N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Une présence sans nom [ShiniChi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Message(#) Sujet: Une présence sans nom [ShiniChi] Mar 16 Déc 2014 - 16:23

mission:
 

Voilà une chose potentiellement intéressante. Dans le village, il traine un chakra que l'on ressent de temps à autre. Je ne sais pas ce que c'est mais au moins là il y a de quoi se frotter les mains. Qui sais sur quoi on va tomber. Sur un Ninja d'un autre village. Sur une bestiole mutante ultra puissante. Une mission digne de mon intérêt à ne pas en douter. Je regarde donc la feuille tout en donnant discrètement un petit bifton à la femme s'occupent de donner les missions au genin. Un petit sourire de ça part montrant que je fais partie de la course parfaite, cependant une chose n'ayant pas pensé c'est au fait que je vais être accompagné. Oui un autre ninja. Qui exactement je ne sais pas, mais son nom montre la noblesse donc sont clan Hayate, les manieurs du bois. Certain d'entre eux avait clairement l'étoffe des plus grands, enfin même si ces derniers n'arrivent tout de même pas aux pieds des Hyuga. Bon le rendez-vous? Dans le quartier Hyuga après tout j'ai payé ce n'est pas pour me déplacer en plus non? Bon j'attendais donc devant la porte de la maison de mon père auquel je sortait juste de l'entrainement quotidien qu'il m'impose.

Sortant donc de la maison je peux contempler un soleil des plus radieux. Un temps parfait pour travailler dehors et heureusement, je ne vais tout de même pas me salir pour une simple mission de rang D quel que soit le danger qu'elle produit. Mais qui donc arrive vers moi. Es bien mon partenaire au vu de ses yeux il semble car dans les coins à part quelque rare personne il n'y à que des Hyuga qui traine dans les coins je m'approche donc de ce dernier puis commence à parler.

Salut je suis Yu es tu bien ShiniChi? Oui ça fait aucun doute. Bon ben commençons. Je te propose de lancer les recherches là ou cette présence fut sentit. Ensuite nous saurons si oui ou non il y a des indices sur cette chose. Dit moi tu maitrise bien le bois? En tant qu'Hayashi cela craindrais un peu sinon que tu ne le maitrise pas.

Continuant donc la route en direction du centre, j'écoute la réponse du partenaire collé d'office sur le dos tout en disant:

Suis-moi, je sais ou est passé le lieu ou la présence fut sentit.

Arrivé au lieu dis je regarde autour de moi. Nous pouvons donc commencer nos recherches.


Dernière édition par Hyûga Yu le Ven 26 Déc 2014 - 15:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 268
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Une présence sans nom [ShiniChi] Mar 16 Déc 2014 - 18:31

mission:
 

Après ma dernière mission et la reprise de mon entrainement, je me sentait revigoré. Je me sentais légèrement plus vif, mais surtout moins fatigué. J'avais reçu ma mission dans la matinée et je devais l'effectuer dans la journée. Il fessait un temps radieux malgré que l'on soit en Automne. Je devais rejoindre mon coéquipier chez lui au quartier des Hyûga. Il vivait à côté du village et sur protection de plusieurs ninjas de son clan, mais on pouvait y accéder sans difficulté. Je marchais tranquillement en direction du quartier des Hyûga, car je ne savais pas ou se situais le prétendu lieu de présence de chakra.

Arrivé sur place, je me mis à la recherche de mon camarade et je m'approchais du premier Hyûga à ma portée. Il semblait attendre quelqu'un et venait de sortir de chez lui. Il était de taille moyenne avec les cheveux blancs. Ce n'était pas courant, mais peut-être que c'est une distinction pour son clan.

- Oui, je m'appelle Shinichi, mais appelle moi Shine. Par contre, je m'appelle Hayate Shinichi et non Hayashi Shinichi.

Il me répondit que c'était sur le papier du Hokage qu'il y avait une faute de frappe, mais rien de grave. Sur ces quelque brides de parole échangée, nous prîmes la direction du centre.

- d'accord.

Arrivé sur le lieu, il regardait autour de lui et nous commença les recherches. Je pris le coté droite du lieu à savoir une place vaste en plein centre de Konoha. J'espère vraiment que c'est un Jutsu inoffensif, car dans le cas contraire le village est en danger. Après environ 1 heures à chercher partout cette soi-disant apparition de chakra, nous commençâmes par perdre espoir quand tout à coup, un bruit bizarre fut porté à mes oreilles. Un bruit inhabituel et je compris que quelque chose clochait et j'avertis de suite mon compagnon. Je ne pouvais pas dire de quoi il s'agissait, car je ne possédais pas de capacité de sensorialité. Mais mon compagnon peut-être en tant que Hyûga grâce à son Byakugan. Je pense que c'est pour ça que j'étais avec un Hyûga pour cette mission.

-regarde avec ton Byakugan par là, je ressens quelque chose dans cette direction, dis-je en pointant mon doigt au Sud de Konoha.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Une présence sans nom [ShiniChi] Jeu 18 Déc 2014 - 12:29

Maudit distributeur de mission. Même pas capable de faire une fiche correctement. De la, je pense pouvoir voir un grand manieur noble du Mokuton et je me tape le premier pelos prétendu Ninja, quoi c'est moi qui ai fait une erreur? Un Hyuga ne fait jamais d'erreur. Enfin bref passons et revenons à la mission

Une présence? Oui je la sens et mon collègue semble aussi l'avoir sentit. Cela n'a duré que deux petites secondes avant que cette dernière semble se dissiper. Par réflexe et sans même avoir attendu les dire de mon compagnon qui semble lui aussi avoir eux cette fameuse idée plutôt avisée. Mes pupilles activés, je regarde dans cette direction. Ce n'est pas simple. Voir une personne parmi tant d'autres est encore difficile avec mon niveau cependant une chose me surprend et me fait froncer les sourcils. Une personne regardant vers notre direction un sourire qui semble plutôt moqueur. Je le fixe et vois en un instant que littéralement il disparaît. Comme ça sans tout autre explication. Je le vois et comme une ombre cette personne fut inaccessible à ma vision, et pourtant je suis un Hyuga utilisant son Byakugan et qui plus est, le fixant de mon regard. Cependant ma vue ne s'arrête pas la non. Cet homme disparu, derrière lui je peux voir une fleuriste des plus. Fiou succulente. Un petit rire moqueur je me réveille de cette vue des plus délicieuse regardant mon collègue, je me mets à dire:

Heu nous en étions ou déjà, ha oui la présence. Je suis déçu ce n'est pas un monstre ou un bête mutante. Pour son apparence bizarrement je n'ai pas pue avoir une description précise c'est comme s'il avait obscurci son apparence. Je ne voyais qu'une forme humaine noire avec un sourire. Il semble nous défier. Ce pauvre imbécile défie un Hyuga. Surement un crétin. Mission accomplie du coup non? On sait ce que c'est et ce n'est pas dangereux pour le village. Notre mission en donc un succès. Vu qu'elle n'en demande pas plus.

Commençant à partir, je le mets à penser que si ce type semble me lancer un défit si je ne le relève pas cela signifie qu'un Hyuga semble fuir un défie? Cela peut faire un grand mal à notre réputation. Cependant accepter le défi d'un minable peux aussi tout autant ridiculiser l'emblème de mon clan. Dilemme plutôt difficile à résoudre. Du moins pour un humain lambda, car moi oui j'avais la solution. Je regarde donc mon partenaire Shinichi qui n'a rien dit puis me mets à dire:

Bon si tu insistes je veux bien t'épauler pour résoudre cette énigme. Après tout tu sembles peu débrouillard. J'ai aussi vue un détail plutôt choquant. Pendant la disparition aucune personne fut étonnée de cette disparition. Comme si. Comme s'il n'a jamais était là. Ou du moins qu'il n'est pas visible à la vue des gens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 268
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Une présence sans nom [ShiniChi] Dim 21 Déc 2014 - 11:47

Je remarquais alors en me tournant vers lui qu'il avait déjà ses pupilles activées et qu'il scrutait les environs dans la direction que je pointais grâce à mon doigt. Je ne possédais pas dojutsu et donc par conséquent aucun moyen de voir le surnaturel mais je pouvais l'entendre. Mon compagnon n'était pas très sociable et parlait peu. Je ne le portais pas dans mon cœur, mais on ne tombait toujours pas avec qui l'on voudrait.

Je ne distinguais avec mes yeux qu'une fleuriste et d'autres personnes se baladant à première vue dans Konoha. Je remarquais alors que mon compagnon au lieu de s'occuper de la mission relookait la fleuriste. Il était gonflé et surtout un pervers, mais je continuais à faire comme si je n'avais rien remarqué.

Tu vois quelque chose Yu, enfin la présence, tu la vois ?

Je me sentais obliger de le détourner son trophée, car on avait du pain sur la planche. Cela ne me dérangeait pas qu'il mate toutes les filles qu'il voyait, mais qu'il perturbe la mission ça me dérangeais. Comment ça, on ne cherche pas plus, la mission n'est pas un succès, on ne sait pas ce que cette chose mystérieuse fiche là, pourquoi elle est là et comment elle s'est retrouvée à Konoha. Avant même que je commence mon argumentation pour lui faire comprendre que la mission venait de commencer, il tourna les talons vers chez lui. Il s'en allait, c'était la cerise sur le gâteau, il écorchait mon nom de famille, matait les filles et en plus, il bouclait la mission à la première information.

Non, on va faire cette mission, et je ne vois pas sur quels éléments tu te bases pour annoncer que cette chose n'est pas dangereuse. C'est bien la première fois que je vois un Hyûga qui fuit ses responsabilités.

Sur cette phrase, il s'arrêta et se retourna vers moi. Comment ça m'épauler, il est mon partenaire pas mon épaule. Il avait remarqué que quelque chose clochait, mais il laissait cela au bénéfice du doute. J'espère que c'est ma dernière mission avec lui. Peut-être que j'ai vu seulement son coté négatif, mais il est surement plus conséquent que son coté positif.

Ce qui signifie que seule toi et les membres de ton clan peuvent voir cette chose normalement. On devrait commencer par demander si des gens ont vu comme toi cette chose mystérieuse.

Je venais de lui montrer qu'il était indispensable à cette mission et je sentais que j'aillais le regretter. Nous nous séparâmes à ma grande joie pour interroger les passants. Aucun d'entre eux n'eut parut effrayer par notre problème, et même, ils rigolaient tous disant que l'on avait fait une mauvaise blague. C'est comme s'ils connaissaient la cause de cette chose ainsi que sa nature. Cela voulait dire que les habitants de ce quartier sont habitués à cette chose et pourtant, c'est seulement maintenant que Konoha l'a détecté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Une présence sans nom [ShiniChi] Mar 23 Déc 2014 - 15:13

Voilà maintenant que mon partenaire semble douter de la fameuse intuition des Hyuga. Après tout cela ne devrait pas être commun non plus de voir une telle prestance dans des propos en voyant notre cible qu'une fois. Cependant j'ai belle et bien mes raisons de penser ça. Mon partenaire continuant ses dires je me mets à le regarder puis dire avant de souffler:

Si je l'ai vue cette fois c'est et j'en suis presque sur c'est pars ce qu'il l'a voulut. Je suppose que c'est aussi le cas pour la première fois qu'un ninja l'avait vue qu'il avait aussi fait ça intentionnellement. Cela me laisse supposer qu'il cherche plus un défi que de mettre en danger le village. Du moins c'est de cette manière que je justifie ses miraculeuses apparitions de source chakrastique et le fait que ce dernier regarde comme pur hasard vers notre direction. Sans compter certains détails plutôt étranges comme m'avoir laisser seulement voir une ombre de lui. Il cherche des gens avec qui s'amuser. En donnant juste le minimum pour commencer là partit.

J'avance donc avec mon compagnon au lieu ou dois être présent l'homme et évidemment rien de vraiment suspect semble choquer à première vue. Regardant cette fameuse femme dont j'ai remarqué, je peux du coup avec exactitude trouver ça position quand je l'ai regardé:

Bon je laisse supposer le pire. S'il a vraiment fait exprès que je le vois cela signifie que sans connaitre ça véritable forme nous ne pourrons pas le reconnaitre. Il se peut qu'il vérifie nos actions pour nous induire en erreur voir vérifier si l'on trouve quelque chose.

Un petit rire je me mets à dire:

Bon je vais interroger la fleuriste moi.

Ben quoi autant travailler avec le plaisir de le faire en même temps. C'est donc les mains dans les poches que je m'avance vers cette dernière. Le sourire aux lèvres et le cœur balan. Quoi cela peut faire penser que je ne suis pas à la tâche de ma mission. Je suis un ninja tout de même et en tant que telle je suis avisé de faire passer mon travail en premier et cette charmante dame est une potentielle source d'inspiration heu je veux dire d'information. Derrière elle, je lui tape sur le dos pour avoir son attention puis dis:

Bonjours je suis un Ninja de Konoha je fais des recherches sur une personne étant là il y a à peine dix secondes. N'avez-vous pas vu une personne juste là-bas ne bougent pas de cette place?

Heu effectivement il y avait bien une personne un enfant, enfin de ça taille je dirais un enfant car il était habillé d'un long manteau ne laissant aucunement voir ça corpulence. Il était aussi muni d'une capuche et était dos à moi je ne peux donc pas être plus précise. Pourquoi le cherchez-vous donc?

Konoha nous a investies d'une mission. Une source de chakra fut détectée et cette dernière fut vue à cet endroit précis.

Haaa. Vous devez parler de celui qu'on nomme l'ombre dans ses coins.

L'ombre?


Oui des rumeurs circule que des choses étranges se passent. Un objet volé et soudainement remis à ca place. On le nomme l'ombre car personne ne l'a encore vue.

Je vois merci.

De rien.


De là j'avais déjà quelques informations sur notre cible. Si c'est bien lui ce n'est pas gagné surtout que l'on à pas vraiment eux d'information. Enfin qui sais mon partenaire on aurait peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 268
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Une présence sans nom [ShiniChi] Mer 24 Déc 2014 - 16:31

Il ne considère pas cette chose comme un danger, mais plutôt comme un être mesquin qui ne pense qu'à faire des blagues. Je n'avais pas encore trouvé d'information supplémentaire jusqu'à l'interrogation d'une restauratrice.

Bonjour madame, je suis ninja de Konoha et j'aimerais, vous posez des questions au sujet de l'ombre.

-enchanté, je peux réponde à des questions, mais je ne pense pas pouvoir vous fournir beaucoup d'information. Je vous conseille d'aller voir la dame qui tient la boutique d'arme en face. Elle vous en dira plus que moi.

Bon bah, je n'avais plus qu'a aller voir la vendeuse d'arme. La boutique d'arme dont elle me parlait se situait vraiment en face de la restauratrice. Je traversais la rue et rentrais dans la boutique. Il n'y avait personne à ma grande joie. Je n'aurais pas à attendre et je me dirigeais vers la patronne de la boutique. Elle était debout et mon entrée dans la boutique l'avait réveillé et elle était ravie d'avoir un nouveau potentiel client. Je vais lui acheter un Kunai pour lui faire plaisir après mes questions.

Bonjour, je suis un ninja du village et j'aimerais, vous posez des questions au sujet de l'ombre. La restauratrice d'en face m'a envoyé chez vous.

- Ah l'ombre, c'est une créature que peu de gens ont vue jusqu'à aujourd'hui. Je n'aurais jamais pensé qu'un jour le village s'intéresse à elle, car après tout son fait bien 1 an que tout le monde vit avec elle. La première fois qu'on a entendu parler d'elle, un villageois l'avait aperçu et était effrayer. Mais depuis plus personne n'a peur d'elle, cette ombre est surement dû à un justu ou autre mais elle a une conscience qui lui est propre. Elle est très mesquine d'ailleurs, vous pouvez la rencontrer sur les hauteurs du village, je lui donne parfois de quoi manger. Elle a fait une bêtise ?

-en fait le village a détecté une entité avec du chakra anormale dans ce quartier. Lorsque nous sommes arrivés sur le lieu de la manifestation, il n'y avait rien. Par contre, le Byâkugan de mon partenaire lui a permis de la voir. Je vous remercie de votre coopération et je vais vous achetez un Kunai.

Je sortis mon porte-monnaie, payais mon Kunai le rangea et partis de la boutique. J'avais suffisamment d'information pour estimer que cette créature n'était pas un dangers pour le village. De plus, on allait essayer de la rencontrer pour s'assurer de son niveau de dangerosité. Je rejoignis mon compagnon mon compagnon au poing de départ. Je lui racontai tout ce que je savais dans les moindres détails et nous prîmes la décision d'aller sur les hauteurs du village discuter avec notre monsieur X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Une présence sans nom [ShiniChi] Sam 27 Déc 2014 - 11:42

Même si l'on tombe face à un type qui semble plutôt loin d'être une menace pour le village ce dernier reste tout de même un gros challenge. Ce type à flouter la vue perçante du Byakugan. Cela n'est pas donné à tousse. C'est donc en faisant chacun de notre côte nos recherches que nous arrivons chacun à trouver des informations différentes. Team powa. Bravo le gain de temps. Comme quoi même travailler avec n'importe qui peut faire gagner du temps. Ha ha (C'est se que pense mon perso hein se n'est pas forcément le cas" pas forcément" °O°) Enfin bref, pendant que mon personnage tente par tous les moyens de rendre son narrateur donc moi-même détestable par tousses, le travail continue. Je résume moi aussi ce que j'ai eux de nouveau et dont lui-même n'a pas eux l'information par un tiers, en gros je zappe le passage des objets disparaissant et revenant que mon camarade a aussi réussi à trouver par le biais de ça propre récolte d'info. Une personne ayant la taille d'un Gamin. Voilà la seule description physique que j'ai et qui est tout aussi possible que cela ne soit même pas la bonne personne. Enfin il y a peu de chance mais bon on ne peut écarter l'éventualité que la fleuriste c'est tromper ou même tromper voir peut être trompé qui sais. Tout le monde n'est pas aussi doué que moi encore moins le côté féminin. Aller et que je rajoute un petit côté matcho à mon personnage. Il n'est pas déjà assez gratiné. Bon, étape suivant, le rendre pédophile, non je déconne. On part direction les hauteurs du village car d'après les dires de mon nouveau potos, c'est dans ce genre d'endroit que nous auront une chance de découvrir quelque chose. Arrivé au sommet, nous tombions sur une sorte de stèle ou une petite assiette vide est entreposée. Surement l'histoire de la nourriture donnée a cette chose. À côté de la stèle, il semble y avoir un livre fraichement entreposé je tapote sur l'épaule de mon partenaire en montrant le livre. Oui on peut tapoter une épaule même en fin d'année 2014:

Regarde ce livre semble tout juste déposé. Même l'herbe en dessous est fraiche.

Je dis en prenant le livre dans mes mains. Laissant mon partenaire inspecter le reste. Car pour ma part je ne pense pas qu'il y ait besoin de mes pupilles pour inspecter dix mètres carrés de pelouse. Je commence à lire le livre qui pour ma part sans indice viable fut posé à notre intention. Une chose qui ne faisait que monter mon idée que cette personne ou chose joue avec nous en nous laissant des indices dans notre route. Lisant don le début du bouquin rien que le titre donne déjà la couleur du tableau:

L'esprit du quartier nord.

L'esprit du quartier nord, et ben en voilà une belle péripétie. Bientôt on va se trimbaler avec des aspirateurs sur le dos tu vas voir.

"La nuit tomber si vous tournez deux fois sur vous-même en touchant le bous de votre nez tout en disant "esprits ho esprits es tu là?" (Ben tu te feras passer pour un gros con hheeuu non enfin si mais le plus important sera que) l'esprit viendra à vous"

Voilà qu'en lisant les quelque page du début m'a interpelé le plus. C'est donc en disant à mon partenaire:

Hé écoute, je cite, Hrrmm hrrmmm, si vous tournez deux fois sur vous-même en touchant le bout de votre nez tout en disant: "esprits ho esprit es-tu là?" L'esprit viendra à vous." Bon je me lance prépare toi on ne sait jamais.

Pour les cardiaques éviter de lire la suite. De la je fis le rituel ridicule mais bon je n'ai pas honte, non je n'ai pas honte, quand c'est moi, tout de suite ça embelli la chose. Même si j'ai omis de dire à mon partenaire que l'on doit faire ça la nuit et qu'on est en pleine journée. La chose faite, je regarde mon partenaire en disant:

Ridicule, mais on aura tenté. Ha non pas tant que ça en fait regarde derrière toi.

Figeant derrière lui. Ce dernier se retournant je lui fis un petit "BBooouuueee" tout en brusquant mon partenaire pour lui faire peur::

Ha ha je rigole, c'est la nuit qu'il faut faire le Rituel, mais je l'ai fait une fois la prochaine fois c'est à ton tour de t'y coller.

Ca semble ridicule, mais c'est bien la seule piste que nous avons pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 268
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Une présence sans nom [ShiniChi] Dim 28 Déc 2014 - 16:02

Cette mission s'annonçait vraiment particulière, car le chemin était trop facile. Si on n'en savait pas que notre "ombre" habitait là, j'aurais pu tranquillement me balader dans le coin sans soupçonner le moins du monde un compagnon pareil. Les hauteurs du village étaient un coin sympa avec une vue magnifique sur le village de la feuille. Je ne venais jamais ici malgré que je me baladais souvent dans les environs du village. Je me demandais comment allait finir cette mission, sois tranquillement avec une discussion accompagnée d'une tasse de thé sois avec un combat. Arrivé au sommet du chemin, nous tombions sur une stèle avec une assiette vide posée dessus.

Donc cet esprit avait une apparence humaine qui lui permettait de manger. Je ne croyais pas du tout à l'histoire de la vendeuse, mais toute laisse pensée que je devrais changer mon jugement. À côté de l'assiette vide par terre était posé un livre destiné a priori à nous vu que personne n'était dans les environs de la stèle.

-bon, on va jeter un coup d'œil au seul indice de l'on a.

Ce livre ne présager rien de bon. Cela confirmait plutôt que notre esprit vivait parmi les habitants, car s'il pouvait manger et qu'il s'avait écrire, il avait dû l'apprendre quelque part. Mon camarade attrapa le livre et je pus lire le titre du livre qui annonçait le tableau et des ennuis. "L'esprit du quartier nord", pas très original comme titre mais très explicite. On ressemblait au "Ghostbusters", les chasseurs de phénomène paranormaux, car on courrait après un fantôme qui était très "humain" et très farceur. En plus il écrivait lui aussi en mode le père Furas, à savoir par énigme. La galère, mais j'avais compris l'essentiel, on allait devoir faire une danse stupide pour invoquer un esprit.

J'admirais mon camarade se plier aux exigences de notre esprit et effectué se rituel bidon. Finalement rien ne se produit, c'est à ce moment qu'il me dit :

"Ridicule, mais on aura tenté. Ah non pas tant que ça en fait regarde derrière toi."

Je me retournais alors prêt à tout et à ma grande déception, je ne vis rien. Mon compagnon me fit un magnifique "BBooouuueee" pour me faire peur.

Cette mission tourne plus au ridicule qu'autre chose et je n'avais envie que de la terminer au plus vite.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Une présence sans nom [ShiniChi] Lun 29 Déc 2014 - 15:51

Pour le moment on semble suivre que les traces que l'on souhaite bien nous donner. Une apparition soudaine et qui donne l'impression d'être horquestrés. Un lieu culte ou il semble que ce soit le seul endroit où la présence de l'esprit se fait réellement sentir par des manifestations concrètes et surtout habituelles et donc prévisibles et pour notre dernier indice voilà maintenant un livre fraichement posé qui semble montrer qu'il nous est distingué. Une réelle piste toute tracée. Comme si l'on nous invite à suite un sentie déjà tout tracé. Prenant le livre l'histoire elle-même semble plutôt tourner sur de la fiction que sur des faits réels, mais bon, comme le chakra et l'utilisation de technique pouvant faire trembler le monde, les esprits en devient une possibilité que l'on ne peut qu'expliquer par des inventions de l'esprit humain, mais bon dans ce monde ou un homme peut faire la taille d'un building ou être le réceptacle de millier d'insectes voir même s'amuser à faire le contorsionniste avec son ombre. Pourquoi douter de l'existence d'être marchant dans une dimension parallèle à la nôtre et ayant des interférences avec celle où nous sommes.

Si je crois en ce pouvoir que je détiens et qui se nomme chakra, je ne peux pas enlever l'option de l'existence des spectres. Après tout il suffit que ce monde change une règle pour avoir un monde totalement différent. Imaginez la Terre sans Chakra. Ce dernier serait surement différent. Cependant plusieurs petits détails me préoccupent, comme celle de la nourriture. Les fantômes ne sont pas sensés pouvoir manger ou toucher une chose. Encore que cela n'est qu'une règle mise par l'homme et qui ne fut pas prouvé par des fait vue que l'on prêtant que cela n'est qu'un faux-semblant, en gros rien ne prouve encore que les fantômes existes belle et bien. Du moins si l'on ne compte pas ses Mamorue à la fumette un peu large se prenant plus pour des hippy qu'autre chose. Ses mecs seraient capables de fumer leur paillasson juste pour planer dix secondes de plus. Ben vous pensez qu'ils font comment pour communier avec les morts. Ben ils se défoncent la tronche à coup de gazon fraichement tondue.

La journée passe et le moment ou les étudiants accros au jeu et aux soirées illuminés par des loupiottes de toutes les couleurs se mettent à immonde des sales ayant à peine assez de mètres carrés pour tousses les inviter se mettre à danser sur une piste dont le sol est humidifié par un alcool vendue dix fois son prix d'origine. Nous nous avons la fabuleuse chance de devoir faire des heures supplémentaires à courir derrière une chose dont la plupart des gens penseraient sortir de notre imagination. Pourtant j'en ai vu un oui j'en ai vu un de mes propres yeux blancs et je le cri haut et fort comme le mec disant qu'ils c'est fait kidnapper par des extraterrestres et qu'on lui à faire des expériences alors que ce type a à peine suffisamment de neurone pour arriver à mettre un tee short. Etre à l'intelligence supérieure mon cul ouai, même pas capable de prendre un Hyuga. Enfin bref, mon partenaire semble lui aussi être là au rendez-vous. Devant une sorte de stèle étant plus là pour dire hé ho il y a un fantôme ici à nourrir. Je dis à mon partenaire de faire la dance. Pendant que moi non pas pour jouer le jeu mais un peu quand même j'amène ce que l'on peut appeler dans le jargon des crétins superstitieux une offrande. Moi j'appelle ça de la bouffe gaspillé inutilement. À tous les coups cela va partir dans le gosier d'un SDF au bide bien gras et rond. Qu'importe celui qui bouffera mon offrande ne l'emportera pas au paradis. Fois de Hyuga. Façon quoi qu'il arrive il partira dans une fosse septique sinon.

La bouffe donné, le rite fait, on entend un petit bruit comme un rire puis un vent glacial arriver et d'un coup un rire moqueur. Sans s'en rendre compte ma nourriture disparue sans l'assiette, qui ce que soit cette personne a du mérite car on peut dire que cette personne avale comme peut de personne avale. Putain j'aurais sur j'aurais fait un putain d'emballage double couche. Le type aurait comme cela bien galère. Et dire que j'ai fait tafé ma sœur pour ça. Enfin non moi aussi j'y ai mis la main dans le plat, oui j'ai mis l'ingrédient final. L'ingrédient mélangeant tous les autres. Un petit assortiment de piment bien surpuissant. Une concoctanse spécial made une Akimichi. Celui qui va bouffer ça, va souffrir ça race pendant deux bonnes heures ce qui nous laisse largement le temps de suivre ça piste. Quand d'un coup un crie au loin se fait entendre. Vous savez comme si l'on mutile une personne. Les cris stridents d'une femme, je rigole puis dit :

Ha, ha, ha Piment extra-fort. Explosion des papilles garantis. Qui que ce soit esprits ou humain il va déguster pendant un lloonnggg moment. Le crie provient surement de notre cible.

Courant en direction du cri mes pupilles ouvertes. Nous arrivions dans le lieu du cri. Poussant un regarde sur les lieux on pouvait voir comme un petit trouver dans la terre un trou que je pense pouvoir décrire comme être fait avec le talon d'une chaussure pour femme. Vous savez ce petit artifice que l'on appelle talon haut. Scrutant au loin je regarde autour de moi puis dis :

Déjà envolé. Cependant qui que ce soit il aura surement des problèmes intestinal tout le lendemain. Cela nous laisse donc demain pour trouver qui c'est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 268
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Une présence sans nom [ShiniChi] Mer 31 Déc 2014 - 18:07

Il avait tout ce rituel stupide pour me faire peur, car on pouvait le faire que le soir selon les exigences de notre fantôme. Cette mission ne me plaisait pas le moins du monde, car maintenant, on se retrouvait avec une chose capable de manger tel un homme et à la fois disparaître tel un esprit. De plus, ce n'est pas de l'invisibilité, c'est de la disparition pure et simple. On allait clairement avoir un mal de chien à le coffrer ou bien au moins discuter avec lui. Peut-être que notre chose vit dans notre monde depuis longtemps, et même qu'elle travaille. Par contre, on ne sait absolument pas de quel sexe est cette « chose », elle est peu très bien être une femme comme un homme.

Vu que c'était encore loin d'être le soir, mon camarade et moi rime une pause. Il me proposa d'abord de tendre un piège à notre insaisissable ami. Il allait amener un repas comme la vendeuse d'arme, mais cette fois-ci avec une surprise maison si j'ai bien compris. Clairement, le pauvre spectre va déguster comme jamais. Pendant ce court laps de temps, je partis me balader dans les rues de Konoha près du lieu où nous avons pour la première fois aperçu notre spectre. J'avais peu d'espoir de remarquer quelque chose, mais bon comme on dit l'espoir fait vivre. Sans aucune surprise, je ne trouvai donc rien sur le lieu de rencontre. La nuit commença à peine à tomber quand je me dirigeais vers les hauteurs du village une seconde fois dans la journée. J'avais laissé à mon partenaire le soin de préparer notre appât pour la chose.

J'arrivais le premier sur le lieu de la stèle et je me préparais mentalement à faire ce rituel stupide. J'avais vraiment pas mal de mission stupide, mais la pire restera celle où j'ai dû fêter l'anniversaire d'une mémé à la maison de retraite. J'étais accompagné d'oka et on avait fini la mission en partant en courant. J'étais déguisé en infirmière d'ailleurs. Mon compagnon me tirait de ma rêverie passagère et nous reprîmes la mission plus déterminée que jamais. Il paraissait très satisfait de son plat et ne comptait pas laisser son plat sans surveillance. Je sentais que l'on touchait à la fin de cette galère, enfin mission. Il posa le bouffe sur la stèle et me laissait la place pour effectuer notre rite favori.

Le bouffe donné, le rite fait, on entend un petit bruit comme un rire puis un vent glacial arriver et d'un coup un rire moqueur. Notre truc ambulant avait mordu à l'hameçon, mais il avait descendu le plat. Je n'ai même pas pu bouger qu'il avait déjà tout bouffé, on peut dire que lui a une sacrée descente, mais s'il croit qu'il va s'en tirer avec un rire stupide pas question. On allait savoir si cette chose possède un intestin et s'il est résistant. Je ne savais pas ce qu'il avait mis dans ce plat, mais en tout cas, il va déguster pendant suffisamment longtemps pour qu'on puisse le choper. Ce sale fantôme allait clairement me le payer pour m'avoir forcé à faire un rite aussi stupide !

Quelque instant plus tard, nous entendîmes les cris stridents d'une femme, donc notre chose était une femme et elle commençait déjà à déguster. On espérait que le cri venait de notre cible. Dans la direction présumée du cri, il y avait une espèce de talon de chaussure d'une femme.

-Parfait, bon bah à demain.

Sur ces quelques mots, je pris le chemin de chez moi seul. Mon compagnon habitait quant à lui dans la direction opposée. Le lendemain matin après une excellente nuit de sommeil, je pris la direction du quartier Nord du village. Je ne me pressais pas, car après tout ce n'est pas 10 minutes qui vont diminuer les problèmes intestinaux de notre cible. Je rencontrai Yu devant le fleuriste et à mon avis, il mate encore. Je l'interpellai en lui rappelant qu'une créature nous attend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Une présence sans nom [ShiniChi] Sam 3 Jan 2015 - 15:15

Reposé et de nouveau au lieu de départ nous pouvons reprendre le travail. Le travail allait être beaucoup plus simple avec ce petit subterfuge. Du moins si la personne est dans le lot. Arrivant de la zone dite donc une seule chose m'interpelle. Du moins cela m'interpelle par son absence. La fleuriste n'était pas à son poste. Pas de fleur rien. Mon partenaire venant me voir me tapant sur l'épaule avant que je sorte de mes pensées. Il croit surement que je reluque encore les filles, dommage cette fois je ne pouvais pas le faire vue que ma cible ne semble pas vraiment ici. Oui les filles car la personne s'occupant des fleurs une femme « le fleuriste » Biippp Buzzer. Ne Mettons pas tes tendances en avant. Je ne partage pas les mêmes. Bon repassons à la mission :

Regarde elle n'est plus là. Faisons un bref topo des gens n'étant pas là par rapport à hier. Du moins. En réfléchissant un peu c'est aussi cette fleuriste qui m'a dit avoir vue cette enfant. Si personne d'autre ne dit ne l'avoir vue on pourra en conclure que cette femme et notre cible. Du moins il y aura de fortes chances.

Bon maintenant il suffit de trouver des informations sur la fleuriste. Ou sur le nombre de personnes étant absent aujourd'hui et qui aurait dû être là. Bon ben ne se fut pas si difficile que ça. Avançant donc vers mon partenaire je me mets à dire:

Bon tu décides quoi, on continue notre mission comment ? Il se peut que se soit un Hengen, le coup de la fleuriste. Même si j'y crois un pas. Se faire passer pour un professionnel plusieurs mois ce n'est pas si simple que cela. Soit j'ai deux idées en tête. Cette personne a belle et bien utiliser son propre physique en vendant ses fleurs utilisant son subterfuge de temps à autre, sinon il utilise un Hengen et utilise son subterfuge avec ça véritable apparence.

Bon, en tout cas cela avance bien et pour le moment aucun danger à vue d'œil. Rien ne de pouvant montrer que j'ai les capacités à tenir une mission plus difficile et ayant plus responsabilité à la clef. Soufflant, je commençais donc de nouveau la collecte d'informations. Du moins cela devait surtout se faire sur les alentours du magasin de fleurs afin d'avoir le plus d'informations sur cette femme. Le mieux serait d'avoir l'information d'où l'a trouvé ou une piste pour savoir comment elle procède.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 268
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Une présence sans nom [ShiniChi] Mar 20 Jan 2015 - 21:12

J'étais convaincu intérieurement qu'il relookait la fleuriste mais au lieu de ça, il me fis remarquer l'absence de la fleuriste. Cela ne pouvait signifier que deux choses, soient c'était elle avec un hengen sois c'était une créature qui se cachait parmi nous. Mais je n'avais pas encore pensé à une possibilité, peut-être que cette "femme" possédait une double personnalité. Ainsi pour une raison x ou y, elle changea par un moyen de personnalité et ainsi de comportement.

Yu pensait tout comme moi que cette femme était clairement suspecte, mais tant que rien ne l'accuse à coups sure, on ne peut pas la coincer. Il nous suffisait de trouver des informations sur le fleuriste tel que son lieu de vie, mais aussi comment elle s'appelle.

Je pense que c'est plus compliqué que ça, peut-être que cette femme possède une double personnalité, par exemple dés qu'elle s'endort, une autre personne différente d'elle-même prend le contrôle de son corps. Je pense qu'on doit encore chercher des informations sur cette fleuriste, mais aussi découvrir ou habite ses parents. Peut-être que ces parents pourront répondre à notre problème, mais d'abord, il faut qu'on trouve comment elle fait tout ce cirque.

Dis de cette façon cela paraissait étrange mais fort probable. Par contre, ça n'explique pas comment ça se fait que cette chose à faim tous les soirs, car je suppose que la fleuriste se nourrit. Je ne pense pas non plus que se soit par gourmandise qu'il mange, mais en tout cas, notre plat spécial va nous permettre de confirmer nos impressions, j'espère. Sur cette courte réflexion, nous réimprimons la collecte d'informations avec une sensation de toucher au but de plus en plus croissant.

Je partis vers le sud tandis que mon partenaire au nord. Au bout de 4 magasins effectués, une dame me donnait les informations dont j'avais besoin. Elle m'expliqua que depuis que la fleuriste, c'est installer ici, cette créature est présente. Cela fait environ 2 ans qu'elle possédait son magasin et à peu près depuis la même période que notre curieux phénomène est apparu. De plus, elle me donnait l'adresse de notre prétendu somnambule. La fleuriste habitait vers chez moi et en environ 10 minutes de marches accompagnés de Yu, nous arrivâmes sur les lieux. Elle habitait au second étage et nous primes les escaliers pour ne pas éveiller les soupçons.

Je sentais que deux choses pouvaient se passer, sois elle était dans un salle était allongé dans son lit ou sinon elle était de mauvaise humeur à cause de le bon bouffe qu'on lui avait filé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Une présence sans nom [ShiniChi] Jeu 22 Jan 2015 - 11:36

Nous continuons donc nos recherches encore et toujours. Comme quoi ce genre de mission en devient de moins en moins intéressant. Enfin pour le moment on court derrière une jeune et frêle demoiselle ce qui doit surement être le seul point positif que je peux trouver. Qu'importe, Hayashi se mettant donc à me proposer de récolter d'autre information mais concernant la fleuriste je le regarde sans dire un mot en inclinant la tête comme pour accepter de sa proposition. Partant de mon côté, je me mets à penser à une chose. Après tout Mon collègue pourra surement trouver des informations sans moi. Je me mets donc à partir un peu plus loin dans les Archive Ninja. Si elle est dotée de pouvoir héréditaire elle devrait au mon avoir ressues une demande académique. Si je prends cela avec un nom ceci devrait suffire à savoir qui elle est et surtout si ce n'est pas un costume. Quand je parle de costume, je parle d'hengen, enfin même si pour moi l'homme que l'on recherche n'est pas une menace mais simplement un homme voulant nous défier. Cependant je n'ai pas le nom de cette femme. Je courais donc vers l'institut Ninja pour puis j'arrive devant le bâtiment. J'entre dans l'accueil puis salue la personne qui tient l'accueille en lui disant :

Bonjours je suis en mission et je suis là pour vous demander si vous pouvez me prêter un de vos animaux messages. J'en aurais surement besoin pour récolter des informations sur une personne ayant une chance d'avoir étudié l'ars Ninja. Il faudrait aussi qu'il puisse aller à l'hôpital. J'ai une chose à vérifier.

Shinishi a bien émie une hypothèse il me faut donc bien vérifier s'il est dans le mauvais ou dans le bon. Aucune possibilité n'est à jeter. Repartant donc vers le lieu où mon compagnon est parti chercher des informations. Je me mets à le rejoindre avec un Chien ninja expert dans le transport de routier. Cet animal connaît de fond en comble tout Konoha. J'avance donc vers Shinishi. Dix minutes de marche où j'ai dû expliquer à mon collègue pourquoi je me trimbalais un chien. Je lui demande s'il avait trouvé un nom ce qui fut fait. Évidemment s'il avait l'adresse des parents aucun ninja n'aurait oublié de demander le nom de notre cible. De là j'envoyais le chien à l'institut puis ensuite à l'hôpital. Avec deux autres.

Pour l'institut.
Bonjours. Comme je vous ais prévenue j'aurais besoin de savoir si une dénommé Mia Mamono fut une de vos élèves. Je voudrais aussi savoir toutes les informations que vous auriez sur elle je vous remercie.

Pour l'hôpital.
Bonjours cette lettre est une lettre pour l'aide dans une mission. Nous cherchons à savoir si une dénommé Mia Mamono fut internée pour un trouble mental ou même quoi que ce soit d'autre. Je vous remercie de votre réponse hâtive.


Cela de fait nous parton chez ses parents. Arrivé devant la porte je dis à mon partenaire d'aller taper à la porte pendant que moi je vérifie qu'elle ne quitte pas le lieu prématurément. Pour un ninja sauter par les fenêtres en devient une sale habitude donc autant prendre des précautions. Marchant sur le mur, je me mis à côté de la fenêtre. Prés à lui sauter dessus en cas de fuite prématuré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 268
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Une présence sans nom [ShiniChi] Jeu 29 Jan 2015 - 20:19

Je n'avais pas la moindre idée de ce qu'avait fabriquer mon partenaire. Il m'annonça qu'il va avait emmener ce chien pour nous aider dans notre mission. Il griffonna quelque mot soigneusement sur une feuille de papier qu'il enroula d'un ruban rouge. Une était pour l'hôpital et l'autre pour l'institut. C'était logique, car si elle possédait une formation de ninja, elle devait bien avoir étudié l'art du ninjutsu quelque part. Le plus probable restait l'académie. Il suffisait qu'elle ne soit pas née à Konoha.

Arrivé devant la porte, il me proposa une stratégie plus optimale. Il choisit de se poster à la fenêtre, car nous les ninjas ont une mauvaise habitude de toujours sortir par les fenêtres. Ça avait le don d'agacer maman, car mon père sortait presque toujours par la fenêtre. Le plus drôle, c'est qu'il ne s'en rendait jamais compte et maman râlait après lui et il s'excusait avec son grand sourire. Mais juste, le reste du visage signifiait une seule chose " I don't care". Ça énervait encore plus ma mère et généralement papa prenait la fuite en disant que le devoir l'appelait.

C'était il y a bien longtemps que je n'avais pas eu mon moment de nostalgie. Après mon court moment de dissidence si j'ose dire je repris mes esprits et j'étais devant la porte de l'appartement théorique du lieu de vie de notre "problème". Je prie une grande inspiration et je toquai à la porte. Après mes trous coup contre la porte, rien ne se produit, sois, ils n'y avaient personnes, sois, elle dormait et les parents n'étaient pas là. Donc je décidai de forcer la serrure, je sortis un Kunai et crochetai la serrure avec un peu de difficulté. C'était une des choses que m'avait enseigner mon père et aujourd'hui, je le remerciais.

L'appartement était très sombre et je pouvais deviner que personne était présent dans le salon. Face a moi se trouvait un couloir avec sur la gauche et la droite un salon. Je prie la décision de marcher avec discrétion vers le couloir. Comme espéré plus je m'approchais des portes du fond du couloir et plus j'entendais une respiration forte d'une personne qui dormait à poings fermés. Je rentrais alors dans la chambre avec le bruit supposé et je pus apercevoir une jeune femme allongée dans son lit avec sur son visage une lingette. Elle devait être malade et ça se comprenait. Je ne pus empêcher de rester quelque seconde figé et maintenant que je voyais son visage, je ne pouvais soupçonner le moins du monde que c'était elle notre créature.

Finalement, j'ouvris la fenêtre pour faire entrer son compagnon et je décidai avec lui qu'il valait mieux réveiller notre créature ou femme pour discuter avec elle. Si c'est elle bingo, on verra comment elle réagit sinon on passe pour des cons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Une présence sans nom [ShiniChi] Dim 1 Fév 2015 - 11:00

Elle ne s'enfuit pas parfait. Mon partenaire ouvrant la porte, je me mets à entrer. Posant mon corps sur le mur je vois cette femme dormir à poings fermé. Enfin fermé est un large mot car son visage est recouvert d'un tissu humide. Regardant cet instant cette femme en analysant la situation il y a peu de chance que cette dernière ne soit pas notre cible. Et avec l'aval de mon partenaire nous en concluant que le mieux est de la réveiller pour en avoir le cœur net. Attrapant une main je fais signe à mon partenaire de la réveiller et chope rapidement l'autre main pour la menotter avec un cordage et un nœud ninja. Cependant cette dernière use de ce que je suppose être une technique pour complètement devenir intouchable. Ses mains que je tiens me transpercer. Là se fut certain s'était notre cible. D'un crie jouant le tout pour le tout je me mets à dire :

Tu as perdu et si tu continues se sera une unité spéciale qui prendra ta traque et les conséquences en seront bien pires. Tu ne souhaites pas être un ennemi de la nation ?

Commençant à foncer dans le mur ses mots l'arrête. Arrêté dans son élan elle se met à tourner la tête puis à nous regarder. Étonné en premier lieu elle se retourne puis je continue à dire :

En voyant comment cela se déroulais ma première idée était que tu nous lançais un défi non pas par provocation mais comme pour t'entraîner. Si tu souhaites t'entraîner, je ne vois pas pourquoi tu en voudrais au village. Après cela que je t'ai regardé dans ce lis j'ai repensé au dire de mon partenaire. Celle du dédoublement de personnalité. J'ai ensuite fait tilt sur un médicament testé sur une femme ressemblant à ta description ayant disparu de la zone de quarantaine. Un médicament qui dit pouvoir causer des pulsions d'envie insoutenable. De là les vols, les offrandes fut ton plant pour palier à cette envie, même si cela t'empêcher pas de voler certaine chose. Je ne pense pas que tu sois méchante. Simplement malade et perdue. En tant que Shinobi tu as le devoir de garder ton potentiel optimal. Tu as juré de protéger cette nation après tout.

Je n'ai pas encore la certitude. Simplement comme preuve ça réaction naturel en entendant une histoire qu'elle connaissait d'il y a longtemps. Ça propre histoire. Je regardais mon partenaire tout en cherchant son accord pour faire confiance à cette femme qui de toute manière avec son pouvoir est loin d'être dans nos cordes à attraper. Enfin on pourrait avoir nos chances mais cela prendrait un temps fou. Un temps qui ne nous permettrait pas d'empêcher que cette mission soit donnée à un groupe plus fort et qui ne lésinerait pas sur sa sentence. Je sens en moi que je suis proche de la vérité. Je regarde donc mon partenaire en lui disant :

Nous devrions mettre au courant notre Kage afin de s'assurer qu'elle obtienne les meilleurs soins. Enfin évidemment quand j'aurais la confirmation de mon hypothèse au retour du chien ninja.

Dans un sens c'est aussi grâce à lui que cette personne sera sauvée, car moi-même j'aurais dès le départ laissé la suite de cette mission à une autre équipe car d'ordinaire nous ne devions qu'évaluer le risque et non élucider le mystère, mais je n'en suis tout de même pas mécontent d'être passé sur les détails de cette mission même si cela je ne le montrerais guerre.

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 268
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Une présence sans nom [ShiniChi] Mar 3 Fév 2015 - 20:16

Après avoir ouvert la porte et fait entrer mon camarade de mission, il s'allongea sur le mur tout en regardant la femme allongée par terre. Elle était recouverte d'un tissu humide sûrement presque sec et dormait à poings fermés. Je ne savais pas le moins du monde si cette femme était notre coupable, mais en tout cas, elle avait sûrement vu quelque chose. Après tout, comme par hasard, elle est n'est pas la juste après le jour ou notre cible a avalé notre super plat. Je décidais d'un accord commun que nous ferions mieux de la réveiller. On ne risquait pas grand-chose de la part de cette femme et au pire si on s'était gourés, on passera juste pour des cons.

Mon partenaire prit une main tandis que je pris l'autre main pour ligoter notre chère amie. C'est alors que cette femme usa d'une technique complètement intouchable. Les mains que mon compagnon tenait traversent ses paumes. Donc on a ce que l'élément qui manquait, une preuve ce qui signifie que c'est forcément notre coupable. Mon camarade lui envoya d'un ton sec une réplique claire qui signifiait qu'il en avait marre de jouer au chat et a la souris, je pensais.

Elle allait s'enfuir au moment ou mon compagnon lança cette réplique ce qui la déconcentra et elle se prie le mur qu'elle tentait de traverser. Elle fit volte-face pour écouter les dire de mon compagnon. Donc selon lui cette femme était le fruit d'un échec d'expériences sur cobayes humains. C'est horrible et dire que le village a mandaté cela. Donc finalement, j'avais raison, cette femme souffrait bien d'un doublement de personnalité et souffrait d'envie de vol insoutenable. Elle s'était sois enfuit sois fait évader mais en tout cas, elle n'était plus dans la zone de quarantaine.

D'accord pas de problème, dis-je en me tournant vers mon camarade, je vais faire en sorte que plus jamais tu supportes ces doublements de personnalité sans ta propre volonté, après tout le village te doit bien ça.

Je venais de lancer une promesse en l'air et j'espérais tout cœur qu'elle allait être aidée à cela. Peut-être même que l'apprentissage de la maîtrise du Chakra pourrait lui permettre de contrôler sa force, mais aussi son doublement de personnalité. Je pouvais aussi me féliciter d'avoir insisté pour que l'on finisse cette mission, car si ça tenait qu'à Yu, il aurait bouclé la mission depuis longtemps. Cette mission était donc terminé et j'accompagna alors Notre dame au Palais du Hokage. Elle avoua être la cause de cette émission de chakra et demanda au Hokage de la laisser apprendre le ninjutsu pour pouvoir maîtriser ses pouvoirs.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une présence sans nom [ShiniChi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Centre Ville-