N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Sauvegarder l'héritage [Kuma]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 20
Rang : C

Message(#) Sujet: Sauvegarder l'héritage [Kuma] Jeu 12 Mar - 17:49

Le nom de famille influençait souvent les enfants, en bien d'ailleurs, les forçant à se surpasser durant toutes les épreuves de leur vie. Or avec moi ça ne fonctionnait pas, me tirant vers le bas plutôt, je me sentais écrasée par ce poids... C'était trop lourd pour moi. Et alors que je me pensais vraiment frêle comparé à ce que le clan voyait en moi, j'appris par mon père qu'un vieil homme du village avait des connaissances poussées dans le domaine de prédilection des Hayashi, les mettant au profit de la science il se permettait de créer de nouvelles espèces végétales. J'étais vraiment intriguée mais je me savais loin d'être au niveau pour profiter de son enseignement.

Durant plusieurs jours, j'avais hésité longuement sur la suite à donner à cette possibilité. Je souhaitais simplement envoyer une lettre en expliquant ma situation mais cela ne semblait pas vraiment être de l'avis de mes parents qui me demandaient d'apprendre à être sûre de moi en allant directement frapper chez cet inconnu. Ils savaient tout deux que jamais je ne pourrais franchir ce pas et pourtant... Nous étions en début de semaine, vers quinze heures environ lorsque je me décidais à avancer au travers du centre-ville vers l'adresse que l'on m'avait donné. C'était un expert botanique en quelque sortes ? J'étais particulièrement intrigué par ce personnage, non sans ressentir une peur assez importante, normal non ?

Je me trouvais dès à présent face à la porte, à l'adresse indiquée. Et comme si ma vie en dépendait, je sentais mon cœur battre à toute vitesse, ma salive descendre très très lentement dans ma gorge. Le stress quoi. Pourtant il n'y avait pas vraiment besoin, que risquais-je ? Rien si ce n'était un refus catégorique.

J'approchais ma main de la porte, serrant le poing, et je frappais. Voilà le premier pas était fait, je ne savais pas trop quoi lui dire à ce monsieur mais peu m'importait, j'arborais déjà un grand sourire par rapport à l'exploit que je venais de réaliser. J'avais pris des initiatives pour devenir une fière Hayashi, et tout ceci de mon plein gré, excepté mes parents qui m'avaient poussé. Pourtant la suite n'avait pas été prévu.

J'attendis en place durant deux voire trois minutes et rien ne se passait, il ne devait pas être là ? Peut-être aurais-je dû envoyer une lettre comme me l'avais suggéré ma famille, quelle sotte je faisais à croire que je pouvais venir ainsi et déranger une personne âgée... Je détournais donc les talons, tête basse, sachant que je venais peut-être de passer à côté de quelque chose. Qu'est-ce que j'allais faire ? Aller me promener dans un des jardins, puis rentrer chez moi. Mais avant de partir je m'empressais de sortir du papier de ma poche, un petit crayon et d'y noter le motif de ma demande, avant de la fixer sur la porte à l'aide d'un petit clou de bois que je fabriquais aisément.

- Bonjour monsieur,

Je me prénomme Higana, du clan Hayashi et mes parents m'ont indiqué
que vous pourriez m'aider à devenir meilleure. Je suis donc venu vous
trouver à cette adresse mais il semblait n'y avoir personne. Je suis donc
descendue dans le jardin public, si vous pouviez m'y retrouver, j'aimerais
discuter d'un possible enseignement. Vous me reconnaitrez sans doute,
je passe mon temps près des fleurs.

Avec respects. Hayashi Higana
-

Comme prévu je descendis alors les rues jusqu'au jardin, dans lequel je trouvais une place parfaite entourée de nombreuses et diverses fleurs, à l'abri d'un magnifique saule pleureur, sans doute l'un de mes arbres favori. Je m'allongeais ici en attendant de recevoir le verdict de ma démarche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin de Konoha - Chef de Clan
Messages : 624
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Sauvegarder l'héritage [Kuma] Jeu 12 Mar - 20:15

L'après-midi était déjà bien entamé et je devais me rendre au centre botanique pour parler de mes recherches. J'avais complètement oublié cette visite hebdomadaire qui me faisait aller à Konoha, c'était le minimum syndical on va dire et j'en profitais pour savoir les nouvelles par la même occasion. J'appelais alors Kuroï qui arrivait nonchalant, il venait sans doute de se réveiller. Il n'était pas adepte de ces visites et il préférait souvent rester ici pendant que j'y allais, mais je le forçais à me suivre pour qu'il se sociabilise un peu avec le monde humain, un au minimum. De plus, comme j'étais en retard, nous allions rester beaucoup moins longtemps que prévu, histoire de lui faire passer la pilule plus facilement. Je prenais une petite sacoche remplie de graines que je portais à ma ceinture. Pendant ce temps, Kuroï en profitait pour manger un petit bout de viande séchée... pour changer, me direz-vous.

Je signalais qu'il était temps de partir et nous nous mettions en route d'un pas vif pour ne pas perdre plus de temps, je n'étais qu'à une petite demi-heure de marche normale. Il ne nous faudrait pas beaucoup de temps pour y arriver et rejoindre la civilisation. Mode de vie particulier que j'appréciais particulièrement et Konoha le respectait, ce qui était logique en même temps. Je protégeais par la même occasion la forêt de Konoha de toutes intrusions et je pouvais le signaler rapidement. On arrivait aux portes après une dizaine de minutes, je saluais chaleureusement les gardes qui restaient en poste durant des heures, un courage de patience mais nécessaire. Je m'amusais de voir tous ces petits êtres, je n'en pouvais rien en même temps si je faisais un peu plus de deux mètres de haut.

On pénétrait alors dans le village et on se rendait directement vers le centre botanique. Un endroit que j'aimais particulièrement et où je me sentais tout aussi à mon aise que dans ma foret. Mais je constatais un mot et le clou de bois me faisait tiquer directement. Je lisais alors le bout de papier... Une Hayashi, vu le nom je devais connaître ses parents, mais ma mémoire me jouer des tours. Je prenais alors le bout de papier que je faisais renifler à Kuroi du moins j'essayais, même si j'avais eu des indications pour la trouver. Il se mettait à grogner en se dressant face à moi, faisant peur par la même occasion à quelques civils en leur disant qu'ils n'avaient rien à craindre.

« Je t'ai déjà que je ne suis pas un chien, tu ne vois pas la différence ? Ta vue baisses encore grrrr. »

« Tu ne peux pas t’empêcher de te faire remarquer vieux grognon... Soit, je la trouveras moi-même. »

« Traites-moi comme un ours et je changerais d'attitude Kuma ! »

Je le laissais ronchonner tout en me dirigeant vers les jardins publics. Il y avait beaucoup de monde alors que le lieu se vidait un peu plus rapidement en nous voyant arriver... Il faut dire que Kuroi montrait les crocs. Je devrais lui dire de cesser, mais je ne voulais pas qu'il rugisse encore à tout va. J'observais alors les parterres de fleurs non loin du saule pleureur et je pouvais distinguer un chakra particulier que je connaissais trop bien. Je me dirigeais alors vers elle. Elle était couchée et Kuroi s'avancer pour la sentir son odeur...

« C'est elle la fille au bout de papier. »

« Je croyais que tu détestais faire le chien... Bref ! »

Je m'avançais alors vers elle et je me couchais en regardant ce qu'elle observait.

« Jolie spécimen d'arbre... N'est ce pas Higana, si je ne me trompes pas ? J'ai bien vu ton mot. Je suis Dôbutsu Kuma et voici mon compagnon, Kuroi. »

Kuroi souriait à pleine dents.

« Alors que me veux tu exactement jeune Hayashi ? Tu souhaites un enseignement, sache que je suis très attacher à votre clan.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 20
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Sauvegarder l'héritage [Kuma] Ven 13 Mar - 0:20

Je me prenais à parler avec la végétation autour de moi, surtout cet arbre. Je laissais quelques paroles lui être adressé... mais jamais ô grand jamais il ne me répondrait et je le savais. Je fixais donc le feuillage bouger sous les coups de vent régulier du pays du Feu. Je soupirais alors que le temps passait et que personne ne venait à ma rencontre, je pensais même enfin partir alors que de plus en plus de personne s'en allait du jardin public. Je n'y prêtais même pas attention, jusqu'à ce que je sente quelqu'un s'approcher de moi au point de s'allonger à mes côtés.

Quelqu'un s'adressait à moi, et il n'y avait aucun doute sur le fait que c'était l'homme que je recherchais. Je tournais la tête vers l'origine des paroles pour trouver un homme... étrange et... Oula ! Je me relevais très rapidement en prenant néanmoins le temps de m'essuyer mes vêtements. Dans la précipitation je me frappais le dos contre le fameux Saule pleureur. Il y avait un ours, je ne rêvais pas, un gros ours qui me montrait toutes ses dents... C'était la première fois que j'en voyais un de si près, et d'habitude il voulait plutôt nous faire comprendre que nous n'étions que des êtres faibles... C'était vraiment lui ? Pas de doute il connaissait mon nom, mon appartenance aux Hayashi et avait abordé le mot que j'avais laissé sur la porte.

  • Euh... Oui c'est bien moi... Désolée de ma réaction Koroi, je ne suis pas très habituée à être réveillée par un ours.


Je prenais le risque de laisser aller ma main vers sa silhouette, pour lui montrer mon affection. Il m'avait surprise, rien de plus, je n'avais pas plus peur que ça des animaux, au contraire. Je me redressais donc avant de revenir me poser à côté des deux personnages venus à ma rencontre.

  • Hayashi, ce fameux nom... Il est peut-être trop gros pour moi, mais effectivement je souhaite apprendre à manier le Mokuton et le Hana, notamment pour enfin être à la hauteur de ce qu'ils attendent tous de moi. C'est pour ça que je suis venue quérir votre aide.


Il y avait plusieurs questions qui me venaient en tête, et surtout une question sur son apparence : Comment était-il devenu ainsi ? Il n'avait presque plus rien d'un homme, il était une bête mais je parvenais sans mal à deviner qu'il était bel et bien celui que je recherchais, dont la puissance émanait de sa présence. Puis il avait cet ours à ses côtés, ça avait dont de faciliter la confiance, de force ou non. Par contre le besoin de m'excuser de ma méthode de communication se faisait pressante dans mon esprit.

  • Je tenais par ailleurs à m'excuser de vous avoir fait venir jusqu'ici, je me voyais mal attendre devant votre propriété. Et permettez-moi de vous demander, d'où vous vient ce physique particulier et cet ours si vous êtes vous-même un utilisateur avéré de mon Kekkei Genkai ?


J'étais désormais assise à ses côtés, les jambes repliées devant mon torse et les bras enlaçant ces dernières, ma tête était posée dessus, cachant ma bouche du regard de l'homme, marquant une fois de plus ma gêne et ce sentiment d'infériorité qui me rendait si faible. Ce fameux poids sur mes épaules me compliquait la vie bien au delà de mes capacités de combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin de Konoha - Chef de Clan
Messages : 624
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Sauvegarder l'héritage [Kuma] Ven 13 Mar - 8:42

La jeune gamine tournait sa tête vers moi quand elle se redressait rapidement allant taper son dos sur le vieux saule pleureur. Je souriais légèrement car je connaissais la source de cette petite surprise quand je voyais Higana fixer Kuroï. Je la laissais se remettre de ses émotions alors que je m'appuyais à l'arbre pour me redresser face à elle alors que mon compagnon se posait tranquillement là où j'étais avant. Elle me disait que c'était bien elle et s'excusait de sa réaction car elle n'était pas habituée à être réveillé par un ours. Je pouvais le comprendre, mais alors qu'elle avançait sa main en guise d'affection et voir la réaction de Kuroï, celui-ci reculait la mine boudeuse... Il était vraiment susceptible et avec l'âge, cela ne s'améliorait pas du tout.

« Kuroi avec un U, pas Koroi ! Tu as des graines dans les oreilles petites ! »

« Allons, tu ne vas pas recommencer, ça arrive à tout le monde de se tromper. Il aurait été même plus juste qu'elle ne nomme Groroi... vu ta tendance à grogner pour un rien. »

« Ça va, commences pas non plus toi ! »

Elle finissait par se redresser totalement alors que je laissais mon compagnon se calmer, il était vraiment fort nerveux ses derniers temps.

« Excuses-le, il est un peu nerveux pour le moment et il n'aime pas du tout être ici. »

Elle commençait alors à me parler du nom du clan Hayashi, qu'elle souhaitait apprendre à mieux maîtriser le Mokuton et la Hana pour être à la hauteur de ce qu'attendaient les autres et donc elle me demandait mon aide. Brave initiative, je n'avais jamais eu l'occasion de transmettre mon savoir et je devais bien cela au clan qui m'avait tout appris... mais une chose me déplaisait pourtant. Je m'asseyais de nouveau à coté de Kuroï en posant un bras sur lui. Je soupirais un instant alors que la jeune fille s'excusait de nous avoir fait venir jusqu'ici. Ce n'était pas très important, mais la suite était assez pertinente et je pouvais comprendre son interrogation. Pourquoi j'avais ce don aussi alors que je ne ressemblais pas à un Hayashi, mais j'allais d'abord répondre à sa première demande.

« Je vois, mais où en est l'intérêt et le plaisir si tu le fais pour que les autres soient fier de toi ? Je ne peux enseigner à quelqu'un qui veut le faire pour faire plaisir à d'autres. Tu dois le faire pour toi avant tout. Je t'aiderais uniquement si c'est pour toi jeune Hayashi. »

J'attendais un instant pour lui raconter un bref passage de ma généalogie...

« Je suis le fruit de l'union d'une Hayashi et d'un Dôbutsu. La particularité des Dôbutsu est que nous pouvons parler aux animaux et lier notre âme à eux si ils le souhaitent. Pour mon autre don, je suis arrivé ici peu de temps après la création du village de Konoha. Ma mère voulait que je m'y rend pour apprendre l'art Mokuton et Hana, ce que j'ai fais pendant assez bien de temps à l'aide des Hayashi. Ma mère n'ayant pas eu le temps de le faire dû à son décès. Et après, on m'a proposé naturellement de devenir un membre de ce village, chose que j'ai accepté. »

J'en avais suffisamment dis pour le moment.

« C'est pour cela que pas mal de rumeur et de noms bizarres circulent sur moi, même si cela me fait bien rire ahah. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 20
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Sauvegarder l'héritage [Kuma] Sam 14 Mar - 12:00

Cela commençait bien mal, je venais de me tromper sur le nom de l'ours et ce dernier n'acceptait même pas ma caresse. Bon en même temps ce n'était pas forcément un animal de compagnie... Apparemment il n'aimait pas l'endroit, en même temps c'était plutôt évident qu'un ours n'accepte pas les jardins publics, préférant les forêts ou je ne sais quoi, des lieux plus propices quoi. Nous en venions donc à la discussion sur ma demande et c'était mal embarqué car un détail ne passait pas : le fait que je fasse toutes ces démarches non pas pour moi mais plutôt pour mon clan, pourtant c'était le cas.

  • Je... euh... Je veux bien essayer de me sentir plus concernée par l'entrainement que ce que je viens de dire, mais vous ne semblez pas comprendre le poids sur mes épaules alors que le clan voit son influence diminuer petit à petit, il est toujours à me pousser et je n'ai aucun moyen de les rendre fiers pour le moment. Après c'est peut-être pour me sentir mieux, donc c'est pour moi que je le fais, si c'est ce que vous vouliez savoir.


Il annonçait être né d'une alliance intrigante entre des Dôbutsu et des Hayashi. Le premier clan je ne le connaissais même pas, pourtant à voir et à entendre sa description, je comprenais aisément qu'il s'agissait d'un clan ayant les mêmes particularités que les Inuzuka, sauf qu'ils avaient des animaux plus... exotiques. Les noms que lui affublait le village ne m'étaient d'aucune utilité et pire, je m'en contrefichais, la seule chose qui m'importait avec ce personnage était son entrainement, son savoir, car il était l'un des seuls au village à même de m'aider.

Je ne cessais de l'observer, autant avec curiosité qu'avec envie à propos de son savoir. Il était si... particulier. J'observais aussi par moment le jardin public désormais dénué de personnes, il n'y restait plus que nous. Je tournais mon regard vers le saule pleureur, qui représentait parfaitement ma façon de penser depuis que j'étais en état de penser.

  • Je veux votre enseignement, qu'importe le prix et les paroles des autres à votre propos. En ce moment je me vois comme ce Saule pleureur : magique, envoutant par mon Kekkei Genkai mais si triste, tordue. Je suis mal car je me sens contrainte aux envies du clan, comment leur refuser l'espoir ? Je ne peux pas, mais je veux devenir ce qu'ils voient tous en moi : une future digne représentante du clan, pas la meilleure, mais quelqu'un capable de faire perdurer la noblesse du clan.


Je regardais les feuillages si particulier de mon arbre favori, ce même feuillage semblant protéger les parterres de fleurs autour de son tronc, comme par enchantement. Il était parfait, protecteur, beau, tout ce que je voulais devenir, tout ce que j'ambitionnais. Mais bon, au regard de ce que Kuroï semblait vouloir, mon temps autour de mon emblème semblait toucher à sa faim.

  • Nous devrions peut-être y aller non ? Si Kuroï n'aime pas cet endroit, guidez-moi dans un endroit plus propice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin de Konoha - Chef de Clan
Messages : 624
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Sauvegarder l'héritage [Kuma] Sam 14 Mar - 13:05

La jeune Hayashi semblait de plus en plus mal à l'aise. Il n'y avait pas de raison, même si Kuroï avait fait son grincheux. Mais cela venait peut-être dû faire que je voulais qu'elle fasse cela pour elle. Encore une fois, ce n'était qu'une remarque, d'une impression... quand on veut quelque chose c'était avant tout pour soi-même, le reste importait peu. Cependant, elle semblait porter une lourde responsabilité sur ces jeunes épaules comme elle tentait de me l'expliquer. Le clan Hayashi était assez affaibli et de voir un hybride comme moi, n'avait pas fait que des heureux. Cela pouvait aussi se prendre comme une évolution, il fallait rester ouvert d'esprit. Elle cherchait un moyen de mieux se sentir et en gros, se montrer digne de son héritage clanique... Cela pouvait s'avérer une motivation acceptable, mais pourquoi le m'avoir envoyé, alors que je ne suis qu'à moitié des leurs.

« Acceptable, mais il serait encore plus fier de toi si tu trouvais ton chemin en réalisant des bonnes choses pour toi, pour ton clan et pour tout ce qui t'entoure. Il ne suffit pas d'un seul acte pour se sentir mieux. C'est un ensemble de petites et grandes choses qui te permettront de construire une fierté, un objectif pour toi, dans un premier temps et pour les autres ensuite. »

Kuroi se rapprochait de nous un moment...

« Tu es obligé de faire de si longue phrase limite incompréhensible pour dire que tu es d'accord ? »

Je haussais les épaules.

« Laisses moi ce petit plaisir. »

« Je préfère quand on va droit au but. On va t'aider fillette ! »

Elle avait écouté mon histoire sur ma drôle d'alliance et elle ne cessait pas de me regarder, je me demandais si j'avais une mouche ou un bouton sur le visage, mais j'allais éviter de lui faire la remarque et de l'intimidé encore plus que cela. Elle voulait mon enseignement, peu importe sur ce que l'on pouvait dire sur moi. Je me moquais de ce que l'on pouvait dire sur ma part, j'étais quelqu'un de loyal et avec un profond respect pour les konohajins. Elle me faisait alors une jolie métaphore entre elle et ce saule pleureur... Elle tenait vraiment à honorer son clan et cela était un noble objectif.

« Comme le confirme Kuroi, j'accepterai de t'aider. Mais à ma manière et dans le profond respect de tout être. Tu dois mettre ce pouvoir au service du clan, de Konoha, de la nature et de toi même. Je vais donc être clair. Si tu utilises ce pouvoir a des fins néfastes, je ferais en sorte de te faire disparaître. Ton pouvoir est une bénédiction, non une arme pour semer le chaos. »

Kuroi me pressait au départ, ce qui en était presque gênant et Higana le remarqua. Elle proposait donc d'aller vers un autre endroit plus propice pour mon compagnon. Mais elle semblait triste de quitter son saule pleureur.

« Bien, nous allons nous rendre dans mon jardin botanique qui se situe hors du village. Je pourrais te montrer des espèces naines de saule que j'ai confectionné, histoire d'avoir une forêt même chez soi. Tu pourras ainsi découvrir que Kuroi est bien plus sympathique qu'il n'en a l'air. Suis moi. »

Je prenais les devant afin de nous rendre vers un lieu que je créais et que j'entretenais non loin de la clairière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 20
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Sauvegarder l'héritage [Kuma] Sam 14 Mar - 23:27

Mes yeux s'ouvraient alors sur des étincelles dans le regard ni plus ni moins, et la raison était très simple à comprendre. L'homme en face de moi acceptait de me donner ma chance en tant qu'élève. J'étais presque à sauter sur place de bonheur alors que je n'avais encore rien d'acquis quant à la suite. Il me parlait de fierté, de respect et me menaçait même qu'en cas de trahison je disparaitrais. Je n'en doutais pas mais pouvions nous penser qu'un Hayashi, fondamentalement enraciné au village, puisse le trahir ? Apparemment oui mais ce ne serait jamais mon cas. J'acquiesçais donc à chacune de ses paroles, mes mains jointes et un grand sourire au visage, presque à demander quand commencerions nous.

Mon désormais Sensei, si je pouvais l'appeler ainsi, décida que nous allions aller dans son laboratoire botanique hors du village où il me montrerait des espèces de saule de son invention. Moi qui était fan de ces arbres, chose qu'il avait dû remarquer, je ne pu refuser et je lui emboitais le pas. Et c'était vrai, je m'en rendis compte en le suivant au travers des rues, que les gens le dévisageaient violemment. Sans doute l'effet de Kuroï, mais au finalement en regardant de plus près, les gens le fixaient lui, rien de plus. Je soupirais en regrettant que les personnes puissent juger juste sur l'apparence, moi qui était très bien placée pour le comprendre, même si les gens me voyaient à l'inverse comme étant une grande shinobi juste en lisant mon nom...

Après une petite marche, je pouvais apercevoir le lieu qui se dessinait sous mes yeux, entre une serre et un immense parc en quelque sortes, même si je ne savais pas vraiment comment expliquer ce que je pouvais observer. Je me laissais aller à la curiosité en cherchant du regard dans toutes les directions pour trouver des choses intéressantes.

Plusieurs arbres et plantes que je n'avais jamais vu venaient m'illuminer le visage. Je courais par ci, par là, tantôt les touchant, tantôt les observant de très près. C'était impressionnant autant de diversité. Mais l'un des concept végétal attira mon attention : Un saule pleureur à la taille ridicule, le pot pouvant tenir en main, les couleurs de ces feuilles étaient équivalentes à du shoton et donnait à cette espèce une force d'attraction rare pour une plante.

  • C'est incroyable, je veux dire autant de possibilités... La Nature est tout bonnement incroyable de nous offrir autant de beauté... Même si je me doute que vous avez contribué à l'aider dans ses créations. Jouer à Dieu doit être prenant non ? C'est ici que vous passez le plus clair de votre temps ?


Je prenais le saule pleureur dans mes bras, en tournant ma tête interrogée vers mon supérieur hiérarchique. Si j'avais été une véritable voleuse, je n'aurais voulu prendre que ce petit arbuste, rien de plus, mais face à un ours... Je reposais doucement le pot avant de revenir vers l'homme qui m'avait invité dans ce lieu magique, comme un cadeau. Peut-être voulait-il me montrer la beauté simple de la nature pour me donner conscience que mon don peut rendre ce monde meilleur ?

  • J'ai oublié de vous remercier d'avoir accepté, j'espère ne jamais vous décevoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin de Konoha - Chef de Clan
Messages : 624
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Sauvegarder l'héritage [Kuma] Dim 15 Mar - 9:49

La jeune Shinobi semblait ravie, son coeur était encore pur pour le moment, c'était la vraie raison de la prendre sous mon aile pour essayer de maintenir cela avec la nouvelle génération. Rien ne serait facile pour elle comme pour moi. C'était un défi que j'aimais à relever et cela me permettrait de m'appliquer un peu plus dans la vie de Konoha. Nous traversions les rues nous menant à la sortie, je ne pressais pas le pas et je saluais avec le sourire chaque personne qui me regardait. Je ne pouvais leur en vouloir, l'inconnu, la différence créait toujours la surprise ou la peur car la majorité des gens n'avaient pas une ouverture d'esprit suffisamment développée pour passer outre. Ils en avaient les outils pourtant, mais ils n'en faisaient rien. Kuroi faisait de même en affichant ses crocs histoire de faire fuir ceux qui s'approchaient d'un peu trop près.

« Je vois que les regards d'intrigues. Ne t'inquiète pas, il faut les pardonner, tout le monde n'arrivent pas à passer outre certaines barrières. »

Après une petite marche, mon sanctuaire commençait à pointer le bout de son nez. Kuroi n'en était que plus détendu, ce qui le rendait tout de suite plus joyeux qu'à son habitude. Je regardais Higana qui avait son regard qui partait dans tous les sens. L’innocence de la jeunesse, une chose que nous devions préserver continuellement, l'étonnement était la meilleure des choses pour évoluer sainement. Je la laissais faire tout en la guidant vers le pont qui passait par-dessus un petit cours d'eau qui alimentait mon jardin. J'allais directement vers les arbres miniatures. Elle s'intéressait au saule pleureur de ma création. Je la laissais faire et toucher, il n'y avait aucun risque.

Elle était surprise de temps de possibilités, il fallait simplement laisser son imagination vagabonder. J'avais naturellement aidé à la création de ces spécimens peu commun. Une question suivant une autre, mais je n'avais rien d'un dieu, je faisais simplement ce que Mère m'autorisait, rien de plus, je faisais cela juste pour la diversité de l'espèce et maintenir ces êtres vivants pour repeupler les terres dévastées. Je voulais me porter garant que jamais la nature ne disparaîtrait à cause de la folie humaine. Je la voyais prendre le saule pleureur comme si c'était un joyau et je souriais alors qu'elle le déposait en venant vers moi tout en me remerciant.

« Je ne suis qu'un jardinier que Mère autorise à créer des espèces diversifié. Je suis guidé, je ne fais rien qui irait contre nature, c'est pour cela que je passe énormément de temps ici afin de sauvegarder chaque espèce que je peux et en recréer une réserve à travers les graines. »

Je sortais alors une graine de ma sacoche que je portais à ma taille et je lui tendais.

« Quand tu rentreras chez toi, plante cette graine de saule pleureur. Selon ton amour que tu lui portes, il sera différent des autres et plus tu en prendra soin, plus il sera magnifique. C'est en respectant ce qui nous entoure que l'on devient meilleur. »

Kuroi arrivait prêt de nous, marchant presque comme un homme et il montrait un arbre avec plein de petites baies à notre jeune invitée.

« Il m'a supplié de lui créer des arbres fruitiers afin de toujours avoir à portée de pattes de quoi grignoter et il en est fier. »

« Et ils sont très bon, tu veux goûter gamine ? »

Il voulait partager sa nourriture... surprenant venant de lui.

« Profites en, il ne propose jamais sa nourriture, même a moi ahah. »

Je tendais ma main vers le sol et un tronc d'arbre faisait son apparition lentement alors que je m'asseyais dessus.

«Bien, pour commencer, tu pourrais peut être me montrer de quoi tu es capable, cela serait un bon début pour que j'évalue ton niveau. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 20
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Sauvegarder l'héritage [Kuma] Dim 15 Mar - 11:55

Alors que ma curiosité guidait mes pas dans cet endroit vraiment fabuleux, le Dôbutsu commença à fouiller dans sa poche pour en extirper une petite graine. Même avant qu'il ne s'explique, je pouvais facilement comprendre qu'il s'agissait d'une graine de saule. Je la saisissais doucement en le remerciant de la tête et en écoutant ses paroles : Je devais l'aimer et il deviendrait majestueux, je pouvais le croire sur parole à la vue de ce qu'il avait réalisé dans cet endroit. Il m'expliquait alors, ou plutôt me donnait une leçon sur le profond respect que nous devions observer par rapport à ce qui nous entoure. Dans ses mots je comprenais aisément que la Nature était le seul dieu auquel il n'y avait aucun risque de croire.

Après avoir entendu ses propos, ce fut au tour de Kuroï de se manifester et d'une façon qui me surprit au premier abord. Presque debout, il s'avançait vers moi avec des petits fruits qu'il me tendit en voulant les partager avec moi, chose apparemment très très rare car même le Jônin se disait surprit. C'est avec joie que je prenais quelques baies pour les porter à ma bouche et découvrir qu'effectivement, le goût était parfait. Je me disais que faire pousser des plantes était simple, mais rendre les fruits aussi bons, c'était un vrai tour de force.

Kuma-Sensei fit surgir du sol une souche d'arbre sur laquelle il se posa. Il me demandait alors de lui faire une démonstration de ce que je savais faire. C'était normal étant donné que je ne lui avais encore pas fait démonstration de mes talents. Je lui faisais un signe affirmatif de la tête avant de me reculer un peu, de trouver un endroit susceptible d'accueillir mes capacités sans dégâts.

  • Euh très bien, voyons...


Après quelques mudra, cinq clones de bois sortirent de mon corps, se détachèrent et devinrent les parfaites copies de ma personne. Ils étaient en bois, donc solide, et pouvait en plus utiliser mon chakra pour lancer des capacités. L'un d'eux allait se placer face à moi, j'enchainais de nouveaux mudras et bientôt le clone disparu, mais à sa place, comme sortant de son corps, un grand saule pleureur poussa. Je pouvais faire cette technique au sol, mais de cette façon cela me faisait économiser du chakra.

De nouveaux mudras vinrent créer du branchages sur tout le long de mon corps, avec quelques bourgeons par ci par là, à partir de ceux-ci je bougeais le bras brusquement et des fins clous de bois allèrent se planter dans le tronc. Je cessais ma manipulation de chakre et tout revint à la nature, les branches se détachant de mon corps, les clones disparaissant, seul le saule pleureur restait en place.

  • Je peux aussi utiliser le Katon mais... Ce n'est pas une bonne idée... Désolé je suis un peu fatiguée ce sont certaines de mes meilleures techniques à l'heure actuelle...


En effet je sentais déjà un peu de fatigue : je venais de lancer tout de même deux techniques de rang B sans repos entre les deux. Je trouvais une sorte de table où était placé certaines plantes pour m'y tenir et reprendre mon souffle. J'espérais que ma démonstration lui avait plu, je ne pouvais pas vraiment faire plus pour le moment.

  • Et je suis désolé pour l'arbre, je n'arrive pas à les faire disparaitre donc... Bah il risque de rester là sauf si vous jugez qu'il n'a pas sa place et que vous arriviez à le faire disparaitre ! Ça vous a plu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin de Konoha - Chef de Clan
Messages : 624
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Sauvegarder l'héritage [Kuma] Dim 15 Mar - 12:59

J'étais installé confortablement, on me prenait pour un vieux très bizarre, mais personne ne connaissait réellement mon âge après tout et je n'avais pas l'air si vieux que ça... Je le pensais du moins. Higana prenait les quelques baies que lui avait proposées Kuroï. J'aurais voulu voir sa tête si elle avait refusé ou pire, tout pris de ce qu'il proposait. On aurait encore eu droit à une nouvelle crise. Je n'avais plus qu'à attendre voir ce qu'elle pouvait faire et si c'était des techniques utiles, défensives ou offensives, peu importe... En tout cas, elle semblait prête. Je la voyais faire quelques mudras que je regardais attentivement et que je pouvais reconnaître aisément. Je voyais cinq clones de bois se détachaient d'elle. Une technique qui était déjà bien élaborée pour une simple genin. Je souriais, mais cela demandait pas mal de chakra pour une jeune kunoichi comme elle.

L'un des clones venait se positionner face à elle et d'autres mudras suivaient pour faire disparaître ce clone pour faire apparaître à la place un saule pleureur. Elle adorait vraiment ce genre d’arbre cette petite. Cette technique permettait de réutiliser le chakra pour refaire quelque chose de constructif avec, ce qui était vraiment des plus prometteurs. Elle ne le gaspillait pas inutilement et elle s'en servait pour donner la vie à une plante. Une nouvelle série de mudras arrivaient. Je voyais alors tout un branchage se former sur elle avec plein de bourgeons. D'un geste sûr, elle allait planter des petits projectiles dans l'écorce de l'arbre... Tout finissait par disparaître sauf l'arbre qu'elle avait décidé de créer.

Elle maîtrisait le katon et elle avait raison que ce n'était pas du tout une bonne idée d'utiliser ce genre de chakra dans une forêt. Elle me disait que c'était ses meilleurs techniques actuellement. Elles étaient surprenantes pour une si jeune fille, mais je voyais bien que cela lui avait demandé beaucoup de chakra. Je me relevais en souriant, l'arbre était bien là où il était, ça n'allait pas me poser un problème. Je laissais la nature suivre son cours et il sera un beau refuge pour d'autres espèces.

« Ne t'inquiète pas pour cette arbre, il est bien là. »

J'allais m'appuyer sur celui-ci d'ailleurs.

« Tu as une très bonne maîtrise du Mokuton, il m'avait fallu pas mal de temps pour en faire autant. Vu que je n'avais pas développé ce don dès mon plus jeune âge et que les anciens Hayashi ont dû m'aider à le réveiller. »

Je la laissais récupérer un peu.

« Il va falloir créer des techniques qui te demandent moins de chakra, afin de t'habituer à l'utilisation de celui-ci sans pour autant t'épuiser aussi rapidement que maintenant. »

Je faisais alors quelques mudras et de mes ongles sortaient du bois qui venait former des griffes assez tranchante pour augmenter ma puissance au corps à corps.

« Comme celle-ci, cela n'utilise pas beaucoup de chakra et elle permet de faire des dégâts plus important que la moyenne. »

Je me débarrassais de celle-ci qui tombaient au sol pour donner naissance à quelques pâquerettes.

« Et ne jamais oublier de réutiliser son chakra pour créer. »

J'attendais un instant.

« Kuroi, met toi debout s'il te plaît. »

« J'ai compris... tu vas recommencer pfff. »

Il se mettait alors debout et je mettais la paume de ma main en sa direction quand des lianes en sortaient pour le ligoter comme un saucisson et le faire tomber au sol lourdement. Je les faisais disparaître immédiatement afin d'éviter trop de boutade de sa part.

« Ou encore immobiliser son ennemi. Hm, que dirais-tu d'une petite mission ensemble, la pratique est le meilleur moyen de progresser et tu verras ainsi ma manière de faire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 20
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Sauvegarder l'héritage [Kuma] Lun 16 Mar - 12:26

Quelle belle journée ! J'avais réussi à avoir un Sensei, de plus celui que je voulais et que l'on me conseillait à tout bout de champs, et de plus, alors que ma démonstration touchait à son terme après avoir effectué mes meilleures techniques, le jugement du Jônin ne se fit pas prier et me félicita de ma maitrise. J'étais la plus heureuse possible à l'écouter me parler et me conseiller pour la suite, me dire que des techniques plus faibles seraient aussi importantes car je ne pouvais pas me reposer sur des techniques aussi massives au niveau du chakra. J'en avais quelques unes, bien que pour en mettre plein la vue je préférais opter pour des jutsus plus impressionnant.

Il enchainait les conseils en tout genre et de nouvelles démonstrations plus soft que les miennes. Je l'observais attentivement en reprenant de mieux en mieux mon souffle. La démonstration avec Kuroï me fit même échapper quelques rires que je stoppais rapidement pour ne pas m'attirer les foudres de la bête. Je l'écoutais en plus attentivement lorsqu'il évoqua calmement l'idée d'une mission. Enfin j'allais pouvoir travailler en tant que vraie kunoichi de la Feuille ?

  • Ah et bien euh, oui c'est d'accord, partons en mission ! Je me sens prête. Merci de me faire confiance.


Oui je l'étais enfin et pour cause : j'avais seulement besoin d'entendre des choses agréables sur ce que je savais faire, ce qu'il avait parfaitement réussi. Est-ce qu'il l'avais fait exprès ? Peut-être car après tout je lui avais avoué que je manquais vraiment de confiance en moi et qu'il avait voulu combler cette erreur. Cependant le chemin était encore long.

Je me demandais, maintenant que nous étions dans une équipe, étais-je sa seule élève ? Allions nous partir en mission seulement à deux ? Je ne connaissais pas d'autres Hayashi à la recherche d'une équipe, donc j'en déduisais assez naïvement que je profiterais de son enseignement toute seule, comme une vraie égoïste. Je sentais que malgré tout, cette rencontre commençait à toucher à sa fin, même si sa compagnie me ravissait, bien plus que le village à dire vrai, au moins nous pouvions nous concentrer sur l'essentiel ici.

  • Suis-je la seule heureuse élue pour obtenir votre enseignement ? Ou bien vais-je avoir un camarade d'entrainement ?


J'exécutais moi aussi le même geste que mon Sensei pour en faire surgir une souche d'arbre du sol, bien plus petite que la sienne, mon chakra venait à manquer. Je me posais en tailleur avant de laisser mes bras toucher le bois. Si j'avais opté pour cette position, c'était simplement pour reconstituer plus vite mon chakra : de la végétation poussait sur mon corps, doucement, et l'énergie naturelle revenait reconstituer mes réserves. Cela prenait du temps, vraiment, et ce ne serait pas en un instant que je me sentirais mieux. Cela s'apparentait d'avantage à de la méditation. J'attendais la réponse de mon supérieur puis je commencerais le chemin du retour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin de Konoha - Chef de Clan
Messages : 624
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Sauvegarder l'héritage [Kuma] Lun 16 Mar - 13:47

Kuroi retournait dans sa caverne, il n'appréciait pas particulièrement que j'utilise mon mokuton sur lui pour une quelconque démonstration, mais c'était bien utile parfois. Dans tous les cas, elle semblait enthousiaste à l'idée de partir en mission, sa première apparemment. J'allais donc essayer de lui trouver quelque chose qui la mettrait en confiance et de lui montrer qu'elle pouvait être bien utile pour elle-même et les autres aussi. J'avais toute confiance en ses capacités, mais comme une fleur, elle devait éclore pour dévoiler tout son potentiel et je l'y aiderais du mieux que je le pouvais. Il était temps pour elle de rejoindre les siens, elle ne me dérangeait pas, mais vivre avec moi ici n'était pas la meilleur des solutions pour elle. Alors que je réfléchissais un peu, elle me demandait si elle était ma seule élève. Je n'avais donné aucune information à ce sujet, je m'égarais bien trop souvent dans d'autre chose, un petit défaut de ma part que je tentais de régler, mais sans grand succès.

« Hmm, il y a quelqu'un, en effet, qui a fait une demande pour mes enseignements. Mais c'est un chuunin de Konoha et il est un peu occupé pour le moment... Je dois aussi voir ses véritables motivations avant de prendre une décision, nous ferons donc cette première mission en trio. »

Je prenais seulement attention à ce qu'elle venait de faire, en faisant apparaître une souche du sol. Je voyais la végétation qui recouvrait son corps doucement, une forme de récupération de chakra intéressante. Je n'avais pas la même méthode, mais elle était tout aussi reposante. Je pouvais la laisser récupérer, elle ne me gênait pas du tout. Je me posais à nouveau sur la souche pour boire le nectar mielleux que les abeilles avaient bien voulu me procurer. J'avais déjà eu une vie bien remplie, mais jamais je n'avais eu d'élèves, cela devait être une évolution de ma part afin que mon savoir perdure à travers les générations.

« Quand tu auras repris de tes forces, tu pourras rentrer chez toi. Prends ton temps, tu ne me gênes en rien. Pour la suite, je viendrais te chercher au quartier Hayashi quand j'aurai l'ordre de mission. »

Je finissais mon nectar avant de déposer le récipient de bois.

« Tu es libre de venir ici quand il te plaira. Nous connaissons maintenant ton chakra, tu n'auras aucun soucis pour accéder à ce jardin. »

Je me relevais tout en admirant la création de ma jeune élève. Ce saule pleureur avait fier allure et je n'allais pas le bouger, chacun avait le droit d'y mettre une touche à l'édifice et il y avait encore beaucoup de place pour d'autres arbres.

« Je dois finir mon travail et envoyer des rapports à Konoha, excuses moi de te laisser là, mais j'ai certaines obligations qui sont urgentes... N'ayant pas la même notion du temps, cela peut s'avérer pénible pour les impatients ahah. »

Je la saluais et je me rendais en direction de la forêt épaisse qui entourait ce lieu, comme un mur protecteur. Il y avait encore des zones où peu d'hommes avaient eu l'occasion de mettre le pied et je me battais à préserver cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Sauvegarder l'héritage [Kuma]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Centre Ville-