N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 La calèche perdue [Mission C] (Pv : Seki Ryûsai & Ryukuu Namiko )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 476
Rang : A

Message(#) Sujet: La calèche perdue [Mission C] (Pv : Seki Ryûsai & Ryukuu Namiko ) Mer 28 Déc 2011 - 14:05

La calèche perdu.

Spoiler:
 


- Ptin, fait froid dans ce bled de merde …

Tel était la première phrase de Kyushô en attendant ses collègue dans les rudes montagnes de Kumo.

Quelques heures plutôt, le jeune ninja était convoqué dans le bureau du Raikage pour une mission importante. Bien sur le message qu'il avait reçu par pigeon ne précisait en rien les détails de la missions. Kyushô partait donc en direction de la maison du Kage pour voir avec lui ce qu'il lui voulait. Une fois devant son bureau, l'honorable Raikage expliquait en détail la mission.

Kyushô allait donc effectuer une mission de rang C avec deux autres Kumojins. Ensemble, ils devaient récupérer un convoi contenant des produits illicites pour un groupe de Nukenins. Pour cela, ils devaient se rejoindre au point de rassemblement avant minuit sur un des pics des montagnes de Kaminari no kuni.

Kyushô partait alors en direction du point qu'on lui avait indiqué. Sur le chemin, le soleil commençait à se coucher pour faire apparaître l'épaisse brume qui abordait toutes les vallées du territoire les soirs de grands froids. Kyushôavançait sur les flancs des montagnes en sautant de rocher en rocher. Les minces rayons de soleil qui arrivaient à filtrer les pics et la brume réchauffait le corps du jeune homme. Lui qui était habitué à la lumière, à la chaleur et au bienfait du soleil. Se retrouver en pleine nuit dans la fraîcheur de la lune était pire que tout. Il faut dire qu'un Dentô sans lumière n'est plus un Dentô.

Au bout de quelques heures de voyage, Kyushô arrivait au point de rassemblement. L'emplacement qui avait été choisi par le Kage était une sombre grotte entourer de deux crevasse. C'était à partir de cet endroit que la mission commençait. Enfin il aurait fallu que ses collègues soient déjà arrivés.
Bref, Kyushô n'allait pas perdre de temps à les attendre indéfiniment et décidait de partir en reconnaissance pour analyser le terrain et pouvoir créer une embuscade à se fameux convoi. Heureusement, la calèche qui transportait les produits n'était pas censés être gardés par de nombreux mercenaires. Cela devrait être facile pour trois Genins de récupérer le colis.

Kyushô repartait à la caverne attendre les deux autres Kumojins pour élaborer un plan et réussir cette missions avec succès.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 566
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: La calèche perdue [Mission C] (Pv : Seki Ryûsai & Ryukuu Namiko ) Mer 28 Déc 2011 - 16:39

  • Namiko était tranquillement au laboratoire de Kumo en train de faire ses expériences médicinales lorsque qu’un autre laborantin vint le prévenir qu’il était convoqué dans le bureau de Raïkage. Etonné d’être appelé à une heure si tardive il rangea son matériel et quitta la salle. Quand il arriva sur place, on lui indiqua que la raison de sa présence concernait une mission. Cool, pensa-t-il. A vrai dire, cela faisait quelques jours qu’il n’avait rien eu et il avait hâte de pouvoir essayer une nouvelle technique. L’ordre indiquait que lui et deux autres genins devaient intercepter une calèche et la ramener au village. Namiko se réjouit de cette nouvelle, non pas parce qu’il allait faire des rencontres, mais parce qu’on l’envoyait en dehors du village ! En tant que ninja peu gradé il n’avait pas souvent l’occasion de voir du pays depuis que la guerre était terminée. Bon là les indications disaient que leur interception se ferait dans les montagnes proches de Kumo mais quand même, c’était une sortie. En détail, la calèche contenait un produit illicite que des scientifiques kumojins acheminaient illégalement vers un groupe de nukenins. Etonnant. Le médecin travaillait souvent dans le labo et n’avait pas remarqué d’activité suspecte. Il ne serait pas étonné si dans quelques jours deux ou trois têtes connues disparaissaient sans prévenir. Qui sait, peut-être étaient-ils déjà en train de ruminer leur erreur dans les geôles du village.

    Comme d’habitude, Namiko suivit son rituel de préparation. Un tour dans sa chambre pour se changer. C’était impensable de partir en mission avec sa blouse médicale, il enfila un pantalon sombre ainsi qu’un manteau noir. L’action allait se dérouler de nuit donc il prit aussi une écharpe ainsi qu’un bonnet pour se protéger du froid. Hop, un tour dans la cuisine pour prendre des forces et le départ était donné. En quittant la maison familiale il lança un « j’y vais » en espérant que quelqu’un ait entendu.

    Le chemin était un peu long jusqu’au point de rendez-vous. La nuit tombait rapidement et il valait mieux retrouver son équipe hâtivement. Namiko était courageux mais tout le monde sait que même les montagnes de Kumo ne sont pas sûres pour un genin seul, surtout la nuit. Quelques sons d’animaux s’élevaient de la forêt, le houhou des hiboux accompagnaient le sifflement de la brise nocturne qui se levait. La température baissait vite et le médecin se félicita d’avoir prévu cette gêne. Sautant de pierre en pierre, il progressait bien et atteignit son objectif peu avant minuit. Cependant du noir dans du noir, ce n’était pas très voyant. Ainsi, en approchant près de la caverne qui leur servirait de point de ralliement, il craqua une allumette et alluma un flambeau qu’il avait confectionné avec une branche et de la résine. Namiko n’avait pas idée de qui il allait rencontrer là-dedans, il se demanda même s’il n’avait plus de chance de croiser un ours qu’un humain…

    - Il y a quelqu’un ?

    Le genin continua d’avancer jusqu’à ce qu’il aperçut un autre garçon. Probablement un de ses coéquipiers, pensa-t-il. Encore un qu’il ne connaissait pas. Confiant, il s’avança vers lui et se présenta.

    - Je suis Ryukuu Namiko, médecin de l’équipe. Voyant qu’ils n’étaient que deux, il sortit une barre de céréales de sa poche et la cassa en deux. Tu en veux un morceau ? Dit-il en tendant la nourriture vers l’inconnu. Le repas du soir datait de quelques heures maintenant, il fallait prendre des forces et venir jusqu’ici avait un peu entamé son jeune physique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 221

Message(#) Sujet: Re: La calèche perdue [Mission C] (Pv : Seki Ryûsai & Ryukuu Namiko ) Jeu 29 Déc 2011 - 14:38

    Comme à mon habitude, je me trouvais au centre-ville de Kumo Gakure No Satô, lieu où les rues sont bondées de personnes le soir car ces derniers temps, il y avait un festival. Je me trouvais en hauteur, sur un bâtiment avec des jumelles en train de regarder des groupes de jeunes filles passer. Plus appétissante les unes que les autres et rien à me mettre sous la dent depuis quelque temps, je décidai de me lever et d'aller en accoster une. Au même moment où je me décidai d'y aller, un pigeon heurta ma tête.

      ~ Roh le con ~

    Je regardai alors le pigeon qui était au sol et vit un bout de papier accrocher à sa patte gauche. Je lis dessus qu'il y était inscrit pas nom ainsi que de mon prénom. Ce pigeon venait surement de l'administration du village.

      ~ C'est la merde !! ~

    Etant un shinobi du village, je n'avais d'autres choix que de faire ce qu'on me demandait. De plus, je ne suis qu'un Genin et par ce grade, cela sous-entend que je suis la viande qu'on balance en premier dans les guerres pour garder les meilleurs pour la fin. Enfin bref, je pris le bout de papier, l'ouvrit et lus que c'était une mission de rang C que je devais accomplir avec deux autres Genin. Il était inscris également que je devais les rejoindre à un point précis que je connaissais déjà, de par les diverses missions que j'avais déjà accomplis, à minuit pile. Il y était également écrit l'ordre de mission mais je n'eux pas le temps de finir de lire le papier que je vis alors, du coin de l'oeil, une magnifique fille sublime. Celle-là, si je ne vais pas la voir, autant me couper les couilles. Je sautai alors du bâtiment et alla en sa direction. Me plaçant en face d'elle, je fis une jolie courbette tout en me présentant, enfin, si on peut dire cela.

      ~ Je suis Kise Sairyu, un jeune Jûnin du village. J'aimerais pouvoir, si vous me le permettez, vous invitez chez moi demain pour que je puisse faire plus ample connaissance. ~

    Bien sûr, c'était faux. Et pour trouver un faux non, je ne m'étais pas foulé, j'avais juste inversé les lettres de mon vrai nom mais j'étais sûr que ça allait passer. J'écrivis alors mon adresse sur un papier que je lui donnai et partit aussitôt pour le lieu de rendez-vous. En chemin, je décidai de lire en quoi consistait la mission que nous allions devoir accomplir. Je sortis le bout de papier de ma poche. Je le dépliai, le regarda et m’aperçus que c'était ma liste de course que je devais faire. J'avais donné l'ordre de mission à la filel que j'avais croisé.

      ~ Fait chier tiens.. ~

    Après quelque temps, le soleil était presque couché. J’arrivai enfin au lieu du rendez-vous. Une lueur était présente comme si quelque chose était en train de brûler. Pénétrant sans forcer... hum sans faire le moindre bruit je veux dire, dans la caverne, je scrutai les environs et entendit alors une voix résonner:


      - Tu en veux un morceau ?

    Tout en avançant, je vis un jeune garçon avec une barre de céréale dans la main se tenant en fasse d'un autre garçon. Tout en raclant ma gorge pour me faire correctement entendre, je décidai de dire:

      ~ J'en veux bien si tu le permets, je n'ai pas encore mangé. ~

    Je fis alors un sourire forcé tout en regardant mes deux interlocuteurs qui étaient à présent mes compagnons de mission.


Dernière édition par Seki Ryûsai le Lun 2 Jan 2012 - 1:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 476
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: La calèche perdue [Mission C] (Pv : Seki Ryûsai & Ryukuu Namiko ) Sam 31 Déc 2011 - 2:25

Kyushô venait de retourner à l'intérieur de la caverne et commençait à attendre des confrères qui n'allaient sûrement pas tarder à arriver. Il venait d'analyser le terrain et surtout le chemin ou allait passer la calèche pour sortir du pays. Le ninja sortait sa carte du pays de la Foudre et peaufinait dessus, il avait remarqué quelques recoins pour tendre une bonne embuscade. A un endroit bien précis, la route traversait deux grandes roches parallèles. C'est à ceux lieux qu'ils allaient pouvoir au mieux attaquer le convois. Kyushô prit deux crayons et gribouilla sur son plan. Et c'est juste après avoir fini qu'une présence se fit entendre.

En effet, c'était un des Kumojins qui devaient le rejoindre. Il se présentait à Kyushô aussitôt :


- Je suis Ryukuu Namiko, médecin de l’équipe.

Et de suite, il lui proposa une barre de céréale. Mais Kyushô n’eut même pas le temps pour lui répondre qu'une deuxième personne fit son apparition dans la sombre caverne.

- J'en veux bien si tu le permets, je n'ai pas encore mangé.

Kyushô regarda les deux ninjas, demanda le nom du deuxième arrivant et leur fit un sourire pour leur présenter la bienvenue. Et se présenta :

- - Enchanté, mon nom est Kyushô, Dentô Kyusho !

Les présentations étaient faites et la mission pouvait dès à présent commencer. Kyushô commençait à prendre la parole d'un air sérieux devant les deux jeunes hommes.

- - Pour les barres de céréale, on verra après ! Pour l'instant j'ai eu le temps de faire le tour des environ pour tendre une embuscade à ses p'tins de traîtres. Je vais vous passer ma carte, j'ai vite dessiné le plan.

Kyushô donna d'abords la carte au premier venu, c'est à dire à ce certain Namiko. Et leur expliqua le déroulement de la nuit.

Spoiler:
 

- - Tout d'abords, la calèche doit arriver dans environ trente minutes.
- - Je me mettrais en plein milieu de la route pour stopper la calèche pendant que vous deux, vous allez être cacher de chaque coter de la route. Pour ça, il y a quelques roches, mais si l'un d'entre vous avait une technique de dissimulation, ça nous aideraient.
- - Une fois la calèche arrêtée, je ferais une technique d'aveuglement et c'est juste après ce Jutsu que vous attaquerez.
- - Bien sur, grâce à nos super service de renseignement, nous ne savons pas exactement combien d'ennemis seront là.
- - Donc se sera FREESTYLE !


Une fois finie, Kyushô demanda aux deux autres ninjas qu'elles étaient leurs spécialités de combat et surtout quelles techniques pourraient être utiles au plan. Et demande une barre de céréale à ce fameux médecin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 566
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: La calèche perdue [Mission C] (Pv : Seki Ryûsai & Ryukuu Namiko ) Lun 2 Jan 2012 - 16:47

  • Ryusai… Le médecin se souvenait bien de lui pour avoir été dans sa classe à l’académie. Ce dragueur infatigable faisait donc parti de la mission. Une chance pour lui il n’aurait pas à assister à ses multiples tentatives de séduction car il n’y avait pas de femme dans l’équipe. Quoique, ce n’était peut-être pas ça qui allait l’arrêter. Sans aucune gêne comme à ses habitudes, il prit la barre de céréales proposée par Namiko. Le genin garda sa sérénité, la mission devait bien se passer et il fallait qu’il y ait une bonne entente dans l’équipe pour cela. D’ailleurs, le dernier membre était un Dentô. Le médecin en avait déjà croisé un lors d’une mission, espérons qu’il soit aussi sympathique. Celui-ci paru sûr de lui et expliqua qu’il avait déjà fait un tour des lieux pour établir un plan. Une décision intelligente étant donné que la mission se déroulait de nuit dans un endroit qu’il ne connaissait pas forcément très bien. D’autant plus que les montagnes pouvaient dangereuses pour n’importe qui. Ce n’était pas pour rien s’il n’y avait qu’un seul chemin pour accéder à Kumo, les routes étaient sinueuses et de nombreux ninjas s’étaient perdus dans les cimes. Namiko consulta la carte qu’avait amenée Kyûsho. Un chemin unique entouré de rochers, l’endroit idéal pour une embuscade. Puis, celui-ci prit les devants pour expliquer le déroulement du plan. Il se détachait comme le leader de l’équipe. Ce n’était pas un souci pour le genin, de toute manière il était rare qu’un médecin donne les ordres vu qu’il n’était pas souvent sur le front de l’attaque.

    Sa tactique tenait la route. En l’écoutant, Namiko réfléchit à deux ou trois améliorations qu’il pouvait apporter pour faciliter le déroulement de la mission. Les conditions étaient idéales pour certaines de ses techniques. Tout en sortant une barre de céréales pour son équipier, il prit la parole à son tour.

    - Ton plan est bon. Dit-il de façon neutre. Quant à la surprise, je préfère qu’il n’y en ait pas. Comme tu l’as dit, on n’a pas toutes les informations en main donc ça pourrait tourner à notre désavantage. Je préfère assurer. Prenez ceci. Il sortit ses pilules blanches de sa poche. Je m’assurerai d’affaiblir tout être vivant dans la zone où nous serons sans vous toucher.

    La calèche arrivait dans une petite demi-heure, Namiko regarda sa montre, il était temps d’aller se mettre en position. Il regarda ses coéquipiers pour voir si quelqu’un avait autre chose à ajouter. Peut-être que Ryusai avait une remarque ou une idée à apporter ? S’il pouvait se montrer utile… pensa le genin. Pendant un instant, il s’imagina tomber dans la même équipe que lui lorsqu’il recevrait la lettre lui annonçant son attribution. Non, ce n’était pas possible. Puis, de la main, il leur fit signe d’avancer. Dans le froid nocturne, le médecin se positionna en tête et conduit le groupe au point stratégique.

    - Ne prenez pas de risques inutiles. Il fait nuit et le retour à Kumo en cas de blessure grave serait très long. Dit-il, c'était le médecin qui parlait.

    D’énormes rochers entouraient le chemin qui mènerait la cible dans le piège. Quand ils arrivèrent, Namiko réhaussa son écharpe et ajusta son bonnet. La nuit étoilée offrait une visibilité correcte, peut-être un peu trop d’ailleurs. Accroupi derrière la masse pierreuse, il composa quelques mudras d’une technique qu’il venait tout juste d’apprendre. Le Kirigakure, un jutsu très connu au pays de l’Eau pour son camouflage très efficace. Soudain, une épaisse brume se leva. La vapeur blanche entoura le chemin sur plusieurs mètres et leur garantissait l’effet de surprise. Dans ces montagnes, il était courant de voir la brume se lever pendant la nuit tant le changement de température était violent. Ainsi, ce subterfuge passerait comme une banalité.

    Le médecin regarda sa montre, encore quelques minutes avant l’interception. Pendant l’attente, chacun avait fait ses préparatifs. Namiko sortit une fiole de sa sacoche et la déboucha. Doucement, le gaz, complètement invisible et inodore se répandit sur la zone. Le piège parfait. Le conducteur de la calèche allait se faire happer sans même comprendre ce qui lui arrivera.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 221

Message(#) Sujet: Re: La calèche perdue [Mission C] (Pv : Seki Ryûsai & Ryukuu Namiko ) Mar 10 Jan 2012 - 17:33

    L’équipe était à présent réunit et la mission allait pouvoir enfin commencer. La nuit était tombé et rares étaient les nuages se trouvant dans le ciel, laissant apparaître une lune magnifique éclairant les montagnes. La barre de céréale dans la main, je l’ouvris et la mangea rapidement. J’étais vraiment affamé. Regardant plus précisément, je vis que l’un de mes compagnons était Namiko, un Genin qui était avec moi à l’académie et que je ne portais pas particulièrement dans mon cœur. C’était sa barre de céréale que je venais d’engloutir. Je regardai alors l’autre shinobi et croisa son regard pétrifiant avec son énorme balafre sur le visage. Il se présenta alors sous le nom de Dentô Kyushô. J’avais déjà entendu ce nom quelque part. Si mes souvenirs étaient bons, ce garçon ferait donc partit d’un des clans redoutables de Kumo. J’ignorai pourquoi ils sont tant redoutables mais s’il était comme les autres, cela allait faciliter la réalisation de la mission. Juste avant de se présenter, il me demanda mon nom mais ne me laissa pas lui répondre puisqu’il reprit en expliquant qu’il avait fait un repérage des lieux pour créer une embuscade sur nos ennemis.

    Il donna alors la carte à Namiko qui était plus proche et décida alors de m’avancer vers lui pour pouvoir la regarder également. Me plaçant à ses côtés, je constatai qu’il avait dessiné une croix sur la carte. Cette croix se trouvait sur un chemin encerclé par de très hautes roches. C’était le lieu idéale pour frapper, il avait bien planifié l’attaque et n’avais rien à redire sur cela. Il expliqua alors son plan qui était simple mais efficace. Namiko et moi allions nous cacher pendant que lui arrêtera seul la calèche. Lorsque le convoi sera arrêté, il utilisera une de ses techniques pour les déstabiliser et nous pourrions ensuite attaquer. Il demanda par la suite si l’un de nous connaissait une technique de dissimulation. Personnellement, je n’en connaissais pas mais peut-être que mon ancien camarade de classe en connaissait. J’allais répondre à ses deux questions à savoir qui j’étais et si je connaissais une technique de dissimulation mais c’était au tour de Namiko de me couper la parole. Il expliqua que le plan était bien mais qu’il fallait éviter les surprises. Pour cela, il donna à Kyushô ainsi qu’à moi-même une petite pilule blanche. Je ne savais pas à quoi cela allait servir mais je décidai de lui faire confiance et rangea la pilule dans ma poche. La calèche allait bientôt arriver à présent, et je me décida donc à leur expliquer ce à quoi consistait mes pouvoirs.


      ~ Je suis désolé mais je ne me suis pas présenté. Je suis Seki Ryûsai. Mes pouvoirs ne vont pas pouvoir apporter grand-chose dans la réalisation de cette mission étant donné que je ne suis pas quelqu’un de très offensif. Je suis un pro dans tous ce qui est Kekkei… Cela étant dit, je ferais de mon mieux pour vous aider comme je le peux. ~


    C’était l’une des rares paroles utiles que je venais de prononcer depuis pas mal de temps. Je m’approchais de la majorité et me comportais toujours comme un gamin, cela devait cesser si je voulais élever mon pouvoir à son plus haut niveau. Après tout, je n’avais pas vraiment de but dans la vie à part celui-là et me constituer une vie tranquille, avec une femme qui m’aimerait et des enfants obéissant, intelligent et travailleur. Pourquoi je pensais à cela tout à coup alors que nous sommes actuellement en mission, me demandais-je. Il faut que je me concentre et que je fasse tout pour que tu sois dans l’ordre. Il était presque l’heure et nous nous décidèrent alors à nous mettre en place. Namiko se cacha alors derrière un rocher, sur la droite de Kyushô qui était au milieu du chemin. Je me plaçai alors plus loin, derrière un rocher, à l’écart des autres pour faire en sorte que nous puissions encercler le convoi.

    Une idée me traversa alors l’esprit et pour sa réalisation, mes pouvoirs de Seki allaient pouvoir être utile mais cela était trop tard pour que je leur expose mes projets car la calèche allait arriver d’une minute à l’autre. Je vis alors une épaisse couche de brume s’installer dans le chemin sur quelques mètres. C’était le signal. Je pris la pilule dans ma bouche et l’avala d’un coup. Je ne savais pas en quoi cela allait agir mais je faisais confiance à mes coéquipiers pour le bien de la mission. Je vis avec difficulté Namiko ouvrir une fiole qui n’avait l’air de ne rien contenir. J’en déduisis que cela devait être une sorte de poison et c’était pour ça qu’il nous avait donné ces pilules. Quelques minutes plus tard, un léger bruit se fit apparaître. Le bruit s’approcha de plus en plus. Je puis constater que la calèche était enfin arrivée et elle m’était passée devant sans me voir grâce à la brume. C’était à Kyushô d’ouvrir le festival avec sa technique d’aveuglement pour que l’on puisse attaquer. Je ferma les yeux et attendit alors le signal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 476
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: La calèche perdue [Mission C] (Pv : Seki Ryûsai & Ryukuu Namiko ) Dim 15 Jan 2012 - 17:19

L'heure était arrivée, les trois ninjas de Kumo sortaient de la grotte pour aller en direction de l'embuscade. Durant le trajet, la nuit était tombée et même si la pleine lune éclairait le terrain montagneux, les nombreuses ombres des rochers rendaient le sol dur à voir. Kyushô décidait d'utiliser une technique qu'on lui avait appris pendant sa jeunesse. Shikai no Jutsu , l'une dès technique qui était la plus utile stratégiquement durant les batailles de nuits. Celle-ci rendait les yeux de Kyushô sensibles aux lumières infrarouges. D'un coup, un nouveau monde s'ouvrait devant les pupilles du jeune homme. Il adorait cette vision qui était faite de nuance de violet et de jaune et qui rendait le monde de la nui,t noire et sombre, aussi coloré que les rêves les plus fous.

Une fois arrivée, Ryusai et Namiko se mirent en place pour lancer l'attaque et Kyushô se plaça sur une roche en hauteur du chemin. Plus loin il allait voir les traites, plus vite il pouvait donner le signal pour commencer l'opération.

Un bruit de chevaux se faisait entendre à l'amont du chemin, ils arrivaient enfin. Et une fois que Kyushô analysa la cible, il annonça le nombre d'ennemi qui se comptait à trois et donna le signale à Namiko de lancer sa technique de brume. La route commençait à ne plus être visible et le brouillard envahissait une partie de la vallée. Kyushô pensa que cette technique allait être très utile face aux Nukenins adverses. Il avala aussi la pilule que le médecin lui avait prescrit. Cela devait sûrement être un poison de sa fabrication comme de nombreux médecins du village.

La calèche entrait dans l'épaisse brume blanche, c'était le moment de passer à l'action. Kyushô qui était placé en hauteur, sauta dans le vide avec motivation. Son objectif était en premier lieu, d'éliminer le Nukenin qui était à l'arrière du convoi. Kyushô courait vers son ennemi comme le ferait un dragon volant vers sa proie. Ses yeux rouges étaient replis de hargnes envers les individus. Comment pouvaient-ils trahir leurs pays, leurs pays qui les avaient certainement sauvés de la mort lors de la grande guerre. Le jeune ninja ne comprenait pas ces personnes qui étaient près à sacrifier des membres du village pour une poignée de pièce.

Kyushô se retrouva à cinq mètres du Nukenin qui ne l'avait pas encore remarqué et une technique tout en courant. Cette technique était le Kaisoku no Jutsu qui lui conférait une vitesse de mouvement supérieur à la normal. Celle-ci était connu par de nombreux Kumojins, c'était d'ailleurs le style de combat de quasiment tous les ninjas du village, force et vitesse ! Le Nukenin qui avait entendu la voix de Kyushô se mettait en garde, mais perturber par la brume, il ne savait pas vraiment d'où l'attaque venait.



- - Youkou no Jutsu !


Les poings du ninja de Kumo s'illuminèrent avec la technique du Youkou. Deux sphères de faibles lumières venaient d'apparaître dans le brouillard. Et se retrouva devant le Nukenin.


- - Gen'kotsu sugu !


Kyushô frappa son adversaire d'une série de quatre coups de poing dans les cotes. Les poings transperçaient les gouttelettes d'eaux dans l'air. La lumière qui émergeait des poings et la vitesse des coups rendaient l'attaque comparable à un spectacle de lumière. Le jeune homme ne rigolait pas, ne sachant pas la puissance de l'ennemi, il devait tout donner et affaiblir cette personne, le maximum possible. Heureusement que la technique de poison de Namiko semblait marcher, son adversaire était plus lent et moins concentrer que la normal. Et le faite d'avoir engourdi son torse, l'empêchait de bien respirer. Mais le Kumojin n'en avait pas fini lui, il devait le mettre KO le plus rapidement possible et pour ça, il utilisa une technique qu'il avait inventée il y a quelques temps.


- - Taiyou no Jutsu !


Il le frappa en plein thorax, un éclat de lumière sortit du poings de Kyushô qui engloutissait les deux individus...

Un rapide silence s'était installé entre les deux concurrents et un seul homme en sortit victorieux. Kyushô se dressait devant son adversaire à terre complètement assommé. Il écoutait ensuite se qui se passait à ses cotés. Il espérait sur le moment que les autres adversaires avaient été aussi facile à éliminer que celui-là. Et surtout que ses camarades étaient toujours avantagés sur leurs combats.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 566
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: La calèche perdue [Mission C] (Pv : Seki Ryûsai & Ryukuu Namiko ) Mar 17 Jan 2012 - 22:49

Comme Namiko se doutait, la calèche était bien escortée. Quand il entendit le son facilement repérable des roues, il ne put distinguer le nombre de défenseurs. C’est finalement Kyushô, qui avait pris place un peu en hauteur afin de prendre l’avantage sur la cible et d’avoir une vision plus large des lieux, qui leur donna les informations sur les ennemis. Ils étaient au nombre de trois, un chacun, pensa le médecin. Il n’était pas un as des combats individuels mais avec tous les atouts qu’ils possédaient à cet instant, l’embuscade ne devait pas leur poser problème. Il prépara un kunaï qu’il attacha au bout d’un fil ninja. C’était une de ses armes favorites, simple et efficace pour immobiliser un adversaire. Quand le véhicule fut assez près, le Dentô lança la première salve en se jetant sur le nukenin le plus à l’arrière du convoi. Les deux autres se trouvaient de part et d’autres du cortège. Bien caché, Namiko attendit qu’il se fasse remarquer avant d’entrer en action.

Avec la brume, il ne put le voir mais il entendit les bruits de lutte. C’était parti. Au vu de sa position, sa cible allait être le nukenin de droite. Celui-ci ne tarda pas à remarquer la situation anormale à l’arrière et voulu rejoindre son acolyte. Bien en place, Namiko l’arrêta net grâce à une technique très utilisée par les médecins. Avant même qu’il n’eut le temps de faire un pas, il sortit deux senbons et les lança dans sa direction. D’une précision extrême, son lancer vint se planter dans deux points nerveux au niveau des jambes. Ce jutsu eut pour effet de paralyser instantanément sa cible. Ajouté aux effets déjà visibles de son poison, le malfaiteur n’eut pas la force de se dépêtrer de son piège. Le genin en profita pour sortir de sa cachette, il balança son fil qui grâce au poids du kunaï s’enroula autour de lui. Il tira un grand coup vers l’arrière pour le mettre au sol. Pour l’instant, il maitrisait bien la situation. J’espère que les autres s’en sortent, pensa-t-il. Là, il s’approcha et lui ligota les poignets. Ce n’était plus une menace. Afin d’assurer qu’il ne soit plus du tout nuisible puisque celui-ci n’arrêtait de pas de hurler qu’il le tuerait plus tard, Namiko s’agenouilla et lui mit un coup sec dans la nuque. Le prisonnier tomba dans les pommes. Il se releva et regarda aux alentours pour tenter de voir ses équipiers. Sa nature protectrice l’obligeait à se soucier de leur santé. Il reprit ses esprits et se reconcentra sur la mission.

Rapidement, il se dirigea vers l’avant de la calèche pour intercepter le conducteur. Quand il le vit, celui-ci était tout blanc. Le poison avait fait son effet et il semblait dans un sale état. D’ailleurs, il avait l’air d’être à deux doigts de l’évanouissement. Namiko monta sur la calèche et s’approcha de lui. Visiblement, il n’était pas très solide physiquement. Il préféra d’ailleurs sortir une pilule et lui faire avaler de force afin de contrer les effets néfastes. Jusqu’à maintenant tout se passait bien lorsqu’il entendit un cri de douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 221

Message(#) Sujet: Re: La calèche perdue [Mission C] (Pv : Seki Ryûsai & Ryukuu Namiko ) Mer 18 Jan 2012 - 16:42

    Alors que je me trouvais toujours dans ma cachette, les hostilités était enfin lancées. Alors que Kyusho venait d’indiquer à Namiko ainsi qu’à moi-même que les ennemis étaient au nombre de quatre, je pouvais voir la calèche passer devant moi à faible vitesse. Peu à peu, le voile de brume était de plus en plus intense et se mélangea au poison que le jeune homme sombre avait créé par ses soins. Alors que j’entendus un PAM venant de la position de l’intercepteur du convoi, j’en déduisis qu’il avait sauté et venait d’atterrir au sol, sur la route pour pouvoir ainsi mieux les stopper. Et s’ils décidaient de ne pas s’arrêter mais au contraire foncer, celui-là allait être dans la merde et se fera ainsi renverser. De ma position actuel, je vis alors deux faibles sources de lumières apparaître et bouger rapidement. Sans nul doute que la source de lumière devait venir du Dentô, étant donné que ce clan possédait la faculté d’utiliser le Hikariton, l’art de la lumière. Alors que les lumières continuaient de bouger tel des lucioles volant dans la nuit, elles se mirent à s’effacer avant d’en faire apparaître une plus forte encore. Je ne voyais pas ce qui se passait, à pars qu’un des traîtres venait de passer devant moi et s’approchait du lieu de combat, tout en marchant et perdant l’équilibre. Le poison de Namiko les aidait grandement et permettait ainsi de les vaincre plus facilement.

    Suivant l’ennemi dans la brume, à une distance correct, sans faire le moindre bruit, je pus constater que nous étions à présent proches de la zone de combat lorsque tout à coup, je n’entendais plus un bruit. Alors que je m’inquiétais un peu pour mon coéquipier, j’accélérais alors le pas et vis que mon ennemi se trouvait juste devant moi mais ne m’ayant toujours pas vus. C’était le moment ou jamais de passer à l’attaque. Levant ma jambe droite, puis la gauche pour les étirer, la dernière d’entre elle se craqua et fit donner l’alerte au Nukenin. Il se retourna alors d’un coup derrière moi mais habillement, alors qu’il tournait de droite à gauche pour se retourner, je fis de même et me glissa dans son dos pour ne pas qu’il me remarque. Je me souvenais qu’étant petit, j’étais le roi du passe-partout. Mon corps était très souple, ce qui était bien au passage pour les demoiselles voulant du frisson. Ma jambe droite étant derrière ma jambe gauche, mes poings en position de combat, je concentrai une fine partie de mon chakra dans mon pied droit et le fit pivoter en direction de mon ennemi qui était dos à moi. Bon, ce n’était pas très classe mais bon, autant prendre l’effet de surprise. Mon pied partis rapidement au niveau de l’intérieur de sou genoux qui se plia sous l’attaque. Cela n’était qu’entre autre une béquille qui le fit tomber au sol.

    Profitant de cela, je voulus enchainer pour le mettre rapidement KO mais il se releva rapidement et tenta de me lancer un kunai. Esquivant difficilement l’attaque, je heurtai alors un rocher se trouvant derrière moi et tomba à mon tour au sol. Il se précipita alors sur moi et tenta de me donner un coup de poing au visage mais la brume était très dense et la course de son poing eut finit dans le rocher qui m’avait fait trébucher. Pendant ce temps, je crus entendre une personne criant des insultes et profanant des menaces. C’était sans doute le dernier des traîtres qui venait de se faire battre par Namiko qui ce dernier, le fit enfin terre lorsque tout à coup, j’entendis alors un cri de douleur venant de derrière moi. Nul doute, c’était la voix de Kyushô, l’un de mes deux coéquipiers. Une fine partie de mon chakra étant toujours autour de mon pied, je fis un mouvement de break dance, tournant mon corps au-dessus puis en dessous, mes jambes suivant le mouvement et donna un coup de pied dans la face de mon ennemi. Celui-ci s’écroula alors au sol comme un moins que rien.

    Me précipitant alors dans la direction de mon collaborateur de mission qui venait de crier, je m’aperçus qu’il était au sol avec sa jambe en sang. La blessure n’était pas bien profonde mais il fallait s’en occuper. Je vis alors un kunaï juste à côté de son membre où se trouvait du sang. Je me souvenus alors qu’il y a quelques secondes, mon ennemi avait tenté de me lancer un kunaï. Si seulement je me l’étais pris, mon coéquipier ne serait pas toucher mais la vie allait ainsi. J’espérais juste que le kunaï n’était pas empoisonné. Cherchant des yeux le médecin, je le vis alors avec un vieil homme qui devait être le conducteur de la calèche. Je courus dans sa direction et y arrivant, je lui dis :


      ~ Vas vite voir Kyushô, il est blessé. Pendant ce temps, je m’occupe des ennemis. ~


    Mes paroles ressemblaient fortement à un ordre mais il ne fallait pas chipoter pour si peu, la situation était assez gênante comme cela pour en rajouter. Voyant alors un homme au sol, ayant perdus les esprits, j’attrapai alors sa jambe et le traîna jusqu’au lieu où était l’ennemi que je venais de vaincre. Prenant sa jambe également, me voilà alors que je les traînais tous deux en direction de mes compagnons et du dernier traître. Les déposant alors à côté de leur complice, je les fis s’assoir dos à dos et créa avec l’aide de mon chakra un fil invisible et très résistante qui s’enroula autour de leur poignet ainsi que de leur jambes par la force de ma pensée. C’était l’une des techniques que j’avais inventé : Kon’bou. M’approchant alors du conducteur pour le ficeler aussi, ce bougre en avait profité pour ce faire la mal. Et merde… Enfin, ce n’est pas très important, ce n’était que le conducteur et soit il rentrera chez lui et on entendra plus parler de lui, soit il ira voir ses chefs et tout leur raconter ce qui permettra qu’ils arrêteront de faire leur « business » au village caché de la foudre. Regardant en direction de mes deux compagnons, j’espérais que le blessure n’était pas trop grave.

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 476
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: La calèche perdue [Mission C] (Pv : Seki Ryûsai & Ryukuu Namiko ) Sam 21 Jan 2012 - 21:57

Kyushô venait de mettre à terre son adversaire sans problème particulier. Il s’inquiétait d'ailleurs pour ses collègues en combat. Les bruits des coups et des attaques raisonnaient entre les falaises et les roches. C'était le seul moyen qu'il y avait pour savoir qu'un combat se déroulait en ses lieux. La brume qui était trop dense bloquait la vue à partir de deux mètres. Et malheureusement, Kyushô ne pouvait pas voir l'état des autres. Il espérait juste que chacun d'entre eux avait l'avantage dans leur lutte pour le bien de Kumo.
Kyushô entendit un bruit particulier venir vers lui, quelque chose fendait l'air et faisait siffler le brouillard, jusqu'au moment ou cet objet toucha le ninja en pleine cuisse. Une douleur s'empara de l'esprit de l'homme, mais il resta tout de même calme. La colère prit le pouvoir sur le mal et il put regarder ce qu'il lui avait transpercer la jambe. C'était un kunai ...



- - P'tin, d'enculer, de sa race … Qui vient de m'envoyer se connard de kunai ?
- - Vous le faite expret ou quoi bande d'enculer !
- - J'en ai ras le cul de vos conneries.



Kyushô continua d'insulter et de blasphémer dans l'air paisible des montagnes. Il se doutait bien que cela venait d'un des nukenins. Mais il n'arrivait pas à contrôler sa colère, car il ne pouvait se venger sur personne. Encore une fois il regrettait de ne pas pouvoir voir les autres kumojins et aller exploser la gueule du nukenin qui lui avait fait ça. Et décida de frapper contre la calèche pour se défouler et oublier la douleur ainsi que la colère. C'était en frappant contre le bois humide qu'il remarqua la petite tête de Namiko et d'un coup une idée de génie lui vint. De se faire soigner par le médecin.

Kyushô marcha lentement et en boitant vers le doc, son regard rouge était toujours rempli de haine contre les nukenins, mais la colère qui le ravageait à l'instant diminuait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 566
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: La calèche perdue [Mission C] (Pv : Seki Ryûsai & Ryukuu Namiko ) Dim 22 Jan 2012 - 0:35

Namiko descendit de la calèche. Sur le coté, il aperçut Ryûsai qui semblait lui aussi avoir réussi sa part du travail. Celui-ci s’empressa de l’alerter sur la raison de ce cri. C’était Kyushô qui venait de se blesser. Bon, espérons que ce ne soit pas grave, pensa le médecin. Il laissa donc sa place à son coéquipier afin que celui-ci surveille le conducteur de la calèche. Après tout, les blessures faisaient partis des missions, il ne fallait pas paniquer. D’autant plus qu’il n’avait pas entendu d’explosion ou autres sons qui auraient pu faire penser à un jutsu de taille. Namiko s’adressa à son équipier en le croisant.

- Surveille-le bien, je fais vite et on repart.

Le genin avança de quelques mètres dans la brume et aperçut le Dentô qui marchait péniblement vers lui. Une belle tâche de sang gisait sur sa jambe. A entendre les jurons qu’il lançait, cela devait être douloureux, ou c’était une chochotte. Namiko remarqua le kunaï planté dans sa cuisse. A priori, c’était une blessure de routine, rien de préoccupant. Il fallait seulement arrêter l’hémorragie au plus vite. Pour cela, le jeune homme avait une technique bien à lui, un peu inhabituel mais radicale. Tout d’abord il fit signe au kumojin de s’allonger.

- Mets-toi par terre ce sera plus simple. Et retiens ton souffle.

Namiko retira le kunai d’un coup sec, prit un senbon et le planta à un point bien précis. Kyushô balança un coup de poing dans la calèche pour manifester sa douleur. Ce petit manège avait pour but de diminuer le flux sanguin le temps qu’il applique les soins. Une sorte de technique d’acupuncture on pourrait dire. Le médecin appréciait particulièrement cet art qui ne lui demandait aucune dépense de chakra, cela lui permettait d’économiser ses forces pour être efficace sur les jutsus plus importants comme celui à venir. Namiko se frotta les mains et les mit au-dessus de l’entaille. Il se concentra et sentit son chakra curatif parcourir le long de ses bras avant de s’appliquer sur la blessure. C’était à chaque fois une sensation de bien-être et de fraicheur. Doucement, le mal disparaissait. L’entaille se refermait et dans quelques instants ce ne serait plus aussi douloureux. Il aurait encore un peu mal car les soins ne sont pas aussi radicaux que tout le monde ne le pense. Le temps de repos est toujours nécessaire. Namiko retira ses mains et appliqua une compresse qu’il plaqua assez fortement avec un bandage.

- Allez, on y va. Ca suffira mais il faudra faire des examens à l’hôpital.

Doucement, il aida son équipier à se relever. Ils se dirigèrent vers l’avant de la calèche pour rejoindre Ryûsai. Quand il le vit, il était seul. Le conducteur avait disparu. Une mine dépité apparut sur le visage du médecin.

- Il est où ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 221

Message(#) Sujet: Re: La calèche perdue [Mission C] (Pv : Seki Ryûsai & Ryukuu Namiko ) Dim 22 Jan 2012 - 1:10

    J’étais donc en train de m’occuper des Nukenins pendant que Namiko était en chemin pour aller auprès du jeune Dentô pour pouvoir le soigner alors que celui-ci était en train de marcher difficilement dans sa direction. Le shinobi sombre le fit alors s’allonger et enleva le kunaï, d’un geste vif et rapide et lui enfonça un senbon pour essayer de stopper au mieux l’hémorragie. Ce fut d’un seul coup que Kyushô donna un puissant coup de poing dans la calèche pour manifester son mécontentement ainsi que sa douleur. Eh bien, ce n’est qu’une blessure de guerre, il faut qu’il apprenne à se retenir un peu mieux car si un jour on rentre en guerre, chose que je ne souhaite pas bien sûr, il sera peut-être victime d’autres blessures bien plus importantes que celle-là.

    Donnant le coup de poing, je vis alors le conducteur de la calèche qui était dans les pommes essayer tant bien que mal à s’enfuir. Voulant le rattraper et l’arrêter, je me dis qu’il valait mieux que je le laisse partir, comme cela, il pourra expliquer ce qui s’est passé et ils arrêteront leur exploitation de produits illicites. Et puis, d’un autre côté, l’ordre de mission était d’intercepter et ramener le convoi et il n’était nullement préciser qu’il fallait ramener les personnes qui l’escortaient. Enfin, c’était quand même mieux de le laisser s’enfuir. Alors que j’étais en train de préparer le convoi pour qu’on puisse repartir, je vis que les saignements s’étaient vraiment amoindrit et que la blessure était en train de cicatriser. D’un autre côté, heureusement qu’il était presque soigné car il avait mis beaucoup de temps à le soigner. Alors que Namiko aida la victime à se relever, je les vis s’approcher de moi. J’allai alors dans leur direction, prenant le bras de Kyushô pour l’aider à marcher et aider Namiko à supporter le poids. Lorsqu’on le mit à l’arrière de la calèche, le médecin me demanda alors d’un ton énervé où était le conducteur. Le regardant droit dans les yeux, je lui dis :


      ~ Je t’expliquerais sur la route, pour le moment, il faut s’occuper de Kyushô même si sa vie n’est pas en danger. ~


    Nous montâmes donc dans la calèche, moi tenant les rennes et nous mirent alors en direction du village. C’était plutôt difficile de conduire cette calèche car entre les produits illicites dont il fallait faire attention, Kyushô qui était blessé, la route étant très étroites, non régulières et rocailleuse et pour tout finir, la nuit qui était toujours présente, il fallait que je fasse attention. Sur la route, j’expliquai donc à Namiko que si j’avais laissé partir le conducteur, c’était pour qu’il explique ce qui c’était passé et qu’ils arrêtent leur pseudo commerce. Cela allait les couper s’ils apprenaient que les ninjas de couper étaient au courant de leur magouille. Au bout de quelques heures de routes à une allure lente mais essayant d’être rapide, nous étions enfin arrivé aux portes. Nous pénétrâmes à l’intérieur du village et je mis cap en direction de l’hôpital. Y arrivant, je regardai Namiko et lui dit alors :

      ~ Occupes-toi de Kyushô, moi je m’occupe de ramener la calèche et d’aller faire le rapport de mission. Tiens-moi au courant de son état si je ne suis pas revenu, même si ce n’est pas bien grave. ~


    C’était la première réelle parole censée que j’avais dit aujourd’hui. Le regardant aider le blessé à marcher, je pris alors route pour déposer la calèche à la prison pour pouvoir en même temps leur indiquer qu’il y avait un groupe de trois déserteurs, plus loin sur la route qui était ficelé, prêt à être amené en prison. Une fois cela fait, je pris alors la direction des bureaux d’administration de Kumo pour faire un rapport précis de la mission et alla retourner à l’hôpital pour voir si tout se passait bien puisqu’après tout, c’était de ma faute s’il était blessé…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La calèche perdue [Mission C] (Pv : Seki Ryûsai & Ryukuu Namiko )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kaminari no Kuni :: Montagnes de Kaminari no Kuni-