N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 [Lac Simizu] Une nuit de folie ! (Pv : Shôna Freya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taïchou
Messages : 408
Rang : B

Message(#) Sujet: [Lac Simizu] Une nuit de folie ! (Pv : Shôna Freya] Sam 1 Nov 2014 - 17:49

Une belle journée s'était passé enfin c'était surtout pour la météo et non pour ce qui s'était passé pour Akame. Si elle l'avait su que ce jour n'allait pas être des plus agréables, la Seki aurait bien aimé rester chez elle et particulièrement dans son lit. Sans savoir pourquoi, depuis un petit moment, la kunoichi se sentait pas motiver à faire quoi ce soit. D'après sa mère, la brunette semblait être un peu dépressive même si elle ne le montrait pas directement. Pour la première dans la semaine, la genin avait pu sortir du village et même s'en éloigner, mais pour effectuer une mission dans un des petits villages. Daitoshi, un endroit que la brunette connaissait plutôt bien vu qu'elle avait déjà dû y aller et c'était pour rejoindre Miaë Bakushô pour une mission assez dangereuse. Comment l'oublier ? Akame et Miaë avaient affronté un Gekei Ours dans une grotte ainsi qu'à l'extérieur pour l'achever. C'était le premier adversaire assez puissant que la kunoichi avait éliminé et cela, dans un sale état physique. Depuis ce jour, elle faisait de son mieux pour devenir plus forte et apprendre de ses erreurs. Malheureusement, elle ne se sentait pas vraiment d'humeur depuis quelques jours et la brunette ne savait pas exactement pourquoi. Peut-être que c'était que passé et que bientôt, un bon matin, elle sera en forme mentalement pour prendre la vie comme elle vient. À cet instant, elle venait tout juste de finir une mission plutôt longue dans le village Daitoshi et il allait commencer à faire nuit. Afin de souffler un peu, la jeune femme partit alors vers un lac, le lac de Simizu juste à côté de l'endroit où elle venait. La vie n'était pas aussi simple qui n'y paraît et la kunoichi avait justement besoin de se détendre. Un bain de minuit au lac, cela allait peut-être l'aider à y voir plus clair et à se sentir mieux.

Le chemin n'était pas trop long pour y aller, le lac se trouvait juste à droit de Daitoshi et par chance, les villageois n'y allaient pas le soir. Les animaux ne se rendaient pas là-bas, c'était plutôt étrange, mais cela convenait à la brunette qui préfère restait seule. Sa mission l'avait un tant soit peu épuisé, Akame avait dû éloigné des bêtes ou les tuer pour éviter qu'ils reviennent embêter les fermiers et leurs animaux. Une mission solitaire, il n'y avait eu personne pour l'accompagner et les bêtes n'étaient pas pour tous, faciles à vaincre ou à faire fuir. La jeune kunoichi avait eu la chance d'avoir déjà combattit un Gekei, du coup, elle avait déjà un minimum d'expérience dans un combat. Ce n'était pas le seul inconvénient durant la journée, les hommes étaient du genre grossier et certains n'avaient pas été à chercher à la draguer. Heureusement, la plupart du temps, elle était seule et assise au milieu des champs pour surveiller les troupeaux. Aka aurait étripé ses mâles en rut et sans aucune hésitation s'ils avaient poussé un peu trop loin. Ceci dit, sa journée de mission était terminée et elle devait retourner à Kumo, le lendemain pour d'autres aventures. L'endroit était si tranquille, l'eau si claire et il reflétait la lune ainsi que les étoiles, c'était vraiment magnifique. Comment ne pas résister à ce genre de beauté ? La Seki alla alors admirer ce spectacle pendant un petit moment avant de se plonger dedans. Au final, la brune commençait à comprendre pourquoi Osore s'était plongé nu dans le lac Keiryuu enfin peut-être. Il fallait le dire, mais Akame ne connaissait toujours pas les raisons de sa cousine Seki. Enfin, ce n'était pas important pour l'instant et il fallait bien en profiter en espérant que personne arrive au moment qu'elle soit nue. La genin se sentira vraiment embarrassée et elle ne sera pas quoi faire si cela arrive.

Akame soupira et déposa son sac au bord du lac puis se met à hésiter un peu avant de se lancer. « Bon...maintenant que je suis ici autant y aller jusqu'au bout. Je ne vais pas en mourir enfin j'espère et profiter de cette nuit pour me détendre un peu, j'en ai vraiment besoin. J'espère qu'Okasan ne s'inquiète pas trop à mon sujet, la connaissant, elle en est bien capable. Bref, je m'y mets ! »

La Seki se met alors à retirer en premier temps, son katana en le déposant délicatement au sol et après, elle s'occupa de ses protections à ses avant-bras puis sur sa jupe. Le plus lourd étant retiré, la brune s'occupa alors de ses bottes, collants et ensuite de sa jupe. Akame avait toujours eu pour habitude de toujours commencer par le bas lorsqu'elle se déshabille après avoir retiré ses équipements de protection. Elle déboutonna alors tranquillement sa chemise noire après avoir retiré sa cravate rouge et ainsi de suite jusqu'à se retrouver totalement nue devant le lac. Cette situation, ça gênait assez bien la genin qui n'avait pas l'habitude d'être ainsi en pleine nature. Si quelqu'un devait passer à ce moment-là, on la prendrait pour une exhibitionniste comme Osore quand elle la rencontrait pour la première fois. Inutile de penser à ce malaise, ce qui est fait est fait et impossible de faire machine arrière. Akame allait toujours jusqu'au bout de ses actions, même si c'était un peu ridicule. Sans plus attendre, elle infiltra son magnifique corps svelte dans l'eau, une eau fraîche et ça lui donnait un long frisson qui parcourut son corps. Afin de s'adapter à cette fraîcheur, la jeune femme mouilla le haut de son corps et ensuite, elle en profita pour se faire une queue-de-cheval avec ses cheveux. C'était si calme et paisible, Akame s'était trouvé son petit paradis sur Terre et elle n'était pas prête de le quitter tout de suite. La Kumojin s'installa sur le bord du lac et se mit à lever la tête pour contempler le ciel étoilé. Le clair de lune éclaira le lac, une vision des plus magnifiques que pourrait voir tout homme dans ses rêves surtout avec une femme nue en train de s'y baigner. Mentalement, la Seki était calme et détendue, elle se mit à l'aise sans se préoccuper de ce qui se passait autour d'elle. Une respiration et un soupire d'aise en ayant le sourire.

« Magnifique...C'est si bon ! Je viendrais bien souvent ici pour me détendre, un paradis ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 822
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: [Lac Simizu] Une nuit de folie ! (Pv : Shôna Freya] Mar 4 Nov 2014 - 19:28

Un mouvement.

Le lac sembla se mouvoir du moins les flots calmes et doux qui le constituaient s'agitèrent quelque peu près de son extrémité comme si des remous que une soudaine source chaude et des jets avaient surgis de nul part. Des bulles caché par l'obscurité régnante et la nuit remontèrent à la surface à interval régulier comme si quelque chose se mouvait là dessous. Comme si une bête habitait dans ce lac dont les seuls baigneurs étaient des combattants et dont la population locale semblait éviter. Ce lac avait un côté mystique et ce soir ce qui s'y déroulerait le désacraliserait largement pour les mois à venir. Et puis les bulles disparurent à l'instant ou la jeune femme sortant de l'eau s'allongea sur la roche entourant les eaux.

Toute la journée ou du moins depuis son entrée dans les entourages du lac la brune avait été suivit, pas par une présence maléfique ou nuisante mais plus par une entité désirant se rapprocher farouchement de son corps. Ainsi en la suivant elle avait répéré l'endroit ou se rendait celle qui visiblement ne soupçonnait pas le fait qu'on ai décidé de la suivre. Et la créature à l'apparence humaine s'en délectait par avance, passant sa langue sur ses lèvres tandis qu'elle approchait doucement par derrière du lac.

Elle laissa ses vétements sur le bas côté n'y accordant que peu d'importance, non son envie et son objectif était ailleurs. Et d'ailleurs ce dernier semblait enfin décider à rentrer aussi dans le lac. Et celle qui bientôt renverserait les idées que la brune avait sur le réchauffement et la pulsion que ses hormones abritaient préparait son entrée.

Quelque chose de gros, de très gros non pour impressionner mais pour mettre toutes les chances de son côté, ainsi quant enfin la Seki se décida à sortir de l'eau pour profiter de l'ambiance de la nuit de l'autre côté quelque chose se glissa doucement et en serpentant dans l'eau. Elle ne se gêna pas pour y faire comme chez elle, y respirant facilement car l'eau en réalité était sa seconde affinité et cela avait des avantages dans une situation pareil.

Elle nagea et finit sa course jusqu'au bord ou la princesse se reposait sur ses deux pieds. Puis d'un mouvement de doigt elle fit sortir de son lit quelques jets d'eau qui se glissèrent sur la roche, serpentant insidieusement comme des fils et des créatures controlés par un esprit malin. Puis la théorie laissa place à la pratique. Et l'eau alla directement arroser le jardin secret et farouchement gardé de la Seki. D'abord doucement et comme dans un rêve, ne laissant que des impressions et des sensations légères. Puis le rythme s'intensifia et la pression augmenta, creschendo, et la Seki en fut bien la proie. Si dans ses rêves et ses songes elle pensait seulement au fruit sacré et au pêché de chair dans la réalité la créature intensifiait son arrosage du jardin. La pression augmentant dans le liquide qui tracant des sillons revenait et repartait allant jusqu'à arracher un mouvement de main de la Seki.

Et la nymphe sortie de l'eau, la clarté de l'astre de la nuit éclairant bien et volontiers ses formes plus que délicates et douces. Ses hanches se dessinaient clairement alors sa chevelure écarlate et mouillée tombait sur ses épaules, son corps entier encore trempée se mouvait dans une symphonie de légers couinements que la Seki lachait bien difficilement. Puis décidant que la partie en solo de la jeune femme était finit et non sans s'en délecter avec un certain voyeurisme malsain et pervers elle fit un mouvement de son index et la pression fut aussi forte que momentanée, disparaissant et laissant sur sa fin et sortant de sa torpeur et de son rêve la brune affalée et couchée sur la roche.

Alors qu'elle émergeait elle pouvait voir devant elle comme sortie de son rêve une femme idyllique dont les courbes invitaient volontiers à continuer ce petit entracte. L'eau regagna sa place naturel en s'enroulant autour du bras gauche de la rousse et dévoilant désormais les liens qui reliaient ce mystérieux plaisir si soudain à sa créatrice.

Alors que la lune de part sa clarté illuminait et mettait en avant cette femme au bord du lac, entièrement nue et regardant avec insistance la femme. Puis elle entre-ouvrit la bouche et une voix mélodieuse et douce, charmante et sucrée se faisait entendre.

-Il semblerait que mon eau soit un peu coquine ou du moins qu'elle n'obéisse qu'à un vil esprit. Pardonnez moi mes songes et votre entrée ma troublée sous l'eau et j'ai donc décidé de franchir le cap et de revenir sur la terre ferme. J'ose escompter que mon intervention ne vous a en aucun cas déranger?

Le contraire aurait été étonnant, et ces paroles renforçaient l'aspect mythique de cette apparition sortant de nul part. La réaction de la brune déciderait de la suite mais en vérité.

Freya n'avait aucun doute sur la réussite de cette soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taïchou
Messages : 408
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: [Lac Simizu] Une nuit de folie ! (Pv : Shôna Freya] Mar 4 Nov 2014 - 23:46

Après une dure journée avec une mission des plus animés, bêtes sauvages et pervers, Akame avait eu le droit à la totale. Heureusement, il arrive parfois de trouver son paradis et d'y rester pour un long moment, voir la nuit pour oublier sa journée et particulièrement, ses soucis moraux. Un bain de minuit, il n'y avait rien de mieux pour penser à autre chose, se vider la tête et se détendre correctement. La Seki voulait tellement faire disparaître sa petite déprime et c'était le bon endroit pour cela. Il n'y avait personne dans les alentours, aucun bruit et les animaux ne semblaient être absents dans ces lieux. En cette nuit, la jeune femme était toute seule et elle espérait l'être sauf en cas de bonne compagnie. Enfin ceci dit, difficile de trouver ce genre de choses dans un tel endroit si vide de présence. Sentir un peu de vent sur sa peau, nue dans un endroit qu'elle ne connaissait pas et surtout sans sa mère ou une amie. Akame s'était laissé aller sur ce coup-ci et au fil des minutes, ça ne la dérangeait plus trop, au contraire, elle s'y était habituée. Par contre, elle n'allait pas s'attendre à un drôle de phénomènes et une rencontre qui allait changer sa vie de célibataire. Étant au bord du lac, elle ne voyait pas ce qu'il pouvait bien se passer de l'autre côté et c'était plutôt calme. La brune regarda le ciel étoilé et sa lune toute ronde, un magnifique tableau. L'eau si fraîche et bonne, la kunoichi se sentait comme chez elle et prenait ses aisés en mode nudiste. Si sa mère la voyait ainsi, la Red Eye se ferait disputer pour se montrer si insouciante.

Au bord du lac, Akame sentit de l'eau agit bizarre au niveau de son jardin intime et ses joues devenaient petit à petit rouges. Une sensation bizarre et tout nouveau se faisait sentir en elle, les jets d'eau comme des serpents s'infiltrèrent dans son jardin pour l'explorer. Impossible de faire quoi ce soit pour la belle ni même de bouger pour sortir de l'eau, sa voix lâcha un son de plaisir et de merveille. Ce liquide dans son paradis à elle, cela lui faisait tellement bien, si agréable et son chaud se mit à chauffer petit à petit. La Seki était prise comme proie par un plaisir merveilleux, un rêve même si elle ne savait pas ce que cette eau lui procurait réellement. Ses mains se posaient sur ses cuisses et la pression s'intensifia trop d'un coup pour la kunoichi qui lâcha un cri stupéfait pour ce genre de choses. Impossible de ne pas prendre un certain plaisir à le laisser faire, la brune ne pouvait pas glisser sa main pour stopper le liquide de son jardin. Elle s'allongea sur le sol en couinant difficilement ou plutôt ne voulant pas en faire sortir un, de peur de se sentir embarrasser. Ce moment en sentant une chaleur au fond d'elle, une simple envie que ça continue alors qu'elle se forçait à ressentir le contraire. Soudain, les mouvements dans sa partie intime se stoppèrent immédiatement, la laissant sur sa faim et ne cherchèrent pas à comprendre ce mystère. Excitée par quelque chose qu'elle n'en savait rien, c'était bien la première fois que cela lui arriva.

Sorti de ce calvaire, Akame vit une magnifique femme au corps de déesse, nue et mouillé, elle était vraiment magnifique à regarder. Ses courbes, ses formes et sa cheveux, la jeune genin était stupéfaite de rencontrer une femme aussi belle et cela lui donnait une soudaine envie de la dévorer. Une manipulatrice du Suiton, Aka avait compris d'où venait l'eau en elle et la brune se demandait pourquoi elle avait fait cela. L'inconnue s'adressa avec une voix gracieuse et tendre, elle était amusante et la rousse avait su donner le sourire à la Kumojin. L'épéiste se leva avec un peu de difficulté et s'avança vers elle, car bizarrement, le son émettant de la bouche de le beau ninja rappela quelqu'un pour Akame. La même que la Nukenin ayant perdue contre Sanae, sa main se déposa sur la poitrine de la rousse et se mit à sentir les cicatrices, sans aucun doute, c'était la même. Au fond de son coeur, la Seki était heureuse de la savoir vivante et surtout en pleine forme, elle avait eu si peur qu'elle n'ait pas survécu ayant été emmener par Goren. Sous un coup de tête, ses lèvres allèrent s'apposer sur celle de la vagabonde et l'enlaça fortement. La kunoichi était réellement heureuse de la revoir même si c'était dans des conditions plutôt étranges et avec une certaine envie. Son corps dévoilait sous cette lune se blottissant contre celui de la rousse, si doux et agréable au toucher, impossible de s'en séparer. La jeune femme décida de rester contre elle et en oublia même son gêner d'autrefois pour ce genre de contact.

« Déranger, je vois ce que tu veux dire maintenant et je comprends ce qui m'est arrivé. Petite coquine, tu t'amuses bien avec ton eau ? Je suis tellement heureuse de te revoir, dis-moi ton identité ? S'il te plaît ma magnifique déesse rouge ! »

Sa peau, Akame ne pouvait pas s'en lasser et ses mains se mirent à le parcourir dans tous les recoins même les plus intimes, un joli jardin divin qu'avait là Freya. Elle l'entretenait très bien, il n'y avait aucune mauvaise herbe et c'était plutôt lisse, agréable à caresser sans difficulté. Un bouton spécial à appuyer pour faire lâcher un petit son de chez la rousse, il était près du jardin, est-ce un bonus ? En tout cas, c'était plutôt amusant comme jeu et les doigts étaient très utiles pour y jouer. Une sensation étrange se mit à posséder la brune, les lèvres d'Akame allèrent se déposer sur la nuque de cette dernière et les bisous s'enchaînèrent. Les deux atouts de chacune des femmes s'affrontèrent dans un combat de frottement, amusant comme jeu et cela procurait un plaisir tout autre. Le sourire aux lèvres, la Seki se laissa emporter instinctivement et apparemment, ce n'était pas trop déplaisant. Une bonne soirée en perspective et une nuit très agitée s'annoncèrent pour les deux femmes près du lac. Une bonne compagnie difficile à trouver ici ? La jeune kunoichi s'était finalement trompée sur ce sujet-là et alors, autant en profiter un maximum avant que tout s'arrête brusquement avec un regret à la fin.

« Dis-moi, tu pourrais rester toute la nuit en ma compagnie ? Je me suis fort attachée à toi et autant s'amuser entre filles, non ? Surtout qu'on est très bien partie, j'aimerais connaître d'autre tour venant de toi, ma jolie rouquine ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 822
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: [Lac Simizu] Une nuit de folie ! (Pv : Shôna Freya] Mer 5 Nov 2014 - 18:55

Surprise.

Oui c'était assez étonnant que la réaction de la jeune femme aille dans le sens et l'envie de la rousse. C'était d'ailleurs non seulement étonnant mais surprenant de part le fait que la rouquine n'avait pas hésité à s'immiscer dans l'intimité la plus farouchement défendu de la Seki. Mais visiblement non contente de rester sur sa faim elle bondit littéralement sur la rousse la faisant reculer d'un pas et mettant en hausse son inquiétude. Car elle croyait à ce moment être la plus vicieuse et perverse, hors elle découvrait après seulement quelques secondes et une tirade un courage et des pulsions semblables à ce qu'elle ressentait en la personne la brune qui ne se génait pas pour intensifier le rythme qu'avait introduit la balafrée.

Et alors que sa complice touchait vigoureusement ses blessures la rousse eut une grimace de dégout et de haine. Un triste et haineux tableau se dessina sur son visage, elle regarda les cieux aussi sombre que l'avait été les derniers souvenirs de son affrontement contre cette peste qu'avait été son adversaire. Mais Freya était elle le concédait mauvaise perdante et si l'adolescente avait eu son actuel niveau nul doute que son état en aurait été encore plus affligé et marqué. Elle avait la chance d'avoir survécu pour ne pas commettre deux fois la même bétise. Du moins c'est ce que sa conscience et son entourage s'évertuait à répêter tandis que dans une ignorance total la sabreur ne visait qu'un objectif et la réussite de ce dernier:La mort de la peste. Son affront serait uniquement vengé lorsqu'elle périrait de ses mains, la blessure et la marque à vie qu'avait désormais la rousse elle ne disparaitrait pas de sitôt et ne cesserait de tourmenter les pensées de la rousse.

Mais elle oubliait son adoratrice qui semblait lui vouer un culte sans apparente raison si ce n'est l'amour pur et simple. La passion avait visiblement elle aussi embrassée l'esprit de la brune qui ne cessait de toucher à divers endroit et sans repis le corps de la rousse pendant que celle ci de glace concentrait son attention ailleurs. Cette nuit la détendrait et lui permettrait de continuer à vivre et surtout d'oublier les tourments et la rudesse de ce monde alors après tout autant se laisser faire. C'était bien la première fois qu'une étrangère l'enlaçait d'aussi vive mouvement.

Elle ne put réprimer un léger son indiquant la surprise et la délicatesse employé par la brune pour commencer à détendre son ainée. Elle sentit son corps se réchauffer alors que l'ambiance augmentait également en intensité. Puis une fois les enfantillages de la brune finit et les baisers déposés ce fut la sabreur qui passa à la vitesse supérieur.

Elle apposa sa main sur la nuque de la brune et la rapprocha sauvagement de sa bouche alors que sa main restante s'incrustait sur sa poitrine. Si elle aimait être dorlotée et aimée la rouquine restait la dominante et ne voulait en aucun cas donner une impression de relâchement. Puis elle tourna le corps de la Seki et d'un basculement de son bassin fit glisser sa jambe entre celles de la brune tandis qu'elle inspectait du regard le corps de la jeune femme. Elle ne semblait pas avoir subit les combats et les efforts de la vie, une favorisée et la rousse avait comme idée de la changer fondamentalement et radicalement. Manipuler les sentiments naissant d'autrui était un art dans lequel la rousse était passé maitre et même si elle n'excellait pas elle avait ses propres techniques et réussite.

La suite fut plus bestiale et en un rien de temps la brune se retrouva au sol tandis que la rousse passait ses jambes entre les siennes afin de rapprocher leurs fusion et la passion qui les entourait. Elle passa sa langue emplit d'une impulsion électrique sur le ventre de la jeune femme provoquant chatouillement et sons plus qu'indicateurs du bien fait qu'avait entreprit la rousse. Enfin elle alla conclure son geste par une descente dans l'intimité la plus sacrée de la jeune femme toujours chargé de ces micros décharges influant sur le désir et les hormones internes de la Seki.

Elle allait transcendée celle ci et la faire devenir pulsions et désirs, instincts et envie. Et elle prendrait un plaisir fou à la voir se débattre et raler quand elle refuserait ses calins et tentatives de conforts.

Elle remonta ensuite rapidement vers le cou de la brune en y apposant et y déposant des baisers emplit d'une folie et d'une hystérie charnelle. Ses mains retrouvèrent succéssivement l'entre jambe de la Seki tandis que l'autre continuait à malaxer son poitrail. Nul doute que le résultat sera brulant et ardent, sans doute également violent et sauvage.

Elles allaient faire devenir de ce lac une véritable source d'eau chaude pour les touristes si la nuit continuait d'être aussi toride.

La rousse lacha entre deux bisoux les indications demandés par la jeune Kumojin.

-Freya, et je vais t'apprendre comment on faisait dans mon village et chez moi petite sainte. Après cette nuit tu ne seras qu'une succube se déchirant en mon absence. Tu vas être addicte et même ton entourage n'y pourra rien, car comme tous les maux les plus répandus l'amour est incurable.

Et la folle avança vers la reine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Lac Simizu] Une nuit de folie ! (Pv : Shôna Freya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kaminari no Kuni-