AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 La réserve [C - Shingen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 735
Rang : B+


Message(#) Sujet: La réserve [C - Shingen] Mar 11 Nov 2014 - 1:22


Spoiler:
 

Le chaleur n'était que très peu présente cette journée, une nouvelle fois. On pouvait apercevoir dans les fenêtres Sya, entourée de son plaide le plus chaud pour ne pas perdre une miette de chaleur. Elle s'amusait même à dessiner avec la buée présente sur les vitres de sa maison, tout en regardant les rues de Konoha inondées par les personnes venant et revenant. Le village était pour le mieux actif et tant mieux pour tout le monde, le commerce battait son plein que se soit pour les jouets ou encore pour les rudiments ninjas qu'il fallait toujours acheter comme des kunaïs par exemple.

Mais cette vision de personnes fatiguant bien Sya qui restait chez elle, une tasse de chocolat chaud dans la main. Elle soufflait quelques fois dessus pour la refroidir, en boire une gorgée et recommencer une fois de plus ce schéma. La Hayashi était un peu fatiguée de toutes ses journées, elle les remplissait avec des entraînements, des séances de chimie avec ses plantes et prenait toujours un peu de temps pour réfléchir à des techniques qu'elle pourrait maîtriser. Bien sûr, elle prenait du temps pour elle, à lire, à réfléchir et fort heureusement se reposer.

Cependant la sonnerie de chez elle venait perturbée l'harmonie parfaite de sa maison. Quand elle ouvrait la porte, un message s'y trouvait pour lui remettre une lettre avec le cachet de Konoha apposé dessus. Sya savait exactement de quoi il s'agissait et en même temps, elle ne voulait pas trop le savoir. En fait, disons plus que la femme essayait d'oublier le fait que cela était forcément à propos d'une mission et qu'elle allait devoir sortir de son foyer de chaleur pour affronter le froid de dehors.

Alors elle remerciait avec un sourire le coursier qui lui s'était déplacé jusqu'à chez elle, puis fermait la porte. Elle prit un peu de temps pour lire l'ordre qui la choqua directement et forcément, cela devait la toucher. C'est peut-être pour cela qu'on lui avait confié cette mission, car c'était une Hayashi et que forcément Sya aimait la nature et détestait quand celle-ci était attaquée, ce qui était assurément le cas dans cet ordre. Elle prit très peu de temps pour s'habiller tant elle pensait qu'il fallait se dépêcher et sortit directement de chez elle.

Cette mission était en duo et celui-ci avait pour tâcher de l'attendre devant la sortie de Konoha en direction de la forêt. On voyait Sya courir à une vitesse folle dans les rues, sautant de toits en toits pour aller le plus vite possible. Elle qui ne voulait sortir au début, la voilà en train de courir dehors pour sauver la réserve et monter la garde. Sya avait bien sûr prit le temps d'emmener avec elle une tente, de quoi manger et faire un bon repas bien sûr, un kit de soin rudimentaire, de l'eau mais surtout pas de feu car cela était interdis dans la réserve.

Arrivée devant les portes Nord-est du village, elle apercevait son coéquipier qui devait sûrement être plus jeune qu'elle et donc peut-être moins expérimenté. Mais tout d'abord, quelques formalités de politesse qu'elle fit toujours avec un beau sourire, un peu pour charmer et faire d'elle une personne sociable.

« Bonjour, je suis Hayashi Sya. Aujourd'hui nous faisons équipe pour la mission. »

Elle laissait l'homme se présentait avant de se préparer pour partir en direction de la réserve.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 241
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: La réserve [C - Shingen] Mar 11 Nov 2014 - 2:01

Ma journée était calme, je la passais à m'entraîner dans le lancer de kunai et de shuriken. Je savais que je délaissais bien trop le Ninjutsu mais je le jugeais peu important pour le moment. J'étais bien trop préoccupé par améliorer toujours plus ma précision au point d'être aussi précis que les meilleurs Uchiwa. Au fond c'était un objectif impossible à accomplir, tout comme mon rêve d'être plus rapide que la foudre, ce qui voulait dire que j'allais être capable de me téléporter....

Mon entraînement fut dérangé par un ordre de mission des plus curieux, il fallait jouer le garde forestier avec une autre personne. Je soupirais, je n'étais pas particulièrement réjouis par cette idée mais je n'avais pas vraiment le choix. Je partis en direction de la salle de bain pour me rafraîchir rapidement avant de m'arrêter devant l'armure, devais-je la porter ? La mission ne semblait pas si dangereuse mais je ne savais pas ce que ses fameuses personnes étaient capables de faire et peut-être avions-nous à faire à des Nukenin particulièrement dangereux.

Au bout de quelques secondes je me décidais de la prendre. J'enfilais le torse et les épaulières avant d'attacher mon katana dans le dos grâce à une ceinture de cuir assez large. Je préparais rapidement mes affaires, je prenais le stricte nécessaire pour survivre comme de l'eau, de quoi faire du feu et une tente. On n'allait jamais cracher sur la possibilité de faire un feu, même si la chose était interdite dans le réservoir.... Si nous étions contrains à les traquer à travers le pays, nous allions être heureux d'être devant un joli petit feu.
J'enfilais des gants et changeait mon bandeau par le bandeau violet que j'utilisais pour couvrir mon œil gauche.

Je sortis de chez moi, les mains dans les poches et d'un pas très tranquille. Mon air nonchalant naturel ne devait pas manquer, même s'il restait involontaire. Je traversais Konoha sans me stresser jusqu'à la porte où j'y restais et attendais, je regardais autour de moi mais elle n'était pas encore là. Je lâchais un petit soupir, j'étais venu trop tôt décidément.

Au bout de quelques minutes je vis une jeune femme s'approcher de moi, elle semblait presser. Je la regardais et se présentait, voila donc ma nouvelle coéquipière ! J'affichais un léger sourire puis pris à mon tour la parole, question de se présenter.


Bonjour ! Ravi de faire ta connaissance, je suis Inabikari Shingen.

Elle semblait plus âgée que moi, je sentais que nous allions nous amuser... Ou pas d'ailleurs ! L'avenir allait nous le dire, je l'invitais à prendre la marche car les présentations et les modalités de politesses étaient bien mais nous avions une mission. Je marchais de mon pas tranquille, les mains dans les poches. Je me tournais vers elle puis repris la parole.

On va avoir du mal à trouver ses personnes.... Je ne sais pas s'il serait intelligent de tenter de les attraper dans la réserve en elle-même.... Peut-être tenter de les repérer depuis les plaines autour ? Un point élevé pourrait nous donner une belle vision, qu'en dis-tu ?

Voila que je proposais une première idée de plan, je n'avais aucune idée de ce qui pouvait nous attendre mais s'il fallait trouver des voleurs dans une réserve, la chose n'allait pas être aisée. On ne parlait pas d'un territoire de quelques mètre carré mais bien de plusieurs kilomètres carré, mais peut-être avait-elle un meilleur plan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 735
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: La réserve [C - Shingen] Mar 11 Nov 2014 - 15:46


On pouvait presque dire que Sya était énervée devant tant d'immaturité et de non-respect face à cet ordre de mission. Mais c'était normal, c'était sa nature d'Hayashi qui ressortait, et le fait de vouloir défendre la nature comme si c'était sa vie. Dans l'ordre, des insectes avaient apparemment été tués, si un Aburame avait rejoint l'équipe de mission, on aurait presque pu être sûr que les coupables allaient finir embrocher et bouffer par les insectes tant la rage aurait été présente. Mais bon, ils avaient au moins eu de la chance pour ça.

La Hayashi avait même été un peu impoli avec son partenaire car elle n'avait pas fait des présentations vraiment claires et formelles. La Rose voulait juste se dépêcher car il n'y avait pas de temps à perdre si la personne coupable recommençait, la réserve de Konoha courrait à sa perte. Elle avait le mérite de posséder des espèces de fleurs très rares mais surtout très prisés dans le monde du marché mondial. Mais surtout aussi des insectes qui produisait des sédatifs très puissants, vraiment des merveilles pour l'horticulture mais aussi pour les sérums.

Ils prenaient donc la route en direction de la réserve. Sur le chemin Sya prit la parole pour adresser quelques excuses à son compagnon, Shingen donc qui tutoyait la Hayashi malgré la différence d'âge, mais bon peu importe.

« Excuse-moi d'avoir été aussi expéditive, mais je suppose qu'il faut faire vite pour empêcher tout acte malveillant de se reproduire. »

Cependant la mission n'était pas de chasser l'homme qui avait commis ces crimes odieux, mais bien de monter la garde et donc d'attendre patiemment qu'il revienne et le prendre donc sur les faits. Sya avait déjà quelques idées pour coincer l'homme en question, mais son partenaire proposait aussi des choses très intéressantes pour la Hayashi qu'elle allait accepter volontiers en précisant cependant quelques points qui semblaient troubles pour Shingen.

« Le problème étant que dans la réserve, il n'y a pratiquement pas de plaines et que si il y en a, elles sont à l'exacte opposé de où on été commis les crimes. »

Elle continuait de marcher en direction de la forêt, étant en pleine après-midi le soleil n'allait pas tarder de se coucher sous quelques heures. Ils devaient donc faire vite pour s'installer et trouver un observatoire adéquat. Sya avait déjà quelques idées de cela qui paraissait assez simples mais très pratiques. En étant une Hayashi elle connaissait et ressentait la forêt, les gens qui y entraient et leurs intentions envers celle-ci. Si la nature se sentait menacée, elle criait ses maux aux personnes du clan Hayashi aux alentours.

« Je te proposerais donc de nous mettre sur un arbre assez haut pour donner une vision assez globale de la forêt. Aussi, je pense être capable de pouvoir planter quelques herbes spéciales qui semblent être des rares, mais pas du tout. Elles attireront sûrement l'oeil du criminel et en voulant les arracher, nous donnera sa position exacte. »

Ils étaient face à l'entrée de la réserve.

« Qu'en penses-tu, jeune homme ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 241
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: La réserve [C - Shingen] Mar 11 Nov 2014 - 22:09

Nous prenions la route pour la réserve, les présentations étaient très courtes. Elle semblait pressée pour rejoindre la réserve, en même temps une hayashi qui n'était pas proche de la nature était rare. Je n'osais même pas imaginer la réaction d'un Aburame s'il apprenait la mort d'insectes rares, bien que je pouvais m'imaginer la scène plutôt amusante... Du moins en tant que spectateur.

Nul besoin de s'excuser, nous avons une mission importante à faire. Nous aurons assez de temps pour les modalités et les présentations, non ?

Je souris et me tus pour l'écouter, elle proposait d'aller sur une arbre pour une meilleure vision. L'idée n'était pas bête, il fallait juste espérer être sur le bon arbre pour pouvoir voir les hommes venir. L'idée de les appâter avec des plantes qu'elle allait faire pousser me semblait bonne et certainement plus intéressante que de faire le tour du réservoir dans l'espoir de tomber, par chance, sur ces criminels.

Eh bien le plan me semble bien. Appâter les criminels avec des plantes pour les capturer ou... faire autre chose avec..... Personne ne va pleurer une telle perte.

J'affichais à nouveau un petit sourire. Après tout pourquoi s'encombrer d'un criminel comme lui ? Sa perte n'allait pas être douloureuse pour le pays, bien au contraire cela allait être un gain non négligeable. Je laissais mon regard parcourir la réserve et ne pouvait m'empêcher de lâcher un petit soupire, j'espérais que nous allions avoir assez de chance pour trouver rapidement ce criminel.

Je pense que nous pouvons rentrer et trouver une place approprier.

Je devais miser sur l'affinité naturelle qu'un Hayashi avait avec la nature pour avoir plus de facilité dans notre travail. Je me tournais à nouveau vers elle alors que nous entrions dans la réserve.

Est-ce que les Hayashi ont une affinités particulière avec la forêt ? Je veux dire..... Par exemple ressentir quand quelque chose va mal ou... Je ne sais pas en fait....

Après tous les Aburame étaient proches des insectes, les Inuzuka en avaient une avec les chiens alors pourquoi pas les Hayashi avec la forêt ? C'était en même temps un bon moyen de mieux se connaître, du moins pour ce qui touche des compétences. Je laissais mon regard parcourir les différents arbres dans l'espoir d'en trouver un rapidement.

Au bout de quelques minutes de marche à travers la réserve j'aperçus un arbre prometteur, je m'arrêtais et regardais autour. La vue semblait bien dégagée et la taille de l'arbre était plutôt imposante, je me tournais vers Sya.


Que penses-tu de cet arbre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 735
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: La réserve [C - Shingen] Jeu 13 Nov 2014 - 20:41


Il était assez fou de voir à quel point un clan était rattaché à son histoire et à ses origines. C'était comme des mots que personne ne pouvait oublier. Alors que le clan Hayashi était les fondateurs de Konoha, les écrits parlaient des Yamanakas comme des manipulateurs et comme des gens qui auraient toujours fuis. C'était intéressant aussi d'en faire des liens, des différences alliances ou encore des conflits d'intérêts. On pouvait découvrir de tas et des tas de récits et d'aventures juste sur leurs histoires et sur ce qui liait les gens d'un clan entre eux.

Et dans ce cas-ci, ce n'était pas anodin vu que le coéquipier de Sya demandait une question qui semblait si évidente pour tout le monde, sauf lui. Elle allait y répondre plus tard mais elle tâchait de préparer quelque chose de concis et de construire comme elle avait la merveilleuse habitude de le faire depuis toujours. Cependant le jeune homme qui accompagnait la Rose de Konoha émit une idée qui choqua et en soit interpellait totalement la Hayashi qui se sentait révoltée par une telle proposition. Tuer, ce genre d'acte stupide et inutile dans un cas tel quel ?

« Je te demande pardon ? »

Elle s'était arrêter devant un arbre qu'ils avaient choisis, sur lequel ils allaient monter un peu plus tard. Mais tout d'abord, place aux critiques et aux leçons de morale sur le jeune garçon qui suivait Sya, Shingen de son prénom.

« Es-tu totalement inconscient ? Te rends-tu compte de la gravité de ce que tu viens de dire ? »

Elle prenait le temps de se calmer pour ne pas paraître si énervée que cela, même si elle l'était. Seul son côté sévère et sérieux de femme ressortait. Ce n'était pas une enfant.

« Pour une mission d'aussi bas échelon, tu es prêt à tuer une personne pour un crime aussi stupide que si peu important ? Konoha a mieux à faire que de tuer des gens qui ont fait des crimes mineures, surtout que le criminelle est forcément un Konohajin. »

Elle n'en revenait pas ses oreilles, comme si il fallait tuer quelqu'un pour cela. Certes, Sya était énervée et même révoltée contre cette personne qui avait commis ces crimes. Mais en même temps, une condamnation à mort était bien trop lourde. Et si c'était un enfant, et si c'était tout simplement une vielle personne qui n'avait pas compris la gravité de sa faute et l'importance de préservé les plantes ? C'était bien trop dangereux de la jouer au petit bonheur la chance, surtout si une vie était en jeu.

En bref, la Rose montait rapidement l'arbre que le garçon avait vu, il convenait parfaitement à Sya. Au sommet de celui-ci, elle piochait dans son sac quelques graines qu'elle semait par-ci, par-là. Elle claqua ensuite dans ses mains pour en faire pousser de splendides plantes roses et jaunes. Le duo avait une vision parfaite de celles-ci et si le criminel allait tenter quoi que ce soit sur ces plantes, ils seraient prêts à l'arrêter dans les plus brefs délais. Cependant, ils allaient devoir attendre et donc la Hayashi prit les devants en s'asseyant à côté du garçon qui l'accompagnait, l'invitant à la rejoindre.

« Oui, nous avons quelque chose de fort avec la nature, nous les Hayashis... »

Elle touchait quelques feuilles de l'arbre où ils étaient.

« C'est comme un membre de notre famille, notre petite sœur que nous devons défendre et aimer. En soit, c'est d'ici que vient notre pouvoir, alors nous devons le plus grand respect à ce qui nous permet aujourd'hui de nous battre et nous affirmer. »

Elle lui souriait, quelle charmeuse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 241
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: La réserve [C - Shingen] Dim 16 Nov 2014 - 11:19

Voila que la mission s'annonçait d'être des plus amusantes, ou pas d'ailleurs. Il était vrai que j'avais une fâcheuse tendance à m'attendre au pire, même dans les missions de rang C, voyant déjà les criminels de la pire espèce débarquer et tenter de nous assassiner.... Après il était certain que la réaction devait être adaptée en fonction de la personne que nous allions avoir en face et nul besoin d'user de force face à un simple gamin. Je lâchais déjà un soupire, m'attendant déjà à la pire des ambiances possibles !

J'ai la fâcheuse tendance à m'attendre au pire des scénarios possible.... J'oublie vite de quel rang est la mission mais il est certain que la réaction devra être adaptée au criminel.... Si nous avons une simple mami qui veut des fleurs pour son jardin, on ira pas la tuer, cela va de soit....

Il n'avait pas plus à rajouter et pour être honnête je n'avais pas spécialement envie de dire plus, tout avait été dit de mon côté. Il était certain que je n'avais guère envie de créer plus d'histoires que nécessaire, la mission avait bien plus d'importance à mes yeux qu'une simple querelle de Shinobi et si elle voulait me voir comme le pire des salopards ; c'était tout a son honneur.

Tout cela n'avait pas d'importance ou plutôt plus d'importance puisqu'elle était partante d'utiliser l'arbre que j'avais proposé. Il était temps de mettre en place notre piège, si on pouvait le nommer ainsi et attendre. J'espérais juste que nous n'allions pas attendre plus longtemps que nécessaire.
Nous montions assez rapidement sur l'arbre, se n'était rien de très difficile il fallait admettre. Je la regardais faire, elle semait quelques graines, c'était fascinant de voir comme une Shinobi était capable de faire sortir des plantes en un claquement de mains. Je me demandais comment c'était de contrôler ainsi la nature, de faire partie d'elle mais c'était une chose que je n'allais jamais savoir.

Je restais silencieux, l'écoutant me parler de l'affinité que les Hayashi avaient avec la forêt, la vision était plutôt étrange et pouvait paraître déplacé. Après tout peu de gens considéraient la forêt comme faisant parti de leur famille, de voir tel arbre être votre sœur.... Je devais avouer que si elle n'était pas une Shinobi, je l'aurais considéré comme une folle qui avait perdue depuis longtemps le fil avec la réalité !

Je laissais mon regard parcourir la forêt, elle était magnifique et c'était bien la moindre des choses que l'on pouvait dire. Je pris une grande respiration avant de lui répondre.


Je me suis toujours demandé comment c'était de contrôler ainsi la nature, c'est fascinant.

Je la regardais puis souris légèrement avant de laisser mon regard observer le sol, au cas où le petit voyou pointerait son nez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 735
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: La réserve [C - Shingen] Dim 23 Nov 2014 - 16:17


Il s'était bien trop emportée et elle en avait conscience. Mais il ne fallait pas toucher aux vies des gens comme si ils n'étaient de simples pions que l'on pouvait déplacer sur un plateau de jeu. Elle aurait pu s'excuser, c'est vrai, mais à la place elle lui lançait un simple sourire qui voulait en dire bien plus. De la gentillesse, après tout, tout le monde faisait des erreurs et Sya avait été la première ) les enchaîner dans sa jeunesse. Aujourd'hui, elle était bien plus qu'auparavant et cela pouvait se voir quand on regardait le rapport de force entre elle et Shingen : elle était supérieure à lui en tout point.

Que ce soit en matière de chakra et de puissance, la sensorialité de Sya disait très clair. En une seule technique, sûrement, elle pouvait le faire taire s'il devenait ennuyeux pour la Hayashi. Mais bien sûr, jamais ellle ne pourrait faire ça, porter atteinte à la vie d'un Konohajin était un crime, et cela n'effleurait même pas l'esprit à la Rose de lui faire du mal. Elle constatait simplement que c'était elle qui menait les reines, aujourd'hui. Drôle d'ironie que quand elle se retrouvait face à Meia elle devenait une simple enfant qui était guidée par sa mère protectrice.

Enfin bon, elle restait sur l'arbre avec son partenaire qui semblait bien plus fasciné qu'autre chose par le pouvoir et le rapport à la nature que les Hayashi's possédaient. En vérité, Sya avait bien dû mal à expliquer ça. C'était quelque chose de très fort qui représentait le lien entre leur âme et les arbres, les fleurs. Cela pouvait s'apparenter à un pacte de fidélité. Si les Hayashi's trahissaient la nature, elle pouvait se venger à son gré en empêchant d'utiliser son pouvoir. Une normalité en soit, mais un mystère pour d'autres.

« En réalité, ce n'est pas réellement nous qui la contrôlons. On est guidé par elle. C'est vrai que cela peut paraître étrange, voir complètement fou mais elle nous parle. Elle nous donne l'autorisation d'utiliser son pouvoir presque infini. »

Elle marquait une pause, le regardant droit dans les yeux, avec un beau sourire. C'était un peu son attitude de charmeuse malgré elle, elle ne le faisait pas exprès pourtant.

« On explique pas ça. Et toi, quel est ton pouvoir ? Serais-tu capable d'expliquer la relation que tu as avec celui-ci ? »

Sya regardait le soleil, l'heure décalée plutôt pas mal. La personne qu'ils recherchaient après tout n'allait pas se pointer tout de suite et ils allaient sûrement devoir passer la nuit ensemble à discuter, rigoler peut-être mais aussi observer.

C'était toujours plus agréable de passer une mission dans une bonne entente.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 241
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: La réserve [C - Shingen] Jeu 27 Nov 2014 - 23:32

Le camping sur un arbre, voila ce que nous faisions et le tous sans un joli petit feu. Il était vrai que commencer un feu sur un arbre était plutôt délicat. Je me mis assis sur une branche tous en restant silencieux pour écouter ce qu'elle avait à dire. Elle avait une drôle de vision sur son pouvoir, la nature qui l'autorisait à utiliser son pouvoir, une vision que j'avais du mal à comprendre mais comment pouvais-je le faire en même temps ? D'ailleurs j'avais du mal à me l'imaginer, n'utilisaient-ils pas du chakra pour le contrôler, faire pousser tous ce qu'ils veulent où bon leur semblait ? Fallait-il une autorisation spéciale pour le contrôler ? Je ne savais pas mais je posais mon regard sur elle.

Je restais un instant silencieux à sa question, si j'avais un pouvoir ? Je n'en n'avais pas réellement, du moins pas un pouvoir dont j'avais connaissance. On pouvait toujours avoir un pouvoir inconnu qui allait finir par surgir mais se n'était pas encore le cas. Je levais le regard un instant sur le soleil avant de le reposer sur elle pour prendre la parole.


J'ai un œil en moins, ça me donne le pouvoir de moins voir !

Je lâchais un petit rire, un peu d'humour ne faisait pas de mal. Il était vrai que l'oeil perdu était frustrant mais je n'avais guère le choix que de vivre avec ça. Du moins pour le moment, qui savait ce que l'avenir pouvait me réserver à ce sujet. Je repris d'un ton plus sérieux.

Plus sérieusement, je n'ai pas réellement un pouvoir... Du moins rien d'exceptionnel. J'ai été formé assez jeune au combat au corps à corps avant de passer sur une utilisation de l'épée, dans mon cas un katana. On peut dire que j'ai une liaison spéciale avec mon arme, je la garde toujours près de moi. Elle appartenait autrefois à mon défunt frère .

Je n'étais qu'un simple shinobi ordinaire avec un œil en moins et qui était contraint à devoir frapper le premier, mortellement bien sûr, pour ne pas se retrouver à devoir encaisser les coups violents de son ennemi par manque de moyen de défense. Je la fixais et affichais un sourire chaleureux avant de reprendre.

Je ne suis qu'un shinobi ordinaire dont sa seule force, pour le moment, réside dans le combat au corps à corps.

Je n'étais pas déprimé, loin de là mais il fallait se rendre à l'évidence que j'étais assez faible. Du Genjutsu et je ne savais plus rien faire, le ninjutsu que je savais que très difficile éviter ou parer. Se n'était pas pour autant que je comptais abandonner, j'avais bien l'intention de remédier à mes faiblesses et devenir toujours plus puissant.

La nuit commençait à tomber et le criminel n'allait pas tarder à faire son apparition. Je laissais de temps en temps mon regard se balader vers le sol afin de repérer d'éventuels mouvements suspects avant de le redéposer sur ma coéquipière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 735
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: La réserve [C - Shingen] Dim 30 Nov 2014 - 22:41


C'était un moment sympathique, après tout. Elle se retrouvait enfin avec sa forêt chérie qu'elle n'avait plus trop le temps de fréquenter. Enfin, une Hayashi qui s'éloignait de ces critères de communion, c'était comme une renégat qui niait toutes ses origines. En fait, le Tigre blanc avait peut-être un peu menti en disant qu'il fallait l'autorisation de la nature pour utiliser son immense pouvoir. C'était une formulation très utopique de ce que voyait Sya, mais bien souvent des membres en oubliaient cette vision et d'autres s'en éloignaient.

Oui, la nature, elle les aidait. Et parfois, malheureusement, c'était arrivé dans l'histoire du clan que des personnes avec des mauvaises intentions décide de forcer la nature à les obéir. On les a appelé les « Bannis de la terre » car ils forçaient la nature à combattre pour eux. Assouvir celle qui est à l'origine de tout pour nous, un véritable cauchemar. Ce genre de personnes méritaient l’exécution sans préavis. Ils faisaient mourir la nature à vouloir l'utiliser de force, et c'était un crime des plus horribles pour le clan qui se considérait comme le gardien de celle-ci.

Le garçon répondait par la suite à la question de Sya avec humeur, ce qui fit plutôt rire la femme qui mettait une main devant sa bouche pour masquer son sourire plus ou moins gêné. Puis il reprit en parlant de l'art du Taïjutsu auquel il aurait été entraîné toute sa jeunesse. Donc il serait une personne spécialisée dans cet art plus ou moins redoutable. D'ailleurs il enchaînait en disant qu'il utilisait cette maîtrise avec un katana, celui de son frère qui serait mort.

Les yeux de Sya se baissèrent, le regret et les souvenirs. Elle aussi, elle avait perdu quelqu'un. Tu étais partit si loin, Hiro. Tu l'avais toute seule contre tout le monde, même si elle était déjà grande. Mais tu étais son seul pilier, et jusqu'à aujourd'hui elle était encore perdue. « Où vais-je ? » « Pourquoi ? » des questions si stupides où elle ne pouvait trouver réponse. La trisse se voyait dans sa personne, dommage. Elle ne voulait pas qu'on la voit faible, c'était raté. Mais la Hayashi se reprenait très vite pour continuer la conversation.

« Oui, c'est du kenjutsu que tu maîtrises donc. »

L'art de maîtriser les armes à la perfection. Et pourtant c'était si difficle. Sya tapa trois fois dans ses mains et une arme apparue. Une rapière, blanche et bleu pâle étrangement bien décorée.

« J'ai aussi une arme, Lambent Light. Mais je ne m'en suis jamais réellement servit. Je suis très incompétente pour tout ce qui est corps à corps, aha.. »

Elle était plutôt gênée d'avoir dit ça, du coup elle passait sa main dans ses cheveux en souriant.

Le soleil commençait à se coucher et la nuit allait prendre son emprise éternelle sur la forêt qui dormait déjà.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 241
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: La réserve [C - Shingen] Mar 2 Déc 2014 - 22:44

Mon regard se posait sur elle alors qu'elle baissait les yeux, avait-elle perdue une personne proche également ? Je ne pouvais que spéculer sur cette question mais vue sa réaction, je pouvais en partir du principe. Le monde shinobi pouvait se montrer si cruel et pourtant nous avions décidés d'y rester pour continuer dans cette voie, de vivre dans ce monde comme si nous n'avions d'autres alternatives. La réalité était que nous avions toujours une alternative, nous ne voulions juste pas la voir ou... la saisir.

Je ne m'étais pas limité au kenjutsu bien que je m'étais surtout attardé sur cet art si passionnant, mais je savais que peu de gens étaient intéressés par les armes et pourtant elles étaient des outils très utile. Je ne parlais pas de shuriken ou de kunaï mais bien d'épées et autres armes de ce genre qui étaient bien plus intéressantes et dangereuses. Que valait déjà un poing ou un kunai face à un katana bien utilisé ?

Je l'observais faire apparaître une belle rapière, une arme peu commune. Elle était richement décorée et pourtant elle ne savait pas s'en servir, une chose étonnante lorsqu'une personne possédait une telle arme mais je pouvais me douter qu'elle était un héritage d'une quelconque personne. Je rigolais à ses paroles puis pris la parole.


Tu as une très belle arme, pourquoi ne jamais avoir appris le kenjutsu ? Tout n'est qu'une question d'entraînement et je suis certain qu'avec beaucoup d'entraînement tu maîtrisera le kenjutsu à la perfection. Il faut de l'endurance et persévérer.

Bon d'accord, je ne précisais pas que cela pouvait durer toute une vie mais cela n'était qu'un détail qu'elle ne devait pas savoir sur le champ. J'affichais un petit sourire alors que nous avions de moins en moins de lumière disponible.

Je dégainais ma lame et la tendais vers le vide, une belle lame presque toute droite sans tsuba. Se n'était pas un katana classique et il s'en valait de le dire mais seul son apparence changeait, le reste n'avait rien d'exceptionnel. Tout bon utilisateur pouvait mettre de son chakra sur celle-ci pour la rendre plus dangereuse, à condition de savoir le faire. Se n'était pas encore mon cas mais j'avais l'intention de le faire un jour.

Le katana est l'extension du bras de son utilisateur mais... se n'est pas un jouet et malheureusement les gens l'oublient vite.

Je rangeais ma lame puis la regardais à nouveau avant de reprendre.

Cela peut couler de source mais tu serais étonné de voir le nombres de Shinobi qui sont prêt à faire un duel amical avec de vrais katana.... Une grave erreur qu'ils payent vite de leur vie ou..... d'un de leur membre.

Je lâchais un petit rire, plus part pitié pour ces shinobi qui voulaient se la jouer du dur avant de reprendre la parole pour un tout autre sujet.

L'arme est-elle un héritage ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 735
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: La réserve [C - Shingen] Sam 13 Déc 2014 - 19:40


Elle partageait un peu de son être en montrant la rapière qu'elle avait reçue. La Hayashi n'avait pas l'habitude de se dévoiler aux autres et pourtant, la nuit tombait, cela l'aidait peut-être un petit peu à partager au monde sa véritable nature. Ne pas être cette femme si froide et finalement réchauffer un petit peu son cœur. Au final, c'était elle qui allumait un petit feu de camp au dessus de l'arbre. Il n'y avait pas à s'en faire pour le feu car elle l'avait protéger d'une belle d'air autour pour éviter tout incendie. Puis elle contrôlait sa création, elle n'avait pas trop à s'en faire.

Shingen fit alors de beaux compliments à la rapière de Sya avait présentée. Il avait ensuite enchaîner en lui demandant pourquoi elle n'avait jamais pratiquer l'art du Kenjutsu, que si la Hayashi s'entraînait un peu, cela devenait d'une simplicité hors-norme et qu'elle n'avait pas non-plus à s'en faire. En vérité, le Tigre blanc ne s'était jamais ressentie comme une épéiste, comme quelqu'un pouvant se rapprocher de ses ennemis sans pour autant garder son sang-froid.

« Par faiblesse, je suppose. »

Elle respirait un peu, dévoilant l'un de ses défauts les plus noirs. Sya devait se retrouver un peu soi-même au bout d'un moment. Elle qui était si forte tout ce temps.

« J'ai toujours eu du mal à m'approcher de mon adversaire et lui asséner des coups meurtriers directes. Disons que quand je passe par les plantes, par mes affinités, je remercie directement la Nature de m'avoir permise de me battre. »

C'était si étrange à expliquer, et en même temps si normal pour elle. Elle n'avait pas peur de donner des coups à son adversaire, mais utiliser sa propre force pour combattre l'ennemi, ce n'était pas dans son ressort car finalement elle n'avait pas tant de forces que cela. Par force, elle entendait bien sûr celle de l'esprit car sa puissance, elle était dévastatrice et bien trop réelle pour être ignorée. Enfin bon, le tigre blanc ne se sentait pas tout court d'aller face à l'ennemi, elle préférait tant la distance pour planter et mitrailler l'adversaire.

Son partenaire faisait alors encore une autre remarque, donnant son point de vue sur les armes. Les armes étaient l'extension de son corps et lui permettait de se battre. La Hayashi pensait alors directement à quelque chose, une phrase très clair qu'elle avait entendue il y a de cela fort longtemps. Elle venait d'un Mizukage, quand Kiri était là mais surtout à son apogée. « Mon arme est une extension de mon corps. Et mon corps est une arme au service de Kiri. » Oui, c'était Kitase Shinichi, justement l'un des plus puissants guerrier à l'épée que le monde shinobi eut pu connaître.

« Oui, l'arme est un héritage, enfin... je crois. »

En fait, elle l'avait toujours eut avec elle. Sya ne pouvait pas se souvenir d'où elle l'avait eu car dés la création de Konoha, elle avait l'arme. Avec son fiancé décédé, elle avait aussi cette arme. Puis après ; elle avait décider de la sceller dans un sceau sur sa main, pour s'en servir uniquement dans un cas ultime. Cette arme, c'était un peu le socle ultime de tous les sentiments de la Hayashis, et si on la détruisait, elle dispraissait avec l'arme. C'est pour cela que la femme claquait dans ses deux mains pour faire disparaître la rapière, Lambent Light.

« Enfin bon... »

Soudain, la Hayashi se retournait, un mouvement, quelque chose bougeait dans la forêt. Ce n'était pas quelque chose de rapide, au contraire, une marche tranquille et lente. Étrange. Elle tapait l'épaule de Shingen pour lui signaler quelque chose.

« Il y a du mouvement. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 241
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: La réserve [C - Shingen] Mer 17 Déc 2014 - 21:43

Il était vrai qu'il fallait toujours un certain sang froid pour regarder son adversaire dans les yeux avant de l'abattre et cela n'était pas donné à tout le monde, étonnant qu'elle pouvait faire une telle chose à distance grâce a sa maîtrise de la nature. J'étais curieux de savoir comment elle allait réagir si elle allait être contrainte à se battre au corps à corps et d'abattre un ennemi avec une arme, en serait-elle capable ? Si je devais croire ce qu'elle disait, elle n'allait pas y arriver, trop faible comme elle disait.

Je me contentais de rester silencieux, il n'était pas nécessaire de commenter davantage ses paroles mais j'affichais un sourire en guise de réponse. Elle ne semblait même pas réellement savoir si son arme était un héritage, une chose plutôt étrange, c'était la moindre des choses que l'on pouvait dire. Peut-être l'avait-elle reçue il a fort longtemps et ne savait plus son origine ? Une chose assez irritante tout de même mais je n'étais pas la pour la juger à ce sujet. Je me contentais d'un simple « Bel héritage » tout en affichant un sourire par politesse.

Nous n'avions pas plus de temps pour discuter que l'action allait pouvoir commencer, si on pouvait le dire ainsi. Elle me tapait sur l'épaule pour m'informer des mouvements, je fis un signe de la tête pour lui signaler que j'avais compris avant de me lever et de sauter sur une autre branche. Je laissais mon regard sonder les environs dans l'espoir de repérer la ou les personnes.

Je m'attendais déjà au pire, a une bande criminels dangereux mais j'étais loin de m'imaginer un simple petit gamin qui était venu à la recherche des plantes. Alors que ma main était sur la poignée de mon arme, je la retirais en constatant qu'il n'avait aucune raison de se préparer au combat. Je fis un signe à Sya pour lui montrer la cible potentielle qui s'approchait du leurre qu'elle avait mis en place.

Nous n'étions pas encore totalement sûr que ce gamin était réellement le coupable mais lorsqu'il s'intéressait aux fleurs et qu'il commençait à les cueillir, c'était pour moi le signal d'intervenir. Il ne faisait plus aucun doute qu'il était le coupable, je n'attendais pas davantage pour sauter en bas juste derrière le gamin.


J’atterris au sol, un genou au sol avant de me redresser alors que sursauta. Je le regardais d'un air sévère, c'était plus pour lui faire, à vrai dire qu'il cueillait les fleurs ou non m'importait peu.

Alors petit.... Comme ça on vient ici pour voler des fleurs ?

Dis-je alors que mon regard était toujours tout aussi sévère, je pouvais presque m'imaginer que Sya n'allait guère apprécier mon jeu du grand méchant homme menaçant mais... cela m'importait peu pour être honnête.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 735
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: La réserve [C - Shingen] Sam 20 Déc 2014 - 23:40


Douce harmonie qui berçait les deux Genins en haut de leurs arbres. Sya avait cette impression de déjà vue. De s'être déjà retrouvée en haut d'un végétal géant pour admirer les étoiles s'illuminer une à une. Ah oui, c'était quand il y avait encore Hiro qui lui souriait. La rose avait encore conscience de ses souvenirs les plus douloureux où il lui disait qu'il l'aimait et que rien ne pouvait les séparer. Pourtant, il est parti. Pourquoi l'as-tu finalement laisser tomber pour la mort ? Ses bras étaient-ils plus accueillants que ceux de la Hayashi ?

Elle soupirait un instant, il fallait faire le vide pour mieux avancer. Puis des idées stupides lui venaient en tête, une idée folle. Mais demander à sa sensei de lui effacer sa mémoire, ne serait-ce pas une idée farfelue mais en même temps bonne ? Elle n'aurait plus tous ces soucis, ces choses qui reviennent comme des images rémanentes qui la harcelaient. En faisant cela, elle pouvait concéder son histoire et perdre de sa culture, pourquoi alors avoir penser à tout ça ? C'était si stupide et pourtant, elle ne pouvait s'enlever cette idée de la tête.

À 26 ans, elle était plus faible qu'un adolescent. C'était minable, pitoyable et elle se le faisait déjà assez remarqué. Le clan Hayashi la regardait un peu comme la petite fille étrange, qu'on n'ose pas approcher car elle était la seule survivante de la branche de sa famille. Élué ou maudite ? Une question qu'on se posait encore aujourd'hui en la voyant passer. Et dire que son désir, c'était de prendre les rennes de ce clan, le diriger et le revoir briller comme il le fut lors de la création de Konoha. De grands idéaux pour une femme qui se voulait grande.

Cependant peu importait car la mission prenait enfin un tournant intéressant vu que le criminel qu'ils recherchaient se montrait enfin. D'ailleurs Shingen descendait de l'arbre à une allure folle. Sya ne pouvait que le suivre en lui donnant des indictions sur où se trouvait la personne qui était en train de détruire la nature. Arrivés en bas, la surprise fut assez étonnante pour le Tigre qui remarquait que celui qui causait du tord à son domaine n'était autre qu'un petit enfant, un jeune garçon. Il fut d'ailleurs très intimidé par la présence des deux compères.

Il répondait avec une très grosse timidité, sûrement mal à l'aise car il fut prit sur le fait.

« Je...je cueillais des fleurs... »

Sya s'approchait alors du garçon, avec un air dés plus sérieux.

« Te rends-tu compte que nous avons été envoyés ic à cause des répercutions que tes « cueillettes » causent à la faune et la flore ? »

Il se mettait à pleurer. Rah ! C'était le comble.

« Mais.. c'est pour une fille... je suis désolé... »

Sa phrase touchait immédiatement le cœur de la Hayashi. Un présent pour la fille qu'il trouvait belle ? Finalement c'était touchant comme histoire, et puis il y avait plus grand comme criminel, même plus méchant. Elle prit les fleurs que le garçon avait cueillit dans ses mains pour les reposer sur leurs tiges. Ensuite, juste la magie de Sya et de son pouvoir fit effet, réparées, elles étaient de nouveau plantées tranquillement et en pleine santé.

« Donne moi tes mains. »

Ça ressemblait presque à une arrestation. Elle formait avec ses mains un dôme autour de celle du garçon. Un simple éclat de lumière apparut et, quand le garçon rouvrit les siennes, une magnifique fleur blanche reposait entre ses mains. Un présent de Sya, elle venait tout juste de la créer de son pouvoir, la plus belle, la plus rare.

« Cours, je suis persuadée qu'elle lui plaira. »

C'était... touchant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 241
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: La réserve [C - Shingen] Sam 27 Déc 2014 - 20:47

Le petit répondit a ma question timidement, il n'était pas difficile de voir son mal à aise face a cette situation. Il ne savait pas où était le problème, il ne devait même pas savoir qu'il était en train de commettre un crime ou tout du moins qu'il était en train de nuire à la forêt. Néanmoins au vue des circonstances, je n'avais pas l'intention de lui faire du mal d'une quelconque façon, pourquoi après tous ? Il fallait juste espérer qu'une petite gueulante allait suffire pour qu'il ne le refasse plus. Je laissais la parole a Sya, on disait toujours qu'une femme savait mieux se débrouiller avec des enfants qu'un homme.

On n'avait pas eu le temps de faire beaucoup, certainement dû à la peur de cette situation qu'il se mit à pleurer. On pouvait au moins être certain d'une chose, il n'allait pas oublier si vite cette situation et il allait éviter, à l'avenir, d'aller cueillir des fleurs ici.
Je gardais une mine indifférente mais a ce moment je n'avais envie que d'une chose, soupirer. Je le regardais, toujours silencieux avant qu'il ne dise pourquoi il avait cueilli les fleurs, c'était donc pour une fille. En soit l'acte était louable, loin de là l'idée de lui dire que c'était mal.... Bien au contraire, la chose était bien sauf qu'il était préférable d'aller se procurer les fleurs autre part qu'ici.

Je regardais Sya qui lui demandait ses mains, voulait-elle l'arrêter ? Non, elle créa une fleurs dans ses mains pour qu'il puisse l'offrir a la fille en question. J'affichais un petit sourire, il fallait juste espérer qu'il ai compris la leçon et ne le refasse plus car la prochaine fois il n'allait pas s'en sortir aussi... facilement. Je restais néanmoins optimiste.

Le petit rentra vite chez lui avec la nouvelle fleur dans ses mains, je me tournais vers Sya, affichant toujours un petit sourire avant de prendre la parole d'un ton assez calme.


Au moins ces vols avaient un but louable.... Cela change des gens qui veulent nuire pour le plaisir ou juste l'argent, n'est-ce pas ? Je posais à nouveau le regard sur la forêt avant de reprendre. Nous pouvons rentrer et faire le rapport, il n'a plus rien à faire ici.

Sur ses dernières paroles on avait récupéré nos affaires avant de rentrer pour faire le rapport, il fallait juste espérer qu'il était le seul à le faire.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La réserve [C - Shingen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-