N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Projet S - Discernement [3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1432
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Projet S - Discernement [3] Lun 9 Mar 2015 - 23:50

Projet S - Discernement
Front 3


Description du lieu et contexte particulier :

Malgré toute la vitesse et la volonté de Monjara Shinji et Niji Koma, les fuyards n'ont pu être rattrapés avant le village de Kyuuden. A l'entrée de ce village, le duo shinobi voit un attroupement autour d'une maison qui semble se distinguer. En se rapprochant, des villageois les aborde et leur signifient que cinq personnes, à priori tous shinobis, dont certains portant l'uniforme de Kumo, ont filé vers le sud ; d'autres ont pénétré dans la maison du chef du village et ont été encerclés par les villageois, armes aux mains. Il semblerait que ce soit une prise d'otages. N'y a t-il aucun shinobi loyal ici ? En tous cas, vous n'en voyez aucun. La foule semble surexcitée. Prêt à en découdre avec les intrus.

En vous rapprochant de la maison, vous vous rendrez compte qu'elle est totalement fermée et qu'un œil de chakra trône au dessus. Il est environs 18 heures. D'ici quelques heures il fera nuit.

Qu’allez-vous faire ?


Ordre de poste :

#1 Niji Koma
#2 Monjara Shinji


Règle :
  • 48h pour poster


Explications:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 999
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Projet S - Discernement [3] Mar 10 Mar 2015 - 20:56

Deux semaines s’étaient écoulées depuis le retour du Chūnin au village caché de la Brume. Deux semaines qui ne furent pas de tout repos. Voyant son temps partagé entre les rapports à compléter et à fournir en plus de l’avancement de ses projets pour le clan Kinzoku avaient rendu son quotidien bien plus chargé qu’à son habitude. Assis sur son petit bureau, un stylo à la main, le Niji tapota sa bouche à la recherche de formulations pour remplir la paperasse empilée devant lui. La partie administrative de son travail ne le réjouissait en rien, cependant sachant que c’était une étape obligatoire par laquelle il devait passer, Koma trouvait sans trop de difficulté la motivation nécessaire pour passer cette épreuve.

Il y a quelques jours de cela, Le Niji avait entendu parler d’une opération ayant lieu à l’ouest du pays de la foudre. Une liste contenant un certain nombre de noms fut divulguée par de faux samouraïs. Ces noms devaient être, en théorie, ceux de serviteurs. Des hommes et des femmes quelconques sur lesquels furent apposés un sceau maudit. Créé par les Furyous, il avait la particularité de pouvoir donner le contrôle de sa victime à ces-dits Furyous et également de lier sa vie à la sienne. Privé de tout libre arbitre lors de son activation, ces personnes faisaient ainsi de parfait pions quasiment indétectable, puisque la marque pouvait être apposé à n’importe qu’elle partit du corps, rendant sa détection extrêmement difficile.

Tandis que Koma continuait son exercice d’écriture, un de ses supérieurs du Naitei fit interruption dans la salle. Son visage préoccupé signe que quelque chose n’allait pas balaya la salle du regard puis vint s’arrêter sur un premier Shinobi. Koma fut le second qui se vit concerné. Sans attendre le Chūnin laissa tomber son stylo et marcha d’un pas rapide vers son supérieur. Les deux hommes furent conviés dans son bureau pour effectuer une mission de toute urgence. Le Naitei se focalisant sur l’espionnage, les assassinats et les recherches, il devait donc s’agir d’une mission en rapport avec ce qu’il s’était déroulé il y a peu. Koma entra en dernier dans la petite pièce où trônait fièrement en son centre un imposant bureau en chêne. L’homme leur expliqua rapidement les faits qui s’étaient déroulé depuis le début de cette histoire. Les tests de ces Shinobis, accueillis sur une base militaire, se virent presque tous positifs, attisant leur mécontentement et leur colère. Il n’en advenait pas au Naitei de gérer ce genre de problème, cependant cette histoire cachait sans doute possible des éléments importants que le village ignorait encore. La source de ces informations était tout d’abord surprenante. Il se pouvait que ce soit une taupe en service, dont on ait caché l’identité afin de ne pas compromettre son travail, mais également de renseignements extérieurs, ayant une vision plus lointaine que simplement faire arrêter ces serviteurs. Sans perdre plus de temps, Koma fut affecté à un groupe en partance pour le camp en question. Le Niji prit alors le strict minimum puis se rendit au point de regroupement. La plus part des têtes qui se tenaient-là ne lui étaient pas inconnus. Bien qu’il n’ait rencontré qu’un seul des trois Jōnin dirigeant le groupe.

Le trajet fut court et la compagnie arriva rapidement sur les lieux de l’intervention. Un homme prit alors la parole, il s’agissait de Seki Hasaki et bien qu’il ne lui ait jamais adressé la parole sa réputation le précédait. Se servant de sa maîtrise du Doton afin de s’élever aux dessus du groupe de Shinobis il balaya du regard chacune des dix-neuf personnes se dressant devant lui afin d’attirer leur attention. A travers un discours confiant, il motiva les troupes et les encouragea à se battre pour le village et ses valeurs. A n’en pas douter, l’homme excellait dans sa communication et les hommes étaient sensible à ce genre de paroles. Tournant alors le regard vers Koma et un autre homme qui se tenait là, il leur ordonna de s’occuper du groupe de serviteur qui était parvenu à s’enfuir. Le Niji ne connaissait pas ce dénommé Shinji, mais il comprit rapidement de qui il s’agissait quand l’un des trois Shinobis se tenant dans à la tête du groupe lui fit signe de se rapprocher. Les deux hommes se dirigèrent aussitôt vers Kyuuden, le fameux village où s’étaient dirigés les fuyards.

Quand ils parvinrent sur les lieux, les deux hommes eurent l’occasion d’observer un spectacle étonnant. Un grand nombre d’habitants, armés de fourches et de lances, entouraient une bâtisse situé au centre du village. Remarquant leur arrivée, un groupe se détacha de la masse et vint aborder les deux Shinobis. Après quelques brefs échanges de présentation, ils leur indiquèrent que cinq Shinobis semblaient s’être enfuis vers le sud tandis que d’autres avaient pénétré la maison du chef du village et le retenait lui, sa famille, et toutes les personnes qui y étaient lors de leur intrusion. Se rapprochant alors de la bâtisse, Koma aperçu un œil de pierre trôner sur son toit. Les volets étaient fermés, ne laissant aucune possibilité d’observer ce qu’il pouvait se passer à l’intérieur et donc le nombre d’otages, le nombre de Shinobis et leurs positions. La situation pouvait dégénérer à tout moment, les deux Shinobis ne parviendraient pas bien longtemps à contenir la fureur des habitants du village. Plus le temps passait, plus les fuyards parviendraient à les distancer, diminuant ainsi leur chance de parvenir à les rattraper et à les capturer. Sans attendre plus longtemps Koma se positionna devant le Monjara, de façon à ce que l’œil lui fasse dos et qu’il ne puisse observer leurs lèvres. Pendant le trajet et durant le cours temps qu’il avait eu lors de leur arrivée, le Chūnin avait élaboré un plan simple qu’il souhaitait exposer à son chef.

« Monsieur, je pense que notre meilleure option est de se séparer. Grâce à mes Kuchiyose je dispose de techniques de sensorialité, ainsi je peux pister sans difficulté les fuyards et avec mon Raiton je devrai parvenir à les rattraper. Je peux également vous laisser l’un de mes renards afin de vous aider pour détecter le nombre d’individus présents et augmenter vos possibilités d’opérations. »

Appuyant ses paroles d’un regard confiant, il fixa avec conviction les yeux de son supérieur. Les pertes civiles n’étaient pas acceptable, pas pour Koma. Et même s’il devait y en avoir, il était de leur devoir d’agir pour les minimiser autant que possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 2072
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Projet S - Discernement [3] Jeu 12 Mar 2015 - 17:50

La bataille faisait rage. Depuis maintenant très longtemps, je n'avais pas eu l'occasion de me retrouver au beau milieu d'une bataille. Ma dernière escapade de ce genre remonte à quelque temps après mon retour au sein de Kumo lors de la fameuse découverte de l'Île Inconnue. C'était, à mon grand dépourvu, l'un des seuls frissons que j'avais eu l'occasion de ressentir depuis un long moment un maintenant. Les Furyous, Konoha ... Rien de tout ça n'avait éveillé ce frisson de l'adrénaline. C'était un sentiment qui me manquait beaucoup trop à mon goût, mais après tout, les shinobis de ce monde sont accros à ce sentiment.

J'étais à la fois excité et tourmenté. L'odeur de la fumée, du sang, des cadavres, tout cela me donnait le sourire. Cependant, je pensais à nos compagnons tombés aux combats et je ne pouvais que ravaler mon sourire. Je devais me concentrer sur la course-poursuite que nous venions de débuter avec Koma sous les ordres d'Hasaki. Je ne connaissais pas bien le jeune Niji et c'était peut-être là notre seule faiblesse. Si nous devions combattre en groupe, notre alchimie serait très faible. Cependant, si le membre du Satoru a estimé que nous étions les plus aptes à travailler ensemble, c'est qu'il doit avoir ses raisons. Faisons-lui confiance pour ce coup-ci.

Dans un silence, nous nous dirigions en direction de Kyuuden, le village où les fameux pleutres devaient être. La route en soit n'était pas très longue, mais l'atmosphère pesante venait altérer le temps et nos sens. Notre vision était ternie par les nombreux nuages de fumée. Notre ouïe était brouillée par les cris de guerre ou de mort. Non, la route n'était pas longue ... Mais difficile !

Malheureusement pour moi, je ne possédai pas les capacités nécessaires pour détecter nos cibles à une longue distance. Ma maîtrise de l'Onkyôton n'était pas portée sur ce domaine et pour le coup, c'est regrettable. Cependant, je soupçonnais mon homologue Kumojin d'avoir des compétences dans ce domaine. Après tout, envoyer deux hommes à la traque sans compétences de repérages, cela me paraît ... Insensé.

L'arrivée au village fut des plus originales. Un nombre non-négligeable de villageois armés jusqu'aux dents, entouraient une maison qui sortait de l'ordinaire. Dans un premier temps, notre arrivée fut silencieuse, jusqu'au moment où un homme se retourna et nous vit. Ce dernier ameuta toute sa bande afin de nous aborder. Avec Koma, nous nous présentions et expliquions notre présence au sein de leur village. En retour, les habitants de Kyuuden nous expliquèrent que cinq shinobis s'étaient enfuis en direction du sud. Cependant, ce n'était pas tout. Certains de ces brigands étaient entrés de force dans la bâtisse du chef afin de prendre en otage, lui et sa famille. La situation n'était clairement pas à notre avantage. Nous devions gérer deux situations en même temps. Tout en réfléchissant, j'observai la maison afin de peut-être trouver une faille. Les volets étaient fermés et on pouvait supposer que la porte aussi. Au-dessus de cette bâtisse, un oeil de chakra vient expier tous nos faits et gestes. Avec toutes ces données en tête, nous devions prendre une décision rapidement. Le dit Koma se plaça en face de moi et dos à l'oeil en question. Il voulait réduire le champ de vision de ce dernier afin qu'il n'observe pas les lèvres du Niji. Ce dernier me proposa un plan. La séparation. C'était, pour lui, le meilleur moyen de régler deux situations en même temps. Il m'expliqua qu'il possédait des Kuchiyose maîtrisant la sensorialité. Ainsi, il pouvait, sans difficulté, pister les fuyards. Il me proposa aussi de me laisser un renard pour que ce dernier m'aide dans la détection des preneurs d'otages. Sans attendre, je lui répondis.

« J'avais en effet, la même idée en tête. Ton plan semble correct. Je te laisse t'occuper des fuyards pendant que je rétablie la paix au sein de Kyuuden. Je ne refuse pas ton compagnon pour m'aider dans ma quête, car je ne suis que très limité dans le domaine du repérage. Dès que le problème est réglé ici, je te rejoindrai au plus vite. »

Les deux hommes allaient donc se séparer pour régler les différents problèmes qu'apporte leur mission.



Anciennement

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1432
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Projet S - Discernement [3] Jeu 12 Mar 2015 - 19:41



Un shinobi de Kumo, passant près du village Kyuuden remarqua l’attroupement. Il n'avait pas été spécialement affecté à cette mission, mais en tant que ninja, il ne pouvait décemment s'en aller l'air de rien d'autant plus qu'il avait du remarquer que toute cette agitation était pour le moins suspecte.

L'oeil de chakra semble intéressé par le duo shinobi. Mais pour l'heure rien d'autre si ce n'est des éclats de voix. Il se passe quelque chose à l'intérieur...


Ordre de post :

# 1 Kadoria Kuroba
# 2 Monjara Shinji

Explications:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Errant
Messages : 571
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Projet S - Discernement [3] Sam 14 Mar 2015 - 14:17

Kuroba est en vadrouille. Inutile de se demander ce qu'il va faire, l'ennui l'emmène toujours dans les pires recoins de son cerveau pour chercher des trucs à faire, Surement des conneries comme d'habitude. Il avance vers le sud du village caché de Kumo no Kuni. Pour quelle raison ? Il a un très bon pressentiment de ce côté-là. Il sent qu'il va bien s'amuser par là et chose promis, chose due. Lorsqu'il arrive près du village de Kyuuden il voit un attroupement de shinobi de Kumo.

    "Comment se fait-il qu'il y a quasiment tout les shinobi de Kumo ici ?"

Kuroba se demandait pourquoi tout le monde était ici sans qu'il ne soit prévenu de quoi que ce soit. Vu la tête qu'il faisait, et la façon dont ils étaient armés, ils ne préparaient pas une surprise pour Kuro. En tête de peloton, on apercevaient Seki Hasaki. Les relations entre Kuroba et lui, ne sont pas aux meilleurs de leurs formes, mais peu importe Kuroba n'a pas encore été remarqué et ça tombe bien pour lui. Il va jouer le héros. Il entend Hasaki parlé à un shinobi essoufflé et comprend approximativement ce qu'il se passe puis Hasaki donne les ordres. Trois choix s'offrent alors à Kuroba :

    1. Suivre Hasaki
    2. Suivre Sho
    3. Suivre Shinji


Pour le premier choix, il est hors de questions pour le Kadoria de suivre ce type bizarre et puis il y a beaucoup de monde avec lui. Pas besoin de Kuro pour les aider. Pour Sho, c'est le chef du clan Kadoria, le jeune homme pourrait être tenté de le suivre, mais il a déjà des gens avec lui. Kuroba ne pourra pas se démarquer des autres, mais sur le dernier poste à pourvoir, ils ne sont pas nombreux. 2 pour être exacte. Inutile de réfléchir longtemps, Kuroba va évidemment sur celui-ci. En plus, il y a Niji Koma qui est présent et Kuroba aime assez bien ce personnage. Ils vont vite, Kuroba apprécie ça, ils les suivent dans l'ombre.

Les fugitifs ont réussi à atteindre le village de Kyuuden, ils se sont cachés dans une maison. Une prise d'otages... Parfais pour Kuroba. La situation parfaite pour jouer le héros. Il est caché un peu plus loin et regarde comment tout se déroule. Un œil de chakra sur la maison du chef du village. Il n'a pas encore remarqué Kuroba et ça, c'est tout bénef. Il est focalisé sur les deux autres et sachant qu'ils vont se séparer, il va être encore plus facile pour lui de se rapprocher sans se faire repérer. Il s'y approche à grand pas de cette baraque et une fois assez prêt, il essaie de voir ce qu'il se passe à l'intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 2072
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Projet S - Discernement [3] Sam 14 Mar 2015 - 19:01

J'étais maintenant seul face à la menace. Koma m'avait laissé un renard afin de détecter le nombre de personnes présentes dans la fameuse maison. Bien entendu, même avec ce nombre, il était impossible d'établir une vraie stratégie ne sachant pas le nombre de civils à l'intérieur. L’œil de chakra avait observé le départ du Niji et mes ennemis avaient un avantage considérable sur moi, l'information. Les preneurs d'otages savaient maintenant que j'étais seul face à l'adversité. Cependant, je comptais sur l'élément de surprise afin de me défaire de ce désavantage. Après tout, cet œil de malheur ne pouvait jauger la puissance des personnes qu'il observait. Avec cette information en tête, je pouvais très bien surprendre mes adversaires pour en mettre quelque un au tapis. Cependant, il me fallait être subtil. Ma première mission était de m'assurer que les civils ne tentent rien d'inconscient.

« Messieurs. Je vais vous demander de reculer de quelques pas de cette bâtisse. En tant que shinobi de Kumo, je suis qualifié pour régler cette situation. Pour votre sécurité, je vous conseille de reculer si jamais la situation dégénère. »

J'annonçais ces quelques mots d'une voix calme et sereine. Ne sachant pas à quoi m'attendre, je me devais de prendre quelques mesures de sécurité afin de protéger les habitants de Kyuuden. J'espérais que les villageois allaient comprendre pourquoi je leur indiquai de reculer. Je m'avançais lentement afin de faire face à la porte principale qui était condamnée, comme les fenêtres. Les preneurs d'otages avaient bien travaillé pour nous empêcher de voir leur agissement au sein de cette infrastructure. Objectivement, la situation n'était pas très bonne, mais j'étais confiant. Mes capacités étaient suffisantes pour venir à bout de plusieurs ennemis.

Cependant, un détail me frappa. Un homme approcha à grands pas afin de scruter la maison. Dans un premier temps, je pensais que c'était un civil qui n'avait pas entendu mes dernières paroles, mais absolument pas. En regardant de plus près cet homme, il portait l'emblème de Kumo. Je n'avais pas souvenir qu'un autre shinobi devait nous accompagner et par conséquent, j'étais assez surpris. Qui plus est, l'homme en question était en train de chercher une faille dans le bâtiment. Bien entendu, j'avais déjà fait le tour de ce dernier et rien n'était exploitable pour l'instant. Je sentais que ce renfort n'en était pas un finalement. Pour l'instant, je préférais ignorer ce Kumojin afin de me concentrer sur ma mission. Avant d'en découdre, je voulais tenter la diplomatie. Tout en commençant mon monologue, j'indiquai au renard de sentir le chakra présent dans cette maison. Après tout, en ayant réfléchi quelques secondes, les civils ne sont pas des shinobis et par conséquent, seuls les preneurs d'otages doivent émettre du chakra. C'était une solution plausible.

« Preneurs d'otages. Je vous conseille de vous arrêter. Les civils ne sont que des victimes et vous n'avez pas à les impliquer dans cette bataille. Nous pouvons discuter d'un arrangement afin de les libérer. Je suis ouvert à toute proposition dans la mesure du possible. »

En attendant les résultats de ce repérage, je me devais de gagner du temps et pourquoi pas, obtenir une solution diplomatique.

Spoiler:
 



Anciennement

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1432
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Projet S - Discernement [3] Dim 15 Mar 2015 - 10:29

Kuroba, entre les interstices des volets d'une fenêtre pourtant fermée entrevoie rapidement à l'intérieur de la maison : cinq personnes à genoux et alignées; un homme et une femme aux environs de la quarantaine, les autres plus jeunes, mais il ne saurait dire le sexe. Kuroba entend des bruits de voix et voit la silhouette d'une personne qui se détache faiblement de l'obscurité, non loin des personnes alignées.

Soudain, un kunai fuse et passe entre l'interstice des volets à partir duquel il était entrain d'espionner. Il a été découvert. Le ton monte. L
'oeil de chakra se tourne vers Kuroba délaissant Shinji. Une voix se fait entendre. Forte, on sent une sorte de crainte :

" N'essayez pas de la jouer finement avec nous ! Kso ! Vous nous faites un truc du genre à nouveau et on tue un des otages Baka ! "

Un silence plutôt long ponctué par moments par de faibles cris étouffés. L'oeil, au dessus de la maison, oscillait aussi vite qu'il pouvait entre Shinji et Kuroba visiblement à l'opposé l'un de l'autre.

" Voici comment on va procéder ! D'une vous allez vous réunir tous les deux afin que je puisse vous voir. Une fois ceci fait, nous pourrons discuter. "

Les villageois, malgré les propos plein de bon sens de Shinji, restent au abords du théâtre d'opération. Par simple curiosité ou par solidarité ? Quoi qu'il en soit, leur présence n'a pour le moment aucune valeur ajoutée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Errant
Messages : 571
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Projet S - Discernement [3] Mar 17 Mar 2015 - 16:40

    Kuroba remarque la présence des otages agenouillé dans la salle. Leur bourreau est debout et a l'air d'être assez dangereux. Kuroba pose sa main contre la paroi de la maison pour s'appuyer et mieux regarder l'interieur, il en profite aussi pour poser un sceau. Monjara Shinji voulait réglé ça avec diplomatie, mais puisque la situation l'obligeait, Kuroba n'était pas du même avis. Il va agir vite fait bien fait. La prise d'otage, la situation parfaite pour jouer les héros, est devenu la situation parfaite pour devenir le responsable de la mort des innocents. En effet, Kuroba s'est fait repéré par l'ennemi. Un kunai passe à travers la fenêtre qui effleure la joue de du jeune Kadoria. Celui-ci avait été envoyé juste pour l'initmidé. Maintenant l'oeil de chakra se concentre sur Kuroba laissant à Shinji une total liberté de ses mouvements, mais pas pour longtemps. Le preneur d'otage s'exprime.

      " Voici comment on va procéder ! D'une vous allez vous réunir tous les deux afin que je puisse vous voir. Une fois ceci fait, nous pourrons discuter. "

    Kuroba joue le jeu pour le trompé. Il lui répond aussitôt.

      "Ok, pas d'enervement à avoir. Je le rejoins."

    Inutile de dire que c'était une feinte, à peine eut-il le temps de finir sa phrase qu'il active le sceau qu'il a posé plutôt. La gravité de la maison est intensivement augmenté. Il plonge par la fenêtre quitte à avoir du verre sur la peau. Son plongeon atteint directement l'homme à l'écart des otages pour le plaqué. Kuroba place un Kunai sur sa gorge et inspecte immédiatement les lieux pour voir si d'autre ennemis sont également présent dans la pièce et voir la santé des otages. Au moindre mouvement, il n'hésitera pas à mettre sa vie en danger pour sauver les otages.

    Hrp:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 2072
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Projet S - Discernement [3] Sam 21 Mar 2015 - 2:56

La diplomatie avant l'attaque. Mon maître m'a toujours enseigné ce concept. On peut toujours raisonner quelqu'un par la parole. Même l'homme le plus fou peut revenir à la raison par de simples mots. Le pouvoir de l'éloquence. Un concept bien trop peu utilisé dans ce monde où l'intérêt principal est de faire couler le sang. Si ces hommes tentent un mouvement désespéré, c'est qu'ils espèrent avoir quelque chose en retour. Les preneurs d'otages pensent être en position de forces, mais c'est là tout le contraire. Ils vont devoir effectuer une requête et le refus peut-être une réponse. Bien entendu, ces derniers pourraient tuer des otages, mais ne serait pas à leurs avantages. Si jamais les otages meurent, ils n'auront plus de moyens de pression et nous serions libres de les manipuler. Si ces hommes se cachent derrière des civils, c'est que leurs compétences ne leur permettent pas d'affronter des shinobis de Kumo que ce soit par la parole ou par le combat. Je suis prêt à sacrifier quelques civils pour que la majorité du village soit encore en vie à la fin de la journée. Si je peux enlever leur levier, je le ferai avec plaisir, mais avant cela, place à la négociation.

Mes dernières paroles me permettaient d'engager la procédure de négociation. C'était un moment délicat et c'était surtout une première pour moi. Je ne pouvais pas anticiper les actions d'un ennemi que je ne peux voir et je n'avais pas l'avantage pour le coup. Néanmoins, ce n'était pas un problème. Je préférais partir d'une position de faiblesse pour arriver à une position de force. Dans l'attente de la réponse des preneurs d'otages, le jeune Kumojin qui m'avait rejoint était en train d'inspecter le bâtiment qui ne comportait, en théorie, aucune faille. Finalement, l'inconnu semblait concentrer sa vue sur les interstices des volets d'une fenêtre. C'était peut-être une solution pour entre apercevoir l'intérieur de la maison.

Soudainement, un kunai traversa le volet en question pour raser la tête de l'illustre inconnu. Les preneurs d'otages avaient repéré le shinobi de Kumo et ce dernier avait échappé à la correction. Dans la foulée, une voix se fit entendre dans la maison. Envahie par la peur et l'énervement, cette voix indiquait de ne pas jouer finement avec les ennemis du jour. Si jamais les Kumojins tentaient de nouveau quelque chose comme ça, un otage allait mourir. C'était une chose regrettable, mais la menace n'était pas surprenante. Néanmoins, la voix de cette personne était presque tremblante. Une sorte de crainte habitait cet inconnu. Un élément capital que j'allais pouvoir utiliser dans mes prochaines actions. La voix retentit de nouveau afin de nous indiquer que le Kumojin et moi-même devions nous réunir avant de pouvoir entamer les discussions.

Le jeune homme répondit que les preneurs d'otages ne devaient pas s'énerver et qu'il allait me rejoindre. J'attendais alors que l'inconnu se dirige vers moi, mais il faut croire que tout ceci n'était que mensonge. Le bougre sauta à travers la fenêtre tout en faisant une action avant. N'ayant pas le choix, je m'avançai doucement vers la fenêtre en soupirant. Nous n'avions pas à un seul moment pu établir une stratégie. Si l'homme m'avait prévenu, j'aurais fait diversion en dialoguant avec les preneurs d'otages. Enfin, ce qui est fait et fait. Tout en m'avançant, je me tournai vers les villageois qui s'étaient calmés pour le moment. Il fallait espérer que la situation allait rester ainsi.

Ma vitesse s'accéléra d'un coup et je me dirigeai afin de prêter main forte à mon homologue Kumojin.

Spoiler:
 



Anciennement

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1432
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Projet S - Discernement [3] Mar 24 Mar 2015 - 0:50

Le Kadoria est téméraire. Il faut croire. Mais il semble qu'il ne dispose pas uniquement de cette caractéristique. Contre toute attente, alors qu'il était censé se retirer, Kuroba exécute une technique qui augmente subitement la gravité de la maison tout en plongeant à l'intérieur. Osé, risqué... Un vrai fonceur !

Comme dans un film dont on serait en train de montrer le ralenti, l'homme le plus près du Kadoria du constater avec surprise l'arrivée d'un indésirable dans cette demeure. Mais comme le jutsu exécuté affecte tout le monde, Kuroba n'arrive qu'à se saisir de la jambe de son adversaire, pourtant en train de fuir, pour le plaquer au sol.

L'autre kidnappeur présent dans la même pièce, ainsi que les cinq civils sont tous à terre à cause de la gravité qui les cloue à terre. Mais, tout le monde en subit les conséquences après tout. Seul le regard des kidnappeurs laissent penser combien ils feront payer cette manœuvre à Kuroba dès l'instant où il relâchera son jutsu.



Explications:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 2072
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Projet S - Discernement [3] Jeu 26 Mar 2015 - 13:25

Mon souffle s'accélérait tout comme mes pas. La distance à parcourir entre ma position et la fenêtre était relativement faible, mais pourtant, j'avais l'impression qu'elle était inaccessible. J'avais le sentiment de devoir courir des jours entiers avant de pouvoir atteindre mon homologue. Ce n'était, bien entendu, qu'une simple impression, mais celle-ci était particulière. Pourquoi à ce moment précis ? Quelque chose m'échappait et je n'aimais pas ça. Néanmoins, dans un bref instant de clairvoyance, je pouvais utiliser ce sentiment à mon avantage. Il était temps pour moi de trouver une stratégie gagnante. Pour l'instant, je n'ai fait que gagner du temps et le résultat n'est pas glorieux.

Ma plus grande faiblesse à l'heure actuelle était le manque d'information. Je ne savais pas l'état actuel de mon partenaire, ni le nombre et l'état des preneurs d'otages. En clair, la situation n'était pas propice à l'élaboration d'une stratégie efficace. Devrais-je opter pour du rentre-dedans comme mon semblable ? Ce serait mal me connaître. Il me faut tout d'abord voir la situation de mes propres yeux afin d'analyser cette dernière. Avec ce manque d'informations, je suis bloqué. Une impasse se dresse devant moi et si je ne prends pas le virage à temps, je ne peux garantir le succès de cette mission.

Alliant vitesse et agilité, j'arrivai finalement au fameux point de discorde. Du verre brisé venait ajouter un effet dramatique à cette scène pour le moins, inattendue. J'observai attentivement chaque détail que ce spectacle offrait. J'avais le sentiment de devoir courir des jours entiers avant de pouvoir atteindre mon homologue. Pour ce qui est des preneurs d'otages, ils sont seulement deux. Mon confrère se trouvait sur le sol, tenant un ennemi par la jambe. Tout le monde dans cette maison semblait cloué au sol sans raison particulière. Je réfléchis quelques secondes avant de comprendre. Mon homologue était sûrement un Kadoria et ses mouvements suspects de tout à l'heure sont la cause de cette conséquence. Actuellement, je suis le seul disposant d'une mobilité inchangée. Je devais en profiter afin d'utiliser l'action du Kadoria à notre avantage.

Sans attendre, un plan se dessina dans ma tête. Ce n'était rien de bien compliquer et je savais que j'aurais rapidement le soutien du Kumojin. Pour faire cela, je devais rester dehors tout en ayant une vision claire de l'intérieur de la maison. Je commençai à concentrer mon chakra dans mes deux bras. Mes fils commencèrent à sortir et s'agiter autour de moi. Il était temps pour moi de lancer mon attaque. Mes deux avant-bras se détachèrent du reste de mon bras, tout en restant relié grâce aux fils. Mes deux avant-bras se dirigèrent rapidement vers les nuques des deux preneurs d'otages. Une fois mes mains tenant fermement les deux hommes, ces dernières revinrent s'attacher avec le reste de mon corps tout en ramenant les hommes vers moi. Tout en faisant cela, je m'adressai brièvement au Kadoria.

« Désactive ta technique et finissons-en ! »

Les deux hommes allaient être immobilisé un temps et le Kadoria devait en profiter.




Anciennement

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Errant
Messages : 571
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Projet S - Discernement [3] Mar 31 Mar 2015 - 12:20

    Le plan à fonctionné comme prévu. Kuroba a pénétré la maison, sans recevoir de préjudice. Son jutsu a été posé de manière a empeché les occupants de la maison, mais ce que Kuro n’avait pas calculé, c’était qu’en rentrant dans celle-ci, il serait aussi affecté par la technique qu’il avait posé. Ainsi, son plaquage qui partait pour les hanches, se retrouve rapidement dans les jambes de son adversaire. C’est suffisant étant donné que la gravité empêche l’autre d’avoir un bon équilibre. Ils sont tous immobilisé. Kuroba regarde à droite et à gauche de la salle et aperçois qu’ils ne sont que deux à prendre les otages. Pas de temps à perdre. Mort ou vif, ces adversaires ne ressortiront pas indemnes de cette maison.

    Seul problème, c’est que vu le regard que ses opposants lui lance. Ils ne vont pas lui faire de cadeau lorsqu’ils vont être libres de leurs mouvements. Kuroba ne peut pas désactivé sa technique sans réfléchir à un plan, mais il doit faire ça vite car la technique commence à affecté les otages. La gravité est trop difficile à supporté pour eux. Il est donc dans une situation paradoxale. Ils ne peut pas désactivé son sceau, mais il doit le désactivé. Réfléchissant à un plan, lorsqu’il voit deux bras attrapé la gorge des deux preneurs d’otages. En suivant les bras jusqu'à leurs destinations, il voit que le commanditaire de cette action est Shinji. Kuroba soulagé réfléchit plus facilement à un plan et trouve quasiment instantanément le plan de rechange. Il désactive le sceau le laissant libre de ses mouvements puis il sort rapidement les otages de la maison.

    • « Merci »


    Dit-il en se retournant vers Shinji. Une fois dehors avec la totalité des otages. Il réactive le sceau histoire d’immobilisé complétement les deux autres.

    • « Pas que je n’ai pas confiance en toi, mais on n’est jamais sur de rien. Je ne peux la maintenir longtemps. Merci d’agir car je n’ai plus les idées en place pour réfléchir. Garde les dans la maison pour qu'il ne puisse se mouvoir. »


    La technique a aussi affecté Kuroba. Il est épuisé et s’en remet donc à Shinji pour le reste en mettant ses dernieres forces pour l’aider.

    HRP:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1432
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Projet S - Discernement [3] Mer 8 Avr 2015 - 1:17

A peine les deux malotrus avaient-ils eut le temps de tenter une prise d'otage qu'ils se retrouvaient piégés par ce concours de circonstances honteux. Ils s'étaient faits prendre si... facilement. Aucune opportunité de placer le moindre jutsu, dans cette situation défavorable pour eux, d'autant plus que ces hommes étaient plutôt axés taïjutsu.

Il y a des jours où tous les plans, toutes les idées tombent à l'eau avant même d'être réalisées. Tout cela à cause de ce taré de Kadoria. Le regard des deux kidnappeurs neutralisés en disaient long sur la déception qu'ils éprouvaient. Tenter quoi que ce soit pouvait s'avérer risqué pour leur propre vie, alors, il ne restait plus que la carte du profil bas.

" C'est... C'est bon ! Laissez-nous la vie sauve. Tout ceci n'est qu'un malentendu... "

Le regard de celui qui gueulait tantôt et tentait de prendre de l'ascendant sur le duo Kadoria-Monjara, laissait exprimer toute la détresse dans laquelle se trouvé l'un des kidnappeurs capturé. Reste à savoir est-ce que le Monjara et son homologue Kadoria les prendraient en pitié.


Explications:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Projet S - Discernement [3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kaminari no Kuni-