N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Quand l'appétit va tout va ![ Libre ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 47
Rang : C

Message(#) Sujet: Quand l'appétit va tout va ![ Libre ] Mar 20 Jan 2015 - 21:05

Après mon accident de l'autre jour et l'échec de ma première mission à Konoha, je voulais me remonter le moral et quoi de mieux que d'aller dans un bon restaurant pour cela ! Je me dirigeais donc dans le centre-ville par cette belle journée ensoleillée, il y avait une légère brise qui amenait à mes narines la douceur des repas de l'avenue principale comportant beaucoup de restaurant. J'hésitais pourtant sur le repas que j'allais me faire, poulet, poisson, bœuf, ramen, nouille, fruit de mer, végétarien... Hm non, pas végétarien, je ne suis pas un herbivore qui ne manque de la salade avec du tofu, quoi que le tofu c'est bien bon, mais bien meilleur avec un bon steak d'un bon kilo avec une tonne de sauce avec des champignons des bois. Rien qu'à y penser, je bavais.

Je me dirigeais tout naturellement vers un restaurant spécialisé en viande de bœuf, on pouvait y avoir des grosses pièces et il était fort fréquenté par les membres de mon clan. C'était normal vu que l'on pouvait s'y rassasier et s'en sortir avec un bon prix. J'entrais tranquillement dans le restaurant et je m'installais non loin d'un groupe de jeunes Akimichi qui se gavait de brochettes, de pommes de terre cuitent sur le feu et le tout avec une tonne de fromage fondu et de beurre à m'en faire frissonner tellement tout cela semblait bon. Un serveur venait vers moi et me proposait une carte, je n'en avais pas besoin, je voulais le steak XXL qui était une pièce de viande d'environ deux kilos... Je commandais avec cela un gros bol de nouilles et des pommes de terre avec du fromage. Je demandais aussi une salade avec du tofu et d'autres légumes, je tentais de manger le plus équilibré possible tout de même et je finissais par demander un litre de bière brune.

Je n'avais plus qu'à attendre que mon beau repas arrive. La décoration de ce restaurant était assez rustique, on dirait une ancienne grange et il y a d'ailleurs comme une odeur de foin permanente, mais la qualité de la viande et le service était nettement supérieur à la plus part des restaurants du coin. Un autre serveur m'amenait alors mon litre de bière avec un bon gros plat de bacon très gras avec une sauce qui l'était encore plus. J'engloutissais rapidement ce petit amuse-gueule tout en vidant ma choppe, j'adorais cela et j'en redemandais une autre au serveur. Ils avaient l'habitude avec nous et ils savaient bien qu'on était des très bon client, on était donc un peu plus privilégié.

Alors que le serveur arrivait, je voyais mon énorme steak qui suivait avec tout le reste. Je regardais le plat comme si c'était le saint graal. J'avais trop faim, mais je sentais comme une tension dans l'air quand j'entendais crier non loin de moi, je me tournais alors brièvement sans pour autant regarder de qui il s'agissait.

« On pourrait manger dans le calme s'il vous plaît, le bruit n'est pas bon pour la digestion ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 39
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Quand l'appétit va tout va ![ Libre ] Mer 21 Jan 2015 - 1:22

J'hésite 'achement. Mais genre beaucoup, quoi.

Devant ce restaurant, sapée un peu mieux que d'habitude mais genre pas trop féminin, j'hésitais. Déjà parce que j'avais pas beaucoup de thune, vu que j'avais pas encore touché mon salaire de ... kunoichi, je crois qu'on dit ça comme ça. Mais d'un autre coté, vu que j'avais enfin un job stable, je me suis dite que ça pourrait être pas mal. De fêter ça. Genre, c'est un peu une nouvelle vie, nan ? Un nouveau départ, un futur qui se dessine.

D'un autre coté, j'aime pas les restaurants. T'as toujours un connard de cuisinier, serveur ou client qui te fait chier. Et après j'ai envie de tout casser, j'y peux rien, j'suis comme ça ...

Mais cette fois, j'sais pas. J'ai envie de leur donner une chance, un peu comme ici où on m'a donnée la mienne. C'est bien bête, j'y crois pas trop, mais vous savez quoi ? Advienne que pourra.

Une fois la portée passée, je suis accueillie par un serveur avec le sourire plus faux que sa chemine en fausse soie. Déjà, j'aime pas, ça me met à cran. Il m'installe à une petite table, à coté d'une fenêtre. Et ça me détend, mais juste à peine. J'aime bien avoir la vue de dehors, sûrement une habitude de quand j'étais en cabale. Ça me rassurait, un peu. Mais je me doutais bien qu'ici, y'avait pas besoin de ça. Je crois. On est jamais sûre, alors autant rester sur ses gardes. Le même gamin revient me voir, cette fois avec le menu. Je lui adresse à peine un regard, et à peine la carte survolée je disais, sur une voix qui ne voulait aucune réplique.

- Le steak, celui-là. Cuit moyennement, mais moyennement plus, tu vois ? Avec des pommes de terre, des légumes de saison, et la sauce au poivre. Et en boisson de l'eau.

'fallait pas déconner, j'étais pauvre l'air de rien, j'allais pas me payer une de ces boissons de transsexuel à la mode ... Genre ils appellent ça vin, c'est fait avec des raisins ... Sérieux, qui peut croire que ça va marcher cette merde, hein ? Ils savent plus quoi inventer, c'comme genre, réparer un truc qu'est pas cassé ... Petit tic à l’œil, alors que je croise les jambes sous la table, croise les bras sous ma poitrine, et tapote de façon tout à fait agaçante le sol, en attendant que ma commande arrive.

Finalement, ça arrivait. L'odeur était correcte, l'apparence assez agréable. Je coupais rapidement un morceau de chair, le prenais en bouche.

Et là, c'est le putain de drame.

J'interpelle le serveur, le même. Lui montre le plat. Il ne comprend pas. Putain, il comprend pas, le con. Alors, sur une voix durement contrôlée, je lui chuchotais.

- J'ai demandé quoi, comme cuisson ..?

Quelques secondes passent, avant que je ne poursuive.

- J'ai demandé moyen, plus ...

Je plante mon doigt dans la viande.

- Et j'ai quoi là ..?

Puis j'explose, me redressant violemment avant d'abattre mes mains sur la table avec un fracas faisant sursauter toute la salle.

- UN PUTAIN DE MOYEN PLUS PLUS, GROSSE MERDE !

Et alors que je m'apprêtais à démolir verbalement ce sale petit enculé de serveur qui connait pas la différence de cuisson entre moyen plus et moyen plus plus, un putain de connard d'inconnu se met à causer comme quoi on fait trop de bruit ! QUOI ?! MOI J'FAIS TROP DE BRUIT ?!

Pour la peine, c'est lui que je vas briser en deux !

Je me retourne pour constater l'interlocuteur. Un gros porc bronzé, et avec le même nombre de décibels, je lui gueulais dessus.

- BAH ALORS ?! IL A UN PROBLÈME LE GROS GORET ?! IL EN A UN, C'EST CA HEIN HEIN HEIN ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 47
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Quand l'appétit va tout va ![ Libre ] Mer 21 Jan 2015 - 14:57

Je regardais la fille qui se retournait vers moi, elle était bien maigre, assez blanche et la couleur de ses cheveux metteur en valeur sa maigreur... Elle avait divers piercings et tatouages, une punk, un drogué . Je ne savais pas, mais si elle venait ici c'était une bonne chose car elle voulait sûrement prendre quelques formes ! Elle me criait alors dessus, enfin non...elle semblait vouloir m'avertir de quelque chose en demandant si le gros goret avait un problème. Je regardais alors derrière moi et il y avait une tête de sanglier, et non de goret, en guise de décoration du restaurant. Je m'approchais alors doucement d'elle en faisant mine qu'il fallait se calmer.

« Héééééé, du calme, ce que tu vois là haut est un sanglier et il est mort, donc il n'a pas de problème d'accord ? Il faut rester zen, tu es en sécurité ici, il ne pourra rien t'arriver. »

J'avais pu suivre une partie de la conversation, vu qu'elle criait comme une truie qu'on égorgeait. Son steak n'était pas cuit comme elle le voulait. Je regardais alors le serveur que je connaissais et je lui demandais gentiment d'aller refaire un steak et qu'il pouvait le mettre sur ma note. Je prenais place à sa table sans lui demander son avis et je commandais un autre litre de bière. Je me grattais un peu les fesses et je me mettais à péter. À ce moment, les autres Akimichi levaient leurs verres, j'en faisais tout autant et nous le buvions cul sec avant de roter pour montrer nos contentements. Je me remettais à mon aise face à la jeune fille.

« Ils sont parfois débordés ici, ne t'inquiète pas, il sera cuit comme tu le veux ton petit morceau de viande. Mais tu devrais prendre autre chose, tu me sembles assez faible ? »

Elle semblait en rage et je continuais à papoter.

« Je m'appelle Inoshishi, tu peux m'appeler Ino, je suis un membre du clan Akimichi, un des plus beaux mâles d'ailleurs ! »

Je me mettais à rire en prenant une grosse poignet des amuses-bouches qu'elle n'avait pas touché.

« Qui es-tu ? Je ne t'ai jamais vu ici, tu es nouvelle à konoha ? »

Je continuais sans lui laisser le temps d'en placer une.

« Tu es peut-être mannequin non ? En tout cas tu en as le physique ! J'aimerais aussi devenir mannequin, mais j'ai fais brûler par accident la moitié de l'atelier de haute couture. »

Je baissais la tête, c'était une chose horrible.

« Si tu es venue pour ça, il n'est toujours pas réouvert, donc tu risques de rester un peu sans emploi, le temps qu'il puisse réparer mes dégâts. Tu comptes faire quoi en attendant ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 39
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Quand l'appétit va tout va ![ Libre ] Jeu 22 Jan 2015 - 0:13

- Wait, whaaat ..?

Je cligne des yeux, complètement hallucinée. Genre il croit vraiment que c'est de la tête de sanglier que je causais ?! Genre je suis pas une paysanne moi, j'ai vu du pays ! Je sais ce qu'est un putain de sanglier, et j'ai pas besoin d'un gros lard pour me l'apprendre putain !

- Mais c'est de toi que j'cau-

Mais il s'en fout, il m'écoute pas. Il parle au serveur qu'est bien soulagé de plus être ma victime, et se casse vite fait en cuisine avec le plat après discussion avec le gros boulet. Il me payait le prochain steak cela dit, ce qui arrive même pas à m'apaiser. J'étais tellement en colère, j'vous dis pas ! Enfin si, je vous dis, que vous le vouliez ou nan. Surtout qu'il s'installe à ma table. Fais preuve de manière dégueu. Et qu'il y a plein de connards avec le même gabarit qui font écho à ses conneries. Oh bordel ...

Et voilà qu'il cause. Et qu'il cause. Le gabarit s'explique finalement, c'est un Akimachinchouette. Mais si c'était ça le plus beau, alors j'pouvais lui vomir sans crainte. Mais il enchaîne. Et enchaîne. Comme quoi il m'a jamais vu dans le coin. Que si je suis mannequin. Que si je l'étais c'était con parce qu'il avait foutu le feu à l'atelier.

Bordel, c'est un sketch, c'est ça ?

- Tu te fous de ma gueule, c'est ça ?

Je le regardais, interdite, alors que le serveur posait le steak à nouveau cuit, avant de fuir le plus rapidement possible des lieux et de ma personne.

- Ouais, tu te fous de ma gueule.

Je m'attendais à aucune réponse de sa part.

Puis je me saisissais du steak qui n'était toujours pas assez cuit (même si je l'avais pas goûté), et l'abattais sur sa joue en un magnifique revers, plein de beauté, et assez violent. Parce que j'ai beau être une femme, je suis une femme avec de la poigne, qui sait ce qu'elle veut, qui prend sa vie en main.

Et qui aime pas qu'on se foute de sa gueule, oh ça nan !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin - Dieu des Hattan Games
Messages : 206
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Quand l'appétit va tout va ![ Libre ] Sam 24 Jan 2015 - 15:11

Une journée de repos m'a été donné. Enfin, pas tellement. C'est plutôt moi qui l'ai prise. Mais en même temps, on ne me donne rien à faire dans ce foutu village. Apparemment je suis pas assez gradé pour faire des missions plus difficiles. Mais sérieux, récurer les chiottes, sauver les chiens des riches, ça va un moment. Ces missions sont vraiment inutiles. Pourquoi les donner à des Genins ? Même un putain de ninja de l'académie, voire un civil, peut les faire ! Heureusement j'avais provoqué la bonne personne, et il m'avait invité à faire une mission de rang B. On a le droit quand on est accompagné d'un Chûnin, au minimum. Mais là je serais avec un Jônin, un Gekei important. La classe. Jusqu'à aujourd'hui je m'étais préparé, entraîné sans répits. Je ne veux pas être totalement exténué demain pour cette mission que j'attends depuis si longtemps. Je compte bien me divertir un peu, histoire de relâcher la pression.

Mais que faire ? J'arpente les rues du village depuis plus d'une heure déjà, sans trouver de but précis. Je suis passé plusieurs fois devant les mêmes commerces, les dirigeants ont eu peur que je ne sois un voleur. Tout ça à cause de quoi ? Ma tête, mon apparence. Les gens se méfient toujours des tatoués, encore plus quand ils ont des piercings. Mais c'est mon style à moi, et je les emmerde. Quand j'aurais pris du grade, je pourrais me moquer d'eux, leur pisser dessus. Je peux déjà le faire, mais après j'aurais des ennuis.
M'enfin, peut-être que j'aurais du rester au lit. Passer la journée affalé dans le canapé à mater la télévision, ou même à jouer. Cela me semble plutôt bien comme programme. Mais avant, je dois manger. Cela fait quelques minutes déjà que mon ventre se tord dans tous les sens, réclamant qu'une offrande lui soit faite pour calmer son courroux. Soit, j'ai de la chance. Il y a un établissement dont émane une sublime odeur de viandes.

Je pousse les portes pour découvrir une flopée d'Akimichi. Cela ne m'étonne pas en même temps, ceux-là sont toujours entrain de manger et qui plus est des quantités énormes. Mais ils n'y peuvent rien, c'est dans leurs gènes après tout. Un serveur me mène jusqu'à une table tranquille, plutôt éloignée hommes corpulents. Je n'ai pas envie qu'ils piochent dans mon assiette avec leurs doigts tout graisseux. Je commande plusieurs morceaux de viandes, ainsi que du curry. Je n'oublie pas l'apéritif, un bon bourbon pour ouvrir l'appétit. Tandis que j'ai fini de commander et que le serveur retourne en cuisine, j'entends une dispute. Une femme, plutôt petite et maigrichonne mais pas si différente de moi de part son look, crie sur un Akimichi. Ce qui est étonnant, c'est la réaction de celui-ci. Il est encore plus con que Chikin, je n'aurais pas cru cela possible. Il s'assoit même à la table de la demoiselle, tout en continuant d'agir comme le gros porc qu'il est. La colère de la kunoichi semblait parti, jusqu'à que le serveur lui ramène un steak. Qui fut un nouvel échec. Elle lui envoya en pleine face.

« Intéressant, on va s'amuser un peu...»

Moi qui ne savait pas quoi faire, je viens de trouver mon passe-temps pour la journée. Cette femme semble sur les nerfs, et s'énerve facilement. Je peux rendre cela encore plus explosif. Mon ombre s'allonge et se faufile jusqu'à une table voisine pour se lier à un homme qui mangeait jusqu'à présent seul. Je tends ma main en avant, celui-ci fait de même. Alors que je n'attrape rien, lui tient son verre remplis. Je me retourne et fait valser mon bras dans le vide. Tout ceci a pour but de renverser l'eau sur la femme déjà énervée. Discrètement je fais revenir mon ombre tout en rigolant. Cela risque d'être marrant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Quand l'appétit va tout va ![ Libre ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Centre Ville-