N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Groupe #3 Sud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1405
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Groupe #3 Sud Lun 10 Nov 2014 - 3:12

L'ILE INCONNUE
CHRONIQUE #2

CONTEXTE
    Un duo atypique qui s'approchaient de là, tout semblait calme. Si les nuages étaient prédominants, ils s’estompèrent au fur et à mesure que les shinobis arrivèrent, mais ils ne s’attendaient probablement pas à un tel spectacle.
    Les côtes sont formées de crevasses et de pics aux tailles aussi plurielles qu’effrayantes. Ici, il n’y a pas de sable, simplement de la terre et de la roche ainsi qu’un spectacle des plus horribles à regarder : des membres arrachés, des cadavres décharnés et parfois des ossements. L’animosité et la dangerosité de l’île sont clairement démontrées même sans avoir à poser le pied sur ces côtes. Mais derrière, tout est encore flou même s’il semble y avoir un petit bois.
    En s’enfonçant dans le bois, l’hypothèse sur la taille de ce dernier se précise : en une minute à peine c’est un tout nouveau décor qui se dessine sous les yeux des shinobis.
    Des chemins rocailleux mais plutôt plats qui mènent vers un mur de chakra aussi impressionnant qu’opaque. Si tout semble calme, des sortes de triangles sont dessinés voire creusés sur le sol, et tous convergent vers le mur, pourtant éloigné de plusieurs centaines de mètres. Si le paysage n’a rien d’effrayant, certains membres ensanglantés viennent indiquer aux shinobis que cette île porte bien son nom…

    Un cri dans le ciel et un oiseau qui s'écrase, un fluide de noir semblant vouloir s'en prendre à son plumage. Ce dernier se débat comme s'il protégeait quelque chose... Non quelqu'un. Le fluide le suit lui en quittant le corps d'un homme, ce dernier se sent lourd, cassé, impossible de dire ce qu'il s'est passé, où il est. Déboussolé...

    -"Debout."

    Lui murmure une voix, pas d'autre choix que d'obéir...

DANGER
    Ø L'Ile Inconnue est peuplée de zones inconnues et est extrêmement dangereuse.
    Ø Ne vous attendez pas à des épreuves/adversaires faciles, bien au contraire vos chances d'arriver au centre de l'île sont très minces.
    Ø En visitant cette île, votre personnage courra de grands dangers : il pourra y être blessé voire même y mourir si vous ne faites pas attention.

RÈGLES
    Ø Respectez l'ordre de post, et privilégiez ce RP pour ne pas le faire traîner.
    Ø Vous avez 36h pour poster lorsque c'est votre tour. Si vous ne le faites pas, le Maître du Jeu viendra poster pour vous laisser une seule et unique fois 12h supplémentaires. Si vous n'avez toujours pas posté, vous serez exclu du groupe.
    Ø Chaque personnage a droit à un seul délai de 24h s'il le demande dans le Bureau de SNH.
    Ø Le premier tour est un tour d'introduction, vous devez décrire tout ce qu'il s'est passé jusqu'à maintenant. Pas de technique donc.
    Ø Si combat il y a, résumez toutes vos actions et vos techniques (ainsi que leur rang et leur cible) à la fin de votre RP, avec la balise spoiler ou hide.
    Ø N'hésitez pas à utiliser les Principes de combat, le Guide de Combat et l'Indicateur de Chakra pour vous aider en cas de combat.

ORDRE DE POST
    Hakushi Mihawk
    Gekei Pô
    Monjara Shinji
    Narrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin de Kumo et Chef Hakushi
Messages : 751
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Groupe #3 Sud Lun 10 Nov 2014 - 3:57

Sur le dos du faucon, je ne pensais qu'à une seule chose. Partir le plus loin possible de mes précédents coéquipiers pour trouver ce que cachait cette île. Qu'avait-elle donc de si spécial ? J'avais le sentiment que ce que j'allais trouver était lié à ma quête contre les Furyou. Et c'était triste mais mes confrères de Kumo avaient fait leur travail puisqu'il m'avaient permis de pénétrer le dôme sans encombres, ou du moins jusqu'à ce que la créature de chakra de Seki me laisse tomber afin que je me démerde seul. Mais cela avait été le moment parfait pour déguerpir, ils avaient fait en sorte de retrouver leur précieuses genin membres de leur clan respectif. Mais je n'avais que faire de cela, j'avais juste fait en sorte de profiter de notre avancer pour sauver un maximum mon chakra afin de continuer encore plus loin vers le centre de l'île. Et c'est ce que je faisais à l'instant présent, le roi des faucons en personne me menait vers là ou j'aurais des réponses à mes questions.

Mais évidemment, tout n'allait pas se passer comme prévu. Ça aurait été beaucoup trop simple voyons. Mais ce que je voyais en face de moi me terrifiait. Des colonnes de flammes sortaient littéralement du sol et le ciel commençait à s'assombrir. Le faucon stoppa alors net sa course, mais mes pensées touchèrent son esprit et je comprenais qu'il s'était arrêté car il semblait sentir un malaise puissant en moi. Il ne semblait pas voir ce que j'avais en face de moi. La fin du monde. Tout sembla alors s'assombrir, un voile prit la place du paysage. Vainement, j'essayais de tourner la tête pour voir autour de moi, mais je vis rien. Tout n'était plus qu'obscurité. Mes membres étaient lourds, trop lourds, impossible de les bouger. Je me sentais alors glisser, les plumes du volatile ne retenait en rien ma chute. je sentais l'air fouetter mon visage, mais impossible mettre une image sur ma position. Mon corps s'entrechoqua alors avec quelque chose, comme si on m'avait rattrapé au vol, mais je ne pouvais définir exactement la position dans laquelle j'étais, ni même penser à quoique ce soit. Je ne pouvais rien faire ... Et soudain, un murmure, une voix qui semblait m'être adressée qui rentrait dans ma tête directement. Elle m'était pourtant familière mais impossible d'y répondre, je préférais dormir, oublier...

Spoiler:
 

Au dessus du corps, le roi des faucons, aussi géant et majestueux soit il, ne pouvait malheureusement rien faire. Il n'avait pu que stopper la chute du manipulateur de papier alors qu'il avait glissé de son dos. Et malgré ses tentatives, ils n'arrivait pas à pénétrer l'esprit de son ami, il n'arrivait pas à le réveiller, il n'arrivait pas à le sauver. Il vit alors une sorte de fluide noir se répandre petit à petit sur l'ensemble du corps de l'homme, celui-ci semblait vouloir en prendre possession, comme il l'avait fait surement avec la jeune femme que le faucon avait vu plus tôt. Il l'avait rendu folle à lier. Le regard du faucon changea du tout au tout, il était ampli de colère reflétant son impuissance face à ce cas particulier, il ne pouvait sauver son ami. Il poussa un cri strident de rage qui se fit entendre à des lieux à la ronde. Non, il n'allait pas abandonner comme ça, il allait trouver de l'aide et surtout éloigner le manipulateur de papier du dôme, car il était possible que le sort tire une partie de sa puissance de celui-ci. Il s'envole donc sans perdre de temps après avoir enfoui l'homme dans ses plumes. Puis, après quelques battements d'ailes le faucon traversait des distance immenses dans la première direction qui lui était venue, le sud.

Après un vol éreintant, le volatile apercevait enfin ce qu'il croyait pouvoir l'aider. Deux hommes semblant se diriger vers le dôme qu'il venait de quitter. Pour annoncer son arrivée l'animal poussa un cri strident d'une puissance toujours aussi énorme, il ne vit alors pas l'arbre qu'il percutait violemment pour aller s'écraser quelques dizaines de mètres des deux inconnus. Il laissa alors tomber son ami à terre alors que le fluide semblait quitter son corps pour s'en prendre à lui, il savait donc parfaitement ce qu'il devait faire. Il s'éloigna quelque peu puis à l'aide de quelques battements d'ailes il créa un puissant courant d'air ce qui eu pour effet de faire s'envoler la matière noire dans les cieux dans la direction opposée, il en était enfin débarrassé et pouvait enfin reporter son attention sur Mihawk. En effet, celui-ci ouvrait enfin les yeux. Par voie mentale, il décide donc de l'encourager.

*Debout petit homme, ton heure n'est pas encore venue...*

Tout était encore un peu flou, mais mes yeux commençaient déjà s'habituer. A mes côtés je distinguais parfaitement la forme immense du faucon qui semblait veiller sur moi, que s'était t'il donc passé ? Le sol était différent, la fin du monde n'avait pas eu lieu et j'étais toujours envie. Dans un endroit inconnu, mais en vie ! Portant mon regard un peu plus loin je distinguais deux silhouettes mais il m'était impossible de mettre des noms dessus, ma vue me faisait encore un peu défaut. Ma main se porta machinalement dans ma poche à la recherche de quelque chose de bien particulier, mais impossible de le trouver. une poussée de rage me fit alors réagir au quart de tour.

"Mais où sont mes clopes bordel?!!"

Comment pouvais-je voir ou savoir que ce fameux paquet de clopes se trouvait justement entre les deux inconnus et moi. Comment la situation pouvait donc évoluer en pire ? Plus de clopes...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1086
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Groupe #3 Sud Mar 11 Nov 2014 - 15:05

Notre jeune protagoniste polymorphe aux cheveux blonds et aux pupilles glacées avait récemment entendu parlé d’une île, une île inconnue, dont personne n’avait jamais entendue parler, qui était arrivée soudainement, sans que personne ne comprenne pourquoi. Immédiatement, le polymorphe soupçonna un agissement des Furyous, ces êtres ignobles responsables de la disparition du village caché de la brume, c’était la raison pour laquelle il avait décidé de s’y rendre. Mais il n’était pas fou, il savait parfaitement qu’il ne pourrait y aller seul sans risquer de perdre la vie, et Michiki étant bien trop prit par des affaires plus urgentes, il avait décidé d’y aller avec un autre compagnon, un homme en qui Soroshiya, l’ancien Raikage avait confiance, un membre du célèbre, mais sordide clan de Kumo, les Monjara. Cet homme se nommait donc Monjara Shinji et il l’avait rencontré sur Yuki no kuni alors en compagnie de Soroshiya, l’homme s’était montré très intéressant et avait accepté une alliance alors qu’ils s’étaient tous revus au sein des terres de Kaminari.

Mais soit, les deux hommes venaient tout juste d’arriver sur l’île, guider par Pô et ses fameuses techniques de sensorialités. Lorsque les deux compères arrivèrent sur l’île, le spectacle qu’ils virent était plus que ragoutant, donnant envie de vomir, voulant immédiatement quitter cet endroit de malheur où ils venaient de se poser. Tout dans le décor de cette île était dangereux et hostile, les côtés étaient infestées de pics pouvant empaler des hommes alors qu’en s’enfonçant, les deux purent voir des os calcinés, des membres arrachés, du sang à perte de vue, un spectacle de guerre et de mort, comme celui que notre blondinet avait déjà pu observer au sein de Kiri no kuni, si ce n’est pas encore plus horrible en ces lieux. Une odeur de mort et de sang planait sur les environs alors que Pô regardait le Monjara avec une certaine inquiétude. Il gardait toujours son sang froid, mais tout cela ne présageait rien de bon, mais il fallait tout de même y aller, s’enfoncer toujours plus loin dans la pénombre pour y voir un spectacle toujours plus effrayant, toujours moins attrayant, faisant froid dans le dos et glaçant le sang dans leurs veines.

Plus loin, alors que les deux hommes s’enfoncèrent dans des bois, ils virent soudainement une sorte de mur de chakra au loin, opaque et semblant très résistant. Pourquoi ? Par qui ? Comment ? Autant de questions qui vinrent immédiatement dans l’esprit de notre protagoniste principal alors qu’il avançait sans bruit en direction de ce mur. Au sol, d’étranges triangles étaient marqués sur celui-ci, convergeant tous vers ce mur de chakra, aussi étrange que cela puisse paraître. Mais à cet instant, soudainement, alors que les deux hommes pensaient que plus rien ne pouvait les surprendre, ils entendirent un aigu, strident, bouleversant le calme actuel. Pô souleva immédiatement ses yeux en direction de l’auteur de ce cri, et il vit un oiseau, majestueux, un aigle descendre en piqué en direction du sol. Mais le plus choquant, était la personne à qui appartenait cet aigle, car oui, Pô l’avait déjà vu, un aigle qui appartenait à l’As, au fauconnier. La créature s’écrasa violement sur le sol après s’être violement débattu contre on ne sait quoi. D’un signe de la tête, Pô demanda à Shinji de le suivre en direction de l’oiseau et de son invocateur.

En arrivant sur les lieux du crash, Pô vit cette fois-ci sans surprise la fauconnier, son ami qui se trouvait sur le sol, déboussolé alors que le grand aigle était à ses côtés, semblant lui aussi mal en point. Cherchant ses clopes, le blond approcha et ramassa le paquet qui se trouvait entre lui et l’As avant d’en tirer une et de la donner dans la main de l’homme qui ne semblait pas encore avoir atterri de cette chute aussi violente qu’impressionnante. Pô prit alors immédiatement la parole :

« Je ne pensais pas te revoir ici mon ami.. dit-il en essayant de le redresser sur ses jambes. Je suis venu avec Shinji afin d’en savoir plus sur cette île, mais je vois que tu nous as devancé. Tu sembles mal en point, il y a eu des affrontements ? Fais moi un briefing de tout ce que tu as pu voir et de toutes les personnes présentes actuellement sur cette île. Tu vas continuer avec nous, tu seras plus en sécurité que seul. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 2072
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Groupe #3 Sud Mar 11 Nov 2014 - 22:57

Vous savez, la plupart des gens n'auraient pas le cran d'aller sur un territoire inconnu où l'on sait pertinemment que le danger est omniprésent. Je ne savais pas vraiment si moi-même, j'avais ce qu'il fallait pour pénétrer cet endroit lugubre où la mort faisait partie entière du décor. Avant même de poser le pied-à-terre, on pouvait contempler les côtes de cette macabre île. Des crevasses envahissaient ces bordures qui avaient une taille difforme et effrayante. Le bateau où j'étais débarqua finalement, non pas sur du sable, mais sur de la terre. Oubliez le sable blanc et les cocotiers, ici, terre noire avec son supplément de terreur. Cependant, ce n'était pas le spectacle le plus terrifiant. En effet, des membres, des cadavres, du sang et tous ces joyeux détails venaient pimenter cette scène macabre. Il suffisait de fouler les terres de cette île pour comprendre l'ambiance de celle-ci. Temps de compatriotes et d'ennemis sont mort pour tenter de percer le secret de cette mystérieuse contré.

Bien entendu, pour faire cela, je n'étais pas seul. Déjà, je n'aurai sûrement pas eu l'idée de m'aventurer ainsi. C'était mon récent allié Gekei Pô qui m'avait proposé de l'accompagner afin de découvrir ce que renfermait ce bout de terre. Mon coéquipier, que j'avais rencontré au côté de l'ancien Raikage, Bakusho Soroshiya, était venu à ma rencontre et nous avions beaucoup discuté de ce qu'il se passait dans ce bas monde. Il m'avait ensuite invité à une réunion assez secrète avec quelques grands noms de Kumo ainsi que d'autre tête connue de ce monde. L'échange avait été fructueux et nous étions de nouveau réunis. Grâce à notre ami commun, nous pouvions tous deux, nous faire confiance sans vraiment savoir qui nous étions. Je ne connaissais que très peu de choses sur ce mystérieux individu qui allait être mon compagnon de bataille.

Pour le coup, mon allié ouvrait la marche afin de nous guider au travers de cette île grâce à ses talents en sensorialité. Pô me regardait souvent avec un air un peu inquiet. C'était compréhensible vu le spectacle qui se déroulait sur nos yeux. Tant de désolation venait attaquer mes yeux. Un crâne roulait à côté de moi et j'observai sa descente vers l'eau vaseuse d'où l'on venait. J'avais l'impression d'être entrer dans une version de l'enfer et crois moi que l'enfer, je connais. Je suis un Monjara qui sait de quoi il parle. Les cicatrices sur mon visage représentent bien la souffrance qui est en moi. Cependant, quand on compare cet enfer au mien, il est, bien entendu, très différent. Enfin, je n'étais pas venu pour comparer les situations, mais bien pour résoudre ce problème.

Un petit-bois se dresser devant nous deux. Bien entendu, il était impossible de voir quelque-chose à travers les arbres. Qui plus est, il faisait très sombre et très froid dans cette direction. Une aura terrifiante envahissait cette lugubre forêt. Je restais de marbre, mais au fond de moi, je savais quelque chose allait mal tourner. Mes poings se serraient, mes muscles se contractaient, mon sang ne faisait qu'un tour en moi. J'étais entre l'envie de savoir et la peur. L'homme face à son désir de connaissances. Il craint ce qu'il ne sait pas, mais tente tout pour découvrir et comprendre l'inconnu. Cependant, je pouvais me reposer sur le fait que j'avais posé un sceau sur le bateau me permettant de m'y téléporter à tout moment grâce à l'Hiraishin. Avec Pô, nous entamions notre course vers ce bois.

Après quelque temps, un mur de chakra nous barra le chemin. Le chakra était opaque, mais surtout mystérieux. Que renferme cette île aux nombreux secrets ? J'espère réellement comprendre le mécanisme de cette partielle de terre. Enfin, nous étions maintenant au pied de ce mur de chakra. Notre surprise augmenta encore lorsque nous aperçûmes des triangles convergeant vers le mur. C'était très étrange et bien entendu, inattendu. Cependant, ce n'était que le début.

Un cri d'une intensité quasi-infini retentit dans nos oreilles. En me bouchant les oreilles, je regardai, comme mon coéquipier, en l'air pour trouver l'origine de cet affreux bruit. Ce que je vis était plutôt invraisemblable. En effet, un très grand aigle surplomba le ciel en se dirigeant à une grande vitesse vers le sol. Sans attendre, Pô me fit signe de le suivre. Il semblait comprendre la situation.

Après quelques minutes, Pô et moi-même arrivions sur le lieu du crash. On pouvait distinguer le fameux faucon, son invocateur, Hakushi Mihawk ainsi qu'un paquet de cigarettes. Le spectacle était presque drôle, mais ce n'était pas le moment de rigoler. Pô tendit une cigarette au fauconnier et prit la parole. Il expliqua qu'il ne s'attendait pas à voir Mihawk ici. Il demanda, bien entendu de lui expliquer la situation afin de comprendre ce qu'il se passe. Nous sommes maintenant là pour faire en sorte que Mihawk récupère et ensuite, en fonction des informations de l'As, nous déplacer sur l'île afin de découvrir son secret. Je fis un simple signe de tête au fauconnier et attendis sa réponse avec impatience.

Résumé:
 



Anciennement

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1405
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #3 Sud Jeu 13 Nov 2014 - 14:35


L'un d'eux avait défié l'île avec succès, difficile pour elle de lui laisser le statut de jouet, non, c'était bien mieux que cela désormais, un compagnon de jeu, un qui en rencontrait d'autres. Une pause où un nouveau bal prenait le temps de se préparer.

Ils papotaient? Soit, mais ne plus être le centre de l'attention était embêtant, un rideau d'eau ensanglantée se levait et sur ce faux miroir, deux femmes devant le dôme, une ombre ressemblant à Onpu qui les invitait à entrer, mais ce qu'elles ne pouvaient voir, mais que ceux présents ici oui, c'était l'armée de monstres aux pattes tranchantes qui les attendaient. Mihawk connaissait la rousse.

Deux autres miroirs autours qui se faisaient et une ombre souriante sans traits, aux dents seules visibles faisait son entrée. La mort qui attendait les femmes, sans nul doute, mais eux ils pouvaient remédier à cela. Le miroir de droite représentait la suite de l'histoire, le couloir vers le maître la première souche. Le second était l'entrée dérrière le décor inconnu des femmes de Konoha, une voie pour prendre le Onpu par surprise. Celui du milieu était simplement celui qui montrait la scène. Il leur donnait le choix.

-"Spectateur? Acteur? Ou héros? Désignez-vous humains."


Résumé::
 





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin de Kumo et Chef Hakushi
Messages : 751
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Groupe #3 Sud Sam 15 Nov 2014 - 22:18

Saisissant la clope de la main de l'homme qui me la tendait, je m'empressais de l'allumer pour en tirer une bouffée si grande qu'elle me fit un peu tousser. Mais cette cigarette eu un effet pour le moins surprenant car en un instant je retrouvais l'usage complet de ma vue, et mon ouïe me permis de comprendre aussi à qui j'avais à faire. J'affichais un léger sourire, saisissais la main de mon ami qui m'aidait à me relever et me retrouvait enfin face au serpent, et à Shinji, un Jonin de Kumo ayant rejoint la cause. Me remettant sur mes deux pieds, je retrouvais l'équilibre seul et m'émancipais de l'aide fournie par Pô tout en écoutant ses questionnements. L'autre ne fit qu'écouter tout en me toisant d'une manière peu conventionnelle. Je pris le temps de m'épousseter rapidement, puis passais ma main le long de mes côtes, j'esquissais alors une grimace en sentant les quelques dommages causés précédemment. Une côté fêlée n'était jamais agréable. Je plongeais alors mon regard de faucon dans celui du serpent, plus sérieux que jamais j'avais enfin retrouvé mes esprit, et enfin je pouvais prendre la parole.

"Je dois avouer que je ne m'attendais pas non plus à te voir ici, mais j'en éprouve un grand soulagement. Shinji heureux de te voir aussi !"

J'aspirais une nouvelle bouffée de fumée, en recrachait le nuage dans les airs puis reprenais comme si de rien n'était, comme si rien ne s'était passé.

"Je faisais partie d'une équipe de Kumo, nous étions en charge de ramener des Genin partis seuls en expédition sur cette île. A mes côtés, j'avais une Jonin que je ne connaissais pas, Kadoria Yoko, mais qui semblait sur d'elle. Il y avait aussi le chef du clan Seki, Hasaki, une jeune tête montante du village qui pense avoir tout compris de la vie. Ce mec a gaspillé dès notre arrivée une quantité de chakra importante dans le but de rentrer en force, il n'a fait que provoquer le maître des lieux. L'avantage est que je n'ai pas eu à dépenser une quantité trop énorme de mon propre chakra, mais les choses ont mal tournées."

Essayant de rassembler mes souvenirs comme je le pouvais, je me rendais alors compte de quelque chose qui me glaça la sang et j'en fis part à mes nouveaux compagnons.

"Je... Je ne me souviens pas des détails. Je me souviens d'un cataclysme énorme, et puis je me suis retrouvé ici. Je peu vous dire aussi que nous avons finalement retrouvé ceux que nous recherchions, l'une était possédée et possédait la force de plusieurs Jonin, l'autre était évanouie, et l'autre... mort il me semble. A vrai dire, j'ai quitté mes compagnons de Kumo lorsque la Genin nous a attaqué je ne me souviens plus vraiment pourquoi, surement dans l'espoir de récolter mes propres informations sur ces lieux. Je voulais également m'éloigner de la colère de celui qui nous attaquait, qui était clairement dirigée contre l'autre débile de Seki."

Je tournais alors mon regard vers Pô.

"Quand je te disais que Kumo était dirigé par des incompétents..."

Je ne pouvais terminer ma phrase, car maintenant mon attention était dirigée vers le dôme. Vers ces entrées qui s'offraient à nous. Et finalement une voix se fit entendre, nous incitant ainsi à faire un choix. Mon regard croisa furtivement celui de mes acolytes, que pouvaient ils bien penser à cet instant précis ? Et quelle était la meilleure décision à prendre si nous voulions continuer ? Mon regard perçant m'aidait à analyser ces rideaux de sang, et je devais avouer que voir aussi bien m'aidait dans beaucoup de cas. Et notamment aujourd'hui. J'écarquillais alors les yeux en voyant une silhouette que je connaissais à travers l'un des rideaux, celui ou on pouvait distinguer deux femmes. Et l'une d'entre elle se trouvait être celle que Mihawk se devait de protéger. Mon cœur s'accélérait déjà et un sentiment de rage montait en moi.

"Pas possible, pas possible. IMPOSSIBLE !"

Sans prévenir mes compagnons je détalais déjà vers le rideau que j'avais choisis. Que pouvait elle bien faire là ??

Pendant ce temps, le roi des faucons avait observé la scène de ses propres yeux, il avait vu Mihawk se rétablir presque instantanément. Et il avait aussi vu ce qu'avait vu le manipulateur de papier via le rideau de sang. Ne désirant pas s'épuiser tout de suite il s'adressa directement mentalement à celui qui se nommait Pô.

*Il n'est pas encore totalement rétablit, restes avec lui. Ou au moins, empêche le de partir ainsi...*


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1086
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Groupe #3 Sud Lun 17 Nov 2014 - 18:10

Les choses s’enchainaient à une vitesse folle et notre jeune protagoniste n’avait guère le temps de penser à quoi que ce soit d’autre. Soudainement, Mihawk, un ami cher, sur son grand faucon venait de tomber du ciel, déboussolé. L’aigle était grandement amoché alors que l’As reprenait peu à peu ses esprits, aidé par les bouffées d’une cigarette qu’il pensait bien mérité. Pô tendit son bras vers le chef du clan Hakushi afin de l’aider à se redresser avant de lui demander toutes les informations que l’As avait pu accumuler sur cette île, que ce soit allié ou ennemi, géographie des lieux ou météorologie, rien ne devait être prit à la légère, car cette île semblait encore bien plus malfaisante qu’elle le paraissait. Notre protagoniste sentait une gêne, un mauvais pressentiment, mais pour le moment, il se contenta d’écouter avec attention la réponse de son ami l’invocateur de faucons.

L’homme à l’épée démesurée, après avoir éprouvé un grand sentiment de soulagement à la vue des deux hommes commença donc à dévoiler toutes les informations accumulées : il dévoila avoir été envoyé ici pour ramener des Genin un peu trop fougueux qui avaient prit la décision de s’aventurer seuls sur cette île, à leurs risques et périls. Il était accompagné de nombreux shinobis de Kumo dont le chef du clan Seki, un certain Hasaki, un jûunin ainsi qu’une Kadoria, Yoko. D’après Mihawk, le Seki n’était qu’un écervelé ayant dépenser une grande dose de chakra en utilisant la force pur pour outrepasser les lois de cette île, provoquant la fureur des maîtres des lieux. Effectivement, notre protagoniste souffla de lassitude devant tant de conneries, mais bref, il continuait à boire les paroles de son homologue. L’As dit avoir vu un cataclysme impressionnant avant de trouver les genins qu’il était venu chercher : un mort, un évanoui et un possédé, avec une incroyable force, celle de « plusieurs jonins ». Bien que Pô avait du mal à croire à cette histoire, il ne voulait cependant pas exclure toutes les possibilités. Et pour finir, l’As dévoila avoir quitter ses compagnons à cause du manque d’intelligence du chef du clan Seki contre qui l’As avait très visiblement une dent. Puis il tourna la tête vers le polymorphe avant de lui confirmer un dire de quelques semaines auparavant. Un simple sourire en guise de réponse alors que le polymorphe se plonge dans une intense réflexion.

Mais pas le temps de chômer d’une sorte de rideau d’eau ensanglanté se leva sur le dôme, faisant apparaître différentes formes, dont deux femmes, et une particulièrement qui faisait vraisemblablement un effet incertain à Mihawk. Pô ayant remarqué fit mine de rien et se contenta de rester ainsi, voyant la suite des évènements. Des ombres sans traits aux dents blanches apparaissaient ainsi que d’autres peurs sans noms. Pour une fois, le serpent ne savait pas vraiment quoi faire, mais l’As, plus entrain à agir, se mit, sans prévenir à courir en direction des deux femmes. Visiblement, il y avait quelques miroirs qui semblaient être des portails. Alors que l’aigle parlait par télépathie au polymorphe, lui demandant de veiller sur Mihawk, Pô jugea utile de l’arrêter, jugeant qu’il agissait sur les nerfs. Les sentiments et les émotions étant les pires ennemis du shinobis, il fallait l’empêcher d’atteindre son objectif. J’adressais un signe à l’aigle puis à Shinji avant de m’éclipser d’un seul coup. Je réapparaissais soudainement sur le côté de Mihawk, plongeant sur lui, le fauchant en l’attrapant avec les épaules et els bras au niveau de ses épaules, le dirigeant vers un autre miroir, celui tout à droite. Il ne fit même pas attention à la voix étrange avant de tomber de l’autre côté du miroir.

« Mihawk, ne te laisse pas guider par tes émotions ! Tout ce qui se passe ici n’est pas naturel, se laisser guider par la haine et la peur est le meilleur moyen de se faire tuer. Avec une telle attitude, tu vas tous nous condamner. Attendons Shinji et nous verrons ensuite pour la suite des évènements. »

Le polymorphe marquait une courte pause en regardant son ami manipulateur de papier. Il prit alors une voix plus douce, moins sereine.

« Tu sembles exténué mon ami, je prends la tête du groupe, contente toi de me suivre d’accord ? Tu en as assez fait je crois, laisse moi prendre le relais.. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 2072
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Groupe #3 Sud Lun 17 Nov 2014 - 21:49

La situation était actuellement calme, mais je savais pertinement que cela n'allait pas durée. Pour l'instant, nous étions là, en train d'écouter notre rescapé. Il nous racontait son périple et bien entendu, Pô et moi-même tendions l'oreille. Avant tout, l'As était heureux de revoir toute la fine équipe. Bon, nous n'étions pas au complet, mais l'effet était là ! Tout en fumant sa cigarette, il expliqua les raisons de sa présence sur cette île maudite. Les explications étaient assez longues et entre coupés de longue bouffée de fumée. De ce que j'avais compris, le fauconnier faisait partie d'une équipe envoyée par mon village à savoir Kumo. L'équipe en question était chargée de ramener des genins. Les vilains garnements avaient pris l'initiative de parcourir ce bout de terre et bien entendu, rien ne s'était passé comme prévu. Pour l'épauler, il était accompagné de deux Jônin. Une certaine Kadoria Yoko, que je ne connaissais pas, tout comme Mihawk. L'autre personne, c'était un certain Seki Hasaki. Je le connaissais de nom, car après tout, c'était le chef du clan Seki. L'As était assez haineux dans ses propos envers l'homme aux nombreuses casquettes euh ... Facettes. Les trios de Kumojin formaient une sorte de tri force de l'espoir. Cependant, cet espoir fut anéanti par ce Hasaki. Lui qui semblait si content à l'idée de sauver ces genins, il fut malheureusement confronté à la réalité. En effet, cette dite personne, a, d'après Mihawk, gaspillé trop de chakra au début du combat. Au final, le mystérieux grand manitou de l'île s'est énervé et la situation n'a fait qu'empirer. L'Hakushi fit une courte pause avant de reprendre sur d'autres informations. Il se souvenait d'un cataclysme qui englobé sa position puis, il s'était retrouvé à notre position. Les genins avaient finalement été retrouvé, mais ce n'était pas glorieux. L'un était possédé et avait la force d'un Jonin, l'autre était sensiblement mort et aucune information sur le dernier, car Mihawk était parti du combat, car il voulait éviter la colère du tyran dirigeant cette île. Il termina son long monologue en insistant bien sur le fait que Kumo était dirigé par une équipe de bras cassés.

Cependant, le bougre de fauconnier n'eut pas le temps de finir sa tirade. En effet, une voix venant d'on ne sait où se fit entendre. Je balayais du regard tout le paysage afin de trouver l'émetteur, mais en vain. Sa tirade se répétait dans ma tête comme un écho. Spectateur ? Acteur ? Héros ? Pourquoi ces mots ? Que nous veux cette mystérieuse voix ? Que nous veux cette île même ? Que de questions qui sont sans réponses ... Pour l'instant. En effet, deux portails se manifestèrent devant nos yeux. Deux portails reflétant sur deux mondes différents. Le premier, nous montrer deux femmes sûrement en danger. De l'autre, un couloir vers ce qui semblait être la suite de notre périple. Au milieu, une ombre avec pour seul attribut une dentition parfaite. Cette voix avait enfin, non pas un visage, mais une silhouette. Cette ombre nous proposait un choix. Un choix à la fois simple et cornélien. Simple, car seulement deux possibilités. Difficile par son contenu. Le sauvetage de deux femmes contre la vérité. Mon côté humain me poussait à sauver ces jeunes femmes, mais je repensais à mon arrivée sur l'île. Tout ce sang, ces corps. Si personne ne trouvait la vérité sur morceau d'enfer, alors toutes ces personnes seraient mortes en vain. Mon choix était fait. Cependant, il fallait se concerter avec le reste de l'équipe. Pour le coup, la concertation fut rapide.

L'As cria que ce n'était pas possible et il fonça, tête baissée vers le portail de gauche. Bien entendu, nous n'avions pas eu le temps de nous concerter et cette décision avait clairement hâté nos plans. Pour le coup, je ne savais pas trop quoi faire, mais Pô me fit signe qu'il contrôlait la situation. Il disparut en un éclair et arriva sur le flanc de Mihawk. Tout en plongeant sur lui, il l'emmena dans le portail de droite. Je me retrouvai donc seul, face à l'ombre qui affichait un sourire démoniaque. Dans un dernier face à face, je lui répondis.

« Nous avons fait notre choix Ombre. J'espère que celui-ci t'accommodera. »

Il était temps pour moi de tirer ma révérence. D'un bon, je sautai dans le portail afin de rejoindre mes coéquipiers.



Anciennement

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1405
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #3 Sud Mar 18 Nov 2014 - 9:38


Acteurs ainsi donc, le meilleur choix. Pour eux du moins, pour le metteur en scène surtout.

Direct pour leur entrée en scène, l’accueil non pas du public, mais de leur confrère pour la première répétition. Une peluche géante, un lapin, pas n’importe lequel, sa présence était la faute de l’As, il avait osé…

Tu m’as oublié ! Tu as abandonné ma maîtresse ! »

Hurlait la chose d’une voix totalement ridicule, certes, mais les coups qu’il pouvait porter l’étaient moins eux. Un contact de sa patte avec le sol et ce dernier se fendait. Le lapin était fou de rage et dans une frénésie, il se jetait sur eux, pas de demi-tour possible, le portail ne marchait que dans un sens…


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin de Kumo et Chef Hakushi
Messages : 751
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Groupe #3 Sud Jeu 20 Nov 2014 - 0:20

Difficilement je me relevais après que Pô m'ait plongé tête première dans la terre. Je crachais la poussière et m'essuyais la bouche l'air contrarié, puis je lançais un regard meurtrier vers le serpent qui m'avait empêché d'aller sauver celle qui était encore une de mes raisons de vivre. Mais ses paroles m’apaisèrent bizarrement, car au fond de moi je savais qu'il avait raison. Comment avais-je pu me laisser aller à mes émotions ainsi, ce n'était pas digne de moi. J'étais habituellement tout le temps sous contrôle, je savais l'importance qu'avait le fait de rester calme et réfléchis en toute circonstance. Mais c'est comme si cette île jouait avec mes nerfs, je m'y trouvais depuis maintenant pas mal de temps et je sentais mon esprit bouillir malgré moi, et j'avais dans l'idée que le cataclysme que j'avais ressentis m'avait pas mal retourné la tête. Sans répondre tout de suite à Pô j'allumais une cigarette alors que je sentais l'esprit du roi des faucons essayer de m'atteindre. Il fallait qu'il traverse le portail lui aussi maintenant que Shinji nous avait rejoint, il n'allais pas rester seul de son côté. C'est alors que je me demandais ce que faisait Görth, le faucon noir me servant de monture qui était resté bloqué derrière le dôme lorsque j'y étais rentré. Il devait être surement encore à ma recherche, et avec la venue du roi, il ne mettrait que peu de temps à nous rejoindre maintenant. Je dirigeais alors mon regard de faucon vers le Gekei, plus concentré que jamais je comptais bien lui montrer ce dont l'As était encore capable !

C'est alors qu'un monstre pour le moins loufoque fit son apparition, un lapin peluche géant d'au moins 5 mètres de haut se présenta à nous. Nous entendîmes alors sa voi ridicule sortir de ce corps géant de coton. Et aussi bizarre que cela puisse paraître j'avais comme la nette impression qu'il s'adressait à moi. Et bien que je comprenne pas la pertinence de ses propos, je comptais bien lui rentrer dedans afin qu'il nous libère le passage. Mais celui-ci décida de nous charger avant que de nous laisser le temps d'agir. J'allais tenter de nous protéger lorsque je vis le roi des faucon passer le portail derrière nous fonçant vers la créature. Haut d'un peu plus de trois mètres, le roi des Faucons ne semblait plus si grand que cela, mais il n'hésita pas pour autant rentrer dans la peluche. La puissance de son coup fut appuyé par la vitesse avec laquelle il était arrivé, surement qu'il avait du prendre de la hauteur avant de traverser le portail afin de prendre de la vitesse. Très intelligent puisque cela eut pour effet de bousculer le monstre ce qui l'empêcha tout simplement de nous atteindre, mais j'étais cependant moins confiant pour la faucon qui déjà s'éloignait, comme sonné par le choc qu'il venait de provoquer.

"C'est le moment donc !"

Le moment de dévoiler une carte maîtresse de mon jeu, une carte mystère. Mes deux acolytes me connaissaient peut être mais aujourd'hui ils allaient découvrir une nouvelle facette de mes capacités. Tout le monde connaissait Mihawk ou l'As le manipulateur de cartes. Mais il se trouvais que j'avais encore quelques tours dans mon sac. D'un geste rapide je sortais l'As de trèfle et rompais le sceau qui s'y trouvait. Apparurent alors de grosses chaînes de métal. J'exerçais donc mon pouvoir sur elle, et à une vitesse impressionnante je les fit se diriger vers la patte droite de la peluche géantes pour l'entourer, puis je maintenais une pression constante sur celles-ci afin que je puisse maintenir le membre de la créature aussi longtemps qu'il le faudrait ! Oui, maintenant je pouvais dévoiler une des raisons de mes entraînements réguliers, maintenant je pouvais montrer que j'étais capable de contrôler le métal. Je prenais alors la parole d'une voix assez forte pour que tout le monde m'entende.

"Allez y prenez le relais, rentrez lui dedans je vais pas pouvoir tenir sa patte bien longtemps !"

*Mettons le à terre !*

La voix du faucon retentis dans mon esprit et surement dans celui de mes deux compagnons, et il accompagna cette pensée par un puissant cri de rapace strident. Le faucon était énervé et il le faisait savoir. Je levais rapidement les yeux vers lui et vis son bec s'illuminer. Puis il l'ouvrit laissant s'échapper un puissant laser Raïton qui alla frapper directement le lapin géant. C'était au tour des deux autres de frapper maintenant !

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1086
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Groupe #3 Sud Sam 22 Nov 2014 - 13:11

Etait-ce une blague de mauvais goût ? Notre blondinet n’en revenait pas.. Alors qu’ils avaient tous traversés l’un des miroir et que l’As regardait Pô avec un regard haineux, comme s’il lui en voulait de l’avoir empêché de se diriger vers la femme, une sorte de grosse créature fit son irruption, une grosse créature comportant un chakra très important, plus que Shinji, plus que Mihawk, même plus que Pô qui avait pourtant été Raikage. Cette créature était une blague, un putain de lapin en peluche pleurnicheuse. En arrivant, celle-ci se dirigea avec hâte sur nous en hurlant à Mihawk qu’il avait abandonné sa maitresse. Sans attendre une autre quelconque réaction, Pô se tournait vers son camarade invocateur de faucons. « Mihawk ! De quoi est ce qu’il parle ? ». Toutes les informations seraient utiles pour ce combat, mais l’As avait décidé de combattre avant de parler, ce qui était probablement une erreur. Cependant, le chagrin de la peluche ne semblait pas consolable, il faudrait donc se battre.

Le devançant, il vit alors le grand faucon de Mihawk faire irruption du même portail qu’eux, en stoppant la course du grand lapin alors que son maître lui invoquait des grandes chaines pour retenir sa jambe droite. C’était donc le tour de Pô d’agir, il se mit à courir rapidement en faisant quelques mudras. Il en profitait aussi pour faire un signe à Shinji, lui demandant d’agir de concert avec lui. Personnellement, Pô lui allait attaquer l’autre jambe de la grosse peluche afin de la lui arracher, ou du moins, de fortement le déstabiliser, offrant alors à Shinji une grande possibilité de frapper, avec force, puissance et peut-être que cette attaque mettrait fin au combat. Même si le polymorphe en doutait..

Alors que le serpent se dirigeait avec hâte vers son adversaire, suivit de près par son homologue du clan Monjara, l’extrémité de sa main devint toute jaune, d’un jaune électrique. Une grande quantité de chakra était maintenant concentré uniquement dans ses quatre doigts de la main droite. Cette concentration émettait un bruit aigu d’électricité, comme si la foudre venait de tomber sur sa main. Arrivant près de la patte, il visa directement l’endroit où est censé se trouver l’articulation de la peluche, pas forcement au niveau de l’os, mais au niveau de sa conception. Les doigts du polymorphe s’enfoncèrent dans le corps de la peluche avant qu’il n’effectue un bond en arrière, voulant voir ce que cette double attaque avait donnée. De plus, Pô restait continuellement sur ses gardes, il n’avait pas encore comblé toutes les failles de son style de combat et il le savait, cela faisait après tout peu de temps qu’il était sortit de cette grotte de Yuki no kuni.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 2072
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Groupe #3 Sud Lun 1 Déc 2014 - 22:28

Le spectacle proposé était pour le moins original. Je ne m'attendais pas à rencontrer une peluche dans ce lieu sinistre. Après tout, je suppose que c'est mon erreur de ne pas y avoir pensé. Cet endroit était tellement imprévisible que l'on pourrait y trouver, je ne sais pas, des Kages morts par exemple. Je vous jure, je me demande encore pourquoi j'ai accepté la proposition de Pô. Enfin, ce n'est ni lieu, ni le moment pour me plaindre. Ce n'est d'ailleurs pas mon genre de penser ainsi. Il faut croire que ma vision des choses s'altère au fur et à mesure que je vieillis dans ce monde rempli d'absurdité. La peluche en question était un lapin qui avait une voix très singulière. Elle prononça quelques mots en direction de l'As. Pour le coup, ces quelques paroles ne m'intéressaient guerre. En effet, je scrutais ce fameux portail afin de voir s'il n'était pas possible de le retraverser. Malheureusement pour nous, celui-ci était scellé de notre côté. Je ne cherchais pas à fuir, mais avoir une solution de secours est toujours réconfortant.

Ayant épuisé toutes mes idées alternatives, je devais me concentrer sur cette peluche. Ce lapin qui a sûrement tué un chasseur fonça sur nous à toute vitesse. Je ne possédais pas les capacités nécessaires afin d'évaluer son niveau et par conséquent, je devais être prudent. Notre joyeuse compagnie était prête à en découdre quand soudain, l'aigle du fauconnier traversa le portail afin de rentrer bec le premier dans le lapin. C'était notre chance. Il nous fallait coordonner nos mouvements afin de prendre l'avantage.

L'As entama les hostilités. Il fit apparaître des chaînes de métal afin d'immobiliser l'une des jambes de l'animal. Sans attendre, l'aigle concentra son chakra pour lancer un puissant rayon de foudre en direction du lapinou. Sans attendre, Pô prit le flambeau. D'un mouvement vif, il commença sa course en direction de l'autre jambe du lapin. Il m'avait fait signe de le suivre et je l'avais écouté. Cependant, j'avais déjà un plan d'attaque. Je restais observateur du moindre mouvement du blondinet pour saisir ma chance de synchroniser nos attaques. Lorsqu'il arriva au niveau de la fameuse jambe, je lançais mon assaut.

Mon appartenance au clan Monjara me permettait d'avoir une utilisation très originale de mes membres. Ainsi, je projetai mon bras en direction de la tête de cette peluche. L'impact allait être cinglant, car je visais l'un de ses yeux. Sa tête étant trop énorme, je devais me concentrer sur une et une seule partie de celle-ci. Cependant, mon attaque n'était pas finie. En effet, avec cette main se dirigeant vers la peluche, j'allais apposer un sceau permettant de bloquer le chakra. Je ne possédais pas, à l'heure actuelle, des techniques permettant de réellement attaquer mon ennemi, où du moins, c'est en discussion. Par conséquent, je devais préparer le terrain pour une bataille à longs termes. Il fallait maintenant espérer que la triple menace que représenter ce trio allait payer.




Anciennement

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1405
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #3 Sud Ven 5 Déc 2014 - 0:01


La bête, si on pouvait appeler ça ainsi était en rage, mais le trio avait tôt fait de montrer des arguments pour la canaliser et avec brio, car l’abîmer, les aurait condamné...

Enfin, nous en étions pas là, car vidée du chakra qu'elle avait volé au petit groupe de suicidaire passé avant, la chose devenait rapidement beaucoup moins encombrante, pour tout dire, elle aurait pu tenir dans des bras... Mais attention, pas n'importe lesquels, si on se trompait, comme ses victimes précédentes, la bête absorberait tout le chakra des bras peu réconfortants. Oui bon, on pouvait aussi bien la laisser plantée là, cependant...

"Son réconfort est le secret pour trouver la voie dans ce néant sans fin..."

Après l'effort le réconfort? On était toujours sur scène, aux acteurs donc de bien jouer leur jeu de rôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin de Kumo et Chef Hakushi
Messages : 751
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Groupe #3 Sud Sam 13 Déc 2014 - 1:01

Le souffle coupé par le chakra que j'usais pour maintenir les chaines que je venais de faire apparaître, j'observais mes deux acolytes agir. Eux étaient en pleine possession de leurs moyens, et ça se voyait. Rapides et efficaces, je pouvais ainsi contempler leur force respective. Mais nos assauts n'avaient pas l'effet voulu, à vrai dire cela semblait mettre encore plus en rage notre ennemi actuelle, cette peluche géante était bien plus menaçante que son apparence nous laissait présumer. Mon regard se dirigea rapidement vers le Roi des Faucons, qui lui aussi semblait vouloir reprendre son souffle, nous étions tout deux fatigués. mais pas morts, pas encore et il devait y avoir une solution. Et, alors que je perdais le contrôle de pied du monstre je l'entendis, cette voix. Il s'adressait encore à moi, du moins c'est l'impression que j'avais. Était-ce donc à moi de résoudre le puzzle qui se présentait ? J'eu alors le déclic.

Je repensais aux premières paroles de la peluche géante. Il avait évoqué sa maîtresse. Je fouillais alors le plus efficacement et rapidement possible ma mémoire en recherche d'un indice alors que notre ennemi approchait inexorablement. Je me projetais alors le jour avant le départ pour l'île, j'étais alors en train de feuilleter les dossiers de nos genin disparus en compagnie du débile de Seki et de la balafrée qui allaient être mes compagnons pour cette mission. A ce moment là je n'avais pas vraiment fait attentions aux nombreux détails parsemant les descriptions de nos jeunes disparus. Je n'avais fait que survoler leur dossier à vrai dire, l'important était de connaître leur habilité au combat, leur âge, leurs menstruations, le reste de leur vie n'était que broutille inutile. J'avais ensuite jeté un œil à leurs photos respectives pour pouvoir les reconnaître et...

"Merde, merde, merde !"

Mon œil s'était arrêté un cours instant sur la photo d'une jeune fille du nom de Kadoria Aoko, jeune fille portant une mignonne petite peluche dans les bras. Un bébé envoyé un la guerre. Retour à l'instant présent, je levais lentement la tête révélant mon regard de faucon en direction de notre adversaire plus que loufoque. Tout venait de s'assembler en quelques instants, la chose ne cherchait qu'une chose, retrouver sa maîtresse, la jeune Kadoria. Voila pourquoi elle s'était adressée à moi, car elle devait savoir que j'étais venu pour récupérer sa maîtresse. Je ne voyais pas d'autres explications aussi conne soit elle. Inflexible, je me relevais calmement et créais un clone de moi qui commençait déjà à s'avancer vers la peluche qui ne m'avait pas vu faire. Mon clone effectua un henge de la jeune Kadoria Aoko qui maintenant s'approchait toute mignonne de la peluche géante. Je ne voyais pas d'autre solution pour calmer la colère de cette chose.

La petite Aoko sourire aux lèvres s'approchait maintenant en trottant vers la créature qui venait de la remarquer, je ne pouvais malheureusement pas répondre maintenant aux regards interrogateurs de mes compagnons qui devaient bien se demander ce que j'avais en tête. Mais j'étais concentré sur la réaction qu'allait avoir notre mascotte géante. La petite Aoko prit alors la parole à l'adresse de la peluche.

"Je suis là maintenant, on rentre ?"

Maintenant plus qu'à attendre et voir... J'espérais juste que mes collègues n'allaient pas tenter quelque chose avant de voir la réaction de la grosse dinguerie.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Groupe #3 Sud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Île Inconnue :: Entrée Sud-