N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Graffiti et boule de gomme [Samui Yuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Heishi de l'Empire
Messages : 162
Rang : C

Message(#) Sujet: Graffiti et boule de gomme [Samui Yuki] Sam 16 Mai 2015 - 11:44

J'ai bouclé ma première mission, c'était du gâteau! De retour sur mes plates-bandes, des longues, des très longues journées à glander dans les rues de presque tout les quartiers de Shozaishi. Toujours à siroter du coca, avec mon enceinte Peats qui diffuse le plus souvent la même chanson, un rappeur local récitant les exploits d'un ninja fictif. C'est pas tout, mais il est déjà quatorze-heures, et mon attirail de voyou n'a toujours pas servit! Il est temps de mettre la main à la pâte, je m'ennuie! N'est-ce pas Shiro numéro deux? Ah oui, j'oubliais, je ne sors que rarement sans me cloner, ça nous donne un style à lui et moi: Deux gars archi-stylés, on forme une bande à part.

Bref, bref? Qu'est-ce qu'on fait mon clône, on s'entraîne, ou on continue de zôner dans ces ruelles sur-remplis de tout ces civils. C'est vrai, tu ne parles pas beaucoup pour une clone, je parle à un clone? J'ai un pète au casque, j'ai un pète au casque. Allons cramer les calories de mon porte-monnaie, qui a été revigoré grace à la dernière mission, rang D, mais mission quand même. Je m'enfonce alors dans le premier 24/7 sur ma route, 24/7 marque d'origine à Konoha, de la grande enseigne d'épicerie, d'ailleurs. Je referme cette page publicitaire, et boucle mon caddie de mes articles fétiches: E-cola, une bombonne de peinture, et des bonbons. Oui des bonbons, y a pas d'âge.

Un deux, trois, j'arrive à en mettre trois dans ma bouche? Et avec du coca, est-ce que ça glisserait plus, merde, peut-être. Voilà mes occupations le temps du trajet, je rejoignais le quartier résidentielle des Jisestu en concurrent contre mon clone à cel.. eh bref, ça serait pas la maison de cette idiote qui m'a mit un sacré râteau la veille? Cette idiote de quartoze ans... mais tellement belle, elle m'a fait craquer! Mais on s'en fout Shiro, refait-moi la facade de son appartement, profite de l'attroupement autour d'un cracheur de feu à quelques-mètres plus loin pour exercer tes talents. Ni une ni deux, je sauta sur les épaules de mon clone, que j'utilise alors comme courte-échelle. Un tête de pirate, c'est classe les pirates, quelques-gribouillages que j'arriverais pas à déchiffrais, et mes initiales qu'elle se rentre dans la tête: Shiro est tellement badass comme garçon, jamais j'aurais dû le laisser en plan... merde, je suis une idiote! La pire des idi.. oh merde, son père était sur le balcon.

"Espèce d'avorton, qu'est-ce qu'il te prend! Je vais t'apprendre les bonnes manières, tu sais combien elle m'a coûté cette facade en terre cuite!?" aura-t'il hurlé.

On se tire, mon clone, on se tire! Je devrais peut-être remettre la capuche de ma veste, question sécurité, si un jônin ou même un chunin me met la main dessus, il va me taper sur les doigts et me faire une morale équivalente à: Tu te rends compte qu'il y a même pas un an, le village était en ruine à cause d'une attaque? Et tout ce que tu trouves à faire c'est empiéter sur la reconstruction? Oh surtout pas, je vais pas m'arrêter d'un si bon chemin, je viens tout juste de réussir ma première mission...

Sautant de toit en toit, tel un ninja expérimenté, je jette quelques-coups d'oeil par dessus mon épaule pour m'assurer de ne surtout pas avoir été suivi. Rassuré, c'est bon, je suis rassuré! Personne n'est à mes trousses. Je vais me poser là-bas, sur un réservoir d'eau, on va fêter la déculotter de cette fille. Une, deux, trois canettes, totalement suractif, la caféine dans les veines, je ne prenais même plus le temps de surveiller si quelqu'un m'avait suivi, c'était l'heure d'une petite sieste... Difficile de fermer l'oeil après toute ces canettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3963
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Graffiti et boule de gomme [Samui Yuki] Sam 16 Mai 2015 - 21:17

Cela faisait longtemps que je n'étais pas revenu à Shozaïshi ... Bien longtemps en fait, car déjà de loin, j'avais du mal à reconnaître la ville tant les changements que j'avais commencé à mettre en place avait prit petit à petit le dessus sur l'ancien urbanisme maître de cette cité par le passé.
Place à la modernité. De nombreuses grues arpentaient le pourtour de la ville, montant une muraille des plus solides, une muraille qui nous assurerait force, protection, longévité face aux attaques futures de nos potentiels ennemis.
J'avais fait une croix sur le passé et sur tout ce qui s'était déroulé en ses lieux et j'avais décidé de prendre un nouveau départ où je n'inclurai désormais que quelques rares élus dans mes plans pour sécuriser la ville.
La sécurité de la ville, une bien vaste ambition que j'avais acceptée avec beaucoup d'humilité, mais je réalisais à présent, la confiance que mon oncle avait placée en moi au vu des impressionnants échafaudages qui entouraient l'accès principal de la ville. Je devrais sans doute contrôler toutes les infrastructures. Je prenais donc de la hauteur, pour observer tout le spectacle qui se déroulait ici.
C'est ainsi que j'interceptais une autre type de représentation, beaucoup moins glorieux pour le coup ...
Un petit chenapan qui faisait des siennes.
Çà faisait longtemps que je n'avais pas été confronté à pareille situation et cela me fit sourire. J'attendis qu'il prenne un peu de distance et je le suivais alors discrètement avant de le regarder faire un long moment où il en profita pour s'assoupir ...


"Parfait ..." Chuchotais-je pour moi-même.


J'avançais alors à pas de mouche avant de soudainement matérialiser un anneau de glace autour de ses jambes et d'attraper l'un des tuyaux du réservoir avant de le pointer vers le jeune homme et d'activer la manette servant à ouvrir l'eau. Une bonne douche au réveil et un regard accusateur qui en disait long sur ce qui allait suivre pour le jeune homme :


"Alors ... Comme ça, on s'amuse à taguer les murs ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Heishi de l'Empire
Messages : 162
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Graffiti et boule de gomme [Samui Yuki] Dim 17 Mai 2015 - 12:12

Je bottais le cul des plus grands méchants de l'humanité, et enchaîner les rencards avec les plus belles femmes du continent. En gros, voilà le résumé d'un rêve qui a prit court suite à l'intervention de cette gonzesse.
Mais, mais, merde!? Elle m'a réveillé à coup d'eau froide, c'est quoi c'bordel? Elle va me découper en plusieurs-morceaux, et me balancer au cochon.

À peine j'essayais de me lever, je retournais à la case départ. Une sorte de lien en glace liait mes jambe, prit au piège. Pas trente-six mille solutions, les copains, j'avais beau me débattre dans tout les sens, je n'étais qu'un poisson hors de l'eau, pas capable de me défendre. Ce n'est qu'après une trentaine de secondes, celle qui ont suivis mon réveil, que j'ai osé l'a regarder: Je m'attendais à une nukenin qui en veut aux Jisestus, elle va m'arracher les yeux pour ses expériences, et peut-être même me démembrer!? Oh le cauchemar, oh le cauchemar. Son visage était illuminé par le soleil qui était a son apogée à cette heure, j'avais du mal à distinguer des détails qui pourraient me permettre de l'identifié. Les grandes-filles me donnent froid dans le dos, je n'ose pas prendre la parole. Elle et sa poitrine, des psychopathes féminins ça n'existent que dans les fictions, ouais, je suis tiré d'affaire, enfin, pas tant que ça. Je dois m'attendre à une moral digne de ce nom, ça doit être une maman refoulée, elle va me taper sur les nerfs, je le sens. Quand faut y aller, faut y aller.

Bonjour? Aurais-je dit après m'être mit difficilement sur les fesses, les cheveux retombants devant les yeux.

Ma nouvelle position m'a permit d'en savoir plus sur son visage, et je ne m'étais pas tromper, elle n'avait pas l'air très méchante, et je dirais même qu'elle est d'ici. Il me reste plus qu'à étudier son regard, un regard commun, ceux qu'affichent mes détraqueurs quand ils me remontent les bretelles. Qu'est-ce qu'elle va me faire? Nettoyer la maison de cette idiote? Merde, son père va tellement me botter le cul qu'j'aurais des cicatrices. Je devrais peut-être m'excuser, et lui lâcher mon plus beau sourire. Elle aura beau être plus vielle que moi, elle ne résistera pas au sourire d'un jeune-garçon.

Excusez-moi, madame. Aurais-je dit, accompagnant ces belles paroles de mon plus beau sourire, ce qui pourrait m'éviter la tempête, ou diminuer le savon que j'allais subir.

Son lien est en glace, en glace!? Dans quelle merde je me suis foutu, c'est peut-être une samui, proche du nouvelle empereur! Et c'est peut-être l'une de ses sbires, si c'est le cas c'est pas les bretelles qu'elle va me remonter, c'est bien plus! J'en ai besoin, elle me fait flipper, rien que dans le regard, il m'en faut. Doucement, évitant au maximum les gestes brusques, je farfouilla dans ma poche dédiée à l'équipement ninja, et je pris l'une de mes dernières canettes, ayant prit un coup de froid après cette douche subite. Profitant du long silence, j'ingurgita en quelques-gorgées la boisson, quittant son regard qui en disait si long, je n'attendais maintenant qu'une réponse de sa part.

Je n'osais même pas lui tourner le dos, pour éviter qu'elle découvre mon appartenance au clan Jisestu par le logo floqué sur mon veston. C'est même pas un savon que je prendrais, c'est du shampoing! Je sais, je perd pas mon sens de l'humour, même dans des situations critiques. Ça pourrait ruiner à la réussite de la mission de demain, je ne serais pas dans mes bottes, les plus grands du clan prennent un malin plaisir à me punir, souvent les punitions sont sadiques: Shiro, tu nous fais dix tours du terrain d'entraînement! Je veux que tu sortes tes tripes, c'est fini les conneries. N'utilise pas un boost de vitesse et compagnie, sinon je te botte le cul.


Dernière édition par Jisetsu Shiro le Lun 18 Mai 2015 - 18:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3963
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Graffiti et boule de gomme [Samui Yuki] Lun 18 Mai 2015 - 13:10

J’avais beau le regarder avec une certaine sévérité dans le regard, je n’en étais pas moins amusé par la situation, l’air gêné, voir même presque peureux du jeune homme et aussi un peu, il faut le dire, par ma propre situation.
Du temps de Mizu no Kuni, c’était moi qui me retrouvais le plus souvent dans la situation dans laquelle il était à présent. Je me rappelais clairement la sensation déplaisante de cette goutte de sueur froide qui dégoulinait dans mon cou et qui me mettait plus mal à l’aise que le regard chargé de reproches que me lançait le plus souvent mon persécuteur. D’un air amusé, je lui demandais alors :


"Alors ? Tu préfères quoi ? Qu’on reste dans le classique et que je te fasse une séance d’entraînement tellement éreintante qu’elle te fera réfléchir la prochaine fois que tu feras des bêtises ? Que je te fasse récurer chaque dalle de la ville à l’aide d’une brosse à dents ? Ou alors on part dans l’originalité et je te suspends par les pieds pendant une nuit entière au-dessus de la fameuse meute de loups enragés de l’empereur ?"


J'avais une petite préférence pour la dernière solution. C'est d'être confronté à des choses pareilles qui nous endurcissaient, aussi, je m'installais plus confortablement sur un muret en pierre sans perdre du regard le jeune homme :


"Tu me plais toi ! T'as l'air d'avoir du caractère ? Tu t'appelles comment ?"


Je réajustais une mèche de cheveux folichonne tout en regardant l'horizon ou le soleil commençait à amorcer sa lente chute par-delà les montagnes. Dans deux heures maximum, il ferait nuit. Mes yeux se tournèrent une nouvelle fois vers le jeune homme alors que mes doigts s'entrecroisaient inlassablement :


"Alors que fait ton ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Heishi de l'Empire
Messages : 162
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Graffiti et boule de gomme [Samui Yuki] Lun 18 Mai 2015 - 18:43

J'ai touché l'une des cordes sensibles, au fur-et-à-mesure, sa facette de femme dure disparaissait en même temps que le soleil, être un jeunot c'est un avantage dans le business à ce que je vois. J'avais visé juste, en plein dans le mille, c'était à tout les coups une Samui! Rien qu'à voir son lien en glace, mais également la froideur qu'elle a imposé, maintenant dissipé pour laisser place à une autre émotion. Elle était tout ce que je pensais, archi bad-ass, proche de l'empereur, et à tout les coups membre du clan Samui, et je dirais même de la vielle école vu ses punitions à l'ancienne.

"Je dirais suspendu au dessus des loups de notre Empereur, occupé à me faire une beauté avec une brosse à dents, ça fera office d'un séance d’entraînement tellement éreintante." C'est ce que j'ai vraiment dit, après un long moment d'hésitation j'ai préféré mettre à jour mes exigences, beaucoup trop pour moi.

"N'importe-quoi fera l'affaire, m'dame."

Ça l'a emballé, à tout les coups! Pendant que moi je suis dans une désagréable position, elle va se mettre à l'aise sur le muret voisin. La merde, la merde, la merde! C'est l'heure du vrai savon, fini la rigolade, elle va me faire une moral digne des plus grands. Woah, on l'a échappé belle, mon assurance, ma puissance endormie, mon style? Qu'est-ce qu'a réussi à lui faire changer de cap, elle a dit que je lui plaisais, et m'a même demandé mon nom, je vais faire craquer le cœur de toute les filles du village, du moins le sien pour l'instant, elle va craquer et m'adorer, place à une introduction digne des plus grands.

"Je plais beaucoup, on me le dit souvent. Jiiiiiiisetsuuuuuu, Shiiiiirooo, le plus grand ninja de cette génération, faîtes place à votre sauveur! Celui qui a exterminé la menace qui a longtemps pesé sur notre pays, et oui, c'est bien moi. Et toi, c'est comment? Enf.. enfin, oui, désolé madame d'être impoli, on ne demande pas le nom d'une dame." J'y crois pas, j'ai complétement paumé cette assurance en plein discours, j'ai vraiment pas la tchatche avec les femmes mûres. Quand je dis mûre, je parle des nenettes plus âgées, vous suivez jusqu'ici?

"J'aurais une préférence pour une séance d'entraînement, m'entraîner au côté d'une samui ne peut être que positive, quitte à en baver, je n'en tirerais que les bonnes choses, et pourra me permettre de te mettre la pâté, tu m'as eu par surprise. Enfin, si vous êtes une Samui, mais une personne maitrisant le hyoton, dans le Shukaî, est généralement en lien avec ce clan."

J'ai complétement merdé, ça m'étonnerait qu'on ait la même vision d'une séance d'entraînement tellement éreintante qu'elle me fasse réfléchir à mes conneries!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3963
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Graffiti et boule de gomme [Samui Yuki] Jeu 21 Mai 2015 - 22:47

Un mince sourire prit bientôt place sur mon visage juvénile. Ce petit avait au moins le don de l'humour et c'était une chose précieuse dans les moments difficiles. Un pouvoir qu'il fallait préserver. Je relâchais doucement d'un mouvement de main l'étreinte glacée qui lui maintenait les pieds en place tout en le mettant en garde :


"N'essaye pas de t'enfuir ! Tu n'aurais aucune chance, je préfère te le dire directement ..."


Je le libérais et je lui laissais enfin tout le loisir de s'exprimer. Il avait devinait que j'étais une Samui d'ailleurs, ce à quoi je ne pus répondre qu'avec un léger rire moqueur :


"Qu'elle perspicacité ! On va pouvoir t'attribuer un rang pour ton intelligence !"


Mais c'était plus de la taquinerie qu'autre chose, car alors que je coinçais mon coude contre mes genoux et mon visage dans ce dernier, je lui révélais mon identité :


"Je m'appelle Samui Yuki ! J'étais l'ancienne bras droit de la section Joho du Shukai ! C'était moi qui étais en charge de tout l'espionnage et le contre-espionnage de notre alliance ! Et maintenant, ben ... Je m'occupe de la reconstruction de la ville et de la mise en place des différentes défenses pour éviter que l'on nous attaque !"


D'un geste de la main, je lui indiquais les nombreuses grues qui travaillaient actuellement nuit et jour pour finaliser les nouveaux remparts étoilés de la cité :


"Pour l'instant, c'est encore le chantier ! Mais bientôt ça sera super ! Et nous n'aurons plus rien à craindre ! Mais bon !"


Je me redressais en époussetant ma tenue avant de lui faire un petit clin d'œil :


"Un entraînement, c'est bien ça ? Ça fait longtemps que je ne me suis pas dégourdie ! Il y a de grandes chances que tu gagnes, mais je vais essayer de ne pas te rendre la tâche trop facile malgré tout ! Aller viens ! Ils ont justement fini le centre d'entraînement ce matin ! On va aller le tester !"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Heishi de l'Empire
Messages : 162
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Graffiti et boule de gomme [Samui Yuki] Sam 23 Mai 2015 - 11:58

C'est sous un soleil attaqué par tout ces nuages que la discussion continuée, j'étais toujours incapable de me lever, le lien de glaçe autour des mes jambes. Mais on peut tout de même retenir qu'elle n'a pas l'air décidé à me balancer aux anciens du clan, mais plutôt d'appliquer une punition à l'ancienne. On va bientôt m'appeler "l'as de la séduction", réussir à faire craquer l'une des ninjas influentes du village, ça fera de moi un ninja séducteur. Mes parents m'ont gâtés avant de disparaître, j'ai l'impression, ma bouille enfantine m'aide à ne pas m'attirer les foudres des haut-gradés à ce que je vois. Bref, arrête de divaguer, reste sur terre, pas sur la lune.

La fusée Shirooooo, vrouuum-vrouuum-vrouuum! Je parie des ramens que j'te laisse dans le vent. Profitant de ma nouvelle liberté, je sautillais dans tout les sens, sans trop prendre mes distances avec elle. C'est une course qu'on aurait dû faire, j'aurais calmé ses ardeurs avec un jolie boost de vitesse, et l'utilisation de mon kinnegan pour lui mettre la pâté.

J'ai l'impression qu'elle commençe à me croire, elle commençe à croire que je suis le ninja de cette génération! Bamm-bamm, Jisestu Shiro, grand ninja originaire du Shukaï. Carrément, je vais m'introduire comme ça la prochaine-fois!

Quitte à choisir, je voudrais devenir un sennin!

C'est grand sourire qui accompagné mes paroles, le garçon le plus craquant du monde.

Enchanté Yuki-chan, qu'est-ce qu't'as fait pour être en charge d'un boulôt si barbant? Rien de mieux que de botter le cul des super-vilains. Ton ancien boulôt était bad-ass, Agent Samui zero-zero-zero! Moi c'est Jisestu Shiro, genin fraîchement diplomé, l'avenir du shukaî! Rien ne sert d'avoir des murailles quand Shiro est l'un de nos hommes. Eh-ouuuuuuuuais.


À peine ces mots sortis de ma bouche, je me tournais pour lui dévoiler le logo de mon clan floqué à l'arrière de mon tshirt, comme pour appuyer mes belles paroles.

Ah? Est-ce que tu pourras faire construire une boutique de bonbon, c'est bon les bonbons... Puis, ça donne des forces, et ça rapporte de l'argent. Ouais, des bonbons! Elle déchire mon idée, tu pourras construire des magasins avec des bonbons? Des bonbons roses, et même des violets, et des bleus, c'est les meilleurs les bleus. Et aussi, et aussi! Yuki-chan, je pourrais monter dans l'une des grues!? Et tu pourras faire une statue en mon effigie, et aussi, et aussi: ça va?


Boh, j'ai pas dû l'emballer. Elle ne m'a que simplement répondu d'un clin d'oeil, en retirant les poussières de sa tenue. J'ai peut-être trop parlé, ça l'a calmé dans ses ardeurs! Mince alors, on aurait eu un rencard autour d'un verre d'e-cola, je lui aurais déclaré ma flamme et aurait jouer au foot. Mais qu'est-ce que je raconte, c'même pas une gamine! C'est une vraie femme, elle va m'prendre le chou et vouloir des enfants. Je suis qu'un gamin de douze ans, oh-oh-oh-oh... Je veux rien de tout ça.

En entraînement? Alors, je te suis Yuuuukiii-chan. - RAÏTON, Multi Clonage électromagnétique... Capitaine, capitaine! Levez l'encre, levez l'encre.

C'est derrière un amas de poussière mélangé à des résidus d'électricité qu'était mon moyen de déplacement. Un copie conforme de moi, c'est pas beau ça? Ni une ni deux, je saute sur ses épaules. C'est partit mon kiki, on va suivre cette dame, on va lui apprendre à pas m'attaquer quand je suis assoupi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3963
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Graffiti et boule de gomme [Samui Yuki] Mer 27 Mai 2015 - 23:09

Le petit montrait de l'enthousiasme. Voilà qui était plaisant tout du moins, voilà qui me mettait du baume au cœur et ce n'était pas moins que ce qu'il me fallait pour me redonner le sourire alors que j'avais pourtant le cœur si triste.
Je fermais les yeux, tout en amorçant le chemin jusqu'au terrain d'entraînement au nord de la ville. Pendant ce temps, Shiro lui fourmillait d'excitation en voulant toujours plus alors que les paroles sortaient de sa bouche dans un flot incessant me laissant à peine le temps de parler, je me contentais de petits hochements de tête positifs dans certains cas comme pour l'approuver dans ce qu'il disait, pourtant, lorsqu'il parla de monter sur les grues, c'est un sourire narquois qui se dessina sur mon visage :


"On verra si tu arrives à me battre ! Mais j'ai bien peur que tu n'y arrives pas ! Et que tu regrettes de monter aussi haut !"


Puis, comme pour le provoquer alors qu'il me poursuit avec son clone, je m'amuse à créer comme un couloir de glace sur mes pas avant de prendre le gauche et de sauter dessus pour me déplacer en glissant tel une patineuse. Je gagne ainsi en vitesse, mais aussi en agilité. Du coin de l'œil, je continue de l'observer tout en déambulant habilement au travers des rues de la capitale du pays de la terre avant de finalement arriver devant notre lieu de destination.

Le centre d'entraînement !

Une nouveauté du nouveau shozaïchi. Les infrastructures sont neuves et très peu de shinobis ont déjà eu l'occasion de les fouler du pied. Une opportunité pour le jeune homme que j'entraîne à ma suite sur une sorte de parcours du combattant :


"Voyons un peu ton état physique ! Tu penses pouvoir tenir la distance ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Heishi de l'Empire
Messages : 162
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Graffiti et boule de gomme [Samui Yuki] Sam 6 Juin 2015 - 13:10

    Installé sur mon pied d'estale, fin prêt pour le départ. Elle me conduira droit vers le terrain d'entraînement, là où je lui ferais mordre la poussière. C'est non sans-difficulté que j'étais en pleine filature avec elle, ça avait beau être une minette, à peine plus vielle que moi, je dirais cinq ans d'avance, et pourtant je n'arrivais pas à prendre de l'avance sur elle, moi Shiro, l'éclair de l'académie. Oui, ok, le titre n'a pas encore un impact mondial, simplement local.

    "Vrooooooooum, vrouuuuuum! La fusée Shiro, tu l'as remarqué!? L'as-tu remarqué!?" Vrouuuuum."

    C'était le seul moyen d'attirer son attention, Shironaldo. La starlette du ballon rond n'a qu'à bien se tenir, lui et ses percée endiablée! Moi j'ai des atouts digne de ce nom, des atouts dans ma manche. C'est dans la manche, ou dans les poches?

    Elle aussi, elle aussi, elle triche! Elle a utilisée l'un de ses atouts, une piste de glaçe, l'équivalant d'une patinoire. Mon idiot de clone n'a pas les reflexes de son utilisateur, c'est clair. Tombant vers l'avant, je n'avais aucun moyen d'éviter cette pittoresque chute. Le moindre contact au sol provoqua la disparition de mon clône d'ombre, chargé en chakra raîton, lui qui se délibèrera, sous forme d'une explosion minime, me touchant de plein fouet.

    J'étais encore en un seul morceau, presque intact, c'est mon égo qui aura le plus subit. Le farceur piégé, le courseur vaincu. Je ne pouvais pas rester sur une défaite, il restait encore un bout de chemin, je dois me resaisir. Mîmant d'être touché par la chute, de façon à gagner du temps, je restais couché sur le sol, dos à elle. Récent utilisateur du Kinnegan, c'est ce qu'il me fallait, du temps, pour me permettre d'utiliser l'une des techniques impactants sur l'espace-temps.

    La préparation éclair, je pouvais enfin lui dévoiler le joillaux de ma collection, je me remis sur les pieds, luttant pour ne pas chuter une nouvelle-fois, et ruiner mon spectacle atypique. Je me tenais droit, le torse bombé, fier de lui dévoiler mon dōjutsu, ma pupille avait prit la couleur originelle du Kinnegan, le jaune. Malgrè cette entrée des plus bad-ass, le ridicule devait reprendre le dessus, je me mis en glissade sur les pieds, liant mes deux mains, de manière à user d'une technique de manipulation du temps, débutant dans ce domaine. Ralentissant au maximum l'espace-temps de l'emplacement où se trouvait Yuki, glissant pour prendre la tête de la course. Quelques-secondes m'ont suffit pour me remettre dans cette course, je relâchas donc l'étreinte de ma technique, et reprit la course, au coude-à-coude avec la puissante Yuki.

    Au bord de la structure de la glaçe, je profitais de ma courte avance pour lui tourner le dos à l'arrivée, et lui faire ma plus belle grimace, où au même moment mes pieds s'entrechoquèrent, laissant à Yuki le champ libre pour remporter cette course, Shiro hors course, dû à sa nouvelle chute. Elle qui venait de franchir la ligne d'arrivée, mettant les pieds dans les récents terrains d'entraînements, que je n'ai toujours pas souillé de ma sueur.

    Je rejoignis l'adulte en traînant des pieds, essuyant ma première défaite en course poursuite, sans pour autant démériter. Pas grave, j'avais gagner le droit de m'entraîner avec une Samuï, qu'est-ce qu'elle me réservait? On allait être fixé, puisqu'elle prend la parôle.

    "T'es vielle, t'es vielle, moi j'ai l'état physique d'un jeune fougueux, toi d'une viellard. Hin-hin-hin-hin-hin... Laisse moi juste le temps de boire un peu d'e-cola."

    Une dernière provocation à la jeune-adulte pour la route, et c'est repartit pour un tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3963
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Graffiti et boule de gomme [Samui Yuki] Dim 7 Juin 2015 - 12:13

Mine de rien, ça commençait à devenir laçant d'entendre le jeune homme se plaindre, et la provoquer encore et encore.
Alors qu'il se cassait la figure et arrivait au final bon dernier dans notre petite course improvisée, je le regardais cette fois-ci avec un œil nouveau. Plus dur, plus sévère avant d'ouvrir la bouche pour m'exprimer :


"Si tu perdais moins ton énergie en paroles inutiles et que tu te concentrais sur ta force et ton entraînement, tu aurais peut-être la chance d'arriver à me toucher ! Là ... Pour l'instant, tu n'es qu'une larve encore loin de passer à l'état de cocon et je ne te parle même pas du papillon !"


J'avais parlé froidement tout en me retournant pour continuer à marcher vers le fond du terrain d'entraînement. J'espérais lui faire un petit électrochoc avec mes paroles. Qu'il se réveille et qu'il grandisse un peu ! Peut-être pas la bonne méthode, tout du moins, pas la plus appropriée, mais il était temps que le jeune homme se bouge.
J'avançais sans me retourner avant de lui faire face une nouvelle fois. Toujours impassible, bien qu'avec ce regard froid, je le toisais désormais tout en écartant d'un mouvement ample de la main l'un des pans de ma robe :


"Allez ! Voyons un peu de quoi tu es capable ! Si tu arrives à me toucher, tu auras peut-être la possibilité d'accéder à un nouveau rôle au Shukai ... Dans le cas contraire ! Tu retourneras sur les bancs de l'école où je ferais en sorte que l'enseignant qui s'occupera de toi mette un point d'honneur à t'enseigner le respect !"


Puis, sans prévenir, je me mettais en position de garde et sans vraiment attendre que le jeune homme soit prêt, je composais deux mudras. Des mudras tous simples :


"Hyouton ! Awayuki !"


Une simple neige commença alors à tomber sur le terrain. Étrange en cette saison, pourtant, un petit sourire se dessina sur mon visage alors que je formais deux autres mudras tout aussi simplement que la première fois :


"Hyouton ! Yukigassen' !"


Je formais alors des boules-de-neige que j'expédiais immédiatement sur mon jeune adversaire pour voir un peu comment il réfléchissait.

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Heishi de l'Empire
Messages : 162
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Graffiti et boule de gomme [Samui Yuki] Dim 7 Juin 2015 - 17:05

    Son attitude a changé d'un claquement de doigt, décidément elle me donne froid dans le dos cette gonzesse. Je dépoussiérera ma fidèle tenue, gagnant le droit de m'offrir ma première canette de l'heure, malgré la défaire que je n'ai pas démérité.

    "Si tu perdais moins ton énergie en paroles inutiles et que tu te concentrais sur ta force et ton entraînement, tu aurais peut-être la chance d'arriver à me toucher ! Là ... Pour l'instant, tu n'es qu'une larve encore loin de passer à l'état de cocon et je ne te parle même pas du papillon !"
    ... J'ai l'énergie d'un jeune fougueux, j'ai encore toute mes dents! Toute mes dents. Laisse-moi deux minutes, deux minutes! Des petites minutes.

    M'envoyant quelques-gorgées de ma canette qui avait le don de me revitaliser, je repris la discussion où je l'avais laissé, son visage toujours aussi peu illuminé.

    Les papillons c'est moche, et puis même que ça n'a qu'une journée de vie! Moi j'aimerais être un mille-pattes, parce-que un mille-pattes c'est cool. Oh, ouais, oh ouais.

    Ça n'avait pas l'air de l'enchanter, mes parôles commençaient à lui taper sur le système. Elle me tourna le dos, à tout les coups abasourdi par les parôles incessantes qui sortent de ma bouche. Je suis la fusée Shiro, aussi bien qu'oralement que physiquement, que ça lui plaise ou non. La laissant prendre ses distances, j'en profitais pour m'en prendre plein la lampe, ma canette à bout de vie. Balançant ma canette à l'arrière dans mon sac, ajoutant cette dépouille aux nombreuses de la journée, je refis face à Yuki qui venait tout juste de reprendre place face à moi. Prêt à en découdre, elle reprit la parole.

    "Allez ! Voyons un peu de quoi tu es capable ! Si tu arrives à me toucher, tu auras peut-être la possibilité d'accéder à un nouveau rôle au Shukai ... Dans le cas contraire ! Tu retourneras sur les bancs de l'école où je ferais en sorte que l'enseignant qui s'occupera de toi mette un point d'honneur à t'enseigner le respect !"

    Un jeu d'enfant, un jeu d'enfant! Prépare le trône, on m'appellera Shiro Fannister. Le nouvelle empe.. non, non, non! Je ne retournerais pas à l'académie après toute ces sacrifices, toute les minettes que j'ai abandonné pour me consacrer à ma carrière de Ninja. Hey! Hey! On allait manger des bonbons, et même que j'l'ai jeté comme une vielle chaussette de l'empereur.

    Même pas le temps de souffler de tout ces mots débiter à la va-vite, qu'elle me coupa presque la parôle, hurlant l'incantation d'une de ses techniques. Je préfère rester sur mes gardes, déjà au jus de l'immensité des techniques qu'elle pouvait user. Une tempête de neige des plus minimes, c'est ce qu'il me tomba sur le bout du nez. C'était beau, très même! Une chance pour moi qui n'ai presque jamais assisté à ce genre de spectacle, un événement météorologique bien trop rare dans la région. Sa tempête était suivie d'une seconde incantation, trois boules de cette neige qui se formait avant de foncer à toute vitesse en ma direction.

    Que faire, que faire!? User de mes pupilles que j'ai gardé éveillé pour ralentir l'espace-temps et esquiver? Un jeu d'enfant, ses boules n'ont aucun impact. Je vais mimer de lui foncer dedans, avec un clone en guise de bouclier.

    Kage bunshin!

    Profitant de la fumée de l'invocation de ce clone de l'ombre, j'en invoque deux autres cette fois-ci à peine chargés en chakra raîton. Je dispose l'un d'eux dans le dos du clone, pour lui faire croire qu'il s'agit de moi, et faire courir le second sur son flan droit. De mon côté, je fonce aussi tête baissée sur elle, sur son flan gauche.

    Beaucoup trop pour trois boules de neige? Et alors, moi je veux la gagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3963
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Graffiti et boule de gomme [Samui Yuki] Jeu 11 Juin 2015 - 22:41

L'apparition d'un clone ... Bien en dessous de mes attentes pour lui. Alors, j'émets un rire moqueur en l'interpellant :


"C'est tout ce que tu es capable de faire Shiro ? J'en attendais vraiment plus de ta part !"


Je dis cela, tout en formant une nouvelle série de Mudra qui vint modeler entre mes mains un arc tout de glace fait alors que ma main se tend rapidement dans le carquois qui s'est formé dans mon dos où je retire une flèche que j'enclenche contre ma corde. Je souris, je bande l'arc, je vise, je tire.
Je touche le premier clone me révélant le second alors qu'il est sur le point de m'assigner un coup-de-poing. Il ne m'en faut pas plus rassembler les boules-de-neige qu'il a ignorées et les jeter sur le clone en face de moi, mais aussi celui sur le côté, les faisant s'évaporer dans un nuage de fumée :


"Il va falloir faire mieux Shiro ! Passons aux choses sérieuses maintenant !"


Ma main se dirige une nouvelle fois sur mon carquois et je m'érafle le doigt sur la pointe d'une flèche avant de tracer un signe sur mon avant-bras :


"Invocation !"


Les trois oursons rejoignent le combat et bien qu'ils aient légèrement grossi avec le temps qui passe, il reste sous mes ordres et donc entièrement dévoué à ma cause.
Je sais qu'ils ont envie de jouer et Shiro semble le jouet le plus adapté à cette situation. Leurs petits jappements frénétiques traduisent leur impatience et leurs envie de se mêler au combat :


"Du calme, mes mignons ... Voyons ce qu'il fait d'abord ..."


Je lève alors la main en direction de Shiro, tout en tendant une nouvelle flèche dans mon arc en le visant :


"Aller viens !"


Je relâche la flèche qui fonce droit sur lui. Maintenant, il doit vraiment me montrer de quoi il est capable, car avec les oursons sur la zone de combat, je ne lui laisserais plus une seconde de répit. D'ailleurs, les trois animaux sont déjà en train de planter leurs griffes dans le sol.

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Heishi de l'Empire
Messages : 162
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Graffiti et boule de gomme [Samui Yuki] Mar 16 Juin 2015 - 19:46

    Je suis aussi fort que l'empereur, arrête de te moquer! C'est pas parce-que j'ai que douze ans que je suis inoffensif, tu vas mordre la poussière pour t'être moqué du premier Jisetsu, capable de dépasser les limites imposées par ce Dojustu... enfin, dans un futur lointain! Vrouuummmmmm... T'es plus dans l'air du temps!

    C'est sur ces belles paroles provocantes que je réveilla une nouvelle fois la phase un de mon Kinnegan, le regard métamorphosé qui me retire cet aspect juvénile de mon visage. La quasi-totalité, voir la totalité des clones totalement hors service, je 'ai plus d'autres solutions que m'occuper moi même de toucher mon adversaire du jour. Le court répit avait assez durée, et l'incantation d'une nouvelle technique de sa part arrivée à grand pas, d'où ses mudras, je devais me tenir prêt, l'expérience des combats étaient déséquilibrées, quitte à perdre, mieux vaut faire forte impression.

    Je me serais fait taper sur les doigts si mes ancêtres auraient apprit mon utilisation du Kinnegan pour un combat amical, alors autant tout donner et pas faire pâle figure... C'est une invocation qu'elle a choisit pour me combattre, trois oursons... attendez! Trois oursons viennent d'apparaître, elle me prend pour un gros nigot, c'pas trois oursons obèses qu'vont m'empêcher de l'a mettre au tapis.

    Eh, c'est normal qu'ils soient si gros? Tes machins ont dû doser le fast-food dans la dimension qu'ils occupent... ahahahah, elle est bi... oh!

    Coupé net, je suis coupé net par le grognement de la meute d'ourson, je dois pas me fier à leurs apparences, ça reste des ours miniatures, si je baisse ma garde ils vont pas se priver de me déchiqueter. C'est quatre adversaires que je fais face, et la plus coriace bande une nouvelle flèche à son arc, les hostilités sont de nouveau de la partie.

    Je vais me pointer à la vitesse d'une fusée, le temps presse.

    Je sais comment contrer sans me mouiller, une technique passe-partout lié à mon Kinnegan. L'une des seuls que j'ai réussi à maitriser, une technique de base, comparé aux enchaînements réussis par les plus expérimentés du clan. Mais ça suffira pour mettre temporairement hors jeu sa meute d'ourson ainsi que sa flèche. Un coup d'une pierre de coup, j'effectuais les signes incantatoires de ma technique, l'usant au moment où la flèche s'aligne aux oursons. Le principe de la technique est de ralentir une zone ciblé, au péril d'un oeil qui restera fermé le temps de la technique, que je suis incapable de tenir plus d'une minute.

    Voilà, la flèche suspendue dans les airs, ralenti à son maximum, et les oursons incapables de m'empêcher d'atteindre mon objectif. C'est deux clones que je ré-invoqua, pour m'accompagner une partie du trajet, et contenir un maximum les oursons une fois mon jutsu brisé. Je fonçais donc actuellement à pleine balle sur Yuki, contournant la zone d'environ cinq mètres, pour ne pas être impacter par ma propre technique.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3963
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Graffiti et boule de gomme [Samui Yuki] Ven 19 Juin 2015 - 11:29

L'éveil du Kinnegan ou encore une façon intelligente d'utiliser sa tête. Malgré tout, il y avait encore des progrès à faire à ce niveau-là, car le jeune homme avait mal dosé sa technique. Il préférait m'affronter moi, plutôt que des invocations beaucoup moins puissante que moi. Une petite erreur de jugement qui outre me faire sourire, me rappela que mon adversaire était encore bien jeune. Je devrais sans aucun doute le ménager légèrement pour éviter de trop le vexer, voir pire de le bloquer dans ses futures ambitions.
Observant alors la scène, les oursons et ma flèche ralentit, je finis par retomber sur mon adversaire et le nouveau flot de clone qui s'approche de moi.
Je compose deux mudras et à mon tour, je fais apparaître trois clones, un pour chacun des jeunes hommes me faisant face :


"Hyouton ! Bunshin !"


Je recule alors d'un bond en arrière pour rester toujours hors de sa portée pour éviter qu'il ne m'atteigne frontalement :


"Alors Shiro ! Réfléchis ! Tu as commis une erreur !"


Et qu'elle erreur. Mes oursons reprennent doucement la possibilité de se mouvoir, de même que ma flèche.
Ce n'est plus un seul adversaire qu'il doit affronter désormais, mais bien sept. Mes trois clones, mes trois oursons et moi-même. Je suis curieuse de voir comment il va se débrouiller, car ce petit bonhomme semble prometteur, mais beaucoup trop tête brûlée.

Je lève la main, et je fais alors signe à mes clones de se lancer à l'assaut du jeune homme alors que mes oursons qui ont enfin repris possibilité de bouger, plongent profondément leurs pattes dans le sol pour effectuer une technique de leur décoction. Je reconnaissais bien leurs esprits espiègles dans cette action futile, car dès lors qu'ils seraient libérés de l'entrave du jeune shinobi, le terrain deviendrait aussi boueux qu'après une pluie torrentielle.

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Heishi de l'Empire
Messages : 162
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Graffiti et boule de gomme [Samui Yuki] Lun 22 Juin 2015 - 17:34

    J'ai le champ libre, elle va enfin mordre la poussière et m'offrir un tour dans l'une des nombreuses grues qui surplombent le Shozaichi depuis un long moment déjà. Plus rien ne pouvait m'arrêter, j'avais laisser dans le vent ces trois vilaines bestioles, que j'avais gentiment escorté par deux de mes clones. Sa flèche n'était plus d'aucune utilité, à moins qu'elle soit téléguidé, mais il lui faudrait une sacré pointe de vitesse pour rattraper la fusée Shiiiiroo.

    C'est deux mudras exécutés à la vitesse de l'éclair qui laissaient place à trois clones, les contenir reste dans mes cordes, à condition de ne me faire toucher.

    Hah-hein? Je sens d'ici que tu jalouses ma position, je n'ai pas commis la moindre erreur... du moins, je l'espère.

    Comme d'habitude j'ai parlé trop vite, ses capacités outrepassent les miennes, elle dispose encore de plusieurs-cordes à son arc, et sa consommation de chakra est minime comparée à la mienne. Et pourtant, une flamme brille au fond de moi, celle de l'espoir! Je dispose sans-doute des capacités pour l'effleuré et remporter ce défi à la noix.

    Un coup d'oeil dans mon dos, pour vérifier si mes clones sont toujours présents, et si ma technique a toujours effet sur les trois oursons, et me revoilà repartit, lui fonçant à pleine balle, pour remporter la victoire. Coupé dans mon élan, la voici qui lève la main, une technique pouvait tomber du ciel, il me fallait de rester sur mes gardes. Elle n'ordonna que simplement à ses clones d'attaquer, ça reste du quatre contre trois, je peux m'en tirer et atteindre mon but. C'est le grognement lointain qui contrecarra mes plans, je n'ai pas les capacités pour tenir plus longtemps cette technique, revoilà les trois affreux oursons dans la partie, mes efforts ont étés vains, j'ai consommé énormément de chakra pour mettre hors jeu les oursons, et pourtant ça n'aura pas suffit.



    Un oeil dans les choux, inutilisable puisqu'il se régénère de la technique usée contre les oursons, je devais construire sans lui, et rapidement. Je dévia complétement de direction, ce n'est plus Yuki que je cherchais à atteindre, mais les oursons et les clones que je souhaitais évincer de la partie. Et pourtant, encore une fois, je suis coupé dans mon élan, ne prêtant que peu d'intention à ses invocations, j'avais encore commis une erreur, les oursons étaient capable d'user des techniques Ninja, fallait s'y attendre, sinon à quoi servait-il. C'est la boue qui prenait place sur le terrain, remplaçant les fines particules de neige sur le terrain, surpris, je tomba tête la première, la tête ensevelit pour toute cette boue.

    Ni une ni deux pour me remettre sur les fesses, et pourtant tout ces monstres n'étaient qu'a une portée minime de moi. Je vais user de l'atout de ma collection, puiser dans mes réserves de chakra, ce n'est qu'un combat de figuration, je dois faire forte impression, alors usons cette technique.

    Luttant pour me remettre sur les pieds, je dirigea mes clones occupaient les siens, et usa de mon oeil droit pour remettre au goût du jour la même technique, entravant un cour instant les oursons, pour me permettre d'incanter ma seconde technique, difficilement esquivable.

    Tigre... cheval... Serpent... Rat... RAÏTON, RAIRYÛ NO TATSUMAKI!!!

    C'est un dragon élémentaire que j'invoqua, le forçant à prendre de la hauteur, avant de l'envoyer s'encastrer contre les pauvres bestioles encore sous l'emprise de mon entrave. Un gamin n'est pas censé avoir la force d'infliger une telle attaque à des animaux habituellement si mignon... Ce n'est qu'un entraînement, une fois la technique à son zénith je coupe l'alimentation en chakra, de façon à laisser le monstre de foudre se dissiper. À peine l'enchaînement terminé, je retombe en arrière, incapable de tenir sur mes pattes, le terrain devenu trop boueux, et mes dernières réserves de chakra puisée.

    Ma coupe en porc-épic est ruinée, dire que je voulais partir rencontrer des filles, ce soir...

    HRP:
     


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 3963
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Graffiti et boule de gomme [Samui Yuki] Jeu 25 Juin 2015 - 11:19

Le moins que je pouvais lui reconnaître à ce petit bonhomme, c'est qu'il avait du cran et de la ténacité. Aujourd'hui, ça ne serait pas suffisant pour me vaincre, car bien évidemment, je retenais mes coups, mais peux être dans l'avenir, cela pourrait aller beaucoup plus loin. C'est tout le mal que je lui souhaitais.

Souriant malgré moi, je laissais son dragon détruire l'ensemble de mes clones. Une façon de lui donner un peu d'espoir sans pour autant lui faire oublier qu'il ne s'agissait que de pâle copie de moi. J'étais beaucoup plus dure à atteindre et pour l'heure, il ne m'avait même pas effleuré. Je voyais qu'il s'affaiblissait rapidement, preuve qu'il avait consommé beaucoup trop de chakra. Au bord de l'évanouissement donc, je décidais qu'il était temps de cesser les hostilités et j'utilisais de ce fait les oursons, désormais libres de toutes étreintes afin qu'ils se protègent dans un premier temps en leur faisant user d'une technique Doton, qui se propagea devant eux, absorbant l'attaque de leur adversaire alors qu'ils plongeaient immédiatement sous terre non seulement pour se cacher du mur de terre qui allait exploser sous l'impact du dragon de foudre, mais aussi pour se dissimuler à la vue de notre ennemie.
La prochaine attaque viendrait d'en dessous…

C'est du moins ce que laissais prévoir la manœuvre de mes petites invocations alors que j'observais toujours sur mes gardes, mais sans vraiment bouger de ma position ce qui se tramait un peu plus loin.
Les oursons ne se montrèrent pas, mais pourtant une vague de terre se propagea jusqu'au jeune homme pour l'emporter dans son tourbillon.

Esquiverait-il où subirait-il l'attaque de plein fouet ? Je n'en savais que trop rien, mais une chose était sûre, après cette dernière attaque, le combat serait fini, car déjà, je posais une main sur le dos du jeune homme :


"On va arrêter là pour aujourd'hui ! Tu as épuisé presque tout ton chakra ! Ne bouge pas !"


Je lui insuffler alors un peu de ma vitalité pour qu'il se sente mieux.


" Tu t'es bien battu, mais il te reste encore beaucoup de progrès à faire ! Je pense que nous allons travailler ensemble dans l'avenir !"

hrp:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Heishi de l'Empire
Messages : 162
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Graffiti et boule de gomme [Samui Yuki] Sam 27 Juin 2015 - 14:43

    Ma dernière technique n'avait pas eu les dégats escomptés, elle annonçait d'ailleurs le retrait du combat de ma part, incapable de répondre à quoi-que ce soit. Mes pupilles venaient tout juste de se remettre au repos, un repos mérité, vu l'utilisation abusif lors du combat, ce qui a gaspillé la presque totalité de mon chakra.

    Cette journée pleine de rebondissement allait marquer à jamais mes esprits, alors qu'elle avait si bien commencer avec des activités de vandalistes presque habituelles pour moi, suivi d'une bonne sieste interrompu par cette femme, que je redoute d'autant plus au vu de ses capacités extraordinaires pour une femme... oui, une femme. La tournure des événements a presque tournée en mon avantage, me proposant un combat en guise de punition, quoi de mieux comme punition? Moi, le bagarreur de bas-étage, on me puni en me proposant c'que j'aime le plus, c'est comme punir un enfant de salsifis... enfin je crois que c'qu'j'essaye de vous illustrer est compréhensible.

    Il fallait s'y attendre, un ex-bras droit du Joho, la section d'espionnage du Pays n'allait faire qu'une bouchée de moi et mes techniques à peine maitrisées. La défaite n'a pas d'impact, j'ai inutilement puisé dans mes réserves de chakra pour faire bonne impression à l'une des importes personnes du Shukaï, quitte à nuire à la réussite de ma mission du lendemain. C'est en perdant qu'on apprend. C'est pas ça l'expression? Tant pis, j'ai énormément apprit lors de ce combat, l'un de mes premiers, et ma première défaite en combat singulier. Je n'ai pas fait le poid du début à la fin, même ses Kuchiyoses ont joués de moi, eux qui viennent tout juste de magnifiquement contrer le clou du spectacle en usant de leur capacité héréditaire, du moins j'imagine.

    Ma vision temporairement abîmée, j'étais bien entendu annoncé grand perdant, et pourtant le combat n'avait pas encore tiré révérence, les Kuchiyoses comptent mettre y terme, et départager une fois pour toute. Les oursons principaux adversaires de Shiro lors de ce combat, qui venaient de contrer la technique du dragon de foudre à l'aide du mur, avant de ré-user celui-ci pour effectuer dans l'ombre, ou sous-terre, une des techniques de leur je suppose large panel. L'usage abusif de mes yeux, et la consommation de chakra bien trop grosse pour un Ninja débutant comme moi me rendait vulnérable, je subirais de plein fouet la technique, quelque-soit la puissance.

    Profitant du terrain déjà souillé, les oursons ont usés de la surface pour provoquer une dévastatrice vague de boue qui s'annonçait déjà comme étant le coup fatal, moi qui venait à peine de se remettre sur les pattes, déstabilisé par le terrain bien trop boueux pour moi. M'encastrant dans la vague de boue, j'étais entraîné, presque propulsé en arrière, n'ayant aucun moyen de contrer ça, ne serait-ce que d'attendre la dissipation du tsunami de boue.

    Étendu sur le sol recouvert de boue, en étoile de mer, c'est ma position après cette attaque, les larmes aux yeux, j'étais vaincu... Le combat avait attroupé de nombreux aspirants shinobis, comme des expérimentés, venus regarder le combat, pour profiter d'un court répit qu'il s'était offert sur leur entraînement. Beaucoup chuchotèrent entre-eux, envieux des compétences de Yuki, bien supérieure aux miennes. Je ré-ouvrais progressivement les yeux, comme expliqué endommagé par l'usage des techniques secrètes de mon clan. C'est en flou que je voyais Yuki, la gagnante du combat, elle posa sa main sur moi, avant d'enfin prendre la parole, que je ne réussi pas à répondre.

    L'usage d'une technique médicale, encore une des larges capacités de Yuki, je ne fessais décidément pas le poid. Malgré ça, je récupéré peu-à-peu un minimum d'énergie pour tenir un semblant de discussion.

      Je n'ai pas gagné, à quoi bon! Ma défaite est méritée, mais... je voulais au moins qu'une de mes attaques te touchent.


    C'est marmonnant que je lui répondis, essuyant les quelques sanglots de mauvais perdant, qui rappelaient mon jeune âge, et ma maturité absente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Graffiti et boule de gomme [Samui Yuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Roche :: Iwagakure no Satô :: Quartiers Résidentiels-