N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 [Évènement] Un Nouvel Avenir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Kamui
Messages : 1835
Rang : SSS

Message(#) Sujet: [Évènement] Un Nouvel Avenir Mar 24 Fév 2015 - 0:40




Le brouhaha ambiant sur la place centrale, en face du palais du Triumvirat, montrait que message de propagande avait eu l’effet escompté. Devant un appel aussi inhabituel au sein du Shozaichi, nombreux étaient ceux – civils comme combattants – qui étaient venus par curiosité. Certains y ressentaient certainement de l’excitation, d’autres de l’anxiété. Jamais un tel rassemblement n’avait été organisé par les Hautes Autorités ; il fallait donc que la raison soit bigrement sérieuse et importante ! Proposer une telle réunion : l’avis du Shukaï et de ses effectifs serait-il demandé ? Et pour quelle raison ?

Une petite centaine de personnes s’était donc ici réunie, discutant et échangeant entre eux, jusqu’à ce que l’annonce soit faite. Les plus folles idées circulaient : le début de la conquête du Pays de l’Eau, l’annonce d’un nouveau Pays Ninja rejoingnant l’Alliance, une coopération politique à plus large échelle désormais garantie avec d’autres Organisations … . Les sujets étaient tellement nombreux qu’on aurait pu en faire la liste des heures durant ! Et sur de fausses suppositions, voilà que les débats s’emballaient, partaient dans tous les sens, donnant à la fois raison à tout le monde et à personne … .

Les Portes s’ouvraient finalement, pour laisser un petit groupe se déverser hors de l’enceinte du Palais. En tête, les personnags principaux de la politique militaire de l’Alliance : les membres du Triumvirat. Kakeshuou Samui en tête, les Capitaines s’avançaient vers la foule, se tenant légèrement en surplomb par rapport à l’assistance. Derrière eux, plusieurs hautes têtes de la puissance militaire du Shukaï défilaient, et prenaient part à la scène. Sans vraiment se soucier de ce qui pourrait lui arriver, le Quinquagénaire concentrait son attention et son regard sur l’assistance qui prenait peu à peu conscience de sa présence, et mobilisait son intérêt vers les propos à venir. Sans que le silence total ne s’installe, le bourdonnement s’estompa progressivement, et Kakeshuou crut percevoir l’instant où il saisirait le mieux le mouvement de foule.

~ A tous ceux présents et ceux qui nous entendent, vous avez été interpelé et pris d’intérêt par un message destiné à redonner le moral à nos troupes après un rude combat ! La réunion du Conseil du Triumvirat venant de s’achever, il est temps pour vous de savoir ce qui a été conclu au cours de cet entretien entre les Capitaines !

Voilà déjà de quoi captiver l’attention du public. Même si les mêmes bavardages de fond de classe incessants se maintenaient, ils étaient étouffés par le silence qui pesait sur la Place Centrale. Si le Triumvirat se donnait la peine de se manifester sur cette place, et en présence d’une grande partie des effectifs Ninjas, c’est qu’un évènement de taille allait certainement prendre place … .

~ Un regard sur ces derniers mois a été porté. Dernièrement, le Triumvirat s’est appliqué à élaborer sa place dans les affaires internationales avec les autres Nations. En plus d’avoir conforté nos relations avec les autres Grandes Nations Ninjas, le Shukaï a pu participer à des affaires de grande envergure sur la scène internationale : l’apparition de cette Île Mystérieuse maintenant disparue ; une vaste entreprise d’exploration du Pays de l’Eau en vue d’une possible intervention militaire … . Sur ce plan, la hiérarchie mise en place par les Seigneurs Féodaux des Cinq Nations de l’Alliance a été opérationnelle et efficace.


Inutile de dresser un bilan totalement négatif ! Après tout, on se devait de reconnaître à ce Triumvirat une grande implication dans les récentes affaires du monde, et une volonté à toute épreuve. Le dernier débat lors du Conseil du Triumvirat l’avait bien assez démontré. Et les dernières entreprises, menées par de nombreux acteurs, méritaient des éloges.

Il fallait cependant mettre en avant d’autres faits ; qui étaient bien plus graves et qui méritaient une réaction exemplaire en échange.

~ Pourtant, nous ne pouvons nous satisfaire de cela ! Car pendant que nous rêvions de victoire et de réussite, nous avons subi une attaque qui a causé de considérables dommages sur Shozaichi et son personnel de défense ! Nous avons été pris par surprise, chose qui n’aurait jamais du arriver jusqu’à maintenant ! Les Sections « Renseignement » et « Armée » ne sont parvenus ni à anticiper cet assaut, ni à le contenir à temps ! La Section « Ordre » n’est pas non plus parvenue à appréhender tous les responsables de cette attaque. Si nous accumulons les facteurs, nous pouvons aussi ajouter la présence d’un voire de plusieurs espions au sein de nos rangs, permettant à l’Ennemie d’intégrer si rapidement notre système de défense et trouver une brèche ! En cela, le Triumvirat a failli ! Une erreur qui ne peut pas être toléré ou pardonné aussi facilement, étant donné la gravité des choses …

Allez papy ! Annonce la sauce, tu tiens suffisamment le Shukaï en haleine ! Il est temps de lâcher la grosse nouvelle … (ou pas) !

~ En conséquence de cet échec, et dans l’optique d’une Institution plus forte et plus éclairée sur la gestion de la situation, le Triumvirat a convenu de déposer ses pouvoirs et son autorité, et de détruire cette institution, considérée comme inadéquate avec l’ambition portée par cette Alliance !

Tâtons dans un premier temps les réactions du public, avant de proclamer la suite … .


Dernière édition par Samui Kakeshuou le Mer 25 Fév 2015 - 20:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Onshi
Messages : 833
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: [Évènement] Un Nouvel Avenir Mar 24 Fév 2015 - 3:12


Les dernières paroles du vieux Samui sonnèrent comme un glas entre les imposants et olympiens murs du Shozaichi. Le ciel continuait de pleurer, mais timidement, versant quelques filets traçant leurs fines marques sur les vêtements de chacun, tâchant la monumentale façade du palais d'un voile sombre qui s'épaississait au fur et à mesure que la compréhension des évènements en train de se jouer se propageait dans la foule et l'incertitude. L'ascenseur émotionnel allait bon train. Ce qui était réconfortant remontait à la création de cette alliance, rappelant les bonnes relations qui furent instaurées avec les pays voisins alors que le rejeton de mille et un ans de persécution voyait à peine le jour. Avec cette froide assurance propre aux plus combatifs de ces ninjas, celui qui se voulait le représentant de l'ordre aborda ses trophées de guerre, ramenant déjà dans l'esprit de certains des jours tâchés de violence, de cette violence qui inhibe l'humanité constituant un frein à la progression de ses soldats.

L'ombre d'un cumulo-nimbus plus épais enveloppa les épaules de l'assistance tandis que les mots seigneurs féodaux s'étaient glissés dans une phrase se voulant positive. Il se disait dans les ruelles que deux d'entre eux essayaient de s'entre-tuer... Et dans l'inquiétude que laissait présager la situation, le souvenir de la toute récente attaque meurtrière ayant pris la capitale - de la paix ? - entre ses crocs déchaînés retomba comme l'écho de la douleur d'un coup de massue. Le baume au cœur que pouvait encore ressentir les plus sensibles s'écrasa au rez-de-chaussée, là où traînait encore la balafre dans la devanture du palais. Ceux qui baissaient les yeux pouvaient voir leur pied dans la boue, entre quelques éparses morceaux de pavé, pour certains encore tâchés du sang de ceux qui s'étaient sacrifiés pour que ce genre de réunion puisse être encore mené en ce lieu.

Déjà la rumeur de la connivence d'un traître parmi les rangs même des hautes strates de l'armée planait dans les rues comme une menace oppressante et invisible, tant les même mots sortant de la bouche d'un des plus hauts placés sans que ses tiers ne vacillent dans leur flegme pour le contredire ou en atténuer le poids enfonça les idées déjà noires au trente-sixième sous-sol. Des têtes se tournaient craintivement, avec méfiance, se sondant les uns les autres à la dérobée. Quelques groupes soudés et sûrs de leur force s'échangèrent des regards déterminés, alors que le froncement de leurs sourcils montrait la colère qui voudrait s'abattre sur ces maudits félons. Car bien sûr il n'y avait pas que de l'abattement au sein de la foule rassemblée devant les ruines du triumvirat. Même si des civils, pour la plupart commerçants, s'étaient retrouvés piégés dans l'attroupement de shinobi, il y avait aussi ceux qui s'étaient relevés, se tenant droit une main sur leurs blessures, ceux dont l'âme avait été touchée, ceux qui continuaient de planer dans leur désir d'évasion et de plus de frivolité, ceux qui voulait que cette guerre soit la dernière, par crainte ou ras-le-bol, ceux qui en redemandaient, et ceux qui, par la force des choses, du temps, s'y étaient habitués, résignés, ou blasés. Ceux qui froidement continueraient de trancher les têtes qu'il faudrait, qu'on leur demanderait, ou qu'ils jugeraient nécessaire.

Désir de paix ou pas, le tourbillon dans lequel s'était engagé le Shûkai ne semait que des dégâts, ou les carcasses de ceux qui y étaient éjectés. Ces pauvres pays avaient simplement changé de place dans la configuration du cyclone qui ne laissait aucune certitude sur la possibilité de fuite. L'impuissance des fondements de cette alliance, de cette direction à trois, venait d'éclater. Essoufflée, prise de court, ou mal exploitée...
Et la fin du triumvirat éclata en un coup de tonnerre, résonna dans les bâtisses éventrées et se dissipa derrière les toits encore calcinés. Les capitaines rendaient les armes, tous trois. Buki, jôhô, ôdâ, n'étaient plus. Pas un mot ne suivit, laissant l'assistance à son silence et au sinistre chant de l'écoulement pluvial. Quelle allait être la suite des évènements... qu'adviendrait-il du shûkai déjà touché en plein cœur... que deviendrait cette alliance, son armée, les habitants qu'elle protégeait...


- Wouuhouuuuuu ! Vive l'anarchie ! sonna du fond de la classe, derrière la masse retranchée dans la peur installée par le sombre topo du capitaine de l'ordre et de la justice. Une voix non-loin le rappela à cet ordre si précieux, à cet inertie frustrante et à ce respect du pessimisme ambiant. L'étincelle qui avait volé s'éteint dans un grommellement ravalant rage de vivre, soif de mouvement et envie de joie. La désillusion voulait qu'un tel ordre, le désordre, ne soit possible que si chacun partageait le désir d'une évolution saine et harmonieuse plutôt que la violence et la domination.

Toute ces scènes sous le regard perçant d'une silhouette féminine encapuchonnée, postée discrètement sur les hauteurs pour surplomber la place et ne pas rater la moindre goutte, absorber tous les souvenirs avant de disparaître toujours inconnue sans laisser, encore une fois, la moindre trace chakratique.

Soulevé par la détermination du plus fort des discours ou bercé par la promesse d'une paix illusoire, tel risquait d'être l'avenir proche de ce public qui pouvait tout aussi bien se diviser dans le sang. Si cette étape serait franchie, il ne lui resterait plus qu'à être attentif et sage, former un bloc uni derrière la meilleure des volontés et prendre gare à ce que sous le visage d'une jeune femme attristée, sous une nuée d'applaudissement ne s'éteigne pas la dernière once de liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Informations

Message(#) Sujet: Re: [Évènement] Un Nouvel Avenir Mar 24 Fév 2015 - 4:15

Sur la grande place on pouvait voir des centaines de shinobis voir de civils qui réagissaient à chaud aux propos de l'ancien Capitaine de l'Ôda. Cet homme qui malgré son coup de force n'avait pas fondamentalement tort lorsqu'il se donna la peine d'énoncer les points positifs mais aussi négatifs qu'avaient apporté ce Triumvirat. Et bien qu'encore une fois ses propos laissaient planer le doute concernant ce nouveau système qu'il souhaitait mettre en place à l'aide de ces frondeurs qu'avait rejoint avec précaution celui qui était encore il y a peu le leader du renseignement au sein de l'Alliance des pays neutres. 

Mais comme il ne se considérait toujours pas comme inférieur à Kakehsuou Samui, en tout cas devant la foule pour qui cette décision avait été prise à l'unanimité par ces trois hommes qui furent les grandes têtes du Shozaishi, il se permit de se rendre au même niveau que le grand orateur afin de faire valoir son droit à la parole. Une stratégie visant à affirmer ses positions face aux shukajins tout en espérant que Kaguya Shio en fasse de même. Car si déclarer que l'unité du Triumvirat avait toujours été intacte était une chose, le montrer face à tous en était une autre. 

"Malgré tout, nous ! Les trois anciennes têtes avons à coeur que cette Alliance ne sombre pas dans le chaos pour autant. Cette phase de transition que nous allons connaitre sera l'ultime épreuve que nous devrons surmonter avant de bâtir une nouvelle institution. Une institution forte, organisée, et soucieuse d'éviter les erreurs d'antan. Et c'est à vous qu'il appartient de rendre ce projet possible en restant  solidaires face à l'adversité ! En montrant au monde entier que nous sommes bien plus qu'un simple groupe de mercenaires !"

Bien sûr le Capitaine du Johô ne pensait pas pour autant que cette période transition se passerait dans le calme. Il avait réussit à monter un complot. Kakehsuou s'était en partie appuyé sur ce dernier pour monter le sien, qui pouvait savoir avec certitude que d'autres ne feront pas leur apparition au fil du temps. Tout ce qu'il pouvait faire pour le moment était de sauver les apparences le temps que la situation s'éclaircisse suffisamment pour permettre de prévoir les évènements à venir. 
Revenir en haut Aller en bas
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1145
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: [Évènement] Un Nouvel Avenir Mar 24 Fév 2015 - 10:19

Van attendait déjà depuis un bon moment adossé à l'un des murs de la place centrale du Palais. La propagande qui s'était diffusée à travers toute la Capitale eut l'effet escompté puisqu'au fil des heures, le Trentenaire voyait arriver ses camarades par dizaine. Très vite le lieu de rendez-vous se remplit d'un beau monde. Ninjas et villageois y étaient mélangés tous tenus en haleine par le message qu'ils avaient pu lire.

Les bras croisés contre son mur, le Hoheinheim patientait bien sagement que débute la réunion. Il se tenait plus en retrait, bien moins fan des bains de foule qu'il jugeait oppressants. Puis alors que le brouhaha incessant du peuple remplissait la place d'un flux constant de paroles incompréhensibles, l'élite du Shozaichi daigna enfin montrer le bout de son nez.

" Enfin... " lâcha le Trentenaire comme une remarque à sa pensée. Shinobi de cette Alliance depuis maintenant plus d'un an, il n'avait encore jamais vu les Capitaines à la tête de cette coalition. Le premier qui prit la parole devait être Samui Kakeshuou. Un homme plutôt vieux, plus que ne l'aurait cru Van. D'un seul coup le Lumineux se remémora avoir critiquer la jeunesse de cette Alliance. Jugeant les dirigeants bien trop jeunes pour détenir un quelconque savoir qui lui serait utile. Pourtant les cheveux blancs du Capitaine de l'Ôda témoignaient de ses années vécues.

Très vite arraché de ses songes, Van porta une attention toute particulière à la supposition du vieillard qui mentionna la possibilité que des traîtres soient parmi eux. Amusé par l'annonce, Van n'aurait pas cru qu'une si noble cause suscite le mauvais œil. Bien naïf de penser que le monde ne pouvait tourner autrement il se contenta d'écouter attentivement ce qui s'en suivit.

~ ~
~

" Wahou vive ! l'anarchie ! " raisonna à travers toute la place du Palais à l'attention des Capitaines qui venaient de se retirer de leur statuts jugés trop obsolètes. Van remarqua les talents d'orateurs du Samui qui prenait malin plaisir à toujours les tenir en haleine. Sa façon de passer la pommade juste avant d'expliquer la raison de ce choix soulevait tout autant de questions sur l'avenir du Shukai que celui de ses habitants. Attendait-il réellement que quelqu'un s'oppose à leur décision ?

Si tel était le cas le Trentenaire était bien impatient de voir quel fou oserait défier une telle autorité. Le nombre de ninjas gradés qui étaient derrière les Capitaines de l'Ôda avait don de calmer toutes mauvaises pensées. En dehors d'un suicidaire, personne ici n'avait réellement son mot à dire. Le tout restait encore de savoir par quoi serait remplacé l'ancienne institution. Si le fait d'avoir plusieurs dirigeants à la tête du Pays ne convenait pas, en avoir qu'un seul reviendrait à agir de la même façon que les autres villages ninjas.

Partagé entre ces deux régimes politiques, Van était bien heureux de ne pas faire parti des dirigeants. Le choix qu'il avait fait en rejoignant le Shukai par le passé était dû avant tout à l'innovation d'un tout nouveau système de gouvernement où les pouvoirs étaient divisés. Vouloir les réunir aujourd'hui signifiait donc que les dignitaires de l'Alliance avaient échoué dans leur entreprise.

Un second Capitaine prit la parole. Encore une fois inconnu du Hoheinheim qui n'aurait su lui mettre un nom. A sa façon il appuya les propos du Samui. " Une nouvelle institution, forte, organisée... " Van ne pouvait contredire l'homme qui mettait le doigt sur les plus grandes faiblesses de cette Alliance. Il trouvait triste qu'il ait fallu connaître une première attaque pour que les dirigeants coopèrent. Le faire plus tôt les auraient peut être épargné d'autant de morts.

Mais qu'il était facile de critiquer quand rien ne pouvait vous faire du tord. Le Lumineux n'avait à prendre aucune décision. Lui se contentait de se laisser porter par les choix des dirigeants sans réellement s'attarder sur des détails. Après tout la seule chose qui puisse compter était encore l'objectif que s'était fixé cette Alliance le premier jour. Celui d'une paix durable et mondiale. Pour le Trentenaire la façon d'y parvenir n'avait rien d'importante tant qu'elle gardait ses idéaux intacts.

Pour l'heure la réunion ne faisait que commencer. Les yeux braqués sur l'estrade où se trouvait les Capitaines Van restait tout attentif à ce qui pourrait suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 724
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: [Évènement] Un Nouvel Avenir Mar 24 Fév 2015 - 11:09

Il avait suivi le groupe, comme un petit mouton certes, mais il l'avait fait. Chacun se demandait dans son esprit comment allait se passer la suite des évènements. Dans le fond notre protagoniste ne savait même pas ce qu'il adviendrait de lui par la suite. Observant la suite, les portes s'ouvrirent pour laisser place à une foule, des visages connus et inconnus défilaient devant lui. Incroyable, il y avait tant de personnes, c'était splendide. Cependant Shio ne se laissait pas avoir, il ne se laissait pas berner par des paillettes, en fait il regrettait même son discours cité plus tôt, il ne se sentait plus à sa place dans ce monde. Plus à sa place dans ce lieu qui ne lui correspondait pas, c'était complètement fou. Le Kaguya avait surement fait son temps et il était temps pour lui de disparaître, ou au moins de retourner auprès des siens et s'il devait l'annoncer ce serait devant cette foule, il avait pendant trop longtemps maintenu le secret. Il était temps pour lui désormais de quitter les lieux, de voir autre chose, de vivre de ses rêves, lui qui toujours avait servi les siens. Kakeshuou comprendrait surement, même si dans le fond il avait juré de rester pour ce dernier. Le vieux devrait être le premier à savoir ce qui pousse Shio à faire tout ça, il y a bien des blessures qu'on ne peut recoudre, hein Aoji'.
- Chacun de vous aura un rôle à jouer dans cette nouvelle organisation, chacun de vous sera maître de son destin. Allez-vous rester là à ne rien faire ?! NON !! Le Shûkaï se doit de se montrer enfin au grand jour, montrez qui vous êtes ! Quand à moi ... Je vous dis adieu mes frères ...

En quelques secondes, une lumière jaillit tout autour de notre protagoniste, elle éblouissait tout le monde, c'était comme ci le soleil s'était mis à l'entourer, totalement incroyable. Il utilisa alors un jutsu qui lui permit d'acquérir une vitesse folle et de se rendre au porte de l'alliance, il quittait les lieux comme un voleur certes, mais pour le bien tous. D'autres devaient régner, d'autres devaient prendre sa place et réussir là où il avait échouer. C'était ainsi que se terminait l'histoire de notre homme au Shûkai et ce n'était pas une défaite pour lui, au contraire, une leçon. Il pensa une dernière fois à tout ce qui l'avait amené ici, à tout ce qui l'avait fait se pousser à se battre pour cette organisation, il était temps pour lui de voir autre chose, de voir plus loin. Premier objectif, retrouver tout les siens, Eden n'était pas la seule, il en restait plein d'autre à retrouver, tant d'autres à rassembler. Il croisa alors un visage l'espace d'un instant il crût voir Aoji' et se mit à parler d'une voix sensible, parsemée de larmes et de sanglots ...
- Je n'ai pas réussis Aoji' tu vois j'ai échoué, je t'ai enfermé et tu es morte au sein de cette alliance, comment faire pour trouver la paix ? Je ne trouve pas ma place dans ce monde, j'ai l'impression d'être un vieux débris parmi des nouvelles technologies. Mes amis, mes frères, mes anciens camarades, quand la mort me ferait-elle vous rejoindre ?
Voilà, c'était la fin d'un homme au sein d'une alliance, la fin de toute une histoire, tout un vécu. C'était la fin de tout ce qu'il avait essayé de construire, mais d'autres sauraient prendre le relais. Il était temps pour Shio d'aller vers une nouvelle destinée, de faire ce qu'il avait toujours désiré. Le Kaguya ne regrettait rien au contraire, il ne désirait pas s'attirer la haine de cette alliance non plus, il espérait seulement que certains le comprennent. Ah oui et pour ceux qui se demanderaient pourquoi partir de cette manière, Shio n'était pas vraiment doué pour les adieux et ceux-ci lui paraissaient original. Après tout, c'était bien mieux que des accolades et un bout de pain pour la route. Oui, l'ex capitaine fût sans cesse original dans son comportement, mais celui-ci était surement son meilleur tour. Maintenant il était libre, le petit oiseau dans sa cage prenait enfin son envol ...
Explications:
 



Dernière édition par Kaguya Shio le Mar 24 Fév 2015 - 13:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1141
Rang : XXX

Message(#) Sujet: Re: [Évènement] Un Nouvel Avenir Mar 24 Fév 2015 - 12:10

Un grand changement se préparait en coulisses. De nombreuses ficelles avaient été tirées et un homme en avait la totale la maîtrise pour le moment : Samui Kakeshuou. Il préparait un Coup d’Etat depuis longtemps déjà. Et cet évènement serait sûrement annonciateur de grands changements au sein de l’Alliance. Les pièces avaient été avancées, il ne restait plus qu’à prononcer ce mot faisant frissonner chaque joueur d’échecs : Echec aux Rois. Sur trois leaders, ce soir, il n’en resterait vraisemblablement plus qu’un…

Mais tout cela, le jeune garçon l’ignorait.

Il sortait tout juste de sa sieste, lorsqu’il entendit de l’agitation dans la rue. Se levant péniblement, il se dirigea lentement vers sa fenêtre et vit un spectacle plutôt inédit : Tous marchaient dans la même direction. Hommes, femmes, enfants. Ils semblaient tous animés par la même motivation, la même avidité se lisait sur leurs visages. Hiko prit quelques temps à comprendre, puis il se rappela de cette note d’information ! Mais oui, le rendez-vous était dans quelques minutes, il fallait qu’il se dépêche. Regardant par la fenêtre, il vit que des gros nuages noirs, menaçants, surplombaient le ciel de la Capitale, il décida donc d’emporter avec lui son imperméable noir.

Sortant de chez lui pour se rendre sur la grande place, il remarqua que toutes les rues étaient bondées. Il n’arriverait sûrement pas à l’heure s’il ne prenait pas un raccourci. Il décida donc de passer par les toits, chemins qu’il connaissait presque mieux que les rues pavées de l’Alliance. En chemin, il réfléchit à propos de la note qu’il avait lu un peu plus tôt dans la journée. Il se sentait réellement excité par cette nouvelle qui annonçait de belles promesses pour cette Alliance. Une sorte de renouveau après avoir subi une attaque aussi inattendue que meurtrière. C’est donc un sourire affiché sur le visage qu’il arriva au niveau de la place centrale. Elle était totalement remplie, civils comme shinobis s’étaient pressés en ce lieu pour être aux premières loges de cette annonce qui s’annonçait salvatrice pour le Shûkai. Hiko, quant à lui, prit place sur le toit d’un des édifices se trouvant sur la place centrale. Il pouvait d’ici, voir et entendre parfaitement les futurs intervenants. D’ailleurs, ils arrivaient…

***



Le grondement du tonnerre vint sortir Hiko de son état de léthargie. Le ciel lui tombait sur la tête. Au sens propre, comme au figuré. Une violente averse venait de faire son apparition, et le jeune garçon rabattit alors sa capuche sur sa tête. Mais ce n’était pas ce qui le dérangeait le plus. Non. Il venait de recevoir un vrai coup de massue sur la tête… Le Triumvirat allait être dissout.

Le jeune garçon n’en croyait pas ses oreilles. Il avait beau inlassablement se remémorer les paroles du vieux bouc ayant pris la parole, il n’arrivait pas à y croire. D’ailleurs, il ne savait même pas qui il était, mais vu que ce dernier était aux côtés du Capitaine Homura et d’un autre homme à l’allure toute aussi importante, il s’imagina qu’il devait être Samui Kakeshuou, celui dont Len et Asuka lui avaient parlé. Mais à vrai dire, cela importait peu. Hiko n’en revenait pas que l’Alliance abandonne le fondement de ce qui faisait sa différence par rapport aux autres villages shinobis, qu’elle détruise ce qui faisait sa force. La force du Shûkai résidait dans la ségrégation des différents pouvoirs. Hiko avait appris à comprendre, à apprécier et à respecter cette façon de diriger. Avec le temps, il avait même considéré cette façon d’agir comme étant le meilleur système possible. Mais apparemment, ce n’était plus le cas.

Le Capitaine Homura prit ensuite la parole. Il prônait l’unité, la solidarité pour reconstruire une nouvelle Alliance, un nouveau Système. Il semblait lui aussi profondément déterminé à faire en sorte que l’Alliance se relève. Mais pourquoi renier ce qui avait fait notre force auparavant ? Car Hiko s’en doutait. Si le Triumvirat était dissout, la suite ne serait pas bien différente de ce qui se passait dans les autres villages shinobis. Le jeune garçon ne comprenait pas, il était maintenant perdu dans ses pensées et n’entendait pas les différentes acclamations de la foule. Seul un homme le sortit de sa torpeur, le troisième Capitaine semblait-il.

Ses mots furent ceux qui eurent le plus d’impact dans l’esprit du jeune garçon. « …chacun de vous sera maître de son destin. Allez-vous rester là à rien ne faire ?! NON !! Le Shûkaï se doit de se montrer enfin au grand jour, montrez qui vous êtes ! », voilà ce que le jeune garçon avait retenu. Mais comment interprêter ces paroles ? Que voulaient-elles vraiment dire ? Que signifiaient-elles pour lui ? Tant de questions auxquelles il était incapable de répondre pour le moment, trop choqué par cette annonce soudaine. Et une fois de plus, le dernier Capitaine le sortit de sa stupeur. Eblouissant la place, il partit ensuite à la vitesse de l’éclair, laissant derrière lui une place centrale sous le choc…

Et c’est ainsi que le premier Roi fut mis en échec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Heishi
Messages : 9
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: [Évènement] Un Nouvel Avenir Mar 24 Fév 2015 - 18:22

Adossé contre un arbre, les bras croisés contre la poitrine, Shinji observait la grande place. En vue de l'importance de l'annonce et des récents évènements, la moindre parcelle était occupée et les rues étaient bondées. Chacun débattait avec son voisin et les paris étaient lancés. Qu'allait-il se passer ?

Néanmoins, lorsque les trois capitaines apparurent, plus personne n'osa parler. On n'entendait plus que le doux cliquetis des gouttes de pluie qui tombaient sur le toit en tuile du Palais du Triumvirat.

***
Quelques minutes.

Quelques minutes pour faire ce qui n'avait jamais été fait. Quelques minutes pour oublier ce qui avait été construit. Il y avait quelque chose qui clochait, quelque chose qui n'allait pas. Shinji le sentait. Néanmoins, il n'était pas assez fou pour se faire remarquer, pour contester. Sans s'en rendre compte, il enfonçait les doigts dans ses bras comme s'il s'efforçait de résister à une douleur physique. Il avait envie de crier. Ce n'était plus les bannières sous lesquelles il s'était engagé. Sa fureur le submergea à nouveau comme une coulée de lave, le brûlant à l'intérieur, balayant tout autre sentiment.

Puis vint le départ de Kaguya, le Capitaine du Buki. Soudain, sans que personne n'arrive à l'anticiper. Était-ce donc la fin d'un système innovant, de cette Alliance qui prônait l'égalité et la démocratie ? S'il fallait se montrer au grand jour, cela plongerait-t-il la nation dans la guerre ? Shinji avait du mal à interpréter ces dernières paroles mais il savait au fond de lui que quelles qu'elles soient, elles étaient contre ses principes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 356
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: [Évènement] Un Nouvel Avenir Mar 24 Fév 2015 - 18:58

Voilà plusieurs minutes que moi ainsi que la population attendons devant le palais. Là, sur la grande place. Nous avons tous lus le papier comme quoi une annonce importante allait être faite. Je me demande bien ce que ça peut être. Parmi la foule, j'écoute ce qu'il s'y dit. Les rumeurs et les suggestions vont bon train. Chacun y va de son petit commentaire. Pour ma part, je reste silencieuse. Me demandant quel pouvait bien être la raison d'un tel rassemblement. Je tente de temps en temps de jeter un coup d’œil dans la foule, mais ne voit personne de ma connaissance. Tant pis. Je hausse les épaules et observe de nouveau les portes du palais.

Qui s'ouvrent enfin. Laissant sortit papy glaçon. Autrement dit, mon capitaine, celui de l'Ôdâ. Section de la justice. Sa présence imposante fait rapidement taire les langues. Sans pour autant que ce ne soit le silence complet, il prend la parole. Faisant taire les derniers bavards, qui l'écoutent alors. Il commence par parler de remonter le moral des troupes. Et on va enfin savoir ce qu'il s'est dit durant cette réunion. Il continue sur le moral, en faisant un topo des choses bénéfiques faites par le Shukai durant les derniers mois. Il parle de l'île et de sa disparition, emmenant mon frère avec elle. Ainsi que de Mizu, mon ancienne patrie. Oui, nous avons été actifs. Mais à quel prix ?

Celui du sang. Qui tache encore les rues du Shozaichi. La pluie qui tombe en emporte un peu avec elle. Mais il faudra bien plus que ça pour nettoyer cette attaque. Physiquement, le Shukai s'en remettra vite. Mais moralement... Je ne sais pas. D'autant plus qu'il parle d'un traître. Et les regards se tournent vers les voisins, avec suspicion. Bravo. Avait-on vraiment besoin de semer le trouble dans nos rangs ? En tous cas, il en est arrivé à la même conclusion que Yanosa. Reste maintenant à le trouver. Et ce n'est pas ce qui s'annonce le plus facile. J'imagine que les différentes sections vont se serrer les coudes pour faire ça.

Ou pas.. Plus de triumvirat, et donc plus de sections. Le capitaine (l'ancien?) se tait, maintenant. Et l'on peut entendre une vois crier derrière. L'anarchie, hein ? Qui va nous guider, maintenant ? Qui va gérer tout ça ? Est-ce qu'on va être livrés à nous mêmes, totalement libres ? Non, pas ça... Je baisse la tête, soucieuse.


Qu'est-ce que je vais devenir ? Qu'est-ce qu'on va devenir ? Était-ce vraiment le moment de faire ça, juste après l'attaque ? Nous avons besoin de gens pour nous diriger. Pour montrer l'exemple. De plus, dès que les autres pays vont savoir qu'on a plus de chefs, ils ne vont pas hésiter à finir le travail commencé. C'est le bon moment, après tout. Est-ce qu'ils veulent nous punir pour notre incompétence ? N'a t-on pas assez bien protégé les gens vivants ici ? Je ne suis pas quelqu'un de très obéissant. Et j'ai même plutôt tendance à provoquer l'autorité. Mais au fond, je sais que je ne peux pas vivre sans. Sans personne, je suis... Perdue.

Homura s'avance à son tour. Un de mes lointains cousin. Capitaine du Jôhô, la section recherche et renseignement. Quoi de mieux pour un Jisetsu ? Un Jisetsu avec le kinnegan, bien sur. Et il prend la parole. Ses mots sont rassurants et je pousse un soupir de soulagement. On ne va pas rester comme ça, sans rien. Ils veulent bâtir autre chose. Quelque chose de plus fort. Je me demande bien quoi. Est-ce qu'on va avoir un kage, nous aussi ? Dommage, l'idée d'avoir trois sections est bien sympathique. C'est ce qui fait notre force. Mais aussi notre perte, il faut croire.

Et un dernier personnage prend la parole. Je ne le connais pas, celui ci. Je suppose que c'est le capitaine du Buki, l'armée. En tant que chef de guerre, il rallie ses troupes. En nous disant que l'on a tous un rôle à jouer. Mais lequel ? Puis il nous dit adieu. Bah lui il nous aura pas beaucoup montré qui il est. Une soudaine lumière l'entoure alors, me faisant fermer les yeux. Quand je les ouvre, il n'est plus là. Combien de personnes vont-elles partir, comme ça ? Et surtout, c'est quoi la suite ? Qu'est-ce qui nous attend ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Onshi, Gouverneur de Tori no Kuni
Messages : 367
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: [Évènement] Un Nouvel Avenir Mar 24 Fév 2015 - 22:29

La réunion avait donc officiellement pris fin. Pour l’instant, tout semblait se dérouler comme prévu. Les principaux opposants potentiels au nouveau régime que voulait instaurer Kakeshuou avaient capitulé. En réalité, ils ne s’étaient pas réellement défendu. Shio s’était montré assez passif en fin de compte. Or, cette passivité pouvait clairement s’assimiler à de la sagesse et de la perspicacité. Oui, en effet, dans cette salle là-haut, ils étaient en infériorité numérique. Le moindre signe d’agressivité se serait immédiatement retourné contre eux. Homura le comprit également. C’était pour cela qu’il avait tenté de négocier de manière diplomatique. Une manœuvre honorable, surtout venant d’un Jisetsu. Mais au final, il ne put que se plier face au coup de maitre du vieux Samui. Aokiji quant à lui était encore étonné de voir qu’un plan qui s’était dessiné dans l’ombre depuis plusieurs semaines déjà, se mettait en place si parfaitement. Du moins, pour l’instant. Le premier obstacle avait été franchi. Il était maintenant temps de passer à la prochaine étape, et pas des moindres. Il fallait prévenir le peuple.

Tout ce joli monde migra donc vers la place située juste en face du Palais du Triumvirat. Un message de propagande avait été placé dans la cité un peu plus tôt afin d’alerter la population des évènements à venir. Kakeshuou fut celui qui tenait la marche et il fut également le premier à prendre la parole. Une foule s’était donc amassée devant l’édifice, tous pendus aux lèvres du vieux Samui. Aokiji se plaça en retrait, laissant les Capitaines se mettre en avant. Après tout, ils avaient un certain pouvoir, du moins officiellement. Pour en revenir au discours, le quinquagénaire rappela les récents projets du Shûkai, dont notamment l’expédition à Mizu no Kuni, à laquelle le jeune Samui avait participé d’ailleurs. Puis il en vint rapidement aux faits, à savoir, la dissolution du Triumvirat.

Suite à cette annonce, il y eut de nombreux houlements dans la foule, bien entendu surprise par une telle décision. Certains allèrent même jusqu’à crier à l’anarchie. Aokiji laissa alors échapper un fou rire étouffé. Certaines personnes avaient le don pour rendre tout toujours plus dramatique. D’ailleurs, toujours dans le registre dramatique, on pouvait souligner la sortie très remarqué du Capitaine Kaguya. Ce dernier disparu dans un éblouissant manteau de lumière et ce juste après son intervention face à la foule. Prenait-il la fuite ? Le blond se tourna alors vers Setsuna.


    « Il a le sens du spectacle ton capitaine. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 1995
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: [Évènement] Un Nouvel Avenir Mer 25 Fév 2015 - 18:47

La réunion à proprement parler s'était terminée de façon abrupte, mais pour autant sans que le sang de qui que ce soit n'en vienne à couler. Une issue pacifique, pour le moment, qui ne s'accordait pas trop avec les habitudes plus gorgées d'hémoglobines du jashiniste mais qui ne lui déplaisait pas pour autant. La tension restait palpable, surtout étant donnée la façon dont Homura avait clos au moins temporairement les débats en tranchant la table du Trium en deux d'un coup de sabre. Le geste était fort et à propos, mais témoignait d'une certaine frustration de la part de celui qui avait voulu argumenter avec Kakeshuou quelques instants auparavant. Shio Kaguya, quant à lui, avait semblé tout aussi impatient de conclure cette affaire mais d’une façon bien plus passive, se postant simplement sur le flanc de Yanosa pour signifier sa volonté se sortir et d'avancer vers la place.

Le guerrier rouge échangea alors un regard avec le futur ex-Capitaine du Buki, son supérieur hiérarchique pour le moment, sondant ses intentions pour ne pas se faire prendre en traître par une manœuvre fourbe et opportuniste. Mais, les choses avaient été engagées de façon pacifique, et elles se déroulèrent de la même façon par la suite. Yanosa se déporta sur le côté de l'entrée, à l'intérieur de la large salle où trônait à présent une grande table fendue, laissant sortir l'ensemble du petit cortège qui s'était ensuite avancé naturellement vers la place, certains se déportant dans l'ombre tandis que d'autres s'affichaient plus ostensiblement dans le dos de l'instigateur de tout ceci, Kakeshuou Samui. Le guerrier rouge ferma la marche, sans un mot de plus mais tous ses sens aux aguets, refermant les portes de la salle de réunion en ne laissant personne derrière lui et restant une dizaine de mètres en retrait du Capitaine de l'Ordre, en passe de s'arroger les pleins pouvoirs. Le jashiniste s'appuya calmement sur l'une des colonnes grotesques qui avait été amenée jusque sur les hauteurs pour rebâtir le palais à l'identique, croisant les bras sur son torse en observant et en écoutant.

Ses yeux perçant la foule en contrebas, le guerrier rouge en détailla les rangs pour reconnaître certains visages connus : Mikami, Van, Hiko et Asuka, parmi les plus notables, étaient là, écoutant eux aussi attentivement les paroles du Samui quinquagénaire. Yanosa se demanda si son apprentie, la jeune Jisetsu aux cheveux roses, avait reconnu son frère à cette distance... Peu probable, étant donné son changement drastique d'apparence et de prestance, sans compter le fait qu'elle le pensait perdu, si ce n'était tout bonnement décédé. L'attention était de toute façon draguée par Kakeshuou, d'une part, et par Shio Kaguya d'autre part. Le combattant venait en effet de se fendre d'un petit discours, qui venait se greffer à celui de son ex-collègue et qui fut suivi de près par une disparition tout à fait théâtrale. En voilà au moins un, se dit alors le jashiniste, qui ne poserait pas plus de souci à l'avenir... Mais le plus important restait et demeurait la réaction des masses. C'est elle qui, en fonction de son comportement face à la démission du Trium et à l'avancée de l'ancien Gouverneur de Yuki no Kuni, allait déterminer à partir de maintenant la marge de manœuvre dont allait bénéficier le Samui.

Mais au fond, comme depuis le début de la réunion sous haute tension un peu plus tôt, peu importait les détails et les « finitions » pour le guerrier rouge. Le résultat, les résultats même, seraient les mêmes à court ou à long terme. Et tandis que la scène se poursuivait sous ses yeux, son regard alla se plonger au loin, très clairement et précisément, dans celui d'Asuka. Il tourna ensuite la tête afin d'avoir Arekushi en ligne de mire, établissant passivement un lien entre le Jisetsu et sa sœur. Le verrait-elle ? Le reconnaîtrait-elle ? Ce qui était sûr c'est que malgré sa confiance réciproque envers le jashiniste, la jeune fille aurait de quoi lui en vouloir si elle retrouvait son frère, surtout en pareilles circonstances...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taichou, Passeur du Shukaï
Messages : 228
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: [Évènement] Un Nouvel Avenir Mer 25 Fév 2015 - 19:49

Cette nuit là, le petit blondinet avait quitté la salle de réunion sans même dire un mot. Il n'avait pas dit le moindre son, est était repartis dans les ténèbres les plus profondes de son esprit.

Il se mordit la langue. Qu'il avait était naïf de penser pouvoir détruire chaque esprit qu'il rencontrerait. Cette naïveté... Il la maudissait plus que tout au monde. Il avait encore tellement à apprendre de ce pouvoir mystique qu'était le sien. Pourtant, il avait fait d'énorme progrès, alors... Pourquoi ? Pourquoi n'avait-il servi à rien ? Une larme se versa sur sa joue gauche, suivis d'une autre sur sa joue droite... Et d'une multitude d'autres, le laissant pleurer sur sa condition.

    « Pauvre petite chose ! »
    « La ferme ! »


La voix féminine qui s'était élevée n'était personne d'autre qu'une des multiples consciences que Len avait copiées, par l'intermédiaire de sa lecture d'esprit. L'esprit de cette femme médecin qu'il avait combattu avec l'équipe Heitei. Elle était morte, condamnée à mort pour ses crimes, mais pas totalement. Une partie de sa conscience subsistait dans celle de Len, comme beaucoup d'autres...

Puis, au sein de son esprit, il sentit une présence. Rassurante et inquiétante, invisible et omnisciente, cette dernière l'enlaçait de bras bien plus puissant que les siens. La chose à la chevelure dorée lui murmura...

« Comment te sens-tu, mon petit hôte ? Est-ce que ton état actuel te satisfait ? » Il se mit à laisser échapper un rire. « Non, bien sûr que non... Mais alors, pourquoi me rejettes-tu ? » Les yeux de Len se troublèrent, tandis que sa respiration s'accéléra. « Au fond, tu sais que tu en possèdes le pouvoir... Au fond, tu sais que tu ne dois rien à ce monde. Alors n'hésite pas... » Il porta la main du jeune enfant sur une boîte. « Saisis ce pouvoir qui l'habite. Cette conscience que j'ai mis tant d'années à constituer. Cette conscience que je t'ai légué, mon adorable Len... »

Sa main trembla au contact de la boîte de Pandore. La source de tout son questionnement, enfermé dans une simple chose si facile à ouvrir. Mais le petit être rétracta son bras.

« N'aie pas peur, mon mignon petit Len. Ouvre cette chose qui nous sépare... Après tout, je ne suis que ta vraie nature... » Sa main se reposa sur la boite « Brise ces chaînes impures que ces minables, on crée... » Ses fins doigts poussèrent le couvercle « Redeviens qui tu es, Len... »

Et elle s'ouvrit.

****

Le petit chat avait marché jusqu'à la place centrale de façon quasi-automatique. Officiellement, il était le Passeur. Officieusement, il était l'Agent privilégié de ce nouveau Dieu qu'allait devenir son Maître. Délaissant son masque de démon, gardant simplement cette cape Noire, tous ceux qui le connaissait bien - C'est-à-dire les deux Samui présents à la réunion pouvaient s'apercevoir que son apparence était resté la même, mais que ces yeux avaient changés. Il respirait pleinement une malice bien plus vicieuse que jamais...

Se postant juste à côté de son Maître, il souriait d'un air innocent, mais qui laissait un froid dans le dos. Et alors qu'un des insectes présents plus loin criait à l'anarchie, le regard du blondinet se fixa sur lui. Souriant de plus belle, une jolie voix résonna au fin fond de sa tête « Dévore-le... ». Et soudainement, l'Homme en question, dont la voix s'était élevée au-dessus de celle des autres, sentit une sueur des plus froide.

Le sourire respirant l'innocence du Passeur se transforma en un sourire mauvais, tandis que l'esprit qu'il manipulait à une distance raisonnable semblait s'auto-détruire par la surcharge soudaine qu'il avait reçue. S'instillant jusqu'au plus profond de son être, il dévora jusqu'au moindre de ses souvenirs, ne laissant derrière lui qu'une simple loque vide... Cette sensation délicieuse de voir les souvenirs nourrir sa propre existence lui offrait désormais un croustillant de vie, et une satisfaction bien plus aphrodisiaque que celle d'avant.

Mais le plus aphrodisiaque dans tout cela était de voir son visage se décomposer, alors que ces souvenirs les plus intimes et agréables devenaient poussière... Et quand bien même le Capitaine du Buki avait fait une sortie en fanfare, dégustant les agréables souvenir d'un être totalement impuissant, le blondinet ne l'avait même pas remarqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com/t14287-shinryo-shukai#115243
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Kamui
Messages : 1835
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: [Évènement] Un Nouvel Avenir Jeu 26 Fév 2015 - 3:16



Les acteurs de la Scène Finale se rassemblaient peu à peu ; qu’ils soient aux côtés de l’ex-Capitaine de l’Ôdâ ou dans la foule, chacun avait désormais le destin à sa portée. Peu de systèmes Shinobis pouvaient prétendre avoir cette chance, cette opportunité. Condamné dès son enrolement à un destin tragique, le Combattant dans l’Ombre se doit d’obéir à tout ordre qu’on lui donne, quitte à y laisser un ami, un membre … sa vie. Il n’a pas d’avis à donner, d’opposition à montrer, de réticence à avoir ou de scrupules à engendrer. Il doit frapper, attirer, tromper, neutraliser, éliminer, servir, s’agenouiller, se battre sans répit … et accepter la mort. Car aucun Ninja, peu importe son expérience et son âge, ne saurait connaître autre Destin. Celui-là est gravé dans le cœur ; et même dans l’âme.

Le Genin de KiriGakure no Sato n’oubliait pas ses propres expériences, et les épreuves qu’il avait traversé jusque là. Face à cette foule, qui aurait pu l’écraser par l’attention focalisée sur le personnage centrale, certains auraient pu prendre peur, et préférer mener ce coup d’État dans le sang plutôt que dans la discussion. Un conflit interminable aurait alors embrassé la scène, ne laissant qu’un triste souvenir et une larme dans des flots de sang. Celui qui avait déjà affronté Sanbi – Démon de Chakra à Trois Queues – avait eu assez d’expériences à son compte pour connaître la pression d’un tel instant.

Mais le Chûnin du Village Caché de la Brume n’en démordait pas ! Il avait mené mission sur mission, obéi aux ordres et honoré son Clan ! A aucun moment il ne s’était dressé contre l’Ordre des choses, cette vie de Ninja qu’il avait toujours observé scrupuleusement et sans se plaindre ; recevant parfois en récompense les médisances et les malédictions des perdants ou des mécréants. Peu importe ; un homme qui a perdu son danjeon mais qui parvient, à la cinquantaine passée, à gravir chaque marche pour retrouver et dépasser son ancienne gloire peut tout !

Le Gouverneur de Yuki no Kuni laissa ses Compagnons de combat et anciens collègues prendre la parole. Kakeshuou savait que son annonce en avait secoué certains. Ils voyaient dans cette déclaration le début de la fin, le règne de l’Apocalypse, le commencement d’une nouvelle guerre dont les Petits Pays seraient non seulement le champ de bataille, mais aussi les investigateurs … . Un crétin dans la masse populaire – certainement bourré jusqu’à dernier degré – parlait déjà d’anarchisme ! Bande d’idiots ! Si ce Conseil de Trois hommes, tous aussi valables et dévoués que les autres, avait accepté de rendre ses fonctions et ses prérogatives, c’était justement pour éviter cette situation désastreuse !

Pourquoi laisser les anciens Capitaines s’exprimer sur la question ? Parce que la décision avait été collégiale. Et si certains iraient prétendre qu’une pression militaire leur avait été imposé, le doyen des Samui saurait contredire ces bilevesées de toutes ses forces et avec toute sa conviction. Néanmoins, leur prise de parole était cruciale : Homura Jisetsu rappelait l’intérêt de cette dissolution, et la volonté de construire quelque chose d’encore plus fort, d’encore plus souverain. Indétrônable à l’avenir ! et abandonnant derrière lui cette réputation de « seconde Kiri » qui avait poursuivi tant de membres pourtant non concernés par cette histoire désormais enterrée. Shio Kaguya quant à lui arranguait les troupes, motivait chacun à connaître et découvrir sa place … puis cédait la sienne. Un départ digne de lui ; sans fioriture ni festivité. Mais plus que tout, ce départ signifiait définitivement la fin du Triumvirat sous toutes ses formes … .

Le Jônin du Pays de l’Eau et du Clan Samui se décidait donc à reprendre le discours à son profit ; et espérait bien par là faire monter la pression qui vous amènera fatalement au dénouement final … .

~ Cependant, certains points se doivent d’être considérés dans leur ensemble ! Et si le Triumvirat avoue ici sa faiblesse et son échec, il a également pu remarquer les raisons de cette déchéance ! L’attaque récente, qui laisse encore sur nous des cicatrices fraîches, ne peut être pensée et comprise dans l’acte de traîtrise de l’un d’entre nous ! Les premiers temps de ce nouveau Pouvoir consacreront donc l’énergie d’une centaine à la recherche, l’identification et la traque de ceux qui ont voulu inscrire dans notre Sang leur Perfidie et leur Ambitieuse Couardise ! Mais là encore, ce traître – ou ces traîtres s’il en fut plusieurs !! – n’ont pas été les plus grands pourfendeurs de cette force militaire dévouée à protéger l’Alliance des Pays Neutres !!

Le ton montait progressivement. Le visage changeait, la pression aussi. Les traits ressortaient de plus en plus, une vive colère imprégnait les traits du vieux Vétéran de si nombreuses guerres. Lui qui avait accompagné tant de guerres, tant d’affrontement, et reçu tant de rapports, savait que le point qu’il allait aborder était le facteur de cette abominable destruction qui venait de toucher les défenseurs du Shozaichi !


~ Oubliant la raison même de cette Alliance, ces hommes n’ont fait que se quereller pour recherche plus de pouvoir !! Car pendant que nous recherchions par cette Alliance un idéal de Paix devant être porté au-delà de nos frontières et même dans les terres les plus barbares, des rapports nous parvenaient de Shukaïjins devant s’affronter entre eux pour protéger les intérêts d’un Seigneur Féodal contre un autre ! Avilis par l’argent, tiraillés par leur éducation hautaine et leurs moyens financiers sans limites, ils pensent pouvoir nous exploiter sans vergogne, nous rendant alors incapables de lutter contre les véritables Menaces venant de l’Extérieur ! Désir de Paix ne peut être envisagé dans ce contexte, pas même l’idéal d’une Alliance entre Pays minuscules recherchant grandeur par nos acteurs déterminés et suicidaires !

Le vétéran attitré de l’Ancienne Village de la Brume mettait ici l’accent sur un point déterminant : la façade de plâtre, montée de toutes pièces par des Daimyos ambitieux, souhaitant se renforcer derrière un idéal d’Alliance contre les Grandes Nations Ninjas, mais sans les convictions ou la détermination à mettre de côté les anciennes rivalités et prétentions de pouvoir ! Au cœur de cette lutte intestine, les cadavres et failles dans le système truimviral s’amoncelaient comme parterre de feuilles en automne. Et cela, l’idée de cette jeunesse sacrifiée pour un mensonge, ne pouvait être accepté si facilement par un Homme empli du sentiment de Devoir et d’Honneur.

~ Désormais, et jusqu’à ce que cet Idéal de Paix soit atteint, j’assumerais les charges concernant le redressement de cette Alliance pour la porter à son maximum ! Notre Alliance ne saurait fonctionner sans suivre son crédo, basé sur le mérite, le dévouement et la détermination sans failles de chacun de ses membres !! Désormais, les Pays prêts à intégrer le Shukaï seront placés sous le gouvernorat d’un membre de nos Forces capable, méritant et loyal à nos principes ! Une nouvelle économie sera instaurée, ne reposant plus seulement sur la dépendance et les caprices des plus riches et le sens du sacrifice du plus grand nombre ! Les plus capables ne seront plus ceux qui mourront les plus jeunes, mais ceux qui obtiendront reconnaissance, respect et récompense pour leur valeur et leur exemple pour l’ensemble du Shukaï et du monde Shinobi !

Promesse d’un système plus égalitaire, d’une forme d’indépendance vis-à-vis des Seigneurs Féodaux, installation de Gouverneurs Shinobis dans les Pays-membres de l’Alliance … . Plusieurs choses étaient désormais sûres : en déclarant cela sur place publique, Kakeshuou Samui venait clairement de se condamner à mort auprès des Daimyos, qui n’accepteraient jamais que leur autorité soit remise en cause par ceux qu’ils employaient pour leur basse besogne.
Mais peu importe ; on pouvait déjà voir dans certains pans de la foule qu’elle était galvanisée par le discours enflammé d’un quinquagénaire encore plein de ressources ! Ses traits montraient sa détermination, et il ne l’admettrait pas, mais jamais le vieux briscard n’avait-il mis autant de dévotion et d’élan dans cette élocution publique ! Peu importe la disgrâce, peu importe le rejet, peu importe la Mort ! Il est des ambitions que l’Homme doit être prêt à montrer de toutes ses forces ; quitte à devoir se battre contre le Monde entier si cela est nécessaire ! Car on ne peut espérer réparer une injustice inscrite dans l’histoire de la croute terrestre sans chambouler quelques Règles bibliques !

Il était temps de porter le coup de grâce à ce régime inadéquat, et de partir vers une ère nouvelle. Et s’ils refusent ? Et s’ils le condamnent pour cela ? Au diable ces considérations ! Il ne s’agit pas là de l’Ambition d’un Homme, mais d’une révélation divine destinée à transporter le Samui, les Conjurés, le Shozaichi, l’Alliance toute entière vers un Monde nouveau dont elle sera le bâtisseur et l’archétype suprême ! Par la douleur, par les cicatrices, par la douleur et la Mort ; désormais, plus de retour en arrière !!



* * *

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Informations

Message(#) Sujet: Re: [Évènement] Un Nouvel Avenir Jeu 26 Fév 2015 - 16:00

La foule semblait pour le moment mitigée, surtout après le départ soudain de Kaguya Shio qui ne manqua pas de faire son petit effet. Homura lui-même ne savait quoi penser en de pareilles circonstances. Un Capitaine décidant de détruire le Triumvirat pour se finalement se retirer du Shozaishi au moment le plus critique, était-ce de la lâcheté ? Il ne le saurait sans doute jamais mais plus les choses allaient, et plus la situation devenait critique pour l'ancien leader du renseignement.

En effet si il était dans un premier temps question de changement. Chose que souhaitait véritablement le Jisetsu, ça et infliger une blessure profonde à cette formation de shinobis qu'il avait toujours considéré comme la nouvelle Kiri. L'un allant bien entendu avec l'autre puisque c'est en complotant avec l'armée de Monwa qu'il avait fait vaciller le Shûkai et ainsi légitimé par la même occasion l'action de Samui Kakeshuou. Il ne s'attendait pas à un tel revirement de la part de l'ancien qui était passé de défenseur du système des trois têtes à frondeur, et désormais à apprenti dictateur. 

Non il n'y avait aucun doute là-dessus. Il condamnait les actions des Daimyos et Homura ne l'en blâma pas. Néanmoins aller jusqu'à proclamer la naissance du premier empire shinobi et indirectement à se présenter comme son premier empereur dans l'esprit de chacun; cela devenait bien trop grotesque aux yeux d'Homura. Lui qui avait toujours haït le système autoritaire de Kiri la Sanglante, il allait bientôt se retrouver dans une situation quasi-similaire, et ce malgré toutes les belles paroles de son collègue. Car si il y a bien une chose qu'il a appris durant sa courte existence, c'est bien que le pouvoir est capable de corrompre absolument n'importe qui, lui y compris.

Et que dire de l'instant où ce dictateur apprendra que c'était lui le traitre qui aurait pu causé la chute de l'Alliance toute entière. Homura avait beau être très habile dès lors qu'il s'agissait de mentir, il se savait incapable de résister à un interrogatoire extrêmement poussé, surtout lorsque l'un des shinobis qui allaient être présents était Len de la famille Yamanaka. Il avait donc deux choix possibles, rester et espérer que son rival se montre clément, ou bien fuir dès à présent. Ainsi quelque secondes seulement après l'énonciation du terme "impériale", les pupilles bleues d'Homura virèrent au doré étincelant tandis qu'en une fraction de seconde il disparut aux yeux de tous. 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1141
Rang : XXX

Message(#) Sujet: Re: [Évènement] Un Nouvel Avenir Jeu 26 Fév 2015 - 19:46

Les pièces avançaient sur l’échiquier, se révélant peu à peu à la lumière du ciel gris surplombant la place centrale… Oterashi Yanosa… Yamanaka Len… Samui Aokiji… Le vieux Capitaine avait su s’entourer, et placer ses pièces dans une configuration quasi implacable. La partie était gagnée… Ou presque.

***

Le silence de plomb s’était vite dissipé, laissant place à un brouhaha tel que le jeune garçon ne comprenait que quelques acclamations provenant de la foule. Beaucoup d’entre eux avaient l’air ravi par la tournure que prenaient les évènements. Certains l’affichaient clairement et brandissaient le poing en l’air, comme une marque de soutien. Des idiots.

Une terrible menace pour la liberté venait d’être révélée au grand jour. Et la seule chose qu’ils ne sachent faire était d’apporter leur soutien à cette cause sans avoir pris le temps d’y réfléchir. Hiko avait détaché son regard du balcon où se trouvait le principal orateur de cet événement pour regarder la foule. Il ne voyait personne qu’il connaissait. La place était noire de monde, shinobis et civils ne faisaient plus qu’un.

Il n’y a pas à dire, le Vieux avait réussi son coup… Annoncer à toute la population la nouvelle au même moment… C’était rusé. La peur de s’élever en public, le regard des autres… Tant de facteurs qui tuaient dans l’œuf une idée de rébellion. Le jeune garçon eut un sourire triste. Il comprenait parfaitement ce qui se passait, et le regrettait déjà. Les valeurs auxquelles il s’accrochait avaient été bafouées par la première partie du discours du Vieux… Et cela ne s’arrêta pas là.


***

Traître… Seigneurs féodaux… Tous y passaient. Il fallait s’y attendre. Le Vieux avançait ses pions, et il savait que ses arguments feraient mouche. Il était vrai qu’il y avait eu un traître dans les rangs de l’Alliance. Une ou plusieurs personnes avaient donné des informations aux assaillants du Shûkai pour frapper de la façon la plus efficace possible. Bien sûr, ce traître était Jisetsu Homura, mais cela, Hiko l’ignorait. Il avait beaucoup réfléchi sur l’identité qu’aurait pu avoir celui qui les avait trahi et avait orchestré cette attaque. Et il n’avait trouvé aucune preuve contre qui que ce soit… Jusqu’à aujourd’hui.

Celui qui prenait aujourd’hui le pouvoir par la force. Celui qui dénonçait tous les maux de l’Alliance. Celui qui évinçait tour à tour ses égaux. Qui était mieux placé que cet homme, pour se placer en liste des suspects ? Qui était mieux placé que Samui Kakeshuou ?!

Tout s’éclairait désormais. Cette prise de pouvoir impromptue, cette prise de parole en public pour étouffer toute rébellion… Mais ce n’était pas tout. Sans dire un mot, une autre personne disparut à son tour du balcon. Le Capitaine du Jôhô prenait à son tour congé de cette horrible scène… Laissant la place public sous le choc. Encore.

Et c’est ainsi que le second Roi fut mis en échec.


***


Le jeune garçon était désemparé. Sous le choc. Une pierre venait de tomber dans son cœur. La tristesse le gagnait… Où allait-on ? Le Capitaine de la section de renseignement lui même était parti. Cet homme qui l’avait accueilli au Shûkai. Cet homme qui avait été si gentil avec lui, qui lui avait parlé sans distinction hiérarchique. Cet homme que le jeune garçon appréciait. Lui aussi était parti, et il laisserait un grand vide.

Le jeune garçon n’avait pas le choix, il devait réagir… Il ne pouvait pas laisser une poignée d’inconscients bafouer ce en quoi il croyait. Mais que pouvait-il bien faire ? Si même un Capitaine préférait prendre la fuite, comment un simple Chûnin comme lui aurait le pouvoir de faire bouger les choses ? Tous les pouvoirs étaient réunis chez cet homme, et il ne les rendrait en aucune façon… Hiko en était certain.

C’est donc assis sur ce toit, amorphe, incapable de réagir, que le jeune garçon assista à la mise en place de la plus grande Menace que le Shûkai n’ait jamais connue.
Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1145
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: [Évènement] Un Nouvel Avenir Jeu 26 Fév 2015 - 22:34

C'était avec un sourire en coin que le Lumineux de sa position voyait un à un les Capitaines du Triumvirat s'enfuir. Ainsi Samui Kakeshou avait réussi son coup. Faire plier deux des Capitaines lui assurait l'entière occupation des trois pouvoirs. Un coup de maître si l'on considérait l'équipe qu'il avait su monter afin d'assurer ses arrières. Tant était à reconsidérer à présent et le Hoheinheim ne savait pas même par quoi commencer...

De sa vision des choses, le Trentenaire ne voyait là qu'un schéma se reproduisant encore et encore à travers le temps. Beaucoup avaient fait comme Kakeshuou par le passé et combien s'étaient fourvoyer. Perplexe, Van tenta d'assimiler tout ce qu'il venait d'entendre. Le Samui ne se limitait pas à n'établir qu'un nouveau régime. Non, il souhaitait aussi renverser les Damyos qu'il jugeait fous d'égoïsme. Tout cela dépassait bien le Lumineux qui reconnaissait avant tout son propre égoïsme de ne pas souhaiter se mêler à ça. Ici étaient choisis les traîtres parmi toute cette foule et ce serait la dernière chose à faire que de se soulever contre cette autorité.

Suivre les ordres était plus simple après tout...

Puis quelques mots lui revinrent en mémoire. " ..le vieux Samui est une vraie fouine ! Méfies toi... "Avait-elle dit. D'un long soupir, le Lumineux regarda le ciel noir... La pluie s'abattait sur le Shozaichi comme pour laver la capitale de tous ses maux.

C'est ainsi qu'il aperçu Hiko au sommet d'un édifice de la grande place. Celui-ci bouleversé par la nouvelle semblait perdu. Bienveillant le Lumineux se glissa jusqu'à lui. Il apparut derrière le jeune garçon et lui déposa une main réconfortante sur l'épaule. " Le vieux Samui a bien joué son coup n'est ce pas ... "

La pluie ruisselait sur son visage découvert. Ses lunettes à présent complètement trempées, retenaient de grosses gouttes sur ses verres. " On dit que nulle paix ne se fait sans guerre... Crois-tu en cela Hiko san ? "

Shio et Homura avaient préféré se retirer. La décision semblait plus sage effectivement. Causer un bain de sang n'apporterait rien de bon au Shukai déjà bien affaibli par la disparition de deux de ses dirigeants, ni même pour eux... Tout allait changer à présent et les nouvelles auraient tôt fait de remonter jusqu'aux oreilles des autres nations. Van en tout cas ne savait pas quoi en penser... Le vieux Samui était-il fou où bien simplement déterminé ?

La foi de celui-ci paru bien décisive et autoritaire aux yeux du Lumineux qui ne reconnaissait plus là les valeurs que prônait l'Alliance... Aller à l'encontre des Daimyos n'apporterait qu'une nouvelle guerre et de nouveaux morts..." Voyons comment tout cela va se terminer... "



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin de Konoha - Chef de Clan
Messages : 624
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: [Évènement] Un Nouvel Avenir Jeu 26 Fév 2015 - 23:04

Telle une ombre se dissimulant dans la foule, j'avais finis ma besogne, celle d'éliminer un personnage qui aurait pu devenir gênant. Nécessaire ou pas, je tenais mon rôle, celui d'un nettoyeur, liquidateur, l'homme de l'ombre qu'on aime avoir à ces côtés sans pour autant en être trop proche... Un drôle de paradoxe que ce rôle, je n'avais pas reçu d'autres directives dans l'immédiat et il était pour moi aussi de sortir un peu des ténèbres et de venir dans cette lumière qui n'annonçait en rien un temps de paix, mais celui d'un chaos imminent... Dur décision que venait de prendre le vieux Samui, alors que j'arrivais dans la foule discrètement, méconnaissable, j'entendais diverses réactions, tantôt positives, tantôt négatives, des avis neutres, de la joie, de la colère tant de sentiments qui étaient beaucoup trop humain pour moi.

Les temps avaient fortement changé, sur le temps de mon apparition dans l'ignorance, j'avais pu entrevoir la fuite de deux des anciens capitaines... Il était bizarre de laisser le pouvoir à un homme sans même tenter d'y avoir ça part du gâteau, à moins que cela était stratégique pour mieux enfoncer le vieux Samui dans sa folie. Soit, je n'étais pas là pour juger, je n'étais pas pour le bien ou le mal, je devais rester le mince équilibre pour garder un semblant de cohérence. A quel prix... je ne le savais pas encore, mais tout viendrait à un moment ou un autre, je pouvais être patient, mon retour de l'île m'a radicalement changé sur beaucoup de choses, de la noirceur, les pénombres du tartare m'avaient envahis, mais cela, personne ne se devait de le découvrir pour le moment. Laissons un peu le peuple juger et les politiciens faire se qu'ils croyaient être bien. Kakeshuou avait réussit une chose, rendre le Shukai facile, une proie parmi les prédateurs tellement faible que n'importe qui pourrait s'en emparer.

Cela ne devait cependant pas arriver, du moins pas dans l’immédiat, laissons une chance, un maigre espoir d'un Shukai puissant aux yeux des autres. Il fallait être fou pour croire à une telle chose. J'y avais pourtant participé, un brin de folie ou un pur intérêt, je n'en avais pas la réponse, pas encore... mais elle viendrait. Je me dirigeais alors vers deux connaissances, Van un sombre vagabond vivant dans les couloirs de l'académie et Hiko, l'innocence, mon élève... si frêle et pourtant si rebelle. J'avais pu voir sa réaction et entendu celle de l'autre. Je me glissais entre eux deux comme un simple passant en soufflant juste quelques mots...

"Suivre ou pas, les deux chemins se valent."

Je continuais ma route sans m'attarder pour me diriger vers une tignasse rose que je connaissais fort bien, mais elle ne devait pas me voir, pas maintenant... Le choc serait là, mais c'était ma destinée. J'étais à distance raisonnable où elle ne pourrait me voir dans la foule et je regardais le feu s'échappant de la cheminée du bureau de Kakeshuou... un peu comme si un être avait été élu, alors que le renouveau... la chute du triumvirat avait commencé par un meurtre. Idéologie macabre, créer une nouvelle nation par le sang, voilà ce que nous faisions... Non, ce que je faisais... Terrible chemin que empreintes là. Il me mènerait certainement vers un destin funeste, mais j'étais maître de ma destinée, de ma vie et de ma mort. J'avais un immense pouvoir, celui de décider de ma vie... alors que beaucoup se calquaient sur la vie des autres pour avoir un semblant d’existences...Médiocre humanité, médiocre monde... Dans un souffle chaotique de protestation, je m'éclipsais doucement vers un endroit plus calme, à l'arrière du Triumvirat où le temps semblait différent.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1086
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: [Évènement] Un Nouvel Avenir Ven 27 Fév 2015 - 10:24

De nombreux événements s’étaient bousculés, les uns après les autres, chacun bouleverseraient l’ordre mondial en place, mais il n’y avait pas de soucis à se faire, car le Samui savait probablement ce qu’il faisait. Après tout, son grand âge devait lui être bénéfique et l’obliger à prendre un certain recul par rapport au reste du monde, ou du moins espérons le. Depuis le début, qu’avait-il fait, nous pensons qu’il serait préférable de rappeler les faits à tous et à toutes : en premier, il avait d’abord rassembler de nombreuses informations en plus de puissants alliés à sa cause, afin d’écraser par voie diplomatique ou par la force le Triumvirat du Shukai. Ensuite, il avait amené toutes ces personnes dans un même endroit, le palais afin d’écraser le Triumvirat et de renverser le pouvoir actuel. Un coup d’état réussi, et par voie diplomatique en plus. Cet homme était intelligent.

Sur les marches du pouvoir, Kakeshouu avait fait se réunir de nombreuses personnes, que des Shukajins ou des marchands de passage au Shukai. Il parlait comme un chef, se tenant droit, avec des paroles dignes d’un politicien. Cependant, il émettait dans ses propos une certaine émotion, une certaine colère par rapport à tout ce qui s’était passé. Mais en très peu de temps, dans ses paroles, il glissa l’instauration d’un nouvel ordre mondial : la première puissance ninja impérial. Nous y étions, le manipulateur de glace avait enfin commencé à exécuter ses plans. Le Shukai était le premier à tomber, naturellement, dans cet engrenage et son idée de première puissance impérial. Mais une question était aux lèvres de l’ombre encapuchonné : comment allait réagir les autres puissances face à ce bouleversement autoritaire de pouvoir ?

Mais soit, ce n’était pas la question que l’ombre devait se poser, car elle avait juré d’aider le manipulateur de glace tant que celui-ci oeuvrerait pour la paix. Bien entendu, avant la fin de cette histoire, il y aurait de nombreux morts, mais ce ne seront que des dommages collatéraux. Vous connaissez tous le proverbe : si tu veux la paix, prépare toi à la guerre. L’ombre s’était rendue compte qu’on avait rien sans rien, et surtout pas la paix avec des mots. Il fallait se faire violence, et Kakeshouu le savait, c’était pour cette raison qu’il avait réuni autant d’allier autour de lui. Cependant, quels seraient les autres plans du Samui ? Il n’en savait rien et il faudrait qu’il revienne lui en parler, car au nom de cette coopération mutuelle, l’ombre avait quelques services à lui demander, qui serait bon aussi bien pour l’empire que pour l’ombre elle-même.

Mais alors que l’ombre encapuchonnée surveillait la seine, bien caché sur un toit, il observait le Samui parler, ainsi que quiconque voudrait lever les armes contre lui. Ces personnes-là feraient donc partit des dommages collatéraux. Mais aucun ne semblait pour le moment assez stupide pour prendre les armes. Mais une autre personne également attirait l’attention de l’ombre encapuchonnée. Cette personne était aussi d’un ancien clan de Kiri, le clan Jisetsu. Il s’agissait bien naturellement de l’homme qui lui avait envoyé une lettre menaçante envers un certain homme quelques semaines plus tôt : Jisetsu Homura, l’ancien capitaine du Triumvirat. L’ombre lu avait promis une entrevue et elle comptait fort respecter ses promesses. Elle concentra donc son attention sur sa signature de chakra, avant.. Qu’il ne disparaisse totalement.

Que venait-il de se passer ? La signature de chakra d’Homura venait de disparaître totalement. Un jutsu spatio-temporel ? Une super vitesse ? Très vite, l’ombre étendue tous ses dons de senseurs à travers le pays pour le retrouver, mais ce ne fut pas la peine, car celui-ci n’avait pas encore quitter le Shukai. Cependant, au vu de son emplacement, il ne devait pas avoir très bien réagit face aux propos de Kakeshouu. Il avait endormi sa vigilance avec le capitaine Shio, mais il semblerait qu’il ne le voyait pas de cet œil là. Il était grand temps pour l’ombre encapuchonnée d’intervenir avant que bêtise il y ait. Après tout, c’était aussi son rôle.. En une seconde, l’ombre disparue à son tour..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 356
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: [Évènement] Un Nouvel Avenir Ven 27 Fév 2015 - 15:29


Le silence, de la part de ceux qui venaient de sortir du palais. Les gens recommencent à parler, à émettre des hypothèses. J'en profite pour observer ceux qui sont autour des capitaines. Le premier que je vois est bien évidemment mon sensei, Yanosa. Qu'est-ce qu'il fait là ? Il y a aussi le petit Len, le passeur. Et puis Aokiji et Setsuna. Les deux qui sont passés bras droit en récompense d'avoir été secourus de l'île. Il manque le troisième bras droit : Yuki. Il y a aussi un type avec une large capuche et un type avec une large tignasse. Je me demande ce qui les relie tous. Pourquoi sont-ils aux côtés des capitaines ? Pourquoi étaient ils avec eux dans le palais ?

Je repose les yeux sur mon sensei, comme pour un chercher des réponses à mes questions. Il saura, lui. Puisqu'il est là. Et je capte son regard, il semblait me chercher. Et il a l'air de me montrer quelque chose, ou plutôt... Quelqu'un. Le type à la tignasse. Pourquoi lui ? Je le regarde mieux. Il a un air... Familier. Je jurerais l'avoir déjà vu et le connaître, mais sans pouvoir dire qui c'est. Papy reprend la parole, et la foule se tait de nouveau pour l'écouter. J'en fais de même, sans quitter du regard l'homme que m'a montré Yanosa. Il m'intrigue et je l'observe, tentant de découvrir qui il est, même s'il est trop loin pour que je ne puisse distinguer son visage.

Kakeshuou parle de l'attaque, ainsi que de traîtrise. Tout comme l'avait fait Yanosa quand il est venu me voir chez moi, en m'empêchant de sombrer dans l'alcool une seconde fois. Puis il parle ensuite des seigneurs féodaux, ainsi que du combat que l'on a dû livrer entre membres de l'alliance. Il a l'air d'en avoir contre eux. Il parle même d'exploitation... Puis il dit que pour la paix, il prendra le Shukai sur ses épaules. Ou à bout de bras, selon l'expression qui convient le mieux. Il parle d'une alliance avec trois règles : dévouement, mérite, détermination sans faille. Ha ! Des choses qui me parlent ! Après tout, n'est-ce pas grâce à cela que nous sommes passés de l'équipe Hishou - misérables - à Daitan – témérité - ?

Hum par contre je me demande ce qu'il veut dire quand il parle de mettre les pays souhaitant nous rejoindre sous la coupe d'un membre de nos forces ? Et il termine son discours en beauté : la première puissance ninja impériale ! Hé beh, il sait faire dans le sensationnel le vieux ! Bon par contre j'ai pas tout saisi, mais il y a quand même un truc que j'ai pigé. L'histoire de la valeur, de l'exemple, reconnaissance tout ça, ça ressemble quand même à une belle grosse carotte, non ? Une carotte qu'on agite sous le nez pour faire avancer, vous voyez ce que je veux dire ? Et concernant la foi... Je me tourne de nouveau vers Yanosa. Qu'est-ce qu'il en pense lui ? Et c'est là que mon cousin disparaît d'un seul coup, suivit du type encapuchonné. Celui à la tignasse se met en mouvement aussi. Cette démarche... Impossible !


- « Are nee-san ?! »

J'ai presque chuchoté, pour moi-même. Là j'imagine que je dois avoir l'air d'avoir vu un fantôme. Ce qui est quasiment le cas. Je ne comprends pas... Qu'est-ce qu'il fait là ? S'il est encore en vie, j'aurais dû être la première personne au courant, non ? Alors pourquoi est-ce qu'ils étaient tous avec lui et pas moi ? Depuis quand est-ce qu'il est au Shozaichi ? Je le suis des yeux, tandis qu'il se dirige vers Van et Hiko. Je vois même ses lèvres bouger. Il leur parle en passant à côté d'eux. Il poursuit sa route et s'approche de moi. Est-ce qu'il va venir me parler à moi aussi ? Mais... Non. Il reste à distance et s'en va je ne sais où. Je ne comprends pas... Pourquoi il ne vient pas me voir ? Je lève de nouveau les yeux vers Yanosa pour lui adresser un regard noir. Il était au courant !

Je me retourne, les poings serrés. Et fend la foule pour partir à mon tour. Je pousse les gens, certains assez violemment. Tant pis pour eux, ils n'ont qu'à virer de mon chemin. D'ailleurs c'est où mon chemin ? Je ne sais pas. Je ne sais pas où je vais. Ni même où l'on va avec cette prise de pouvoir. De toutes façons, ça ne me concerne pas. Il fait bien ce qu'il veut le papy. Je crois pas qu'on m'ait demandé mon avis pour me cacher le fait que mon frère se soit sortit vivant de l'île. Alors pourquoi faire semblant de demander maintenant ? C'est hypocrite ! Et que penser de mon sensei ? Il était la personne en qui j'avais le plus confiance ! Et il m'a caché ça ! Ils me l'ont tous caché ! Kakeshuou, Len, Aokiji, Setsuna et Homura. Tous des traîtres !Oui, tous des hypocrites et des traîtres ! Sérieux, j'ai la gerbe...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taichou
Messages : 246
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: [Évènement] Un Nouvel Avenir Ven 27 Fév 2015 - 19:07

Les derniers souffles de l’Alliance parcourent les rues de la cité, comme le tour d’honneur d’une grande idée tuée au dépend de l’égo d’un seul. L’atmosphère s’électrise à chaque nouveau mot du Samui et s’intensifie à chacune de ses pauses. Il régule le rythme son discours de sorte qu’aucun ne reste indifférent top longtemps. Et l’annonce tombe, fracassante, décevante, révoltante mais ô combien opportuniste pour qui sait lire entre les lignes. L’empire ? Soit. Une nouvelle coquille, la nouvelle peau d’un serpent qui mue bien trop souvent mais n’évolue jamais vraiment. Et dans la respiration de certains, le trentenaire semble percevoir cette même déception qui déchire son cœur.

La pensée propre s’effacera, et l’échine s’inclinera. L’ancien Capitaine de l’Ôda croit incarner le remède lorsqu’il reflète le mal à guérir. Ses paroles se veulent pourtant justes, choisies avec minutie, distillées avec mesure et convenance à ce peuple faussement solliciter.

Puis l’analyse opère et le doute ne s’empare qu’un court instant du jugement de Fuusho. Un battement de d’ailes avant que l’opportunité sous-jacente à tout ceci ne se révèle à lui. Ceux d’en hauts viennent de créer un monde de bassesses où les promesses comme les idéaux s’effacent au profit d’un argent qui vaut de l’or. Une nouvelle religion, un empire qui s’annonce bienfaiteur aux mercenaires. Le pot de vin deviendra la nouvelle monnaie, autant se positionner dès à présent dans ce nouveau commerce qui se crée sa propre demande pour y proposer l’offre adéquate.

Déjà deux capitaines quittent la scène, deux avis de moins, deux fautifs à oublier. Voilà la fin qui recommence et le rêve d’un idéal préférant le dialogue à l’ordre qui s’effondre. Le Samui, grand vainqueur de tout ceci trône d’ores et déjà dans le rôle vers lequel il s’est élevé. Les seules victimes de ce spectacle sont les spectateurs, ici-bas, dont Fuusho.

Se faufilant à travers la foule, il s’approche au plus près du premier rang pour y prendre la parole, à l’attention des nouveaux oligarques et leur empereur. « Comment devons-nous vous appeler Tennō-dono ? Vous ainsi que les futurs gouverneurs de vos dominions ? Et qu’adviendra-t-il des Daimyo ? »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Onshi, Gouverneur de Tori no Kuni
Messages : 367
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: [Évènement] Un Nouvel Avenir Ven 27 Fév 2015 - 22:20

La messe avait été dite. Le Triumvirat avait officiellement été dissout. Toujours en retrait, Aokiji observait son maître exposé son discours avec une passion qui suscitait d’une certaine manière l’admiration du jeune homme. En effet, lorsque le vieux Samui lui avait exposé son idée de renversement du pouvoir et son envie d’offrir un meilleur système à la population de l’Alliance des Pays Neutres, le blond n’hésita pas longtemps à accepter sa participation au projet. Pourquoi ? Parce qu’il côtoyait Kakeshuou depuis quelques temps déjà et en dépit de ce qu’il pouvait laisser paraître, Aokiji connaissait son Senseï bien plus que ce dernier voulait le croire. Il savait que le quinquagénaire était un homme d’ordre et d’honneur. Un homme sage et avisé. Ce fut pour cela que, malgré la folie qui pouvait se cacher derrière un tel projet, le jeune Samui accepta de soutenir son ainé. De plus, son expérience au sein du Triumvirat ne fut que le conforter dans cette optique. Le manque de coopération entre les trois sections pouvait parfois créer des problèmes d’importance variée. D’ailleurs, le dernier en date fut pour le moins catastrophique… Même si tous les Capitaines avaient admis leurs torts respectifs, certains semblaient vivre cette transition moins bien qu’ils l’avaient affirmé un peu plus tôt. En effet, après Shio, ce fut au tour d’Homura de prendre la poudre d’escampette. Lui qui s’était montré très diplomatique lors de la réunion et qui avait fini par se plier face à Kakeshuou, voilà qu’il prenait la fuite.


    « Tss… Quelle bande de lâches… »


Aokiji murmura ces paroles dans sa barbe, puis, une fois le vieux Samui terminé, s’avança afin de se positionner, la tête haute, aux côtés de ce dernier et de Len. La Team Heiteï était de nouveau réunie en ce jour glorieux. Cette manœuvre était une manière pour le jeune Samui de confirmer son soutien à son Senseï. Ce jour qu’il avait tant attendu était enfin arrivé. Le Shûkai avait appris de ses erreurs et allait renaitre en une nouvelle Nation bien plus efficace et bien plus forte. Du moins, si la population approuvait cette initiative bien entendu. Il n’était aucunement nécessaire d’avoir une ouïe développée pour percevoir les plaintes de certaines personnes. Cependant, de manière générale, les détracteurs étaient dans la majeure partie du temps ceux dont la voix s’élevait le plus loin. Ce qui était en soi bien malheureux. Néanmoins, les partisans eux se montraient beaucoup plus discrets mais leur voix restait d’importance égale. Aokiji était également persuadé qu’un grand nombre de la population avait des a priori quant à ce projet d’Empire shinobi. Ceci était tout à fait légitime, mais pourquoi s’opposer catégoriquement au changement ? La défaillance du système de Triumvirat avait atteint son paroxysme. Le Shûkai ne pouvait pas continuer à s’engouffrer dans une telle pente. Une nouvelle ère était à porter de main. Il leur suffisait juste de tendre les bras et l’embrasser pleinement.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taichou, Passeur du Shukaï
Messages : 228
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: [Évènement] Un Nouvel Avenir Sam 28 Fév 2015 - 22:35

Un discours enflammé. C'est bien pour ça que Len appréciait les Humains. Ils perdaient du temps en mille et une parole pour ce qui aurait très bien pu être résumé en une phrase : « Je deviens Empereur et fermez votre petite gueule d'insecte ». Mais non, le réquisitoire contre les Daimyo se devait d'être tout aussi long et passionnant que cette prise de pouvoir qui avait vu déchoir les deux autres Capitaines. Au final, même si personne n'avait voulu l'admettre, le petit Chien avait bien eu raison quand il avait annoncé que le Shukai n'avait plus besoin des compétences médiocres des deux Capitaines.

A la fin du discours, Len écarquilla les yeux de fascination face à son Maître, avant d'annoncer dans un murmure de passion et d'excitation enivrante, aux frontières de la folie.

    « Et c'est ainsi qu'un Homme devient un Demi-Dieu ! »


Il observait son Maître, oubliant totalement l'autre personne qui était désormais siphonné. Mais ce fut une autre personne qui quitta précipitamment l'assemblée. Au tour d'Homura ? Tsss... Ce n'était même pas drôle pour le Chien de Dieu qui n'avait même pas eu le temps de jouer avec lui. A quoi bon côtoyer d'autres personnes si c'est pour nous enlever le pain de la bouche dès que l'on a un moment de doute ? C'était pourquoi le petit blondinet au sourire malsain restait avec Samui Kakeshuou. Un Ninjas qui avait la trempe de rester planté là, droit comme un piqué, à observer ce qui se passe, et à fusilier du regard de tous côté les âmes ayant suffisamment de courage pour le défier.

Faisant doucement craquer son doigt, le plus jeune membre de l'équipe Hetei lâcha un sourire en voyant l'insecte fuyard devant lui se faufiler jusqu'au bord de l'estrade afin de poser des questions. Le petit blondinet se retenait de faire une intervention sur la fuite du deuxième capitaine, mais il n'y avait aucun doute qu'il prendrait sa revanche un peu plus tard. Après tout, personne ne pouvait se moquer d'un Démon ouvertement...

En tous les cas, la perte de deux capitaines et le fait que ce soit le dernier debout annonçant le nouveau régime qui reste donnaient une connotation symbolique à cet instant. Les yeux du blondinet fixèrent le ciel de l'aube, avant qu'il n'inspire profondément, déclarant à son frère.

    « Quelle belle journée pour l'avènement des puissants... »


Vote:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com/t14287-shinryo-shukai#115243
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taïchou
Messages : 175
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: [Évènement] Un Nouvel Avenir Mar 3 Mar 2015 - 5:06

†Évolution Révolution†





La masse s’exclama. La populace s’écria. Sur cette place du palais du pouvoir accouchait d’une folie encore jamais vue. Comme a mon habitude, j’étais arrivée en retard, ayant perdu du temps à me créer un chemin parmi s’est effervescence. Prenant le discours en cours de route, tout le monde était prisent. Les combattant, les civils, les capitaines… Enfin je dois dire, ex-capitaine. Ce qui se déroulait en cette scène était tout à fait inédit. Suite au récent évènement, des mesures et des réflexions nouvelles sifflait dans tous les Shukai. Nos lourds dégâts, nos courtes victoires, bien qu’elles soient déjà énormes, nous avaient poussé jusqu'à nos derniers retranchements. Les plusieurs traite nous avait fait le plu grand mal dans toute cette histoire. Cela nous à prouver notre incapacité totale. Un nouvel ordre ? Est-ce vraiment nécessaire ? Dans l’optique de maintenir les idéaux véhiculer à travers de cette belle alliance, tout est nécessaire. Tout le monde était-il prêt a faire de même ? A l’occurrence certaine voyait d’un mauvais œil, ce changement. Comme on dit souvent, si cela ne convient pas, il te suffit de partir. Ce que certain n’attendis pas de faire.


Le vieux Samui devra s’accrocher si sa proposition d’empire fait l’unanimité. L’évolution comme la révolution ce marie comme deux amoureux ne pouvant plus jamais se séparer. L’idée suivait les miens, ainsi que ses idéaux concordait avec les miennes. Un empire shinobi ? Rien que le non donnait une envie de changement. La foule était en ébullition. Leur cris résonnaient dans ma tète. Le vieux Samui avait encore plein de ressource apparemment. En prêtant serment de toujours protéger le Shukai, suivre Le vieux capitaine dans sa démarche faisait partie de mon engagement. Voulant également véhiculer un message de paix, il nous faudrait nous unir sur une même bannière. L’époque des daimyos est révolue.

«Vive l’empire !!!!»



©Mamoru Ando.



Spoiler:
 

ps: désoler pour les fautes, je l ai corrigerais demain;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Kamui
Messages : 1835
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: [Évènement] Un Nouvel Avenir Sam 14 Mar 2015 - 2:51



Plusieurs voix s’élevaient les unes après les autres. Les murmures avaient surplombé la scène dès les premiers mots du vieux Samui, qui avait bien sélectionné ses mots pour faire remonter les ardeurs. Certains avaient répondu favorablement dès les premiers instants, les sourires et les regards brillant d’étincelles devant un avenir nouveau et bien plus porteur. D’autres suivaient le mouvement, sans vraiment être persuadé, mais craignant davantage un usage de la force qu’autre chose. Comment le leur reprocher ? La présence de tant de vétérans aux côtés de Kakeshuou Samui était un signe assez flagrant qu’il était suivi par les combattants les plus experts de l’Alliance. Dans ce cas, qui pourrait refuser et réfuter le coup d’Etat ? Les derniers, enfin, assumaient pleinement leur choix et montraient, par leurs reproches oraux ou leurs moues leur vive opposition à cette déclaration. On ne pouvait pas espérer faire l’unanimité, c’était évident ! …

Mais l’Ancien ne comptait pas attendre éternellement ; en vérité, cette foule avait déjà trop attendu. Et lorsque le retour de la foule indiqua clairement que son parti enflammait l’assistance, notre Homme n’eut plus de doute. Désormais, seule deux choses pourraient achever son ambition : la Paix Ninja, ou la Mort ! En engageant ces hommes, celui qui était maintenant destiné à devenir Empereur savait qu’il les mènerait vers la souffrance, vers l’abnégation et vers la Mort. Mais pas de doute possible : ce n’était qu’à travers cette idéologie, et ce sacrifice, que ces hommes obtiendraient enfin la liberté à laquelle ils aspiraient. Quitte à en faire une armée de fanatiques, si celle-ci ne pouvait plus être arrêtée ! Un Empire ? Affirmatif. Un Empire du Mal ? Si nécessité il y avait ! Un Empire vainqueur ? A n’en point douter désormais !

Plusieurs questions pressaient déjà, et les gens attendaient certainement une suite exaltante. Et pourtant, le Quinquagénaire intégrait maintenant aux évènements une suite logique qui se devait d’être rapide, précise et efficace. Et pour commencer, il faudrait exploiter les éléments les plus efficaces et les plus déterminés dans une première mission de confiance. Qui devait être appliquée au plus tôt, et ne pouvait souffrir d’aucun délai. Répondant d’abord aux questions, le temps que le dispositif prévu à la circonstance soit mis en place, l’ancien Capitain de l’Ôda s’intéressait avant tout à l’interpellation du trentenaire qui l’avait interrogé sur son titre. Déjà les formalités ? La priorité n’était certainement pas là, mais on pouvait comprendre que certains y tenaient.

~ Les titres de chacun à cette heure n’ont aucune importance, et surtout aucune valeur tant que cet Empire n’a pas su imposer ses premières bases. Et pour cela, l’heure est venue de mettre en avant ce système de valeur et de mérite dont j’ai parlé plus tôt ! Car il est hors de question que cet Idéal de régime et d’avenir soit corrompu dès sa naissance ! C’est pourquoi je demande à ceux qui seront nommés dès à présent de me suivre à l’intérieur du Palais pour les premières Missions Impériales : Asuka Jisetsu, Hiko Sairyo, Fuusho Yuuryo, Ando Mamoru, Van Hoheinheim. A toutes les autres forces, je vous demande de suivre les ordres qui circuleront dans les prochaines minutes parmi les hauts gradés ! Un respect total des consignes et un minimum d’informations doivent circuler si nous voulons la pérennité de cette œuvre ! En avant !

Sur ces paroles, le doyen du Clan Samui regardait les premières figures se répandre dans les artères bordant la place centrale. Son discours avait eu tous les effets désirés ; et même s’il paraissait évident que certains refoulaient leur ardent désir à s’opposer à ce Régime, notre vétéran comptait bien sur les prochaines actions de l’Empire pour convertir voire museler tous ceux qui y étaient réticents.
Il s’agissait désormais d’accueillir ceux qui auraient un rôle crucial à jouer dans cette aventure. Tournant les talons, le regard ténébreux de notre Conquérant se posait avec fermeté sur son jeune élève et homme le plus dévoué parmi les présents.

~ Len, tu étais membre de la Section Informations avant sa dissolution. Assure-toi de la fidélité de ses plus hauts représentants, et disposes-en si nécessaire. On ne peut pas se permettre de perdre le contrôle d’une telle faction. Fais surveiller les accès et les sorties du Shozaichi. Toutes les missions sont annulées jusqu’à nouvel Ordre, ou sauf Décret Impérial l’autorisant. Les équipes aux frontières doivent être brieffées, doivent adhérer au choix de l’Alliance et bloquer toute issue dans le territoire. Les Pays de l’Alliance sont désormais sous verrou militaire, et sous blocus d’informations et d’entrée dans les territoires. Appuie-toi sur des membres de l’Ôda en mon nom pour que l’ordre soit exécuté. Une fois que ces ordres sont transmis, rejoins moi au Palais et à la réunion qui suit … .

Un nouvel intérêt pour son second élève, partageant son Sang, sa Race et ses convictions.

~ Aokiji. Assure toi que l’ordre est maintenu dans la Capitale et qu’il n’y a pas de troubles. N’hésite pas à recourir aux moyens les plus extrêmes pour mâter toute rixe éventuelle. Fais passer les ordres. Tu pars en mission dès que celle-ci est transmise. Rejoinds nous dans la salle une fois que tu as fais ce check-up.

Sur ce, notre homme tournait les talons et s’élançait, suivi de quelques uns, dans les ombres du Palais. L’homme mystérieux qui l’avait appuyé lors de ce Coup d’Etat le suivait de près. La discussion devait encore s’installer entre ces deux personnages. Quelle Nouvelle Alliance pourrait bien sortir de ce nouveau chapeau ?
Une fois que ces deux hommes auraient rapidement discuté, le nouvel Empereur pourrait passer au plus urgent, et à ce groupe qu’il avait convoqué … . Désormais, ne manquait plus qu’à se débarrasser des derniers gêneurs qui pourraient encore s’opposer à la Création du Premier Empire Ninja.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1145
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: [Évènement] Un Nouvel Avenir Sam 14 Mar 2015 - 10:59

Qu'il était simple pour le vieux Samui de transformer cette ancienne Alliance, en un véritable Empire... La démission des autres Capitaines, tout comme leur fuite à l'annonce de ce nouveau régime avait pour conséquence de faire avorter la moindre opposition de la part des membres encore présents. Si eux pouvaient se permettre d'être considérés comme des traîtres, il en était loin d'être le cas pour tous les autres Shinobis qui avaient choisi de faire de l'Alliance leur nouvelle maison.

Aux côtés de Hiko pendant l'annonce, Van se vit appelé par son nom. Le vieux Samui sollicita la présence de plusieurs ninjas dans le Palais dont Hiko également. Dans le but de leur octroyer un rôle dans ce nouvel Empire, il souhaitait déjà faire d'eux ses premiers fidèles.

Un bref regard à Hiko, ce fut le Hoheinheim qui s'avança le premier pour répondre à la demande de l'Empereur. Après avoir regagner le sol, le Jônin se fraya un passage jusqu'à l'estrade avant de bondir et de se mettre à la hauteur de l'ancienne position des membres importants de ce coup d'état. Toute cette agitation avait au moins eut pour effet de piquer la curiosité du Lumineux qui se demanda, quel rôle allait donné le vieil homme à ses nouveaux fidèles.

Un dernier regard en arrière, il chercha au hasard la position des différents appelés. Viendraient-ils eux aussi ?

~ ~
~

Une dizaine de minutes plus tard, ce fut à l'intérieur d'une grande salle que Van se retrouva en compagnie des autres et de l'Empereur. En y repensant il n'avait jamais rencontré le Samui auparavant. Bien silencieux, il patienta quelques instants afin de se voir remplir la salle des membres appelés plus tôt. Asuka, Ando, Fuusho et Hko. Tous présents, c'était une réunion bien mystérieuse qui allait débuter ici.

Kakeshuou révélerait ses intentions plus ouvertement ce qui permettrait à Van de se faire une meilleure idée de la situation dans laquelle il se retrouverait à l'avenir. Il suspectait les Damyos d'être leur cible car d'après l'Empereur, les erreurs qu'ils avaient commises par le passé étaient impardonnables. Perdu dans ses songes, Van fixait le Samui interrogatif. Il ne savait pas quoi penser de ses actions drastiques, ni de sa façon de faire. Le futur permettrait de voir si cet homme seul, arrivera à tenir l'avenir de cette coalition sur ses épaules.

Pourtant l'impression de n'être qu'un pantin venait tarauder l'esprit du Lumineux qui se voyait ici sentir utiliser, ni plus ni moins. Si la véritable intention du Samui était de faire porter le chapeau de l'assassinat des Damyos à chacun des convoqués, le fait qu'il soit autant de Shinobis que de Damyos potentiellement visés apportait son lot de confirmations. Le Hoheinheim soupira finalement, il aurait tôt fait de connaître son nouveau rôle dans tout ça. Inutile de se torturer l'esprit davantage...

Van croisa les bras, il ne restait plus qu'au vieux Samui de prendre la parole.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1141
Rang : XXX

Message(#) Sujet: Re: [Évènement] Un Nouvel Avenir Dim 15 Mar 2015 - 10:31

Quelque chose le gênait. Le jeune garçon ressentait les chakras des personnes présentes, il s’était surtout efforcé de concentrer sa détection sur le balcon pour pouvoir repérer tous ceux qui s’étaient alliés avec le nouveau Dictateur. L’enfant avait ainsi facilement reconnu l’empreinte chakratique de Len, Aokiji, Yanosa, Homura, deux autres chakras très puissants qui devaient appartenir au Vieux et à l’ancien Capitaine du Buki… Mais il y avait quelqu’un d’autre… Hiko, de son toit, avait une bonne vue sur le balcon et pouvait voir certaines choses que la foule n’avait sûrement pas en ligne de mire. Et parmi ces choses, se trouvait une Ombre.

Enfin c’était une silhouette de taille moyenne. Impossible d’avoir plus d’informations car cette dernière était tapie dans l’ombre et aucun signe distinctif ne le rendait reconnaissable aux yeux du jeune garçon. Pourquoi se concentrer sur lui alors, me direz-vous ? Tout simplement car il ne dégageait aucun chakra. Pas même une once. Ce phénomène, aussi rare soit-il, ne pouvait être expliqué que par deux choses : Soit cette personne n’était pas un shinobi et ne possédait tout simplement pas de chakra, soit elle utilisait une technique de dissimulation de sa présence de très haut rang… Rendant ainsi impossible la détection de son chakra.

L’enfant n’eut pas longtemps à attendre… Peu après le départ du Capitaine Homura, l’ombre disparut en un clin d’œil, elle aussi… Les yeux d’Hiko s’écarquillèrent… Impressionnant ! Cette Ombre n’était pas n’importe qui, sa technique de dissimulation était impressionnante et son déplacement extrêmement véloce… Il avait piqué la curiosité du jeune garçon…


***

C’est comme si tout ce à quoi le jeune garçon était en train de s’effondrer. Il voyait, dalle après dalle, le sol sur lequel il marchait tomber en ruine. Le Vieux avait réussi, et la foule semblait lui donner raison. Mais il y avait une question qui n’arrêtait pas de hanter l’esprit de l’enfant… Etaient-ils en faveur de ce système… Ou avaient-ils simplement trop peurs de s’élever face à cet « Empereur » ? Cette question était légitime, et on ne pouvait pas blâmer la population de ne pas clamer haut et fort leur désapprobation. Hiko lui-même s’était tût, alors qu’il était foncièrement opposé à cette violente prise de pouvoirs. Sa voix aurait été recouverte par tant d’autres, et cela n’aurait conduit qu’à le placer dans le collimateur du Vieux. Il fallait jouer la carte de la discrétion… Pour le moment du moins.

Tandis qu’il repensait à ce qu’il venait de se passer sous ses yeux, Hiko fut alors tiré de ses pensées par une personne qu’il connaissait relativement bien. C’était Van. Ils avaient eu l’occasion d’effectuer de nombreuses missions ensembles et, bien qu’un peu brutal et antipathique sur les bords, le trentenaire était apprécié du jeune garçon. Affronter des dangers, frôler la mort… Tant d’évènements qui resserrent les liens tissés entre deux personnes. Le trentenaire posa alors sa main sur l’épaule de l’enfant, et lui dit avec ses mots que cette prise de pouvoir par l’intimidation était inévitable pour espérer un avenir en paix. Hiko ne répondit pas… Il resta muet de longues secondes, ne voulant pas prononcer des paroles qu’il pourrait regretter à l’avenir. Il savait qu’il devait encaisser le coup, et réfléchir. Se jeter tête baissée dans une discussion sur le sujet n’amènerait rien de bon.

Mais, alors que ce temps de silence lui parut des heures, une nouvelle présence fit son apparition. Et cela ramena le jeune garçon à la réalité. Lui… Impossible ! Et pourtant… Bien que son apparence ait fortement changée, c’était bien lui. Ses yeux avaient peut-être été bernés… Mais l’empreinte chakratique, elle, ne trompait personne. C’était bien Arekushi qui était passé à côté d’eux… Leur affirmant qu’aucune situation n’était préférable à l’autre… Peut-être avait-il raison après tout… M’enfin, c’était comme ça désormais.

***

Le jeune garçon reporta son attention sur la place centrale. Et c’est là qu’il ressentit et vit un de ses amis… Fuusho ! Intéressant, il était là lui aussi et cela réconforta légèrement le gamin. Fuusho et lui partageaient généralement des avis relativement similaires, Hiko était donc grandement intéressé de savoir ce que pensait le barbu de cette nouvelle situation. Mais le barbu le déçut dès qu’il commença à parler. Tout d’abord, il utilisa un dialecte beaucoup trop compliqué pour l’enfant d’à peine 14 ans qui ne comprit pas un traître mot de tout ce charabia… Mais c’était l’attitude utilisée qui l’avait, dans un premier, beaucoup déçu. Fuusho semblait excité, volontaire, d’accord avec le projet ! Le jeune garçon regretta alors le moment où il avait pensé que Fuusho pourrait comprendre ce qu’il ressentait… Puis, alors qu’il se résignait à quitter la place, une idée lui vint à l’esprit. Et si Fuusho, tout comme Hiko, était opposé à ce plan… Mais qu’il ne souhaitait / pouvait pas agir pour le moment ?

Oui ! Ca se tenait ! L’enthousiasme prononcé aussi clairement par le vieux barbu en était la preuve. Hiko le connaissait bien, il se doutait que quelque chose n’allait pas avec son attitude. Il faudrait donc qu’ils aient une petite question, en privé, dans les prochains jours. Le jeune garçon avait confiance en Fuusho, et il savait que même si leurs idées s’opposaient, chacun respecterait l’avis de l’autre et le contenu de la discussion resterait confidentiel. Et cela marqua un évènement pour le jeune garçon, il sourit pour la première fois depuis qu’il se trouvait sur cette place, depuis l’annonce du Coup d’Etat. Maintenant qu’il avait compris, il reporta son attention sur le balcon.

***


Quel choc !

Le jeune garçon venait de se faire convoquer,- avec d’autres shinobis qu’il connaissait particulièrement bien -, à rejoindre le Vieux dans ce qui était autrefois le palais du Triumvirat. Regrouper les dernières personnes promues dans ce lieu pour marquer son autorité ? Sans doute, mais il y avait autre chose apparemment. Le jeune Hiko vit alors Van se diriger vers le balcon, lui aussi était un des nombreux noms convoqués.

Une minute passa où le jeune garçon se demanda bien quoi faire. Ne pas y aller serait inconscient de sa part, cela reviendrait à montrer publiquement sa désapprobation. Or, le jeune garçon avait décidé de faire profil bas,- pour le moment du moins -, en se taisant lors de l’avènement de l’Empire. Il décida donc de bouger à son tour, mais sans une dernière précaution. Camouflant son chakra, le jeune garçon était devenu désormais insondable pour les senseurs.

Agilement, il se déplaça alors sur les toits des bâtiments qui entouraient la place publique, et sans un bruit il atterrit sur une des rambardes du balcon. Sans un mot, ni un regard, aux différentes personnes se trouvant encore sur le balcon, il pénétra dans l’obscurité et marcha silencieusement jusqu’à la pièce où il avait été convoqué. Il y vit alors déjà Van, mais ne se plaça pas à ses côtés. Il s’adossa à un large pilier, croisa les bras, et attendit le verdict : la raison de sa présence ici…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Évènement] Un Nouvel Avenir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Roche :: Iwagakure no Satô :: Ancien palais impérial-