N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 The human arrogance ( L'AS )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1086
Rang : S

Message(#) Sujet: The human arrogance ( L'AS ) Dim 9 Nov 2014 - 16:43

Spoiler:
 

Cela faisait très exactement trois jours que notre jeune protagoniste avait envoyé sa dernière lettre à son compagnon fauconnier. L’As devait déjà très certainement l’attendre au point de rendez-vous qu’il avait convenu, c’est à dire la pointe Est du lac Simizu, à l’opposé Est de Daitoshi, un petit village situé près de ce lac. Pô n’avait pas voulu qu’ils se rencontrent au sein d’un village, car il ignorait tout des propos que voulaient lui tenir Mihawk et il ne voulait aucun oreille indiscrète, et surtout pas une oreille de la foudre qui pourrait avoir des répercussions sur son ami et allié fauconnier. Pendant quelques jours, il avait voyagé sans cesse, passant de Hî no kuni jusqu’à Shimo no kuni où il avait fait la rencontre de Yusuke, puis ensuite jusqu’à Kaminari où il s’était arrêté une première fois dans les marécages avant de rejoindre Senun où il avait fait une rencontre inattendue avant de rejoindre avec hâte le lac Simizu où devait déjà l’attendre l’AS.

Alors que la nuit tombait, notre jeune polymorphe se dirigeait tout en dissimulant son chakra à l’aide de ses capacités de sensorialités et son apparence avec sa veste noire capuchonnée, vers le point de rendez-vous. Pô voulait se faire le plus discret possible afin de ne pas attirer l’attention, il lui était même arrivé depuis son entrée au pays de la foudre de se dissimuler sous le sol pour progresser dans l’obscurité, pour passer sous une foule ou même sous le lac où pas mal de personnes travaillaient déjà leurs cultures. Il avait aussi pris la précaution de faire un détour vers l’Est de Kaminari, pour ne pas s’approcher du temple d’Hachibi. Il était donc passé par l’Est d’Enrai, un autre petit village.

Mais il approchait désormais du point de rencontre, effectuant quelques mudras pour faire tomber une bruine presque imperceptible pour des non senseurs. Cependant, au lieu de la faire tomber sur le pays tout entier comme il avait l’habitude de le faire, il le fit seulement sur une zone précise, tout le lac ainsi que quelques kilomètres autour, prévoyant une arrivée non soupçonné de manipulateurs de l’Onkyôton qui pouvait augmenter la puissance des échos provoqués par un simple murmure. L’endroit était protégé par quelques arbres, mais rien de bien comparable avec la forêt de Hi Gakure. En arrivant, Pô effectua un saut bond pour se retrouver sur la branche d’un arbre, en face de l’As.

« Je suis ravi de te voir mon ami, comme promis dans ma dernière lettre, je suis là au rendez-vous, trois jours plus tard. Alors ne perdons pas de temps, raconte moi absolument tout ce qui te tracasse. »

Je marquais une courte pause tout en sautant de la branche de mon arbre pour atterrir délicatement sur le sol. Je m’approchais de mon compagnon avant de lui serrer amicalement l’avant bras, comme j’avais l’habitude de le faire aux personnes qui dépassaient pour moi la simple relation de collègue. Autant dire qu’ils étaient donc très très peu. Je dissimulais alors la signature de mon chakra avec un autre jutsu tout en restant aux aguets contre la moindre irruption au sein de la zone sur laquelle s’étendait mes jutsus de repérage.

« Et surtout, dis moi ce que tu sais sur ce Raikage et sur les précédents. Puis d’où vient la plaie qui ronge Kumo ? C’est cet homme ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin de Kumo et Chef Hakushi
Messages : 751
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: The human arrogance ( L'AS ) Ven 28 Nov 2014 - 3:04

Enfin, j'allais pouvoir revoir l'homme que je considérais comme un ami. Une seule rencontre avait suffit, un seul combat à vrai dire. Un affrontement que j'avais perdu et le serpent m'avait laissé la vie sauve. Qui aurait pu dire que plus tard, cet homme deviendrait ce qui se rapproche le plus d'un ami ? Une amitié qui s'est vu être forgée par une relation épistolaire de plusieurs moi, dans lesquelles je pouvais me décharger de mes quelques soucis. Dans sa dernière lettre, Pô m'avait donné rendez-vous au lac Simizu, un endroit que je connaissais peu. L'heure approchant je décidais donc de m'y rendre le plus rapidement possible.

Tranquillement j'allumais une cigarette et sortais de mon bureau de chef de clan en pleine nuit, comme si de rien n'était. Si je voulais être crédible autant faire des choses banales que tout le monde comprendrait. J'avais donc pris le soin d'enlever mon manteau signifiant mon statut au sein du village pour le remplacer par les habits significatifs et reconnaissables de l'As. Ainsi, quiconque me verrai sortir ne penserait qu'une chose, l'As est parti jouer toute la nuit. Je souriais légèrement à cette pensée alors que je franchissais les portes pour me retrouver à l'extérieur. Je fis quelques pas histoire de me mettre hors de vue du village puis invoquais mon faucon noir, haut comme un homme. Il était le plus rapide de sa lignée et il me rendait beaucoup plus faciles les voyages que j'avais à faire. Je montais donc sur son dos, et il prit son envol avec quelques battements d'ailes puissants.

Peu après être arrivé sur place je sentais une légère bruine s'installer. Pô était donc arrivé, j'affichais un sourire discret alors que je le vis apparaître, semblant plus puissant que lors de notre première rencontre ? Ses talents de senseurs l'aidait-il à voir que j'avais moi même évolué à un niveau plus qu'intéressant ? Je serrais la main amicale de l'homme qui me la tendait, le faucon géant derrière moi poussa un léger roucoulement signifiant qu'il acceptait aussi la présence de Pô, tant mieux me disais-je. Manquerait plus que mes faucons n'aiment pas mes amis... J'écoutais donc les propos et les questionnements du Gekei tandis que j'allumais une nouvelle cigarette. Aspirant une bonne bouffée de fumée, je réfléchissais en même temps aux mots que j'allais employer.

"Le plaisir est mien ! Je dois avouer que c'est étrange de nous voir ainsi après tant de temps ! Beaucoup de choses ont changé ! J'ai l'impression d'être le plus vieux de mon village !"

Je lâchais cette petite remarque se voulant amusante histoire de détendre l'atmosphère, mais aussi histoire de mettre le ton. Nous étions tout deux des hommes ayant vécu beaucoup de choses. La nouvelle génération n'avait pas conscience de cela, elle pensait tout savoir.

"C'est difficile de répondre à ta question à vrai dire. C'est un ensemble de choses qui me font douter. Je suis revenu à Kumo dans le but de reprendre ma vie passée, de regagner la confiance du village et de l'aider à prospérer tout en réglant ce problème de Furyou. Mais certaines choses me paraissent bizarres à vrai dire. J'ai du mal à cerner les agissements du Raïkage, je le sais intelligent, mais j'ai l'impression qu'il a du mal à savoir quoi faire depuis quelques temps."

Je reprenais une bonne aspiration de fumée avant de reprendre.

"Je t'ai parlé dans une de mes lettres de ce garçon emprisonné. Je peux te dire d'ors et déjà qu'il est de mon côté."

Mon regard devint plus sérieux et plus perçant.

"J'agis et j'agirai toujours pour Kumo. Mais mon statut d'ancien déserteur m'empêche de faire beaucoup de choses, je n'ai plus la même crédibilité qu'avant, et j'ai peur que mon jugement soit obscurcit par cela."

En un instant ma mine devint plus sombre, plus mélancolique.

"Pour te dire la vérité mon ami, je ne sais plus ou aller ni comment...."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

The human arrogance ( L'AS )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kaminari no Kuni-