N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Escorter les Vagabonds [PV Ikari, Taku, Kennei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Shodaime Amekage - Chef Rakuzan
Messages : 1222
Rang : XXX

Message(#) Sujet: Escorter les Vagabonds [PV Ikari, Taku, Kennei] Jeu 13 Nov 2014 - 14:33


L'intervention inattendue de Satochi avait jeté une ambiance décontenancée, et sa première tirade avait jeté un froid directement destiné aux deux inconnus qui souhaitent s'introduire dans le village de la feuille. Mais qui en réalité n'était rien d'autre qu'un test visant à observer les réactions du Kennei et du Katsuo. Une petite expérience dont les résultats n'étaient pas concluants, du moins pas pour eux. Sya avait été gentille de les accepter pourtant, mais pousser à bout part la menace force souvent les gens à dévoiler leurs vrais visages.
Et quand il s'agissait de sécurité Satochi pouvait être très intolérant, mais il n'était pas un barbare, il était juste un Chûnin de la feuille dont la sécurité du village passait avant toutes choses.


Le plus jeune aux cheveux bleus était nerveux comme jamais, opposé à la cession de ses armes et au blocage de son chakra et dévoilant un regard menaçant à la simple entente d'une menace. L'autre comme un vaillant protecteur avait placé son bras en opposition de son ami en lançant le même regard assassin que son camarade, un geste visant à la protection de son protégé ? Ou un geste visant à empêcher le nerveux d'agir ?

Mais peu importait la réponse, ils avaient échoué à ce premier test, et Sato' ne l'oublierait pas pour la suite, il allait cependant tenir ses engagements et les escorter dans le village et déployer une surveillance sans failles sur ces deux-là qui sans armes ni chakra ne seraient pas de grandes menaces.

Ikari très silencieuse depuis un moment proposa l'auberge de la Feuille d'or comme gîte, une idée brillante, la restauration et l'hébergement n'y était pas très cher, un lieu parfait pour des visiteurs dont les Konohajins ignoraient encore les moyens.
Ainsi le petit groupe composé des quatre shinobis s'aventura dans le village qui à cette heure de la journée laissé les odeurs se mêler en un seul parfum savoureux, les grillades, les nouilles, les bentos tout y était.
Après une dizaine de minutes, ils arrivèrent finalement dans l'auberge. Il était l'heure de manger, il était peut-être temps de se remplir la pense.


- Prenez une table, je m'occupe de votre chambre annonça-t-il à l'intention des vagabonds.

Il se fraya un chemin à travers la petite foule qui avait pris place au comptoir et s'adressa au patron de l'auberge bien connu des villageois et des habitants de la feuille.
Il lui quémanda une chambre pour deux avec une restauration complète au choix des clients et retourna ensuite auprès des trois autres ninjas qui attendaient à une table près d'une fenêtre, prenant alors la dernière place de libre en face du garçon aux longs cheveux blonds qui ne cessait donc jamais de faire mumuse avec son cure-dent. Peut-être qu'avec la bouche pleine, il cesserait peut-être avec ce tic qui jouait très sérieusement avec les nerfs du Rakuzan.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 100
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Escorter les Vagabonds [PV Ikari, Taku, Kennei] Jeu 13 Nov 2014 - 16:44

Comme convenu près des remparts, le petit groupe c'était dirigé vers l'auberge la feuille d'or. Kasaï était contente que Satochi soit présent car elle n'aurait pas été très à l'aise seule en compagnie de ces deux vagabonds. Après 10 minutes de marche ils arrivèrent devant la demeure. Elle avait faim et sentait son ventre creux, il était temps qu'elle se prenne une bonne bouffe.

Elle n'en revenait pas de la réaction des deux visiteurs. Elle les avait senti menaçant au moment où son supérieur les avait averti de se tenir tranquille. C'est certain qu'il n'avait pas été très doux envers eux, les menaçants de mort, mais c'était pour le bien de la communauté! Dans son ancien chez-soi, les intrus n'avaient même pas le temps de s'expliquer qu'ils étaient déjà transpercés par une dizaine de flèches. Bref, elle trouvait cela dommage car au départ elle les considérait comme gentil, peut-être c'était-elle trompée à leur sujet.

Elle décida de ne pas faire de conclusion trop hâtive, car personne n'avait le même vécu et peut-être que dans les autres villages c'était différent. Pendant que son compagnon alla prendre une chambre pour les deux visiteurs, elle resta assise avec eux et se demanda qu'est ce qu'elle allait manger pour le repas. Elle se souvint de la soupe de l'autre fois et décida de reprendre la même chose. Elle avait trouvé ce met assez bon, malgré le manque d'épices assez prononcé. En fait, un peu de coriande et une ou deux carottes de plus ferait parfaitement l'affaire, mais elle ne voulait pas paraître impolie auprès du cuisinier. Elle préféra donc s'abstenir et se contenter de la recette initiale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Membre du Clan Zen'Ryou
Messages : 187
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Escorter les Vagabonds [PV Ikari, Taku, Kennei] Ven 14 Nov 2014 - 2:31

Kennei avait apprécié la réaction de son frère d'arme. Il l'avait rassuré et montrer le tout comme un défi. Ensemble ils allaient prouver aux gens de Konoha qu'ils n'étaient pas des menaces et qu'ils pourraient leur apporter beaucoup. Bien entendu, leur marche vers l'auberge avait été plutôt silencieuse avec Mr. le Chunin qui était près a faire partir les têtes avant de poser des questions mais Kennei comprenait mieux sa position.

Après une courte marche d'une dizaine de minute vers notre destination seconde, on se retrouve devant un merveilleux bâtiment en bois rond qui avait un cachet chaleureux. Une petite insigne brillait d'une lumière verte pâle dégradant vers un jaune dorée où était inscrit: *Feuille D'or*. Il y avait un deuxième étage avec des petites fenêtres dont certaines était éclairé d'une faible lueur.


Une fois a l'intérieur, on pouvait observer une grande salle a manger a air ouverte avec en son centre, un superbe foyer en grosse pierre qui radiait une chaleur rassurante dans toute la pièce, ce qui avait pour effet de calmer Kennei malgrer les multiples clients présent. Notre surveillant s'occupa d'aller réserver notre futur chambre pour notre séjour a Konoha pendant que nous prenions une table pour quatre près d'une fenêtre entre-ouverte qui nous permettait autant d'apprécier la chaleur du foyer que la fraîcheur de l'air du village.

Pendants que Kennei regardait le menu de l'auberge assit a droite de Taku donc en face de la femme du groupe, son attention alla vers elle qui avait décidé de nous suivre sans aucune raison... simplement parce que le groupe allait ici. Puisqu'elle connaissait bien cette auberge, il était naturel de lui demander ce qu'elle conseillait comme repas pour une première visite.


-Alors Mmm... est-ce que tu nous à donné ton nom ? parce que si oui, je ne l'ai pas compris ?, Si tu nous a conseiller de venir ici alors tu dois connaitre le menu, qu'est-ce qu'on devrait prendre ?

Au même moment, le chunin prena la dernière place disponible a la table. Kennei en profita pour demandé a son confrère s'il avait un plan maintenant que nous étions a l'intérieur de konoha

-Alors Taku, maintenant que nous sommes entrés, est-ce que tu avais une idée quoi faire ici ? ou commencé, est-ce que tu voudrais que j'essaie de fouiller un peu de mon côté ?

Attendant la réponse, il fit signe a un serveur non loin, qu'ils allaient bientôt tous être prêt pour commander

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Informations

Message(#) Sujet: Re: Escorter les Vagabonds [PV Ikari, Taku, Kennei] Mar 18 Nov 2014 - 18:24

En cheminant jusqu'à notre destination, je me rends compte que la température change drastiquement. J'ai l'impression qu'un vent de chaleur se lève alors qu'ironiquement le soleil se couche. Partout, autour de nous, le petit tapis de neige se transforme lentement en eau. Des clapotis provenant du dégel accompagnent les sons du rangements des échoppes qui ferment pour la nuit un peu partout dans la rue.

La marche jusqu'à l'auberge nommé Feuille d'Or prend pratiquement vingt minutes durant lesquelles Kennei et moi-même avons la chance d'observer six rues différentes divisées en deux quartiers. Le premier semble particulièrement richissime alors que le second, là où se trouve notre objectif, appartient fort probablement à une classe dite moyenne.

Dirigés par Satochi qui ne murmure pas le moindre son, nous arrivons finalement devant un édifice comportant quatre étages, selon les fenêtres de la façade. Le grand bâtiment est composé de rondins traités et d'un toit vert sur lequel des dizaines de drapeaux différents valsent au gré du vent changeant. Une fois à l'intérieur, je suis heureux de découvrir une ambiance douce et joviale. La chaleur qui émane du grand foyer est vivifiante.

Le Chuunin Rakuzan nous requiert de trouver un endroit où nous reposer alors qu'il s'occupe des locations de chambres. Donc, accompagné de mon protégé et de la jeune femme nommé Ikari, je prends place à une table prêt d'une fenêtre et pas trop éloignée de l'entrée. C'est une des seules tables de vacante puisque la place est bondée de clients. Autant dire que les propriétaires doivent habiter dans le premier quartier que nous avons vu plus tôt dans la soirée.

Avant toute chose, la lecture du menu est une priorité. Je trouve rapidement un plat qui m'intéresse, vu son image unique et sa description originale, et je tombe sur une bouteille de vin intéressante que je crois partager avec les membres de la troupe qui sont majeurs. Je prends alors une note mentale de ce que je désire. Par la suite, je dépose mes avant-bras sur la table et je m'avance doucement. Tout en jouant inconsciemment avec mon cure-dent j'écoute la conversation entre Ikari.

Lorsque notre guide et surveillant déplace sa chaise pour s'y installer, Ken me lance une question de façon un peu abrupt. Je le regarde avec un air légèrement plus sévère dans l'espoir qu'il comprenne mes pensées.

*Ken, nous devons suivre leur façon de faire.*

Je souris par la suite en prenant une mèche blonde entre mes doigts pour la déplacer hors de ma vue, derrière mon oreille où je dépose aussi mon bout de bois voyant le regard quasiment obsessif qu'à Satochi envers l'objet. Ma main droite se met à bouger alors que je me lance dans des explications.

- "Nous devons nous plier à la manière d'investiguer de Konoha. Je ne sais pas si nous séparer est dans les règles et je veux justement tout faire pour n'en brusquer aucune. Donc, je laisserais monsieur Rakuzan nous dire comment procéder," dis-je en tentant d'adoucir une situation avant qu'elle ne devienne compliquée. "Donc, justement, monsieur, je suppose que vous aimeriez plus d'informations au sujet de Takumaru, je me trompe?"
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
avatar
Informations
Grade : Shodaime Amekage - Chef Rakuzan
Messages : 1222
Rang : XXX

Message(#) Sujet: Re: Escorter les Vagabonds [PV Ikari, Taku, Kennei] Mer 19 Nov 2014 - 12:04


Les quatre personnes étaient désormais confortablement installées à une table à côté d'une fenêtre offrant une vue sympathique de la rue qui offrait ses derniers signes d'activités avant la nuit tombée. Prêt de la porte d'entrée, l'ouverture de cette dernière laissait entrer un courant d'air léger qui rafraîchissait la pièce sous haute température due à la présence d'un grand nombre de clients.

Assis face à Ikari, le garçon prénommé Kennei prit la parole le premier demandant conseil sur le menu auprès de la jeune femme à la peau mate. Ce fut ces derniers mots que Satochi entendit avant de prendre à son tour place autour de la table à côté d'Ikari, faisant face à celui qui semblait être le guide du petit duo de vagabonds.
Ce Kennei était bien bavard, avait-il oublié où il se trouvait ? Il fallait qu'il comprenne qu'ici, il n'était pas à la maison, dans son village où nul part où tout lui était familier. Tant qu'ils seraient à Konoha, ils ne pourraient pas aussi bien lui que son ami qui se faisait appeler Taku faire ce qu'ils leur plairaient. Un facteur clef que le Katsuo semblait avoir comprit de son côté puisqu'il rectifia le tir de son ami à la cicatrice étoilée.


C'était bien rare qu'on appelle Sato' avec la marque "Monsieur" , une marque de respect certes, mais qui foutait un sacré coup de vieux au Chûnin qui dépassait à peine les dix-neuf automnes.
Mais le blond avait vu juste, le Rakuzan souhaitait en apprendre davantage sur cet homme Takumaru, sa description physique et ses motivations pour l'heure ne l'intéressaient pas trop, en revanche la manière dont il avait trompé les senseurs l'administration du village sous une fausse identité était une questionnement beaucoup plus consistant. Toutefois Satochi voulait également en savoir beaucoup plus sur les deux nukenins.


- Satochi suffira ... je n'ai que vingt ans dit-il en faisant référence à l'appellation "Monsieur" employée plus tôt. Et bien, vous pourrez vous balader sans surveillance dans le village quand j'aurais décidé que Konoha pouvait vous accorder sa confiance. Mais ce que je...
- Bonsoir Messieurs, Dames avez-vous choisit ?

Le serveur venait de rappliquer coupant le brun dans son élan. Mais la commande était un luxe, le début de la période qui les conduirait à la dégustation de bon plat savoureux.

- Une entrecôte de boeuf s'il vous plait lança-t-il en direction du serveur.

Il n'avait pas eu le temps de regarder les menus, mais les odeurs présentent dans la pièce attestaient la présence de cette ligne sur le menu.
Les autres firent également leurs choix et la discussion pue reprendre là où elle avait été stoppé.


- Avant d'en savoir plus sur ce Takumaru, je voudrais en savoir plus sur vous. Votre nom, prénom, là d'où vous venez, votre passé, puis naturellement quelques précisions sur l'homme que vous recherchez seraient la bienvenue.

Avant de faire confiance, il fallait savoir se confier. Après la réaction face aux menaces, il s'agissait là d'un nouveau test visant à jauger les deux hommes. Faire confiance, c'est aussi savoir parler, bien entendu, ils pouvaient mentir sans que le brun ne le remarque, mais dans la position où ils se trouvaient, était-ce réellement nécessaire ? Quels comptes auraient-ils à y gagner ? Le choix était le leur, mais ce choix pouvait s'avérer déterminant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 100
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Escorter les Vagabonds [PV Ikari, Taku, Kennei] Mer 19 Nov 2014 - 21:03

-Mon nom est Kasaï Ikari, je ne suis venue qu'une fois ici et j'hésite présentement entre ce que j'ai pris ou bien le bœuf braisé à l'érable. Je n'y ai jamais goûtée mais je l'ai aperçu dans l’assiette d'un serveur la dernière fois et il semble succulent.

Elle n'osait pas trop parlé car son supérieur, Rakuzan, regardait ses gens comme des étrangers. Elle essayait donc de paraître un peu plus méfiante auprès d'eux. Elle faisait maintenant partie du pays de la feuille et il fallait qu'elle se plie elle aussi aux règles de sécurité implanter. En fait, selon ce qu'elle pouvait voir, elle n'était pas arrivée au meilleur moment car tout le monde semblait vraiment craintif. Par contre, elle n'avait pas remarquée auparavant car chez elle c'était constamment comme cela que le système fonctionnait. C'était pire! Aucun visiteurs n'étaient admis.

Le grand blond prit la parole et fit un peu la morale à son jeune ami. C'était vraiment lui qui menait dans ce groupe! Elle regarda son supérieur et attendit de voir comment il allait réagir à tout cela. Elle ne voulait pas se mettre dans le pétrin, ainsi accompagnée de vagabonds.

Lorsqu'il prit la parole, elle apprit qu'il n'avait que 20 ans.

Le serveur arriva et prit les commandes de tous et chacun. Elle se décida enfin à prendre le bœuf braisé.

Ensuite, le serveur leur servit de l'eau et elle en but une grosse lampée. Elle se sentait quelque peu déshydrater et avait la gorge sèche. Elle regarda le groupe et ne put s'empêcher de se demander pourquoi ces deux hommes l'intriguait autant. Peut-être parce qu'elle aussi était nouvelle dans le coin! Qui sait. Elle ne voulait manquer aucun détails de ce qu'ils allaient devenir.

Elle attendit donc patiemment les informations dudit groupe. En espérant qu'elle ne faisait pas fausse route et qu'ils étaient sincèrement sympathique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Membre du Clan Zen'Ryou
Messages : 187
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Escorter les Vagabonds [PV Ikari, Taku, Kennei] Ven 21 Nov 2014 - 4:47

-Kasai Ikari...

Répéta Kennei comme pour marquer le nom dans sa mémoire. Il fit simplement un sourire franc puis reprit la conversation

-Moi c'est Kennei, et merci de la proposition mais je crois que je vais prendre autre chose

Il tourna la tête vers Taku qui lui expliqua que nous devions être patient et nous plier aux règles d'ici mais Kennei ne comprenait pas très bien pourquoi ils étaient traités ainsi. Il n'avait jamais eu autant de problème quand il était plus jeune et pourtant il passait son temps a sortir et entrer du village. Peu importe, le chunin de konoha s'installa devant Taku et expliqua qu'il allait pouvoir être seul quand lui seul allait l'avoir décidé. Tant de pouvoir pour une seule personne ne pouvait s'empêcher de penser Kennei.

Puis vint le serveur, un petit homme moustachu mais très charismatique qui n'avait aucun papier pour noter la commande. Il devait avoir une très bonne mémoire pour avoir autant confiance en celle-ci. Kennei prit la peine d'attendre que le serveur soit rendu a lui avant de demander sa commande


- Je vous prendrais un gros bol de ramen avec des sushis s'il vous plait !!! Oh et un grand verre de lait au chocolat.

Kennei avait tellement faim qu'il ne se souciait pas une seconde de ce que les gens pourraient penser de sa commande. Il avait envie de tout ça et il allait en profiter puisqu'il en avait finalement les moyens. Puis notre gardien prit de nouveau la parole avec un air plus que sérieux.

- Avant d'en savoir plus sur ce Takumaru, je voudrais en savoir plus sur vous. Votre nom, prénom, là d'où vous venez, votre passé, puis naturellement quelques précisions sur l'homme que vous recherchez seraient la bienvenue.

Kennei allait répondre immédiatement sans réellement réfléchir sur sa réponse mais il repense aussitôt au regard de Taku quelques instants plutôt. Il se tourne vers lui s'assurant qu'il n'allait pas prendre parole immédiatement et qu'il n'allait pas le couper. Alors il regarda le vétéran de la table directement dans les yeux sans aucune peur ou malice quelconque et répondu franchement.

-Je suis Kennei Omoshiro, je suis un vagabond depuis mon tout jeune âge mais auparavant, j'avais une famille qui venait a Konoha avant une guerre qui s'est passé ici, du moins s'est ce que les gens qui m'ont recueillit ont dit. Le clan des étoiles qu'on s’appelait. Un simple regroupement de personne abandonné ou errant qui essaie de survivre dans le village de konoha. J'ai passé environ 8 ans a errer ici, alors je suis plutôt a l'aise et je connais plutôt bien le village mais avant il n'avait pas autant de contrôle aux rempart alors j'ai été très surpris de notre accueil... Depuis quelques années, je voyage pour apprendre et essayer de mieux vivre... voila

Kennei n'avait jamais cesser de fixer le chunin, il espérait qu'il n'avait pas trop parler ou ennuyer celui-ci mais il avait tout dit. C'était la première fois qu'il donnait cette information là a Taku mais kennei n'était pas du tout gêner de son passé car il l'avait forgé et permis de survivre jusqu'ici.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Informations

Message(#) Sujet: Re: Escorter les Vagabonds [PV Ikari, Taku, Kennei] Ven 21 Nov 2014 - 18:59

Suivant silencieusement les événements en tentant de ne pas reprendre mon cure-dent que j'ai placé hors de mes doigts pour éviter d'énerver Satochi, je sens toujours de la nervosité de la part de Kennei. Ceci me surprend un peu puisqu'il est errant lui aussi. Je supposais qu'il s'était déjà confronté à ce type de situation; situations dans lesquelles il est mieux de se plier aux exigences jusqu'à ce notre bonne volonté de fasse aucun doute. Néanmoins, je tente de diminuer son état angoissé d'une poigne amicale sur son épaule et d'un sourire complice.

*Ne t'inquiètes pas, Ken. Ça va bien se passer. Il n'y a aucun problème.*

Par la suite, je peux enfin passer ma commande qui semble ravir le serveur à la moustache gracieuse et particulièrement bien entretenue. J'ai l'impression qu'il me remercie du regard lorsque j'énonce les mots suivants : "Une assiettée de Plat du Feu à la sauce spéciale de la Feuille et une belle bouteille de Doré, s'il-vous-plaît." Il s'empresse de terminer son passage et de se rendre directement aux cuisines par la suite.

Mon compagnon de route parle de son passé par la suite. Je redouble d'intérêt puisqu'il ne m'en avais jamais parlé. Je suppose que c'est simplement parce que la situation ne s'était pas présentée parce qu'ils prononcent chacune de ses paroles sans regret ni hésitation. Une fois qu'il a terminé, je sens l'attention de la table se tourner vers moi. Je prends une petite gorgée d'eau, ferme les yeux et, lorsque je les rouvre, explique mon histoire jusqu'à présent.

- "Je vais tenté de faire dans la simplicité. Je me nomme Takusanken Katsuo. Je suis un descendant d'un clan de Samuraïs nommé Taku du village d'Osei. Je suis aussi issu d'une famille influente dans cette cité nommé Katsuo. En d'autres mots, mon véritablement nom est Sanken, mais tout le monde ou presque m'appelle Taku."

Mes doigts se rendent directement à mon oreille et y délogent mon bout de bois. Sans mon autorisation, ils se mettent à jouer avec et à le faire tournoyer.

- "Osei s'est fait attaquer et détruire lors d'une guerre à laquelle mon peuple avait décidé de ne pas participer simplement parce que nous étions en proximité de Kumo. Tout le monde devrait être mort, mais j'ai fui. Je n'en suis pas fier, mais j'ai pris les sabres de nos guerriers légendaires et j'ai couru loin, très loin."

Je passe par-dessus le moment où j'ai tué mon père et, évidemment, je n'utilise pas le terme "voler" lorsque je parle de prendre les Katanas des Héros.

- "Osei n'est plus, les habitants d'Osei ne sont plus, mais je n'ai jamais aimé l'idéologie de mon village et je crois que c'est la raison principale pour laquelle il n'est que débris et cendres maintenant."

Je prends une seconde gorgée.

- "Bref, ce n'est pas une discussion idéologique, je crois. Ensuite, j'ai erré pendant un bon moment avant d'être recruté par un employeur nommé Yojimbo. Cet homme m'a aidé à travailler en faisant le mercenaire ici et là, surtout de la protection de transport ou de personnes importantes. Une fois que j'ai accumulé suffisamment de capital, j'ai acheté une maisonnée sur une île près de ce qui était Kiri avant."

Je marque une autre pause durant laquelle je dépose mon cure-dent et prends une troisième rasade d'eau.

- "Ce qui m'apporte ici est simple. Lors d'un mission, mon partenaire du moment et moi-même avons rencontré des problèmes. Il était impossible de connaître notre présence sauf si quelqu'un nous avait trahis. J'ai donc remonté jusqu'à Yojimbo, qui m'avait contacté pour cette mission, qui se trouve à Kaze No Kuni. Là, à l'aide d'un autre contact nommé Shinji, nous avons découvert que les prêtres du temple d'Ichibi l'avaient capturé et qu'en fin de compte c'était une autre personne qui tirait les ficelles. Une autre personne avait manipulé Yojimbo à faire en sorte que je me retrouve dans une situation où ma vie était en danger."

Je marque une pause durant laquelle je fixre Satochi.

- "Dans les bureaux des moines, nous avons trouvé beaucoup d'échange de lettres entre eux et une personne de Konoha. Cette personne se nomme Takumaru. Oui, c'est le nom de mon frère. Oui, il devrait être mort."
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
avatar
Informations
Grade : Shodaime Amekage - Chef Rakuzan
Messages : 1222
Rang : XXX

Message(#) Sujet: Re: Escorter les Vagabonds [PV Ikari, Taku, Kennei] Sam 22 Nov 2014 - 2:22


Bien, après l'intervention du serveur moustachu dont la moustache présentait les signes évidents d'un entretient rigoureux et régulier, la commande de chacun noté, les quatre shinobis pouvaient retourner au sujet principal de leur conversation.
Satochi ne fit pas vraiment attention à ce que ses comparses de diner avaient choisit et pour fait, bien d'autres sujets trottaient dans sa tête naviguant paisiblement. Pour en apprendre un peu plus et ainsi un peu plus éclaircir son jugement, le Chûnin demanda aux deux nukenins qu'ils en disent un peu plus sur eux. Qu'ils se confient et s'intègre un peu plus à la vision des choses, telles qu'elles étaient vu à Konoha par ces temps troublés.


Comme précédemment, c'est Kennei, le garçon aux cheveux bleus qui s'exprima le premier, il témoigna être un errant dont la famille venait souvent errer à Konoha. Un clan communément appelé "Clan des Étoiles", Satochi avait passé LA moitié de sa jeune vie au village de la feuille et pourtant, jamais il n'avait eut vent d'une tel clan, des gens avec qui la vie n'avait visiblement pas souvent était facile, mais des gens sans histoire qui avait réussit à rester très discret durant des années. Un profil intéressant que Kennei avait peut-être hérité. Enfin tout ne tenait cas lui, se faire remarquer ou bien se fondre dans la masse était son propre choix, pourtant ils menaient tout deux à un chemin différent. Le premier le mènerait à la prison ou pire à la mort, le deuxième lui offrait un passe droit pour circuler dans le village. La balle était dans le camp de ce jeune freluquet qui ne manqua pas de souligner les changements d'accueils aux remparts.

- Tu as raison mais ce n'est rien contre vous, le village était beaucoup plus souple à l'époque, mais le monde connait des heures sombres, la menace des Furyous plane au-dessus de notre tête comme une guillotine prête à tomber. Ils ont des alliées dont on ignore l'identité, ainsi on ne peut se permettre de laisser les gens rentrer au village sans contrôle, personne lambda ou même haut-dirigeant d'un autre village. Les règles sont les mêmes pour tous.

Il se rappela à l'instant comment l'accueil avec Jisetsu Homura s'était déroulé, une bon souvenir de l'homme qu'il avait rencontré, mais une supplice quand on repensait eux émotions qu'il avait ressentit. Accueillir des personnes puissantes dans le monde était cependant plus délicat que pour une simple ninja, c'était un fait que Sato' acceptait volontiers de concevoir.
Par la suite ce fut au blond d'en raconter plus sur lui, il venait pour sa part d'un village nommé Osai dans le Pays de la Foudre non loin de Kumo. Un village aujourd'hui ravagé alors que ses habitants avait choisit d'opter pour une noble cause, refusant le combat. Taku avait réussit à s'en sortir en s'enfuyant avec les sabres légendaires des héros de ce village, un acte de traîtrise ? Il avait simplement prit la fuite, laissant derrière lui ses proches.
Un lâche. Telle était la manière dont Sato' décrivait ceux qui fuyaient sans combattre, ceux qui abandonnaient à leurs sorts, femmes, enfants, personnes âgés incapable de se battre. Certes aujourd'hui Takusanken était en vie. Mais aux yeux de Satochi, il avait perdu sa dignité et sa fierté le jour de cette fuite. Au moins, c'était un fait que le Katsuo reconnaissait.


Le Rakuzan écouta avec attention la suite du récit du vagabond, toute cette histoire tournait autour de son histoire personnelle, il fallait donc mieux ne pas en louper une miette.
Les conclusions furent rapidement dessinaient. Quelqu'un avait tenté de les assassiner lors d'une mission, et l'enquête menée ensuite les avait donc conduit à Konoha et à ce fameux Takumaru, frère du Katsuo en question.
Pour Sato' les motivations qui avaient poussé Takumaru étaient aussi claires que le cristal.


- Donc tu es certain que celui qui a essayé de vous faire tuer et ton frère ? J'ai une question pour toi. Que feras tu quand tu le trouveras ?

A cet instant les plats commandés plus tôt arrivèrent enfin, profitant de cet instant pour avaler quelques morceaux de la viande saignante qui lui faisait face priant pour être dévorée rapidement, Sato' finit par reprendre là où il s'était arrêté.

- En faite, c'est une question pour vous tous.

A faire une analyse d'enquête, autant la rendre bénéfique à tout le monde, et puis ainsi Ikari qui se faisait toute petite depuis leur arrivé dans l'auberge aurait ainsi la possibilité de l'exprimer.
Une analyse logique, voilà que ce que Chûnin allait leur proposer qu'ils soient d'accord ou pas d'accords.


- Tout d'abord, à quoi avez-vous le plus pensez depuis cette tentative de meurtre ? Ce que vous ferrez au coupable ? Ou bien avez-vous songez à réfléchir aux motivations qui aurait conduit à cela ? Enfin, selon vous ? Pourquoi une frère tenterait de faire assassiner son frère ?

C'était des questions simple, pourtant elles permettraient de faire grandement avancer le raisonnement de l'assemblé réunit autour de ces plats délicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 100
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Escorter les Vagabonds [PV Ikari, Taku, Kennei] Jeu 27 Nov 2014 - 15:59

Ikari ne savait pas trop quoi faire avec ce groupe. Elle ne voulais pas paraître impolie mais ce n'étais vraiment pas de ses oignons l'histoire avec le grand blond et son frère. Elle voulait simplement devenir quelqu'un dans ce village dont elle était aussi nouvelle que ces deux voyageurs. Ne voulant pas répondre trop sèchement à Satochi, elle se fit un peu plus cordiale dans sa réponse;

-En fait, j'ai vu cet homme sur le bord des remparts et j'ai cru un instant qu'il m'adressait la parole, pour ensuite me rendre compte que ce n'était qu'un bref malentendu! N'ayant pas l'habitude d'être seule, j'ai profiter de votre attroupement pour me joindre au groupe, bien que je n'aille aucune motivation à le faire, hormis celui de me faire des connaissances ici!

Le problème entre ce monsieur et son frère ne me concerne guère et je ne crois pas que je dois m'en mêler. En fait, j'aimerais tout simplement vous aidez en tant que genin et je crois bien que si vous avez besoin de quelqu'un pour surveiller l'un d'eux je me porte volontaire. Le seul inconvénient est que je ne connais pas vraiment les règles qui opèrent dans le village, étant moi aussi nouvelle depuis peu. Il faudrait donc m'éclairer moi aussi sur la manière à adopter.


Malgré le fait que rien de tout cela ne la concernait, la curiosité de Kasaï la forçait à rester dans le lot, préférant en savoir plus sur cette histoire encore floue. Elle regarda Rakuzan et attendit patiemment la réponse des autres convives. Elle espérait ne pas avoir parut trop abrupte dans sa réponse.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Membre du Clan Zen'Ryou
Messages : 187
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Escorter les Vagabonds [PV Ikari, Taku, Kennei] Mar 2 Déc 2014 - 0:41

*furyou...

Ce nom était complètement inconnu pour ce jeune homme mais attisait sa curiosité au plus haut point. Les furyous semblaient mettre les ninjas dans une situation très déplaisante puisque satochi confirmait qu'avant l'accès aux villages étaient beaucoup plus simple. Il aurait voulu poser sa question immédiatement mais par politesse, il laissa Taku raconter son histoire

Kennei ne manqua pas un seul détail de l'histoire de son frère de voyage. Il n'avait jamais entendu parler des samouraïs mais tout comme lui, il avait perdu sa famille puis s'était débrouillé seul pour survivre. Son frère par contre avait dû vivre avec des souvenirs bien plus sombres puisqu’il avait vécu l’évènement et s’en souvenait toujours ce qui était bien plus intense que le jeune Nukenin qui ne se souvenait pas vraiment de sa vie d’avant. Il ne pouvait pas comprendre pourquoi certaine personne faisait autant de mal autour d'eux.

* Ce battre devrait être toujours la dernière option à un conflit... La vie est si précieuse pourquoi la dérober ainsi ...En plus, ils avaient refusé de combattre pourquoi les attaquer…

Kennei ferma les poings quelques secondes car il avait de la difficulté à accepter la perte d'autant de vie. Il froissa les sourcils puis réalisa que ça ne servait complètement à rien d'être en colère. Il était trop tard alors il se détendît aussitôt et son sourire naïf reprit vie. Sans laisser paraître ses arrières pensés.

*moi si j'étais le frère à quelqu'un, je n'essaierais pas de le tuer en tout cas... Sa semble complètement fou être samouraï, en fait, j’ai surement été chanceux dans ma vie…

Le senior du groupe s'intéressa plus précisément aux actions que Taku allait faire lorsqu'il trouverait son frère. Il semblait sonder chaque syllabe qu'il entendait et peser les siens avec minutie évaluant toujours chacune des réponses.

* Peut-être avait-il même évalué la moustache du serveur.

Kennei fixa la moustache du serveur lorsqu'il apporta leur commande mais cela ne semblait pas le déranger. Il devait sûrement être très fier de celle-ci pour l'exposer à l’auberge. Aussitôt partis, kennei pris ces baguettes, très heureux de pouvoir manger laissa échapper très enthousiasme


- Bonne appétit !!! Mmm tout a l'air excellent rajoute il en regardant chacun des plats, humant leur odeur pour tenter d'y goutter indirectement sans trop paraitre mal poli

Il prit aussitôt deux sushis aux crabes et les fixe intensément...

* ce n’est pas vrai que je le mange s'il a une allure verdâtre !!!

Il se souvenait de sa mission avec Taku et les crabes de colonie, mangeurs de chair humaine. Il était sceptique à l'idée d'en manger un mais bien heureusement la chair était rosée et aucun indice ne pouvait indiquer l'origine de ce crabe. Il engloutit les deux sushis et ce mît à manger les nouilles de ses ramens en évitant de saper autant que possible puisque satochi insista pour qu'on donne tous notre opinion sur la situation de Taku...

Kasaï donna son opinion et kennei appréciait particulièrement la franchise de celle-ci. C'était tout à fait vrai qu'elle n'avait pas vraiment sa place dans cette histoire mais elle ne semblait pas les jugées et proposa même d’offrir son aide. Kennei commençait à voir Kasaï comme une personne bien intéressante et il espérait pouvoir en apprendre plus sur elle une fois tout ça terminé.

Voyant que le tour de table était maintenant rendu à lui. Il prit une bonne gorgée de son lait au chocolat et découvrir par bonheur sa texture crémeuse et sucré. Ne pouvant pas vraiment savourer pendant de longues secondes son breuvage, il se redressa et prit un air plus respectueux.


- mmm et bien je ne suis pas vraiment au courant de toute l'histoire mais il est certain que si on le trouve, Je vais lui demander d'arrêter tout ça !! Simplement parce qu'un frère ne devrait pas essayer de tuer un membre de sa famille... La famille s'est sacré, pourquoi les gens d'une même famille se tue alors que plein d'autre personne solitaire ne souhaite que cela avoir une famille et des gens sur qui compter...

Réalisant qu'il s'était éloigner du sujet principal, il éclaira sa gorge et reprit la réponse aux questions

- Désoler, alors voilà, je ne crois pas qu'il devrait être mît à mort car c’est le frère de Taku et même s'il ne l'était pas, personne devrait avoir le droit d'enlever la vie d'une autre personne sauf si nécessaire et peux importes ses motivations, elle ne lui donne pas raison de faire ce qu'il fait alors il doit être trouvé et arrêter.

Kennei reprit une bouchée de sushi, puis ouvrit grand les yeux car il avait oublié de poser une question à satochi. Rapidement avant que quelqu’un parle, il ajoute

-Oh et… c’est qui les Furyous ? Si ce n’est pas indiscret

Il attendit patiemment les réactions et réponses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Informations

Message(#) Sujet: Re: Escorter les Vagabonds [PV Ikari, Taku, Kennei] Mar 2 Déc 2014 - 18:19

Nos consommations arrivent enfin. Devant moi, il y a le plat spécial de l'auberge: Le Plat de Feu. Il consiste en un gros morceau de viande rouge grillée auquel sont ajoutées des petites boules de ce qui ressemble à du riz sauf que chaque grain est plus petit et transparent et il y a aussi une sorte de mélange de pommes, de pommes de terre et de carottes en accompagnement. Le fumet qui me flatte les narines est tout simplement sublime! De plus, la sauce à la Feuille s'avère être en fait une crémeuse aux fines herbes. Le style distingué du plat me ravit!

Avant que je ne puisse prendre une bouchée, notre maître d'hôtel s'empresse de me complimenter sur mon choix de spiritueux et m'en verse un peu pour que je vérifie le goût de la bouteille. Il s'agit d'un vin blanc aux couleurs plus cuivrées que dorées. Son odeur est plutôt forte et fruitée, mais son goût à un petit quelque chose de différent. À mon regard surpris, le serveur m'explique que c'est en fait le type de tonneau utilisé qui fait la différence. Souriant, je le remercie alors qu'il acquiesce silencieusement en remplissant ma coupe jusqu'à la moitié.

J'écoute la conversation en prenant soin d'attendre mon tour, car je ne veux pas couper qui que ce soit puisque j'apprécie l'ordre qui s'est installé officieusement autour de la tablée. En savourant un met unique, je tends l'oreille et tente de comprendre le point de vue de chacun. Après avoir découvert plus sur le passé du jeune Kennei, je me rends compte que je parle probablement trop souvent de moi et j'en oublie les blessures des autres. En conservant mon sourire, je me laisse une note mentale de prendre plus souvent le pouls des émotions de mon protégé et de comprendre réellement quels sont ses buts.

Lorsque Kennei termine, j'ai à peine entamé mon plat. Je sens l'insistance dans le regard de Satochi. Je crois que je commence à le comprendre. Ce n'est pas quelqu'un de mauvais. Tout comme moi, il désire comprendre les choses. Je suppose que sa façon de faire est surtout motivée par le devoir plus que par la curiosité. Néanmoins, j'aimerais vraiment pouvoir l'analyser plus en profondeur et comprendre comment son cerveau fonctionne. D'où cette loyauté vient-elle pour un village qui semble brimer la liberté de ses habitants? C'est quelque chose qui m'échappe encore, mais que je compte bien réussir à intégrer un jour.

Terminant une autre bouchée par une gorgée ragoutante du Doré, j'essuie les coins de ma bouche grâce à une des serviettes de table. Je relève le regard.

- "C'est simple. Je ne comprends pas pourquoi. Je veux comprendre pourquoi. C'est tout."

Je prends une seconde lampée.

- "Je ne suis pas quelqu'un qui aime particulièrement la violence. Si c'est réellement mon frère, j'aimerais comprendre pourquoi il m'en veut. J'ai mon idée, mais peut-être que ce n'est pas le cas. Aussi, s'il veut vraiment ma mort et qu'il n'y a pas de solution, je devrai le faire enfermer. Je sais déjà qu'il a commis plusieurs crimes dont la corruption des moines d'Ichibi et l'emprisonnement de Yojimbo."

J'avale rapidement une carotte.

- "Si ce n'est pas mon frère, j'aimerais savoir pourquoi il me vise particulièrement et pourquoi il a pris le nom de Takumaru. Ce sont là trop de coïncidences pour que ça ne soit pas un assaut dirigé vers ma personne. Je n'aime pas ne pas comprendre le fonctionnement des choses ou ne pas comprendre en général. C'est le cas présentement."

Je m'adosse plus profondément dans mon banc.

- "Vous savez, quand je suis arrivé à Kaze No Kuni, j'étais dans la même situation qu'ici. Je croyais au départ qu'il s'agissait de Yojimbo qui m'avait tendu le piège. J'aurais aisément pu le tuer sans que qui que ce soit n'ait le temps d'intervenir. Je ne l'ai pas fait parce que ce n'est pas ce que je veux. Je ne veux pas faire de mal aux gens sauf si la vie d'autres personnes en dépend. J'ai donc dû usé de stratégie et de subtilité pour enfin pouvoir le rencontrer seul. J'ai compris que ce n'était pas de sa faute; qu'il avait été utilisé. Peut-être que c'est la même chose ici! Peut-être que la personne utilise un nom de code qui est Takumaru. Peut-être qu'il fait porter le chapeau à quelqu'un d'autre."

Je balance ma coupe en regardant le délicieux liquide à l'intérieur.

- "Si jamais des gens sont en danger à cause de moi ou du conflit que ce Takumaru a avec ma personne, je les protégerai de mon corps, mais je n'agirai pas parce que je préfère me plier à vos règles. Je n'aime pas particulièrement les règlements en général, c'est encore pire avec les traditions, mais je comprends et je respecte. Je n'irai jamais à l'encontre de vos manières de faire, Satochi. Sachez-le."

Je prends une dernière gorgée et je fixe le Chuunin de mes yeux bruns comme si cette fois-ci, j'étais celui qui questionnait.

- "Et, vous, Satochi, dites-moi, quel type de Shinobi êtes-vous? Comment agiriez-vous?"

La couleur de mes iris change subtilement pour une seconde. Le brun devient doré lorsque la lumière du feu est canalisée par ma coupe et son contenu.
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
avatar
Informations
Grade : Shodaime Amekage - Chef Rakuzan
Messages : 1222
Rang : XXX

Message(#) Sujet: Re: Escorter les Vagabonds [PV Ikari, Taku, Kennei] Mer 3 Déc 2014 - 10:19


Les repas servis, la discussion instauré par le Rakuzan peut reprendre de plus belle et c'est la jeune konohajin qui s'exprime la première révélant les raisons de sa présence. Un hasard complet couplé à une solitude qu'elle voulait combler. Mais peu importe elle était le bien venu même si pour sa propre intégration il serait bien qu'elle participe avec plus engouement à la discussion plutôt que d'écouter les dire de chacun cachée dans son coin.
Elle disait ne pas être concernée par les problèmes de Taku ? Pourquoi était-elle devenue une kunoichi alors ? Les ninjas sont ceux qui se préoccupent... À méditer donc. Satochi l'air étonné s'adressa à elle lorsqu'elle eut terminé alors que cette dernière le fixait de ses prunelles émeraude.


- Tu te trompes dit le Chûnin en affichant un sourire sur son visage. Si Takusanken est venu à Konoha, c'est pour trouver des réponses en quémandant l'aide des ninjas de la feuille. Dès cet instant, la raison de sa venue doit nous concerner, car c'est un appel comme le serait celui de nos clients pour nos missions. Es-tu une kunoichi de Konoha Ikari ?

Une question dont la réponse était évidente mais qui ferrait comprendre que pour tout shinobis les problèmes des autres lorsqu'ils nous tombent directement sur la gueule nous concernent naturellement.

- C'est bien d'être volontaire et tu apprendras bien plus sur le terrain que pourront le faire mes longs discours, fais confiance à ton instinct et lorsque tu es perdu, penses avant tout aux intérêts de Konoha.

Là était le secret, être capable de penser au village en priorité avant ses propres envies et idées. Penser à l'intérêt des autres villageois et aux conséquences que nos choix pourraient engendrer. Telle était la faculté qui fait de toi un vrai shinobi d'un village caché.

Par la suite Sato' écouta tout en mangeant son repas les pensées de Kennei sur le sujet.
Il avait de bonnes pensées finalement, idylliques certes, mais pures, hélas les choses sont parfois bien plus compliquées que cela, il était encore jeune, mais s'en apercevrait tôt ou tard.
C'est aux réponses de Taku que le Rakuzan porta les plus attentions, car il était le principal intéressait. Sa réflexion pourrait s'avérer exacte, mais il fallait prendre en compte que parfois, les situations sont plus compliquées qu'on le pensait, mais qu'elles sont aussi parfois beaucoup plus simples... Une chose était positive, il ne cherchait pas la vengeance auprès de son frère, mais désirait uniquement comprendre, pourquoi ?
Ainsi personne n'avait pensé à ce détail ? Pourtant, il était gros comme le serais le nez d'un ivrogne au milieu de sa figure bouffit par l'alcool.


- Vous avez tous de bonnes idées, mais n'avez-vous jamais songés la raison même de cette vengeance ? Taku, tu as dit avoir quitté ton village lorsqu'il était attaqué en prenant avec toi tous ces sabres que tu as laissé en l'entrée. N'as-tu jamais pensé que cet acte pouvait être interprété comme de la traîtrise aux yeux de ton frère ?

Aucun lien si fort soit-il ne pouvait vaincre la traîtrise, car la traîtrise conduite à la haine et la haine à la destruction.
Ainsi sont faites les mentalités des gens, mais la Katsuo semblait être contre ce qui était fondé alors peut-être parviendrait-il à changer cette situation.


Satochi s'apprêta ensuite à réponse à la question posée par le blond lorsque Kennei demanda qui étaient les Furyous. Vivaient-ils dans des grottes caverneuses datant d'avant la création du monde ? Ou bien leur statut de vagabond les avait-il gardés loin de toute cette merde qu'étaient les Furyous ? Quelle insouciance...

- Nous ne disposons que de peu d'informations, mais pour faire cours, leur chef est celui qui a détruit Kiri.

Ceci laissait planer les tensions que se sujet générait automatiquement, ces ordures n'étaient pas à prendre à la légère. Sato' pus ensuite répondre à la question de Taku à laquelle il n'avait pas pu répondre suite à l'intervention de son camarade aux cheveux bleus.

- Je ne suis pas d'un type précis ... dit-il d'un calme plat. J'ai juste quelques principes : "Celui qui s'en prend à moi je l'élimine, celui qui s'en prend à mes amis ou ma famille je l'élimine, et enfin et surtout celui qui s'en prend à Konoha, je l'élimine." En dehors de cela, je suis quelqu'un normal.

Désireux de protéger son village quoi qu'il lui en coûte, sa dernière phrase emplie de tension ne purent que conforter Taku dans son idée de ne briser aucune règle.
Après cela, le brun termina son assiette en quelques coups de cuillère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 100
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Escorter les Vagabonds [PV Ikari, Taku, Kennei] Ven 5 Déc 2014 - 19:03

Kasaï se sentait terriblement mal. Il était vrai qu'elle n'avait pas du tout pensé dans l'intérêt du village et elle ne s'en était même pas rendue compte sur le moment. Il faut avouer qu'elle n'étais pas vraiment habitué non plus de vivre avec cet optique, puisqu'auparavant elle n'avait jamais été confronter à ce genre de situation. Elle était maintenant une konoichi et elle se devait de respecter cet engagement coute que coute. De plus, la jeune femme souhaitait devenir un très bon ninja.

En analysant plus en détail toute la conversation qui c'était déroulé depuis leur arrivé dans l'auberge. Elle se rendit compte qu'il ne serait pas forcément aisé d'arriver à trouver le frère de Taku. De plus, la nouvelle genin ne connaissait pas vraiment les lieux. Elle se dit qu'il serait préférable à s'en tenir au plan que le groupe allait proposer.

Tout en réfléchissant à la façon dont elle pourrait procéder, elle entâma son copieux repas et y pris un plaisir divin à en déguster chaque petites parcelles. Le boeuf braisé était servi sur une grosse portion de légumes ainsi que quelques pommes de terre.

-Vous avez raison Rakuzan, j'en suis désolée, je n'ai pas l'habitude de prendre part à une communauté mais j'aimerais bien apprendre ! Je souhaite vous aidez du mieux de mes connaissances et ainsi pouvoir trouver cette personne avec vous. Peut-être faudrait-il regarder dans les archives des allez et venue ? Ça m'étonnerais qu'il ait utiliser un autre nom pour cela aussi. Et puis je crois qu'il serait préférable d'en tirer des informations avant de l'éliminer, si élimitation il y a. Enfin, c'est mon opinion...

Kasaï se mit à rougir, peu habituée de se mêler aux problèmes communautaire de la sorte, habituellement réservé aux hommes. Elle se mit à manger une carotte, plus alerte à la conversation et à l'écoute de n'importe quel indice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Membre du Clan Zen'Ryou
Messages : 187
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Escorter les Vagabonds [PV Ikari, Taku, Kennei] Sam 13 Déc 2014 - 0:56

Cellulaire:
 


Kennei suivait toujours la discussion avec intérêt. Il en découvrait toujours plus sur son frère d'arme et cela renforçait sa confiance en lui. Kasai aussi semblait de plus en plus sympathique et remplit de bonne intention. Il avait profiter des multiples paroles pour terminer son repas improvisé du moment qui lui avait procurer un véritable bonheur culinaire.

Tout en se frottant légèrement le ventre, Il songeait aux furyous ne comprenant pas comment un chef d'un regroupement peut convaincre les gens de l'assister en précisant qu'il allait détruire des vies... Il fallait être idiot pour massacrer des gens ainsi comme s'ils étaient de vulgaire cafard sous une botte. Il avait été particulièrement chanceux de ne pas être là-bas lors du massacre...

*si j'étais plus fort, j'irais leur dire ma façon de penser a ses furyous, pourquoi les kages ne se réunissent pas alors pour les vaincre au lieu de rester au village... Chacun de leur côté...

Il poussa un léger soupir et balaya l'auberge du regard, l'homme du comptoir rajouta des bûches dans le foyer. Plusieurs tables étaient maintenant déserte, on pouvait presque entendre les conversations des derniers clients en place. Ce qui fit remarquer à Kennei qu'il commençait à manquer de sommeil un peu mais il ne voulait pas paraître mal poli.

Satochi laissa entendre que les problèmes de Taku pourrait être relier à une vengeance car il était partis avec les sabres. Kennei avait envie de le défendre face à des conclusions sans fondement mais il se ravisa, la tension n'était plus présente et il ne voulait pas la ranimer de nouveau. Il sirota son verre d'eau pendant que kasai offrait sa coopération total aux deux nukenins, ce qui fit sourire Kennei qui avait bien envie d'en apprendre plus sur elle.

Ce qui suiva fit perde la douce atmosphère de tranquillité a Kennei... Les paroles du code de satochi résonnèrent dans sa tête.

*Pourquoi toujours tuer comme solution, pourquoi toujours utiliser la façon la plus simple de régler le problème, personne ne comprends que sa n'en crée souvent d'avantage...

Kennei prit une inspiration pour se concentrer sur sa façon de parler pour ne pas avoir l'air de confronter le chunin.


-Satochi... Pourquoi la mort dans toutes les situations ? Il y a de multiple possibilité qui pourrait prouver l'innocence d'une personne qui s'en prend à vous. Par exemple: si les furyous faisaient pression sur un village ninja pour qu'ils attaquent konoha, alors vous élimineriez les ninjas de l'autre village, créant ainsi un sentiment de vengeance chez les gens du meme village qui les connaissaient sans oublie un énorme service aux furyous...ainsi konoha serait de nouveau sous la possibilité d'une attaque... Je ne dis pas qu'ils sont mieux s'ils décident d'attaquer mais a quelque part, quelqu'un doit se dresser et arrêter toutes ses tueries inutiles...

Kennei avait terminé sa dernière phrase avec un brin de peine. il pensait à la nuit qu'il avait perdu s'est parents, il ne se souvenait pas de beaucoup mais quand Oko, celui qui l'avait recueillit chez les étoiles, lui avait raconter la guerre qui avait eu lieu à konoha et la mort de ses parents, il avait conclut que la mort entraîne beaucoup plus de mal que de bien...

* Je dois retrouver Oko, peut-être connait-il quelque chose sur takumaru, des rumeurs, n'importe quoi...

Kennei réalisa que sa famille adoptive pourrait bien être au courant de chose qui sont passé inaperçus. Ils pourraient leur rendre visite pour prendre des nouvelles ainsi que voir s'ils ont vu quelques choses.

Kennei regarda Taku, souris en coin. Il regarde Kasai lui offrant le meme petit sourire puis retourne a Satochi pour ajouter une proposition.


-si vous me le permettez, j'aimerais bien tenter de reprendre contact avec "les étoiles" pour trouver des informations sur takumaru si s'est possible, kasai pourrait venir avec moi, je serais bien plus utile ainsi... Quand pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Informations

Message(#) Sujet: Re: Escorter les Vagabonds [PV Ikari, Taku, Kennei] Mer 17 Déc 2014 - 18:13

Satochi est un homme strict quand ses valeurs sont ciblées. J'apprécie ça, chez un allié. Cependant, je n'aime pas particulièrement le meurtre. Ainsi, lorsque Kennei prend la parole, expliquant son point de vue, il se mérite un sourire fier de ma part. Effectivement, l'assassinat est, pour moi, la toute dernière option. Par ailleurs, s'il faut le faire, je n'hésiterai pas une seule seconde, mais prendre les armes est nécessaire synonyme de défaite de la parole et, à mon opinion, la parole doit se trouver au-dessus des autres types d'actions.

Aussitôt que les dernières paroles de Kennei sont prononcés, je tire un bâillement que je tente de camoufler tant bien que mal. Je sens les dernières semaines de voyage me frapper en un seul coup. Je n'ai pas d'autres options que de me frotter les yeux avec vigueur tout en savourant une dernière gorgée d'alcool doré.

Par la suite, je me gratte l'arrière de la tête et je fais signe à l'aubergiste que je désire payer l'addition. Je ne prononce aucun mot jusqu'à ce que la conversation entre Ken et Satochi se termine. Pendant ce temps, j'en profite pour payer le repas à la table complète vu le dernier paiement de mission que j'ai eu et, subtilement, je replace mon cure-dent entre mes lèvres.

Lorsque leur discussion est terminée, je glisse mon bois de bois au coin de ma bouche et prononce les mots suivants:

- "J'ai payé vos parts, c'est un remerciement pour votre aide dans cette aventure. J'apprécie vraiment votre intérêt sur ma quête personnelle. Cependant, je dois dormir. Satochi, nous nous retrouvons demain ici même pour planifier notre action?"

Une fois qu'il a répondu, je me lève et salue mes partenaires avant de me diriger vers ma chambre. Je bâille une seconde fois en route. La marche est nettement différente sans mes sabres. J'aime ce poids, il est réconfortant, mais je devrai faire sans pour les jours qui suivent. J'espère honnêtement que les habitants de Konoha m'aideront.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Konoha
avatar
Informations
Grade : Shodaime Amekage - Chef Rakuzan
Messages : 1222
Rang : XXX

Message(#) Sujet: Re: Escorter les Vagabonds [PV Ikari, Taku, Kennei] Dim 21 Déc 2014 - 9:23


Satochi écouta la réaction que sa camarade konohajin d'un air souriant, malgré sa maladresse précédente un rare sentiment de bonne volonté émanait de sa personne. Avec de l'envie et de l'ambition, elle pourrait aspirer à devenir quelqu'un de responsable pour la feuille. Cela ne faisait aucun doute aux yeux de Sato' qui se contenta de répondre à sa voisine gentiment.

- Les connaissances viendront avec le temps, tu as la motivation et tu émets de bonnes idées alors ne t'éloignes pas de ce chemin et tu progresseras très vite.

La discussion ensuite lancée par Taku avait mené à ce que le Rakuzan parle de lui-même, de sa vision de voir les choses et de sa façon d'opérer. Nullement troublé, il expliqua alors son code d'honneur si on pouvait l'appeler ainsi. Des paroles qui firent vaciller le garçon aux cheveux bleus nommé Kennei, frustré, limite agacé ce dernier commença à parler mais surtout à débiter des stupidités encore plus grosses qu'un Akimichi obèse. Un pâle ignorant voilà ce qu'était le jeune vagabond, mais à l'image d'Ikari il finirait par apprendre un jour.

- Tu te bases sur des idées nobles Kennei. Mais dans ce cas qui est ce sauveur qui prendra sur lui toutes les peines du monde ? Il existera peut-être, mais n'est pas encore apparu. Le mieux que l'on puisse faire, c'est de protéger ce à qui on tient. Malheureusement, cela passe souvent par des effusions de sang. Le Rokudaime Hokage a adopté une politique défensive. Si tu préfères ça résume l'action à "On tue si on nous attaque" ça limite les dégâts. Il devint un ton plus sévère lorsqu'il s'apprêta à parler des Furyous. Que connais-tu des Furyous ? Penses-tu qu'une personne ayant détruit Kiri à elle seule peut perdre son temps à essayer de monter les villages les uns contre les autres ? Ils sont trop puissants pour s'abaisser à faire cela. Les Furyous sont des ennemis communs, les villages s'uniront pour mettre un terme à leur existence j'en suis persuadé. Alors après on pourra aspirer à un semblant de paix commune.

Le Rakuzan termina ensuite par répondre à la proposition de l'Omoshiro.

- C'est une bonne idée, je n'y vois pas d'inconvénient si Ikari t'accompagne.

Par la suite Takusanken annonce avoir payé l'addition pour l'assemblée une démarche élogieuse que Satochi apprécie et remercie, il était à présent temps de quitter les lieux, il hocha positivement la tête en direction du blond et prit ensuite la direction de la sortie de l'auberge en compagnie d'Ikari puis laissa la jeune fille afin de rentrer chez lui.


NB:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 100
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Escorter les Vagabonds [PV Ikari, Taku, Kennei] Lun 22 Déc 2014 - 20:18

La jeune Kasaï se perdit dans ses pensées et tenta tant bien que mal de se faire un plan mental de ce qui allait suivre. C'est certain que le groupe ne sauverait pas le monde ce soir, certe, mais elle tenta quand même de discerner la suite des choses. Elle se dit que, faute d'expériences, elle serait probablement tout de même en mesure de s'occuper de la garde du jeune Kennei. Ils avaient tout deux le même âge environ et s'entendraient probablement très bien une fois qu'ils auraient discutés un peu plus.

-J'accepte avec joie! Je serais vraiment ravie de t'accompagner et je suis sûre que nous allons avoir beaucoup de plaisir ensemble, dit-elle en s'adressant directement à Kennei et en le gratifiant de son plus beau sourire!

Kasaï fut donc remplie d'une certaine fébrilité! Ce n'étais pas une mission à proprement parlé mais c'était tout comme niveau expérience. De plus, cela lui permettrais de rencontrer plus de gens que si elle restait cloîtrée dans sa piètre demeure. Elle se dit aussi que lorsque tout cela serait terminé, elle se mettrait disponible pour une autre mission de rang D. Cela lui ferait du bien.

Par contre, comme elle avait eu une semaine assez chargée, elle commençait à somnoler assise à la table avec ses compagnons. Elle se rendit bien compte qu'elle n'était pas seule car les autres démontraient aussi des signes de fatigue. L'imposant blond se leva et alla se coucher. Elle termina donc rapidement son repas et se leva en même temps que Satochi et le suivit jusqu'à l'extérieur. La jeune femme lui souhaita une bonne soirée et se mit en marche vers chez elle. Tout à coup, elle se rendit compte qu'elle avait oublié son veston à l'intérieur de l'auberge. Elle rebroussa chemin et retourna rapidement à l'intérieur.

Kennei n'avait toujours pas quitté la table, elle se rapprocha donc un peu moins énervée et lui expliqua son oubli. En empoignant son veston, elle se rendit compte qu'elle n'avait toujours pas bu de thé aujourd'hui, ce qui était plutôt inhabituel. Elle commanda donc un thé à la cannelle au serveur, consciente qu'elle le prendrait probablement seule puisque Kennei semblait lui aussi fatigué.

Sa journée avait été fructueuse et c'est en savourant tranquillement son thé qu'elle se dit que c'était jusqu'à présent pour le mieux qu'elle avait quitté sa famille. Elle se sentait bien, tout simplement!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Membre du Clan Zen'Ryou
Messages : 187
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Escorter les Vagabonds [PV Ikari, Taku, Kennei] Jeu 25 Déc 2014 - 19:52

Voila pour le premier souper à konoha depuis bien longtemps. Taku avait payé les additions avant d'aller se coucher dans sa chambre tandis que Satochi avait quitter avec Ikari pour leur domicile respectif.

Kennei somnolait a la table mais il ne pouvait s'empêcher de penser au parole de l'aîné de konoha

* les furyous sont trop puissant pour manipuler... Mais pourquoi... Ils seraient facile pour eux de manipuler dans l'ombre puisque tout le monde est occuper à craindre leur force... Et puis... Un être suprême qui prendrait le monde sur ses épaules... Il n'est pas nécessaire d'être seul pour faire cela... Un groupe de personne avec un but commun serait bien plus efficace et fort... Un groupe qui rallierait tout les pays sans jugement...

Kennei secoue la tête en se disant qu'il est bien trop tard pour penser à tout ca. Il voit ikari revenir lui expliquant qu'elle avait oublier sa veste et elle décide de prendre un thé. Kennei est beaucoup trop fatigué pour rester avec elle, il lui explique et elle ne semble pas le juger ce qui le rassure.


-on se revoit demain ikari avec un peu de chance, je vais pouvoir te montrer ou j'ai grandis !

Kennei lui sourit et se dirige vers sa chambre où il continue de réfléchir sur son avenir et celui des shinobis

*je serais curieux d'apprendre l'histoire des furyous malgré leur destruction et les morts qu'ils ont fait... Ils ont certainement un but, qu'est-ce qu'il est... Est-ce que quelqu'un a pensé a sa...

Kennei s'endort sur son lit la tête bien remplit l'interrogation


Merci !!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Escorter les Vagabonds [PV Ikari, Taku, Kennei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Centre Ville-