N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Konnichiwa Senseï [Kuma]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 653
Rang : A

Message(#) Sujet: Konnichiwa Senseï [Kuma] Ven 13 Mar 2015 - 0:36

C’était une douce matinée de printemps qui m’attendais de l’autre côté de la porte. Je traversai ladite porte puis, la fermant derrière moi, je fis mon chemin. J’ajustai un peu ma veste puis resserrai la ceinture autour de ma taille tout en marchant, ne regardant pas tout à fait où j’allais. Je levai enfin les yeux de sur ma ceinture pour remarquer qu’il n’y avait pas foule ce matin dans les rues. Était-ce moi qui m’étais levé trop tôt? Je trouvai le Soleil dans le ciel puis en estimai la position pour une heure. Je ne m’étais pas trompé, le restaurant serait donc ouvert. J’arrivai devant l’e petit kiosque dont le rideau de perle était retenu de chaque côté du cadre de porte, invitant la clientèle à entrer. Je penchai un peu la tête, relevant tout de même le rideau de perle du revers de la main.

- Bonjour « M’sieur »!, dit le chef cuisinier en me voyant me diriger vers ma place habituelle au comptoir.

Apparemment, c’était le nom que les employés de la place m’avaient donné. Depuis que j’étais arrivé à Konoha, j’avais visité cet endroit à plus d’une reprise. Ce n’était pas bien loin d’où je restais et la nourriture était passablement bonne. Je lui répondis par un simple hochement de tête.


- Toujours pas un mot, hein « M’sieur »? Silence. Alors, ça sera quoi se matin, un tamago kake gohan? Hochement de tête. Avec une double portion de natto Second hochement de tête. C’est parti. UN TAMAGO KAKE AVEC DOUBLE NATTO!!, cria le chef à ses cuisiniers.

On vint me servir une tasse de thé vert bien chaude que je regardai évaporé pendant plusieurs secondes avant de finalement oser poser mes lèvres sur la tasse. Je sirotai le liquide chaud puis reposai la tasse. Je n’attendis pas longtemps avant de recevoir les deux bols qui contenaient mon petit-déjeuner. Je saisi la paire de baguette, puis je remerciai les cuisiniers avec une légère révérence, les paumes coller comme pour une prière. Je pouvais déjà sentir les odeurs de riz tiède et d’œuf et j’en avais l’eau à la bouche. J’aimais manger sous ma forme humaine pour le mélange de saveurs que je peux goûter comparativement à ma forme d’aigle. Le plaisir de la chasse était définitivement quelque chose d’agréable, mais ce
Tamago kake était vraiment délicieux aussi. L’accompagnement était tout aussi bon. Je ne fis qu’une bouchée du petit-dèj, ayant un gros appétit particulièrement le matin. Je fis signe de la main au chef de m’apporter à boire, sachant qu’il allait me comprendre. Ce n’était pas la première fois que je venais ici, il connaissait quelques-unes de mes habitudes. Il arriva avec une deuxième tasse, différente de la première. Alors que la première ressemblait à une tasse de thé des plus conventionnelle, celle-ci était peu profonde, avec une forme très largement évasé, lui donnant pratiquement l’air d’un soucoupe. Il versa le saké dans ladite soucoupe jusqu’à la remplir à rebord. Je saluai le chef de la même révérence que précédent le repas puis, agrippant le rebord de la coupe avec seulement mon index et mon pouce, je bus lentement le liquide chaud que je senti descendre jusque dans mon estomac. Je déposai délicatement la coupe sur le comptoir, que le chef s’empressa de ramasser pour l’amener lui-même à l’arrière. Je profitai de cette absence pour payer mon addition et m’éclipser avant qu’il ne me refasse son sermon sur l’ouverture de soi.

En franchissant le rideau de perle, je fus ébloui par le soleil qui c’était maintenant complètement levé. Malgré la brise qui demeurait toujours fraîche, il faisait relativement chaud. La température idéale pour un entraînement physique. Je m’envolai alors dans les airs, me posant sur le toit de l’édifice adjacent. Sur cet édifice, je me transformai complètement en aigle puis je m’envolai en direction de la forêt. Je planais à peine au-dessus de la cime des arbres lorsque j’entendis un bruit qui attira mon attention. Devenant un peu plus curieux sous ma forme bestiale, je me dirigeai vers la source du dérangement en question pour finalement percher juste au-dessus d’eux. Mais de quoi pouvait-il s'agir?


Dernière édition par Gekei Senwashi le Mar 17 Mar 2015 - 2:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin de Konoha - Chef de Clan
Messages : 624
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Konnichiwa Senseï [Kuma] Ven 13 Mar 2015 - 10:11

Oh belle matinée, Mère nous bénéficiait encore d'une belle journée. Elle était particulièrement joyeuse et puis le printemps était la plus belle des périodes pour moi. Je me sentais déjà en pleine forme et je bondissais dehors comme un jeune premier. Ce soleil me était vivifiant et je n'avais envie que d'une chose, profiter de cette journée pour continuer à créer d'autres plantes pour embellir le jardin que je compte créer, ce havre au cœur de la forêt de Konoha. Je guettais vers la caverne de Kuroi, je ne le voyais pas... Il devait sans doute encore dormir. Je me dirigeais alors vers la réserve afin de me préparer quelques choses à manger. Je sentais alors mon pied toucher quelque chose de collant au sol. Des baies écrasaient et cela venait de la réserve. J'espérais ne pas découvrir ce que je pensais... J'y allais rapidement et la scène que je voyais était bien celle que je pensais.

Kuroi était en train de se gaver de fruit... Je ne devrais pas, mais c'était la fois de trop et j'étais horriblement en colère. Je le prenais alors par la peau du dos afin de l’éjecter hors de la réserve. Je ne prenais pas garde à lui et j'observais ce qu'il avait mangé... Quasi toutes les baies et certaines herbes... Cet ours n'était qu'un ogre. Je sortais alors vers lui, alors qu'il se redressait afin d'attendre des explications à ce carnage, je commençais à en avoir marre... Il ne manquait de rien, je faisais juste attention à son régime pour qu'il reste efficace. Mais j'allais devoir changer de méthode semble-t-il. Il se savait fautif et ne disait rien sur ma réaction impulsive.

« Fameuse poigne que tu as là encore... Bien dormi ? »

Il faisait comme si de rien n'était, sérieusement... je n'appréciais pas beaucoup.

« Je vois que toi oui, en te gavant une nouvelle fois. Quand vas-tu comprendre que ce n'est pas bon. Tu as toutes les nutritions dont tu as besoin et tu vas quand même encore voler. Tu pourrais au moins venir me trouver et me demander la permission ! Je ne te refuserais pas un petit en-cas, mais non... l'instinct au vol et plus fort que tout ! »

Il se redressait alors pour montrer un semblant de domination qu'il n'avait pas. Il savait bien que ce jeu ne marchait pas avec moi.

« Je le faisais, mais tu me le refusais tout le temps ! »

« Normal, tu revenais à l'assaut toutes les dix minutes... il faut savoir se contenir mon ami ! »

« J'ai un corps à nourrir, je ne suis pas aussi mince que toi ! »

« Bien alors, établissons une règle. En plus de tes 5 repas. Je t'autorises a 3 en-cas que tu viendras me demander. Ça me semble plus que correct et non négociable. »

Il grognait avant de se remettre à quatre pattes.

« Je n'ai pas vraiment le choix... »

Cette courte négociation qui était trop facile à mon goût me laissait perplexe. Mais nos sens se mettaient en alerte. Il y avait un chakra assez puissant ici tout près. Un chakra bestial particulier reconnaissable entre tous. Nous observions autour de nous, mais rien n'apparaissait, jusqu'au moment où je redressais la tête et que je voyais un aigle qui semblait nous observer. Je le pointais du doigt pour le montrer à Kuroi.

« Chouette, un nouveau repas ! »

« Ne dis pas de bêtises, ce n'est pas un simple aigle. »
Je lui faisais alors signe d'approcher, je n'aimais pas trop me faire épier de la sorte.

« Approches donc roi du ciel... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 653
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Konnichiwa Senseï [Kuma] Ven 13 Mar 2015 - 22:34

Mes yeux me trompaient-ils? Où alors était-ce un genjutsu dans lequel je me serais fourrés sans même m’en apercevoir. Peut-être, mais j’en doutais. Je ne sentais pourtant aucune présence mis à part ceux en dessous de moi et elle ne semblait pas se préoccuper de ma présence. Il s’agissait d’un ours, premièrement, qui n’avait pas bien agi a en juger par le savon qu’il est en train de se faire passer par son… maître? J’en déduis qu’il s’agissait de son maître, en autre par le ton qu’il employait pour gronder son copain à poil. Mais de qui pouvait-il s’agir, sous cette tignasse de cheveux vert et… était-ce bien des bois? Oui, l’individu arborait bel et bien une paire de bois. Il devait mesurer au moins deux mètres de haut, avec un corps musclé comme un buffle. En plus, il semblait porter fièrement son immense barbe qui se rendait pratiquement jusqu’à sa taille. Il avait d’ailleurs une couleur de peau assez particulière. Les symboles qu’arboraient ses deux bras me convainquirent qu’il ne s’agissait pas d’un simple homme.

Comme de fait, l’être tout en bas se mis à tourner la tête à droite, puis à gauche, scrutant l’horizon sans aucun doute. Il me cherchait. Il leva alors la tête puis me pointa à son compagnon. Celui-ci se lécha les babines, m’imaginant probablement me voir dans son assiette. Aucune chance. Son maître avait l’air du même avis. Maintenant que je le voyais de face, quelque chose chez lui me semblais familier, mais impossible à identifier. Je n’avais jamais vu cet être mais pourtant, cet aura me disait quelque chose, d’une manière ou d’une autre. Il me fit alors signe de descendre d’un signe de la main, m’invitant aussi de vive voix. N’ayant aucune crainte, je planai ma descente en tourbillon pour rester dans les environs. Je me transformai sous leurs yeux en ma forme humaine à quelques mètres du sol. Possédant un pauvre sens de la conversation, je ne pus m’empêcher que de lui demander directement ce qui m’avait fait descendre.


- Pourquoi me semblez-vous si familier?

Je ne comprenais pas les subtilités de la conversation. De plus, je ne savais même pas qui il était. Pourtant, j’avais la forte impression d’avoir déjà rencontré cette personne. Quelque chose chez lui, que je n’arrivais pourtant pas à voir. Étrangement, je ne me sentais aucunement intimider par un être pourtant si imposant. Si ça se trouvait, j’étais ici pour mettre la main sur sa tête ou je ne sais quoi. Il n’y avait toutefois aucune malice venant de lui, même face au premier étranger. Mais d’où pouvait-il venir? Certainement pas du monde shinobi, sinon il saurait mieux que de faire confiance au premier venu, surtout pas un aigle qui s transforme en humain devant mes yeux. Quoique venant du mec qui pousse des bois, ce n’est peut-être pas si impressionnant, mais quand même! Me sentant néanmoins en sécurité et un minimum à l’aise, j’essayai de reprendre pour tout à l’heure avant qu’il ne soit trop tard.

- Senwashi. Je me nomme Senwashi. Vous êtes?

Toujours aussi direct, je ne donnais probablement pas une bonne impression. J'avais une voix saccadée, voir même un peu primitive, qui ne devait pas me rendre très sympathique aux premiers abords. J'étais tout de même curieux d’en apprendre sur lui. Pourquoi ne m'inspire-t-il pas la moindre once de méfiance? Pouvait-il être un membre égaré de mon clan? Non, je l’aurais probablement senti. Je n’avais donc non seulement aucun idée de son identité, mais aucune idée de ses origines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin de Konoha - Chef de Clan
Messages : 624
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Konnichiwa Senseï [Kuma] Ven 13 Mar 2015 - 23:11

L'être au-dessus de nos têtes semblait nous avoir compris. Il ne devait pas s'agir d'une bête animal sauvage vu son aura chakranique particulière. Je me doutais du clan qu'il venait, des êtres que je connaissais très bien, il fallait le dire. Je le voyais alors descendre en tourbillon, pratique mais qui devait donner le tournis. Je n'espérais juste qu'à atterrissage qu'il n'allait pas remettre son repas. Cette situation cocasse me faisait afficher un sourire sur mon visage. Avant même de toucher le sol, il reprenait forme humaine, mon intuition était bonne et je voyais le pauvre Kuroï qui avait l'air totalement déçu que ce ne fût pas un oiseau qu'il aurait pu manger. Une chose qui était hors de question, on sacrifiait juste pour se nourrir. Il me posait alors une question assez direct sans pour autant se présenter... La fougue animale ou de la jeunesse encore une fois, ce n'était qu'un détail après tout.

« Familier, sans doute car nous avons un chemin assez parallèle toi et moi, enfin nos clans, j'ai envie de dire. »

Je voyais Kuroi s'approchait un peu de notre invité surprise.

« Familier ? Tu me prends pour un vulgaire chien qui écoute et suit son maître avec un susucre ?! Tu... »

« Cesses donc Kuroi, il utilise le terme familier dans le sens, un impression de me connaître, un sentiment de déjà vu ou que sais-je... Des fois je me dis que tu as du être un chien bien malheureux dans une autre vie vu ton obsession à penser que l'on te prenne pour l'un de ces canidés... »

« Hm... mouais... ok. »

Il réfléchissait à ce que je venais de lui tire et le temps que la pièce tombe, j'aurais le loisir de mieux connaître ce membre du clan Gekei. Ce jeune homme finissait par se présenter à moi comme Sewashi et il me demandait qui j'étais. Je le trouvais étrangement nerveux, il devait se demander ce que je faisais dans la forêt de Hi no Kuni et ce qui m'étonnait, c'était qu'il n'avait pas entendu des rumeurs à mon sujet ou il n'osait pas les exposer.

« Je me nomme Dôbutsu Kuma et lui c'est Kuroi. Nous sommes tout deux des membres de Konoha... Jônin plus exactement pour être plus officiel. »

Je caressais ma barbe lentement.

« Je suis surpris que tu n'as pas entendu parler de moi. Il y a beaucoup de bruit qui court à Konoha sur ma personne, c'est amusant et distrayant. »

Kuroi était toujours dans la lune, à réfléchir, je soupirais... il était vraiment lent parfois.

« Si je ne me trompe pas tu es du clan Gekei, vu ta transformation... Tu n'es jamais allé chasser Pô ? Ahaha... un serpent, un aigle, ça ne doit pas toujours faire bon ménage ! Ahaha »

Je reprenais quelque peu mon sérieux.

« Désolé, une bien mauvaise plaisanterie, mais je suis toujours heureux de voir des Gekei, un clan si respectueux de Mère. Tu étais en reconnaissance ou tu prenais juste l'air mon ami ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 653
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Konnichiwa Senseï [Kuma] Mar 17 Mar 2015 - 3:00

Je ne sais pas pourquoi, mais je ne pouvais pas dire si sa réponse répondais à la mienne, ou bien si elle ne m’en posait pas de nouvelle. Apparemment, nos clans se ressemblait mais ne se croisait, étant « parallèle » l’un à l’autre si on utilise ses termes. Puis soudain, comme sorti de nulle part, l’ours se mit à pratiquement m’intimider à propos d’un terme que j’avais employé. Sautant à ma rescousse, l’être pris aussitôt ma défense puis éclaircit la situation à son compagnon. Celui-ci comprit mais ne sembla pas y portée attention. Maintenant que la situation était réglée, je me présentai enfin au duo de mon ton neutre à allure d’antipathique naturel. J’avais peut-être été saccadé un peu, mais cela n’était ni intentionnel, ni habituel. En fait, j’étais un peu nerveux pour être honnête. J’avais devant moi probablement une des seuls personnes de presque tout le Pays du Feu qui pouvait dire qu’elle était plus grande que moi et non seulement ça, mais il avait aussi avec lui un compagnon ours, voire peut-être même grizzli, qui ne semblait pas m’aimer d’avance.

Heureusement que lui ne dégageait pas le moindre malice, ce qui me rassurait un peu. Il se présenta finalement comme étant un membre du clan Dôbutsu, Dôbutsu Kuma, alors que l’ours s’appelait Kuroi. Je les saluai en me courbant légèrement, la main droite à ma clavicule. Il continua dans sa lancé alors que je me redressais, avouant qu’il était un peu surpris que je n’ai pas entendu parler de lui, me révélant qu’il y avait plusieurs rumeurs à son sujets au village. Si j’étais sorti dans le village, ça aurait peut-être été le cas. Je ne suis toutefois pas trop du genre à me mêler. J’hochai légèrement la tête à la négative.


- Non, ça ne me dis rien. Je ne prête pas vraiment attention au bavardage, sans vouloir manquer de respect.

Je ne sais pas si c’était son rang ou simplement ce qu’il l’aura qu’il dégageait, mais quelque chose chez lui imposait le respect. Il en vint finalement au sujet de nos clans, confirmant à voix haute que j’appartenais au clan Gekei. Je ne m’attendais toutefois pas à ce qu’il me parle de Pô, le chef de mon clan. Étant un haut gradé du Village, il avait sûrement accès à ce genre d’information. Ou peut-être se connaissait-il l’un l’autre même. Il fit une blague sur les aigles et les serpents, dont je pu conclure qu’il était un serpent, ce que j’ignorais auparavant. En fait, j’ignorais bien plus que ça de mon chef de clan, je ne savais rien de lui. Il ma ramena à la réalité en s’excusant, ajoutant toutefois qu’il aimait bien mon clan, qui respectait « Mère », me doutant qu’il parlait de Mère Nature. Il sen renseigna alors sur la raison de ma venue.

- Aucun des deux. J’étais en chemin pour un entraînement lorsque j’ai senti votre présence. Elle m’intriguait, alors je me suis approché.

Je m’arrêtai quelques instants, réfléchissant à ce que j’allais dire.

- Elle m’intrigue toujours, d’ailleurs, finis-je par rajouter.

Je n’avais toujours pas mis le doigt sur ce que je trouvais de si familier chez lui. Ça avait forcément rapport à nos clans respectifs, mais j’ignorais qui était le clan Dôbutsu. Aurais-je dû savoir? Était-ce censé me dire quelque chose? Dôbutsu-senpai semblait savoir quelque chose, lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin de Konoha - Chef de Clan
Messages : 624
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Konnichiwa Senseï [Kuma] Mar 17 Mar 2015 - 15:25

Je parlais encore beaucoup comme à mon habitude, je devrais mieux me contenir parfois. Kuroi aussi devrait en faire autant et réfléchir un peu avant de prendre la mouche directement et très souvent. Je voulais laisser faire le temps, mais ce n'était pas toujours la meilleure des méthodes, mais je ne pouvais pas aller à l'encontre de ses habitudes naturelles, ni contre les miennes. En tout cas, il nous saluait bien respectueusement, les shinobis de Konoha avaient un sens du respect assez prononcé pour la majorité. J'en profitais pour sourire un peu quand il me disait qu'il n'avait entendu aucune rumeur à mon sujet, assez surprenant vu tous ce qui tournait autour de moi. Ce n'était pas une mauvaise chose. En tout cas, il n'était pas là pour un tour de ronde ou encore prendre l'air d'après ce qu'il me disait. Il allait s'entraîner, cela attirait ma curiosité, j'étais curieux de voir les prouesses d'un jeune Gekei, mais je ne comprenais pas vraiment pourquoi je l'intriguais.

« T'entraîner, tu peux utiliser ce lieu si tu ne le dévastes pas de trop, quoi que je pourrais encore le rendre à l'identique. Je serais bien curieux de voir ce que tu vaux, tu sembles avoir une bonne expérience déjà. »

Je me trompais peut être et depuis que Pô avait rejoint Konoha, je pouvais constater une migration du clan Gekei vers nos portes, je ne connaissais donc pas encore tout le monde de ce clan. J'allais le découvrir au fur et à mesure, mais ce jeune gars avait l'air de quelque de droit. Il m'intriguait sur une chose, il ne relevait pas ce que j'avais dis sur Pô, il ne le connaissait peut être pas bien ou il n'avait rien à dire à ce sujet, je me demandais si il était à Konoha en ce moment, il me faudrait le voir très bientôt.

« Ce qui m'intrigue chez toi, ce sont tes interrogations à mon sujet, pourquoi es-tu si intrigué ? »

Bref, autant voir de quoi il était capable au lieu de continuer à parler, j'avais besoin de me dégourdir un peu et ce jeune Gekei était la personne idéal.

« Tu devrais reculer un peu ou t'envoler. »

Kuroi venait se mettre à côté de moi, je faisais quelques mudras et je posais mes mains au sol. Celui-ci se mettait à trembler et à gronder, des racines arrachaient le sol sur une zone tout autour de nous. Cela rendait le terrain moins bien praticable.

« On va s’entraîner à trois si cela ne te dérange pas. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 653
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Konnichiwa Senseï [Kuma] Mar 17 Mar 2015 - 23:29

Je le vis immédiatement à son regard qu’il semblait intéresser à la mention de mon entraînement. Pourtant, il n’a s’agirait que d’un simple entraînement physique des plus ordinaires. Probablement pencher sur l’endurance plutôt que de la musculation. Il m’invita à m’entraîner ici-même, si je promettais de ne pas détruire l’endroit. Avec ce que j’avais en tête, cela ne risquait pas d’arriver. Comme il le disait, je savais ce que je faisais. Ce n’était pas mon premier entraînement, loin de là. Pas de quoi me vanter, il en vaut pareille pour tout adepte de taïjutsu qui se respecte. Son ton interrogateur me ramena à l’ordre, trouvant mes interrogations sur lui assez intrigantes. Je l’admets, ça pouvait paraitre limite dérangé, mais là n’étais nullement mes intentions. Sa présence était pourtant si familière, nous nous étions sûrement rencontré, mais je n’arrivais pas à me souvenir, aussi loin que je puisse me souvenir. Le poussait à se souvenir, mais il semblait rester de marbre. Peut-être n’était-ce qu’une simple impression et rien de concret.

- Je m’en excuse. J’étais persuadé que nos chemin s’étaient déjà croisé, voilà tout.

Je me courbai de nouveau par respect devant mon senpai. Je l’avais peut-être offusqué en m’immisçant ainsi. Ne semblant toutefois pas y porter plus attention que cela, celui-ci me suggéra finalement de reculer, ou même de me reculer. Je lui jetai un regard interrogateur, me demandant de quoi il pouvait bien s’agir. Voyant la série de mudra qu’il entama, je déployai mes ailes puis m’envolai à quelques mètres d’où je me trouvais, voyant le terrain se changer sous mes yeux. Lorsque le Dôbutsu posa finalement les mains au sol, le terrain tout autour d’eux fut recouvert de racine. J’aurais compris l’invitation à l’entraînement sans même qu’il ai besoin de le formuler verbalement, mais il sentit tout de même la nécessité, m’invitant à m’entraîner avec eux deux.

- Avec plaisir, Dôbutsu-senpai. Et Kuroi-senpai bien évidemment. Je promet de faire attention aux lieux.

Ayant remarqué l’attitude à fleur de peau de l’ours, je décidai de l’inclure pour ne pas l’enrager de plus belle. Espérons que ça marche. Ayant pris un peu d’altitude depuis, j’envoyai sur le duo mes oiseaux à tête chercheuse, une de mes seules attaques à distance. Je piquai ensuite en direction de Dôbutsu-senpai, changeant mes mains en serres en pleine vol pour le lacérer de plusieurs coups de griffes en plein vol avant de poursuivre ma route, m’arrêtant finalement quelques mètres plus loin, toujours dans les airs. Aucune chance que je mette les pieds sur ces racines. Qui sait quel genre de piège elles me réservaient. Reprenant légèrement mon souffle, je réfléchissais déjà à ma prochaine offensive. Mes options était un peu restreinte à cause du terrain rendu impraticable, mais ça ne me rendais pas impuissant. Je savais très bien me débrouiller dans les airs, et je comptais bien le lui démontrer.

Ce qui me mettait déjà en partant en désavantage était l’infériorité numérique de Dobutsu-senpai et Kuroi ensemble contre moi. J’avais toutefois l’avantage aérien. Devais-je me concentrer sur ‘un puis sur l’autre, ou alors m’en prendre à eux chacun leur tour? Selon moi, la priorité était de me débarrasser de Kuroi et ensuite m’en prendre à son maître. Je devais toutefois m’attendre à ce que celui-ci m’empêche d’en venir à mes fins et aurai donc affaire avec lui aussi. Je me demandais presque si j’étais mis à l’épreuve?


Dernière édition par Gekei Senwashi le Jeu 19 Mar 2015 - 23:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin de Konoha - Chef de Clan
Messages : 624
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Konnichiwa Senseï [Kuma] Mer 18 Mar 2015 - 20:54

Il s'excusait sur une chose tellement futile que je ne pouvais lui en vouloir et même, je n'allais pas me soucier de ce genre de détail. Je travaillerais un peu plus ma mémoire pour savoir si je ne l'avais pas déjà rencontré auparavant et il se courbait à nouveau face à moi en marque de respect. Maintenant, j'avais lancé les hostilités, même si je ne lui voulais aucun mal, je tenais simplement à me dégourdir un peu et voir de quoi était capable ce jeune Gekei. Cela allait être une très bonne expérience pour lui comme pour moi, on en apprend tout les jours après tout. Il déployait tout aussi vite ses ailes pour éviter une technique qui aurait pu simplement l'immobilisé et me permettre de faire un peu ce que je voulais. Le but n'était pas de se faire mal, mais juste de voir de quoi il était capable et je me doutais bien qu'il se donnerait à fond. Je l'observais là, sans bouger alors que Kuroi se tenait un peu devant moi...

« Voilà qui est intéressant, je suis totalement fasciné par vos gênes, le parfait mariage entre l'homme et l'animal. »

Il se préparait sûrement à la riposte et j'étais prêt à me défendre de celle-ci et il était surtout d'accord pour se petit entraînement improvisé qui n'avait réellement aucun enjeu. Ce qui me faisait sourire intérieurement, il faisait attention a ce qu'il disait à Kuroi pour ne pas le vexer. Il ne fallait pas longtemps pour le voir envoyer deux oiseaux à têtes chercheuses qui fonçaient droit sur nous deux. Je faisais ma série de mudra et un dôme de bois encré dans le sol se formait entre nous et les oiseaux qui venaient percuter de plein fouet cette protection assez robuste. Ces mains ce changeait alors en serre pour venir directement nous agresser, mais Kuroi s'interposait en durcissant sa peau et en encaissant le coup qui le faisait reculer sur quelques mètres.

« Il est très bon ce type, il a réussi à me faire saigner en une attaque, je pensais ma peau plus résistante. »

« C'est un Gekei aérien, il est dangereux de nature. »

Il avait un avantage, celui d'être dans les airs, mais j'avais une petite idée. Je regardais en sa direction et je soufflais une bourrasque de vent pour tenter de le déstabiliser quelque peu. J'enchainais de manière a ce que de mon corps se forme cinq clones de bois qui en profitait pour sauter dans les air et tenter de porter une attaque frontal à notre cher ami pour le ramener au sol.

« Tiens toi prêt Kuroi, je suis sur qu'il nous réserve quelques surprises. »

« Je n'en doute pas, je suis prêt à recevoir ces coups et puis, nous n'avons pas encore faire notre attaque, disons spécial... »

Je lui souriais...

« On aura peut être l'occasion de la tester, surtout qu'il est de type aérien. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 653
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Konnichiwa Senseï [Kuma] Jeu 19 Mar 2015 - 23:26

Je savais, déjà en partant, que je ne devais pas sous-estimer Dôbutsu-senpaï. Le voyant entamé des mudras, je ne réagis que lorsqu’il posa les mains au sol, m’envolant aussitôt dans les airs, prenant aussitôt avantages des airs. Profitants de la distance qui nous séparait, je leur envoyai quelques aigles électriques à tête chercheuse dessus après une courte série de mudras. Espérant faire mouche, je fus toutefois contré par un immense dôme de mokuton sur lequel mes oiseaux s’écrasèrent les uns après les autres. Voyant le dôme retombé aussitôt, je profitai des dernières secondes hors de leur champ de vision pour leur foncé dessus, lacérant Kuroï de plusieurs coups de serres. Pris dans mon élan, je n’eu pas la chance de constater les dégâts, mais je suspectais l’ours d’avoir bloqué une partie des dégâts. Je m’envolai de nouveau en l’air, planifiant gardé mon avantage. Lorsque je posai les yeux de nouveau sur l’ours, je constatai qu’il devait avoir reculé d’un bon mètre, voire même deux. M’étant concentré sur l’ours, j’avais laissé le champ complètement libre à Dôbutsu-senpaï pour contre-attaquer, qui m’envoya justement une bourrasque de vent.

Je virevoltai dans tous les sens pendant quelques instants, perdant tout sens de l’orientation. Je me sentis finalement chuter, signe que la bourrasque était terminée. Reprenant le plus rapidement possible mes sens, je me récupérai juste à temps pour pouvoir remonter en l’air, utilisant le momentum de ma chute à mon avantage. Je battis quelques coups d’ailes pour remonter en hauteur pour finalement apercevoir les cinq clones de Dôbutsu-senpaï. Se faisant la courte échelle, deux d’entre eux entrèrent dans mon domaine et vinrent me rejoindre. Avaient-ils ce qu’il fallait pour rivaliser avec moi dans les airs? Nous allions bientôt le savoir.

Faisant du combat aérien ma spécialité, aucune chance que je ne recule devant eux, même s’ils sont deux. Le premier me fonça dessus, s’attaquant à mon torse alors que le second semblait plutôt viser ma taille, prêt à me plaquer. D’une habile manœuvre aérienne, j’évitai celui qui s’en prenait à mon torse, et par le deuxième assaillant par le fait même. Puis, d’un coup de pied vertical, j’envoyai le clone du dessus sur celui du dessous, les désintégrant tous les deux dans un immense nuage. C’était deux de régler, il en restait toujours trois autres, en plus de l’ours. Ne voulant visiblement pas refaire la même erreur que précédemment, les trois clones restaient au sol et ne me lâchaient pas des yeux. Ce combat n’était définitivement pas gagné.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin de Konoha - Chef de Clan
Messages : 624
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Konnichiwa Senseï [Kuma] Dim 22 Mar 2015 - 19:42

Je n'avais plus qu'à voir comment il allait s'en sortir face à mes clones. En tout cas, Kuroi avait encaissé le coup comme il se devait et ces quelques blessures n'allait vraiment pas l'arrêter, il était d'une résistance nettement supérieur à celle des hommes et il allait encore le prouver maintenant. Ma déstabilisation portait ses fruits et le Gekei virevoltait dans tout les sens, chose assez amusante à voir mais qui ne devait pas pour autant me déconcentrer. Il reprenait le dessus alors que mes clones ne s'étaient pas fait tarder pour le rejoindre dans son domaine, qui était assez désavantageux pour eux, il fallait bien l'admettre. Cela me permettait d'étudier ses techniques de combat sans mêler à l'histoire, c'était en connaissant son adversaire qu'on avait le plus de chance de le surprendre. En l’occurrence, ici ça n'avait pas grand intérêt, mais cet analyse me serait utile peut être plus tard. Je le voyais alors se débarrasser de deux de mes clones. J'allais donc utiliser un effet de surprise... simple mais souvent efficace.

« Tu es très agile, je ne peux que l'avouer, mais tu restes une cible beaucoup trop accessible, car tu es totalement à découvert. »

Il n'avait pas remarqué que mes clones avaient une particularité, l'explosion avait fait un tas de déchets de bois comme des senbons qui partaient de toute part. J'ordonnais alors à mes clones de sauter vers mon adversaire et je prenais alors trois shurikens afin de les faire exploser de moi-même afin de le déstabiliser encore plus, surtout qu'ils allaient y avoir du bois qui pourrait lui faire quelques dégâts. Je regardais alors Kuroi et on se mettait à courir côte à côte en direction de mon adversaire. J’insufflais alors du chakra futon dans mes pieds et dans les pattes de Kuroi afin de nous permettre de voler pour nous rapprocher de notre cible... On commençait alors à se croiser de plus en plus pour finir de tourbillonner sur nous même et de créer comme un tourbillons fonçant droit sur le jeune Gekei...A la fois tranchant et brutal, cette technique avait pour but d'atteindre les signes hors du sol, un avantage certain et qu'ils avaient du mal à anticiper, mais je devais me prêter à toute éventualité.

Notre vision était quasi nul, mais j'avais confiance en l'odorat et la fine ouïe de mon compagnon qui me dirigeait vers la direction de Senwashi afin de le taper de plein fouet, j'avais cependant prévu de ne pas y aller à pleine puissance, je ne tenais pas du tout à le blesser, ce n'était qu'un entraînement anodin afin de tester ses capacités. En tout cas, il m'intéressait, mais il devrait apprendre à combattre là où se trouvait sa faiblesse, c'était à dire, au sol. En faisant cela, il serait bien plus apte à affronter tout type d'adversaire que de rester dans les airs en tentant d'esquiver chaque assaut, car cela n'avait qu'un effet sur lui, de l'épuiser rapidement et donc de le mettre en difficulté voir en danger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 653
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Konnichiwa Senseï [Kuma] Mar 24 Mar 2015 - 18:17

J’avais sous-estimé mon adversaire, je devais l’admettre. Non, ce n’était pas cela. Je n’avais aucun doute sur leurs capacités. J’avais plutôt été insouciant, ne me doutant pas une seule seconde qu’il ne s’agirait pas de bunshin ordinaire. Je les envoyai donc se fracasser l’un sur l’autre, croyant me défaire d’eux. J’entendis Dôbutsu-senpaï me parler d’en-bas, me raillant que j’étais une cible trop accessible. C’était à ce moment que j’avais compris mon erreur. Ils explosèrent, ça oui, libérant ainsi une volée de senbons de bois chacun qui partirent dans tous les sens. C’était trop soudain, je n’eus pas le temps de régir à temps pour m’épargner des dégâts. Je sentis quelques débris de bois se planter dans mes jambes, que j’avais repliées sur moi-même pour éviter les dégâts à mes organes. Je repris aussitôt on sang-froid, étant toujours en plein combat. J’étais une cible accessible? Nous allons voir.

Je piquai immédiatement vers le sol à toute vitesse, ignorant l’explosion des shurikens au-dessus de moi. Je descendis pratiquement au ras du sol pour finalement déployer mes ailes, me faisant remonter à toute vitesse avec le momentum. Transformant mes mains en serres, je saisi le dernier des trois clones, l’amenant à l’écart du groupe. Montant dans les airs avec celui-ci sous mon emprise, je le laissai finalement lâcher à une hauteur d’environ six ou sept mètres. Le laissant alors chuter en chute libre. Je passai à côté de lui à toute vitesse, lui envoyant un coup de couteau en plein torse. Je piquai de nouveau vers le sol puis me posai finalement sur la terre ferme, envoyant un coup de vent avec mon aile pour repousser les senbons qui pouvait se diriger vers moi. Je cherchai alors les deux derniers clones qui devaient sans aucun doute être à mes trousses. Tout ce que j’eu le temps de voir était un énorme tourbillon qui me fonçais directement dessus. Je reçu l’attaque de plein fouet, mais réduis tout de même un peu de dégât lorsque je battis des ailes au moment où je recevais l’attaque. Je fus tout de même envoyé quelques mètres en arrière. Je réussis finalement à reprendre équilibre, m’aidant de ma main pour me stabiliser ainsi que pour me ralentir. Je vis Dôbutsu-senpaï, Kuroï à ses côtés, se tenir debout devant moi, environ là où je devais me trouver avant.


- Je ne m’attendais à rien de moins venant de votre part. Il ne fait aucun doute que je ne fais pas le poids face à vous, mais j’ai tout de même apprécié cet échange. Apparemment, j’aurais beaucoup à apprendre de vous, Dôbutsu-senseï.

Je portai ma main à mon épaule puis me courbai devant eux. Une nouvelle amitié était né, une qui était pour durer sans aucun doute. Je me redressai, reprenant aussitôt la parole.

- Je ne m’explique toutefois toujours pas pourquoi vous me sembliez familier. Auriez-vous voyagé dans l’archipel de Mizu no kuni part hazard?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin de Konoha - Chef de Clan
Messages : 624
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Konnichiwa Senseï [Kuma] Mar 24 Mar 2015 - 21:02

J'avais pu ressentir toute la scène avant de me retrouver à l'endroit où se trouvait auparavant ce jeune Gekei. Je lui souriais alors que Kuroi se léchait les quelques égratignures qu'ils avaient subit. Il avait un énorme potentiel, c'était indéniable, mais il devait vraiment combler cette faiblesse de toujours attaquer par les airs. Si il tombait sur un shinobi adéquat et qui réfléchissait un peu, il ne ferait que subir sans réellement pouvoir attaquer et ce n'était pas cela qui le maintiendrait en vie bien longtemps dans notre pauvre monde. Bref, ce petit entraînement prenait fin alors qu'il me complimentait sur ma manière de combattre, je n'avais rien à en retirer, j'avais juste la chance d'avoir une expérience assez vieille dans le domaine à force d'observer tout ce qui se passait dans le monde et comme j'ai côtoyé beaucoup de ninja, cela m'avait aidé beaucoup. Il finissait pas me dire qu'il aurait beaucoup à apprendre de moi, pourquoi pas, cela pouvait être intéressant d'entraîner un Gekei et tellement différent.

« Tu es très doué dans ton domaine, mais comme je te l'ai dis, il faudra combler cette faiblesse et je pourrais t'y aider sûrement, en t'obligeant simplement à combattre au sol, tout en te servant de ta vitesse naturelle. »

Il s'inclinait de nouveau face à moi, j'en profitais pour regarder ses blessures, mais il n'avait rien de bien grave, il s'en remettrait bien vite. J'aurai pu lui donner quelques plantes pour dire de récupérer plus vite, mais je n'allais pas tout lui dire maintenant, il fallait savoir prendre le temps. Kuroi se posait alors au sol et je m'appuyais sur lui un moment, tout en passant la main dans ma barbe en regardant le jeune Gekei. Il venait de me poser une drôle de question, j'avais en effet voyagé dans l'archipel de Mizu no Kuni où j'avais pu assister à des biens tristes spectacles et de tenter de sauver le plus de personnes possible.

« Oui, j'y ai été un assez bon moment lors de mes voyages. C'est d'ailleurs là que j'ai connu Gekei Pô, un ami de longue date. J'ai été à sauver plusieurs civils et des Gekei aussi, un moment bien sombre de l'archipel. »

Je m'approchais de lui pour le regarder d'un peu plus près.

« Je t'ai peut être rencontré, mais tu devais être plus jeune. »

Kuroi prenait alors la peine de se relever et d'aller le renifler...

« Son odeur me dit bien quelque chose en effet...j'ai un odorat qui me sert de mémoire. »

« Intéressant, mais si c'est le cas, cela devait être dans de bien sombre condition. Dans tout les cas, je suis prêt à t'aider si tu souhaites progresser. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 653
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Konnichiwa Senseï [Kuma] Mar 24 Mar 2015 - 22:17

Comme je le pensais, il avait bel et bien visité l’archipel à un moment où un autre. Et da la manière qu’il en parlait, ça devait être il y a quand même longtemps. Ça expliquerait pourquoi je ne me souviens pas tout à fait de lui. Toujours selon ses dires, il devait s’agir de temps sombres. Lorsqu’il s’agissait de temps sombre, il y en avait qu’un seul qui me revenait en tête : la mort de ma mère. Le Dôbutsu s’approcha de moi, ce qui me ramena à la réalité. Il m’avoua m’avoir peut-être rencontré, mais je devais être bien plus jeune, comme je l’avais déduis. Kuroï se releva puis vint à me rencontre à son tour, me reniflant. Lui aussi semblait avoir un sentiment de déjà vue, utilisant son odorat comme mémoire apparemment. Ne voulant toutefois pas trop entré dans le sujet, Dôbutsu m’offrit finalement de m’enseigner, ou plutôt à m’aider à progresser. J’avais plus de faiblesses que je ne pensais le croire. Ce que je pensais être mon atout pouvait tout aussi bien causer ma perte? Ça remettait tout en perspective.

- J’accepte avec plaisir. J’attends avec impatience notre prochain entraînement. Nous commençons quand vous voulez.

Une nouvelle détermination m’animais et j’ignorais pourquoi. Était-ce la simple possibilité de progresser en tant que shinobi? Peu importe, j’aimais cette sensation, elle activait mon corps. J’avais atteint le point où il me fallait plus que l’entraînement personnel. Il restait tout de même important, mais ce n’était plus suffisant. J’avais réalisé aujourd’hui qu’il me fallait plus d’expérience de combat que de technique. Pour ma part, j’avais prévu m’entraîner aujourd’hui de toute façon, mais j’ignorais si Dôbutsu-senseï avait une horaire chargé. Peu importe, nous aurons sans aucun doute plus d’une fois l’occasion de croiser le fer, j’en étais persuadé.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Konnichiwa Senseï [Kuma]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-