N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Regarde devant toi! [Shin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 22
Rang : C

Message(#) Sujet: Regarde devant toi! [Shin] Sam 15 Nov 2014 - 0:26

Le soleil est a peine visible à l’horizon lorsque je franchit la porte qui sépare ma chambre du couloir principal de notre demeure. En effet je vie dans une grande maison qui rassemble tous les Nara du village de Konoha. De ce fait il y a beaucoup de chambre et pas mal de maison reliées entre elles uniquement par une cour intérieure. Nous ne sommes pas si nombreux que ça mais je dois avouer que ce cadre de vie est pour le moins agréable. Des oiseaux habitent les arbres qui décorent l’intérieur de notre cour. Je me plais à venir les voir chaque matin et même à leur donner quelques miettes de mon petit déjeuné parfois. Mais ce matin je n’ai pas le temps. Père a décidé que je ferais une mission importante pour le village aujourd’hui alors je vais m’exécuter. Je n’ai jamais rien à dire à mon père qui aille contre sa volonté. Après tout, je ne suis pas folle au point de contrarier le chef de cette maison ! Comme tous les matins je croise ma sœur. Elle est devenue genin elle aussi mais nous ne nous parlons toujours pas. Nous avons beau vivre sous le même toit c’est comme si nous ne nous connaissions plus. Pas besoin de vous décrire les ambiances des repas de famille lorsqu’il n’y a que moi ma mère mon père et ma sœur ! Ce doit être encore plus gênant pour mon frère. Je n’ai jamais su pour qui il était au sein de cette grande guerre froide. Peut-être est-il neutre ?

Une fois sortie de chez moi je me dirige vers la tour de l’Hokage. Il me faut une mission simple, pas trop trop longue et si possible amusante ! Je n’ai pas envie de m’ennuyer aujourd’hui, il fait tellement beau ! C’est maintenant que le soleil est levé que je peux admirer toute la beauté de mon village natal. J’ai vraiment de la chance d’être née dans le village caché de la feuille. En plus j’ai l’immense honneur d’être née dans un clan réputé et aimé des résidents non ninjas ! Que demander de plus ? J’arrive enfin à la tour de l’Hokage lorsque je croise un ninja qui, d’après son âge et son air expérimenté, doit être un chunnin ou un Junin ! A peine m’as-t-il aperçue que des étoiles apparaissent dans ses yeux. Il s’avance vers moi l’air plutôt content.

« Tu viens prendre un mission ? j’en ai une parfaite pour toi ! Le chat noir d’une vieille dame s’est enfuit hier matin et aucun genin n’a encore réussit à le retrouver ! Il a un signe distinctif assez facilement repérable : une longue cicatrice qui lui traverse le flanc. »

Je ne proteste pas et me contente de hocher la tête. Tout joyeux il me couvre de mots doux de félicitations et de bonne chance. Après tout, je n’allais pas lui dire que je cherchais quelque chose de plus trépidant, j’aurais difficilement pu trouver mieux. Contente de n’avoir pas eu à chercher plus que ça je me mets en route pour mes recherches ! Inutile de perdre du temps maintenant que j’ai un objectif plus vite je le remplirais et plus vite je pourrais prendre une nouvelle mission plus dure et amusante que celle-là. En même temps trouver un chat portant une profonde coupure au flanc ne doit pas être si difficile que ça…

Cela fait au bas mot trois bonnes heures que je cherche ce fichu chat domestique et toujours pas le moindre petit bout de moustache de ce dernier ! A croire qu’il n’a vraiment pas envie de retourner chez sa maîtresse. Le maltraite-t-elle ? Peut être vu comment il s’arrange pour bien se cacher et rester toujours en mouvement. A croire qu’il me sent et qu’il m’évite. C’est à n’y rien comprendre ! Mais alors que je désespère de mettre la main sur ce matou un jour une silhouette féline apparaît dans mon champ de vision. Pleine d’espoir je m’approche. Les oreilles du matou frémissent et il se retourne vers moi en faisant le gros dos. Poil noir, cicatrice sur le flanc et yeux vert, c’est bien ma proie ! Immédiatement il s’enfuit à toute allure. Je me lance à sa poursuite, sachant pertinemment que si je me donne à fond je le rattrape aisément. J’évite les passants sans perdre ma cible de vue, il serait vraiment regrettable que je la laisse s’échapper alors que j’ai mit tant de temps à la trouver ! Les habitants du village sont habitués à voir courir les ninjas après tout et n’importe quoi et dans tous les sens, ils ne bronchent donc pas et se laissent éviter. Mais ce que je n’avais pas prévu c’est qu’un stupide ninja descende d’un toit au moment où je montais sur ce même toit ! Nous nous heurtons en plein vol et tombons tous les deux lamentablement sur le sol. Je me relève un peu assommée et jette un regard vers le dernier endroit om j’ai vu le chat. Ce dernier me sourit et s’échappe furtivement. Je soupire et me relève, tendant à la main à celui que je viens de heurter.

« ça va, je ne t’ai pas fait mal ? Tu devrais regarder devant toi…. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 288
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Regarde devant toi! [Shin] Sam 15 Nov 2014 - 22:25

Une douce journée s'annonçait, la température n'était plus aussi désagréable qu'elle pouvait l'être en hiver. Je me levais tranquillement, assez tôt d'ailleurs. Je me dirigeais directement vers la salle de bain pour me rafraîchir le visage avec un peu d'eau avant de m'habiller. J'avais décidé de prendre une douche plus tard, j'avais l'intention de faire un peu de sport question de me tenir en forme. Un entraînement qui n'était basé que sur le combat n'était pas spécialement bon sur le long terme, du moins c'était ma vision. Il était beau de savoir utiliser une arme, des ninjutsu mais si à côté nous étions incapable de courir 2m sans être essoufflé pendant des heures alors à quoi les techniques nous servaient ?

Je mis un simple haut de kimono, un simple pantalon noir et mon katana attaché dans le dos. Je ne cherchais rien d'exceptionnel mais cela allait suffire. Je voulais garder le katana dans cet entraînement car je le portais toujours en mission, il était préférable pour moi de m'habituer à sa présence dans mes mouvements afin d'avoir des mouvements naturels adaptés à sa présence.

Je sortis de chez moi, marchant quelques mètre avant de sauter sur un toit. Je me mis à courir et à sauter de toit en toit quand il le fallait. Je faisais le tour du village tranquillement, c'était un bon entraînement et dieu savait comme un tel entraînement pouvait être épuisant sur le long terme ! Je m'arrêtais de temps en temps pour quelques minutes pour profiter de la vue sur le village et du soleil, il était toujours bon de profiter des petites chose dans la vie....

Je fis quelques tours de village de toit en toit avant de me décider à arrêter l'entraînement au centre ville. Je m’apprêtais à descendre pour marcher tranquillement à travers le village mais je ne pouvais guère m'attendre à ce qui allait s'en suivre. À peine avais-je sauté du toit pour rejoindre le sol que je vis une jeune demoiselle sauter exactement dans ma direction, je la regardais en me disant « Sérieux ? » avant de la percuter violemment. Nul besoin de préciser que nous nous écrasions au sol comme des sacs de patates qu'on venait de jeter d'une charrette. La chute vue violente et douloureuse, je lâchais un soupir avant de la regarder.


Je pris sa main et me relevais, je la regardais avant d'afficher un petit sourire par politesse.

Eh bien... ça va je n'en suis pas mort, et toi ? Je lâchais à nouveau un léger soupire avant de reprendre. Tu n'as pas fais attention ! Bref.... Je me nomme Inabikari Shingen.

Autant commencer par la présentation, la politesse était de mise même si elle venait de me sauter dessus... Fin d'une certaine façon.... Je m'étirais un peu, faisant craquer quelques os avant de reprendre.

Et... pourquoi étais-tu si pressée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 22
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Regarde devant toi! [Shin] Mar 18 Nov 2014 - 16:53

Je continue de regarder ce jeune ninja. Il doit avoir à peu près mon âge. Il soupire avant de lever la tête vers moi. Ses cheveux bruns et son bandeau lui cachant un œil lui donne un air mystérieux qui attise quelque peu ma curiosité. Il finit par prendre ma main et se relever. Je l’observe quelques instants : il est plus grand que moi de peu et n’est pas très vêtu. Sans doute était-il en train de s’entraîner dans le village. Pourtant la belle saison est loin derrière nous, personnellement j’ai déjà sorti mes pulls et mon écharpe. Ce jeune homme me donne froid à être si peu couvert ! Il affiche finalement un sourire poli en me regardant pour la seconde fois. Je lui rends son sourire, tendant l’oreille pour écouter avec attention ce qu’il a à me dire.

Eh bien... ça va je n'en suis pas mort, et toi ? Il lâcha un soupire avant de continuer à parler. Tu n'as pas fais attention ! Bref.... Je me nomme Inabikari Shingen.

J’affiche une mine désolée et me contente de m’incliner en signe d’excuse. C’est vrai que j’étais tellement concentrée sur ce sac à puces que je n’ai pas vu ce ninja. J’aurais du faire plus attention mais bon, comme me l’a souvent répété mère je ne suis pas le genre de personne à faire attention à ce qui m’entoure. Je ne suis pas une si vieille genin que ça, pourtant ce Shingen ne me dit rien. Il fait peut être parti de ma promotion. Beaucoup de question tournent dans ma tête tandis que mon interlocuteur reprends, visiblement lui aussi intrigué par certains éléments.

Et... pourquoi étais-tu si pressée ?

Je souris, un peu gênée de devoir lui dévoiler que je fais des missions de genin débutant pour me faire de l’argent et m’entrainer un peu dans le village. Je finis par prendre la parole, jouant avec mes mèches de cheveux :

« Je suis vraiment désolée Inabikari-san ! C’est vrai je ne regardais pas vraiment où j’allais j’étais trop concentrée… Je m’appelle Nara Shigure. En fait j’étais en mission… Je devais rattraper ce chat noir là bas qui me nargue. »

Je pointe cette masse noire imposante qui se prélasse au soleil trois toits plus loin. Sa cicatrice au flanc est bien visible et sa moquerie encore plus. Son regard vert nous observe l’air de dire « je t’ai bien eue ! ». Un peu dégoûtée je le regarde bâiller avant de s’en aller, triomphant. Enfin, j’aurais tout le temps de le rattraper plus tard, je ne m’en fais pas vraiment. Au pire je suis sure que me amis les chats errants seront ravis de m’aider à le retrouver ! Je regarde le ninja, un sourire amical aux lèvres :

« Et toi, que faisais-tu sur les toits ? Un entraînement ? Je fais une pause, le temps de le laisser respirer et reprends. Tu dois être drôlement expérimenté pour t’entraîner seul dans le village le matin. »

Plus je le regarde et plus je suis persuadée de l’avoir déjà vu quelque part. Je ne sais pas bien où mais cette impression m’intrigue. J’ai envie d’en savoir plus sur lui, peut être serait-ce mon premier vrai ami depuis ma sortie de l’académie ? Je l’espère car il à l’air fort sympathique ! Je lui demande, un peu timide :

« J’espère que tu ne m’en veux pas trop d’avoir interrompu ton entraînement.. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 288
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Regarde devant toi! [Shin] Mer 19 Nov 2014 - 22:48

Elle ne tardait pas à me répondre à ma question pour m'expliquer qu'elle essayait d'attraper un chat, une petite mission assez classique en fait. Je regardais le chat en question qui fini par s'enfuir et dire que notre collision venait de réduire à néant ses efforts. Il avait bien de la chance que je n'étais pas affecté à cette mission car il allait être certain qu'en un claquement de doigt il allait être capturé. Je pouvais aisément affirmer que j'étais l'un des hommes les plus rapides de Konoha, du moins pour le moment !

Je n'avais pas le temps de trop y penser qu'elle me posa une question. Mon regard se posait sur elle, ce que je faisais sur les toits ? Un simple entraînement que je venais de terminer, j'affichais un petite sourire amicale, c'était toujours mieux que de tirer la tronche !


En effet je m'entraînais et plus précisément j'entraînais ma condition physique. J'essaye de me garder en forme car je travail beaucoup au corps à corps....

Il ne fallait pas être un génie pour le savoir, après tous j'avais un katana dans mon dos et si un genin en portait un.... On comprenait vite qu'il était plutôt orienté taïjutsu. J'affichais à nouveau mon sourire avant de reprendre.

Expérimenté ? Ma foi je n'irais pas jusque là mais disons que je sais comment me maintenir en forme mais je ne suis pas dans une équipe si cela allait être ta prochaine question !

Je lui souris, quelle drôle de Nara, elle semblait assez tête en l'air. Quand je pensais à la mission que j'avais faites avec Nara Natsuki, on ne pouvait pas dire qu'il était tête en l'air ! Néanmoins je l'avais entravé, involontairement certes mais je l'avais fais. Sans moi elle aurait réussie à capturer le chat et tout le monde savait que le chat était une sale bête digne d'être fouetté ! Bon ok, peut-être pas mais l'on savait où je voulais en venir.

Je devais admettre qu'elle attisait ma curiosité, une Nara tête en l'air n'était pas une chose commune dans notre beau village et je désirais mieux la connaître, voir ce qu'il avait derrière ce petit air enfantin !
Avant de tenter de mieux la connaître, je me devais de l'aider à attraper cette sale bête et je n'avais guère envie d'y passer trois ans. Je la regardais et lui répondis.


Ne t'en fais pas, je l'avais arrêté. C'est pour ça que j'avais quitté les toits. J'affichais un petit sourire avant de reprendre. Néanmoins comme je suis partiellement fautif dans le fait que tu n'aies pas pue capturer cette sale bête, je vais t'aider. Il me suffira que de le voir un instant pour l'attraper plus vite qu'il n'ai le temps de cligner des yeux !

Il ne fallait pas traîner, je sautais sur le toit d'où j'étais descendu pour marcher dessus, pourquoi ? Une position surélevé était bien plus pratique pour repérer cette boule de poil infecte qui allait s'enfuir de son propriétaire à la première occasion, je me tournais vers elle avant de lui sortir.

Je ne comprend même pas pourquoi on donne ce genre de missions... Je veux dire.... Le chat s'enfuira à la première occasion, c'est un chat pas un chien !

J'affichais un sourire en coin, je ne savais pas ce qu'elle pensait de ce sujet mais je me doutais qu'elle avait prise la mission pour se faire un peut d'argent, comme n'importe quel shinobi d'ailleurs ! Il était vrai que c'était certainement un travail assez simple, attraper un chat, le ramener et être bien payé mais je n'étais pas réellement l'ami de ce genre de missions.... Après tous elles étaient assez ennuyeuses et pour être honnête, je me sentais dévalorisé !

Au bout de quelques minutes, j'aperçus le chat qui se baladait tranquillement comme un petit touriste insouciant de la vie ! Je me tournais vers Shigure, j'affichais un sourire avant de lui lancer « Laisse moi faire, il ne m'échappera pas ». Aussitôt je sautais du toit pour attirer sur le sol, le chat tournait la tête et me vit. Je ne savais pas s'il avait compris ce qui allait se passer, j'affichais un sourire victorieux avant d'augmenter pour un très court instant mon flux de chakra juste assez pour foncer vers lui à toute allure.

La trajectoire était libre, fort heureusement d'ailleurs car sinon les passants se seraient fais emportés avec moi ! J'arrivais sur le chat en un claquement de doit, l'attrapant par la peau du cou. Je le soulevais et le tenais en l'air comme une trophée, je le regardais droit dans les yeux alors qu'il se débattait de vive allure pour s'échapper.

Je m'approchais de Shigure et affichais un sourire satisfait avant de lui lancer.


Voila ! Problème réglé, allons faire valider ta mission. On n'échappe pas à l'homme qui veut être plus rapide que la foudre ! Je lâchais un petit rire victorieux.

Une fois la mission rendue, j'avais hâte d'aller prendre une bonne douche et pourquoi pas aller manger quelque chose avec elle ? Après tout elle me devait quelque chose, bon d'accord je lui avais proposé le service mais quand même !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 22
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Regarde devant toi! [Shin] Lun 24 Nov 2014 - 20:41

Il continue de me sourire alors qu’il semble se poser quelques questions me concernant. Je ne suis pas vraiment anxieuse mais plutôt un peu déçue. J’ai laissé filer ce chat comme une débutante, il doit vraiment me trouver faible… Dire que je fais partie d’un des plus prestigieux clans du village. Père aurait honte de moi et mère m’aurait sans doute déjà battue à la limite de la mort. Lui il n’a pas l’air de me détester tant que ça. Il se contente d’une réponse simple et concise :

En effet je m'entraînais et plus précisément j'entraînais ma condition physique. J'essaye de me garder en forme car je travail beaucoup au corps à corps....

C’est alors que je le regarde un petit peu plus en détail. Oui maintenant qu’il le dit c’était assez facile à deviner. Il porte un katana dans le dos, arme que j’ai toujours trouvé très attirante. Malheureusement je n’ai pas assez de force physique pour m’orienter Taijutsu. J’ai toujours excellé en Ninjutsu. La maîtrise du chakra a toujours été quelque chose d’aussi simple qu’évident chez moi. Il continue de sourire le plus naturellement du monde et semble presque gêné lorsque je lui dis qu’il doit être expérimenté. Il prétexte se maintenir en forme avec des entrainements quotidien. Il n’est pas en équipe, première information après son prénom et son nom de famille. J’en sais désormais un peu plus sur le personnage qui se trouve juste devant moi. Un sourire étire mes fines lèvres un peu rosée par le froid. Il m’arrache un petit rire cristallin lorsqu’il prévoit ma prochaine question concernant l’équipe. Il est assez amusant ce garçon. Il m’intrigue de plus en plus, il n’a pas vraiment l’air de faire partie du moule banal des shinobis. Il semble réfléchir un peu, je le laisse prendre tout son temps tout en tendant l’oreille, ne voulant pas le faire parler dans le vide. Il me précise qu’il avait fini son entrainement et c’est pour ça qu’il avait quitté les toits. Il continue avec une phrase, qui je l’avoue, m’a beaucoup impressionné :

Néanmoins comme je suis partiellement fautif dans le fait que tu n'aies pas pue capturer cette sale bête, je vais t'aider. Il me suffira que de le voir un instant pour l'attraper plus vite qu'il n'ai le temps de cligner des yeux !

Je le regarde avec de grands yeux dans lesquelles scintilles de petites étoiles. Il serait donc capable de faire quelque chose comme ça ? J’ai beau être très endurante je ne pourrais jamais rattraper ce sale matou. Et lui se contente de monter sur le toit et de se plaindre de ces missions. Mais il est vrai qu’il a raison : un chat s’enfuira toujours à la première occasion. Enfin, ce genre de missions sont la pour les genins qui veulent se faire de l’argent facile ou tout simplement qui démarre leur vie de ninja et ne peuvent pas encore faire de missions trop difficiles. Je capte un petit sourire en coin ? Nul doute qu’il a bien compris pourquoi j’avais pris cette mission. C’était de l’argent facile, enfin plus ou moins facile. En plus étant pas mal tête en l’air ce genre de mission est parfaite pour moi : je finis toujours par tomber nez à nez avec ma proie sans le vouloir.
Je fini par apercevoir le chat, exactement en même temps que mon partenaire auto-désigné. Ce dernier me lance un regard furtif pour me faire comprendre qu’il n’aura pas besoin d’aide pour l’attraper. Sur le moment le seul qui vient à l’esprit c’est « prétentieux » mais étant d’un naturel curieuse je reste debout en bas du toit sur lequel il est perché et attend la suite. J’espère que le spectacle sera aussi beau que ce qu’il m’a promis par le regard. En effet il part à la chasse au chat en augmentant son flux de chakra. Il accélère de manière phénoménale et attrape le chat sans même que ce dernier n’ait pu comprendre ce qui lui arrive. Il arrive ensuite à ma hauteur, le chat tenu par la peau du cou. Ce dernier ce débat, mais le ninja n’en a que faire. Il me lance alors tout guilleret :

Voila ! Problème réglé, allons faire valider ta mission. On n'échappe pas à l'homme qui veut être plus rapide que la foudre !

Je souris et me permet même de pouffer de rire doucement. Il est impressionnant, c’est clair, mais il m’intrigue de plus en plus. Je me met en marche à ses côtés, hochant la tête pour lui faire comprendre que plus vite nous aurons validé cette mission ennuyeuse et plus vite nous pourrons faire plus ample connaissance. Je m’incline légèrement face à lui pour le remercier.

« Merci beaucoup Shingen-Kun ! Sans ton aide je pense que je courais après cette sale bête toute la journée ! Pour te remercier que dirais-tu d’une invitation à déjeuner ? A moins que tu ais quelque chose de prévu cet après midi bien sur. »

Au fond de moi j’espère bien sur qu’il est libre, c’est rare que je puisse prendre du temmps pour déjeuner avec de nouvelle connaissance. Mais depuis quelque temps je mange de moins en moins dans la maison familiale alors je ne pense pas que ma mère se trouve courroucée de mon absence. Au pire une griffure de plus ou de moins je ne suis plus à ça près. Une fois arrivé devant la tour de l’Hokage je prends le chat dans mes bras, essayant d’éviter ses multiples coups de griffes.

« Je vais rendre ce chat à son propriétaire et valider ma mission, je te laisse réfléchir pendant ce temps ! »

Je rentre ensuite dans la tour, espérant qu’il accepte.

[HRP : tu peux la faire ressortir de la tour pour faire avancer le rp si tu veux :3]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 288
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Regarde devant toi! [Shin] Lun 24 Nov 2014 - 23:53

J'étais quelque peu étonné qu'elle me propose un déjeuner avec elle, non que la chose me dérangeait ; bien au contraire ! Il était certain que je n'allais pas refuser sa généreuse offre, un peu de bonne compagnie durant un repas ne faisait aucun mal. Au moins j'allais pouvoir mieux connaître cette Nara, curieux de savoir ce qui se cachait derrière son petit minois innocent, peut-être une folle dingue ? Qu'importe, j'affichais un sourire avant de lui répondre.

Nul besoin de me remercier, je t'ai aidé avec plaisir ! Je suis certain que tu l'aurais rapidement attrapé également !

Voila que nous étions partis en direction de la tour pour aller rendre sa mission, pas question de passer l'année ici. Nous marchions à travers le village jusqu'à la tour et lorsque nous étions arriver, je lui donnais cette salle bête qu'elle s'empressait d'aller rendre. Je me contentais de hocher la tête et la laissais disparaître dans le bâtiment. Je ne lui avais toujours pas répondu pour le repas, la réponse était déjà connue de moi. J'allais bien entendu l'accepter, il n'avait aucune raison de le refuser.

Qui pouvait déjà refuser une invitation d'une charmante petite demoiselle ? Personne s'en doute ! Je n'avais pas l'intention d'y aller dans cet état, après tous j'avais couru.... Je voulais prendre une douche, je me voyais mal y aller en puant la transpiration comme un bac rempli de bouses de vaches ! J'avais déjà mon idée pour la réponse que j'allais lui donner.


Je ne devais pas attendre longtemps, et encore heureux d'ailleurs. Elle sortie de la tour, j'affichais un petit sourire et attendais qu'elle soit près de moi. Lorsque c'était le cas, je posais mon regard dans le sien, la fixant avant de prendre la parole.

Pour ta proposition.... J'accepte avec plaisir cependant..... Je voudrais aller prendre une douche avant, je pense que tu comprends.
Je te propose la chose suivante, moi je vais rentrer chez moi et me laver. Pendant ce temps, tu chercheras un restaurant où nous irons manger ensemble. Nous nous retrouverons quelque part, par exemple ici, pour aller au restaurant, qu'en dis-tu ?


Il fallait dire qu'elle n'avait pas réellement le choix, je ne me sentais pas particulièrement à l'aise dans ma tenue sportive bien usée par l'entraînement matinal. Si je devais encore aller ainsi à un rendez-vous au restaurant, j'allais certainement tomber dans la folie !
Il ne fallait pas discuter trois ans, lorsque nous avions réglée les détails ; je pris la route pour rentrer chez moi. Je me dépêchais un peu question de ne pas la faire trop attendre, cela ne se faisait pas après tout.

J'arrivais rapidement chez moi, je pris des vêtements frais avant de me déshabiller et de rejoindre la salle de bain. Je savourais un peu l'eau de la douche, il était toujours bon de profiter des petits moments de la vie mais je m’efforçais de ne pas traîner sous la douceur de l'eau chaude et c'est après 20 minutes que je sortis pour me sécher. J'observais un peu mon œil gauche perdu avant de lâcher un petit soupir, il n'avait rien à dire mais cela m'agaçait toujours tous autant. Même si je m'étais habitué depuis à cet handicap plus que délicat, je m'en serais passé volontiers ! Je me préparais, mettant le bandeau de shinobi violet sur le front, l'utilisant comme cache-oeil.

Une fois prêt, je repris la route vers le lieu de rendez-vous avez elle. Mon katana était toujours avec moi, il n'était pas question de le laisser chez moi. Je pris la route d'un pas assez tranquille, les mains dans les poches. Je ne savais pas si elle avait déjà trouvée un restaurant, je partais du principe que oui.


J'arrivais sur le lieu de rendez-vous, elle était déjà présente. J'affichais un sourire en arrivant près d'elle avant de prendre la parole.

Désolé du retard, j'espère que je ne t'ai pas fais trop attendre ! Je te suis pour le restaurant !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 22
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Regarde devant toi! [Shin] Mer 26 Nov 2014 - 21:44

J’entre dans la tour du Hokage en quatrième vitesse. Pas question de prendre dix mille ans pour rendre cet être balafré à son propriétaire. D’ailleurs ce dernier est déjà présent dans la salle d’attente. Comme si il avait senti que j’avais attrapé son compagnon. Il s’agit d’un vieil homme qui semble aussi fatigué qu’âgé. Son visage stoïque ne semble pas pouvoir afficher une autre expression que cette incommensurable fatigue. Je me rend dans la salle de rendue des missions et leur tend le chat. Ces derniers me remercient, me tendent une petite bourse remplie de piécettes. Ils me font comprendre que je peux remettre le matou à son propriétaire. Je m’empare de la cage dans laquelle le sac à puces en question vient d’être placé et ressort de la pièce. Je le tends au vieil homme qui se contente de me regarder avec lassitude et de s’incliner. Sans piper mot je redescends de la tour où mon partenaire du jour m’attend. Je ne semble pas l’avoir fait grandement attendre ce qui m’arrache un soupir de soulagement. Il ne manquerait plus que je fasse attendre ce jeune homme qui m’a aidé à expédier ma mission ! Ce serait un manque de tact. Il m’accueil avec un sourire plus qu’amical, ce qui me contamine immédiatement et me fait sourire à mon tour. Il attend que j’arrive à sa hauteur pour prendre la parole et répondre à la question que je lui ait posé juste avant de rentrer dans la tour.

Pour ta proposition.... J'accepte avec plaisir cependant..... Je voudrais aller prendre une douche avant, je pense que tu comprends.
Je te propose la chose suivante, moi je vais rentrer chez moi et me laver. Pendant ce temps, tu chercheras un restaurant où nous irons manger ensemble. Nous nous retrouverons quelque part, par exemple ici, pour aller au restaurant, qu'en dis-tu ?


Je me retiens de pouffer de rire lorsqu’il m’avoue qu’il apprécierait grandement prendre une douche avant de déjeuner avec moi. En effet il faut avouer que monsieur ne sent pas très bon. Ce qui est normal puisque de un il sort d’un entrainement et de deux il a dû courir pour attraper l’objet de ma mission. Donc je n’ai pas grand-chose à lui reprocher. J’hoche tout simplement la tête pour lui faire comprendre que j’accepte son offre. Nous nous retrouverons donc ici dans un petit temps. Comme c’est un garçon il ne doit pas mettre trois heures à se laver, enfin je ne l’espère pas ! Je le laisse filer vers chez lui et me met à tourner dans le quartier à la recherche dudit restaurant. Je suis en quête de quelque chose qui ne soit pas excessivement cher mais qui en même temps présente un repas d’une certaine qualité. Quand je mange dehors j’aime apprécier ce que je mets à ma bouche. Ça change de la cuisine immangeable de ma mère. Je finis par craquer sur un petit restaurant qui a une carte assez variée et des prix tout à fait correct ! Je retourne donc au pied de la tour, espérant qu’il ne me fera pas attendre plus que de raison.

Au bout de quelques minutes d’attentes il finit par apparaître dans mon champ de vision. Je souris en le voyant, sourire qu’il me rend avec sympathie. Une fois arrivé près de moi il prend la parole, une douce odeur vient flatter mes narines. Il est déjà un peu plus apprêté maintenant, même s’il a gardé son katana.

Désolé du retard, j'espère que je ne t'ai pas fais trop attendre ! Je te suis pour le restaurant !

Toute guillerette je lui prends la main et l’emmène vers le restaurant que j’ai trouvé. Pas une seconde le fait que je lui prenne la main ainsi ne me gêne, je le considère déjà comme un ami. Je lui montre le restaurant, plutôt fière de moi et lui lance amicalement :

« Et voilà ! Qu’en dis-tu ? Il est plutôt réputé et pas trop cher, je te propose donc d’aller nous installer. »

Nous rentrons dans l’imposant bâtiment et nous faisons placer par un serveur. Nous nous retrouvons à une table à deux, isolés du reste des gens présent dans le restaurant. On nous distribue la carte et je lui lance gentiment :

« Pour te remercier je te paye ton déjeuner ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 288
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Regarde devant toi! [Shin] Jeu 27 Nov 2014 - 22:51

Elle ne traînait pas pour m'emmener au restaurant qu'elle avait choisie, elle me prit la main comme si c'était la chose la plus naturelle au monde, comme si nous nous connaissions depuis des années alors que se n'était pas le cas. Je ne protestais pas et me laissais guider tel un enfant par sa mère jusqu'au restaurant qu'elle avait choisie. Je le regardais, à vrai dire je me fichais pas mal lequel elle avait choisie, le plus important pour moi était de manger et de passer un bon moment en compagnie d'une inconnue !

Je hochais la tête et dit « Il me va parfaitement », il n'avait pas grand chose à redire. Je la suivais à l'intérieur et nous nous installions à une table pour nous, nous étions quelque peu isolé mais cela n'était pas pour me déplaire. Je détachais le katana de mon dos que je déposais contre ma chaise. Je pris la carte qu'on nous donna puis posait mon regard sur elle lorsqu'elle m'informa qu'elle voulait me payer le déjeuner. La chose m'était, je devais l'admettre, désagréable. Je n'avais pas pour habitude de me faire payer les repas par des inconnues, bien que ces derniers temps c'était devenu une coutume, contre mon gré certes, de me payer un restaurant par des parfaites inconnues.


Tu n'es pas obligée de le faire tu sais, c'est déjà un immense plaisir de pouvoir passer du temps avec toi dans ce restaurant !

Je souris chaleureusement avant de poser mon regard sur la carte, au bout de quelques secondes de la déposais sur le table ainsi que mes bras. Je me penchais que très légèrement vers elle, il restait encore assez de distance entre moi et elle. Mon regard était posé dans le sien, mon sourire toujours sur les lèvres, je pris la parole.

Parle moi un peu de toi, je n'ai jamais eu l'occasion de vraiment connaître une Nara. J'avais fais une mission avec Nara Natsuki mais c'est tout. Autant profiter de ce moment ensemble pour mieux se connaître, non ?

Je souris à nouveau chaleureusement, ma dernière question était certes un peu idiote mais c'était surtout pour la forme. Je ne doutais pas qu'elle voulait aussi profiter de ce moment ensemble pour mieux me connaître, sinon elle ne m'aurait pas invitée ! J'étais à présent curieux de la connaître, de savoir qui était cette personne. Je n'avais pas tous les jours l'honneur de passer du temps avec une Nara.

Nous n'avions pas le temps de développer énormément la discussion que le serveur revint pour prendre nos commandes, il reprit les cartes et reparti une fois les commandes prises. Nul besoin de partir sur les détails à ce sujet, se n'était pas ce qui m'intéressait le plus, bon certes j'avais faim mais j'étais surtout curieux de la réponse. Mon regard était posé sur elle, je restais silencieux pour l'écouter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 22
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Regarde devant toi! [Shin] Dim 30 Nov 2014 - 19:14

Cela fait déjà quelques instants que nos regards se sont rencontrés. Il semble apprécier le fait que je lui propose de payer son déjeuner. En même temps à qui cela ne plairait-il pas ? Je profite de son temps de réflexion pour regarder la carte, en effet ce n’est pas très cher ici. Il prend alors la parole, ce qui me fait immédiatement relever la tête. Il me dit alors que je ne suis vraiment pas obligée de lui payer son repas, même si cela est très gentil de ma part. Je lui souris, décidément les gens sont timides à Konoha ! Si j’ai envie de lui payer son repas c’est pour le remercier ! En plus on ne peut pas réellement dire que ma famille soit miséreuse. Au contraire j’ai tout ce que je veux, c’est pour ça que partager avec les gens me fait toujours plaisir. Surtout que ce restaurant est, je dois l’avouer, un bon moyen pour moi de faire plus ample connaissance avec lui. Alors le payement m’est bien égal. De toute façon que je l’invite, qu’il m’invite ou que l’on paye chacun notre repas si ma mère apprend où j’ai mangé, avec qui et ce que j’ai dépensé je me ferais châtier comme tous les soirs. Alors je ne suis vraiment plus à ça près. Je capte un chaleureux sourire qui chasse ces sombres souvenirs de mon esprit. Un serveur arrive peu de temps après pour prendre nos commande. Je le laisse faire son choix en premier et m’adresse en deuxième au serveur. Shingen s’était légèrement penché vers moi pendant que nous attendions le serveur, ce qui m’avait fait quelque peu rougir. Je ne suis pas si habituée que ça à une telle présence masculine. En plus les hommes que je ne connais pas on tendance à m’intimider lorsque je prends réellement conscience de la situation.

Avant que le serveur arrive il m’avait posé une question pour le moins intéressante et qui m’avait traversé l’esprit à moi aussi. Il voulait que je lui parle de moi. Il semblait d’ailleurs curieux vis-à-vis de mon clan, les Nara. Il me dit également qu’il avait fait une mission avec Nara Natsuki, mon cousin. Je souris, amusée à l’idée de les imaginer combattre côte à côte. Une fois le serveur parti je décide de rentabiliser le temps que nous avons avant d’être servit. Il gardait le silence, sans doute pour mieux m’écouter. Je souris et me décide enfin à prendre la parole, quelque peu gênée :

« Je trouve en effet qu’en profiter pour mieux se connaître est une bonne idée ! Tu es donc intéressé par les Nara ? Je ne connais Nara Natsuki que de nom personnellement, je ne suis pas très proche de ma famille… »

Je marque une pause, essayant tant bien que mal de chasser ces souvenirs douloureux. Personne n’a jamais compris toute la souffrance qu’on m’infligeait au sein de ma propre famille proche. Les cousins cousines avaient peur de moi lorsqu’ils me voyaient meurtrie de partout ou encore s’ennuyaient car je n’avais jamais d’avis. Être une bonne pâte n’a pas que des bons côtés. Le serveur revient assez vite et ne me laisse pas le temps de reprendre la parole immédiatement. Les plats sont chauds, je profite du prétexte de les laisser refroidir pour continuer.

« Sinon que voudrais-tu savoir en particulier ? Je ne sais pas vraiment par où commencer… Ma vie est plus ou moins banale tu sais, la tienne doit être bien plus palpitante ! »

Je plonge un regard plein d’intérêt dans son unique œil. J’aimerais beaucoup savoir comment il s’est retrouvé borgne. Heureusement pour moi ma mère n’a jamais réussie à toucher des points vitaux. Même si je porte des cicatrices un peu partout sur mon corps je m’en tire à bon compte. Pas comme mon nouvel ami.


Dernière édition par Nara Shigure le Lun 1 Déc 2014 - 19:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 288
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Regarde devant toi! [Shin] Lun 1 Déc 2014 - 1:29

J'étais assez étonné d'apprendre qu'elle n'avait pas réellement de contacts avec sa famille, pour quelle raison ? Elle ne semblait pas être un monstre complètement malade près à massacrer la première personne qui posait son regard sur elle. Peut-être que ses parents en était la cause pour une raison qui leur était propre mais je n'avais pas spécialement envie de toucher à sujet qui, je le sentais, était délicat. Le but ici n'était pas de détruire l'ambiance ou de la rendre dépressive pour une raison ou une autre.

Je ne l'ai pas eu l'occasion de beaucoup le connaître, notre mission nous ne le permettait pas réellement héhé

Je laissais les plats être servis, affichant un petit sourire au serveur tout en inclinant légèrement la tête en guise de remerciement. Je posais mon regard à nouveau sur elle, je fus étonné par sa question. Je voulais savoir un maximum de choses sur elle ou du moins ce qu'elle était prêt à vouloir me dire car là était souvent le problème. Je lâchais un petit rire quand elle me dit que ma vie était sûrement plus palpitante, bon d'accord se n'était pas forcément faux lorsqu'on pensait que j'avais fini dans une mission où un génocide contre les Yamanaka avait été commit..... Peu de gens savaient s'en vanter, ma foi si on pouvait en être fier.... Je pris une petite bouchée du plat avant de lui répondre, affichant un petit sourire.

Ce que je veux savoir précisément ? Eh bien.... As-tu des frères ou sœurs ? T'entraînes-tu souvent ? Quels sont tes projets pour l'avenir ? Veux-tu suivre éternellement la voie du Shinobi ou aspires-tu plutôt à une vie plus calme ?

J'affichais un sourire chaleureux et m'arrêtais avec mes questions car il était vrai que j'allais pouvoir lui en poser des milliers si je voulais mais je lui laissais déjà le plaisir de répondre à ça. Mon regard restait dans le sien et je pouvais déjà je me douter qu'elle allait être curieuse de connaître l'histoire autour de ce grand bandeau qui cachait mon œil gauche, pas besoin de préciser que c'était parce que je l'avais perdu. Tout le monde se posait cette question, je restais un instant silencieux avant de reprendre.

Je suppose que tu demandes pourquoi j'utilise le bandeau pour cacher mon œil gauche ou pourquoi je porte toujours avec moi le katana. Je te le dirais après.

J'affichais un petit sourire en coin, comme j'étais cruel ! Je commençais à manger tous en laissant mon regard posé sur elle, attendant qu'elle me réponde. Après tout manger me donnait l'excuse de ne pas lui répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 22
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Regarde devant toi! [Shin] Mer 3 Déc 2014 - 12:26

Pendant que le serveur nous sert mon nouvel ami me mentionne rapidement qu’il n’a pas vraiment eut le temps de faire connaissance avec mon cousin. Je souris, c’est vrai que parfois faire des missions ensemble ne nous permet pas réellement de faire connaissance avec notre partenaire. Seul le succès compte, les relations passent après. Il sembla étonné par ma question, mais je n’y pouvais rien il me fallait plus de précisions ! J’avais peur de passer à côté de quelque chose qu’il aurait voulu savoir… J’ai été dressée par ma mère, lorsqu’on me pose une question j’y réponds avec autant de précision que possible. Mais lorsque la question est trop vague je demande des précisions. Peut-être attendait-il quelque chose de spécial de ma part ? J’avais peur de me jeter dans le vide sans corde à laquelle me raccrocher. Et puis je ne suis pas encore tout à fait à l’aise avec lui, même si je lui ait pris la main avec un naturel qui moi-même m’étonne, je suis gênée de me retrouver ainsi seule face à un garçon. Il me posa alors une série de questions. Quelque peu soulagée j’étais sur le point d’y répondre lorsqu’il me coupa nette :

Je suppose que tu demandes pourquoi j'utilise le bandeau pour cacher mon œil gauche ou pourquoi je porte toujours avec moi le katana. Je te le dirais après.

Il afficha alors un petit sourire en coin. Je pris une mine qui se voulait boudeuse. Décidément, il avait décidé de me torturer en fait ! Pourquoi m’allécher ainsi alors que c’était à moi de répondre à ses questions ?! Enfin, je n’étais pas réellement contrariée. C’était plutôt ma façon à moi de tester sa réceptivité à ma tête qui fait la moue. La plupart de mes amis ne peuvent s’empêcher de rire lorsque je prends cette tête. Comment va-t-il réagir ? Toujours est-il que très vite mon sourire reprend le dessus, je n’arrive vraiment pas à faire semblant d’être contrariée longtemps ! Je reprends donc la parole, pour enfin répondre à toutes ses questions :

« Je vais donc répondre à toutes tes questions ! Oui j’ai des frères et sœurs, justement un frère et une sœur. Ils ont tous les deux le même âge que moi. Nous sommes des triplés. Au grand damne de ma mère.Je continue de sourire mais j’aurais presque du dire que j’étais fille unique, vu l’état de ma famille actuellement. Je n’ai plus de mère et plus de sœur. Tout du moins, plus dans mon cœur. Enfin, mes histoires de famille ne doivent pas rendre ce moment pénible. Je veux continuer à le regarder avec ce même regard pétillant. Je continue donc, Je m’entraîne dès que je le peux, je suis fascinée par le ninjutsu et je voudrais vraiment arriver à pleinement le maîtriser ! L’avenir… Je voudrais devenir une grande ninja pour pouvoir détruire ce monde et en faire naître un meilleur ! Effacer toute la pourriture en faisant une remise à zéro. Je n‘aspire pas a une vie calme, ce serait bien trop ennuyant !

Je le laisse méditer sur tout ce que je viens de dire tout en continuant de l’observer avidement. Je voudrais tout savoir de lui moi aussi ! Mais peut-être a-t-il encore des questions pour moi ? Je viens en gros de presque tout lui détailler. J’espère que cela va lui suffire ! Je commence à manger moi aussi, car pendant que je répondais à toutes ses interrogations lui mangeait tranquillement ! A mon tour maintenant, le laissant méditer je repli mon estomac qui commençait à s’impatienter. Après quelques instants je reprends la parole :

« Si tu n’as plus d’autres question j’aimerais que tu répondes au même questions que moi et, si cela ne te dérange pas, que tu me parle de ton œil gauche… »

J’étais un peu penaude de lui demander ça mais après tout c’était lui qui m’avait promis de m’en parler ! Je n’allais donc pas laisser passer cette occasion à la trappe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 288
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Regarde devant toi! [Shin] Mer 3 Déc 2014 - 13:43

Je restais silencieux et l'écoutais répondre à mes questions, ma curiosité allait enfin pouvoir être assouvis. Elle fit une mine boudeuse, certainement à cause de mes dernières paroles. Je ne pouvais m'empêcher de rire à la voir tout en lâchant « Ne fait pas cette tête ! ». Je savais que l'allécher de la sorte sur moi et mon œil n'était pas très gentil mais.... c'est ce que j'aimais héhé.

Elle commençait à me parler de son frère et de sa soeur, des triplés ? Voila qui était plutôt curieux ! On ne voyait pas ça tout le jours, à vrai dire les chances de rencontrer un triplé était presque proche du néant. Je ne pouvais m'imaginer la difficulté que cela devait être pour la mère à gérer, trois enfants en même temps ! J'étais loin de me douter comment était la vie de cette jeune demoiselle, la souffrance et les tortures qu'elle avait dû endurer et endurait encore.

Elle parlait ensuite de son entraînement, c'était presque avec étonnement que j'appris qu'elle s'entraînait dès qu'elle pouvait. Si je ne devais que me fier à son apparence, j'aurais juré qu'elle ne s'entraînait presque jamais. On apprenait vite en tant que Shinobi que les apparences étaient trompeuses et qu'il ne fallait pas s'y fier.


La suite de ses paroles étaient des plus étranges, devenir plus fort pour détruire le monde et en faire naître un meilleur? Une drôle de conception à laquelle je ne pouvais pas adhérer car c'était comme vouloir éteindre à feu en soufflant. Cette solution n'en n'était pas une, au final se n'était qu'une excuse pour tuer tous ce qui bouge et justifier ses actes, aussi immonde soient-ils pour se donner une bonne question. Je la regardais puis pris la parole, d'un ton calme.

Détruire le monde pour faire naître un meilleur ? Soyons honnête, cela ne marchera. Tu veux le reconstruire avec quoi ? Avec qui si tu as tous détruis ? Le problème n'est pas le monde mais nous, les Humains. Nous aurons toujours des pourritures, si se ne sont pas ceux qui nous dirigent, ils seront autre part. Soit sous une autre forme, comme les furyou soit des organisations, des criminels.... Au final tu feras naître un monde qui ne sera pas vraiment différent du précédent car tout le problème vient de nous....

Je la fixais du regard, affichant un petit sourire amical. Je lui avais exposé mon point de vue, bon il était vrai que je ne connaissais rien de son plan délirant mais je doutais qu'elle avait la solution miracle à ce problème. Je vivais sous une autre philosophie et non, je n'étais pas un homme dépressif alcoolique qui cherchait à se suicider car le monde n'était pas assez joli. Je repris à manger tous en l'écoutant, il était vrai que j'allais devoir aussi parler de moi. Je souris puis pris la parole, laissant de côté ma nourriture, pour le moment.

J'avais un frère aîné mais il est mort depuis quelques années. C'est tout.

J'affichais un petit sourire chaleureux, bon ok ma première réponse n'était pas du genre à mettre de l'ambiance joviale mais je ne faisais que répondre aux questions. Je repris aussitôt.

Je m'entraîne souvent, chaque jour ou presque.... ça dépend si je trouve le temps ou s'il n'a pas d'imprévu. J'ai été formé dès mon plus jeune âge au taïjutsu et plus précisément au Kenjutsu, d'où ce katana.

Je fis à nouveau une courte pause pour reprendre mon souffle, mon regard était toujours posé sur le sien.

J'ai toujours été fasciné par la foudre durant un orage, si beau, si mortel et si rapide. J'aspire à devenir plus rapide qu'elle, oui devenir plus rapide que la foudre.

Je gardais à nouveau le silence pour un court instant avant de reprendre.

Je ne pourrais pas exercer éternellement le métier de shinobi, il faudra bien un jour prendre la retraite. Je ris de bon cœur avant de reprendre. Mais pour l'heure cette vie me convient parfaitement, je suis né pour me battre et tuer, c'est ainsi. Ceci dit, ça ne m'empêche pas de profiter de la vie. Aussi pourri puisse être notre monde, aussi déprimant soit-il ; on peut toujours être heureux. Chez moi on a une philosophie, profiter de la première occasion pour se détendre, s'amuser. Une naissance ? On la fête, on boit, on chante, on danse, on profite de ce moment sans se soucier de quoi que se soit. La vie est bien trop courte et précieuse pour la passer à être dépressif ou s’apitoyer sur son sort, n'est-ce pas ?

J'affichais un sourire chaleureux et m'apprêtais à manger mais je m'arrêtais net en riant. J'avais oublié que je devais encore parler de mon œil, quel mauvais compagnon je faisais !

Ah oui l'histoire sur mon œil ! J'allais presque oublier.... Je l'ai perdu durant un combat et plus précisément durant la guerre entre Suna et Konoha. Je devais faire une mission avec mon frère aîné au pays du feu, rien de bien méchant et même.. ennuyeux. Nous avons été attaqués par des Shinobi de Suna, mon frère a été tué durant cette attaque, j'ai survécu de justesse mais j'avais été trop faible pour le protéger.
J'utilise le bandeau car je n'avais pas vraiment envie de jouer au pirate en utilisant un cache-oeil et comme nous sommes contrains à porter le bandeau de Shinobi, autant combiner les deux, non ?


J'affichais un sourire, bon l'histoire n'était pas très joyeuse il fallait dire mais bon, je n'allais pas inventer une histoire épique de la mort qui tue juste pour... faire plaisir. On devait déjà assez souvent mentir en tant que Shinobi, un peu d'honnêteté ne faisait pas de mal.

As-tu d'autres questions ? Tu peux me poser toute sorte de question, je suis totalement ouvert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 22
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Regarde devant toi! [Shin] Ven 5 Déc 2014 - 19:34

Je l’observe attentivement. La plupart des gens à qui j’ai osé parler de mon nindo m’ont trouvée stupide ou prétentieuse. Certains sont même allés jusqu’à me traiter de folle. Donc bon, désormais j’évite de trop en parler. Chacun son idée du monde, la mienne est de faire une totale remise à zéro et d’encadrer le nouveau monde qui naîtra plus fermement. Si tout le monde partage le même idéal il n’y aura plus de guerre. Et peut-être que les femmes se rendrons enfin compte de l’importance de la vie de leur enfant, si on est martyrise un peu. Je suis sure que la mienne, si elle avait été quelque peu brimée, se serait mieux occupée de nous. Sans doute cette partie de mon passée joue-t-elle sur ma conception du monde aujourd’hui. Il me regarde attentivement avant de prendre la parole à son tour :

Détruire le monde pour faire naître un meilleur ? Soyons honnête, cela ne marchera. Tu veux le reconstruire avec quoi ? Avec qui si tu as tous détruis ? Le problème n'est pas le monde mais nous, les Humains. Nous aurons toujours des pourritures, si se ne sont pas ceux qui nous dirigent, ils seront autre part. Soit sous une autre forme, comme les furyou soit des organisations, des criminels.... Au final tu feras naître un monde qui ne sera pas vraiment différent du précédent car tout le problème vient de nous....

Je savais bien au fond de moi qu’il avait raison. Je le savais depuis longtemps mais que pouvais vouloir d’autre ? Ma vie a été détruite par une femme qui ne voulait pas me la donner. C’était certes un bon prétexte mais c’était ma façon à moi de me venger de ce monde cruel et sans foi ni loi. Les parents ont tous les droits sur les enfants ? Eh bien lorsque je serais plus forte j’aurais tous les droits sur le monde ! Je suis fière et ambitieuse, je suis sure qu’un jour je pourrais rendre ce monde meilleur. Même si pour cela je dois le réduire à néant, je le ferais sans problème. Il me regarde en souriant et je rougis quelque peu, c’est rare que quelqu’un me souris après ça ! Je pensais même qu’il ne voudrait plus me parler. Je baisse un instant les yeux, en profitant pour manger de nouveau. Décidément j’ai vraiment trop de mal à faire connaissance avec les gens. Ça a toujours été comme ça. Comme si j’étais amoureuse de tout le monde tellement je rougissais facilement. Visiblement ça a quelque peu changé mais pas totalement. Il reprend la parole, je relève donc la tête pour l’écouter. Il m’informe de la mort de son frère aîné il y a quelques années. Je le regarde, compatissante mais sans le prendre en pitié. Je ne supporte pas les gens qui osent se permettre de nous dire « mon/ma pauvre ! » c’est ridicule ! Nous sommes seuls à porter nos peines sur nos frêles ou larges épaules. Pour moi une peine peut être partagée et donc soulagée mais jamais guérie. Tout dépend des gens, jamais je ne partagerais la mienne. Elle est encore trop fraîche. Toujours souriant il continue de répondre à mes questions. J’écoute les autres d’une oreille un peu distraite, étant quand même très impressionnée par son nindo. Vouloir aller aussi vite que la foudre c’est impressionnant !

Lorsqu’il parle de sa retraite je ne peux pas me retenir de rire doucement. Je le vois mal en homme au foyer avec une femme et des enfants ! Ce serait amusant. Moi je ne me vois pas mourir autre part que sur un champ de bataille. Devenir femme au foyer ? Mais quel ennui ! Enfin, nous sommes jeunes. Penser à l’avenir est futile. Il s’apprêtait à manger lorsque je reprends ma mine boudeuse. Et le bandeau ?! Il triche, il m’avait promis ! Il relève alors la tête et ri. Il m’explique alors qu’il l’a perdu durant la guerre qui opposait le village de Feuille a celui du Sable. Et qui c’est à ce moment-là que son frère a péri. Je ri doucement lorsqu’il me dit qu’il a combiné notre obligation de porter notre bandeau et l’envie de cacher son œil. Je porte le mien autour du cou, ne lui ayant pas trouvé une meilleure place pour le moment. Il me demande alors si j’ai d’autres questions. Je réfléchi alors quelques instants. J’avais tellement de questions à lui poser ! Mais je ne voulais pas paraître trop instante ou quoi que ce soit. Et surtout j’ai peur qu’il me pose les mêmes questions. Enfin, je fini par me lancer :

« Oui j’ai encore plein de question ! Tu vis seul en ce moment ? Je lui jette un regard malicieux, ayant une soudaine envie de le taquiner, et aussi, plutôt fille ou garçon ?

Ayant fini mon repas je fais savoir à un serveur qui passe par là que je souhaiterais qu’on nous amène l’addition si c’était possible. Il hoche la tête et part en quête de ce que je lui aie demandé. Il me la ramène peu de temps après, je la mets de côté pour écouter la réponse de mon ami qui m’intéresse au plus haut point ! Mais comprendra-t-il le réel sens de ma deuxième question ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 288
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Regarde devant toi! [Shin] Ven 5 Déc 2014 - 23:54

J'étais soulagé de voir qu'elle ne me prenait pas en pitié, je n'en voulais pas. Je pouvais pleurer sur ces événements ou passer à autre chose et continuer ma vie, je vous laisse deviner quel choix j'ai fais. Il était inutile de pleurer davantage sur ce qui c'était passé, cela n'allait pas changer ma situation. Il était amusant de voir que son apparence était des plus trompeuse, moi qui pensait que j'allais avoir une fille toute douce qui n'aimait guère le combat et qui se moquait pas mal du monde des shinobi. Au lieu, j'allais devant moi une fille qui voulait détruire tous le monde, qui s'entraînait régulièrement, bien qu'elle était tête en l'air.

Rapidement nous avions finis nos plats et elle appelait le serveur pour recevoir l'addition, il fallait dire que je trouvais cela désagréable. Se faire inviter au restaurant par une inconnue et se le faire payer, ma foi se n'était pas spécialement dans mes habitudes. Néanmoins elle y tenait donc je me contentais de rester silencieux et de sourire tout en la laissant s'en occuper.

Ses prochaines questions furent des plus... amusantes, c'était la moindre des choses que l'on pouvait dire. Elle voulait savoir si je vivais seul, je supposais qu'elle sous-entendait si j'étais en couple ou non sinon sa question n'aurait que peu de sens... Quoi que..... Bref, sa deuxième question affirma ma penser, elle voulait savoir si j'étais en couple et ma préférence, je l'intéressais ? J'allais certainement vite le découvrir, je n'en doutais pas. Je souris puis lui répondis.


Je ne suis pas en couple non, si c'est ce que tu voulais savoir !

Je la regardais et souris à nouveau, je marquais une courte pause pour répondre à sa prochaine question. J'avais l'intention de la taquiner un peu, retourner son petit jeu héhé ! C'est donc d'un air et d'un ton des plus sérieux que je pris la parole.

Je préfère les hommes, voir une fille nue me... comment dire... me dégoûte !

J'essayais de garder mon air sérieux le plus longtemps possible mais au bout de quelques secondes je n'y arrivais plus. J'éclatais de rire tous en la regardant avant de reprendre la parole.

Tu aurais du voir ta tête ! Bon.... plus sérieusement je préfère les filles. Je trouve que deux hommes c'est... dégoûtant !

Je ris à nouveau, ce petit moment en valait largement la peine ! Je la fixais à nouveau, plongeant mon regard dans le sien avant de reprendre.

Je ne pense pas que se soit une surprise pour toi si je veux savoir ce qu'il en est de ton côté, vis-tu seule ? Plutôt fille ou garçon ?

Je laissais mon regard dans le sien, il était vrai que je me doutais déjà de sa réponse. Elle était certainement seule et était plutôt garçon mais c'était plutôt pour la forme, on ne savait jamais ce qu'elle allait répondre !

Alors, que faisons-nous maintenant ? Nous pourrions aller boire un deux verres si tu as l'âge.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 22
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Regarde devant toi! [Shin] Mer 10 Déc 2014 - 18:35

Il sembla amusé par les questions que je venais de lui poser. Curieuse, je me contente d’écouter sa réponse sans réellement m’en faire pour ma réputation auprès de lui. Il me répond qu’il n’est pas en couple et que donc il vit seul. Je souris. Bonne nouvelle ? Je dois dire que je m’en fiche, il fallait bien trouver un sujet de conversation. Et je souhaitais mieux le connaitre, voilà qui est choses faites. Il me répond ensuite qu’il préfère les hommes, la vue d’une femme nue le dégoûtant. L’irrigation de mon cerveau s’arrête lorsque j’entends cette phrase. Lui gay ? On ne dirait vraiment vraiment pas…. Ou alors c’est lui le seme ? Cette déclaration qui, au préalable m’a choqué, a éveillé un certain intérêt en moi. Je n’y connais rien ni en amour de cœur ni en amour de corps, alors je suis plutôt intéressée d’en apprendre le plus possible. Il finit par exploser de rire, au moment où je me demandais s’il ne se fichait pas un peu de moi. Je ri gentiment avec lui, il m’a bien eu sur ce coup-là ! Non, il préfère bien les filles. Comme je m’en doutais. Je souris, bonne nouvelle ? Non je dois avouer que je m’en fiche un peu ! Je veux juste en savoir plus sur lui. C’est mon premier vrai ami depuis ma sortie de l’académie, n’est-ce pas légitime de vouloir en savoir le plus possible ? Il reprend la parole, le regard plongé dans le mien :

Je ne pense pas que se soit une surprise pour toi si je veux savoir ce qu'il en est de ton côté, vis-tu seule ? Plutôt fille ou garçon ?

Je souris, bien sur que ce n’est pas une surprise ! Après tout c’était tout à fait légitime de sa part de me poser les mêmes questions. Je prends une mine boudeuse, il vient aisément de me traiter de mineure. Il me propose d’aller boire un ou deux verres « si j’ai l’âge » !! Un peu outrée mais bien consciente que mon aspect physique reflète une fille de quinze à seize ans et non pas une femme de dix-huit je soupire, le regardant dans les yeux avant de lui répondre.

« Personnellement je viens avec ma famille : ma mère ma sœur mon frère et mon père. Je loge dans la maison principale du clan Nara. Je suis plutôt garçon, de préférence beau garçons ! Et je suis actuellement célibataire, si jamais tu te poses la question. Et je suis majeure ! Donc j’ai l’âge de prendre un ou deux verres. Mais je préférerais qu’on aille se promener un peu, il commence à se faire un peu tard et mère risque de me punir si je rentre tard… »

Je ne veux pas le mêler à mes affaires de famille c’est pourquoi je ne lui en dirais pas plus quant à ma punition. Peu de gens cautionne le traitement de que subis chez moi, mais personne n’a jamais osé le remettre en question. Il sera sans doute comme tout le monde, il ne cautionnera pas mais ne fera rien pour que ça change. Il n’a donc pas besoin d’être au courant. Je me lève et l’invite à me suivre. Le soleil commence déjà à se coucher, nous avons du passer pas mal de temps à discuter dans ce restaurant ! J’aimerais passer par chez lui, juste pour savoir où il habite mais jamais je n’oserais lui demander…


[J'ai avancé un peu le temps, dis moi si ça te dérange :3]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 288
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Regarde devant toi! [Shin] Jeu 11 Déc 2014 - 0:47

Je l'observais tous en l'écoutant parler d'elle, elle vivait donc avec sa famille. Elle avait une petite famille et dire que mon frère était mort, il était vrai qu'un vide était toujours présent depuis qu'il n'était plus de ce monde. Un vide que je n'avais pas réussi à combler jusqu'ici, peut-être qu'un jour la chose allait changer mais pour l'heure je ne pouvais qu'en rêver. Se n'était pas sans surprise que j'appris qu'elle était plutôt pour les garçons bien que le fait qu'elle soit célibataire pouvait étonner, elle n'était pas moche, c'était la moindre des choses que l'on pouvait dire. Peut-être était-elle timide ou s'isolait ? Je ne sais pas.

Je fus néanmoins étonné d'apprendre qu'elle était majeure, elle faisait bien plus jeune, une chose qui était autant un avantage qu'un désavantage mais je pouvais supposer qu'elle le voyait plutôt comme désavantage. Une chose que je pouvais comprendre, cela devait être lourd d'être pris constamment pour une enfant. J'affichais un sourire gêné lorsqu'elle dévoila qu'elle était majeure mais elle refusa mon offre d'aller boire un verre car elle ne voulait pas se faire punir, recevait-elle une fessée ?

Je souris néanmoins à sa contre offre pour aller faire un tour dehors, je n'allais pas dire non à une petite balade en sa compagnie. J'allais pouvoir mieux la connaître et j'espérais pouvoir la revoir à d'autres reprises.


Se sera avec plaisir ! On fera un petit tour puis je t'accompagnerais jusqu'à chez toi, si tu le désires bien sûr.

Je souris avant de me lever, j'attachais à nouveau ma lame dans le dos alors que je la suivais jusqu'à l'extérieur. Il était vrai que le soleil avait déjà bien baissé et la nuit n'allait pas tarder à arriver, chose qui ne me dérangeait pas réellement, bien au contraire ! J'appréciais la nuit pour son calme et sa fraîcheur, particulièrement en été où il était bien plus agréable d'être à l'extérieur. Je n'osais même pas imaginer l'enfer que c'était de se balader en pleine journée dans le désert, je me demandais bien comment se portait tsukiko en cet instant.... Mais qu'importe, le temps n'était pas à réfléchir à une ancienne amie. Je me tournais vers elle avant de prendre la parole.

Es-tu proche de ta famille ?
Personnellement j'essaye de maintenir un bon contact avec ma famille, se n'est pas toujours simple car il peut toujours avoir des disputes mais cela fait parti des relations n'est-ce pas ?


Je me tournais vers elle et affichais un petit sourire, j'étais loin de m'imaginer la famille de merde dans laquelle elle était tombée en se faisant maltraité comme un sale torchon. Je levais pour quelques secondes mon regard dans le ciel alors que mes mains se glissaient dans mes poches pour admirer le ciel qui laissait progressivement apparaître les belles étoiles. Je repris la parole d'un ton calme.

J'apprécie beaucoup la nuit, c'est si calme et la fraîcheur est souvent agréable. J'apprécie m'installer quelque part pour observer le ciel tout en savourant le calme de la nuit, les chants des criquets, sentir le vent frais caresser avec délicatesse et douceur sur ma peau.....

Je posais mon regard à nouveau sur elle avant de lâcher un petit rire, voila que je m'étais emporté légèrement. J'affichais un petit sourire avant de reprendre.

Désolé, je me suis un peu importé.

Disais-je tous en continuant à marcher d'un pas tranquille en direction de mon foyer, elle allait savoir où j'habitais mais pas grave, bien au contraire ! Elle allait pouvoir me rendre visite quand elle le voudrait ! Nous ne prenions pas longtemps pour arriver devant chez moi, je tournais la tête vers elle puis souris.

C'est ici que j'habite, bien que ma famille possède un petit domaine. C'est pour moi aussi une façon de vivre un peu seul, de découvrir cet aspect de la vie.
Je vais te raccompagner jusqu'à chez toi, sauf si cela pose problème.


C'était une question de galanterie, bien que je ne cherchais pas à venir dans la couche avec elle, cela ne m'empêchait pas à me montrer galant et de la raccompagner !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 22
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Regarde devant toi! [Shin] Lun 15 Déc 2014 - 12:47

Alors que je m’attendais à un refus de la part de mon nouvel ami ce dernier accepte gentiment de faire un petit tour avec moi ! Il propose même de me ramener chez moi. Rougissant légèrement je le regarde se lever et attacher sa lame dans son dos. Je n’ai pas l’habitude que l’on soit si gentil avec moi. Mère m’a toujours dit que je ne méritais pas tant d’attention. Et j’ai toujours pensé qu’elle avait raison. N’est-ce pas normal pour une fille de croire tout ce que lui dit sa mère ? Je me lève à mon tour et tous les deux nous nous dirigeons vers l’extérieur. Le serveur nous souhaite une bonne fin de soirée, je m’incline en lui souhaitant de même. Nous commençons à marcher tranquillement. Je laisse le silence s’installer. Parfois il vaut mieux laisser un peu de calme envahir notre esprit plutôt que de raconter n’importe quoi. Mais alors que je me mets à chantonner il se tourner vers moi pour m’adresser une question qui, je dois l’avouer, me déstabilise.

Es-tu proche de ta famille ?
Personnellement j'essaye de maintenir un bon contact avec ma famille, se n'est pas toujours simple car il peut toujours avoir des disputes mais cela fait parti des relations n'est-ce pas ?


Je plonge mon regard bleu vert dans son unique œil valide. Mes prunelles se sont écarquillées. C’est quoi, être proche de sa famille ? Dans la mienne on a peur de moi, on me déteste ou encore on m’ignore. J’essaye bien malgré moi de me souvenir de soirée sympathique, familiale… Mais rien n’y fait. Rien ne vient. Une soudaine migraine m’envahie. Ce n’est pas possible que je n’ai aucuns bons souvenirs ! Rien de chaleureux ! C’est comme si j’avais été orpheline toute mon enfance, balancée au hasard dans une famille d’accueil qui n’avait rien demandé à personne. Je souris tout de même lorsqu’il me dit que lui essaye de maintenir un lien bénéfique avec sa famille. Il a bien de la chance ! Moi j’ai eu beau tout faire pour que père me regarde il a toujours fait de rien était. Mère ne m’a jamais considérée comme un être humain et mon frère et ma sœur me détestait ou bien s’en fichait. Mais pour moi ça avait toujours été ça une vie de famille. Il m’affiche un sourire amical qui me gêne. Ainsi je me suis fait un ami ? Je ri doucement, oubliant ce sombre passé et ce sombre présent. C’est tellement agréable d’avoir le droit à un tel sourire ! Je mérite peut être enfin l’attention de quelqu’un… Il me tire de mes pensées en me disant qu’il apprécie grandement la nuit. Son calme et sa fraîcheur semble lui être bénéfiques ! Il décrit avec précision toutes les sensations que lui procure le soir, tellement précisément que j’en suis éblouie. Moi aussi je voudrais bien avoir un moment de la journée que j’apprécie à ce point ! Il se tourne alors vers moi, riant doucement avant de s’excuser de s’être emporté. Je ri avec lui, amusée par un tel comportement. J’aime bien l’entendre parler. Nous arrivons finalement devant une jolie petite maisonnette. Il se tourne vers moi et souris.

C'est ici que j'habite, bien que ma famille possède un petit domaine. C'est pour moi aussi une façon de vivre un peu seul, de découvrir cet aspect de la vie.
Je vais te raccompagner jusqu'à chez toi, sauf si cela pose problème.


Je lui rends son sourire et observe son chez soi. Désormais je pourrais lui rendre visite n’importe quand ! Bon je ne vais tout de même pas faire la squatteuse, ce n’est pas mon genre. J’ai une maison et, apparemment, une famille qui m’attend. Il me propose de me raccompagner, ce que j’accepte avec joie ! J’habite un peu plus loin, ça nous permettra de parler un peu plus. Il m’a en effet étalé une bonne partie de sa vie et sa vision des choses. Alors c’est à mon tour ! Alors que nous recommençons à marcher, je tourne doucement la tête vers lui.

« Tu as bien de la chance d’être proche de ta famille ! Moi je n’ai jamais vraiment compris ce que c’était, une famille. Quand je racontais ma relation avec les divers membres de ma fratrie ou bien avec mes géniteurs, tout le monde était choqué. Les familles qui attendent un héritier masculin, tu connais ? C’était comme ça chez nous. Mon père m’a mis de côté. J’ai tout fait pour me rapprocher de ma mère, mais il faut croire que je n’étais pas à son goût. C’était devenu normal pour moi, qu’elle me batte tous les soirs, tous les matins et tous les midi quand je rentrais à la maison. »

Je souris doucement. Oui, c’était mon quotidien. Quand je rentrais de l’académie avec une meilleure note que ma sœur j’étais frappée. Lorsque je ratais d’un point la plus haute note de ma classe j’étais traitée de la même façon. C’était presque une récompense que ma mère m’ignore, cela voulait dire que c’était assez bien pour que je ne sois pas punie ! Un vent léger se lève, balayant les cheveux que je laisse tomber sur mon cou intentionnellement. Un cicatrice se cache dans mon cou, résultat d’une terrible colère de ma mère. J’avais eu une grosse dispute avec ma sœur, sa chouchoute. J’avais du être punie pour un tel affront.

« Tu sais je t’envie, de garder un si bon souvenir de ton frère ! Nous avons beau être trois, j’ai toujours été seule. Mon frère était l’héritier, ma sœur une petite reine. Mais au fond de moi je me dis que je méritais tout ça. Le matin j’allais souvent me percher sur le toit pour écouter les oiseaux chanter. Mon moment préféré de la journée se situe juste un peu avant le lever du soleil. Peut-être parce que mes ennuis dorment encore ? »

Je ri doucement alors que nous continuons à marcher. Je ne cherche pas une seule seconde à le regarder dans les yeux. Il doit sans doute me détester maintenant. Ou me trouver répugnante. Je ne me suis jamais rebellée contre ma mère. Pourquoi l’aurais-je fait ? Personne n’a jamais pu se mettre à ma place. Une héritière des Nara qui se plaint ! C’était le monde à l’envers. N’importe qui aurait subi tout ce que j’ai subi pour avoir mes pouvoirs. Voilà ce que l’on me rabâchait tout le temps. Nous arrivons finalement devant le domaine des Nara. Je me tourne vers lui, la mine joyeuse.

« C’est très gentil à toi de m’avoir raccompagné ! Maintenant que je sais où tu habite je viendrais sans doute te rendre visite, si tu veux bien de ma présence. J’espère qu’on va devenir de bons amis ! »

La voix de ma mère résonne dans le domaine. Je frissonne et adresse un signe de la main à mon nouvel ami. Je risque de prendre cher ce soir, mais je m’en fiche. Cette journée en vaut la peine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 288
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Regarde devant toi! [Shin] Mar 16 Déc 2014 - 15:33

Elle commençait à me parler de sa famille, j'étais loin de m'imaginer ce qu'elle endurait dans ce qu'elle nommait une famille. J'avais toujours eu l'image qu'une famille était là pour nous soutenir et non tentés de nous briser, de nous maltraiter comme nous étions un sale chien. Je ne pouvais que m'imaginer difficilement ce qu'elle subissait jour et nuit, la mauvaise ambiance et de se sentir comme n'étant qu'un élément étranger, la cinquième roue à la charrette.

Néanmoins je restais silencieux pour continuer à l'écouter, je me demandais d'ailleurs pourquoi elle restait encore chez eux ?Après tout elle pouvait toujours partir pour vivre seul, ça ne pouvait pas être pire que chez elle après tout mais peut-être n'avait-elle pas le courage ? Ou bien ne le voulait-elle pas ?

Je pouvais comprendre qu'elle préférait les moments juste avant de lever du soleil, c'était certainement le seul moment de la journée où elle pouvait se sentir, d'une certaine façon, aimé puisqu'on ne la battait. Bon d'accord cette idée était plutôt tirée par les cheveux... Je lui souris puis pris la parole.

N'as-tu jamais pensée à partir pour vivre seule ? La chose ne risque pas d'être plus compliqué héhé. Peut-être que cela devrait être une voie pour toi à explorer, voir tes moyens, voir ce qui est possible à faire. Si ta famille ne te veut pas, pourquoi y rester pour t'encombrer de ses ingrats bon à rien ?

Voila qui était dit, j'avais préféré rester à ça question de ne pas m'emporter et je devais avouer que je me fichais pas mal de savoir si cela lui plaisait ou non. Il fallait dire la réalité et celle-ci était que sa famille était qu'un ramassis d'ingrats qui ne savent guère comment s'occuper de leur propre enfant.

Qu'importe tout ça, nous arrivions devant chez elle, on pouvait déjà entendre la voix de la mère. Nul besoin de préciser que j'avais une grande envie d'aller lui botter les fesses personnellement mais j'avais préféré me retenir car il s'en valait de dire que la chose allait forcément lui retomber dessus. Je lui souris et avant qu'elle ne parte je lui répondis.

Tu seras toujours la bienvenue chez moi, n'hésite pas à venir quand tu le désires !

Sur ce, nous nous séparions. Je pouvais me douter ce qui allait se passer maintenant pour elle ou tout du moins je pouvais le supposer, je savais que j'allais devoir tôt ou tard faire quelque chose.... Au moins la pousser à les quitter pour toujours et prendre sa vie entre ses propres mains au lieu de la laisser entre les mains de gens qui la méprisent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 

Regarde devant toi! [Shin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Centre Ville-