AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Tensions aux frontières [Qazea Sayou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Informations
Grade : Nukenin
Messages : 17
Rang : C


Message(#) Sujet: Tensions aux frontières [Qazea Sayou] Lun 4 Mai 2015 - 4:07

Deux heures de traques. Deux heures à se faufiler derrière les rochers, dans la foule et dans les buissons. Dire qu'au début, il s'entraînait dans une source thermale clandestine, la privait de toute sa vapeur ou en faisait un sauna intenable. Et qui est-ce qu'il vit s'enquérir insouciamment d'un retour pour le pays du feu ? Kuhime Tarô, un des principaux tenanciers de bains thermaux du village caché des feuilles, et accessoirement bien implanté dans tout le pays du feu. Qu'il fasse ses affaires dans son pays, ça le regardait, mais depuis quelques mois son expansion empiétait bien trop sur le pays des sources chaudes, on entendait partout dans les arcanes de ce commerce que son entreprise cherchait à s'implanter dans le pays thermal par excellence.

Tentative vue d'un très mauvais œil par la branche du clan Jôki dont Matsuhiruto faisait partie ; celle qui s'occupait de la bonne prospérité des affaires. Ainsi ses agissements faisaient de lui un des adversaires privilégiés des soubassements monétaires de ce quartier de la famille, et sa tête s'était vue placardée au milieu d'une dizaine d'autres à divers endroits de la Maison Commune. Et là, il se pavanait, ignorant, demandait à un marchand si sa route prenait celle des forêts. Apparemment oui, et il était même sur le retour. Alors sa charrette dorénavant chargée à blanc et ses deux chevaux sûrement requinqués l’entraînaient maintenant à une allure dont l'éloignement rapide était synonyme de la perte d'une occasion en or qui ne se représenterait pas de si tôt... car cette fois il voyageait seul.

Rodé à la mission, aux intérêt du clan et aux initiatives personnelles, Matsu mit de suite un terme à ses occupations et déjà dans le bain de l'action, le prit en chasse. Pourvu qu'il ne s'enfonce pas trop dans Hi no kuni, pourvu qu'il ne s'enfonce pas trop dans Hi no kuni... Les frontières n'étaient pas quelques chose de parfaitement délimitées, seuls les changements progressifs de la configuration du paysage donnaient quelques indications sur la région géographique, et il aurait vite fait de se retrouver en territoire « ennemi » sans s'en rendre compte. Ses kunai et outils en tout genre étaient prêts, sa petite corpulence lui permettait de s'insérer de partout et ses yeux vifs et oreilles attentives ne perdaient pas une goutte du clopinement des sabots. À la lisière de la forêt, ils finirent par s'arrêter.


    - Je suis désolé, je dois vous laisser là. Transportant des marchandises à l'extérieur, je dois passer par certains check-point à l'aller comme au retour, et si je ne suis pas chargé exactement de ce qui était prévu... vous savez, les gens sont tellement bornés sur leurs règles parfois. Mais si vous coupez par ici, vous aurez vite fait de retrouver la route normale ! C'est même plus rapide !
    - Vous en faites pas, j'aime bien les ballades en forêt ! C'était sympa de m'amener jusque là. Et pour la suite, je me débrouillerai. Merci, et au plaisir !

    * Parfait. *


Au final il l'avait amené dans un lieu à l'abri des regards et l'invitait à passer par une zone non-fréquentée. Ils se saluèrent, se séparèrent, et Kurohime s'enfonça dans les bois. D'une position bien à l'écart, Matsu traversa le peu de plaine qui séparait son prochain lieu d'embuscade des hautes herbes dans lesquelles il s'était arrêté. Il allait s'avancer en parallèle, et dès que sa cible serait empêtrée dans les fougères...

Il sautait discrètement de branche en branche, le dépassa et se rapprocha lentement de sa position, gardant un minimum de distance pour ne pas être visible par l'homme d'affaire et se dissimula dans les feuilles tout un gardant un bon visuel. Il n'avait plus qu'à attendre, environ cinq mètres, quatre mètres... trois mètres...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Tensions aux frontières [Qazea Sayou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-