N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 ¤ Mémoire Convalescente ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
avatar
Informations
Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 2006
Rang : SSS

Message(#) Sujet: ¤ Mémoire Convalescente ~ Sam 8 Nov 2014 - 19:48

Je rentrais chez moi, fatigué et titubant encore sous le coup de l'opération, avec sans doute un visage à faire peur. Chez moi... Non, ce n'était pas réellement chez moi, bien sûr. On parlait là des baraquements du Buki, la section combattante du Shûkai, un entassement de lits et de commodités collectives bien entretenues mais qui ne pouvaient en aucun cas constituer un foyer. J'avais eu un foyer, autrefois... Juché sur une plaine, en périphérie de la ville de Kyuuden à Kaminari. L'image était aussi claire que du cristal. Et pourtant elle m'échappait, encore et encore, à mesure que je descendais les marches qui faisaient la jonction entre le palais et les niveaux inférieurs. Je déambulais, tel un zombi doué de conscience, incapable de mettre de l'ordre dans ce foutoir qui avait à présent élu domicile dans ma tête. Les choses étaient plus simples avant... Quand je ne savais rien, quand je pouvais me contenter d'imaginer, de dessiner mentalement une scène ou un événement. Mais c'était trop tard, bien trop tard pour pouvoir revenir en arrière.

J'entrai mollement dans le bâtiment, négligeant de saluer mes collègues et camarades de chambrée, et me dirigeai directement vers les stocks de fourniture. Je cherchai, pressé, comme si tout pouvait m'échapper d'un instant à l'autre, retournant des piles de compresses et de matériels en tout genre à la recherche de cet objet insignifiant. Je le trouvai enfin, sobre, sans artifice particulier, parfait. Un simple calepin à couverture rigide et le stylo qui l'accompagnait. De quoi coucher sur le papier tout ce qui me traverserait la tête pendant cette convalescence qui s'annonçait, et c’était peu dire, difficile au mieux. Soulagé, je rejetai un coup d’œil à la liste que m'avait faite Yuki un peu plus tôt, identifiant les composés comme je le pouvais et gardant leur nom en mémoire. Je me dirigeai alors vers une autre série d'étagère, me rattrapant de justesse à un arceau métallique alors que mes jambes et ma tête semblaient me lâcher de concert. Allez, encore un effort non de dieu...

J'attrapai les flacons de comprimés à la volée, ne me souciant qu'à moitié de savoir si il s'agissait des bons ou non. Tel le mort-vivant que j'étais, je fonçai alors en marche rapide vers ma couchette pour m'y laisser choir comme un débris ramené par les courants. Ma tête me faisait mal, plus mal que tout à l'heure. Des sifflements ne cessaient de me parcourir les tympans, de passage, comme des touristes indésirables. Mais ce n'était pas ce qui m'inquiétait le plus. Je croyais par moment entendre de vrais cris, sursautant presque entre deux tremblements en tirant ma maigre couette jusqu'à moi, des flacons à demi ouvert encore dans les mains. Là où ils n'étaient d'aucune utilité. Face à cette évidente débilité, je me hâtai comme si ma vie en dépendait d'engloutir sans me faire prier une demi-douzaine de comprimés différents, laissant par la même occasions les flacons tomber sur le sol ou se perdre dans mes draps.

Il n'était même pas encore le soir, et pourtant une profonde fatigue me gagna, en plus de celle que j'éprouvais déjà. Les effets des médicaments ? Probablement... Et ce n'était.... vraiment pas plus mal...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 2006
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: ¤ Mémoire Convalescente ~ Lun 10 Nov 2014 - 9:12

Au milieu de la nuit, je me réveillai avec la bouche sèche et avec un goût âpre au fond de la gorge. Mes yeux collaient, se déchirant presque lorsque je tentai de les ouvrir pour n'observer que le néant noir de la chambrée du Buki. J'étais mal, toujours aussi mal, mais les choses avaient l'air de se tasser dans ma saleté de caboche... Les idées, les souvenirs, tout reprenait peu à peu une place dans le calme et dans la plus grande sérénité. Ou presque. Mais à peine avais-je repris conscience que ma peur viscérale de voir tout cela s'envoler prit le pas sur toute autre chose. Je sortis donc du baraquement, bien mieux loti au niveau de mes appuis et à présent capable de marcher droit sans éprouver de vertiges, emportant avec moi mon carnet et son stylo en laissant en plan les boîtes de comprimés qui, pour certaines, étaient négligemment restées sur le sol, en vrac. Au moins, je saurais où les retrouver...

Me retrouvant dehors, dans l'air frais de la nuit, je me dégotai sans tarder un petit coin tranquille, un muret en haut duquel j'allai m'asseoir pour m'y installer et écrire ce qui m'avait et ce qui allait me traverser l'esprit. J'écrivis donc en vrac sur les péripéties que j'avais partagé avec Yuki, notre enfermement respectif dans les geôles de Kumo où elle, malgré son âge, avait connu des tortures ignobles que l'on s'était refusé à m'administrer à moi, le criminel. Dans la foulée, je décrivis sur ces pages vierges l'incroyable imbroglio au milieu duquel je m'étais retrouvé : d'abord destiné à la potence, j'avais en effet été intercepté par l'Homme masqué, cet énigmatique et ancien Kazekage qui avait voulu m'inclure dans ses plans d'éradication du système shinobi. De ce dont je pouvais me souvenir, nous nous étions entendu sur cet objectif funeste et avions décidé de collaborer... Et pourtant cette porte m'avais toujours été laissée ouverte. Cette échappatoire vers la rédemption, offerte par le Raikage Karasu Tsumei dans ce message passé en douce. Kumo avait bien failli m'éliminer, et cela à de nombreuses reprises... Historiquement je l'avais, il fallait le dire, bien cherché.

Un souvenir me revint alors en mémoire, cet affrontement contre Zennosuke sur l'île de Nami, sur laquelle j'avais pris le contrôle d'un trafic tout à fait douteux pour tenter de déstabiliser le Pays de l'Eau. Autrefois un compatriote, le Seki m'avait alors forcé à battre en retraite face à la puissance de ses illusions. Je l'avais revu, bien des mois plus tard, sur un quai de l'archipel... Tant de destins croisés et de haine envers moi... Cela en devenait presque un jeu de piste à la fois grisant et dégoûtant. Au rang des fréquentations douteuses que j'avais pu avoir, je pus également rajouter un certain Goren, un expert en sceaux tout comme moi qui maîtrisait également le Kinton, comme Asuka... Une brute avec ses idéaux à lui, et dont j'avais pu sentir le chakra chez Yusuke... Yusuke... L'ancien amour de Yuki. Il était venu me trouver, en pleine forêt, avec lui aussi la ferme intention de me compter dans ses rangs. Mais qu'avaient-ils tous à vouloir m'embrigader, à la fin ! Plus je couchais mes souvenirs sur le papier, et plus j'avais l'impression d'avoir été la mauvaise star d'une école, à la fois populaire et haï par certains.

Mais alors que je continuais à faire le tour de ces images mentales, de ces rencontres et de tous ces guerriers que j'avais pu croiser dans ma vie, une noire évidence vint me frapper de plein fouet. Je me souvins, d'une traite une seule, des idéaux que je défendais et de pour qui je me battais en réalité. Mon stylo s'arrêta d'écrire, mon regard se figea dans le vide et je restai là, immobile. Au fond de moi, un sombre grouillement, silencieux et assassin, me provoqua une nausée amère, comme si j'allais pourrir tout à coup de l'intérieur. Je n'avais pas été qu'un simple criminel, non. Ce que j'avais recherché, c'était l'anéantissement pur et simple de ce monde. Et ce n'était pas moi le maillon le plus élevé de la chaîne.

Jashin


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

¤ Mémoire Convalescente ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Roche :: Iwagakure no Satô :: Quartiers Résidentiels-