jutsu de feu. Le tigre avait pris la fuite après s'être roulé au sol pour éteindre les flammes, crie de rage et de peur, cette bête devait énormément souffrir. Yusei aurait dû l'achever pour qu'il ne souffre plus, mais bon, il semblait préoccuper par autre chose. Oui, cette chose, c'était Yoshie qui était au sol en étant dans un sale état et son ventre tâché de sang. Avait-il peur de ce qu'il pouvait arriver à la kunoichi ? Effectivement, il l'avait qualifié d'amie, non ? Alors comme ça, elle était son amie quoique c'était la première fois qu'ils se voyaient. Yusei, c'est quelqu'un d'honorable et c'était injuste de la part de la Yamanaka d'avoir joué avec lui et ses sentiments. Il avait envoyé son clone en direction du village pour chercher des secours et il fallait faire vite. Merci, c'était ce que pensa Yoyo.

Ils étaient plus que deux, seul à seul, mais bon, la kunoichi aurait préféré être dans un meilleur état physique afin de lui parler. Yoshie se sentait un peu faible et suant un peu à cause de la fièvre qui commençait à monter, c'était grave docteur ? Rien qu'en voyant le visage de son Kurokami, ça devait l'être et elle regretta de l'inquiéter autant pour avoir agir bêtement. Pour éviter d'aggraver la situation, le jeune homme nettoya la blessure afin de lui passer un bandage autour du ventre. Il prenait soin de son amie, Yoshie était touchée par son geste même si elle se sentait fatiguée. Sa voix, il ne voulait pas qu'elle meure et ça donnait de la détermination à la rousse de rester parmi le monde des vivants. La Yamanaka se sentait si faible et stupide, ce n'était pas comme ça qu'elle allait devenir plus forte afin d'affronter Natsumi. Heureuse, elle l'était en voyant que son ami faisait de son mieux pour la soigner. Sa veste servait d'oreiller pour la kunoichi et il attendait plus que les secours. La jeune genin attrapa la main de Yusei et le fixa avec le sourire.

« Je te promets de vivre, après tout...j'ai un rencard avec toi, Yuyu-kun. »

Serrant la main de Yusei, la kunoichi tint le coup pour résister et rester éveiller. Elle lui caressa la main et la Yamanaka se demanda ce que pouvaient bien faire les secours. Le temps allait être long et il fallait trouver un moyen de rester les yeux ouverts, une petite discussion ? Pourquoi pas, ce n'était pas rien et parler, c'était utile. Sa blessure lui faisait effectivement mal et Yusei semblait s'être plutôt bien débrouillé pour soigner les gens. La rousse ne lâcha pas la main du jeune homme, elle voulait sentir la chaleur de sa main contre la sienne et cela la rassura beaucoup. Pendant quelques minutes, le duo discuta un peu de tout, Yoshie lui parla de son passé, son amour pour Natsumi, sa rivale et cousine, son coma lors de l'attaque de nukenin contre Konoha et de tout. Elle ne lui cachait trop rien sauf pour son envie de draguer n'importe qui pour mettre ses parents en colère. Évidemment, elle sortait quelques blagues pour le faire rire et rigoler avec lui. La douleur était toujours là lorsqu'elle riait et elle évitait de trop rire surtout que son compagnon le lui interdît d'en faire trop. Une petite parole avant le moment venue.

« Je suis désolée d'avoir été stupide...J'aurais dû être plus prudente. Yusei, merci de me considérer comme une amie et...pardon...»

Ses yeux se fermèrent petit à petit, la fatigue commençait à prendre le dessus et c'était mauvais signe ou pas, tout dépend en réalité, les véritables étendus de la blessure. Elle avait perdu connaissance malgré l'aide de son ami, mais heureusement, l'unité de secours fit son apparition à ce moment-là et ils décidèrent de la soigner dans l'immédiat en usant d'un ninjutsu médical combiné pour réaliser un soin complet. Cela demanda beaucoup de temps, l'un des Eisei'nin demanda à Yusei de surveiller les environs pour éviter une attaque surprise de la part de bêtes féroces ou de Nukenin voulant en profiter pour tout gêner. Yoshie est entre de bonnes mains, maintenant, qu'allait-il se passer ? Vivre ou mourir ? Comment réagis le Kurokami face à ça ? Personne ne pouvait deviner la suite et en espérant que la kunoichi survive.

« Allez-y, commençons l'opération ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 745
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: La Petite patrouille [PV : Yoshie] Mar 16 Déc 2014 - 14:29

La panique était un peu descendue, je n'avais plus à m'inquiétais dans l'immédiat de la santé de la jeune kunoichi. Mes bandages étaient vraiment primaires, j'avais vraiment honte de voir que je n'étais pas capable de faire aussi bien que Satsuki, même si elle était largement plus douée vu que c'était sa spécialité, mais bon. J'étais là, assis, en train d'attendre le moindre signe des secours afin de soigner les blessures de Yoshie et qu'on puisse en finir avec ce moment stressant comme je les détestais.Je m'en voulais à mort pour plein de trucs : pour ne pas avoir pris le combat avec le tigre au sérieux, dans le seul but d'économiser mon chakra. De ne pas avoir empêché Yoshie de me rejoindre, même si c'était la faute de mon clone, il était moi.Et surtout, de ne pas avoir était assez rapide pour l'empêcher de se blesser, ce qui pourtant, était ce pourquoi j'étais ici. Le poing serré, j'attendais en silence que tout ça se finisse.

Cependant, alors que j'étais perdu dans mes pensées, je sentis quelque chose se glisser sur ma main qui me sortit de ma transe. Il s'agissait de celle de Yoshie, qui était en train de m'observer avec un sourire. Elle me dit qu'elle ne comptait pas y passer tant qu'elle avait son rencard avec moi. Suite à cette phrase, je ne pouvais m'empêcher de soupirer en lui disant d'un ton sarcastique qu'elle ne pouvait vraiment pas penser à autre chose. J'étais content de voir qu'elle ne m'en voulait pas et qu'elle allait bien, ça m'avait retiré toutes ces pensées à la con qui trainaient dans mon crâne. Puis vint alors le moment où mon clone disparu et me transmis ainsi comme quoi l'info était passée.Encore un soupir sorti de ma bouche avant que commença une longue discussion entre moi-même et la jeune demoiselle.

Je lui parlais du fait que je m'étais entraîné avec des parents plutôt tyranniques dans leur éducation. Que c'était surtout mon père qui m'avait appris à me battre, et ma mère qui m'avait appris à quel point le genjutsu pouvait être redoutable et effrayant. Je lui parlais aussi de mes amis, et de comment je les avais rencontrés. Je me remémorai encore ces scènes qui étaient plus que ridicules si on les voyait en tant qu'observateur. Je lui parlais au final de mon ambition, mon nindô, celui de devenir un jour une légende dont l'histoire serait écrite dans plusieurs bouquins et jouées dans plusieurs pièces de théâtre. Ça la faisait rire d'entendre parler de mes rêves de grandeur, ce qui me fit ronchonner non seulement parce que non seulement ça n'aurait fait qu'aggraver ses blessures, mais aussi et surtout parce que comme les autres, j'avais l'impression qu'elle se moquer de moi. Bien sûr, je lui en voulais pas, c'était une réaction commune à laquelle je m'étais habitué.

Vint alors le moment où elle perdit enfin connaissance, après m'avoir lâché une dernière excuse. Je ne comprenais vraiment pas pourquoi elle se sentait obligée de les faire. Je reprenais mon état de panique où je commençais à tourner en rond autour d'elle alors disant des élucubrations incompréhensibles, quand soudain, les médecins arrivèrent. Ils me demandèrent immédiatement d'aller voir les environs afin de pouvoir surveiller si aucun danger n'allait revenir, ce à quoi je m'exécutai. Pendant cette période, j'étais en train de me remémorer tout ce que m'avait dit la rouquine. Elle avait donc dit qu'elle n'était pas consciente de ce qui s'était passé durant la période de la dernière attaque... Ce qui voulait dire qu'elle n'était pas au courant du massacre des Yamanakas. Je n'osais pas l'informer de ce sujet, surtout à ce moment, puisque ça risquait d'aggraver sa situation. Je me demandais par contre de quand et comment lui annoncer ça, et surtout, si c'était vraiment à moi de le faire. J'ai entendu qu'il restait encore des Yamanakas vivants au village, très peu, mais quand même...

Je n'avais pas encore trouvé ma réponse qu'un des Eisen-nin m'annonça que les soins étaient terminés, et qu'il était temps de la ramener à l'hôpital afin de la laisser se reposer, pour des raisons évidentes d'absence de domicile de la jeune fille. Je me rappelai alors qu'elle avait parlé d'un endroit où elle créchait en attendant de rentrer au village, je les informai de cet endroit et leur demandai d'emmener Yoshie pendant que je faisais mon rapport. C'est après quelques instants de négociations qu'ils acceptèrent finalement et que nous nous séparâmes afin d'accomplir nos missions respectives. J'espérais juste qu'à son réveil, la genin puisse résister à un tel traumatisme, et je fuyais mes responsabilités comme un lâche, en me maudissant sur tout le chemin du retour.


I'm here to smoke some cigarettes and explode some bitches...

... And this is my last stroke.

I don't like to hurt people, so please...

Get out of my way !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La Petite patrouille [PV : Yoshie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-