N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Les Dames se retrouvent [PV - Miko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 933
Rang : S

Message(#) Sujet: Les Dames se retrouvent [PV - Miko] Lun 27 Oct 2014 - 22:01

Spoiler:
 

Fermant la porte derrière elle, Meia repense à l’entretien qu’elle vient d’avoir avec Tsumei. Toute cette histoire s’enchaîne un peu trop vite à son goût. Elle qui était il y a peu qu’une simple jônin du village passant inaperçus, la voilà qui va intervenir dans les hautes sphères de son village. Si elle avait sûr que Konoha partirait autant en sucette, elle se serait plus préparé psychologiquement. C’est donc adossé à la porte qu’elle se permet de pousser un profond soupire. Voilà que la fatigue commence aussi à la rattraper ! Une nuit blanche n’était définitivement pas la chose qu’avait besoin la Konohajin…

Pourtant, il est clair qu’elle n’a pas le temps de se reposer. Les affaires sont bien trop urgentes pour être remises à demain. Plus vite elle agira, plus vite tout ceci cessera. Son expression de fatigue fait donc place à un faciès beaucoup plus déterminé et sérieux. La première étape des prochains évènements consiste à retrouver Miko. Elle doit absolument lui expliquer ce qui s’est passé et lui demander son avis. La véritable question est de savoir où est-ce qu’elle se trouve… Mais c’était sans compter sur l’arrivée magistrale d’un Shinobi des nuages venant lui indiquer la position de l’Aburame. Essayant de ne pas se montrer impatiente, elle ne peut s’empêcher d’afficher un air inquiet et surpris quand elle apprend que Miko a été isolé pour sa sécurité suite à un évènement s’étant passé dans le village même. Que s’est-il donc passé depuis que les deux femmes se sont adressé la parole… ?

- Menez-moi jusqu’à elle je vous prie.

C’est sûr ces bonnes paroles qu’elle fonce en suivant son guide du jour. Nul doute qu’avec cette révélation, la Dame n’éprouve plus la moindre fatigue. Une vague d’adrénaline a dû prendre place dans son corps et il serait naïf de penser qu’elle s’en ira de sitôt. Seulement, alors que la rousse est sûre le chemin pour retrouver sa coéquipière, un autre Shinobi de Kumo les interpelle. Légèrement sur les nerfs, Meia ne peut s’empêcher d’être… un peu trop direct.

- Nous n’avons pas le temps de papoter alors je vous prie d’être des plus bref si vous voulez que je vous écoute et que je reste polie.
- Bien… J’ai une lettre de Konoha pour vous, elle semble plutôt urgente.

Une nouvelle vague d’inquiétude. Est-ce que ce monde a décidé de s’autodétruire au même moment ou quoi ? Arrachant purement et simplement la lettre des mains du jeune garçon, elle l’ouvre sans ménagement avant de ressentir un bouffé de chakra s’immiscer dans son esprit. Une technique Yamanaka de verrou psychique. Voyant le nom du destinataire, elle comprend immédiatement qui est à l’origine de ce jutsu. Yamanaka Iji, le jeune manipulateur d’esprit de la Racine. Même si elle-même ne comprend pourquoi, l’inquiétude qui lui prenait les tripes s’est envolé en lisant le nom d’Iji. À tous les coups, il ne s’agit que d’une lettre de la Racine demandant comment se déroule leur séjour et pourquoi il prend autant de temps…

Ou pas. Après avoir lu tout le contenu de la lettre et les choses qui y étaient jointent, le visage de Meia se teint d’une expression de colère. Une colère mélangée à une inquiétude des plus profondes. Elle qui pensait que le village devait bien se porter, voilà qu’elle apprend que là-bas se passe des choses non négligeables. Des évènements mal gérés, mal réalisé. Des décisions regrettables et des actions réprimandables. Konoha est entré dans une période de troubles et les deux Dames n’étaient pas là pour essayer d’arranger les choses ou du moins d’éviter les dégâts. Autant dire que la culpabilité prend aussi une place dans le cœur de la rouquine… sans parler de la dernière phrase d'iji à son attention. Que Natsumi soit revenu n’est pas forcément mauvais signe, mais Oha…

Rangeant la lettre dans sa poche, la Dame prend une petite minute pour respirer, une minute pour encaisser toutes ces nouvelles, une minute de trop peut-être, qui sait. Cependant, une fois cette micro-pause de prise, son esprit d’analyse se remet en marche et sa détermination reprend le dessus. Elle ne doit en aucun cas se laisser submerger par ses émotions si elle veut garder son efficacité et autant dire que c’est ce qu’elle a besoin actuellement. Elle se doit d’être rapide et efficace.

Après environ cinq minutes de course supplémentaires à travers la ville, Meia arrive enfin où Miko se trouve être. Voyant la garde protégeant ce bâtiment, elle se doute bien que cette histoire d’isolement n’est pas anodine. Il s’est passé quelque chose et vu les indices qu’elle a eus, ça ne peut qu’être grave. Quand le garde ouvre la porte, un sentiment de réconfort envahit la rousse. Avec tous ces évènements, revoir un visage familier ne peut que lui faire du bien. Plus que sa pseudo garde du corps, Meia retrouve une amie en qui elle a pleine confiance. Fixant l’Aburame qui ne tarde pas à sortir de ces lieux, elle ne sait quelle expression ou ton adopté. Elle a beau être soulagée, ravi même, la situation est trop grave pour être heureux. Elle adopte donc une neutralité des plus professionnelles en s’adressant à elle. Seulement, il serait idiot de croire qu’elles se parleront à haute voix avec tous ces inconnus aux alentours. Rien de mieux qu’une conversation télépathique pour garder de l’intimité !

Contente de te revoir Miko. Pleins de choses se passent en ce moment même j’ai l’impression… Tiens, lis ça, tu comprendras.

Toujours sans dire un mot à haute voix, Meia donne la lettre d'iji à Miko. Lui laissant le temps de bien lire la lettre et de digérer les informations, la Yamanaka reprend la parole télépathiquement.

Je vais te transmettre mes souvenirs concernant mon entrevu avec Tsumei. J’espère que de ton côté, ce n’a pas été aussi mouvementé que ce qu’on m’a fait comprendre…

Plaçant sa main sur l’épaule de l’Aburame, Meia lui transmet l’intégralité de l’entrevu avec l’ombre par souvenir. Des manières expresses de faire puisqu’elles doivent rentrer au village le plus rapidement possible. Il ne leur reste plus qu’à passer à leur auberge pour récupérer leur affaire et elles prendront immédiatement la route pour Konoha. Une chose est sûre au vu de tous les événements actuels… La Racine va devoir prendre des initiatives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin
Messages : 3427
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Les Dames se retrouvent [PV - Miko] Mar 28 Oct 2014 - 1:51

Allongée sur le dos sur ce qui se voulait être un lit, l’Aburame gardait ses yeux fermés, attentive à tout ce qui l’entourait. Ses capacités sensorielles s’étaient grandement développées au fil des années et c’était malgré elle qu’elle entendait la respiration de l’homme dans la pièce à côté. Seule sa respiration se faisait entendre dans cet espace sous-terrain. Etait-on obligé de la materner ? Si l’un des Furyous se téléportait ici que comptaient-ils faire ? Elle était prise au piège et ce pour sa soi-disant sécurité.

Meia était-elle au courant de sa position ? Qu’est-ce qui la retenait ? Cela faisait maintenant deux jours et à l’occasion de son dernier repas, on lui avait appris que la Yamanaka était en pleine réunion avec le Raikage et ne pouvait être dérangée sous aucune condition … Ordre du Kage lui-même. Que mijotaient-ils ? Au moins le Raikage était enfin arrivé… Si sa pénitence venait à se prolonger, elle tenterait de se frayer un chemin vers la sortie. Se terrer de la sorte n’était pas habituel pour elle et même si jusqu’à maintenant elle avait accepté cette mesure de sécurité pour protéger les habitants de Kumo, elle n’aurait pas la patience de jouer à leur petit jeu.

Se redressant lentement alors qu’elle avait entendu des bruits de pas arriver au loin résonner sur la pierre du complexe militaire, Miko recoiffa une mèche de cheveux qui tombait devant son visage. Ces deux jours lui avaient permis de réfléchir. Elle avait une vague idée de ce qu’elle comptait faire. Mais cela pouvait encore changer. Elle devait s’entretenir avec On’. Tournant son visage vers la voix qui l’appelait, l’Aburame se redressa et le suivit. Enfin.

    Ils prennent la sécurité de leurs invités un peu trop à cœur dans ce village…


Tendant la main pour recevoir la lettre, la Jonin sentit le chakra d’Iji l’imprégner. Que lui voulait-il. Parcourant les quelques lignes, elle plia la lettre et la rangea dans une poche intérieure de sa veste avant de s’adresser à sa collègue.

    Bien ... Mieux vaudrait retourner à l’auberge pour récupérer nos affaires et rentrer si tu en as terminé ici. Je lirai le reste et tu me transmettras tout ça sur le chemin du retour... pour le moment je pense en savoir ... suffisamment.


Le regard dur, l’Aburame se tourna vers l’un des gardes pour lui demander la direction de leur auberge. Il était temps pour elles de rentrer. Il lui restait de nombreuses informations à recueillir d’ici son arrivée à Konoha mais une chose était sûre elle allait continuer à trouver le contenu de celles-ci déplaisant. Meia ne lui avait pas parlé de Daken en tout cas… était-elle au courant ?




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Les Dames se retrouvent [PV - Miko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kumogakure no Satô-