N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Avant la Panne sèche ! ~ Mission rang C Aru et Van

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1119
Rang : S

Message(#) Sujet: Avant la Panne sèche ! ~ Mission rang C Aru et Van Lun 2 Mar 2015 - 0:26

Mission rang C:
 

Cela ne faisait que quelques jours que l'équipe au complet s'était rencontrée. Après avoir déjà pratiquer une brève analyse sur ses élèves lors de leur première rencontre, Van avait décidé d'emmener chacun en mission afin d'en apprendre davantage sur chacun d'eux. La seconde dont il s'occuperait était la très belle Aru. Une jeune femme blonde et charismatique aux bons endroits. Plutôt ravi de compter une beauté parmi ses élèves, le Hoheinheim prendrait bien soin de sa petite protégée.

Assez curieux de connaître l'endroit où vivait la jeune femme, Van partit jusqu'à chez elle. Munit d'une carte et de quelques renseignements dont il avait prit connaissances sur ses fiches, il finit par arriver devant sa porte. L'homme toqua à quelques reprises avant de s'annoncer. " Aru chan ? Aru chan ! "

Il patienta alors quelques instants devant sa porte qui resta close. Visiblement celle-ci n'était pas chez elle à son plus grand regret. Mit sous le fait accompli de devoir encore une fois se servir de sa toute nouvelle compétence, l'homme joignit ses mains l'une à l'autre et ferma les yeux. Chercher une trace de chakra en particulier n'était pas très simple et étant novice dans le domaine, le Trentenaire cru reconnaître le chakra d'Aru qu'il aperçu sous forme de tracé. Celui-ci quittait le domicile et se rendait jusqu'au centre ville. " Peut être avait-elle une course à faire... "

Décidé à la faire travailler un peu tout de même, Van tout en gardant ses mains jointes, se mit à suivre la piste. Il passa par plusieurs rues, traversa un bain de foule sur la place marchande, fit un crochet dans une boutique de sous vêtements pour femme. Accusé à tord de voyeur et de pervers par les vendeuses qui le jetèrent à coup de sac jusqu'à l'extérieur. Après ces folles aventures, l'homme ne passa pas moins de la matinée à courir après Aru pour terminer fatalement devant la porte de chez elle. Le Jônin prit une profonde inspiration, faisant preuve d'une patience dont lui seul pouvait imaginer la source... Il toisa sa montre. Midi déjà... Puis toqua à nouveau, cette fois-ci persuadé de la trouvé chez elle. " Aru ! C'est Van, nous sommes chargés d'une mission. "

" Les femmes... " Pensa-t-il alors...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taichou
Messages : 125
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Avant la Panne sèche ! ~ Mission rang C Aru et Van Dim 8 Mar 2015 - 15:25

Une journée shopping entre filles pour se refaire une santé ? Aru doutait sérieusement que ce genre de pratique était capable de la sortir de son état valétudinaire. Ou de lui remonter le moral tout simplement. Celui-là, il était tout au fond des chaussettes ce matin. Après avoir passé une nuit qui avait été plus que courte, la belle s'était réveillée avec un terrible mal de crane qui menaçait de persister durant la journée entière. Au grand dam de la jeune blonde, qui avait du avaler un horrible médicament que lui avait préparé sa tante. Après coup, la jeune blonde qui se sentait légèrement mieux, s'était vue accaparer par sa tante. Cette dernière avait absolument tenu à ce qu'elle l'accompagne faire quelques courses. D'après elle, une virée shopping entre filles lui ferait le plus grand bien. Aru en doutait sérieusement malgré tout, elle avait accepté l'offre histoire de sortir un peu prendre l'air. Pendant leur sortie, la flavescente ne fit pratiquement pas attention à tout ce que lui racontait sa tante. La seule chose à laquelle elle avait songé durant leur virée, était le fait que désormais, elle voyait les choses sous un angle plus ou moins radieux. Quand ce n'était pas le chagrin qui faisait des siennes, c'était à sa santé de prendre le relais. À croire qu'elle était maudite. Songeant à la possibilité qu'elle puisse être victime d'une quelconque malédiction, Aru qui suivait toujours sa tante sans rien dire, s'immobilisa devant l'entrée d'un magasin de chaussures où elles s'apprêtaient à entrer. L'espace d'un instant, la belle sentit un léger courant d'air frais parcourir l'entièreté de son corps, ce qui l'obligea à pousser un petit cri de frayeur. Celui-ci ameuta sa tante, qui revint vers elle.

« - Qu'est-ce que tu as ma chérie ? Quelque chose ne va pas ? Tu as encore mal ?
- Tata, je crois que je... je suis maudite...
- Mais qu'est-ce que tu me chantes là ?
- Regarde, depuis quelques temps tous les soucis que j'ai eu. Ils ont cessé et regarde ce qui me tombe dessus maintenant. Quand je ne suis pas chagrinée, c'est ma santé qui ne va pas. Avoue que c'est louche ? Je suis maudite, tata, je suis vraiment maudite !
- Mais enfin Aru-chan, arrête de raconter n'importe quoi... »

Voyant sa nièce partir dans des divagations, Shizuka posa ses mains au niveau de ses épaules. Elle la regarda ensuite droit dans les yeux et lui offrit des paroles rassurantes, qui réussirent à la calmer. Par la suite, Aru fit quelques exercices d'inspiration et d'expiration, sous les conseils et l'accompagnement de sa tante. Quelques instants après, la belle reprit un semblant de lucidité. Dès qu'elle reprit ses esprits, Aru se donna quelques claques sur le visage puis répéta plusieurs fois "Tout va bien". Leur shopping se poursuivit et tout se passa pour le meilleur des mondes. La flavescente ne songea pas une seule fois à son histoire de malchance, ce qui lui permit de passer une journée formidable. Lorsqu'elles rentrèrent enfin à leur domicile, sa tante et elle, la belle eut le plaisir de constater que son mal de crane s'était envolé. D'humeur très câline, elle sauta au cou de son père dès qu'elle le vit. Le jeune père qui fut très ravi de l'humeur de sa fille, en profita pour lui rendre sa douceur.

« - Ah ma chérie avant que je n'oublie, quelqu'un est passé pour toi ce matin.
- Ah bon ?
- Oui, un blond avec une barbe et qui porte des lunettes de vue. Il a frappé à la porte en prononçant ton prénom.
- Mais pourquoi tu n'es pas allé lui ouvrir ?, demanda Aru consternée.
- Parce que je n'avais pas envie d'ouvrir la porte à un type louche, qui vient chercher ma fille !
- Mais enfin papa, ce type louche comme tu dis, c'est mon nouveau Sensei. Tu ne te souviens pas, je t'ai déjà parlé de lui ?
- C'est vrai Shin, je me souviens quand elle t'a annoncé qu'elle avait un nouveau Sensei. Elle t'a même dit qu'il s'appelle Van. »

Seul contre deux femmes, Shin'nosuke ne fit pas le fier bien longtemps. Il bougeonna puis s'excusa. Alors qu'ils étaient en pleine discussion, ils distinguèrent les bruits de quelqu'un frappant à la porte. La personne s'annonça après avoir prononcé le prénom d'Aru et donna même la raison de sa venue. Esquissant un large sourire, Shizuka s'empressa d'aller ouvrir la porte. Se présentant gracieusement devant Van, la rose pourpre lui adressa un sourire courtois.

« - Bonjour, enchantée de faire votre connaissance Van-san. Permettez que je me présente, je suis Shizuka, la tante d'Aru. J'espère que ma nièce est charmante avec vous ? »

Aru qui craignait que sa tante ne fasse n'importe quoi à son Sensei, s'empressa d'attraper la sacoche où se trouvaient ses affairs de kunoichi. Ceci fait, elle fit un bisou à son père qui fut le seul à ne pas être aller dire "bonjour" à Van puis se rendit auprès de son instructeur et de sa tante.

« - Van-Sensei, je suis désolée pour ce matin, ma tante et moi étions parties faire quelques courses, elle esquissa un sourire gêné. Je suis prête, nous pouvons partir pour la mission ! Au revoir papa, à plus tard tata, dit-elle en passant devant sa tante.
- À plus tard ma chérie. J'espère que nous aurons le plaisir de nous revoir dans de meilleures circonstances, Van-san. »

Shizuka offrit un sourire aguicheur ainsi qu'un clin d'oeil à Van avant de faire un bisou à sa nièce et de fermer la porte. Dès qu'ils se retrouvèrent rien que tous les deux, Aru soupira légèrement de découragement. Elle souffla ensuite fortement et reprit une posture convenable.

« - Quel est l'objet de notre mission d'aujourd'hui, Sensei ? », demanda-t-elle en commençant à marcher.

Pour ne pas avoir à s'attarder sur les agissements indécents de sa tante, Aru ne vit rien de mieux que de renseigner sur la mission que son nouveau Sensei et elle allaient accomplir. Cela ne faisait que quelques jours que leur équipe s'était formée et déjà ils partaient pour la consolider. Voilà qui était bien. Aru se délectait de la suite des événements, qui elle se doutait allait être réjouissante. Elle se disait ceci parce qu'elle se souvenait des péripéties qui s'étaient déroulées le jour de leur première rencontre. Ça avait été une rencontre marquante, qui au départ lui avait un peu fait regretter son précédent Sensei. Maintenant c'était différent, elle pensait à son ancien précepte d'une autre manière et même si son nouvel instructeur était complètement barjot, elle ne dépréciait pas sa façon de faire les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1119
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Avant la Panne sèche ! ~ Mission rang C Aru et Van Dim 8 Mar 2015 - 16:23

C'est avec une certaine appréhension que le Jônin passa les portes. Il s'agissait en fait de la demeure familiale d'Aru. Tous les membres de sa familles y vivaient et partageaient leurs quotidiens. Une femme charmante s'était chargée d'accueillir le Lumineux. Il s'agissait en fait de la tante d'Aru qui paru porter un intérêt tout particulier sur le comportement de sa nièce. Afin de rester courtois, le Trentenaire s'inclina légèrement avant de lui rendre son sourire. Plutôt étonné de voir une tante aussi jeune, il n'aurait pas pensé que seulement quelques années la séparait de sa nièce.

" Mademoiselle, ce n'est pas simplement charmante que je souhaite rendre votre nièce. Je compte bien faire d'elle une puissante kunoichi dont vous pourrez être fier. "

Le Hoheinheim remarqua finalement la présence du père plus en retrait. Silencieux, celui-ci ne se mêla pas aux présentations au plus grand regret de Van... Très vite rappelé à l'ordre par les excuses de son élève, il reporta son attention dessus et lui répondit. " Bien Aru Chan. Nous avons prit un peu de retard mais ça devrait aller. Au revoir Shizaku ! "

Attiré à l'extérieur par une Aru bien enthousiaste, il se laissa guidé jusqu'à l'extérieur sans broncher tout en faisant signe d'au revoir à la tante. De nouveau dans la rue, la jeune femme s'empressa de vouloir prendre connaissance de l'ordre du jour. Rien de bien glorieux, selon Van mais un bon moyen de juger la diplomatie et les capacités d'analyse de son élève.

" Et bien.. nous sommes chargés d'enquêter sur le vol de carburant qui a eut lieu à l'hôpital. De ce que l'on sait, le combustible aurait disparu alors qu'il était destiné à servir aux générateurs de secours. "

Les détails de la mission étaient peu nombreux. Après tout l'enquête devait être menée par les soins des membres du Shukai... Pour l'heure ils devraient déjà se rendre sur place afin d'interroger ceux qui travaillaient le jour du vol. Il était logique de pensé que quelqu'un de l'hôpital ait pu commettre la faute. Savoir que du carburant se trouverait ce soir là révélait au moins la présence d'une taupe.

" Nous devrions déjà aller sur place afin de nous faire une idée concrète de la situation. "

Puis ils prirent la direction de l'hôpital tout en s'éloignant de plus en plus du domicile de la jeune femme. En y repensant, le père s'était montré plutôt méfiant à l'encontre de Van. Non pas atteint par l'opinion d'un inconnu à son sujet, il se montra tout de même curieux d'en savoir plus. " Dis moi Aru chan... Ta Tante est très charmante, mais ton père n'avait pas réellement l'air ravi de me voir... Je ne me rappel pourtant pas lui avoir fait du tord.. Je me trompe ? "



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taichou
Messages : 125
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Avant la Panne sèche ! ~ Mission rang C Aru et Van Dim 15 Mar 2015 - 8:52

Il ne manquait vraiment pas grand chose pour que Shizuka ait la soudaine envie d'inviter Van à entrer pour pouvoir discuter en peu plus avec. Connaissant sa tante, Aru qui sentait la chose venir, s'empressa d'aller s'assurer que sa tante ne concrétise pas son désir. Après qu'elle soit allée à la rencontre de son instructeur, la jeune flavescente quitta rapidement la maison familiale en sa compagnie. Le grand platiné n'avait pas manqué d'être d'une extrême courtoisie avec la rose pourpre, qui en avait d'ailleurs été très charmée. Fort heureusement pour la belle blonde, les choses n'allèrent pas plus loin que cela entre son Sensei et sa tante. Dès qu'ils se retrouvèrent en tête-à-tête, Aru se dépêcha de demander à son précepteur, quel type de mission ils allaient tous deux accomplir. Van ne mit pas longtemps à lui donner la réponse à son interrogation en rajoutant qu'ils devraient allés sur place afin de se faire une idée précise de la situation. Aru était tout à fait d'accord avec ce que venait de proposer son professeur. S'attardant un court instant sur la mission, la jeune flavescente eut comme une impression de « déjà vu ».

Aller mener une enquête pouvant permettre d'appréhender une bande de voleurs. Cela avait tout à fait été abordé durant l'une de ses précédentes missions. Y repensant, la belle sourit intérieurement en repensant à ce qui s'était déroulé cette fois-là. Par la suite, elle se ressaisit et se dit qu'elle allait encore une fois devoir faire appel aussi bien à son bon sens qu'à ses talents d'inspectrice. Qui n'étaient pas tellement fameux ni même aiguisés, contrairement à ce qu'elle laissait paraître sur le terrain. Enfin je dis ça, mais je dis rien ! Commençant déjà à cogiter seule dans son esprit, Aru entendit la voix de son Sensei lui parvenir aux oreilles. Il évoquait ce qui venait de se passer che elle. Il mentionna le fait que son père n'avait pas été très accueillant avec lui. N'ayant pas compris la raison d'une attitude aussi méfiante à son égard, il questionna la blonde sur ce qu'il avait bien pu faire. S'immobilisant un bref instant, la jeune blonde médita légèrement sur ce que venait de formuler son Professeur. Comment lui expliquer la réaction de son père sans en dire davantage sur sa vie ? La blonde ne savait pas trop, puis se retourna vers son instructeur, elle arbora un sourire enthousiaste. Elle savait exactement ce qu'elle devait répondre sans s'étaler sur sa vie familiale et tout le reste.

« - Je pense que vous comprendrez la réaction de mon père lorsque vous aurez une fille, elle rigola après sa phrase puis se reprit. Vous ne devriez pas autant vous inquiétez au sujet de mon père, il n'est pas quelqu'un de bien méchant... En fait, il a beaucoup de mal à accepter la concurrence. Oui, il perçoit tous les hommes qui côtoient sa fille, sans exception, comme étant des rivaux. Sans compter, qu'il est toujours méfiant quand il ne connait pas les gens. Je suis certaine que tout s'arrangera dès qu'il aura appris à vous connaître. Par contre, méfiez-vous bien de Shizuka, elle s'approcha de son Sensei pour lui parler tout bas à l'oreille, elle est ce genre de rose dissimulant merveilleusement ses épines derrière un sourire charmeur. »

Aru esquissa un sourire après ses mots, elle s'éloigna ensuite de son instructeur. La flavescente ne s'inquiétait pas franchement de savoir si son Sensei reverrait sa tante ou pas en dehors, ils étaient assez grands tous les deux pour savoir ce qu'ils avaient à faire. Néanmoins, la jeune kunoichi tenait quand même à faire comprendre à Van qu'il fallait qu'il se méfie de l'amabilité de la charmante rose pourpre. Qui la plupart du temps, n'était pas toujours sans suite. Pourvu quand même que Van ne tombe pas entre les filets de Shizuka, songea Aru qui marchait à pas nonchalants aux côtés de son éducateur. Elle ne lui posa point de question sur sa vie personnelle malgré qu'elle en avait envie sur le coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1119
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Avant la Panne sèche ! ~ Mission rang C Aru et Van Dim 15 Mar 2015 - 14:17

C'est avec plus de compréhension que le Trentenaire réagit en apprenant la façon dont le percevait le père d'Aru. Comme la jeune femme le lui fit remarqué, ce serait quelque chose qu'il comprendrait mieux une fois père à son tour. Loin d'en désirer un peu le moment, Van se gratta l'arrière du crâne en affichant un sourire amusé. Mais le petit descriptif de son père ne fut pas la seule chose que mentionna la blondine. En effet, l'élève du Hoheinheim lui fit part de quelques conseils à l'égard de Shizuka sa tante.

Comparé à une rose, les épines de sa tige restaient biens plus préoccupantes que son charme enivrant. Van prit donc soin de noter ce point important à son sujet. Ne souhaitant pas finir piquer celui-ci comprit parfaitement le message de la jeune femme. " Bien je tâcherai de m'en souvenir. " fit-il en pointant du doigt l'entrée de l'hôpital visible de leur position.

* Quelle étrange famille * Pensa alors le Trentenaire tout en rentrant les mains dans ses poches. Heureusement pour lui, Aru était sa seule élève...

" Entrons. " Indiqua-t-il en invitant la jeune femme à entrer. Une fois dans l'hôpital, les deux Shukaijins se dirigèrent jusqu'à l'accueil où Van entendait bien rencontrer quelqu'un qui saurait les informer de la situation. Derrière le bureau se trouvait une infirmière visiblement débordée sous la paperasse. Celle-ci dans un long soupire de désespoir leva les yeux de sa pile d'ordonnances, et se rendit compte de la présence des deux Shinobis.

" Heu bonjour, nous sommes les membres de l'Empire chargé de retrouver le combustible des générateurs de secours disparu. "

Sans perdre un instant la femme se leva de son siège et décrocha le téléphone. Au bout de la ligne un responsable qu'elle fit descendre afin de s'occuper d'Aru et Van. La personne ne tarda pas à arriver puis expliqua la situation. " Nous entreposons nos réserves ici. " Un plan en main, l'homme indiquait du bout de son doigt la salle des générateurs de secours. En sous sols, il expliqua que l'accès à cette salle était strictement limité à quelques personnes seulement. Le responsable tendit une liste sur laquelle figurait le nom de chacun des employés y ayant accès.

" Le voleur a agit la nuit d'avant hier entre trois et quatre heure du matin. Il n'y a plus personne de garde durant cette tranche horaire et l'hôpital ne tourne qu'avec très peu d'effectif pendant une heure. Je soupçonne donc que quelqu'un qui travaille ici et qui connait bien le fonctionnement de l'hôpital, à dérober la marchandise. "

Face à toutes ces informations, le Hoheinheim se mit à réfléchir. Au bout de quelques instants biens silencieux, le Trentenaire surenchérit d'une nouvelle question. " Quelqu'un est-il absent depuis avant hier ? "

C'était anodin mais puisque les absents avaient toujours tords, il était normal de pensé que le voleur ait préféré prendre fatalité quelques jours de repos pile à ce moment là pour agir. Frappé par la logique de cette question le responsable avoua ne pas y avoir pensé et demanda aux deux Shukaijins de l'attendre dans la salle des générateurs du temps qu'il revienne avec l'appel des absents.

~ ~
~

Van et Aru entrèrent dans la salle des générateurs après que le responsable leur ait laissé un passe d'accès. De façon générale, le Hoheinheim tenta de trouver un indice où quelque chose en examinant la pièce. Accroupi face au générateur secondaire, il s'adressa à sa jeune élève. " Comment penses-tu que notre voleur ait pu agir Aru chan ? La garde est réduite, l'accès dans cette salle est autorisé à l'aide d'un passe. Notre suspect est visiblement bien renseigné sur le fonctionnement de l'hôpital, et n'a été vu par personne lorsqu'il a fait sortir la marchandise. "

Il fallait le reconnaître cette personne avait un certain savoir faire. " Comment tu aurais fais toi ? "

Intrigué par la réponse que pourrait lui fournir son élève, Van cherchait avant tout à savoir comment cette dernière pouvait réfléchir. Il ne s'agissait que d'une mission de rang C après tout. Elle était donc tout à fait capable de se débrouiller seule sans avoir besoin de l'aide de son Sensei pour réfléchir.

Le Trentenaire lui avait sa petite idée sur la question déjà. Il attendait à dire vrai la liste que lui rapporterait le responsable pour voir si sa théorie était fondée. Les absents, à défaut de ne rien avoir d'autre sous la dent, pourraient tout autant être les principaux suspects de cette affaire.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taichou
Messages : 125
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Avant la Panne sèche ! ~ Mission rang C Aru et Van Ven 20 Mar 2015 - 21:10

Laissant de côté tout ce qui était superflu, Aru et son instructeur continuèrent leur chemin jusqu'à parvenir à l'hôpital. Sur place, ils se dirigèrent vers l'accueil où ils durent patienter quelques instants. Le temps que l'infirmière qui s'occupait de réceptionner les personnes se présentant à l'hôpital, relève sa tête de sa pile de paperasses pour finalement remarquer leur présence. Assez rapidement, Van lui fit savoir qu'ils étaient les deux membres qui avaient été chargés d'enquêter sur le mystérieux vol du pétrole. Ne faisant point patienter nos deux collègues, la jeune femme s'occupa de rapidement faire le nécessaire pour que la personne pouvant les aiguiller au mieux dans l'accomplissement de leur travail vienne à leur rencontre. Après avoir expliqué l'ensemble de la situation à la jeune flavescente et à son Sensei, le nouvel arrivant, leur montra sur un plan de l'établissement l'endroit où se situaient leurs réserves. Manifestement, elles se trouvaient en sous-sol et d'après ses dires, l'accès était assez restreint. Seule une poignée de personnes avait accès au lieu.

Voilà qui était intéressant se dit la belle, qui se disait déjà qu'à tous les coups, le responsable du vol n'était autre qu'une des personnes ayant accès à la fameuse salle où était entreposée la substance combustible. Par la suite, le responsable tendit une liste sur laquelle étaient inscrits les noms des salariés ayant accès au sous-sol. Il évoqua ensuite un point que nota la belle flavescente qui ne fut pas très surprise d'entendre l'homme leur avouer qu'il suspectait quelqu'un travaillant au sein de la structure d'être le cambrioleur. Dès que l'homme termina son allocution, Van posa une question d'une grande pertinence. L'entendant Aru ne put s'empêcher de se dire que son cher précepteur avait un sacré œil de lynx. Voilà qui n'était pas négligeable, puis en même temps cela n'avait rien de surprenant c'était un shinobi plus que confirmé tout de même. Tout en se disant ceci, la belle blonde prit des notes dans sa tête, notes qu'elle rassemblerait plus tard pour tenter d'élucider ce nouveau mystère qui se présentait.

Les observations de la belle n'avaient aucun rapport avec son instructeur, elle était certes réjouie de voir qu'il possédait une face plus abordable et qu'il n'était pas que marginalité comme elle l'avait pensé la première fois qu'elle avait fait sa connaissance. Se remémorant ce fameux jour, Aru frissonna pratiquement de frayeur. Hochant vivement la tête, la jeune flavescente ôta de son esprit toutes les mauvaises pensées qui avaient accaparé son esprit. Elle reprit ensuite le fil des choses pour suivre son Sensei jusqu'à la salle des générateurs où ils patientèrent le temps que le responsable revienne avec la liste des absents. Comme on leur avait laissé un passe leur permettant d'aller à peu près partout, c'était l'occasion ou jamais pour eux de commencer leur enquête en toute tranquillité. Alors que son instructeur était accroupi assez près du générateur, la jeune flavescente elle se mit à examiner les lieux. Faisant quelques pas, elle s'arrêta puis se retourna vers son Sensei qui venait de lui poser une étrange question.

« - Hm..., commença-t-elle par dire en balayant du regard la salle, d'après moi ..., faisant quelques pas en arrière, elle s'immobilisa pour regarder si elle voyait quelconque ouverture que ce soit au niveau des murs ou du plafond mais rien. Il n'y a aucune ouverture assez large que ce soit aux murs ou ailleurs pour pouvoir y faire passer quelque chose... Si j'étais le responsable du vol, je me serais assurée que la personne faisant la garde soit passée pour tranquillement sortir de la salle et transporter le fioul en douce. Et pour que nulle ne puisse me soupçonner en me voyant avec des bidons, je mettrais le tout dans quelque chose comme un grand chariot de linge ou une grande poubelle en plastique tout simplement... »

Alors qu'Aru était partie pour refaire le tour de la pièce histoire de voir si elle trouverait quelconque indice pouvant l'aider à étayer ses suppositions, le responsable revint dans la salle. Il leur tendit ce qu'il avait été chercher. Étant donné qu'il donna la feuille contenant le nom des employés qui avaient été absents à Van, la flavescente s'empressa de rejoindre son Sensei. Se mettant à côté de lui, elle jeta un œil à la liste.

« - Hm.... sept absents... Comment est-ce que vous voulez qu'on procède, Van-Sensei ? Nous allons ensemble pour les interroger ? Ou vous me laissez m'occuper d'une partie de ces personnes tandis que vous irez voir l'autre ? »

L'idée qu'ils aillent chacun de leur côté n'était pas tellement plaisante pour la belle qui appréhendait un peu la suite des choses et qui ne pouvait de ce fait s'empêcher de se faire du mauvais sang. Imaginons que son Sensei accepte qu'ils se séparent. Et qu'elle durant ses interrogatoires, elle tombe sur le dit voleur et qu'elle se rende ensuite compte qu'il ne s'agit pas d'un simple petit voyou. Qu'adviendrait-il par la suite ? Serait-elle en mesure de s'en sortir toute seule sans l'aide de son Sensei ? Se posant des question, la flavescente fixa son instructeur. Faisant cela, quelque chose lui sauta aux yeux. Alors qu'elle avait pris la décision que jamais plus elle ne se reposerait sur les autres, voilà qu'elle régressait. Pour quelqu'un qui se disait ne pas être du genre à revenir sur ses décisions, elle perdait toute crédibilité là. Il fallait absolument qu'elle se ressaisisse et qu'elle prenne les choses en main une bonne fois pour tout. Arbora un visage déterminé, la blonde se mit en face de son Sensei.

« - Finalement, je vais de mon côté !, annonça-t-elle d'une voix résignée en sortant de sa petite sacoche un petit bout de papier, elle emprunta ensuite un stylo à l'homme qui était avec eux puis griffonna quelques noms sur le bout de papier avant de rendre le stylo. On se retrouve au Hall après les recherches, Van-Sensei ! Ne vous en faites pas pour moi, je ne ferais rien d'imprudent et si jamais je trouve quelque chose d'intéressant, je viendrais immédiatement vous en faire-part ! »

Sur ces mots, Aru se sauva limite en courant sans attendre quelconque réponse de la part de son Sensei. Qui n'avait pas eu le temps de lui dire ce qu'il pensait de sa précédente théorie ni même de ce qu'il pensait de sa proposition de séparation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1119
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Avant la Panne sèche ! ~ Mission rang C Aru et Van Lun 23 Mar 2015 - 19:40

C'est en souriant que Van vit la flavescente se diriger tout droit vers la sortie de la pièce... Confiant, il accepta de la laisser faire ses interrogatoires de son côté pendant que lui même irait se charger des siens. Le gain de temps était non négligeable, si ils souhaitaient réussir leur mission avant que la marchandise ne soit revendue où utilisée... D'autre part cela permettrait au Hoheinheim de connaître les talents d'enquêtrices d'Aru et de mesurer pleinement ses capacités d'analyses sur le terrain.

Traiter et lier toutes sortes d'informations faisait parti du quotidien d'un Ninja qui se devait de rapidement être capable d'analyser une situation et ce dans n'importes quelles circonstances. Le simple fait de se battre nécessitait bien plus que de la force brute. Une stratégie établie pendant un affrontement avait fait bien plus de fois ses preuves que l'homme le plus fort du monde...

Plutôt fier de la voir prendre cette initiative, Van quitta la salle des générateurs et prit la direction de la sortie à son tour. Lui avait quatre suspects à interroger... Trois hommes et une femmes qui vivaient non loin de là en raison de la proximité de leur lieu de travail. En tout bon gentleman qu'il était le Hoheinheim choisi d'ouvrir le bal avec l'infirmière. Elle s'appelait Yuki Rei et n'était pas présente le jour du vol. Sa fiche mentionnait le fait qu'il s'agissait là de ses jours de repos habituels, aucun changement d'emploi du temps pour la jeune femme donc qui était parti la veille.

~ ~
~

Le Lumineux repensa à ce que lui avait répondu Aru lorsque celui-ci demanda ce qu'elle aurait fait pour faire sortir le pétrole sans attirer l'attention. Intelligente, la Flavescente avait émit la possibilité que le voleur ait pu utiliser un chariot ou une simple poubelle afin de transporter jusqu'à l'extérieur et sans se faire voir, la marchandise sous le nez de tous. Van jugeait la remarque pertinente, du moins pour le coup puisque aucun de ceux qui se trouvaient là cette nuit ne se souvenait avoir vu quelque chose de suspect.

" Toc toc toc. " Trois coups sur la porte et Van se coiffa la tignasse en attendant la réponse. Une petite fille ouvrit la porte en affichant un regard intrigué par l'homme en train de se recoiffer derrière la porte. Le Hoheinheim leva une main l'air de rien puis sourit à la gamine. " Konichiwa mademoiselle. J'aimerai parler à ta maman s'il te plait. "

La porte se claqua sous le nez du Trentenaire qui manqua de peu de se le faire casser. La voix de la petite fille retentit alors permettant au concerné de suivre en temps réelle la transmission du message depuis la porte. " MAMAN ! Y A UN GARS LOUCHE QUI VEUT TE PARLER !!!!!!!!!!!!!!! "

Quelques minutes plus tard la porte se rouvrit pour cette fois-ci dévoiler une femme bien plus âgée, armée d'un rouleau à pâtisserie. Prête à le faire s'abattre de toutes ses forces, celle-ci stoppa net son geste en voyant l'insigne du Buki sur le bras du Trentenaire qui pour le coup ne bougea pas d'un centimètre. " Oh excusez moi je suis désolé ma fille m'a dit que vous étiez louche alors... Entrez je vous en prie..."

~ ~
~

Une dizaine de minutes plus tard le Hoheinheim ressortit avec une petite brioche à la main. En guise d'excuses, Yuki l'infirmière avait insisté pour que le Jônin emporte avec lui un petit sac de brioches toutes fraîches. Durant leur conversation à l'intérieur de la maison, Van apprit que la veille, celle-ci s'était rendue à l'anniversaire d'une camarade de classe de sa fille dans la journée et avait passé sa soirée avec ses deux parents qui étaient venus dîner. La spontanéité de sa fille qui décrivit de ses mots crues la mémoire amoindrie de son grand père durant le repas, ne fit pas douter un instant de la véracité de ses dires.

Sans rien avoir eut du premier coup, le Trentenaire se remit en piste en se dirigeant cette fois-ci au domicile du second suspect. Un certain docteur Mamouro, célèbre dans l'hôpital pour être l'un des plus anciens médecins. Âgé de soixante cinq ans, le Hoheinheim restait très peu persuadé de l'idée qu'il puisse s'agir du voleur. En raison du poids des barils plutôt conséquent, Van voyait mal le Docteur et en comptant ses revenus, capable d'une telle bassesse en fin de carrière.

Par déduction donc il élimina d'office le second suspect qu'il jugea ici bien trop vieux et friqué. Le troisième était un infirmier originaire de Kusa. La Trentaine, plutôt grand, celui-ci fut engagé dans l'hôpital l'année passée. Satisfait des soins pratiqués par l'infirmer, les responsables l'ont rapidement soumit à différentes responsabilités et ne se voient par conséquent plus, se passer de ses services.

" Tenshiro Nakaga ? " Van se tenait à présent sur le balcon de l'infirmier qui remarqua sa présence aussitôt depuis son salon. Surprit l'homme se leva de du canapé et s'approcha du Jônin visiblement intrigué. " Oui ? "

" Mon nom est Hoheinheim Van. Je suis un Jônin du Buki et j'aimerai vous posez quelques questions... "




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taichou
Messages : 125
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Avant la Panne sèche ! ~ Mission rang C Aru et Van Sam 28 Mar 2015 - 9:21

C'est d'un air résolu que la belle flavescente partit de son côté pour aller interroger les trois personnes qu'elle avait marqué sur son petit bout de papier. La première personne en tête de sa petite liste était une jeune femme du nom de Fujimura Naomi. Il s'agissait d'une infirmière, qui manifestement travaillait encore. Quelle aubaine se dit notre belle, qui était ravie de savoir qu'elle n'aurait pas à parcourir le Shûkai en long, en large, ainsi qu'en travers pour retrouver sa première personne à interroger. Avant d'avoir la chance de tomber sur la concernée, la jeune kunoichi fit quand même le tour de l'hôpital. Étant en service, Naomi ne pouvait pas rester en place très longtemps. La flavescente qui était au départ contente, vit son allégresse descendre en flèche. Lorsqu'elle rencontra enfin la demoiselle, Aru lui demanda de bien vouloir accepter de lui accorder quelques minutes de son temps. Touchée par la courtoisie dont fit preuve la belle à son encontre, la jeune femme accepta sans problème. Immédiatement après, elles se rendirent dans une petite salle où elles se retrouvèrent en tête-à-tête. Entre quatre yeux, Aru scruta un moment la jeune femme avant de se présenter. Elle entra ensuite dans le vif du sujet en demandant à Naomi, la raison pour laquelle elle n'était pas présente le jour où il y'a eu le vol.

« - En fait, si je me suis absentée c'est parce que ma sœur avait besoin de moi pour ranger quelques affaires... Elle a l'intention de déménager pour aller vivre à Kusa avec son mari... »

Pendant que la jeune femme racontait limite sa vie privée à Aru, cette dernière qui notait simplement les détails dont elle aurait besoin pour l'avancement de son enquête, hochait par moment sa tête ou disait "Je vois" pour faire savoir ou plutôt faire croire à son interlocutrice qu'elle l'écoutait. Alors qu'en réalité, il n'en était rien. Recevant une tonne d'informations qui n'aurait aucune utilité dans son enquête, la belle n'y vit aucun inconvénient à ne pas les retenir. En tout cas, elle ne pouvait pas dire avec tout ça, que Naomi ne lui avait pas adressé la parole. Au bout d'une trentaine de minutes à peu près, Aru qui était plus qu'éreintée, remercia la jeune femme qui lui avait tout de même pris une bonne partie de son temps.

« - Si vous avez besoin d'autres précisions pour faire avancer votre enquête, n'hésitez surtout pas à revenir me voir Aru-san !
- Oui... C'est promis... Je n'y manquerai pas... »

Soufflant légèrement de lassitude en tournant ses talons, la flavescente rangea ses affaires puis quitta la petite pièce. Avant de se décider à poursuivre, elle prit place sur un banc de l'hôpital depuis lequel elle essaya de rassembler son esprit qui s'était éparpillé un peu partout.

« - J'espère que la prochaine personne ne sera pas aussi... généreuse en paroles. Quoique... J'avoue qu'en quelque part cela m'arrangerait qu'ils soient tous les trois loquaces pour que je n'ai pas à plonger trop loin pour leur tirer les vers du nez. Il faut absolument que je parvienne à dissocier le vrai du faux dans ce qu'ils me racontent... Hm, voyons à présent qui devons-nous allez voir... Suguru, ça c'est un homme... Bon, allons voir où est ce Suguru !, elle se lève puis commence à aller vers l'accueil où elle comptait aller demander où est-ce qu'elle pouvait le dénommé Suguru. Avant d'atteindre l'endroit, elle s'immobilisa quelques secondes. Je me demande si tout se passe bien du côté de Van-sensei ? Sûrement que oui, vu que c'est un ninja aguerri, il n'aura à mon avis aucun souci à boucler ses enquêtes en très peu de temps, contrairement à moi qui vais sans doute y passer mon fin d'après-midi et ma soirée... »

Après ses mots, Aru souffla longuement de désespoir en se rendant au bureau d'accueil pour demander où est-ce qu'elle pouvait trouver son prochain suspect. On lui apprit que ce dernier avait fini de travailler et qu'il était de ce fait chez lui. Aru remercia la personne qui lui donna l'information. Subséquemment, elle quitta l'hôpital pour partir chez Suguru.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1119
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Avant la Panne sèche ! ~ Mission rang C Aru et Van Mar 7 Avr 2015 - 20:17

Tenshiro Nakaga semblait être un homme simple... Une décoration banal, dans un appartement banal. Après s'être imposé, Van se vit même offrir un café par l'infirmier qui l'invita à l'intérieur pour lui poser ses questions. Par rapport aux deux suspects potentiels qu'il avait rencontré plus tôt, le Nakaga correspondait mieux au profil. Un homme, jeune au physique travaillé qui présentait bien. Le seul point négatif était un passé trop peu connu de l'hôpital à son sujet... Qui sait ce qu'aurait pu être cet homme avant d'intégrer le Shukai... Quand on savait que des déserteurs devenaient Shinobi, il serait naïf de croire que parmi les habitants, aucun ne pouvait être un ancien criminel.

" Vous travaillez depuis un peu plus d'un an à l'hôpital. Et tout comme nos suspects vous étiez en congé le soir du vole. Que faisiez vous ce soir là ? "

Plutôt calme, Tenshiro ne tarda pas à formuler une réponse. " J'étais chez moi, je venais de passer une semaine au travail et je souhaitais me reposer un peu. "

Son petit bloc note en main, Van ne tarda pas à reporter ce qu'il venait d'apprendre sur papier. Sans aucun témoin, le Trentenaire aurait bien du mal à vérifier les propos de l'infirmier... " Vous étiez seul ? " Il posa tout de même la question à tout hasard.

" Oui. "

~ ~
~

De nouveau dehors, le Trentenaire prit cette fois-ci le chemin de l'appartement du dernier suspect. Jusqu'ici il n'avait rien eut de bien concret et s'était simplement contenter de rassembler un maximum d'information. Peut être qu'Aru de son côté aurait fini par découvrit quelque chose... En attendant de tout regrouper, Van frappa de nouveau à une porte. Un homme aux mêmes allures que Tenshiro ouvrit en s'interrogeant sur la raison de la visite d'un haut gradé du Shukai chez lui.

Tout sourire le Hoheinheim le salua avant d'entrer. Visiblement sa visite était inattendue et ne semblait pas arranger notre homme qui s'apprêtait à partir. " Excusez mon impolitesse mais je m'apprêtais à faire une course... En quoi puis-je vous aidez ? "

Le Hoheinheim expliqua donc clairement ce qu'il attendait de Himmo qui lui révéla ce qu'il avait fait le soir du vole. Avec des amis l'homme avait passé sa soirée à la taverne pour fêter la promotion de l'un d'entre eux. Plusieurs témoins donc et un alibi des plus solides. Après avoir noter tout ce dont il avait besoin, Van retourna jusqu'à l'hôpital où il espérait retrouver son élève. Lui même avait déjà évaluer ses suspects et prit soin d'en éliminer trois. Seulement un pouvait potentiellement être le voleur car il était le seul à n'avoir vu personne ce soir là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taichou
Messages : 125
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Avant la Panne sèche ! ~ Mission rang C Aru et Van Sam 18 Avr 2015 - 10:05

C'est époumonée, qu'Aru arriva chez le deuxième suspect, Suguru. Ne souhaitant pas faire traîner l'affaire, elle avait pressé le pas pour arriver chez la personne. Sur place, elle fit la connaissance du concierge de l'immeuble. Celui-ci lui fit gentiment savoir que le dénommé Suguru était parti faire une course. Cette information gêna beaucoup la flavescente, qui ne se voyait pas attendre jusqu'à pas d'heure pour les beaux yeux d'un suspect. Puis se disant qu'elle reviendrait le voir plus tard, elle prit la direction de l'endroit où habitait le dernier suspect de sa liste. Qui était en congé pour trois jours. Il s'agissait d'un certain Kazuhiko Kenta. D'après les informations qu'elle avait pris sur ce dernier, c'était un infirmier d'à peine une trentaine d'années. Il était apparemment la coqueluche des infirmières à cause de son physique de rêve ainsi que ses manières de Gentleman. Il avait le don pour émouvoir les jeunes femmes autant par ses paroles que par le reste. Rien que de penser qu'elle allait être confrontée à Don Juan des temps modernes, Aru en frémit de frayeur.

Usuellement elle n'avait rien contre les séducteurs, bien au contraire. Dès lors qu'il était question du travail, la belle n'était plus aussi fervente. Soupirant longuement d'essoufflement, la jeune flavescente se rendit compte qu'elle était arrivée devant la porte de l'appartement du jeune infirmier. Alors qu'elle s'apprêtait à frapper dessus, un jeune homme arriva derrière elle. Celui-ci l'interpella. Au moment où elle se tourna pour voir qui est-ce qui venait de l'apostropher, Aru aperçut un jeune homme d'une vénusté à couper le souffle de n'importe quelle jeune femme. Sur le coup, la belle blonde, qui avait les yeux écarquillés, resta bouche bée un court instant avant de se ressaisir. Elle arbora assez rapidement un visage dépourvu de toute expression superflue.

« - Bonjour !, formula-t-elle d'une voix neutre. Seriez-vous par hasard Kazuhiko Kenta ?
- À qui ai-je l'honneur ?, il s'approcha d'Aru pour la fixer intensément.
- Eh bien, je suis...
- Hm..., laisse-moi deviner, tu as été subjuguée par ma magnificence et tu es venue jusqu'ici pour me dire que tu m'aimes... Je me trompe ? »

Le jeune homme brisa les quelques centimètres le séparant d'Aru, qu'il poussa à s'adosser contre la porte. Subséquemment, il vint caresser sa joue. Craignant de se faire embrasser par un type qu'elle ne connaissait ni d'Adam ni d'Eve, la blonde baissa son visage. Amusé de la voir faire cela, l'aguicheur sourit puis vint placer l'un de ses doigts sous le menton de la blonde pour lui faire redresser le visage. Après qu'il ait fait ceci, il plongea son regard dans le sien puis approcha son visage du sien. La flavescente qui était quelque peu affolée et qui avait les joues très empourprées, était très loin d'être à l'aise dans la situation dans laquelle elle se trouvait. Alors que l'aguicheur s'apprêtait à briser la proximité entre leurs lèvres, Aru releva instantanément son genoux puis lui donna un coup entre les valseuses, histoire de calmer ses ardeurs. Dès lors qu'elle fit ceci, le jeune homme poussa des cris de douleur puis se plia en deux pour finir par s'asseoir à même le sol.

« - Ça vous apprendra à croire que toutes les femmes vont vous tomber dans les bras sous prétexte que vous avez une belle gueule ! »

Immédiatement après, Aru expliqua la raison de sa venue toujours avec un ton ferme rempli d'énervement. Non mais pour qui se prenait ce sale type de croire qu'il pouvait agir ainsi ? Même qu'il agonisait encore au sol, le jeune homme qui s'avère être Kazuhiko Kenta, répondit avec sincérité à toutes les questions que lui posa la jeune flavescente. Tout en le regardant, cette dernière prit des notes dans son petit calepin. La conclusion qu'elle en ressortit de l'interrogatoire c'est que loin d'être un voleur, Kenta était un sacré coureur de jupons, qui s'amusait à fricoter à tout va. Elle apprit aussi, qu'il avait décidé de poser une semaine pour faire plaisir à une femme mariée qu'il fréquentait souvent. Cette dernière l'avait invité à lui tenir compagnie pendant l'absence de son mari. La blonde était estomaquée par cette information, mais elle la nota quand même. En mettant à côté qu'elle devait aller voir cette fameuse femme mariée, pour être certaine que Kenta ne lui avait pas raconté des salades pour s'en sortir.

Après qu'elle ait fini d'interroger le jeune homme, Aru qui s'était remise de ses émotions, partit après avoir foudroyé du regard le jeune homme. Prenant une petite pause, elle retourna chez son dernier suspect Suguru. Qui était apparemment revenu de ses courses. Elle alla frapper à la porte de l'appartement de l'homme qui ne vint pas lui ouvrir malgré qu'elle ait toqué à plusieurs reprises en s'annonçant. Très curieuse, la belle blonde revint sur ses pas pour aller voir le concierge. Elle lui demanda s'il était certain que Suguru était là, il lui répondit « Oui ». La flavescente retourna à nouveau frapper la porte et alors qu'elle s'apprêtait à repartir demander la clef de l'appartement au concierge, un homme à la carrure très imposante vint lui ouvrir. D'un ton montrant son mécontentement, il demanda à la belle la raison pour laquelle elle était là. Loin d'être impressionnée, Aru expliqua la raison de sa venue avec courtoisie. Assez vite, elle vit l'homme changer d'attitude.

Après lui avoir dit de le laisser tranquille car il n'avait rien à avoir avec le vol du pétrole, il lui demanda de partir avec une voix menaçante. Cette attitude surprit beaucoup la flavescente qui ne comprit pas pourquoi, Suguru s'énervait. Alors qu'elle voulut en savoir davantage, l'homme entra dans une rage sans nom. Il posa sa main au niveau de sa gorge et la décolla du sol. L'homme étant très costaud, la flavescente se retrouva dans l'incapacité de se sortir de son emprise. Il serra si fort que la belle crut en mourir mais au lieu de l'étrangler totalement, il la jeta violemment contre un mur en béton qui était à quelques pas d'eux. L'impact du corps de la belle contre le mur, lui fit cracher du sang puis lui fit ensuite perdre connaissance. Suguru profita de cela pour s'échapper. Le concierge qui était venu voir où en était la demoiselle à la chevelure dorée, hurla d'affolement en apercevant le corps sans vie gisant au sol de la jeune femme. Ses cris ayant ameuter tout le quartier, des gens ne tardèrent pas à arriver ainsi que des secours. Aru fut donc assez vite emmenée à l'hôpital où elle resta inconsciente un bon moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1119
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Avant la Panne sèche ! ~ Mission rang C Aru et Van Mer 29 Avr 2015 - 22:13

Van en avait fini avec sa liste. Plutôt perplexe il n'avait réussi qu'à trouver un seul suspect potentiel. C'était sans réellement douter que le Lumineux supposa qu'Aru de son côté avait peut être eut plus de chance... Du moins c'est ce qu'il pensa sans imaginer que celle-ci était en train d'être transportée à l'hôpital...

Une fois devant les portes, le Trentenaire entra dans le bâtiment afin de rejoindre l'accueil. Sur place il ne tarda pas à être mit au courant, Aru venait d'être transporté d'urgence dans l'une des chambres à l'étage. Visiblement quelqu'un avait attenter à sa vie, chose que le Hoheinheim n'aurait jamais imaginer possible. Au pas de course, le Trentenaire traversa les couloirs guider par une infirmière qui le reconnu dés son arrivé.

La jeune femme poussa la porte, et révéla ainsi Aru allongée sur un lit. Inconsciente, la Flavescente avait été étranglée d'après le rapport du médecin. " Quand est-elle arrivée ? " S'interrogea le Lumineux visiblement déterminé à mettre la main sur le responsable. L'infirmière n'eut pas le temps de lui fournir une réponse que Aru se réveilla. Faible, cette dernière tenta de bouger mais fut bien vite rattrapée par la douleur qui l'obligea à rester couchée.

" Aru Chan ? Qui t'as fais ça ? "

Son regard dériva vers la main de son élève où il y vit un petit bloc note. Délicatement le Trentenaire se saisi du bien et s'empressa de le lire. Son enquête comportait trois suspects, dont un qui n'avait encore aucune information. Le lien fut vite fait pour le Hoheinheim qui supposa logiquement que Aru n'avait tout simplement pas eut l'occasion d'écrire ses notes concernant le dernier suspect. Une faute qui rendit ainsi immédiatement coupable Suguru aux yeux de Van.

" Ne t'en fais pas, grâce à toi nous avons retrouver notre suspect. Reposes toi maintenant je m'occupe du reste. "

L'homme avant de partir décida de ne pas refaire l'erreur de laisser à nouveau seule son élève. Après quelques Mudras le Lumineux se mordit le pouce et invoqua un petit scorpion qu'il laissa monter sur le lit de la Flavescente. " Voici Acht, et dorénavant il te suivra partout où tu iras. "

Les informations que venaient de révéler la jeune femme confirmèrent les doutes du Lumineux qui ne tarda pas à quitter la pièce. Aru devait se reposer maintenant et le suspect ne tarderait pas à prendre la fuite maintenant qu'il s'en était directement prit à quelqu'un. Le temps était précieux et mieux valait ne pas le perdre au risque de le voir s'échapper...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Taichou
Messages : 125
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Avant la Panne sèche ! ~ Mission rang C Aru et Van Dim 3 Mai 2015 - 19:22

En très peu de temps qu'il fallait pour dire « ouf », Aru se fit transportée à l'hôpital où on la mit immédiatement sous perfusion. Par la suite, elle fut conduite dans une salle de soins intensifs où elle fut opérée en urgence. Durant tout le temps où on la soigna, la demoiselle à la chevelure ambrée resta inconsciente. Lorsque sa fréquence cardiaque devint enfin stationnaire et que le médecin déclara que sa vie était hors de danger, la belle fut transférée dans une salle de repos où elle resta quelques instants avant d'être à nouveau emmenée dans une chambre. Son corps, la demoiselle à la chevelure dorée ne le sentait absolument pas. D'ailleurs elle ne ressentait plus aucune sensation, que ce soit de douleur ou autre. Et cela n'était certainement pas du au fait qu'elle était sous de puissantes antidouleurs. Malgré son état, la belle s'entêta à bouger, mais elle n'y parvint point. Son corps entier refusait de se mouvoir. Se rendant compte de cela, la flavescente qui n'était qu'à moitié consciente souffla d'exaspération. Elle maudit son impuissance du moment.

À force de recevoir des coups d'une violence inouïe, c'est certain qu'un jour elle y laisserait plus que quelques plumes. Un jour, ce serait sa vie qu'elle y laisserait. Ceci était quelque chose d'indéniable, en tant que kunoichi Aru en était bien consciente. Mais n'ayant pas dans l'idée de suivre une autre voie que celle du shinobi, elle ne comptait pas s'arrêter pour autant. Tant pis pour le reste. Essayant encore de se relever, la belle se concentra sur le mot « persévérance ». Un ninja n'avait pas le droit d'abandonner, quelles que les difficultés se présentant sur son chemin. Il devait encore et toujours aller de l'avant. Se répétant cela, la jeune femme se remémora son combat, qui n'en avait pas vraiment été un, étant donné qu'elle avait été prise au dépourvu et n'avait de ce fait pas eu le temps de se défendre. Ce n'était pas une excuse. Elle aurait du être plus prévenante. Il fallait absolument qu'elle aiguise ses sens, qu'elle s'endurcisse encore plus pour l'avenir et qu'elle devienne plus forte afin d'être réellement capable de protéger sa famille ainsi que ses compagnons. Qu'elle n'avait pas envie de perdre.

Alors qu'elle partait dans son univers de controverse, Aru qui ne se rendit même pas compte, se retrouva dans le Royaume de Morphée. Ses paupières devenues de plus en plus lourdes refusèrent de s'ouvrir. Pendant combien de temps, était-elle restée endormie ? La belle blonde n'en avait aucune idée. Elle n'avait plus aucune notion de quoi que que ce soit. Tentant tant bien que mal de se reprendre, elle crut discerner des pas puis des voix. Appartenaient-elles à son père et à sa tante ? La demoiselle n'en avait pas la moindre idée. Tendant un peu plus l'oreille, Aru qui ouvrit ses yeux, se rendit compte que les personnes présentes dans la chambre n'étaient pas son père et sa tante mais son Sensei et une infirmière. Dès qu'elle aperçut le visage de son instructeur, la flavescente voulut se relever afin de lui faire son rapport. Elle en avait l'intention, malheureusement pour elle, une forte douleur l'en empêcha. Cette dernière lui fit comprendre que son état du moment n'était pas d'accord qu'elle se lève encore moins qu'elle se trémousse dans tous les sens tel un lombric.

C'était bien le moment qu'une chose pareille arrive. Qu'allait penser son maître d'elle ? Quelque peu soucieuse, Aru souffla un tout petit peu. Ne pouvant pas se redresser, elle fit en sorte de diriger sa main vers là où se trouvait le petit calepin où elle avait consigné toutes les informations qu'elle avait rassemblé durant ses interrogatoires. Son précepteur ne tarda pas à prendre le petit carnet pour le lire. Dès qu'il eut fini, il rassura sa disciple en lui disant que le suspect avait été retrouvé grâce à elle. Il lui conseilla ensuite de se reposer, tandis que lui allait s'occuper du reste. La belle, qui était attristée de n'avoir pas pu être d'une plus grande aide, hocha légèrement la tête en regardant son instructeur. Avant de partir appréhender Suguru, ce dernier effectua des signes et invoqua un petit scorpion. Celui-ci monta sur le lit pour se mettre à côté de la blonde. Van présenta ensuite le petit animal en disant à Aru qu'il le suivrait désormais partout. La perspective d'être suivie par le petit scorpion, amusa quelque peu la flavescente qui ne put cependant pas esquisser un sourire. Regardant le petit scorpion, la blonde eut l'impression qu'il était fier d'avoir été choisi pour la surveiller. En guise de remerciement elle l'effleura.

Encore souffrante, la flavescente ne mit pas longtemps à fermer ses yeux après avoir fait un petit signe de main à son instructeur qui quitta la chambre en la laissant sous la protection d'Acht. Dès le départ de Van, le père et la tante d'Aru firent leur apparition. Ils furent très surpris de voir un scorpion sur le lit de la flavescente. Mais très vite ils se calmèrent lorsque l'animal leur expliqua la raison de sa présence en ces lieux. C'est donc après ce qu'elle pensa être une maigre collaboration que la flavescente retourna auprès de Morphée, qui l'accueillit pour un long moment cette fois. Dans son inconscience, la demoiselle à la chevelure dorée souhaita succès à son Sensei, qui elle espérait, parviendrait à stopper Suguru sans elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Juunin d'Iwa
Messages : 1119
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Avant la Panne sèche ! ~ Mission rang C Aru et Van Mer 27 Mai 2015 - 12:38

" Suguru... " Dit le Lumineux avec dégoût. Comment cet homme espérait-il s'en sortir à présent qu'il s'en était prit directement à l'un des ninjas du Shukai. Face à une telle ignorance, le Trentenaire n'éprouva aucune pitié. Il allait retrouver cet homme et le punir comme il se devait. Si quiconque pensait pouvoir s'en prendre aux élèves du Lumineux, celui-ci n'hésiterait pas à venir régler leur dette.

Une fois dehors et en possession de suffisamment de renseignement sur le criminel, Van s'empressa de réquisitionner les soldats présents autour de l'hôpital. Ces derniers allaient l'accompagner et lui prêter main forte. Après avoir donner les directives, chaque soldats partit dans la direction de toutes les portes de la Capitale. Afin d'empêcher Suguru de quitter la ville, Van déclencha la mise en place d'un véritable filet.

Lui se dirigea vers la demeure de Suguru. Même si il y avait très peu de chance pour qu'il y trouve, le Hoheinheim pensa trouver sur place une information qui lui permettrait de savoir où l'homme comptait partir. Le Trentenaire réclama les clefs au concierge qui était encore sous le choc après avoir vu Aru se faire battre. Lorsqu'il arriva chez Suguru, Van s'empressa de survoler les documents présents sur le bureau. Visiblement occupé, l'homme préparait sa fuite depuis déjà quelques temps.

" Les souterrains ! "
~ ~
~

Le Trentenaire avait découvert par où le fuyard pensait s'enfuir. Afin de le rattraper et de ne pas manquer l'itinéraire que Suguru avait tracer sur sa carte, Van passa par les toits afin de gagner au plus vite la sortie par la ville. Les souterrains menés à l'extérieur des murs de la Capitale. Déversant les déchets et autres défécations urbaines, le Lumineux ne tarda pas à arriver sur place.

Caché sur le côté de la sortie, il attendit de voir passer Suguru chargé des barils de fuel avant de le frapper au visage. L'homme ne sentit pas grand chose en raison de sa carrure ce qui fit instinctivement reculer le Hoheinheim qui pencha légèrement la tête. " Tu es effectivement robuste. Je comprend davantage pour quelle raison mon élève a pu se laissée surprendre. "

Mais le coup de poing n'était pas destiné à l'assommé simplement. Van avait profiter de le toucher pour lui coller un Fuinjutsu sur la mâchoire. Il leva ainsi simplement deux doigts tout en assurant à Suguru qu'il ferait mieux de l'écouter. " Un sceau se trouve sur ta mâchoire. Si tu n'écoutes pas il se pourrait que je sois le dernier visage que tu puisses voir.

~ ~
~

L'homme rit en levant les bras, de son point de vue le gribouillage n'était que du bluff et rien d'autre. Aussitôt qu'il chargea, Suguru fut stoppé net d'une explosion qui le frappa en plein visage. L'homme souffrait d'une douleur insoutenable alors qu'il soutenait sa mâchoire complètement brûlée. Le sceau n'était pas très puissant mais à bout portant les effets n'en étaient pas moins négligeable. Cette technique était devenue une habitude qui avait déjà fait ses preuves à de nombreuses reprises.

Van s'approcha, tout en veillant à ne pas quitter des yeux Suguru. " Le Shukai ne tolère pas que l'on s'en prenne à ses Shinobis. Pour ma part, je n'accepte pas qu'un homme puisse s'en prendre à une femme.. Qui plus est mon élève. "

Il termina de composer sa série de sceau en venant faire apparaître de sa manche deux scorpions. Ces derniers piquèrent l'infirmier qui se figea aussitôt à cause des deux Fuinjutsu qui apparurent. Complètement recouvert de Kanji, l'homme malgré toutes ses tentatives ne parvenaient pas à se libérer. La douleur sur son visage l'obligea finalement à se calmé, ce qui permit à Van de le traîner jusqu'aux geôles.

La mission était accompli et Van n'avait plus qu'à ramener l'essence qui alimentaient le générateur de l'hôpital. Sans se fatigué, Van scella les barils à l'intérieur d'un parchemin, puis prit la direction de l'hôpital.

Lorsque enfin tout fut réglé, le Trentenaire s'empressa de retourner voir Aru. Il y vit son père et sa tante, qu'il salua poliment. " Je venais simplement m'assurer de son état. Veillez bien sur elle, l'homme qui lui a fait ça est maintenant dans nos cellules. "

Puis il quitta la pièce afin de rendre son rapport au Palais. Beaucoup de choses lui restaient encore à faire. De son point de vue, la jeune flavescente préférerait de loin la compagnie de ses parents à son réveil. Nul besoin de rester davantage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Avant la Panne sèche ! ~ Mission rang C Aru et Van

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Roche :: Iwagakure no Satô :: Quartiers Résidentiels-