N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Apprentissage forcé [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Membre de l'ANBU et Chef Akimichi
Messages : 556
Rang : A+

Message(#) Sujet: Apprentissage forcé [Solo] Mar 18 Nov 2014 - 15:55

Chikin allait bientôt être père une grande source de joie pour lui qui avait parfois douté de réussir à trouver une femme qui l’accepte. Il était donc un homme assez heureux d’autant que le restaurant tournait assez bien, les temps n’étaient pas encore tout à fait calme mais au moins il arrivait à s’approvisionner en nourriture sans trop de problème. La récente destruction de Kiri avait eu à un fort impact sur le marché du poisson aussi l’Akimichi n’était pas concerné par cela. Le fait d’être père le rendait vraiment joyeux surtout que cela allait être sa première fois. Une interrogation se posait dans son esprit c’était de savoir si l’enfant hériterait du don de sa mère ou de son père. Les deux shinobis appartenant à des clans très différents l’un de l’autre, il se demandait si son enfant serait capable d’envoyer des gazs toxiques ou s’il se transformerait en super boule pouvant écraser n’importe qui. Il faudrait faire attention au développement du marmot pour l’avenir, il ne faudrait pas qu’il engendre des problèmes au sein du village, il faudrait bien s’en occuper et bien le nourrir.

Il était calmement en train de nettoyer son restaurant quand soudain sa femme arriva timidement et calmement. Le visage de l’Akimichi s’illumina d’un immense sourire qui ne tarda pas à disparaitre quand sa femme lui dit qu’il était temps de parler d’une chose important. En général quand une femme vous sortait ce genre de propos, cela n’était jamais bon signe, il valait mieux être prêt à faire ça à n’importe quelle nouvelle. Pour pouvoir être sûr de bien digérer cette nouvelle, il ouvrit un paquet de bonbons qu’il commença à engouffrer, il était plutôt nerveux et stressé attend impatiemment la nouvelle de sa timide femme. Après quelques secondes de silence celle-ci se mit enfin à parler.


-Bon hé bien voilà. Notre bébé que nous allons avoir prochainement peut très bien hériter de mes pouvoirs issu du clan Sabakyo et donc matérialisé des gazs empoisonnés. J’ignore s’il pourra contrôler son pouvoir et je dois à tout prix éviter qu’il ne puisse t’empoisonner accidentellement. J’ai donc pris la décision de t’enseigner à devenir un Sabakyo.

-Mais c’est vraiment possible de faire un truc pareil, je me vois mal t’apprendre à devenir une Akimichi.

-Notre clan est basé sur la survie, nous avons appris l’utilisation des gazs les uns aux autres mais nous n’avons pas forcément de lien du sang. Je te donnerais donc dès demain un peu de mon chakra qui sera implanté en toi et ensemble nous nous exercerons pour que tu puisses maitriser ces techniques. Nous devons le faire pour le bien de notre famille sinon nous ne pourrons pas être prospères et je ne me sentirais pas sereine le jour où tu prendras notre bébé dans tes bras.

Le jonin était assez stupéfait de cette déclaration, il n’aurait jamais imaginé que sa femme lui demanderait une chose pareille. Il avait toujours eu conscience de la puissance des techniques du clan Sabakyo et il comprenait pourquoi ce clan avait tant souffert dans son histoire. L’Akimichi comme la plupart des membres de son clan avait plaidoyer pour leur intégration au sein de Konoha, il comprenait le fait de se sentir à part et avait donc loué les qualités de l’Hokage qui leur avait clairement faire sentir qu’ils avaient leur place au sein du village. Cependant Chikin avait une certaine appréhension par rapport à ce qui allait lui arriver, s’il ne parvenait à maîtriser les pouvoirs des Sabakyo, sa femme continuerait elle à lui faire confiance? Et s’il venait à tuer des civils par manque de maitrise de ces nouvelles techniques que se passerait-il ? Toutes ces questions embrouillaient l’esprit de l’Akimichi mais il comprenait un peu mieux les dilemmes qu’avaient pu avoir sa femme. Il comprenait également le genre de question et de souffrance que pourrait avoir son enfant à venir. Le restaurateur comprit alors l’importance de ce que lui demandait sa femme, cela lui servirait à posteriori à avoir aidé son enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Membre de l'ANBU et Chef Akimichi
Messages : 556
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Apprentissage forcé [Solo] Mar 18 Nov 2014 - 15:59

Le lendemain l’Akimichi était prêt pour son petit cours spéciale afin d’apprendre les techniques du clan Sabakyo, il s’était isolé avec sa femme dans une petite cour spécialement pour cela. Tout incident serait mal venu surtout depuis que Sabakyo Seito avait tué un bon nombre de civils, les précautions étaient donc de mises. L’endroit était bien désert et les deux amoureux ne seraient sans doute pas embêter dans un tel lieu. Ashina commença par lui injecter une part de son chakra en lui, c’était plutôt une bonne idée d’autant qu’il avait déjà eu l’occasion d’être en contact avec ce chakra qui semblait si chaleureux. Ne souhaitant prendre absolument aucun risque Chikin demanda à sa compagne de lui injecter le chakra dans son corps sous la forme d’un sceau. Il pensait pouvoir ainsi mieux contrôler la puissance des gazs qu’il pourrait déployer, comme sujet de test pour ses techniques il avait pris un serpent capturé dans la forêt. La viande de serpent était bonne cela avait un petit de poulet en revanche peut de personne dans le restaurant commandait ce plat. Donc autant faire les expériences dessus. Bien entendu le serpent choisit n’était point venimeux sinon il n’y aurait eu aucun intérêt à le prendre.

Chikin commença à se concentrer près à faire jaillir le gaz. Il avait la chance d’avoir une femme Sabakyo qui lui avait déjà montré de nombreuses fois ses techniques. Les deux tourteraux se servaient d’ailleurs de ce pouvoir pour capturer des animaux qu’ils serviraient ensuite au restaurant. Il se concentra rassemblant son chakra, il imaginait le gaz coloré sortir de sa main pour se diriger vers sa cible. Tendant le bras, il pensa au sceau qui lui avait été appliqué, il pensait au chakra de sa femme, il sentait l’énergie et la puissance monter en lui. Etirant son bras de tout son long, il poussa un hurlement de rage.

-Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa.

*Prout*

Ashina fût soudain prise d’un fou rire tandis que l’Akimichi rougissait de cette monumentale déconvenue. D’une part vu la quantité de gaz qui était sorti de sa main, il aurait tout aussi bien pu tenter de pisser après deux jours passé dans un désert que ça aurait eu le même effet. Mais ensuite, il avait été tellement concentré qu’il avait laissé échapper du gaz mais effectivement pas comme il l’aurait voulu. L’autre greluche toujours en train de rire arriva tout de même à lui dire qu’elle le savait très doué pour envoyer des gaz. Putain, il avait vraiment l’air malin maintenant, Chikin comprit alors qu’il ne serait pas facile de pouvoir maitriser le pouvoir de clan, il allait y passer des jours et des jours c’était certain. Mais la motivation était là car il devait le faire pour le bébé, pour pouvoir l’aider dans la vie et lui apprendre à se contrôler. L’enfant devait également avoir l’impression que quoi qu’il arrive, il ne pourrait rien arriver de mal à son père peu importe le genre de gaz qu’il produirait.

L’Akimichi essaya tous les jours ne se s’arrêtant que pour manger et se reposer afin de récupérer son chakra. Il finit par émettre son premier gaz au bout de 10 jours celui-ci ressembla à de la fumée de cigarette tellement il était fin. Le peu de progression aurait sans doute put en découragé certain mais Chikin voyait enfin un effet positif à venir. Disposant déjà d’une base qui lui avait permis de créé quelque chose, il se dit qu’il allait forcément finir par bientôt y arriver. Concentrant progressivement son chakra il réussit à intensifier petit à petit le gaz qu’il produisait. Au bout d’une vingtaine de jours, il réussit à envoyer la première bouffée de gaz dans la tronche du serpent capturé 20 jours plus tôt. Malheureusement cela restait sans effet. Il mit encore dix jours sous la houlette de sa femme pour pouvoir enfin rendre son gaz empoisonné se fut pas uen mince affaire et sans les injections de chakra de sa femme et sa connaissance préalable du clan cela aurait sans doute été plus long. Désormais il était enfin prêt à accueillir ce putain de môme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Apprentissage forcé [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-