N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Il existe une alternative... |PV Yamanaka Hiro & Jisetsu Ozaï / Kumojin| [Lac Issui]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1335
Rang : S

Message(#) Sujet: Il existe une alternative... |PV Yamanaka Hiro & Jisetsu Ozaï / Kumojin| [Lac Issui] Ven 7 Nov 2014 - 20:22


Ce sera à vous de payer le prix du sang...

Il était le dernier des 4. Il avait une mission différente des autres... Lui, il devait prévenir. Prévenir ses semblables du danger que représentaient la foudre et son village. Oui, un danger pour la liberté du monde. Mais un danger que le Shôraizen allait réellement réduire à néant. La machine était lancée, et même si l'instigateur du projet mourait, l'idée de liberté persisterait. Le projet continuerait jusqu'à aboutir. Et à l'aboutissement de celui-ci, l'idée de la puissance des 4 grandes Nations intouchables seraient définitivement renversé. En ce point, les Furyou étaient utiles.

Mais pas seulement. Les Furyou n'étaient plus des Hommes, mais des Demi-Dieu. Et l'effet de faiblesses des Puissances Shinobi seraient trop peu importante pour réellement créer le choc escompté. Non, il fallait que ce soit un Homme qui réduise toute cette spéculation à l'état de cendre. Et ces Hommes seraient ceux du Shôraizen. Quoi qu'il arrive...

Volant sur son oiseau de mort, le cadavre observait les alentours du Lac Issui. C'est là que son regard se porta sur deux personnes... Même de là, il pouvait distinctement voir le sang coulant, qu'ils essayaient désespérément de conserver. Ils essayaient d'échapper aux autorités de la foudre ? Même de là, il pouvait distinctement voir le sang coulant, qu'ils essayaient désespérément de conserver. Mais il y avait un indice important dans cette scène : il n'allait pas en direction du village caché de Kumo. Au contraire...

S'avançant vers eux, il sauta de son oiseau dès qu'il fut à proximité. Amortissant sa chute avec un coussin de flamme, il était désormais devant les deux Ninja. Relevant la tête, il prit le temps de les observer... Ils étaient blessés... Et ce n'était pas des petites blessures... Elles étaient graves. En un coup d'œil, le cadavre pouvaient voir qu'ils avaient besoin de soin. Soin qu'il apporterait seulement sous certaines conditions...

    « Ce sont des Kumojin qui vous ont fait ça ? À croire que ce village souhaite détruire les acteurs de la liberté. »


Laissant une petite pause pour avoir une réponse, il conclut avec un simple...

    « Quels sont vos noms, Shinobi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Membre du Kyomu
Messages : 466
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Il existe une alternative... |PV Yamanaka Hiro & Jisetsu Ozaï / Kumojin| [Lac Issui] Ven 7 Nov 2014 - 21:54

On l’avait fait. On s’en était sorti ! Ozaï et moi étions vivants ! J’y croyais à peine. On avait défait l’As de Kumo. J’en avais payé le prix fort cependant, j’étais au bord de l’inconscience. Enfin, j’avais encore un morceau du pieu de Mihawk dans le ventre, qui était désormais recouvert de sang. J’avais perdu des litres du liquide rougeâtre, via mes plaies. Il était d’ailleurs étonnant que je sois encore conscient, bien que je sentais mon esprit vascillait par moment. J’avais tenté de marcher, péniblement, mais j’en était clairement incapable, même avec l’appui de mon équipier. J’étais dans un sale état…

« Eh vieux frère… T’as vu on l’a fait… On leur a collé une branlée aux deux… »


Maladroitement, je détendais l’atmosphère. Mais après tout, c’était une fierté, un bel acte à rajouter à notre CV. Néanmoins, nous n’étions pas totalement sortis d’affaire. Nous étions toujours au pays de la foudre et notre fuite était lente, le Jisetsu me portait et lui-même était blessé. Rien de bon en somme, sachant qu’à tout moment, une équipe de Kumo pouvait venir nous cueuillir. Il fallait faire vite, mais non n’en avions pas la capacité. J’enrageais de l’intérieur… On s’arrêtait quelques secondes, Ozaï me posait à terre, je commençais à perdre conscience. Il m’adossa à un arbre, tandis que je commençais à tourner de l’oeil. J’avais perdu trop de sang… Mon temps était compté, je le craignais… J’eu une pensée pour Mihawk, était-il dans le même état ? Son alliée à sûrement pu l’aider à rentrer, et à recevoir des soins dans son village. La victoire dont j’étais si fier ne valait rien si je crevais là, comme un chien, sans l’emporter avec moi dans la tombe… La colère me maintenait à peu près conscient. Je m’adressais à mon ami, essouflé.

« Putin… Me dis pas que je vais crever là… On a d’autres choses à faire… »


Je flirtais avec la mort, et cette sensation était… indescriptible. La peur se mélangeait à l’adrénaline, tout en me vidant de mes forces. Je palissais, j’avais l’allure d’un cadavre. C’était donc réellement la fin ? Non, je ne pouvais pas… Puis, le trou. Je tombais, vidé de mon esprit. Mon souffle était faiblard et une flaque de sang recouvrait le sol près de moi. Je n’en avais plus pour longtemps.

Alors que j’étais inconscient, un homme arriva. Je n’entendais rien, je ne voyais rien. C’était peut-être un kumojin… De toutes façons, ce n’était plus de mon ressort, vu mon état...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 303
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Il existe une alternative... |PV Yamanaka Hiro & Jisetsu Ozaï / Kumojin| [Lac Issui] Sam 8 Nov 2014 - 16:59

Je courrais à perte haleine avec mon colis sur les mains. Le seul ami que j’avais en ce monde. Il était là, baignant mes mains de son précieux sang, le mêlant au mien. Je risquais de le perdre à tout moment, même si ce salaud trouvait le moyen d’ironiser sur le récent combat qui nous avait obligés à nous mettre dans pareille situation. Il pouvait se vanter. Nous avions scalpé un shinobi démesurément plus puissant que nous. Sans que ce dernier n’ait eu l’occasion de nous démontrer sa pleine puissance, nous savions, rien qu’à voir son aisance à parer nos coups, rien qu’à voir sa vitesse de déplacement hors du commun, que nous ne boxions pas dans la même catégorie. Et là où notre adversaire avait combattu le pied sur le frein, probablement titillé par la possibilité que nous étions réellement les konohajins que nous prétendions être, nous, nous avions joué notre va-tout. Notre carte maîtresse. Un coup de folie décidé par ce frère que je portais dans mes bras.

*Petit fou va !*

_ Accroche toi vieux frère ! Nous ne sommes plus très loin du prochain village, j’en remarque la fumée tout près.

Peut-être que ces propos, combinés à notre récente victoire et à la petite poussée d’adrénaline qui avait suivi, permettraient à Hiro de s’accrocher à la parcelle de souffle de vie lui restant. Une espérance, un vœu… Vœu quasiment obstrué par une lancinante douleur à la cuisse droite qui m’obligeait à stopper ma course. Je n’avais pas crié, une grimace avait suffi. A vrai dire, quelque chose semblait s’être déchiré à l’intérieur de ma cuisse. Une très grande douleur. Je pouvais poursuivre encore un peu, me surpasser… Nous autres adeptes du taïjutsu étions habitués à ce type d’efforts. Mais poursuivre plus loin me mènerait tôt ou tard à la rupture. Nous étions mal en points tous deux.

Hiro adossé à un tronc d’arbre, je tentais rapidement de me faire un pansement bien serré avec une partie de ma tunique que je venais de déchirer. Puis, je tentais de reprendre mon acolyte dans mes bras lorsqu’un quidam sorti de nulle part en tombant du ciel.

_ Faîtes chier !

Un juron sorti malgré moi. J’étais déjà bien diminué. Et même si après rapide coup d’œil je n’avais aucune certitude qu’il s’agissait d’un kumojin, par manque de bandeau ninja, sa présence me faisait foncièrement chier parce qu’il risquait de me faire perdre un temps précieux. Un regard de haut en bas. En cas de combat, il n’y avait pas à dire, on se serait fait laminer en moins de deux. Il restait donc à négocier rapidement, à nous rendre au besoin.

_ Fusaaki et Atsu Ly… écoute, je ne sais pas qui tu es, mais j’ai comme qui dirait une urgence tu vois ?

Je lui montrais, en me tournant vers Hiro, mon ami dont il avait forcément remarqué la détestable situation. Je n’étais moi-même pas en excellente forme, c’est le moins qu’on puisse dire. Je venais d'avoir une pensée. Pas mon genre mais bon. Ce gars sorti de nulle part pouvait m’être utile après tout. Il n’avait pas l’air d’être kumojin, et ses propos laissaient à entendre qu’il n’était pas très ami avec eux. De là à nous traiter d’acteurs de la liberté Hiro et moi… Il m’aurait fait éclater de dire dans d’autres circonstances.

_ Ecoute, si tu veux m’être utile, aide moi à transporter mon ami sur ton volatile, il nous faut trouver un médecin, peut être au village là bas.

Je lui indiquais la direction. Sans chercher à attendre sa réponse, je reprenais dans mes bras Hiro. Je n’avais pas de temps à perdre. J’étais dans l’urgence, j’étais mal, fatigué, harassé. Je n’étais pas dans les dispositions de papoter. Mon interlocuteur devait comprendre. Après, par expérience, j’étais conscient que plus personne ne faisait dans le social. S’il m’aidait il attendrait en retour quelque chose.

*Pourvu qu’il ne soit pas trop bâtard*

Puis même s'il l'étais, je ferais cette distance jusqu'au prochain village à pied. Pas de temps à perdre, pas besoin de risquer qu'une escouade kumojin nous tombe dessus.

Précisions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1335
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Il existe une alternative... |PV Yamanaka Hiro & Jisetsu Ozaï / Kumojin| [Lac Issui] Lun 10 Nov 2014 - 17:26

Je regardais les deux petits protagonistes. Ils étaient mal en point, et ils avaient besoin de soin d'urgence... Que devais-je faire ? J'avais une mission. Ce lac, je devais l'infecter si besoin, et je ne pouvais partir. À vol d'oiseau, ils auraient pu survivre à un voyage jusqu'à Yu no Kuni... Mais il fallait organiser tout ça, et vite s'ils voulaient avoir une chance. Mais avant, il fallait mettre les choses aux clairs...

Déjà, il avait pris un certain temps pour me révéler leurs prénoms. Mais ce qui me fit tilt, ce ne fut pas ce petit détail sans importance, mais plus la légère hésitation à la fin de la phrase. Ce petit temps de latence, très infime mais perceptible... Ils étaient assez intelligents pour ne pas révéler leurs identités en territoire ennemi. Oui... Cela pouvait devenir intéressant pour le Shôraizen. C'était la première impression qu'il me donne, en tout cas.

    « Très bien. Je vais vous sauvez la vie, mais à ma manière. »


Je sentis soudainement mon chakra baisser. Un des cadavres était rentré en combat, activant son sceau et nous affaiblissant tous par la même occasion. Nous n'avions plus le temps, et je dois dire que ce fut plus court que prévu. Récupérant un Kunaï, je vis le Nukenin le plus en état se mettre en position de défense.

    « Calme-toi. Si je voulais te tuer, tu serais déjà mort. »


Lançant le Kunaï au sol, ce dernier s'illumina et brilla avec intensité. En moins d'une demi-seconde, une autre copie de moi-même se fit voir à l'emplacement du Kunaï. Sauf que celui-ci était l'original... Le vrai Seitô, en chair et en os vivant, non-animé par cette technique. Nous avions le même esprit, nous étions tous interconnecté. Le corps principal observa pendant un court instant les Nukenin, ce qui semblait être une éternité.

    « Cet oiseau vous mènera à un endroit sûr, vous n'avez pas de temps à perdre, et moi non plus. Là-bas, on vous prendra en charge. Là-bas, on vous demandera qui vous êtes, dites simplement que « La pluie s'est abattue sur la foudre, il est temps.» à un certain Hiriko. Dépêchez-vous, des Kumojin seront bientôt là. »


Tandis que les deux Nukenin s'activaient pour partir en direction de Yu no Kuni, L'original récupéra le Kunaï, avant de s'avancer vers le lac. Sans perdre un instant, il se trancha la main... Son sang, infecté par nombre de virus mortels, s'investit dans l'eau pure. Et au vu de la vitesse de propagation, il ne fallait plus attendre longtemps avant que tout cet endroit se retrouve contaminé. Le plan d'affaiblissement de la foudre et de son village caché était en marche. Enfin, il se retourna vers moi... D'un seul regard, nous nous sommes compris. J'étais un cadavre, et j'avais la surveillance de cet endroit le temps que toutes les maladies fassent leurs nids.

Dans un éclair, il disparut. Le Sabakyô originel faisait probablement le tour de tous les cadavres... Il aurait pu les activer, mais cela aurait était trop coûteux, et il serait hors-jeu. C'était le danger et la limite de cette technique... Plus il y avait de cadavre activé, plus le chakra dépensé était grand pour l'utilisateur. Son coup de bluff n'avait pas totalement marché, mais il devait mettre son plan à exécution. Afin de punir les Nuages de leurs insolences.

Il fallait désormais attendre... Tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Il existe une alternative... |PV Yamanaka Hiro & Jisetsu Ozaï / Kumojin| [Lac Issui]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kaminari no Kuni-