N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 [Mission de rang C] Eh mais ça caille ici ... [Pv : Hariyama Leara] (suite)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 110
Rang : Ici

Message(#) Sujet: [Mission de rang C] Eh mais ça caille ici ... [Pv : Hariyama Leara] (suite) Mar 27 Déc 2011 - 9:07

Taku écoutait attentivement sa réponse tout en l’observant attentivement. Ainsi ses hommes ne lui avait finalement rien fait de mal en soi, si ce n’est qu’ils lui avaient apparemment manqué de respect. Au moins il savait désormais à quoi s’en tenir ! Mais peut-être que sa mission lui interdisait tout état d’âme ? Taku n’en savait rien, mais ce qui était sûr c’était que cette sublime jeune femme serait un compagnon de choix dans n’importe quel voyage, et cela lui plaisait. Depuis combien de temps Taku n’avait pas entamé un voyage en si charmante compagnie ? Il ne saurait le dire … Mais il était venu dans ce pays dans un but bien précis, et il était hors de question qu’il en reparte sans avoir trouver ce qu’il cherchait. Il n’était pas du genre à courir après les papillons ! Mais la kunoishi semblait avoir tout prévu, évidemment. Après lui avoir dit qu’elle ne pensait pas obligatoirement à lui en parlant de compagnon mais qu’elle trouvait sa compagnie charmante, (elle marquait des points), elle lui révéla alors qu’ils se trouvaient dans le repaire des mafieux et qu’au fond de cette grotte devrait se trouver son bonheur. Taku fut surpris, il est vrai qu’il n’avait pas visité la grotte mais le fait qu’un tel trésor se trouve juste devant son nez et qu’il ne l’ait pas vu plus tôt le surpris un peu, commençait-il à rouiller ?

Malgré ce petit clin d’œil charmant, notre marchand ne répondit pas et se contenta d’un sourire. Bien qu’appartenant à des mafieux, qui n’étaient pas vraiment des enfants de cœur, reprendre cette marchandise volée le dérangeait un peu. Il avait toujours été honnête en générale et ses valeurs étaient solides S’il volait aux voleurs, ne se rabaissait-il pas au même niveau ? Mais avant qu’il ne puisse lui partager sa théorie, elle se leva et sortit d’une de ses poches une grande carte du monde ninja, faisant ainsi involontairement tomber une photo. La jeune femme sembla perdre se moyens et ramassa rapidement la photo qu’elle rangea précieusement. Taku n’avait pu jeter qu’un rapide coup d’œil sur celle-ci. Il s’agissait d’une enfant accompagné vraisemblablement de ses parents, et au vue de la couleur de cheveux de la jeune fille ainsi que du brusque embarras de sa compagne, Il en déduit qu’il s’agissait d’elle et de ses parents. Ses à priori sur sa partenaire furent alors remit en question. Lui qui la prenait pour une ninja sans pitié, il apprit qu’elle ne pouvait se résoudre à oublier sa famille, à renier ses sentiment bien qu’en tant que ninja elle devrait les cacher le mieux possible. Attendrit est peut-être un peu fort, disons que Taku fut agréablement surpris.

_ Bien, nous prendrons le bateau le dans un trajet direct …

Nous ? Taku ne se rappelais pas lui avoir donné son accord … Cette jeune femme était pleine de confiance en elle ! Il aimait les personnes qui croyaient en eux, c’était ceux qui réalisaient les plus grands exploits.

Elle se mit alors à sortir son équipement, shurikens et autre. Ne voulant pas qu’elle croit qu’il l’espionne, il se leva et alla voir de ses propres yeux ce fameux stock au fond de cette grotte. Trouvant une vieille torche, il utilisa son affinité Katon pour l’allumer et observer alors ce qu’il était venu voir. Il n’en revenait pas, éparpillés devant lui se trouvait des shurikens de toute sortes, senbons, kunais et autre. La caverne d’Ali-Baba pour lui.

En revenant à l’entrée de la grotte, il s’aperçut que sa compagne avait disparu. Décidemment, elle était bien étrange. Elle parlait de lui pour accomplir sa mission et il suffisait qu’il s’éclipse quelques instants pour qu’elle se volatilise. Mais qui était cette femme à la fin ??
Il réfléchit rapidement, qu’allait-il faire ? Partir en direction du port en espérant qu’elle s’y trouve ? Bah après tout pourquoi pas ! Maintenant qu’il avait trouvé cette caverne, il n’avait en effet plus vraiment besoin de chercher ce fameux marchand itinérant. Il avait pourtant décidé de ne pas y toucher, mais quand il vit la quantité de marchandises qui lui tendait les bras il dut si résigner, son coté commerçant avait été plus fort que lui. Sortant alors de la grotte, il fit en sorte que personne d’autre ne trouve sa planque et fit écrouler l’entrée à l’aide d’un parchemin explosif. En espérant que lui-même parvienne à la rouvrir ! Il se dirigea alors en direction du port, cette jeune femme l’intriguait vraiment après tout, espérant la trouver sur la route. Malheureusement ce ne fût pas le cas. Avait-il trop trainé ? Personne non plus au port, son seul espoir était désormais de la retrouver au pays du feu, mais il nu pas besoin de se donner cette peine. Alors qu’il venait tout juste de faire le tour du bateau, il entendu une voix féminine parler avec le capitaine des prix pour se rendre à Hi no Kuni. Impeccable, il l’avait apparemment doublé sur le chemin, peut-être avait-elle fait un petit détour ? Si elle ne l’attendait pas sur le bateau, il quitterait alors discrètement l’embarcation et retournerait à Kiri. Il ne comptait pas imposer sa présence si elle n’était pas désirée. Le moteur se mit en marche et elle prit la parole :


_ Attendez s'il vous plait quelques minutes, j'ai un compagnon qui, si je ne me trompe pas devrait arriver d'ici sous peu.

Taku sourit, elle avait bien joué son rôle et avait parfaitement lu dans son jeu. Il se plaça derrière elle et répondit à sa question :

- Ne vous en faites pas, il ne devrait plus tarder maintenant.

Elle sursauta en entendant sa voix et se retourna, surprise de le voir ici. Elle ne s’attendait surement pas à ce qu’il soit présent sur le bateau qu’elle allait prendre. L’accueillant chaleureusement et exprimant sa stupéfaction, Taku fut fier de son petit effet de surprise déstabilisant. Après tout, elle l’avait mérité hein !

- Ce n’est pas très gentil de partir comme ça ! Je vous ai cherché pendant des heures !! Comment aurais-je pu deviner que vous viendriez ici ?? il rigola en voyant son air, pour ce qui est de la caverne, je n’ai rien pris. Ce matériel ne m’appartenait pas après tout !

En disant cela il rigola et se grata l’arrière de la tête, ce qui eut pour effet de faire bouger sa cape qui émit plusieurs petits bruits dû au nombreux choc d’armes dont ses nombreuses poches étaient pleine. En entendant cela, elle sourit et soupira, elle n’était pas dupe. Le bateau se mit en marche et se dirigea vers le pays du feu.

Le voyage se passa bien et les deux comparses apprirent à se connaitre. Ils ne se révélèrent néanmoins pas leur village par prudence. Le bateau mit quatre jours pour faire la traversée et la mer a été calme pendant le trajet et la météo clémente. Le quatrième jour en fin de journée, ils débarquèrent enfin sur la terre ferme. Leur première priorité fût de trouver un lieu où dormir et Leara ne semblait pas pouvoir l’aider plus que ça. Jouait-elle un jeu en lui faisant croire qu’elle n’était pas de ce pays ou la testait-il ? Taku prit donc les opérations en main afin de trouver une auberge. Ils finirent enfin par en trouver une. Elle semblait de bonne compagnie et respirait le luxe. Malheureusement il n’avait pas envie de cherché plus loin, la nuit tombant. Rentrant alors dans la demeure il se dirigea vers l’aubergiste, et quand celui-ci lui dévoila alors les prix d’une nuit pour deux personnes Taku failli s’étouffer. Il ne se gênait vraiment pas ! Il prit alors les choses en mains.

- Ecoutez, ma femme est malade et elle n’en a plus pour très longtemps, dit-il en désignant Leara, et le peu d’argent que nous avons servira pour son opération …

L’aubergiste l’observa en levant un sourcil. Il ne semblait pas vraiment y croire …

- Et dire que c’est la fille d’un riche seigneur, que se passera-t-il s’il elle meurt à cause d’une simple nuit dans une auberge …

Les mots « riche seigneurs » eurent un effet déclic sur l’aubergiste, qui changea du tout au tout.

- Oui évidemment je comprends ! Je vous en prie, je ne vais pas vous faire payer ! Et n’oubliez pas de transmettre mes salutations à votre père, dit-il à la jeune femme.

Ils montèrent alors les escaliers, accompagnés du propriétaire. Taku prit le bras de son amie pour appuyer le fait qu’elle soit malade, et le contact de sa peau fut pour lui des plus agréable. Une fois dans leur chambre, la kunoishi lui révéla ce qu’elle pensait de sa méthode et il ne donna pour toute réponse qu’un simple rire franc et sincère. Elle lui exposa alors son plan pour retrouver la bande mafieuse.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 98

Message(#) Sujet: Re: [Mission de rang C] Eh mais ça caille ici ... [Pv : Hariyama Leara] (suite) Mer 28 Déc 2011 - 18:01

J'avais encore eu raison, décidément je devenais une spécialiste dans l'art de deviner les réactions humaines. Taku fut derrière moi, sur l'embarcation et à la vue de ses poches bien remplies il devait avoir fait le plein dans la grotte malgré ses paroles voulant me faire croire l'inverse. Nous passions alors un trajet sans encombre, bien reposant et constructif sur nos deux personnes, mais les scènes de théâtre que me réservait mon camarade à notre arrivée dans le pays du feu près d'une auberge me fit, malgré moi, laisser apparaître un maigre sourire sur mes lèvres. Il était certain qu'il devait être un bon marchand vu sa qualité d'éloquence, me faire passer pour sa femme doublée d'une princesse et qui plus est malade, du grand art, chapeau l'artiste.
    _ Méthode peu commune pour vous accaparer une chambre très cher, mais néanmoins parfaitement efficace, félicitation.

Je rigolais ouvertement avant de sortir un plan de la région, le même que j'avais utilisé à Yuki. Un cercle rose tel mes cheveux étaient indiqué près de notre position, c'était l'endroit supposé où était installé le camp de base de ces malfrats à deux ryos. Je levais la tête, à la vue de l'expression sur le visage de mon comparse j'allais devoir être plus claire dans mes explications.
    _ Oui donc euh ... Le cercle là c'est le camp présumé, je suppose qu'il est ici pour la simple et bonne raison qu'il est à l'intersection de plusieurs routes de commerces importantes, bien entendu je vais enquêter en questionnant les villageois pour vérifier cette hypothèse, pas besoin de se lancer dans cette expédition si elle ne mène à rien.

Je rangeais tranquillement la carte dans son étui et commençais à sortir de la chambre, ouais pas très intelligent étant donné que j'étais sensée être souffrante alors rapidement je reprend un air tragique, triste, malade à en tomber devant l'aubergiste, magnifique. Je vois plusieurs clients alors tranquillement j'y vais et je commence les séries de questions, commandant plusieurs verres à ceux en voulant pour leur faire lâcher les infos, subtil.
Au rayon des nouveautés ? Pas grand chose sauf un pauvre ivrogne qui me signifia avoir vu plusieurs ombres et quelques bruits de métal s'entrechoquant à l'endroit où j'avais supposé l'emplacement des brigands, il ne m'en fallait bien entendu pas plus pour que je valide cette piste, toujours faisant mine d'être souffrante j'arrive dans la chambre, tout sourire, prépare mon matériel et m'adresse à mon camarade.
    _ Et voilà, suppositions validées monsieur ! En route pas de temps à perdre, ils ne nous attendrons pas. Cependant j'espère une chose : Que tu n'es pas seulement marchand comme tu le prétends.

Petit clin d'oeil plein de malice et je sortais discrètement de l'établissement, quittant le bourg en direction du campement : Il n'y en avait à peine pour une journée de marche rapide. Arrivée à proximité j'observais les environs et au sud de la position une espèce de corniche dominant un ensemble de tentes se décrochait du paysage boisé, c'était exactement ce dont j'avais besoin. Qu'allait donc nous réserver cette petite mission sympathique ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 110
Rang : Ici

Message(#) Sujet: Re: [Mission de rang C] Eh mais ça caille ici ... [Pv : Hariyama Leara] (suite) Sam 7 Jan 2012 - 8:12

Taku se réveilla dans la chambre d’hôtel qu’il avait rejoint la veille. Il lui fallu quelques instants pour que son cerveau se mette a fonctionner correctement. Il se rappelait qu’il était venu ici avec cette belle femme … Leara … qui apparemment était encore partie sans le prévenir. Décidemment, c’était une manie ! Des qu’il avait le dos tourné elle fuyait, pourtant elle ne semblait pas vraiment dérangé par sa compagnie. Notre marchand s’interrogeait et commençait à vraiment trouver cette fille intéressante. Légère, inaccessible comme le vent … On ne la domptait pas, c’était elle qui vous domptais, c’était elle qui décidait. Le caractère d’une vraie bourreau des cœurs. Taku soupira et se passa la main dans les cheveux, elle était si pressé que sa ? Pas le choix, il devait malgré tout de même la rejoindre.
Heureusement sa compagne était bonne joueuse et lui avait une fois de plus indiqué ou elle allait se rendre avant de s’envoler. Elle était partie de la chambre et il pensait qu’elle reviendrait pour y dormir ou même le prévenir. Mais que nenni ! Et Taku s’était finalement endormis en l’attendant.


- Bon allez mon vieux, qu’est-ce qu’elle t’a dit déjà …

Organiser ses pensées si tôt le matin, c’est pas évident même pour un ninja ! La mémoire finit par lui revenir et il revisualisa la carte que Leara lui avait montré la veille avec le camp présumé des hommes qu’elle poursuivait. Elle s’y était donc rendu de toute évidence … mais lui n’avais pas de carte ! Elle y avait pensé à sa ? Ah les femmes vraiment !

Il s’habillât rapidement, pas de temps a perdre, il avait une princesse à rattraper ! Il descendit en trombe les escaliers tout en réfléchissant à la méthode à adopter, quand, passant devant l’aubergiste, celui-ci l’interpela :

- Hep là monsieur !

Manquais plus que sa … Taku se retourna en arborant son sourire le plus innocent possible

- Oui ?

- Votre femme n’est pas avec vous ?

- On dirait bien que nan …

- Et si vous me disiez plutôt la vérité ? Fille d’un seigneur vous croyiez vraiment que j’allais gober sa ?

Taku soupira, il n’avais vraiment pas de temps a perdre à se confondre en excuses, la vie de son amie était déjà peut-être en jeu …

- Vous avez raison je vous ais mentis …

- Ah ! Dites-moi la vérité charlatan !

- Eh bien la vérité, la voici : Nous sommes … Testeurs.

- Pardon

- Oui testeur ! Nous sommes un couple qui testent les auberges et hôtelx et ensuite nous leurs attribuons une note. Nous testons différents critères comme l’hygiène, le service …

- Vraiment ?

- Bien sur ! Et je peux vous dire que niveau relationnel et générosité, vous allez avoir une excellente note !

- Oh et bien … je vous remercie monsieur ! … Alors bonne journée !

- A vous aussi

Taku sortit rapidement dans l’air vif qui fouettait le paysage. Des testeurs ? Ce n’était pas une si mauvaise idée après tout …

Il se dirigeât vers le Sud car d’après ses souvenirs c’était la que se trouvait le camp, mais a partir de là il fallu qu’il se débrouille. Alliant ses talents sociaux à ses connaissances de marchand, il finit bien vite par savoir ou se trouvait le carrefour des routes commerciales. Le camp ne devrait ensuite plus être très loin.

Après quelques heures de marche intensive, il arriva au fameux carrefour, enfin, il allait y arriver. Il était sur la route quand il entendis des fracas étourdissant de métal au loin. Décidemment elle était vraiment intenable cette Leara …
Arrivant au sommet d’une petite corniche, Taku aperçut ce qu’il savait à l’avance ce qu’il allait trouver. La fougueuse kunoishi était aux prise avec une horde de malfrats armé jusqu’aux dents. Taku fléchit les jambes et sautant directement à coté d’elle, il y allait avoir du sport !
Taku, contrairement à sa compagne, n’utilisa pas de technique demandant du chakra contre ces bouffons, il n’en avait pas besoin, mais c’était son style de combat et apparemment pas celui de Leara. Chacun son truc ! De plus la jeune femme ne s’avait pas qu’il était ninja, du moins pas officiellement.

Pendant que Taku faisait des moulinets avec un homme dont il tenait la cheville, un pensée émergea dans son esprit … Leara avait dit que le plus gros de l’armée serait ici, jusque là sa se tenait, mais également qu’un gros coup se préparait à cet endroit. Et avec une telle horde, qu’y avait-il a protéger ? Taku lâcha l’homme qui d’écrasa sur un arbre et regarda plus attentivement autour de lui, de nombreuses tentes l’entouraient. Ce qu’il cherchait se trouvait-il ici ? De plus avec tout ce vacarme les cerveaux de l’opération devait se préparer à la fuite. Ou était-ce déjà trop tard ? Taku regarda sa camarade, elle d’en sortait merveilleusement bien. Maintenant c’était à son tour de s’éclipser discrètement sans qu’elle ne s’en aperçoive.

Il repéras un chemin qui partait dans les bosquets et dont le sol n’avait pas été piétiné comme les autres, par des centaines de trace de pieds. L’entrée était idéal, entourée de telle sorte qu’il fallait obligatoirement passé devant tout la troupe d’hommes pour y accéder.

Il s’avance furtivement, et bingo, arriva en vue de ce qu’il pensait. Il s’agissait d’une grande tente, ou deux hommes était postés à l’entrée. Et ceux-là avait l’air un peu plus malin et puissant que les autres hommes de main.


- Sakkaku

[i]D’un simple geste de la main, Il utilisa du genjutsu afin de créer une illusion de bruit dans les fourrés non loin des deux hommes. Ceux-ci, très professionnels, sortir leur kunai respectif et avancèrent en formation de combat. Pas si malin que sa finallement ... Taku profita de la diversion pour entrer dans la tente. Il allait surement découvrir le pourquoi du comment maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Mission de rang C] Eh mais ça caille ici ... [Pv : Hariyama Leara] (suite)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-