N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Sage-femme en mousse bonjour ! [C - Hiruko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 96
Rang : C+

Message(#) Sujet: Sage-femme en mousse bonjour ! [C - Hiruko] Lun 22 Déc 2014 - 17:40

Tsubaki a écrit:
Seki Hiruko & Sanae

Aujourd'hui semble un jour particulièrement propice aux maladies dans un hôpital du pays de la foudre, proche de Kumo. La section maternité compte bien cinq absents, et l'organisation commence à se fragiliser. Vous avez donc pour mission d'aider les sages-femmes dans leur travail, même si les tâches ne seront pas forcément gratifiantes. Vous avez aussi pour devoir de montrer l'attachement du village envers le peuple de sa nation. Tant pour les employés que les hospitalisés, vous devrez vous montrer souriants et aimables à souhait.

Bonne chance !

Alors là, je crois que l’on fait face à la pire blague du siècle. Ah non mais je rigole pas. Là je suis partagé entre l’idée de me tirer une balle et celle d’exploser de rire. La raison ? Un magnifique ordre de mission que je viens de trouver dans ma boîte aux lettres ce matin. Au début j’espérais un truc avec du sang, où on doit tuer des gens… Un truc cool quoi. Mais non, on me donne ce… truc. J’vous jure que y’a eu erreur sur la personne. Ils ne peuvent pas être assez cons pour me donner une mission dans ce genre-là. Quoique si en fait… ils sont assez cons pour…

Heureusement, je ne suis pas toute seule sur cette mission. Enfin, heureusement pour moi, mais pas pour lui en tout cas. Il va devoir gérer la mission tout seul ! Soit je le regarde faire, soit j’essaie de l’aider et on risque de rater la mission comme pas possible. Si ça ne tenait qu’à moi, j’irais là-bas éventrer les mères et je tuerai le bébé ensuite. Au moins comme ça, le problème est vite réglé non ? Bon après, je suis pas sûr que cette solution plaise à beaucoup de monde… Pour ne pas dire personne.

- Je sens que je vais bien m’emmerder moi…

Sans plus attendre, je sors de chez moi par… la fenêtre, et vole au-dessus du village. Oui bah j’avais la flemme d’aller jusqu’à la porte et voler est plus rapide, comprenez-moi ! Bon, maintenant faut que je retrouve mon pseudo coéquipier qui doit normalement déjà se trouver à l’entrée du village. Il a intérêt d’avoir une bouille bien mignonne pour compenser ma salle tête. Surtout que celle-ci s’est détérioré depuis que j’ai décidé d’arborer tout le temps une partie de mes atouts démoniaque, telle que mes cornes et mes cheveux blancs et longs…

Bref, ce n’est qu’après plusieurs minutes de vol que j’arrive à destination et repère celui qui semble être mon coéquipier. J’atterris donc face à lui, qui ne devait pas s’attendre à voir débarquer une jeune femme avec des apparences de démones, avant de m’approcher encore de lui. Je sors alors mon ordre de mission et entame la conversation.

- MEC. Je te préviens diiiirect.

Pointant l’ordre de mission du doigt, je lui lance un regard insistant. On va essayer d’être clair dès le début…

- Cette mission, tu vas devoir la gérer seul mon coco, parce que moi… C’est genre pire que mort pour que je fasse ma potiche qui sourit et aide ces putains de poules pondeuses.

Quoi ? Comment ça je ne lui aie même pas dit bonjour ? Mais rien à foutre ! Vous devriez savoir que la politesse et moi ça fait deux.

- Si t’as bien compris ça, j’pense qu’on peut commencer à partir.

Et s'il a pas compris… Bah ça risque de faire des étincelles…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 152
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: Sage-femme en mousse bonjour ! [C - Hiruko] Lun 22 Déc 2014 - 19:14

Huriko était totalement déprimé, l’ordre de mission qu’il avait reçu lui avait totalement mis un coup. S'occuper des nourrissons était quelque chose d’étranger pour le jeune garçon, déjà qu’il avait du mal à se gérer. Devoir faire la sage-femme, comment le shibobi en a pu en arriver là? L’adolescent ne voulait pas quitter son lit et espérait que son ou sa partenaire serait à l’aise avec les bébés. Sinon ils courraient à la catastrophe et la mission serait un véritable désastre. Après quelques minutes à se lamentater, Huriko n’avait pas d’autres choix que de se mettre en route car le point de rendez-vous était à un village voisin et il risquerait d’arriver en retard. Le jeune garçon quitta sa pièce en ruminant sur l’ordre de mission. Huriko ne se faisait encore guère à l’idée de sa mission, il se sentait incapable de pouvoir aider les sages-femmes car n’ayant aucune notion dans ce domaine, l’adolescent serait probablement inutile. Le garçon avait placé tous ses espoirs dans son coéquipier, autant dire que le genin n’était pas vraiment à l’aise. Huriko n’aimait pas se sentir impuissant et laisser le travail aux autres. Tout est une question de force, la faiblesse est le pire des défauts. C’était se que pensait Huriko, qui était en route pour effectuer sa mission.

Le Shinobi avait passé tout son trajet à réfléchir, lui qui aimerait que cette mission lui permette de créer un lien d’amitié avec son partenaire. Mais comment créer un lien avec une personne qui pourrait s’avérer inutile en mission? Huriko venait de se remonter le moral, il ne devait pas être un fardeau pour son entourage. L’adolescent se disait qu’il fallait juste se montrer attentif aux ordres et que le reste allait suivre. Après la mission au sein de l'hôpital ne durerait qu’un seul jour, ce n’était pas la mer à boire. Pas le temps de cogiter que le genin était arrivé au lieu de rendez-vous. Le jeune homme était devant l'entrée du village et cherchait du regard si son coéquipier était arrivé. A priori il n’y avait personne, Huriko était arrivé le premier et se mit à attendre son partenaire.

Quand soudain une personne fit son apparition par la voix des aires, c’était une fille avec une apparence pour le moins étrange. C’était donc une fille qui allait effectué la mission avec Huriko, elle avait de long cheveux blanc et des cornes. Le genin la fixa et celle-ci s’approcha de lui. Le genin avait une envie de rigoler, l’image d’une fille avec l’aspect d’une démone entrain de s’occuper de nourrisson lui était hilarante mais le jeune garçon arrivait à garder son sang froid. Sa partenaire se mit à lui adresser la parole, elle avait l’air passablement énervé sûrement à cause de la mission.

Après ces quelques mots, Huriko prit un air gêné et se gratta l’arrière de la tête. Sa partenaire avait encore moins envie que lui d’effectuer cette mission. Le jeune garçon sourit puis prit la parole d’une voix amicale.

Bonjour je suis Huriko enchanté. C’est dommage que tu ne sois pas emballé par cette mission car moi je comptais sur toi pour la faire. Je ne connais strictement rien en nourrissons et j'espérais que toi tu le saches mais bon c’est pas grave. On va essayer de la réussir cette mission, pas vrai?

Huriko avait toujours le sourire, faire la mission avec quelqu’un le rendait heureux et voir sa partenaire pressée d’en finir le faisait rire. Le jeune garçon voulait entendre la réponse de sa coéquipière avant d'y aller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 96
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: Sage-femme en mousse bonjour ! [C - Hiruko] Ven 2 Jan 2015 - 19:47

Ah ouais d’accord. LE MEC comptait vraiment sur moi pour la mission ?! Bah putain ! Si on pensait tous les deux se reposer sur l’autre, je crois bien qu’on est dans la merde. Franchement, là, ça me donne juste envie de me barrer et de leur dire d’aller se faire foutre avec leur mission débile. Genre je suis sûr que y’a plein de petite pétasse genin qui rêverait de faire cette mission, mais non… FAUT QUE C’EST DÉBILE NOUS CHOISISSENT NOUS. Quand je vous disais qu’à Kumo ce sont tous des cons, surtout les hauts gradés… Bah faut croire que j’avais encore et toujours raison !

- Si j’arrive à me retenir d’achever les poufiasses enceintes et de pas buter leur truc fripé dégelasse qu’est sorti d’entre leurs jambes…

Faisant mine de réfléchir, je repose mon regard sur mon coéquipier avant de terminer.

- …On pourrait éventuellement réussir cette mission. Mais j’ai bien dit ÉVENTUELLEMENT hein. S’ils me gonflent trop je retourne pioncer moi !

Bref, ça c’est dit. Bon l’avantage c’est que je me retrouve pas avec un connard qui m’aurait gonflé en mode : mais c’est pour aider le village, t’es une genin incompétente, j’vais pas faire ton boulot hein et BLA BLA BLA. Le genre d’enfoiré que j’aurais encastré dans le mur vite fait. Nan là je me retrouve avec un mec à peu près aussi motivé que moi pour cette mission, ce qui n’est pas plus mal au final.

Dooonc, il est maintenant temps pour notre équipe de choc de prendre la direction de l’hôpital. Bien évidemment, je reste silencieuse pendant tout le petit trajet. Certes j’aurais pu avoir pire comme partenaire… mais ce mec reste un humain débile et énervant, alors ne vous attendez pas à ce que je fasse copain copain avec lui. Déjà que je lui ai même pas dit mon nom alors bon... J’pense qu’on peut dire que je suis bien partie au niveau social aujourd’hui !

- Ah ! Vous devez être les deux genin qu’on nous envoie je suppose ?
- Naaaaaan tu crois ? Abrège connasse, j’ai autre chose à faire que de m’occuper de femelle engrossé par des débiles de sous-race.

Là, vous savez pas ce que vous ratez. La gueule que tire la meuf est juste MA-GNI-FIQUE. En même temps, c’est dit dans l’ordre de mission qu’il faut qu’on soit souriant et tout et moi j’arrive comme une fleur et j’la renvoie chier. Tu m’étonnes qu’elle soit choquée ! J’imagine même pas la réaction de mon collègue aussi… Peut-être n’a-t-il pas encore compris le personnage que je suis ! Bon, j’enchaîne en me retenant de rire.

- Bah quoi ? Bouge au lieu de me regarder avec tes grands yeux de merde là !

Je suis charmante comme fille nan ? Gracieuse, respectueuse et très féminine ! Ouais bon, je sais, je suis pas crédible. Bref, elle m'énerve l'autre conne là. On va pas rester devant l'hôpital pendant 4 ans hein !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 152
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: Sage-femme en mousse bonjour ! [C - Hiruko] Ven 2 Jan 2015 - 23:14

La camarade d'Huriko était particulièrement grossière, ce qui faisait rire le jeune garçon. Cette attitude devait surement cachée un mal être profond chez la jeune fille mais l'adolescent n'était pas vraiment là pour ça. Le comportement de la genin allait peut être de passer le temps du trajet plus vite. Huriko était assez fan de sa façon de parler, la manière dont elle parlait des femmes enceintes de sa mission était plutôt drôle. L'adolescent regarda la genin qui était entrain de réfléchir puis elle reprit la parole.

C'était un sacré personnage mais elle semblait prête à faire des efforts, à condition que la mission ne soit pas trop chiante sinon elle partirait avant. Huriko avait toujours le sourire, il imaginait sa camarade à l'hôpital en prononçant plein de vulgarités. Certes se serait une attitude inacceptable mais le genin n'y serait pour rien. Le but était quand même d'aider les sages-femmes pour réussir la mission sinon ils rentreront aux villages en ayant échoué. Même si les deux n'étaient pas vraiment motivés mais Huriko allait faire les efforts nécessaire pour le bien de la mission, en espérant que sa partenaire fasse de même.

Huriko et sa camarade prit aussitôt la route en direction de l'hôpital, aucun deux ne s'adressait la parole. L'adolescent ne préférait rien dire pour éviter d’énerver sa partenaire, il avait un peu peur de sa réaction. Le jeune garçon était un peu effrayé par sa partenaire, elle ne s'était pas présenté. Elle devait être un fille solitaire et Huriko ne voulait pas prendre le risque qu'elle se fâche et qu'elle compromette la mission. Les deux venaient d'arriver à l'hôpital et ne s'étaient pas adressé un seul mot du trajet. Une femme assez jeune se présenta devant les enfants, elle faisait partie du service des sages-femmes de l'hôpital. Elle leur demanda si ils étaient les genins envoyés par Kumo et la partenaire de l'adolescent lui rétorqua comme elle savait le faire.

La sage-femme était choquée et Huriko aussi. L'adolescent ne pensait pas qu'elle aurait le cran de lui répondre ceci, après tout il ne la connaissait pas et le temps n'allait peut être pas changé grand chose. Le jeune garçon pensait finalement la journée serait plus amusante que prévue. Pas vraiment le temps de réaliser se qui vennait de se passer que la jeune fille reprit la parole. La genin venait de crier sur la sage-femme qui était encore sous le choc, elle ne faisait plus un geste. En même temps personne n'aurait pu prévoir une telle chose. Huriko préférait rester en retrait et attendre qu'on lui donne les consignes. Par contre si cela continuait comme ça, la mission risquerait de tourner court. Même si l'attitude de la genin faisait rire Huriko, il était prêt à lui faire une réflexion au risque de l'énerver pour le bien de la mission. Car la mission était effectivement chiante mais ils devaient se montrer digne par rapport à Kumo. Les deux appartenaient aux villages de Kumo et donc avaient des responsabilités. Huriko était un Shinobi et devait agir comme tel. Pour l'instant l'adolescent n'avait besoin d'intervenir donc il préférait ne rien dire.

La sage-femme reprit ses esprits et ne répondit pas aux phases de l'adolescente. Elle emmena sa partenaire dans le service approprié et Huriko l'a suivait sans dire un mot. Ils se trouvaient dans le couloir et déjà en pouvait entendre des nouveaux nées pleurer. Le genin ne supportait pas ses cris mais ne fit pas remarque. La sage-femme les conduisirent dans un bureau avant de dire:

Ne bougeait pas de là, je vais aller chercher la responsable du service.

Elle quitta la pièce et laissa les deux genins seul. Huriko en profita pour parler à sa partenaire et espérant qu'il ne se fasse pas jeter.

Aux faites tu ne m'as toujours pas dit ton prénom, moi s'est Huriko. J'espère que tu vas faire un petit effort pour qu'on puisse réussir la mission même si cela ne te fais pas plaisir. Moi non plus cela ne me fait pas plaisir mais je prends sur moi.

Huriko espérait que cela n'allait pas contrarier sa partenaire mais il fallait dire les choses. L'adolescent espérait que ses paroles puisse aider pour remplir à bien la mission même si il n'était pas convaincu que cela serve réellement à grand chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 96
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: Sage-femme en mousse bonjour ! [C - Hiruko] Dim 4 Jan 2015 - 16:28

Bon, je crois que j’ai définitivement choqué madame l’infirmière. Le pire c’est qu’il me semble que tout ça fasse plus rire qu’autre chose mon partenaire. Moi ça me va hein, s’il reste à côté et rigole sans me casser les couilles, on pourrait éventuellement bien s’entendre. On va pas devenir pote non plus, mais au moins j’arriverai à me retenir de lui en coller une avant la fin de la mission…

Bref, l’autre catin soigneuse se décide enfin à bouger son cul ! Je crois qu’elle a pas compris qu’on veut terminer cette mission le plus vite possible et que donc, elle doit un peu accélérer le pas. Sauf que là, ça commence déjà à me gonfler. Non mais attendez… Vous allez pas me dire qu’on va avoir le droit à ce bruit de fond pendant toute la journée… ? Ahahah. AHAHAHAHAH. Non mais c’est mort. Je vous jure, sur la tête de Satan que je vais péter un câble avant la fin de cette mission. Non mais que y’a un bébé qui couine à la limite, c’est supportable… MAIS LA C’EST UNE PUTAIN DE SYNPHONIE DE CHIEUR A PEINE NEE.

On se retrouve alors là, à attendre dans un bureau vide que le Big Boss débarque. ET VAS-Y QUE CA PLEURE. Je vais péter un plomb. Je vais prendre ces bébés, je vais les écraser et je vais les faire bouffer à leur mère. Ouais je vais faire ça. Oh et y’a l’autre qui commence à taper la causette. Ouais bon, OK, je veux bien qu’on parle vite fait pour faire passer le temps… MAIS PAS AVEC CE FOUTU BRUIT DE FOND.

- Attends…

J’en ai marre. Je me dirige tranquillement vers la porte, sort légèrement à l’extérieur et… pousse une gueulante.

- JE VOUS JURE QUE SI VOUS LES FAITE PAS TAIRE JE VAIS LES BUTER UN PAR UN, BORDEL DE MERDE.

Vous n’imaginez même pas à quel point ça fait du bien. Ah et, histoire de rester dans la même thématique, je claque la porte comme personne ne l’a jamais fait ici-même. J’y mets tellement de rage qu’une fissure apparaît sur la porte que je viens de fermer violemment. Ouais bah ouais, je suis pas une démone spécialisée dans le taïjutsu pour rien… Ouais bon je sais, je suis plus sur la vitesse que sur la force, mais faut pas me sous-estimer hein ! J’vous casse un mur en béton en deux secondes avec mes cornes nan mais oh !

- Moi c’est Sanae, et ne t’attend pas à ce que je fasse l’effort du siècle. J’en fais déjà assez en me retenant de tuer tous ces humains débiles, toi y compris. Pas ma faute s'ils mettent en sage-femme une démone !

Et à pile au moment où je termine ma phrase, monsieur le Big Boss rentre dans la pièce. Les yeux rivé sur son dossier, il ne nous regarde pas au départ et fait une remarque sur le ton de la plaisanterie.

- Qui donc est une démone… ?

Lui et moi on va pas s’entendre je sens.

- Ta mère.

Ah bah là il lève les yeux ce connard ! Bonjour sinon hein… Je crois que je vais finir par traumatiser toutes les personnes de cet hôpital.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 152
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: Sage-femme en mousse bonjour ! [C - Hiruko] Dim 4 Jan 2015 - 22:51

La camarade d’Huriko ne voulait toujours pas se présenter, elle lui dit d’attendre un instant. L’adolescent la regarda se diriger vers la porte du bureau, elle ouvrit et hurla sûrement aux sages-femmes. C’est vrai que le bruit était très agaçant et que sa réaction était normale. N’importe qu’elle personne qui n’était pas habitué aux cris des nouveaux nées serait passablement énervé. D’ailleurs Huriko était impressionné dont la maîtrise qu’il fallait avoir. Heureusement que la mission ne durée qu’une journée sinon il serait incapable d’endurer se vacarme au quotidien. Juste après avoir crier l’adolescente claqua la porte assez brusque à tel point qu’on pouvait clairement distinguer une fissure. Huriko était heureux de ne pas être cette porte et avait intérêt à ne pas contrarié sa partenaire pour éviter de finir dans le même état. Puis celle-ci révéla enfin son prénom, elle s’appelait Sanae, mieux vaut tard que jamais. Juste après une personne entra dans le bureau, il devait être le responsable du service. Pas forcement parce qu’il était vieux mais c’était se qui semblait le plus logique. Le responsable avait posé une question en arrivant et Sanae lui répondit avec tout le respect qu’elle avait pour lui. Sa réponse fit mourir de rire Huriko, il ne s’attendait clairement pas à cette réponse. L’adolescent commençait à connaître le personnage mais Sanae arrivait quand même à le surprendre à chaque fois.

Huriko pouvait voir sur le visage du responsable de la stupeur qui ne s’attendait clairement pas à cela. On pouvait apercevoir qu’il avait envie de répondre mais il fit comme si il n’avait rien attendu. Le vieil homme ordonna aux deux genins de le suivre. En sortant de la pièce, il n’y avait plus le moindre bruit. Était-ce Sanae qui avait peur à tout l’hôpital? Ou tout les nouveaux dormaient? Après tout les enfants ne pouvaient pas pleurer pendant 24 heures, il y avait forcement un moment où ils devaient se reposer. Huriko était plutôt content que le silence régnait pleinement, on entendait juste des bruits de pas. Soudain le responsable du service s'arrêta près d’une porte qui conduisait à un escalier et prit la parole.

Écoutez tout les deux, une femme à l’étage dans dessous est entrain d’accoucher. Malheureusement il n’y a qu’une seule sage-femme sur le coup. Donc vous allez l’assister tout le long de l’accouchement et vous ferez tout se qu’elle vous dira, c’est bien compris?

Oui

Huriko répondu sagement en espérant que sa partenaire fasse pareil, même si il n’y croyait pas un seul instant. L’adolescent venait de réalisé que la mission allait réellement commencer maintenant. Le stresse commençait à envahir le jeune garçon, il ne s’était jamais occupé de se genre de chose. Huriko imaginait le pire, se connaissant il allait sûrement faire tombé un nouveau né ou peut être pire. De plus la présence de Sanae ne le rassurait guère. Pas seulement parce qu’elle avait l’allure d’une démone mais elle en avait aussi la mentalité. Huriko souhaitait de tout coeur qu’elle ne fasse rien qui puisse nuire à la mission. L’adolescent fixa l’air angoissé Sanae et en attendant la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 96
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: Sage-femme en mousse bonjour ! [C - Hiruko] Dim 18 Jan 2015 - 12:58

Ah non mais je crois que mon partenaire et moi on va vraiment bien s’entendre si ça continue ! A chaque fois que je fais un truc, il se contente de rire sans me faire la moindre remarque, ce qui n’est pas pour me déplaire. Enfin, pas que ça me plaise d’être pris pour une bête de foire… Mais je préfère autant ça qu’à un connard qui me casserait les couilles à m’engueuler toutes les deux secondes ! Bon après il faudrait qu’il évite de glousser pendant toute la journée parce que y’a bien un moment où ça va me gonfler. Oh et puis vu que c’est un putain de Shinobi lui aussi, je pourrais complètement m’énerver sur lui sans scrupules ! On ne pourra pas dire que je m’en serais prise à des personnes innocentes et ne pouvant se défendre, nah !

Rooh, il est nul ce vieux con. Genre moi j’aurais aimé un minimum de réaction de sa part, enfin plus qu’un simple levage des yeux en ma direction. Le gars il fait genre il a rien entendu et nous demande de le suivre. En plus d’être un débile d’humain, il n’est même pas amusant… Aucun intérêt à le laisser vivre si ça ne tenait qu’à moi donc. Enfin bref, il nous demande tranquillement de le suivre, ce que je fais avec coéquipier sans broncher, POUR UNE FOIS. Ouais parce que si je râle vraiment toutes les deux secondes, on risque de ne jamais voir le bout de cette mission. Je le suis donc en silence et BLA BLA BLA jusqu’à ce qu’on arrive face à des escaliers.

Ah ouais donc genre là on va direct commencer la mission, genre pas de débriefing sur les bases du métier ou quoi ce soit ? Non mais ils ont vu la vierge eux ou quoi, limite ils ont cru qu’on avait tous une formation de sage-femme à l’académie. Nan mais laissez-moi rire, surtout avec mon camarade qui répons d’un oui tout simple.

- Genre si elle nous dit de nous tailler les veines et de détruire le monde on devra forcément suivre ce qu’elle dit connard ?

Toujours autant de grâce et de beauté dans mes paroles. Genre je pue le respect à dix kilomètres vous trouvez pas ? Bon j’avoue que làààà, c’était un peu gratuit niveau insulte mais en même temps… on va peut-être pas le revoir avant la fin de notre mission alors autant profiter de lui un max non ? Enfin bref, je ne vais pas attendre plus longtemps. Je chope le bras de mon coéquipier et je descends les escaliers en faisant de dos, un magnifique doigt d’honneur au vieux débile. D’ailleurs, je ne peux remarquer le magnifique silence qui règne depuis ma gueulante… Coïncidence ? Je pense pas. C’est juste que j’ai trop d’autorité ouaish !

Une fois en bas des escaliers, toujours en entraînant presque de force mon camarade du jour, je fous un gros coup de pied dans la porte nous faisant face, découvrant ainsi la salle où se trouvent la sage-femme et la femme qui pond un truc dégueulasse. Une petite entrée en matière s’impose moi je dis…

- Salut la catin et la tripoteuse, j’viens vous emmer-… aider !
- Mais qu’est-ce que… ?

EH BAM ELLE TOMBE PAR TERRE. Ah. Bah je crois que la sage-femme vient de tomber dans les pommes. Mais… Pourquoi… ? AH MERDE MES CORNES. OH MY GOD. Je peux pas m’empêcher d’exploser de rire. La meuf elle s’attendait pas à voir une meuf avec des cornes entrer je pense…

- Ah bah on commence bien dit donc !

Ah et puis l’autre grosse vache continue d’accoucher hein…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 152
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: Sage-femme en mousse bonjour ! [C - Hiruko] Dim 18 Jan 2015 - 17:20

Huriko avait fixé Sanae qui ne réagissait pas pendant le trajet, elle prenait peut être sur elle pour ne pas faire échouer la mission? C’était sûrement improbable mais pas totalement impossible. Après tout là pour la même raison qu’Huriko, c’est à dire pour le bien de la mission. Même si elle en avait rien à faire des futurs mamans, nourrissons et sages-femmes, elle voulait peut être réussir la mission qu’ils leurs avait été insigne. Huriko espérait qu’il ne se trompait pas mais avait tout de même un doute. Sanae n’en faisait qu’a sa tête et la présence du jeune garçon ne changerait rien. Le genin était sûrement incapable de calmer les sautes d’humeurs de la genin même si il y lui faisait des réflexions. Huriko était tout de même prêt à intervenir en cas de danger, prenant le risque d’une altercation contre sa camarade. Sanae étonnement ne fit aucune action dont elle seule avait le secret. La genin resta extrêmement calme sans faire la moindre insulte au vieil homme.

Jusqu’à qu’ils soient devant les escaliers, Huriko avait sagement répondu aux chefs services quant à Sanae elle l’insulta encore. Cette fois ci l’adolescent ne rigola pas à la remarque de celle-ci, il était même assez gêné envers le vieil homme. L’homme n’avait pas vraiment le temps de répondre aux insultes et encore fallait-il qu’il veuille répondre que Sanae partit en courant. Dans son assaut elle agrippa le bras d’Huriko qui ne comprenait rien à la situation. L’adolescent dévalait les escaliers tiré de force par Sanae qui arrivait tout de même à faire un doigt d’honneur au responsable du service immobile. Lui même n’avait rien compris de se qui venait de se passer. Une fois avoir descendu les escaliers, Sanae assaini un coup de pied à la seule porte qu’il y avait sur le lieu. Dans la salle y l’y avait une sage-femme et une autre personne qui était sur le point d’accouché. Finalement les deux genin se trouvaient dans la pièce où il devait aller. Était-ce un simple accident ou Sanae savait se qu’elle faisait? Après une arrivée plus que remarqué, Sanae insulta chaleureusement les deux femmes de la pièce en précisant la raison de sa venue.

À peine le temps d’ouvrir la bouche que la sage-femme s’évanouie soudainement. Huriko était une fois largué par la situation, pourquoi était-elle tombé dans les pommes? Était-ce par l’apparence assez étrange de Sanae? C’est vrai, voir une jeune fille avec des cornes étaient assez peu commun. C’était pas vraiment de chance car du à l’incompétence de la sage-femme à rester concentré sur son travail les deux genins se retrouvaient seules avec une femme qui allait donné la vie. Huriko était totalement paniqué à l’idée d’être seul dans une pareille situation, le jeune garçon ne savait pas vraiment se qu’il devait faire. Le genin n’avait jamais vécu se genre de chose et ne se sentait pas vraiment prêt pour y remédier tout de suite. Même si cela était faisait partie de la mission, Huriko n’était pas vraiment à l’aise. Le jeune garçon se précipita immédiatement sur la sage-femme pour qu’elle se réveille mais rien à faire. Huriko la secouait dans tout les sens et lui mit deux petites claques sans le moindre succès. De plus la future maman criait de douleur du au contraction, le temps était compté et les deux genin devaient faire aux plus vite.

Sanae, je n’ai vraiment aucune idée se que l’on doit faire. La sage-femme est totalement dans les vapes et je n’ai pas la moindre idée comment faire pour que l’accouchement se passe bien. En plus avec les cries, je n’arrive pas du tout à me concentrais. Je crois qu’on devrait aller chercher le responsable du service.

On pouvait lire l’angoisse dans les yeux d’Huriko, totalement dépassé par les événements. Il s’en remettait à Sanae en priant qu’elle est quelques notions sur les accouchements ou qu’une idée lui vienne en tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 96
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: Sage-femme en mousse bonjour ! [C - Hiruko] Dim 18 Jan 2015 - 20:04

Bon ben c’est génial hein ! On était censé aider la seule sage-femme dispo à faire accoucher l’autre chose et voilà qu’elle tombe dans les pommes. Le prie je crois, c’est que j’ai rien fait pour… Enfin, disons que si je le désirais je pourrais dissimuler mes cornes mais depuis ma dernière entrevue avec Zennosuke, j’ai choisi de les laisser visible. Oh et puis comme ça au moins on ne ment pas sur la marchandise ! Quand les gens me voient, ils comprennent tout de suite que ça va merder quelque part maintenant ! M’enfin ça nous met un peu dans la merde là par contre…

Et l’autre Hiruko qui tire la tête du paniqué du siècle ! Bon eh bien je crois que cette mission va être un échec hein, parce que là… Ah quoique, voilà que monsieur prend la parole. Ouais bon, il sert juste à me faire comprendre qu’on est bel et bien dans la grosse merde ! Je crois bien que le pire dans tout ça, c’est que la situation semble se reposer sur moi, ce qui est plutôt ironique et… débile. Totalement con même. N’empêche qu’Hiruko à raison, l’autre pétasse qui accouche fait bien trop de bruit à crier pour qu’on puisse se concentrer. Chui sûr qu’elle n’a même pas encore capté que la sage-femme s’est évanouie tellement elle est occupé à bouerler !

- TA GUEULE PUTAIN, T’AVAIS QU’A PAS TE FAIRE ENGROSSER CONNASSE !

Ah bah là au moins elle ouvre les yeux et comprend ce qui se passe. La voilà qui se met à paniquer et ne plus arriver à respirer… MAIS AU MOINS ELLE SE LA FERME. Oh et puis si elle crève d’une hyperventilation suite à une crise de panique, ça sera pas de ma faute ! Enfin bon, je ferais bien de faire ce qu’a dit à la fin mon coéquipier. C’est clair que là, le mieux à faire c’est de choper l’autre enflure de vieux con… Qui aurait pu dire que ma vitesse aurait finalement servi lors de cette mission ? Même pas moi !

- J’vais le chercher, attends une seconde…

Je ferme les yeux pendant un très bref instant et quand je les ouvre à nouveau… TADAME, TRANSFORMATION TOTALE OUAISH ! Genre j’ai mes griffes acérées, mes dents pointues, ma queue tranchante, mes yeux rouges et ma magnifique paire d’ailes ! Bref, pas le temps d’admirer ma vraie forme, il faut que je me grouille ! FUSEEE 2000 activé ! Comme si je me téléportais, je disparais de la vue de mon camarade et de l’accoucheuse, puis je réapparais deux ou trois secondes plus tard. Poussant légèrement le vieux que j’ai chopé dans ma course, je prends encore la parole.

- Ouais bon, on a besoin de toi sur ce coup. Y’a l’autre qu’est tombé dans les pommes et l’engrosser de service fait une sorte de crise de panique. Bref c’est la merde quoi !
- Mais qu’est-ce que vous avez fait…

Ah ouais genre c’est direct ma faute. NAN MAIS OK, VA TE FAIRE FOUTRE. CLAIREMENT. Ah et vu la gueule qu’il tire il doit lui aussi être en mode choqué vu qu’il fait face à ma transformation totale…

- C’pas parce que t’embauche une gourdasse fragile que c’est direct ma faute, connard ! C’est soit tu nous aides, soit j’emmerde ta mission, j'me casse et je te fais bouffer le mur en passant, compris ?

Eh y'a l’autre Hiruko qui se retrouve encore le cul entre deux chaises…

Info':
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 152
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: Sage-femme en mousse bonjour ! [C - Hiruko] Lun 19 Jan 2015 - 10:26

La situation était critique dans la pièce, il ne restait que les deux genin livrés à eux même pour aider une femme sur le point d’accoucher. Huriko comptait sur Sanae pour prendre les choses en main, se qu’elle fit aussitôt. Elle hurla à la femme de se taire, puis cessa de crier en oubliant par la même occasion ses contractions. La femme était choqué et sa respiration cessa. La situation était encore plus critique qu’avant, rien n’allait dans le sens d’Huriko et sa partenaire. Huriko était encore plus paniqué et n’avait toujours pas la moindre idée de se qu’il devait faire. Sanae décida alors de suivre l’idée d’Huriko et d’aller chercher le responsable du service. C’était sans un aucun doute la meilleur chose à faire, il fallait une personne habitué à se genre de situation. Le genin ne comprenait pas se qu’il venait de se passer, Sanae venait de disparaître sous ses yeux. Elle était tellement rapide que l’on pouvait croire qu’elle s’était téléporter. À peine le temps de comprendre réellement la scène que Sanae était revenu avec l’homme à ses côtés. Le responsable du service était également largué, il n’avait pas un compris un seul instant se qu’il lui était arrivé. La genin lui expliqua brièvement la situation mais était encore surpris.

Tellement étonné qui pensait que les deux genin de kumo étaient les principales responsables mais Sanae lui remit instantanément à sa place. Elle lui lança un ultimatum et lui disant qu’elle était prête à partir si il n’était pas décidé à donner un coup de main. Comme ça c’était claire, tout le monde était conscient de la situation. Huriko ne réagissait toujours pas, il attendait la moindre consigne de quelqu’un. Grâce à la présence du responsable du service, le stresse de l’adolescent s’était dissipé. Malgré tout, le genin ne savait toujours pas se qu’il devait faire, peut être devait-il prendre les choses à son compte? Finalement le vieil homme se décida à faire quelque chose, sachant qu’il n’avait que très peu de temps, il s’approcha que la femme sur le point de donner la vie pour l’aider. Huriko avait l’impression que se moment avait duré une éternité alors qu’il ne s’était écoulé que quelques secondes. Le responsable expliqua à la femme de respirer calmement et de pousser de toute ses forces car le travail avait déjà commencé. Le vieil ordonna à Huriko de prendre des serviettes qui se trouvaient dans une armoire et également une bassine d'eau chaude. L’adolescent s'exécuta aussitôt sans vraiment savoir l’utilité des objets réclamés.


Le genin s’installa prêt du vieil homme avec les objets qu’il avait demandé. Le responsable était toujours entrain d’aider la femme en lui demandant de continuer de pousser car il voyait la tête du bébé. Huriko ne regarda se pensant pas la scène car il n’avait vraiment pas envie de voir une telle chose. Le miracle de la vie était sur le point d’arriver, la tension était assez palpable car c’était un moment extrêmement délicat. Le corps d’un nourrisson était assez fragile et les genin se devaient se montrer responsable et d’être à la hauteur pour qu’il soit en bonne santé. C’était là le but de leur mission et devait tout faire pour y arriver. Le responsable du service encourageait encore la femme pour qu’elle continue, il lui dit que cela était bientôt fini. Le bébé était bientôt sortit, Huriko tenait toujours dans ses mains la bassine d’eau chaude et des serviettes en attendant les consignes du vieil homme. Pendant ce temps, Sanae...


Hrp:
Spoiler:
 


Dernière édition par Seki Huriko le Mar 27 Jan 2015 - 23:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 96
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: Sage-femme en mousse bonjour ! [C - Hiruko] Mar 27 Jan 2015 - 9:05

Bon, je crois bien que le message est passé ! Notre cher connard de chef de service semble enfin avoir compris que c’est pas de notre faute et qu’il ferait mieux de nous aider au lieu de nous accuser. C'est pas trop tôt j’ai envie de dire, genre limite on devait lui faire un dessin à cet abrutie de première. C’est donc sans attendre plus qu’il se mit à dicter des ordres, premièrement à la femme, genre de se calmer, de respirer et tout. Puis deuxièmement à Huriko qui d’après ce que j’ai compris doit aller faire la chasse aux objets à l’utilité incompréhensible.

Et moi ? Bah rien. Le mec il dicte des ordres et des consignes à tout le monde, sauf à moi. Baaah en soi moi ça me va de regarder les autres bosser hein, surtout voir mon coéquipier faire tout le plus rapidement possible tellement il est anxieux ! Je vous jure que c’est à mourir de rire ! Du coup, je me fais pas chier et je prends mes aises. J’m’installe sur une chaise comme une princesse et je regarde monsieur le vieux con faire joujou avec l’engrosser de service. Sauf qu’au bout d’un moment, je tiens à vous dire qu’on se fait grave chier. C’est bien sympa de les observer pendant une petite minute mais ça devient vite lassant !

- Bientôt terminé, madame la poule pondeuse ?

Ouais bon c’est limite elle suffoque alors elle peut pas vraiment me répondre ! Du coup, je prends les devants et je me lève pour aller voir de moi-même où ça en est. MAIS J’AURAIS BIEN AIME QU’ON ME PRÉVIENNE DE CE QUE J’ALLAIS VOIR BORDEL. Genre moi, dans mon innocence légendaire, je jet un petit coup d’œil entre les jambes de la femelle… Sur le coup, j’ai dû me retenir de vomir. Nan mais vraiment. En moins d’une seconde, je sors de la pièce et suis les panneaux indiquant les toilettes.

Festival dans les toilettes, je vomis comme une folle youhou ! Ça fait longtemps que j’avais pas trouvé un truc assez dégueulasse pour me faire vomir. Franchement, vous avez déjà vu LA PUTAIN DE GUEULE DE MERDE D’UN BÉBÉ QUI NAIT ? Nan ? BAH VOUS AVEZ DE LA CHANCE TABARNAK.

- ‘tain j’espère qu’on ne naît pas comme ça nous les démons parce que là…

Ouais je parle toute seule devant le miroir, et alors . Bref, je vomis bien comme il faut mes tripes avant de tout simplement retourner là-bas. Bien évidemment, j’ai biiiiien pris mon temps histoire d’être sûr qu’il soit sorti voire même lavé une fois que je reviendrais. J’ouvre doucement la porte sans trop regarder avant de poser la question ultime.

- S’il vous plaît dite moi qu’elle a fini que je puisse respirer deux secondes…

Ouais, j’ai genre pas envie de re-vomir un coup. OU alors je re-vomis, mais sur le bébé cette fois. Ah ouais pas mal comme idée, chui sûr que la mère va kiffer !

- Nan mais parce que là j’me retiens pas, j’vomis direct sur le gamin hein !

Charmant n’est-ce pas ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 152
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: Sage-femme en mousse bonjour ! [C - Hiruko] Mar 27 Jan 2015 - 23:40

Huriko n’avait pas la moindre idée de se qu’il devait faire, il suivait comme un petit toutou se qu’on lui demandait de faire. N’ayant pas la moindre expérience dans ce domaine et également car s’était sa mission, le genin faisait aux mieux. Le responsable du service continuait de rassuré la future maman en disant que son calvaire serait bientôt terminé. Sanae quant à elle, s’était tranquillement installée sur une chaise. La genin était peut être trop timide pour participé? Probablement pas mais l’adolescent montrait tout de même un léger signe d'intérêt. Sanae demandait si la pondeuse avait terminé, elle s’inquiétait finalement elle avait peut être un bon fond. Huriko qui était concentré sur sa tache qu’il n’avait même pas remarqué qu’elle s’était éclipsé. L’adolescent n’avait pas vraiment le temps de tourné la tête que le chef du service était sur son dos. Le vieil homme lui demanda de rester concentré car l’accouchement touché à sa fin. Huriko ne souhaitait toujours pas regardé entre les jambes de la femme même pour voir l'arrivé du bébé, son regard se dirigeait sur le vieil homme. On pouvait entendre les cries du bébé entre chaque hurlement de la future maman. Le bébé était totalement sortit de son trou, le responsable du service fit alors appel à Huriko. Le vieil homme lui demanda la serviette pour tenir au chaud le nouveau née. L’adolescent regarda alors le bébé plein de sang et était heureux. Heureux d’avoir pu être utile à la naissance de cet enfant. Encore fallait-il qu’il soit en bonne santé.

Le chef du service rassura la maman en disant que tout allait bien et que c'était une fille. Le vieil homme coupa le cordon ombilicale et posa l’enfant dans les bras de la maman. Elle semblait extrêmement fatigué mais rien que de sentir son enfant dans ses bras semblait lui redonné des forces. La femme parlait à son enfant, lui disant qu’elle était la plus heureuse du monde. Le responsable du service posa sa main sur l’épaule de Huriko, en lui disant que ses moments étaient les plus agréables dans son métier et que rien ne valait se moment. L’adolescent n’était pas très réactif, pas encore vraiment conscient de se qui venait de se passé. À cet instant précis Sanae réapparu, elle demanda si s’était fini et si elle pouvait respiré. Pas le temps de répondre que la genin reprit la parole. Elle envisageait de vomir sur la gamine, le stress sûrement. Huriko regarda autour de lui, la sage-femme était toujours inconsciente dans son coin. Le nouveau né s’était endormi dans les bras de sa mère qui regardait sa fille. L’adolescent prit la parole pour s'intéressait un peu à se qu’il venait de vivre.

Alors vous allez l'appelez comment votre fille? Je peux vous proposez Sanae, c’est un très jolie nom n’est ce pas?

Le genin se retourna en direction de Sanae avec un léger fou rire. Huriko se doutait qu’il jouait avec le feu mais avait envie de bien profité du moment. Le jeune garçon était impatient de voir la réaction de Sanae et également d'entendre la réponse de la maman.

Hrp:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Sage-femme en mousse bonjour ! [C - Hiruko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kaminari no Kuni-