N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Allons dans les bois ! [rang C / Dentô Kongoh]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 950
Rang : A

Message(#) Sujet: Allons dans les bois ! [rang C / Dentô Kongoh] Sam 21 Mar 2015 - 2:22

Spoiler:
 


Kisen était à nouveau envoyé en mission de rang C. La différence était que cette fois-ci, il n’allait pas être tout seul à effectuer cette mission, son ordre de mission indiquait qu’il aurait un coéquipier du nom de Dentô Kongoh. Il ne le connaissait, mais cela ne le dérangeait pas de devoir travailler en équipe. D’ailleurs il trouvait que cela pouvait le changer un peu des missions qu’il faisait tout seul, comme lorsqu’il était partit seul dans les montagnes pour récupérer un serpent. Et puis être deux ne pouvait que simplifier la tâche qui l’attendait. Il espérait juste que son partenaire était capable d’opérer avec lui et qu’il allait s’investir complètement dans cette mission comme tout bon ninja de Kumo.

Kisen prépara donc son équipement qu’il prenait à chaque fois qu’il sortait du village ou qu’il avait une mission. Cet équipement était particulier car mis à part le ninjato qu’il avait acheté quelques mois auparavant, Kisen n’emmenait jamais d’arme avec lui. Ce n’était pas qu’il n’en utilisait pas, mais son niveau de maîtrise du Kinton lui permettait d’en produire lorsqu’il en avait besoin. Une fois qu’il était préparé convenablement, il commença à se diriger vers les portes du village. C’était à cet endroit qu’il devait retrouver son partenaire. D’ailleurs comme il ne savait pas à quoi il ressemblait, et il espérait ne pas le louper parmi les ninjas qui allaient se trouver là-bas également.

La mission qui les attendait semblait vraiment importante, l’intégrité physique des habitants du pays était menacée, et même si le Kazai dont faisait parti Kisen s’occupait de protéger le village, il n’en était pas moins importante de protéger le pays dans son ensemble. Il ne s’agissait peut-être que de simples brigands désireux de se remplir les poches au détriment des voyageurs imprudents, mais cela pouvait également être une menace à prendre au sérieux. Et dans tous les cas, le village de Kumo ne pouvait tolérer qu’un tel comportement ait lieu dans son pays. C’était donc une mission qui plaisait à Kisen, il se sentait apte à la réussir.

Il était d’ailleurs quelque peu impatient de rencontrer Kongoh avec qui il allait effectuer cette mission, il n’avait pas l’air d’être déjà arrivé aux portes, mais Kisen avait un peu d’avance alors il pouvait attendre encore un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Allons dans les bois ! [rang C / Dentô Kongoh] Dim 22 Mar 2015 - 14:55

Première mission en tant que Ninja. Mon bandeau posé au niveau de mon bras droit, juste en dessous du coude pour qu'il puisse faire le tour de ce dernier. J'avance, la mission est donc dans une forêt de Kaminarie. Le regard plongé en avant, je réfléchis à cette mission. Pour commencer on m'a assigné à une tache des plus intrigantes, à l'époque de la création de Kumo je pensais que ses missions allaient être répartir par rapport à l'expérience de ses derniers et je me vois déjà projeté dès la première fois sur une mission hors du village pour combattre des Brigand dont l'on ne connaît que peu de chose.

J'ai l'impression que cette mission est clairement sous-évaluée, par chance j'ai à mes côtés un partenaire. Je ne le connais pas et cet homme est peut-être lié au fait que cette mission ait une difficulté plus flagrante par rapport à mon expérience des missions qui est nul. Au porte il y a plusieurs Ninjas, ce lieu ou se croise un grand nombre de personnes allant et venant dans le village est un des points de croisement les plus importants pour les Shinobis actifs. La description de l'homme en question est plutôt gênante pour moi. Surtout quand l'on voit les choses de manière différente. J'ai le don des Samidare et donc je n'ai pas la vision d'un homme banal, donc me dire dans la description de mon partenaire, métissé aux cheveux bien foncés ne me sert pas à grand-chose et encore moins quand l'on me décrie un tatouage sur l'épaule gauche. Enfin bref, je vérifie donc la taille et si certain attendent. Quand d'un coup un homme s'approche de moi.

Timide quand ce dernier me salue j'en fais de même. Le Regardant Je lui tend la fiche de mission tout en disant :

Vous étent Banni Kisen ?

Évidemment, le souci, c'est que la mission a radicalement changé. On doit labourer mon, enfin le champ qui se situe à quelques kilomètres de là.

Ha heuu,,, c'est que... Je devrais vérifier...

Quoi ? Comment ça vérifier ? Tu ne me fais pas confiance et préfères perdre du temps ?

Non c'est que.... Bon je te suis.

De là, je commence à quitter le lieu quand d'un coup je sens une main se poser sur mon épaule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 950
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Allons dans les bois ! [rang C / Dentô Kongoh] Lun 23 Mar 2015 - 0:38

Kisen regardait les gens passer aux portes. Comme il était un membre du Kazai, il en profita pour vérifier qu’aucun danger ne venait perturber la sérénité du village. Malgré son rôle dans cette section, il n’avait pas vraiment l’habitude de se contenter d’observer, en même temps, il y avait des gardes qui surveillaient en permanence l’entrée et le sentier perdu. Ces gardes avaient également comme consigne d’alerter le Kazai en cas de problème, ce n’était donc pas vraiment son rôle. Néanmoins, il reconnaissait qu’il avait beaucoup à gagner à observer plus les passants pour apprendre à les analyser correctement. Il savait très bien qu’il devait s’améliorer s’il voulait remplir ses missions avec plus d’efficacité.

Alors qu’il regardait les passants, il aperçut un homme qui correspondait à la description qu’il avait de Dentô Kongoh, son coéquipier pour la mission. Il commença alors à s’approchait de lui. Alors qu’il marchait dans sa direction, un autre individu l’aborda. Kisen n’était pas très loin, et il put entendre leur discussion. Il n’eut aucun doute, l’inconnu se faisait passer pour lui et Kongoh qui devait avoir un problème de vision, car il ne lui ressemblait pas vraiment, ne le remarqua pas. Cet inconnu devait sûrement être un paysan de la région qui voulait profiter de l’infirmité.

Kisen ne supporta pas cet acte de lâcheté, il ne pouvait tolérer que l’on profite de quelqu’un comme cela. Il arriva près de Kongoh et posa une main sur son épaule pour lui signaler sa présence.

- Bonjour à vous, je suis Bannin Kisen et je crois que nous avons un léger malentendu.


Kisen saisit le paysan par le col et le souleva du sol. Le paysan était à peine plus petit que lui, ce qui était il faut le dire, déjà très grand. Les passants s’arrêtèrent pour assister à ce spectacle assez particulier. Un shinobi qui gardait la porte s’approcha pour vérifier que la situation était sous contrôle. Kisen le connaissait, il savait qu’il n’y avait pas de problème. Il s’adressa ensuite directement à celui qu’il était entrain de soulever.

- Je ne sais pas qui vous êtes, mais vous devriez avoir honte d’agir de la sorte. Je pourrais très bien vous demandez de rentrer chez vous immédiatement, mais je trouve que le respect est bien trop important pour que je le fasse. En effet, je trouve que les gens de ce village ne se respectent pas suffisamment les uns les autres, c’est pourquoi, j’ai bien l’intention de faire de vous un exemple.

Kisen était en colère, et cela n’arrivait pas souvent. Il s’adressa ensuite au garde qui regardait la scène.

- Cet homme a voulu prendre l’identité du membre du Kazai que je suis à des fins personnels, je ne dirai pas qu’il menace l’intégrité du village, mais il me semble que cela reste un crime ici. Je vous laisse donc vous en occuper, j’ai une mission qui m’attends.

Il relâcha le paysan qui essayait de s’excuser en vain. Kisen avait d’autres choses à faire de plus important. Il se tourna alors vers Kongoh et l’invita à marcher en direction du sentier perdu.

- Je n’arrive pas à croire qu’un civil ait osé faire un acte pareil. Enfin bref, vous avez dû comprendre que la mission n’avait pas subie de modification. Nous allons devoir nous rendre dans la forêt et découvrir ce qu’il s’y passe.

Kisen avait repris son calme, la mission pouvait commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Allons dans les bois ! [rang C / Dentô Kongoh] Mar 24 Mar 2015 - 5:45

Étonné par tous ses changements je ne sais plus trop quoi penser. Vérifier belle et bien se nouveau renseignement me semble plutôt nécessaire, mais ma timidité et le fort caractère de celui se faisant passer pour mon partenaire me font abandonner cette idée inopportune. D'un coup une main se posant sur mon épaule je fus plutôt étonnée. L'homme a la carrure de la description et cette fois avec le bandeau du village. Ce dernier se mettant à régler le problème en disant que c'est lui le vrai Kisen. Une chose qui élucide clairement toute l'affaire. Gênée j'attends et ce dernier réglé l'affaire plutôt rapidement en mettant cet homme peu scrupuleux aux autorités. Cela de fait, mon nouveau parvenait se mets à revenir vers moi en entament le pas vers notre lieu de mission tout en commençant la conversation dont je hisser la tête de haut en bas en guise de réponse positive, juste après je me mets à regarder derrière moi, l'homme en train de se faire arrêter et je ne m'empêche pas de penser que cela est peut-être extrême.

Je connais les lois et évidemment, cela n'est pas réellement sévère en vue des possibilités de se faire passer pour un homme de loi, mais dans ma tête je ne peux m'empêcher de croire que cet homme a besoin d'aide. Un peu gêné, je me retourne pour faire la tâche que le village m'a confiée ayant en tête de voir ce fameux champ à labourer après.

La foré de Jade, une forêt proche de Kumo, qui se trouve proche de la route principale, C'est un passage obligé entre deux villages posé aux deux extrémités de la forêt si vous ne voulez pas faire un énorme détour.

Je ne suis pas du genre bavard, ma timidité flagrante me laissant plutôt m'éloigner des gens la route ne fut pas vraiment accompagnée de rire ou de dispute de rivalité que certain autres ninja aurait pue avoir pour occuper cette phrase de marche plus ennuyeuse qu'autre chose. Par chance cela est juste à côté de notre village. La route nous amenant en direction d'un petit chalet juste à côté de la route traversant cette forêt. Regardant le chalet je trouve ça intéressant d'avoir l'avis de personne connaissant les lieux de plus prêt. Regardant mon partenaire et attendant bien une quinzaine de secondes avant de lui dire mon avis, je me mets à lui dire difficilement :

On... on ferait bien de récolter des informations là.

Montrant du doigt le chalet. Pui le rebaissant je ne peux m'empêcher de rajouter :

Enfin si tu es d'accord.

Nous approchant de la maison et aussi de la forêt je pue lire sur une pancarte deux choses. Sur la pancarte montrant la route s'enfonçant de la forêt, « Forêt de Jade et plus bas. En montrant le lotissement « Maison du professeur Chen. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 950
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Allons dans les bois ! [rang C / Dentô Kongoh] Ven 27 Mar 2015 - 0:14

Le duo se mit donc en route pour accomplir cette mission. Kisen n’était pas quelqu’un qui discutait naturellement avec les inconnus même s’ils étaient dans le même village et qu’ils partageaient une mission. Et étonnement c’était également le cas de son partenaire de mission, ce qui n’était pas pour le déplaire, il n’avait jamais compris le principe du silence gênant. Tandis que de nombreuses personnes parlaient sans s’arrêter pendant des heures sans dire la moindre parcelle d’information, d’autres, plus discrets, étaient capables de révéler beaucoup de choses sans un mot. Kisen ne prétendait pas être dans la deuxième catégorie, mais il n’était très certainement pas dans la première. Le trajet se déroulait donc dans un silence qui semblait convenir aux deux partenaires.

Les deux shinobis se rendaient en direction qu’une forêt qui faisait la liaison entre deux village, et malgré l’existence d’un autre itinéraire permettant de la contourner, elle restait très utilisée à cause du temps qu’elle faisait économiser à ceux qui l’empruntait. Kisen n’était jamais passé par cet endroit, il savait comment s’y rendre mais il ne connaissait pas les lieux et ne savait pas ce que l’on pouvait y trouver, cette mission risquait donc de lui apprendre quelques informations supplémentaires sur le territoire de Kaminari no Kuni.

Une fois le trajet terminé, ils étaient donc arrivés près de la forêt où les phénomènes sur lesquels ils devaient enquêter arrivaient. Avant l’entrée de la forêt se trouvait un petit chalet qui semblait habité. Kongoh proposa alors à Kisen de s’y rendre pour récolter des informations, il trouva que c’était une bonne idée.

- Je suis d’accord, il doit sûrement savoir quelque chose.


Ils s’approchèrent alors du fameux chalet. Ils tombèrent alors sur une pancarte indiquant d’un côté la forêt de jade et d’un autre le chalet, comme étant la maison du professeur Chen. Kisen fut assez surpris d’apprendre qu’un professeur vivait à proximité de la forêt dans un chalet. Et puis le terme de professeur pouvait désigner plusieurs professions, il pouvait être un chercheur, un scientifique ou bien tout simplement était-ce un surnom que les gens du coin lui donnait. Mais bon, ce n’était pas le plus important. Il avait sûrement des informations importants à divulguer.

Kisen s’approcha donc de la porte et frappa plusieurs fois. Il entendit un bruit et au bout de quelques secondes la porte s’ouvrit, laissant apparaître un vieil homme en blouse blanche.

- Bonjour à vous jeunes dresseurs, pourquoi trainez vous dans les hautes herbes comme cela ?


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Allons dans les bois ! [rang C / Dentô Kongoh] Ven 27 Mar 2015 - 13:58

Entrant donc dans le chalet à la recherche d'information avant d'entrer dans l'antre des problèmes nous tombons donc sur un homme assez âgé. L'homme tenant un sourire soulagé et aussi un peu effrayé. Je le regarder puis d'un haussement de tête comme pour répondre à son bonjour je sens dans sa voix comme un brin d'inquiétude. Cela est triste de voir ce genre de chose. Je n'apprécie voir aucune sorte de gêne sur une personne même une gêne bénin. L'homme parlant de haute herbe, je n'ai pas compris directement, mais c'est en creusant un peu plus dans mes souvenirs que je me rappelle de une ou deux zones de haute herbe proche de la maison. Bon nous n'y avions pas posé les pieds dedans, mais nous n'allions pas nous attarder sur des détails.

On nous a appelés pour régler le problème lié à cette forêt. Pouvez-vous nous en dire plus.

Oui effectivement. Cette forêt a quelques soucis en ce moment. Malheureusement depuis un certain temps, plus aucun dresseur ne franchit les lieux. Cela rend la forêt de jade de plus en plus risqué. Je laisse supposer que cette zone commence à manquer de ressource et que ses habitants du coup pillent quiconque traversant la forêt. En claire c'est un problème de natalité.

Etrange comme explication. Pour être franc je ne comprends pas totalement ses dires mais ma timidité m'empêchant de demander des détails je fis un petit signe positif qui ne rassurait pas notre cher interlocuteur qui se met à son tour à nous poser une question :

Vous débutez c'est ça ? Personne ne vous à expliquer les bases ?

Non pas vraiment.

Une réponse faite pour avoir plus d'information. Dire qu'on débute donne du coup la possibilité à cet homme de nous expliquer à la base de quoi il nous parle. De là étonnamment, deux de ses je suppose partenaire de travail nous mirent une casquette rouge et blanc sur la tête. Étonné, je me retourne rapidement, mais ses deux types ont déjà détalé comme des lapins. L'explication commence déjà et vous n'imaginez pas dans quel schmilblick on c'est immiscé. Un vrai dictatielle. En fait, j'ai vraiment l'impression que ce fut le cas. (Quelque explication par image) :



Avec tout le reste des explications. La chasse au Pokémon, comment les capturer et l'obligation de mettre cette fameuse casquette à l'envers quand on lance une pokéball. Hochant d'un oui de la tête à ses explications, j'ai l'impression que cet homme est un poil barjo. Puis c'est quoi un Pokemon ? Une sorte de Kushiose particulier vivant dans cette forêt ? Un type d'animal dont la viande est plutôt frisée ? Qu'importe nous avions des explications suffisantes pour savoir ce qui semble se passer et ce qui nous attend. Enfin je crois. Pour résumer, des choses piques les affaires des passants pour survivre et pour arrêter cela il faut diminuer leur nombre en les enferment dans une minuscule boule blanc et rouge. Au vu de la taille ses bestioles ne semblent pas vraiment grandes. Quittant l'habitation je regarde mon partenaire en ne sachant pas vraiment quoi penser de cette discussion :

Tu y comprends quelque chose toi ?

A son regard j'avais l'impression que lui aussi est un peu dans le flou. En tout cas nous étions sorties avec le titre de dresseur de pokemon sans vraiment tout comprendre en quoi ça consiste.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 950
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Allons dans les bois ! [rang C / Dentô Kongoh] Lun 30 Mar 2015 - 19:45

Kisen se mit alors à écouter les dires du professeur Chen. Il semblait très sérieux et assez intelligent pourtant ses propos n’avaient aucun sens, il parlait de dresseur comme si toutes les personnes qui passaient par ici s’amusaient à élever des animaux. Pourtant il n’avait jamais entendu parler de dresseur dans la région. Soit le vieil homme avait un léger problème psychologique, soit il se passait vraiment des choses étranges dans le coin. Soudain deux hommes en blouse blanche, qui se trouvaient également dans le chalet, apportèrent une casquette à Kongoh et Kisen. Ce dernier ne comprit pas trop la raison d’un tel acte, mais pour ne pas vexer le professeur, il l’enfila. Les deux hommes qui semblaient donc être les assistants du professeur partirent immédiatement sans dire un mot. Puis Chen s’appliqua à expliquer le monde des Pokemon à notre duo qui ne comprenait absolument pas ce qu’il se passait.

Kisen écoutait attentivement les paroles du professeur mais à chaque phrase qu’il rajoutait, il paraissait un peu plus psychologiquement perturbé. Ces fameux Pokemon dont il n’arrêtait pas de parler semblaient être des animaux que des dresseurs s’appliquaient à capturer pour les faire combattre. Il parlait d’amitié entre un dresseur et son Pokemon, comme si ces animaux avaient une conscience et étaient doués de paroles. Kisen pensa alors qu’il s’agissait de Kuchiyose et de maître en invocation, mais le professeur continuait de parler de Pokeball qui permettait de les capturer et de les utiliser au combat par la suite. Il se alors que si un objet permettait de capturer aussi rapidement une invocation pour s’en servir, il devait en trouver et le ramener au village. Mais d’abord, il devait absolument mettre toute cette histoire au clair. Il avait reçu une mission pour enquêter sur les phénomènes de la forêt et pas sur les dires d’un vieux professeur qui n’avait visiblement plus toute sa tête. La chose la plus importante de tout ce discours était que pour le vieil homme, c’était ces Pokemon qui nuisaient aux passants. Il ne leur restait plus beaucoup d’options pour en savoir plus, ils devaient se rendre dans la forêt pour voir de leurs propres yeux ce qui l’en était. Les deux ninjas sortirent alors du chalet pour reprendre la route.

- La seule chose dont je suis sûr actuellement est que cet homme devient fou à vivre dans un chalet au bord de la forêt. Le discours qu’il tenait était particulier, néanmoins cela restait un peu cohérent, nous avons peut-être affaire à quelque chose de plus important que de simples brigands. Mais avec nos informations, nous ne pouvons pas faire grand chose de plus que d’aller dans cette forêt et de juger par nous-même.

Il était effectivement grand temps pour le duo de se mettre en marche vers la fameuse forêt de Jade qui selon les dires d’un vieux fou, grouillait de Pokemon et de dresseurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Allons dans les bois ! [rang C / Dentô Kongoh] Mer 1 Avr 2015 - 12:29

Cette histoire nous tourne bien trop la tête les explications qu'il nous a filées comme ces espèces de boule rouge et blanc défie toute raison. Pour mon partenaire, ce drôle de personnage semble avoir perdu la raison, mais que malgré tout cela semble avoir une consistance pouvant être vrais. En gros nous sommes comme à la case départ avec aucun indice sauf un petit avertissement de ce que l'on peut voir dans cette forêt.

Cependant comme le souligne aussi mon partenaire, on n'en saura plus qu'en y allant directement. Après tout, pourquoi pas de toute manière on n'a plus vraiment d'autre chose à faire à part vérifier de nos propres yeux. On ne va quand même pas attendre de voir si un passant entre dedans et qu'ensuite en ressorte et qu'il nous dise ce qui c'est passé. Non il n'en n'est pas question. On va donc bien faire comme il dit :

Effectivement, ne nous attardons pas sur des détails.

Avançant d'un pas décidé. Je tourne une de ses fameuses boules (Pokeball) dans ma poche. Nous avancions pour le moment sans problème jusqu'à ne plus voir l'entrés de la forêt. La forêt est un lieu dont ma vision rend ce lieu plus que magnifique. Regardant de droite à gauche, je me mets d'un coup à voir une forme plus compacte et chaude. Je m'arrête, puis fixant un lieu. Je fis un signe silencieux à mon partenaire pour lui montrer une position. M'avançant dans la direction de cette fameuse forme je m'arrête devant puis dit.

C'est quoi ?

La forme ressemble à un cocon « vert », mais d'une taille bien plus impressionnante, sur cette sorte de cocon vert il y a deux yeux bien ouverts. J'approche ma tête comme pour vérifier. Le cocon se met d'un coup à charger en plein dans mon visage qui me couche net. Tombant au sol, ne comprenant pas vraiment ce qui s'est passé, je n'entends pas très loin quelque chose dire :

Coconfort.

Cinq secondes passes, puis je me relève. Je n'ai pas grand-chose à par une grande surprise de ce qui s'est passé. Me retournant je vois la chose de nouveau figé. Mais cette fois-ci, je n'y approcherais pas ma tête.

Ce que l'on peut être sur c'est qu'il se cache une chose vraiment étrange dans cette forêt. Rien que cette bestiole qui semble vraiment ressembler à ce qu'a décrit se professeur Chen est qu'il nomme Pokemon. Qui sais si maintenant la suite de ce qu'il nous dit n'est pas non plus vraie. Quoi qu'il en soit cela semble bien montrer que ce n'est pas dans cette mission que nous allons nous ennuyer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 950
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Allons dans les bois ! [rang C / Dentô Kongoh] Ven 3 Avr 2015 - 2:19

Alors que les deux ninjas se dirigeaient sur le sentier de la forêt de jade, Kongoh s’arrêta et montra une position à Kisen. Kisen n’avait pas remarqué qu’une forme assez particulière se trouvait près d’eux, son acolyte avait très vraisemblablement une vision assez différente de la sienne. Il semblait ne pas voir certaines choses et pourtant il avait réussi à remarquer cette forme bien avant lui. S’approchant de cette mystérieuse forme, ils purent admirer un spectacle assez particulier. Une sorte de cocon jaunâtre flottait dans les airs. C’était une vision à la fois unique et ridicule. Le cocon qui avait une forme assez disgracieuse volait comme si la gravité n’avait pas d’emprise sur lui. Alors que Kongoh s’approchait du cocon pour essayer de résoudre ce mystère, ce dernier avança vers lui pour le cogner. Le coup le fit tomber en arrière avant de scander un mot, "coconfort". Etait-ce un animal doué de parole ou une technique, Kisen ne le savait pas, mais c’était agressif. Le cocon n’avait pas l’air d’apprécier la présence des shinobis dans ce bois, mais il n’avait pas l’air dangereux pour autant.

Cette chose ressemblait un peu à la description qu’avait fait le professeur Chen des pokemons. Il pouvait donc être un potentiel ennemi, et Kisen ne pouvait pas prendre le risque de compromettre la mission pour une créature comme celle-ci. Il lança alors un shuriken métallique qu’il venait de créer sur le monstre. Mais ce dernier sembla réagir à l’attaque et utilisa une sorte de technique fabriquant une légère armure autour de lui. Le shuriken ricocha alors sur lui pour se planter sur le sol.

- Faîtes attention, cette chose n’est pas aussi inoffensive qu’elle en a l’air.

Kisen sortit alors le ninjato accroché dans son dos. Peu lui importait pour le moment l’origine de la créature, si elle avait décidé de s’en prendre à eux, elle allait devoir en payer les conséquences. Il chargea alors l’ennemi, avec sa lame dans la main droite. Celui-ci ne se laissa pas faire et sécréta une sorte de toile blanche en direction des pieds de Kisen. Ce dernier, sans arrêter sa course et par réflexe, fit circuler du chakra de son affinité Kinton pour rendre sa lame plus tranchante et découpa la sécrétion avant qu’elle ne le touche. Arrivant près de la créature, il l’a découpa en deux sans vergogne. La créature prononça un mot dans un ultime soupir, "coconfooooooort…".

- Nous voilà débarrassé de cette créature.


Alors qu’il rangeait son arme, Kisen pu apercevoir une autre créature tout aussi particulière s’approcher. Il s’agissait d’un papillon violet géant. Les deux shinobis allaient vite découvrir si celle-ci était plus amicale que la précédente.


Dernière édition par Bannin Kisen le Jeu 9 Avr 2015 - 14:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Allons dans les bois ! [rang C / Dentô Kongoh] Ven 3 Avr 2015 - 15:35

Me relevant, je vois mon partenaire se battre contre cette fameuse créature, Restant un peu en arrière non pas pour laisser mon partenaire faire tout le travail, mais avoir une vue plus d'ensembles sur ce qui se passent et en même temps couvrir ses arrières en cas de pépin. Ce dernier semble plutôt se débrouiller. Sans même avoir besoin de mon aide, je le vois couper en deux cette fameuse bête. Me relevant, je vois mon partenaire se battre contre cette fameuse créature, Restant un peu en arrière non pas pour laisser mon partenaire faire tout le travail, mais avoir une vue plus d'ensembles sur ce qui se passent et en même temps couvrir ses arrières en cas de pépin. D'après les dires du professeur ses bêtes ne sont pas vraiment méchantes, mais c'est plus le fait du manque de dresseur qui les oblige à trouver de la nourriture autrement que ceux étant déjà dans leur lieu naturel à cause du trop grand nombre de populations. Il nous a même conseillé d'utiliser ses dite pokeball pour les capturer. Sortant cette fameuse pokeball, je me mets à dire :

Nous, nous devrions tenter de les capturer non. Enfin, t'en dis quoi toi ?

Quoi qu'il en soit je ne compte pas tuer une bête dont l'on m'a dit qu'elle n'a rien de méchant, mais attaque simplement pour survivre. Cela n'est qu'une hypothèse, mais je ne peux pas faire de mal à quelque chose sans être sûr que cela ne vaut la peine. Cependant la capture aussi demande de fatiguer le Pokémon et de la déjà si c'est pour les aider cela en vaut la peine. L'animal venant, on peut remarquer que ce dernier est un papillon géant. Me positionnant pour combattre, je vois que ce dernier en battant des ailes faisait virevolter quelque chose dans l'aire. La méfiance étant de rigueur, je me mets à tenir ma respiration puis à foncer. Le papillon en faisant de même en fonçant la tête la première, j'esquive son coup pour ensuite le taper au entre les ailes à un endroit où sa chaleur semble plus forte ce qui signifie que ce côté de son corps est fortement utilisé. Le coup le rabattant au sol l'empêchant d'utiliser ses ailes correctement et de là lançant la boule rouge et blanc, je me mets à observer la suite des évènements.

L'animal semble disparaitre et comme être absorbé par la boule qui se mettait à bouger comme si la chose prise dedans se débat jusqu'à que cette dernière ne bouge plus. Prenant l'objet je la regarde et me remémorant les dires du professeur me rappelle que je pouvais ressortir l'animal qui par la suite pourra se battre pour moi. Cela est très étonnant et je ne peux m'empêcher de le faire sortir. Lançant la boule comme indiqué, je me mets à dire :

Papillon de taille surdimensionné sort.

De là l'animal sortit. Affaiblie se dernier n'est pas vraiment apte à commencer un combat mais le fait qu'il soit sorti prouver encore une fois que l'homme que l'on prenait pour un fou ne l'est peut-être pas vraiment. Rappelant l'animal je me mets à prendre la boule et à la poser dans ma poche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 950
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Allons dans les bois ! [rang C / Dentô Kongoh] Sam 4 Avr 2015 - 1:41

Alors que Kisen reculait un peu, rejoignant son coéquipier, le papillon géant s’approchait du duo. L’animal n’avait pas l’air agressif mais il semblait, à l’instar du cocon jaune, ne pas être un animal normal. Kongoh proposa alors du capturer l’animal. Kisen ne comprit pas sur le coup l’intérêt de capturer un animal, puis il se rappela les paroles du professeur Chen et des balles bicolores qu’il leur avait données.

- C’est une idée, même si je n’en vois pas l’intérêt à part pour vérifier si les dires du professeur étaient correctes.


Il pu alors assister au spectacle de son coéquipier qui se mit en tête de capturer cette créature très particulière. Le papillon ne semblait pas dangereux, Kisen resta alors en retrait pour observer les compétences de celui qui l’accompagnait. Le papillon, qui avait remarqué notre présence et qui semblait ne pas l’apprécier, agita ses ailes frénétiquement. Ce ne fut qu’en observant attentivement qu’il se rendit compte que l’animal dégageait un nuage de poudre en direction du duo. Kisen s’écarta de la trajectoire du nuage tandis que Kongoh chargea l’animal ignorant la menace. Kisen se demanda alors s’il avait remarqué cette poudre avec ses problèmes de vision mais c’était un peu trop tard pour s’en inquiéter.

L’animal voyant le shinobi arrivait décida de charger également, mais ce dernier fit preuve de suffisamment d’agilité pour esquiver le coup. Il répliqua par un coup bien placé qui fit tomber la créature. Voyant que la bête était hors d’état de combattre, il lui lança alors une des balles données par le professeur. Kisen qui était assez sceptique quant à la véracité de toute cette histoire de Pokemon fut forcé de douter lorsque le papillon disparu dans une lumière rouge, comme aspiré par la balle. L’animal était bien trop grand pour pouvoir être contenu dans la balle, Kisen pensa alors à une technique de scellement. C’était l’explication la plus évidente, mais pourquoi cette lumière rouge et pourquoi la balle s’agitait comme si le papillon piégé dans la technique voulait sortir. Au bout de quelques secondes, la balle s’arrêta de bouger et la lumière s’estompa. Le papillon était clairement capturé.

Kongoh récupéra alors la ball et la lança à nouveau sur le sol appelant la créature qu’il venait de capturer. La lumière rouge réapparut et la créature en sortit. Elle était dans le même état qu’avant sauf qu’elle ne semblait plus être combattive, le professeur Chen semblait être beaucoup plus sensé tout d’un coup.

- C’est impressionnant, je pense qu’on en saura un peu plus en continuant le chemin, je ne pense pas que ces créatures assez faibles aient pu détrousser les passants.

Sur ces mots, Kisen emboita le pas en direction des profondeurs de la forêt. Mais à peine avait il fait quelques pas qu’il remarqua un enfant immobile collé à un arbre. Il ne bougeait pas, il se contentait de regarder droit devant lui, mais il n’y avait qu’un autre arbre. C’était particulier, Kisen se demandait bien la raison de sa présence et ce qu’il était en train de faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Allons dans les bois ! [rang C / Dentô Kongoh] Sam 4 Avr 2015 - 15:23


Mon partenaire ne voyait donc pas l'idée de capturer des êtres vivant au lieu de les exterminer. Cela est évidemment son opinion, mais pour moi ôter une vie quel que soit l'être n'est pas une chose à prendre à la légère. Si l'on peut l'éviter tout en résolvant le problème qui en découd pourquoi ne pas éviter cette acte qui en devient inutile et plus que barbare. Soit il peut penser ce qu'il veut, je ne serais pas le détenteur d'une main engorgé de sang inutile.

Quoi qu'il en soit l'animal capturé, ce dernier pourrait aussi servir à expliquer ce phénomène. Avoir un de ses spécimens peut aussi permettre d'en comprendre la situation. Cependant ce que dit mon partenaire pour la suite est plutôt vrai. Ses animaux sont peut-être menaçants, voir dangereux pour des Civils lambda, mais de là à arriver à les piller cela semble plutôt difficile à concevoir. Les passants pouvaient fuir ou même rebrousser chemin. Cependant notre mission parle bien de pillage. Hochant de la tête, j'avance au rythme de mon partenaire jusqu'à tomber face à un enfant. L'enfant regarde droit devant et nous passant à côté nous ne semblions pas l'intéresser. Marchant un peu l'enfant comme figée je me mets à regarder le petit de face quand d'un coup. Se levant et s'approchant rapidement vers moi il se met à me dire :

Ha un dresseur ? Combattons ? Simularbre Go.

De là l'arbre qui est dernier lui se met à bouger et à avancer pendant que le dresseur lui se met derrière son Pokémon. L'arbre disant « Si.si.simularbre. » Si je me souviens du récapitulatif des combats contre dresseur nous devions faire combattre nos Pokémon jusqu'à qu'un n'en ait plus. Le problème de notre côté c'est que nous en avons qu'un et qu'il est déjà out. Cependant une idée me traverse l'esprit. Je regarde mon compère, puis dit.

En avant Bannin Kisen.

Les yeux ronds de notre adversaire ce dernier se met à sortir un drôle d'objet de sa poche. De là il appuie sur une touche et ce dernier se met à parler :

Bannin Kisen. Pokemon de type métal. Se pokemon à forme humaine et très forte pour créer des attaques ou des défenses de type métal ou balancer des armes contendante.

Houuuaaaa je ne le connaissais même pas celui-là. Un type métal alors ? Simularbre attaque fouet liane.

Écoutant les dires du petit, je me mets moi aussi à entrer dans le jeu en disant.

Kisen attaque heu, ben attaque.

Ben ouah, c'est déjà ça non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 950
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Allons dans les bois ! [rang C / Dentô Kongoh] Dim 5 Avr 2015 - 1:14


Le duo s’approcha de l’enfant qui semblait ne pas remarquer la présence des deux shinobis malgré la proximité flagrante, comme hypnotisé par quelque chose qui se trouvait devant lui. Lorsque Kongoh se mit dans le champ de vision du gamin, celui-ci s’approcha de lui et le provoqua en duel. Sans attendre la moindre réponse, il appela "simularbre" alors Kisen n’avait absolument aucune idée de quoi il parlait. L’arbre au côté duquel il se tenait se mit à bouger, et se plaça entre le petit et les shinobis. L’arbre devait sans aucun doute être un de ces Pokemons dont parlait le professeur Chen et le gamin devait donc être un dresseur de Pokemon. Kisen pensa qu’il n’avait pas de temps à perdre avec cela mais le comportement de son partenaire semblait indiquer qu’il voulait jouer le jeu du gamin, peut-être pour en savoir plus.

Kongoh appela alors Kisen à combattre, comme l’avait fait le gamin pour son arbre. Le jeune Bannin voulait bien se plier aux exigences des règles des combats de Pokemon, mais si son coéquipier le traitait comme un chien de combat, les choses allaient mal se passer pour tout le monde dans cette forêt. Prenant son mal en patience, il joua le jeu et sortit son ninjato, prenant face à l’arbre ridicule qui allait apparement lui servir d’adversaire. Soudain le dresseur d’en face, sortit un objet de sa poche, cet objet lui indiqua des informations sur les compétences de Kisen. C’était vraiment n’importe quoi, comme pouvait-il savoir qu’il maîtriser le Kinton. Kisen se rassura en se disant que le gamin l’allait vu se battre contre le cocon jaune. Le dresseur demanda alors à son arbre d’utiliser une technique "fouet liane", puis Kongoh ordonna à Kisen d’attaquer également. Le Bannin savait que son coéquipier ne cherchait qu’à jouer le jeu du dresseur pour réussir la mission, mais il n’appréciait pas la tournure que prenaient les événements.

L’arbre exécuta alors l’ordre de son dresseur et balança une liane en direction de Kisen, ce dernier contra la liane avec sa lame. Mais l’arbre avait plus de force qu’il ne l’imaginait et la lame fut arrachée de ses mains par la liane avant de voler des airs pour se planter quelques mètres plus loin. Il devait donc à son tour utiliser une attaque. Après avoir composé quelques mundras, il fit apparaître une tête de dragon du sol. La gueule du dragon s’ouvrit alors pour projeter une dizaine de projectiles de boue en direction de l’arbre et de son dresseur s’il n’était pas capable de s’en protéger. Kisen se retourna alors vers Kongoh et essaya de lui faire comprendre visuellement qu’il n’avait pas l’intention de jouer le jeu très longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Allons dans les bois ! [rang C / Dentô Kongoh] Mar 7 Avr 2015 - 15:09

L'affrontement semble plutôt bien continuer. Le combat se mettant en place les premiers échanges de coup semble démontrer que cette chose est bien plus coriace que d'ordinaire. Continuant à prendre ce rôle de dresseur, je reste en retrait même s'il est clair que je ne laisse pas mon partenaire se laisser blesser pour un simple jeu de rôle car oui, pour le moment c'est un simple jeu de rôle dans lequel mon partenaire et moi jouons pour voir ce qu'il va réellement en découdre.

Moi dresseur, Bannin Pokemon à temps partiel. Mon partenaire commence à perdre patience et pourtant un Ninja à pourtant bien une qualité, c'est en tant que Ninja de savoir attendre le bon moment pour sortir de son rôle. Enfin là on peut aussi quand même comprendre ce dernier qui semble avoir pris la place d'un animal qu'on envoie au combat. Bon, il aurait pu tomber sur pire et jouer le rôle d'un prisonnier dans une très mauvaise prison, mais on va clairement préciser que ça place n'est pas la meilleure qui soit.

La patience de mon partenair mis à rude épreuve il semble que ce dernier soit a boue. Le regardant je me mets à dire :

Terminons ce combat, mais ne blessons quand même pas un enfant.

Quoi qu'il en soit cette histoire puais, elle sent le traquenard et Kisen combattant moi j'en profite pour observer les alentours et devinez quoi ? Je n'ai rien vu. Pas une seule de ses bestioles ou même un animal normal. Pour une forêt dite trop peupler de ses bestioles cela en devient vraiment étrange. Cependant il me faut vérifier cela. Le combat continuant Kisen malgré sa réticence semble prendre un certain avantage et l'animal devant lui semble commencer à être à bout de forces. Dans son élan, je me mets à dis d'un coup :

Kinsen.

Le stoppant dans son élan je me mets à le regarder puis à lui faire signe de baisser son rythme de combat, non pour perdre mais faire durer le combat. Je me dois de vérifier si se calme est due à un hasard ou même si le combat se prolonge si celui si continue. Nous sommes trois humains dans les lieux et pourtant ici et maintenant nous ne subissions aucune attaque d'animaux voulant nous voler nos affaires. Montrant clairement à mon partenaire que je vérifie quelque chose, le combat perdure deux minutes de plus. Des minutes qui continuent à être calmes si l'on ne comptent pas l'affrontement entre dresseur. Après ce temps, je me mets à crier :

Kisen revient.

Comme le professeur le dit pendant les combats on peut intervertir les combattants pour en placer un autre, je profite de cela pour arrêter les hostilités entre ses deux entités. Le Pokemon est presque à bout il peut continuer mais ce dernier n'a pas duré très longtemps. C'est un peu comme s'il l'a fini le combat puis s'est amusé avec après. Enfin au vu de la force qu'il a ce Pokemon n'aurait pas eu de mal à mettre à mal un homme ordinaire. Moi-même n'était pas un professionnel des combats malgré mon titre de Ninja, du moins au niveau que montre Kisen moi j'aurais eu bien plus de soucis à le mettre à terre. Cependant l'observation que j'ai me demande une autre vérification.

Kisen prenant ma place je prends donc la place du combattant. M'avançant donc pour rentrer dans le ring je passe à côté de mon partenaire en faisant un signe de tête positif et en disant :

Reste sur tes gardes après le combat.

L'étrange silence qui est dans ses lieux montre l'anormalité de la chose. J'ai l'impression que l'on est posé dans une scène bien mise en place et que l'on joue un rôle dont l'on ne peut se défaire. Pour faire simple, notre position est plutôt irritante. Kisen maintenant prêt pour parer à une offensive sans se préoccuper d'un adversaire, moi je peux vérifier une dernière chose. L'offensive commence et le dresseur donne l'ordre à son animal d'attaquer. La même attaque qu'à sa première offensive. Une chance, car du coup je peux la reconnaitre. Fonçant droit sur lui en feintant l'attaque qui me touche tout de même partiellement sans pour autant réussir une étreinte avec ses lianes. Je donne un coup de paume au niveau du cœur tout en plaquant cette bête au sol. Une attaque pas très puissante, mais suffisante pour terminer l'animal qui est déjà très mal en point. Cependant cela peut aussi me permettre de vérifier une chose. Si se Simularbre a un pouls et donc s'il est vivant. L'animal disparaissant, mon analyse pus se faire. Il n'y a rien.

Le combat fini, le dresseur nous filant la moitié de sa paye, ce dernier semble de nouveau hypnotisé. Posant deux doigts sur lui afin de vérifier son pouls se dernier n'en a pas non plus. Cependant au même moment une ruée d'animaux se met à arriver:

Il faudrais quiter les lieux. Même temporairement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 950
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Allons dans les bois ! [rang C / Dentô Kongoh] Jeu 9 Avr 2015 - 15:04

Le combat ne fut le plus passionnant de l’histoire de Kisen, son adversaire manquait de puissance, mais surtout de stratégie, il continuait à effectuer en boucle les mêmes attaques qu’il n’avait aucun mal à esquiver. Il n’avait pas encore terminé le combat car le duo souhaitait analyser la situation. Mais le combat était réellement à l’avantage de Kisen qui au bout d’un moment décida de l’arrêter en achevant son adversaire, mais il fut arrêté en plein élan par son camarade qui avait apparement une autre idée. Kisen se retourna alors vers lui et remarqua qu’il était en train d’observer les alentours, il devait avoir remarqué quelque chose de particulier. Il demanda alors à Kisen de revenir pour que les deux puisse échanger leur place, ce qui ne le déplut pas, il commençait à en avoir marre de dépenser du chakra inutilement.

Après avoir échangé de place, Kongoh demanda au jeune Bannin de rester sur ses gardes à la fin du combat. Cela le fit réfléchir et soudain il comprit la raison du changement d’attitude de la part de son coéquipier. La forêt, qui regorgeait d’animaux dangereux plus tôt, semblait être déserte désormais. Il pensa tout d’abord que le combat les avait fait fuir mais il se rappela que juste après son combat contre le cocon, le papillon arriva. Cela prouva que ces créatures n’avaient pas peur d’affronter des combattants. Il ne comprenait pas ce qui se passait dans cette forêt et cela commençait à lui faire perdre son sang-froid lui qui d’ordinaire était si calme

Kongoh ne mit pas longtemps avant de mettre fin au combat par une technique élaborée de corps à corps. L’arbre vivant fut projeté au sol et son opposant sembla regardait s’il avait un pouls. La créature rentra alors dans une des balles bicolores du gamin qui donna à Kongoh une liasse de billets. Tout cela était très particulier, et ce dernier vérifia alors une hypothèse en mesurant le pouls du jeune garçon qui ne semblait plus faire attention à nous. À son expression faciale, Kisen comprit que le coeur du gosse ne battait pas. À vrai dire, il n’avait jamais semblait réellement vivant. Une idée parcouru l’esprit du Bannin, l’idée que tout cela ne fut qu’un genjutsu, malheureusement il n’avait aucun moyen d’en être sûr.

- Tout cela me parait beaucoup trop étrange, vous ne pensez que l’on puisse être sous l’emprise d’une technique d’illusion ?


Mais à peine avait-il eu le temps de poser sa question qu’une horde de créature aussi étranges les unes que les autres se mirent à arriver. Il fallait fuir, les deux shinobis s’enfoncèrent alors plus dans la sombre forêt, espérant trouver refuge le temps que ces bêtes les laissent tranquilles.

Courant à travers les arbres, Kisen remarqua la présence d’un jeune garçon qui se retournait régulièrement regardant dans toutes les directions. Il décida d’aller le voir, se disant que s’il décidait de l’attaquer, la forêt compterait un enfant de moins. Arrivant près de lui, le garçon ne bougea pas, il décida alors d’engager la conversation.

- Salut…

- Je suis ici avec des amis !

- Euh vous êtes tout seul mais …

- Ils sont ici pour se battre !


- Non mais je voulais juste savoir…


- Je suis ici avec des amis !


- D’accord mais…

- Ils sont ici pour se battre !


- C’est bon j’ai compris, je voulais vous demander…


- Je suis ici avec des amis !

- Je crois qu’on a un petit problème…


- Ils sont ici pour se battre !

La situation devint un peu plus claire pour Kisen, ce n’était pas lui qui devenait fou mais la forêt et ses habitants qui l’étaient. Il se tourna alors vers Kongoh.

- L’hypothèse du Genjutsu me semble être la plus plausible, regardez ce gamin, il répète en boucle la même chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Allons dans les bois ! [rang C / Dentô Kongoh] Sam 11 Avr 2015 - 11:01

La horde de Pokemon venant à notre trousse nous devions automatiquement du coup courir loin. Une course nous amenant à nous éloigner de notre ancienne position pour nous embarquer plus loin dans la forêt. Après une course, mon partenaire voit de nouveau une personne dans cette forêt. Ce jeune garçon semble regarder autour de lui de manière répétitive. Mon partenaire s'avançant je reste de nouveau éloigné en regardant la scène qui ne m'étonne même plus. Mon partenaire semble lui aussi émettre l'hypothèse d'un Gen. Au vu de ce qui se passe j'en viens aussi à cette hypothèse, mais cela me turlupine :

Je pense aussi que c'est un Genjutsu.... Et je pense aussi qu'on n'est pas dans un Genjutsu. Cependant, ne nous attardons pas sur des détails. Quand un homme décide d'une chose il se doit d'aller jusqu'au bout. On va finir cette mission.

HHEeeinn. Non ce qui me turlupine c'est comme un homme ou un groupe de bandit s'embêterais à créer un Genjutsu dans une zone en leur faisant passer des assauts assez farfelue alors qu'il aurait la force de simplement les piller en les plongeant dans un Gen simple et les piller pendant leur emprise . J'ai une petite idée mais pour cela. On se doit de quitter la forêt de manière temporaire. Depuis gamin, j'observe les gens, je reste éloigné du peuple et regarde ce que font les gens et cette scène même dans un Genjutsu semblent plutôt très étrange et cacher quelque chose :

J'aurais bien une idée, mais il faut que l'on quitte cette forêt pour que j'en aie le cœur net. Enfin, si tu es d'accord.

A peine la phrase finie que l'enfant se met à dire: "Vous faisiez la chasse au Pokmon Insecte? Je vais vous montrer mes amie Pokemon" tout en citant deux noms. « Dardagnant », « Papilusion » .Me retournant je peux remarquer que ses deux-là fut de nouveau des Pokémon et que le combat où l'on entre est un combat par groupes de deux. Regardant mon partenaire nous devons de nouveau finir un combat :

J'ai déjà couché un de ses papillons, je pense y arriver de nouveau.

De là je fis le même enchainement que la dernière fois, mais en y ajoutant un petit zeste de coup-de-poing à la suite. Mon partenaire finissant surement lui aussi son combat sans problème, je m'approche de l'acolyte qui de nouveau me file du pognon. Si je continue à rester ici, ce n'est pas pauvre et évanoui que l'on va sortir de la forêt, mais riche et avec un ego surdimensionné, Ce qui en est tout aussi étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 950
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Allons dans les bois ! [rang C / Dentô Kongoh] Lun 13 Avr 2015 - 15:35


Kongoh était d’accord avec Kisen sur le fait qu’un utilisateur de Genjutsu était impliqué dans cette affaire même s’il restait convaincu que le duo n’était pas sous son emprise. Kisen le pensait aussi même s’il n’était pas aussi confiant. Kisen trouvait son coéquipier un peu trop insouciant, mais comme ils n’avaient eu aucun problème à se défaire de leurs adversaires, il ne s’inquiétait pas trop.

- Nous allons accomplir cette mission, mais si l’hypothèse du Genjutsu est vraie, ce n’est pas q’un simple détail. Si vous avez une idée, je vous suis.

Kongoh souhaitait quitter la forêt sans donner plus d’indication. Mais ils n’eurent pas le temps de faire quoi que ce soit quand le gamin décida de les provoquer en duel. Kisen ne supportait plus cette situation, tout cela ne servait à rien, ils dépensaient du chakra pour gagner quelques billets mais ce n’était pas leur mission. Et puis l’ordre de mission indiquait bien que les passants finissaient les poches vides. Comme son équipier semblait vouloir participer à ce combat, il accepta à contre-coeur de combattre un frelon qui devait mesurer un mètre et peser dans les trente kilos.

Kisen n’avait plus de temps à perdre, il ne voulait pas perdre de chakra alors il sortit son ninjato et fonça sur son adversaire. Même s’il manquait encore d’entraînement pour maitriser le Taijutsu, il savait suffisamment se servir de son arme pour battre un insecte. Il courut donc vers le frelon qui se contentait d’améliorer sa défense en fabriquant une armure autour de lui. Lorsqu’il arriva près de lui, ce dernier essaya de le frapper avec les deux dards qui étaient au bout de ses pattes avant. Kisen qui était en pleine course, n’avait pas l’intention de reculer face à un insecte. Il concentra alors son chakra dans la lame de son arme et glissa sous la créature. Il profita de la glissade pour trancher la bête en deux.

Kisen n’avait plus envie de rire, il n’était pas là pour affronter des malades en duel et la prochaine personne qui souhaitait le provoquer risquait de finir dans le même état que le frelon.

- Bon, si vous avez une idée, je vous suis, mais si on peut éviter de combattre inutilement je préfère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Allons dans les bois ! [rang C / Dentô Kongoh] Mar 14 Avr 2015 - 14:19

Le combat fut très rapidement fini et la fin du combat y ressemble énormément au dernier combat, le garçon donne une somme et nous revient en faisant la même chose. Après le combat mon partenaire accepte donc bien de sortir des lieux, écoutant mon idée nous semblons penser la même chose, même s'il prend une de mes phrases dans le mauvais sens, je ne veux pas m'attarder sur ce détail en pensant que le détaille est de penser à une chose dont l'on a encore pour le moment pas suffisamment d'information pour y émettre une conclusion. De toute évidence ce n'est pas en marchant dans la forêt en elle-même que nous allons trouver une solution de toute façon. C'est donc en prenant le chemin le plus proche de la sortie que nous quittons ce lieu dément.

Au abord de la forêt, nous nous éloignons un peu de ses lieux afin d'être en totale sécurité d'un mauvais assaut. Dehors, il ne semble pas avoir de phénomène étrange. Pas d'apparition de bestiole bizarroïde et au loin on peut voir un petit village qui semble compter des civils avec toute leur tête. Je regarde mon partenaire puis ensuite commence à fouiller mes poches.

De mes poches, je me mets à sortir les liasses de billets gagné pendant les combats faits dans cette forêt. Les touchant, je commence à évaluer le nombre, puis je regarde Kisen et dis :

Ils semblent vrais hein ? Tu crois qu'on va pouvoir acheter un truc avec ?

Houla, non non les mecs, n'allez pas croire que l'argent gagné dans cette forêt commence à corrompre le cœur du fidèle shinobi que je suis, loin de là mon idée de me barrer ni vue ni connue avec une liasse d'argent tout en disant à Kumo « Rien à signalé on est venue, on a rien vue et on est repartit. » Ce n'est pas mon genre, encore moins quand je sais que derrière un grand nombre d'hommes se font piller.

Commençant à marcher vers le village qui est à 5 minutes à pied je commence à fouiller de nouveau dans mes poches, les vérifiant toutes, les Pokeball ont disparu. Plus une trace de preuve de l'existence de ses fameuses bêtes, je me rappel pourtant bien les avoir touchés. De là j'émis une hypothèse, une hypothèse que je ne peux pas faire en ne sachant pas les informations que j'ai récoltées en sortant de ce lieu qui semble magique :

Voilà ce que j'en déduits. D'après ce que je peux constater, l'influence dont est pris la forêt s'arrête à ses extrémités, à je ne pense pas que la forêt dans son intégralité soit un Genjutsu et que ses lieux est pris par plusieurs Genjutsu peu couteux en chakra surement due au fait que ses brigands ont une quantité de Chakra très restreint. Premier fais : les « Pokemon sauvage » Ses derniers qui pour moi sont fait pour occuper et fatiguer leur proie, ses dernier ont pour but d'appâter les cibles où ils veulent et rendre leurs lieux plus.... Logique et curieux, pour moi ses Pokemons sauvage son produit par un Gen fait par un ou plusieurs hommes . Un Gen faisant montrer des illusions de ses bêtes dont il donne à certain une consistance surement avec une technique physique afin d'amplifier le réalisme, mais je ne pense pas qu'ils soient tousses munie de cette consistance. Cela reste à vérifier, mais ce n'est que peu important. La seconde illusion, les Pokeballes, une manière d'appâter les plus crédules et les plus gentils. Qui ne souhaiterais pas avoir un animales dotées d'une certaine intelligence et surtout si rare. Curiosité ou valeur marchande voir une nouvelle découvert, beaucoup peuvent être attiré par ce genre de bête surtout quand l'on voit la variété. Troisième autre illusion. Les dresseurs. Un Gen faisant montrer des illusions de ses bêtes dont il donne à certain une consistance surement avec une technique physique afin d'amplifier le réalisme, mais je ne pense pas qu'ils soient tousses munie de cette consistance. Enfin oui et non. J'ai vérifié son pouls il n'en a pas ainsi que les Pokemon, mais l'argent est réellement consistant. Je pense qu'ils doivent garder des otages pour transférer l'argent, sauf s'il y a une autre astuce derrière.

Ses dresseurs sont je pense l'atout majeur de ce traquenard. S'ils n'ont pas de pouls pour moi c'est simplement pour qu'on les met sur le même tableau que ses pokemon un Gen ou un Nin voir peut-être du sensoriel leur permettant de camoufler cette avantage précieux et démotiver les hommes chargés d'élucider ce mystère. Je ne sais pas s'ils prennent des hommes sous Gen ou s'ils sont eus même mis dans la peau sous Hengen, vu leur traquenard ça m'étonnerais qu'ils prennent le risque d'approcher leur cible. Autre point, cet argent, et l'argent que les marchant perdent en traversant cette forêt. Quand les dresseurs gagnent on gagne de l'argent. Perdre laisse imaginer ce que récupère le vainqueur, d'où les affaires de vol. Du coup gagné ou perdre les arrange quoi qu'il en soit.

Dure à comprendre non ? Comment les brigands peuvent s'y retrouver en se laissant perdre de l'argent. Ben simplement que cela fait guise de graissage de patte et que pour les plus facilement achetable cela suffit à avoir un petit paquet d'argent et faire l'aveugle permettant au brigand de continuer leur petit tour de passe-passe. En gros tu n'es pas assez fort tu te fait piller, tu es trop fort pour eu tu te faire discrètement acheter sans pour autant prendre de gros risque en cas de refus. Une méthode de lâche qui me laisse deviner qu'ils ne s'approcheront jamais de nous. Leur terrain de jeux est la forêt et je me laisse croire que ses derniers n'ont donc pas de quoi nous surveiller à l'extérieur de ce périmètre. Je bouillonne déjà depuis trop longtemps. Mon calme et se facies me ronge de l'intérieur, serrant le poing et donnant un bon coup dans un arme je libère en même temps cette contrariété que je cumulais dans cette forêt :

Ses lâches ont osé jouer avec l'imaginaire des gens. Toucher à ça c'est comme vouloir atteindre l'âme d'un homme, je, je ne leur pardonnerais jamais.

Voilà donc la réelle motivation qui me pousse dans cette quête, habituellement timide ses hommes ont touché un point sensible, voilà pourquoi j'explique mes dires de manière aussi calme et non sans retenue. Continuant à marcher, je me mets à dire :

Je pense que la seule façon de réussir à leur mettre la main dessus est lié à la seule chose qui nous lie. L'argent, je pense que c'est bien la seule chose que nous avons qui peut s'approcher d'eux. Si nous glissons de faux billet bien spécifique, je pense être capable de les pister, cependant cela demande une ou deux préparations et.....

La suite semble logique et en ayant vue le caractère de mon partenaire je ne sais pas encore comment il va le prendre, je ne peux l'obliger à suivre mon plant, puis pour cela nous n'avons pas l'obligation d'être deux. Qui sais cela est peut-être même mieux qu'un seul joue ce rôle. Pour donner l'argent au brigand sans qu'ils s'en rendent compte il faut se faire battre par un de ses dresseurs. Une défaite faisant que nous serions une des victimes de ses pillages et les briguant prenant le butin prendront en même temps l'argent et en même temps les biller pistable :

Désolé, je ne t'impose rien, pour être franc avec toi en tant que Ninja officiel c'est ma première mission et je ne peux t'obliger à suivre mon idée. Je peux y aller seul si tu le souhaites.

Cela était aussi une bonne idée car en étant seul il pourrait être aussi d'un secours en cas de problème
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 950
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Allons dans les bois ! [rang C / Dentô Kongoh] Jeu 18 Juin 2015 - 1:27

Kisen en avait clairement marre de cette mission où il se sentait si inutile. Les choses qu’il avait vues ce jour-là semblaient tout droit venu du cerveau d’un psychopathe vivant dans un pays avec une culture très particulière. Il écouta donc la proposition de Kongoh avec difficulté, l’absence de compréhension qu’il avait à propos de cette mission semblait s’étendre à celle du discours de son coéquipier. Tout cela lui semblait bien compliqué et il avait apprit à agir en fonction. Il devait tout simplement arrêter de réfléchir à propos de ce qui l’entourait et commencer à utiliser son instinct. Le Dentô semblait comprendre les évènements et Kisen ne voulait pas compromettre la mission, il préférait donc donner toute sa confiance à Kongoh.

- Ecoute, nous allons faire comme tu le sens, tu as juste à me dire ce que je dois faire, et j’obéirai. Nous n’avons plus le temps de s’occuper de la hiérarchie et je ne comprends pas suffisamment la situation pour agir correctement.

Kisen était sincère, il voulait juste en finir rapidement avec tout ça. Il avait déjà vécu une situation similaire lors de l’un de ses entraînements qu’il avait effectué lorsqu’il était plus jeune. Ses professeurs l’avaient amener dans une caverne où une maître en Genjutsu avait contrôlé la zone. Il s’était retrouvé bloqué dans une technique d’illusion pendant plusieurs jours et cela l’avait réellement marqué psychologiquement. Il avait été entrainé comme cela pour qu’il puisse se rendre compte lorsqu’il se retrouvait dans un Genjutsu et par conséquent, il ne voulait pas que la situation se répète au milieu d’une mission. Il restait donc attentif aux détails pour ne pas que son incompréhension ne lui cause de problème.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Allons dans les bois ! [rang C / Dentô Kongoh] Ven 19 Juin 2015 - 14:24

Un gloussement de gorge. Je, je, je dois diriger. Bon ok, tu peux y arriver, c’est dans mes cordes. Oui il le faut Kongoh quand même, pour libérer de cette forêt de l’emprise des brigand, il me faut vraiment être à fond mentalement pour ça et éviter d’être perturbé par mes propres lacunes. Un geste positif, je m’approche donc de mon partenaire puis lui tends une liasse de billets :

Je vais tenter de faire l’appât, mais on ne sait jamais. Si tu combats un dresseur tu te couches. Dans le plant initial tu restes assez éloigné de moi tout en gardant un œil. Quand je serais mis hors combat tu les laisses récupérer l’argent et tu me réveilles. Ensuite on poursuit la trace des leurres et là on les arrête.

Attendant quelques secondes, je me mets à partir en direction de la forêt. On arrive assez rapidement dans la forêt et de là, faisant un signe positif à mon partenaire, je me mets à pénétrer dedans en premier tout en disant :

Je m’en fous, je fais augmenter mon pouvoir d’achat même si tu es totalement contre.

Ouais bon, je sais, c’est limite niveau crédibilité. Pour augmenter mon pouvoir d’achat, j’ai l’impression que c’est mon banquier qui parle. Cependant cela peut aussi faire passer ses dires pour une raison, cela peut laisser croire que j’ai des problèmes financiers et que ma banque m’harcelée pour refouler mes comptes. Bon, en tout cas j’entre, je regarde autour de moi et pour le moment rien. Continuant à m’enfoncer dans la forêt, je rencontre un ou deux Pokémon sauvages donc j’évince ou capture pendant ma route. Soufflant un peu, je commence à désespérer quand d’un coup je voir un homme ? Enfin un dresser, ce dernier à le visage sans émotion comme les autres et reste fixe. Si j’ai bien compris comment ça fonctionne je dois passer devant. Cela de fait l’homme me défit.

Le combat en est devenu inévitable. Trois balle sur sa ceinture. Je comprends facilement le nombre de victoire qu’il y aura au maximum. Sachant ca, je met rapidement un plant. Me coucher au second et faire croire au premier que j’ai du mal à suivre le rythme. Aussitôt dit aussitôt fait. Comme dans le plant je tombe. Même si je faisais semblant d’être bien amoché et de ne plus pouvoir me lever le dresseur rappelant son pokemon se met à s’avancer, il me regarde et d’un coup lance un sourire que même moi avec une vision différente peu largement voir. Puis dit :

J’ai gagné, j’ai le droit de prendre tout ton argent.

Cela dit, je me met à tomber dans l’obscurité. Cette obscurité ou l’autre vie. Celui dont je crains le plus. J’espère qu’une chose c’est que malgré ma présence dans son antre, je ne le réveille pas de son profond sommeille. En parlant de ça. Mon partenaire ne doit pas avoir trop mettre trop de temps à me réveiller.

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 950
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Allons dans les bois ! [rang C / Dentô Kongoh] Dim 21 Juin 2015 - 14:56

Kisen écouta le plan de Kongoh avec attention. Malgré cela, il ne comprenait toujours pas la situation, mais au moins, il savait ce qu’il devait faire. A vrai dire, il ne comprenait même pas quel était l’objectif du plan mais ce n’était pas vraiment important à ce niveau là. Il se contenta de suivre le plan. Son coéquipier se lança alors dans une tirade justifiant son retour dans la forêt. Kisen attendit quelques secondes avant de le suivre discrètement. Il sautait d’arbre en arbre à une dizaine de mètres en hauteur, pour que personne ne le remarque. Même s’il ne savait pas pourquoi il devait faire cela.

Il continua également à suivre le plan lorsque Kongoh se mit à combattre un autre invocateur de monstre. Le jeune Bannin remarqua bien que ce dernier ne combattit pas au mieux de ses capacités pendant ce combat et qu’il fit exprès de tomber contre l’un d’eux. L’adversaire rappela alors son invocation car le combat était terminé pour aller récupérer l’argent du Kumojin sur son corps inanimé. Kisen n’intervint pas tout de suite, il suivait les indications de son partenaire et attendit que l’ennemi soit partit pour venir à la rencontre du genin.

Kisen s’approcha donc de Kongoh. À peine eut il posé la main sur le corps de celui-ci qu’il se réveilla. Le Bannin était au moins rassuré que le début du plan de son équipier avait fonctionné, il ne restait désormais plus qu’à suivre l’argent jusqu’au responsable de tout cela. Ce fut ainsi que les deux ninjas se mirent en route pour terminer cette affaire une fois pour toute. Kisen commençait à comprendre là où son partenaire voulait en venir. Il était possible que toute cette affaire n’ait été menée que pour récupérer l’argent des passants en leur faisant croire qu’ils allaient en gagner s’ils jouaient le jeu. Même si cela n’expliquait pas la raison de la présence des enfants hypnotisés dans une forêt comme celle-ci, ni de la présence des monstres difformes qu’ils avaient rencontrés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Allons dans les bois ! [rang C / Dentô Kongoh] Lun 29 Juin 2015 - 13:48

Le réveil fut difficile, comme quand vous vous évanouissez et dont vous vous sentez perdue. Pendant quatre secondes, je cherche à savoir ou je suis et pourquoi avant que mon cerveau ne remettent les évènements à leur place. Mon partenaire me lève et je le regarde. Il semble que cela ait marché comme je le pense. Regardant autour de moi, je me mets à prendre un objet. Je tente de maîtriser cette technique depuis un petit temps, mais elle n’est toujours pas au point et du coup je me dois d’utiliser un substitut pour y arriver. Je sais que je ne suis pas loin de réussir cette technique, mais j’ai encore du mal. De là je sors une liasse de papier je regarde mon partenaire et dis :

C’est un papier de l’arbre de lumière. Se dernier est constitué de deux molécules bien distinctes, la première qui se trouve dans les racines de l’arbre émet une chaleur que le reste de l’arbre utilise pour diriger cette chaleur à leur grès. Ça permet à l’arbre de pouvoir produire des fruits qui d’origine ne sont que des réserves que l’arbre se faire. Cet arbre pousse à des lieux plutôt rudes et pourtant arrive à pousser plutôt facilement, le souci, c’est qu’il est rare et que le peu d’arbres qu’il y a est souvent exploité. Mon clan fait pousser ses arbres. La seconde molécule et sur le reste de l’arbre. Celle qui permet de faire bouger cette chaleur dans la direction souhaitée. Des recherches ont indiqué que la première molécule attire l’autre, ce qui fait que le papier concentre toutes les chaleurs qu’il peut trouver en direction du premier papier. Pour faire plus simple.

Je prends un briquet es met le feu à l’extrémité d’un papier. Ce dernier ne flamme pas et je fis le tour jusqu’à que se dernier se met à brûler. Le feu se mit à flamber d’un côté de manière étrange car les flammes eues même prenais une certaine direction :

Quand l’on met le feu au papier la flamme prend la direction de l’autre molécule. Ils sont donc partis par là-bas.

Utiliser cette astuce et le seul moyen que j’ai trouvé le temps de maîtriser mon autre technique. Elle en reste efficace et elle peut aussi complémenter mon autre technique, même si cette astuce ne marche pas partout par exemple il ne faudra pas qu’on croise un de ses arbres et à Kumo même cela ne marchera pas vue que mon clan en fait la plantation. Enfin ici je sais qu’il ne risque pas d’en avoir donc c’est bon. En gros cela m’aide beaucoup. Prenant la direction qu’indique le feu étrangement j’ai l’impression de partir vers la maison du professeur Chen. Tout cela commence à plutôt bien se dévoiler, je suis même prêt à parier que tous ses hommes se cachent dans une sale secrète que cet homme nommé Chen du coup cache tout le monde tout en profitant pour faire la pub de la forêt.

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 950
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Allons dans les bois ! [rang C / Dentô Kongoh] Mar 30 Juin 2015 - 16:04

Kisen écouta les informations que lui disait Kongoh avec intérêt, il n’avait jamais entendu parler de ces arbres de lumière et il était fasciné. Il se dit alors qu’il allait sûrement faire un tour dans le quartier des dentô lorsqu’il en aurait le temps pour admirer ces arbres. Mais pour le moment, il avait une mission à terminer alors il se contenta de suivre son équipier qui traçait donc l’argent que son adversaire avait récupéré plus tôt. Les deux shinobis furent assez surpris de se rendre compte que cela les conduisaient directement vers la maison du professeur Chen qu’ils avaient rencontré au début de leur mission. Chen était quelqu’un de très particulier car il participait d’une manière ou d’une autre à tout le bordel qui se passait dans la forêt et pourtant il se conduisait comme une personne normal contrairement à toutes les autres personnes qu’ils avaient croisées.

Maintenant qu’il y pensait, Kisen ne trouva pas cela très étrange, après tout, c’était lui qui avait essayé de les convaincre de jouer le jeu pour finir par se faire dépouiller. Il avait donc sûrement quelque chose à se reprocher dans cette affaire. Le jeune Bannin était énervé de s’être fait avoir aussi facilement.

- Heureusement que tu es là Kongoh, sinon je ne sais pas comment j’aurais pu m’en sortir dans cette mission. J’aurais sûrement fini par bruler la forêt !

Kisen frappa alors à la porte du chalet, il comptait bien avoir une petite discussion avec le professeur.

- Tu es quelqu’un de gentil et tu risques de ne pas apprécier la méthode que je vais utiliser maintenant, si cela te dérange, tu peux attendre dehors, ce ne sera pas long.

Ces paroles n'étaient pas faites pour être méchantes, il ne voulait pas dire qu'il n'avait plus besoin de Kongoh, mais il savait qu'il ne pouvait plus garder son calme et il ne voulait pas choquer son équipier. Ce fut à ce moment là que le professeur ouvrit la porte.

- Vous êtes de retour ! Que puis-je faire pour vous jeunes dresseurs ?

Kisen ne supporta pas que le vieil homme se moquait de lui comme cela, il savait forcément que quelque chose n’allait pas dans cette affaire et il y participait obligatoirement. Ce fut donc avec force qu’il le saisit au cou pour le soulever du sol. Il entra ensuite chez lui en le portant comme cela avant de le plaquer violemment contre un mur.

- Je crois que vous avez choses à nous dire professeur !

Voyant que le professeur ne pouvait parler avec la pression qu’il exerçait sur sa gorge, il le lâcha, avant de placer un kunaï au même endroit pour l’empêcher de bouger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 1147
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Allons dans les bois ! [rang C / Dentô Kongoh] Mer 1 Juil 2015 - 14:10

Nous avancions à grand pas, il ne reste plus grand-chose à faire. Devant la maison du professeur mon partenaire se met à me remercier, ce genre de chose que je préfère éviter ma timidité étant plutôt extrême ce genre de chose me donne mal à l’aise. Il se met aussi à dire que si je n’avais pas était là il aurait mis le feu à la forêt. C’est vrai que cela aurait clairement fait tache, je le regarde puis réponds :

Je ne pense pas que tu l’aurais fait, cela aurait causé du tort à Kumo et je ne te crois pas capable d’une tel chose, même si ça t’aurais fortement titillé.

Ensuite il se met à dire que je dois éviter d’entrer dans la maison car il compte utiliser une manière radicale qui peut me choquer. Comme si un ninja peut rester comme ça éloigner sans rien dire pendant qu’une chose qu’il ne peut tolérer se passe. Enfin là ce n’est pas le cas. Utiliser la force sur un homme ayant commis des délie est une chose courante pour nous ninja, même si je pense que j’aurai du mal à le faire moi-même s’il le faut je le ferai aussi. Regardant la porte, je me met à dire :

On apprend beaucoup de nos anciennes cicatrices. Donner quelques coup à un tel homme n’est que bénéfique. Cependant, je n’accepterais pas que tu le tues sans raison.

Quand je parle de raison cela est bel et bien en cas d’obligation, si ce dernier ne peut que faire cela pour défendre sa propre vie. De plus je ne pense pas que Kumo accepterait une mort sans justification valable. Je suis surement bien moins fort que lui, mais même avec je métrais tout en œuvre pour éviter qu’il y ait des mort. Nous aurons donc tous deux dans la maison. Le professeur présent Kisen se met de suite à faire ce qu’il à dire. Regardant d’un œil je fais mine de ne pas m’y intéresser cela ne peut qu’aider dans sa tâche de voir que l’un se balance de ce que fait l’autre afin d‘attiser la peur sur ce dernière. Cela prouve que je ne ferais rien, même si c’est faut ce dernier ne le sait pas.

Pendant ce temps, moi, je me mets à activer une de mes techniques permettant à mes yeux de voir à travers les parois avec ma vision thermique. Faisant le tour du mur afin d’avoir une vue plus proche, je me mets à voir une chaleur. Je me concentre puis évalue. De là je peux deviner que c’est une torche et donc qu’il y a belle et bien une sale secrète.

Kisen, demande-lui comment on peut entrer dans leur salle souterraine. Il y en a un juste là.

Montrant du doigt là où j’ai remarqué la chaleur. Évidement avec un peu de patience je peux trouver le moyen d’ouvrir la porte mais si l’on peut gagner du temps cela ne serait pas de refus, surtout que je ne sais pas si ce lieu secret n’a pas une autre sortie ce qui gênerait nos plants. Enfin non car il y a peu de chance qu’ils nous laissent leur butin et on pourra donc encore les pister.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 950
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Allons dans les bois ! [rang C / Dentô Kongoh] Lun 6 Juil 2015 - 17:00

Kisen était ravi d’apprendre que ses méthodes n’étaient pas désapprouvées par son coéquipier, il n’allait donc pas avoir à retenir ses coups. Il avait toujours son kunaï sous le cou du professeur qui semblait paniqué par la situation. Le jeune Bannin avait l’air très menaçant et ce n’était pas seulement une impression, si Chen ne souhaitait pas parler, il risquait de souffrir quelque peu.

- Mais qu’est-ce que vous faites ?! Je ne vois pas du tout de quoi vous voulez parler !

Comme on pouvait s’y attendre, le professeur ne se montra pas coopératif, il ne semblait pas comprendre la situation dans laquelle il était. Il avait besoin d’une stimulation pour parler et Kisen avait bien l’intention de l’aider pour cela. Ce fut à ce moment que Kongoh annonça qu’il y avait une salle souterraine.

- Alors dites nous professeur, comment on accède à cette salle que vous cachez ?

Chen semblait paniqué, il n’avait pas l’air d’apprécier la découverte du Dentô.

- Mais de quelle salle parlez vous ? C’est ma maison, il n’y a rien de caché ici.

Kisen se retourna alors vers son équipier.

- Bon, il ne veut pas parler, je vais détruire le mur et on verra bien. Je vais tuer ce mec, il ne nous sert plus à rien du coup.


Comme pour illustrer ces mots, il brandit son Kunaï et avant qu’il ait eu le temps de faire quoi que ce soit d’autre, le professeur sembla tout de suite plus coopératif. Evidement, le Bannin n’avait pas l’intention de le tuer, il s’agissait d’un technique de bluff basique qui était d’autant plus efficace que le genin était physiquement impressionnant.

- Attendez, je vais ouvrir la porte, me tuez pas, s’il vous plait !

Kisen baissa alors son arme, satisfait d’avoir réussi son bluff. Le professeur se dirigea alors vers la porte et actionna un mécanisme assez particulier. Une partie du mur, qui se révéla être une porte cachée s’abaissa alors pour dévoiler un passage vers une salle souterraine.

- Vous voyez, c’est tout de suite plus simple lorsque vous nous aidez !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Allons dans les bois ! [rang C / Dentô Kongoh]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kaminari no Kuni-