AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Après reconnaissance place à l'Action [PV Misaki & Sya] [Mission Rang B]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Informations
Grade : Jônin - Chef du Clan Rakuzan - Chef de l'ANBU
Messages : 1205
Rang : S


Message(#) Sujet: Après reconnaissance place à l'Action [PV Misaki & Sya] [Mission Rang B] Mer 12 Nov 2014 - 1:04

Ordre de Mission:
 


Une promotion, c'est l'évènement que tout shinobi attend avec impatience tout au long de sa carrière et de sa vie. Évoluer, passer du Genin manquant d'expérience au Chûnin confirmé avant d'atteindre pour certain l'élite réservée au redoutable Jônin. C'est à travers ces promotions qu'un ninja gagne en réputation et en influence au sein de son village. Il y devient quelqu'un d'important en qui on fait confiance lorsqu'il faut résoudre les problèmes difficiles, c'est quelqu'un à qui on confie l'éducation des Aspirants ninjas à l'académie ou bien celui qui prend la charge de petite équipe afin de résoudre des missions pour son village.

Avec de l'entraînement, un engouement sans faille dans ses missions et avec la volonté de toujours agir pour le bien du village, Satochi avait accédé à cette promotion, il était devenu un Chunin de la feuille quelques semaines après la Mission spéciale dans le Quartier Yamanaka était-ce l'aboutissement de cette mission qui avait joué en sa faveur ? Il ne pouvait en être absolument certain toujours était-il qu'il n'avait pas eu à passer par la case examen pour devenir un ninja de moyenne classe. C'est donc avec une grande joie partagée avec sa mère et sa grand-mère qu'il troquait aujourd'hui sa vieille et fidèle tenue noire pour l'uniforme traditionnel des Chûnin et Jônin du village. Un pantalon et une veste gris froncée, presque noir surmonté d'un gilet vert foncé où apparaissent sur la poitrine trois poches de chaque côté et orné d'un protège-cou et d'un rembourrage au niveau des épaules.

Malgré tout cela, la tenue reste très confortable de façon à ne pas gêner les mouvements de celui qui la porte.
Satochi aurait pu en ce jour rester là, à se regarder fièrement dans la glace cependant un autre devoir l'attendait puisque la veille alors que la petite famille était en train de manger un oiseau messager envoyé par le Bureau d'attribution des missions était venu se poser à leur table portant à son cou un message délivré à l'intention du jeune promu.


"Quoi encore? Une nouvelle nuit de garde ?" Furent ses premières pensées cependant la découverte du véritable contenu l'enchanta, sa première mission à la tête d'une équipe avait été décidée. Il prit connaissance de l'ordre de mission qui indiquait que la mission allait se dérouler dans un lieu qui ne lui était pas inconnu puisqu'il s'agissait du village qu'il avait lui-même découvert lors de l'hiver il y a de cela plusieurs mois. Il n'avait plus eu vent de cette histoire et pour dire la vérité, il la pensait résolue, mais avec les évènements récents, il n'était également pas impensable que le village ait eu d'autres priorités qu'un simple village dirigeait par des mercenaires.

Dévorant le reste de son repas il grimpa aussitôt dans sa chambre et prépara ses affaires, kunais, shuriken tout était minutieusement contrôlé jusque dans les moindes détails, il pensa également à ressortir du placard une copie du rapport qu'il avait rédigé sur un parchemin, il lui serait ainsi plus aisé de communiquer les faits passés à ses coéquipiers. Finalement prêt, il s'endormit jusqu'à son réveil matinal, cheveux en place, uniforme sur le dos, il était prêt à partir attendre ses deux coéquipières, deux jeunes femmes du célèbre clan Hayashi.

Elles avaient surement reçu elles aussi l'ordre de mission et la petite note leur indiquant le point de rendez-vous près des portes de Konoha. Une fois sur place il patienta calmement les bras croisés et les yeux fermés appuyé contre l'une des immenses colonnes qui soutenaient les portes de Konoha, l'heure approchée et les deux kunoichi ne devraient plus tarder.
En patientant, il se repassait en tête consciencieusement toutes les informations qu'il fournirait aux dénommés Hayashi Misaki et Hayashi Sya une fois leur longue route commençait tout en s'interrogeant sur la troisième personne du trio, la certaine Misaki qui lui était encore inconnue alors qu'il tâchait également de remettre le visage de celle qu'il avait croisé brièvement aux portes du villages pour accueillir les deux voyageurs Katsuo Takusanken et Kennei Omoshiro.



Dernière édition par Rakuzan Satochi le Lun 17 Nov 2014 - 17:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Informations
Messages : 1554


Message(#) Sujet: Re: Après reconnaissance place à l'Action [PV Misaki & Sya] [Mission Rang B] Dim 16 Nov 2014 - 7:47


Un oiseau qui se posait sur sa table envahie de papier en tout genre, beaucoup de chiffre, normal, jour de compta’ et lui avec un document de plus, le genre que la brune, ou plutôt la kunoichi n’aimait pas. Elle fit genre de ne pas l'avoir vu. Ce qui était vain bien évidement, la bête était insistante et la réduire en brochette, probablement un mauvais plan. Mécontente alors il fallait prendre en compte le contenu du message qu’on lui avait apporté. Non seulement une mission, elle avait horreur de ça, mais en plus de la compagnie. La totale.

Ah si seulement elle avait pu rajouter des petites lignes à son contrat du genre, justement choisir de pouvoir faire ou non les besognes que le bureau Kage accepté et refilé ensuite. La journée se finissait le nez dans les comptes, forcément, demain elle serait absente et qui allait gérer le buisness hein ? Les sept nains, alias, ses assistants, ils avaient plutôt intérêt de bien faire, même si ne nous leurrons pas, agacer comme elle était au lendemain du départ, son retour se ferait sur une note de piaillement. Les aléas de sa vie de surface, sa vie civile, sa présence devant les portes bientôt, les aléas de sa vie ninja et sa soumission face à ça ? Les aléas de ses vices trop bien cachés…

Impossible pour l’Hayashi de ne pas fixer toutes les créatures qu’elle croisait, cela à la recherche d’une perle rare, qui la frustrerait encore plus ceci dit, puisque départ oblige, elle ne pourrait pas s’en occuper. Un long soupire et la fille à la silhouette assombri par ce long manteau couleur nuit ne tarda pas à le dépoussiérer quand un gueux créait un nuage de la matière première de ce crime. Comment ? Peu importe, elle n’était pas d’humeur à batailler, aussi, sans commentaire son chemin s’achevait aux portes, bien en avance, c’était une manie courante chez les Shinobis, alors peut-être comme ça, elle gagnerait du temps sur son planning chargé, encore depuis la veille et ce cadeau empoisonné, d’habitude, les poisons, c’était elle pourtant.

Pas franchement patiente, il lui fallait une occupation et très vite, bien que cliché, elle fut vite trouvé, oui soigner la verdure de l’entrée, c’est-à-dire : Rendre la zone encore pour verte que verte, du végétal à l’excès qui couvrait la pierre usée et moche. Beaucoup mieux, il ne lui restait que la touche florale, là on entendait bien qu’elle allait naturellement opter pour le carnivore, quand on s’adressa à elle.

-Ah je crois que vos partenaires sont arrivés.

Retour à l’intérieur du village, oui, on n’avait pas précisé quel côté et la sortie pour quelqu’un de pressé, ça lui avait semblé logique, en fait, sa flemme aussi, elle vivait à l’extérieur de l’enceinte de Konoha… Son regard se fixait sur un jeune homme sur lequel le garde qui l’avait interpellé fixait son attention, la kunoichi pas patiente l’abordait aussitôt.

- Rakuzan Satochi ? Si tel est le cas, combien de temps on va devoir compter pour remplir la joyeuse demande d’un bout de papier ?

Autant y aller franco… Le temps, c’est de l’argent. Enfin, il avait dit "les", son regard noisette guettait si on avait un retardataire ou non...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 735
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Après reconnaissance place à l'Action [PV Misaki & Sya] [Mission Rang B] Dim 16 Nov 2014 - 14:45


Les fleurs et roses du jardin de Konoha portaient encore la douce rosée du matin. Des sortes de perles sacrées qui restaient en équilibre sur de simples feuilles avec une harmonie quasiment parfaite. En réalité, Sya admirait cela et y prenait même la plus grande attention. Cette rosée était en soit le moyen le plus pratique pour cultiver la beauté de la nature. La Hayashi soupirait un petit instant, le temps de regarder le paysage de Konoha qui s'offrait à elle. C'était si rare qu'elle puisse avoir du temps pour elle, entre les dossiers à remplir et les missions.

Ça l'aidait à souffler, à respirer et prendre du recule sur tous ses problèmes qui venaient encore et encore. En réalité Sya avait prit le tic de Meia qui était de sentir les plantes. Même si c'était une Hayashi, elle connaissait toutes les odeurs de chaque plantes. Elle n'avait presque pas besoin de les voir pour reconnaître qu'elle fleur c'était et d'où elle venait. Les Hayashi's étaient fait pour ça, pour l'horticulture et la communication avec leur autre « moi ». En prenant une grande inspiration, elle finissait de contempler et dévorer le ciel de ses yeux bleus.

Finalement un homme vint à elle pour la déranger, ou plutôt lui remettre des papiers importants. Elle était sur le banc du parc de Konoha, presque il en avait la réputation d'être son banc à elle tant elle restait de temps sur celui-ci. Ce fameux banc fait entièrement de plantes où elle avait rencontré son senseï.

« Madame. »

L'homme s'abaissait devant Sya qui avait détourné son regard pour le regarder lui. Une sorte de révérence presque sacrée qui inspirait un respect des plus profond pour l'un des membres du clan fondateur de Konoha. Elle lui sourit et d'un mouvement simple et gracieux elle prenait en main la lettre que l'homme lui tendait. De son autre main elle le remercia mais aussi qu'il pouvait partir. Elle regardait bien le cachet de l'enveloppe, et malheureusement pour elle, elle soupira encore une fois. Le sceau de Konoha dessus signifiait bien qu'elle allait devoir une nouvelle fois repartir en mission. Elle enchaînait ça, les missions. Non pas qu'elle avait besoin d'argent, loin de là, mais elle voulait faire au mieux pour Konoha.

C'était pour cela peut-être qu'elle avait mis dans ses fiches qu'elle était toujours disponible pour toutes sortes de missions et le plus rapidement possible. Ce fut son choix qu'elle ne regrettait que légèrement. D'un côté, cela l'épuisait et elle n'avait plus de temps pour elle, mais de l'autre voir les visages de gens la remercier de sa bonne conduite et de son aide, c'était tout aussi satisfaisant que de rester des heures à prendre du temps pour soi. Elle lisait l'ordre qui demandait donc de rejoindre ses partenaires aux portes.

Fortement en avance elle se passait sur un banc à côté des portes. Premièrement une femme arrivait, recolorant le décor. Sya s'enchantait d'un sourire angélique en voyant que sa partenaire devait être une de ses cousines plus ou moins proches, une Hayashi donc. C'était écrit dans l'ordre en même temps. Puis finalement le dernier arrivait, un peu en retard, un homme qu'elle avait déjà croisé aux portes, Rakuzan Satochi donc. La Hayashi se mit bien à rire en voyant qu'il se faisait réprimender par son retard, alors c'était au tour de la Rose de se montrer, elle qui avait attendue sur le côté depuis quelques minutes quand même.

« Je suis Hayashi Sya. »

Quelques formalités, quand même. Sya répondait à la question posée à Satochi.

« Le plus court, serait le mieux en effet. »

Drôle de mission dans laquelle elle s'embarquait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Jônin - Chef du Clan Rakuzan - Chef de l'ANBU
Messages : 1205
Rang : S


Message(#) Sujet: Re: Après reconnaissance place à l'Action [PV Misaki & Sya] [Mission Rang B] Lun 17 Nov 2014 - 19:46


Lui qui pensait être en avance, Satochi avait sur ce point là complètement faux. Il était arrivé à l'heure indiquée sur la petite note de l'ordre de mission, mais jamais il aurait supposé que ses deux coéquipières qu'il allait prendre en charge pour cette mission aurait déjà été sur les lieux.
Patiemment donc il s'était installé dos aux immenses remparts sans attendant ainsi les arrivées prochaines des fameuses Misaki et Sya.
Sa surprise fut grande lorsque l'un de ses collègues Chûnin vint porter à son oreille l'état de la situation. Ils étaient tous déjà là sans même s'en apercevoir. Sato' quitta alors sa position de confort et vint se placer là où il serait plus facile de le voir.


Rapidement les deux demoiselles rappliquèrent l'une d'elles se tenait jusque-là non loin du brun assise sur un banc et s'avançait à présent vers le Rakuzan ses longs cheveux rose et soyeux traînant derrière elle dans sa démarche. Encore quelques petits mètres et les deux shinobis de la feuille seraient enfin côte à côté. Entre temps, une brune avait émergé de l'extérieur du village où lorsqu'on observait plus en détail, la verdure semblait revigorée. L'amour des Hayashi pour la nature était sans égale, il y en avait là une démonstration flagrante.

Finalement, après une mésentente totale, il fallait échanger quelques formalités d'usage. Ainsi, il répondit en premier lieu à Misaki qui avait ouvert la bouche en première.

- C'est bien cela ? Tu dois êtes Misaki.

Il avait vaguement croisé Sya quelques jours auparavant devant ces mêmes portes qui se dressaient de toutes leurs hauteurs devant le petit groupe. Dans ces souvenirs Sya était la deuxième fille présente caractérisée par ses cheveux roses. Voilà le petit détail qui avait permis à Satochi de mettre le nom de Misaki sur le visage de la brune. Et la présentation de la dite Sya confirma pour de bon l'identité de ses deux partenaires.

Le trio était enfin rassemblé et prêt au départ. Pourtant alors qu'il n'avait pas encore placé un pied à l'extérieur que Misaki posait déjà une question, dont il était objectivement impossible de répondre avec certitude. Elle souhait savoir combien de temps cette mission prendrait-elle ? Pourtant, elle devait bien se douter qu'une mission ce n'est pas comme un plat réchauffé dont le temps de cuisson est inscrit sur le sachet. Il y avait de nombreux facteurs à prendre en compte, et cette mission ne ferait certainement pas exception.

- Je ne sais pas cela dépendra de notre efficacité et de ce que l'on rencontrera là-bas. On aura déjà une bonne journée de marche pour nous y rendre.

En tout cas, c'était le temps qu'il avait mis lorsqu'il avait découvert ce village des mois plus tôt.

- Je vous parlerai des détails en chemin, autant se mettre en route tout de suite.

Ils sortirent alors du village et marchèrent quelques minutes sur le sentier avant de continuer leurs marches à travers les branchages des arbres. Satochi légèrement en avant par rapport aux deux Hayashi observait avec attention les environs, on se pouvait jamais être trop sûr de ce qu'on pouvait rencontrer en forêt. Mais en même temps, il pensait à la suite de la mission, on lui avait collé visiblement deux femmes aux caractères bien trempés, pire encore elles étaient toutes deux plus vieilles que le Rakuzan, il espérait un minimum de respect alors qu'il s'imaginait la façon dont il allait devoir composer avec les humeurs bien trop variables de la gentes féminine tout en préparant consciencieusement le discours qu'il leur donnerait lorsque le moment serait venu d'apporter plus de précisions à l'ordre de mission reçu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Informations
Messages : 1554


Message(#) Sujet: Re: Après reconnaissance place à l'Action [PV Misaki & Sya] [Mission Rang B] Dim 23 Nov 2014 - 20:38


Une journée l’allée, une le retour, une semaine foutue en clair. La brune soupira simplement, être réquisitionnée elle avait définitivement horreur de ça. Heureusement, son humeur s’arrangeait en observant avec curiosité il fallait l’avouer une congénère. Totalement magnifique. Un fait. Son regard noisette glissait sur la tignasse longue et soignée avec intérêt avant de se figer sur des traits fins et harmonieux, un sentiment inconfortable se fixait en elle. Elle le cachait avec talent et un sourire gracieux. « Saloperie », raisonnait pourtant au fond de sa tête…

-En gros une sortie au loin ? Merveilleux. Il n’est pas question que je campe, barre cette idée direct de ton esprit. Puis je suis une genin hein.

L’avantage, des tâches simples, le désavantage, les tâches ingrates, ceci dit c’était mal la connaître que de croire qu’elle pourrait plier aussi simplement. Le retour aux priorités, il fallait bien, tandis que puisque le chef ouvrait la marche, il ne lui restait plus qu’à accompagner sa cousine ?

-Je suppose que ni toi, ni moi, n’avons le besoin de faire le point sur nos capacités, mais lui, tu le connais ?

Autant se renseignait, sans le flatter en le faisant faire sa propre éloge, voilà qui aurait agacée l’Hayashi d’assez mauvaise volonté comme ça aujourd’hui. Ceci dit, il lui faudrait bien monopoliser la conversation pour éviter les questions dérangeantes, c’était plus simple qu’éluder, moins suspect, elle allait juste paraitre pour une pipelette, pas un franc problème. D’ailleurs, le brun allait surement l’y aider.

-Bon puisque nous sommes en route là et qu’admirer les jolis oiseaux c’est pas tellement dans mon délire, on pourrait cesser le mystère et avoir un topo ?

Impatiente ? Assez ouais, son ordre de mission était des plus flous, ses sujets de conversation plutôt restreint et pire que tout l’ignorance qui la frustrait, après tout, il était encore temps pour elle de simuler une patte cassée ou autre, à moins que la sortie de groupe puisse avoir de l’intérêt… Ce dont il fallait avouer, elle doutait fortement. Peu de chance de croiser la poule aux œufs d’or, ni même de faire des « emplettes » ainsi entouré, sans parler du fait qu’il faudrait user de leur capacité. Dire qu’elle s’était cru bonne tout ce temps dans son travail de sabottage. La kunoichi grimaçait à cette idée, puis soudainement, une évidence, le moment où jamais de prouver qu’elle n’était pas faite pour les travaux en team…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 735
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Après reconnaissance place à l'Action [PV Misaki & Sya] [Mission Rang B] Jeu 27 Nov 2014 - 20:09


Cela ennuyait déjà la Hayashi qui se donnait la peine de venir pour finalement qu'elle allait devoir marcher un bon moment et surtout très loin. La rose se sentait déjà dégoutée par cette mission qui comme d'habitude venait toujours au plus mauvais moment. Sya évitait cependant d'en montrant trop pour essayer de garder un semblant de professionnalisme. Cepedant ceci n'était pas le cas de sa cousine qui, elle, exprimait ses sentiments de façon très ouverte mais aussi son mécontentement d'être ici et de devoir marcher aussi loin.

D'ailleurs, Sya s'attardait sur son cas, qu'elle était belle. Un corps fin, de beaux cheveux et une tête si harmonieuse. Toute droit sortie d'un conte de fée, elle faisait partie directement de sa famille et ça, c'était le plus génial sûrement. Elle devait maîtrisait autant la nature, voir même bien plus à ce que jugeait le chakra de cette fille. D'ailleurs, ça allait être même le sujet principal, le fait de savoir si les deux Hayashis pouvaient compter sur le garçon qui semblait un peu ailleurs ou moins... concentré.

« Ce que me dit mes sens c'est que tu es supérieure à nous. »

Elle regardait bien la jeune Hayashi qui lui faisait face, Misaki de son prénom.

« Cependant il me semble être du sien, si ce n'est que je sois peut-être plus expérimentée que lui. »

Bah oui, l'expérience c'était quand même sûrement ce qui avantageait bien Sya de ses coéquipiers. Ça faisait quoi, 20 ans maintenant qu'elle était dans le monde ninja ? Qu'elle avait vue des batailles sanglantes sans jamais prendre part au combat aussi. Me direz-vous, il n'est pas nécessaire de tuer pour comprendre comment se battre, sinon ça serait tout aussi stupide que cette mission. Et en parlant de cette mission Misaki vue juste en redemandant des informations plus précises sur l'ordre qui restait tout aussi flou pour la Rose.

Son ordre à elle ne lui demandait que de venir aux portes de Konoha pour rejoindre ses coéquipiers et prendre part à un voyage. Alors un voyage de quoi ? Pour quoi faire ? Les trois ne pouvaient-ils pas utiliser une téléportation instantanée ? Non ça aurait trop simple, beaucoup trop simple. Puis c'était mainstream de se déplaçait instantanément, fallait bien user les chaussures de tous pour comprendre que la vie de Ninja c'est pas du Naruto qui finit avec une Huyga pour avoir un gosse immonde.

Bah non, c'était pas ça. Et maintenant Sya attendait que Satochi s'exprime.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Jônin - Chef du Clan Rakuzan - Chef de l'ANBU
Messages : 1205
Rang : S


Message(#) Sujet: Re: Après reconnaissance place à l'Action [PV Misaki & Sya] [Mission Rang B] Ven 28 Nov 2014 - 10:24


Elles l'avaient voulu ? Désormais, elles le savaient. Les deux Hayashi avaient montré particulièrement d'attention à la réponse qu'avait formulé Satochi sur leur temps de voyage et le moins que l'on pouvait dire ... c'est que leurs réactions n'étaient pas glorifiantes, limite blasée par ce voyage les "Cousines" comme il allait les appeler ne montrer clairement aucune attention à cette mission. Elle changerait d'avis peut-être plus tard.

Pour l'instant de brun devait gérer leurs "impertinences" et leurs petites sautes d'humeur dont Misaki fit la première à étaler ses talents. Mademoiselle ne voulait pas camper ... Sato' croyait rêver mais pourquoi avait-il écopé de deux têtes de mule féminine pour cette mission ? Pourquoi ? !? Au moins après cela, il pourra gérer tous les comportements imaginables. Néanmoins, cela commençait à bien faire. Un petit recadrage ? Allez, il se le permettait bien qu'il soit le plus jeune du groupe.

- Tu as répondu à ta question toi-même tu es une Genin de Konoha, une kunoichi et si tu dois camper tu camperas, si tu peux dormir dans un grand lit tu y dormiras... dit il en appuyant chacun de ses mots. Et si ça ne te satisfait pas, tu auras cas construire une cabane de bois. Maintenant en route.

Le trio konohajin s'était alors élancé dans la forêt, durant de nombreuses minutes, Satochi s'était noyé dans ces propres réflexions, des réflexions portant sur sa mission, ses qualités de chef et bon nombre de questions lui traversait l'esprit.
Serait-il capable de contenir les caractères des deux kunoichi qui l'accompagnaient ? Parviendraient ils à accomplir cette mission ? Et surtout de quelle manière allait-il pouvoir résumer à ces deux chipies le contenu de la mission ?


La petite discussion que se donnaient les deux Hayashi le stoppa dans ses réflexions, un échange dont le sujet principal était les capacités de chacune. Comparer sa force était donc une habitude chez les grands clans ? Enfin, non pas que ça choquait le Rakuzan qui connaissait aussi bien qu'elle ce sentiment que l'on éprouvait à toujours vouloir surpasser l'autre. Et dans ce trio s'il y avait un brin de vérité alors il fallait affirmer que Misaki était forte, très forte même pour une simple Genin et Sya n'avait rien à lui envier également. Décidément ... les Hayashi avaient l'art d'exceller dans les gênes. Il n'y avait qu'à voir Yamuro qui du haut de ses treize/quatorze ans était relativement doué.

Ce qui étonna surtout le Chûnin, c'est que lui puisse être comparé à elle ... Concrètement, elles se pensaient les plus fortes et plus expérimentées... soit. Mais sous la demande de la plus jeune des deux Hayashi, il était grand temps que Satochi parle du contenu de la mission.

- Pendant l'hiver quand j'étais encore Genin, le village m'a envoyé seul pour une mission de cartographie. Il se disait que des terres n'étaient aucunement dessinées sur nos cartes, ma mission était de livrer un rapport sur ces terres. Mais j'ai trouvé pire. Une forêt dévastée, avec des arbres abattus. J'ai alors découvert ce village. J'étais seul alors je n'ai joué une filature que pendant quelques heures, mais j'ai appris pas mal de chose. Premièrement, ce village s'appelle le "Village des Idéaux" et il est dirigé par un homme que les villageois appellent Sawano.

Il marqua une courte pause afin que les cerveaux blasés des deux jeunes femmes enregistre tout ce qu'il venait de dire.

- Les habitants de ce village étaient auparavant des vagabonds et des bandits mais ils ont été unifiés par cet homme et lui vouent un culte absolu. La philosophie de ce village est que chacun peut aspirer à devenir ce qu'il souhaite, c'est bien en soit, mais il y a une controverse ... des règles que des mercenaires employés par Sawano se donnent un plaisir de faire respecter.

Mais la dernière était sans doute la plus délicate, mais la plus palpitante, celle qui éveillerait l'intérêt des Hayashi du groupe dont le clan était connu pour son amour pour la nature.

- Le facteur commun entre les deux ? Le village est fait de bois et à seulement quelques minutes de la forêt dévastée. L'économie du village tourne sous son commerce illégal de rondin de bois qu'ils transportent par la longue rivière qui traverse le Pays du Feu.

Le résumé était fait, désormais les détails consistant leurs rôles dans cette mission.

- J'ignore pourquoi Konoha a attendu autant avant d'agir, mais un village clandestin est quelques choses d'interdit, et le commerce illégal tout autant. Il nous faut une bonne fois pour toute arrêter ce massacre et ramener les coupables à Konoha où ils seront ensuite transférer vers les cités féodal pour y être jugé. Vous qui aimez la nature comme je l'aime si ce n'est plus, allez-vous montrer davantage d'intérêts pour cette mission désormais ?

D'autant plus que depuis tout ce temps, les ravages devaient être encore plus affligeants et dans ce cas, Satochi devrait très certainement gérer la colère des deux Hayashi dont il souhaitait en apprendre davantage. Mais cela, il verrait plus tard. Pour l'instant, il se contentait d'observer leurs réactions et si l'éventuel changement d'attitude avait eu lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Informations
Messages : 1554


Message(#) Sujet: Re: Après reconnaissance place à l'Action [PV Misaki & Sya] [Mission Rang B] Sam 29 Nov 2014 - 20:11


Une senso… Elle avait horreur de ces spécimens-là capable de la jauger difficile à fourber, pourtant elle avait fait de son mieux pour rester « tranquille ». Plus fort que l’Hayashi qui lançait un regard long et contrarié à sa cousine à l’écoute de cette information, elle lui aurait bien rappelé leur malheureux grade, peu de chance qu’il ne soit que le fruit du hasard… Plus celui de leur prétention… La dame aux cheveux blancs lui plaisait bien, c’était en soi assez rare venant d’un membre de sa famille qui la prenait pour une allumée. Encore que, il n’avait pas tort.

-Qui sait, on le ferait peut-être prendre du niveau.

A aucun moment elle baissait le ton pour épargner l’orgueil de l’homme, décidément pas son genre, mais ce dernier le lui rendait bien visiblement, mais la brune ne lui adressa qu’un regard qui en disait long, il avait le grade peut-être, mais elle ne l’avait jamais visé, aussi ne rien faire pour l’obtenir ne la gênait pas. Elle le snobait complètement, pour reporter son attention sur sa cousine, un jeu de bilan s’instaurer. Une peste.

-Déjà il est susceptible, va falloir bosser sa patience et son sens de la diplomatie.

Un débat à voix haut le temps de quelques pas. La fille se stoppait en attrapant la main de sa consœur pour la faire tournoyer, histoire de bien jouer la comédie, comme avec les nerfs de l’effronté à ses yeux, bien qu’elle était presque de loin, la mieux du lot correspondant à ce mot. Le moment qu’elle avait choisi pour la pause thé, le même où le gus se décidait à leur faire le point sur la mission. Sur le coup Misaki n’y prêtait qu’un faible intérêt tout en servant Sya d’un breuvage sortir du thermo de sa sacoche dans une tasse de bambou, avant de faire de même pour l’homme. On coupait des arbres ? La belle affaire, les deux femmes n’auraient qu’à ouvrir leurs bras pour refaire vivre la forêt dévastée, pour ça qu’on les avait mobilisé ?

Un dernier point la captivait totalement en revanche…

-Un trafique de bois par la rivière ?... Et ça marche bien je suppose.

Un sourire mesquin qui s’étirait, oh oui effectivement, il fallait se débarrasser des parasites, mais pas avant qu’elle apprit qui était l’acheteur, histoire de prendre le relais sur l’affaire. Quoi ? Pas comme si elle détruisait, que ses bras à ouvrir et son énergie à faire souffrir pour tout relancer. Comment avait-elle fait pour ne pas y penser ? Preuve que la fille devait plus s’intéressait au monde.

-Tu aurais dû commencer par là jeune homme.

Son regard se jetait dans celui de sa consœur, il faudrait l’évaluer elle aussi pour la faire participer à la magouille, à voir si on pourrait en tirer quelque chose… Pour le gus. C’était mal parti, sa tête qui ne lui revenait pas ou autre chose. Cependant comme toutes bonnes vendeuses, la brune était capable d’efforts en échange de bénéfice.

-Inacceptable leur attitude, je vais suivre ça de près. Ne perdons pas de temps, j’ai de quoi vous faire oublier la fatigue, le sommeil, sans effet secondaire…

Ou presque. De toute façon c’était un peu tard pour leur proposer elle avait déjà drogué leur verre pour qu’ils soient plus « actifs ». C’était moins merdique que prévu comme balade et elle comprenait mieux le choix de la composition de la team.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 735
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Après reconnaissance place à l'Action [PV Misaki & Sya] [Mission Rang B] Dim 30 Nov 2014 - 22:16


Susceptible, le jeune homme. Il s'emportait pour un rien sur un ton des plus désagréable face aux deux cousines qui ne pouvaient être que les malheureuses victimes de cette élévation de voix. Le tigre blanc avait bien quoi, 26 ans et elle se faisait réprimander par un garçon qui avait sûrement à peine la majorité au sein du village.

« Soupe au lait. »

Une jolie expression que très peu comprenait et pourtant la femme aux cheveux blancs prenait un plaisir malsain à l'utiliser, juste histoire de les perdre dans les mots. Après tout, c'était son domaine les mots. Elle jouait avec pour faire comprendre à son interlocuteur que 1 ; une Hayashi ça a toujours raison et que 2 : il ne fallait pas les énerver ou essayer de jouer avec. Parce que si il y avait bien quelque chose qui énervait plus que tout Sya, c'était sûrement le fait qu'un gnome lui parle comme si elle était en maternelle et qu'elle venait de prendre de la patte à modeler à son voisin.

L'Hayashi brune fit exactement les mêmes remarques que Sya, mais à haute voix. Cela arrangeait bien notre Hayashi qui n'avait pas voulu plus froisser l'égo sur dimensionné du garçon avec lequel les deux cousines allaient devoir faire équipe. Elle soupirait un bon coup, puis un simple regard vers Satochi qui semblait déjà vexé des pics -minimes soient-ils- que les Hayashis s'amusaient à lancer. Franchement, si on ne pouvait pas s'amuser, le sens et le goût de la mission devenaient presque nuls.

Le Chûnin prenait ses grands airs, bouh que ça énervait le tigre blanc qui avait une furieuse envie de lui mettre une claque mémorable. Enfin bon pour détendre cette atmosphère, Misaki eut la bonne idée d'offrir une tasse de thé à sa cousine. D'ailleurs la blanche acceptait volontiers la tasse tout en goûtant ce doux arôme. Sa cousine avait bien dû rajouté un truc dedans car Sya remarquait bien un sorte de fortifiant et tonifiant dans le mélange. Rien de bien grave, si ce n'était le fait que Satochi se faisait drogué à son insu.

Et si il venait à être au courant, bon Dieu qu'il s'énerverait encore plus sur les pauvres filles. Cependant il venait enfin au sujet qui intéressait notre protagoniste, l'ordre de mission. Un trafique de bois ? Quelle étrange idée ! Depuis quand le bois ça devient un trafique, c'est assez étrange. Si c'était ça à la place de la drogue, les Hayashi's serait une mafia reconnue dans le monde entier pour leur qualité de bois. Enfin bon, que des étranges idées.

« Gros méchant, nous gentils, nous l'arrêter. »

Elle faisait son enfant pour se moquer une dernière fois de son coéquipier. Mais sa caricature était en même temps réelle et franche, il y avait un chef, des sujets, il fallait juste encore se battre. Ou alors ils pouvaient jouer la subtilité, ce que Sya préférait grandement. Elle finissait d'abord sa tasse de thé tout en écoutant les derniers dires de sa cousine qui n'acceptait pas les faits des bandits. Après tout, les Hayashi's c'était un peu les Green Peace de Naruto.

« Le mieux serait de leur faire comprendre l'erreur qu'ils ont fait. »

Elle mettait son doigt sur ses lèvres, pensante.

« Comme pourrir le bois qu'ils vendent pour, lentement ruiner les affaires et provoquer des conflits internes. »

Elle continuait son speech avec plaisir, et le dernier petit pic qui montrait qu'elle était décidé à ne pas changer d'attitude envers Satochi.

« Puis après tu pourras te battre contre le méchant et montrer à quel point tu es le héros de ces dames. »

Un petit clin d'oeil à sa cousine, fallait bien s'amuser, non ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Jônin - Chef du Clan Rakuzan - Chef de l'ANBU
Messages : 1205
Rang : S


Message(#) Sujet: Re: Après reconnaissance place à l'Action [PV Misaki & Sya] [Mission Rang B] Lun 1 Déc 2014 - 0:35


Le moins que l'on pouvait dire c'est que l'ambiance n'était pas à la décontraction au sein du trio konohajin, non seulement les tensions étaient palpable mais les piques que les trois shinobis de la feuille se lançaient à coeur joie étaient des part et d'autre très mal reçu. Du moins, c'était ce qui semblait être le cas chez les cousines Hayashi, car nullement, Satochi n'avait été blessé dans son ego par les propos tenus par les deux femmes. Elles se pensaient plus fortes et bien qu'elles le pensent, ce qu'il avait en revanche moins apprécié, c'est le caractère et la réticence dont elles avaient fait preuve vis-à-vis de cette mission. Leurs petits débats n'avaient donc rien à voir avec la légère poussée vocale du jeune homme. Qui en revanche fit mouche dans le mille du côté des manipulatrices du bois.

Elles repartirent de plus belle avec de nouvelles réflexions, parler et encore parler ne savait-elle faire que cela ? Enfin tant qu'elle avançait le Chûnin se fichait bien de savoir si elle le pensait susceptible, où qu'il manquait cruellement de diplomatie. Il restait silencieux se contentant d'expirer un bon coup. Mais bon avec deux emmerdeuses pareilles, continuer sur ce rythme de marche aurait été trop beau, un simple mirage. Puisque Misaki choisit le moment précis où Satochi allait leur raconter leur ordre de mission pour improviser une petite pause thé. Une blague de mauvais goût ? Peu importe, elle se plaignant du temps qu'elle allait devoir marcher et d'une éventuelle possibilité de campement et la voilà qu'elle n'hésitait pas à ralentir le groupe. Bref. Une totale opposition avec elle-même. Enfin, soufflant son air une nouvelle fois Sato' finit par rejoindre les deux Hayashi au sol et leur expliqua enfin la raison de leurs convocations respectives.

Le brun refusa la tasse de thé offerte par l'Hayashi. Nullement intéressé par un thé à cette heure de la journée il se contenta de sortir sa propre gourde d'eau avant de disparaître d'un shunshin pour réapparaître sur une branche située à plusieurs mètres au-dessus des deux jeunes femmes, les jambes tombant dans le vide et le regard fixé vers leur destination encore invisible. Le trio konohajin avait depuis peu dépassé la réserve Inuzuka, le premier quart du chemin était fait. En accélérant le rythme. Ils pourraient arriver là-bas avant la nuit.

Perdu dans ses pensées, il repensait à l'ignorance et mépris qui s'était dégageaient de l'écoute de Misaki et Sya. La première, sourire hautain aux lèvres plaisantait sur l'attractivité du marché la deuxième plaisanta et s'exprimant telle une enfant. Pourtant, elle était la plus vieille et donc logiquement la plus mature ici. Pourquoi se donnaient-elles autant de mal pour être détestable ? La sympathie n'était pas une définition qu'elles connaissaient ? Le dégoût... Voilà ce que ressentait actuellement Sato'. Ses souvenirs avaient Yamuro remontait à la surface, l'Hayashi prêt à tout pour son village et déterminé à passer outre son nom célèbre pour briller malgré ses 13 ans sa maturité de shinobi était plus importance que celles de ces deux femmes réunit qui était l'exacte description des membres de clan ayant la grosse tête et se croyant au-dessus de tout.

- Si seulement j'avais pu travailler avec Shingen et Okasaki... On serrait déjà à moitié chemin tels étaient les mots qu'il avait laissé s'échapper à voix haute.

Enfin... Dans leurs dernière répliques, elle semblèrent néanmoins plus concerné. Il n'y croyait pas vraiment, une simple blague pour après repartir de plus belle dans la déchéance, il décida quand même de leur accorder une nouvelle attention après avoir entendu les propositions émanant de Sya descendant une nouvelle fois de son perchoir en disparaissant tout simplement avant de réapparaître à leur côté.

- Ça serait une idée, mais généralement, il faut du temps avant de déclencher un conflit interne.

Du temps qu'aucune des deux Hayashi n'avait daigné avoir à leur départ du village, il fallait le souligner.

- L'idée est bonne, mais ... Je ne sous-estime pas votre pouvoir de contrôle du bois ou des fleurs. Je suis même persuadé que vous pourrez pourrir une forêt en moins de temps qu'il faut pour le dire. Mais, ne penses-tu pas que des rondins de bois se mettant soudainement à pourrir rapidement n'éveilleraient pas les soupçons ?

Il laissa passer quelques secondes, où il regardait l'Hayashi aux cheveux blancs l'air interrogatif.

- D'autant plus que s'ils se sont lancé dans ce type de commerce c'est qu'ils sont un minimum connaisseur sur la marchandise.

Satochi n'excluait pas le plan de Sya au contraire, il le gardait dans un coin de sa tête en cas où les deux pipelettes se décideraient enfin à se mettre au travail. Pour l'heure, il n'avait pas encore établi de plan ne sachant même pas s'il serait seul ou bien accompagné à la fin de ce voyage. Mais avant de reprendre la route, il tenait à éclaircir certaine choses avec ses deux coéquipières, démarrant alors son discours d'une voix plate et posée.

- J'ignore pourquoi on a fait appel à vous, ce n'est pas moi qui ai composé cette équipe. Konoha a peut-être jugé utiles vos pouvoirs et votre amour pour la nature pour cette mission. Recréer une forêt est peut-être une option recherchée pour effacer les ravages causés par ces hommes, mais je l'ignore. Ce que je sais par contre ce que parfois, certaines missions nous ennuient au plus haut point. C'est un sentiment que j'ai déjà éprouvé, c'est pourquoi ... Je m'excuse pour ne pas l'avoir réellement comprit depuis le début. Nous sommes au quart du chemin, je ne vous retiendrai pas, si vous ne souhaitez pas poursuivre cette mission, vous pourrez rentrer à Konoha, cela ne sera même pas mentionné dans le rapport de mission.

Au point où ils en étaient et malgré les récentes attentions portées par les deux membres du clan Hayashi, il préférait agir seul que dans un groupe décousu et sans attaches. Voilà pourquoi il jugeait bon que cette conversation est lieu afin de prendre le temps de discuter et de prendre la décision qui s'imposera ensuite. Pour le bien des deux Hayashi, pour le bien de Konoha, mais également pour le bien du Rakuzan.

- J'ignore pourquoi, ou ce que je vous ai fait, mais je peux comprendre clairement votre réticence à travailler avec moi, je ne vous forcerais pas. Mais il me semble qu'avec ces évènements sombres qui s'abattent sur nous avec la menace des Furyous, toute mission pouvant aboutir à du travail d'équipe est bénéfique à prendre, vous ne serrez peut-être pas tout le temps aux côtés de personnes que vous apprécierez sur un champ de bataille. Enfin... Je ne vous apprendre rien, nous avons tous connu la guerre. Donc si votre désir est vraiment de rentrer à Konoha faites donc, mais à votre arrivée demandez à ce qu'Inabikari Shingen et Shiya Okasaki soient envoyés ici même. La balle est dans votre camp.

Enfin avant que Misaki et Sya ne prennent leurs décisions qui influeraient ainsi énormément sur le déroulement de la mission, Le Rakuzan tenait particulièrement à éclaircir un dernier point concernant la dernière réplique que Sya avait faite auparavant et à laquelle Satochi avait jusqu'à cet instant montré aucun signe d'intérêt.
Cette fameuse réplique disante de lui qu'il pourrait passer pour un héros en battant le chef de ce village... Si cette réplique était venue de quelqu'un de plus proches, elle aurait pu blesser le jeune homme. Mais au final autant Misaki que Sya, elle ignorait simplement tout du Rakuzan alors à quoi bon se laisser atteindre ?


- Enfin ... Je suis à la recherche d'aucun titres de héros ou de gloire, ma seule préoccupation est et restera Konoha.

Voilà le tour était fait, la boucle était bouclée comme on le dit souvent, maintenant la balle était dans le camp des deux kunoichi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Informations
Messages : 1554


Message(#) Sujet: Re: Après reconnaissance place à l'Action [PV Misaki & Sya] [Mission Rang B] Ven 5 Déc 2014 - 21:28


Un nom familier, puis un autre qui parvenait à ses oreilles, Blanche Neige restait perplexe devant son commentaire sur ses petits nains, encore que, elle ne doutait pas de l'efficacité de l'un, mais l'autre. Y avait tout à lui apprendre ! Plus fort qu'elle, la brune roulait des yeux, franchement, la comparaison était mauvaise, si les dames étaient de mauvaise foi, les deux autres, ou plutôt l'un d'entre eux était trop impulsif. Ce qui avait coûté pas mal de chakra à la belle qui se rappelait soudainement son existence. Ah bah merde alors (en parlant poliment), n'avait-elle pas oublié de surveiller son entraînement ?

-Une bonne idée ça aurait été d'avoir ces deux-là dans les pattes, j'aurais pu en corriger un, finir mes affaires avec l'autre.

Un soupire, décidément ce n'était pas sa journée et les pics entres les deux clans, car on pouvait bien maintenant parlait de ça, n'en finissait pas. Un vieux assemblage de mots lui redonnait le sourire cependant... Soupe au lait ? Voilà longtemps qu'elle ne l'avait plus entendu. Avant que la conversation n'évolue, elle ne pouvait pas s'empêcher d'en rajouter...

-Cheveux dans la soupe ouais...

Pourrir le bois ? Bonne idée certes, mais une qui la faisait grimacer, de la perte pour son affaire future, heureusement que le chef réajustait le tir, un soulagement qu'il le fasse à sa place, plus facile de mettre sa cousine dans la combine après qui sait. Aussi la brune ne faisait aucun commentaire là dessus, se contentant d'écouter en sirotant sa boisson tranquillement. Rentrer chez elle ? Il n’allait pas lui dire deux fois, quant à l’idée que cela n’apparaisse pas sur le rapport, à vrai dire, c’était le cadet des soucis de la brune, elle dépoussiérait son manteau, le souci avec les coins bouseux. Trop salissant. Il se lançait alors dans un monologue que l’Hayashi n’écoutait qu’à moitié, trop perdue dans son affaire, absorbée par les bénéfices qui l’attendaient. La dernière phrase de l’homme l’interpellait plus que tout le reste, tout ça pour Konoha ? Quelle crédulité des jeunes années, il lui décrochait enfin un sourire.

-Tu sais jeune homme, le bien de ton village adoré, s’il est associé à tes performances pour convaincre… Il est mal barré.

Un haussement d’épaule et la femme infecte réajustait sa sacoche une fois son thé fini pour faire demi-tour il semblerait. On avait bien dit qu'il n'allait pas falloir insister. Son regard se posait sur sa cousine un instant, comme si elle lui demandait ce qu'elle comptait faire elle, bien que cela n'avait au final, pas grande importance. Quelques pas, rien n'aurait su l'interrompre et son chemin retour se faisait. Pas très pro ? Pour Konoha, certainement... Il fallait laisser ces messieurs régler le comptes des méchants, Blanche Neige y ferait un tour après ? Ouais, peut-être que c'était son plan là, ou bien autre chose.

-Bonne chance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 735
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Après reconnaissance place à l'Action [PV Misaki & Sya] [Mission Rang B] Dim 7 Déc 2014 - 20:57


Finalement, la mission, elle n'était pas si nulle que ça aux yeux de la princesse. Non, au contraire elle prenait même un plaisir fou un taquiner son partenaire qui réagissait au quart de tour pour un rien. Dommage, il aurait pu faire un bon compagnon d'arme pour le Tigre blanc mais il fallait forcément lui trouver des défauts, et dans ce cas présent c'était le fait qu'il était susceptible au possible. Elle rigolait si fort intérieurement qu'elle avait presque du mal à en cacher un petit sourire aux coins des lèvres. Ça l'amusait, c'est vrai, surtout que sa cousine -au moins aussi provocante qu'elle- l'aidait à ajouter du gaz.

Mais bon, la conversation prenait un tournant un peu plus dramatique, avec un monologue encore bien plus amplifié qu'auparavant. Limite, Sya avait une envie furieuse de bailler, pour montrer le désintérêt total qu'elle avait pour ce que le garçon racontait. Surtout que fallait être clair : on s'en fichait de sa vie. On s'en fichait clairement qu'il était le larbin de Konoha, prêt à suivre tout ce qu'on lui dirait juste pour bien se faire voir. C'était nul comme raisonnement, nul mais vraiment n.u.l. Non pas que la Hayashi était une « rebelle », elle adorait Konoha, vraiment. Cependant elle arrivait à garder son point de vue personnel et quand les choses ne lui plaisaient pas : elle le disait !

Non, non, on avait bien faire à un larbin du village. Ne remettait-il jamais les ordres en compte ? Se demander si tout ceci était justifié où qu'il n'y avait pas des défauts ? Enfin bon, Sya avait passé son temps maintenant à toutes ces interrogations des autres et elle ne cherchait désormais plus à comprendre l'Autre avec un grand A pour parler d'une généralité de personnes. Cependant qu'il s'emporte aussi vite était sûrement le plus déplorable de l'affaire. D'ailleurs la cousine Hayashi en rajoutait encore, et elle avait sûrement dû comprendre la remarque de Sya car les deux cousines en restaient sur le même genre de ton.

Elle lançait un grand soupir.

« Mon Dieu. »

Elle n'en croyait pas ses oreilles, on l'invitait à partir de la mission : générosité ou méchanceté ? On s'en fichait, tout ce qui venait en tête du Tigre blanc était de partir bien loin de ce garçon aussi impulsif que stupide. On n'allait pas l'invitait à deux fois avant qu'elle ne prenne sa décision, c'était déjà tout vu pour elle. En fait, le plus amusant était de constater que Misaki était déjà prête à partir. Un seul regard suffisait à donner avis joint aux deux protectrices de la nature. Elle regardait une dernière fois Satochi, avec un seul mouvement de bras elle montrait la route sur laquelle ils venaient d'arriver, le chemin vers la maison.

« Dans ce cas. »

Elle tourna sur elle-même, suivant de façon machinale les mouvements de sa très chère cousine. Elle prenait un malin plaisir à jouer à ce jeu et sûrement elle n'allait pas le regretter. Toujours avec sa tasse de thé, elle faisait apparaître dans son autre main une boîte en fer avec de sympathiques décorations blanches. Non, ce n'était pas l'arme légendaire que les grands anciens ont cachés pour que Monwa ne l'utilise jamais. Non, c'était juste des cookies qu'elle proposait à sa cousine avec qui elle marchait.

Elles étaient maintenant assez loin du garçon.

« Il n'y arrivera pas tout seul. »

Avec un sourire, un petit ton humoristique, et elle proposait de ses cookies. Une invitation discrète mais secrète ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Jônin - Chef du Clan Rakuzan - Chef de l'ANBU
Messages : 1205
Rang : S


Message(#) Sujet: Re: Après reconnaissance place à l'Action [PV Misaki & Sya] [Mission Rang B] Mar 9 Déc 2014 - 15:28


Satochi ne put s'empêcher de sourire de son plus large sourire à la réflexion de Misaki concernant Okasaki et Shingen. L'Hayashi brune semblait les connaître corriger un, finir ses affaires avec l'autre ? Ces rencontres semblaient mouvementées, d'un autre côté si Misaki était tous les jours configurer comme elle l'était aujourd'hui à savoir être une personne infecte. Il n'était pas étonnant qu'un garçon comme la Shiya aurait rapidement disjoncter face à ce genre de personne. Penser aux moments qu'il avait passés en leur compagnie donnait un peu de baume au cœur au Rakuzan qui à cet instant précis ne pensait qu'à une chose tout arrêter.
Okasaki, le garçon qu'il avait connu lors d'une mission visant à aider une meute de loup persécutée. Shingen celui avec qui il avait aidé de pauvres paysans et plus récemment celui à qui il avait sauvé la vie lorsque le Genin était aux prises avec Yamanaka Natsumi lors de la terrible nuit qui aujourd'hui portait le nom de Génocide Yamanaka.


De bonnes pensées rapidement comblées par le long monologue de Satochi, un monologue visant à rassembler et à heurter les Hayashi qu'il trouvait un peu trop décalé avec leur métier de shinobi. Il avait souhaité les faire réfléchir et comprendre ce qui les poussait à agir de la sorte, mais rien ne semblait être apparent. Elle prenait juste un malin plaisir à l'emmerder et à lui faire perdre son temps. Concertation extérieure ou pas ? Il ne pouvait le savoir, mais c'était quelques choses qu'il avait du mal à avaler. D'autant plus qu'elles ne l'écoutèrent qu'à moitié voir qu'au quart de leur concentration ce qui en disait lourd sur leur motivation et leur état d'esprit.
C'est à nouveau une pique de Misaki qui l'interpella.
Que devait-il faire ? Répondre ? Laisser parler sans s'y attarder. Quoi qu'il fasse l'opinion des jeunes femmes était déjà pré fait. Alors autant être tel qu'il était non ? Susceptible ? Certainement pas, il n'appréciait juste pas le fait que deux gonzesses aux grosses têtes lui marchent sur les pieds. De quel droit se permettait-elle de juger ses compétences quand elle-même n'avait jamais rien fait pour la feuille ? Puis surtout pourquoi se la jouait-elle fille d'âge mur alors qu'elle avait le même âge que Sato' ? Un concept que le brun n'arrivait pas bien à cerner. Mais le fait que dans la logique des choses Satochi n'aurait même pas eu besoin de convaincre.


- Si tu le dis ... Mais je pense sincèrement ne pas avoir besoin d'écouter les sarcasmes de quelqu'un qui ne pense qu'au profit. On a pas la même vision des choses pourtant nos yeux ont le même âge c'est dommage pourtant on a grandi dans le même village. dit-il calmement.

Le Rakuzan n'était pas dupe, il avait bien vu le regard avide d'intérêt de l'Hayashi lorsqu'il avait parlé de ce commerce de bois. Le fait étant que si elle avait envie de faire un business similaire, c'était son droit tant qu'elle restait dans la légalité ce qui n'était pas le cas de ce village et c'était ce qui devait être punit lors de cette mission.

Pourtant, il semblait bien que le groupe tendait à la séparation de moins c'est ce que le Rakuzan comprit aux réactions des deux Hayashi décidément culs et chemise en tout point. L'une souhaita bonne chance l'autre sembla approuver. Il n'y avait donc plus rien à faire et s'occuper seul de cette mission, Satochi répondit à Sya qui au final était celle qui avait montré le moins de réticences, elle avait même portait un intérêt à cette mission en proposant des solutions, un effort appréciable et apprécié par le jeune homme.

- Bon retour. dit-il alors que son visage traduisait sa profonde déception, une déception visant plus sa propre personne et non pas une déception de haine vouée à Sya et Misaki.

Et alors que les deux jeunes filles se retournèrent, il disparut dans un écran de poussière et reprit seul la route qui le conduirait vers leur destination initiale augmentant considérablement le rythme d'une part pour s'éloigner des deux emmerdeuses, mais également pour combler le retard cumulé jusqu'ici.
Après plusieurs minutes, il était bien loin lorsqu'il se sépara en deux corps laissant apparaître un clone de lui-même.
Durant ces longues minutes, il avait beaucoup pensé, et il était arrivé à la conclusion que malgré tout, il ne pouvait pas laisser ses deux Genins du jour sans surveillance. Il les savait fortes, mais elles étaient sous sa responsabilité de leur sortie à leur entrée dans le village et si quelques choses venait à arriver, c'est lui qui aurait des ennuis.


**********


Le clone se sépara alors de l'original et rebroussa chemin, accélérant encore plus amplement afin de complet la distance qui avait été mise entre Satochi et les cousines Hayashi.
Après quelques minutes, il finit par les rattraper et à arriver à leurs côtés alors qu'elles étaient en train de manger une boite de cookies tout en ayant une nouvelle discussion sur l'avenir de cette mission.


- Qui n'y arrivera pas seul ? dit-il tout souriant.

Il était de retour, non pas pour poursuivre la séance de pic, mais pour l'abolir et partir sur de nouvelles bases, plus seine et plus adéquate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Informations
Messages : 1554


Message(#) Sujet: Re: Après reconnaissance place à l'Action [PV Misaki & Sya] [Mission Rang B] Mar 9 Déc 2014 - 23:52


Quelques pas à peine et une offrande de gourmande à gourmande ? La brune ne pouvait retenir un sourire, un vrai, pour une fois.

-Merci, du fait maison ?

Qu'importe. Puis alors qu'elles s'éloignaient, le sujet restait le même, leur chef d'équipe laissait en plan, son regard se fixait dans celui de sa cousine suite à son dernier commentaire. Misaki aurait sûrement ajouter un « et alors ? » si on ne l'avait pas interrompu entre temps.

-Toi, qui d'autre.

Un haussement d'épaules et son agacement était palpable, deuxième fois qu'il contrariait ses plans ce foutu chunin. Un soupire maintenant, la brune croquait dans son biscuit pour le finir laissant un blanc pour qui voudrait bien le combler.

-On te manquait déjà ? Qui aurait cru, à moins que tu nous surveilles parce que tu es inquiet ? Comme c'est mignon !

La kunoichi pouffait de rire, peut-être même qu'elle était dans le vrai, voilà qui aurait été un comble, mais du peu qu'elle avait vu du gamin, ça ne la surprendrait pas.

-Faut croire qu'il ne va nous lâcher celui là, en personne ou via un clone...

Un sourcil qui se relevait, une senso après tout, pas difficile vu le genre basic qu'il avait employé de voir la différence, s'user bêtement comme ça. Néanmoins, un bon point, avec le clone, si ce dernier disparaissait, l'Hayashi aurait peut-être même l'occasion de se récupérer un cadavre. La pensée la fit sourire, mais il n'était pas question d'en arriver là, faudrait justifier, faire un rapport, du temps perdu, comme l'argent lié à ce dernier. Quoi qu'il en soit, un bon moyen pour elles aussi de garder un œil sur lui. Par pour autant qu'il commandait le gus, déjà qu'elles n'avaient pas écouté le vrai.

-Suis moi. J'ai quelque chose d'intéressant à te montrer !

Suggérait-elle à sa cousine en ignorant l'intrus et déviant du chemin retour du village, une étrange ligne qu'elles suivaient alors, une diagonale à l'opposer du lieu qu'elles devaient rejoindre, le trajet n'était pas si long, un jeu pour stimuler le tout.

-La première arrivée ma chère amie, peut-être avec la distance, saurons nous nous débarrasser de ça !

Lui quoi... D'autant que Misaki était sûre de gagner, la seule qui savait où elle allait à travers la forêt et ses feuillages que tout comme son homologue, elle pouvait faire se mouvoir à sa guise, pour s'arranger ou embêter l'intrus du lots. Un endroit clairsemé dans le bois, une hauteur en fait et un arbre bien haut, la brune se stoppait au sommet, un endroit parfait pour suivre la scène de loin.

-Sais-tu où nous sommes chère amie ? Par où il va sortir d'après toi ? Je parie deux cookies qu'il se fait remarquer avant d'arriver au camp...

Ricanement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 735
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Après reconnaissance place à l'Action [PV Misaki & Sya] [Mission Rang B] Dim 14 Déc 2014 - 16:05


Il fallait bien se divertir de l'homme qui les accompagnait, surtout si celui-ci était insupportable. En plus de ça, il permettait de prendre de haut Sya qui était bien plus mature et âgée que ce Shinobi qui essayait de tout savoir et tout comprendre. Monsieur le grand chef qui voulait sûrement du respect, un respect qui se méritait surtout, pas qu'on donnait à la pelle. Donnant des cookies à consoeur, elle ne pouvait s'empêcher de s'amuser.

« Oui, du fait maison avec de bonnes pépites de chocolats, le détail subtil mais tout aussi important. »

Enfin, ce n'était pas ça l'important, vue qu'il y avait une mission derrière tout ça et que le Tigre blanc comptait bien revenir au village avec un succès total, un de plus à afficher sur son ardoise des hauts-faits. En fait, les deux Hayashis soupirèrent pratiquement au même moment quand elles remarquèrent le retour de leur partenaire. Enfin, le partenaire, plutôt un clone. Un seul coup d'oeil de Sya permettait de remarquer que ce n'était qu'une pâle copie de l'original, mais au moins tout aussi embêtant.

« Tu es collant. »

Le Tigre approuvait les dires de sa chère cousine qui pensait et trouvait que Satochi était dix fois trop après nous. Enfin, n'avait-il pas juste auparavant proposer aux deux filles de partir de la mission ? Il semblait bien que oui. Et maintenant il était là pour les suivre pour ne pas les laisser partir. Un manque de confiance si soudain ? S'était-il dit que finalement il n'y arriverait pas tout seul et qu'il avait bien besoin de ses deux Hayashis préférées pour réussir la mission ? En tout cas tout ce que remarquait Sya, c'était bien qu'il usait de son chakra pour rien.

« Tu manges de ton chakra pour rien, enfin bon.. »

Finalement, les deux Hayashis repartirent dans une direction totalement opposé à Satochi, dans la forêt. Sya s'amusait alors à déplacer des branches derrière elle, bouger les racines pour faire en sorte de ne pas être suivie. Mais il allait quand même venir, elle s'en doutait. Les cousines se trouvèrent alors en haut d'un arbre mot qui donnait lieu a une vision globale de la forêt et tout ce qui pouvait s'y passer. Un très bon point de vue choisie pas sa sœur

« Il arrivera par-là. »

Elle pointait du doigt une direction. Les deux savaient tout sur la forêt, alors ce jeu de localisation était un peu simple. C'était deux reines dans leurs royaumes, qui jouaient avec le même pion.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Jônin - Chef du Clan Rakuzan - Chef de l'ANBU
Messages : 1205
Rang : S


Message(#) Sujet: Re: Après reconnaissance place à l'Action [PV Misaki & Sya] [Mission Rang B] Ven 19 Déc 2014 - 22:33


Le groupe s'était finalement séparé, après tout à la vue des conflits évident et le manque d'effort effectué par les deux Hayashi la suite de la mission était plus que compromise. Alors il était peut-être plus logique de mettre un terme à cette collaboration infructueuse plutôt que de s'entêter et ainsi perdre un temps qui leur était précieux dans l'aboutissement de leur mission.
Pourtant après avoir effectué plusieurs kilomètres, la conscience de Satochi vint frapper à la porte de son esprit. Les réflexions s'enchaînèrent et il commença à penser que le choix qu'il avait laissé aux deux Genin n'avait peut-être pas était le bon.


Créant l'instant d'après un clone, il lança ce dernier à la recherche des deux manipulatrices du bois. L'original continua sa route pour finalement s'arrêter à la lisière de la forêt. Il avait décidé de ne pas avancer plus loin tant que des nouvelles de son clone ne lui seraient pas communiquées.
De son côté le clone rattrapa rapidement les deux kunoichi. Mais les réactions de ces dernières ne lui furent pas si surprenantes que cela. Elles pensaient qu'il ne parviendrait pas à accomplir cette mission seul, pourtant, elle ignorait tout de ses facultés. Une bien étrange manière de juger la valeur de gens. Toutefois, cette fois-ci, il ne répondit pas, se contentant de maintenir un sourire radieux sur son visage, il n'était pas venu pour la guerre.


Dans un certain sens, pour une fois Misaki avait presque vu juste même si dans le son de sa voix résonnait parfaitement l'enchantement de l'ironie.

- Tu trouves cela chou ? dit-il à Misaki. Tu as presque raison, malgré mon âge, je suis votre responsable hiérarchique... et je m'en voudrais s'il venait à vous arriver quelques choses. Les temps sont troubles et la sécurité peu présente. Alors je vais vous raccompagner à Konoha...

Elles penseraient surement qu'elles n'avaient pas besoin d'un baby-sitter, pourtant les choses allaient se dérouler ainsi, à moins ce qu'elles décident subitement de vouloir coopérer et de finalement rejoindre Satochi à la sortie de la forêt.

- Ne t'en fais donc pas pour mes réserves de chakra Sya... Que diriez-vous si on reprenait la route ? Je peux avoir un cookie ? Ils ont l'air appétissant demanda-t-il gaiement.

Subitement, les deux jeunes femmes décidèrent d'emprunter un chemin complètement différent de celui du Konoha pour ne pas simplement dire opposé. À quoi Misaki pensait-elle ? Un jeu ? Un moyen d'esquiver le Rakuzan ? Toujours étant que les deux cousines s'étaient élancées à travers les bois à toute vitesses usant de leurs pouvoirs pour en bouger les branchages.
Une façon de faire qui agaça le Chûnin qui aurait au moins désiré pouvoir discuter avec les deux casse pied. Elles pensaient certainement avoir un avantage certain. Mais si elles avaient cherché à en savoir plus sur le Rakuzan alors elles auraient appris qu'il avait grandit dans cette forêt et que donc son évolution au sein de cette dernière et loin d'être celle d'un débutant.
Et puis tout simplement, elles doutaient de ses capacités.


Un comportement agaçant qui tenta plusieurs fois Satochi à employer les grands moyens. Brûler la forêt aurait été d'une facilité déconcertante. Mais il ne désirait pas détruire l'habitat naturel de dizaine d'espèces animale, alors il se contenta de patienter et de jouer le jeu... Avant d'accélérer lui-même la cadence à coup de shunshin répétitif.

Misaki avait des compétences en sensorialité, alors elle fut sûrement la première informée lorsque le Rakuzan posa son pied sur une branche située dans leur dos. Exécutant rapidement une série du mudra avant de gonfler brutalement ses poumons avant de relâcher sa respiration... Il n'allait quand même pas les attaquer, elles étaient ses petites Genins adorées après tout. Il se contenta de bondir pour atterrir sur la même branche que les deux Hayashi ouvrant l'œil prêt à anticiper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 

Après reconnaissance place à l'Action [PV Misaki & Sya] [Mission Rang B]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-