N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Groupe #1 : L'herbe est-elle toujours plus verte ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1340
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Groupe #1 : L'herbe est-elle toujours plus verte ? Sam 31 Déc 2011 - 13:08

Un petit corps trapu encapuchonné pousse la porte du bar à mission de Kusa, dans sa main droite une lanterne allumée, alors que le soleil est au zénith. Le patron du bar hausse les épaules en pensant qu’il vient d’un pays de mineurs. D’un pas trainant, il rejoint le meuble en bois et dépose un morceau de papier ancien et légèrement calciné. L’homme chargé de donner des missions dans ce pays de nomade le saisi et voit que cela est un ordre pour savoir où sont les trois kunoichi dont le nom est écrit sur le papier. Contre une belle bourse pleine, celui-ci fini par céder, l’homme ressort d’un pas trainant.

Celui-ci est à peine sorti du seul établissement fixe du pays, qu’il lance sa lanterne et d’une voix fluette dis le nom des trois demoiselles ainsi que le lieu où elles se trouvent. Dans un nuage de fumée, baignée dans une douce lumière, ne tarde pas à apparaître les trois jeunes femmes.

-« Maitre Makka souhaite vous parler » Se contente-t-il de dire simplement




    Ordre de post :
    • Senritsu Hana Kaori
    • Shinku Zanshi
    • Utsuroi Ori
    • Narrateur



    Règles :
    • Respectez l'ordre de post.
    • Vous avez 48h après la dernière réponse pour poster.
    • Le premier tour est un tour d'introduction, aucune technique ne peut être utilisée durant ce dernier.
    • Prenez en compte le contexte et la description des lieux.


    Bon RP !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 242
Rang : Autres Territoires.

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : L'herbe est-elle toujours plus verte ? Lun 2 Jan 2012 - 0:47

Seule, devant la glace, Hana contemplait son reflet. Elle était pâle, paraissant encore plus ennuyée que d’habitude. Le temps passait et la laissait se vider physiquement. Combien de temps cela faisait-il, qu’elle n’avait pas bien dormi ? Combien de temps cela faisait-il qu’elle ne s’était pas réveillée en ayant une étincelle dans les yeux ? Espérer que tout serait beau, que tout irait bien … La kunoichi avait oublié comment ces choses se faisaient. Après tout … Ce monde n’était pas fait pour y vivre de manière « euphorique » en permanence. Autant ne pas se faire d’illusions en tentant d’aller à l’encontre de la réalité, non ?

Elle se regarda une dernière fois dans la glace et soupira. Pourtant, ce monde trouvait sa place dans ses rêves les plus fous. De manière légèrement différente, certes, mais il était toujours aussi parfait, d’une part. Ce serait … Une sorte de bulle où rien ne la troublerait, où la souffrance n’aurait lieu d’être, où tout serait extrêmement paisible. Son univers actuel atteignait presque la perfection en sachant sa petite Ori heureuse mais … Ce n’était pas assez. Elle la savait menacée, en perpétuelle bataille contre les autres, toujours à chanceler entre la vie et la mort.

Alors Hana marchait, comme une funambule, à la recherche de cette perfection. Même si, dans le fond, elle avait parfaitement conscience que cela n’arriverait qu’avec énormément de sang ou, dans le pire des cas, que cela ne se produirait jamais, la jeune femme s’accrochait. Après tout, même si ce monde devait verser de l’hémoglobine et souffrir de conflits perpétuels, autant les régler le plus violemment possible pour que cela n’ait plus jamais lieu, non ? Violence, haine, mensonge, trahison … N’étaient-ce pas certaines de toutes les lois qui régissaient l’univers ? Hana le concevait comme ça, de manière extrêmement péjorative, en plus de voir l’existence humaine comme une idiotie sans pareille.

Un simple regard vers l’extérieur et, d’un coup, Hana prit l’excellente décision d’aller prendre l’air. Konoha était un endroit particulièrement agréable pour ce genre de choses. Ses yeux s’attardaient discrètement sur la foule environnante. Tous se ressemblaient. Ils semblaient heureux d’être là, à vendre des légumes et autres diverses choses. Oui, ils avaient l’air paisiblement installés, ne se préoccupant même pas de ce qui pouvait arriver autour. Ils étaient protégés, après tout, non ? Ils avaient une Kage digne de ce nom, qui était capable de se débrouiller assez bien pour que la paix, même fragile, tienne le coup. Sauf que … Le danger n’était jamais loin. Et ça, Hana ne le savait que trop bien.

Un sourire naquit sur ses lèvres. Il était temps d’aller chercher Ori. Il fallait trouver la petite fille qui, au réveil de Hana, n’était déjà plus là. La connaissant, elle farfouillait dans les marchés, intrigués, comme beaucoup d’enfants, par les nouveautés. Et puis … Ce n’était pas comme si elles venaient tout le temps ici. La jeune femme sourit. Aucune difficulté pour retrouver cette enfant. Peu banale, Ori s’avérait plutôt simple à retrouver. Et … Cette idée était plutôt véridique puisque, après seulement quelques minutes à fixer autour d’elle, Hana avait déjà retrouvé l’enfant. Elle se dirigea jusqu’à elle quand, d’un coup, tout se tordit.

*pouf*

L’univers changea. D’un coup. Plus rien n’était pareil. Tout s’était modifié et, l’enfant, au départ assez loin, s’était retrouvée tout près de la jeune femme. Puis, non-loin d’elles deux, se trouvait une autre kunoichi. Des cheveux rouges, une tenue assez inhabituelle … Une inconnue, en tous les cas. Mais tout ça n’était pas bien surprenant, comparé à ce qui se trouvait juste devant.

Une sorte de petite bête verte se tenait là. Lanterne dans une main, petit couteau dans l’autre, il s’adressa à la troupe tout bêtement. Un certain maitre « Makka » voulait leur parler. Beaucoup de choses chiffonnèrent la jeune femme qui prit la parole en première.

    « — Déjà, qu’est-ce que tu es, toi ? Parce que des petites bêtes vertes, j’en vois pas beaucoup. Et qui est ce certain « Maitre Makka » ? D’aussi loin que je ne m’en souvienne, je n’en ai jamais entendu parler … »


Elle haussa bêtement les épaules et soupira à nouveau. Qu’était-ce donc que ça ? Que se passait-il, d’un coup ? Pour le savoir … Il fallait demander, non ?

    « — M’enfin. Puisque tu dis qu’il souhaite nous parler, c’est qu’il y a une raison. Tu nous y amènes ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1637
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : L'herbe est-elle toujours plus verte ? Lun 2 Jan 2012 - 2:52

Assise à la table du grand salon, au premier étage du temple ; je dégustais une tasse de thé préparée, avec amour ; par ma grande sœur, Anka. Depuis nos retrouvailles c'était devenu un rituel, non en fait ; ce rituel avait juste reprit sa place avant leur séparation. Ses cheveux bleus aux reflets miroitants, éclatants dansaient sur ses épaules, ils m'hypnotisaient comme toujours ; en fait je la jalousais un peu, mais je l'adorai surtout. Elle me tira de mes songes en s’asseyant face et en me parlant. J'aimais être avec elle, et cela devait être réciproque. On discutait parfois du passé, mais surtout de nos projets, enfin de mes projets, elle, elle semblait un peu en dehors de tout ça ; elle restait silencieuse, enfin, sauf sur sa volonté à vouloir se venger de... enfin, point sur le quel on ne s'entendait pas ; même si ce qu'elle disait était vrai. D'ailleurs, aujourd'hui elle m'en reparla, et comme à chaque fois, pendant qu'elle me faisait son spitch, je jouais avec l'anneau qu'elle m'avait offert deux ans avant ; le faisant tourner entre mes doigts le scrutant ; mais cette fois ci, il m'échappa des mains, et au même instant, ma vue se brouilla.

L'anneau tomba sur la table, roula dans un son creux, s'arrêta, et s'affaissa. Tout devint plus clair en quelques secondes et je repris mes esprits ; avais je fait un malaise ? Non, je ne me sentais pas mal, ni même déboussolée, j'observais les alentours, visiblement, je n'étais pas la seule dans cette situation, quelque part, cela me rassurait. Donc, une jeune fille semblant un peu plus jeune que moi, et.. une gamine, enfin ; on m'a toujours dit : ''L'habit ne fait pas le moine'', donc je ne tenais pas vraiment rigueur de son age, loin de là. La première des deux s'adressa à quelqu'un, apparemment, je tournai la tête et n'eut pas de mal à localiser le destinataire. Une créature verte, vêtu d'une espèce de manteau miniature, une lanterne à la main et là... Comment dire ce qui me traversait l'esprit : ''C'est ce bordel''.. Une petite bête, capable de téléporter, ou d'invoquer quelqu'un , comme ça, hop... Moué.. Je n'avais pas vraiment confiance, même si c'était pour la bonne cause. Ce genre d'événement avait le don de faire bouillonner mon sang, sans même avoir recourt à mes dons... Et la phrase de la fille aux cheveux rosâtres raisonna dans mon crane...


    « Pardon, mais.. Un lézard nous invoque pour taper la causette à maître makka, et hop on doit lui faire ''confiance'' ?? hum... »


Je croisais les bras, Seï'Ruseï à portée de main ; et j'observais un plus en détails l'endroit où je... où on était ; héhé.. Je reconnaissais parfaitement l'endroit, je n'avais pas quitté Kusa, et je n'étais pas très loin de chez moi. Et puis, je vis la marque de l'anneau sur mon annuaire, ce qui me fit forcément penser à ma sœur, elle ne savait pas où je pouvais me trouver sans lui, et bien et bien. Je reposais mon regard sur notre ''ami'' ; un regard ampli de reproche, et bien plus.

    « Pourquoi je m'énerve après toi... ; t'es que le messager, n'est ce pas ? Fait ce qu'elle t'a dit ; envoie nous vite voir M.Makka ; qu'on discute un peu de sa manière de faire... »


Tournant la tête vers les deux autres ninjas, car elles ne pouvaient être que ça ; j'ouvris la bouche une dernière fois..

    « Zanshi, Shinku Zanshi. Enchantée de faire votre connaissance dans ces conditions les filles.. ! »
Terminai je sur une voix moins agressive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 374
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : L'herbe est-elle toujours plus verte ? Mar 3 Jan 2012 - 19:53

Ori resserra le col de sa veste et jeta un dernier coup d’œil derrière elle. Kaori dormait paisiblement dans son lit. Sa respiration lente et profonde traduisait la fatigue qui l'accablait depuis un moment déjà. Elle ne s'autorisait que peu de distractions mis à part leurs excursions dans le village de temps en temps. Enchaîner les missions à ce rythme pour subvenir à leurs besoins l'affaiblissait grandement. Son sens des responsabilités l'honorait et la gamine tenait à lui rendre à sa juste valeur. Un bon petit-déjeuner avec des ingrédients frais lui ferait le plus grand bien. Et pour trouver ce dont elle avait besoin il lui fallait aller au marché. La fillette lui déposa un léger baiser sur le front et passa doucement sa main le long de la joue de l'Ange. Qu'elle est belle... Enfin j'ai assez traînée elle ne devrait pas tarder à se lever. Ori franchit le seuil de la maison sur la pointe des pieds et referma doucement la porte, sans un bruit.

Le marché débordait d'énergie. La traversé d'une telle cohue pouvait vaguement évoquer un parcours du combattant. Les manches et les jambes ne cessaient pas un instant d'être accrochées par des enfants ayant perdus leur maman ou des vendeurs proposant des aphrodisiaques à bas prix. Les gens jouaient des coudes pour se déplacer.
Se faufilant agilement dans la foule, la petite fille déboucha directement sur un étal remplie de fruits, de légumes et de produits périssables. Derrière la plaque de marchandise se tenait un nain à la barbe rousse coiffé d'une capuche vert olive et chaussée de lourdes bottes de peaux de loup. Sur le visage de l'homme se dessinait une expression avenante un peu forcée. On avait l'impression qu'il cherchait à faire le sourire le plus horrible possible ou qu'il se tenait près à cracher sur la cliente occupée à choisir la marchandise. La femme le noyait sous un flot de paroles constantes en faisant ondoyer sa poitrine et trembler ses boucles d'or. Ori profita de son inattention pour lui chaparder des œufs et une ou deux pommes qu'elle glissa rapidement dans sa sacoche. Elle papillonna ainsi d'étal en étal, volant ce dont elle jugeait avoir besoin, et ce qui lui plaisait de manière plus générale. La gamine complétait en ce moment une collection de boucles d'oreilles en or ou en argent. Il fallait bien qu'elle s'occupe non ? Une fois le sac remplie elle rebroussa le chemin le pas léger. Kaori n'appréciait guère ses activités mais elle les tolérait. Soudain une silhouette familière attira son regard et la sortit de ses rêveries. Quand on parle du loup... La gamine trottina vers elle pour l'embrasser lorsqu'elle chuta. Du moins c'est ce que cette sensation lui évoqua. Le monde autour d'elle se brouilla pour laisser place à l’intérieur d'un bar. La fumée et l'alcool composaient une odeur aigre douce peu agréable qui chatouillait les narines de la petite. L'Ange, un nabot étrange et une inconnue l'accompagnait. Si Hana se trouvait la aussi c'est donc qu'elle était... au paradis ? Drôle d'endroit pour se reposer. Et cette chose était donc Dieu. Ori se promit à ce moment de ne pas mourir avant très très longtemps.

La chose prit la parole d'une voix fluette et leur annonça qu'un certain maître Maka les attendait. La gamine n'avait pas la moindre idée de qui ce pouvait être et ne chercha pas à comprendre. Les voies du seigneur se devaient d'être impénétrables non ? Elle se contenta donc se coller à la jambe de sa séraphine et attendit tandis que les adultes discutaient entre eux. Elle profita du temps de ce lapsus donné pour examiner la seconde femme. Ses cheveux rouges écarlates l’intriguaient au plus haut point et rappelaient les flammes naissantes. Elle dégageait une aura de puissance contenue et de dangerosité. Ori décida donc de ne plus la quitter des yeux pour le moment et de se tenir prête à défendre Hana.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1340
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : L'herbe est-elle toujours plus verte ? Mer 4 Jan 2012 - 13:46

La créature regarda les trois jeunes femmes mais ne répondit pas à leur interrogation, il se retourna avec lenteur et jeta une nouvelle fois sa lampe. Celle-ci ne tarda pas à réapparaître alors qu'une douce lumière voletait dans l'air. L'être vert s'avança d'un pas très lent et sans tenir compte des demoiselles il saisit les morceaux de verre et les plaça et déplaça. Son couteau dans son autre main, il dirigea avec lenteur vers sa main et fit tomber des gouttes de sang.

Les morceaux de verres se soulevèrent et créèrent un gigantesque miroir, dans celui-ci, une silhouette se dessinait peu à peu. Bientôt un trône dans du bois rouge pu être vu avec distinction alors qu'un corps vêtu complètement de noir y était assis. On ne pouvait rien percevoir de l'individu même pas ses yeux ou une mèche de cheveux. Sur son épaule, était perchée un oiseau au plumage orangée aux yeux émeraude. Une voix ne tarda pas à s'élever de la surface qui non réfléchissante. Celle-ci était étouffée, grave, méconnaissable comme si la personne parlait dans de la fumée.

-"Senritsu Kaori, Shinku Zanshi et Utsuroi Ori. Je suis Makka." Se présenta l'individu sans aucune forme de politesse ni même de complication.

-"Vous avez certainement du entendre parler des incendies dans les villages ninja, cela est de mon fait. Si je vous ai fait venir par le bais de Beryn, c'est pour vous soumettre un choix !" Commença Makka alors que percher sur son épaule, le volatil mettait en avant une de ses ailes et faisait le signe trois avec ses plumes.

-" Voici mes trois propositions : Un, vous vous rallié à moi pour asseoir ma suprématie sur les trois force ninja du monde. Deux, vous décidez de mettre fin à l'existence de ses nations mais de votre propre chef. Trois, vous vous ralliez à ceux-ci." Énuméra l'être vêtu de noir alors que son ami à plume avait baisser un de ses doigts emplumé à chacune de ses propositions.

-"Votre réponse ? Vous en avez droit à une chacune !" Conclut l'individu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 242
Rang : Autres Territoires.

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : L'herbe est-elle toujours plus verte ? Jeu 5 Jan 2012 - 19:44

Une petite histoire. Des lignes entremêlées, des choses racontées. Ces récits qui passent de génération en génération, qui n’ont de fin que lorsque les souvenirs s’effacent. Cette histoire était la sienne et, malgré toute la douleur, toute la haine qu’elle pouvait ressentir en la vivant, Hana s’y complaisait. La demoiselle était là, immobile, à regarder défiler les choses sans pouvoir les arrêter. Après tout, qui avait décidé d’agir ainsi ? Qui choisissait chaque étape de son existence ? Qui dirigeait ? Une seule et même personne : Elle. Et cette enfant, bien qu’un peu perdue dans ses songes, savait pertinemment que rien ne l’arrêterait aussi tôt. Comme une bobine que l’on déroule, une pellicule qui devient un film avec des images qui défilent.

Ce chapitre représentait sûrement le début d’un nouveau volet. Emprisonnée dans les bras de la décision, obligée de passer par la réflexion, Hana se sentait perdue. Alors tout ce temps était inutile ? Tout cela pouvait si facilement être rattrapé ? Simplement par la décision d’un homme ? Une sorte de roi, de puissance surprenante, qui décidait de tout, de rien. Qui claquait des doigts pour appliquer sa volonté à n’importe quel pays. Un dieu ? Quitte à choisir, autant travailler seule. Du coup, la première solution se rayait. Comme une évidence, Hana savait que jamais, non, jamais, elle ne se soumettrait. Ni à un homme, ni à une puissance, ni à personne. L’oiseau volait encore et encore, sans jamais s’arrêter, à la recherche d’un territoire meilleur, d’un lieu où « paradis » ne serait pas qu’un mot mais bien un état. Quelque chose de vrai, de concret. Un rêve qui ne se réaliserait peut-être jamais.

La seconde idée lui parut cependant plus alléchante. Détruire les nations ? Pourquoi pas ? Après tout, n’était-ce pas là son plus grand but ? Ce rêve ultime qu’elle cherchait à accomplir ? Risquer sa vie, risquer la leur, se détruire tout en les détruisant. Peut-être ce songe représentait-il un trop grand fardeau ? Et la confiance ? Lui faire confiance ? À lui ? Un illustre inconnu qui apparait dans une sorte de miroir ? Mais qui a raison ? Qui a tort ? Et le monde ? Pouvait-il réellement changer grâce à sa main ? Tout n’était que questions en tous genres, questions inutiles puisque, au final, Hana commençait à savoir ce qu’il fallait dire. Mais son esprit, encore trop à l’affut, s’affairait à réfléchir, encore et encore, sur une quelconque idée de renversement.

Une sorte de bataille entre deux factions opposées. Le blanc contre le noir, le yin contre le yang … Et toutes ces oppositions qui n’avaient qu’une seule et même signification : Il n’était que la représentation de la faiblesse, camouflée derrière une image extrêmement belle et puissante. Un lion au cœur aussi doux que de la barbe-à-papa. Seulement … Cette illusion était-elle vraie ? Se fier à cette idée ne s’avérait pas être une bonne manière de faire. Il fallait penser d’une autre façon, détourner les choses pour se les approprier. Mais comment agir ? Comment réfléchir ?

Encore trop de questions, pas assez d’idées. Cependant, l’idée était choisie et tout était déjà plus simple. Après tout … Hana ne s’allierait jamais avec un village. Devenir une simple proie de ces gens qui décident et pensent tout diriger … Juste une petite seconde … N’était-ce pas que cet homme faisait ? Il se croyait au-dessus de tout, défiant chacune des lois en se prenant pour un dieu. Mais où se trouvait son réel potentiel ? Il avait joué avec le feu, oui, et alors ? Cette idée apparut simplement dans l’esprit d’Hana. Il se faisait des idées, à croire que tout jouerait en sa faveur. Après tout … La seule chose qu’il pourrait obtenir n’existait que dans ses rêves. Ses pouvoirs se limitaient à ses pensées et la kunoichi n’était pas prête de ramper à ses pieds. Liberté, liberté.

    « — Que crois-tu pouvoir faire ? Tu peux avoir autant de pouvoir que tu le désires, très cher, tes offres ne m’intéressent en rien. Je ne veux pas devoir, je préfère rester aussi seule que je ne le suis déjà. Tes idées peuvent concorder avec les miennes, et alors ? Je ne suis pas de ceux qui ramperont à tes pieds. Je ne suis pas de ceux qui croiront en toi. Je ne fais confiance qu’à peu de gens. Et tu n’en fais pas partie. Je ne souhaite en rien m’associer à quelqu’un que je ne connais absolument pas et, qui plus est, m’enfoncer dans un monde qui me déplairait. Ma vie, mes idéaux et tout le reste n’appartiennent qu’à moi. Tu n’y toucheras pas. Jamais. »


Sa main, doucement, alla chercher celle d’Ori, tandis qu’elle la serra avec douceur. Deux êtres contre tous, deux êtres qui mentent, qui sont fourbes, qui tuent, qui arrachent. Et alors ? Ces deux êtres se devaient de rester solitaires, quoi qu’il puisse se passer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1637
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : L'herbe est-elle toujours plus verte ? Sam 7 Jan 2012 - 15:22

Je regardai les deux filles à côté de moi, surtout la plus jeune, qui semblait, me surveiller ? Je souriais, elle était toute mignonne. Enfin, je revenais à notre bonhomme, à ce qu'il racontait, puis j'écoutais la réponse de la plus âgée des deux. Ce qu'elle répondit ne m'étonna pas vraiment, en fait. Qui voudrait rejoindre un type qui viendrait à vous avec pour message : "Aidez moi à détruire le monde, aidez moi à en devenir le maître", je ne pus le dire.

Une situation assez spéciale comme jamais je n'en n'avais connu auparavant, la voix de cet homme, Makka, résonnait depuis un endroit visiblement inaccessible, derrière un miroir. Je n'arrivais pas à le voir, mais je n'avais pas besoin d'en savoir plus pour pouvoir comprendre ce qu'il disait, et surtout de pouvoir y répondre. Qu'était ce ? Un ordre ? Une proposition ? Quoi ?? C'était impensable que quelqu'un me convoque, pour me forcer à faire quelque chose dont je n'avais pas envie ; cependant, en y réfléchissant bien..


    « Trois solutions ? N'allez pas croire que j'approuve votre manière de faire, que j'approuve ce que vous dites.. Mais je dois admettre que les nations qui dominent le monde, aujourd'hui ; leurs ninjas, leurs combats, leur haine.. Me rendent malade. Si vous parveniez à en prendre le contrôle, le monde serai t il meilleur ? Les shinobis arrêteraient ils de s'entre tuer pour des raisons futiles ; uhm... arrêterai je de perdre ceux que j'aime ?  »


Je jetai un coup d’œil aux deux autres jeunes filles, Ori et Kaori donc.. Ce que je venais de dire allait complètement à l'encontre de ses propos, mais je ne pensais pas qu'elle allait faire quoi que ce soit, après tout on ne se connaissait pas, et chacun d'entre nous était libre de faire ce que bon lui semblait ; nous étions tous libres. Je serrai les dents, et commençais finalement à prendre tout ceci plus au sérieux, quelqu'un m'offrait de changer le monde. Quelque part, en acceptant, je bafouais l'honneur de mon clan ; mais après tout ; que valait il aujourd'hui, cet honneur ? A le respecter, presque tous étaient mort, et moi je dépérissais.


    « Montrez vous, dites nous.. Dites moi pourquoi.. Je veux savoir ; si je vous rejoins... »


Finis je en serrant le poing gauche, tout le pointant de la main droite. Je m'étais promis de pas céder à l'envie de me venger, mais en fin de compte, peut être n'était pas assez forte pour ça. Et une petite voix résonna dans mon crâne "Tu es faible, Zanshi..". Je perdis mon sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1340
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : L'herbe est-elle toujours plus verte ? Lun 9 Jan 2012 - 17:17

Le phœnix observa plus longuement la première demoiselle, comme s’il recherchait la faille dans le couple mais il finit par hocher de la tête. Ce simple geste eut pour effet de refaire prendre la parole à la silhouette toute vêtue de noir.

-« Du moment que tu n’entraves pas ma route, ta vie sera épargné e »

D’un mouvement de la main, enfin plutôt de manche, il fit apparaître un foulard de couleur rouge. L’individu lança celui-ci dans un épais feu qui s’était embrasé en quelques secondes et réapparût dans la main de la créature verte qui tenait le miroir. L’être encapuchonnée se dirigea d’un pas lent, la main en avant, pour que la jeune femme prenne le foulard.

-« En est-il de même de ta compagne ? » Demande Makka pendant que son sous-fifre avançait avec une extrême lenteur.

Puis d’un coup, comme si Kaori disparaissait à ses yeux, son attention fut capturée par la rousse. L’oiseau orangé la transperçant de son regard émeraude.

-« Je ne propose pas une utopie, des morts il en pleuvra toujours. La seule chose que je peux te promettre, c’est que tu vivras à la lumière. Tous les êtres piétiner et rejeté par les grandes nations vont sortir de l’ombre. Il n’appartient qu’a toi, d’en faire partie ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1340
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : L'herbe est-elle toujours plus verte ? Jeu 12 Jan 2012 - 17:46

Tour de Kaori sauté, c'est à toi Zanshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1637
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : L'herbe est-elle toujours plus verte ? Dim 15 Jan 2012 - 12:41

Ce qu'il disait m'interpellait, il voulait exposer à la lumière du jour ceux que les grandes nations écrasaient, pourchassaient.. Je repensais à une de mes récentes rencontres, et mon cœur se serra , un poids dans la poitrine dont je ne pouvais me défaire, il était poursuivi jour et nuit, sans relâche, n'avait put rester à mes côtés par crainte pour ma propre sécurité ; c'était bien une nation qui en était à l'origine, de même je repensais à mon clan, ma famille mort pour ces pays, pour ces villages, retiraient ils la moindre reconnaissance : non, juste l'oubli, et un vague écho dans le vide disant : ''Ils ne sont pas morts pour rien.'' ; mais en fait si, les ninjas continuaient à tuer, faire des morts, alimenter la haine de milliers de personnes. Même si finalement je me foutais pas mal d'être à la lumière, d'être libre, puisque je l'étais déjà ; il pourrait me servir, très largement, dans mon inavouable désir de vengeance.

    « Comment procéderez vous pour y parvenir ? »


Les deux jeunes m'accompagnant restaient muettes, peut écoutaient elles, peut être pas ; peut être que ce qu'il dirait par la suite les ferai changer d'avis, je ne pouvais le dire. Puis je me refocalisai sur ''Makka'' ; je lui souhaitais une seule chose à celui là, qu'il ne tente surtout de faire de moi un pantin ou quelque chose comme ça, qu'il n'essaye pas de me manipuler ; ou les conséquences seraient telles qu'il n'aurait plus aucun moyens de remplir ses objectifs. Je savais maintenant que les ninjas étaient doués pour se jouer de leur entourage, de profiter des autres. Je ne leur faisais, comme à lui d'ailleurs, absolument pas confiance.

    « Vous êtes un ninjas, un shinobi, non ? J'ai du mal à vous faire confiance.. Pour ce qui est du malheur ; c'est sûr.. mais du reste.. »


Je tentais de deviner les traits de son visage dans l'ombre, le visage.. Il parlait plus que de simples paroles ; en le voyant, en voyant ses yeux, sa bouche, je saurais qui il était, un menteur, ou...


Spoiler:
 


Dernière édition par Shinku Zanshi le Lun 23 Jan 2012 - 19:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1340
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : L'herbe est-elle toujours plus verte ? Mer 18 Jan 2012 - 12:28

Blim ! Blam ! Boum ! Régle surprise numéro 1 : Un nouveau membre s'ajoute au groupe et l'ordre de Post change ! Blim! Blam! Boum !

Ordre de post
#Hariyama Leara
# Senritsu Hana Kaori
# Shinku Zanshi
# Utsuroi Ori
# Narrateur !




Makka ne répondit pas de suite à la question de la kunoichi, préférant attendre de voir la demoiselle apparaître dans une douce lumière alors qu'elle avait échappé de peu à la fournaise mais surtout à sa mort. Le ruban rouge toujours dans sa main. Peut-être l'avait-elle serrer par réflexe ? L'être en noir décida de laisser son attention de nouveau à la jeune femme aux cheveux rouges.

Les yeux émeraudes du phoenix eux n'avait pas quitter la demoiselle qui venait d’atterri à Kusa.

-"Maître Makka vient de vous sauvez la vie, vous ne voulez pas reconsidérer son offre ?" Demanda le volatil-il.

Celui-ci se posa sur le dossier du siège, attendant la réponse de la jeune demoiselle. Cependant, la manche de celui-ci coupa le contact visuelle, préférant répondre à la rousse.

-"Mon armée à besoin d'individu. Il est libre à toi, de la rejoindre. Si tu souhaites poursuivre ta route, tu le peux également. Je ne te demande pas de me faire confiance. Juste d'ajouté ta force à la mienne. "


C'est donc à toi, Leara
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 98

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : L'herbe est-elle toujours plus verte ? Mer 18 Jan 2012 - 18:43

La chose m'avait apporté en courant un foulard et me l'avait posé sur la main, ensuite je fus comme attirée vers l'ombre sur son siège avant de me prendre un véritable mur dans le tronche, tant et si bien que je ne savais plus où j'étais et une lumière intense m'éclatait les pupilles. Quand tout eu enfin disparu je ne sentais plus le sable sous mes mains, juste de ... l'herbe ... Je me redressai avant de regarder autour de moi lentement en essuyant mes vêtements et en replaçant avec un geste de la main mes cheveux. Sérieux là ? Ils étaient passés où les deux autres ? Je me retrouvais au milieu de trois filles parmi lesquelles je reconnue Zanshi, qu'est-ce qu'elle foutait là ? Bof de toute façon ce n'était pas là mon premier problème. Il y avait à nouveau un piaf pas loin qui en plus eu le toupet de dire que son copain venait de me sauver, Ah la bonne blague ! Et en plus son copain c'était la même ombre que l'autre enfoiré de Makka !
    _ Non mais attends ! Pour qui tu me prends toi ? J'ai une tronche de carte postale à me faire balader comme ça ?! Dégage avec ta proposition pourrie, j'en veux pas et je le répète, j'en veux pas en entendre parler.

Je tournai la tête en observant mon ancienne collègue de mission qui semblait hésitante étant donné les dernières paroles de l'ombre sur son fauteuil, nan mais fallait pas trop abuser, si elle le rejoignait j'aurais dû lui faire mal, donc pour son bien j'approchais d'elle calmement avec un grand sourire avant de lui claquer une magnifique baffe pour tenter de lui remettre les idées en place.
    _ Oh Zanshi tu te réveilles ? Arrêtes un peu ton délire là ! Il dit de la connerie ce type ! Il nous a dit la même chose à moi et des amis avant que j'apparaisse ici, néanmoins j'ai l'impression d'arriver au bon moment, je t'ai sauvé.

Il y avait également deux autres filles dont une que je connaissais plus ou moins, sans pour autant entrer dans les détails je ne l'appréciais que moyennement voir pas du tout, et c'était certain que si elle acceptait la proposition de l'autre malade, je la poussais moi même vers lui en l'entourant d'un paquet cadeau puis en marquant dessus "I love Psychopathes". Cependant ce n'était pas très réglo de faire ça et malgré l'énervement dont j'étais la victime je ne souhaitais pas voir des gens sombrer car je ne les aurais pas prévenu. Je me plaçais entre les filles et le fou-furieux avant, d'un un large mouvement du bras, montrer l'étendue de mon éloquence.
    _ On va faire simple, la première qui dit oui à ce pauvre type je l'assomme pour lui indiquer que ce n'était pas la solution. Et toi la boulet d'oiseau tu vas vite fais me dire pourquoi tu m'as fait venir, je demande pas à ton copain assit là, il m'énerve déjà assez comme ça. Oh et puis nan, dit rien, vu le paysage on est à Kusa je pense.

J'avais tellement envie de le démolir mais je me doutais bien que ce n'était pas le vrai Makka qui était là, la seule chose en chair ici était sans doute l'espèce de phoenix sur le fauteuil alors à quoi bon vu que le phoenix peut renaitre de ses cendres ? Comme avant avec Karas et Reira je devais attendre le reste de la chose, en tout cas je pensais avoir été assez clair envers les filles ici présentes, sans quoi je devrais vraiment leur flanquer une rouste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1340
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : L'herbe est-elle toujours plus verte ? Ven 20 Jan 2012 - 18:47

Kaori change de perso donc son tour est sauté ! C'est à toi, Zanshi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1637
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : L'herbe est-elle toujours plus verte ? Lun 23 Jan 2012 - 19:03

La douleur fut vive, un rappel à l'ordre, probablement inutile en fait. Leara, à peine apparut intervint dans la situation. Nous n'avons pas tous les mêmes objectifs dans la vie, nous ne pensons pas tous de même façon et aux mêmes choses, encore une chance, sinon le monde sera vraiment étriqué, sans intérêt, bien que pour moi, ce monde, ne représentait plus grand chose pour moi. Finalement ce qui se voulait être un rappel à la réalité d'une éventuelle amie, ne fit que me renforcer dans mes positions malheureusement maintenant trop bien établie. Cependant, je réfléchis un instant, et même sans l'intervention de la fille aux cheveux roses, j'en serai arrivé à cette conclusion.

    « Leara, je t'aime bien, mais tu ne me connais pas suffisamment pour savoir ce qui peut être bon ou pas pour moi. En revanche, Makka, ou qui que vous soyez, je n'aurai pas besoin de vous finalement, vous êtes faible, si vous avez besoin de sbire pour arriver à vos fins... Je préfère agir selon moi, mes idées. Vous restez caché dans l'ombre, et bien, restez y. Moi, je n'ai pas peur qu'on voit mon visage. Sur ce... Je n'ai plus rien à faire ici. »
Dis je avec un détachement, et une certaine amertume.

Je jetais un œil sur les deux filles restées là, puis je regardai Leara en essuyant le coin de ma bouche d'où quelques gouttes de sang perlaient ; puis je détournai les yeux, regardant une dernière fois ''makka'', et je me retournai pour partir, ni plus ni moins. Depuis maintenant quelques années je me débrouillais seule sans l'aide de personne, donc en fait, ce n'est pas ce jour que cela changerait. Cette rencontre assez déplaisante avait au moins eut le mérite d'éclaircir un peu mon chemin, maintenant je me destinais à une chose, l'écrasement des shinobis.. Bon, toute seule, je ne risquais pas d'aller bien loin, mais le temps ferai son ouvrage, je ne m'inquiétais pas, je n'étais pas la seule à avoir une dent contre eux. Et avant de partir ;

    « Oui, on est à Kusa, chez moi. Je retrouverai mon chemin, et vous n'avez pas intérêt à faire quoi que ce soit, ou je vous réduis en cendres. »


Hum.. J'en avais marre de me montrer patiente, mon caractère reprit finalement le dessus, braise et incandescence à l'état pur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1340
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : L'herbe est-elle toujours plus verte ? Mer 1 Fév 2012 - 16:25

Après maintes discussions et une rencontre avec un certain shinobi du nom de Makka, Hariyama Leara et Shinku Zanshi partirent alors que le sceau prenait fin... Il fallait maintenant attendre de voir quelle position prendraient ces ninjas dans le futur.

L'Episode est terminé, bravo à vous et à très bientôt pour l'Acte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Groupe #1 : L'herbe est-elle toujours plus verte ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Episodes Nukenins :: Episode #1 : Attiser les ardeurs ?-