N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Plein Nord, vous me trouverez | PV Yuuki Setsuna / Kumojin | [V.Portuaire Mozuku] [FINIS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1335
Rang : S

Message(#) Sujet: Plein Nord, vous me trouverez | PV Yuuki Setsuna / Kumojin | [V.Portuaire Mozuku] [FINIS] Ven 7 Nov 2014 - 20:22


Faites attention que rien ne vous file sous le nez...

La libération de Kumo devait d'abords passer par ses membres, et je n'avais que peu de temps. Je n'étais pas dupe, si j'avais accueilli avec tant de violence les Kumojin, je ne devais pas m'attendre à être accueilli autrement. C'est pourquoi j'avais prévu le coup bien avant d'entrer dans le Pays de la Foudre...

Du haut de mon aigle mort-vivant, je survolais l'immensité de la presqu'île. J'arrivais bientôt à une ville portuaire. Je pouvais m'en douter... Les Hautes-sphères avaient probablement, à l'heure d'aujourd'hui, que le nom de "Sabakyô Seitô" à la bouche, probablement suivi par : il faut l'arrêter. Pitoyable... Ce n'était pas ça qui m'empêcherait de procédé à la libération de Kumo, et d'accomplir mon objectif...

Je voyais la ville portuaire. Mon oiseau survola la ville, tandis que je sautais de son dos. J'arrivais dans une large foule, venant de nulle part... Les Gens s'écartèrent. Je n'avais aucun signe distinctif d'appartenance, et jusqu'à preuve du contraire, mon apparence devait être inconnue dans des contrés aussi isolée... Je pouvais très bien libérer une maladie mortelle et partir, mais j'étais venu ici pacifiquement. Je devais délivrer un message et partir... C'était à moi de ne montrer aucun signe d'hostilité apparente...

Mais par ou commencer ? Peut-être par prévenir les sacrifices inutiles. Mais à quoi bon ? Peut-être que c'est justement la foule qui permettrait aux Kumojin de tenir leurs Ninjutsu en laisse. Oui, les civils autour de moi, femme et enfant, me permettrai de tenir en laisse pendant un certain temps les Kumojin en question qui se placeraient en travers de ma route.

Marchant en direction du port des arrivants, je regardais un Homme bien particulier. Autour de lui régnait une aura hostile et puissante. Assez puissante pour que je prenne ça au sérieux... Marchant au rythme de la foule, je m'avançais juste à côté de lui, avant de lui dire...

    « Au vu de cette aura émanant de toi, je doute que tu sois un Kumojin... Pas vrai ? »


Je tournais le regard en sa direction, le fixant intensément... Peut-être que j'allais pouvoir assister à quelque chose d'intéressant...


Dernière édition par Sabakyô Seitô le Sam 8 Nov 2014 - 18:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1098
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Plein Nord, vous me trouverez | PV Yuuki Setsuna / Kumojin | [V.Portuaire Mozuku] [FINIS] Sam 8 Nov 2014 - 4:28

Ville portuaire Mozuku. Là-bas, un informateur attendait patiemment notre protagoniste. Ce dernier a parcouru les recoins du pays de la foudre en quelques jours, contactant les différents réseaux de renseignements souterrains et plusieurs groupes mafieux dans le but d’apprendre les réalités les plus sombres de ce monde. Néanmoins, les jours avançaient et on lui répétait sans cesse les mêmes choses, seulement en utilisant des propos différents. À croire que ce qui l’intéresse est classifié comme information confidentielle de rang S ou supérieur : un secret d’État en autre, comme il l’avait dit à Samui Kakeshuou. Cet informateur était son dernier espoir. S’il ne lui apprend rien d’intéressant, alors il oubliera le monde civil et entamera son second plan d’action.

Il arriva dans ce village marin et rencontra à l’écart l’homme qui l’attendait. Comme anticipé, l’homme ne lui apprit rien de bon et ne possédait aucune piste sur ce que cherche exactement le Yuuki. Le pays de la foudre est grand. Cependant, en matière d’information, c’est une période de sècheresse. La moisson n’est guère satisfaisante. Les deux personnages se séparèrent, chacun empruntant un chemin différent pour éviter la détection. Tant qu’à l’Épéiste Obscur, il s’immergea dans la foulée et emprunta le chemin de la forêt d’un pas décidé. Il n’avait désormais plus rien à faire ici.

Un chakra attira toutefois son attention. Bien qu’il n’y ait guère porté son regard bicolore vers les cieux, il gardait à l’œil cette énergie circulant dans la voûte céleste. L’individu regagna le niveau de la terre et se permit de s’approcher du jeune homme à la cicatrice écarlate. Un homme. Un seul, unique. Un niveau approximatif du sien. Au sein de cette mêlée, il eut le culot de s’approcher de la chimère sans prendre de précaution. Setsuna, bien droit et faisant preuve d’un calme olympien, marchait toujours à la même vitesse. La question de son interlocuteur est suspecte, ce qui le laissa croire qu’il ne voulait être repéré par des Kumojins. Autrement, qu’il soit de Kaminari no Kuni autre, cela a-t-il une véritable importance ? En outre, l’Homoncule n’appréciait pas spécialement qu’un inconnu viole son espace privé. En guise de réponse, il laissa court libre sa soif de sang et accorda au brun quelques mots en guise d’avertissement.

  • Garde tes distances.


Toujours sans poser sur lui ses prunelles de braise et de glace, il poursuivit son chemin, laissant derrière lui un Nukenin ébranlé, ou peut-être prudent, qui sait ? Quoi qu’il en soit, cette simple action accomplie son objectif. Cet homme ne l’intéresse nullement et il l’a bel et bien fait comprendre. La chimère lui accorde déjà le mérite d’être observé par son sixième sens au cas où et c’est amplement suffisant.

Son attention riva tout de même, peu après cet acte, vers deux sources d’énergie qui s’approchaient à toute vitesse sur sa localisation. Il reconnut l’une d’entre elles : celle de l’As, le leader de la grande famille des manipulateurs de papier. Venait-il avec un camarade dans le but de l’arrêter ? Si oui, pour quelle raison ? Non, il n’avait rien fait. Depuis son réveil, il n’avait rien fait qui puisse attirer l’attention sur lui. Le duo de Kumojins venait donc pour quelqu’un d’autre, venant tout juste de pénétrer les terres de la foudre… Soit l’individu venu du ciel, arrivé sur le dos d’un volatile mort-vivant. Et s’ils sont dans une telle hâte, alors le pire scénario peut se produire.

Setsuna arrêta sa marche brusquement et laissa son chakra exploser ainsi que sa soif de sang. Son manteau de jais fouettait l'air avec violence. La populace, effrayée, s’éloignait du Chef des Épéistes dans un brouhaha abyssal, se mettant à l’abri sans comprendre véritablement ce qui se passait. La vie d’autrui n’est guère importante pour lui. Cela empêche tout obstacle de gêner. Alors qu’il ne restait plus dans la rue que le nécromancien et le sabreur, ce dernier tourna son corps de quatre-vingt-dix degré vers la gauche et tourna sa tête encapuchonnée vers son interlocuteur. Il apposa sur lui ses profondes prunelles vermillon et de safre, un regard vide d’émotion. Son opposant devait certainement se poser la question s’il venait de flatter la bête dans le mauvais sens du poil, à moins d’être senseur. Le Stigmate lui adressa tout simplement quelques mots, en référence à sa question précédente. Son ton froid retentit dans ses tympans, lui provoquant certainement un frisson.

  • Tu as de la compagnie.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin de Kumo et Chef Hakushi
Messages : 751
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Plein Nord, vous me trouverez | PV Yuuki Setsuna / Kumojin | [V.Portuaire Mozuku] [FINIS] Sam 8 Nov 2014 - 10:20

Sur le dos de mon faucon je suivais à bonne distance le volatile mort vivant qui se trouvait plusieurs centaines devant moi. Je ne pouvais le voir précisément mais mon faucon possédant une vue cent fois plus perçante et précise que la mienne le distinguait parfaitement, et le suivait à bonne distance. On pouvait dire que j'avais eu de la chance, le repérer ainsi dans les airs. Cela fait, j'avais invoqué dans l'instant mon faucon que j'avais enfourché pour prendre en chasse l'homme. Car je savais bien qui c'était, l'alerte avait été donnée comme quoi plusieurs signatures de chakra appartenant à Sabakyô Seitô avaient été repérées dans le pays. Ne possédant pas de capacités exceptionnelles pour repérer le chakra des autres je ne pouvais me fier qu'à mes yeux, et ceux-ci m'avaient bien servis pour le repérer dans les airs. Je l'avait suivis sur plusieurs kilomètres déjà et il semblait se diriger vers la côte, et plus précisément vers Mozuku, une ville portuaire située tout au nord. Je n'avais bien sur pas pris le temps d'amener des renforts avec moi, mais il fallait bien que quelqu'un se rende dans ce coin paumé.

Je le vis alors sauter de son oiseau pour atterrir en plein centre ville, on peut dire que ce mac avait le sens de la mise en scène ce qui me fit sourire machinalement. Quelques minutes plus tard, je me trouvais moi aussi au dessus de la ville et je constatais que toute la populace semblait fuir les lieux. Sans attendre plus donc, je sautais de mon propre faucon et j'atterrissais à quelques mètres du Sabakyô. Époussetant légèrement ma chemise blanche suite à cet atterrissage j'analysais la situation. L'homme recherché par deux grandes nations se trouvait devant moi, et à quelques mètres de moi j'haussais un sourcil en reconnaissant le sabreur. Que faisait donc Setsuna dans le coin ? Et surtout comme devais-je agir si d'autres Kumojin apparaissaient, il fallait surement jouer la carte de l'ignorance et donc faire semblant de ne pas se connaître. J'échangeais un rapide regard avec l'homme aux deux sabres en espérant qu'il soit sur la même longueur d'onde que moi. Comme si de rien n'était j'allumais silencieusement une cigarette, aspirais une bouffe de fumée puis plongeais mon regard de faucon en direction du traître au Pays du Feu.

"Non mais sérieusement, t'as des problèmes mentaux ou quoi ? Il te suffisait pas de trahir ta nation et de te faire un nombre incalculable d'ennemis. Fallait absolument que tu viennes faire chier chez nous ! C'est quoi ton problème ? Tu veux vraiment précipiter ta mort ou quoi ?"

J'avais lâché ces quelques mots de manière presque joviale et amusante pour détendre un peu l'atmosphère, mais le contenu était très sérieux. Mon visage se fit alors inexpressif et je pris la parole plus fort avec une neutralité totalement maîtrisée.

"Je me nomme Mihawk, responsable actuel du clan Hakushi. Paraît que t'es recherché et qu'il y a une bonne prime si on te capture, je t'avoue que Kumo réserve une bonne prime sur ta tête, et je te parle pas de Konoha. J'suis pas spécialement ici pour faire le lèche cul aux autorités mais tu pourrais remplir mon porte monnaie. Alors on fait quoi ?"

Délibérément j'avais ignoré le sabreur. Il savait que je jouais ma place au sein de Kumo et si on me voyait échanger des amitiés avec un ex-Kirijin ça ne ferait qu'empirer ma situation actuelle. Il le savait et je lui faisait donc confiance, surtout que nous étions amenés à nous revoir dans le futur, de cela j'en étais sur. Je reportais alors mon attention sur la prime ambulante, puis sortais mon paquet de cartes à jouer. S'il ne connaissait pas mes méthodes de combat, le Sabakyô allait bientôt le découvrir.

"Du coup on va faire ça proprement. Sabakyô Seitô, quelle est la raison de ta venue ici ?"

Le regard sérieux, je ne rigolais point. J'étais prêt à dégainer mes cartes en un instant.

J'espérais juste que personne de Kumo vienne tout casser, marre des lèches bottes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Général du Satoru
Messages : 760
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Plein Nord, vous me trouverez | PV Yuuki Setsuna / Kumojin | [V.Portuaire Mozuku] [FINIS] Sam 8 Nov 2014 - 15:35


Tout avait été méticuleusement préparé à Kumo. Cela faisait déjà plusieurs jours que le dénommé Sabakyo Seito fut repéré sur les terres de Kaminari no Kuni. Nous n’attendions que le moment où il agirait. Plusieurs escouades devaient intercepter les différents corps de cet homme. Quant à moi, je me trouvais être celui affecté à celui qui volait. Comme pour préparer le terrain, j’avais décidé de me dissimuler dans la foule en cachant mon visage et mon chakra dans une petite foule au sein de la ville portuaire. Le hic pour l’esprit démoniaque de l’ancien konohajin était que les civils se trouvaient ne pas être ce qu’il croit lorsqu’il fit son apparition. Les civils étaient soit des illusions, soit des clones de différents ninjas présents en ce lieu qui cachaient également leur chakra.

Le Sabakyo décida d’intercepter un homme dont son visage me disait quelque chose mais je n’avais aucun nom pour le moment. En tout cas, cet homme était puissant et agit d’une manière surprenante, il fit exploser son chakra de manière à imposer sa présence ce qui eu le résultat escompté. Les civils, les faux et les vrais partirent de la zone et les ninjas camouflés dans la foule qui se dispersait à distance raisonnable firent tout de même une sorte de périmètre de sécurité. Quant à moi, je me trouvais toujours non loin de ma cible. Cependant, c’est un jonin de Kumo que je connaissais bien qui se présenta à nous et qui fit son apparition depuis les airs lui aussi. Il parlait en direction du Sabakyo. Je marchais de telle façon à ce que l’on me distingue de la foule, l’un des trois seuls à être resté dans la zone plus ou moins risqué. Me décapuchonnant et rendant mon chakra sa pleine sensation, je fixais le Sabakyo d’un air énervé mais avec des mots plus calme que mon visage l’aurait laissé croire.


    Je crains que ta campagne s’arrête là Sabakyo Seito. Ton bouclier que tu affectionnes tant n’est plus et nous avons assez de ninjas présent pour t’arrêter. On c’est rencontré une multitude de fois et tu dois te douter que maintenant que tu as déserté konoha et commis des crimes horrible sur des civils au temple de Kyubi, je ne peux te laisser partir. A toi de voir si tu préfères que ce soit en vie ou mort.


C’est ainsi que mon entrée en jeux fut faite. L’homme inconnu nous avait facilité la tâche et n’avait pas compromit notre couverture. Quant à l’homme faucon, je ne souhaitais pas m’attarder sur ses paroles. Après tout, il était comme ça et il avait ses raisons que la raison même ne saurait expliquer. J’étais tout de même confiant en la fidélité pour son village et malgré tout, pour les indications et le fait que l’homme en face de nous se trouve être un ennemi important pour Kumo et pour l’alliance Konoha-Kumo.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1335
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Plein Nord, vous me trouverez | PV Yuuki Setsuna / Kumojin | [V.Portuaire Mozuku] [FINIS] Sam 8 Nov 2014 - 18:01

Il avait fait exploser son aura afin de faire fuir les civils... Sans même le savoir, il avait déjoué mon plan d'infection de la ville en cas d'attaque. Et j'étais simplement venu ici pour ça. Il était temps d'effectuer une rétractation directe... Mais avant, il fallait que je dévoile la vérité aux autres. Seki Hasaki et un certain Mihawk. Il était étrange de voir qu'il était totalement à l'opposé du Seki.

C'était quelqu'un de suffisamment intelligent pour comprendre qu'il fallait passer au-dessus de tout ça. En vérité, quelqu'un de très intéressant... Je le fixais, écoutant attentivement ses paroles. Je me doutais que j'avais une prime importante sur ma tête à Kumo et à Konoha, mais voir une intervention de cette envergure était relativement imprévisible. À croire qu'il n'avait que ça à faire... Vives l'engagement contre les Furyou.

    « Je crains que tu ne te trompes, Seki Hasaki. Tu penses que les crimes au temple de Kyûbi étaient pour mon pur plaisir ? C'est être imbécile. Au lieu de te préoccuper des autres, préoccupe-toi de ton village. Faire deux choses à la fois est impossible pour ta petite tête. Et ne me compare pas à toi, mon village n'était en rien mon bouclier... C'était l'inverse. »


Je soupirai, tandis que je sentais une bonne partie de mon chakra disparaître soudainement. Un cadavre avait était attaqué... Celui qui avait rencontré Karasu Tsumei. Il avait donc fait le choix de l'orgueil.

    « Et voilà. Encore une fois, ton Maître à privilégié son orgueil à la raison. Il a pris la décision d'infecter son pays d'une maladie mortelle pour avoir une chance de m'attraper. Alors que j'étais venu en paix, vous n'avez écouté que votre colère. Vous n'avez rien compris, rien appris. Et mon châtiment va s'abattre sur vous. Je poserai bien ta tête sur une pique, mais pas encore. Je vais attendre le moment propice, Seki Hasaki. Et sache que tu le sentiras... Mais chaque chose en son temps, et actuellement, c'est le temps des Furyou. »


Je reposais mon regard sur Mihawk...

    « J'aurai bien discuté avec toi, tu sembles moins aveuglé que cet imbécile de conseiller. Je connais ton nom... Si tu me cherches, fais le savoir. Je viendrai à ta rencontre et je t'apporterai les réponses que tu cherches... Ce que vous devez savoir, c'est qu'en faisant ce choix, vous avez perdu. »


Un sceau du Hiraishin, bien lointain, s'activa. En un instant, j'avais disparu, tandis que mon oiseau disparut lui aussi. Il ne restait plus rien de moi là-bas... Il était temps de rejoindre les autres et de mettre mon plan en marche. Il avait fait l'erreur de choisir ma capture à la discussion...

Etat & Explication:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Plein Nord, vous me trouverez | PV Yuuki Setsuna / Kumojin | [V.Portuaire Mozuku] [FINIS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kaminari no Kuni-