N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 D'homme-chien à chien homme [PV Shiranui]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1048
Rang : C

Message(#) Sujet: D'homme-chien à chien homme [PV Shiranui] Jeu 5 Jan 2012 - 3:31

Aujourd'hui, j'avais pris la décision de me reposer. Je fixais le plafond de ma roulotte, Baku s'étirant à coté de moi sur mon lit. Les deux mains derrière la tête, je donnais quelques coups de hanches lorsque mon chien essayait de prendre un peu trop de place. On ne me jugeait pas trop durement, je sentais même de la fierté de la part de ma famille et de mon Clan, surtout depuis quelques semaines. Il fallait avouer que je me faisais reconnaître au Village, je le sentais. Je me demandais si c'était le fruit de mon imagination, mais il me semblait que mes coéquipiers augmentaient en importance, mais aussi mes responsabilités. J'avais de plus en plus de liberté aussi, les risques devenaient de plus en plus importants et je devais pousser de plus en plus loin mes hypothèses. Même chez Baku, je voyais la différence, il était un peu plus solitaire, plus méfiant, moins jovial, mais il ne perdait rien de ce ramolissement sans hypocrisie lorsqu'on lui accordait un plaisir.

Je ne sais pas si je m'assoupi longtemps, à cette heure, tôt dans la soirée ou tard dans la nuit d'hivers, difficile à dire sans la lumière. Tout ce que je sais c'est que la frappe à ma porte, répété, presque brusque, directe, me ramena. J'ouvris les yeux, à moitié tombé en bas du lit, Baku ayant récupéré une grande majorité du terrain. Je me relevais et ouvrit la porte, sans regarder qui venait de me déranger. En l'ouvrant, légèrement, je vis le ciel qui était encore noir, mais qui se paraît peu à peu du gris, comme une perdrix au printemps. Sans hésiter, j'ouvris la porte plus grande, car je savais juste au son qui il était. En voyant le visage, un peu tiré, de mon père, je lui souris largement en lui faisant signe d'entrer. Je me rapprochais d'un des coffres de ma maison pour prendre un chandail et l'enfiler. Il avait toujours cet air de fatigue, à cause des journée dans la nature. Parmi les gens du Clan, il était un des plus fier de notre proximité avec la nature.

- "Alors... Maman a mit la main sur un cerf et cherche des bouches à nourir ?"

Je parlais en me retournant. L'homme planta son regard dans le mien, comme par défi, comme lorsque je n'étais qu'un jeune enfant. Je notais une légère lueur, une brillance presque joyeuse, avant de le voir lentement secouer la tête. Je fronçais les sourcils en sachant que pertinament il me laisserait languir. Il savait comment j'étais curieux. En silence, je déposais ma bouilloir sur mon petit poêle qui s'éteignait après ma nuit de sommeil. J'ouvris d'un geste bref, pour éviter les brûlures, la porte et jetais dedans une petite bûche. En me retournant, je tirais une chaise, mon père m'imita et s'assis, puis me regarda en silence. Je souris en coin, habitué à ce petit jeu, à savoir qui de nous deux craquerait le premier. Après plusieurs minutes de ce traitement, je me relevais, pris un torchon et arracha l'eau bouillante de la source de chaleur. Lentement, j'en versais dans chacune de nos tasses et fit glisser vers lui une petite boîte.

- "Un pur produit du Pays du Thé. Je sais que nous ne voyageons pas beaucoup depuis notre installations ici."

Il se contenta de rire doucement, provocant un nouvel agacement de ma part. Je me contentais de froncer les sourcils, soudainement agacé, comme nous ne pouvons l'être qu'avec nos parents. Vif et futile, un sentiment presque parfait, du moins, pour nous faire sortir de notre zone de confort. Je me contentais de le laisser regarder un à un les sachet de thé. Je le regardais les renifler, sourcils froncés, alors qu'il souriait. Soudainement agacé, je lui pris le sac des main et le remit dans ma boîte avant de me tourner et d'en prendre un autre. Je le jetais devant lui. Il se contenta de me jeter un regard, avec un claquement de langue désapprobateur, comme les dresseurs font avec les chiens. Baku réagit en se réveillant enfin et, après un regard pour reconnaître mon père, reposa sa tête. Je le laissais faire avec une mine vaguement boudeuse, pendant que je préparais du thé à mon paternel. Il prit alors la parole.

- "Tu n'es pas encore capable de tenir ta langue. Avant Konoha, tu durais un peu plus longtemps. Je te remercis pour le thé, mais je viens t'avertir que tu vas devoir quitter le campement... Hurio est tombé malade, il a la fièvre, on ne craint pas pour sa vie, mais... Si tu pouvais juste faire sa tournée de pièges, puisque tu la connais."

En guise de réponse, je pris une gorgée de thé. Je n'avais jamais été particulièrement proche de cet homme, mais presque tous les chasseurs du Clan se connaissaient. Évidemment que je connaissais sa tournée, quand nous nous étions installés, j'avais eu la chance de lui montrer les coins, pour éviter que ses chasses ne tombent sur des terrains que les Konohajins n'apprécieraient pas. Je hochais la tête en direction de mon père en continuant de boire avec mon père. En se levant, il m'examina, alors que je levais sa tête, sans faire de même. Pour un Konohajin, ce serait de l'impolitesse, pour nous c'était normal. Alors qu'il partait, je me relevais et allais préparer mes bagages, en le saluant, le remerciant et, finalement, en souriant en apprenant que mère avait du cerf. Baku se réveilla après un long baillement alors que je m'équipais, comme si je partais en mission. Quelques minutes plus tard, j'étais dans les bois, à suivre un chemin mental, Baku s'amusant aux alentours, trop près de Konoha pour craindre un ennemi. Il ne me restait qu'à rester attentif et trouver les pièges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 

D'homme-chien à chien homme [PV Shiranui]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-