N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 À la croisée des mondes [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang C
Messages : 92
Rang : C

Message(#) Sujet: À la croisée des mondes [PV] Sam 11 Avr - 1:32

Le bruit des cascades bourdonnait à ses oreilles et son sang, dilué par l'alcool, tambourinait à ses tempes. Pris d'un léger vertige, ainsi que d'une posture précaire, Tôhatsu Sakutarô était malade et désabusé. La bruine glaciale l'éclaboussait au visage tandis que sa chevelure trempée était devenue étrangement lourde à porter. Nauséeux, il ne savait plus s'il vomirait ou s'il avait déjà vomi, car le spectacle de la force de la nature le subjuguait complètement, lui qui s'était avancé grâce au chakra à la base de l'une des cascades. Dos arqué vers l'arrière, les bras ouverts, le Tôhatsu tremblait, à la fois déstabiliser par le vent produit par les éléments qui forçait le respect que par son état d'esprit chamboulé ; Saku avait les joues baignées de larmes, fondues au travers de l'eau ruisselant sur son corps.

Le pauvre homme avait passé tout l'après-midi à ressasser ses erreurs dans une taverne miteuse d'Ame, il ne comptait plus les litres d'alcool qu'il avait ingurgité. Cette journée ressemblait comme aux autres avant et aurait sûrement ressemblée à celles d'après... Cependant, Saku avait eue cette étincelle de lucidité qui avait un instant embrasé son esprit, comme peuvent avoir les alcooliques entre deux pintes. Une étincelle vive mais éphémère, juste assez longue pour que l'ex-pillard puisse démystifier les propos embrumés d'une conversation tenue dans son dos. L'on parlait de ce paysage grandiose qu'était les cascades de Hi no Kuni. Ainsi, sa savoir réellement pourquoi, le chevelu s'était levé et avait quitté les lieux, la tête lourde et le foie saturé. Il ne savait pas combien de lieux il avait pu marcher, mais il s'en fichait. Sa vie avait déjà été consumée, alors qu'importe un petit mal de pieds...

Le regard flou, il admirait donc sans réellement voir, surpassé par les événements. La bouche ouverte pour respirer, il haletait. La sensation d'écoeurement disparaissait et Sakutarô sentait son esprit lentement s'éclaircir. La cure avait commencée. Pourtant, Sakutarô savait que lorsqu'il quitterait ces lieux, vidé de ses sombres pensées, son marasme bondirait à nouveau dans son dos et lui broierait la cervelle comme elle le lui avait broyée depuis la mort de son ami. Alors Sakutarô pensa qu'il devait en finir une bonne fois pour toute. Pourtant incapable de mettre fin à ses jours, par lui-même, peut-être que Mère Nature y parviendrait. Titubant sur la rivière agitée, il s'avança donc vers la cascade. Il se pencha légèrement vers l'avant pour mieux résister au souffle de l'eau. Bientôt, il se perdit dans l'écume et le chaos sonore fit vibrer à l'harmonie tout son corps. Plus il s'avançait et plus ses idées s'éclaircissaient. Si bien que bientôt, Sakutarô sut qu'il n'était qu'à une infime distance avec le mur d'eau tombant. Aveugle, sourd, exténué à résister aux éléments... Le chevelu ne fit que tendre le bras. Sans douleur, en frappant le mur d'eau, l'esprit du pauvre homme s'éclaira. Il sentit ses doigts plier violemment sous la pression, son poignet flancha ensuite, puis le Tôhatsu fut happé et disparut subitement.
____________________________

Sakuratô se réveilla sur l'une des deux rives. Épuisé, il ne parvenait plus à bouger. Les effets néfastes de l'alcool avait laissés place à une vive douleur qui montait de ses orteils jusqu'à la base de sa nuque. Étrangement, il avait la tête légère, comme posée sur un nuage. Complètement paralysé, le Tôhatsu se mit à pleurer. Les vêtements déchirés par sa tentative de suicide, il était étalé sur les petits galets, à moitié dans l'eau, sa crinière nacrée éparse sous lui. Salement amoché, mais le pauvre homme sentait qu'il survivrait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Membre du Clan Zen'Ryou
Messages : 187
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: À la croisée des mondes [PV] Mar 14 Avr - 3:38

Ken, après une rencontre fort agréable avec une jeune femme médecin comme lui, se baladait paisiblement en direction des cascades pour relaxer un peu. Pas qu’il était épuisé mais il avait entendu parler de ce lieu ou la flore offrait un spectacle inestimable a la faune et aux gens un peu curieux. Il n’avait pas de but précis mit à part la détente. Les bruits simultanés de la symphonie de la nature le réjouissaient particulièrement lui soufflant d’arrêter de penser et de simplement profiter du spectacle. Prenant une pause sur un rocher, il regarde défiler le courant sous ces yeux laissant libre court à son imagination.
 
* il faut que je recontacte les étoiles à Konoha, sa fait déjà un an que je voyage et que je ne leur donne aucune nouvelle, ma vie a tellement changer wow… j’aimerais tellement continuer à accomplir de grande chose, j’adore le sentiment que ça m’apporte d’avoir un sens à ma vie et pas simplement survivre… et puis
 
Soudain, un énorme poisson à la crinière de lion passa devant lui, sursautant sur la roche tout en affichant un visage des plus étonnés. Il croit avoir vu une espèce encore inconnu et très rare lui passer sous les yeux. Alors il s’élance à la poursuite du lion des cascades avec la ferme intention de prendre le plus de note sur lui possible.
 
Après une petite course remplit de pensé très, disons-le, enfantine sur ce qu’il allait découvrir, Ken tombe sur un homme-lion des cascades qui semblaient en mauvaise état.
 
*Il n’est peut-être pas un poisson mais un mammifère… et peut-être plus des rivières que des cascades…
 
S’approchant lentement de l’être semi-conscient devant lui, Ken remarque que son poignet est fracturé, désirant lui venir en aide à tout prix, notre jeune étoile bleue prend le temps de se présenter en activant son chakra médical dans ces mains.
 
-Hey salut Mr le lion, je suis Kennei Omoshiro, vous êtes blessés au poignet et avez quelques écorchures, je vais m’occuper de vous faite-moi confiance, je suis médecin, d’accord ?
 
Il déposa les mains lentement sur le poignet du chevelu produisant instantanément une chaleur apaisante une fois le contact établit entre son chakra et la blessure. La guérison fût rapide et sans douleur. Le jeune a la tête azur, tout en déplaçant ces mains sur tout le corps de la victime, en profita pour instaurer un climat de confiance.
 
-Vous n’avez rien à craindre, je viens tout juste de sauver un renard et j’ai plusieurs fois sauvé des gens alors votre état est déjà très stable, vous n’avez rien à craindre. Avez-vous tombé ou glissé ? Il n’y a pas de honte, un accident sa l’arrive si rapidement
 

Le jeune fait un sourire remplit de bienveillance au lion des rivières avant de terminer son intervention sur celui-ci 


voila:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 173
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: À la croisée des mondes [PV] Mer 15 Avr - 18:01

Miyuki était près des cascades longtemps avant que Ken ne vienne y faire un tour. Ils ne s’étaient pourtant pas encore croisés, car elle avait décidé d’offrir ses prières à Maskine et de méditer un peu. Un tel endroit était toujours pour elle une source de bien-être, de calme et de réconfort, et la ramenait dans un état de sérénité qui lui était nécessaire. C’est ainsi de cette manière qu’elle se sentait en ouvrant les yeux après une période de temps indéterminée. C'est le moment, se dit-elle, de retrouver Ken.
 
Le point de rendez-vous qu’ils s’étaient donné était le pied d’une des cascades. Cependant, arrivée en vue de l’endroit en question, elle ne le vit pas. Étrange, il aurait dû être là. Elle observa les alentours avec attention, mais n’eût pas à aller bien loin pour le retrouver. Il était sur la berge, quelques dizaines de mètres plus loin, en compagnie de quelqu’un... Miyuki se rapprocha, histoire de voir ce qu’il en était réellement.
 
Les mains de Kennei étaient auréolées de vert, ce qui signifiait qu’il était en train de guérir l’individu. Elle ignorait ce qui avait bien pu lui arriver, mais elle n’hésita pas une seconde à apporter son aide. Elle voyait bien que les pieds de l’homme traînaient dans le courant, aussi décida-t-elle de le sortir de là.
 
- Salut Ken! dit-elle à son ami. Attends un peu, je vais le déplacer un peu plus loin.
 
Elle saisit l’homme par les aisselles et le tira complètement sur le sable de la berge comme elle le put. La masse de ses cheveux, combinée à l’eau dont elle était gorgée, l’alourdissait considérablement, aussi ce ne fut que de peine et de misère qu’elle parvint à l’éloigner quelque peu du cours d’eau. Elle ne parcourut que la distance minimum pour ce faire, car il avait besoin des soins en priorité. Et, avouons-le, il était lourd.
 
- Êtes-vous réveillé ? Monsieur? Comment vous sentez-vous? demanda-t-elle à l’inconnu. Ken, tu sais ce qui lui est arrivé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang C
Messages : 92
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: À la croisée des mondes [PV] Jeu 16 Avr - 2:10

Le chevelu était perdu, l'esprit vaporeux. Il était si épuisé qu'il ne comprit pas tout de suite qu'on lui venait en aide. Ce qu'il vit fut d'abord fut une sorte de lueur bleu-verte qui empoigna délicatement son bras. Les sens engourdis, la douleur n'était pas présente et la chaleur réconfortante du chakra du jeune médecin coupa tous les ponts de sensations qu'avait Saku avec son bras blessé. Lorsque l'étoile bleue se présenta, se fut à peine si le Tôhatsu grommela quelque chose. Son esprit s'éveillait peu à peu, comme après un très long somme.

Soudain, deux mains se glissèrent sous ses bras et Sakutarô fut trainé vers l'arrière. Agressé dans son confort, cela lui permit d'immerger complètement. La jeune femme qui venait de le sortir de l'eau en profita pour le questionner sur son état, Sakutarô sentit son corps lui lancer. Une douleur atroce à son épaule lui fit pousser un grognement. La douleur était toutefois plus intérieure, car liée au souvenir de sa tentative de mort. La mauvaise humeur revenait, aussi Sakutarô ne s'empêcha pas de le faire remarquer.

« Gneh. Si tu veux savoir, j'ai la tête dans l'cul. »

Grossier, lâche et meurtri, on ne pouvait s'attendre à une meilleure réponse. Mais il ne pouvait pas non plus se permettre de se mettre à dos ces jeunes gens, car il avait dans le moment besoin d'eux. Jusqu'à ce qu'il se remette à la bibine, du moins. Il se releva sur le coude du bras qui ne lui faisait pas mal — même si c'était tout son corps qui était courbaturé.

« J'ai foiré, voilà ce qui est arrivé. »

Vraiment, Sakutarô avait mauvaise humeur. D'une part, son orgueil en pâtissait maintenant qu'il devait se justifier ; d'une autre, il dépendait maintenant d'eux, qu'il le veule ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Membre du Clan Zen'Ryou
Messages : 187
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: À la croisée des mondes [PV] Dim 19 Avr - 0:42

*C’est vrai ! J’avais rendez-vous avec Miyuki quel excellent timing !
 
Ken observait avec attention les mouvements ainsi que réactions du lion des mers devant lui une fois qu’il fut déplacé. Quelques grimaces mais tout semblait en ordre malgré un langage plus que coloré. Il était de mauvaise humeur ce qui donnait un argument de plus au jeune médecin de s’occuper de lui. Normalement les gens appréciaient grandement ces soins et affichaient un visage de reconnaissance par la suite, c’était plutôt louche d’être autant distant et fermer…
 
Ne voulant pas brusquer son patient d’avantage par des questions qui ne finissaient plus et qui servirait simplement à l’enfermer dans une carapace impénétrable. L’étoile bleue regardât sa partenaire avec l’intention d’enchainer rapidement
 
je l’ai vu passer devant moi en suivant le courant de la rivière, c’est tout
 
Ajoutant un petit clin d’œil pas très discret pour Miyuki, il poursuivit
 
Est-ce que tu as assez de nourriture pour une troisième personne, il semble avoir encore de l’inconfort mais peut-être que sa lui ferait du bien, vous en pensez quoi, sa vous intéresses ? Puis…


Ken avait eu grandement envie de lui proposer au minimum un peu d’eau mais il se retint car le lion avait surement eu son quota de ce liquide pour la journée. Laissant son sourire naturel prendre place en regardant l’inconnu, il continue
 
Puis, est-ce qu’on pourrait connaître votre nom ? Sinon, je vais être obligé de continuer à vous surnommer le lion, aller aller on insiste !
 
Ken laisse un peu d’espace à l’inconnu pour qu’il puisse respirer sans le perde de vu. Il s’approche de sa coéquipière pour l’aider à installer le pique-nique improvisé
 

J’ai beaucoup de baies sauvages ainsi que des œufs cuits dures, j’allais justement m’acheter d’autre truc à Konoha, qu’est-ce que tu as toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 173
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: À la croisée des mondes [PV] Mar 21 Avr - 21:07

Avoir la tête dans le cul… c’était une expression pour le moins étrange que Miyuki n’avait encore jamais entendue. Elle se doutait bien un peu de la définition, mais n’alla pas au-delà d’un haussement de sourcil pour signifier sa semi incompréhension. Qu’à cela ne tienne, l’homme venait de passer à deux doigts de se noyer, selon ce qu’elle comprenait du croisement des informations qu’elle venait de recevoir de Ken et de lui, sa réaction n’était ainsi en rien surprenante.

Et il avait foiré. Foiré quoi?

Elle se demandait si le moment était bien choisi pour approfondir la question. Peut-être que le laisser respirer, reprendre ses esprits, était davantage indiqué. Ken semblait du même avis, lui qui venait de changer de sujet.

- Quand il y en a pour deux, il y en a pour trois, lui répondit Miyuki d’un ton enjoué.

Elle se retourna ensuite vers l’inconnu.

- Tu es le bienvenu à notre table, lui dit-elle en souriant gaiement. Mange à ta faim et, si tu as envie, tu nous raconteras comment tu en est arrivé là.

Puis, se retournant vers Ken pour répondre à sa question, elle dit :

- J’ai du pain, du fromage et des noix. Laisse-moi préparer le pique-nique, occupe-toi de lui, doc.

Elle prépara ce qu’ils avaient rapidement, car ce n’était pas compliqué à faire, puis elle les invita à s’asseoir avec elle pour se restaurer. Elle tendit également une couverture qu’elle avait dans son sac pour le nouveau venu, histoire qu’il se réchauffe et qu’il se sèche un peu.

- Donc, Ken, raconte-moi un peu ce qui s’est passé pour toi ces derniers temps? Ça fait un moment que je n’ai pas eu de tes nouvelles, demanda-t-elle à son ami.

Elle écouta sa réponse en terminant un morceau de fromage, puis elle se tourna vers leur hôte.

- Mon nom est Miyamoto Miyuki, ravie de t’avoir rencontré aujourd’hui, lui dit-elle en souriant. Encore un peu de pain?

Joignant le geste à la parole, elle lui tendit un morceau de pain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 

À la croisée des mondes [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Cascades de Hi no Kuni-