N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Groupe #2 : Pierre qui roule ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1413
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Groupe #2 : Pierre qui roule ? Sam 31 Déc 2011 - 13:34

Un petit corps avec un grand chapeau pointue pousse la porte du bar à mission de Tsuchi, dans sa main droite un bâton recourbé. Le patron du bar hausse les épaules avant de se replonger dans le tri de ses parchemins. D’un pas sautillant, l’inconnu rejoint le meuble en bois et dépose un morceau de papier ancien et légèrement calciné. L’homme chargé de donner des missions dans ce pays de la roche le saisi et voit que c'est un ordre pour savoir où sont les trois shinobi dont le nom est écrit sur le papier. Contre une belle bourse pleine, celui-ci fini par céder, l’homme ressort d’un pas sautillant.

Celui-ci est à peine sorti de l'établissement, rejoint une zone déserte et commence à tracer une sorte de sceau avec son bâton De la fumée commence à s'en échapper alors qu'il dit d’une voix fluette le nom des trois hommes ainsi que le lieu où ils se trouvent. Dans un nuage de vapeur, baignée dans une douce flamme non brûlante, ne tarde pas à apparaître les trois jeunes hommes. Avançant d'un pas, le petit personnage est un peu difficile à voir dans cette fin de nuit.

-« Maitre Makka souhaite vous parler » Se contente-t-il de dire simplement




    Ordre de post :
    • Natsumi Haru
    • Otoka Froturak
    • Ukeîru Genzö
    • Narrateur



    Règles :
    • Respectez l'ordre de post.
    • Vous avez 48h après la dernière réponse pour poster.
    • Le premier tour est un tour d'introduction, aucune technique ne peut être utilisée durant ce dernier.
    • Prenez en compte le contexte et la description des lieux.


    Bon RP !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 698
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 : Pierre qui roule ? Dim 1 Jan 2012 - 10:46


Pierre qui roule...


n'amasse pas mousse !


Sortant tout juste de sa nouvelle mission avec ces fichues amazones, le Natsumi se sentît obligé de passer par le bar une fois revenu au Pays du Feu, pour décompresser un peu avant de reprendre le rythme. Il était clair qu’il n’en pouvait plus, comme il dirait lui-même « Trop d’amazone, tue l’amazone ! », si seulement ça pouvait être vrai, il n’en serait certainement pas là. Non ça n’avait rien à voir avec une perte de moral ou autre chose, mais le garçon aux pupilles rougeâtres était tout simplement lessivé. Déjà qui avait bien pu avoir l’idée ridicule d’installer un bar sur des terres constamment ravagées par les volcans ? Non mais sérieusement, il fallait être fêlé pour ça. Ensuite pourquoi personne n’eut encore jamais pensé à s’occuper de ces volcans ? Non franchement c’était désolant de voir qu’un pays pouvait être délaissé à ce point. Le pire restait tout de même l’état dans lequel il se trouvait actuellement, on aurait dit un véritable zombie. Il se contenta d’aller s’asseoir au comptoir et de soupirer un bon coup avant de bailler comme un ours. Il s’étira le corps de façon insistante avant de laisser paraître une gouttelette d’eau dans chacun de ses yeux, preuves de sa fatigue malvenue. Il commanda un jus de fruits avant de s’affaler sur la table comme sur le comptoir comme sur un oreiller, il avait en tête la ferme intention de piquer un somme. La simple idée de devoir reprendre la route, pour repartir à la recherche de mission, dans le but de gagner de l’argent, afin de pouvoir payer sa nourriture et un toit épuisa encore plus notre héros qui ne tarda pas à rejoindre le pays des rêves. Dans son rêve, un gamin, blond, au faciès angélique et diaboliquement opposé au Natsumi dans son caractère, le nukenin se voyait prendre soin de ce garçon comme de sa propre chair, de son propre sang. Quelque chose semblait intimement les relier, mais quoi ? Il n’eut malheureusement pas le temps de le savoir puisqu’au moment fatidique, le bruit de la porte du bar se heurtant au mur réveilla brusquement notre protagoniste.

On avait déjà fait mieux comme réveil, et ce n’était pas forcément non plus la façon dont on aimait le plus être tiré du sommeil. Haru ne put s’empêcher de froncer les sourcils tout en se mettant à grogner avant de lever la tête vers l’entrée. Son visage était quelque peu… rouge de fatigue. En effet, il semblerait que le tissu de sa veste ait marqué son visage d’une très jolie étendue de rouge partant du bas de son œil droit, jusqu’au dessous de sa lèvre inférieur, on ne pouvait qu’imaginer la position dans laquelle il s’était endormi, et à quel point il roupillait comme un enfant. Le réveil n’en était que plus désagréable, surtout lorsqu’il s’aperçut que l’abruti fini qui venait de le tirer de son sommeil n’était autre qu’un pecnot d’à peu près deux mètres, gras comme un éléphant, et tenant une énorme gourde qui semblait ne pas être remplie d’eau dans sa main droite. Où se croyait-il celui là ? Au carnaval ? Et le patron du bar qui ne réagît même pas devant ce malade qui venait de tirer notre héros du sommeil de la façon la plus brutale qui soit, quel incapable ! Haru, totalement hors de ses gonds, se leva de sa chaise et s’apprêtait à coller une raclée dont ce type se souviendrait toute sa vie, cependant contre toute attente, le garçon aux iris rubis eut un pincement au ventre avant de se voir disparaître, puis réapparaître dans un nuage de fumée. Il avait été invoqué ? Par qui ? Pourquoi ? Oh, le mec à l’origine de cette invocation ne savait-il pas lire l’heure ? N’avait-il pas pensé qu’à cette heure-ci le Natsumi aurait autre chose à faire que voyager ainsi ? Non mais franchement c’était n’importe quoi, ça n’allait pas se passer comme ça ! Le nuage de fumée se dissipa rapidement et permît à Haru d’observer le malfaiteur ! Un truc, pas plus haut que trois pommes, coiffé d’un chapeau pointu, et portant un étrange bâton dans sa main droite, décidément c’était défilé organisé aujourd’hui !

Purée c’était que ce sale petit bout de machin parlait en plus ! Par cette nuit sombre et froide, entendre la voix grinçante de cette chose était absolument insupportable ! Le garçon aux iris rubis, pris d’une colère divine, brandît son katana en direction de l’être qui venait de l’invoquer et se prépara à l’attaquer avec fougue avant de se rendre compte qu’il n’était pas le seul à avoir été invoqué. Mieux que ça encore, les autres personnes qui avaient été invoqués étaient des connaissances de notre héros, oui il s’agissait de Froturak et de l’autre dont il avait oublié le nom ! Comme ça il n’était pas seul dans cette galère alors ? Il ne pourrait donc pas agir comme s’il l’était et devrait se comporter de façon exemplaire, ce ne fut qu’après un soupir que le Natsumi adressa la parole à ces camarades avec un ton presque menaçant.

« J’espère que ce n’est pas votre ami ce mec, parce que ça va chauffer pour son matricule ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 444
Rang : Atelier de fabrication de chaussures

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 : Pierre qui roule ? Dim 1 Jan 2012 - 12:24

Attention où vous mettez les pieds!
Je mets les pieds où je veux Little John, et c'est souvent dans la gueule!


De l'ennui. Froturak s'ennuyait profondément par les temps qui couraient. Non pas qu'il n'était plus apte à faire des missions ou autres mais une flemmardise ignoble s'était emparée de lui en peu de temps. De lassitude en lassitude, il s'était retrouvé dans une maison fermée... Enfin bref une maison close. Ce n'était pas très glorieux pour son jeune âge quoique cela ait pu passer pour un exploit auprès d'autres ninjas qu'il avait rencontrés. En réalité, il y était allé pour chercher une mission ou un job quelconque de garde du corps. Cela lui donnerait surement du plaisir au niveau visuel vu qu'il travaillerait dans un cadre où les gens profitaient souvent des plaisirs naturels. Mais non... Il avait fallu que le Destin s'en mêle. Et il s'en était mêlé. Plutôt bizarrement d'ailleurs. Cette journée allait probablement se révéler plus intéressante que prévu.

Il n'avait pas compris ce qui se passait au départ. Il discutait avec la mère maquerelle de la maison, la chef catin comme qui dirait, au décolleté ravageur d'ailleurs. Soudain, il se sentit tout chose. Jouant avec une pièce d'or, il s'était retrouvé assez subitement dans un lieu désert avec pour compagnons deux personnes. L'une d'entre elles était Haru, son compagnon d'armes et allié. L'autre était... Inconnu au bataillon tout simplement. Il était entre Sonic et une perruque de fête. Ouais bref. Il avait les cheveux argentés en somme, tirant au blanc ça et là. Bref. Ce n'était pas un boeuf mais il n'allait pas dire qu'il n'avait pas de muscle. Ce qui rassemblait ces trois hommes? Ils étaient certainement tous des ninjas, errants ou autre. Mais vu que celui qui allait se présenter en tant que Genzo n'avait pas de bandeau, Fro' les considéra tous comme des Nukenins.

Revenons en à nos moutons. Fro' faillit s'étouffer quand il vit ce qui les avait invoqué. Une sorte de petit esprit portant un chapeau pointu et un baton en main droite. Ouuuuuuuuuuuuuh! Ca rigole plus! La petite chose, d'ailleurs ridicule par rapport au physique de Fro', annonça qu'une certain Makka voulait leur parler. Qu'est ce que cette chose avait fumé? Elle les interrompait chacun dans leurs actions par une invocation inverse et se permettait de leur dire que quelqu'un souhaitait leur parler? Et ben merci, on s'en doutait pas. On vous a invoqués pour le fun en fait... Bref, tout cela pour dire que le Natsumi se tourna vers les deux autres Nukenins en leur demandant si ce minuscule bout de vie était leur ami.


Hmm.


D'un sourire, Fro' déclina les propos de son ami et regarda le 3ème homme se justifier. Ca n'avait pas l'air d'être de sa faute non plus. Sinon il n'aurait pas été invoqué. Et puis voir leur maître Makka... Pourquoi ne pas les avoir invoqués devant le maître de suite? Etaient-ils stupides à ce point ou existait-il des raisons à tout ce cirque grotesque? Quoi qu'il en soit, le petit microbe à côté d'eux l'énervait bien assez.

"Et toi là, oui le truc au chapeau! Pourquoi ne pas nous avoir invoqué sur ton maître? On t'a fabriqué avec seulement deux neurones?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 257
Rang : Perdu quelque part ..

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 : Pierre qui roule ? Dim 1 Jan 2012 - 20:28

Repos. C’est tout ce dont j’avais besoin. Je n’voulais rien d’autre que roupiller tel un ours qui hiberne en hiver dans sa grotte sans en sortir. J’en avais marre de ces missions débiles que des abrutis s’amusaient à me donner pour du blé. Certes, le fric me servait à quelque chose mais c’était jamais assez parce que j’dépensais tout comme un mongol sur la semaine qui arrivait. D’ailleurs, il faisait froid en ce moment. Logique, on venait d’entamer l’hiver et donc j’avais encore plus la flemme de sortir que ce soit pour m’entrainer ou faire une mission à la con. J’n’attendais pas grand-chose de cette journée pourrie pour tout vous dire, j’voulais rien faire à part dormir. Du moins, c’est ce que j’ai pensé pouvoir faire. Je dis bien « pouvoir » car j’ai pas pu l’faire en fait. Au moment ou j’commençais à fermer mes yeux, j’me suis senti envouté dans je ne sais quoi pour enfin atterrir au beau milieu d’un nuage de fumée. Heureusement que j’suis retombé sur mes pieds sinon j’tombais dos au sol en premier et là, j’aurais eu mal.

Qu’est-ce que je vois ? Un putain de désert à la con. Et merde, j’suis encore tombé dans un trou perdu. Mais pourquoi j’me suis fait «téléporter » d’ailleurs, qui est l’enflure qui a fait ça ? Si je choppe le mec qui m’a invoqué ici, j’le détruis sur place. En regardant autour de moi, j’me suis rendu compte que j’étais pas seul. Y avait deux personnes ; le mec qui joue avec les pigeons que j’ai rencontré lors d’une mission et un autre type avec un chapeau de vieux ringard léopard. Ah oui ! J’allais oublier, y avait une sorte de mini-épouvantail qui a lâché une phrase du genre « Maître Makka veut vous parler ». D’ailleurs, le type qui aime les pigeons avait la main portée sur son sabre et avait posé une question pour savoir si c’était l’un de nous deux qui l’avait invoqué. Le type au chapeau léopard lui fit un signe de la tête pour lui dire que non et moi j’pris même pas la peine de lui répondre. S’il était pas aussi abruti, il comprendrait que j’sais pas faire ce genre de connerie et que ça m’amuse pas plus que lui d’me retrouver là.

Cependant, le petit épouvantail me faisait bien délirer. Le pire, c’est qu’il parlait. Décidément, j’dois être le mec qui a vu le plus de choses insensées dans ce monde. Bref, je vois que le type au chapeau commence à s’enflammer et à poser une question débile à l’épouvantail. Il doit être chiant c’type, j’espère qu’il va pas m’casser les couilles. J’me suis senti obligé de lâcher une connerie, cette journée s’annonçait délirant à première vue.

    Tain’ ... J’me retrouve avec le mec qui joue avec les pigeons, un type au chapeau léopard ringard qui pose des bêtes questions et un mini-épouvantail qui nous invoque et nous parle de Makkatruc qui veut nous parler. Bordel, où est-ce que j’suis tombé encore ? Ça me fait chier les trucs comme ça, sérieux !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1413
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 : Pierre qui roule ? Lun 2 Jan 2012 - 18:21



Le petit être regarda l'un après l'autre les différents protagoniste et il plaça son bâton devant lui comme pour se protéger. A la question de l'homme au chapeau léopard, il se contenta de secouer vivement la tête, faisant dodeliné son chapeau pointu. Sautillant d'un pied à l'autre, il trahissait une certaine nervosité. Essayant de ne plus faire attention au trio, il commença à dessiner un sceau mais s'arrêta dans son oeuvre en se rendant compte qu'il manquait quelques chose. L'être minuscule fut saisit d'un frisson alors que ses yeux jaunes se fixèrent dans les pupilles rubis.

-"V...V...Vous p...p...pou...pouvez m...m...me...c...c...cou...coup...p...couper ?" Demanda-t-il de sa voix fluette en tendant sa main noir vers le shinobi, laissant apparaître deux rougeurs sous-jactance. Comme s'il venait de faire un effort surhumain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 698
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 : Pierre qui roule ? Mer 4 Jan 2012 - 8:25

Si un jour on avait dit au Natsumi, que durant l’une de ses soirées ou il se plaindrait d’être un ninja, il serait dérangé par un petit bidule sans envergure, il n’y aurait jamais cru. C’était vrai quoi, d’où ce sale petit bout d’machin pouvait-il bien être ne mesure de procéder à une invocation inversée ? Bah oui, notre héros au regard de braise ne se rappelait pas avoir passé un quelconque contrat avec un type de ce genre ? Avait-il été drogué ? Violé ? Et utilisé à son insu ? Non ce n’était pas envisageable, vous imaginiez ? Un shinobi du rang de notre protagoniste, abusé par de simples passants ? Du coup, il fallait se rendre à l’évidence, cette petite chose, toute ridicule qu’elle pouvait être, devait disposer d’un sacré pouvoir pour réussir à invoquer non pas un, mais trois shinobi qui ignoraient jusque lors son existence. Non mais sérieusement, qu’est ce qu’il se passait ici ? Il y avait de quoi paniquer tout de même, ce n’était pas tous les soirs que l’on se retrouvait invoqué, et le fait que ce soit par un individu aussi peu commun rajoutait une couche de dramatisme à la situation, qu’est ce que le Natsumi n’aurait pas donné pour retourner se coucher. En attendant, il était bel et bien là, en présence de deux personnes qu’il connaissait déjà dont un camarade nukenin, mais à vrai dire, il connaissait aussi déjà l’autre, beaucoup certes, mais il l’avait déjà rencontré, à croire que le destin avait décidé de s’acharner. Pire encore, ce ne serait surement pas la dernière fois que le hasard le pousserait à se retrouver de nouveau en face de personne avec lesquelles il ne partagerait pas forcément ce que l’on pourrait appeler une « franche camaraderie ». Peut importait au final puisque la seule chose de certaine, c’était que la nuit allait être incroyablement longue, bah oui quoi, le type avait beau avoir l’air d’un autiste de première classe, son maître là, il avait intérêt à en avoir dans le pantalon, parce que notre héros avait bien l’intention d’apprendre les bonnes manières au promoteur de cette situation.

Bon au moins, Haru savait maintenant que Froturak n’était en rien impliqué dans cette histoire, si ce n’était le fait qu’il venait lui aussi de se faire déranger en cette fin de nuit, c’était rassurant, au moins, notre héros n’était pas le seul à ne pas comprendre ce qu’il se passait. Restait encore l’autre encore à la tête déluré qui ne tarda pas à se faire entendre. Lui non plus n’était au courant de rien, et c’était certain, non pas parce qu’il l’avait dit, mais simplement parce que la stupidité naturelle s’affichant en permanence sur son visage l’innocentait. Les paroles de ce dernier ne rendirent coupable que d’une chose, enfin, de deux : de sarcasme et de vulgarité. Ce garçon aurait bien mérité qu’on lui apprenne les bonnes manières ce que notre héros national se serait fait un plaisir de faire s’il n’était toujours pas en train de chercher le pourquoi du comment de sa présence en ces lieux. D’ailleurs, ou était-il ? Dans la pénombre, on ne voyait malheureusement pas grand-chose, mais le Natsumi était en mesure de discerner quelque chose : le vide. Il n’y avait rien, la zone était déserte, idéal pour un affrontement acharné ou pour une quelconque mise en place d’un plan de grand envergure. Le terrain pouvait aussi très bien être piégé qui savait ? Ce genre d’endroit n’était pas inconnu du garçon aux pupilles pourpres qui ne mit pas longtemps à en déduire qu’il se trouvait sur les terres du Pays de la Roche. Super, lui qui venait à peine d’en sortir, y revenait comme ça, comme par enchantement, ou par malédiction, ce n’était vraiment pas son jour. Malgré tout le ridicule que ses deux collègues donnaient à la situation, le Natsumi ne pouvait enlever de son corps le mauvais pressentiment qui le parcourait, il y avait quelque chose de suspect, et il se devait de trouver quoi. Plus facile à dire qu’à faire malheureusement, jusqu’à que la petite chose qu’il avait en face de lui, lui tende le bras en lui demandant de le couper.

Cette chose était véritablement atteinte, tendre son bras et demander qu’on lui coupe ? Il fallait être un vrai masochiste pour agir de la sorte ! Ou alors il faudrait avoir un sacré plan… Ce ne fut qu’en réfléchissant pendant trois seconde qu’Haru s’aperçut qu’il y avait au sol un énorme dessin, comme une espèce de sceau, rien qui vaille en somme. Une invocation inversée, un sceau de cette taille, non, non, cette petite chose ne devait pas être si inoffensive que ça finalement, que pouvait-il bien cacher ? En tout cas, ce n’était surement pas notre héros qui allait se risquer à lui trancher le bras, lui apportant surement la pièce manquante à son puzzle, si ça se trouvait, en enclenchant ce sceau, la vermine pourrait enfermer le groupe de shinobi, ce qui ne tentait franchement pas notre héros. Le Natsumi rangea donc son air menaçant avant de laisser reposer sa lame sur son épaule et agiter la main pour décliner l’offre du petit en costume de carnaval. De plus, en y prêtant plus attention, Haru put remarquer que la main de son interlocuteur était endommagée, bon ce n’était pas grand-chose certes, mais cela se voyait, et renforçait encore le sentiment de méfiance dont il faisait déjà preuve au début de la conversation. Il prit alors la parole pour répondre à tous.

« Finalement, ne comptez pas sur moi pour trancher cette chose, je préfère de loin aller me reposer. Et toi l’ignorant aux cheveux gris, je te conseille de la mettre un peu en veilleuse d’accord ? On est tous dans le même bateau, ça sent le piège à plein nez alors reste sur tes gardes. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 444
Rang : Atelier de fabrication de chaussures

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 : Pierre qui roule ? Mer 4 Jan 2012 - 18:31

Le mystère pique la curiosité.
Proverbe africain

Merveilleux... Cette chose n'avait même pas répondu à la question de Fro'. Ca commençait sérieusement à l'échauffer. Il allait défoncer illico presto ce minuscule bout de vie au chapeau ridicule et retourner dormir. Nan mais... Qui pouvait se permettre d'invoquer 3 ninjas sans avoir signé de pacte avec eux? Cela frôlait l'entendement. Jamais Fro' n'avait appris l'existence d'un tel jutsu. Il y avait quelque chose qui clochait dans tout ce bordel. Pourquoi eux trois? Se pouvait-il que d'autres ninjas comme eux aient subis le même sort? Et si oui dans quel but? Fro' ne le saurait qu'en allant voir ce dénommé Makka. C'était obligatoire.

Le troisième Nukenin lacha alors des propos désobligeants. Sombre crétin qu'il était. Son chapeau n'était pas ridicule et il ne posait pas de questions bêtes. Le Spectre avait envie de lui incruster ses phalanges dans sa paumette droite, histoire de lui cabosser sa sale tête de pou. Non mais. Seul un ninja de bas rang pouvait se permettre de lui parler ainsi. Jauger les personnes à qui on avait affaire était un principe de base pour survivre. En l'occurrence, Fro' craignait bien plus ce qu'il trouverait au sujet de ce Makka que face à ce blaireau ninja de bas étage. Il allait néanmoins devoir lui rabattre le caquet, histoire de lui montrer à qui il avait affaire. Il escomptait le faire quand le petit truc dodelinant demanda à être coupé. Ô Seigneur, ce n'était pas l'envie qui manquait à l'Otoka! Mais il y avait quelque chose derrière cette demande. Haru, le plus près du petit bout de vie au chapeau, aurait pu le découper avant même que la p'tite chose ne parle. Il y avait quelque chose. En effet...

Un cercle ou plutôt un sceau était sous le petit animal. Haru avait bien réagi. Dieu seul savait quel piège leur était reservé. Haru parla ensuite. Des paroles sages. Il reconnaissait bien là son allié. Fro' réagit plus vite que ses camarades. Il fallait se débarasser de cette petite chose. D'un signe de tête, il indiqua à Haru qu'il allait agir. Il n'allait pas couper cette chose, il allait tout simplement la désintégrer. Bien plus simple et leurs problèmes devraient tout simplement disparaitre.
D'un mouvement vif, il dégaina un kunaï relié à trois ou quatre parchemins explosifs déjà activés de son autre main, le lançant à toute vitesse au pied du minuscule bout de vie qui risquait bientôt de ne plus l'être. Se retournant, il put entendre la fin du grésillement des parchemins, suivie du souffle de l'explosion. Rattrapant son chapeau qui s'envolait et le reposant sur sa tête, Fro' sourit.
L'explosion avait du même détruire le sceau. Parfait. Laissant les flots de poussières se déplacer après l'explosion et retomber lentement au sol, il s'avança en direction du 3ème Nukenin puis parla
.

"Haru, je crois que le problème de ce petit truc est réglé! Quant à toi face de pet, fit-il en le fixant les yeux dans les yeux... Tu reparles de moi de manière négative pendant que je suis là ne serait-ce qu'une seule fois et je t'ampute de ta langue et d'un bras au passage. Compris?"


Ses prunelles étaient sérieuses. Haru savait que Fro' n'était pas un monstre. Il ne le ferait pas mais le message avait du passer, du moins il l'espérait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1413
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 : Pierre qui roule ? Mer 4 Jan 2012 - 19:03

Blim ! Blam! Boum ! Régle surprise numéro 1 : L'ordre des postes est maintenant bouleversé ! Blim! Blam! Boum !

Ordre de post :

* Natsumi Haru
* Otoka Froturak
* Narrateur
* Ukeîru Genzö



La fumée s’élevait dans le ciel de Tsuchi no kuni et on pu voir bientôt un petit chapeau pointu volé dans les airs. Il atterrit contre un des rocher un peu plus loin tandis qu'une des bottes retomba vers une des têtes des shinobi. Cependant, alors que le vent dissipait la fumée, un pleur ne tarda pas à se rependre dans la zone déserte. L'être tenait son bâton avec ses deux mains et on pouvait apercevoir son crâne nu, sans la coiffe. Les grands yeux jaunes étaient bordé de larme.

-"M...M...Mon c...c...cha...chap...p...p...chapeau." [i]Couina-t-il en le cherchant vivement du regard. D'un pas un peu sautilla, il courut rapidement rechercher son bien et le visa sur sa tête avec fermeté. Mis a part de la poussière qui collait à ses vêtements celui-ci n'avait rien.


-"V....V...Vo...Vou...vous e...e...êt...êtes...m...m...mé...méch...ch...ch...méchant !" Déclara-t-il d'un ton accusateur en brandissant son doigts vers l'homme à la coiffe léopard.

Le petit être retourna sur le sceau et détourna la tête alors qu'il approchait une lâme de sa main. Il couina une nouvelle fois, comme si se couper lui-même lui était extrêmement difficile. Il arriva cependant à ce couper et le liquide carmin tomba sur celui-ci. Une flamme commença à se dessiner sur le sceau.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 257
Rang : Perdu quelque part ..

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 : Pierre qui roule ? Mer 4 Jan 2012 - 21:10

Voilà que j’me retrouve au beau milieu de nulle part avec deux autres mecs que je n’connais pas plus que ça et un épouvantail qui parle. Ces choses n’arrivent qu’à moi. J’ai l’impression d’être maudit, c’pas possible quoi. Tous les trucs impossibles et inimaginables à ce jour se sont produits et j’me demande encore comment. Il est bizarre c’putain de monde l’air de rien. Tout c’que je peux vous dire, c’est que nous étions là tous les trois comme des gros cons, en train d’se demander ce qu’on foutait là et qu’est-ce que ce maître Makka nous voulait. En gros, j’suis complètement paumé dans l’histoire. Pourquoi moi ? Pourquoi j’dois faire équipe avec deux inconnus ? Certes, le mec qui s’amuse avec des pigeons j’ai fait une mission en sa compagnie, mais rien d’plus. Le truc c’est qu’ils avaient l’air d’se connaître tous les deux, on aurait dit des coéquipiers. En gros, j’sers à rien puisqu’ils ont surement l’intention d’faire des trucs ensemble et d’me laisser de côté ne sachant pas de quoi j’suis réellement capable. S’ils font ça, ce sont vraiment des enflures.

L’endroit était vraiment pourri. Complètement nul à chier, y avait rien. Il savait pas nous invoquer quelque part où y avait de beaux paysages à mater ? Non, il nous invoque dans un désert d’merde où y a deux ou trois grands rochers maximum. Ennuyeux. Moi qui pensais que ça allait être marrant, c’est nul. J’me suis donc dirigé vers un rocher et j’me suis appuyé dos à celui-ci. Ça montre à quel point j’en ai rien à foutre d’cette mission à la con qui va plus me faire perdre mon temps avec deux mecs qui vont penser qu’à leur gueule plutôt que d’me faire part de leurs impressions. J’étais content d’mon petit discours lorsque j’suis arrivé même s’il a servi à rien. J’espère juste que l’autre mec au chapeau léopard n’va pas m’casser les couilles avec le surnom que j’lui ai donné. J’pouvais pas deviner en même temps. Idem pour monsieur qui joue avec des pigeons. Passons ces détails sans réelle importance. Il y a eut un moment de long silence, personne ne disait plus rien après mon arrivée, plus un mot. Enfin, c’était presque le silence complet lorsque le petit épouvantail commença à dessiner quelque chose au sol. Personnellement, j’me suis demandé ce qu’il foutait. On a été invité pour dessiner ? On s’fout de ma gueule ? Soudain, il s’arrêta net et alla demander à l’autre là ... Celui avec le sabre qui aime les oiseaux de lui couper le bras. Euh ... Je confirme, cet épouvantail est pas du tout normal. Pourquoi il voudrait qu’on le coupe puisqu’il vient juste d’nous faire venir ? Il est con ou quoi ? Et le pire dans tout ça, c’est qu’il sait pas aligner une phrase sans bégayer, à croire que nous lui faisons énormément peur.

J’me suis dit que l’mec au sabre allait le découper directement puisqu’il avait déjà sa main sur son fourreau que j’suis arrivé. Mais non, il a rien fait. J’sais pas ce qui lui est passé par la tête lors de la demande du p’tit truc mais il refusa. Il nous a dit qu’il préférait aller se reposer. Et moi donc ? Il croit que j’ai que ça à faire que d’rester planté comme un glandu au beau milieu de nulle part ? Ensuite, il osa me traiter d’ignorant. Ok, j’veux bien car j’connais rien à toutes ces conneries de Shinobis blablabla ... Mais pour que je la mette en veilleuse, j’pense pas que ça va être possible.

    Oyyy, reste calme mec. J’la mets en veilleuse si j’veux. C’pas de ma faute si j’dois vous donner des surnoms débiles, j’connais pas vos noms.

Bon, peut-être que j’fais un peu trop le gars qui a pas peur mais j’suis pas du genre à me laisser faire. J’connais pas le niveau des deux types qui sont en ma compagnie, ils ont l’air de mieux s’y connaître que moi mais c’pas pour autant qu’ils ont le droit d’me prendre pour un bon à rien. Certes, j’suis pas encore connu ou je n’sais quoi mais rien à foutre de ce qu’ils peuvent penser. J’ai bien vu que le mec au chapeau léopard avait pas aimé le p’tit surnom que je lui ai donné. Pas de ma faute, il avait qu’à s’présenter. Il avait l’air énervé et tout aussi chiant par la même occasion. Espérons que les choses ne vont pas s’envenimer entre nous sinon ça va partir en couilles c’truc.

Soudain, j’le vois faire un signe de tête à l’autre mec. Qu’est-ce que cela signifiait ? Qu’il comptait m’sauter dessus ou découper l’épouvantail ? Il en avait après le p’tit épouvantail au grand chapeau. J’ai pas trop compris ce qu’il s’est passé car j’étais un peu en arrière mais j’peux vous dire qu’il va vite c’mec. En un rien de temps, il a sorti quatre parchemins explosifs et les lança aux pieds de la chose. Et BOUM. Quel abruti ... Il avait l’air content de son acte ce con. Tout fier de son action, il vient me parler face-à-face. J’peux vous dire que sur le moment, j’ai eu envie de lui encastrer sa gueule dans le rocher qui se situait derrière moi. Il me dit que j’devais arrêter d’parler de lui négativement au risque de perdre un bras et ma langue. Ah oui, j’ai aussi une face de pet. J’crois qu’il pensait m’faire peur en fait. J’aurais très bien pu lui foutre mon poing dans la gueule ou tout simplement répondre de la même façon en l’insultant mais vu que j’suis pas aussi con que cet abruti, j’ai préféré me la jouer cool.

    Euh j’t’ai parlé de façon de négative mec ? J’ai juste dit que tu posais des bêtes questions, pas de quoi en faire un drame ... On va pas s’prendre la tête pour une connerie pareille quand même ? dis-je en avançant en direction du sceau sans me retourner pour regarder ce con dans les yeux.

Tout d’un coup, j’entendis un pleur. Qui cela pouvait-il bien être ? C’était le p’tit épouvantail. Qui c’est ce mec ? Comment il crève pas après une explosion prise en pleine tronche ? Il avait le crâne à nu, c’était marrant à voir mais il était salement moche sans l’chapeau. Une fois remis sur sa tête, il accusa l’autre connard de méchant. J’étais d’accord avec lui. Il était déjà sur le sceau en train d’se couper. Du sang coula sur le sceau et une flamme commença à se dessiner sur celui-ci. C’était quoi ce bordel encore ? Tout en étant proche du sceau, mais pas trop, j’me suis mis accroupi pour dire quelque chose à l’épouvantail mais il m’avait pas l’air dans son état normal donc j’me suis dit que fallait rien dire. Toujours le dos tourné aux deux autres, j’me suis plus particulièrement adressé à l’autre con qui a voulu l’faire exploser.

    J’espère que t’es content d’toi mec. Voilà c’que t’as réussi à faire en essayant de tuer l’épouvantail. Tain’ ... Qu’est-ce qu’on fait maintenant ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 698
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 : Pierre qui roule ? Sam 7 Jan 2012 - 3:54

La situation s’éclaircissait, enfin un petit peu, ‘fin pas vraiment, mais au moins maintenant notre héros avait une petite idée de ce que voulait faire le nain de jardin qui se trouvait en face de lui. Encore qu’une idée c’était beaucoup dire, il avait surtout des doutes et pouvait donc émettre quelques suppositions, mais rien de suffisant pour découvrir les véritables intensions de cette chose. D’ailleurs il ne pensait pas un seul instant que sa méfiance serait suffisante, non surement pas. Si ce morceau de vie avait pu invoquer les trois shinobi d’une quelconque manière sans que ces derniers n’en aient conscience, c’était qu’il avait du pouvoir, ou en tout cas, un solide plan. Oui parce qu’il était rare de voir un individu invoquer trois nukenin qui ne le connaissaient pas sans avoir une idée derrière la tête et un bon moyen de faire pression sur eux. Surtout avec la réputation du Natsumi qui n’était à présent plus à faire dans les contrées neutres. Enfin ce n’était pas tout ça, mais ce ne serait surement pas en restant là les bras croisés que les nukenin découvriraient quelque chose sur les raisons de leur présence en ces lieux. On aurait bien pu penser à torturer la petite chose, cependant, avec la dernière requête qu’elle avait faite au Natsumi, ce dernier conclût qu’il serait surement inutile d’essayer de le faire parler sous la douleur. Tenter une approche plus pacifique ? Bof, le shinobi aux iris rubis n’en voyait pas vraiment l’intérêt, du coup bah, il était de nouveau bien embêté par la situation. Il y eut quand même un détail qui vint chatouiller la curiosité de l’ange démoniaque. Tracer un cercle de cette taille, et invoquer trois personnes comme ça, même en ayant un super plan, il était impossible de mener une tâche pareille seul. Puis avec les facultés limitées du petit être, il pensa que quelqu’un d’autre prêt à agir pourrait très bien se trouver dans les parages.

La fougue de son partenaire interrompît la réflexion du Natsumi. Oui Froturak venait de faire un signe de tête à notre héros, indiquant qu’il ne tenait surement plus en place face à la brume du doute qui envahissait la situation et qu’il allait se défouler un coup sur celui qui les avaient trainé de force jusqu’ici. Haru s’était préparé à un véritable massacre mais finalement ça allait en fait puis que l’Otoka ne fit que lancer un kunai auquel étaient rattachées des notes explosives surement pour rayer la présence du petit individu de la carte. D’ailleurs étant légèrement trop proche de la zone d’impact, à peine son collègue avait-il lancé le kunai que le Natsumi fit un grand bond en arrière histoire de ne pas être pris dans l’explosion. Selon lui, le problème était maintenant réglé, Haru lui en était beaucoup moins sur… Il serait en effet naïf de croire qu’un type ayant été capable de procéder à une invocation d’être humain sans leur consentement avait peu de chance d’être mis hors-jeu par un assaut si, comment dire, basique, même un Genin s’en serait sorti indemne ! Au moins, l’action était lancée, la situation devrait maintenant vite évoluer, pour ça, il n’y avait pas de doute ! Froturak finit par adressé quelques paroles très « chaudes » à l’autre garçon qui était là dont les jérémiades se trouvaient être particulièrement agaçantes qui avait d’ailleurs répondu au Natsumi un peu plus tôt, mais ce dernier n’en teint même pas compte. L’explosion fit voler le chapeau et l’une des chaussures de la petite bête qui de toute évidence étant toujours en vie puisque l’on put presque aussitôt entendre ses pleurs. Quoi, eux, méchants ? Mais il déconnait ou quoi ? Le type venait de les invoquer à une heure ou même une chauve-souris serait en train de pioncer et les méchants, c’étaient ceux qui avaient été tirés du sommeil ? Non mais qu’est-ce qu’il ne fallait pas entendre ! Alors que le garçon aux cheveux gris s’était avancé tout en recommencer à brailler dans tous les sens, le nain de jardin avait sorti sa propre lame et s’était, après un effort surhumain, tranché lui-même, laissant ainsi son sang couler sur le sceau qui, s’illumina presque immédiatement après.

Une flamme ! Mais mince, du feu ce ne serait pas bon du tout ça ! Oui si ce type était capable de mettre le feu, Haru serait bien embêté, lui qui n’était tout simplement pas en mesure de contrer cet élément. N’empêche que pour la première fois de la soirée, le mec à la chevelure d’argent avait dit quelque chose de censé, qu’est ce qu’ils allaient bien pouvoir faire maintenant ? Patienter ? Dans l’absolu ce ne serait pas une mauvaise idée, mais le Natsumi se voyait mal attendre que le déluge lui tombe sur la tête ; il craignait aussi qu’en attaquant le petit à la dégaine de sorcier, le sceau se renforce ou s’actionne à une plus grande vitesse. De plus, attaquer avec un puissant jutsu lui ferait dépenser trop de chakra, et s’il devait combattre une entité hors du commun, il serait plus ingénieux de faire des économies de chakra. En attendant, les choses sérieuses allaient surement commencer, il fallait donc cesser de se chamailler inutilement et se préparer à combattre, le garçon au regard de braise ne se priva d’ailleurs pas de faire la remarque à ses compagnons avant de se mettre en garde.

« Oh les gars, l’heure n’est plus aux disputes, je crois que ça va devenir sérieux alors préparez vous. Oh, et moi j’m’appelle Haru, Natsumi Haru pour toi qui ne me connais pas encore. »

[HRP: Désolé, je ne pouvais vraiment pas poster avant...]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 444
Rang : Atelier de fabrication de chaussures

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 : Pierre qui roule ? Sam 7 Jan 2012 - 19:02

Ce n'était même plus de la colère. Cela se rapprochait de la lassitude. Le petit minuscule bout de vie n'était pas mort. Paradoxal nan? Une hyperbole surement. Enfin une figure d'opposition bête et simple. La petite bebête pleurait. C'en était risible. Fro' se retourna et vit le crâne du petit mage en herbe. Il était marrant ce p'tit bout de truc. Fro' aurait bien du savoir qu'il n'était pas possible de ce débarrasser de ce truc si facilement mais au moins les choses avaient bougé et il savait un peu mieux à quoi il avait affaire. La petite chose les traita de méchant enfin il traita Fro' de méchant. Il rigolait ou quoi? Il les avait tous trois levés de songes possibles ou de leurs situations respectives pour les mener dans un désert au niveau humain. Ils ne devaient être que trois à 100 kilomètres à la ronde. Façon de parler mais la situation était bien embêtante.

Le Spectre s'impatientait. Il voulait voir qui était le chef de ce p'tit truc. Ce Makka. Il devait présenter une puissance énorme pour pouvoir se permettre de telles extravagances. A moins qu'il n'ait un plan en tête. Oui... Ce Makka devait avoir un plan en tête pour se permettre de convoquer à leur insu des Nukenins.

Fro' allait parler quand le petit truc s'entailla lui même, versant son liquide vital sur le sceau qui commença à s'embraser. Là... Ils étaient peut-être mal. C'était surement un sceau non-offensif vu le temps qu'il mettait à incanter. Ou du moins, s'il était offensif, ils n'auraient peut-être pas la possibilité de le parer. Cela semblait être quelque chose de fort, d'intense. Fro' le ressentait au plus profond de lui. L'instigateur de toute cette mascarade, ce possible Makka... Il était fort, immensément fort. Une puissance monstrueuse. Cependant, Fro' ne désespérait pas. Il fallait qu'il tienne bon, chose qu'il avait toujours fait. Il n’avait plus à se soucier de ce sceau minable. Ce furent les geignements du dénommé Genzo qui le tirèrent de ses rêveries. L’envie de lui coller son poing dans la figure était de plus en plus grande. Il rêvait de lui casser un os. N’importe lequel ferait l’affaire. Malheureusement, il se ravisa.
Il valait mieux faire copain copain avec ce type qui, dans le fond, ne pouvait pas être si mauvais que ça. C’est vrai qu’ils ne s’étaient pas donnés leurs noms.

« Moi c’est Froturak. Mais tu peux m’appeler Fro’. Par contre, essayes de réfléchir avant de parler comme ça aux gens, je suis un peu sur les nerfs comme tu peux t’en douter. La raison ? Être convoqué par cette chose, ajouta-t-il en tournant la tête vers le microbien infâme qui avait survécu à son assaut. »

Les flammes continuaient à remplir le sceau. Ils allaient surement entrer en contact avec Makka.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1413
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 : Pierre qui roule ? Sam 7 Jan 2012 - 19:18

La créature regarda les trois jeunes homme mais ne répondit pas à leur interrogation, il se retourna avec lenteur et gardait ses grands yeux jaunes sur la flammes qui grandissait de plus en plus. Celle-ci ne tarda pas à réapparaître alors qu'une douce lumière voletait dans l'air. Bientôt dans le feu se dessina une silhouette, assise dans un trône dans du bois rouge fit son apparition. Les trois shinobi purent voir avec distinction un corps vêtu complètement de noir y était assis. On ne pouvait rien percevoir de l'individu même pas ses yeux ou une mèche de cheveux. Sur son épaule, était perchée un oiseau au plumage orangée aux yeux émeraude. Une voix ne tarda pas à s'élever de la surface qui non réfléchissante. Celle-ci était étouffée, grave, méconnaissable comme si la personne parlait dans de la fumée.

-"Natsumi Haru, Otoka Froturak et Ukeîru Genzö. Je suis Makka." Se présenta l'individu sans aucune forme de politesse ni même de complication.

-"Vous avez certainement du entendre parler des incendies dans les villages ninja, cela est de mon fait. Si je vous ai fait venir par le bais de Beryn, c'est pour vous soumettre un choix !" Commença Makka alors que percher sur son épaule, le volatil mettait en avant une de ses ailes et faisait le signe trois avec ses plumes.

-" Voici mes trois propositions : Un, vous vous rallié à moi pour asseoir ma suprématie sur les trois force ninja du monde. Deux, vous décidez de mettre fin à l'existence de ses nations mais de votre propre chef. Trois, vous vous ralliez à ceux-ci." Énuméra l'être vêtu de noir alors que son ami à plume avait baisser un de ses doigts emplumé à chacune de ses propositions.

-"Votre réponse ? Vous en avez droit à une chacune !" Conclut l'individu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 257
Rang : Perdu quelque part ..

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 : Pierre qui roule ? Dim 8 Jan 2012 - 1:52

C’était le bordel. J’peux dire ça comme ça je pense. Un vrai foutoir que l’mec au chapeau léopard s’était amusé à foutre. Il avait essayé d’faire exploser l’épouvantail sans savoir réellement quelles étaient ses intentions. Un vrai fou. Mais bon, la petite chose n’est pas morte apparemment, elle a pleuré et l’a traité de méchant puis s’est tailladé la main et a activé cette espèce de dessin au sol dont je n’connais pas la signification. Logique puisque je n’m’intéresse pas à tout ce qui a un rapport avec les Shinobis et toute la panoplie ... À vrai dire, je m’en fous complètement. Tout ce que j’vois c’est que le truc au chapeau de paille a fait jaillir des flammes du dessin avec son sang. J’avais encore jamais vu ça mais j’avais un mauvais pressentiment. Ça sentait les ennuis à plein nez.

Ah oui, j’ai oublié de vous dire une chose ! J’peux enfin mettre des noms à mes « coéquipiers » si j’peux me permettre de les appeler comme ça. L’un se nomme Haru et l’autre Froturak. Haru, c’est le mec qui s’amusait à jouer en compagnie de pigeons lorsque j’ai fait une mission avec lui. Froturak c’est l’enflure au chapeau léopard, il veut que je l’surnomme Fro’. Au moins, j’espère que ces présentations ont calmé les tensions entre lui et moi. D’ailleurs il m’a conseillé d’éviter de lui parler de cette manière là car il était un peu à nerfs à cause de l’épouvantail. Euh ... ouais pourquoi pas mais j’en peux rien si c’est ma façon d’parler. Moi aussi ça m’faisait chier toutes ces conneries d’épouvantail miniature et de maître Makkatruc ou j’sais plus quoi. J’sais même pas c’qu’il nous veut ce connard de mec. Pourquoi il s’est pas présenté en personne d’ailleurs ? Bordel, quelle merde cette journée.

Maintenant que les flammes se faisaient de plus en plus denses, j’me suis douté que quelque chose allait arriver. J’suis donc retourné m’appuyer contre le rocher pour les regarder de plus loin et avoir une vue d’ensemble. Après quelques instants, une image se dessina dans les flammes. Une nouvelle chose bizarre se passe, c’pas possible. J’vais découvrir toutes les choses bizarres de ce monde une à une je pense. Tout ce que j’pouvais distinguer dans ces flammes, c’est un trône et une silhouette. Pourtant je n’ai pas bu ou pris de la drogue avant d’m’endormir ... Mais j’vous assure qu’il y a un putain de trône et une putain de personne assise dessus. Un détail, y avait un pigeon orange sur l’épaule du mec. C’était peut-être l’autre con là ... Makkachose ? Mais j’pouvais pas distinguer un trait physique bien particulier, c’était tout noir. Quelle merde, si seulement j’pouvais voir ce visage à ce connard qui nous a ramené ici pour des conneries pareilles, franchement. Soudain, le type sur le trône prit la parole. Et vous savez pourquoi il nous a ramené là ? Pour nous énumérer 3 propositions et nous avions un seul choix parmi celles-ci. Tout d’abord, il nous parla des incendies récents dans les grandes nations ninja. Soit disant on en avait déjà entendu parler blablabla ... Personnellement, j’en ai jamais entendu parler et j’en ai rien à foutre. Qu’est-ce que ça peut m’faire que ce trou du cul aie été foutre la feu dans les grandes nations ? C’pas mon problème putain.

Ensuite, il exposa les choix possibles. Premièrement : se rallier à lui pour écraser les 3 nations. Deuxièmement : Éliminer ces 3 nations mais nous-mêmes. Et pour terminer : Rejoindre ces 3 nations là. Mais qu’est-ce qu’il raconte ce gros porc dans son trône de merde là ? Putain le gars ... J’comprends rien à ce qu’il veut essayer de vouloir nous dire. J’m’en balance de ses histoires à ce type, sérieux quoi. Faut arrêter les conneries, bordel. Il a l’air tout aussi con que le pigeon sur son épaule qui fait des signes avec ses ailes. J’ai pas à rejoindre qui que ce soit pour défoncer des gens, j’peux le faire tout seul. Et j’me rallierai encore moins à des inconnus, il est con ou quoi ? Il pense nous faire peur avec ses incendies ? On dirait qu’il est content parce qu’il a mis le feu à des villages ... Tout comme les gamins qui viennent d’gagner un peluche à la fête foraine. J’devais bien lui répondre à cette enflure.

    Euh ... T’es qui toi déjà ? Kama, Amak ? Makaka ? T’es l’enflure qui nous a ramené ici ? T’sais que j’étais en train de m’endormir au moins ? Tain’ ... En plus tu racontes des choses dont je me fous complètement. Qu’est-ce que ça peut m’faire de savoir que t’as foutu le feu dans les grandes nations ? Ah ouais, j’dois aussi te dire que si j’dois défoncer des gens, j’peux le faire tout seul. Pas besoin de me rallier à des inconnus d’ton genre qui se croient puissants parce qu’ils provoquent des incendies. Sérieux, c’quoi cette blague ? J’en ai clairement rien à foutre d’ton baratin. Tout ce que j’peux te dire, c’est que ça m’fait chier là.
    Ah au fait, mon nom c'est Genzö les mecs !

Après ce beau discours tout juste sorti d’ma bouche, il ne m’restait plus qu’à attendre que mes compagnons d’route répondent à ce trou du cul. J’espère au moins qu’ils vont pas faire les bâtards et s’rallier à ce connard sinon j’suis dans la merde et j’serai passé pour un con !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1413
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 : Pierre qui roule ? Mar 10 Jan 2012 - 2:09

On saute le tour de Natsumi Haru. A ton Tour Froturak.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 444
Rang : Atelier de fabrication de chaussures

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 : Pierre qui roule ? Mer 11 Jan 2012 - 19:54

Makka ou une possible illusion venait de se matérialiser aux yeux des trois Nukenins, dans un halo orangé neutre. C'était peut-être un jutsu de communication. Cela était même surement le cas car ceux d'invocations ne répondaient pas aux mêmes principes. De ce personnage ne transparaissaient presque aucun indice. Une silhouette totalement vetue de noir. La lumière semblait ne pas l'atteindre. C'était tout simplement irréel. Sur son épaule, était perchée un oiseau au plumage orangée aux yeux émeraude. Bizarre. Ce type était calme, très calme. C'en était presque inquiétant. Il se mit finalement à parler. Il se présenta en tant que ce à quoi s'attendaient les Nukenins. Et il raconta sa petite histoire.

Ainsi il avait mis le feu aux villages ninjas. Etait-il fou? Sans aucun doute. Personne sur cette Terre n'était apte à s'opposer directement au monde ninja légal sans alliés. Il y avait apparamment réfléchi et cherchait des alliés. Il n'était pas si fou que cela en somme. Mais même avec de nombreux alliés, il n'arriverait pas à ses fins, aussi folles soient-elles. Il lança une proposition aux Nukenins. Celle-ci laissa Fro' perplexe. Il en laissa meme Genzo parler avant lui ce qui n'était pas si mal.

A ce que Genzo dit, Fro' sut immédiatement qu'il n'était pas un ninja hors-pair. Il parlait comme un illettré. Pire même. Il tenta un jeu de mots, qui sait meme si c'en était un, avec le prénom de leur interlocuteur. Il déblatéra ensuite un tas de propos inutiles et annonça enfin son prénom. Si c'était pour donner cette seule information, il aurait pu attendre. Pitoyable. Il en était franchement pitoyable.

Après cela, Fro' n'avait pas grand chose à dire. Il voulait voir ce qu'Haru dirait mais il prit les devants, imposant son avis pour épauler le futur parleur.

"J'accepte la quatrième proposition. Rester neutre vis à vis de tes affaires vaseuses."


Il n'avait pas besoin d'en dire plus. Haru saurait continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1413
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 : Pierre qui roule ? Jeu 12 Jan 2012 - 17:53

Le phœnix observa plus longuement l'homme au chapeau léopard, comme s’il recherchait la faille mais il finit par hocher de la tête. Ce simple geste eut pour effet de refaire prendre la parole à la silhouette toute vêtue de noir.

-« Du moment que tu n’entraves pas ma route, ta vie sera épargné »

D’un mouvement de la main, enfin plutôt de manche, il fit apparaître un foulard de couleur rouge. L’individu lança celui-ci dans un épais feu qui s’était embrasé en quelques secondes et réapparût dans la main de la créature au chapeau qui se tenait devant le brasier. L’être encapuchonnée se dirigea d’un pas sautillant, la main en avant, pour que la jeune homme prenne le foulard.

-« En est-il de même de tes compagnons ? » Demande Makka pendant que son sous-fifre revenait vers les flammes, sans avoir oser toucher le ''méchant''.

Puis d’un coup, comme si Froturak disparaissait à ses yeux, son attention fut capturée par l'argenté et l'homme au yeux rubis. L’oiseau orangé les transperçant de son regard émeraude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 257
Rang : Perdu quelque part ..

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 : Pierre qui roule ? Ven 13 Jan 2012 - 17:27

Ce gros lard assis dans son trône et ce pigeon orange à la con ont réussi à me pourrir cette putain d’journée. Ça devenait super chiant là. L’autre gros porc qui nous racontait sa vie et nous posait des questions de merde, son pigeon aussi moche et con que lui ainsi que l’épouvantail bizarre auteur de toute cette merde. Bordel, j’devrais déjà être en train d’rêver à l’heure qu’il est ! Fait chier ! Moi qui pensais que cette journée allait être cool, amusante etc ... Ben j’me suis trompé, c’est d’un ennui ! Vous imaginez même pas comme j’me fais chier. Et puis l’autre connard de Makka qui m’ignore, il prend même pas en compte c’que j’ai dit cet enfoiré. Autant les deux autres qui sont dans la même merde que moi m’prenaient aussi pour une merde au début, autant c’gros con se croit tout permis parce qu’il a mis le feu à des villages. Non mais j’rêve ou quoi, qui ne sait pas foutre le feu sérieux ? Tu prends une allumette et de l’essence, tu en éparpilles partout et c’est fait. T’reste plus qu’à jeter quelques allumettes en feu dessus et le tour est joué. Sauf que cet abruti s’croyait fort pour avoir fait ça. Même ma grand-mère aurait pu le faire.

Bref, Fro’ alias mister léopard s’était décidé à répondre à ce mec si fort qui se prénomme Makka. Il essaya de faire le comique de service en lui disant qu’il choisissait la quatrième option alors qu’il n’en avait proposé que trois. Il s’est cru marrant sur le moment j’pense mais personne n’a rigolé. À vrai dire j’voulais me foutre de sa gueule mais bon, ça allait partir en couilles encore. J’pense qu’il a mangé un clown c’matin, ça doit être ça. Au moins j’suis rassuré, il ne rejoindra pas l’autre ahuri assis dans son trône. C’est déjà un bon point. Cependant, Haru l’ami des pigeons ne dit rien. J’me demande bien ce qu’il foutait d’ailleurs. Quand j’suis arrivé il était prêt à sortir son épée pour découper l’épouvantail et là, il dort sur place. Ouais c’bien ça, j’crois qu’il s’est endormi debout. J’crois bien que ça existe ce genre de phénomène, c’est rare tout de même. Pour me convaincre qu’il était pas endormi, j’me devais de lui poser la question. Il avait l’air dans son monde en fait, fallait le sortir de cette mauvaise passe !

    OOOOOOOOOH Haru ! Tu comptes dormir sur place encore combien de temps ? J’sais pas si tu t’en rends compte mais le gros dans le trône attend une réponse de ta part.

Après ces belles paroles, je m’attendais donc à une réponse de sa part. Elle n’allait pas venir tout de suite malheureusement, il était toujours comateux ce Haru. Il est bizarre tout de même mais pas aussi chiant que l’autre. Un petit moment de silence avant que l’autre casse-couilles de service ne recommence à parler. Il a donc prévenu Froturak que tant qu’il ne se mettait pas dans son chemin, il n’aurait pas de problème. J’pense pas que Fro’ est le genre de mec qui aurait peur d’un gros, mais bon on n’sait jamais. Ensuite, il fit une nouvelle fois un truc bizarre en lançant un foulard rouge dans les flammes que l’épouvantail alla chercher et présenta à mister léopard. Il demanda qu’en était-il pour Haru et moi. Bah qu’est-ce qu’il veut que j’lui réponde le porc ? J’lui ai déjà répondu et il ose encore me poser la question. Un vrai connard ce mec.

    Tain’, je t’ai déjà répondu le gros. Viens pas m’faire chier avec tes histoires à la con. Je m’en bats les couilles de tes conneries. Donne-moi un foulard rouge s’tu veux, j’ai rien à faire avec toi. J’pensais pourtant avoir été clair mais t’as pas l’air d’comprendre. Puis dis à ton pigeon d’arrêter d’me fixer comme ça, il m’saoule.

J’pense que maintenant il a compris. Qu’il me parle plus de son feu, de ses propositions à la con ou je n’sais quoi. Tout ce que j’veux, c’est de l’action ou alors on s’barre pour aller pieuter parce que ça commence à m’faire chier tout ça. Ah ouais, faut encore que Haru réponde sinon il va pas arrêter de demander si l’autre est d’accord ou pas avec tout ce baratin d’merde. Qu’il se dépêche de répondre et qu’on s’casse bien vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 698
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 : Pierre qui roule ? Dim 15 Jan 2012 - 16:49

Plus la soirée avançait et moins le garçon à la chevelure noirâtre se disait qu’il avait été invoqué par hasard. Bon il y avait déjà bien un moment que tout le monde s’en doutait, cependant ce Makka devait avoir quelque chose de vraiment important à dire pour faire invoquer trois ninjas à des horaires pareilles, quelque chose de grand, de géant, de titanesque ! Evidemment il ne savait pas quoi, mais lorsqu’il était question de quelque chose de gigantesque concernant le monde des ninjas, c’était souvent de conflit dont il était question. Heureusement, avant que la situation ne s’envenime un peu plus, Froturak décida de passer l’éponge sur les mauvaises manières du garçon à la chevelure d’argent, c’était déjà un grand pas parce que maintenant que la discorde avait été bannie du groupe de nukenin, ils allaient pouvoir se concentrer sur l’évolution de la situation et surtout cet énorme sceau qui préoccupait tant le Natsumi. Il ne tarda heureusement pas à avoir la réponse à ses questions sur cette fameuse technique de Fuinjutsu, si l’on pouvait l’appeler ainsi. De la petite flamme qui était née du sceau, apparu une silhouette bien singulière, le genre que ne voyait pas tous les jours, évidemment puisqu’on en distinguait presque rien ! Encore un type qui croyait qu’on fêtait le carnaval ce soir, non mais pour qui se prenaient-ils ces gens là, pour pouvoir invoquer notre héros dans le but de lui montrer leurs fabuleux costumes ?! C’était vraiment du grand n’importe quoi ce soir quand même ! Dans la catégorie « débilités », ces deux types frappaient vraiment très forts. Mieux encore, le gugusse à la dégaine fantomatique était le fameux Makka que la petite chose presque inerte n’avait cessé d’évoquer ! Mais alors, le sceau apposé au sol n’avait pas été créé pour une technique de Fuinjutsu, mais bel et bien pour une invocation, ce qui perturba légèrement le Natsumi. Il était peu commun de devoir tracer un sceau pareil pour procéder à une invocation, la situation devenait franchement intrigante.

En tout cas, ce Makka n’avait pas de temps à perdre, il ne passa pas par quatre chemins et s’expliqua immédiatement. Des incendies ? Donc c’était lui finalement, il y avait maintenant, en effet de quoi s’inquiéter vu l’ampleur des dégâts causés par ces fameux incendies. Non pas que Haru n’aimait pas les défis, mais dans l’état actuel des choses, il n’avait absolument rien à gagner à se jeter au cou de celui qui avait réussi l’immense exploit d’incendier l’une des grande nation ninja, même mieux encore, il avait réussi à incendier un marais ! Vous rendez-vous compte ? Le type avait quand même mis le feu à un marais quoi, respect quand même ! Surtout que le fantôme avait une proposition à faire au groupe de Nukenin, le garçon au regard de braise voyait de quel genre, le genre de proposition à ne pas refuser quoi, ça promettait. Oh mais c’était que le Makka avait de la suite dans les idées, dans ces propositions, il proposait la même chose, sauf que l’une on était sous ses ordres, et dans l’autre, en solitaire, quel marrant tout de même. Bien que notre héros n’était pas décidé à se battre, il ne se laisserait surement pas mener à la baguette par qui que ce soit, c’était tout simplement hors de question. Tout en répondant négativement aux deux propositions du fameux Makka, le garçon à la chevelure grise donna enfin son prénom, rafraichissant ainsi la mémoire du Natsumi qui l’avait oublié. Froturak refusa à son tour les deux propositions de la chose au voile de pénombre. Comme ça au moins c’était réglé, aucun des trois nukenin ne voulaient rejoindre les rangs de ce malade mental qui invoque les gens à n’importe quelle heure. La réponse du ninja aux iris rubis lui semblait d’ailleurs si évidente qu’il ne trouva même pas nécessaire de répondre à la question du pseudo-fantôme qu’il avait en face de lui. Il semblerait cependant que cette réponse ne fut pas si évidente aux yeux de Makka, et pas qu’aux siens d’ailleurs.

Non puisque Genzö se mit à hurler dans les oreilles de notre héros, lui disant que l’autre timbré attendait une réponse de sa part. Haru qui n’avait pas bougé depuis déjà un long moment, jeta un œil à l’oiseau du questionneur, qui le fixait d’un regard, ma foi, des plus tendres. Fermant les yeux avant de mettre les mains dans ses poches, le Natsumi prit l’air le plus décontracté qui soit avant de soupirer un bon. Il était clair que pour lui, se lancer à l’attaque des trois grandes nations, comme ça, c’était du suicide. Car même si ce Makka avait réussi à les incendier une par une, il y avait peu de chance qu’il puisse réussir à les combattre, toutes les trois en même temps, par contre, s’il voulait les faire combattre, là, c’était autre chose. Dans tous les cas, le garçon aux pupilles pourpres n’avait aucunement envie d’être mêlé à un complot d’une telle ampleur, surtout en sachant qu’il n’en serait pas à l’origine, cela le blesserait dans son égo le pauvre ! Ce fut pourquoi sur un ton désinvolte à la limite du narquois il répondit finalement.

« Les deux propositions sont alléchantes, cependant, je ne suis pas un adepte des QCM, je répondrai donc simplement que vos affaires ne sont pas les miennes et que puisque vous semblez si puissants, vous serez très bien en mesure de mener votre plan à bien. »

Haru innocent

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1413
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 : Pierre qui roule ? Dim 15 Jan 2012 - 18:10

Blim! Blam ! Boum ! Règle surprise 2 : Pour pouvoir regagner chacun votre destination, il va falloir vaincre les deux prédateurs. Le tour initiale reprends ses droits au prochain tour ! Blim! Blam! Boum !

Ordre de post :
Natsumi Haru
Otoka Froturak
Ukeîru Genzö
Narrateur


Makka lança à la suite de la remarque des deux shinobis, les deux nouveaux foulard à la teinte sanguine. La fumée commençait à s'embraser un peu plus et l'individu expliqua à quoi servait les morceaux de tissus.

-"Portez les et vous ne saurez pas inquiéter par mon armée. Ne les portez pas et la mort sera votre nouvelle compagne." Déclara l'être en noir.

Par ses quelques mots, ils prouvaient bien que tant que les trois ninja ne se mettait pas en travers de leur route, il ne comptait pas s'occuper plus de leur existence. Bien que chacun aurait un rôle à joueur au moment venu.

Le feu se dissipa aussi rapidement qu'il était venu et ne laissa plus que l'être au chapeau pointu au milieu de la clairière en roche. Le soleil se levait doucement derrière les protagonistes. Le pantin noir sauta en dehors du cercle puis se pencha en avant pour disparaître à son tour dans un sifflement aigu qui vrilla les oreilles des nukenins.

Cependant, l'odeur de sang, de feu ainsi que l'aube était les éléments pour les créatures habitants dans ce désert de roche. Deux lions d'un blanc éclatant frôlant les cinq mètres apparaissaient et cherchait la source de nourriture.


Donc pour ceux qui ont pas pigé. Maintenant c'est Froturak-Genzo-Narrateur puis on applique le nouveau/ancien ordre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 444
Rang : Atelier de fabrication de chaussures

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 : Pierre qui roule ? Dim 15 Jan 2012 - 21:06

Les dires de Makka n'étaient pas vraiment des plus intéréssants. Il leur raconta une foule de choses barbantes. Seule la réaction d'Haru importa au Spectre. Le reste, il s'en foutait un peu. Ce Makka pouvait continuer à faire ses obscénités dans son coin. Il perdrait un jour ou l'autre. Son défi lancé aux grands villages, sa fin s'avérait imminente. Il aurait fallu être fou pour s'allier à un Homme qui défiait les nations ninjas. Il ramassa juste le drap rouge que lui tendait le sbire, histoire de... Vérifiant cependant qu'il n'était pas piégé, il s'assura aussi que celui-ci ne présentait pas d'émetteur permettant à Makka de savoir où se trouvaient les porteurs du tissu. Apparamment non. Tant mieux. Les trois Nukenins en présence avaient refusé les offres de Makka. Il ne semblait pas déçu. Mais cela devait néanmoins le gêner. Il se privait de potentiels alliés en se présentant ainsi. Quoi qu'il en soit, cet homme était mauvais. Si sa route recroisait celle du Spectre dans un autre contexte, nul doute qu'il y ait un conflit.

Pas inquiétés par l'armée de Makka... Quels sombres desseins ce dingue comptait-il réaliser? S'il disposait d'une armée, c'est qu'il était soit riche soit dirigeant d'une quelconque institution guerrière. Il faudrait se méfier de lui à l'avenir. Quelque chose lui disait que les choses risquaient d'empirer très vite.

Toute trace de Makka et du minuscule bout de vie disparut dans des sons aussi étranges que perturbants. Cela avait du alarmer toute trace de vie à un kilomètre à la ronde. Effectivement... C'est ce qui avait du se passer. Deux lions blancs aux proportions dignes d'une invocation apparurent dans le champ de vision des Nukenins. Ils étaient jaunes pâles, presque blancs. Ils devaient avoisiner les 5 mètres d'envergure. Impressionnantes créatures dignes d'être surnommées les Rois de la Jungle, elles avaient du s'aventurer par ici au vu du bruit, du feu et elles devaient chercher de la Nourriture. Malheureusement pour tout le monde, il n'y en avait point. Le combat se faisait imminent. Les ninjas seraient certainement plus rapides que les Lions mais leurs coups basiques ne pouvaient en être que moins puissants. Leurs adversaires étaient qui plus est au nombre de deux, rendant la tâche bien plus difficile.

Le Spectre devait agir rapidement. Il voulait voir les capacités des deux créatures avant de passer à des attaques sérieuses en vue d'en finir. Il ne pouvait pas se permettre de gaspiller du chakra si ses attaques ne portaient pas au but. Il en avait horreur. Gaspiller du chakra. Quelle futilité... Seules les bêtes à queues ou les grands ninjas pouvaient se le permettre. Il opta donc pour des assauts plus simples. Mitraillant les deux lions d'une cinquantaine de shurikens, il finit sa salve par un kunaï explosif, histoire de voir comment réagiraient les deux bêtes.


"On voit comment ils agissent et on les neutralise. Ok?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 257
Rang : Perdu quelque part ..

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 : Pierre qui roule ? Mar 17 Jan 2012 - 16:20

Ça avait le mérite d’être clair, net et précis. Aucun de nous trois n’avait l’intention de se rallier à cette espèce de gros connard qu’est ce maître Makka comme l’épouvantail l’appelle si bien. Au moins j’n’étais pas le seul à avoir refusé son offre, Haru & Fro’ ont fait pareil. D’ailleurs j’ai réussi à réveiller Haru qui comatait sur place pour tout vous dire. Tout ce que le gros a pu faire, c’est nous lancer ses foutus foulards rouge inutile. Fro’ ramassa le sien en premier, je l’observais pendant ce laps de temps. Il avait l’air d’avoir peur que le foulard soit piégé et l’épia dans tous ses détails. En tant qu’ignorant complet de ce genre de magouille – oui, j’y connais rien là dedans – j’aurais ramassé le foulard et l’aurait balancé dans mon sac qu’il soit piégé ou pas. J’m’en fous complètement en fait. Fin, passons. Je ramasse donc le foulard, le problème c’est que j’ai pas d’sac donc j’suis obligé de le garder en main. Ça a le don de m’faire chier de garder des trucs en main ...

Bref, Makka nous mit en garde sur certaines choses à savoir. Si nous gardions le foulard avec nous, nous n’aurions pas de problème avec son armée soit disant. Euh attendez ... Ce mec a une armée à ses pieds ? Et ben, ça n’doit pas une aussi grosse merde que ce que j’pensais finalement. J’aurais peut-être dû le traiter autrement et plus gentiment mais bon, ce qui est fait est fait. Maintenant que j’y pense, nous invoquer, avoir mis le feu aux trois grandes nations, avoir une armée sous ses ordres ... Ce mec n’est pas n’importe qui et peut s’avérer dangereux. Heureusement qu’il a pas décidé d’péter un cable et d’nous envoyer une partie de ses hommes sinon on serait bien dans la merde. Personnellement, il peut se le foutre où je pense son foulard, j’ai pas envie de me trimballer avec ça partout et encore moins le porter sur moi. Il est moche son foulard.

Après cette mise en garde, il décida de se barrer en compagnie de l’épouvantail. Mais il n’est pas parti comme tout le monde le ferait normalement. Non, il a décidé d’foutre la merde une nouvelle fois cette enflure ! Tout en s’éclipsant, cela fit un vacarme pas possible. Les bruits étaient stridents et aigus à un tel point que j’ai cru que mes tympans allaient exploser. Tain’ ... à cause de ça, il a dû alerter pas mal de personnes qui se trouvaient à proximité de nous. Bien que j’doute qu’il y ait ne serait-ce qu’une once de vie dans les alentours du trou perdu où l’on se trouvait.

Je m’apprêtais donc à retourner m’appuyer contre mon petit rocher en attendant la suite des évènements quand soudain, j’entendais des espèces de grognements ainsi que des petites secousses. J’me retourne et là qu’est-ce que je vois ? Des putains d’grands tigres blancs ! Mais pas des grands, genre ceux qu’on voit dans la jungle ou la savane hein. Des grands qui font à peu près cinq mètres de haut ! Putain quoi, c’est la première fois que j’vois des trucs pareils, j’savais pas que ça existait mais c’est une nouvelle découverte que j’dois ajouter dans ma liste des choses bizarres !
En tout cas, ils n’étaient pas venus pour rien et pour rigoler avec nous. J’crois plutôt qu’ils voulaient nous bouffer et qu’on avait intérêt à s’bouger le cul si on voulait leur servir de déjeuner. Fro’ avait plutôt réagit assez vite en leur balançant des kunais. Il voulait qu’on attende de voir comment les fauves allaient réagir pour ensuite les neutraliser. Perso, j’veux pas crever dans un endroit pareil.

    Désolé Fro’, j’ai pas l'temps d’attendre. Faut les défoncer le plus vite possible, tant pis pour les kunais dis-je tout en courant en direction des fauves.

Je courus à toute allure en direction des deux tigres géants, je pris appui sur l’une des pattes avant d'un tigre pour me propulser sous sa gueule et lui mettre un bel uppercut dans la mâchoire avec un poing aussi dur que le métal bien sûr. J’avais réussi à un peu le déséquilibrer mais pas assez pour qu’il soit mis K.O. Je pris donc appui sur la tête de celui que j’venais de frapper pour me diriger en direction du second fauve et lui mettre un gros coup de pied métallique dans la tronche. Heureusement pour moi, les kunais de Fro’ ne les avaient pas encore atteint. J’avais encore le temps pour courir sur le dos du second fauve et sauter dans les airs avant d’me manger l’explosion. C’est alors que je vis que Haru s’apprêtait à lancer lui aussi, une attaque. Espérons que j’ai sauté assez haut pour ne pas me chopper l’attaque de Haru et l’explosion de Fro’ mais au moins j’ai pu déstabiliser les deux bêtes ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1413
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 : Pierre qui roule ? Mar 17 Jan 2012 - 18:09

Un grognement ne tarda pas à s'élever de la gorge du premier fauve alors que l'humain venait de le frapper. Sans attendre plus longtemps, il se jeta sur le cloporte qui se dirigeait vers son compagnon mais celui-ci le manqua. Le deuxième lion rugit aussi et essaya de mordre le petit homme sans succès. Ses yeux se retournèrent vers les petits morceaux de métal, qu'il repoussa d'un coup de patte mais l'explosion ne tarda pas. Les coussinets furent ensanglanté et n'eut que comme seul effet de mettre dans une colère noir, le roi de la savane. Bien qu'il soit encore jeune, il était tout en muscle et en force. Et il se dirigeait les crocs sorti vers l'homme qui avait envoyer le projectile tandis que son ''ami'' faisait des cercles pour empêcher leur proies de s'enfuir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 698
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 : Pierre qui roule ? Mer 18 Jan 2012 - 17:17

C’était vrai quoi, faire un équipe avec un dégénéré pareil ne devait pas être de tout repos. En tout cas pour quelqu’un comme le Natsumi, ce serait surement impossible, surtout vu l’angle sous lequel étaient présentées les choses. Déjà que de base, notre héros avait du mal à suivre les ordres, alors lorsque ça venait d’un type qui se croyait supérieur aux autres, plus particulièrement à lui-même, ça ne pouvait que créer le conflit. De plus, il suffisait de voir le genre de sous-fifre que trimbalait ce Makka pour se rendre compte qu’il ne s’agissait pas d’un gars sérieux. Ce n’était en effet pas tous les jours que l’on voyait un Homme ou n’importe quel humanoïde du genre trainer partout avec lui un brun de vie tout juste bon à ramasser des cailloux pour l’aider à mener à bien une guerre intercontinentale, il fallait être fou pour ça. Notre héros au regard de braise en conclut donc qu’il n’était en vérité ici que pour faire parler de lui, effrayer les passants quoi, un peu comme une attraction en fait. Parce que comme il l’avait si bien dit, si cet Homme dans son trône avait les ressources suffisantes pour s’attaquer aux trois grandes nations ninjas seuls, il les aurait surement déjà balayé de la carte, or ce n’était pas le cas, ses dires pouvaient donc très bien n’être que du vent et rien de plus. La silhouette vêtue de noir en rajouta encore une couche, à propos des rubans rouges alors comme ça, si les nukenin portaient ces rubans, ils n’auraient rien à craindre de son armée ? Et si tout cela n’était que mensonge ? Car après tout le rouge, c’est la couleur du sang, de la passion, tout ce qu’il y a de plus mauvais en somme. Puis, il était aussi fortement possible que ces rubans soient en vérité les réceptacles d’un puissant jutsu qui hypnotiserait qui quiconque le porterait, créant ainsi la fameuse armée du ruban rouge ! Tout cela pour dire que, c’était une bien belle attention de la part de celui qui voulait ravager le monde shinobi, mais le garçon à la chevelure noirâtre n’en ferait rien.

Alors que la réponse du Natsumi venait tout juste de se faire entendre, le fameux Makka se disparu dans une flamme identique à celle qui l’avait fait venir. C’était qu’il devait beaucoup aimer les mises en scènes celui parce bon, le coup de la flamme c’était beau une fois, après ça devenait vite lassant. Du coup, le type à l’origine même de cette situation déjantée venait de partir comme ça, sans un mot, sans s’excuser de rien, limite en menaçant les trois hommes qu’il avait fait convoquer. Un sacré malade ce mec quand même, puis porter une cape aussi noir en pleine nuit, il n’y avait que les fous ou les pédobear pour faire de telles choses ! Il ne restait à présent plus que les Nukenin et l’autre petite chose avec laquelle ils s’étaient entretenus précédemment. Cependant, même lui, ne tarda pas à disparaître dans un fond sonore particulièrement irritant, laissant derrière lui deux animaux, puissants, menaçants, majestueux, des lions ! Deux lions, ça risquait d’être fort intéressant, surtout pour notre héros qui avait depuis longtemps pris l’habitude de côtoyer ces félins. Bien que ces deux lions aient été envoyés dans le but d’attaquer son groupe, Haru serait très largement en mesure de les calmer si ses coéquipiers ne tentaient rien d’inconscient. Problématique, Froturak, surement déstabilisé par l’envergure des invocations, lança immédiatement une salve de kunaï sans même tenter de négocier, erreur qui pourrait lui être fatale en mission ! Ajoutez à cela le petit Genzö qui s’était lancé à l’assaut tel un véritable taré et vous ne pouviez maintenant que combattre ces gigantesques Rois de la jungle, le combat ne manquerait en tout cas pas de piquant, ça c’était certain ! Notre héros au regard aurait très bien pu invoquer à son tour un immense et puissant lion, mais en y réfléchissant, il su que ça ne lui servirait à rien, de plus ce serait très consommateur en chakra une invocation de cette taille, il opta donc pour un combat direct, une fois plongé au cœur de l’affrontement il trouverait bien une façon de combattre ces félins.

« Raïton, Hainawa no Jutsu. Voyons ce qu’ils ont dans le ventre ! »

L’idée qu’il pensait trouver en cours de combat lui vint à l’esprit bien plus tôt qu’il ne l’eut pensé. En effet, il fit quelques signes rapides avant de créer un fouet de foudre, d’une longueur conséquente il fallait l’avouer. Mais que comptait-il faire avec un truc pareil ? Eh bien les lions ont une ouïe très sensible et n’aiment pas particulièrement recevoir de puissantes ondes contre leurs tympans. Le Natsumi allait donc de ce pas faire claquer son fouet contre les oreilles des lions, de plus, son fouet étant électrifié, cela n’en serait que plus dissuasif pour les deux gros félins. Arme en main, plan en tête, Haru s’élança alors dans la bataille, coupant la course du premier lion en sautant juste devant lui, de sorte à arriver au niveau de son museau puis en donnant cinq bons coups de suite, faire raisonner le claquement de son fouet électrifié contre l’air et par la même occasion envoyer quelques petites décharges à sa cible. Il ignorait évidemment si ça serait réellement efficace, mais en tout cas, il aurait tenté quelque chose, sans pour autant devoir blesser ces êtres qu’il affectionnait tant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1413
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 : Pierre qui roule ? Ven 20 Jan 2012 - 17:31

Tour de Froturak sauté ! A toi, Genzo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 257
Rang : Perdu quelque part ..

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 : Pierre qui roule ? Sam 21 Jan 2012 - 15:36

J’avais attaqué ces fauves sans rien demander à personne. Me connaissant, j’fonce dans le tas sans trop me poser de question. C’est comme ça que sont les boxeurs, que voulez-vous. Dans un combat de boxe, soit tu fonces dans le tas, tu mets les coups le premier et tu mets K.O. ton adversaire. Ou alors tu choisis la seconde option, tu observes ton adversaire, tu restes sur la défensive et tu subis les coups de ton adversaire jusqu’à ce qu’il te mette K.O. À toi de voir de quel côté tu te situes. Personnellement, j’choisis la première option pour le moment, on n’avait pas de temps à perdre avec ces tigres géants. Certes, ils étaient plus grands que la moyenne mais faut les défoncer. J’avais donc fait ce que j’avais à faire, j’ai mis le coup de poing et le coup de pied qu’il fallait tout en sachant que ça n’allait pas les mettre hors jeu. J’retombe donc un peu plus loin en essayant d’éviter les attaques de Fro’ et Haru par la même occasion. Ce qui m’a bien fait marrer, c’est que les grosses bêtes essayaient de me courir après et moi comme un con, j’courais aussi. C’était le seul moment cool de la journée. Enfin un truc marrant qui est arrivé au cours de cette journée complètement pourrie ! Bon bah les kunais ont complètement servi à rien j’ai envie de dire ... Le gros fauve les a balayé d’un bon gros coup de patte, en même temps c’est pas compliqué vous allez me dire. L’un de ses coussinets a commencé à saigner à cause de l’explosion mais bon, vu sa taille j’pense pas qu’il ait senti grand-chose !

Résultat de toute cette merde, le fauve se jetait bouche grande ouverte vers Fro’ et l’autre nous tournait autour comme si nous étions des proies qu’il comptait dévorer. Bonne chance à lui, j’ai pas décidé de crever ici. Haru avait sorti un fouet électrique et s’amusait à fouetter l’oreille du lion au coussinet saignant. Il est con ou j’rêve ? En fait j’crois qu’il a pas compris qu’il fallait pas énerver le tigre encore plus mais le calmer ou alors le mettre complètement hors d’état de nuire. Ce mec est totalement taré, il s’amuse à l’énerver encore plus. Tant pis pour eux, qu’ils s’amusent avec le tigre fou, moi j’vais un peu m’amuser avec la bête qui nous tourne autour. On pourrait dire qu’il est tout gentil, qu’il est calme et qu’il ne compte pas nous sauter dessus mais dans sa tête, cette bête ne pense qu’à une seule chose : nous sauter dessus et nous bouffer. Pour ne pas qu’on s’fasse défoncer par derrière par le second fauve, j’ai donc décidé de jouer avec lui, de l’amadouer un peu. Qui sait, ça peut marcher non ? J’crée donc une balle de métal vite fait et j’lui lance pour voir s’il allait courir après comme les chiens ou les chats le feraient. Apparemment il en avait rien à foutre, il l’a même pas regardée.

J’recommence une nouvelle fois mais j’décide de créer une plus grosse balle métallique pour être sûr qu’il la verra. Putain, en fait c’est méga lourd, j’pense que je l’ai fait trop grosse. Pas le choix, j’suis obligé de la lancer dans sa direction. Usant de ma force légendaire –oui, ne soyez pas jaloux- j’porte la balle bien haut, au dessus de ma tête et je la lance en direction du fauve qui n’arrête pas de tourner en rond. Pas de chance, il se la chope en plein sur une de ses pattes avant. Et merde, dans quel pétrin j’me suis foutu moi maintenant ? Il rugit tellement fort que j’ai cru qu’il allait faire une crise cardiaque sur place. Et moi, comme un con j’le regarde dans les yeux sans bouger. J’crois que ça sent très très mauvais tout ça ... Soudain, il me fixe dans les yeux et là j’me rends compte qu’il a compris que c’moi qui lui ai lancé la baballe. Il commence donc à s’avancer dans ma direction et moi j’me mets à courir comme un dératé pour n’pas me manger un coup de patte énorme et m’faire bouffer. J’tiens à ma vie putain !

Pour résumer, Fro’ et Haru sont en train d’enrager un gros tigre blessé au lieu de le calmer et moi, comme un abruti, je voulais éloigner le fauve qui semblait le plus calme mais au lieu de ça, je l’ai enragé aussi. J’me retrouve à courir en rond autour d’eux avec une bête de plus de cinq mètres à mes trousses.

Une putain de journée de merde ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Groupe #2 : Pierre qui roule ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Episodes Nukenins :: Episode #1 : Attiser les ardeurs ?-