N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Projet S - Sanguinaires [4]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1433
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Projet S - Sanguinaires [4] Dim 15 Mar 2015 - 12:45

Projet S - Sanguinaires
Front 4


Description du lieu et contexte particulier :

Des shinobis ont fui l’aire protégée. Ils ont été pris en chasse par des ninjas loyaux que vous avez trouvé affalés au sol, les traces du passage des fuyards mènent vers les montagnes du sud. Autant dire que le combat risque d’être compliqué dans cet endroit d’autant plus que la nuit commence à tomber. Mais il y a des traces de sang, signe que l’un d’eux est probablement blessé.

Les shinobis au sol sont inconscients. Leurs blessures sont importantes. L'un d'eux est proche de la mort.

Que ferez-vous ? Allez-vous les pourchasser les fuyards ou prendrez-vous soin des hommes à terre ?



Ordre de post :

#1 Niji Koma

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 999
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Projet S - Sanguinaires [4] Mar 17 Mar 2015 - 23:56

Le Monjara acquiesça le plan de Koma, lui confiant même qu’il avait pensé à la même idée que lui. Ainsi il le laissait s’occuper des fuyards tandis que lui se chargerait des otages avec l’aide de l’un des renards de Koma. Shinji lui confia qu’il n’était pas accoutumé avec les techniques de repérages et qu’ainsi ses invocations pourraient-lui être utiles. Une fois terminé, il retournait l’aider afin d’en terminer avec toute cette affaire.

Se mettant alors en route, il utilisa sa maîtrise du Raiton afin d’augmenter au maximum sa vitesse. Les deux Komujins avaient déjà du retard en arrivant en plus de celui qu’il venait de prendre en observant la prise d’otage. Le Niji savait que, s’il voulait avoir une chance de les rattraper, il ne pouvait se contenter de les pister. Tandis qu’il courrait vers la direction que les habitants que Kyuuden leur avait indiqué, il aperçut au loin des corps étendus au sol. Parvenant à leur niveau, il reconnut la plus part des visages, tous des Shinobis du village caché de la Brume. Ils devaient avoir été envoyé avant lui pour suivre la piste des criminels, s’ils avaient pu ainsi les battre leur force n’était plus à douter. Sans perdre de temps il examina rapidement les plaies des blessés. La plus part n’étaient pas mortelles, mais si personne ne venait à leur secours ils n’auraient que peu de temps avant de succomber avec tout le sang qu’ils perdaient. Cependant, alors qu’il vérifiait les blessures du dernier homme il comprit que celui-ci n’avait plus que peu de temps à vivre si le Niji ne lui donnait pas les premiers soins. Un souvenir lui revint à l’esprit, une situation similaire qu’il avait vécu durant sa jeunesse. Une occasion où il avait dû prendre une décision difficile, qui l’avait brisé. Mais il s’avait que la situation le nécessitait. Là encore, il devait choisir entre sauver une vie, ou rattraper les fuyards et ainsi sauver potentiellement plusieurs centaines de vie. Haletant, le cœur battant à toute vitesse, il fit quelques signes puis invoqua un autre de ses Kuchiyose. Orisa apparut alors dans un nuage de fumée et observant la scène avec stupéfaction.

« Va chercher des secours au village de Kyuuden, par-là ! Je pars à la poursuite de ces Shinobis ! »

Sans discuter, elle fila aussitôt en direction de leur dernière position. Voir cette vie quitter ce monde, une vie qu’il avait juré de protéger, était un supplice pour Koma. Mais des sacrifices devaient être faits, pour le bien du plus grand nombre. Le visage du Niji se crispa, puis fermant les yeux afin de se donner du courage il reprit sa route, se faisant la promesse de retrouver ces criminels et de leur faire payer comme il se devait un tel acte.

La plaine qui se trouvait maintenant derrière lui laissait place aux montagnes du pays de Kaminari no Kuni. Plus au sud-ouest se trouvait le lac Issui, logé entre cette chaine de montagne, puis Shimo no Kuni. En aucun cas Koma ne pouvait se permettre de les laisser ainsi s’échapper, les informations qu’ils pouvaient avoir et les crimes qu’ils avaient commis ne sauraient rester sans jugement. Le combat en montagne ne faisait pas peur au Niji, lors de son entrainement avec ses Kuchiyose, afin de parfaire sa maîtrise du Raiton, il était resté des semaines durant dans les montagnes du nord. Bravant tempêtes, rochers aiguisés et vents, avec pour seule compagnie la froideur et l’air sec des montagnes. Aguerrit à ce genre de terrain qui s’avérait dangereux et regorgeant de piège, il pourrait le transformer en atout de choix au moment opportun.

« Tandis qu’il venait d’attaquer l’ascension du premier mont il aperçut au loin des silhouettes se distinguer. Sans attendre, il une main au ciel et fit s’abattre devant le trajet des fuyards un éclair tombé du ciel. S'il souhaitaient continuer ainsi leur course, une très grande souffrance les attendait. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1433
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Projet S - Sanguinaires [4] Mer 18 Mar 2015 - 13:19

Les deux fuyards avaient fini par être rattrapés. L'un d'eux laissa échapper un juron. Il s'agissait de celui qui n'était pas blessé car des deux, l'un saignait. Ce dernier respirait bruyamment. Sa main droite sur le coté gauche, il espérait bloquer sa plaie sanguinolente. Un oeil fermé, la bouche grande ouverte, le corps légèrement penché. Il semblait proche de la rupture. Pourtant il levait sa main gauche, formant le signe du tigre en signe de menace.


L'autre réagissait, agacé :

" Vous ne comprenez donc pas ? Nous avons choisi de vivre ! La vie de shinobi n'est pas faite pour nous ! "

Il marqua une légère pause, regarda sur sa gauche, puis sur sa droite. Il semblait inspecter les environs.

" Vous êtes donc seul. Pauvre fou. Si c'est le sort des trois autres que vous voulez endurer, alors comme eux vous périrez. Choisissez ! "

Sans attendre, il composait des mudras. La tension était à son paroxysme. Niji Koma comptait-il affronter deux hommes, certes diminués, seuls ? Un pari risqué, d'autant plus que bon nombre d'informations concernant ses potentiels adversaires étaient manquants.



Explications:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 999
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Projet S - Sanguinaires [4] Mer 18 Mar 2015 - 19:44

La colère envahissait Koma, comme jaillissant de tous les pores de son corps. Ce sentiment était si puissant que ses mains se mirent à trembler. Ces gens ne comprenaient-ils donc pas que leur voie était mauvaise ? Par leur choix, à cause de leur égoïsme, ils risquaient ainsi d’autres vies comme si elles n’avaient pas de valeur. En s’éloignant des blessés le Niji avait aperçu des traces de sang sur le chemin. Croyant au début que c’était le sang des victimes qui avait imprégné les criminels, l’un d’eux était en réalité blessé, ce qui lui faciliterait surement la tâche dans le combat qui allait venir. Cependant le Niji ne se doutait pas qu’il s’agissait de l’œuvre de seulement deux Shinobis. Ainsi ces ennemis devaient être puissants l’obligeant ainsi à redoubler d’attention. Parmi les ninjas aguerris du village, Koma était un de ceux qui se démarquait le plus en combat contre les groupes de personnes. Seul, il pouvait utiliser le plein potentiel de ses Kuchiyoses et ainsi s’occuper de plusieurs adversaires à la fois sans souffrir du manque de chakra.

La respiration rauque de l’un des deux hommes le renseigna plus sur son état de santé que sa blessure en elle-même. Bien qu’il puisse se battre, Koma pourrait facilement s’en débarrasser transformant ainsi le combat en duel. La difficulté n’allait pas seulement être de gagner, mais de gagner tout en laissant ses deux adversaires en vie. Ces deux Shinobis étaient des mines d’informations potentielles dont le village ne saurait se priver. Sauf en cas de dernier recours, il ne pouvait mettre fin à leurs jours. De plus la mort était un châtiment bien trop faible pour ces deux êtres qui ne méritaient aucunement de se dégager ainsi de leurs responsabilités.

Le blessé leva la main formant un signe de la main, tandis que le second expliqua au Niji qu’ils agissaient dans le but de vivre libre. Puis inspectant les environ il surenchérissait, tentant de déstabiliser le Chūnin en mettant en avant les actes qu’ils venaient de commettre. Composant des mūdras, il lui laissa le choix de fuir, ou de combattre au risque de mourir. Mais pour Koma il n’y avait seulement là qu’une évidence.

« Vous êtes pitoyables. Vous n’avez pas choisi la liberté, vous avez trahi le village et souiller tout ce qui vous a été donné. Vous avez bafouez votre honneur et votre engagement. Vous auriez pu être libre, maintenant la seule chose qui vous attend ce sont les conséquences de vos choix ! »

Se mordant le pouce, il fit une série de mudra puis apposa sa main sur le sol. Un sceau apparu alors et un nuage de fumé laissa place à Zurui. L’apparence de la renarde était aussi étrange qu’à son habitude. Ses tâches blanches au niveau des yeux contrastaient avec son pelage noir, tandis que son regard perçait celui de ses adversaires.

Koma n’avait aucune indication sur les capacités de ses adversaires. Tout juste savait-il qu’ils étaient assez forts pour se débarrasser ainsi de plusieurs Chūnins et Genins. S’il voulait s’en sortir, il devait agir avec tactique et réflexion. Foncer ainsi dans le tas serait une idée stupide qui pourrait s’avérer suicidaire, mais le Niji excellant dans le corps à corps, il ne pouvait trop perdre de temps et d’énergie à observer ses adversaires. De plus il avait déjà usé d’une partie de sa réserve de chakra en invoquant un premier renard pour aider le Monjara et un second pour secourir les blessés. Placé au-dessous d’eux à cause de la pente, il souffrirait également d’une position défavorable, qui lui demanderait plus d’énergie à défendre que ses deux adversaires. Il devait donc profiter de ces faiblesses, en les transformant en avantage. Tandis qu’il lança trois kunais en direction du blessé Koma se traça un arc de cercle vers l’adversaire en bonne santé tandis que Zurui resta en position derrière lui, attendant le bon moment pour frapper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1433
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Projet S - Sanguinaires [4] Mar 24 Mar 2015 - 0:09

L'homme en parfaite santé regarda Koma d'un air les plus sadiques, exécuter lui aussi des mudra pour invoquer un renard. Mais lui non plus n'était pas en reste. Avec son air du salaud typique, Koma pouvait le voir disparaître de sa vue. Ses pieds, ses jambes, son buste, sa tête, tout avait progressivement, mais rapidement disparu, ne laissant rien d'autre à la place. Il avait disparu tout bonnement.

Le blessé, lui n'était pas en reste. Il sorti, sans bouger de sa position, une carte de sa poche. Une seule qu'il envoya voltiger en direction de l'animal qu'on lui avait visiblement laissé comme opposant. Dès que la carte fut assez proche du Kuchyiose, de nouveau mudra se terminant par le signe du dragon.


_ Zoushoku no fuda !!!

D'une voix rauque. La technique de démultiplication de la carte œuvrait. Une trentaine de cartes venaient d'apparaître à partir de la première. Une inscription sur chacune d'elles.

Le signe du coq


YAAAaaattsukeru !!!

Yeux exorbités, regard meurtrier, le blessé venait d'envoyer 20 de ses cartes sur l'invocation et 10 sur Koma. Ces cartes tentent de se coller à leur cible et toutes ensemble, explosent soudainement soulevant un nuage de poussière et de fumée. Koma et son Kuchyiose se sont-ils fait prendre ?




Explications:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 999
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Projet S - Sanguinaires [4] Sam 28 Mar 2015 - 10:55

Tandis que Koma était en train de courir vers sa proie, il vit celle-ci disparaître sous ses yeux. Jamais encore il n’avait vu de techniques d’invisibilité de ce genre, bien qu’il ait déjà combattu des Shinobi capable de se camoufler dans un élément ou dans un environnement bien particulier. Le deuxième adversaire, blessé, envoya quant à lui une carte en direction de Zurui. Criant le nom de sa technique, il fit apparaître une trentaine de carte à partir de l’originelle, tout ayant une inscription dans leur dos. Il ne faisait pas de doute que de tels projectiles envoyés sous cette forme devraient être une technique perçante ou explosive, Zurui savait donc qu’elle devait à tout prix éviter les projectiles. Prenant appui sur le sol elle esquiva la volée, puis fit jaillir un mur de terre entre elle et l’explosion, afin de se protéger de l’onde de choc. Koma quant à lui concentra son chakra autour de son corps afin de former une pellicule de Raiton. Prenant appui sur le sol il fonça à très grande vitesse en direction du blessé, puis dégainant son sabre, il le fit parcourir de son chakra et donna un coup d’estoc à l’homme qui était blessé, alors que celui-ci venait d’envoyer sa technique.

Attaquer le premier ninja afin de ne pas attirer l’attention sur lui, puis augmenter sa vitesse afin de fondre sur la deuxième cible et s’en débarrasser en une seule attaque, le plan de Koma s’était mieux déroulé que prévu. En se rendant invisible, son adversaire s’était peut-être protéger, mais il laissait ainsi seul son compatriote face à leurs ennemis. Sa technique pouvait signifier deux choses, soit il voulait tendre un piège à Koma ou à Zurui, afin de les éliminer en un coup, soit il avait en tête de prendre la fuite, laissant lâchement son camarade se faire capturer. Inadmissible, une telle idée aurait été inadmissible pour Koma, et bien qu’il n’ait fait qu’effleurer ces deux options pendant le court laps de temps avant sa charge, cette idée l’avait mise mal à l’aise.

Zurui, vit son maître foncer sur l’homme afin de s’en débarrasser. Dans l’état dans lequel il était, le lâche avait peu de chance de s’en sortir et elle décida donc de ne pas couper les fuites possibles du blessé, mais de repérer son camarade afin de ne pas lui laisser trop longtemps le plaisir d’utiliser sa technique. Se concentrant, elle renifla l’air ambiant. Un paysage se dessina alors dans sa tête. Tout autour d’elle prenait une autre forme, les animaux cachés dans le sol, les oiseaux volant au loin, toutes les créatures se situant près d’elles apparurent à son esprit. Bien qu’elle ne puisse repérer avec précision ses proies, Zurui parvenait maintenant à les situer dans une petite zone et il en était de même pour le traître.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1433
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Projet S - Sanguinaires [4] Mer 8 Avr 2015 - 1:58

Alors qu'un nuage de poussière emmêlé de souffre se levait sur le terrain de combat, le shinobi aux cartes observait son oeuvre. Nul besoin d'être devin pour comprendre qu'il s'agissait d'un Hakushi. Respirant difficilement. Prenant à peine le temps de bouger par moments, le Hakushi donc, se croyait à l'abri après ce combo exécuté. C'est de la même manière qu'il avait mis HS une bonne partie du groupe précédent. Donc bon, un shinobi seul, qui plus est pas si puissant visiblement...

Un regard vers la droite, un regard vers la gauche. Où était passé ce satané Dentô ? Lorsque tout à coup...
L'assaut en traître de Niji Koma le toucha.

_ Sa... Satané Chuunin.

Il tombait face contre terre, épuisé, blessé. Tenter quoi que ce soit lui était impossible. Il était éreinté.

Pendant ce temps, son acolyte, lui, tentait de mettre un maximum de miles entre lui et Koma et son kuchyose. Y parviendrait-il ?


Explications:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Errant
Messages : 571
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Projet S - Sanguinaires [4] Mer 15 Avr 2015 - 14:22

La première partie : "prise d'otages" étant fini, Kuroba attaque la deuxième partie course poursuite et décide de rejoindre Koma ou plutôt le ou les hommes qu'il poursuivait. Il a laissé Shinji faire les derniers arrangements et le sale boulot avec les 2 autres guignols. Ce n'est pas qu'il ne pouvait pas le faire, mais plutôt qu'il sentait que Shinji était plus apte à le faire. Ce n'est pas pour rien qu'on le surnomme le cannibale. Il ne pense pas qu'il aura de la pitié pour eux donc il le laisse faire et pars rejoindre Koma. En plus, le Raikage a dit mort ou vif.

Kuroba a un coup d'avance sur les autres, c'est qu'il connaît le pays de la foudre comme sa poche. Il passe tout son temps libre à repéré chaque endroit de Kumo pour un moment comme celui-ci, et ça va finir par payer.

"Vu la direction dans laquelle ils sont parti, ils vont surement se diriger vers..."

La prise d'otages n'ayant pas duré longtemps, il n'avait pas dû prendre beaucoup d'avance sur le jeune Kadoria. Kuroba prenait un raccourci et lorsqu'il arrive, il ne voit personne. Peut-être qu'il s'était trompé sur le chemin qu'il a emprunté et dans son calcul des choses. C'est vrai que dans une course-poursuite, on ne peut jamais savoir ou vont aller les fuyards, mais en général, ils prennent la route la plus simple et c'est justement ce qui s'est passé. Quelque secondes d'attente et voilà que le fuyard tombe nez à nez avec Kuroba, mais bizarrement, il est tout seul. Certainement, que l'autre s'occupe de retenir Koma. Enfin nez à nez, c'est une expression. Il est 30 mètre plus loin, et ils se regardent droit dans les yeux. Kuroba lance une parole comme s'il balançait une annonce de pub.

"Bon ! Abandonne et peut-être que tu auras la vie sauve. La moindre réponse négative signera ton arrêt de mort. À toi de voir."

Il sort son katana et attend la réponse de son adversaire bien décidé à respecté ses paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1433
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Projet S - Sanguinaires [4] Dim 19 Avr 2015 - 14:45

Le bonhomme venait de réapparaître. Filer en masquant son chakra et sa visibilité était quelque chose d'ardu. Mais, ce Dentô avait réussi à distancer Niji Koma. C'était l'essentiel. Avec un peu de chances, il était sauf. Mais visiblement, il lui faudrait franchir un obstacle. Encore un... Ces shinobis de Kumo étaient exaspérants.

Toisant l'individu devant lui, le Dentô hocha de la tête et lui adressa d'un ton sarcastique :

" Et ce serait toi qui m'arrêteras ? "

L'homme parti d'un rire sadique et tout de suite après, il reprit son sérieux et répondit ce coup-ci calmement, le plus sérieusement du monde.

" Écarte toi de mon chemin. "

Sa main levée vers le ciel l'homme sembla y recueillir, en une sphère tournoyante, toute la lumière environnante. Le noir complet. Kuroba n'y verrait plus rien pendant quelques secondes. Des secondes qui lui seraient probablement funestes.


Explications:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Errant
Messages : 571
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Projet S - Sanguinaires [4] Mer 22 Avr 2015 - 1:59

Le shinobi était face à Kuroba, un peu essoufflé d’avoir couru, mais il n’avait pas l’air d’être choqué ou quoi que ce soit d’autre par la présence du Kadoria ici. Non, il était même plutôt serein. La menace de Kuroba ne l’effraie pas plus que ça. Bien au contraire, il répond de façon sarcastique ce qui a pour effet de monté les nerfs chez Kuroba. Il balance cette phrase :

« Et ce serait toi qui m’arrêtera ? »

Suivi de ce rire strident qui perturbe l’ouïe du jeune Chunin. C’est d’habitude à Kuroba de faire preuve d’arrogance, ce n’est pas lui qui doit subir ça. Kuroba le regarde attentivement et analyse la situation. S’il est ici, c’est qu’il est assez fort pour avoir trompé la vigilance de Koma. Car, même s’ils étaient deux, Koma est reconnu pour être l’un des shinobi les plus rapides de Kumo. Il aurait rapidement rattrapé ce fanfaron. Il doit avoir plus d’un tour dans son sac le bougre. Une goutte de sueur coulait sur la tempe de Kuroba. Il était assez impatient de voir comment ça allait se passé. Un sourire s’esquissa au coin de bouche. Tandis que l’homme reprenait son sérieux.

« Écarte-toi de mon chemin. »

La réponse de Kuroba est bien rapide.

« Ça va être compliqué. C’est moi qui impose les conditions. »

Le shinobi ennemi n’était pas d’accord avec ce que Kuroba venait de balancé. Il ne va pas tardé à faire comprendre au jeune chunin que selon lui, les règles imposées sont les siennes. Sa main commence à aspiré toute sources de lumière jusqu’à ce que le noir soit complet pour Kuroba. C’était un Dentô. Instinctivement il balance.

« Ça tombe bien. Je n’aurais plus à voir ta sale face de pet. »

Il est bien insolent pour quelqu’un dont la vie peut s’écourté d’un moment à l’autre, mais c’est du Kuroba tout craché. Il ne pouvait pas s’en empéché, mais trève de plaisanterie, au moment ou l'homme commence à exécuter sa technique, Kuroba exécute lui, ses menaces. Il avait prévenue qu'au moindre signe d'hostilité, il agirait en conséquence. En une seconde à peine il recouvre la distance qui les sépares et place sa main sur le torse de son adversaire avant de perdre totalement la vu. Il l'attrape et en profite pour placé un sceaux. Une fois celui-ci placé. Kuroba place un coup de Katana allant de haut en bas à son adversaire et active le sceau qui l'immobilisera, ainsi, il ne pourra pas bouger pour esquivé l'attaque.

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1433
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Projet S - Sanguinaires [4] Mer 6 Mai 2015 - 14:20


Le noir total allait s'installer sans que Kuroba n'y puisse absolument rien. Comme si toute source de lumière était supprimée, le Chuunin de Kumo allait se retrouver perdu, esseulé dans un univers dans lequel il n'avait jamais baigné. L'occasion idéale pour que son vis à vis puisse fuir. A nouveau. Comme il l'avait fait face à ces gardes aux portes de la base où il était tenu enfermé pour observation; comme avec ces gardes qui l'avait poursuivit; comme avec cet autre Chuunin du nom de Koma. Le Dentô allait rééditer sa performance. Enfin... Croyait-il !

C'était sans compter avec l’opiniâtreté sans pareil du Kadoria qu'il avait en face de lui. Avant même que le noir n'eut eu totalement raison des sens de son adversaire, celui-ci s'était retrouvé à proximité du Dentô. Une charge, à la vitesse de l'éclair, suivie d'une empoignade tout aussi rapide. Et avant même que le Dentô n'ait l'occasion de réagir, le voici curieusement immobilisé par cette chose qu'il ressent au niveau de son torse, là où ce foutu Kadoria avait posé ses mains. Un fuinjutsu ! Une immobilisation ! Suivi d'une mort tout aussi soudaine que violente.

Il est des shinobis qu'il vaut mieux éviter de croiser sur sa route. Et ce Kuroba, semblait en être...



Explications:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Projet S - Sanguinaires [4]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kaminari no Kuni-